Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-29%
Le deal à ne pas rater :
HOTPOINT H8A1ES – Réfrigérateur congélateur bas – 338L
352.99 € 499.99 €
Voir le deal

Lysithea Goldstein
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8673-591-lysithea-goldstein-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8685-lysithea-goldstein-t-card
Icon : A
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Johto
Âge : 23
Niveau : 0
Jetons : 484
Points d'Expériences : 85
A
3
Johto
23
0
484
85
pokemon
A
3
Johto
23
0
484
85
Lysithea Goldstein
est un Adulte Compétitrice Débutante


Valse glacée

Alors que Lysithea attendait une réponse, elle sentait quelque chose attraper sa main.

AH ! Enfin, ton prince charmant.

Loupée. Intriguée, la rose se retournait et sursautait, surprise par la tenue atypique de ce drôle de Pokémon. Etait-ce une blague de mauvais gout ? Non parce qu’il faisait vraiment peur… Le pire, c’est qu’il commençait à la tirer autre part pour l’éloigner du groupe.

C’est donc lui, ton sauveur ?

Euh… Lysi doutait un peu. Non, parce que cet Mr Mime n’inspirait clairement pas la confiance. Cependant, il lui permettait de s’échapper d’une situation qu’elle ne contrôlait pas. Alors bon, ça tombait à pic bien qu’elle aurait préféré autre chose. Tant pis, on ne peut pas avoir tout ce que l’on veut, n’est-ce pas ? Alors autant se contenter du minimum. C’est ainsi que la rose s’éclipsait, laissant sa gamine avec les autres. Au moins, elle était débarrassée d’elle.

« Pouah, cette soirée est vraiment nulle… » désespérait Lysithea.

Mr Mime ne semblait pas plus se préoccuper de ce qu’elle ressentait. Au contraire, il semblait chercher quelque chose. Haussant les épaules, la rose se disait qu’elle n’avait rien d’autre à perdre. De toute façon, la nouvelle année avait commencé et elle n’avait pas de cavalier. Vu l’heure, impossible d’en dégoter un. Elle se disait que ce serait pour la prochaine fois. Maintenant, elle ne voyait pas d’inconvénient à venir en aide au Pokémon qu’elle ne trouvait plus si effrayant que ça. C’est vrai qu’aux premiers regards, il inspirait un peu la crainte car rappelait étrangement un personnage mesquin et dangereux. Finalement, elle l’aimait bien. La créature finissait par lui mimer l’objet de ses convoitises.

« Ooooh ! Un couteau ? Attends, on va bien trouver ça. »

Les deux protagonistes cherchaient. En vain. Comme si le personnel avait fait attention ; juste au cas où. Oui parce que bon, il voulait faire quoi avec ce couteau exactement ? La rose regardait Mr Mime d’un air suspicieux. Puis, au bout d’une heure de recherche non concluante, elle décrétait qu’il était temps de rentrer. Elle n’avait plus envie de rester, l’heure n’était plus à la fête car elle s’ennuyait à mourir et pire : elle n’avait PAS de cavalier. Donc aucun intérêt de rester. Les rencontres, ce serait pour une prochaine fois. Sur la route du retour, elle ne s’attendait pas à ce que le Pokémon la suive.

« Bah… Tu as perdu ton dresseur ? Ok, suis-moi. Cependant, je suis trop crevée, pour l’appeler maintenant. On voit ça demain. »



Spoiler :
- Mr Mime de Koga tire Lysithea du groupe et la "sauve" en quelque sorte.
- Elle est dépitée de la soirée.
- Aide à chercher un couteau, sans succès.
-  Se résigne à rentrer chez elle et dit à Mr Mime qu'elle appelle son dresseur demain car trop fatiguée (et déçuuuuue


avec nobody
Bellamy Wallace
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 9 Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 324
Points d'Expériences : 1084
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue


La vision trouble rejoint l'esprit. Et les silhouettes se confondent dans une unicité des plus troublantes. Un contact chaud. Fougueux. Si brusque qu'elle en oublie le temps, l'espace et l'être. Seul le désir l'allume, lui faisant perdre tout ce qu'elle était sensée être. Un râle plaintif s'échappe de sa gorge alors que la blonde elle, s'échappe, de ses lèvres. Le temps reprend, comme une guillotine sur ses ailes imaginaires. Retour à la réalité - et la soif la tenaille. La foule redevient individus dansant tant bien que mal, la foule l'emprisonne au delà de l'enlacement. Et un instant son regard bleuté revêt l'air d'un animal sauvage apeuré par son propre instinct.

Hope s'échappe un instant mais Bellamy n'a qu'une envie : se réapproprier ses lèvres. Encore. Y fondre les siennes, y fondre son ardeur, ses regrets, et ses rêveries fugaces.  

C'est sauvage, incivil... Et Hope n'a de qualité qu'un bon steak pour un oiseau de proie. Et Bellamy se dégoute, se hait elle-même d'être prisonnière de ses fantasmes et de ses envies. Ça envahit ses pensées et recouvre ses sens.  

Qui est réellement ? Hope ? Assurément plus que des lèvres, assurément plus qu'un corps...  

Pourtant, cela semble lui convenir. Comme si elle ne souhaitait pas aller plus loin, comme si elle n'avait pas ce besoin de se crier sur tous les monts. Comme si deux corps qui se rencontrent lui suffisait... Était-ce vraiment mal alors ? Était-ce vraiment interdit ? Ou Bellamy malgré sa liberté affichée bloquait encore sur ce détail ?

Libérée, volage... Mais incapable de ne pas regarder dans les yeux. Incapable de ne pas partager un petit déjeuner au lit le lendemain matin, incapable d'oublier un prénom...   

Un rire s'échappe soudainement.

Ce n'est qu'un baiser.
Elle est juste saoule.
Assurément pas une prédatrice comme ses insécurités essayent de lui faire croire.

Alors, tandis qu'Hope exprime un besoin, ma foi, fort naturel maintenant que minuit sonne. Bellamy lui attrape la main - encore un contact - et la reconduit au bar. Deux verres se servent rapidement alors que les étoiles des yeux de la rose explosent dans un ultime soupir. Supernovas. Elle boit.

Un autre.
Un autre.

Et la vision trouble devient absolue. Comme se perdant en elle-même, Bellamy exagère, grossit le trait. Elle rit encore, peut-être pleures. Assurément rattrape les lévres d'Hope dans un baiser cette fois-ci plus fugace, moins magique, plus alcoolisé. Qui sait ce qu'elle raconte maintenant ? Lolita l'a perdue de vue. Bellamy se perd à sa vue.

Un autre verre "le dernieeeeeeeer !" promet t'elle à sa compagne du soir. Les visage défilent... Josh. Alex. Calua. Lolita. Hope. Mais c'est bien au dernier qu'elle se raccroche encore quelques-instants. Elle le cale dans son esprit de jeune fille bourrée comme un phare. Sa sécurité à elle. Ce baiser... Rien qu'un baiser. Un acte physique sans importance, une réponse réflexe à un désir fugace. N'est-ce pas ?

Alors pourquoi veut t'elle se souvenir du visage ? Et du nom ? Pourquoi veut-elle prendre le petit déjeuner avec la blonde ? Pourquoi... Veut-elle aller plus loin ?

Pathétique. Faible. Emprisonnée par ses propres envolées. Sa liberté ; une illusion. Sa cage ; formée des barreaux de son besoin de l'Autre. Q'importe le prénom au fond, tant qu'il était important. Qu'importe le prénom, si seulement il pouvait rester le même...

Et soudainement le phare s'éteint, et les souvenirs de la soirée s'assombrissent.

Trou noir.

HRP
Aprés le baiser Hope et bella vont boire
bellamy boit trop, beaucoup trop
trou noir ( fin du rp)
N'hésitez pas à la faire intervenir en pnj comme la fille bourrée par excellence au besoin


 
Valse glacée
Elise Sandstorm
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8448-573presentation-elise-sandstorm-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8457-elise-sandstorm-mentali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1604422299-icon-4
Taille de l'équipe : 4/14
Région d'origine : Johto
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 5004
Points d'Expériences : 671
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1604422299-icon-4
4/14
Johto
16
31
5004
671
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1604422299-icon-4
4/14
Johto
16
31
5004
671
Elise Sandstorm
est un Scientifique Chercheur Pokemon


We will (not) meet again

La jeune fille semblait plutôt patraque, mais selon ses dires, elle allait bien. Elise ne voulait pas insister, alors elle allait proposer à son amie de la laisser tranquille, tandis qu'un jeune homme vint s'écrouler au beau milieu du trio.

D'abord prise de panique, la jeune fille ne remarqua pas de suite le visage du garçon, mais alors qu'il s'excusait en pleurs mélé de gémissements, avec une haleine trahissant une légère surconsommation d'éthanol fermenté, Elise comprit immediatement à qui elle avait affaire. Un grand dadais avec la peau basanée comme ça, elle n'en avait vu qu'un seul jusqu'à présent.

"Bou ... Bouddha ? Mais qu'est-ce que tu fais là ? Et ... Pourquoi t'es dans un état pareil ?"

Certes la discussion n'était pas celle qu'aurait immaginé la brune, mais elle n'allait pas laisser le garçon en plan comme ça. Elle ne l'avait pas revu depuis l'incident du Zoo deux mois auparavant, et elle avait secrètement espéré ne jamais le recroiser. Mais elle n'était pas une personne sans coeur et cruelle, et au vu de la détresse de la dénommée Camille, qui venait enfin de se présenter, elle se décida à rester avec eux.

La soirée battait alors son plein, de nombreuses personnalités étaient venues faire la fête. Il y avait beaucoup de bruit, et la jeune Elise ne parvenait pas vraiment à suivre toute l'agitation, même en dehors de la piste centrale. Pour autant, elle parvint tout de même à rester quelques temps avec Camille et Bouddha, sans oublier Gwen qui avait été entrainée malgré elle dans cette réunion à part de la soirée.

Alors que l'heure fatidique approchait peu à peu, la jeune scientifique sentit son Ipok vibrer dans son kimono. Elle ne reconniassait pas le numéro, et bien évidemment, elle n'avait pas le contact enregistré. Elle se demandait qui pouvait donc l'appeler à une heure aussi tardive le jour du réveillon de la nouvelle année.

S'excusant auprès de Gwen et des deux compères, elle s'eclipsa à l'extérieur pour pouvoir décrocher. La personne au bout du fil devait vraiment tenir à ce qu'elle décroche. Arrivant sur l'esplanade à l'entrée, et remontant son col pour se protéger du froid, Elise finit par décrocher.

"Allo ?"

"Mademoiselle Elise Nathalia Rose Sandstorm."

Le monde s'écroulait autour de la brune. Elle reconnut cette voix presque immédiatement. Il s'agissait de sa mère. Manquant de lâcher son téléphone des mains, la jeune fille ne parvenait pas à sortir un mot de sa bouche.

"Vous imaginez très certainement que si je vous appelle aujourd'hui, ce n'est pas pour vous souhaiter mes voeux de bonheur, n'est-ce pas ?"

"... Je ... Je ... N .... Non ..."

Le visage de la jeune Elise s'était meurtri. Les yeux pleins de desespoirs, elle sentait la cage de verre se refermer autour d'elle. Une nouvelle fois.

"Vous pensiez, très certainement, que votre récente fugue vous permettrait sans doute de fuir vos responsabilités envers notre maison. Or il n'en est rien. Sachez que je sais exactement où vous vous trouvez en ce moment. Sur une pauvre île perdu au milieu d'un Archipel désué, en train de suivre je ne sais quelle formation stupide."

La jeune fille ne trouvait plus les mots.
Tout.
Elle avait tout fait pour fuir de chez elle.
Tout fait pour qu'on ne la retrouve jamais.
Et maintenant, elle apprenait que sa mère savait où elle était. Elle pouvait débarquer à n'importe quel moment, et la ramener, de force.

"Je vous ai donné une chance de revenir par vous-même, me montrant ainsi que vous aviez encore votre raison. 
Je constate aujourd'hui que j'ai eu tort. Je vais donc procéder autrement. Je vous laisse jusqu'à la fin de votre année scolaire pour revenir à Rosalia. Ceci est non-négociable. Si vous refusez une nouvelle fois, alors c'est moi qui viendrais directement vous chercher. Et je peux vous assurer que vous rattraperez votre temps perdus à ces frivolités. Me suis-je bien fait comprendre ?"

Pas de réponse. Elise aurait voulu mourir à ce moment précis.

"Me suis-je bien fait comprendre ?"

"... O ... Oui, m ... Mère  ..."

"Parfait. Au revoir, Mademoiselle."

Et elle raccrocha. Les larmes de tristesse et de desespoir coulait le long des joues de la jeune fille, tandis que, dans le ciel, les feux d'artifices de la nouvelle année éclataient sous leurs plus belles couleurs.
Regardant son téléhone, elle pianota quelques touches, avant de se diriger vers le reour au pied de la montagne

"Gwen, désolé il faut que je rentre ..."



HRP :
#SoundsOfDrama
Elise reste un peu avec Camille, Boubou et Gwen au bar, papotant de tout et de rien.
Un peu avant Minuit, elle quitte le groupe pur aller dehors.
Elle quitte la fête dès Minuit, envoyant un message à Gwen.
Event términé de son côté, merci à tous o/



La cutie danse en 9900ff

Event #2 - Valse Glacée - Page 9 Miniature_216Event #2 - Valse Glacée - Page 9 Miniature_714_EBEvent #2 - Valse Glacée - Page 9 Miniature_876_%E2%99%82_EBEvent #2 - Valse Glacée - Page 9 Miniature_427_EB
Thésée Coursevent
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8304-562-thesee-coursevent-bimbadabim-bimbadabadaboum-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8314-thesee-coursevent-phyllali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1560964883-icon
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Alola
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 2626
Points d'Expériences : 389
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1560964883-icon
8
Alola
16 ans
21
2626
389
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1560964883-icon
8
Alola
16 ans
21
2626
389
Thésée Coursevent
est un Pokeathlète Médecin
Recroquevillé sur lui-même, Thésée enfonce doucement sa tête dans ses bras. Il n’arrive pas à s’en retirer l’image de Ranya embrassant Angel. Il cherche à comprendre à quel moment ils sont devenus aussi proches. Alors, il se refait le fil de ces derniers mois. Il se remémore chaque instant où il a pu les voir ensemble. Difficile est sa tâche et encore plus lourde est sa peine. Le rouquin se sent seul et trahi par son ami. Il aurait envie de se réfugier auprès de sa mère, son unique famille, mais c’est impossible.

On toque à la porte. Quelqu’un d’autre a besoin des toilettes, mais Thésée n’a pas l’intention d’en bouger. Il s’apprête à ignorer l’inconnu, lorsqu’il entend une voix familière, celle de sa demi-sœur. Son sang ne fait qu’un tour, il n’a pas envie de la voir, encore moins de lui parler. Depuis le début, elle n’a été qu’une source de problèmes. Tout ce qui lui arrive aujourd’hui n’est que la conséquence des actes d’Ilea. Si elle n’avait pas été là, il serait resté aux côtés de sa mère à Alola et jamais il n’aurait été amené à subir cette déception.

- Casse-toi, Ilea. Ce sont les toilettes des mecs. En baissant le ton, il rajoute avec colère. T’en as déjà assez fait.

Il commence à la connaître, elle est bornée et ne partira pas simplement sur demande. Sentir sa présence derrière la porte est un calvaire lancinant. Il ne souhaitait qu’être laissé en paix pour le reste de la soirée, mais ça semble désormais compromis. Il se relève en s’appuyant sur le toilette, comme s’il pouvait s’écrouler à tout instant, et s’adosse à la porte.

- Pourquoi tu ne peux pas me laisser tranquille ? Qu’est-ce que je t’ai fais pour que tu sois toujours sur mon dos ?


HRP :
Thésée et Ilea blablatent


Dernière édition par Thésée Coursevent le Mer 1 Avr - 23:03, édité 1 fois


chaque personne qu'on s'autorise à
aimer
est quelqu'un qu'on prend le risque de
perdre
Ilea Alezar
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 9 G5wu
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 25 ans
Niveau : 40
Jetons : 3565
Points d'Expériences : 1056
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1056
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1056
Ilea Alezar
est un Adulte Éducatrice Expérimentée



Valse glacée
Entendre Thésée vomir ainsi avait le don de provoquer des hauts le cœur chez Ilea. Savoir son petit frère au plus mal la mettait dans tous ses états. Pour autant, elle se devait de garder la tête froide, parce que dans quelques instants lui ne ferait preuve d’aucune pitié avec elle. Le rouquin aura très probablement encore une fois ces mots crus à son égard, incapable de réaliser que l’éducatrice n’est pas la méchante dans l’histoire. Que le méchant c’est Gabriel, couplé à la force terrible du destin qui a rendu sa mère malade.  Qu’Ilea n’y est strictement pour rien dans tout ça. Vraiment rien. Mais Thésée n’est pas près à l’entendre.

- Non justement, je crois que je n’en ais pas assez fait.


La jeune femme déposa doucement ses mains sur la porte des toilettes. Bien sûr elle est chez les hommes elle l’a bien vu. Mais ça n’a pas vraiment d’importance là tout de suite. Et puis ce n’est pas comme s’il y avait d’autres personnes qu’eux deux ici. Deux enfants qui partagent le même père mais qui n’ont jamais vécu ensemble. Deux enfants qui n’ont jamais appris à se connaitre. Deux enfants qu’un père a démolis. Par la présence ou l’absence, peu importe parce qu’aujourd’hui le résultat est le même. Ils le haïssent.

- Justement tu n’as rien fait. Tu es mon frère. Par définition je ne peux pas te laisser tranquille.

Ilea souffla un coup avant de reprendre, mesurant qu’ici chaque mot peut avoir un impact sur le garçon.

- Je ne peux pas te laisser tranquille parce que j’ai fait une promesse. J’ai promis à ta mère que je veillerais sur toi jour et nuit s’il le fallait pour que tu ailles bien. Je lui ai promis que même si elle ne pouvait pas s’occuper de toi, tu grandirais bien, tu serais bien traité, tu pourrais continuer d’aller à l’école, grandir et apprendre pendant que quelqu’un veille sur toi. Je lui ai promis qu’elle pouvait mettre toutes ses forces dans sa guérison pour que bientôt elle m’appelle en me disant qu’elle était guérie et qu’elle pouvait revoir son fils pour jouer au football avec lui.

La voix angoissée, la jeune femme finit pourtant par reprendre.

- Ta maman…elle a tout de suite vu, au-delà du fait que toi et moi nous nous ressemblions énormément, que Gabriel, notre père, m’avait brisé. Que même si j’avais eu un père à mes côtés, il m’avait fait beaucoup plus de mal que de bien. Notre père est une horrible personne, un monstre. Il m’a brisé tout au long de ma vie jusqu’à ce que je quitte Sinnoh. Et ma propre mère n’a jamais arrangé les choses, à tel point qu’aujourd’hui je n’ai plus de famille officielle. Ils m’ont déshérité.


L’éducatrice n’est pas sûre que cette idée soit vraiment très compréhensible pour son frère, mais elle préfère continuer.

- Alors quand j’ai vu ta maman, au plus mal mais pourtant si belle et qui aime tant son fils, qui est prête à le confier à sa demi-sœur, fille de l’homme qui l’a mis enceinte, pour espérer que l’être qu’elle aime le plus au monde continue à avoir la meilleure vie possible, j’ai compris que jamais je ne pourrais te laisser. Parce que pour Elena, tu comptes plus que tout au monde. Tu es comme la prunelle de ses yeux. Et pour moi aussi Thésée tu es comme la prunelle de mes yeux, tu es ma famille.

Ilea avait les yeux humides. Ses mains jusqu’alors posées contre la porte finirent par retomber contre son corps mollement.

- Ma famille…


Résumé :
Ilea discute avec Thésée (ou plutôt une porte de WC) dans les toilettes


©️BBDragon



Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Salomé Cobal
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 9 Z411
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 61
Jetons : 27268
Points d'Expériences : 2058
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 Z411
8
Johto
17 ans
61
27268
2058
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 Z411
8
Johto
17 ans
61
27268
2058
Salomé Cobal
est un Pokeathlète Médecin
Il n'y avait plus d'illusion le temps d'un baiser.
Mais un baiser qui se prolongeait.
Ranya les voyait-elle ? Oh Salomé l'espérait. À quoi bon, sinon ? La rousse se contentait de poser ses mains glacées sur les joues brûlantes de Quitterie, peu désireuse de laisser sa proie filer entre ses doigts.
Cela aurait pu durer le temps d'un battement de cil ou plus, la rousse n'en savait rien, mais impuissante face à la Givrali qui rompit le charme en se détachant, non sans lui souhaiter une bonne année au passage. Déjà ? Le regard de la demoiselle fendit la foule, cherchant à nouveau la blonde, sa blonde, pour la voir toujours auprès de son cavalier contre lequel elle s'abandonnait.
Forcément, qu'elle avait vu la scène.
Comment aurait-il pu en être autrement ?

La demoiselle se contenta de garder la main douce de Quitterie contre la sienne, paume contre paume, comme un dernier contact pour la maintenir face à cette réalité qui était la sienne et lui rappeler que l'illusion était loin désormais.
Elle ne réfléchissait pas à la suite, encore moins à un avenir en compagnie de Quitterie, son esprit déjà affûté pour attirer à nouveau Ranya dans ses filets.
Il allait falloir ruser, une fois de plus.
Elle posa un regard empreint de tendresse naïve feinte sur la Givrali, comprenant qu'elle n'aurait qu'un banal lot de consolation pour la soirée. Quel triste nouvel an.

— Et si l'on rentrait pour profiter du nouvel an loin de tous ces regards... ?

Loin du monde entier et surtout loin de Ranya. Il fallait qu'elle en convienne ; la blonde se contenterait de hanter son esprit pour la nuit à défaut de pouvoir hanter son lit.
Quitterie n'était pas si mal, après tout. C'était déjà ça.
Pauvre Quitterie qu'elle brusquait plus que d'ordinaire. La danse d'abord, le baiser ensuite et une proposition à peine voilée enfin.
Avec ou sans Quitterie, elle serait bien obligée de rentrer ; la vue de Ranya avec son cavalier commençait à la dégoûter. Il n'y avait plus qu'à remettre la main sur Algernon, Faulkner et Aoi pour pouvoir faire demi-tour et abandonner là palais de glace et rêves brisés.

— On pourra même danser dans le dortoir si tu veux, ce sera plus simple et plus...


Intime ?

— … pratique.

Aussi.

Il n'y aurait pas de miracle ce soir, pas d'échappatoire. Juste Quitterie pour lui permettre de s'évader, une fille de rien au mieux, à peine capable de la suivre le long de la piste. Elle croyait discerner Ana dans l'écru de ses yeux, en fantôme, l'amour en moins pour crever ses prunelles peut-être. Sombrait-elle à nouveau dans ce même travers de la mascarade qui l'avait hantée pendant six mois ?
Ce soir, elle souhaitait juste pouvoir partager sa nuit avec Quitterie ou n'importe qui.
Mieux valait ça que de gerber en pensant à Ranya auprès de l'autre, même pas besoin de faire fonctionner l'imaginaire qu'il lui suffisait de lever les yeux pour les voir ensemble et de sentir  les haut-le-cœur la soulever et l'emporter au loin.

Elle ferma les paupières, ne sachant si les premières notes qui l'emporteraient auprès du dortoir seraient plutôt tango ou flamenco, délaissant la valse pour ce soir, sachant que toutes ces danses n'auraient pas eu la même saveur avec Ranya.
Idiote.

— Parce que moi, je crois que j'aurais encore envie de danser une fois rentrée.

C'était ainsi.
Encore ainsi.
Elle n'avait toujours pas fini de danser.

HRP :
kiki x salomé <3<3
Fin de l'event pour Salomé. Merciii !




Event #2 - Valse Glacée - Page 9 Miniature_731_SLEvent #2 - Valse Glacée - Page 9 9300065cqlEvent #2 - Valse Glacée - Page 9 Rm8bEvent #2 - Valse Glacée - Page 9 Miniature_461_XYEvent #2 - Valse Glacée - Page 9 U96vEvent #2 - Valse Glacée - Page 9 1560881474-miniature-leviator-2-0Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1564356350-farfuretEvent #2 - Valse Glacée - Page 9 Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards ! :
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 670694A41EB578ED25EEFEFD7DEEFCC2B455DB3045425734926CF80DpimgpshfullsizedistrEvent #2 - Valse Glacée - Page 9 CwaoEvent #2 - Valse Glacée - Page 9 Salome
Thésée Coursevent
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8304-562-thesee-coursevent-bimbadabim-bimbadabadaboum-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8314-thesee-coursevent-phyllali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1560964883-icon
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Alola
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 2626
Points d'Expériences : 389
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1560964883-icon
8
Alola
16 ans
21
2626
389
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1560964883-icon
8
Alola
16 ans
21
2626
389
Thésée Coursevent
est un Pokeathlète Médecin
Thésée a beau la repousser, Ilea s’accroche. Elle est collée à lui comme un Kokiyas à son Flagadoss. Le garçon ne comprend pas comment on peut être aussi déterminé. A moins que ce ne soit du désespoir ? Il aimerait qu’elle parte, parce qu’il estime ne pas avoir besoin d’elle, mais ce n’est visiblement pas réciproque.

- Tu es mon frère. Par définition je ne peux pas te laisser tranquille.

Comment peut-elle se conférer un tel droit alors qu’elle n’était pas présente durant ses quatorze premières années ? Elle enchaîne sur sa mère et la promesse qu’elle lui a faite de s’occuper de lui. Le rouquin a encore du mal à comprendre pourquoi sa mère l’a laissé avec cette fille. Elle aurait pu… Il ne sait pas, mais elle aurait pu trouver autre chose plutôt qu’elle. N’importe qui aurait fait l’affaire.

« Regardez-la faire la sainte et parler de ma mère comme si elles se connaissaient vraiment… Ce n’est qu’une hypocrite. » Pense le garçon parce que les forces lui manquent pour l’interrompre dans son monologue.

Le seul point sur lequel ils pourraient se mettre d’accord, c’est leur père. Assurément, c’est un connard qui ne mérite que de tout perdre pour vivre l’enfer qu’il leur a fait subir. Il ne sait pas si ce que lui raconte Ilea est vrai sur ce qu’elle a subi par sa faute ou si c’est une tactique pour attirer sa pitié, mais ce serait plausible. Thésée ne connaît pas bien son père, il n’a en mémoire que ce qu’il a entendu à son sujet et l’idée qu’il s’en ait fait durant son absence. Dans ses recherches à son sujet, il a vu que la famille Alezar n’a pas lésiné sur les moyens pour blesser du monde. Peut-être qu’Ilea en a aussi été victime. L’idée ne lui était jamais venue. Pour lui, c’était une Alezar, une fille qui n’avait jamais connu le besoin, qui avait toujours eu ce qu’elle souhaitait sur un plateau d’argent et qui essayait de se racheter une fausse conscience en s’occupant du fils d’une alitée que son père avait détruit.

Déjà qu’il n’était pas très bien par ce qui s’était produit entre Angel et Ranya, ressasser tous ces mauvais moments affaiblit encore plus Thésée. Ses yeux s’humidifient à mesure qu’Ilea parle. Il a du mal à ne pas lui en vouloir. Son cœur voudrait exploser et l’entraîner avec, mais les trémolos dans la voix de sa demi-sœur le perturbent. Il a conscience que sa mère l’aime et qu’elle ne l’aurait pas laissé dans les mains d’une personne mauvaise, mais là, elle n’avait pas eu le choix, c’est pour ça qu’elle avait choisi Ilea, n’est-ce pas ?

- … tu es ma famille.

Conclue-t-elle avant de se répéter, des larmes se remettent à couler alors qu’il sent la pression qui était faite contre la porte disparaître. Est-elle partie ? Est-ce qu’il doit s’en réjouir ou non ? Il a du mal à percevoir de quelle manière réagir à ce qu’elle a dit. Peut-être doit-il simplement se laisser aller et ne pas réfléchir. On dirait que c’est ce qu’Ilea a fini par faire.

- Je te déteste. Les mots sortent comme des pierres de sa bouche. Ils sont pénibles. Je t’ai toujours détesté, mais j’ai oublié pourquoi. Et je ne veux pas oublier, parce que… Parce que je ne saurais pas quoi faire de ma douleur.

Il se mit à rire en pensant à ses « amis », mais les larmes s’intensifièrent aussi.

- Je suis obligé de reconnaître que j’ai qu’toi sur cette putain d’île.

« Où ça me mène ? »

- Est-ce une raison pour te pardonner ? J’en sais rien.

« Elle devrait se satisfaire que je lui parle. »

- En fait, je ne sais rien du tout. Je ne sais pas ce que je fais là à te parler, je ne sais pas si je dois te croire, je ne sais pas si je t’apprécie au fond, je ne sais pas, je ne sais pas… Ça me rend dingue. Tout était beaucoup plus simple quand il n’y avait que ma mère et moi.



HRP :
Thésée et Ilea blablatent


chaque personne qu'on s'autorise à
aimer
est quelqu'un qu'on prend le risque de
perdre
Ilea Alezar
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 9 G5wu
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 25 ans
Niveau : 40
Jetons : 3565
Points d'Expériences : 1056
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1056
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1056
Ilea Alezar
est un Adulte Éducatrice Expérimentée



Valse glacée
La rousse se sentait comme vidée. Parler ainsi à son petit frère, à cœur ouvert, lui avait demandé beaucoup d’énergie psychologique. A chacun de ses mots, elle avait peur que le jeune garçon se braque, lui réponde violemment comme il l’a toujours fait depuis qu’ils se connaissent. D’habitude, Ilea prend des pincettes, elle fait attention, elle ne veut pas le brusquer, elle se laisse faire. Après tout, n’a-t-elle pas considéré Thésée comme légitime depuis le début ? N’est-ce pas bien normal qu’en apprenant que son père envoyait sa fille pour l’arracher des bras de sa mère mourante, il se mette à la détester ? L’éducatrice n’aurait-elle pas eu la même réaction ?

Non, pas forcément, parce qu’Ilea déteste ses parents du plus profond de son cœur.

Mais pour le jeune garçon aimant tant sa maman, cette séparation a été vu comme un déchirement sans cause. Pourquoi sa mère avait-elle décidé de le confier à la fille de l’homme qui les avait abandonnés contre de l’argent ? Tout ça n’avait que peu de sens dans la tête du garçon, et jusqu’ici Ilea n’est pas parvenu à lui offrir une réponse satisfaisante, qui lui fasse comprendre que tout ce qu’elles font pour lui aujourd’hui était la meilleure des solutions en l’état. Mais la jeune femme n’e peut plus de passer pour la méchante. Elle n’en peut plus de nager à contre-courant. Pour son propre bien, il devenait impératif de faire comprendre au garçon qu’elle n’était pas la méchante dans l’histoire, mais une victime elle-aussi. Pas de la même façon que le garçon, mais une victime aussi.

- Je te déteste


Les premiers font mal. Ilea sent son cœur louper un battement. Evidemment qu’elle le sait. Thésée l’a toujours détesté. Même sans formuler les mots de cette façon, le résultat était le même. Il la déteste. Et l’entendre fait toujours mal que de l’imaginer. Instinctivement, la rousse vient passer sa main contre sa poitrine, comme si ce geste allait calmer les douloureux battements de son cœur.

Mais Thésée n’a pas terminé. Il continue. Il s’exprime enfin, lui aussi à cœur ouvert, pour essayer de faire comprendre à l’éducatrice avec ses propres mots tout ce qu’il ressent. De la haine bien sûr, mais une haine qui perd au fil des mois son sens, sa raison d’être. Mais où irait-elle alors, si ce n’est contre Ilea ? Le garçon n’en savait rien. Et cet inconnu lui fait peur. Terriblement peur. Il n’y a qu’elle pour lui dans son monde. Il n’y a qu’eux. Les yeux toujours aussi humides, l’éducatrice tente de ne pas faire vibrer sa voix au fil des mots pour s’exprimer, réagissant instinctivement à ce qu’elle devine être les larmes de son petit frère.

- Tu n’as aucune raison de me croire c’est vrai, parce que toi et moi on ne se connait pas. On a vécu toutes ces années séparés, sans savoir réciproquement que nous existions. Mais tu dois croire en ta maman. Tu dois croire qu’elle a pris la meilleure décision pour toi, et qu’elle ne t’a pas confié à une menteuse.


Ilea se souvient encore exactement de chacun de ces mots échangés avec Elena à l’hôpital de Poni, avant qu’elle lui confie son fils.  Même si elles ne se connaissaient pas, la mère du garçon a su au plus mal qu’elle pouvait compter sur la rousse, sur celle qui ressemblait tant à Thésée.

- Cette douleur, on peut la combattre ensemble. On peut se servir de ta douleur et de ta rage à l’encontre des Alezars que je partage pour se relever, pour affronter toutes les épreuves qui se présenteront devant nous. Parce que je ne suis pas ton ennemie Thésée.

La jeune femme reprit contenance, s’écarta légèrement de la porte pour répondre.

- Je ne suis plus Ilea Alezar, je suis seulement Ilea, une fille qui aime de tout son cœur son petit frère.

Ce nom qu’elle continue de porter n’a désormais plus aucun sens, Thésée doit le comprendre pour qu’il lui fasse enfin confiance.

- Alors sortons d’ici Thésée, relevons-nous, soyons forts ensemble.

Résumé :
Ilea discute encore avec Thésée (ou plutôt une porte de WC) dans les toilettes


©️BBDragon



Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Thésée Coursevent
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8304-562-thesee-coursevent-bimbadabim-bimbadabadaboum-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8314-thesee-coursevent-phyllali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1560964883-icon
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Alola
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 2626
Points d'Expériences : 389
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1560964883-icon
8
Alola
16 ans
21
2626
389
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1560964883-icon
8
Alola
16 ans
21
2626
389
Thésée Coursevent
est un Pokeathlète Médecin
Thésée est forcé de reconnaître que le raisonnement d’Ilea tient la route. Il ne peut pas lui faire confiance, mais pourquoi sa mère irait-elle à son encontre ? Ça n’aurait aucune logique. C’est sans doute ce qui le tracasse depuis si longtemps, mais il sait aussi que sa mère n’avait pas d’autre choix, donc qu’est-ce qui l’assure que sa mère n’a pas juste choisi la moins pire des situations qui se présentaient à elle ? Ilea lui assure qu’elle le comprend et qu’elle peut l’aider. En réunissant leurs forces, ils pourraient vaincre n’importe quel obstacle, assure l’éducatrice. Thésée n’en est pas aussi convaincu. Il a encore du mal à accorder du crédit à ses paroles, même si elle lui délivre tout son amour et renie ses origines.

- Tu n’arrêtes pas de dire que ton père t’a rejeté et que tu en fais maintenant de même, mais comment pourrais-je en être sûr ? Ce n’est pas ton père qui t’a dit de venir à sa place à l’hôpital ?

Thésée se souvient de cet appel passé par sa mère à l’hôpital. Il était venu lui rendre visite en avance par rapport aux autres jours, car il n’avait pas foot. Il n’arrivait pas à s’impliquer et s’appliquer, alors son entraîneur non au courant de sa nouvelle situation l’avait renvoyé chez lui. En arrivant à la chambre de sa mère, il l’avait entendu parler. Lorsqu’il avait compris avec qui elle était en communication, il était resté en retrait et avait attendu. Il n’avait compris ce qui se tramait qu’une fois qu’Ilea avait débarqué quelques jours plus tard.

Comme ce jour à l’hôpital, le rouquin attendit en silence qu’Ilea s’explique. Il était prêt à la croire, mais il était trop tôt pour l’accepter. Alors lorsqu’elle eut fini, il déverrouilla le loquet et ouvrit la porte. Ses pupilles fuient celles de sa sœur et il ne reste pas longtemps en place.

- Je crois qu’on s’est tout dit pour ce soir. Maintenant, tu devrais partir.

Le dessous de ses yeux est rougi, ce qui lui donne une mine affreuse, car il n’a pas pris le temps de sécher les traces de ses larmes. Il grinça des dents et après une grimace, il cracha :

- Merci !

Ne laissant pas le temps à sa sœur de partir comme il l’a demandé, il la pousse et sort en courant des toilettes. A l’extérieur, la fête bat encore son plein, mais son cœur n’y est plus depuis longtemps. Il traverse d’une traite la foule en courant, ne prenant pas garde aux gens qu’il bouscule sur son chemin et sort du bâtiment. Le contraste entre l’air bouillant de la salle et celui très frais de l’extérieur l’immobilise. La pression était telle qu’il abat ses mains sur ses genoux et reprend son souffle à demi-suffoquant. Ses Pokémon ne sont pas là, mais Nico est avec eux et ils connaissent le chemin, alors il décide de rentrer au dortoir dès que son souffle lui est revenu.


HRP :
Thésée et Ilea blablatent partie 3
Thésée quitte le bal


chaque personne qu'on s'autorise à
aimer
est quelqu'un qu'on prend le risque de
perdre
Ilea Alezar
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 9 G5wu
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 25 ans
Niveau : 40
Jetons : 3565
Points d'Expériences : 1056
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1056
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1056
Ilea Alezar
est un Adulte Éducatrice Expérimentée



Valse glacée
La rousse avait beau mettre toute sa conviction dans chacun de ses mots, Thésée avait toujours une parade, toujours une question, obligeant la jeune femme à serrer les dents pour ne pas flancher complètement à son tour. Toutes ces interrogations qu’ils se posent sont légitime, et Ilea dans sa situation n’aurait probablement pas mieux réagi que lui. Il y a en cet enfant une dose de colère et d’incompréhension qui ne demande qu’à s’exprimer, sans tenir compte des êtres autour d’elle et des conséquences qu’elle aura. Et c’est l’éducatrice qui encaisse, jusque là bien incapable de faire autrement. Mais ce soir, pour cette année 2020, Ilea ne veut pas de ça. Et pour espérer en voir le bout du tunnel, elle ne doit pas s’écrouler.

- J’ai quitté les Alezar il y a trois ans. Je n’avais plus de contact avec eux jusqu’à ce que Gabriel m’appelle. C’est à ce moment-là qu’il m’a appris ton existence, que j’avais un demi-frère qui avait besoin d’aide. Le destin qui t’attendait s’il était venu te chercher lui-même aurait été terrible, je ne pouvais pas le laisser faire ça. C’est inconcevable.

Rien que de l’imaginer, l’éducatrice en a des frissons partout. Thésée aurait été ramené de force à Unionpollis par Gabriel. Enfant illégitime, il aurait surement tout fait pour le cacher aux yeux du monde, en l’envoyant à l’autre bout de la région voir même ailleurs, seul dans un internat sans repère et sans famille. Mais les rumeurs auraient probablement continué d’enfler, Thésée serait devenu le pariât de la famille, le rejeté, le batard des Alezar. Une vie qu’Ilea a connu en partie, et qu’elle ne souhaite à n’importe qui, et surtout pas à son petit frère.

Le loquet de la porte des toilettes finit par s’ouvrir, dévoilant le jeune garçon, les joues rougies par les pleurs silencieux. Il ne la regarde pas, en tout cas pas vraiment. Le contact ne dure qu’un millième de seconde, le temps d’un instant, et très rapidement l’adolescent disparait de la zone, laissant la jeune femme seule, qui n’a plus qu’un seul mot en tête. Ce merci qui venait de s’échapper des lèvres de son petit frère était probablement le seul signe de reconnaissance qu’il lui ait accordé depuis qu’ils se connaissent. La jeune femme essuie vivement ses yeux humides avant de murmurer pour elle-même.

- De rien…

La jeune femme se passe un coup d’eau sur le visage, profite de l’absence de garçon dans les lieux pour se remaquiller un petit coup avant de retourner dans la grande salle. Rentrer maintenant à la maison serait une erreur. Il va falloir profiter de cette soirée, le plus longtemps possible, et démarrer 2020 tout en beauté. La rousse rejoint ainsi sa colocataire, un doux sourire sur le visage mais bien déterminée à faire la fête.

- Caroline j’ai peut-être gagné un point auprès de Thésée mais ce n’est qu’un tout petit pas en avant. En attendant, je veux qu’on fasse la fête jusqu’au bout de la nuit pour que 2020 soit une super année. Enfin si tu es d’accord ahah.

Et voilà Ilea repartit sur la piste. Pour une nouvelle année. Une plus belle année.

Résumé :
Fin de la discussion avec Thésée + Ilea retourne dans la grande salle pour danser avec Caro jusqu'au bout de la nuit
Fin de l'event pour Ilea o/


©️BBDragon



Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Bouddha Socket
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7091-bouddha-socket-vague-a-larmes-termine#72104
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6478-bouddha-socket-phyllali-uc
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1549924579-bouddha
Taille de l'équipe : 4
Région d'origine : Alola
Âge : 17 ans
Niveau : 16
Jetons : 284
Points d'Expériences : 331
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1549924579-bouddha
4
Alola
17 ans
16
284
331
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1549924579-bouddha
4
Alola
17 ans
16
284
331
Bouddha Socket
est un Pokeathlète Médecin



Bouddha baragouinait.

Un je-ne-sais-quoi, coincé entre ce qui pouvait attendrir et ce qui suscitait de la pitié. Une grosse coulée de morve s'échappait de son nez en bouteille, tandis que ses yeux semblait en l'océan - aussi salé que celui de son enfance. Quitterie. Son coeur. L'amour. L'amitié. Tout ça, c'était... Nouveau. Inédit. Et le changement avait toujours était une source de grand angoisse pour ce grand dadais. C'était comme si de toutes nouvelles émotions frappait son esprit, en boucle. Comme si on l'avait arraché à toutes ses certitudes pour le déposer sur un champ de bataille où sa morale et ses envies se livraient une guerre sans merci et sans vainqueurs. C'était fatiguant. Et déstabilisant.

Et puis il y eut un contact.

D'une douceur inhabituelle. Une main sur ses cheveux qui n'était pas sans rappeler celle de maman, une voix douce qui tenta de faire les sentiments trop présents. Et le colosse se replia encore un peu sur lui-même. Voila. Voila ce dont il avait besoin en réalité, du réconfort. Un cocon. Un endroit ou une personne où le  fait même de vivre ne serait pas aussi difficile. Quelque-chose qui ferait taire le brouhaha constant de ses pensées.  

Mais le bonheur n'est qu'une bonne heure : et voilà le temps de l'instant qui s'arrêtait. La voix s'adressa à d'autres personnes. Et ce fut comme si la bulle qu'elle avait crée en quelques-minutes éclatait en une parole. Une autre voix s'adressa à lui Élise. Ou lise. Ou élysée. Il ne savait vraiment pas. Et il serra un peu plus fort le pied, comme constatant soudainement l'absurdité de sa position. Il se tourna donc vers la chaussure à la voix réconfortante et articula :

-Je... Désolé... De... Importuner..

Puis il s'enfuit.

À vrai dire il s'en fichait pas mal de chahuter la table qui l'avait habité, comme il s'en fichait des gens qui bouscula sur son chemin. Il avait besoin.... De son cocon. Alors les pieds se délièrent et Bouddha courut à s'en faire saigner les orteils. Bientôt, il quitta le château de glace et se prit de plein fouet le souffle d'hiver. Bientôt il arriva à la plage, essoufflée. Les pieds meurtris. Et sa silhouette s'écrasa sur le sable soulevant un nuage de grain. La mer était déchainée ce soir là, mais le ciel dégagé... Et l'Alolien regarda une étoile, persuadé que sa mère s'y trouvait et le regardait aussi.

Là, il respirait.

Les minutes ou les heures s'écoulèrent et des bruits de pas se firent entendre au loin. Une silhouette plus fine s'allongea à ses côtés, tout en lui lançant son sac sur le ventre.

-T'as oublié ton stuff à la soirée, balourd.

Bouddha se retourna vers le chevelure verte électrique et le visage bougon qui lui faisait face.

-Pourquoi t'es là Blue ?

Blue souria.

-Ma copine n'a pas besoin de moi pour se saouler mais mon ami avait besoin d'un calin. Et here I am, ne suis-je pas la bonté incarné ?

Puis elle éclata de rire, en enlaçant les épaules de l'alolien. Elle lui embrassa la joue, et laissa sa main se perdre dans sa chevelure nuit.

-Et donc... Quitterie...  

Le géant adolescent renifla, essuya les derniéres larmes de ses yeux et lui fit signe que non. Non il n'avait pas avoué ses sentiments. Mais quelque-part... Ça fallait mieux ? Quitterie lui sourira toujours.

-Elle dansait avec une fille quand je suis parti.  déclara la pyroli.

Et Bouddha haussa les épaules. Et si ce qui la rendait heureuse ? Au fond de lui même, il le savait depuis le début. Qui n'appartiendrait pas au tableau du bonheur de Quitterie. Ou alors seulement de loin. Il n'était pas son genre voilà tout. Et alors que l'alolien se résignait lentement une leur fulgurante s'échappa de son sac, et l'instant d'après : une tête verte et fatiguée s'en échappa.

-Bulbi...

Bouddha ouvrit grand les yeux. C'était... Son oeuf. Et c'était un bulbizarre. Comment ne pas penser à Blue et à son partenaire Ganja, comment ne pas penser à... Quitterie.

À vrai dire, il ne le savait pas mais quelque-chose lui disait que ce nouveau né l'aiderait  d'une manière quelconque. Alors comme soulagé, il flatta le bulbizarre et s'endormit sous la voix gênée de Blue :

-Ah en fait tu savais que les filles sont perspicaces, t'étonnes pas si Kiki te parle de tes sentiments inavoués, hein ?

HRP
Tenue de Bouddha

bouddha pleurniche
il s'enfuit se rendant compte à quel point il est ridicule sans connaitre autre chose de camille que son pied
il quitte la soirée et se retouve sur la plage sous les étoiles
Blue sa pote vint le réconforter
Bulbizarre  sort  de son oeuf
pire rp ever mdr

Fin de l'event pour boubou !
Valse glacée  


Dernière édition par Bouddha Socket le Mar 11 Aoû - 20:43, édité 1 fois
Marie R. Uana
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1654-non-je-ne-suis-pas-shootee#19642
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2179-marie-rosalina-uana-mentali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 11 / 21
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 20 ans
Niveau : 41
Jetons : 2635
Points d'Expériences : 1093
Pikachu Explorateur, à votre service !
11 / 21
Almia (?)
20 ans
41
2635
1093
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
11 / 21
Almia (?)
20 ans
41
2635
1093
Marie R. Uana
est un Topdresseur Ranger
MARIE R. UANA

rp commun
« Valse Glacée »

Sa main se resserra dans la sienne.

Comme à son habitude, le silence seulement accueillit ses paroles.

A l’accoutumée néanmoins, une gestuelle précise l’accompagnait.

Ici, il n’en était rien.

Marie se laissa simplement entraîner.

Non, plus que cela…

Elle accompagna le mouvement.

Pour autant, c’était Nolan qui guidait. Depuis le début de la soirée, il s’était contenté de sensiblement suivre l’usage. Tandis que désormais, il agissait de son propre chef.

Cet anodin changement comportemental revêtait d’une importance primordiale aux yeux de la blanche. Un sentiment inédit d’excitation faisait vibrer son cœur, et projetait dans ses membres une énergie dont elle ne se savait pas capable. Elle avait envie de jouer. De briser les interdits. Et souhaitait s’accorder cet instant d’euphorie qui manquait tant à sa vie.

Ils passèrent d’allées en allées, de salles en salles, de marches en marches. Ne s’arrêtant qu’un bref moment pour réunir les ingrédients nécessaires à un obscur rituel. Aux yeux de beaucoup, il s’agissait probablement d’actes anodins. Mais pour Marie, ils témoignaient d’une malice infinie. Une malice… Qui se reflétait en d’anormales étincelles, pétillantes dans ses prunelles habituellement vides et éteintes. Un fin sourire sur les lèvres, elle se ressaisit ensuite des doigts de Dèannag, les ancra fermement entre les siens, et resta à sa suite.

Les deux coururent, enfants trop sages qui ne se découvraient qu’à peine. Une musique de fond combla le silence pourtant si apprécié par Marie, le remplaçant par quelque chose d’encore plus exquis. Bientôt, une bourrasque de vent vint rafraîchir son visage, agita ses cheveux, pendant que tous deux s’avançaient sur le toit du gymnase où la magie allait s’exécuter.

Leurs pas se firent plus lents, leurs mouvement plus calculés. Ils s’immobilisèrent un instant au centre, regards dirigés l’un vers l’autre. Ils attendirent seulement de se synchroniser avec la musique qui s’élevait par dessous.

Et ils dansèrent.

Main dans la main. Ils volaient au dessus du gymnase, surplombaient cette académie déserte, et n’étaient plus soumis à la moindre force gravitationnelle. C’était en tout cas ainsi que Marie le percevait. Elle se sentait léviter.

L’expression « se voir pousser des ailes » prenait alors tout son sens. La symbiose, l’alchimie, la résonance de deux cœurs : tous ces concepts abstraits et trop peu Mariesques paraissaient pourtant des plus réels. Pour ce soir, elle était prête à abandonner toutes ces croyances, oublier ses préceptes et laisser son âme s’animer à la chaleur de ce sentiment inconnu.

Oui… Quelque chose s’éveillait en elle. Elle le ressentait, du fond de ses tripes, prenant petit à petit en ampleur, jusqu’à pleinement envahir l’intégralité de son être.

Ce sentiment… C’était….

Elle s’immobilisa soudainement, lorsque la chorégraphie le voulut. La musique continuait, mais voila qu’elle n’était plus qu’au second plan. La mélodie qui la faisait vibrer, désormais, trouvait sa résonance au cœur de sa cage thoracique. Elle se laissait emporter par son tempo enivrant, ressentait la chaleur de Nolan dans son dos. En fermant les yeux, elle se crut même capable de ressentir ses propres battements.

Tous deux ne formaient qu’un.

Elle arrêta de penser, d’être, d’exister. Elle ne voulait plus qu’être définie aux côtés de Nolan. Parcourir de ses doigts sa peau, sentir son souffle sur sa nuque, respirer sa senteur si caractéristique. Plus que tout et plus que jamais, elle ne désirait qu’elle et lui.

Désir partagé.

Ses yeux se rouvrirent à temps pour capter son geste.

Un vif réconfort l’envahit alors.

Elle souhaitait réagir, trouver quelque chose à répondre.

Mais elle n’eut guère le temps.

Son visage se rapprocha du sien.

Ses doigts écartèrent une mèche de cheveux.

Et leurs lèvres s’accolèrent.




***

Mon cœur… Bat.

Il bat… Si fort.

Alors même… Que mon souffle se mêle au sien…

Je respire.

Je respire enfin.

Une bouffée d’air… Envahit mon corps. Emplit mes poumons.

Et fait battre mon cœur.

Je crois qu’enfin…

Je vis.

Pour la première fois…

Depuis mon enfance.

Depuis que j’existe.

Depuis que je foule cette terre.

Je me sens…

Vivre.

J’en ressens…

La raison.

L’envie.

Le besoin.

Je vis…

Et je vivrai.

Via lui.

Avec lui.

Grâce à lui.

Je veux exister.

Perdurer.

Persister.

A ses côtés.

Pour toujours.

L’éternité.

Je veux…

Absolument.

A tout prix.

Et à jamais.

L’aimer.

Je l’aime.

Je l’aime de tout mon cœur.

Je l’aime plus que tout.

Je l’aime… Comme je n’ai jamais aimé.




Mais cet instant n’a rien d’éternel.

Nos bouches se séparent.

Et je le regarde, droit dans les yeux.

Et soudainement…

Un frisson m’envahit.

Une crainte…

Que je pensais éteinte.

Disparue à jamais.

Mon regard s’abaisse. Un poids se forme en mon for intérieur.

Et ma voix, elle, se fait tremblante.

« -Embrasser un homme… Fut autrefois le plus inconsidéré de mes actes. »

« -Par ce geste… Je me suis condamnée. »

« -A la solitude. A l’indifférence. Au désespoir. »

« -Cet homme, que j’avais embrassé… Était supposé devenir mon fiancé. »

« -Mais il a pris peur. Fui. Et projeté sur moi un voile de honte, que ma famille ne put tolérer. »

« -Je me suis retrouvée seule. Déshéritée. Abandonnée. »

« -Perdue dans cette masse de gens à laquelle je ne pouvais m’identifier. »

« -Dèannag… J’ignore si je pourrai surmonter cela une seconde fois. »

« -Je ressens le besoin… De savoir. »

« -D’être rassurée. »

« -Donc… Je vous en prie… »

« -Dîtes-moi... Si… »

« -Il vous paraît… Sensé… »

« -Que de croire… »

« -Qu’ensemble… »

« -Nous pourrions… »

« -Tous les deux… »

« -Et pour le plus de temps possible… »

« -Vivre… »

« -… Heureux ? »

Je ne redresse que fébrilement la tête.

Et cherche la réponse dans son regard.

HRP :
Ils se pécho.
Puis Marie fait sa dramaqueen.



« Si vous aussi, vous le désirez... Alors ce soir, l'académie nous appartiendra. »
Stella Douglas
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2896-0225-stella-douglas-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2904-stella-douglas
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 9 Mini_20011907180325202616609304
Taille de l'équipe : 14+1/30
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18 ans
Niveau : 38
Jetons : 1232
Points d'Expériences : 1193
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 Mini_20011907180325202616609304
14+1/30
Hoenn
18 ans
38
1232
1193
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 9 Mini_20011907180325202616609304
14+1/30
Hoenn
18 ans
38
1232
1193
Stella Douglas
est un Adulte Apprentie Gardienne
Le vide sous mes pieds, je regarde mes jambes se balancer au-dessus de cette immense étendue blanche que la lune éclaire en cette nuit du nouvel an. Les étoiles sont belles, pourtant je les ignore. J’ignore les grands arbres s’étendant devant moi ou le château magnifique derrière, dont l’un des balcons me sert à présent de siège. Comment je suis arrivée là ? Je ne sais plus trop, j’avais juste envie d’un endroit pour être seule, alors j’ai couru, j’ai grimpé, j’ai… Qu’importe, détails. … Non je n’ai pas l’intention de me jeter dans le vide. On se calme. Nous ne sommes pas dans ce genre de drama. J’ai juste un petit coup de blues…

- Petit, petit. Ça n’a pas l’air si petit que ça.
- Non je t’assure ce n’est vraiment pas grand-chose.
- Oui, bien sûr et Sam est le prochain Prix Nobel.

… J’ai l’air si abattue que ça ? Mon menton posé dans ma main et ma Munna elle toujours sur ma tête, je laisse échapper un soupir assez long je l’admets. Non vraiment ça va. C’est juste que… Je suis un peu perdue. Comme si Calou était rentrée dans ma tête pour s’entraîner à quelques tours et qu’elle avait pris Sam comme assistant. J’ai juste besoin d’un peu de temps pour organiser et ranger tout ça. Le problème, c’est de trouver où commencer…

- Je ne pensais pas que le voir avec une autre te mettrait dans un tel état.
- Ce n’est pas ça…
- Je pensais que tu étais passé à autre chose. Ca fait presque trois ans après tout.
- Ce n’est pas ça je te dis…
- C’est pas comme si vous vous étiez dit ou promis quelque chose avant ton départ.
- Ce n’est pas ça !
- Alors dit moi ce que c’est ! Sinon je vais allez chercher l’info dans ta petite tête et je vais tout effacer ensuite, comme ça se sera réglé.
- Tu ne le ferais pas…
- De ce que tu te souviennes encore. Hmpf

Soupirant une nouvelle fois, je souris un peu tout de même à la menace de ma pokemon psy que je sais non sérieuse. Je sais qu’elle ne le fera pas et elle sait que je sais. … C’est amusant, je n’aurais pas cru que notre relation s’améliorerait autant au point que nous puissions avoir ce genre de discussion quand j’ai quitté l’académie. Mais ça fait trois ans après tout. Il s’en passe des choses dans un laps de temps comme celui-là. Elle n’aime toujours pas les humains, mais au moins maintenant on peut discuter un peu. Au point que dans un moment dur comme celui-là, elle se tienne à mes côtés et s’inquiète à sa manière.

- Si tu ne parles pas, je ne vais peut-être pas attaquer ta mémoire, mais je n’aurais aucun scrupule à aller chercher Ginji pour le ramener ici et te forcer à parler.

Elle a encore des progrès à faire en revanche niveau patience et délicatesse. Sentant qu’elle s’élève un peu, je soupire une énième fois avant de placer ma main sur son dos délicatement pour l’enjoindre à rester ici. Je suis vaincue…


- C’est pas que je ne veux pas en parler, c’est juste… compliqué. Même moi je ne suis pas sûre de savoir ou j’en suis...
- Essaye quand même ? Dans ma grande générosité et tant que mon humeur est encore bonne, je tâcherais de t’apporter mes lumières.
- Hmm, mes sentiments pour Ginji… Sont probablement ceux qui se sont le plus… Non, j’ai été amoureuse… C’est juste qu’à l’époque ou on était encore sur Lansat, je n’avais pas réalisé ce qui était entrain de se passer.
- Il n’y avait pas besoin d’être pokemon psy pour se rendre compte de ce qui se passait pourtant.
-Pink… S’il te plait…
- Hmpf oui bon, continue.
- Au final j’ai dû quitté l’île avec ce sentiment que je n’arrivais pas à identifier. J’avais des soupçons, mais je préférais me voiler la face après mon départ. Quand j’ai appris pour son comas, alors j’ai su, mais il était trop tard et j’ai cru que je l’avais perdu…

L’impuissance, la dépression, la culpabilité et que sais je encore. Je voulais venir le voir, mais on me l’avais interdit. Trop loin, trop coûteux, j’aurais jeté en l’air tout mon travail de ces derniers mois, pour si ça se trouve ne même pas pouvoir le voir, car on me l’aurait peut être interdit n’étant pas de la famille proche. J’ai fini par cédée et acceptée, mais ça reste un regret que je nourri encore aujourd’hui. Tout ça pour au final jeté quand même mon travail par la fenêtre les mois qui suivirent et m’obtenir une bien mauvaise réputation. Difficile de travailler quand vous réalisez enfin que vous êtes amoureuse, qu’il se trouve à l’autre bout du monde et qu’il est dans un comas dont il ne sortira peut être jamais. Sam a bien essayé de compenser, mais ça n’a fait qu’aggraver encore plus les choses… Si Ginji n’avait pas fini par se réveiller…

-Ok ok, reviens parmi nous. Il s’est réveillé et il va très bien ! Trop bien même le petit coquin, hmpf.
- Pink !
- Quoi. Même si ce n’est que toi, avoir sa dresseuse qui est d’habitude un mur émotionnel se mettre dans tous ses états à cause d’un garçon. C’est un peu usant. Voir qu’en plus pendant ce temps, monsieur vit sa meilleure vie au bras d’une beauté. Il mériterait bien quelques … Hmpf.
- Il a bien assez souffert comme ça ! Et tu le sais très bien… Maintenant qu’il est heureux, j’espère bien que rien ne viendra gâcher ça.
- Tu aurais juste préféré qu’il soit heureux avec toi.
- Oui. Non ! Aaah… Je ne suis pas amoureuse de Ginji.
- Essaye encore, tu n’es pas très convaincante pour le moment, surtout après le fiasco de tout à l’heure.
- Le fiasco de tout à l’heure… Tu crois qu’il a remarqué que quelque chose n’allait pas … ?
- Il n’est plus dans le comas tu sais.

Ouch, je sens une petite pression dans ma poitrine à la remarque cinglante de ma pokemon psy. J’ai vraiment été nulle, je n’aurais jamais dû l’accoster. Il va probablement s’inquiéter… Je suis assez sidérée qu’une petite partie de moi semble en être contente et espérer que ça soit bien le cas… Est-ce que je suis encore amoureuse de lui finalement ? Je sais que non pourtant. Je ne sais plus…

- Tu crois… Qu’il va s’inquiéter … ?

Mais qu’est ce que je raconte, je ne sais même plus ce que je veux maintenant !

HRP : Lost in thought, waiting for my shining Knight
Calua R. Kana
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5680-399-calua-remi-kana-just-a-little-spark-of-magic-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5689-calua-r-kana-pyroli
Icon : Show must go on !
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 34
Jetons : 118
Points d'Expériences : 814
Show must go on !
8
Kalos
15
34
118
814
pokemon
Show must go on !
8
Kalos
15
34
118
814
Calua R. Kana
est un Coordinateur Performer
La piste s’estompe. lentement. Trop de gens, trop de cris, trop de drames. Après l’interruption causée par Bellamy, elle s’était contenté de lui tendre de quoi se couvrir, parcourant rapidement la distance qui les séparait.
Dans son sillage, Corey. Elle aurait tout le loisir de s’excuser plus tard pour l’avoir ainsi traîné, au beau milieu des regards. En temps normal, l’appel de la foule ne la dérangeait pas plus que ça, bien au contraire…Mais pas dans cette situation.
Alors, délaissant la piste de danse scintillante, la Pyroli s’était glissée entre les convives les plus proches, afin de rejoindre l’une des galeries solitaires du Palais des Glaces. Sans y réfléchir, sans une pensée pour ses Pokémons, elle avait juste attrapé Corey par la main avant de se laisser plus ou moins tomber sur un petit banc (glacial au travers de sa robe). Et lorsque ses yeux légèrement brillants croisèrent ceux de son cavalier, la Pyroli ne put retenir un petit ‘’oh’’ coupable.

‘’Dé...Désolé. C’est juste que...Cette fille...Bellamy, tu vois ? Je la connais un peu et je n’ai pas vraiment réfléchi sur le coup. Si tu veux y retourner, ne te gêne pas, je dois juste...souffler un peu.’’

Elle s’attendait à ce qu’il la laisse là avec une gentille excuse, mais non : raide comme un piquet, le petit Phyllali se contente de veiller sur elle, en parfait gentleman (Apollo serait si fier de toi, garçon). Avec un sourire, la Pyroli inspira profondément avant de focaliser son attention sur les craquelures qui marbraient son siège improvisé. Un vieux truc de scène, l’obligeant à se concentrer sur quelque chose de tangible plutôt que sur les pensées qui la perturbaient.
Manifestement, la présence d’autant de corps en ébullition au sein du Palais des Glaces commençait à avoir un impact sur la perfection des sculptures de ce dernier. Une pensée la frappa subitement : à l’image de la soirée, la merveille qu’était cet endroit allait doucement à céder face aux actes de ses visiteurs.
Elle ne savait pas vraiment pourquoi mais prendre conscience de ce fait la rendait...triste. Comme si les lieux avaient perdu une part de leur magie, dans le même temps.

‘’Ça te va si on se balade un peu avant d’y retourner ?’’

Un véritable chevalier miniature, ce Corey, il a à peine bronché quand elle lui a tendu le bras. Accompagné de son cavalier, à moitié perdu dans ses pensées, la jeune fille préféra reporter son attention sur les volutes de brume qui dansaient doucement tout autour des galeries du château. La tranquillité. Quelque chose qui ne lui était pas si familier et pourtant, elle goûtait à ce petit instant de calme avec un véritable plaisir.
Loin de la foule, chaque son était magnifié, lui permettant de le décortiquer à sa guise. les craquements de la glace, la respiration de Corey, ses pas sur le sol, un cri...

‘’Pink !’’

Un cri. Rendu tout aussi audible par le silence ambiant et qui vint frapper la Pyroli de plein fouet. Ce n’était ni le ton, ni la rupture subite du calme ambiant qui venait de la pétrifier sur place. Son arrêt brutal manqua même de faire déraper Corey sur le sol verglacé, du fait de sa soudaineté.
La  voix provenait d’un petit balcon adjacent à la galerie. Déformée par la distance, Calua avait sûrement dû s’imaginer des choses, ça ne pouvait pas être…

‘’Tu crois… Qu’il va s’inquiéter … ?’’

Et pourtant, les mots s'enchaînent la confortant toujours plus dans son espoir. Alors, elle lâche la main de Corey et elle s’avance. Un pas après l’autre, ignorant le vent glacial dont elle était jusqu’ici préservé par les murs du palais.
Et lorsqu’une silhouette se dessine, assise sur la rambarde, Calua s’arrête, incapable de faire un pas de plus. Elle est là, assise sous le clair de lune, les jambes à moitié dans le vide et elle lui tourne le dos. Elle pourrait crier, se précipiter en avant, ou même trépigner sur place.
Et pourtant, tout ce qui lui vient, c’est une petite voix et un mot unique.

‘’Tella ?’’

Quasiment murmuré, son petit messager s’envole pour venir doucement attirer l’attention de la concernée. La Pyroli ne remarque même pas que Corey s’est glissé derrière elle à son tour, ses yeux bleus scintillent presque, tant elle se focalise sur la silhouette qui se retourne lentement. Des yeux qui deviennent de plus en plus brillants et humides, tandis que son ancienne colocataire se dévoile, avant de lui adresser un petit signe de la main, manifestement gêné.

‘’*Snirfl*’’

Et les larmes commencent à couler. De petites perles brillantes qui glissent le long de ses joues et qu’elle ne parvient pas à retenir. Mais étrangement, le pincement au coeur qu'elle aurait du ressentir, lui, ne se manifeste pas.
Au lieu de ça, c'est une vague de chaleur qui monte, tout d'abord avec douceur, avant d'envahir chaque recoin de son visage. Et si les larmes ne semblent pas s'arrêter, c'est un sourire qui illumine le visage de Calua, avant qu'elle ne reprenne la parole. Sa voix est encore un peu vacillante, mais pas un instant elle ne quitte du regard la jeune fille qui lui fait face.

''T-tu sais, t'aurais pu me dire que tu venais. Ne...ne pas harmoniser ma tenue avec celle de ma meilleure assistante, c'est la honte pour une magicienne. Et en plus, devant ton frère, j'ai l'air de quoi, moi maintenant ! J'espère que t'as...que t'as quelque chose à dire pour ta défense, Tella !''


Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1482579784-tumblr-static-tumblr-static-43czouo8ereow40os8c44o4g8-640
Nolan Dèannag
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
Icon : ...♪
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 19
Niveau : 42
Jetons : 1057
Points d'Expériences : 1005
...♪
8
Johto
19
42
1057
1005
pokemon
...♪
8
Johto
19
42
1057
1005
Nolan Dèannag
est un Topdresseur Spé. Type
Tu les sens.
Des tempos détachés, qui s'enchaînent par petits groupes, comme une série de mesures sans aucun lien direct. Et pourtant, leur crescendo éclate et résonne. Chaque pulsation est plus forte que la présence, comme si la montée en puissance ne pouvait pas s’arrêter.
D’ailleurs, le veut-elle tout simplement ? Qu’importe cette île, qu’importe cette fête et qu’importe tout ce qui pourrait te passer par la tête. En cet instant, il n’y qu’elle.
Tu t’es à peine écarté de Marie, que vos yeux se sont happés : l’orangé et l’azur se mêle, en un ensemble étrangement harmonieux, juste avant qu’elle ne brise le silence. Des mots hachés, des mots qui tressaillent, comme si les notes émergeaient dans la souffrance.
Elle marque chaque mot d’une hésitation. Des silences qui rythment son discours, qui dévoilent une souffrance que tu n’avais pas envisagée. Elle se dévoile et pendant ce bref instant, ce n’est plus la Marie aussi droite et logique qui te fait face. Non, c’est une jeune fille qui semble même un peu perdu...Heureusement que Libra est trop occupée actuellement pour sentir tes pensées s’agiter, tu ne finirais pas d’en entendre parler, sinon.

Alors tes mains s’agitent de nouveau. Les signes te sont familiers mais les assembler de la sorte a quelque chose de nouveau pour toi. Car ce soir, sur ce toit, sans même y réfléchir, tu te jettes également dans un plongeon vertigineux et parfaitement illogique : la mélodie s’est mué en une improvisation parfaitement cacophonique, sans qu’il soit possible de prédire la mesure suivante...Et pourtant, quelle plaisir de l’écouter !

‘’Je crois que...Pour toi, je serais même prêt à être insensé. Alors que ça le soit ou non, si l’on peut vivre heureux, je veux y croire.’’

Les mots sont lâchés. Et ils continuent de couler, libérés par la confession de la jeune fille...Ce ne sont plus deux coeurs qui battent en rythme mais un duo, après tout.

‘’Et si cela te convient, continuons d’être insensés, ensemble.’’

(NOLAN, RAMENES-TOI, J’VAIS JONGLER AVEC LE PUNCH !)

Même l’interruption de LIbra ne parvient pas à provoquer autre chose chez toi qu’un cillement. Pour une fois, même si elle décidait de mettre le feu à toute l’île d’Adala, tu n’en aurais rien à faire.
La main de Marie dans la tienne, il ne vous reste plus qu'à attendre que les heures s'avancent, jusqu'à ce que le soleil émerge depuis l'horizon. Une boule de feu qui s’avérera pourtant moins lumineuse que le premier sourire sincèrement heureux que tu affiches, depuis bien longtemps.

Et dans le lointain, un violon égrène les notes de ce qui aurait pu être.

HRP :
-Pas grand chose à dire, Nolan se contente de répondre à Marie.


Event #2 - Valse Glacée - Page 9 1460961660-6644f4ad56048aaa356f1be771db417bdb00e4ea-hq
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum