Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-50%
Le deal à ne pas rater :
JBL Xtreme 2 – Enceinte Bluetooth portable
149.99 € 299.99 €
Voir le deal

Bellamy Wallace
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : [Mission] À contre courant   Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 324
Points d'Expériences : 1084
[Mission] À contre courant   Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
pokemon
[Mission] À contre courant   Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue


L'automne était bien installé criant à qui voulaient l'entendre que l'hiver venait. Un épais brouillard et un froid mordant s'était installé sur toute l'île, et donnant à cette petite partie du port un genre de mauvais endroit. Comme une ruelle de Gotham, ou un coupe gorge apprécié des voleurs et petits voyous. Pourtant, une petite silhouette rose percé le brouillard en sifflotant, bien que couverte convenablement, elle ne semblait qu'avoir le soleil dans son coeur. Le visage rougi et bouffé par le seul degré qui la couvrait, mais aussi envahi par une joie qui n'appartenait qu'à elle : Une mission.       

Pas n'importe laquelle. Il s'agissait d'une fouille sous-marine d'un vielle frégate disparue, une légende urbaine qui avait était oubliée en 200 ans et quelques. Et surtout pas avec n'importe qui... Le responsable des fouilles n'était autre qu'Olive Cognassier, son mentor, son ami. Un archéologue réputé pour avoir brisé autant de coeur et de cailloux. Un égocentrique primaire au premier abord, un véritable aventurier quand on creusait un peu.

Bellamy était ravie de revoir son mentor, flattée d'avoir était choisie et ultra excitée par les promesses de La boudeuse. Du peu qu'elle avait pu trouvé, le bateau s'était perdu entre Almia et Unys - c'était un navire marchant transportant surtout des épices. Mais d'après une des rumeurs, un extraordinaire joyau volé à une riche héritière par un petit voyou s'y était noyé, avec le voyou en question. Rien ne certifiait ce fait, mais cela rendait la vielle épave follement romantique, n'est-ce pas ?   

Bientôt, la rose arriva aux abords du "Carapagos noir", le navire de recherches d'Olive et la rose l'admira un instant. Elle en avait entendu parler, même vu en photo, mais ici et maintenant il lui paraissait... Bien plus petit. Il ne faisait qu'une dizaine de mètres, rallongé par la présence de ce qui semblait être un énorme sonar. La coque noire ébéne semblait se diviser en trois parties que Bellamy devina comme les quartiers, la salle de recherches et celles des machines - sans doute. Les yeux glacés de la rose remontèrent pour tomber sur la salle de contrôle et de la barre. Là derrière une vitre se trouvait, Olive en pleine démonstration. Des gestes grandiloquents, le torse bombé, le sourire ravageur... Pas de doute, il frimait. Et Bellamy lâcha un rire. Avant de se précipiter vers son mentor, en quelques enjambées seulement, elle monta sur le pont avant de frapper à la vitre du poste de contrôle, faisant sursauter Olive et deux silhouettes encore floues. Ce dernier ria de bon coeur, avant de lui faire signe de venir.

Elle entra donc dans la cabine.

Et se jeta dans les bras de son mentor.

-Olive ! Ça fait trop longtemps ! s'exclama t'elle

Ce dernier sembla un instant surpris par l'élan d'affection, puis il toussota légèrement, rougissant. Il éloigna l'étreinte de Bellamy, puis l'attrapa par les épaules pour la retourner vers les deux silhouettes :  

-Voici Sasha, ma navigatrice et mécanicienne et cuisinière et assistante. Elle sait tout faire basiquement.  

La dénommée Sasha, une jeune fille à la peau ébène et aux traits grossiers accueillia la rose d'un simple "yo". Elle était à peine plus âgée qu'elle et Bellamy instamment sympathique.  

-Et peut-être que tu connais déjà, Nolan. reprit Olive

Le regard de Bellamy pianota alors sur un grand garçon brun, elle le dévisagea sans vergogne avant de s'exclamer comme une gamine :

-OH ! Tu es le musicien ! Celui du cours de communication !  

Et sans doute prise par un élan de joie et d'excitation, elle sauta au coup du musicien en riant. Avant de lui donner un violent coup de poing amical sur l'épaule et de se retourner vers Olive.

-Ce sera juste nous quatre alors ?   

Olive sembla hésiter un instant, avant de déclarer, beaucoup moins frimeur qu'à l'ordinaire :

-Et bien, j'ai eu quelques-complications juridiques que j'ai contourner en passant un deal et...
-Qu'est-ce qu'elle fait là ?! s'exclama soudainement une voix trainante

Surprise, Bellamy se retourna pour faire face à... Oh quelle horreur. Là, dans l'encadrure de la porte : cheveux gominés, sourire carnassier : Scorpius de Malifoie. Son pire ennemi sans doute. Un petit batard (n'ayons pas peur des mots) qui n'avait absolument pas sa place dans une expédition archéologique. La rose jeta un coup d'oeil à un olive, embarrassé par leur rivalité.    

-Elle va tout faire capoter comme la dernière fois ! Mon père n'approuverait pas, c'est une partie de l'Océan qui lui appartient après tout.

À nouveau un regard vers Olive : Problème juridique ? Deal ? Hein ? Elle comprenait petit à petit le soucis. Elle se tourna vers Scorpius pour le terminer mais se ravisa au dernier moment. Elle ne pouvait pas lui dire... Qu'elle n'avait rien fait capoter du tout... Elle avait promis de garder le secret...

C'est alors qu'un second garçon toussa, il s'approcha de Bellamy et lui attrapa la main. Elle le dévisagea un instant - et le trouva beau...

-Je vous prie de pardonner l'altitude peu courtoise de mon camarade. Peut-être pourions nous profiter de l'occasion pour faire travailler l'AES et PC ensemble ?  

Puis se tournant vers Nolan, laissant une Bellamy rouge cramoisie sur place.

-Qu'en pensez-vous ?

Damn. Mais qui était ce beau gosse ?
              
 
À contre courant
Nolan Dèannag
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
Icon : ...♪
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 42
Jetons : 1057
Points d'Expériences : 1005
...♪
8
Johto
19
42
1057
1005
pokemon
...♪
8
Johto
19
42
1057
1005
Nolan Dèannag
est un Topdresseur Spé. Type
‘’Tu comptes rester comme ça longtemps, mon garçon ?’’

À vrai dire, c’est assez tentant. Ton sac sur l’épaule, face à la jetée qui orne la petite plage en contrebas des terrains appartenant à l’académie, tu contemples d’un air quelque peu circonspect le navire d’un beau noir brillant, qui oscille à quelques mètres. Le type qui vient de t’interpeller à un rythme relativement modulé, on pourrait presque croire que ton ancien directeur radio et lui partagent un lien de famille.
Ce n’est pourtant pas le moment d’hésiter, Nolan. Après tout...C’est toi, qui a décidé de t’inscrire. Mais à présent, tu te dis que niveau erreur, tu t’approches dangereusement du même niveau que le jour ou tu as décidé d’initier Libra aux musiques de Boys Band : pour un aquaphobe, une mission en pleine mer pour explorer une épave, ça ressemble tout de même à un sacré défi...ou à une idée parfaitement stupide.
Après les événements survenus sur le Prince des mers, tu as fini par recontacter ton père, en espérant qu’il parvienne à apaiser tes craintes, quand à ton léger problème avec tout ce qui ressemble à un milieu marin. Puisque suivre son conseil de ‘’te faire mousse deux petites semaines’’ n’est pas exactement ce que tu appellerais un plan valable, tu as du te rabattre sur une recommandation de Janice Jauplin. Avec le soutien de mademoiselle Alezar, ta professeur s’est arrangé pour te trouver une mission dans tes cordes ET qui te permettrait de te confronter un peu mieux à ta némésis.

(C’est pas gagné)

(Merci du soutien, Libra)

(Eh, toujours là pour toi, mon grand <3)

Avec un profond soupir, tu t’empares de ta tablette, avant de la tendre à l’homme qui n’a cessé de vous fixer, toi et tes compagnons durant cet échange silencieux : accompagné également par Aiolia et Stari, tu espères que leur présence pourra compenser tes doutes quand à ton utilité dans un tel milieu.

‘’Attends voir...C’est toi, Nolan ? Tu es en avance, je pensais que tu arriverais avec ton binôme. Monte à bord, on gèle ici  !’’

Au vu de la brise marine qui fait trembler Libra comme une , son regard semble s’éclairer, juste avant qu’il ne s’enfonce le long de la coque en vous faisant signe de le suivre. D’un pas malhabile et en gardant ton regard résolument fixé sur l’horizon, tu te hisses à ton tour sur l’embarcation.
Après avoir contourné le poste de contrôle, vous pénétrez à l’intérieur de ce dernier, où vous attendent de confortables fauteuils, ainsi qu’une sorte d’immense tableau blanc, couvert de feuillets, de fils colorés et d’annotations. Captant ton regard intrigué quand à ce dernier, l’homme en charge des opérations se redresse de toute sa hauteur, avant d’entamer les présentations. Dans le même temps, une jeune femme à la peau couleur café se glisse à votre suite dans la cabine, avant de se caler contre un hublot, les bras croisés.

‘’Olive Cognassier, chercheur, archéologue, aventurier de génie et capitaine du Carapagos noir ! Et mon assistante, Sasha.’’

‘’Yo.’’

Même si tu tiques légèrement sur son prénom, tu dois admettre que son rythme plus posé que celui d’Olive à quelque chose de très apaisant. Tandis que Libra la détialle de haut en bas, tu reportes ton attention sur son patron, qui s’est tourné vers le tableau.

‘’Et ceci est l’oeuvre de ma vie...Enfin, des cinq derniers mois. Tu as sans doute entendu parler de la Boudeuse...Bien sûr, puisque tu es ici ! Et bien sache qu’elle était perdue, disparue, impossible à retrouver ! Il aurait fallu être un véritable génie pour parvenir à un tel exploit...que j’ai bien évidemment réussi.’’

(C’est pas la modestie qui l’étouffe)

(Silence)

‘’Portée par les courants, une cargaison d’une valeur hors du commun à son bord, elle s’est échoué à quelques encablures de cet archipel. Il aura fallu de longues recherches et négociations mais à présent, elle est à notre portée ! Coulée par la tempête, elle ressurgira des flots par nos efforts.
Celui qui retrouverait un tel objet serait assuré d’obtenir la gloire et la renommée au sein de la communauté scientifique, pour des siècles ! Et n’oublions surtout pas la légende du Kok-i-yaas : un diamant de 105,602 carats, tu imagines ? On raconte que même la couronne de Kalos n’avait pas de telles pierreries, il y en a pour une véritable fortune ! ’’


(Une fortune ? À combien il estime cette fortune ? Tu penses qu’il m’irait bien en pendentif ?)

(Oublie ça tout de suite. C’est un objet historique, pas une babiole pour faire des colliers.)

(Et si je te dis que c’est pour l’offrir à Marie, tu me réponds quoi ?)

(...)

Heureusement pour toi, l’apparition d’une jeune fille aux cheveux rosés vient t'éviter de subir les taquineries de la Gardevoir plus longtemps. Manifestement déjà connu d’Olive, elle finira son petit tour des présentations par...un calin.

‘’..*glumps*’’

Ne sachant pas trop comment réagir à son étreinte, tu te figes totalement, juste avant que Libra ne la salue d’un petit geste. Alors que les bras de Bellamy te relâchent finalement, tu sens une légère pression sur ta jambe : passant la main dans la toison d’Aiolia, tu constates que le Wattouat n’aurait pas dit non au même traitement. Passant sa main dans sa toison, tu te retrouves face à deux yeux écarlates et un petit haussement de sourcils aguicheurs….pas étonnant qu’elle plaise à ta Gardevoir, y’a le même rythme qui s’en dégage



‘’Ce sera juste nous quatre alors ?  ‘’

Question intéressante en effet. Il semblerait que vous deviez encore attendre de nouveaux venus, compte tenu de la réaction d’Olive, cela dit. Alors qu’il s’apprête à répondre, tu captes un bruit de pas émanant du pont qui jouxte la cabine dans laquelle vous vous trouvez. Et lorsque la porte de cette dernière s’ouvre en grand, ce sera pour révéler...un blond. Ah non, deux blonds en fait. Dont les rythmes se mêlent en un ensemble relativement disharmonieux, tandis que le premier apostrophe ta camarade.
Tu te tends légèrement face à sa voix légèrement grinçante, préférant reporter ton attention sur le second arrivant : le moins que tu puisses dire, c’est qu’il est beaucoup plus engageant. Un rythme plus posé, des mesures qui s'enchaînent sans heurt et une assurance qui lui évite de tressauter à chaque reprise. Typiquement le genre de choses que tu apprécies.

‘’Peut-être pourrions nous profiter de l'occasion pour faire travailler l'AES et PC ensemble ? Qu'en pensez-vous ?’’

Un hochement de tête sobre de ta part pour lui répondre et tu lui tends rapidement la main. Enfin quelqu’un qui semble avoir les idées clairs. Et en parlant de ça…

(C’est qui...ce...BEAU GOSSE ?)

(Tu te sens bien, Libra ?)

(Par...parfaitement. Y’a aucun problème, quedal, nada ! J’suis parti pour une croisière romantique avec un apollo blond aux larges épaules et en plus, il est...Aaaaaaaah. Nolan, abandonne-moi sur la plage, je ne saurais probablement pas me retenir face à tant de perfection.)

(Tu m’inquiètes.)

(C’est la maladie d’amour, Nolan ! Mon coeur a été volé par un démon aux formes sublimes et je dois le récupérer ! Aaaaah, pourquoi tant de haine, univers, alors que j’arrivais tout juste à faire mon deuil pour Alban, pourquoi tu…)

Mieux vaut rompre le contact ici. Plutôt que de te retrouver noyé sous les comparaisons à l’eau de rose de la type Psy, tu griffonnes rapidement sur ta tablette, pour la tendre en direction du jeune homme. Pendant ce temps, son comparse semble particulièrement déterminé à convaincre Olive que Bellamy n’a rien à faire parmi vous. Inutile d’intervenir, elle a l’air de savoir gérer, non ?

‘’Nolan Deannag, Considérant que nous allons devoir travailler ensemble, autant mettre les choses au clair directement. Pour des raisons médicales, je ne peux communiquer que de cette manière ou par télépathie, grâce à l’aide deLibra, ma Gardevoir. Si ce moyen de communication ne vous dérange pas, nous y gagnerons en efficacité.’’
Après avoir parcouru ton texte rapidement, ton interlocuteur affiche un bref air de surprise, pour te rendre ensuite ton bien. Puis, sans préavis, ses mains se mettent en mouvement à hauteur de son torse...provoquant un léger  sourire de ta part.

‘’Entendu. Damien Morningstar, enchanté.’’

Le temps d’un signe à Libra et...Euh...Eh oh ?

(Libra ?)

(HEIN, QUE, QUOI? OUI, EMPORTE-MOI DANS TES BRAS !)

(Tu es sûre que ça va ?)

(Totalement ! Que puis-je pour toi, mon Rondoudou ?)

(Commences par nous connecter avec Damien, ce sera un début.)

(Grfmpblzt...En...entendu. Bon...bonjour.)

(Enchanté, Libra. Merci de servir de relais à ton dresseur, c’est particulièrement impressionnant.)

(...)

Tu entendrais presque un sifflement comme si l’on remplissait ta starter d’eau chaude, tiens. Ignorant la Gardevoir qui se tord les mains à côté de toi, tu reprends la ‘’parole’’, avant de te tourner vers Bellamy et le jeune homme qui crie d’une voix de plus en plus stridente. Avec un haussement d’épaule, tu le désignes d’un mouvement de tête à Damien, qui laisse échapper un soupir qui t’es étrangement familier.

‘’Comment ça ‘’DES OBLIGATIONS’’ ? Ça n’a aucune importance, je vous dit, elle ne viendra pas !’’

‘’Scorpius, ça suffit.’’

‘’La ferme, Morningstar, il faut qu’elle…’’

‘’J’ai dit ça suffit.’’

Son rythme a bougé. Ou plutôt, il s’est incroyablement durci, pendant une brève seconde. Suffisante en tout cas, pour qu’Olive parvienne à reprendre la main et interrompt un Scorpius ‘’légèrement’’ perturbé par le ton de son collègue.

‘’Bieeeeeen. Puisque tout le monde est là, je pense que nous allons pouvoir lever l’ancre ! Vous réglerez les derniers détails entre vous, je dois aider à la manoeuvre. Sasha, démarre les moteurs !’’

‘’Yup.’’

Après avoir rejoint le panneau de contrôle et en écartant sans ménagement une liasse de documents de recherche (au grand dam d’Olive) pour accéder aux commandes, la jeune femme enfonce brutalement plusieurs pédales et votre embarcation commence lentement à reculer en direction du large. Ce n’est qu’alors qu’un roulis familier commence à vous parcourir des pieds à la tête et que tes doigts se referment presque instinctivement sur la fourrure d’Aiolia.
Vous voila parti. Et au vu de l’équipe embarquée, cette expédition ne risque pas d’être de tout repos.

Dernière édition par Nolan Dèannag le Jeu 26 Déc - 21:53, édité 1 fois


[Mission] À contre courant   1460961660-6644f4ad56048aaa356f1be771db417bdb00e4ea-hq
Bellamy Wallace
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : [Mission] À contre courant   Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 324
Points d'Expériences : 1084
[Mission] À contre courant   Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
pokemon
[Mission] À contre courant   Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue


La douce présence du blond inconnu aurait presque suffit à dissiper le goût aigre qui remontait le long des boyaux de Bellamy, lorsque Scorpius était dans les parages. En plus d'être considérablement plus agréable à regarder, le second blond dégageait en effet un je-ne-sais-quoi qui avait le don de faire perdre tous ses moyens à la rose. Les insultes et insinuations perverses de son ennemi n'atteignit plus ses oreilles, bien trop omnibulés par le battement de son propre coeur. Elle observa le grand blond s'adressait à Nolan, son camarade lorsque ce dernier se mit à griffonner sur une tablette et la tendit à la vue de tous (enfin c'était surtout destiné au beau gosse mais le regard avide d'infomations de Bellamy s'y attarda quelques-secondes) : pour des raisons... médicales ? Impossible de communiquer ? Est-ce que le musicien était muet ? Cela sonnait beaucoup trop ironique. Aussi Bellamy haussa les épaules, pensant qu'il avait sans doute juste mal à la gorge.

Que nenni.

Sa supposition enfantine fut bien vite balayée par des gestes précis du blond, qu'elle reconnut comme du langage des signes - elle frissonna, se souvenant de sa fouille abracadabrante avec Bruce. Et tout en signant, ce dernier se présenta : Damien Morningstar, un nom aussi joli que son minois pensa la rose en rougissant de plus belle. Soudainement Damien et Nolan se tournèrent vers elle et elle sursauta comme surprise de n'être pas qu'une simple spectatrice de la situation, elle tourna rapidement sur elle-même pour faire face à un tout autre spetacle que la beauté solaire de Damien : sans doute depuis tout à l'heure, Scorpius s'époumonait crachant son venin à un Olive, visiblement aussi agacé qu'embarrassé. Et dans ses yeux Bellamy put nettement lire le désir de jeter le petit blond gominé par dessus bord. Elle haussa les épaules, rejoignant la réaction de Sasha et poussant un petit "pff".           

Et là - intervention sans doute divine : Damien intervenu et fit taire Scorpius. Damn. Mais Damn. Ce mec était décidément bien trop parfait. Bellamy leva les yeux vers lui, et avala un énorme morceau de salive en rougissant de plus belle tandis qu'Olive s'éclipsait pour démarrer le bateau suivi de Sasha.

Le moteur du bateau hurla, tandis que les quatres adolescente ne pipèrent mot, se regardant quelques-secondes dans le blanc des yeux. Bellamy se racla finalement la gorge avant de se diriger vers le grand tableau de recherche préparé par Olive et de l'analyser à haute voix :

-Bien. La bonne nouvelle c'est que La boudeuse n'est pas trop profondément enfouie. Bien qu'elle soit au bord d'une crevasse béante, la zone n'est pas trop soumise au courant. On devrait survivre si vous ne faites pas les trop les imbéciles.        

Son regard s'était arrêté sur Scorpius avec une intensité rare. Ce dernier sursauta avant de monter le ton, avec sa voix si criarde :

-Et pourquoi tu fais ta chef ? Je peux le faire aussi ! Alors voyons...  

Sans doute encore intimidé par Damien, Scorpius avait poussé Bellamy mais sans trop de violence. Il se penchait maintenant sur le tableau, plissant ses petits yeux vicieux.

-Euh.. entama t'il Il y a des Babimanta et...

Bellamy pouffa. Damien avança à son tour, lança un regard blasé à la rose.

-Non, non, Scorpius regardes : les babymantas ne passent ici que lors de leurs migrations d'étés. À cette période, on risque plus de croiser des Prédastérie, des Crustabris ou des tentacruels....  
-... Et en pleine guerre de territoire.  acheva la rose.

Le teint blême qu'affichait maintenant Scorpius traduisait aisément son inquiétude, et même si elle ne l'aurait jamais reconnu devant Damien, Bellamy en tirait un certain plaisir. Elle reprit, un sourire de plus en en plus large sur le visage :

-Olive nous en parlera sans doute lui-même mais j'ai l'impression qu'il veut d'abord scanner la zone pour la cartographier et nous éviter de potentiels dangers.

Damien approuva alors silencieusement, étudiant avec minutie les shémas de scanner affichés sur le tableau.

-C'est l'approche la plus prudente et courante depuis que Roseverte a découvert le relicanth. puis face à l'air surpris des autres et en haussant les épaules : C'est une expédition fasciante, je l'ai étudiée dans les moindres détails

Le sourire de Bellamy s'élargissa encore tandis que Damien commençait à expliquer les détails de l'expédition iconique de son professeur d'archéologie. Il n'était pas seulement beau, c'était aussi un nerd d'archéologie - avait t'il seulement un défault ? Le beau blond leur déballa pendant plusieurs minutes des anecdotes et de "le saviez vous" sous l'oeil agacé de Scorpius et admirateur de Bellamy quand Olive revint soudainement vers eux :

-Nous arrivons bientôt. On va juste faire un check du matériel pour le sonnar suivez Sasha et ceux qui auront la chance d'être avec moi, on va vérifier les combis de plongée.

La rose se montra encore une fois la plus réactive, attrapant les bras d'Olive et Damien, elle les entraina à sa suite en s'exclamant :

-Bon allons-y les gars !  

Et elle sortit de la cabine, entrainant dans sa fuite un Damien et un Olive affolés. Quelque-peu confuse, Sasha resta sur place quelques-secondes, clignant plusieurs fois des yeux puis se tournant vers Scorpius et Nolan et haussant les épaules :

-Go.  

Scorpius grommela :

-Coincé avec le muet et la meuf laconique, génial.

 
À contre courant
Nolan Dèannag
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
Icon : ...♪
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 42
Jetons : 1057
Points d'Expériences : 1005
...♪
8
Johto
19
42
1057
1005
pokemon
...♪
8
Johto
19
42
1057
1005
Nolan Dèannag
est un Topdresseur Spé. Type
Il n’y a pas à dire, cette traversée démarre dans un climant pour le moins...disharmonieux. À l’exception de Damien, véritable pilier de stabilité dans toutes ces dissonances, tu vas devoir composer avec une sorte de guerre ouverte entre Bellamy et ce Scorpius (aussi agréable qu’une porte de prison, de ton point de vue. ‘’Un Sale petit con’’, selon ta starter) et une Gardevoir pour le moins fleur bleue.
Tandis que tes compagnons (d'infortunes) commencent à comparer les notes prises par Olive, au risque d’une nouvelle dispute, un tremblement vint te parcourir des pieds à la tête : manifestement, Olive vient de lancer les moteurs et un coup d’oeil par le hublot ne tarde pas à t’apprendre que le débarcadère s’éloigne chaque seconde un peu plus de votre position.
Respire Nolan, c’est juste de l’eau...partout...autour de vous.

‘’... Et en pleine guerre de territoire’’

...Voila qui est rassurant. En tout cas, suffisamment pour que le rythme de Scorpius parte à vau-l’eau et qu’il finisse enfin par se taire. Te replongeant dans les notes de votre capitaine, tu en arrives à la conclusion que malgré son ton un peu grandiloquent, il a de quoi appuyer ses prétentions : la carte des courants a été tellement consulté que les bords en sont usés jusqu’à la corde et le nombre de diagrammes qui la recouvre a dû nécessiter bon nombre de nuits blanches. La zone délimitée par ses calculs reste relativement large mais parvenir à centrer les déplacements d’un navire aussi ancien sur le papier à quelque chose de relativement impressionant.
De son côté, ta starter se contente de boire les paroles de Damien, en laissant échapper un soupir d’aise de temps à autres.

(Il est si...cultivé...Si beau...Aaaaah, c’est la meilleure croisière de ma vie.)

Rappelle-moi de lui apprendre à différencier ‘’expédition scientifique’’ et ‘’croisière en amoureux’’, quand j’en aurais le temps. Après un bon moment à subir le ressac contre la coque de votre embarcation, c’est avec soulagement que tu sens votre vitesse diminuner, peu avant qu’Olive ne réapparaisse avec sa précipitation coumière.

‘’Nous arrivons bientôt. On va juste faire un check du matériel pour le sonnar suivez Sasha et ceux qui auront la chance d'être avec moi, on va vérifier les combis de plongée. ‘’

‘’Bon allons-y les gars !’’

Hein, que, quoi ? Avant même que tu ne puisses songer à réagir, une tornade rose s’est emparée de Damien et d’Olive, pour les pousser à l’extérieur de la cabine. Tu as à peine le temps d’attraper Libra par l’épaule, avant que la Gardevoir ne se précipite à leur suite.

(AH NON ! HORS DE QUESTION QUE JE LA LAISSE EMBARQUER MON DAMIENINOUCHET !)

(Tu sais respirer sous l’eau, Libra ?)

(...non, mais je vais faire un effort ! Tu comprends pas, Nolan, imagine qu’elle ai des vues sur lui !)

Soupirant profondément, tu laisses la Gardevoir maudire Bellamy sur deux cents générations (Comment ça ‘’un tragique accident ?’’), avant que la type Psy ne retourne près du hublot le plus proche pour essayer d’entrapercevoir un Damien en combinaison moulante.
Ôtes donc cette image de ta tête et suis Sasha, vous avez aussi une tâche à accomplir.

‘’Go’’

‘’Coincé avec le muet et la meuf laconique, génial. ‘’

Mais qu’allais-tu faire dans cette galère.

********************

Le poste de pilotage est légèrement moins spacieux que la cabine que vous venez de quitter, mais au vu de l’attirail qu’il contient, tu estimes facilement les fonds investis par Olive dans cette expédition. Entre le système de contrôle qui permet de réguler la vitesse au centième de noeud près et les écrans dernier cris pour le sonar, il y a bien l’équivalent du prix du navire tout entier en matériel dans cette pièce. Le temps de laisser tes équipiers se dispersés et tu te positionnes juste derrière Sasha, tandis que cette dernière commence à manipuler les différents panneaux de contrôle. Scorpius tentera bien d’enclencher un bouton, mais la main polie mais ferme de la jeune femme l’aggripera avant même qu’il ne puisse tenter quoi que ce soit. Ce qui aura pour heureuse conséquence de le plonger dans un silence boudeur, au moins un truc positif pour le moment !

‘’...’’

(Libra ?)

Inutile, elle est tellement concentré sur son soupirant que tu peux oublier toute liaison télépathique pour le moment. Obligé de revenir aux bonnes vieilles méthodes, tu t’installes juste à côté de Sasha, les mains au niveau des curseurs de l’un des sonars. De nouveau, la main de la jeune femme s’élance mais tu lui tends simplement une tablette hâtivement griffonnée.

‘’Trois mois sur un bateau. Radio en priorité mais passerelle également.’’

Si la jeune femme est surprise, elle n’en laisse rien paraître et hochera même de la tête, lorsque tu commences à paramétrer doucement l’appareil.
L’année écoulée t’aura au moins servi à apprendre comment manipuler des appareils de mesures et les quelques trajets effectués en temps que radio auront au moins eu quelques conséquences positives.  Tu n’apprécies toujours pas les navires mais au moins, tu peux te rendre utile à leur bord…

‘’Et pourquoi est-ce que LUI, il peut se permettre d’y toucher ?!’’

La voix de Scorpius vient t’arracher les tympans, tant l’indignation du jeune garçon est palpable. pourtant, dans une synchronisation parfaite, vous pivotez avec Sasha, le contemplez de haut en bas...et reprenez vos activités, sans mot dire (dans ton cas, c’est assez facile). On pourrait probablement alimenter tout le bateau en convertissant sa fureur en énergie, cela dit.
Après de longues minutes à calibrer les mesures, tu as enfin droit à une petite récompense : un unique *bip* sur ton écran. Rapidement suivi de toute une série d’ondes plus ou moins importantes, qui commencent à dessiner une véritable carte des fonds marins qui vous entourent.
Et au milieu de tous ces marqueurs…

‘’Là.’’

Vos deux écrans sont formels : à moins de deux miles, au nord-est de votre position, une structure parfaitement immobile et de bonne taille, repose au fond de l’océan. Vu la taille et surtout son absence de réaction à votre approche, peu de chances qu’il s’agisse d’un être vivant. D’autres marqueurs sont également apparus et tournent tout autour de votre cible, probablement provoqués par le remous de plusieurs bancs de Pokémons.
En revanche, une nouvelle série de *bip* rapprochés sur ton propre écran provoque un léger froncement de sourcils de la part de Sasha et une sérieuse fausse note dans ton propre rythme : un second écho est apparu, non loin du premier. Bien qu’il soit lent, il se déplace, c’est indéniable et quand à sa taille...Il est au moins 3 fois plus gros que la Boudeuse, rassurant, non ?


[Mission] À contre courant   1460961660-6644f4ad56048aaa356f1be771db417bdb00e4ea-hq
Bellamy Wallace
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : [Mission] À contre courant   Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 324
Points d'Expériences : 1084
[Mission] À contre courant   Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
pokemon
[Mission] À contre courant   Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue


Un véritable buffet à volonté.

Voilà ce qui s'étalait véritablement sous ses yeux, alors qu'Olive et Damien ôtait leur vêtement pour enfiler les combinaisons moulantes. Les deux yeux bleuâtres de Bellamy n'hésitèrent pas à mater sans vergogne, et pendant un instant elle songea à sortir lolita pour partager le spectacle avec elle... Un instant seulement, pas question de se faire piquer sa cible. Aucun de garçons ne sembla se rendre compte qu'elle se léchait littéralement les babines (retiens toi bellamy) : damien, en bon élève, s'appliquait sur sa tenue et vérifiait les comptoirs des bouteilles à oxygéne tandis qu'Olive... Euh... Comparait ses abdos à ceux du blond.

Elle pouffa, puis enfila non sans difficulté, sa propre tenue.

Puis les trois plongeurs appelèrent tous leur partenaire de plongée : Lancelot, le musteflott pour Bellamy ; Sennin, le Mégapagos qui ne tarda pas à étrangement lorgner sur les formes de la rose ; et un Barbicha à l'air symphatique pour Damien.

-N'oubliez pas les enfants entama Olive en s'immergeant On teste les tenues et les bouteilles, une à une puis on remontent.

Damien et Bellamy approuvèrent et descendirent en mer, tenant chacun l'extrémité d'un grand filet qui contenaient tout le matériel à vérifier. Le test se fut plutôt calmement : Olive nommait un matériel en utilisant une ref incompréhensible, Bellamy essayait de le trouver et Damien le testait.

-Pas étanche. Déclara t'il en remontant à la surface et en désignant une tablette grilée par l'eau salée.  

Bellamy ricana. Oliva soupira et raya le G587 de la liste.

-Ok... Il nous restera le 4H6... OH PAR ARCEUS !

Les deux yeux d'Olive semblèrent soudainement s'échapper de sa boite cranienne, provoquant irrémédiablement un mouvement volte-face des deux étudiants.

-Purée... entama Damien
-... Ça craint. Acheva Bellamy

Ça pour craindre, ça craignait. Du boudin. Grave quoi. Face à eux : un immense mouvement d'eau qui avançait. Beaucoup trop vite et vers, et doucement en sortait une silhouette gigantesque et inimaginable.

Un wailord. Implacable.

Et Damien jeta un coup d'oeil à Olive, ça ne faisait pas partie des données, pourtant... Si ? L'archéologue ne sembla pas lui en tenir rigueur bien trop préoccupé par...Bah s'enfuir. Il cria à ses deux étudiants de le suivre AVEC le matériel et mena la nage jusqu'au bateau. Bellamy n'attendit pas non plus, et flatta Lancelot qui se propulsa à l'aide de ses queues. Et elle sentit le filet lui échappait des mains...    

Il eut un bruit terrible. Le wailord criait et se mit en mouvement. Un coup d'oeil : la silhouette sortait de l'eau.

-Bellamy ! lui cria Oliva en lui tendant la main pour l'aider à monter sur le pont du bateau.

Mais une immense vague vint percuter la coque et envoyer le bateau plusieurs métres plus loin. La petite rose eut à peine le temps de s'accrocher de toutes ses forces que déjà, elle avait l'impression que le bateau tournait sur lui même comme les tasses à disneyland (la ref). Dans cette roulade improvisée, la rose eut le temps de voir le mouvement si lent et si rapide du monstre qui les poursuivait (peut-on vraiment parler d'une poursuite quand on est condamné ?), il euh... Sautait ? Ça aurait était magnifique si il n'ouvrait pas sa bouche béante pour les gober.  

Là, c'était juste terrifiant. Et comme pour renforcer le côté apocalyptique de la situation : des micros vagues s'élevèrent vers le ciel et tombèrent ensuite sur le bateau. On aurait dit une averse tropicale et la rose serra de plus belle le bord du bateau, soutenu par Lancelot.

Il y eut ensuite un cri. Un bruit de pokéball. Une lumière rassurante.

Et une... Colonne de feu verticale ? De ? Quoi ? Comme propulsé par la flamme, le bateau s'éloigna soudainement de la trajectoire de la silhouette monstrueuse. Et Bellamy se percuta violemment la tête contre la coque du Carapagos noir - génial, encore un trauma cranien, à tous les coups. Elle s'attrapa la tête et la frotta, au moins ce deus ex mach... euh cette colonne de feu, leur avait sauvé la mise. Un grand sourire se mit à orner son visage, alors qu'elle se retournait vers la bête pour assister à son plongeon et...

Le sourire disparut bien rapidement.
Là, au milieu de l'Océan : une tâche dorée qui nageait, trainant avec difficulté du matériel.
Là, à l'ombre de la bouche béante : Damien qui..

Le monstre s'enfonça en mer et Damien.

...






Il disparut derrière une vague. Écrasé par la bête.     

Le coeur de Bellamy rata un battement alors que ses deux pupilles s'ouvrirent grand.  

O
M
G

Est-ce que le beau Damien venait de.. Prise d'un élan de panique, elle remonta en toute vitesse sur le pont du bateau où l'attendaient un Olive et Cheetah sa simiabraz cheatée - sans doute, leur sauveuse - Un Nolan, Un Scorpius et Une Sasha. Tous aussi paniqués et abasourdis qu'elle.  

-Fuck lâcha Bellamy au bord des larmes
-Fuck répéta Sasha

Scorpius essaya de dire quelque-chose mais sa mâchoire semblait bloquée en position ouverte. Finalement, il vomit et tourna de l'oeil sous l'oeil pas du tout compatissant d'Olive. Ce dernier s'avança vers la mer et tendit le bras.

-Mon... Matériel... articula t'il

Sasha souffla. Elle se gratta le menton avant d'hausser les épaules et de repartir vers la cabine principale. Bellamy resta un moment prostrée puis courut vers Olive et lui tapa violemment le torse.

-Espèce d'imbécile de connard superficiel et imbu de sa personne, va te faire, Damien était une personne et..

Mais la rose se stoppa soudainement coupée, par une main sur son épaule. Sasha était revenu de la cabine, un talkie en main.

Elle l'activa.
Il grésilla.
Et la voix de Damien s'en échappa.

Grrr... Heu... Grrrr... Les gars... Je... Intérieur... Wailord.... Grrr... Radio... Grr..Bizarre... Grrr... Lib.... Ra.... Grrr...

Tous les regard encore écarquillés se posèrent soudainement sur l'objet. Encore, une fois Bellamy fut la première à briser le silence :

-Fuck, il nous a fait une Pinocchio.  

 
À contre courant
Nolan Dèannag
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
Icon : ...♪
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 42
Jetons : 1057
Points d'Expériences : 1005
...♪
8
Johto
19
42
1057
1005
pokemon
...♪
8
Johto
19
42
1057
1005
Nolan Dèannag
est un Topdresseur Spé. Type
Lent. mesuré. ÉNORME. La silhouette qui se découpe sur votre sonar est suffisamment massive pour briser votre embarcation comme une coquille de noix. Et pour ne rien arranger, la trajectoire du colosse sous-marin, le dirigeait en plein sur…

(DAMIEN !)

...Et ? Non parce qu’ils sont trois là-dessous, je te rappelle ! Un détail que ta Gardevoir semble avoir complètement mis de côté, alors qu’elle se précipite sur le pont principal. Laissant les commandes à Sasha, tu lui emboîtes le pas. De son côté, l'indignation de Scorpius a fondu comme neige au soleil devant l’apparition massive : tout au plus entends-tu distraitement quelques cris stridents émaner de la cabine…

‘’MAIS ON S’EN FOUT ! ON DEGAGE DE LÀ, C’EST TOUT ! Tu...EH !’’

Il n’en faudra pas plus pour que Sasha l’éjecte manu militari du poste de commandes.  Mais toute tentative visant à se plaindre de ce traitement, se soldera par un *gasp* de la part du jeune homme, face au spectacle qu’il vient admirer en ta compagnie : un Wailord massif, la gueule grande ouverte, manifestement bien décidé à rattraper trois apétissants humains qui nagent comme si leur vie en dépendait (ce qui tombe plutôt bien !).
Il ne leur reste plus que quelques mètres à parcourir, quand un frémissement semble parcourir leur poursuivant...envoyant un bon demi-millier de signaux d’alarmes dans ton cerveau !

(Libra, il va sauter !)

(ALLEZ, DAMIEN, T’Y EST PRESQUE !...De quoi tu parles, No...Oh merde.)


Le premier à vous rejoindre sous les encouragements de Libra, sera Olive qui frôle à peine l’échelle pour se hisser sur le pont, avant de récupérer une Pokéball, l’air complètement frénétique. Presque majestueux, le type Eau s’élance, bouche béante vers l’avant, avant de s'abattre avec fracas à l’instant même où Bellamy parvient au niveau du navire.

‘’CHEETAH, MANOEUVRE D’ESQUIVE !’’

La Simiabraz qui vient d’apparaitre ne s’embarrasse pas de subtilité et à grands coups de Déflagration d’urgence, provoque un véritable bond en arrière de votre navire, désormais hors de portée des bonds du mastodonte. La poussée est si violente que tu manques de t’éclater la tête contre la paroi du poste central, tandis que Scorpius et Olive sont projetés à terre, entassés l’un sur l’autre.
Rapidement, une sorte de vague monstrueuse vint vous doucher de la tête aux pieds, juste avant que la voix perçante de Libra ne vienne te vriller le crâne.

(DAMIEN, BOUGE DE LÀ, IL EST JUSTE…)

*GLOMPS*

********************

(T’es sûr ?)

(C’est un non.)

(Pourtant, si on l’attache bien serré, ça ferait un super appât. Et puis, j’suis sûr qu’il serait d’accord ce salopard, il pourrait récupérer son ‘’matériel’’ comme ça !)

On ne peut pas dire que le moral soit au beau fixe, au sein de votre conseil de guerre. Après t’être retrouvé forcé de retenir Libra par la force (IL A PRONONCÉ MON NOM, JE VOLE À SON SECOURS !), tu es parvenu à la calmer suffisamment pour qu’elle n’envoie pas Olive sur orbite. Réunis dans la cabine, voilà déjà un moment que tes partenaires s’échauffent de plus en plus, au sujet de la marche à suivre.
D’après votre capitaine, Damien dispose environ d’une trentaine de minutes d’oxygène, avant que ses bonbonnes ne lui fassent défaut. Ce qui ne vous laisse pas beaucoup de temps pour monter une opération de sauvetage.

‘’Mais puisque que je vous dis qu’il est foutu ! Foutu, vous m’entendez ?’’

Ça doit bien faire trois fois que Scorpius le répète, je pense que tu as saisi le message. L’abandonnant aux griffes de Libra et Bellamy, tu rejoins Sasha au sonar : d’après les relevés, la grosse bestiole s’est tout bonnement affalé au niveau du fond marin, à quelques encablures de votre embarcation.  Que ce soit pour digérer ou pour asseoir sa dominance sur son territoire, il vous épargne au moins le fait de le poursuivre en navire.  Vous pourriez donc parfaitement retourner à terre et oublier toute cette histoire. Mais si tu veux finir cette journée avec la tête sur les épaules, je te conseille d’oublier tout de suite cette idée, avant que Libra ne la capte.
Il vous faut un plan.
Vite.
Et de préférence qui implique que tu ne t’approches pas de l’eau à moins de cinq mètres.
*soupir* Pourquoi est-ce que tu as une impression désagréable de déjà-vu ?
Les yeux rivés sur l’écran du sonar, tu laisses les différents éléments qui vous entourent imprégner ta partition : niveau Pokémon, vous avez de quoi intervenir. En terme de matériel, la moindre tentative d’approche du navire se soldera par une attaque de la part de la bête, il y a peut-être moyen de tourner ça à votre avantage. Quand à la manière pour faire sortir Damien de sa situation pour le moins précaire…

(Bellamy, ton Mustéflott serait capable d’utiliser Aqua-Jet ?)

La question, relayée par Libra, tombe pile en plein milieu d’un nouvel éclat de voix de la rose, qui s’immobilise face à un Olive sur la défensive. Une fois ton hypothèse confirmé, tu inspires profondément...avant de soupirer de nouveau. Décidément, tout dans cette mission était destiné à te mettre au pied du mur.
Griffonnant rapidement sur ta tablette, tu la tends à la Mentali, afin qu’elle la lise à haute voix pour les autres personnes présentes.

‘’Il y a un moyen. Libra peut aller le récupérer mais pour ça, elle doit pouvoir voir l’intérieur de sa gorge. Il ne reste plus qu’à le forcer à ouvrir la bouche à la surface, dans son champ de vision’’

Un temps de silence. Juste avant qu’Olive ne reprenne la parole, d’un ton légèrement sceptique.

‘’Et...Comment tu comptes faire ça ?’’

Pour toute réponse, tu te contentes d’indiquer les écrans qui entourent Sasha, juste avant de réécrire un nouveau message à destination du capitaine de votre expédition. Ton regard accroche brièvement les flots alentours et tu ne parviens pas à chasser le malaise qui t’envahit : l’adrénaline retombée, chaque seconde qui passe vous rapproche de l’instant, où tu risques de devoir agir à l’extérieur des murs rassurants de cette cabine.

‘’Le sonar. En le bidouillant un peu, il devrait pouvoir provoquer des ondes suffisamment douloureuses pour que ce Wailord cherche à y échapper en refaisant surface. Bellamy pourra lors guider son Mustéflott pour le forcer à ouvrir la mâchoire d’un Aqua-jet bien placé et amener Libra suffisamment prêt pour qu’elle ai une ligne directe.’’

Un lourd silence vient accueillir les derniers mots d’Olive. Et les regards qui convergent vers toi, sont étonnants moins sceptiques que ce que tu attendais. Tous à l'exception de…

‘’Non mais c’est n’importe quoi !’’

Soupirant de nouveau, tu pivotes en direction de Scorpius : dire que le jeune homme est dans un état frénétique serait aussi faible que de décrire un Vigoroth sous stéroïdes comme ‘’modérément excité’’.

‘’On ne va pas suivre une idée aussi débile, tout ça pour nous foutre en danger sans garantie de résultat ! Quand mon père entendra ça…’’

(Au pire, on peut te balancer à la flotte aussi. Ca le fera peut-être remonter plus vite.)

‘’Ah ! Et dis à ta connasse de Gardevoir de sortir de ma tête !’’

(...Pardon ?)

‘’Toi, la ferme ! Tu parles quand on t’y autorises, c’est un problème de dresseurs...Qu’est-ce que tu…’’

*CHTUNG*

Le bruit mat est étrangement mélodieux, lorsque tu assènes une droite directement dans la pommette gauche de Scorpius. Alors qu’il s’étale sur le flanc en hurlant, tu fais rapidement bouger tes doigts (ça va persister un moment, tu peux oublier le piano), avant de récupérer ta tablette, griffonner rapidement et la tendre ensuite à Bellamy. Qu’elle ne tarde pas à lire à haute voix, au bénéfice des personnes présdentes.

‘’Evite d’insulter un Pokemon, son ‘’dresseur’’ pourrait mal le prendre.
Maintenant, j’ai un sonar à régler et je vais avoir besoin de l’aide de Sasha. Bellamy et Libra, allez vous préparer et attendez qu’il remonte à la surface.”


Délaissant le reste de la troupe, ta starter légèrement rougissante en premier plan, tu rejoins la mécanicienne, avant de l’aider à ouvrir le panneau de contrôle. une fois les mains dans le câblage, une partie de ton trouble commence à se dissiper...Même si les oscillations de plus en plus perceptibles de votre embarcation viennent constamment brouiller les mesures que tu essayes de t’imposer.

(Nolan...merci.)

(Pas le moment. Ramène Damien, on parlera après.)

(D’a...d’accord.)

Bon, alors, où est-ce que ça se branche, ça ?


[Mission] À contre courant   1460961660-6644f4ad56048aaa356f1be771db417bdb00e4ea-hq
Bellamy Wallace
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : [Mission] À contre courant   Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 324
Points d'Expériences : 1084
[Mission] À contre courant   Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
pokemon
[Mission] À contre courant   Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue


La tension était palpable.

Car leur apollon ne l'était malheureusement plus, coincé à des kilomètres de mains baladeuses, enseveli dans les entrailles d'un monstre marin. Sans l'aura rassurante et obnubilante de Damien, Scorpius revenait au premier plan et était plus agaçant que jamais. Et Bellamy serrait les phalanges alors que ce dernier pousse des petits bruits insupportables. Et absolument pas productif. Car Sasha, Nolan, Olive et Bellamy était eux, bien plus préoccupés par le sort du blond - ironique quand Scorpius était celui qui le connaissait depuis le plus longtemps.    

Et puis la phrase de trop, et ses barrières craquent. Bellamy sauta sur Scorpius et le plaqua au mur, postillonnant à son visage comme elle avait fait à Olive, il y a quelques-minutes. Le visage rougi par les émotions, les nerfs rongés par l'inquiétude. Damien était un pas seulement un beau gars, il était un bon gars - et hors de question qu'elle ne soit responsable de sa disparition. Elle avait fui pour survivre, abandonné le matériel que le blond s'était attelé à protéger. Elle n'en voulait pas son instinct de survie, ni à son manque de professionnalisme... Elle en voulait à son humanité. Hors de question qu'un regret si gros s'attache à son être, hors de question de répéter ce qui s'était passé à la manifestation.

Alors son poing percuta la vitre de la cabine, soulevant les cheveux platines du blond.

-Écoutes moi bien, sale raclure. J'en ai rien à faire de qui est ton père mais une chose est sûre : soit tu nous aides à retrouver ton pote, soit tu te tais. Autrement je t'assures que tu tarderas pas à faire baignade dans les eaux de ton vieux.

Puis elle le lâcha, laissant le corps de chiffon du fils à papa s'écrouler lamentablement sur le sol. Oh si seulement c'était suffisant à le faire taire, mais Bellamy savait que Scopius montrait une certaine abnégation lorsqu'il s'agissait d'être insupportable. Elle se pencha sur lui et continua :

-Je peux te jurer que j'hésiterais pas à...   Et les mots s'évanouissent.

La rose saisit ses temps alors qu'une voix télépathique l'empêche de continuer. Ah elle détestait tellement les intrusions mentales. Mais pouvait t'elle vraiment en tenir rigueur à Nolan ? Assurément non. Elle saisit la pokéball de Lancelot et approuva silencieusement, d'un signe de tête. Puis elle se laissa guider par Nolan et attrapa la tablette tendue, lisant les mots du musicien.

Voir sa gorge. Ouvrir sa bouche. Olive intervient avant tout le monde, illustrant le scepticisme ambiant. Utiliser... Le sonar ? L'idée à l'air absurde. Elle l'est, même. Il y a avait trop de facteurs à risque : son musteflott était t'il seulement capable d'ouvrir la gueule du wailord ? Et si oui, quelles étaient les chances pour que Damien soit visible ? Et s'y était plus... Profondément enfoui ? Et cette histoire de sonar... La rose jeta un coup d'oeil à l'horloge murale qui surplombait la cabine. Environ 25 min d'oxygène. Et pas d'autres plans. Pas d'alternative. Et puis il y avait Nolan... Même si elle ne le connaissait pas bien, Bellamy connaissent sa musique : si quelqu'un était capable de trafiquer un sonar pour faire sortir une baleine monstrueuse de son lit, c'était bien lui.

Ignorant les frasques de Scorpius, et le laissant au bon soin de Libra. Bellamy approuva et sortit d'avance Lancelot pour lui exposer la stratégie. Elle lâcha un sourire lorsque Nolan frappa Scorpius et sortit cette fois-ci Pompom, sa Nanméouïe.

-Pom tu peux t'occuper de la main de Nolan ? puis face à l'air dépité de son pokémon -Je supposes que tu peux aussi faire Scorpius, ouais. 

Puis elle quitta la cabine et entreprit de se changer, elle fut rapidement rejoint par Olive.

-Attends, Bellamy je viens avec toi ! déclara t'il.

La rose lui lança un sourire espiègle, taquin, complice.

-Tu t'inquiètes pour ton matos, vieux marin ?  lui lança t'elle

Puis elle s'enfonça dans l'eau sous l'oeil bienveillant de son mentor.

-Ça doit être ça. se chuchota t'il pour lui même.


********************

Le tic tac était assourdissant. La rose jeta un coup d'oeil à sa montre de poignet - 18 minutes. 18 minutes seulement, à théoriser si les bonbonnes d'oxygène de Damien était intactes. Dans ce cas là, c'était moins... La rose se saisit du walkie accroché à sa jambe : la fréquence de Damien continuait de grésiller, mais il n'y avait plus de mots, rien de rassurant. Alors elle changea et s'adressa directement au bateau :

-Yo les nerds, ça avance ? Over.

L'adolescente jeta un coup d'oeil inquiet à Olive, baigné à quelques-métres d'elle sur le dos de Sennin, son carapagos étonnamment calme. Puis flatta sa propre monture grognante, Lottie, sa léviator. Même elle semblait saisir l'importance de l'instant et se montrait calme et obéissante.  Elle jeta un coup d'oeil à Libra, assise derrière elle, se cramponnant à ses hanches. C'était bizarre de conmonturer un pokémon comme ça, d'ordinaire même Lolita restait dans sa pokéball lors de ses trajets maritimes. Lolita... Ses pouvoirs psychiques pourraient sans doute aider Libra. Mais qui pouvait aider Lancelot ? Elle lui jeta un regard : sa loutre était positionnée quelques-métres en avant. Patientant, s'échauffant. l en était capable assurément, ce n'était pas son meilleur combattant pour rien. Mais... Au fond d'elle, elle doutait : ce Wailord était énorme.

À sa grande surprise, ce fut la voix de Scopius qui s'échappa du Talkie-Walkie :

-Ils y sont presque, sale pouffiasse. Over.

Bellamy serra les dents mais fut vite tempérée par un geste d'Olive, ce n'était pas le moment de lui rentrer dans les plumes. Il y avait assurément plus urgent. Quelques-minutes passèrent.  

15 minute d'oxygène.

Puis à nouveau le Walkie grésille, et cette fois-ci c'est la voix laconique de Sasha qui s'en échappe.

-OK.

Et ce ok provoque toute : il ne faut que quelques secondes pour que des vagues frappent leur corps insignifiant. Et face à eux, une colline d'eau s'élève et transpercent les cieux dévoilant leur moby dick. La rose glapit. Ah oui. C'était sans doute la première fois qu'elle se sentait si petite, et si fragile. La baleine se laissa flotter, ignorer leur ridicule présence. C'était rassurant en un sens : elle n'avait rien spécifiquement contre eux. Elle n'était qu'un animal qui s'était nourrie d'une énorme bouchée de mer. Ils étaient les fautifs à empiéter sur son territoire.... Aussi Bellamy se sentit presque coupable lorsqu'elle fit un signe de tête à Lancelot. Mais n'était-ce pas la vie ?

Manger ou être mangé. Attaquer pour Vivre  

La rose inspira, elle n'allait avoir que quelques-secondes, tout allait avoir lieu très vite. Aucun droit à l'erreur. La loutre s'enroula dans un drap d'eau et se propulsa vers la créature gigantesque, il la coutourna un instant pour se donner de la vitesse avant de se fracasser sur les fanons de la bête. Un cri terrible percuta leurs tympans et la créature ouvrit la bouche, béante en se... Oh non. Le choc avait suffit. Largement. Trop. Et la baleine était si blessée et affolée qu'elle s'était littéralement balancé en arrière, offrant une magnifique vision de sa gueule ouverte... Aux nuages. La rose ne prit même pas le temps de chercher du regard ce qui était advenu de son mustéfloot, qu'elle cria :

-Lottie, cascade !

Et son lévaitor s'éleva dans les cieux soulevant des gerbes d'eau ahurissantes. Mais cela ne suffisait pas à couvrir la hauteur de ce corps étonnamment tendu vers le ciel.  Était-ce une technique de défense ? Attaquée sous les eaux, attaquée à la surface : la baleine n'avait d'autre choix que de viser le ciel. Et Bellamy se mordit la lèvre. Elle pouvait certes attendre que la baleine redescende, mais sa gueule risquait de se fermer et elle ne savait pas où était Lancelot. C'était là, leur seule chance. Et, oh ce plan était stupide. Elle maudissait Nolan. Il ne lui restait plus qu'à... Mais n'était-ce pas...

(Fais le !) lui ordonna une voix dans sa tête.

Alors Bellamy obtempéra et obéit à Libra, elle n'avait pas le temps d'y penser davantage de toute façon : la trajectoire en cloche de son léviator commençait déjà à s'enfoncer en mer.

-Lottie, projettes nous ! CATAPUUUULTE !

Et la queue de son léviator s'éleva dans les airs projetant ses deux cavalières comme poussière sur une épaule. Dans un élan de panique, Bellamy se saisit de Libra et la serra fort contre elle tandis que cette dernière criait par la pensée :

(J'ARRRRRIIIIIVES DAMIEEEEEEEEN !)  

Et bientôt, l'improbable duo arriva au dessus de la gueule béante de la baleine, et Bellamy cria :

-Fais ton truc ! Vites !

Mais la réponse de Libra tarda, alors que la gardevoir plissa les yeux, analysant le fond de gorge du Wailord.

(Je ne le vois pas ! Je ne vois pas mon bien aimé !)  

Ooooooh shit. Ça aurait était trop facile, c'est ça ? Est-ce que se projeter quasi nu au dessus de la gueule grande ouverte d'un wailord qui avait déjà gobé l'un de leurs partenaire n'était pas une prise de risque suffisante pour obtenir gain de cause ? Mais avait t'elle vraiment le temps d'y penser ? N'était-ce pas là le temps de l'action, et des actions suicide ? Alors Bellamy se saisit de deux pokéballs accrochés à sa ceinture et entreprit de les lancer dans la gueule du Wailord. Deux lumières blanches apparurent et dévoilèrent John Doe et Lumos, respectivement son carapuce peureux et son Loupio maniaque. Pas la meilleure équipe mais elle n'avait pas le choix. Elle saisit la main de Libra et lui cria pour couvrir le bruit du cri du wailord.

-ON VA LE CHERCHER TON BIEN AIMÉ !

Et sans plus de cérémonie Bellamy et Libra tombèrent à leur tour dans la gueule du Wailord, elles percutèrent un eau encerclée par les chairs où un véritable écosystème s'était développé. Ne leur restait plus qu'à trouver Damien, et vite, avant que cette créature ne ferme la bouche.  

********************

Une véritable tempête se déchainait autour de lui, provoqués par des géants qu'il ne pouvait qu'observer admiratif. Le léviator de Bellamy s'était écrasé provoquant des une soulevée de vagues affolantes contre lesquelles son carapagos avait dû se battre quelques-instants, finalement Olive avait calmé la créature comme il avait récupère le corps blessé du musteflott de son élève. Il avait tenté de calmer les deux pokémons affolées par l'action inconsciente de leur dresseuse mais c'était peine perdue, tant sa propre voix tremblait.

Bellamy avait plongé dans la gueule du Wailord. C'était à la fois tout à fait elle et son antithèse : d'ordinaire l'instinct de survie de la rose lui aurait crié de ne pas le faire, mais Olive commençait à bien connaître la rose et malheureusement : c'était une bonne gamine. Du genre à entrer dans la bouche d'un monstre pour sauver un garçon qu'elle connait depuis quelques-heures seulement. Du genre à entreprendre des actions insensées comme prendre la responsabilité de l'échec d'une découverte archéologique pour préserver une espèce de pokémon. C'était là, bien plus que ce que lui même était capable de faire.

Aussi il s'inquiétait pour elle. Atrocement. Et le Wailord restait comme ça, bouche vers le ciel, comme planté dans l'Océan. Combien de temps resterait t'il comme ça au juste ? Suffisamment longtemps que Bellamy et Libra en sortent, il le fallait. L'archéologue jeta un coup d'oeil à sa montre : il restait 10 minutes d'oxygène à Damien. Restait à espérer que Bellamy s'en rende compte et abandonnes. C'était malheureux à avouer mais ce gamin n'avait que peu de chances de... Ça allait lui faire affreusement beaucoup de paperasses, sans penser aux conséquences sur sa carrière. Et puis c'état un garçon d'AES, leur politique était bien plus rude que celle de PC lorsqu'il s'agissait de la mort des étudiants.

Olive soupira et se saisit du Talkie-Walkie.

-Bellamy ! Sors de là, maintenant !

Pas de réponse. Mais la mer s'agita. Et son regard s'écarquilla : le Wailord bougeait finalement, s'enfonçant en mer, et gémissant. Non.

-C'est un ordre, Wallace !

Purée. À présent, seule la tête du Wailord était au dessus du niveau de la mer et comme si cette descente fulgurante n'était pas suffisante : sa gueule se fermait progressivement. Les fanons se mêlant les uns aux autres.  

-Putain ! Bellamy dégages de là !

Rien à faire. La baleine s'enfonçait encore et encore et fermait son avaloir, avec ceci l'espoir de revoir la rose et... Coup de pouce d'arceus : le Talkie grisonna et une voix s'en éleva.

-Purée ! Gardez sa bouche ouverte !  

Une minute est-ce que c'était... Damien ? Le sang d'Olive ne fit qu'un tour et il frappa de ses deux pieds l'encolure de sa tortue. La carapagos entoura son être d'eau tournoyante et se projeta comme l'avait fait Lancelot, il y a quelques minutes seulement. À la différence qu'Olive était encore sur la tortue, il enroula ses jambes autour de Sennin alors que ce dernier rentrait en colision avec les fanons de la créature. Ignorant la douleur qui lui vrilla alors les genoux, il cria :

-Ça ne suffira pas ! Sennin : Garde large !

Et la tortue se concentra, projetant littéralement des lumières violettes qui bloquérent un instant la fermeture des fanons. Olive s'accrocha à sa tortue, se murmurant des prières solitaires et : là. Soulevés par une force psychique impressionnante, deux humains et quatre pokémons. Damien, Bellamy, Libra, le carapuce et le loupio de la rose, et le barbicha de Damien. Olive se sentit emportée par la force psychique de Libra et s'éleva à quelques-métres de la baleine. Finalement, tout le gang retomba lourdement dans la mer alors que la silhouette gigantesque disparaissait des tréfonds.

Il n'y eut que des cris de joies et de soulagement.    

********************

Le retour au bateau avait mis un certain temps compte tenu de l'épuisement et des blessures de chacun. Et Pom s'était précipité sur eux, s'étaient ils écroulés sur le pont. Le point avait était rapidement effectué sur l'état de chacun et le bilan, bien que terrible, était étonnamment positif :

Damien qui s'était retrouvé enseveli sous des déchets maritimes dans la gueule de l'animal s'était cassé un bras et foulé une cheville. L'action héroïque d'Olive lui avait fallu une luxation des deux genoux, le voir essayer de marcher comme si de rien n'était était assez comique. Sennin et Lancelot souffrait tout deux de séquelles dû à leur aque-jet respectif, le choc avait était efficace mais si brutal que les deux pokémons auraient sans doute besoin de plusieurs jours de repos pour récupérer. Et puis il y avait Scopius, dont l'émotion était si intense qu'il était littéralement en hyperventilation : sa colère, ses humiliations publiques, et le fait de ne pas être au centre de l'attention semblait des blessures tout aussi importantes que celles des autres.  Libra, Bellamy et ses deux pokémons, ainsi que le Barbicha de Damien était étonnamment en forme. Et puis surtout il y avait...

-Mon matériel... s'exclama Olive les larmes aux yeux.

Hormis les talkies-Walkies de Bellamy et Damien qui était mort, presque tout le matériel était intact. Ou en tout cas facilement repérable par le talent de Sasha qui s'était immédiatement activé, en écoutant le récit de Bellamy et de Libra et en lâchant des "top" sans doute ironique, à chaque péripétie dans la gueule du pokémon. Bellamy justement qui s'était un temps éloigné du groupe pour féliciter ses deux poissons : elle était fière d'eux ; et d'elle même. Ce n'était pas tous les jours qu'on pénétrait dans la gueule d'un wailord et qu'en on sortait vivant.

Ce "contretemps" leur avait mis de sacrés bâtons dans les roues et Olive prit la parole, alors que chacun se racontait comment il avait vécu l'incident.

-Étant donné que la nuit va bientôt tomber et nos états respectifs, il serait plus sage de remettre l'expédition sous marine à demain. Sasha va prévenir vos académies respectives pour les prévenir, et vous préparer un diner.   

Un "yep" se fit entendre et Sasha disparut dans les tréfonds du bateau.

-On aura pas assez de chambres mais vous pouvez dormir sur le pont sans risque, on vous allumera un chauffage électrique et on éloignera le carapagos noir du territoire de ce Wailord. Demain...   

Olive toucha un instant ses genoux gonglés, il s'était assis sur une chaise il y a quelques-minutes et en avait pas bougé. Étonnant de la part de cet hyperactif du travail.  

-... Je ne pourrais pas plonger avec vous. Et Damien non plus. Nolan et Bellamy vous seraient ceux qui descendraient, on vous guidera d'ici avec les Talkies.   

Ignorant les protestations de Scopius, Olive se contenta d'un sourire et acheva son discours.

-Profitez de la cuisine de Sasha et reposez vous bien.   

Leur mission allait finalement débuter.

 
À contre courant
Nolan Dèannag
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
Icon : ...♪
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 42
Jetons : 1057
Points d'Expériences : 1005
...♪
8
Johto
19
42
1057
1005
pokemon
...♪
8
Johto
19
42
1057
1005
Nolan Dèannag
est un Topdresseur Spé. Type
Ça va marcher. En tout cas, d’après tes calculs, il y a environ 54% de chances que ce plan se finisse sans désastre majeur. Ce qui donne un peu plus d’une chance sur deux, ce n’est pas si mal, non ?
Un soupir. Les soins de la Nanméouïe de ta camarade suffisent pour estomper la douleur sourde de ta main. De quoi travailler correctement, au moins…

Le temps que Sasha éventre le panneau de contrôle du sonar, tu glisses tant bien que mal sous les commandes, avant de t’armer d’une pince coupante.  Sur le papier, la modification n’a rien de compliqué: il te suffit de court-circuiter toutes les résistances et les circuits dérivés. Le signal résultant sera dépourvu de toute retenue et si le sonar ne grille pas trop vite, vous devriez avoir le temps d’agir.
Sasha tressaille à chacun de tes mouvements. Son précieux navire se fait lentement cannibaliser, tandis que tu extrait ses éclats de métal, purgeant l’appareil de toutes ses sécurités. Un sonar tel que le votre n’est qu’un appareil passif, conçu pour capter les propagations qui émanent de ce qui vous entourent. En le connectant aux systèmes de communications du navire, tu devrais pouvoir le changer en émetteur actif, suffisant pour donner une sacré migraine à ce Wailord !

‘’...’’

Déjà 5 minutes écoulées. D’après les calculs de Bellamy et Olive, Damien n’en avait environ qu’une vingtaine avant de tomber à  court d’oxygène.

‘’Toujours rien’’

Malgré tes efforts, les tentatives de Sasha pour relancer le Sonar à moitié démonté ne produisent pas le résultat escompté : tout au plus un léger sifflement strident qui commence à émaner de la machine, avant de s’estomper dans un hoquet. Au moins, Libra s’est déjà téléportée pour rejoindre Bellamy, ce qui t’évite de subir ses coups de boutoirs mentaux….Bien la dernière chose dont tu aurais besoin.

Ça ne marche pas.

Quoi que tu fasses, le son produit n’est pas suffisamment strident pour affecter une telle masse. En tout cas, pas sans y ajoutant un petit quelque chose : en t’extirpant du panneau de contrôle, tu fais signe à Aiolia de se rapprocher. Le Wattouat se contente d’un petit bêlement avant de traîner ton sac jusqu’à ta position, pour en extraire une petite enceinte.
Avec l’aide de Sasha, tu installes l’appareil non loin du micro, connecté pour l’occasion à ton sonar actif improvisé. Le temps de lever le pouce en direction de Scorpius, tout en laissant la jeune femme manipuler les fréquences émises par le navire.

‘’Yo les nerds, ça avance ? Over.’’

Le temps de faire un petit signe de tête à Scorpius (rapidement répondu par un geste des plus grossiers...Si ça l’amuse),  tu empêches Aiolia de flairer avec intérêt tes cablages: il ne manquerait plus que le navire entre en surcharge, tiens.

''Ils y sont presque, sale pouffiasse. Over.''

Un regard échangé avec Sasha. Sûr de vous ? Pas du tout. Sereins ? Encore moins. Au pied du mur ? On va dire que ça fera l’affaire. Simultanément, vous reprenez place face au radar, juste avant que la jeune femme n’arrache le talkie-walkie des mains de Scorpius, sans même broncher face à ses récriminations.

(Que le spectacle commence…)

Avec un léger temps d’hésitations, tu synchronises l’enceinte au sonar...Et en avant la musique.


*********************

J’suis partagée. D’un coté, je sais qu’on a pas le choix, si je veux sauver mon blond et son beau petit postérieur bien roulé...Mais de l’autre, être assise sur un Leviator, c’pas vraiment comme ça que j’imaginais ce sauvetage !
Et puis, y’a cette gamine aux cheveux roses (franchement, pour un gilet, je peux comprendre mais pour une tignasse, c’est ridicule). Je sais que je suis censé suivre ses instructions mais...C’plus fort que moi. Si on m’avait laissé prendre les choses en main, j’aurais juste atomiser ce Wailord façon trou noir et on récupérait Damien au milieu des miettes, problème réglé !
Au lieu de ça, je me retrouve une fois de plus dans les plans foireux de Nolan et pour ne rien arranger, il nous fait attendre, le goujat !

.’’Yo les nerds, ça avance ? Over. ‘’
7
j’aurais pas mieux dit. Non mais combien de temps il leur faut pour juste...faire le truc, là.

‘’Ils y sont presque, sale pouffiasse. Over. ‘’

...J’vais le fumer. Je suis sûre que j’ai le temps, un Téléport aller-retour, je le pulvérise et personne s’apercevra de ri…

‘’OK’’

‘’Lottie, cascade ! ‘’

(HEIN, QUOI, TOUT DE SUI...AAAAAAAAAH)

ELLE POURRAIT PREVENIR ! Au lieu de ça, en un éclair, nous voila passer du niveau de la mer à plusieurs dizaines de mètres de hauteur (bon, j’avoue, j’reprendrais bien un deuxième tour) et pour ne rien arranger, on est trempées ! Et ça ne risque pas de s’arranger, vu qu’un motherfucking Wailord est en train de crever la surface des flots !

(...Et merde)

Il en a trop fait. Même à cette distance, j’peux le sentir, ce gros machin est en total panique. Et vu le bond qu’il a fait, on ne montera jamais assez haut. Pas le choix, va falloir improviser, j’me téléporte et je le…

''Lottie, projettes nous ! CATAPUUUULTE !''

(AH NON PAS ENCORE ! OUAAAAAAAAAAAH !)

EST...CE QUE...QUELQU’UN...VA ME LAISSER...ME...TELEPORTER..ICI ?! Bellamy vient de me saisir par la taille...Bon, pas le choix, puissance maximale !

(PSYCHIC CANONBALL ! J’'ARRRRRIIIIIVES DAMIEEEEEEEEN !)

Sauf qu’une fois en hauteur...C’est le blanc. Au-dessus, le ciel, vaste, infini. En-dessous, une gueule béante, un gouffre tout aussi vaste. Et au milieu de ce dernier...rien.


‘’Fais ton truc ! Vites !’’


Mais j’aimerais bien, moi ! Sauf que y’a aucune trace de Damien, il a dû finir plus profondément que prévu, je peux pas le localiser, je…

(Je ne le vois pas ! Je ne vois pas mon bien aimé !)

Ok, je jure que si Nolan, t’as entendu un seul mot de cette phrase, je nierai. En attendant, on commence déjà à tomber, je devrais me bouger pour nous renvoyer sur le bateau….NOPE. Ça, ça voudrait dire abandonner Damien et c’est hors de question ! Un Loupio et un Carapuce viennent rejoindre notre chute...Pas de problème, on va aller foutre un sacré bordel dans l’estomac de ce gros machin. La main de l’humaine dans la mienne, il ne reste plus qu’à fixer le monstre dans les yeux et à plonger !

(GERONIMOOOOOOOOOO!)

*******************

(...Libra. Réponds.)

Les plus attentifs repéreront la trace de supplication qui émane de ta ‘’voix’’. Mais pour le moment, tu te contentes de fixer le sonar, les yeux rivés sur le marqueur scintillant : le Wailord s’est immobilisé, impossible de savoir ce qu’il se passe à l'intérieur. Depuis l’extérieur, les cris d’Olive résonnaient, toujjours aussi fort...manifestement, le plan ne se déroulait pas aussi parfaitement que tu l’imaginais.

‘’...Ils sont foutus. Je vous l’avais bien dit, que c’était une idée à la con !’’

Un regard à Scorpius. Non Nolan, le éclater la tête contre le vitre de la cabine, n’arrangera pas la situation (même si, tes jointures blanchies témoignent d’à quel point ce serait tentant).
yeux clos, tu tentes de renouer le contact avec Libra...juste avant qu’une série de flashs ne viennent envahir ton esprit.

*Rose.Mou.Dégoutant. Spongieux, quoi. Ça colle partout, c’est dégueu. Une mince lumière qui émane d’un Loupio et dévoile une silhouette, désespérément accroché derrière l’un des fanons et qui essaye de ne pas plonger plus avant dans le gosier.

Bellamy qui parvient à saisir le garçon par le bras, tout en maintenant le contact avec la Gardevoir.

Et les fanons, implacables, qui commencent doucement à se fermer, masquant le ciel qui s’etend juste au-dessus d’eux, si proche.*

‘’Ça ne suffira pas ! Sennin : Garde large ! ‘’

Ton esprit l’a ‘’entendu’’, aussi bien que ton ouïe : Olive a pris les choses en main. Te précipitant accompagné de Sasha à l’extérieur de la cabine, tu aperçois la silhouette du Wailord qui se tortille, dépassant à peine de la surface. Une sorte de lueur violacée vient de littéralement lui écarter les mâchoires de force,  comme une sorte de disque brillant. Mais ton regard est attiré par autre chose : les flots autour du Wailord sont en train de refluer. Même votre embarcation commence à onduler, comme attiré par un point fixe proche de la baleine. Et lorsque la voix de Libra explose dans ton crâne, même Olive et son Pokémon se retrouve suspendu à plusieurs mètres de hauteur, tandis qu’une sphère psychique s’échappe comme un boulet de canon de la gueule du monstre !

(J’ai dit...ON SE CASSE !...Eh oh, Nolan ! T’as vu, tout s’est passé impec’ !)

Impec...Il faudra songer à revoir la définition de ce mot, un de ces quatre.

*********************

(Ça va, j’te dis que j’ai rien ! Occupes-toi plutôt de Damien, le pauvre chéri !)

(Sasha s’en charge. Je préfère m’assurer que tu vas bien.)

(Nolan de mon coeur, tu es adorable mais je te préviens, si tu continues, je te balance par dessus bord ♥)

…Argument valable.Reculant à demi, tu contemples les rescapés de cette aventure : Damien s’en sort plutôt bien considérant ce qu’il a traversé, Olive et Bellamy n’ont que des contusions mineures et Scorpius est toujours aussi pénible. Tout compte fait, ce n’était pas un si mauvais plan, donc.
Et lorsque Olive reprend la parole, tu ne peux retenir un soupir de soulagement.

‘’Étant donné que la nuit va bientôt tomber et nos états respectifs, il serait plus sage de remettre l'expédition sous marine à demain. Sasha va prévenir vos académies respectives pour les prévenir, et vous préparer un diner.   ‘’

...Vendu. Enfin un peu de calme et le lendemain, ça devrait être tranqui…

‘’... Je ne pourrais pas plonger avec vous. Et Damien non plus. Nolan et Bellamy vous seraient ceux qui descendraient, on vous guidera d'ici avec les Talkies.’’    

….Pardon ?

**********************
Inspire; Expire. Inspire...RESPIRE ! La tête qui commence à te tourner, alors que tu n’es même pas encore équipé pour la descente, ce n’est pas un signe très encourageant, tu le sais ça, Nolan ? Pourtant, au vu de la nuit que tu as passé, on aurait pu s’y attendre. Et si Libra est aussi rassuré que toi, hors de quesiton que tu te défiles, alors qu’Olive et Sasha commencent à extraire le matériel de plongée rescapée d’un coffre proche : cette expédition doit réussir.
Au moins, le ciel marin est dégagé en ce début de matinée et le sonar n’indique aucun autre mouvement dans votre secteur. La Boudeuse est toujours à quelques encablures, il ne vous reste donc plus qu’à l’explorer !
Un peu malhabile, il te faudra l’aide de bellamy tant tes mains tremblent pour fixer les sangles de tes bouteilles d’oxygène, juste avant de clipser ton harnais. Les talkies-walkies intégrées à vos masques semblent parfaitement fonctionner et si Olive te servira de relais, Damien a déjà terminé de calibrer le sien pour guider Bellamy (C’est sans doute une impression, mais Libra a l’air un peu...revêche depuis quelques minutes ?)

‘’Bon, je  pense que tout est prêt. Essayez de faire attention aux caméras sur vos épaules, ce sont les dernières que j’ai en stock !’’

C’est rassurant de se dire que ce type aime autant son matériel, tiens.

‘’Bonne chance à vous.’’

Sous les encouragements d’Olive, Bellamy se laisse déjà glisser en arrière, avant de crever la surface d’un grand ‘’PLOUF’’. Mais pas toi. Un simple regard par-dessus ton épaule,  suffit à envoyer un demi-million de signaux contradictoires dans ton cerveau.

‘’Nolan...Il y a un problème ?’’

‘’...’’

Respirateur en bouche (pour ce que ça change), tu es presque heureux que Damien ne puisse pas capter ton expression. Avec une nouvelle inspiration, tu te tends brusquement...ferme les yeux...Et hurle de panique intérieurement lorsque la sensation de chute t’envahit.
Pourtant, le froid auquel tu t’attendais est bien moins mordant, lorsque tu traverses la barrière aqueuse, pour te retrouver dans un environnement sombre, silencieux et empli d’ondulations. Maladroitement, tu tentes de pivoter, avant d’aviser Bellamy qui se trouve déjà plusieurs mètres en contrebas.

(Tu t’en sors, mon tout beau ?)

(Libra...Ce n’est pas le moment.)

Tu préférerais sans doute que ça le soit. Mais malheureusement, ton rythme est doucement en train de manquer des mesures et au fur et à mesure que les secondes s’écoulent et que tu restes là, immobile à quelques centimètres de la surface, les profondeurs semblent se précipiter vers toi. Il n’y a plus ni haut, ni bas, et tu sens ta gorge qui se serre, malgré l’apport d’oxygène.

C’est si...vide.
Aucun rythme.
Aucun son.

‘’Eh, Nolan...Il y a un problème ? Hésites pas à tapoter le talkie, si ça ne va pas !’’

Plus rien. Plus un bruit. Juste les profondeurs. L’abîme que tu fixes et qui t’envahit. Distraitement, tu commences même à manquer des inspirations.
C’est si calme, ici.
Tellement..calme.

*CHTUNG*

Le coup n’était pas violent. Mais dans ton état de panique, tu exécutes presque un tour complet sur toi-même, perturbé par l’absence de gravité, alors que Bellamy vient de littéralement te frapper au niveau des côtes.  Et si l’impact ne te laisse qu’un aprés-coup sourd, il est suffisant pour que ta vision se focalise directement sur la jeune fille, qui te fixe d’un air perplexe au travers de son masque.
Avec un geste maladroit, tu lui fais signe de descendre et en agitant vaguement bras et jambes, parvient à suivre le même chemin sur une petite dizaine de mètres.

Plus loin, la silhouette immense de la Boudeuse commence à poindre dans votre champ de vision : manifestement, le navire s’est abimé contre les rochers qui jonchent le fond du plancher marin et sa proue pointe encore en direction de la côte, comme si le bâtiment avait tout donné pour réussir à l’atteindre.
Des trois mâts du bateau, un seul semble avoir résisté aux affres du temps, le reste des voiles s’étant éparpillé tout autour de la carcasse engloutie. La coque en bois est partiellement recouverte de Coquiperls et de Kokiyas et le pont arrière semble surélevé par rapport au reste de la structure.
Fouiller un tel endroit risque de vous prendre un bon moment et vu tes capacités de nageur, ce dernier pourrait facilement être multiplié par deux.
Pourtant, alors que vous approchez doucement du navire, les grésillements de vos talkies-walkies interrompent votre avancée.

‘’...Magnifique. Vraiment magnifique. Maintenant, il va falloir réussir à entrer à l’intérieur. Si vous pouviez me trouver quelque chose qui ressemble à tableau de quart ou encore mieux, le journal de bord, ce sera parfait !’’

Ce n’est pas l’envie qui te manque, mais il se pourrait qu’il y est un ‘’tout petit’’ problème : alors que vous entamez la phase finale de votre descente vers le pont du navire, tu sens rapidement que quelque chose te tire vers le large. Ton père t’a suffisamment parlé de courants sous-marins pour que tu comprennes rapidement que celui-ci navigue tout autour de la Boudeuse. Et si Bellamy semble n’éprouver aucune difficulté à le remonter d’une brasse rapide...On ne peut pas dire que tes efforts soient très efficaces.
Au bout de deux bonnes minutes à faire du surplace, tu remarques que ta camarade s’est à nouveau retourné, et semble te fixer d’un air impatient.
Un battement de palmes supplémentaire...et vingt centimètres perdus de plus. Quoi que tu fasses, tu ne parviens pas à avancer d’un iota. Il semble que tu n’ai pas le choix…

‘’...’’

Dans un bref flash rouge, la silhouette de ton Stari fait son apparition. Sans un son, l’étrange étoile vient se glisser devant toi et te permet de te propulser hors du courant, avant d’arriver juste aux cotés de ta camarade. Sans un regard pour la Mentali relativement perplexe, tu poursuis ta route, avant d’aviser le pont principal : votre objectif se dessine en plein milieu, une simple ouverture qui doit mener vers les cabines du navire. Et entre ce dernier et votre duo...Il semblerait qu’une colonie d’Ecrapinces ait déjà investi les lieux.
Vu leur mouvements, ils n’ont pas l’air agressifs, simplement surpris de votre apparition.
Plus qu’à espérer que ça continue...


[Mission] À contre courant   1460961660-6644f4ad56048aaa356f1be771db417bdb00e4ea-hq
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum