Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -50%
Assassin’s Creed Valhalla PS4/PS5 et Xbox One ...
Voir le deal
34.99 €

Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1256
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1256
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1256
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème
Elle est… tant différente de toi, alors que tu es tendu comme un linge sur sa corde, voilà la demoiselle de noir vêtu t’accoster comme si vous vous connaissiez déjà depuis des lustres. Ça aurait pu te mettre mal à l’aise, mais tes muscles se relâchent un peu, enfin, quoi que ça ne dire pas longtemps, lorsqu’elle s’approche de toi et que le dernier bouton de ta chemise s’échappe de sa retenue, tu en oublies presque de respirer. Tu croises le regard de Ringabel qui arbores un immense sourire. Putain tu donnerais beaucoup pour lui faire une clé de bras à ce moment précis.

-Peut-être que ce soir tu vas enfin apprendre à te lâcher lance le type psy dans ton esprit

Tu retiens une injure et en profites pour amener la demoiselle vers l’intérieur, tout en répondant la demoiselle, d’un ton déjà un peu plus tendre.

-Les miens ont prévu de profiter aussi de leur soirée.

À l’intérieur dès lorsque vous êtes posés avec cette douce ambiance, tu optes pour un verre de vin, car tu connais la qualité de cet alcool, puis autant commencer au vin avant de passer à des alcools plus fort, comme un du jagger bomb ou quelques cocktails à base de gin que tu aimes beaucoup. La question à propos de Lansat était là pour lancer la conversation, tu trouvais ça très très bateau, mais tu as toujours aimé traiter tout ça avec ironie. Tu t’apprêtes à répondre quand elle te lâche une petite rafale d’AK47 en balles perforantes hein, premier date. Tu as un petit sourire surpris, puis de toute façon, tu commences à retrouver ton naturel assez spontané. Tu hausses alors les épaules, de toute façon, tu n’as quasiment aucune nouvelle d’Alex, peut-on vous considérer ensemble ? De toute façon, tu n’as jamais pris le temps de t’offrir le temps de t’amuser comme dis Ringabel, entre ces années avec Janet, Alex pendant une année, as-tu déjà eu conscience de plaire ? Pas vraiment. Pourtant, tes collègues de l’armée le disent. Un grand baraqué, la main gantée pour cachée les brûlures, le cache-oeil à cause de la plaie en mission, ton côté maladroit, ça forme un combo qui ne laisse pas indifférent la gente féminine, bon quelques hommes également, mais tu as toujours su esquiver ces moments « gênants » vu que tu ne savais pas du tout comment aborder le situation si elle se présentait de front. Moralité. Osef, autant y aller un peu cash, sans tact comme tu le fais si souvent.

-On peut dire ça, je dois tout à mon Gallame qui m’a inscrit et à tout fait à mon insu. De toute façon, je n’ai jamais été bon pour parler, alors j’espère me rattraper par l’action.

Tu ne pensais pas forcément à un sous-entendu très… Bien entendu en fait. Tu parles d’action dans le sens physique, fin, un militaire quoi, un homme d’action… ho putain que t’es un handicapé, là tu vas passer pour le plus grand forceur, putain Maître forceur…  Tu es le maître détenteur de la CS04 Ça me fait quand même vachement penser à quelqu’un qui a ce pseudo sur un discord, fin bref. Tu vides ton verre et en cherchant où déposer la coupe, ton regard croise le saint Graal. Du gin. Tu apprécies beaucoup le gin sec qui est également le plus fort.

-Bon, le vin ou le champagne c’est bien mignon, mais autant se concentrer sur un alcool plus sec. Tu te saisis de deux shots, normalement ça se déguste, mais la… Tu l’as bien compris, pas besoin de Ringabel, tu serres assez pour faire de l’huile d’olive. Cul sec et si tu tousses…. Tu soupires prenant un air déçu d’avance. Voilà, que veux-tu,

Tu as un petit regard malicieux, en vrai, tu aimes bien trop provoquer les gens et Bellamy semble être du genre à répondre à ces piques, enfin, si tu t’en rapportes à son comportement. De leur côté Tyr et Thor, semblent vadrouiller tranquillement en se baladant, esquivant les danseurs, prenant quelques trucs à manger, tout ça.

-Un je n’ai jamais ? Ca évitera les conversations plates pour s’attaquer directement à quelque chose de plus ambitieux ?

Tu ne sais pas si ton plan d’attaque est le bon, mais en la présence de cette jeune femme, tu as l’impression que tu peux y aller franco, tu ne peux pas être maladroit si tu ne fais pas de conversations « standards. »

HRP :
Josh est simplement passé en mode "Yolo pêcho" mais c'est pas le mec le plus expérimenté du monde.
Amuse toi bien Bellamy


Le militaire s'exprime en D46100


Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Miniature_454_EBEvent #2 - Valse Glacée - Page 3 Miniature_545_EB Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Miniature_042_LGPE Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Miniature_406_EBEvent #2 - Valse Glacée - Page 3 Miniature_848_EB
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Gallade_sprite_2 Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Miniature_768_EB Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Miniature_074_Alola_LGPE Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Hel
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Miniature_302_EB
Edith Mosk
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8336-edith-mosk-pyroli
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 0001-1284777649
Taille de l'équipe : 6/7+2
Région d'origine : Unys - Port Yoneuve
Âge : 15 ans
Niveau : 10
Jetons : 3144
Points d'Expériences : 145
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 0001-1284777649
6/7+2
Unys - Port Yoneuve
15 ans
10
3144
145
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 0001-1284777649
6/7+2
Unys - Port Yoneuve
15 ans
10
3144
145
Edith Mosk
est un Coordinateur Mode

valse glacée
avec Bruce Hedge

La neige a recouvert Adala d’un manteau charmant, tout ce blanc lui donne un côté mystérieux et doux à la fois. La buée sur la fenêtre de ma chambre me permet de faire des petits gribouillis sans grand intérêt, une décoration éphémère qui aura disparu des les premiers rayons de soleil qui illumineront la pièce. Le sommeil ne m’a donné le teint que je voulais, le froid me donne les lèvres bleues et bientôt je deviendrais translucide si le beau temps ne se présente plus. Mais à quoi bon, pour qui pourrais-je être belle ? Je ne suis qu’une fille simple qui possède un petit truc en plus quand elle sourit. Mais faudrait-il que je sourisse. Cette année, les fêtes non pas la même saveur. Mes hivers de petite fille s’emblent se tasser dans ma mémoire comme de la poudreuse…

Mon téléphone bipa à 10h pétante. Message de Bruce. Pensait-il peut-être que je dormais encore ? J’aurai bien aimé pour une fois.

« Salut Edith ? Je voulais savoir si tu étais libre pour le bal d’Adala ? ça pourrait être sympa d’y aller ensemble, tiens moi au courant ! »

Une invitation au bal. Si je m’y attendais, pas tellement. J’avais rêvassé devant l’affiche en me promenant dans les rues de la ville, mais que quelqu’un m’invite, c’était inespéré. Et puis avec Bruce, je ne sais pas si c’est une bonne idée. Mes sentiments sont assez… Complexes. Je ne sais pas y faire avec les garçons et ça se voit. Allongée sur le tapis de ma chambre, petit moment de réflexion. A quand remonte la fois où je suis sortie avec un garçon ? Ils ne m’ont jamais vraiment trop intéressé. Trop puérils, trop prétentieux, trop compliqués, trop cons. Ma valise sentimentale est minuscule. Mais il serait temps, enfin peut-être. On peut toujours essayer. La main attrapant mon téléphone sur mon lit, j’écris ma réponse en réfléchissant à chaque mot que j’utilise avant d’envoyer ma réponse affirmative à Bruce. Toujours allongée sur le sol comme un déchet, je vérifiai à deux fois que je n’avais fait aucune faute. Mon cellulaire au-dessus du visage, il était évident que je me le mange dans la tronche.

-

17h, journée peu productive. Entre mes croquis et mes séries à l’eau de rose, et une sieste, il est temps que je commence mes préparations. Le fer à boucler dans une main, un tuto pour des boucles parfaites dans l’autre, ma coiffure finit par ressembler assez relativement à ce que j’avais imaginé. Ma tenue est sobre pour une soirée dansante ; un peu long et bouffante pour faire robe de princesse, mais le rose pastel et la dentelle donnent une touche de maturité au tout. Mes yeux de chat maquillés, mes lèvres glossées, il ne resta que ma dernière touche finale. D’une barrette, une fleur ornerait ma tête ce soir. Une petite paire d’escarpin aux pieds, après un ou deux aller-retours dans ma chambre pour m’assurer que je sache encore marcher avec. C’est l’heure.

Les ruelles me guidèrent de leurs lanternes vers le château. Mon cher Vivaldaim comme destrier, nous chevauchons cheveux au vent sous un ciel d’étoile. Une petite foule s’est formée en attendant l’ouverture des portes. Des magnifiques robes des jeunes femmes aux costumes très élégants des messieurs, je cherchai Bruce du regard. Perturbée de ne pas voir une touffe blonde, je poussai enfin les yeux sur lui, coiffé. Et surtout bien habillé. Il se rapprocha de moi ; rappelant mon Vivaldaim, je lui souris.

« Vous venez danser mademoiselle ? »

J’aurai dû parier qu’il allait dire l’une de ces phrases qu’on retrouve dans tous les films de contes de fées, du grand Hedge comme à son habitude. Me prenant la main, nous nous dirigeons pour rentrer dans le château.

« Tu t’es habillé pour une fois. Enfin, bien habillé je veux dire. Tu es assez élégant je dois dire.»

Franchement Edith, ferme-la parfois.

©BBDragon
hrp :
-Edith accepte l'invitation de Bruce
-Elle se fait belle
-Elle va jusqu'au château retrouvée Bruce


Dernière édition par Edith Mosk le Jeu 23 Jan - 21:54, édité 2 fois
Matthew J. Hopkins
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8194-matthew-jim-hopkins-freaks
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8200-matthew-jim-hopkins-phyllali#83214
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 1555344462-matthewicon
Taille de l'équipe : 7/9 || +1
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 17
Jetons : 710
Points d'Expériences : 301
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 1555344462-matthewicon
7/9 || +1
Kalos
15
17
710
301
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 1555344462-matthewicon
7/9 || +1
Kalos
15
17
710
301
Matthew J. Hopkins
est un Topdresseur Novice

Adala
Mont Skiddo
La Montagne


Ce n'est pas encore la fin de journée que le jeune adolescent se casse la tête sur comment s'habiller. Étalé sur le sol, il regarde simplement ses frusques, pour la plupart, jetée dans son armoire éventrée, donnant le sentiment d'un certain désordre.
Pourquoi regarde-t-il sa garde-robe ? Peut-être parce que, dans un peu moins de deux heures, se tient un bal de l'école pour la nouvelle année. Peut-être parce qu'il s'est fait alpaguer dans la rue afin d'accompagner quelqu'un au bal, alors qu'il braillait à haute voix ne pas savoir avec qui y aller, justement.
Dans les derniers rayons solaires qui traversait sa chambre, le Phylalli peut observer la poussière qui flotte dans l'air. Le ménage est loin d'être son fort. Tout comme la manière de s'habiller. Et pourtant, il finit par se dégoter quelque chose. Associant une chemise blanche, un pantalon noir et une veste du même ton. Une paire de Stens Myth blanche, une fois éclaircie, ça rend à peu près bien ?
Pff !
Qu'importe, il n'est pas là pour casser des culs. Juste pour profiter, et faire profiter la personne qu'il accompagne.
Brindipou sautilla d'un de ses perchoirs improvisés et se posa sur l'épaule du jeune homme alors qu'il tente de voir s'il est un tantinet présentable. Après un petit instant, elle passa la tête sous une aile avant d'en sortir deux plumes, ou peut-être deux feuilles, d'un vert chlorophyllien, chatoyant, qu'elle apposa au col de son dresseur. Maintenant, il arbore le même nœud papillon qu'elle-même, qui l'accompagne ce soir comme partout ailleurs.
Les rats n'ont qu'à bien se tenir, le rapace est dans la place.
Oh, bien entendu, il ne laisse personne derrière, sauf l'œuf, l'incubateur posé sur le bureau reste ici, nul besoin de s'encombrer.
Seul Lalass, le pokémon transport, reste dans sa ball, en même temps, sortir un plésiosaure mauve au milieu de la salle, à part pour faire joli, ça ne sert à rien.
Il se rend sur place, à l'heure d'ouverture, ceinturé par Coco, qui se fait passer pour un boa à plumes, sans plumes, ainsi que de Maar et Gigi. Cette dernière semble grignoter une buchette de bois, surement de quoi calmer son attitude mordante.

Un homme bien trop vieux pour lui, ayant certainement entendu sa complainte, ou juste sa question à voix haute, a réglé son souci quelques jours auparavant. Il devait retrouver une certaine Lise de L'épicée, ou quelque chose comme ça. Matthew n'est pas vraiment un garçon de mémoire, mais plutôt d'action.
On lui a décrit sa cavalière avec des détails, et surtout des mots, qui n'entrent pas dans son vocabulaire. Lui tout ce qu'il avait besoin d'avoir, c'est un numéro à la limite, mais seul le sien fut échangé, ou plutôt donné.
Bon, il allait devoir trouver avec le peux qu'il avait saisi. Chercher une fille qui fait fortunée, parce que vu le bonhomme et sa façon de parler, le faux-blond ne pouvait pas se tromper sur la "stature" de la jeune fille. Un tagueur et danseur de rue avec une bourge, ça allait détoner.

— Bonsoir, Lise, c'est bien ça ?

On a peut-être un petit remix de la belle et le clochard ici, bien que le clochard vienne de bonne famille dans les faits, enfin, d'une famille plutôt aisée, mais bien moins que la demoiselle.
Il n'hésite d'ailleurs pas à lui faire un compliment, parfaitement innocent, sur sa tenue.

— Tu vas être sous le feu des projecteurs avec cette robe ! Ca claque !

Il l'invita alors à entrer, tendant son coude, c'est comme ça que l'on fait, non ? Il n'est pas sûr, et elle peut parfaitement se moquer de lui pour avoir tenté de lire dans ses intentions de bien faire.
L'heure est venue, tout le petit monde se fraie une place afin de passer les portes de ce palais monté pour cette unique soirée. C'est plutôt cheapos un palais de glace pour un bal de fin d'année, non ?
Enfin, qu'importe, il semble qu'une bonne partie d'Adala, et presque toute l'académie, se soit réunis ici, ou peut-être pas. Matthew et les chiffres, il ne fait pas vraiment la différence entre 300 personnes et 600.

Une fois à l'intérieur, chacun y va de son lâché de Pokémon, ou de sa remarque. L'adolescent, lui, reste simplement bouche bée. On pourrait y pondre un œuf tellement c'est grand ouvert. Ce fut tentant pour son starter de le faire, mais elle finit par s'envoler vers la table, là ou de nombreuses victuailles sont disposées. Picorer semble plus intéressant. Toujours autour de son corps, la Minidraco semble chercher un peu plus de chaleur dans le froid environnant, et cela semble être la même chose pour la Griknot. Seul Embrylex se tient légèrement à distance, cherchant du regard si une personne en particulier se trouve ici. Quelqu'un qui la vu naitre. Elle restait son premier dresseur, même si leurs ententes n'a pas été des plus cordiales.

Matthew se tourna légèrement vers Lise, et lui proposa de faire ce qu'elle veut, car il ne souhaite guère la déranger, et elle à surement des gens à voir. Lui ? Et bien il ne sait pas encore, il zieuterait à gauche ou à droite. Mais quand il commencerait à entendre un brin de musique, il ne sait pas s'il résistera assez longtemps à danser. Quitte à se donner en public.


Pour ceux qui ne veulent pas lirent :
Matthew se prépare pour le bal et rejoint Lise.
Le duo entre à l'intérieur, l'une est un joyau, l'autre un caillou mal taillé.
Brindibou va se poser sur la table remplis de victuailles, tenter de picorer une miette ou deux.
Embrylex cherche rapidement quelqu'un des yeux, peut être pour la saluer.
Jenny Fatale
Région d'origine : Unys
Âge : 14
Niveau : 0
Jetons : 40
Points d'Expériences : 64
Unys
14
0
40
64
pokemon
Unys
14
0
40
64
Jenny Fatale
est un Coordinateur Novice
Emmène moi danser ce soir
Feat Logan.


J'ai encore un peu de mal à comprendre comment j'ai pu me retrouver à réellement venir à ce bal. Et à vraiment y aller avec ce type. Je jette un oeil vers Logan, tout en marchant vers les portes du palais gelé. J'ai littéralement mis une heure à choisir cette tenue, pour ce soir ... Quel gâchis, sachant que je compte même pas la réutiliser plus tard. J'ai jeté mon dévolu sur une longue robe, entièrement bleue ciel et blanche, brodée de flocons de neige sur la partie basse de la robe. Pour l'occasion, j'ai détaché les deux couettes de mes cheveux, et je les ai ondulés légèrement. Un tout nouveau style, donc ! Les grandes occasions amènent les grands changements !

J'attrape le bras de Logan, comme le fait une cavalière et un cavalier, tandis que nous passons enfin les portes.

-Je me demande bien ce qu'on va trouver à l'intérieur ! Tu penses que ça va être comment ? Moi j'imagine des super sculptures de glace partout, et un buffet énorme comme on en voit dans les films ! Oh et un lustre en cristal gigantesque ! Le genre qui va illuminer la piste de danse de mille feux étincelants, pour toute la nuit !

Je m'emballe un peu trop, probablement, mais bon, faut me comprendre, c'est ma première fête après tout ... Jusqu'ici, mes seules sorties, c'était des mini-concerts improvisés par mon prof de danse, vous imaginez bien que c'est pas la joie ...

Nous arrivons finalement dans la salle principale. La décoration est à couper le souffle. Un nombre incroyable d'invités se démène déjà, à danser sur la piste. Je ne peux pas retenir un petit cri de joie en observant la scène.

-C'est magnifique ! Je regrette presque d'avoir laissé Fatal dans ma chambre ! Il aurait surement adoré voir ça ! Aah ! J'ai hâte ! Je sais pas par quoi commencer ! On fait quoi ? Hein ? Hein ? On danse d'abord, ou on va piller le buffet ? T'en pense quoi Logan ?

Je me tourne vers lui, un large sourire planté sur la face. J'ai l'air ridicule, sérieux ... On dirait une gamine devant une vitrine de magasin de bonbons...

HRP :

Jenny va au bal avec Logan.
Elle passe les portes, et s'enthousiasme de tout ce qu'elle voit.
Elle est fringuée classe, avec une robe bleue à motif de flocons, que j'ai pas trouvée sur le net o/




Dernière édition par Jenny Fatale le Ven 10 Jan - 21:23, édité 1 fois
Paul Nyllis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Les réactions de Kaeko n’étaient pas tout à fait celles espérées par le Noctali. Pour une raison inconnue, elle ne le repoussait pas non plus. Peut-être prenait-elle tout ça pour un jeu ? Sa fierté en prit un coup, alors qu’elle le notait sur son apparence. Mais pourquoi ? La note de la spécialiste spectre n’était pas si mauvaise, elle était même extraordinairement bonne. Non, ce n’était pas ça qui blessait Paul. C’était de voir que tous les compliments qu’il pourrait lui dire ne changeraient rien et qu’elle resterait imperméable à ceux-ci, les laissant couler sur son joli sourire, associé à un rire angélique.

Certes, il avait bu de l’alcool et son avis était trompé par ce qui coulait dans son sang en ce moment même. Pourtant, si ses pensées n’étaient pas toutes nettes, il était sincère. Il n’avait jamais eu de cesse de l’être. Une qualité pour certains, pouvant se relever à double tranchant. Parfois mieux valait ne pas trop en dire. En l’occurrence, il faudrait bien plus que la vérité pour toucher la Mentali. Ah oui, ça aussi Paul l’avait relevé. Elle avait autrefois été élève à la Pokemon Community. Bizarrement, ils avaient approximativement le même âge, mais il ne l’avait jamais croisée là-bas.

Plusieurs questions se bousculaient dans sa tête, mais il tenta d’abord une autre approche pour essayer de la sublimer une nouvelle fois. En chevalier servant, il se pencha et lui baisa la main. Satisfait de sa prestation, il pensa enfin briser la barrière de glace qu’elle instiguait entre eux, mais ce fut tout le contraire qui se produisit. Elle joua le jeu, mais sa réponse n’était toujours pas celle attendue. Jusqu’où devait-il aller pour qu’elle comprenne ? (oui, c’est à toi Kaeko que je demande ça haha)

La conversation dévia sur les spectres. Insister ne servait à rien, cela ne finirait que par agacer la demoiselle. Le temps de laisser mûrir l’inspiration, Paul pouvait discuter normalement. Apprendre à la connaître ce n’était pas si mal non plus ? D’autant qu’il recueillit une information intéressante.

- Oh ! Tu viens de Lavanville ? J’ai une amie, Alex Lovell qui vient de là-bas. Un rictus marqua son visage, tandis qu’il chuchotait. Elle n’avait pas l’air de beaucoup apprécier son spectre, elle. Puis il reprit du poil de la bête et se remit à sourire. Il allait continuer sur une envolée vers l’école qui les réunissait, mais il fut interrompu par un mouvement répété dans sa direction.

L’alarme se mit à retentir dans sa tête. « OSKOUR ! Qu’est-ce qu’elle fait ? Elle vient m’embrasser ? Je suis censé réagir comment, elle n’a donné aucun signe ! » ARG, ANDOUILLE ! C’est toi qui la drague, tu devrais être prêt. « Ouais mais je-je-je… » Et ça y est, il bug… Y aurait-il un mécano dans le coin, on a besoin de reboot le système ? Non ? Personne ? Bon, tant pis. J’aurais fait de mon mieux pour toi.

Alors que paul.exe avait cessé de fonctionné, Kaeko n’avait pas cessé son avancée et se retrouvait désormais juste à côté de sa joue.



Wait…

Sa joue.

C’est au-dessus de sa bouche.

Donc…

Elle ne l’embrasse pas ?

Mmh…

« Laisse tomber les bobards, ton meilleur pote c’est celui qui est parti avec mon ami à moi, un autre garçon. »

Clignement des yeux, reprise de la respiration, c’est bon, il est reparti !

- Comment ça « un autre garçon » ? L’information remonta au cerveau comme une fusée et activa le décryptage de souvenirs. Oh damn ! Cael ! C’est le ranger efféminé… L’instant révélation passé, le cœur de Paul reprit une pulsation normale, d’autant que Kaeko s’était un peu éloignée. C’est pas grave, Sirius ne s’embarrasse pas du genre de la personne, ça lui fera une petite surprise tout à l’heure. Ça pourrait même lui plaire beaucoup.


Tout sourire, le garçon avait retrouvé sa confiance perdue pendant un instant. Pfiou, Kaeko avait été à deux doigts de nous le mettre ko en une touche. Sûrement une escrimeuse de talent pour repérer une si petite brèche et s’y engouffrer avec tant d’adresse et de précision. Toutefois, ces quelques secondes de stress avaient stimulé l’imagination de notre garçon, qui était désormais prêt à contre-attaquer.

D’un geste, il attrapa la fleur qui se trouvait dans la boutonnière d’un homme qui passait par-là et la tendit avec un petit clin d’œil à Kaeko. L’homme voulut protester mais il posa un doigt sur ses lèvres pour l’interrompre, ce n’était pas le moment d’une fausse note car s’il n’avait su la convaincre par la parole ou par le geste, peut-être que la chanson serait la solution à cette énigme dont il ne trouvait la clé. De deux doigts, il siffla et un Ectoplasma débarqua de nulle part pour déposer un chapeau haut de forme sur sa tête avant de disparaître.

« Sun is up and the color's blinding
Take the world and redefine it. »

Au moment où il finissait cette phrase, il leva la main et reçut au vol une canne de la part de son fidèle spectre, qu’il fit tournoyer pour la ramener près du corps.

« Leave behind your narrow mind
You'll never be the same. »

C’était maintenant le moment où la chanson démarrait vraiment et que tout allait prendre sens. Il y croyait réellement, mais est-ce que Kaeko y croirait ? Il plongea son regard dans le sien, puis se découvrit en faisant faire une pirouette entre ses doigts à son chapeau.

« Come alive… Come alive… »

Simple mortel qu’il était face à une déesse, il s’inclina.

« Go and ride your light
Let it burn so bright. »

Se redressant, il poursuivit en élevant son regard vers le plafond cristallin du palais.

« Reaching up
To the sky. »

Il se mit à tourner sur lui-même.

« And it’s open wide
You’re electrified. »

A l’instant même où il s’arrêtait de chanter, il était de nouveau face à une Kaeko certainement décontenancée par ce qui se déroulait sous ses yeux. Alors, il passa à la vitesse supérieure. Il s’avança vers elle, dansant avec sa canne.

« When the world’s becomes a fantasy
And you’re more than you could ever be
‘Cause you’re dreaming with your eyes wide open. »

Arrivé près d’elle, il savait qu’il ne devait pas se laisser intimider, quand bien même elle pouvait rire de lui. Alors, il continua sa prestation et fit passer sa canne d’une main à l’autre, tandis que sa tête effectuait un va et vient d’un côté à l’autre. Il s’appuya ensuite dessus et fit un demi-tour pour changer de côté et pouvoir pointer du doigt Kaeko.

« And you know you can’t go back again
To the world that you were living in
‘Cause you’re dreaming with your eyes wide open. »

Accompagné d’un clin d’œil, sa main vint écarter une mèche de cheveux de la demoiselle.

« So come alive ! »

Déclara-t-il langoureusement comme si c’était le clou du spectacle. Mais tout cela n’était qu’un début. Il fit volte-face et s’écarte une fois de plus d’elle.

« I see it in your eyes. »

Il ne la regardait pas, mais il savait exactement ce qu’elle pensait. (c’est faux, mais c’est beau dit comme ça.) Pour lui, cette partie était la plus importante. C’était celle dans laquelle s’emmurait Kaeko dans un tissu de mensonges sur sa personne.

« You believe that lie
That you need to hide your face. »

Après un demi-cercle au milieu de l’espace qui lui avait été créé en jouant de la canne, il revint croiser ses prunelles mauves avec une chaise qu’il avait récupéré au passage.

« Afraid to step outside. »

Il déposa la chaise juste derrière elle et l’invita à s’asseoir tout en poursuivant. Lorsqu’elle s’assit,…

« So you lock the door
But don't you stay that way. »

… leurs corps étaient si proches, que les effluves de son parfum (voir parfum naturel ?) vinrent chatouiller ses narines et endormir son cerveau. Ah… Si seulement il n’avait pas planté tout à l’heure, il les connaîtrait déjà. Émoustillé, il vint donc lui chuchoter les paroles suivantes à l’oreille.

« Come alive, come alive
Go and ride your light
Let it burn so bright. »

Puis son esprit reprenant le dessus, il s’écarta et retourna sur la piste sans jamais briser le contact visuel avec elle.

« Reaching up
To the sky
And it's open wide
You're electrified »

Tournoyant sur lui-même, Paul alla toucher le sol avec sa canne avant de remonter d’un geste souple en une fraction de secondes. Derrière lui apparurent Ali et Ecto qui se mirent à reproduire les pas de leur dresseur.

« When the world becomes a fantasy. »

La danse était frénétique, plus rythmée que précédemment, et bien qu’ils ne se soient pas entraînés auparavant, les trois compagnons avaient une synchronisation remarquable. Bon, sauf Ali qui traînait un peu la patte et Ecto qui avait les bras trop courts pour effectuer tous les mouvements correctement (faire 2m ne fait pas tout). En tout cas, Paul était synchro avec lui-même.

And you're more than you could ever be
'Cause you're dreaming with your eyes wide open. »

De temps en temps, il fixait Kaeko afin de ne pas la laisser trop longtemps sans contact visuel. N’oublions pas que tout ceci n’était que pour elle.

« And we know we can't be go back again
To the world that we were living in
'Cause we're dreaming with our eyes wide open »

C’est alors qu’il jeta son chapeau dans la foule.

« So, come aliiiive !
(Rwaligatweuuuur)
(Ectoplasmaaaaaa) »

Crièrent-ils en cœur, le visage baissé vers le sol, tout en levant fièrement leur canne pour l’un et leur poing pour les autres.

Sa prestation terminée, Paul laissa Ectoplasma reprendre sa canne pour la rendre à son propriétaire original et il se dirigea vers Kaeko. Il s’agenouilla devant elle et lui prit la main, sans aucune gêne après ce qu’il venait de lui montrer.

- Crois-tu toujours que j’essaie de jouer avec toi ? Bien qu’entre nous, je ne serais pas contre de jouer, maiiis j’ai la ferme intention de te prouver que tu vaux mieux que toutes les filles ici présentes.

Euuuuuuh… Tu t’avances pas un peu vite ? Genre, certes elle est ultra mignonne et tout, t’as craqué pour elle, etc. Mais faut pas zapper aussi que tu la connais à peine d’il y a vingt minutes à tout casser ! « Tais-toi, laisse-moi finir ! » Ok, ok, fais comme tu veux. M’enfin, j’espère ne pas être resté éveillé jusqu’à 2h du mat’ pour que tu plantes tout bêtement.

- Le bal ne va pas tarder à ouvrir, accepterais-tu de m’y accompagner pour danser tout à l’heure ? Cette fois-ci, il avait été sobre dans sa démarche, comme s’il avait retrouvé une part de lui-même en dansant. Il aurait pu la bombarder d’autres questions, mais il avait besoin de reprendre un peu son souffle et lui laisser la main n’était pas non plus une mauvaise idée. Alors il se contenta d’attraper une chaise pour s’asseoir à côté d’elle, sirotant son verre récupéré.


HRP :
Kae reboot Paul.
Paul part donc en chanson.
Il finit par l'inviter à danser (un poil en avance) et s'assoit pour discuter avec.


Moodboard :
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Caroline Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7344-499-des-carottes-non-merci-je-ne-voudrais-surtout-pas-devenir-trop-aimable
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7359-caroline-labelvi-adulte
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 5 / 9
Région d'origine : Sinnoh, Rivamar
Âge : 27 ans
Niveau : 16
Jetons : 3122
Points d'Expériences : 338
Pikachu Explorateur, à votre service !
5 / 9
Sinnoh, Rivamar
27 ans
16
3122
338
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
5 / 9
Sinnoh, Rivamar
27 ans
16
3122
338
Caroline Labelvi
est un Adulte Contre-Espionnage
CAROLINE LABELVI

rp commun
« Valse Glacée »


« -Vas-y Princesse, Coko est bien trop occupé pour le faire à ta place. ~ »

Un bal ! Dans un château de glace ! Un décor des plus insolites mais pas moins féerique dans lequel Caroline et sa chère colocataire vont fêter la nouvelle année. Sauf que cette fois-ci, hors de question de réitérer la catastrophe de la dernière fois : Caro a purement et promptement kické Enzo de sa soirée. Mais bon, il a l’habitude, le bonhomme. Quelque part, c’est p’tête même parce que la blonde a tendance à un peu trop le laisser respirer que le besoin de partir ne s’est pas encore manifesté en lui.

Ou en tout cas, il n’a rien laissé transparaître.

Dans l’immédiat, il faut donc se préparer ! Ilea a sorti le violon, tandis que son amie finit ses propres préparatifs. Et si le Mélokrik est aussi « occupé » pour lui aussi pratiquer, c’est parce que le pauvre est aux prises à une lutte acharnée contre un torrent de force et d’énergie pures.

« -Mais siiiiiii, tu vas voir ! Ça t’ira nickel ! Moi j’ai bien mis un costard, donc… Pourquoi est-ce toi, tu ne pourrais pas mettre une robe ?
-CRICK ! »

Oh la la ! Tant de véhémence ! Et Caroline qui pensait que les Pokémon ne s’intéressaient pas aux questions de genre….

Dans le fond, est-ce vraiment faux ? Après tout, si Coko démontre une si forte opposition à l’idée de se retrouver en tenue de soirée féminine, c’est peut-être pour des raisons plus… Pratiques… Comme le fait que, au hasard… Il est incapable de se déplacer en robe ? Oui, c’en est une bonne, ça, de raison. Et puis, très franchement : Coko, à la base, c’est juste un Crikzik né dans une forêt. Certes, son accoutumance à la société humaine est totale, pour autant, porter des tenues, c’pas son kiff. Hauts de forme et nœuds de pap’ passent encore, mais là…

D’ailleurs, c’est ainsi qu’il finira vêtu.

Caroline est une forte de tête. Si si, je vous jure. Et elle est du genre bornée. Pas mal, bornée. Alors que Coko, lui, est un gentil et docile petit Pokémon. Gentleman, de surcroît. Donc, obéir aux ordres de sa dresseuse est bien le moindre des devoirs qu’il a à son égard.

Mais il y a des limites. A ne pas franchir.

Et mettre une robe en fait partie, visiblement.

C’est ainsi que pour la toute première fois au cours de ces deux… Trois… Plusieurs années, Caroline cède.

Je répète. Caroline. CÈDE.

Elle laisse tomber. Alors qu’elle s’est fait ièch à trouver une robe adaptée à un Mélokrik. Vous en connaissez beaucoup vous, des robes conforment à la physionomie à un insecte d’un mètre ?! BAH CAROLINE NON PLUS. Mais l’opposition de son Pokémon est telle, et l’aiguille sur l’horloge si pressée, que la blonde doit bien finir par se résigner.

Alors oui. Caroline cède.

Mais par contre elle boude.

Heureusement que sa rayonnante Princesse est là pour la réconforter ! Une fois prêtes, l’aînée Labelvi ne peut s’empêcher d’apposer un genoux à terre face à la prestance de son amie.

« -Ô séduisante et gracile demoiselle, permettez que moi, modeste cavalier, puisse vous prêter allégeance pour cette soirée. »

Avec les yeux baissés et le bras relevé, hein. C’est qu’elle y met les formes, la Caro. En même temps, pas tous les soirs qu’elle peut se mettre à la place d’un prince. Fichue société patriarcale.

***

C’est bras dessus, bras dessous, qu’elles pénètrent dans le palais.

Si elle arbore un large sourire malicieux, fière des regards déconcertés qui leur sont parfois lancés, au fond, elle est un chouïa tristoune. Où sont donc son frère et sa sœur ? Ne devaient-ils pas venir, eux aussi ? Il y a bien masse d’étudiants, mais aucun autre signe de Labelvi dans les environs. Ils ne sont pas encore arrivés, à priori, donc… Ils ne pourront pas assister à son entrée grandiose. Et elle ne pourra pas les alpaguer avec un cri suraigu et bien gênant devant leurs camarades. Keur

Arrivées au buffet, les deux comparses se permettent déjà un toast. Leurs regards balaient brièvement l’assemblée, et s’arrêtent rapidement sur une chevelure bleue bien caractéristique. A contrario d’Ilea qui s’en détourne rapidement, Caroline se permet un petit signe. Souriante, son index et son majeur se placent devant ses deux yeux, avant de désigner ceux du Zozo quand celui-ci voit son attention captée.

Je t’ai à l’œil. ★

Ce silencieux et indiscret message envoyé, Caroline et Ilea peuvent se regarder face à face au moment de boire une première gorgée de leurs verres. La colocataire est d’humeur volatile, visiblement, mais elle préfère réfréner son envie plutôt que de ternir son image auprès des adolescents.

Amusée, Caroline agite une main nonchalante.

« -Ce n’est pas grave. Si tu ne veux pas en prendre un au hasard... » son regard balaie la foule « … On n’a qu’à évaluer tranquillement la marchandise, et… La sélectionner scrupuleusement. ♪ Qu’est-ce que t’en penses ? »

Ce qu’elle en pense ? On ne le saura pas. Ou en tout cas, pas tout de suite. L’attention de la rousse est très vite distraite par une aura particulièrement hostile envers un de ses élèves. Caroline n’a même pas le temps d’essayer de la recentrer sur l’essentiel (aka : lui trouver un mec), qu’Ilea s’éloigne en s’excusant. Un peu bête, elle la regarde s’éloigner, non sans élever la voix pour lui adresser quelques dernières paroles.

« -T’es pas censée être en congé, aujourd’hui ? »

Bien sur que si, elle l’est. Mais bon. On parle d’Ilea, là. C’pas le genre de détail auquel elle va s’arrêter. Donc bah, Caroline la laisse gérer, et s’accoude simplement au buffet. Ennuyée, elle balaie les environs en quête d’une quelconque source de divertissement… Mais tout ce qu’elle voit, ce sont des enfants qui s’amusent avec insouciance, et des mecs qu’elle ne peut pas se permettre de pécho car elle est déjà maquée.

« -… Coko ? Je crois bien que ça y est... »

Le Mélokrik lui lance un regard interrogateur. Blasée, Caroline boit une nouvelle gorgée de son verre.

« -Je suis vieille. »

HRP :
-Caro va à la soirée avec Ilea. Elle est en costard, et son Mélokrik, Coko, porte un haut de forme et un noeud de papillon.
-Elle arrive avant ses cadets. Elle papote viteuf au buffet avec Ilea, envoie un signal à Enzo, et boit tranquillou.
-Ilea se tire, et elle se rend compte qu'elle n'a rien à faire. Elle se sent un peu bête, du coup.





Lexicaro :
♥️ : Aguicheuse, moqueuse.
★ : Brillante, fière.
~ : Nonchalante, imprévisible.
♪ : Enjouée, enthousiaste.
♫ : Comme ♪, sert juste à varier.
♦️ : Réfère à Caroline elle-même.
Logan C. Alduin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 GExjD
Taille de l'équipe : 16
Région d'origine : Hoenn
Âge : 19
Niveau : 58
Jetons : 75
Points d'Expériences : 2166
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 GExjD
16
Hoenn
19
58
75
2166
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 GExjD
16
Hoenn
19
58
75
2166
Logan C. Alduin
est un Scientifique Chercheur Pokemon


Pourquoi j’ai accepté ?

Je me suis laissé avoir, une fois de plus.

Pourquoi je l’ai accompagné alors que j’aurais très bien pu y aller avec Lucille. Heureusement pour elle, elle ne ce sera pas préparé pour rien. Elle à réussi à trouver un cavalier apparemment plutôt beau garçon en plus… mais elle continue de me faire la tête. Et encore plus en voyant l’autre gamine avec moi.

Tant pis.

Lucille à l’air dans son élément. Ça la change de la colloc ou elle passe sa soirée à me défoncer sur des jeux de combats et des fps. C’est drôle de la voir plus… féminine… fin… c’est ma copine… fin ma pote hein… je l’ai jamais considéré comme une petite amie potentielle. C’est juste une amie.

Soudain, Jenny attrape mon bras à mon grand étonnement. Ah oui, c’est vrai je suis son cavalier. J’avais oublié. Pourtant c’était pas partit pour après notre première rencontre.

-Je me demande bien ce qu'on va trouver à l'intérieur ! Tu penses que ça va être comment ? Moi j'imagine des super sculptures de glace partout, et un buffet énorme comme on en voit dans les films ! Oh et un lustre en cristal gigantesque ! Le genre qui va illuminer la piste de danse de mille feux étincelants, pour toute la nuit !

-Calme. Tu verras bien en arrivant mais à mon avis ça doit être sympa…

Le mot est faible… C’est grandiose, c’est tellement parfait. Elle aurait du amener son évoli, le pauvre va passer sou nouvel an seul… remarque quand j’ai dis que ça allait se passer dans un château de glace les miens m’ont dévisagés en mode : « t’es sérieux là ?? ». Et du coup ils ont presque tous refusés de venir. Sauf Elsa et Bun évidemment. Les voir jouer ensemble m’amusera toujours autant.

Il y a une large piste de danse pour que tout le monde puisse danser en même temps. Le buffet n’est pas loin de cette fameuse piste et entre deux dance il est possible de se restaurer.
Y a pas à dire ils ont fait fort cette année.

Ma cavalière à l’air d’être toute excitée à vivre ça. A croire qu’elle n’a jamais connu de grande réception avec son statut d’idol.

-C'est magnifique ! Je regrette presque d'avoir laissé Fatal dans ma chambre ! Il aurait surement adoré voir ça ! Aah ! J'ai hâte ! Je sais pas par quoi commencer ! On fait quoi ? Hein ? Hein ? On danse d'abord, ou on va piller le buffet ? T'en pense quoi Logan ?

-On va commencer par danser un peu pour s’ouvrir l'appétit, surtout que j’ai la chance d’avoir une jolie et jeune cavalière. Alors autant en profiter.

Je lui souris. Et oui bon elle est belle mais ON SE CALME ce n’est pas comme si je la draguais. Je préfère rester hors de cette vague de ship et couple qui est en train de se former tout autour de nous. Notre relation est purement pragmatique entre nous. Je lui sers d’excuse, elle me sert à me changer les idées. Point c’est tout. Alors allez pas croire des choses bandes de shipeurs fous.

Je lui propose mon bras avant de l’emmener sur la piste de dance. Malgré l'absence de musique, je sors mon ipok et le place dans ma poche. J'ai mis une musique de valse pour l'entraîner rapidement avant le bal et je me positionne pour danser avec elle.

Dos droit, bras qui passe autour de sa hanche, prendre connaissance du rythme et c’est partit.

Je la mène délicatement sans la forcer. Elle parvient à suivre le pas et je suis quelque peu étonné. Je pensais qu’elle ne savait faire que des danses au chorégraphie improbable. Pour une surprise.

Je me rapproche d’elle et lui murmure dans son oreille.

-En tout cas je trouve que ça te va bien les cheveux détachés comme ça. Ça fait plus adulte je trouve.

C’est vrai qu’elle est ravissante, comme beaucoup de filles ici. Si je voulais draguer j’aurais clairement choisi une fille d’AES vu qu’elles ne me connaissent pas. Et pareil si je n’avais pas eu de soucis avec Yuna ou Salomé pourquoi pas avec elles aussi. Chaque fille ici est magnifique. Même ma coloc. Je lui proposerais bien une danse tout à l’heure je pense.

La musique s’arrête et je fais une révérence à ma cavalière.

-On va boire une petite coupe et manger un peu ?

C’était juste pour ouvrir l’appétit la danse.

Hrp :
-Logan va au bal avec Jenny
-Il l'emmène danser puis lui propose un verre
-La tenue de Logan
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 D4ynfx10


Dernière édition par Logan C. Alduin le Dim 12 Jan - 22:02, édité 2 fois
Kaeko D. Riviera
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1841
Points d'Expériences : 1579
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1841
1579
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1841
1579
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
MAIS JE FAIS QUOI LA DBKJSDBUYGUHH.

Tandis qu’elle sirotait sa coupe de champagne, Kaeko se mit à regarder au plafond, intriguée.

« Bah alors on est en manque d’inspiration ? »

Elle profitait du bug cérébral de Paul pour parler à sa narratrice en pls.

« ça j’avais vu et ? »

Et du coup toi tu sais pas ce qui t’attends, moi si ! Et crois moi c’est incroyable et je n’ai pas le niveau de répliquer. La brunette soupira face à cette remarque. Elle se mit à sourire juste après.

« Tu me déçois, comme si JE ne pouvais pas être au niveau huhu. »

Non, clairement tu ne l’es pas. Mais revenons à nos Wattouats. Paul avait mentionné une certaine Alex qui venait aussi de Lavanville, sauf que celle-ci ne semblait pas porter les spectres dans son cœur. Ce qui pouvait se comprendre, quand on venait de cette cité, soit on adorait les fantômes, soit on les avait en horreur. Du tout ou rien. Kaeko, elle, c’était tout (sans déconner). Il avait l’air perdu le garçon, la brune faisait tant d’effet que ça ? Sa spécialité n’était pas les fx pourtant, étrange. Ça devait être l’alcool encore et toujours, ah ces jeunes, une goutte et les voilà finis. Faites un stage dans le nord, vous serez plus rodés à l’exercice.

« Comment ça « un autre garçon » ? »

Ahhhhh, c’était donc ça qui l’avait fait planter. Cael fait toujours cette impression au début. On s’y habitue une fois le choc passé. M’enfin si les gens ne s’attachaient pas tant au genre il n’y aurait pas de problème. Et cela avait l’air d’être le cas de Sirius selon son coloc, il s’en fichait du genre #teamRien. Tant mieux, ou pas, Cael allait se retrouver avec un dragueur pour le restant de la soirée. Si triste. La brunette ne pourra plus lui parler à moins d’atteindre son niveau de popularité incroyable.



Popularité et Kaeko…. Impossible.

« Oh, tant mieux alors si cela lui convient. Après pas certaine que Cael soit d’accord haha, il préfère les personnes délicates et puis surtout il est casé le coco. A l’inverse de moi alala.. »

Tu n’aurais pas pu te taire pour une fois ? Non fallait que tu lui donnes toujours plus de grains à moudre. Andouille. Mais elle se fichait de mes remarques, elle n’était pas là pour trop réfléchir sur ses relations avec les autres. Elle était là pour oublier son quotidien atroce et le fait qu’elle ne serait plus jamais libre par la suite. Mais on repousse le drama à plus tard, just chill.

Enfin chill. Pas pour longtemps, Paul s’était mis une idée en tête pour le moins originale. Il piqua une rose, son Ectoplasma lui donna un chapeau et une canne et une musique se lança. Kaeko ne comprit plus rien quand il se mit à chanter.

« Que ? »

High school musical, elle s’était téléportée dans high school musical. Vraiment, littéralement. Une danse et un chant, elle avait droit à une danse et un chant. C’était au tour de Kaeko.exe de cesser de fonctionner (chacun son tour apparemment). Nico n’était pas dans la place pour fixer ce bug impromptu.

Elle secoua la tête comme pour se réveiller et regarda le fond de sa flûte (à défaut de mater le boule de Paul ahem) y avait-il quelques substances psychotropes à l’intérieur ? Non, elle l’aurait su, elle en prenait déjà suffisamment dans son traitement pour m’éradiquer que plus rien n’avait d’effet sur elle. Et puis les effets n’étaient pas de faire apparaitre un beau brun qui chante et qui la draguait à fond. Même une Marie aurait vu une telle tentative, imaginez un peu. Et puis il s’approchait dangereusement de la brune. Elle n’avait pas encore assez d’alcool pour répondre aux avances plus qu’explicites pour le coup.

Et puis, le premier contact physique.

Très bref.

Une mèche de cheveux rebelle à replacer.

Un frisson.

Très bref.

Le craquage mental était imminent.

Kaeko se mit à rire comme jamais. Des larmes perlaient au coin de ses yeux améthystes. Non mais vraiment, il allait loin pour une personne qu’il venait à peine de rencontrer. C’était donc ça le fameux effet robe de Mentali qui faisait tomber n’importe qui ? Et puis c’était un génie le Paul. Mais vraiment. Il n’avait pas froid aux yeux (en dépit d’être dans un palais de glace).

Et il allait toujours plus loin.

Il lui déposa une chaise.

Et c’est là que le strip tease commence c’est ça ? Ah c’est un forum tout public ? Bon bah dommage pour le strip tease alors. On ne crache jamais sur une personne à poil (pas vrai Truite ?).

Et la séduction continue. Il joua la carte du chuchotement dans l’oreille, comme si personne d’autre n’avait droit à tout ce spectacle. Il n’y avait qu’elle. Elle hocha la tête en négation, elle n’y croyait pas. Pourquoi elle aurait droit à un spectacle pareil ? Le gouvernement avait payé le jeune homme pour la tourner en Bourrinos et voir sa réaction ? Non, il étaient fourbes mais pas aussi subtils, enfin peut être. Et puis ses spectres veillaient au grain, elle aurait une excuse si elle se faisait crier dessus par ses supérieurs d’être tombée dans un piège aussi grossier.

Et là, le clou du spectacle.

L’Ectoplasma revint. Il était accompagnée. D’un Aliguatueur. D’un aliguatueur rose. ROSE bordel de jloijs. Non mais vraiment, le verre devait contenir quelque chose de particulier dedans non ? C’était pas possible. Une illusion ? Une caméra cachée ? Pourquoi ? Pourquoi ? POURQUOIIII ?

Au pire on s’en fout ?

On s’en fout.

Kaeko appréciait juste le spectacle. Elle posa son cerveau et sa tête contre son poing pour toujours plus observer le jeune homme qui se mettait en spectacle. Plusieurs personnes s’étaient agglutinés autour du duo improbable, cela jacassait sur si cela faisait parti de la soirée ou non et sur : annnw mais moi aussi je veux un tel spectacle pourquoi tu me fais pas ça toi hein ! Et non, vous vous aurez rien, c’était que pour Kaeko et ses prétendus beaux yeux.

« So, come aliiiive !
(Rwaligatweuuuur)
(Ectoplasmaaaaaa) »

Il s’inclina.

Labrune se leva de la chaise apportée précédemment pour applaudir. Il le méritait bien, il avait tout donné le bougre. Elle l’aurait bien planté là, aurait fui mais d’était si imprévu, si drôle qu’elle en était subjugué.

« Je ne sais pas quelle déception amoureuse t’a amené à faire ça à une inconnue mais je dis bravo ! Je suis impressionné, tu es dans la filière coordinateur pour donner autant de spectacle ? » demanda-t-elle avant de reprendre une coupe de champagne au bar (elle avait besoin de plus d’alcool pour tout emmagasiner).

Pas de réponse, juste un Paul qui s’agenouille devant la princesse du soir. Mais il était vraiment sérieux alors ? Impossible, cela ne pouvait pas. Prouver que Kaeko était mieux que toutes les filles présentes ? Oula, il s’avançait bien trop le coco. On rappelle qu’il y avait Ranya dans le lot quand même. Il lui demanda même sa main une danse pour la prochaine fois. Gênée, le regard violacé de Kaeko parcourut la salle à la recherche d’un rose chevalier sauveur mais elle ne vit rien. A moins d’un autre évènement, la décence voudrait d’accepter sans rechiner. Ce qu’elle fit en riant.

« Haha je n’ai pas ton talent à la danse mais je ne vois pas pourquoi je refuserai après une telle prestation, félicitations, chez toi ce n’est pas que le physique, j’aime bien l’idée. BlackJack pour moi , si un jour il te venait à l’idée de le refaire encore une fois j’aurais très hâte de voir ça ♥. »

MAIS BORDEL CAEL QU’EST-CE QUE TU FOUUUUS. La voilà à accepter de danserr avec un inconnu certes beau et drôle mais un poil forceur quand même. Parce que bon, fallait vraiment pas la connaître pour proposer tout cela non ? Fort heureusement, il semblait épuiser et s’était assis. Moment parfait pour discuter un peu et tenter de s’esquiver par la suite, ou pas.

« Mais sinon, tu es quoi toi ? C’est sympa de me poser des questions et tout mais à part le fait que tu es coloc avec ce Sirius et que tu t’appelles Paul je ne sais rien de toi ? »

Gagner du temps no jutsu. Non pas que le jeune homme ne l’intéressait pas au contraire, mais à la base Kaeko, elle voulait juste parler à un vieil ami. M’enfin, en attendant, autant profiter de cette excellente compagnie et de le connaître même s’il s’avère qu’après cette soirée il allait complètement oublier l’ancienne préfète qui tombera dans l’oubli de ses neurones. C’est ça la drague et les paris, non ?

Vite, elle finit son verre avant d’en reprendre un autre, puis un suivant et un dernier pour la route. Pour tenir elle devait boire. Pour l’égaler un peu elle devait boire. Pour draguer elle devait boire. Hein quoi ?

HRP :
Kaeko bsiduhoiql,ql ;l
Paul fait son show et elle regarde
Elle répond à ses avances (enfin en parti) en reprenant du champagne
Elle a un poil beaucoup bu et est beauuuuuuuuuuucoup plus tactile d’un coup
Faites en ce que vous voulez de cette information bisous
Je retourne mourir et faire du cute avec Gwen



Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Espeon_la_by_GoldFlareonEvent #2 - Valse Glacée - Page 3 Giratina_la_by_GoldFlareon
Lissa Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8372-lumiere-et-ombre-lissa-labelvi#84921
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8381-lissa-labelvi-pyroli#84980
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 1 / 3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16
Niveau : 0
Jetons : 14048
Points d'Expériences : 388
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
14048
388
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
14048
388
Lissa Labelvi
est un Coordinateur Éleveur
LISSA LABELVI

rp commun
« Valse Glacée »

Mon visage se décompose doucement, et j’émets un son déçu.

« -… Oh. »

L’homme à l’entrée ne semble pas s’en émouvoir.

« -Navré, mais les règles sont les règles. »

Depuis mes bras, l’expression de Majesté se durcit. Il fusille l’inconnu d’un regard mauvais, et l’invective pour ce refus.

« -Lierre ! Vipélierre ! » il appose une patte contre son buste, et prend un air plus calme, quoique beaucoup plus hautain « Vipé, vipélierre…. »

Mais je ne lui laisse pas le temps de finir, et me confonds en excuse.

« -J-je comprends tout à fait ! C’est entièrement de ma faute…. J’aurai dû me renseigner… Navrée pour le dérangement. »

Mon starter écarquille en grand les yeux et m’observe d’un air effaré. A peine avons-nous fait demi-tour qu’il redirige aussitôt sa colère sur moi.

« -Vipé, lierre ?! Vipélierre ! Lierre, vipé…. »

Sa petite cape s’agite en même temps que ses mouvements outragés. Quant à sa nouvelle couronne, spécialement faite pour l’occasion, qu’elle parvienne à rester ainsi en place relève d’une véritable prouesse technique…

Ce soir a lieu le grand bal organisé pour les fêtes de fin d’année. Il se déroule dans un endroit tout bonnement magnifique ! Jamais de ma vie je n’ai vu une chose pareille. Lorsque nous avons approché ce palais de glace, je n’en ai à vrai dire pas cru mes yeux… L’extérieur a été sculpté et taillé pour former une structure homogène, arborant une robe de glace claire reflétant les étoiles du ciel nocturne ! Et quant à l’intérieur…

… Eh bien, je crains que nous n’y ayons pas tout de suite droit. Apparemment, il faut être deux, pour rentrer… Et quand je dis « deux », c’est bien de deux partenaires humains qu’il est question. Sauf que je n’ai pas du tout prévu cela, moi… Maintenant, nous sommes coincés dehors… Heureusement que j’ai pris un grand blouson pour me couvrir. C’est dommage… J’aurai tant aimé profiter de ma robe…

Encore un peu désemparée par la nouvelle, j’attends simplement d’être à l’écart des autres personnes cherchant à entrer pour discuter en tête à tête avec Majesté. Lorsque c’est fait, je le laisse se tenir dans le creux de mes deux mains, et le tends droit devant moi. Il se tourne naturellement vers moi, visiblement remonté.

« -Lierre ! Vipélierre ! »

Ah… Il n’a pas encore fini de me réprimander… Dans une vaine tentative de le calmer, je tente de lui expliquer la situation.

« -M-Majesté, je suis désolée… Ils disent qu’il faut être accompagné pour rentrer, et… »

Aïe. Je sens mon starter se tendre un peu plus à l’entente de ces paroles. Il se redresse, et renfrogné, se désigne lui-même. Je suis alors bien embêtée pour lui faire comprendre que...

« -H-hum… E-en fait, euh… Tu… Tu ne comptes pas vraiment comme un partenaire… Il faut que je sois avec un autre humain… »

Mais cette dernière phrase n’atteindra jamais son cerveau. Majesté se crispe complètement, et se fige en une expression ahurie en entendant qu’il « ne compte pas vraiment ». Je réalise alors l’erreur de mes propos, et cherche au plus vite à les rectifier.

« -N-non ! Ce n’est pas ce que j’ai voulu dire ! E-euh ! Comment dire ? E-en fait… ! Hum…. Tu as besoin de… Deux vassaux pour pouvoir… ? »

Hélas, c’est déjà trop tard. Majesté ne veut plus rien entendre. Il me tourne le dos net, et croise les bras avec dédain. Oh misère… L’ai-je blessé dans son ego ? Et dire que cette soirée devait se dérouler sous le signe de l’émerveillement et de la grandeur… Désormais, je suis seule dans une montagne glaciale, avec un starter qui m’ignore… Il faut rapidement que je récupère mon Ipok, et contacte un de mes aînés, ou sinon…

… Ou sinon, j’évite de les déranger et me débrouille autrement. Je me retourne avec un brin de surprise lorsque Majesté et moi-même nous faisons alpaguer par une voix connue. (D’ailleurs, je sens dans l’œillade noire du Vipélierre qu’il n’apprécie pas d’être appelé en second… ) Finalement, c’est avec un réel étonnement que je reconnais deux silhouettes, accompagnées d’une troisième inédite…

« -M… Marie ! Majesty ! Bonsoir ! »

Bien qu’un peu en panique, je parviens à effectuer une rapide courbette. Après m’être redressée, je ressers Majesté contre moi, pendant que lui toise avec dédain la Majaspic.

« -Je ne crois pas connaître ton Altaria. Bonsoir à toi aussi… »

J’échange un court hochement de tête avec la concernée, puis me tourne vers sa dresseuse.

« -Cela va bien, oui. » mais mon visage se voile et j’abaisse le regard, honteuse « Enfin... »

Majesté, lui, ne mime pas une seule seconde l’enthousiasme, et se détourne de Majesty en se remémorant qu’il est toujours dehors. Bougon, il croise à nouveau les bras et récupère son habituelle expression renfrognée, encore sous le coup de la colère.

Heureusement, Marie devine rapidement la source du problème. Elle met vite le doigt dessus, et… Se propose de le régler d’elle-même. Je relève la tête en entendant sa proposition, grandement intéressée, et y réponds directement.

« -C’est vrai ? Tu accepterais qu’on y aille ensemble ? » cependant, je me ratatine rapidement en réalisant que ma réaction est peut-être déplacée « Hum… Mais tu n’as pas de partenaire avec toi ? Je ne voudrai pas qu’il ou elle se retrouve seul par ma faute… »

Mais l’adulte m’assure qu’il n’y a pas à s’en faire de ce côté là. Rassurée, j’acquiesce donc vivement.

« -Ce… Ce serait avec plaisir, dans ce cas ! Merci beaucoup... » mon regard descend vers Majesté « Tu entends ça ? Nous allons pouvoir rentrer ! »

Il se contente d’émettre un soufflement de mépris. S’il n’a pas l’air de digérer le fait qu’on lui ait refusé une fois l’accès, je sais bien qu’à l’intérieur, il préfère ça qu’un demi-tour forcé. Moi-même, je suis plus qu’heureuse à l’idée de pouvoir pénétrer dans le château de glace… Hmm, quand j’y pense, pas dit qu’il fasse plus chaud à l’intérieur…

Cette fois-ci, le vigile nous laisse donc passer. Une fois près de l’entrée, il y a un endroit où se débarrasser de nos vestes et autres affaires… Un peu hésitante, je finis donc par déposer Majesté, puis quitter mon blouson, et ainsi pleinement révéler ma tenue. Une robe au tissu beige, avec un grand col transparent, et un large jupon. Des petites étoiles parsèment la tenue, et… J’ai même une barrette similaire dans les cheveux…

D’ailleurs…

Fébrile, je saisis un dernier accessoire dans mon sac, avant de poser ce dernier à côté de mon blouson. Je n’ose cependant pas le mettre de suite, et lance un regard incertain à Marie.

« -Tu… T-tu crois q-que… Ce n’est pas de trop ?
-Vipé ! »

Ayant récupéré en contenance, Majesté m’incite fermement à le mettre. Gênée, j'ai besoin de quelques secondes pour m’exécuter.

« -... B-bon... »

J’appose donc la couronne sur le sommet de mon crâne, et fais de mon mieux pour ne pas me ratatiner sur moi-même. Si mon starter hoche lentement la tête d’approbation, je ne peux pas m’empêcher d’également chercher l’aval de Marie.

« -… Qu’est-ce… Que tu en penses ?… »

Oh la la… Je pensais qu’au milieu des autres tenues de soirée, ça passerait, mais… Nombreux sont ceux à avoir opté pour beaucoup plus sobre…

HRP :
-Lissa se voit refuser l'entrée. Majesté fait son petit scandale, Lissa tente de le calmer, mais empire la situation.
-Heureusement, Marie vole à sa rescousse. Lissa est ravie de l'accompagner.
-Une fois à l'intérieur, elle finalise sa tenue et demande son avis à Marie.






« Je suis bien trop paniquée pour pouvoir utiliser des mots normaux, d’accord ?! »
Ranya Iluzion
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 1069
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
1069
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
1069
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Valse glacée
Angel lui aussi avait marqué des points, mais moins quelle forcément. En même temps, la blonde est bien parti pour mettre une raclée au Noctali. Déjà parce qu’elle est à la Pokemon Community depuis plus longtemps. En plus de ses superbes capacités d’adaptation à toutes les situations qui n’ont aucun sens (on dit merci l’académie), Ranya connait beaucoup plus de monde. De quoi faciliter les échanges, notamment avec les plus âgées de l’école, devenant de superbes distributeurs de verre. Et puis, la scientifique est une fille. Un sourire, quelques courbettes, et la danseuse obtient facilement tout ce qu’elle veut. Même si Angel a ses propres charmes, ils ne seront jamais aussi efficaces que les siens.

Ok un point bonus famille, parce que c’est quand même fort que les parents filent l’alcool d’eux-mêmes. Les miens n’auraient jamais laissé faire. Dans leur tête, je crois que je suis encore la petite Iluzion, qu’ils doivent à tout prix couver pour la préparer au prochain spectacle. Mais petite Iluzion a le droit de grandir aussi.

La blonde finit son verre sans prendre réellement le temps de le savourer mais acquiesce à la remarque du sportif. Cet alcool là est beaucoup plus doux et facile à boire que le champagne de tout à l’heure. C’est vraiment pratique d’avoir un Sirius bourré sous la main. Ça devrait arriver plus souvent. Peut être qu’ils se chamailleraient moins comme ça. Ou pas, parce que les deux trouveront toujours quelque chose à se reprocher, même alcoolisé.

Tu es bon joueur ! Mais ça veut dire que je te dépasse largement là, tu vas devoir faire quelque chose pour rattraper ton score.

Son verre vide à la main, la scientifique suit du regard celui du Noctali, penchant la tête vers le bas. Une petite fille brune avec des tresses. Euh, deux plutôt non ? La jeune fille cligne des yeux à plusieurs reprises, s’assurant de ne pas rêver. Mais non, il y a bien deux petites filles identiques devant ses yeux. C’est très flippant, même pour des jumelles. Heureusement, le malentendu se dissipe bien vite et Angel explique à la Givrali qu’il s’agit de sa petite sœur Amandine mais aussi de son Zoroark, capable de prendre n’importe quelle apparence. Le pokemon reprit sa véritable apparence, sous les yeux surpris de la jeune fille, ne s’attendant pas vraiment à ça. Par politesse, elle répond tout de même à la présentation faite par son cavalier, sans pouvoir s’empêcher de rebondir sur la remarque de la petite fille.

Salut Amandine. Moi c’est Ranya. Tu as raison de mettre des guillemets à « amie ». Je vais te dire un secret. La danseuse se penche à l’oreille de l’enfant pour lui chuchoter. En vrai je suis sa rivale, et je le bats à chaque fois. Les deux filles rient en cœur avant que la plus jeune disparaisse sous les consignes de son frère, visiblement appelée par ses parents.

Ranya écarquille les yeux quand Angel propose sa nouvelle idée pour continuer à s’approvisionner en alcool. Utiliser les capacités de morphing de son Zoroark pour tromper la vigilance des serveurs. Rudement efficace et beaucoup plus simple que les approches discrètes et autres soudoiement mis en place par la blonde.

C’est moche d’exploiter son pokemon comme ça. Mais je dois reconnaitre que c’est efficace. Plus un point pour l’intelligence.

Pendant qu’elle parlait, les yeux de l’adolescente dérivent sur la scène jusqu’à tomber sur une personne. Elle ne l’avait pas vu depuis un moment. Cette chevelure rousse qui attire toujours son regard quoi qu’elle fasse, ou qu’elle se trouve. Elle a sorti une robe rouge cette fois. Elle est belle, vraiment. Mais ce n’est pas si différent de d’habitude. Seulement la tout de suite, c’est autre chose qui revient à l’esprit de Ranya, surement aidé par l'alcool dans son sang qui lui fait revoir le sens de ses priorités. Ce mystérieux message. Ce sms qu’elle n’a pas réellement compris. Peut-être était-ce simplement les conséquences d’une soirée trop arrosée. Mais la scientifique voulait en avoir le cœur net.

Il faut que j’aille parler à quelqu’un 5 minutes. Je reviens. Et ne bois pas trop pendant que je ne suis pas là. On doit pouvoir réussir à danser un peu, histoire de faire bonne figure. N’oublie pas que je suis la grande Iluzion.


Sans attendre de réponse, la danseuse s’écarte du jeune homme pour retrouver Salomé. En faisant ces quelques pas, Ranya réalise que les verres commencent déjà à lui monter à la tête. Forcément, elle n’a rien mangé avant ni pendant. Une erreur dont elle ne pourra déterminer la gravité que plus tard dans la soirée. La jeune fille finit par arriver auprès de la rouquine et la saluant à peine, elle sort son Ipok de sa poche pour lui montrer ce fameux SMS, celui auquel il manque un contexte.

Je voulais savoir. Qu’est-ce que ça signifie ? Qu’est-ce que tu voulais vraiment me dire ? Fini les métaphores. J’ai trop bu pour les comprendre.

Résumé :
Ranya blablate avec Angel tout en comptant les points marqués. Elle aperçoit Salomé au loin et plante Angel pour aller lui demander le sens des SMS qu'elle a reçu il y a quelques temps déjà


©️BBDragon
Bellamy Wallace
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 324
Points d'Expériences : 1084
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue



La question au demeurant innocente semble plonger le garçon dans une reflexion évidente, pourtant il ne montre aucun signe de grand chamboulement, et la rose fronce les sourcils : peut-que ce Josh est un peu plus qu'un grand militaire débile après tout... Finalement, sa langue se délie et Bellamy approuve en silence...

Inscrit par son pokémon, hein ? Voilà qui semblait familier.
Pas doué pour parler, se rattraper... Par l'action ?

Et pendant une seconde, Bellamy se retient de cracher le liquide jauni qui habille sa bouche. Voilà qui était cru et direct - même pour elle, surtout pour ce type. Et cela l'amuse la rose, illumine ses yeux rieurs... Pendant un moment, elle détaille le visage abimé de son interlocuteur, comme cherchant quelque-chose d'invisible. Vantard ? Irréaliste ? Ça ne semblait pas ça... Pourtant, au vu de sa réaction pendant le laps du bouton de chemise, on ne peut pas dire que Josh respire le mec à l'aise "pendant l'action"... Alors quoi une simple maladresse ? Ou un pan de personnalité qui se réveillera au bout de quelques-verres ?  

Justement, le voilà qui propose de surfer sur un autre alcool et Bellamy, continue de faire la spectatrice de sa propre histoire et accepte sans mots. Elle se saisit du shot, lâche une moue moqueuse à la remarque graveleuse et boit. Tout simplement. Pendant un instant la brûlure de l'alcool envahit sa langue, puis sa gorge, puis son estomac... Savourer n'est pas dans son vocabulaire et comme pour montrer à l'autre qu'elle sait encaisser, elle s'en ressert un autre qu'elle boit immédiatement.  

Le truc c'est qu'elle encaisse rien du haut de son mètre soixante-cinq.  
Et déjà, sa vue se brouille et ses tempes se serrent. Rien de grave pour le moment, juste quelques-signes annonciateurs... Mais de quoi amuser la rose qui se remet sur la pointe des pieds et défait le second bouton de chemise de son amant du soir :

-De quoi être plus à l'aise, pendant l'action Qu'elle lui chuchote avant d'embrasser délicatement le dit bouton.

Un instant elle laisse sa main parcourir l'ouverture crée par son audace, naissance des pectoraux - voilà au moins un avantage à ce date.

Sans doute, lui aussi, déjà enivré et mis à l'aise par les caresses : le militaire lui propose un "je n'ai jamais", signe évident que son adolescence n'est pas encore éteinte... Pas plus que celle de la rose qui se met à pouffer bêtement. Retire ses mains du torse du garçon, et jette son chapeau sur le buffet. Et alors ses  doigts experts se saisissent de ses mèches et forment un gigantesque chignon absurde de complexité. Elle sourit.

-Pourquoi pas ? Brisons la glace de ce maudit château.   

Un autre instant le regard de Bellamy se perd entre le visage (beaucoup trop haut) de josh et son torse déjà si dévoilé. Un instant elle ouvre la bouche, et y dépose son verre - en pleine réflexion.

-Mais j'ai le droit à un bouton par verre bu.  annonce t'elle sans concessions.

Et pendant un dernier instant, Bellamy fait signe à Josh d'entamer le jeu. Les règles sont posées, les esprits et les corps échauffées... Reste à savoir combien de boutons de chemise il lui reste ?

HRP
tenue de Bellamy
Bellamy boit et discute avec josh
elle accepte de jouer avec lui et commence à le déshabiller.
(ÇA VA PECHO SEC)
 
Valse glacée
Salomé Cobal
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Z411
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 61
Jetons : 27268
Points d'Expériences : 2058
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Z411
8
Johto
17 ans
61
27268
2058
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Z411
8
Johto
17 ans
61
27268
2058
Salomé Cobal
est un Pokeathlète Médecin
Le froid la traversait de toutes parts.
Le palais de glace s'étendait devant elles tandis que la rousse garda le silence face à la micro scène que jouait Yuna face au gardien. Quelle idée aussi d'embarquer des types Feu dans un château composé uniquement de glace. Salomé ne se serait pas permise d'emmener Django, de toute façon ce dernier profitait sûrement de son nouvel an avec Phoën.

Elle n'avait pas l'intention de chaperonner ses deux Farfuret qui s'avançaient déjà dans l'entrée, arpentant avec élégance cet élément qui était le leur, pendant qu'Algernon errait d'un invité à l'autre, ne s'attardant qu'une dizaine de secondes à peine pour effectuer son tour circulaire habituel en guise de salut. Cela devrait l'occuper suffisamment pour deux heures au moins, voire plus si le château ne cessait de se remplir au fil de la nuit. Tout plutôt que de le voir lorgner de plus près le buffet et plus précisément les différents alcools mis en évidence, elle l'imaginait sans mal s'égarer auprès d'une coupe ou deux.
Mais elle n'était pas d'humeur à observer son comportement ce soir, aussi délaissait-elle cette tâche qu'elle s'était fixée l'été dernier, reportant son attention sur Yuna qui n'avait qu'une hâte ; lui fausser compagnie.
Désir partagé.

Qu'est-ce qu'elle allait faire maintenant, hein ?
Compliqué.
Devenir Médecin était exclu, ou du moins pratiquer la médecine comme projet d'avenir, d'après les dires de Cobal.
Devenir mère était impossible, ou du moins pas avant des années, si ce privilège lui était offert à nouveau.
Devenir quoi ?
Mais ce n'était pas l'une ou l'autre des réponses attendues par la Spé Feu.
Cette dernière souhaitait quelque chose de plus à terre à terre, comme toujours, et surtout se concentrant sur cette soirée émerveillée aux mille surprises.
À se demander si l'on pouvait encore surprendre Salomé.

– Je suppose que je vais faire comme toujours.


Etait-ce nécessaire de le préciser ?
Elle l'avait tant de fois répété qu'elle avait fini par l'oublier.
Pourtant, cela surgissait à nouveau ce soir, comme pour tous les soirs depuis ses seize ans.

– Improviser.


Elle laissa Yuna filer vers une chevelure rose, sur ce dernier mot.
La voilà seule pour occuper le restant de la soirée.
Et elle ne pouvait même pas se plonger à corps perdu vers l'alcool, son jeune âge l'éloignait des liquides ambrés délicats.
Elle trouverait un moyen, évidemment.
Mais elle n'eut pas besoin de se creuser longtemps la tête pour s'occuper ; une silhouette familière s'approchait d'elle, une silhouette qu'elle aurait espéré voir plus tôt.
Tout arrivait trop tard désormais.
À commencer par Ranya, son iPok à la main, tanguant le long de ses pas comme pour manifester sa soudaine ébriété. En voilà une qui avait su faire fi de son âge pour se procurer champagne et autres cocktails.

– Bonsoir à toi aussi, Ranya.

Trop bu pour être polie, aussi ?
Avec un verre vide en main en plus, ne restait qu'un fond dansant devant les prunelles rubis de la Médecin qui ne se gêna pas pour l'attraper et porter le verre à ses lèvres.
Pas mauvais.

Elle s'y était attendue, à cette conversation.
Mais pas ici, pas aujourd'hui, pas avec une Ranya éméchée.
Elle eut un soupir, cherchant un soupçon d'aide auprès de ses Farfuret hors de portée ou d'Algernon ignorant de la situation qui se jouait.

Ce n'était pas une robe de gala que le blonde avait revêtue, et pourtant, elle était tout autant divine avec ces habits simples.
La rousse se mordit la lèvre inférieure, se concentrant à nouveau sur la conversation et surtout sur les messages brandis sous ses yeux en alerte.
Il y avait eu Logan à sa porte deux semaines plus tôt.
Et maintenant Ranya face à elle pour la Saint-Sylvestre.
Mais cela n'aurait pas dû se passer comme ça.
Et c'était cela qui la blessait avant tout.

– Tu veux bien me rappeler la date d'envoi de ces messages, Ranya ?

Purement rhétorique.
Comment oublier cette soirée sombre, cet anniversaire cruel et imprévisible ?

– Le 8 décembre, trancha-t-elle, on est le 31 aujourd'hui, non ?

Oui.

– T'étais où ce jour-là quand je t'ai appelée à l'aide avec ces messages ? Et les jours d'après ? C'est pas comme si on était loin l'une de l'autre, on est dans le même dortoir que je sache ! Alors pourquoi tu t'es pas pointée à ma porte à la place de Logan y a deux semaines, hein ? Pourquoi t'as attendu de me croiser par hasard pour me demander des explications ?

Elle l'avait laissée s'enfermer dans son silence, la laissant seule dans cette nouvelle épreuve, avec juste Logan pour l'épauler, Logan rejeté sitôt les prémices de sa voix entendue.
Elle aurait pu briser ce maudit verre tant elle le serrait fort contre sa paume.
Cela bouillonnait en elle, plus que jamais.

– Tu m'avais reproché de m'avoir trop attendue à cause d'Ana, six mois, ben ces trois semaines de ton silence, ça a été ces six mois pour moi.

Elle se fatiguait pour rien.
Elle le sentait.
Elle eut un soupir, se contentant d'abandonner ce verre qui ne lui appartenait pas pour le rendre à sa propriétaire du soir.

– Et puis merde, ça sert à rien. Tu l'as dit toi-même ; t'as trop bu pour comprendre.

HRP :
Blabla avec Ranya.
Salomé reproche à Ranya son silence et son absence de ces trois dernières semaines suite aux sms envoyés.


Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Miniature_731_SLEvent #2 - Valse Glacée - Page 3 9300065cqlEvent #2 - Valse Glacée - Page 3 Rm8bEvent #2 - Valse Glacée - Page 3 Miniature_461_XYEvent #2 - Valse Glacée - Page 3 U96vEvent #2 - Valse Glacée - Page 3 1560881474-miniature-leviator-2-0Event #2 - Valse Glacée - Page 3 1564356350-farfuretEvent #2 - Valse Glacée - Page 3 Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards ! :
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 670694A41EB578ED25EEFEFD7DEEFCC2B455DB3045425734926CF80DpimgpshfullsizedistrEvent #2 - Valse Glacée - Page 3 CwaoEvent #2 - Valse Glacée - Page 3 Salome
Camille Duval
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8385-569-camille-duval-une-nouvelle-vie-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8391-camille-duval-givrali#85073
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 2UFITht
Taille de l'équipe : 11/12
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 21
Jetons : 2019
Points d'Expériences : 374
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 2UFITht
11/12
Sinnoh
17 ans
21
2019
374
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 2UFITht
11/12
Sinnoh
17 ans
21
2019
374
Camille Duval
est un Topdresseur Ranger

Évoluer dans l'immense château glacé avait quelque chose de particulier. Je ne saurai dire précisément ce qu'il en était, mais j'avais la sensation d'être dans un autre monde, comme si tout ce ci n'était qu'un rêve. Et ne parlons pas d'Enrut, qui semblait sortir tout droit d'un conte de fée. Il avait tout de même de l'homme parfait, trop parfait même pour ne pas paraître louche. Pour autant, me sentant en sécurité dans ces lieux, j'appréciai tout de même suivre l'homme à travers les couloirs de glace. N'empêche que j'avais encore un peu de mal à prendre conscience que c'était la réalité. Je faisais bonne figure parce que j'étais venu faire quelque chose qui me plaisait beaucoup, mais au fond de moi, avec la rencontre d'Enrut, je me demandais encore si je n'étais tout simplement pas encore en train de rêver. Rien qu'à regarder le château, j'avais l'impression de vivre en vrai le célèbre film La Roigada des glaces. C'en était presque à entendre la chanson Libérée, relâchée

Il me faudrait bien quelques minutes avant de pleinement accepter la réalité.

En attendant, eh bien je profitais du moment. Enrut parcourait les longs couloirs du château sans s'arrêter, tournant la tête dans toutes les directions comme s'il observait chaque recoin des murs gelés. Je n'arrivai décidément pas à le cerner, mais je ne parvenais à me défaire du sourire qu'il m'arrachait vis-à-vis de son comportement. C'est qu'il avait un côté amusant, il fallait l'avouer. Mais en vérité, je pense que ce qui me donnait le plus envie de le suivre, c'était le mystère qui l'entourait. Enrut était en effet un pur inconnu. Au final, je ne connaissais de lui que son prénom. Qu'est-ce qui pouvait l'avoir amené à cette petite fête, pour quelle raison regardait-il partout autour de lui ? J'avais envie de lui poser ces questions, mais j'avais peur qu'il le prenne mal ou bien qu'il se contente de l'ignorer, nourrissant ma frustration par la même occasion. Sauf qu'au bout d'un moment, la curiosité prit le dessus, et je m'avançai face à lui, marchant en arrière en espérant ne pas tomber trop vite.

Dis, pourquoi tu regardes partout autour de toi ?

La question avait été laissé comme ça, ne cherchant pas à passer par quatre chemins pour espérer lui faire comprendre que j'étais simplement curieuse de connaître la réponse. Il s'arrêta un instant, ne laissant qu'un air impassible sur ses lèvres en gardant ses yeux cachés derrière ses lunettes fumées. Il se contenta alors de hausser les épaules avant de reprendre sa marche, continuant de regarder autour de lui en m'invitant à le suivre. Gonflant mes joues, irritée par cette réaction, je mis ça sur le compte de son pseudo-mutisme et laissa de côté la frustration qui montait progressivement pour reprendre l'exploration des couloirs. Il ne fallut pas beaucoup de temps néanmoins pour qu'un nouvel événement survienne, notre trajet croisant celle d'une jeune fille se tenant auprès d'un jeune garçon aux airs efféminées.

L'ambiance n'était clairement pas au beau fixe et j'aurai clairement fait demi-tour si Enrut ne les avait pas dépassé sans vraiment s'en soucier. J'en fis donc de même, tenant à laisser les deux – enfin les trois, vu qu'un second garçon apparut entre-temps – tranquille. Il ne fallut que quelques pas de plus malheureusement pour croiser un nouveau groupe, cette fois postée à l'extérieur. Une jeune fille venant tout juste d'arriver avant nous m'était inconnue, mais les deux autres étaient des Givralis, dont l'une était Yuna Frostheart, la dresseuse du terrifiant Dracaufeu gardant les alentours du dortoir, faisant même flipper Vanitas. Là encore, l'ambiance n'était pas joyeuse et je compris tout de suite qu'il valait mieux les laisser en paix. Je me remis donc en marche, continuant dans le couloir de glace, mais très vite, je m'arrêtai, remarquant qu'Enrut ne suivait pas le mouvement.

Enrut ?

Mais il ne réagit pas à mon appel. Il fixait sans bouger le trio à l'extérieur, comme s'il réalisait quelque chose d'extraordinaire. Je revins à son niveau, espérant le secouer un peu pour qu'il réagisse, mais avant même d'y être parvenu, il se tourna vers moi, m'affichant subitement un sourire que je devinais forcé avant de m'indiquer d'un mouvement de tête de me suivre en direction de la grande salle. Perturbée, mon instinct me dicta simplement de suivre l'homme histoire de s'éloigner dans cet endroit.

Cela ne me concernait pas après tout …

La réaction d'Enrut me laissait tout de même perplexe. Pourquoi avoir fait cela ? La tristesse de Yuna l'avait-elle tellement atteint qu'il n'avait pu s'empêcher d'aller lui offrir un câlin ? Ça avait un côté un peu effrayant, mais aussi étrangement charmant. Pas forcément un cerveau, mais un cœur sur la main du coup ? Décidément, cet homme ne cessait de m'intriguer. Malheureusement, je savais par avance que je n'en saurai guère plus avant un moment. Mieux valait donc se concentrer sur le prochain objectif désigné : le buffet.

C'est que mon ventre commençait à réclamer …



Résumé :
→ Camille explore le château avec Enrut.
→ Elle tombe avec lui sur cael et ses sauveurs, puis yuna et ses sauveuses.
→ Enrut, qui est en vérité Horvut (aka le Métamorph de Yuna), voit que sa dresseuse est triste
→ Enrut décide ensuite d'aller dans la grande salle, suivi de près par Camille qui préfère ne pas déranger dans l'intimité de ces personnes qui lui sont plus ou moins inconnues.
→ Ils arriveront bras dessus-dessous dans la grande salle, direction le buffet Very Happy


Dernière édition par Camille Duval le Mar 25 Fév - 22:55, édité 3 fois
Jenny Fatale
Région d'origine : Unys
Âge : 14
Niveau : 0
Jetons : 40
Points d'Expériences : 64
Unys
14
0
40
64
pokemon
Unys
14
0
40
64
Jenny Fatale
est un Coordinateur Novice
Emmène moi danser ce soir
Feat Logan.


J'étais vraiment à fond là ! Les lumières, les couleurs, la musique. Pourquoi chaque concert n'était il pas aussi génial ? Oh, attendez ... Vous voulez dire que c'est ça que ressent un fan quand il se tape un concert ? Je suis déjà en train de presque sautiller sur place quand Logan me traîne sur la piste de danse, en me faisant un compliment. Une si jolie cavalière ? Tu parles d'un flatteur.

-C'est vrai que tu as de la chance, moi je suis forcée d'y aller avec un mec un peu vieux.

Je ris légèrement de la petite pique, tandis qu'il passe le bras pour tenir ma taille. Ok, Jen, on se concentre. Au vu de la musique et de sa main, c'est une valse. Heureusement, t'as pas mal travaillé avec le vieux, au début. Bon, on se souvient des positions de bras d'abord. Le bras gauche, posé sur le sien, la main sur l'épaule ... Tcheck. Le bras droit levé, la main dans la sienne pour qu'il puisse guider ... Tcheck aussi. Maintenant, il faut juste qu'il commence à danser, et moi je dois suivre. C'est super simple en fait, une fois qu'on t'a appris ... Et puis il est quand même un peu plus agréable que le vieux. Il commence à danser, un peu lentement. J'ai l'impression étrange qu'il veut vérifier si je suis capable de suivre une danse de salon. Je l'engueulerais bien, pour me penser si naze, mais déjà il accélère. Bon et puis c'pas l'endroit, non plus. Après les gens se feraient des films bizarres, genre on est un couple en pleine scène de ménage et tout. Beurk, il est pas du tout mon genre. En plus il est vieux, au moins dix huit ans ...

La valse continue, tandis que tout autour, des scènes improbables ont lieu. Du coin de l'oeil, je jurerai avoir vu un spectacle improvisé avec un fantôme et un crocodile rose ... Et j'ai pas bu une goutte, je le jure ! Je tourne la tête vers Logan au moment où celui ci s'approche pour murmurer à mon oreille. Mais qu'est ce qu'il lui prend là !? Les gens vont se taper de ces films encore ... E ... EHHH ? Il est en train de me complimenter à l'oreille ? Mais il a craqué ? Sous la surprise, mon pied s'écrase sur le sien, et je recule d'un pas tandis que la dernière note retentit. Rouge comme une pivoine, je lui rend son salut par une révérence. Je ne suis peut être pas noble, mais j'ai appris à le faire. Si je dois devenir actrice, je dois être prête à adopter l'étiquette partout.

Je suis presque soulagée qu'il me propose d'aller au buffet. Je lui prend le bras à nouveau, et je m'y rend avec lui, observant avec appétit l'intégralité des mets proposés.

-Ha ! Normalement, les trois quarts de ces trucs me sont totalement interdis. Histoire de ligne à garder, tout ça. Mais là, c'est la fête, et il est hors de question que je me prive. Promis, je ferais du sport pour éliminer !

C'est plus pour moi que je le dis qu'autre chose, puisqu'au final ... Bah tout le monde s'en fout hein ? Je me tourne assez vite vers la partie sucrée du buffet, et j'attrape délicatement quelques macarons, ainsi qu'un verre de jus de baie Oran avant de revenir vers Logan. Je lui souris un peu, espérant que le rouge de mon visage soit parti.

-C'est cool qu'on soit venus quand même ! C'était mal parti au début ! Sinon, ça te dit qu'on se trouve un coin pour se poser le temps qu'on mange un bout ? On va gêner si on reste là !

Suite à quoi je passe à nouveau mon bras dans le sien, pour tenter de nous amener vers une zone moins agitée par les danseurs.

HRP :

Jenny danse avec Logan.
Ils vont au buffet tout les deux après celle ci.
Jenny cherche un coin pas trop en bordel pour se poser au calme le temps de manger.

Marie R. Uana
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1654-non-je-ne-suis-pas-shootee#19642
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2179-marie-rosalina-uana-mentali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 11 / 21
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 20 ans
Niveau : 41
Jetons : 2635
Points d'Expériences : 1093
Pikachu Explorateur, à votre service !
11 / 21
Almia (?)
20 ans
41
2635
1093
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
11 / 21
Almia (?)
20 ans
41
2635
1093
Marie R. Uana
est un Topdresseur Ranger
MARIE R. UANA

rp commun
« Valse Glacée »

Marie était….



Ah, Marie. Lancinante Marie. Toi qui jamais ne ris, toi qui souvent faillis. De part ta noble stature, pourrait-on se surprendre à te croire irréprochable ? Pourtant aux yeux de tes parents adoptifs, tu n’étais qu’un échec. Quant à ceux de tes biologiques géniteurs, tu n’avais guère plus d’importance. Au sein des Rangers ? Tu étais une anomalie. Et dans ce dortoir ? Misérable Marie, tu pourrais voir ton nombre d’amies doublé qu’il resterait autant inexistant ! D’une princesse déchue, tu n’avais que les apparences – d’une princesse, tu n’avais rien. Et je ne fais pas là l’éloge d’une attitude hautaine et faussement supérieure ; mais plutôt de la grandeur d’âme et de la richesse qui devraient échoir à un tel titre.

Ô, Marie. Léthargique Marie. Depuis combien de temps durait-il ? Ce cycle infernal qui te hantait jusqu’alors ? C’était à ne rien y comprendre. Depuis toujours pourtant, il avait persisté. Avec une périodicité presque mécanique. Et justement, n’était-ce pas là la caractéristique d’un cycle ? C’était bien simple, pourtant. L’année commençait, tu essayais, l’été approchait alors, et tu réalisais tes erreurs, quant à l’automne, c’était une période propice pour s’enfoncer plus encore. A la fin de ce périlleux et éreintant périple de douze lunes, arrivait enfin le moment tant attendu : celui de te morfondre.

Oui, Marie. Sylvestre Marie. Le 31 Décembre, cela fut et restera, pour toujours, à jamais, ta journée.

Ou plus précisément, celle de ton odieux et irascible passé.

Mais alors… Pourquoi donc ?

Pourquoi donc aujourd’hui…

Après tout ce temps…

Toutes ces années…

Ce cycle fut interrompu ?

Que se passait-il ?

Marie…

Serais-tu…

Heureuse ?

Hmm…

Non.

Tu ne l’étais pas.

Du moins…

Pas encore.

Mais pardonne-moi, Marie. Je n’aurai pas dû interrompre ton récit. Surtout si c’était pour mettre en évidence ce triste bagage. Alors même que toi… De tes frêles épaules… Tu commençais à en passer outre.

…. Donc, plutôt… Reprenons, veux-tu ?

Marie était… D’une humeur indescriptible.  

Chaque année depuis son abandon, la date officielle de son anniversaire était synonyme d’une rechute dans sa dépression. Et si le dernier nouvel an en date s’était certes miraculeusement bien conclu, il avait, comme les fois précédentes, démarré avec appréhension.

Cette fois-ci… Ce n’était pas le cas.

Et cela la titillait un peu. Non pas que cette situation déplaisante lui manquait… Loin de là ! Seulement… Elle sentait que c’était différent des autres fois, et par conséquent…

Elle ignorait comment se comporter.

Un bal allait être donné, ce soir. L’entrée s’y faisait accompagné.

Marie ignorait si elle avait envie de se rendre à une fête. Marie n’aimait pas spécialement ça, les fêtes. Mais la sauvageonne qui les fuyait éhontément jadis était devenue une spectatrice de l’inconnu : depuis quelques années maintenant, elle se rendait par curiosité dans certains événements sans qu’aucun désagrément n’y soit notifié. Étonnant, provenant d’une élève de la Pokémon Community, n’est-ce pas ? Pourtant, c’était bien vrai.

Avant, mentionner une soirée devant Marie se serait traduit par un renfrognement hautain. Aujourd’hui, il laissait place à un haussement d’épaule indifférent.

Si, in fine, cela lui convenait, tant mieux. Sinon, rien ne l’empêchait de se défiler ensuite.

Ainsi, dans le descriptif, « bal accompagné », le premier particule lui était quelque peu insignifiant.

Et concernant le second…

… Hmm. C’était cela, en fait ?

La demoiselle n’avait même pas réfléchi une seule seconde à la question : devait-elle oui ou non s’y rendre ? Pour autant, elle s’était immédiatement fait la réflexion : si elle devait s’y rendre, en compagnie de qui cela serait ?

Et la réponse ?

Elle s’était imposée d’elle-même. Aussi naturellement qu’elle le pouvait. Il n’y avait derrière aucun raisonnement logique, pas la moindre trace de pragmatisme ou de considération superflue. Non, la réponse….

Était juste venue de son cœur.

Voilà donc l’origine de son état. Si jusqu’à présent, le même cycle s’était répété, mais que cette année, il faisait faux bond… C’était car, cette fois-ci, Marie avait en elle quelque chose qu’elle ne connaissait pas auparavant.

Oui… Ce sentiment…

Indescriptible.

Cette même émotion qui l’avait incitée à se revêtir d’une élégante, mais pas moins exotique, tenue. Et poussé, sans concertation aucune, à se poster sur ce banc, à l’entrée d’un certain dortoir.

Si on lui posait la question, Marie serait incapable d’expliquer concrètement ce qu’elle faisait là. Mais si elle devait malgré tout répondre quelque chose, elle dirait certainement…

« -J’attends quelqu’un. »

Mais qui ça ? Savait-elle au moins si cette personne était là ? Si elle allait venir ? La croiser, même par hasard ? S’arrêter, s’intéresser à elle ? La suivre dans son envie implicite ?

C’était là beaucoup de questions. Le genre que Marie aimait se poser.

… Mais visiblement, pas ce soir.

HRP :
-Marie s'habille et va basiquement se poster devant le dortoir Voltali. Elle n'est clairement pas arrivée, encore. e.e



« Si vous aussi, vous le désirez... Alors ce soir, l'académie nous appartiendra. »
Gwenaëlle Sklodowska
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8394-571-gwenaelle-sklodowska-pardonnez-son-nom-c-est-pas-facile-tous-les-jours-finie-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8400-gwenaelle-sklodowska-mentali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 SNw51Cu
Taille de l'équipe : 12 / 20
Région d'origine : Unys
Âge : 17 ans
Niveau : 31
Jetons : 1921
Points d'Expériences : 741
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 SNw51Cu
12 / 20
Unys
17 ans
31
1921
741
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 SNw51Cu
12 / 20
Unys
17 ans
31
1921
741
Gwenaëlle Sklodowska
est un Scientifique Mécano
Aaaaah. Enfin un peu de répit. Vive la cutie ça fait du bien une pause pas vrai ?






Pas vrai ?






Purée j’oubliais qu’elle ne m’entendait pas Gwenaëlle, andouille que je suis.

M’enfin. Qu’est ce que cela faisait plaisir à la verte de recroiser sa collègue de fouille. A son goût, elles ne se voyaient pas assez. Mais bon, avec deux êtres aussi timides, c’était compliqué de se réunir pour se parler. Enfin, elles étaient ensemble en cours scientifique, c’était mieux que rien. Bref, la verte était vraiment heureuse de pouvoir passer la soirée avec une de ses rares amies. Et puis elle était si jolie.

« M-m-m-merci. Mes colocs ont essayé dedede m’habiller, je ne sais pas v-v-vraiment comment ça rend. Je suis aussi très c-c-contente de te revoir, je vais t-t-très bien et toi ? »

Elle était une des rares avec qui il était si simple de parler. Copine de timidité powaa. Les demoiselles n’eurent aucun mal à rentrer dans l’immense palais de glace. Le vigile ne les avait même pas arrêté, mais pourquoi l’aurait-il fait finalement, elles avaient respecté les règles non ? L’atmosphère une fois à l’intérieur était complètement différente. L’ambiance était chaude et électrique. Plein de monde de pc était rassemblé ici. La mécanicienne reconnut Paul au loin avec… La cinglée aux spectres ? Ils se connaissaient les deux ? Elle ne voulait pas savoir ce qui c’était passé entre deux.

« C’est v-v-v-vraiment beau… Je ne p-p-p-pensais pas qu’il y aurait autant de p-p-personne de Pc non plus. Le b-b-buffet a dû les attirer, je crois.. »

Mieux valait ne pas trop s’avancer sur ce sujet. Après c’est vrai que la nourriture préparée par Adala semblait excellente. Foster et Tool en avaient la bave aux babines. Surtout Tool, ce dernier s’approcha de la table pour se servir du champagne, comme ça gratuitement. Les Pokémons ont droit à l’alcool ? Boah c’était le nouvel an, après tout pourquoi pas hein. La verte et son Luxio ne voulaient pas non plus s’approcher de la nourriture, il y avait beaucoup trop de monde autour, cela la gênait trop.

Elise ne semblait pas non plus très à l’aise dans cette ambiance étouffante, sympathique mais étouffante. La foule n’était jamais quelque chose de plaisant pour les timides. La brune proposa alors de monter plus haut dans la structure et ainsi éviter la masse de gens.

« B-b-b-bonne idée, je ne suis pas à l’aise n-n-n-non plus ici. »

Cependant, avant d’aller à l’étage, une tête blonde pas inconnue apparut devant les jeunes filles. Seul problème, la verte ne savait plus d’où elle l’avait vu (prosopagnosie powaaa). Fprt heureusement, cette blonde se présenta avant. Hope Spettel huuum. OH, OUI ! Le prince des mers. Souvenir que Gwenaëlle voulait vraiment oublier, le voyage ne s’était pas merveilleusement bien passé. C’était ça de prendre des voyage au rabais aussi.

Bref, elle semblait déjà plus à l’aise que cette chère Gwen et cette chère Elise. C’était rassurant, un peu.

« Enchantée, on on on s’était vues sur lele bateau oui.. Moi c’est Gwenaëlle.. Je nenene crois pas avoir dit mon nom… P-p-p-pardon. »

Elle rougit avant de remarquer une chose. Hope avait aussi un Massko. Et on est d’accord pour dire que Massko est un des plus beaux Pokémons existants. Surtout s’il est bleu et qu’il s’appelle Tool. Le chromatique s’avança pour serrer la main de son partenaire d’espèce. Poce bleu. C’était si rare de tomber sur un autre que lui, fallait bien sympathiser, non ?

« On… allait plus haut pp-p-ppour voir le ciel, tutu viens ? Enfin si tu tu veux.. » demanda Gwenaëlle en un sourire. Espérons que cela convienne aussi à Elise. AAAH la sociabilisation était si difficile.

HRP :
Gwen is cutie with Elise
Elles montent à l’étage avant de rencontrer Hope
Elles parlent tranquillement
Tool le Massko chroma de Gwen fait ami ami avec le Massko de Hope
Rien de transcendant pour ce rp, pas de drama déso


Event #2 - Valse Glacée - Page 3 P8X21eb
Matrix Unlocked
Yuna F. Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Yunaic11
Taille de l'équipe : 35/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 83
Jetons : 1184
Points d'Expériences : 2967
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Yunaic11
35/38
Hoenn
17 ans
83
1184
2967
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Yunaic11
35/38
Hoenn
17 ans
83
1184
2967
Yuna F. Akabara
est un Topdresseur Spé. Type

Valse Glacée

ft. des gens
♫♫
La douleur est intense…ça fait mal. Je pensais que la première fois était la plus douloureuse, j’avais tords. J’ai tellement mal que je ne perçois presque plus la chaleur d’Hestia…Je ne ressens que le froid du sol, froid qui gagne tout mon être, mon cœur…Et cette douleur qui ne cesse de grandir, de se faire de plus en plus présente…

Combien de temps je passe comme ça ? J’en sais rien…et je m’en moque.

A cet instant j’aimerai tellement que le froid m’emporte, j’aimerai ne rien ressentir…comme avant. Peut-être que c’est la solution, gelé mon cœur à jamais…Sans mes sentiments, je n’aurai jamais parlé à Cael ce soir. Il me considèrerait encore comme son amie, et il ne m’aurait pas fui comme ça…

Peut-être que c’est mon père qui avait raison, ne rien ressentir….faire semblant de sourire et pleurer devant les autres, pour ne plus jamais souffrir. J’ai déjà fermé cette porte, involontairement mais elle était fermée…Et j’ai fini par la rouvrir, sans le vouloir, mais elle aurait peut-être dû rester fermée…Je peux la refermer.
A mesure que le froid gagne mon cœur, ma main se rapproche de cette poignet…cette poignet qui me permettrait de fermer cette porte, d’où découle toute cette douleur…Un geste et je n’aurai plus à souffrir…plus jamais…

-Yuna

Cette voix…Qui ? Qui veut m’empêcher de fermer cette porte ? D’enfermer mon cœur à nouveau…J’ai à peine le temps de réaliser que je me sens brusquement ramenée à la réalité. Je sens deux mains chaudes sur mes joues, une douce chaleur qui arrive à traverser ma peau. Deux mains qui forcent mon visage à se relever…
Mes yeux emplit de larme croisent ceux de cette personne…j’aurai tellement espéré que ce soit le visage souriant de ma mère, mais non. C’est un visage qui lui ressemble…mais les yeux rose sont des yeux ambrés, même les cheveux roses ont une légère nuance…

Max

Ma colocataire

Je ne m’attendais pas à la voir maintenant, pas ici. Je ne savais pas si elle venait au bal, mais je ne pensais pas qu’elle viendrait me trouver. Son regard se fait compatissant, comme si elle était déjà passée par là…C’est peut-être le cas, je ne la connais pas tant que ça, j’aurai du essayer d’apprendre à mieux la connaitre…
Elle essuie doucement les larmes qui coulaient de mes yeux, comme si elle pouvait enlever la douleur, mais ça ne marche pas…la douleur est toujours là.

Ma colocataire me demande si je veux en parler, mais honnêtement le cœur n’y est pas…Qu’est-ce que ça pourrait changer ? On ne peut pas revenir dans le passé…c’est impossible, jamais je ne pourrais réparer ce que je viens de détruire.

-Il n’y a rien à dire…j’ai tout gâché…


Je ferme les yeux, laissant perler les larmes à nouveau…J’entends le bourdonnement d’Hestia, elle est mécontente. Je sais qu’elle n’aime pas me voir dans cet état, mais je n’y peux rien, je n’ai plus envie de rien…je veux juste qu’on me laisse tranquille, qu’on me laisse sombrer.
Malheureusement la rose n’est pas la seule à vouloir sécher mes larmes, une autre main se pose sur mon épaule, et je reconnais sans mal la présence de ma meilleure amie : Ana. L’aolienne est venue à mon secours, comment a-t-elle su que j’étais là ? Que j’étais dans cet état ? Je n’en sais rien…et je n’ai pas la force de savoir.

-Ana…


J’ai envie de sourire à mon amie, mais c’est au-dessus de mes forces…je n’y arrive pas malgré toute ma volonté. Les larmes commencent à s’estomper, mais dans mon être la plaie saigne encore, et je ne sais pas comment l’arrêter…

-Tout est ma faute…j’aurai mieux fait de ne pas lui dire…Je suis certaine qu’il me déteste maintenant…

Je me mords la lèvre juste à l’idée que le ranger me déteste, j’ai été égoïste, et je m’en mords les doigts maintenant….Les secondes passent, j’entends à peine les réponses de celles qui sont venues me soutenir. Je suis dans ma bulle, et je n’arrive pas à complètement à revenir parmi elle…jusqu’à ce qu’une ombre passe au-dessus de nous. Une ombre que je connais parfaitement…C’est l’onde de choc de l’atterrissage du dragon noir aux yeux rouges qui termine de me ramener à la réalité. Je sens son regard dans mon dos, mais je n’ai pas la force de me retourner. Malgré son aura menaçante, je sais qu’il ne fera rien aux filles, elles ne sont responsables de rien. Il se retourne vivement vers la porte, je ressens une vive colère venant de Lucifer alors qu’il commence à s’avancer vers le couloir

-STOP !

Ma voix est sèche, faisant probablement sursauter Max et Ana, mais je ne me radoucis pas pour autant. Lucifer s’est arrêté net, et me regarde un peu étonné, ne s’attendant pas à ce que je réagisse de la sorte. Je me tourne vers lui, un faible sourire au visage alors que je ne faiblis pas fasse au premier né de mon équipe.

-Tu te calmes maintenant !

Il recule d’un pas, avant de baisser la tête en signe de soumission, me faisant secouer la tête.

-ça ne sert à rien de s’énerver…c’est moi qui ait commis une erreur, je lui ai gâché sa soirée.


Je me retourne vers les filles, un sourire sur le visage malgré l’air triste qui domine ce dernier.

-Je suis désolée…merci d’être venue me soutenir les filles, mais je ne veux pas vous retenir plus longtemps, vous aussi vous devez profiter de la soirée…


Oui j’essaye de les repousser, mais je me sens tellement nulle d’être dans cet état…je ne veux pas leur gâcher la soirée…j’ai fait assez de dégât comme ça.



Hrp :
Yuna délire un peu et se demande si c'est une bonne idée de regeler son coeur. (spoiler alerte non)
Elle est ramené sur terre par Max et Ana
Elle culpabilise par rapport à ce qui s'est passé avec Cael.
Lucifer veut aller casser le château parce que sa dresseuse pleure (C'est Lucifer vous vous attendiez à quoi d'autre?)
Yuna s'énerve pour le calmer, et elle s'excuse auprès des filles, pensant leur gâcher leur soirée à elles aussi.


 
You can never
turn back


Event #2 - Valse Glacée - Page 3 P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Paul Nyllis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Sous un tonnerre d’applaudissements dont il ne voyait au centre que sa chère et tendre de la soirée, Paul conclut sa prestation. Ce soir, il n’y avait qu’elle qui comptait. Elle avait chassé Miriam de son esprit et maintenant il était prêt à tout pour une danse avec elle. Ce fut d’ailleurs la seule chose qu’il lui demanda à genoux, bien qu’à un moment j’aurais aussi cru qu’il allait lui demander sa main. Vu la joie avec laquelle elle accepta sa proposition, peut-être aurait-il dû aussi le faire ? Pour le coup, ça aurait été très inattendu pour tous… Même pour lui. La soirée était encore longue, rien n’engageait que cela ne puisse arriver plus tard. En attendant, un sourire béat trônait sur son visage, tandis que dans ses yeux de petites étoiles dansaient.

- Tu n’as pas besoin d’être douée, dit-il en se relevant pour s’asseoir à ses côtés, je te guiderai. Sa confiance n’avait d’égale que sa beauté. QUOI ? Mais qu’est-ce que je raconte ? Et qu’est-ce qu’elle raconte ELLE ?! BlackJack, c’est si tendancieux (pour ne pas dire explicite). Était-ce une invitation ? Si tel était le cas, elle n’était pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Je serais ravi de te montrer en privé de quoi je suis capable sur BlackJack.

Là, clairement, la subtilité avait été annihilée. Encore faudrait-il qu’elle ait existé à un moment. M’enfin, la soirée ne faisait que commencer, ils avaient le temps de voir les choses venir (à moins qu’ils ne s’éclipsent avant sa fin ?). D’ailleurs, Paul avait un petit coup de mou suite à son show, qu’il comblait en terminant son verre, tandis que Kaeko les alignait magistralement. Le garçon arqua un sourcil, surpris de découvrir l’incroyable descente de l’ex-Mentali. En parlant de découverte, il n’avait pas beaucoup parlé de lui depuis le début, c’était donc normal que ce soit à son tour de passer à la casserole. Déjà qu’elle l’avait pris pour un coordinateur, il fallait remettre les choses en place et rendre à César sa couronne de lauriers. (Aaaah… J’vous jure les Lions…) (Comment ça il est Vierge ? J’vous zut !)

- Ce que je suis ? Juste le plus grand stratège de la Pokemon Community. On ne précisera pas que nous ne sommes que 5 dans la section, mais bon… Il leva les yeux aux ciels. Les jeunes ne savent plus discerner ce qu’il y a de mieux pour eux. Pour l’instant, ça se passait plutôt bien, on repassera pour la modestie, celle-ci s’étant diluée dans leur taux d’alcoolémie. Un jour, je parviendrais à rencontrer l’oiseau arc-en-ciel, Ho-Oh, et je le remercierai pour tout. Je ne serais jamais arrivé là sans lui. Il se tourna vers elle, les yeux pétillant. Tout comme les spectres hantent ton cœur, les types feu font fondre le mien.

Puis il s’avança vers elle et lui fit un petit bisou délicat sur la joue. Un bref contact, furtif, qui s’éteignit aussi vite qu’il avait commencé. Paul, lui-même, feignait de ne pas s’en être rendu compte. Fallait dire, qu’il avait l’impression de s’être beaucoup calmé depuis tout à l’heure et qu’en discutant, une boule de tendresse avait explosé en lui l’espace d’une seconde. C’était néanmoins suffisant pour justifier la prise et l’engloutissement succinct d’un nouveau verre.

- Et toi ?! J’ai cru comprendre qu’on venait de la même académie, mais je ne t’y ai jamais vu. Comment ça se fait ? S’il y avait eu une spé spectre aussi mignonne que toi, autre que Ruby, je l’aurais su !

Aaaaah, voilà qu’il reprenait du poil de la bête ! Hey, mais… Attendez. Ne serait-ce pas un bras que je vois se glisser autour des côtes de Kaeko ? Mais c’est qu’il descendait sur ses hanches le bougre !Je ne savais pas si je devais m’extasier de cette remontée d’énergie ou en être désespéré… Sûrement un mix des deux (à moi aussi il va finir par me falloir quelques verres pour tenir). Rapprochés, presque collés l’un à l’autre, dans une intimité que deux inconnus ne se partagent pas normalement, Paul se sentait étrangement à l’aise. Même lorsqu’il posa son verre pour attraper sa main, il ne détourna son regard d’elle.

- Kaeko… Que dirais-tu de ne pas attendre et de danser maintenant ?

La proposition était certes originale, mais elle venait du cœur. Les gens allaient les regarder bizarrement, comme s’ils n’avaient pas assez alimenté le show pour la soirée. Cependant, le regard des autres importait peu, car dans ce moment intimiste, coupés du monde, leurs cœurs seraient plus proches qu’ils ne l’avaient jamais été.



HRP :
Paul drague Kae (pour ne pas changer)
Il répond à sa petite question (en étant semi-calme (étrange))
Il l'invite à danser... Alors qu'il n'y a pas encore de musique (oui (aaaaah, là ça lui ressemble plus))


Moodboard :
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Bruce Hedge
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8078-550-le-traqueur-de-peche-bruce-hedge-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8174-bruce-hedge
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 0001-1270291033
Taille de l'équipe : 15/17
Région d'origine : Alola - Ula Ula
Âge : 16
Niveau : 22
Jetons : 798
Points d'Expériences : 590
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 0001-1270291033
15/17
Alola - Ula Ula
16
22
798
590
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 0001-1270291033
15/17
Alola - Ula Ula
16
22
798
590
Bruce Hedge
est un Topdresseur Spé. Type
Bon parfait y a du monde mais j’en connais que très peu, de quoi faire connaissances avec certains… Et surtout matez moi la taille du buffet ! J’en connais un qui va s’en mettre plein la pense s’il sort… La remarque d’Edith me fait sourire, j’adore la voir paniquer quand elle se rend compte des quiproquos qu’elle sort. M’enfin bon je cherche donc du regard certaine personne que je pourrai connaitre potentiellement, j’ai croiser Dakoy du regard il était avec une nana qui est avec moi en Topdresseurs je crois. Après c’est vrai que je ne connais pas grand monde, j’ai pas encore vue Yuna et j’ai hâte de la voire, je suis sure qu’elle sera trop bien habillé…

Bon tu veux un truc à boire ?

La rouge n’était pas contre et je nous rapporte donc deux coupes de champagne, et lui tend la sienne.

Franchement je trouve ce château magnifique, ils ont du s’en donner à cœur joie pour tout batir.

Nous nous rapprochons du buffet et je commence à prendre deux trois amuse-bouche parce que j’ai trop faim… Et puis ça me permet de meubler un peu avant qu’on passe à la prochaine chanson, si possible j’emmène Edith danser à la prochaine.

Bon ils sont où mes tourtereaux ?

Je regarde la piste de danse et vois que Gimly est en train de papoter avec Libertine qui semble être plus que ravie. Yes ! Mon plan se passe à merveille et puis faut dire ce qui est, ils sont trop choupi ! Je me tourne vers Edith la bouche surement encore pleine de petit four. Bon c’est pas glamour mais j’ai la dalle moi… De quoi casser tout les efforts que j’ai fait avec ma tenue, mais bon c’est pas bien grave, elle me connait bien comme je suis et on ne risque pas de me changer.

Au détour d’un regard je vois Lucifer, qui atterrit lourdement derrière trois fille dont Yuna sur un balcon, cool une tête connue et pas n’importe laquelle… Elle est magnifique dans sa robe bleue nuit … Bruce calme toi c’est pas le moment tu as invité une… Attend… L’œil aussi affuté qu’un Miradar je vois que Yuna semble triste, pourquoi les filles qui sont avec elle ont ce visage, ce visage de l’empathie et d’une tentative de réconfort… L’envie d’aller la réconforter est forte mais vue comment elle vient de calmer Luci je vais peut être attendre un peu j’ai pas envie d’avoir affaire à un volcan ravageur… Et puis elles sont trois déjà je risque de faire tâche surtout que je suis pas au courant de ce qui se passe… On va attendre je retournerai la voir plus tard. Mais je garde quand même un œil sur elle de loin. Tel un archer sur sa première ligne.

Bon j’ai hâte que la musique démarre j’en peut plus de rester sans bouger !


Event #2 - Valse Glacée - Page 3 P8X21eb
True Mastermind
Idalienor Edelwen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 21 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2521
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2521
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2521
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin



Valse glacée
Je ne m’attendais pas du tout à commencer ma soirée de nouvel an assis. En face de moi se trouve un garçon qui porte un lourd poids sur le cœur. Pour l’instant, je ne sais pas de quoi il en retourne, faisant en attendant ce pour quoi je suis formée : soigner. Délicatement, j’exécute presque mécaniquement les gestes de premier soin pour une plaie de ce type. Ce n’est pas bien grave mais j’imagine sans peine la main du Phylalli le lancer, répercussion des nombreux chocs contre la glace de ce château. En levant les yeux un instant, tout ce que je vois ce sont quelques gouttes de sang, mais rien de plus. Ce n’est pas frapper contre un mur qui l’aidera à résoudre son problème.

Evidemment, il se referme. Encore. J’ai l’impression de le revoir quand j’étais chez ses parents à Hoenn, quand je lui annoncé que je me rendais sur le Mont Memoria pour honorer ma mère décédée il y a bientôt 10 ans. 10 ans. Je chasse cette pensée de ma tête, ce n’est pas maintenant qu’il faut faire le compte de cette funeste date. A cet instant-là, j’avais ses parents adoptifs pour m’expliquer, m’aiguiller et tenter de le calmer. Aujourd’hui, je suis seule face à sa tristesse, et je me dois de trouver une solution. Au moins pour Melody et Noé.

Je suis presque sûre que non. Et tu sais comme moi que je ne lâcherais pas l’affaire. Je n’ai pas très envie de te quitter des yeux pour que tu retournes te battre contre le mur.

Oui j’insiste. Et je sais où ça va me mener, probablement. Mais je le fais quand même, parce que si je le lâche maintenant, j’ai la sensation que quelque chose va se briser en lui, et qu’après il sera trop tard pour réparer. Finalement, il finit par les dire. Plutôt les crier. Ces quelques mots qui lui font si mal. Sans attendre plus longtemps, je change de place, m’assois à côté de lui avant de le prendre dans mes bras. Juste pour qu’il sente cette chaleur. Cette chaleur humaine qui ne doit surtout pas le quitter, à tout prix. Tout son corps tremble, ses larmes coulent le long de son visage, mais je ne le lâche pas. Je ne réponds rien non plus. Je le laisse juste vider son sac, autant qu’il en a besoin.

Je ne savais pas qu’il y avait quelque chose entre lui et Yuna. Je m’attendais encore moins à un tel dénouement. Pour l’instant, je me contente d’écouter toutes ces questions rhétoriques et d’assembler les morceaux, histoire de lui donner la réponse la plus constructive possible. Par réflexe, mes doigts glissent sur ses bras mutilés, ne parvenir pas à contrôler un frisson de surprise en découvrant l’état de ses membres supérieurs. Je savais qu’il passait son examen mais il ne m’a donné que très peu de nouvelles ensuite. Je ne savais pas que les choses étaient allées si loin, que ça avait été si dur. Mais avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, une autre voix se fait entendre, répondant directement à la question qui m’était adressée. Un peu surprise, je lève les yeux vers ce nouvel arrivant. Dakoy. Je le connais simplement de nom. Il suit les mêmes cours que moi dans la filière médecine de l’académie. Mes connaissances sur lui s’arrêtent là mais son intervention a de quoi me laisser perplexe. Je suppose qu’il connait Cael pour s’intégrer ainsi à quelque chose de grave pour lui mais quand même. Son avis n’est pas dénué de bon sens mais je me sens obligée de le compléter, parce qu’après toute la question m’était adressée. Sans vraiment tenir compte de la présence de l’apprenti médecin.

Il n’a pas tout à fait tort quand il dit que c’est à toi de décider ce que tu dois faire, car ni lui ni moi ne sommes à ta place. Pour autant, je ne suis pas d’accord quand tu dis que tu as fait une connerie. Exprimer ses sentiments n’est jamais une erreur ou une bêtise. Aujourd’hui, tu as dit à Yuna ce que tu ressentais, au fond de ton cœur, et même si ce n’était pas de l’amour, tu lui as exprimé tes propres sentiments. Et tu as eu raison. Parce que les sentiments, trop contenus ou mensongers, peuvent détruire. Je crois que nous l’avons tous expérimenté au moins une fois, dans des contextes différents.

Je pose mes mains sur les épaules du garçon pour me reculer très légèrement, juste suffisamment pour que je puisse le fixer dans ses yeux. Yeux ambrés noyés de larmes.

Moi aussi je te considère comme un de mes meilleurs amis. Et te voir comme ça me fait de la peine. Découvrir que t’es mis dans cet état pour ton examen me fait de la peine. Mais à croire que je ne le redirais pas assez, je suis là pour toi, pour tout ce dont tu as besoin. Tu as été l’un des premiers à l’académie avec qui je me suis liée d’amitié il y a déjà 4 ans. Ta bonne humeur et ta passion, tu me les as transmises. Si aujourd’hui, je suis ranger médecin, c’est grâce à toi et à ton énergie. Et je n’aurais pas choisi quelqu’un comme modèle qui ne fait que des conneries.

J’attrape doucement les mains du garçon pour l’aider à se relever. Debout face à moi, je replace quelques-unes de ses mèches de cheveux derrière ses oreilles, lui adressant le plus beau des sourires.

Alors relève toi, sèche tes larmes, et trouve les solutions. Je sais que tu aimais beaucoup Eryn. Je sais que c’est une histoire qui te pèse encore. Mais comme tu le dis si bien, tu as encore le droit d’en aimer une autre. Et le moment viendra où tu en aimeras une autre, j’en suis persuadée. Je ne connais pas aussi bien Yuna que je te connais, mais je suis sure qu’au bon moment, tu sauras lui parler de nouveau pour lui expliquer ce que tu n’as pas réussi à lui expliquer comme tu le voulais. Je suis persuadée qu’elle le comprendra, et que vous pourrez rester amis comme vous l’étiez avant cette soirée. Alors ne perd pas courage, parce que c’est ton courage qui fait ta force Cael.

Résumé :
En gros Ida reste avec Cael et essaie de le consoler avec Dakoy en guise de spectateur.


©️BBDragon


Dernière édition par Idalienor Edelwen le Ven 27 Nov - 11:06, édité 1 fois


Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Elise Sandstorm
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8448-573presentation-elise-sandstorm-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8457-elise-sandstorm-mentali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 1604422299-icon-4
Taille de l'équipe : 4/14
Région d'origine : Johto
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 5004
Points d'Expériences : 671
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 1604422299-icon-4
4/14
Johto
16
31
5004
671
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 1604422299-icon-4
4/14
Johto
16
31
5004
671
Elise Sandstorm
est un Scientifique Chercheur Pokemon


We will (not) meet again

Alors que Gwenaëlle avait acquiescé presque aussitôt, la verte ne semblait pas non plus très à l'aise, ou du moins c'était l'impression qu'en avait Elise, les deux jeunes filles se dirigèrent vers les escaliers, lorsque la brune vit son amie se faire interpeller par une jeune femme aux cheveux d'un blonds éclatants. Si au début, la jeune scientifique ne semblait pas s'en occuper, elle remarqua ensuite que Gwen et elle semblaient se connaitre. Apparement elle s'étaient déjà rencontrés auparavant sur ... un bateau apparement.

Elise se souvint alors du Prince des Mers, l'un des bateaux de croisière de l'île d'Adala, auquel les elèves de l'académie avaient pu participer à un long séjour pendant les vacantes de l'été. Son ami mécanicienne voulait sans doute parler de cette fois là avec son interlocutrice. Qui s'appelait Hope, selon ses dires. Presque immédiatement, la jeune fille fit la révérence afin de saluer la nouvelle venue.

"Enchanté ... Je ... Je m'appelle Elise Sandstorm ... Je ... C'est un plaisir de vous rencontrer."

Vu de plus près, elle avait l'air un peu plus âgée qu'elle. Elle avait l'air d'avoir la vingtaine, malgré qu'elle ne soit pas plus grande que les deux jeunes élèves. Alors que la camarade de la jeune fille proposait à la nouvelle arrivée de les accompagner à l'étage, et que les deux Masskos des dresseurs firent connaissances, Elise grimpa les escaliers en amont. Elle avait plus que hâte de voir la vue qu'offrait le sommet du palais.

Les escaliers de cristal laissait transparaitre la scène de danse au-dessous des pieds de la scientifique, tandis qu'elle grimpait les marches. Elle crut appercevoir de l'agitation près d'un groupe d'élèves, mais elle n'y prêta pas attention, la tentation de voir le ciel était trop forte.
Elle arriva à l'étage supérieur, qui donnait sur une terrasse ouverte.

En sortant à l'extérieur, la jeune fille sentait une vague de froid lui rafermir le visage. Une chose était sûre, elle ne resterait pas longtemps. Elle s'approcha près du bord afin d'amirer la vue spectaculaire qui s'offrait devant elle, presque toute l'île d'Adala était visible, ou du moins la partie qui n'était pas dans l'angle mort du château. Malgré la nuit qui était tombée entre temps. Elle appercevait les lumières de l'internat, le phare du port de Nuevo, les flammes des brasero de la vieille cité de Malnova

Elle eut soudainement une regain d'émotion. Ces quatre mois passés ici avaient été plus riches et plus intenses que tout ce qu'elle avait vécu jusqu'à présent à Rosalia. Les choses qu'elle avait apprises aux contacts des professeurs et des Pokémons, les nouvelles rencontres, les images encore dans sa mémoire pour longtemps ... Sans oublier le ciel étoilé juste au-dessus de ses yeux, la voie lactée était plus belle encore vu de plus haut.

"Gwen, viens voir ! C'est magnifique vu d'ici !"

Appelant sa camarade derrière elle, Elise sortit son Ipok. L'heure fatidique approchait à grand pas. Qu'est-ce qui allait bien arriver au cours de cette dernière soirée de l'année ... ?



HRP :
Une nouvelle cutie a rejoint le groupe.
Rien d'interessant ne se passe. #NoDramaAllowed
Elise grimpe à l'étage et admire la vue.


Dernière édition par Elise Sandstorm le Dim 12 Jan - 12:42, édité 1 fois



La cutie danse en 9900ff

Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Miniature_216Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Miniature_714_EBEvent #2 - Valse Glacée - Page 3 Miniature_876_%E2%99%82_EBEvent #2 - Valse Glacée - Page 3 Miniature_427_EB
Marie Frostheart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8075-548-marie-frostheart-je-porte-mal-mon-nom-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8077-marie-frostheart-adulte
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Marico10
Taille de l'équipe : 8/9
Région d'origine : Hoenn
Âge : 23 ans
Niveau : 18
Jetons : 724
Points d'Expériences : 320
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Marico10
8/9
Hoenn
23 ans
18
724
320
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 Marico10
8/9
Hoenn
23 ans
18
724
320
Marie Frostheart
est un Adulte Petite Main
La rose observe la jeune fille qu’elle connait, et qui effectue une légère courbette en guise de salutation, le Vipélierre toujours dans ses bras. Ce dernier ne peut s’empêcher de regarder Majesty avec dédain, ce qui ne semble pas affecter l’évolution final, qui lui adresse à peine un regard. Il faut dire qu’elle n’a que faire de ce pokémon haut comme deux pommes, et qui se prend pour un roi.
Nuage lève une aile en guise de salutation, accompagné d’un petit cri de joie, arrachant un sourire à Marie, qui est malheureusement rapidement prise d’un frisson. Sans perdre de temps, la pokémon Vol replace son aile sur sa dresseuse, pour la maintenir au chaud.

-C’est vrai que vous ne vous êtes jamais rencontrées, je te présente Nuage.

Après ces brèves présentations, Lissa répond finalement à l’ex-coordinatrice quant à sa proposition d’aller toutes les deux au bal, au moins pour passer la porte. Elle éprouve un vif intérêt pour la proposition, mais son naturel timide reprend le dessus, et elle se ratatine avant de poursuivre. Marie ne peut s’empêcher de la trouver chou à s’inquiéter pour son éventuel partenaire qui se retrouverait alors seul…Ce que Lissa ne sait pas, c’est que son partenaire est seul parce qu’il l’a décidé, en refusant de venir. Marie ne peut empêcher une vague de colère de monter en elle, mais elle ne laisse rien paraitre, elle s’est jurée de profiter de la soirée, ce n’est pas pour que toutes ses pensées ne se tournent vers John. La rose secoue la tête, un large sourire aux lèvres.

-Ne t’inquiètes pas, tu ne prends la place de personne, je suis seule ce soir. Et ça me fait plaisir de pouvoir t’aider.

La jeune fille semble aux anges, visiblement Marie est arrivée au bon moment, et elle ne peut s’empêcher de sourire d’avantage. Si Lissa déborde d’enthousiasme, ce n’est forcément le cas de Majesté, qui semble assez mal digérer le fait de ne pas pouvoir y aller seul avec sa dresseuse…enfin il finira par s’y faire.

-Parfait, allons-y alors.


Les deux femmes et leur pokémon respectifs se mettent alors en marche pour le palais des glaces. Elles passent le vigil sans problème, et peuvent enfin contempler la bâtisse dans toute sa splendeur. C’est tout simplement magnifique aux yeux de l’ex-coordinatrice, et pourtant elle en a vu des belles choses dans sa carrière de coordinatrice. Les murs de glace sont semblables à du cristal scintillant, et le nombre de détails dans les parois exempte de défauts impressionne grandement la rose.

Elle dépose ses affaires aux vestiaires, et empêche Nuage de reprendre sa place, pour l’instant l’ex-coordinatrice peut supporter le froid. Mais l’Altaria n’a pas l’intention de laisser sa dresseuse sans surveillance, et elle part se poser dans l’une des décorations de plafond de la salle principale, histoire d’avoir une vue d’ensemble. Marie se tourne donc vers sa partenaire pour ce bal, et elle ne peut s’empêcher de la trouver mignonne dans cette tenue. Une véritable robe de princesse…la rose se demande même si ce n’est pas Majesté qui a choisi la tenue de sa dresseuse, ça ne l’étonnerait même pas.

Finalement, Lissa finit par sortir une couronne, et son starter insiste pour qu’elle la mette. Mais la jeune fille n’est pas à l’aise, et elle s’enfonce dans ses épaules, comme si la couronne pesait trop lourd pour elle. La jeune fille demande même à Marie ce qu’elle en pense, pas vraiment certaine du choix de son starter. La rose sourit à nouveau, attendrie par la scène.

-C’est jolie mais…


La rose se baisse un peu, et replace la couronne pour qu’elle soit bien droite et parfaitement centrée sur la tête de sa partenaire de bal. Elle se doute que ça phrase va inquiéter la jeune fille, alors la rose s’empresse de la rassurer.

-Tu es parfaite comme ça.

L’ex-coordinatrice se redresse, essayant de chercher ses cadets dans la pièce principale, mais malheureusement pas d’Alone ou de Yuna visibles…Mais ce n’est pas grave, la rose est persuadée qu’elle les retrouvera dans la soirée.

-On y va ?

Sans perdre de temps, les deux dresseuses de pokémon Plante se rendent dans la grande salle, où beaucoup de visage connu se trouve. Enfin Marie allait pouvoir profiter de la soirée, et oublier son fiancé. Elle se tourne alors vers Lissa, le sourire aux lèvres.

-On est rentrées juste à temps, ils ne vont pas tarder à lancer la musique. Viens on va aller manger un morceau avant qu’il n’y ait plus rien.

Car oui, des morfales se sont déjà jetés sur le buffet, mais Marie parvient à prendre une assiette d’amuse-bouche pour toutes les deux, ainsi que deux flutes (une sans alcool bien entendu).  Une fois installé, Marie se permit une question à la cadette.

-Mais dis-moi Lissa, comment se fait-il que tu t’es retrouvée toute seule pour cette soirée ?

Curieuse ? Oui, mais c’est dans la nature de l’ex-coordinatrice de l’être, c’est ainsi qu’elle a connu Lissa.


Hrp :
Marie rentre avec Lissa, elle aide cette dernière à mettre correctement sa couronne avant de l’entraîner dans la grande salle. La rose cherche une assiette et à boire pour les deux, avant de parler avec Lissa
Sirius B. Powell
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 BHJ22Y
Taille de l'équipe : 12
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 19 yo
Niveau : 51
Jetons : 7892
Points d'Expériences : 1589
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 BHJ22Y
12
Algatia - Hoenn
19 yo
51
7892
1589
Sirius B. Powell
est un Coordinateur Mode


valse glacée
sans toi, j'ai perdu le nord

À peine la discussion fut-elle lancée, et alors même que sa cible ne puisse ouvrir la bouche pour lui répondre, la voilà déjà partie à des lieux de lui, emportée dans le tourbillon enflammé de Yuna. Les mystères des paroles de Caelle a jamais perdu dans une conversation morte avant d’avoir vu le jour. Les tendres mots que le coordinateur s’imaginait déjà lui chuchoté s’embrasent par la puissance et la ferveur d’une spécialiste du feu. Et pauvre, oh pauvre Sirius, le voilà bien seul pendant ces quelques instants, son objectif envolé, évaporé.

Un instant de solitude lui permet de réfléchir sur cet enlèvement, presque romantique ! Il est vrai que la douce Caelle, il y a des années de cela, était alors accompagnée d’une autre demoiselle alors peut-être, peut-être qu’il est vrai que sa préférence s’arrête aux jeunes dames et vraiment, Sirius ne peut pas tout à fait lui en vouloir. Entourée comme elle l’est, de la jolie brune qui est maintenant bien occupée par Paul, à la voluptueuse Yuna, il est difficile de tenir rigueur à Caelle de s’envoler vers ces terres sacrées.

Il ne peut lui en vouloir de vouloir explorer ces monts et merveilles. Pour autant, Sirius, oh, pauvre Sirius, lui même, il se retrouve, amoureux transit à des lieux de sa belle. Il se retrouve à nouveau seul et les promesses d’un autre temps résonnent dans son esprit avant qu’il le chasse d’un geste de la tête élégant. Ce soir n’est pas pour ces broutilles. Ce soir, c’est le soir où il apprend à nouveau qu’il est beau et désirable. Il apprend à nouveau qu’il est, lui aussi, une personne chérissable.

Perdu dans ses pensées lyriques, c’est à peine qu’il remarque la présence d’une nouvelle jeune dame. Idalienor, la jolie médecin qui lui offre la grâce de sa présence pendant quelques minutes. Oubliant facilement la perte de sa cible de la soirée, il salue son ami d’une révérence amusée.

- Idalienor ! Quel plaisir de te voir ! Ne t’inquiète pas pour de telles affaires, il me semble plutôt que Yuna avait des affaires importantes à traiter avec Caelle. Je suis un peu déçu pour tout te dire, j’ai à peine eu le temps d’échanger trois mots avec elle …

Il pousse un petit soupir désolé pour marquer le coup. Décidément, ce soir, Sirius se sent presque plus dramatique que d’habitude. Il a si envie de s’échapper de ces derniers jours qu’il transforme la soirée en pièce de théâtre. Mais si il est le rôle principal de sa vie, il lui manque son partenaire de scène. Impossible de mettre la main sur qui que ce soit qui fasse l’affaire.

Il ne demande pas grand-chose pourtant. Juste un peu d’amour, le temps d’oublier, pendant une soirée.

Et encore une fois, Sirius subit une tornade sans pouvoir intervenir. Pas le temps de répondre et d’expliquer à Idalienor que c’est pas ses deux cocktails qui vont le mettre par terre, merci bien, il a un plus d’entraînement que ça, qu’elle l’accuse déjà d’avoir mit Caelle dans des états pas possibles.

Quelle soirée.

Pauvre Sirius, pris dans l’ouragan, sans avoir fait ni dit quoi que ce soit qui ne mérite l’avertissement agacé de la brunette. Et bien, malheureusement pour Idalienor, Sirius n’est pas du genre à se laisser abattre et il ne peut empêcher la remarque piquante de s’échapper de ses lèvres, poursuivant la médecin.

- Merci de ton intervention Idalienor, tu as absolument illuminé ma soirée !

Nul doute que la remarque se perdra dans le bruit de la foule mais oh, ciel, que ça soulage.

Tout de même un peu perplexe par l’inquiétude de la médecin, il la suit du regard et la voit s’échapper dans un couloir annexe. Caelle serait dans le mal et c’est Sirius, lui même, qui l’aurait mise dans cet état ? Impardonnable affront. Sirius, l’homme de ces dames, cet éternel gentleman, ce gentilhomme séduisant, briser et détruire le cœur d’une dame avec qui il n’a échangé que quelques phrases habiles ?

Le coordinateur veut bien se reconnaître exceptionnel, en toute et absolue modestie mais là quand même … Ou alors se tromperait-il depuis le début ? Ce qu’il prenait pour une fuite amoureuse entre deux jeunes dames serait en fait la protection d’une amie face à la gêne de Caelle face à l’être superbe que représente Sirius.

Il en est si touché.

Il faut reconnaître que la maîtrise de la langue est une des plus grandes qualités de Sirius. En tant que coordinateur, il se doit de maîtriser les techniques de courtoisie et galanterie. Il aurait dû se douter qu’il effraierait la belle. Il peut comprendre et quel homme bon que ce Sirius, puisqu’il s’en va immédiatement lui offrir une deuxième chance.

Suivant la direction dans laquelle Idalienor a filé, il est aisé de la retrouver, bien accompagnée de Caelle et de Dakoy. Et Idalienor avait raison. Quel affront, quelle erreur. Il ne s’en remettra probablement jamais. Briser ainsi le cœur d’une gente dame parce qu’elle ne croit pas à l’honneur qui lui est fait … il se sent monstre. Abominable. Mais il est encore le temps de réparer ses erreurs.

Il s’avance et sa taille lui permet de dominer le petit corps d’Idalienor. S’il n’a pas entendu les paroles qu’ils ont échangés, nul doute que la brune le rassure sur la gentillesse et l’ouverture du Noctali. Il lui sourit.

- Caelle, je suis absolument navré ! Je ne voulais surtout pas t’effrayer mais simplement profiter un petit peu plus longtemps de ta présence ! Il est si triste que malgré toutes ces années passées à se côtoyer, à être si proches, nous n’aillons jamais prit le temps de discuter. Nul besoin de faire briller tes yeux par les larmes, ton sourire les illumine bien assez !

Il lui tend une main.

- Je serais absolument honoré que tu m’accordes une danse, pour me faire pardonner du rodéo sentimental que tu as vécu. Mais simplement si tu le désires ! Je ne voudrais surtout pas te forcer à quoi que ce soit. Je sais que j’ai tendance à paraître un peu intense, mais je suis capable d’encaisser un refus, bien qu’il me briserait le cœur.


HRP :
- sirius déprime un poil de se retrouver ainsi tout seul
- il se fait des plans sur l'idylle amoureux de yuna et caelle
- il papote avec ida puis prend mal le fait qu'elle pense qu'il a trop bu et qu'il dit n'importe quoi
(parce que ça, c'est juste son état habituel)(quel outrage quand même)
- il décide qu'en fait elle a raison et qu'il a fait peur à caelle par son aura et son charme
- grand prince, il décide d'offrir une deuxième chance à caelle d'accepter son invitation
- il rejoint donc cael, ida, dakoy parle beaucoup pour rien dire, se plante totalement sur le sujet, se ridiculise probablement un peu
- il invite finalement caelle a danser pour lui changer les idées de toutes ses émotions.


franchement quel bel homme ce sirius


sirius
liens
atelier
Ana C. Gladio
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 KJ2xK
Taille de l'équipe : 20
Région d'origine : Alola
Âge : 16 ans
Niveau : 54
Jetons : 489
Points d'Expériences : 1570
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 KJ2xK
20
Alola
16 ans
54
489
1570
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 KJ2xK
20
Alola
16 ans
54
489
1570
Ana C. Gladio
est un Coordinateur Performer


Je me penche vers elle, touchée de voir ma meilleure amie dans cet état. Je ne peux pas en vouloir à Cael, il arrive que parfois, l'amour ne soit pas réciproque et du peu que je le connaisse, il n'a pas du dire cela de manière méchante. Mais tout de même, comment ne peut-on pas aimer une fille aussi exceptionnelle que Yuna ? C'est une fille incroyable, elle est belle, forte. Je suis tellement triste pour elle, j'aimerais tellement qu'elle soit heureuse, elle le mérite.

« Non, il ne te déteste pas, j'en suis sûr. Lui dire, c'était la meilleure chose à faire, au moins ton cœur n'a plus ce poids, même si ça ne s'est pas déroulé comme tu le pensais. Ce n'est pas de ta faute. »

J'essaye de la calmer du mieux que je peux. Je me suis auto-géré avec Logan et Salomé, j'ai aidé Yuna avec Logan, je pense maintenant être prête à soutenir n'importe qui s'étant fait largué ou s'étant pris un râteau. Puis cette ombre noire passe au dessus de nos têtes. Sans en être consciente, je serre un peu plus fort l'épaule de Yuna, tétanisée. Lorsque le Pokémon se pose devant nous, derrière la bleue, je sursaute et recule de quelques pas. Lucifer. Je me suis accoutumée un peu à sa présence, du moins quand Yuna va bien. Mais là, c'est différence. Je sais ce qu'il est capable de faire, et ça me terrifie. Je ne le quitte pas des yeux, la mâchoire serrée. Il respire bruyamment avant de tourner les talons pour entrer à l'intérieur et probablement défoncer n'importe qui se mettant en travers de sa route. Mais Yuna l'arrête à temps, Lunala merci. Je prends une petite inspiration pour me redonner du courage.

« Ne t'excuse pas, tu n'as gâché la soirée de personne ! Je m'en contre-fiche de profiter de la soirée, si t'es pas bien, je serais là pour toi et t'auras beau me repousser, je m'en moque, je ne veux pas que tu redeviennes l'armoire à glace d'il y a quelques mois. »

Je m'avance petit à petit vers elle avant de la prendre dans mes bras.

« La soirée ne fait que de commencer. Dis-toi que c'est facile pour personne. Miguel et moi, on évite Miriam pour.. une histoire que je te raconterai peut-être plus tard. J'évite Salomé et Logan. Miriam évite aussi son ex. Et Miguel et moi, on l'évite aussi, en fait.. Ça drague de partout, ça bois, ça se prend des vents et ça se pécho dans les toilettes. Crois-moi, cette soirée ne va pas être facile pour personne. Alors viens, profite, et bois si tu en as envie, danse comme si c'était la dernière fois que tu dansais, amuses-toi. Mais ne te prive pas d'une fête aussi cool pour un garçon qui n'a pas su voir ton potentiel. »

Je desserre mon étreinte pour la regarder dans les yeux et lui sourire. Ma pupille brille, je retiens mes larmes tant bien que mal. Je déglutis avant de prendre une grande inspiration.

« Ça va aller. »

hrp :
Ana réconforte Yuna parce que c'est une super BFF (et elle fait un mini arrêt cardiaque à cause de Lucifer, mais oklm, ça va)


©BBDragon
Angel Thomas
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7986-angel-thomas-you-are-your-only-limit
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8015-angel-thomas-noctali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 3 NaxNw
Taille de l'équipe : 7
Région d'origine : Adala
Âge : 15 ans
Niveau : 16
Jetons : 693
Points d'Expériences : 302
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 NaxNw
7
Adala
15 ans
16
693
302
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 3 NaxNw
7
Adala
15 ans
16
693
302
Angel Thomas
est un Pokeathlète Agent


« Oh, je l'exploite pas. Je suis sûr qu'il est heureux de m'aider, il doit voir ça comme une mission. Au moins, il s'amuse.. »

Mon visage se serre. Je suis content que nos chemins se soient croisé à Kalos. Il vivait, certes, paisiblement au Village Pokémon mais il devait s'ennuyer et être triste de voir tous ces dresseurs et leurs pokémons alors que le sien était décédé. Je pense qu'on est bénéfique l'un pour l'autre, je suis heureux de l'avoir avec moi. Ranya me tire de mes pensées en disant qu'elle doit s'éclipser quelques minutes pour aller voir quelqu'un. J'hoche la tête avant de tirer la grimace. Danser ? Oula, je ne suis pas certain que ça soit dans mes compétences. Mais bon, je suppose que je vais devoir faire de mon mieux ? Je regarde la blonde s'éloigner et l'observe pour savoir qui elle compte aller voir. Elle s'approche d'une rousse qui ne m'est pas inconnue. C'est elle qui nous a aidé et à soigné Ranya lors de l'attaque des pokémons eau cet été sur le Princes des Mers. Salomé, je crois. Dans le feu de l'action, je ne mettais pas vraiment donné d'avis sur elle mais là.. Elle n'a pas l'air très.. sympathique ? Et leur conversation semble animée. Mais ça ne me regarde pas.

Je détourne la tête et observe la salle quand je tombe sur mon cousin. Tiens, Bouddha est accompagné d'une fille. Est-ce que cet idiot aurait enfin réussi à serrer une nana ? D'ailleurs, pourquoi elle est en costume ? S'ils se mettent ensemble, on sait qui va porter la culotte.. J'étouffe un rire avant de continuer de balayer la salle du regard.

« Salut Thomas, on s'amuse bien ? Elle est mignonne, ta p'tite amie. »

Je serre la mâchoire avant de me redresser pour faire face à un grand brun dans un costume étincelant.

« Ravi de te revoir aussi, Tristan. »

Forcément, il fallait bien qu'un moment ou à un autre, un élève de l'AES vienne me déranger. Qui plus est, mon rival de toujours. Si on peut appeler ça un rival..

« Et ce n'est pas ma petite amie. »

Il me lance un sourire narquois.

« Oh, alors tu crois que j'ai mes chances ? Les filles de la Pokémon Community sont vachement plus mignonnes que celle d'Adala Elite School. »

Je lui donne un coup de coude dans le ventre en soufflant du nez.

« Oh, aurais-tu peur que je rivalise avec toi auprès d'elle ? »

Je serre le poing et me retiens de ne pas lui mettre dans la figure. Avec de l'alcool dans le sang, c'est un peu plus compliqué que je ne l'imaginais. Je préfère ne rien répondre, il n'en vaut pas la peine.

« Bon, ciao le naze. J'espère qu'elle ne tombera sous le charme d'un idiot comme toi, à moins qu'elle soit aussi qu'une pauvre idiote. »

Il allait s'éloigner, mais là, c'était la remarque de trop. J'attrape la manche de sa veste et la tire vers moi.

« Insulte-la encore de pauvre idiote et on règle ça dehors. »

Il se dégage de mon emprise en me lançant un regard noir avant de s'éloigner. Pauvre idiot. Zoroark revient vers moi, enfin je suppose puisqu'il s'agit d'un serveur. Mais étant donné qu'il tient deux coupes tout en me souriant, je devine très facilement qu'il s'agit de mon pokémon.

« Ranya ne devrait plus tarder, merci. »

Il se pose à côté de moi, sans rien dire, en attendant la blonde.

hrp :
Angel se retrouve donc seul puisque Ranyanya va voir Salomé. Mais y'a Tristan, le pnj trop bg de l'AES qui vient lui casser les pieds. Petite altercation avec son ancien camarade. Tout va bien. Il attend Ranya avec deux coupes.


©BBDragon


Dernière édition par Angel Thomas le Dim 12 Jan - 11:14, édité 1 fois
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum