Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-30%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de Football de l’Équipe de France
63 € 90 €
Voir le deal

Quitterie Aédé
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8387-quitterie-aede-music-to-my-eyes
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8395-quitterie-aede-givrali#85090
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 2AxV8
Taille de l'équipe : 5 + 1
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 11
Jetons : 942
Points d'Expériences : 224
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 2AxV8
5 + 1
Unys
16 ans
11
942
224
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 2AxV8
5 + 1
Unys
16 ans
11
942
224
Quitterie Aédé
est un Scientifique Mécano


Un Tropius se posa nous loin de nous avant de redisparaître dans les étoiles. Bouddha et Blue sont enfin là. Je souris en voyant mes amis avant de leur faire un petit signe de la main. La remarque de Blue me fit sursauter, mais j'ai appris à ne plus les prendre en compte. Je n'aime pas les robes, c'est tout. Alyssa s'empressa de se présenter avec son énergie et sa bonne humeur communicative. Blue ne perdit pas une seule seconde pour enrouler son bras autour d'elle et de l'emmener plus loin. Je savais bien qu'elles allaient s'entendre. Peut-être pas aussi bien.. Mais peu importe.

« Ce sont des perce-neige, des fleurs qui poussent en hiver, elles résistent au froid, c'est des warriors. » répondis-je au commentaire du brun en souriant.

Alyssa cria nos noms en nous faisant de grands signes pour qu'on les suive et enfin rentrer dans ce palais de glace. J'hausse les épaules vers Bouddha avant de m'avancer vers l'entrée. On entre tous les quatre dans le château. Je lève la tête, mes yeux s'illuminèrent. C'est magnifique. Ma Farfaduvet s'élança dans la grande salle.

« Ne fais pas de connerie et ne t'éloigne pas trop.. »

Mais elle était déjà hors de ma vue. Je suppose qu'elle va tenter de monopoliser la piste de danse, donc rien de grave. Tant qu'elle ne me met pas en avant, moi, ça me convient. En observant l'endroit, je me perds un peu dans mes pensées mais Blue va rapidement m'y tirer avec sa remarque.. qui ne me choque pas plus que ça, c'est Blue, en fait.

« Oh ouaaais. » répondis Alyssa avec enthousiasme.

Je soupire en secouant la tête. Ces deux-là, ensembles, alcoolisées, elles seront innarêtables. Mais bon, qu'elles s'amusent. C'est le Nouvel An après tout.

« Je suppose que boire un peu fait partie du folklore de la nouvelle année, alors allons-y. » dis-je plus par dépit que par choix.

On s'avance vers le buffet où se trouvait une partie des coupes. Blue fait la distribution avant de lever sa coupe pour trinquer. On fait tinter les verres ensembles avant de boire. Blue avale l'entièreté de son verre en quelques gorgées. Alyssa essaye de la suivre, mais je vois bien qu'elle va tenir bien moins longtemps. Moi, en avalant une gorgée, je tire un peu la grimace. Je ne suis pas vraiment habituée à boire ce genre de trucs. A part des bières avec mon père, j'ai jamais rien bu d'autre quoi.. Mais j'essaye de ne pas sourciller, mais si je sais que ça va aussi très vite monter. J'observe rapidement l'assemblée, tout Adala est ici. Je ne connais presque personne, donc je compte bien rester près des gens que je connais déjà un minimum. Sociabiliser, non merci. C'est trop.. effrayant.

« Oh, viens Aly, regarde là-bas. »

Blue attrapa la blonde pour l'emmener un peu plus loin. J'étouffe un petit rire, me retrouvant seule avec Bouddha.

« Je ne sais pas comment elles vont finir toutes les deux, mais elles sont déjà bien partis.. » dis-je en secouant la tête.

Je pose les yeux sur le milieu de la salle où Clochette virevoltait parmi les convives alors même que la musique n'a pas commencé.

« Et elle aussi, elle est bien parti.. »

La Farfaduvet allait et venait comme si tout le monde n'avait d'yeux que pour elle. Mais clairement, personne ne la calcule.

« Oh fait, encore merci pour l’œuf à Noël. J'ai hâte de découvrir de quel pokémon il s'agit. »

Surtout que j'en ai eu deux. Tant que ce n'est pas un pokémon de type poison -autre que Bulbizarre- ça me va. Et un pokémon feu, c'est pas terrible non plus.. Mais bon, je le supporterai mieux qu'un.. Séviper, une Moufouette ou que sais-je.

hrp :
Kiki entre avec Bouddha, Blue et Alyssa. Ça trinque. Blue et Aly s'éloignent, laissant Kiki et Boubou seuls, du coup Kiki elle meuble la conv.


©BBDragon
Max Arago
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 BHJfa6
Taille de l'équipe : 10/30
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 19 yo
Niveau : 50
Jetons : 441
Points d'Expériences : 1786
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 BHJfa6
10/30
Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
19 yo
50
441
1786
Max Arago
est un Scientifique Archéologue

valse glacée
Le yeux pleins de larmes, l’apitoiement sur soit même, le syndrome « c’est de ma faute », c’est confirmé, le docteur Max Arago écrit le verdict de l’auscultation. Nous gérons un cœur brisé.

Sans jamais cesser ses mouvements apaisant, Max accueille sans problème Ana dans leur petit groupe. Les deux sont amies et Ana saura probablement mieux gérer le cœur brisé de Yuna qu’une copine qui ne la connaît pas tant que ça.

Elle se contente d’hocher la tête suite aux paroles de la Mentali. Elle a raison. Se libérer de toutes ces émotions qu’on condense et qu’on renferme, ça fait un bien fou. Et les garder trop longtemps, au risque de voir l’être aimé partir avec quelqu’un d’autre avant d’avoir pu faire quoi que ce soit … C’est un sentiment terrible et Max est heureuse de voir que Yuna a eu le courage d’essayer.

Avant qu’elle ne puisse à son tour essayer d’encourager sa colocataire, les trois jeunes femmes ont droit à un petit visiteur imprévu. Lucifer débarque dans toute sa colère et sa fierté mal placée et pendant un instant, la Givrali est tentée de lever les yeux au ciel. Bien évidement. Décidément, Yuna lui autorise bien trop de choses. Fichu lézard pourri gâté.

La dresseuse du chromatique ne perd pourtant pas le nord et malgré sa détresse et la tristesse qui la dévore, se dresse face au pseudo-dragon, lui intimant de se calmer. Puis, une fois Lucifer stoppé, trop étonné de se voir ainsi gronder alors qu’il pensait être dans son droit, Yuna retourne dans les bras de ses amies.

Max, qui n’a pas spécialement bougé face à la colère du pokémon noir, on dira merci à l’équipe de dragons et à leurs conneries, décide d’expliciter un peu la situation pour le pauvre Dracofeu qui a soudainement l’air d’un chiot qu’on empêche de jouer. Voir ainsi, aussi déconfit, le grand Lucifer a un air un peu comique.

- Lucifer, s’il te plaît, laisse nous gérer tout ça. Tu n’aides pas Yuna en voulant t’attaquer à celui qui l’a blessé ce soir. Je comprend que tu sois en colère mais ce n’est pas une colère qui doit te pousser à agir de cette manière. Envole toi et libère ta colère dans les cieux, tu causeras moins de soucis à Yuna comme ça.

Le lézard de feu définitivement calmé, l’attention de Max se reporte sur Yuna qui tente de leur faire croire que tout va bien. Le sourire de Max se fait un peu plus doux alors qu’elle insiste pour ne pas gâcher leur soirée. Un symptôme fort chez ce patient, l’apitoiement sur elle même.

Heureusement pour Yuna, elle a deux fortes têtes bien décidées à ne pas la laisser faire. Ana lui explique sans mal ce qu’elle (et Max) pensent fermement. Yuna est une personne géniale et l’aider ne gâche en rien la soirée. La manière dont se termine son histoire avec Cael est triste mais … c’est pas la fin de l’histoire de Yuna.

- Elle a raison, tu sais. Sur beaucoup de choses. Principalement sur le fait que tu es notre amie et qu’il est hors de question de te laisser toute seule. À moins, bien sur que ce soit ce que tu veuilles. Mais dans l’idéal, je préfère rester avec toi et te rappeler que tu n’es pas seule. Tu nous as. Si tu as envie de rentrer et d’aller engouffrer trois paquets de glace en regardant des séries nazes, tu n’as qu’à le dire et on va faire ça. Si tu as envie d’aller oublier sur la piste de danse et une prise raisonnable d’alcool, c’est aussi possible. Même si, je t’aurais à l’œil, pas de mine !

Elle s’avance un peu, sans casser l’étreinte que partagent les deux amies.

- Et pour ton cœur brisé … Malheureusement ça arrive. Et ça fait mal. Mais au moins, tes sentiments sont plus enfermés dans ton cœur, tu as une véritable réponse, quelque chose à quoi tu peux te tenir. Tu vas pouvoir passer à autre chose. Crois-en une experte, tout garder pour soi, c’est pas la meilleure solution. Sa fuite ça doit simplement être parce que ça le blesse de te blesser. C’est pas une situation évidente, ni pour toi, ni pour lui. Il faut vous laisser à tous les deux du temps avant de pouvoir refaire un pas l’un vers l’autre.

Elle sourit et vient essuyer une nouvelle larme.

- Mais te connaissant un peu, je doute que ça puisse véritablement détruire votre relation d’amitié.

Ça la titille un peu de prendre à son tour Yuna dans ses bras, mais ça l’embête un peu de s’interposer entre elle et Ana. Bon, elle fera passer ses émotions par les mots.

- Qu’est-ce que tu veux faire Yuna ? On te suit.


HRP :
- blabla yuna & ana


t h e f i r e i n s i d e
Logan C. Alduin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 GExjD
Taille de l'équipe : 16
Région d'origine : Hoenn
Âge : 19
Niveau : 58
Jetons : 75
Points d'Expériences : 2166
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 GExjD
16
Hoenn
19
58
75
2166
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 GExjD
16
Hoenn
19
58
75
2166
Logan C. Alduin
est un Scientifique Chercheur Pokemon
On dirait une vraie gamine… Mais… Je ne connais pas son âge c’est vrai. Elle est ptet plus vieille qu’elle n’en a l’air. Fin je m’en fous elle ne m’intéresse pas quoi.

Elle me prend le bras et nous allons vers le buffet… Et c’est bien ce que je m’imaginais.

Régime strict pour conserver la ligne. Jamais je ne pourrais faire un régime moi. Sauf si je suis en danger ou que je ressemble à une grosse pokéball mais avec ma taille ça n’arrivera pas trop je pense. Moi quand j’ai faim je mange. Point. C’est tout. Sucré. Salé. Parfois les deux. Parfois dans le mauvais ordre parfois dans le bon ordre.

Elle me laisse un peu seul et j’en profite pour voir si je ne pourrais pas essayer de draguer un peu ce soir discrètement. Quitte à être là autant s’amuser et se changer les idées à fond.

Mais je ne trouve rien, fin… Si je drague une fille est-ce que ce sera mon vrai moi ? Pour moi oui, mais pas pour moi. Pour moi maintenant là tout de suite oui. Pour le moi avant l’accident je ne sais pas je ne suis pas lui. Fin si mais non. Rha bordel. Si je tiens la cause de cette mémoire alternative je te jure que je vais la détruire. Ou tout faire pour résoudre le problème. Il ferait quoi à ma place moi ? Finalement j’aurais dû rester à l’appart. Remarque non y’aurait eu Lucille pour me traîner ici. A croire que dans tous les cas j’aurais été présent ce soir.

Je ferais mieux de remplir mon assiette aussi pour manger un peu. Je vais sans doute noyer mes soucis dans la bouffe et l’alcool. Moi j’ai le droit je suis majeur alors j’en ai rien a foutre du regard des profs sur moi. M’enfin, ils ont été grave sympa de me laisser dormir avec Lucille, fin à l’extérieur de l’école en coloc avec mon amie d’enfance. Donc je ne leur réponds pas.

Et bien sur j’ai le droit aux regards de beaucoup de jeunes sexe et âges confondus… Pourquoi ils me regardent comme ça là ? J’ai encore rien fait ce soir moi. Et je compte me tenir à carreau. Fin si y a pas d’élément perturbateur parce que bon avec AES dans le coin je sens que ça va péter. J’ai rien contre eux mais ils ne sont pas bien aimé par la PC et j’ai jamais compris pourquoi.

Je me reconcentre sur le buffet. Et je prends une part de tout jusqu’à que mon assiette et celles de mes pokémons soient pleines. Et une petite coupe de champagne.

-Elsa tu peux prendre la bouteille discrètement s’il te plait ?

-Piix !

-Chut pas si fort…

-pix.

-C'est cool qu'on soit venus quand même ! C'était mal parti au début ! Sinon, ça te dit qu'on se trouve un coin pour se poser le temps qu'on mange un bout ? On va gêner si on reste là !

Je me fais rejoindre par Jenny qui m’emmène dans un des petits salons pour pouvoir manger au calme.

Et pourquoi elle est rouge comme ça ? Elle a bu ou quoi ? Elle a pas l’air majeur pourtant.

Par instinct de préservation je resserre un peu plus ma coupe dans ma main. Je veux pas être mêlé a une histoire d’idole bourré moi…

Merde…

Je suis responsable d’elle en plus…

Je suis son cavalier pour la soirée mais je suis certains que les rumeurs courent bon train sur les réseaux sociaux. Pour mon plus grand bonheur je n’y suis pas. Ou très absent de ces derniers. Donc je m’en fous.

Elsa arrive dans notre salon avec ladite bouteille (et c’est pas du champomy) et la dépose à côté de mon siège.

-Euh Jenny ? Je voulais savoir, tu n’as jamais voulu être comme tout le monde et vivre ton adolescence tranquillement. Parce que bon régime, plus fans, plus scène. Je sais pas quel âge t’as mais je suis certain d’être plus vieux que toi. Je pourrais pas supporter tout ça si j’étais à ta place.

Je commence à piquer dans mon assiette et commence à manger avant même d’avoir la réponse et de boire ma coupe de champagne.

HRP : :
-Il se demande s'il ferait pas mieux d'aller draguer avant de se souvenir que sa mémoire est factice.
-Logan et Jenny vont manger tranquille avec une bouteille de champagne prise par la goupix d'alola de Logan POUR sa conso perso de la soirée
-Ils discutent



Rosalina Uana
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8622-586-rosalina-l-immortelle-pyroli?highlight=rosalina
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8925-rosalina-hera-uana-pyroli#90468
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 85cee95d1ef36727301f0f723a874ea3
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Kanto / Kalos
Âge : 13 ans
Niveau : 0
Jetons : 270
Points d'Expériences : 61
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 85cee95d1ef36727301f0f723a874ea3
1
Kanto / Kalos
13 ans
0
270
61
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 85cee95d1ef36727301f0f723a874ea3
1
Kanto / Kalos
13 ans
0
270
61
Rosalina Uana
est un Nouveau Membre


Les Uana enfin réunis.

Que vous étiez beaux. Et malgré l'exigence que demandait votre marche, tu ne pouvais t'empêcher de jeter des regards à votre silhouette reflétée par les murs de glace. Tu sentais pourtant le regard agacé de ta mére, et l'amusement à peine dissimulé de ton pére : mais rien n'y faisait et ce soir, comme rarement, tes émotions étaient plus fortes que ta raison. Ça enivre la beauté, le prestige, l'immortalité. Toutes ces choses utopiques seule mais si fastueuses et présentes, lorsque que tes deux parents te tenaient par la main.

Et c'était le cas ce soir. Miracle de fin d'année : ton père avait tenu a passer la saint-sylvestre avec les deux femmes de son coeur. Annulé quelques rendez-vous d'affaires et était venu s'enquérir de son affaire la plus capitale : ton avenir. Maman trainait tellement à prendre une décision à ce sujet... Si la Pokémon community avait des qualités indéniables, elle était réticente à l'idée de t'y inscrire et lorgnait de temps à autre sur l'Adala Elite School.

-En toute honnêteté, mon aimée, je ne vous comprends point : d'expérience, la pokémon community à une réputation bien plus portée sur l'international que cet AES...

Avait entamé Papa pour meubler votre élégant trajet.

-Vous savez bien qu'il y a un sujet sur lequel, nous n'avons toujours pas tranché, mon mari.

Et cela avait clos la discussion. Et toi tu n'avais pas posé de question, bien trop préoccupé par votre magnifique reflet. Finalement, vous vous étiez arrêtés un instant à l'entrée du palais et maman commenta qu'on avait pas idée de faire un palais de glace. Elle râla un instant sur les idées absurdes de cette île puis dévia sur les rumeurs de coeur de Charlie Hudson.

Papa n'écouta pas vraiment, tapa du pied, jugeant en silence le retardataire. Finalement, il transperça l'horizon tel un prince. D'or et de noir vêtu, chevauchant son destrier aux bois aussi blancs que sa chevelure était noire : Tristan Silver. Assurément une médaille d'argent dans le coeur de ton père qui s'avança vers lui en premier :

-Jeune homme. l'accueille t'il sèchement      
-Monsieur. répond t'il, moqueur.

Et tu déglutis. Tu l'a pourtant prévenu mais il n'en a cure et garde ce sourire amusé sur le visage. Comme si tes parents n'étaient que des êtres de chairs et non des dieux descendus parmi les hommes. Le regard de ton pére se durcit, ainsi que le tien. Oh ce que tu en veux à Tristan.

Et les deux hommes s'éloignent.
Et ta mère, attrape tes épaules.   

-Personne n'arrachera facilement le coeur de sa petite fille assure maman pour ne point te rassurer.

Tu trembles de la tête aux pieds. C'était pourtant un bon parti, non ? Avec un nom aussi influent ? Et ce n'était qu'une idylle, aucune promesse n'avait était faite. Aurais tu eu tord, d'ainsi te laisser faire ? Aurais tu eu tord, de croire que tu était prête ?

Çe ne fut qu'au bout de plusieurs minutes, que les deux hommes, revinrent. Comme si de rien n'était. Et ton père, tapa l'épaule de Tristan en riant :

-Et saluez donc vos parents pour moi, jeune homme. déclara t'il

Puis il se retourna vers toi et ta mère, toutes deux ahuries. T'attrapa la main et la baisa.

-Passes une bonne soirée, ma chérie.

Et enfin, ton père attrapa le bras de ta mère et disparut à l'intérieur du château. De là, où tu étais tu pus entendre ta mère ensevelir ton père de questions. Et tu ne tardas pas à l'imiter, en te tournant vers Tristan :

-Qu'est-ce que tu lui as dit ?  

Ce dernier, amusé : haussa les épaules, t'attrapa par les épaules et te traina à l'intérieur du palais tout en te chuchotant à l'oreille :

-Un magicien ne révèle jamais ses secrets. et il ria de bon coeur.

Rapidement, vous vous installâtes à l'écart de la piste de danse, et des groupes qui se formaient petit à petit. Tristan te baisa la main et disparut un instant, comme galopant vers le buffet. Tu le suivis un instant du regard et l'observa échanger avec un garçon de ton âge environ. Il revient rapidement coupe en main.

-Es-tu fou ? Et ses parents me surprennent en train de boire ? l'accusa tu, lançant des éclairs de tes pupilles

-Calmes, princesse. C'est du sans alcool... Puis il se pencha vers ton oreille Je te connais, tu te souviens... Héra ?   

À l'entente de ton prénom d'origine, ton regard se durcit de plus belle. Tes deux pupilles se remplirent rapidement de colère, et de regrets. Jamais tu n'aurais dut ainsi te dévoiler à Tristan. Jamais il n'aurait du voir l'animal qui se cachait sous tes belles mèches blondes. Jamais. Mais tu avais était hypnotisée... Tu en était bien consciente. Ce Tristan était beau. Charmeur. Et dégageait une vivacité qui t'étais inconnue. Il était en réalité, si proche de tes parents...    

-Et je sais que tes parents hésitent encore entre AES et PC. Et si on profitait de la soirée pour que je te dévoiles les failles de tes potentiels futurs camarades ?

À présent, Tristan avait enroulé ses bras autour de toi et tel un serpent : te sifflait à l'oreille. Caressant tes cheveux, comme on caressait un chien. Et tu haïssais pour ça, mais tu sentis tes prunelles s'apaisent. Tu levas tes yeux vers lui et l'interrogea du regard. Les failles de PC ? Mais comment les trouver sans connaître un seul étudiant ? Devinant tes pensées, Tristan siffla, et l'écho résonna dans tout le palais. Il te regarda un instant.

-C'est cette citrouille - ou qu'importe son nom - qui m'a donné l'idée.  

Coincé dans les bras de Tristan, tu te débattit pour tenter de regarder vers le ciel. Où un bruit naissait, un bruit persistant d'ailes.   

-Cet oiseau sait tout ce qui se passe dans l'académie, je me suis dit que ça serait une bonne idée d'avoir les miens.  

Un coup de vent terrible vint abattre tes mèches sur ton visage. Détruisant ta belle chevelure. Et à présent, une dizaine de Nirondelles voletaient autour de vous, piaillant du nonsense. Toutes tenaient dans leurs pattes un petit carnet, et coincé dans leurs egots : un crayon de bois. Tristan te laissa s'échapper de ses bras, avant d'entamer un semblant de courbette :

-Miss Rosalina Uana, laissez moi vous introduire le système d'espionnage de l'Adala Elite School.

Un petit rictus amusé vint parcourir ton visage. Tu le savais factice, inutile, Tristan t'avait déjà mis la main dessus. Il ne servait à rien de vouloir t'échapper.  

-Et tu me le montres à moi, future étudiante de PC ?

Tristan n'aurait pas eu bessoin de se relever de sa courbette, que tu aurais deviné le sourire carnassier qui s'était dessiné sur son beau visage.

-Je te le montres car je sais que tu aimes le chaos autant que moi... Et crois moi avec ceci...

Il attrapa un des carnets dans les pattes d'un nirondelle.

-Le chaos va nous manger dans la main.

*****************

Courir.

Suivre le plan.

Courir. Pour s'essouffler. Simuler la fuite. Dans un des couloirs du palais de glace tes escarpins résonnaient au rythme de ton coeur. C'était là un plan parfait qui reposaient entièrement sur ta prestation d'actrice et ta capacité à improviser.

Courir. À s'en décoiffer. À faire naitre sur ton visage poupin, une expression de gêne, voire de peur. Une expression fort inappropriée pour l'entrelas maléfique qui se dessinait sous tes boucles blondes innocentes.      

Courir. Mais plus pour longtemps. Voilà déjà le lieu indiqué par le nirondelle, de Tristan. Un balcon. Fort convenu pour une histoire d'amour qui finit mal. Fort convenu, car toi et ton amant serait le poison qui briserait la juliette.

Pour l'amour du drame.

Tu fis ton entrée, magistrale. Et fais face à ce que les lignes du carnet impliquaient :

Une verte, une rose et une bleue. On croirait presque à une mauvaise blague. Enlacées, se réconfortant. Solidarité féminine qui te fait soudain revenir aux faux semblants de tes années d'orphelinat. Tu n'a jamais vraiment aimées les autres filles, mais par arceus que tu étais douée pour les manipuler.

Te voilà avec ton air affligée, tes cheveux en bataille et ta voix fluette :

-Oh, escusez moi... Je ne voulais pas... Je...  

Une actrice, ça sait marcher sur un fil. Retenir les larmes jusque ce qu'il faut. Ne pas trop en faire. Simplicité de l'émotion. tu trembles légèrement, tes poings se serrent. Ne montrer que ce qui est nécésaire : tu ne va pas bien.

-... J'aimerais juste me cacher de lui... Quelques-instants.

Sans demander ton reste, tu va à l'autre bout du balcon et t'écroules. Tu es aussi triste que la bleue après tout. N'est-ce pas là, ton droit de t'écrouler après une histoire de sentiments qui fait mal ? Ton coeur est en berne et tu attends les regards interrogateurs, évidents pour poursuivre :

-Il m'a dit que l'autre fille ne l'intéressait pas... Il se moquait d'elle... Peut-être avait t'il bu et je... Il a essayé de... Au début, il était gentil mais... J'ai même cru que c'était une fille... Mais après... Ce qu'il a fait...

Et les larmes vinrent rapidement. Il ne fallait pas trop en dire. Pas trop inventer. Laissait l'imagination de son public en tirer les conclusions. Les pires conclusions possibles. Les larmes. encore les larmes. Et la respiration saccadée. Mais pas trop. Toujours la demi-messure, car il faut encore un peu de souffle pour planter le poignard...

-Je crois que son nom est Cael.

HRP
Tenue de Rosalina
Rosalina arrive au bal avec ses parents et est rejoint pas tristan
ses parents partent de leur côté (#FaisCommeTuVeuxMarie)
tristan lui propose de semer le chaos grâce aux infos récoltées
Rosalina accepte et va jouer la comédie auprés d'ana, max et yuna
elle invente un bobard sur cael.

mouhahaha.

Valse glacée

©BBDragon


Dernière édition par Rosalina Uana le Dim 12 Jan - 13:25, édité 1 fois
Cael Joy
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2479-cael-joy-un-sourire-peut-tout-changer-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2486-cael-joy-phyllali#28810
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 AgDyajQ
Taille de l'équipe : 13
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 73
Jetons : 797
Points d'Expériences : 2578
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 AgDyajQ
13
Hoenn
21
73
797
2578
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 AgDyajQ
13
Hoenn
21
73
797
2578
Cael Joy
est un Topdresseur Ranger
‘’Je ferai de la merde, à n'en pas douter. Concernant ce que tu devrais faire, c'est laisser couler ce soir. T'y réfléchis calmement demain et tu t'assures de faire le choix que tu as le moins de chances de regretter."

...Ce qu’il y a de bien à la PC, c’est qu’on a jamais besoin de consulter un psy : l’univers entier semble décidé à s’incruster dans vos affaires. Dans mon état, la seule réaction que j’arrive à produire à l’apparition de Dakoy, c’est un regard un peu morne et un haussement d’épaules.
Alors que  le médecin s’agenouille à ma hauteur, je me crispe légèrement jusqu’à ce qu’il...me tapote la tête ?C’est...pas si désagréable. Pris de court, j’arrive tout juste à acquiescer machinalement lorsqu’il reprend la parole.

"Je viens d'arriver donc j'ai pas tout compris, mais je pense pas que tu aies quoique ce soit à te reprocher pour l'instant. Donc assure-toi simplement que ça continue comme ça, je sais que t'es assez intelligent pour gérer ça, même si c'est nouveau pour toi. T'es ranger, s'adapter à l'inattendu, c'est ton boulot, pas vrai ?"

Niveau inattendu, j’avoue que j’aurais préféré affronter une charge de Galeking en pleine mer (Cherchez pas, j’suis sûr qu’Arceus ou un RPiste sadique seraient capables de l’envisager). Rien à me reprocher ? Et Yuna, alors ?

‘’ Aujourd’hui, tu as dit à Yuna ce que tu ressentais, au fond de ton cœur, et même si ce n’était pas de l’amour, tu lui as exprimé tes propres sentiments. Et tu as eu raison.‘’

Pourquoi est-ce qu’ils se donnent cette peine, tous les deux ? Ils auraient pu me laisser tranquille dans mon coin, profiter de leur soirée et là, personne n’aurait eu à se prendre la tête.

(Sauf toi)

Oui mais c’est pas impo...

(Ferme-la une seconde et écoute-la)

Yeux dans les yeux avec la Pyroli, j’essaye vainement de détourner le regard lorsqu’elle enchaîne : les compliments sur les Rangers, je peux encaisser mais l'entendre dire qu’elle m’a pris comme modèle, ça…
Je rougis, là, non ?
On est peut-être dans un palais des glaces, mais ça commence à doucement chauffer, là-dedans. Suffisamment en tout cas pour que je parvienne à lui rendre un demi-sourire (ON PROGRESSE, L CHEZ-RIEN, LES GARS !).
Une fois de plus, Ida me prend la main et me relève. Je ne sais même pas si elle en a conscience mais, c’est loin d’être la première fois : Cobaba, Hoenn, Touga, Alamos, et maintenant Adala, elle était là. Chaque fois que j’ai touché terre, elle aurait pu me laisser tomber ou me porter elle-même mais non...Elle a toujours eu les mots ou le geste pour me faire comprendre que je devais avancer au lieu de me rouler en boule (Courage, chevalier !...Quoi, c’est pas le moment ?). Et maintenant, voilà qu’elle est soutenu par Dakoy, y’a un serment d’entraide et de coalition entre les médecins de l’Académie, ou je rêve ? Parce que si c’est le cas...Changez rien, il a l’air particulièrement efficace.

Sa main vole jusqu’à mes mèches (Qu’est-ce qu’ils ont tous avec mes cheveux, décidément ?). Elle est en train de me recoiffer, là ? Tout comme Daky précédemment, ce n’est pas si désagréable mais...
Je plante.
Tout simplement.
C’est juste un geste tout simple et amical, sûrement pour parachever de me consoler mais mon cerveau arrive pas à imprimer. Comme une surimpression, je vois la Pyroli qui replace gentiment deux mèches à leur place, mais aussi une silhouette un peu plus grande et plus...rosée. Qui me botterait sûrement les fesses façon catcheuse, si elle me voyait dans cet état.

‘’Alors relève toi, sèche tes larmes, et trouve les solutions’’

Tiens, c’est exactement ce qu’elle dirait. Au mot près. Avec une tape derrière la tête, voir une clé de bras pour appuyer son propos.

‘’Je sais que tu aimais beaucoup Eryn. Je sais que c’est une histoire qui te pèse encore. Mais comme tu le dis si bien, tu as encore le droit d’en aimer une autre. Et le moment viendra où tu en aimeras une autre, j’en suis persuadée. Je ne connais pas aussi bien Yuna que je te connais, mais je suis sure qu’au bon moment, tu sauras lui parler de nouveau pour lui expliquer ce que tu n’as pas réussi à lui expliquer comme tu le voulais. Je suis persuadée qu’elle le comprendra, et que vous pourrez rester amis comme vous l’étiez avant cette soirée.’’

Et si jamais elle continue de m’en vouloir ? Qu’elle me balance Lucifer par vengeance ou pire, qu’elle refuse de m’adresser la parole dorénavant (On avait dit quoi sur le sens des priorités ?) ? Je sais pas comment je pourrais gérer ça, c’est le genre de choses qui me fout le plus en panique !
Mon courage...Ah ah, j’aimerais bien savoir où il est passé. Parce que là tout de suite…

‘’T’es mort de trouille, hein ?’’

...Elle avait dit ça. Ça fait déjà six mois, mais Cléo avait raison. Ida peut dire que mon courage est ce qui fait ma force, mais la vérité, c’est que j’ai peur. Constamment. D’un tas de choses. Même les Pokémons Spectres, ça me parait bien insignifiant comparativement au reste, maintenant : parce que ça, au moins, je sais pourquoi et comment lutter contre.

‘’T'es ranger, s'adapter à l'inattendu, c'est ton boulot, pas vrai ?’’

‘’Exprimer ses sentiments n’est jamais une erreur ou une bêtise.’’

Ils ont raisons. Je sais qu’ils ont raisons. Alors pourquoi est-ce que j’arrive pas à me dire que c’est le cas, qu’est-ce qui me coince encore ? Je sens que c’est juste là, devant moi…

(T’as tendance à remâcher les choses pour rien, Caeldeo, on le sait tous les deux. Alors va falloir que tu m’expliques POURQUOI t’as pas les idées claires ?)

…!
C’est à peine perceptible. En même temps, après mon craquage de tout à l’heure, rien d’étonnant à ce que le lien soit aussi faible. Mais pour le coup, même aveugle, sourd et endormi, je reconnaîtrais la touche de Lucki.  Je l’ai envoyé balader en l’insultant jusqu’à la 77ème génération et lui, il revient vers moi…
Comme à chaque fois.
Quatre contre un.
C’est pas juste, vous savez ?

‘’Pff…’’

Plus de larmes.
À quoi serviraient-elles ?

‘’Ah ah..’’

Plus de questions.
Je m’en suis bien trop posé, durant l’année écoulée.
Et on voit où ça vient de m’amener.

‘’Ah ah ah ah ah !’’

Mes bras se referment sur Ida et Dakoy. Ils me mettent peut-être quelques centimètres tous les deux, mais ça m’empêchent pas de les serrer contre moi. Comme une nouvelle vanne qui vient de s’ouvrir et fait refluer le vague-à-l’âme qui m’avait envahi, la déferlante m’inonde de la tête aux pieds.

‘’Vous êtes incroyables, vous le savez ça ? ‘’

Je suis pas un bon ami mais je ne suis pas un mauvais ami. Je suis pas un héros et définitivement pas  un modèle. Et maintenant, pas un bon Ranger. Vous voulez savoir ce que je suis ?
JE SUIS...Un idiot. avec un Capstick et un starter bourrin.

Et cet idiot a trop souvent besoin de gens plus malins que lui, pour lui rappeler qu’il en est un.
Alors je les laisse pas partir, je les sers contre moi, le temps que ma crise de fou rire s’estompe. Et lorsque je les libère et leur fait face, j’dois pas avoir l’air fin avec les joues striées de larmes et un sourire plus large que jamais.

‘’Ça fait...du bien. Je sais pas trop c’que je dois dire là, donc, j’vais juste essayer un ‘’merci’’.’’

C’est beaucoup moins simple que ça en a l’air. Après cette soirée, j’vais en avoir pour une semaine à leur préparer des cookies maison par paquets de deux cents à tous les deux. Ça sera qu’une petite preuve un peu tangible de ce que je leur dois, mais au moins, ça démarrera quelque part.

‘’Vous deux, si jamais quelqu’un vient mettre en doute le fait que vous soyez des Médecins au top, envoyez-le moi. Faudra qu’on ai une petite discussion, lui, moi et Lucki.’’

Apaisé. J’pense que c’est la meilleure façon de me définir. Pour autant, je n’ai pas oublié Yuna : dès que cette soirée sera finie, il faudra que j’y réfléchisse à tête reposée. Dakoy a raison, si j’agis de nouveau à cet instant, ça risque d’empirer les choses avec 200% de réussite.
Quand à Ida, elle a mis le doigt sur ce qui me terrifiait en répondant à la Givrali: j’ai le droit d’aimer qui je veux, sans trahir la mémoire d’Eryn. C’est à moi d’être en accord avec mes sentiments et d’en assumer les conséquences. Ce soir, j’ai blessé une amie et c’est à moi de réparer ça….sans pour autant me trahir moi-même.
J’en ai assez de me laisser balloter par mes craintes. J’ai jamais cru aux bonnes résolutions, alors je vais pas commencer aujourd’hui : par contre, niveau décision butée, là, je suis un expert et je viens de trouver celle que je vais suivre, là tout de suite.

Rejoindre Kaeko.
Retrouver une amie un peu délurée, un peu terrifiante mais tellement cool que ça compense tout.
Passer une soirée et laisser derrière moi tout ce qui s’est empilé durant le dernier mois.
Ouais, ça me semble un bon programme.

‘’On retourne dans la salle ? J’suis désolé de vous avoir pris votre temps, j’vous jure que ça va all..’’

‘’Caelle, je suis absolument navré !’’

NEW CHALLENGER APPROACHING ! Manifestement, Aceus n’en a pas fini avec moi, puisqu’une haute silhouette dégingandée, vient se joindre à notre petit conciliabule. Difficile d’oublier cette tenue et cette démarche, mesdames et messieurs, notre Sirius national entre dans l’arène ! Il me poursuit, ou c’est moi ?

‘’Je ne voulais surtout pas t’effrayer mais simplement profiter un petit peu plus longtemps de ta présence ! Il est si triste que malgré toutes ces années passées à se côtoyer, à être si proches, nous n’aillons jamais prit le temps de discuter. Nul besoin de faire briller tes yeux par les larmes, ton sourire les illumine bien assez !’’

Un échange de regard avec Ida et Dakoy...Je suis pas en train de rêver, c’est vraiment en train de se passer ?

‘’Je serais absolument honoré que tu m’accordes une danse, pour me faire pardonner du rodéo sentimental que tu as vécu. Mais simplement si tu le désires ! Je ne voudrais surtout pas te forcer à quoi que ce soit. Je sais que j’ai tendance à paraître un peu intense, mais je suis capable d’encaisser un refus, bien qu’il me briserait le cœur. ‘’

Je devrais crier. ou lui mettre mon pied dans l’entrejambe. Ou exploser de rire. Ou même tout ça à la fois. Mais là, j’arrive juste à sourire largement, en le détaillant de haut en bas.
C’est fini.
Pour ce soir, j’arrête de me prendre la tête. Je sais ce que je veux, la seule chose à régler, c’est comment je peux y arriver.

‘’Tu sais...Je crois que je vais te prendre au mot.’’

Sans prêter attention aux regards un peu surpris d’Ida et Dakoy, je me contente d’un clin d’oeil dans leur direction, avant de prendre la main tendue. Puis, me laissant entraîner au plus proche du jeune homme, je me hisse de nouveau sur la pointe des pieds, afin de pouvoir me rapprocher de son visage. J’ai pas les cils pour papillonner des yeux correctement, donc on va dire que c’est une tentative en son honneur.

‘’Mais avant, il y a une petite chose, que j’aimerais régler, si tu n’y voit pas d’inconvénients.’’

Mon visage se rapproche du sien...Et la suite est réservé aux abonnés.



Ok, ok, posez les fourches et les torches, je continue !
La moiteur et le froid ambiant provoquent la libération de nuages de buée autour de nos deux bouches, tandis qu’elles se rapprochent et sans préavis, je plaque mes lèvres contre les siennes. Pendant une seconde, j’essaye même d’envisager qu’il s’agit d’Eryn mais c’est assez difficile, quand votre vis-à-vis fait une tête et demie de plus que vous (Après, il embrasse bien le bougre...mais à quoi je pense, moi ?)

Technique secrète Ranger : Elimination...de la cible !
Deux secondes.
Je n’avais besoin que de deux petites secondes de surprise de sa part, pour prendre appui sur son flanc droit, pivoter brusquement en lui lâchant la main et repartir en courant en direction de la grande salle. Non sans le complimenter une dernière fois, parce qu’il le mérite, cette grande andouille !

‘’Désolé mon chou, je pense que ça ne marchera pas entre nous...Par contre, j’adore ta tenue !’’

Tout en agitant la main à l’intention de Dakoy et Idalienor (et en me passant ma manche sur le bas du visage, faut pas déconner), j’ai presque envie de bondir…RANGER JOY AU RAPPORT, DÉGAGEZ LA PISTE, CA VA FAIRE DES ÉTINCELLES !

Première étape : Retrouver ma partenaire.
...Goal, elle n’a pas bougé depuis tout à l’heure, toujours en compagnie de l’autre brun.

Deuxième étape : *glomp* Je sais même pas ce qu’il y avait dans ce verre, mais ça réchauffe un bon coup donc c’est tout bénèf’ !

Et enfin, ultime étape...La plus difficile.

Rejoignant le duo qui discutent tranquillement, je réapparais juste derrière la chaise du garçon, avec un petit signe de la main pour attirer l’attention de Kaeko. Elle a l’air encore plus souriante que tout à l’heure (voir même un peu éméchée..Y’a combien de verres posés sur la table, là ?!) et rien qu’à la voir comme ça...Ça me fait tout drôle. Elle était aussi mignonne, quand elle m’a littéralement agrippée à l’entrée ou y’a quelque chose qui a changé ? Et pourquoi je me pose ce genre de questions maintenant, j’ai dit que c’était pas le moment ?!

‘’Désolé, j’ai dû...régler certaines choses avec Yuna. Je suis désolé de vous interrompre mais fallait absolument que je te demande un truc, Kaeko.’’

Allez, c’est le moment (après tant d’efforts et de chevaliers d’argents ships potentiels gaspillés !). Ida a dit que j’avais du courage. Alors même si ça me trouble bien plus que je ne l'admettrais jamais, je sais exactement ce que je dois lui dire. Donc, je vais lui dire de manière CONFIANTE ! Ce qui serait sûrement plus facile, si les mots n’arrêtaient pas de buter les uns contre les autres et que c’était plus fluide !

‘’C’est une super soirée et tout et je sais qu’on est un peu rentré comme on pouvait tous les deux. Mais s’ils lancent le bal...Est-ce que ça te dit de...de venir danser avec moi ?
...Après, c’est toi qui décides, hein !
je veux pas te forcer…...Après, c’est toi qui décides, hein !
Surtout si en plus, on t’a déjà proposé ou que t’aimes pas danser…’’


...Rappelez-moi la définition de ‘’confiante’’, svp ?

HRP :
-Cael se fait regonfler à bloc par les bests ever (aka Ida et Dakoy
-Il roule une pelle à Sirius pour s'en débarrasser et profites de son bug pour s'enfuir à toutes jambes
-Il rejoint Kaeko et l'invite à danser...en quelque sorte
Lise L. De l'Élysée
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7877-532-du-coup-j-aurai-un-gateau-en-forme-de-lackmecygne-rose-lise-l-de-l-elysee-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8147-lise-lisa-marie-de-l-elysee-mentali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 1553382650-15080
Taille de l'équipe : 5/7
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14
Niveau : 14
Jetons : 2387
Points d'Expériences : 253
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 1553382650-15080
5/7
Sinnoh
14
14
2387
253
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 1553382650-15080
5/7
Sinnoh
14
14
2387
253
Lise L. De l'Élysée
est un Coordinateur Éleveur


Bientôt, une tête blonde apparue.

« Bonsoir, Lise, c'est bien ça ? »

Elle sourit en guise de réponse, puis après un temps, rajoute,

« Effectivement, ravie de te rencontrer, Matthew. »

De sa voix jusqu’à ses gestuels en passant par son apparence, tout semblait correspondre à la description qu’elle avait reçu et l’idée dont elle se faisait de son cavalier d’un soir. Enfin, à vrai dire, ce n’est pas compliqué non plus. En ces terres sombres et corrompues, le jeune homme pouvait aisément se fondre ce qui est nommé « la norme » ou « la majorité du peuple ». Elle fut néanmoins soulagée de constater que celui-ci disposait des prérequis faisant de lui un membre de la plèbe relativement facile à colorer. Peut-être même qu’il se trouvait justement en pleine transformation ! Est-il pastel ? gris ? Ou coloré ? Si Richard avait bien fait le travail, il s’agissait forcément d’un repenti n’est-ce pas ? Mais était-il un repenti stable ou instable ? Là, la réponse était moins évidente.

« Merci ! J’avais peur qu’elle ne soit pas en accord avec un palais de glace, mais bon, on verra bien ! »

En effet, qui dit palais de glace dit robes pailletées, bleues, blanches, argentés, avec des jeux de transparence ! Un peu comme Elsa, pour faire simple. Alors évidemment, lorsqu’elle avait reçu sa robe jaune, elle n’avait pas manqué de faire part de sa déception à la maison. Néanmoins, après moulte argumentations de Mathilde, celle-ci l’a finalement convaincu que le jaune lui suiterait bien mieux au teint et serait mieux mis en valeur avec ses cheveux bruns. Sont-ce ces arguments qui l’avaient convaincue ? Évidemment que non, voyons ! « Mais Mademoiselle, cette robe a été inspirée de celle de Belle et vos cheveux sont de la même couleur que cette princesse-là ! » Voici la phrase la mieux retenue de ces quelques deux heures et demie d’appel téléphonique.
En revanche, ce dont on n’a pas encore parlé, c’est du kokoro de la fillette lorsqu’elle apprit qu’un palais, un vrai PALAIS allait être construit rien que pour le bal de fin d’année. Alors qu’elle commençait perdre foi en l’humanité et craindre qu’elle aussi ne succombe aux bassesses de la plèbe à force de les côtoyer quotidiennement, on lui apprit que ce peuple était capable de faire apparaître un PALAIS, aussi simplement que cela. Et bien cela raviva une petite flamme au fond d’elle. Peut-être que son futur royaume n’était pas une cause perdue. Peut-être y a-t-il encore quelque chose à sauver ! Comme par exemple les architectes et maçons qui ont participé à l’élaboration d’un tel bâtiment, ou encore certaines personnes encore capables d’un minimum de bonnes manières comme ce garçon qui lui tendait son coude qu’elle attrapa avec un sourire aux lèvres.

---

L’intérieur du palais était vaste, des êtres humains avaient déjà envahi les coins les plus prisés, c’est-à-dire le buffet. Lise soupira, la plèbe n’est qu’un troupeau de bêtes affamés prêts à se jeter sur tout bien qui leur est donné gratuitement. Voici une des plus grosses caractéristiques de la « plèbe ». Et malheureusement, ce soit le palais de glace avait été envahi par les créatures de cette espèce. Mais cela restait néanmoins un palais n’est-ce pas ? Certes, certaines finitions auraient pu être meilleures, mais cela restait un palais, et si on en croyait une des propriétés des palais, ceux-ci devraient avoir le pouvoir d’éliminer progressivement la grisaille de toute personne en son sein. En espérant que l’effet puisse être significatif ce soir !

« Quand même, ils auraient pu rajouter des lustres plus grands. »

En effet, une salle de bal sans lustre faisant deux fois la tailles de ses fenêtres tombantes n’est pas une salle de bal complète. Mais peut-être allaient-ils soudainement apparaître lorsque l’orchestre se mettra à l’œuvre ?

« Tu as des plans pour ce soir, Matthew ? En ce qui me concerne, la personne que j’attends n’est pas encore là, donc on peut se balader un peu pour commencer par exemple ! »


HRP
monologue et papote avec Matthew


Lyria Sidhe
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8490-579-raphael-sidhe-comment-je-me-suis-fourre-la-dedans-imbecilite-genetique-on-est-cretins-de-pere-en-fils-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8528-raphael-sidhe-adulte
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 Zmlw4H7
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Unys
Âge : 12
Niveau : 0
Jetons : 8
Points d'Expériences : 25
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 Zmlw4H7
1
Unys
12
0
8
25
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 Zmlw4H7
1
Unys
12
0
8
25
Lyria Sidhe
est un Nouveau Membre
‘’Pouaaaah, ça déborde de mômes ici. J’espère quand même que y’a quelques gazelles plus âgées, sinon, coup dur pour toi mon grand.’’

‘’J’te signale que je suis marié.’’

Enfin, divorcé, c’pareil en mieux. D’ailleurs, quand j’y pense, j’me demande bien ce que Rose fait à cette heure...Si seulement ça peut impliquer un accident grave, moi, ça me va. Et puis y’a aussi...Ouais non, on va pas en parler, c’pas la soirée.

‘’Et t’entends quoi par là, petit con ? Que juste parce que j’ai un poil plus de cheveux blancs que toi, je peux pas faire fondre le coeur des jeunes filles ?

T’apprendras qu’à ton âge, elles me bouffaient toutes dans la main et que j’ai rien perdu de mon charme. C’plutôt toi qui devrait faire gaffe, avec ta gueule, une cougar pourrait se dire que y’a un coup à lever ‘’


Un autre verre. plutôt bon, cette merde, faudrait que je trouve où on peut s’en procurer.

‘’Et puis t’étais pas censé retrouver ta douce ?’’

D’ailleurs, en parlant de ça, elle est où, la gamine ?...Ah trouvé. Des cheveux blonds comme ça, ça se repère facilement. Par contre, le costard...Les choses ont bien changés, de mon temps, elle aurait été en robe et c’est marre. Pas que ça soit un défaut, ça souligne bien les courbes et Arceus sait qu’elle en a. Aucune trace de la Loupiote, par contre, c’pas plus mal, vu la catastrophe ambulante que je me trimballe.
Un autre verre pour faire passer le précédent. En vrai, ce genre d’ambiance, ça me rappelle la grande époque : tous les cinq, dispersés et habillés en pingouin, juste pour pas attirer l’attention. Ouais, c’était vraiment...autre chose.

Putain, il a raison, je raisonne comme une vieille carne. Hors de question de laisser passer ça, sinon il va plus me lâcher pendant trois semaines.
Une bonne inspiration, un verre de plus et je chope un plateau avec deux flutes de champagne. L’avantage quand on fait des petits boulots, c’est que Nuevo manque jamais d’offres pour un serveur d’un jour.

‘’J’te propose un petit pari : si j’arrive à danser avec ta copine avant la fin de la soirée et en ta présence en plus, tu ranges tes placards avant la fin de semaine. Et en chantant mes louanges tout du long. Deal ?’’

Pari tenu, on se recoiffe, on réajuste la cravate, et on inspire un bon coup.  De l’autre main, je chope l’arrière du col de mon amibe de colocataire pour lui éviter d’aller vadrouiller...Ah, il veut voir  comment je chasse la gazelle et ben, il va en avoir pour son argent !
Une fois dans la zone d’approche de la petite blonde, je n’ai plus qu’à redresser le torse, afficher mon sourire le plus enjôleur (et pas ravagé, merci) et appliquer les bonnes vieilles méthodes.

‘’Bonsoir, miss Labelvi. Moi qui pensais que rien ne pouvait vous rendre plus ravissante qu’à l’accoutumée, on dirait que je me suis trompé. Accepteriez-vous de badiner avec un pauvre vieil hère tel que moi ? Comme gage de ma bonne foi, je vous ai même amené un petit cadeau...Dis bonjour, toi.’’

Portant Enzo par le col comme un chiot, je le secoue brièvement devant Caroline, avant de le libérer pour qu’il puisse remettre de l’ordre dans sa tenue.

‘’J’espère que nous ne vous dérangeons pas mais vous aviez l’air si seule...Et c’est un véritable crime d’abandonner une fleur aussi magnifique, au coeur de ce jardin de glace. Alors, j’ai pensé que quelques instants volés en votre compagnie, parviendraient à rendre cette soirée mémorable.’’

Le plateau pivotant sur ma paume, je lui présente une coupe, avant de déposer l’autre et de m’en emparer. Avec un léger regard en coin ‘’Je suis un homme...mais j’ai des fêlures’’, toujours les bonnes vieilles méthodes.

‘’Je me rends compte que nous n’avons jamais vraiment eu l’occasion de réellement parler. Tout ce que je sais, pour le moment, c’est que votre seule présence illumine cette morne assemblée. Car si je n’ai entendu que des louanges à votre sujet de la part de ce cret...d’Enzo, elle ne rendaient aucunement justice à la réalité.
Alors, trinquons ! ‘’


Première flûte...qui sera suivie de plusieurs autres, que je glisse une à une sur le plateau, qui ne désemplit pas. Le Magicarpe est ferré, il ne reste plus qu’à avancer pas à pas.

''Décidément, les choses ont bien changés. Je me souviens que lors de ce genre de soirée, tout le monde finissait sur la piste de danse avant même que les esprits ne se perdent dans les tourment de la passion.
C'était une sorte de tradition...que nous pourrions peut-être honorer tous les deux, si le coeur vous en dit ? Enzo a évoqué vos talents d'artiste Coordinatrice, je suis sûr que vous saurez mener la danse. Votre éclat captivera suffisamment le public pour qu'il oublie totalement le maladroit partenaire que je serais, sans aucun doute.''


HRP :
-Raphael boit
-Raphael boit
-Raphael est agacé par Enzo
-Raphael va ''draguer'' Caroline en espérant l'inviter à danser et faire d'Enzo sa maid pour une semaine


Dernière édition par Raphael Sidhe le Dim 12 Jan - 15:49, édité 1 fois
Yuna F. Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 Yunaic11
Taille de l'équipe : 35/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 83
Jetons : 1184
Points d'Expériences : 2967
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 Yunaic11
35/38
Hoenn
17 ans
83
1184
2967
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 Yunaic11
35/38
Hoenn
17 ans
83
1184
2967
Yuna F. Akabara
est un Topdresseur Spé. Type

Valse Glacée

ft. des gens
♫♫
Que faire ? Je les vois essayer de me remonter le moral, de m’assurer que tout va aller, que Cael ne me déteste pas. Mais cette idée ne parvient pas à me quitter…je n’arrive pas à me chasser cette pensée de la tête. Mais je sais qu’elles sont suffisamment têtues pour ne pas me lâcher tant que je serai dans cet état. Je vais devoir reporter à plus tard ma disparition de ce palais de glace.
Le pire, c’est que je sais qu’elles ont raison, je sais que j’ai bien fait de parler avec Cael, que garder tout ça en moi n’aurait rien arrangé, au contraire. Mais j’en ai assez de souffrir comme ça, pourquoi est-ce que le destin s’acharne comme ça sur moi ? (où c’est la personne au commande qui devrait arrêter le drama…)

Bon, au moins un bon point, Lucifer est calmé, il ne s’attendait pas à ce que je m’énerve comme ça…pas dans mon état. En plus Max en rajoute une couche, assurant à mon chromatique que sa colère évacuée dans les cieux sera plus utile que s’il le faisait dans le palais. Je sens le regard rouge de Lucifer se poser sur moi, et je vois une chose que je vois rarement dans ces iris flamboyante. Une grande inquiétude…
Tout le monde pense que Lucifer n’est que colère et rage, certain pense que je le laisse trop faire, qu’il n’est qu’un enfant pourri gâté…Mais la réalité est toute autre, et elle est liée à son évolution. S’il semble n’être que colère, c’est parce que c’est ce sentiment qui l’a fait évolué. C’est sa colère envers mon frère qui l’a poussé à se dépasser et à évoluer…pour me sauver…S’il est si menaçant, s’il s’en prend à tous ceux qui m’ont, ou qui veulent me faire du mal, c’est parce que la dernière fois, j’ai fini sans mes sentiments. Il m’a vu trahie, à m’a quasiment vu brisée, et il ne veut pas que ça recommence, alors il agit comme il peut.
Je lui souris, et hoche la tête, lui assurant qu’il peut me laisser avec elle, que tout va bien. Hestia bourdonne elle aussi, comme pour confirmer mes dires, et signaler à son ami qu’elle reste à mes côtés. Rassuré, Lucifer pousse un puissant hurlement avant de prendre son envol, disparaissant rapidement dans la nuit aussi noire que ses écailles…mais je sais qu’il reste pas loin, juste au cas où.

Ana m’explique que rester avec moi ne gâche pas leur soirée, qu’elle préfère largement la passer à pleurer avec moi, que me voir fermer la porte de mes sentiments à nouveau. Max me propose même de m’accompagner dans notre chambre, et de se faire une soirée cœur brisé avec trois pots de glace…Même si je dois avouer que l’idée me plait énormément, je me dis que je n’ai pas le droit de les priver de cette soirée, et si elles veulent la passer avec moi…soit, qu’il en soit ainsi.

Quelques larmes coulent encore, mais une douce chaleur m’envahit et mon cœur semble soudain bien plus léger. Ana finit par me prendre dans ses bras, m’expliquant que cette soirée n’est simple pour personne, que je ne suis pas la seule à souffrir…Et qu’elle est présente pour moi, comme elle l’a toujours été depuis le début. Comment voulez-vous que je continue à déprimer avec ça ?
Les larmes de tristesse se transforment rapidement en larme de soulagement, alors que je ressers les bras autours de ma meilleure amie qui va se mettre à pleurer si je ne fais rien, et ça il en est hors de question.

-Merci Ana…merci d’être là depuis le début.


J’arrive finalement à lui faire un vrai sourire, et je pose une main sur sa joue, les yeux brillants.

-Mais je t’interdis de pleurer d’accord ? On va passer le reste de la soirée ensemble, et ce sera la meilleure soirée qu’on ait jamais passée.


Je me détache d’elle avant de me tourner vers Max, qui semblait hésité…est-ce qu’elle aussi voulait me réconforter en me prenant dans ses bras ? En tout cas, elle l’a peut-être pas fait, mais elle a tellement fait en quelques minutes, que je regrette amèrement de ne pas mieux la connaitre…chose que je vais changer dès maintenant. Sans perdre de temps, je me dirige vers la rose et la prend dans mes bras à mon tour, la surprenant probablement.

-Merci Max, sans toi je serai redevenue cette armoire à glace que tu as connue au début…

Elle ne va rien comprendre, mais ce n’est pas grave, pour moi les mots sont forts. J’ai de la chance d’avoir une meilleure amie, et une colocataire en or. Je n’ai pas le droit de gâcher cette soirée et leurs efforts pour me redonner le sourire, je ne sais pas si c’est la meilleure des idées, mais j’ai un plan, et je vais m’y tenir.

-Désolé Max, mais même si ton idée de soirée glace me tente, je pense qu’il est temps que je me reprenne, que l’on fonce au buffet, qu’on boive un bon coup, et que j’oublie tout sur la piste.


Je me tourne vers Ana pour savoir si elle est d’accord avec ce plan, mais je pense que le fait de ne plus voir les larmes dans mes yeux suffit pour lui faire approuver le plan. Je vois Hestia qui semble bien plus heureusement maintenant, je m’avance vers elle et le gratouille doucement la base de la corne.

-Faut croire que je t’ai encore fait peur…désolée ma belle.

-Raaaaax

Heureusement qu’elle n’est pas rancunière. Je donne une tape sur la joue pour remettre mes idées en place, avant de regarder mes deux partenaires de la soirée.

-Juste une chose les filles…on ne mentionne plus Cael, où je ne réponds plus de rien.


Je lâche un léger, oui je ne veux plus entendre parler du ranger pour ce soir. Peut-être qu’il me reparlera, peut-être pas, mais je ne veux plus y penser maintenant. Je ne veux pas avoir de regret maintenant, je veux m’amuser, je veux profiter de mes deux amies, je veux pouvoir voir enfin ce colocataire sur qui mon jumeau a craqué. Je veux voir Marie danser comme une diablesse sur la piste de danse, avec un John rouge de honte, voir Ama roucouler tranquillement avec Spark en essayant d’être le plus discret possible. Tout ça me tend les bras, il suffit juste de retourner dans la grande salle.

Mais Arceus semble s’amuser à retarder les choses.

Une jeune fille arrive au niveau du balcon, on l’a entendu venir de loin avec ses talons. Elle est visiblement essoufflée, et semble gênée de nous interrompre, alors qu’elle semble trembler et sur le point de pleurer. Cette soriée est donc-t-elle une soirée de malheur ? Est-ce que l’année 2019 veut rattraper tout le drama qu’elle n’a pas pu donner, avant que son heure ne soit venue ?

Elle s’avance vers nous, nous dépassant en prétextant vouloir se cacher de lui, encore une histoire de cœur ? Je n’ai pas spécialement envie d’en apprendre plus, mais elle semble vraiment en peine…même si quelque chose me chiffonne, mon septième sens me dit qu’il y a quelque chose qui cloche…son arrivée est presque…trop parfaite.

Elle parle d’un garçon qui ne s’interessait pas à une autre fille, qui lui aurait mentit, qu’il se serait moqué d’elle…Oulà cette histoire m’est étrangement familière, je ne veux pas vraiment en entendre plus, mais comment ne pas paraitre insensible dans cette situation…
Une minute…ressemble à une fille ? Il ressemble à une fille ? Mon cœur s’emballe, j’espère que ce n’est pas ce que je crois, non ne me dites pas qu’il s’agit de…

-Je crois que son nom est Cael.

Cael…

...

......

............


Ce nom…

Quel est ce sentiment qui est en train de naitre au fond de moi ?

Je le connais bien ce sentiment…il est douloureux, très douloureux…mais extrêmement ravageur, il envahit chaque partie de mon être jusqu’à prendre possession de moi et de mon cœur.
Avant qu’Ana ou Max n’ait le temps de réagir, je me précipite sur la jeune inconnue...pour la prendre par le col de sa robe et la soulever, manquant de la faire passer par-dessus la balustrade du balcon. C’est assez facile avec mon 1m75 (et oui yuna a bien grandi en un an x) ), mais c’est surtout la rage qui m’habite qui facilite énormément la chose. C’est qui cette gamine ? Qui est-elle pour venir et dire des choses pareilles ? Ses larmes ? Je n’y crois pas !

-Je sais pas qui tu es, mais t’aurait mieux fait de ne jamais venir ici !

Le l’incendie de mes yeux, qui sous la colère doivent quasiment avoir une teinte rouge. Cael faire ça ? Il peut me détester, me haïr, ne plus me parler, jamais il n’aurait tenter de s’en prendre à quelqu’un, même bourré. Je le connais assez bien pour pouvoir l’affirmer, alors voir cette fille dire ce genre de chose me met hors de moi…ou c’est parce qu’elle a prononcé le nom de Cael ? Je n’en sais rien.

-Je connais bien Cael, et c’est pas parce qu’il m’a fait souffrir aujourd’hui qu’il ferait ce que tu nous racontes, même ivre. J’ai clairement envie de balancer par-dessus bord là maintenant. Si tu veux un conseil pour ta survie, arrête de balancer des conneries pareilles sans savoir à qui tu t’adresses…

Je la laisse lourdement retomber sur le sol, n’ayant que faire de ses explications, et repars sans adresser le moindre regard  à mes deux amies qui tentent de me calmer. Je m’arrête quand même à mi-chemin, adressant un regard de haine pour la blonde qui se remet du choc.

-Si tu veux un conseil, ne t’approche plus jamais de moi.

Et je pars en direction de mon objectif initial : Le buffet.



Hrp :
Yuna fait partir Lucifer qui s'envole dans le ciel.
Elle finit par retrouver le moral grâce à Max et Ana (les bests *pluie de coeur).
Quand elles s'apprêtent à partir pour profiter de la soirée, Rosalina arrive et balance ses mensonges sur Cael.
Yuna disjoncte et la soulève en l'attrapant par le col de sa robe, avant de la relacher brusquement et de partir énervée vers le buffet avec l'intention de consommer de l'alcool (laissez Max et Ana gérer la nouvelle crise)


 
You can never
turn back


Event #2 - Valse Glacée - Page 4 P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Kaeko D. Riviera
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1841
Points d'Expériences : 1579
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1841
1579
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1841
1579
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
Kaeko, tu n’es pas prête. Vraiment tu n’es pas prête.

Une nouvelle coupe de champagne entre les mains et les joues rouges, la brune regarda une nouvelle fois en l’air.

Je vais encore avoir droit à une comédie musicale ? »

Non, mieux, mais pour le moment concentre toi bien, le contact corporel approche.

« Que ? »

Target acquired. Paul a répondu au blackjack avec un valet et un as, de pique évidemment (un Noctali avec des piques dans les cheveux vous pensiez que son jeu pouvait être autre chose ?). Mais pour le moment aucun touché physique, mais fallait préparer l’ex préfète de ce qui pouvait l’attendre. Elle aurait bien voulu répliquer mais avec les verres qu’elle a bu, il était difficile d’être discrète et énervée envers ma délicieuse personne (c’est faux, j’ai  un goût atroce).

Bref, revenons à nos Wattouats (encore). Il était vraiment affamé le brun. Répondre aussi facilement aux provocations de Kaeko, fallait le faire. Il voulait tant que ça jouer au loup ? La primaire devait sincèrement lui manquer à ce pauvre garçon (comment ça ma vanne est nulle ?).

« Ooooh, bah alors, on se vante de ses mérites, eh bien eh bien ♥ »

Aleeeeed, mais ça va trop loiiiin. Et pourquoi toi tu joues le jeu ! C’était pas ce qui était prévue dans le script !
« Fallait pas me faire boire huhuhu… »

Je suis la pire narratrice qui soit… Mais bon, avec un perso pareil difficile de suivre ce qui était planifié non ? Tu devais mettre un gros stop et toi tu fais quoi ? Tu plonges dans la piscine des hormones et tu bois ! Dois-je te rappeler qui a un compte rendu pour demain matin envers son post sinon c’est pain sec pour le reste du mois alors qu’on n’est même pas le premier ?

« Tant pis ! »

La brune haussa les épaules et but une nouvelle coupe. Cul-sec. Elle en reprit une autre pour continuer d’observer son compagnon du soir. Ce n’était pas Cael, mais vu le temps qu’il mettait elle devait faire une croix sur son ami, malheureusement. Après, la drague ça avait un côté « gain de confiance » non négligeable. Jamais elle n’avait connu pareille scène et ça avait un certain côté jouissif (attention aux termes il y a des enfants qui lisent voyons).  Et lui, il était si drôle, si imprévisible, il lui rappelait en un sens son tout premier amour. Seth. En un sens. Le côté drôle surtout, allez savoir s’il était aussi un pur génie en stratégie.

« Ce que je suis ? Juste le plus grand stratège de la Pokemon Community. »



Déjà vu, I have been in this place before.

Deux rencontres potentiellement shippable, deux stratèges qui l’eut cru ? Mais revient Caaaaeeeeel, remet moi tout cela dans le bon chemin.

Mais il n’était pas là.

Il n’allait peut être plus venir.

Et Kaeko ne pouvait rien faire.

Envoyer des spectres à ses trousses ? Si c’est pour le retrouver mort dans un coin c’était non. Alors il fallait profiter. Profiter du répit qu’il lui restait avant de redevenir cendre, que la magie Mentali disparaisse et qu’elle retourne à son quotidien barbant. Profiter que pour une fois on la regarde et pas avec un air de dégoût.

Perdue dans ses pensées (et dans l’ivresse), elle ne fit pas attention au rapprochement du brun.

10

9

8

7

6

5

4

3

2

1

Décollage.

La fusée des lèvres de l’homme se dirige vers la joue de la brune. Impact imminent. Atterrissage réussi. Quelles sont les conséquences mon capitaine ?
Une Kaeko qui rougit beaucoup trop.

Bah alors ? Je t’avais pourtant prévenu, pourquoi deviens-tu aussi prude ma chère ?

« Je euh hummm. Boire. »

Et elle avala une nouvelle lapée pour dissipa la gêne qu’elle venait de ressentir. Comme s’il s’agissait des premiers émois qu’elle avait ressenti. Elle avait l’impression de retrouver ses 15 ans. Tout cela remontait à loin maintenant. Et pourtant elle venait de voyager dans le temps (et sans Tardis s’il vous plaît).

« Je comprends pourquoi tu aimes le feu, vu comment tu as enflammé mes joues d’un simple geste.. »

Elle l’avait dit tout haut non ? Oui complètement. Se rendant compte de son erreur, elle plongea son regard au fond de sa nouvelle flûte de champagne. C’était la combientième déjà ? Elle ne les comptait plus. Mais quelle idée, quelle idée. Et puis pourquoi elle avait joué à un jeu si dangereux hein ? Parce que c’était drôle. Pas d’autre raison.

Paul continuait de contrôler la conversation, il savait y faire, pas comme cette gourde qui ne faisait que boire et être passive, t’es censée être top voyons !

« Haha, mignonne, tu es certain d’avoir vraiment connu Ruby ? Elle est mignonne… J’étais préfète à l’époque puis j’ai fait un voyage avant de venir ic… »

Elle s’arrêta. Un frisson parcourut tout son corps. Un bars. Elle venait d’avoir un troisième bras. Au niveau des côtes, et il descendait toujours plus loin vers les enfers. Il se saisit aussi de sa main ainsi. Mayday mayday, pourquoi allait-il déjà aussi loin ? On doit dire quoi dans ces cas là pour mettre une pause ? On dit pouce non ?

Mais Kaeko ne réfléchit pas plus loin. Elle se leva d’un bond, avant de se rendre compte de ce que signifiait ce bond. C’était un rejet. Merde merde merde, il allait le prendre mal, vite une diversion. Sans fantôme c’était difficile mais elle pouvait le faire.

Un sourire.

Elle posa sa flûte encore remplie sur la table et en profita pour se pencher, proche, très proche, trop proche du visage de Paul. Ses lèvres effleurant presque les siennes. Les mains sur les cuisses du monsieur encore assis.

« Pardon, je n’ai pas l’habitude de tant de contact, ne m’en veux pas.. »

Et elle se retourna, le cœur s’arrachant presque de sa poitrine, pour reprendre son verre. Elle resta debout à reprendre une lapée de cette drogue légale. Bon, il n’allait pas être vexé au moins comme ça non ? On va dire que non. Enfin espérons le.

Tandis qu’elle buvait, il lui fit une proposition, celle de danser immédiatement. Alors, comment dire. Kaeko et la danse, ce n’était pas une très grande histoire d’amour. Alors sans musique c’était encore pire que tout. La brunette voulut répliquer mais un chevalier sauvage apparut.

Il était essoufflé.

Mais toujours rose. Toujours lui.

Cael.

Il la libérerait de ce jeu dans lequel elle était allée beaucoup trop loin sans vraiment le vouloir. Mais il était beau, sentait bon et savait la brosser dans le sens du poil pour l’amadouer. Qui aurait dit non à ce fuit défendu (pas Adam en tout cas).

Il s’excusa platement du retard. Yuna ? Ce n’était pas Sirius qui l’avait abordé avant ? Boah on s’en fout. Il était de retour (pour jouer un mauvais tour, on connaît la rengaine merci), et c’était pour le mieux. La brune allait enfin cesser d’être puérile et redevenir elle-même, dérangée.

« Je t’écoute mon cher Cael ? »

Il eut du mal. Les mots s’étouffaient dans sa bouche et elle le voyait. C’était si gênant que cela de danser avec Kaeko ? Elle lui faisait si honte qu’il n’osait pas lui demander ? Pauvre petit. La brune sourit, encore plus, comme si elle était sur un nuage, un ami et un amant qui choisir. Elle se tourna vers Paul puis une nouvelle fois sur le rose qu’elle attendait tant.

« Tu me permets juste un truc ? » demanda-t-elle à Cael avant de faire une chose absurde, totalement inattendue, même pour elle.

La jeune adulte fit un pas qui la rapprocha de Paul. Puis un autre où ils étaient très proches. Et enfin un dernier. Elle prit le visage du jeune dans sa main droite et avec un sourire malicieux, elle l’embrassa. (ET LE CONSENTEMENT BORDEEEEEEL).

« Désolée, on se verra une prochaine fois, sans les artifices, je pense que je ne t’attirerais plus autant. Omega te donnera mon numéro, si un jour tu veux qu’on se revoit. »

Au moins il avait le choix. Omega, devait être planqué dans une ombre quelconque, caché de la vue de Cael pour ne pas qu’il soit effrayé, on ne veut pas une nouvelle catastrophe comme en début de soirée.

Et elle partit, sourire aux lèvres, vers Cael. Elle lui prit le bras pour l’emmener plus loin.

« Quelle question évidemment que je veux danser avec toi, on a un paquet de temps à rattraper tous les deux tu ne penses pas ? »

Elle ne risquait rien avec Cael, puisqu’il était avec Eryn, n’est-ce pas ? Pas de jeu dangereux ici bas, quoique.


Une ombre apparut derrière Paul. Furtive, vivace. L’ombre dégagea un sourire malsain et une aura meurtrière envers le garçon. Omega n’était pas ravi qu’il lui pique ainsi SA dresseuse. Mais les ordres étaient les ordres. Il lui laissa sur les jambes un papier avec un numéro.

Et il disparut.

Le drama était fini maintenant, non ?

Musique d'ambiance toussa

HRP :
Kaeko est toujours avec Paul en train de faire des goblinages

ça se tourne autour un peu beaucoup passionnément à la folie, pas du tout?

Kaeko boit toujours plus

Un Cael sauvage apparait

Kaeko fait le choix de partir avec

Mais elle ne laisse pas Paul sans rien, elle lui laisse quand même son numéro d'Ipok (c'est une gentleman m'voyez


Event #2 - Valse Glacée - Page 4 Espeon_la_by_GoldFlareonEvent #2 - Valse Glacée - Page 4 Giratina_la_by_GoldFlareon
Thésée Coursevent
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8304-562-thesee-coursevent-bimbadabim-bimbadabadaboum-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8314-thesee-coursevent-phyllali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 1560964883-icon
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Alola
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 2626
Points d'Expériences : 389
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 1560964883-icon
8
Alola
16 ans
21
2626
389
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 1560964883-icon
8
Alola
16 ans
21
2626
389
Thésée Coursevent
est un Pokeathlète Médecin
Lorsqu’Angel annonça à Thésée qu’il passerait la soirée du nouvel an en compagnie de Ranya, celui-ci senti une désagréable douleur dans la poitrine. Il aurait aimé comprendre pourquoi ça le dérangeait autant que son ami sorte avec son autre amie, mais cela le dépassait. Alors, il reprit sa vie normalement : joua au foot, soigna son Togepi, s’occupa de ses œufs, fit un cache-cache avec Ilea,… Pourtant, à chaque instant il n’arrivait pas à se retirer de la tête que Ranya allait avec Angel au bal. A côté, lui n’avait toujours aucune partenaire. Il shoota dans un caillou pour exprimer sa rage et pesta comme un petit Hélionceau en rogne.

- Grrr… Angel aurait pu me prévenir qu’il allait demander à Ranya avant de le faire.

Qu’est-ce que ça aurait changé ? Absolument rien. Il serait allé la voir et le petit Phyllali que tu es se serait retrouvé dans l’exacte même situation. Le sel était pourtant fort en lui. Et un profond désir de le déverser l’habitait. Mais les personnes à qui en parler ne se bousculaient pas au portillon. Il y avait Angel et Ranya, mais pour des raisons évidentes, il préférait les éviter. Ensuite il y avait Ilea, sauf que Thésée préférait crever que lui parler de ce qu’il ressentait. La vile adulte s’en serait servie contre lui et il refusait de l’aider dans son entreprise de destruction de sa famille. Le seul qu’il lui restait… C’était Nico.

- Pff… Je crois que j’ai pas le choix. Ronchonna Thésée devant la porte de la chambre du mécanicien.

Les deux ne se connaissaient pas très bien, leur seul point d’attache étant Ranya et leur dortoir. Mais Thésée savait que Nico était quelqu’un de fiable. Jamais il ne lui jouerait un tour dans le dos, donc même si ça le gênait, il pouvait lui faire confiance. Il toqua à la porte du faux blond. Le stress grimpa en flèche lorsque celle-ci s’ouvrit pour laisser entrevoir le visage blasé de Nico.

- Hum… Je peux entrer ?! A moitié demandé sur le ton d’un ordre, Thésée ne laissa pas trop le choix à son interlocuteur. Le rouquin était venu seul, sans aucun Pokémon, ce qui témoignait de son désir de garder ce qu’il avait à dire à un nombre de personnes très restreint… A savoir Nico, et uniquement Nico.

Au début, il fit les cent pas dans la chambre. Se lancer était difficile. Il avait longuement réfléchis à ce qu’il pouvait et allait dire, mais sur le coup les mots ne venaient pas. Du moins, ils se baladaient gaiement dans sa tête et refusaient de sortir. Finalement, il s’arrêta et s’assit sur le lit de Nico en se prenant la tête dans les mains.

- Raaaah, pourquoi c’est si dur à dire… A un moment, il fallait se lancer. Courage ! Nico, je crois que je crush sur Ranya. Pfiouuu, c’était sorti. L’affirmation n’était pas aussi brute que d’habitude, car lui-même n’était pas certain de ce qu’il ressentait. A la vue de ses symptômes, il en était tout de même quasi certain. Écoute, Angel va avec elle à la soirée du bal et j’ai personne pour m’accompagner. Donc tu vas être mon cavalier, ok ? Aaaaah, voilà qui lui ressemblait plus. Merci Nico, tu me sauves. Soit prêt, je passerais te chercher à vingt heures !

Le blond avait-il son mot à dire ? Visiblement pas. Mais il pouvait s’estimer heureux que Thésée se soit confié à lui. C’était une preuve brute de confiance et rares étaient les élus à pouvoir recevoir cette marque. Après, est-ce que Nico s’en moquait ? Très certainement. C’était aussi une des raisons qui en faisait le meilleur des confidents. Parfois, on a juste besoin d’une oreille pour écouter. Thésée faisait partie de ces personnes tant qu’il n’était pas fixé sur ses propres sentiments. Néanmoins, il ne l’aurait pas avoué, mais il aurait apprécié recevoir un conseil pour l’aiguiller dans sa quête.

Le jour J, le rouquin toqua à la porte de Nico, pile à l’heure qu’il lui avait donné. Derrière lui, Mark, Victor et Caleb, respectivement son Méios, Miaouss d’Alola et Baggaïd, attendaient en costume. Lui aussi en portait un, plutôt classique et un chouïa trop grand. Forcément, pauvre qu’il était, il avait pris dans les secondes mains le premier qui était à la portée de son budget. Avec Nico, ils rallièrent le palais de glace dans l’un des traîneau mis à la disposition des élèves. Ils avaient loupé l’heure de l’ouverture, mais pas celle du lancement du bal. En tout cas, à l’intérieur c’était déjà l’effervescence. Il essaya de repérer Ranya et Angel du regard, mais ne les vit pas dans la foule. Les deux Phyllali avaient l’air perdu à l’entrée de cette salle de réception. Thésée inspira profondément et souffla longuement pour expulser son angoisse.

- Ils vont bientôt lancer le bal, tu m’aides à trouver Ranya ?

A seulement quelques minutes de l’heure fatidique, cette mission semblait impossible, avec ou sans l’aide de Nico. Cela n’empêcherait pas Thésée d’essayer, sauf si le mécano avait mieux à lui proposer ou quelque chose à lui demander.


HRP :
Thésée invite Nico au bal.
Sur place, Thésée lui demande de l'aider à trouver Ranya.
Il est accompagné de son Méios, Miaouss d'alola et Baggaïd.


Dernière édition par Thésée Coursevent le Lun 3 Fév - 23:50, édité 2 fois


chaque personne qu'on s'autorise à
aimer
est quelqu'un qu'on prend le risque de
perdre
Bouddha Socket
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7091-bouddha-socket-vague-a-larmes-termine#72104
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6478-bouddha-socket-phyllali-uc
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 1549924579-bouddha
Taille de l'équipe : 4
Région d'origine : Alola
Âge : 17 ans
Niveau : 16
Jetons : 284
Points d'Expériences : 331
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 1549924579-bouddha
4
Alola
17 ans
16
284
331
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 1549924579-bouddha
4
Alola
17 ans
16
284
331
Bouddha Socket
est un Pokeathlète Médecin



Bouddha bafouillerait.

Si il était capable de sortir au moins un son de sa gorge actuellement. Il ouvrit la bouche, bêtement, avant de la renfermer sans prestance. Ses deux noisettes se posèrent à nouveau sur les fleurs qui couronnaient sa reine. Des perces-neiges... Il n'y avait que Quitterie pour y penser. Pour être aussi prévenante envers ses jolies fleurs blanches. Et alors que sa cavaliére forcée levait les yeux vers le ciel, Bouddha baissa les siens vers elle : l'éclat des pupilles aussi vertes que le pokémon représentant son propre dortoir, on s'y perdait comme dans une forêt si il ne ressortaient pas avec autant d'intensité. Noyé dans une plaine blanche, parsemée de tâches de rousseur. Douce, sensible, exigeante mais aussi mignonne.    

Et Bouddha se mit à rougir. Mais pourquoi donc pensait t'il à ça ? Oh ça... En vérité, il le savait. C'était fini le temps des questions, et si au final Blue et 203 avait raison. Si au final il avait eu tord. Si au final toutes ses disputes et débats avaient eu un but bien précis : lui ouvrir les yeux, lui ouvrir le coeur. Il entendait encore leur voix...

T'es grave piqué mec.

Cette voix incessante qui remontait le long de ses pensées et...

Oh calme toi mec, c'est vraiment moi : 203. Dans tes pensées, tu sais ? Abruti.  

Bouddha tchippa malgré, lui. Avant d'envoyer un regard paniqué vers Quitterie. Il ne faudrait pas qu'elle puisse penser que ça lui était destiné... Il ne faudrait pas qu'elle puisse penser qu'il est plus bizarre que d'habitude. Ressentait t'elle sa tension et son stress ? Elle qui était si emphatique. Remarquait t'elle qui la trouvait si jolie ce soir qu'il ne pouvait pas la quitter des yeux ? Ou était t'elle trop occupé à rappeler à l'ordre son pokémon - fichu pokémon qui lui avait fait des faux espoirs ?

Soudainement Blue proposa de boire, vite suivie par l'amie de Kiki et c'est seulement quand cette derniére obtempéra que Bouddha se mit à suivre les trois filles, comme un joli petit couaneton.

Blue servit les verres et but avec aisance.
Alyssa la talonna, mais n'eut pas la une descente aussi rapide.
Quitterie dégusta l'alcool et grimaça.
Bouddha haussa les épaules et porta le verre à sa bouche.

C'était... Chaud. Brûlant. Et il eut l'impression qu'il cracha ses poumons alors que ses intestins se repliaient sur lui-même et qui se mit à tousser comme un bulldozer face à des militants attachés à des arbres.

Blue lui tapa dans les épaules :

-Fais pas le mec pour nos beaux yeux, on sait bien que tu bois que ça.

Puis elle lui tendit un lait de soja-fraise. Bouddha attrapa le verre en grommelant sous les rires d'alyssa et de blue, il le sirota en rougissant, regardant kiki droit dans les yeux.

Un autre coup de coude, lui cogna le verre contre les dents. Et blue disparut emmenant la blonde dans son sillage.

Wink wink. Haussement de sourcils. Danse lascive. Ok merci blue pour la discrétion, le message était passé... L'alolien se retourna vers son crush et toussota de gêne, alors qu'elle observait leurs deux amies et son propre pokemon. Il bégaya un "oui ahaha". Et kiki le remercia pour l'oeuf offert a Noël. Bouddha rougissa de plus belle, il l'avait oublié cet oeuf... Offert dans un réflexe idiot. Comme si il fallait absolument que quitterie aient le meilleur cadeau de Noël. Comme si il...

Ok boubou, te relâches pas. C'est le moment, déclares lui ta flamme. l'encouragea 203.

Ok. Ok.

Ok.

Bouddha inspira un grand coup. C'est maintenant. Il devait le dire...

-Quitterie, a propos de cet oeuf... Il y a une raison pour laquelle je te l'ai offert. Quitterie je voudrais être... Euh... Veux-tu...

Ma petite amie ? L'amour de ma vie ? Ma compagne de gobelinage ? Ou... Tout simplement : je t'aime. Allez boubou c'est pas trop compliqué. You can do it. On est tous avec toi. Tu peux le faire. C'est juste des mots. Non ?

-.. Être ma meilleure amie avec blue ? déclara t'il a toute vitesse.

...

Non.

Alors comment dire...

Non mais putain

Bouddha s'était trompé de mots. De beaucoup de mots. Et la seule réaction logique a ça, était sans doute celle de 203 :

Non mais quel loser.


HRP
Tenue de Bouddha

Bla bla bouddha kiki
Bouddha essaye de reveler ses sentiments a kiki
Il se plante et se met dans la friendzone tout seul
Valse glacée  


Dernière édition par Bouddha Socket le Lun 13 Jan - 1:04, édité 1 fois
Nico Anderson
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6773-nico-anderson-phyllali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 BHJ0np
Taille de l'équipe : 8/12
Région d'origine : Alola - Ho'ohale
Âge : 14 yo
Niveau : 20
Jetons : 104
Points d'Expériences : 502
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 BHJ0np
8/12
Alola - Ho'ohale
14 yo
20
104
502
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 BHJ0np
8/12
Alola - Ho'ohale
14 yo
20
104
502
Nico Anderson
est un Scientifique Mécano



valse glacée
On toque à la porte de Nico. Il est étonné. Faut dire que Nico, c’est pas exactement le type le plus populaire de l’académie et que les visites, c’est rare. Peut-être quelqu’un pour Cael ? Pourtant, à cette heure là, Cael n’est jamais au dortoir. Trop vagabond comme type. Du coup, que faire ? Ouvrir la porte semble être un bon début mais heureusement (?) pour Nico, l’invité non désiré entre sans prendre de pincettes et oh, un des amis de Ranya.

Concrètement, sur le papier, Nico pourrait dire de Thésée et Angel qu’ils sont ses amis aussi. Si Nico était un être normal, il le ferait probablement et aurait fait en sorte que ce soit réciproque. Malheureusement pour l’univers entier, Nico est un être un peu étrange qui se contente de regarder Thésée entrer dans son espace personnel avec des yeux de merlan frit étonné.

Pas qu’il ne les apprécie pas hein, mais c’est les potes à Ranya. Et si certes, Ranya est son amie, les deux autres … pas sur qu’il puisse les considérer de la sorte. Ils sont des … connaissances améliorées ? Encore une fois grâce à la blonde qui traîne le geek dans certaines de leurs aventures et les repas en bande.

Ça gène toujours un peu Nico. Vraiment hein, c’est pas qu’il les aime pas ou veut pas les connaître, c’est juste qu’ils sont tellement … opposés à lui en fait. Et un peu construit sur le même modèle que les abrutis qui l’ont emmerdés pendant sa scolarité classique. Avant qu’il ne parvienne à convaincre sa mère de le laisser étudier depuis la maison.

Et puis c’est pas comme si, de base, Nico était très pro dialogue et discussion avec les autres …

Bon. Ça commence à être un peu long le blanc là. Entre le bonjour à peine prononcé de Nico et Thésée qui semble se tourner la tête dans tous les sens pour résoudre une équation bien au dessus de son niveau (Auquel cas, il peut demander à Nico, il parviendra sans doute à la résoudre. Tant que c’est bien des maths et pas une métaphore bizarre.) les deux loustics n’ont pas une conversation très passionnantes.

Faut dire, encore une fois, que c’est Ranya qui les relie en général. Et que dans les quelques occasions où Nico rejoint le quatuor, c’est à peine si il parle. Alors là, engager la conversation ? Hors de question. Il préfère fixer son poster en édition limitée de Breath of the Pikachu.

Puis, enfin, Thésée prend son courage à deux mains et lui déballe ce qui lui pèse sur le cœur ! Séquence émotion, c’est partit !

Il a un crush sur Ranya. Nico bat des paupières. Attend un peu. Et … c’est tout ?

Bon ok, ça parait être une réaction de connard mais comprenez bien. Un type que vous connaissez à peine débarque sans s’annoncer dans votre chambre pour vous dire qu’il a un crush sur une amie commune, la seule réaction viable c’est d’hausser les épaules nan ? Nan, peut-être pas. Mais en tout cas c’est celle de Nico.

Et le pire c’est qu’il continue. Raconte qu’Angel a déjà prit Ranya comme cavalière pour le bal et que Nico est désormais le cavalier de Thésée pour qu’il puisse lui courir après. Ok. Dans l’ordre : Angel aussi a un crush sur Ranya ? Est-ce que Nico a un crush sur Ranya ? Est-ce que tous les garçons qui abordent Ranya ont un crush sur Ranya ? Probablement non à toutes ces questions. Ensuite, un bal, très bien, mais quel bal ? Histoire de pas passer pour le véritable homme des cavernes qu’il est, il note de regarder plus tard sur internet et de ne pas demander directement à Thésée. Enfin, pourquoi lui en tant que cavalier pour Thésée ? Pour que ce dernier en soit arrivé à demander à Nico … C’est qu’il est sacrément perdu. Pauvre type.

Nico se contente donc d’hocher la tête pour accepter l’invitation. Carrément plus simple que de lui dire non. Si on satisfait les envies des gens autour de nous, ils ne poursuivent généralement pas la conversation. Et une nouvelle fois, cette grande technique d’esquive fonctionne puisque Thésée se lève et quitte sa chambre.

Nico soupire.

Enfin.



On toque à la porte.

Cette fois, Nico sait à peu près à quoi s’entendre.

Attention, soyez surpris et ravis et étonné mais c’est bel et bien un Nico en costume qui ouvre la porte à Thésée. Il a hésité pourtant, à s’en battre complètement les parties mais il s’est dit que c’était quand même un manque de respect trop gros. Il a donc sortit le costume soigneusement envoyé par maman quand elle a apprit qu’il allait à un bal et il l’a enfilé, impeccablement. Faut dire que même si Nico préfère ses gros sweats aux chemises bien ajustées, il reste le fils d’un type important et les réunions de pingouins, il en a malheureusement subit bien trop.

Seul son Miaouss est de la partie et il rejoint sans trop de mal l’équipe de son cavalier. Les deux garçons, après les salutations d’usage, s’engagent dans l’ascension vers le château dans un silence un peu gênant.

C’est terrible mais bon, ils ont pas grand-chose à se dire au final …

Une fois dans le château, la gêne intense que ressent Nico se dissout un peu. Pour que son anxiété sociale prenne le dessus. Super. Il y a beaucoup de trop de monde. Il veut mourir. Il déglutit, triture ses manches et se contente, encore une fois, d’un hochement de tête pour indiquer à Thésée qu’il va l’aider.

Aller, combien de temps va-t-il être forcé de rester avant de pouvoir partir sans sembler être un total connard ?



HRP :
- nico est invité par thésée
- nico va au bal avec thésée
- nico il veut pas être là
- savenico2k20




easy mode


atelier
Dakoy Ra
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8162-556-dakoy-ra-quand-l-eau-est-a-12c-il-faut-s-attendre-a-ce-qu-elle-soit-froide-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8229-dakoy-ra-voltali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 K1gt
Taille de l'équipe : 6 +2
Région d'origine : Sinnoh - Joliberges
Âge : 15
Niveau : 16
Jetons : 2384
Points d'Expériences : 304
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 K1gt
6 +2
Sinnoh - Joliberges
15
16
2384
304
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 K1gt
6 +2
Sinnoh - Joliberges
15
16
2384
304
Dakoy Ra
est un Pokeathlète Médecin
Récapitulons la scène, un instant. Deux médecins qui luttent ensemble pour s'occuper d'une personne en grande souffrance, et petit détail bonus : à quelques pièces de là, une femme pleure sans trop savoir comment la personne souffrante va ressortir de tout ça. Et contre toute attente, non, ce n'est pas une opération ! C'est à s'y méprendre, mais en étant un chouilla observateur, on constate qu'il n'y a pas de table pour allonger le patient ! Et oui, clairement c'est la seule différence. Après tout, Idalienor a carrément apporté sa trousse de soin et il fait aussi froid que dans un hôpital, on en voudrait à personne de confondre les deux scènes.

Mais maintenant que tout le monde est sûr de ce qu'il lit, nous allons pouvoir reprendre.

Ouais, l'incrust' avait peut-être été un poil maladroite, mais au moins Dakoy avait réussi a être intégré dans la conversation ! Son homologue médecin ajouta sa propre réponse, sûrement bien plus poignante que la phrase improvisée du blond. Ouais, elle était carrément meilleure en fait. Speech lvl 100, Restoration lvl 100. Après ce déferlement galvanisant, quelques silencieuses secondes s'écoulèrent, le temps de laisser le rose emmagasiner tout ce soutien. Et de toute façon, ils avaient tous les deux vider le chargeur de compliments qu'ils s'étaient improvisés, donc autant en profiter pour recharger. Ils avaient repoussé l'invasion imminente de désespoir qui risquaient de déferler, mais rien ne garantissait qu'ils n'allait pas devoir affronter une nouvelle vague... Ou pas.

Alors que Dakoy s'attendait à encore plus de larmes et de lamentations, les éclats de rires du ranger lui coupèrent l'herbe sous le pied.

"Vous êtes incroyables, vous le savez ça ?"

Euuuh non. Parce qu'il y avait pas grand chose d'incroyable à juste débarquer et balancer une phrase en fait. Mais cela faisait quand même très plaisir à entendre ! Dakoy rendit son étreinte à son ami. C'était vraiment préférable de le voir comme ça... Au moins, Dakoy savait que s'il devait prendre un jour une autre voie que la neuropsychologie dans la médecine, il avait de l'avenir en cardiologie.

Alors que tout semblait réglé, le roi des c- coordinateurs ! J'ai dit coordinateur !- fit son entrée (techniquement la deuxième de la soirée, mais déjà Dakoy avait raté la première, et elles étaient toutes tellement remarquables de toute façon...) Au bout d'à peine trois phrases du Don Juan, le blond dut se retenir d'exploser de rire au moins aussi fort que Cael quelques minutes plus tôt. Sérieusement, il pensait ce qu'il disait là ? Ce mec n'était pas un clown, mais le cirque tout entier !
Dakoy pensait être arrivé au bout de ses peines (ou plutôt de sa joie), mais c'était sans compter sur un ranger que rien ne pouvait arrêter, en cet instant. Lorsque celui-ci se rua sur Sirius pour lui voler un baiser, le blond ne put se contenir. Il n'eut que le temps de se retourner par politesse avant de rire à gorge déployée. Sans doute une conséquence du stress de la situation qui s'envolait un peu trop vite, mais toujours est-il que c'était trop pour lui, dans le bon sens du terme. Le rose s'éclipsa ensuite, laissant les trois autres en plan (surtout Sirius).
Le fou rire passa de lui-même. Bon, problème réglé, il était temps de se reconcentrer sur le déroulement de la soirée. Pour les moins perspicaces, il fallait qu'il retrouve Ana. Le médecin salua (et remercia, une scène comme ça, il allait s'en souvenir un moment) les deux dernières personnes restantes avant de partir par le même endroit que Cael juste avant.

A bien y réfléchir, cette scène avait vraiment détendu Dakoy. Il venait de se rendre compte qu'il avait passé le court moment de complicité qu'il avait eu avec Ana à se poser des questions comme si la soirée que lui passait était plus importante que celle des autres. En fait, beaucoup ici vivaient quelque chose de fort. Il n'était pas le premier épris d'amour, et encore celui qui avait le plus de quoi se tourmenter. Donc non, ça soirée n'avait pas le droit d'être autrement que géniale.
En retournant dans la grande salle, il força un message télépathique. Etant donné son peu d'expérience en la matière, tous les pokémons psys des alentours risquaient de le recevoir, mais tant pis. Au moins, Yuddh devrait l'entendre.

Yuddh, tu peux me dire où est Daya ?

Quelques secondes s'écoulèrent, le temps sûrement pour le Kirlia de mener à bien sa recherche.

En cuisine, il réapprovisionne son plateau

Parfait, dis-lui de me réserver deux coupes d'un alcool sympa, et de me les apporter lorsque je serai avec une fille, on devrait se retrouver au buffet. Merci

Bah oui, quitte à faire employer ses pokémons pour le service, autant en tirer avantage !
Le médecin reprit donc place là où il avait quitté Ana un peu plus tôt, attendant le retour de sa belle en profitant des amuse-gueules. Espérons que tout se soit bien passé de son côté, à elle aussi...

Résumé :
Sauvetage réussi. La cible a été secourue avant son extraction. Rompez, soldats.
Dakoy retourne donc au buffet pour attendre Ana et debriefer (et aussi se noyer dans ses yeux, toutes ces conneries...)


Dernière édition par Dakoy Ra le Dim 12 Jan - 15:44, édité 1 fois


Récompenses Soirée Halloween 2019 P8X21eb
Témoin-clé
⇒Le fait qu’il découvre tous les cadavres possibles et imaginables doit forcément cacher quelque chose, vous ne croyez pas ?
Peut-être est-ce juste le fruit de sa petite expérience des jeux Professeur Layton, ou peut-être est-ce autre chose...
Cloé Nosya
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6682-457cloe-nosya-souvenirs-souvenirs-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6718-cloe-nosya-mentali
Taille de l'équipe : 5+1 oeuf
Région d'origine : Rhode
Âge : 13
Niveau : 13
Jetons : 187
Points d'Expériences : 548
5+1 oeuf
Rhode
13
13
187
548
pokemon
5+1 oeuf
Rhode
13
13
187
548
Cloé Nosya
est un Coordinateur Éleveur
A la bourre, juste à la bourre rien de plus à dire. Ce n’est pas le genre de Cloé d’être en retard, mais enfilé sa robe dans un coin discret avant de rentrer du château dans le froid par-dessus des vêtements avant de chercher désespérément un accompagnateur pour le bal.

Oui, oui, un accompagnateur. Cloé ne savait absolument pas danser, ni même se comporter de manière éduquée. Vous vous attendiez à quoi c’est une campagnarde la gamine. Elle son éducation c’est Rhinocorne au petit dej, à midi et le soir même la nuit parfois.

Pour ça qu’elle cherchait un gars qui pourrait passer pour son père, comme ça elle ne serait pas obligé de danser et pourrait se gaver de sucrerie avec ses Pokémons.

Kenaï fu le premier à trouver la perle rare, un type bon un peu jeune pour être son père, et puis son père est grave plus cool et beau que lui. Mais un faux grand frère ça passe. Il l’attrapa par le col et le présenta à Cloé.

-Il est parfait ! Merci Kenaï ! Bonjour monsieur, vous voulez bien m’accompagner au bal ? Je danse pas par contre.

Cloé et son innocence, ou Cloé et la délicatesse.

Elle le tira devant l’entrée sa robe rose pastel trainait sur les marches et couvrait sa pire de bottes de courses au pied. Elle trouvait ça bien plus confortable que des chaussures habillés donc pour couvrir les bottes, elle avait choisi une longue robe. Son sac à main comprenant le repas de Zen son Glouptit et ses pokémons sur sa ceinture sous sa robe. Seul Ursaring et Amethy l’accompagnaient à l’entrée.

Les vigiles firent leur travail à l’entrée.

-Contrôle des sacs.

Cloé ouvrit le sien en souriant. Les vigiles lui confisquèrent immédiatement le sac.

-HE MON SAC !!!!

-Ecoute petite ton sac est bourré d’explosif et d’acide alors non tu ne rentre pas avec ça.

-Mais vous racontez quoi ? J’ai juste de la nitroglycérine, de la thermite, de l’oxygen liquide, et de l’ octonitrocubane. C’est les bonbons pour mon glouptit. Il digère pas le lait. Et j’ai pas envie qu’il me réclame à manger et que j’ai rien sur moi. J’ai pas envie qu’il tombe malade.

-Glouptit ou pas Glouptit c’est interdit, une petite fille de ton âge ne devrait pas avoir ça en sa possession. Tu les a eu ou d’ailleurs ?

-Bah je suis allé en pharmacie et un monsieur m’a redirigé dans un endroit de la ville avec pleins de maison en tôles et y avait aussi pleins de gens à moitié nu dans les rues et désorienté.

Le vigile ne savait pas quoi répondre.

-Du coup je peux le prendre mon sac ?

-Le sac oui mais je confisque les produits…

-Mais euh… Vous me les gardez de côté hein ? Comme ça si Zen à fain il pourra venir manger.

-Mais oui ne t’en fait pas. Tiens voilà ton sac et passez une bonne soirée.

-A tout à l’heure.

Ils rentrèrent dans le château de glace et Cloé se retourna vers son accompagnateur.

-Bon ben merci de m’avoir permis d’entrer, moi j’ai faim et je vais manger un peu. Bonne soirée à vous monsieur.

Elle partit suivi de ses Pokémons en quête du précieux buffet tout en regardant les décorations. Cloé peut habituée à tout ça avait des étoiles dans les yeux. C’était sur elle allait passer une bonne soirée.

HRP :
-Kenai kidnappe Koga est en fait le cavalier forcer de Cloé (juste pour passer l'entrée)
-Elle se fait confisquer des produits chimiques dangereux par les gardiens à l'entrée
-Elle va au buffet de remplir l'estomac en ayant absolument rien à faire de Koga qui lui à permis d'entrer




Event #2 - Valse Glacée - Page 4 P8X21eb
Akloé Ga Kill

⇒Ce n’est pas parce qu’on est petite, qu’on ne peut pas être dangereuse...Il suffit juste d’un Katana.
Quitterie Aédé
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8387-quitterie-aede-music-to-my-eyes
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8395-quitterie-aede-givrali#85090
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 2AxV8
Taille de l'équipe : 5 + 1
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 11
Jetons : 942
Points d'Expériences : 224
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 2AxV8
5 + 1
Unys
16 ans
11
942
224
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 2AxV8
5 + 1
Unys
16 ans
11
942
224
Quitterie Aédé
est un Scientifique Mécano


Bouddha n'est pas dans son état normal. Je le remarque bien. Mais j'essaye de ne pas spécialement y prêter d'attention. Il est étrange de base, ce qui a le don de me faire rire et c'est d'ailleurs pour ça que j'aime bien rester avec lui et Blue. Non, là, c'est différent. Mais peu importe. Il est peut-être malade ? Ou il n'aime pas la foule ?

Il ouvrit enfin la bouche. Depuis une bonne dizaine de minute, j'avais l'impression de parler à un mur. Mais je serre un peu plus fort mon verre. Mon cœur s'accélère. Oula. Mais il dit quoi là ? Veux-tu... ?

...

Je serre la mâchoire, j'ai l'impression que mon corps entier se contracte. Je regarde droit devant moi, comme hypnotisé par le merveilleux pilier à côté de l'entrée.

...

« Hein ? » dis-je automatiquement.

Je me détends en quelques secondes, me tournant vers Bouddha en haussant un sourcil. J'étouffe un petit rire.

« Pardon, je suis désolée. Mais ne te mets pas dans un état pareil pour ça, tout va bien, hein. »

Je pose ma main sur mon épaule en lui souriant.

« Et, euh.. On est déjà un peu meilleurs potes avec Blue, non ? Donc bah... Oui ? »

Je ne comprends absolument pas la raison de cette question. On est plus en primaire, ça ne se demande plus vraiment si on est "meilleur ami" ou non. On l'est ou on ne l'est pas. Je trouve ça étrange. Mais ça pique ma curiosité.

« Y'a un truc que tu voudrais me dire dont tu n'oserais pas me parler ? »

Je bois une nouvelle gorgée d'alcool. Je commence petit à petit à m'habituer au goût. Je trouve toujours pas ça spécialement bon, mais je m'y accommode.

« Tu peux tout me dire, tu sais, je te jugerais pas. »

Loin de là. Je sens bien qu'il y a quelque chose qui ne va pas. Mais je ne saurais pas dire quoi. Il a peut-être des problèmes familiaux ? Il est amoureux de Blue ? Il est allergique à mes fleurs du coup ça le dérange ? Il veut reparler de ce qu'il s'est passé en octobre dernier ? Je ne sais pas. Et ça m'énerve de ne pas savoir. C'est mon ami, j'ai envie de comprendre pourquoi il semble si stressé ou tracassé. Je l'incite du regard à me parler, affichant toujours un sourire compatissant.

hrp :
Kiki comprend pas trop Boubou. Du coup, elle creuse pour savoir ce qui le tracasse.

(Vas-y Boubou, on croit en toi.)


©BBDragon
Ana C. Gladio
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 KJ2xK
Taille de l'équipe : 20
Région d'origine : Alola
Âge : 16 ans
Niveau : 54
Jetons : 489
Points d'Expériences : 1570
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 KJ2xK
20
Alola
16 ans
54
489
1570
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 KJ2xK
20
Alola
16 ans
54
489
1570
Ana C. Gladio
est un Coordinateur Performer


Je me tourne vers Max et l'écoute. Yuna a de la chance de l'avoir comme colocataire. Elle a l'air profondément gentille. D'un côté, ça me rassure de savoir qu'elle est aussi présente pour ma meilleure amie. Je confirme ce qu'elle dit en hochant doucement la tête. Yuna me remercie, je lui souris. Bien évidemment que je serais là pour elle, c'est naturel.

« Oui, bah désolée mais voir les gens auxquels je tiens pleurer, ça me donne envie de pleurer. » dis-je en ravalant mes larmes.

Et c'est déjà un exploit qu'aucunes d'elle n'aient coulées. Je me redresse un peu et respire un grand coup. J'ai super chaud alors qu'on est à l'extérieur, c'est horrible. Les émotions, quel bordel. Après quelques échanges avec Max -qui me redonnent encore envie de pleurer mais je fais genre de rien- Yuna décide que c'est l'heure de boire et de danser. Et je valide complètement l'idée. Enfin, faudrait-il d'abord que je retrouve mon cavalier. On doit débriefer. Parce que lui est allé voir Cael et j'aimerais au moins avoir le point de vue du machin rose. Mais une fois de plus, le drama sonne à la porte. Comme si il n'avait pas déjà assez envahi cette soirée. Une fille court dans notre direction, ses talons martèlent le sol, elle est essouflée, en pleurs. Mais qu'est-ce qu'il lui arrive ? Elle s'excuse de nous déranger et baragouine une histoire que je comprends à moitié. Je fronce les sourcils.

« Je crois que son nom est Cael. »

J'écarquille les yeux. Je regarde l'inconnue. Puis Max. Puis Yuna. Ma mâchoire se serre. Oh. La. La. La bleue s'enflamme et se jette sur la jeune fille, l'attrapant par le col de sa robe pour la soulever, presque en la faisant passer par dessus le balcon. Je retiens un cri, plaquant mes mains sur ma bouche. Je coupe ma respiration, c'est la première fois que je la vois autant remontée. Finalement, l'armoire à glace, c'était bien aussi.. Non, refouler ces sentiments, ce n'est pas une bonne chose mais trop les exprimer et se laisser dominer par eux, c'est pas ouf non plus.

« Yuna.. » dis-je en m'avançant légèrement vers elle pour tenter de la calmer.

L'histoire de cette fille n'avait ni queue ni tête, certes, mais de là à la faire passer par dessus le balcon.

« Yuna, je t'en prie, calme toi.. »

Elle finit par laisser retomber lourdement la fille sur le sol avant de s'éloigner pour rentrer à l'intérieur. Je m'avance vers l'inconnue en fronçant légèrement les sourcils.

« Euh.. Ça va ? » dis-je en l'aidant à se relever. « Je n'ai pas spécialement envie de savoir les raisons qui t'ont poussé à mentir, à raconter de la merde sur le dos d'un autre qui ne t'a rien demandé. Surtout en présence de ses amies. Mais ce n'est pas la meilleure façon d'aborder des gens, tu vas juste avoir des problèmes. »

Je souffle du nez avant de me détourner pour suivre Yuna. Certes, je suis bien moins impressionnante que ma meilleure amie, du haut de mes 1m54. Mais peu importe. Je ne sais pas ce qu'il lui a pris à celle là, mais. Bon, peu importe. Je rentre dans la Grande Salle et accélère le pas pour rejoindre Yuna.

« Je te laisse 30 secondes, je reviens, je dois aller voir quelqu'un. »

Je m'éloigne pour revenir à l'endroit où j'avais quitté Dakoy. Le blond était déjà revenu.

« Re. » dis-je en soupirant. « Sacrée histoire.. Cael a mis un râteau à Yuna, je pense que tu l'as compris. Mais ce qu'il s'est passé là-bas, wow. Et ton côté ? Comment va Cael ? Il avait l'air secoué alors que.. bah, c'est lui qui lui a mis un vent ? »

Il est peut-être sensible. Vu comment Yuna m'en parlait, il doit sûrement tenir à elle, ça doit l'embêter de la faire souffrir.

hrp :
Du cute, puis apparition de Rosa, Ana en pls qui tente de calmer Yuna puis elle aide Rosa à se relever, fais genre qu'elle la sermonne alors qu'elle est pas crédible puis rentre et retourne voir Dakoy.


©BBDragon
Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
GINJI LABELVI

rp commun
« Valse Glacée »


« -… »

J’expire longuement. Un court volute de buée s’élève devant moi, et s’efface presque aussi rapidement. Si je me tiens bien droit, mes bras le long de mon corps et mes mains dans les poches de mon pantalon ne trompent pas : j’ai froid. Certes, depuis le temps, j’ai appris à m’acclimater aux températures hivernales, mais je reconnais ne pas en avoir développé une totale insensibilité pour autant.

Mes yeux scrutent la pénombre en silence. Attentifs au moindre mouvement, ils ne trouvent hélas guère ce qu’ils doivent capter. La neige qui recouvre les terres du Mont Skiddo ont pourtant eu la bonté de nous laisser une piste : fondue et fendue par les pieds des inarrêtables traîneaux, elle est désormais marquée par plusieurs sillons convergeant en deux directions. D’un côté, ils descendent jusqu’au pied de la montagne, de l’autre… Ils mènent jusqu’au palais de glace.

Je ne réalise pas tout de suite que mon regard a dérivé, et s’est arrêté sur ce dernier. A côté, mon igloo construit sur Touga fait pâle figure, clairement. Je suis bien curieux de voir à quoi ressemble l’intérieur… Il y a encore quelques personnes agglutinées devant l’entrée pour pénétrer dedans, mais elles se font de plus en plus rare. Mine de rien, la soirée avance, et nous, on ne l’est clairement pas.

En avance.

« -Ils ont font du bruit, à l’intérieur. »

Laconiquement, je me tourne vers Oz, qui scrute l’immense château.

« -La fête n’a pas pourtant pas encore démarré, si ? »

Le Raichu d’Alola ne semble pas autant importuné par le froid que je le suis. Son pelage, plus épais en cette saison, doit beaucoup l’y aider ; le fait de tenir en lévitation sur sa queue et de ne pas être en contact avec la neige aussi, je suppose. A ses côtés, Euphie semble en extase : pour elle, cette soirée s’annonce grandiose. ‘Faut dire qu’elle a convaincu Oz de mettre un petit nœud de papillon, et juste pour ça, elle a de quoi être comblée pour les semaines à venir. Et s’il se cache timidement sous sa capeline, Arlo aussi, est très enthousiaste… Ce décor lui est si agréable, il ne peut qu’être ravi d’en profiter à nos côtés.

Je hausse négligemment les épaules, et me détourne de l’immense structure.

« -Je te rappelle qu’il y a des étudiants de la Pokémon Community, là-bas. Je ne vois pas dans quelle configuration ils pourraient rester calmes… »

Mon starter a alors un rictus amusé.

« -Je te rappelle qu’il y a quelques années, tu étais le premier à mettre le désordre dans ce genre d’événements. »

Sa remarque m’arrache un soupir honteux. La tête baissée, je viens nerveusement me gratter l’arrière du crâne.

« -C’est vrai. » je refourgue ma main dans ma poche, et observe l’entrée « Et regarde moi, maintenant. J’attends sagement dehors au lieu de foutre le boxon à l’intérieur. »

Oz se fait plus perplexe.

« -Tu dis ça comme si c’était une mauvaise chose. »

Son interprétation me surprend.

« -Bah non. »

Il plisse les yeux, peu convaincu. Puis il observe le chemin emprunté par les traîneaux, et par lequel les participants doivent arriver. Un léger silence s’installe, relatif à cause du brouhaha derrière, mais il décide finalement de le combler.

« -Tu es nerveux ? »

Cette fois, je ne réagis pas tout de suite. Mon regard, perdu dans le vide, est dirigé sur la neige devant moi. Comme si je pouvais y lire une quelconque réponse. Mais il n’y a rien d’inscrit, évidemment. La vérité vient simplement de mon cœur.

« -… Ouais.
-C’est à cause de ta tenue ? »

Je le dévisage avec des yeux ronds.

« -Hein ? »

Mais il n’a pas l’air de comprendre.

« -Je crois savoir que les humains aiment posséder de multiples combinaisons de vêtements pour les événements comme ça. Mais toi, je t’ai toujours vu avec la même. Sauf ce soir. Ça te perturbe tant que ça ? »

J’observe mon propre costume. Depuis mon entrée à l’académie, voire plus précisément, depuis ma première mission, j’ai toujours arboré le même costard aux soirées. ‘Faut dire que de base, ce n’est absolument pas le genre de tenue que j’apprécie, mais en plus, il continuait de m’aller malgré les années, donc… Pourquoi en changer ?

Bah, je ne sais pas trop. Ce soir, j’en ai changé. Une chemise noire, plus sobre, plus classieuse, avec un pantalon et des chaussures assorties. Ma cravate est blanche, la boucle de ma ceinture argentée. Et ma tête, qui habituellement s’abrite derrière une casquette ou un masque, est aujourd’hui complètement mise à nue. J’ai aussi vaguement tenter de me coiffer, mais pas besoin d’être un génie pour se douter que suite au voyage à dos de Ptéra, mes cheveux sont à nouveau hirsutes. Enfin, j’espère quand même que ça ne se voit pas trop…

Ainsi, en une vague tentative de les aplatir, je fais passer une main dedans.

« -Naaan. Ça, ça va. Ma tenue est toujours autant inconfortable qu’avant… »

Je sens à son air sceptique qu’il se questionne donc quant à l’intérêt de la porter, mais je ne lui laisse pas le temps de m’interroger.

« -Si je suis nerveux, c’est parce que c’est la première fois qu’elle et moi sortons, depuis que… Depuis tout ce temps. Je ne sais pas trop comment je suis censé me comporter. Et puis, c’est peut être aussi la véritable première fois qu’on va passer du temps ensemble, maintenant qu’elle est revenue, donc… »

Ne trouvant plus mes mots, je rabats simplement ma tête en arrière et scrute le ciel étoilé.

« -… Voilà. »

Oz ne renchérit pas. Et si Euphie lorgne avec envie sur les personnes qui rentrent deux à deux dans le palais, Arlo et elle attendent patiemment que la situation évolue.

Quant à moi, je continue de scruter avec un mélange d’appréhension et d’excitation l’arrivée des traîneaux. J’ai si hâte qu’elle arrive…

HRP :
Ginji attend juste sa cavalière avec Oz, Euphie et Arlo, à l'entrée du château.




« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Dakoy Ra
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8162-556-dakoy-ra-quand-l-eau-est-a-12c-il-faut-s-attendre-a-ce-qu-elle-soit-froide-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8229-dakoy-ra-voltali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 K1gt
Taille de l'équipe : 6 +2
Région d'origine : Sinnoh - Joliberges
Âge : 15
Niveau : 16
Jetons : 2384
Points d'Expériences : 304
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 K1gt
6 +2
Sinnoh - Joliberges
15
16
2384
304
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 K1gt
6 +2
Sinnoh - Joliberges
15
16
2384
304
Dakoy Ra
est un Pokeathlète Médecin
Cinq petits fours... Six petits fours... Sep... Oh, la revoilà, sa tête dépassant par instants au milieu de la foule qu'elle traverse. Dakoy s'arrêtera à six pour l'instant, pas question de passer pour un G(r)oinfrex non plus. Même si le drama lui avait donné une bonne dalle, quand même. A peine arriva-t-elle à la hauteur de Dakoy qu'elle se précipita dans un résumé des faits. Elle avait les joues rouges, ses yeux l'étaient aussi, d'ailleurs. Elle avait pleuré ? Visiblement elle a aussi eu droit à sa dose d'émotions. En tout cas, elle était sublime quand elle débordait d'énergie... Euh, pardon, on se concentre, voulez-vous ?

"Ouais il était pas bien. Mais on lui a remonté le moral avec Idalienor, et... je crois qu'il va beaucoup mieux" annonça le médecin en pointant le ranger qui était retourné avec la brune qui l'accompagnait à leur entrée. Il s'abstint tout de même de mentionner le baiser qu'il avait volé au coordinateur, mieux valait ne pas rajouter d'huile sur le feu.

Dakoy n'eut même pas le temps de poser de question sur l'état de Yuna que son starter arriva à leur hauteur. Il était adorable, avec son petit veston. Le médecin se saisit des deux coupes postés à l'écart du reste du plateau avec un sourire, avant d'en tendre une à sa dulcinée (il part un peu vite en besogne, non ?).

"Si tout est réglé des deux côtés, j'imagine qu'on peut trinquer à nos amitiés respectives, peu importe ce qu'elles nous font traverser. Et à la notre aussi, bien que toute nouvelle" glissa-t-il en mode "sur un malentendu ça peut passer." Autant continuer sur sa lancée, d'ailleurs... Mais après avoir fini son verre, il en avait bien besoin.

"Au fait, les danses devraient bientôt commencer. Quitte à être arrivés ensemble, on pourrait en partager une au cours de la soirée, si ça te dérange pas...

Fiou, déjà sa voix ne s'était pas ridiculement brisée au milieu de sa phrase. Toute la confiance qu'il avait stackée en ressortant de la discussion avec Cael, Ida et Sirius venait d'être dissipée dans ce move du désespoir... Ce qui serait vraiment bête, là tout de suite, ce serait qu'Ana déteste danser, et Dakoy était en train de prier intérieurement toutes les divinités Pokémons qu'ils connaissaient pour que ce ne soit pas le cas.

Résumé :
Les futurs tourtereaux (Rooouu rooouu) se retrouvent au buffet, Dakoy fait son rapport à son tour. Il rassemble tout son petit courage pour inviter Ana à danser


Récompenses Soirée Halloween 2019 P8X21eb
Témoin-clé
⇒Le fait qu’il découvre tous les cadavres possibles et imaginables doit forcément cacher quelque chose, vous ne croyez pas ?
Peut-être est-ce juste le fruit de sa petite expérience des jeux Professeur Layton, ou peut-être est-ce autre chose...
Ana C. Gladio
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 KJ2xK
Taille de l'équipe : 20
Région d'origine : Alola
Âge : 16 ans
Niveau : 54
Jetons : 489
Points d'Expériences : 1570
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 KJ2xK
20
Alola
16 ans
54
489
1570
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 KJ2xK
20
Alola
16 ans
54
489
1570
Ana C. Gladio
est un Coordinateur Performer


Comme je l'imaginais, Cael n'était pas dans son assiette. Mais de ce que j'ai compris, Dakoy lui a remonté le moral avec Idalienor. Lorsqu'il prononça le nom de la médecin, je ne puis m'empêcher de sourire. On ne se connaît que de vue, notamment avec ce qu'il s'est passé sur Lansat mais c'est une fille que j'admire beaucoup. C'est une médecin talentueuse, elle est gentille et elle a assuré de nombreuses reprises lors de situations de crise. Donc je me doute bien qu'elle a géré cette situation comme une cheffe. Dakoy me pointa du doigt le rose qui avait rejoint sa cavalière. Je soupire de soulagement. En plus d'aller mieux, il va pouvoir empêcher à Paul de continuer sa drague ridicule sur cette fille. Je n'ai pas croisé Miriam depuis, mais elle doit avoir la rage. Mais aucune coupe de champagne n'a été lancée à travers la salle, donc je suppose qu'elle se contient, quelque part.. ? Peut-être même qu'elle virevolte avec un inconnu on ne sait où et je ne veux pas savoir. Mais au moins, tout semble rentrer à peu près dans l'ordre. Pour l'instant.

Un Riolu, ce que je suppose être le starter du blond, s'avance vers nous. Il est si mignon dans sa petite veste. Dakoy lui prend deux coupes et m'en donne une.

« Aux amitiés, alors. »

Nos deux verres tintèrent à l'unisson. Je bois une gorge, même une grosse gorgée pour me remettre de mes émotions.

« Bien sûr, avec plaisir. » répondis-je à l'invitation de danse du garçon. « Je m'assurerai juste de temps en temps que Yuna va bien et qu'elle n'est pas seule. »

Je ne sais pas si Max a d'autres plans pour la soirée, je n'ai pas envie de laisser ma meilleure amie en plan pour un mec que je connais depuis un peu moins d'une heure.

« La musique ne devrait pas tarder, je l'espère.. »

Je tourne la tête pour observer la salle mais mon regard reste figé sur un couple venant faire leur apparition dans mon champ de vision. Je serre la mâchoire. C'est une blague ? Non, c'est probablement une blague. C'est juste deux personnes qui leur ressemblent. Au moment où l'homme allait poser son regard dans ma direction, je détourne vivement la tête et avance d'un pas pour être dissimuler derrière un homme en costard. Mais ce pas me fit faire un rapprochement pas vraiment contrôlé avec Dakoy, le poussant légèrement par la même occasion.

« Euh.. Je.. Désolée. »

Mes joues rougissent mais je reprends vite mes esprits.

« Excuse-moi, j'ai vu quelqu'un et je ne voulais pas qu'il puisse me voir. Pardon, c'est.. idiot. »

Je soupire et me décale légèrement, buvant une nouvelle grande gorgée d'alcool. Je retourne discrètement la tête. Non, je n'ai pas rêvé. C'est bel et bien Esteban accompagné d'Alex. Mon oncle était censé rester sur Cobaba pour travailler dans une agence touristique. Et Alex, aux dernières nouvelles, elle vivait dans une caravane à Alola, sur l'île d'Ula-Ula. Que font-ils là, tout les deux, sur Adala, à cette soirée ? Il va falloir que je le découvre. Moi qui pensait être tranquille, loupé.

hrp :
Blabla Dakoy + Blabla drama Esteban is back


©BBDragon
Lysithea Goldstein
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8673-591-lysithea-goldstein-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8685-lysithea-goldstein-t-card
Icon : A
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Johto
Âge : 23
Niveau : 0
Jetons : 484
Points d'Expériences : 85
A
3
Johto
23
0
484
85
pokemon
A
3
Johto
23
0
484
85
Lysithea Goldstein
est un Adulte Compétitrice Débutante


Valse glacée

Une fête. La ville organisait une fête ! Forcément, Lyse était dans tous ses états. En effet, la demoiselle adorait ce genre d’événement. Malheureusement pour elle, c’est qu’elle n’avait pas tellement d’amis pour réellement en profiter... venant tout juste de débarquer, voilà à peine quelque temps qu’elle commençait à prendre ses marques. Du coup elle était un petit peu peinée, partagée à l’idée de participer ou non. Cela ne serait il pas un peu stupide ? En y réfléchissant, elle y trouvait tout de même un bénéfice : élargir son cercle social. Car soyons clair. A part les personnes de la résidence qu’elle croisait de temps à autre, Lyse était seule. Pas un ami. Pas une connaissance avec qui échanger des potins. Il n’y avait que ses compagnons... La présence humaine lui manquait donc. Elle n’avait donc plus de choix à faire, elle s’était décidée : elle irait à cette fête ; advienne que pourra. Elle n’avait rien à perdre.

Voyant là une bonne occasion, Lys ne tardait pas à fouiller son armoire pour trouver LA tenue de soirée idéale. Une robe, bien évidement. Quoi de plus féminin ? Pas trop courte pour ne pas paraître trop vulgaire ni trop longue pour que l’on puisse admirer ses jolies jambes un poils musclées. (Merci les patins) Concernant la couleur, quoi de mieux que le noir ? L’élégance. Ce serait une robe patineuse noire, avec de fine bretelle. Pas besoin de décolleté. Et avec un accessoire ou deux en argent, cela allait embellir le tout. Sans oublier une veste bien chaude pour les sorties à l’extérieur et des escarpins noires. Oui elle avait une idée bien en tête de la tenue par-faite. N’oublions pas la coiffure et le maquillage. Pour le premier, les cheveux détachés, dont quelques mèches seraient retenues par une petite pince discrète derrière. Pour le second, ce serait naturel, sans excès. Un rouge à lèvre corail et de quoi juste faire ressortir ses yeux couleur topaze afin d’hypnotiser une ou deux personnes au passage ~

Fin prête, la jeune adulte s’en allait gagner la soirée dans un seul but : s’amuser. Malheureusement, une fois proche de l’entrée elle comprenait qu’elle ne pouvait pas entrer seule ; il lui faillait obligatoirement un partenaire. Diantre. Comment avait elle pu omettre ce détail. En panique, Lys cherchait désespérément une solution. C’est alors qu’elle croisait la silhouette d’une autre personne visiblement dans le même cas qu’elle. Ni une ni deux, Lys s’approchait de la jeune femme. Aucunement intimidée, elle engageait la discussion et n’y allait pas par quatre chemin.

« Hey... ! Je me présente, je suis Lysithea. Je suis désolée de vous alpaguer comme ça mais j’ai comme qui dirait un petit soucis. Et j’ai l’impression que nous le partageons. A moins que je ne me trompe, vous non plus vous n’avez pas votre laissez passer car vous n’avez aucun partenaire ? ... Tout comme moi ! Je vous propose donc d’y aller ensemble bras dessus, bras dessous, ni vu, ni connu ? Ça vous va ? »

Intérieurement la demoiselle espérait une réponse positive. Sinon, elle serait bonne pour rechercher de nouveau quelqu’un ou elle ne mettrait jamais les pieds dans ce palais de glace. Heureusement, la fille acceptait sans trop rochigner ce qui laissait à Lys le plaisir de pousser un énorme soupir de soulagement pour ensuite la remercier sincèrement. Alors, histoire d’être polie, la jeune adulte en profitait pour donner davantage de détail sur elle.

« Je viens de m’installer dans le coin donc je ne connais pas encore grand monde... »

Lus concluait par un petit rire nerveux. Une fois dans la salle, elle était émerveillée par la beauté de l’endroit. Proche du buffet elle en profitait pour se saisir d’une coupe tout en analysant les lieux. Il y avait beaucoup de jeunes personnes... Elle en déduisait avec facilité que les étudiants de l’académie étaient eux aussi de la partie. Et en très grand nombre. Pendant son observation, Lys ne remarquait même pas tout de suite qu’elle était abandonnée. Sa partenaire avait sûrement trouvé un de ses amis à l’intérieur et n’avait eu aucun scrupule à la quitter. Lys ne lui en voulait pas du tout, au contraire, elle comprenait.

Attentive, elle regardait les groupes ici et là, se sentant idiote de débarquer à l’improviste pour s’incruster. Pour qui allait on la prendre ?! Hors de question. Alors elle laissait juste ses yeux aller de droite à gauche tout en sirotant sa boisson qu’elle manquait d’ailleurs de recracher en voyant la prestation digne d’un show musical d’un garçon. Visiblement celui là mettait le paquet pour charmer sa dulcinée.  Lys roulait des yeux avant de s’étouffer dans un rire léger quand elle le voyait le planter. Raté.

Le verre vide, Lys en reprenait un autre et changeait de cible d’observation. C’était un autre couple en train de discuter près du buffet. Ouais, pas vraiment intéressant... Bon. Un autre programme peut être ? Parce que rester là à juste regarder des adolescents se rouler des pelles, ça va bien deux secondes.

Spoiler :
Lys se prépare et veut participer à la fête pour faire de nouvelles connaissances comme elle vient d’arriver.
Mais à l’entrée elle percute qu’elle n’a pas de cavalier. Elle trouve donc quelqu’un au hasard qui s’avère être Stella.
Elle discute un peu avec mais pendant qu’elle observe le lieu elle se rend compte qu’elle se retrouve seule.
Elle observe alors différents groupes (et se moque de Paul, sans rancune aha) avant d’en éprouver un désintérêt total.
Si quelqu’un veut venir il peut car moi je sais pas encore qui faire chier :’D


avec nobody


Dernière édition par Lysithea Goldstein le Mer 15 Jan - 10:16, édité 1 fois
Paul Nyllis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Here we go again pour l’acte final !

- Final ? De quoi tu parles ?

Ah… Toi aussi, tu te mets à parler à ton narrateur ? T’as peut-être passé un peu trop de temps avec cette fille, tu ne penses pas ?

- J’crois qu’elle en passe pas mal avec l’alcool du buffet.

Certes, sur ce point vous vous ressemblez beaucoup.

Parenthèse fermée, retour aux spectres, demoiselles en froufrou mentalien et aux mots susurrés derrière l’oreille. Dans l’état où était Kaeko, Paul n’eut aucun mal à se rapprocher d’elle pour lui voler un bisou sur la joue. La réaction de l’ex-Mentali ne se fit pas attendre, elle vira rouge pivoine. Une couleur qui lui allait particulièrement bien au teint, pensa le brun dont le sourire n’avait de cesse de s’élargir en la contemplant avec espièglerie reprendre à boire.

« Je comprends pourquoi tu aimes le feu, vu comment tu as enflammé mes joues d’un simple geste.. »

Il allait lui rétorquer que c’était important de s’hydrater en période de canicule (ahem), mais elle ne lui laissa pas le temps de s’exprimer, qu’elle le coiffa au poteau en prenant la situation à contre-pied. Un instant il l’observa, amusé, sans savoir quoi répondre. Le jeu était si bon, si excitant, qu’il se délectait du moindre moment passé en la compagnie de la belle brune. Paul prenait conscience qu’une autre fille aurait sûrement pris la fuite, comme une Nirondelle, depuis longtemps. Alors qu’elle… Elle restait et continuait de tournoyer avec lui.

Innocente, elle prit le bout de fromage que Paul lui avait laissé. Ce piège n’était pas volontaire, le garçon ne suivait plus que ses sentiments et en l’occurrence, ils n’écoutaient qu’à moitié Kaeko raconter son histoire. D’ailleurs la petite souris s’en rendit vite compte lorsque les mains du chat vinrent l’attraper. Technique du mort, elle s’arrêta. Habituellement, cela marquait la fin du jeu mais le brun avait l’espoir que ce ne soit que les prémices à une partie plus intime (à nuancer avec « beaucoup plus intime »). Cependant, lui qui pensait avoir gagné la manche, vit sa victoire lui glisser des doigts et avec elle, sa belle. En la voyant debout devant lui, gênée, il comprit qu’il n’aurait pas sa danse.

Elle s’efforça de sourire. Ce sourire qui l’avait attiré, lui un Bombydou qui avait aperçu de loin son parfum fleuri (à moins que ce ne soit sa robe, à méditer). Il admira ce sourire une dernière fois, s’attendant à ce qu’elle prenne à son tour la poudre d’escampette. Alors pourquoi s’approchait-elle dangereusement de son visage ? Pourquoi ses mains grimpaient-elles sur ses cuisses et sentait-il sa respiration se couper une fois de plus ? Leurs visages se collaient presque. Il aurait suffit qu’il s’avance de quelques millimètres et leurs lèvres se seraient touchées. A la place, il ne bougea pas d’un poil, cette situation inattendue l’intriguait. Ses pupilles désillusionnées se ravivèrent d’un feu ardent. Dans sa poitrine, un cœur tout aussi enflammé menaçait d’exploser à tout instant. Faisant preuve de patience, il se laissa faire dans l’attente de savoir où elle voulait en venir.

« Pardon, je n’ai pas l’habitude de tant de contact, ne m’en veux pas.. »

Euuuuh… C’est elle qui dit ça, alors qu’elle lui roule quasiment dessus ? La demoiselle serait-elle plus à l’aise lorsqu’elle détient le lead ? Ma foi, le Noctali accepterait volontiers de se faire marcher dessus un petit temps si cela pouvait prolonger leur conversation. Mais en bon chat qui se respecte, l’heure viendrait où son instinct voudrait reprendre la couronne.

- Contact ? Quel contact ? Il n’y a rien à excuser.

Avec un demi-sourire, il lui confia que cet événement était déjà de l’histoire ancienne et qu’il ne lui en voulait pas. Comment aurait-il pu de toute façon ? C’était lui qui s’était précipité vers elle sous l’effet d’une impulsion (et peut-être un peu de l’alcool, peut-être). La brune l’abandonna sur sa chaise et retourna à sa boisson préférée de la soirée. Et dire que Paul n’y était pour rien, ou presque, si elle buvait autant. Il allait se lever après lui avoir demandé de danser, quand Kaeko se mit à regarder derrière son épaule.

Quoi ? Y a spectre derrière ?

Pas tout à fait. Bien qu’on aurait pu y croire. Cael revenait presque d’outre-tombe pour récupérer sa cavalière. Et s’il était là, Sirius devait être seul. Un flot de sentiments contraires assaillit le Noctali. D’un côté, la loyauté du chevalier rose l’impressionnait. D’un autre, qu’il ait abandonné son broloc’ le blessait. Sirius était pourtant le meilleur d’entre tous. Qu’il échoue ne lui ressemblait pas. Que s’était-il passé pour que Cael s’extirpe des draps dorés dans lesquels avait dû l’emballer son frère de cœur ? Et maintenant, il venait lui arracher Kaeko… Mais la lui avait-il vraiment enlevée ? La brune succéda les pas jusqu’au Noctali, ceci ressemblait beaucoup au petit jeu qu’elle avait joué précédemment. Il attendait qu’elle vienne lui murmurer un quelconque message sur le début de soirée qu’ils avaient passé ensemble, mais au lieu de ça, ce fut le blanc.

- J-je… Commença-t-il à balbutier sans avoir aucune idée de ce qu’il allait dire, mais il était déjà trop tard.

Leurs lèvres se touchèrent.

Son cœur s’arrêta.

Le temps s’arrêta.

Même les ailes des Poichigeon s’arrêtèrent de battre en plein vol.

Le monde aurait pu s’écrouler autour d’eux, que Paul ne l’aurait pas remarqué, complètement parti sur son petit nuage.

Lorsqu’il rouvrit les yeux, Kaeko était toujours là à lui parler. Seule la moitié des informations parvenaient à son cerveau et seule la moitié de cette moitié était analysé et assimilé. Néanmoins, il arriva à prononcer quelques mots avant que la brune ne disparaisse.

- Je t’aime.

Ah non, c’est pas ça qui était écrit dans le script. Beaucoup trop tôt ! On rembobine.





Néanmoins, il arriva à prononcer quelques mots avant que la brune ne disparaisse.

- Je ne t’oublierai pas.

Mouais mouais mouais… Pas fifou comme au revoir. En même temps, comprenez-le. Entre l’alcool et ce baiser, il est complètement à l’ouest le pauvre. C’est à peine s’il saurait dire quel est son nom. En tout cas, celui de Kaeko était gravé dans son esprit. Peut-être la seule chose qu’il pouvait encore y discerner clairement. Puis la demoiselle s’envola. Paul la regarda partir en emportant le rose vers la salle de bal pour danser. Cette pièce lui paraissait si loin désormais. Même s’il n’avait pas perdu sa soirée, il savait qu’il ne pourrait pas y entrer sans une cavalière. En parlant de ça… Et Sirius dans tout ça ! Où était-il ? Mais avant qu’il n’ait le temps de bouger, il sentit une drôle d’aura alourdir l’atmosphère juste derrière lui. Nan, c’est bon j’y crois plus. Ça peut pas êtr… OMG, UN SPECTRE ! Paul sursauta, prenant toutes sortes de poses bizarres avant de revenir à la normale. Fallait dire qu’il était vachement intimidant celui-là. Sur une échelle de son Ectoplasma à Stalgamin, il devait au moins atteindre deux Stalgamin !

- Euh… Bonjour ?

Le spectre déposa sur ses jambes un papier sur lequel était noté le numéro de Kaeko. Paul cligna des yeux plusieurs fois. Elle l’avait vraiment fait. Après, ça pouvait être un faux, mais il suffit d’un aller-retour entre le papier et le regard de l’Ectoplasma pour comprendre que ça n’était pas le cas. Elle était donc vraiment prête à le revoir. Le garçon serra le papier contre lui en fermant les yeux, puis quand il les rouvrit, le spectre avait disparu.

- Pas très bavard.

C’était le moins qu’on puisse dire. A cela, il aurait pu ajouter « pas très commode », mais en même temps c’était facile, si un Pokémon meuble Ikea existait, ça se saurait (c’était nul mais trop tentant haha).

- Sirius ! S’exclama Paul en se redressant après avoir soigneusement enregistré le numéro dans son iPok. (hors de question de le perdre celui-là)

Le Noctali fit un rapide tour de la salle et vit son âme sœur dans un coin, mais une fille était déjà avec lui. Il aurait aimé lui proposer la première danse de la soirée, tout en se racontant leurs petits potins de leurs aventures, sauf qu’il ne voulait pas briser la nouvelle approche tentée par son broloc’. Enfin, quand Paul comprit que la fille qu’il draguait était Idalienor, il su que c’était voué à l’échec et que venir s’incruster ne ferait de mal à personne. C’est donc d’un pas assuré, fier de son début de soirée, que le Noctali rejoignit ses amis.

- Coucou Idalienor, yo Sisi. On vient de m’enlever ma cavalière, d’ailleurs avec la tienne Sisi. Est-ce que vous alliez danser ? Je n’attends que ça et j’en peux plus, alors dites-moi que vous y alliez.


HRP :
Kaeko fait buguer Paul pas mal de fois.
Elle pulvérise ensuite son coeur. (dans le bon sens du terme)
Finissant seul, il rejoint Sirius et Ida.


Moodboard :
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Alone Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8357-567-the-second-twin-is-here-alone-akabara-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8360-alone-akabara-phyllali#84765
Icon : The King of Snow
Taille de l'équipe : 13/24
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 22
Jetons : 673
Points d'Expériences : 459
The King of Snow
13/24
Hoenn
16 ans
22
673
459
pokemon
The King of Snow
13/24
Hoenn
16 ans
22
673
459
Alone Akabara
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Mais elle est où ? J’ai vraiment besoin d’elle….elle ne le ressent pas ? Je retire ce que j’ai dit avant, je veux qu’elle vienne, quitte à ce qu’elle rencontre Miguel ! Ma jumelle est portée disparue, et j’aimerai tellement qu’elle vienne m’aider, parce que là je ne sais pas quoi faire…Miguel est juste à côté de moi, on parle un peu, mais je bégaye comme un imbécile. Bon sang je sais pas quoi faire au secouuuurs ! Quand j’ai vu ma sœur rentrer dans la grande salle, j’étais content, je me suis dit que si j’ai besoin d’elle, je pourrais facilement lui parler. Mais elle a rapidement disparu, emportant le gars aux cheveux roses qui est dans mon dortoir…comment il s’appelle déjà…ha oui Cael.

Enfin, elle a disparu depuis plusieurs minutes, et je commence à sérieusement paniqué avec Miguel. Pourtant on arrive à parler normalement dans la vie de tous les jours, mais là, le fait qui soit mon partenaire semble tout changer, et je ne sais pas comment lui parler normalement !!!

Bon allez Alone, c’est le moment de te reprendre, tu ne vas pas rester planté là à ne rien faire, si ce n’est ennuyer ton crush à mort, et gâcher toutes tes chances avec lui !!! Et le meilleur moyen pour y remédier, c’est prendre l’une de ces coupes d’alcool  qui sont posé juste à côté de moi. Mais je ne suis pas égoïste, et j’en prends deux. Bien entendu la mienne est une double dose, parce que j’ai vraiment besoin de courage. Je me tourne vers Miguel, le sourire aux lèvres.

-Tiens, tu en veux une ?

Malheureusement Miguel n’a pas le temps de me répondre, qu’un gros baraqué me bouscule, si bien que je peine à garder les coupes en mains. Je me retourne pour faire face aux gars qui m’a bousculé et…ho non je le connais lui, c’est le gars d’AES que Yuna a remballé lors de la dernière sortie capture… De toute les personnes de la ville, fallait qu’on tombe sur lui, et il semble me reconnaitre, parce que son expression de fait moqueuse.

-Hey mais jte reconnais, t’es un gars de la Pokémon Community. Alors qu’est-ce que tu fous là ? T’es avec ton petit-copain ?

Sa voix est comme un venin, il est homophobe où quoi ? Mon regard se durcit, mais je choisis de l’ignorer promptement. Il n’est pas question qu’un imbécile comme lui me gâche la soirée, je souris donc à Miguel qui a pris une coupe…ho non mais c’est la mienne  qu’il a pris !!! Et il a déjà commencé à boire, génial manquait plus que ça…
Mais le gars de l’AES ne semble pas vouloir lâcher le morceau.

-Hey répond quand on te parle, tu te prends pour qui pour…

Avant que je n’ai le temps de me retourner, je sens un vent glacé dans mon dos. Je me tourne pour voir ma Goupix grogner contre le gars de l’AES, visiblement bien mécontente que ce dernier s’en prenne à moi. Je m’agenouille alors que sa cible essaye de retirer la neige qu’il a désormais dans les cheveux. Je souris à ma pokémon Glace, avant de me retourner vers Miguel.

-Viens, on va aller prendre l’air, je supporte mal la présence de gens comme lui. Allez Neige, on y va.

-Goupiiix

De une je veux pouvoir nous éloigner de cet imbécile, de deux j’ai besoin de prendre l’air, parce que Miguel semble pas bien tenir le fait d’avoir eu une double dose d’alcool dans son verre….Et j’ai une petite surprise que je voudrais faire à ma Goupix d’Alola.

J’attrape donc le poignet de mon colocataire, et nous nous dirigeons vers l’un des balcons non loin de là. L’air frais de la nuit me fait du bien, c’est qu’il commençait à faire chaud dans ce palais de glace…peut-être est-ce parce que je suis avec Miguel…Enfin tant que j’ai encore les idées claires, il faut que je fasse mon cadeau à ma petite Goupix. Je m’agenouille devant elle, le sourire aux lèvres, la caressant doucement, sous le regard que je sens attendris de mon colocataire. Neige semble un peu étonnée, ne comprenant pas pourquoi je ne saute pas sur Miguel….Je vais essayer de chasser cette dernière image de mon esprit.

-Neige, j’ai une surprise pour toi.

La Goupix lève la tête pour me regarder dans les yeux, remuant un peu ses nombreuses queues, impatiente de savoir la suite.

-Tu sais que je tiens énormément à toi…Je n’ai jamais cesser de t’aimer depuis que nous nous sommes rencontrés à Adala.


Ma rencontre avec Neige…à l’époque, ni ma sœur ni moi n’étions des dresseurs. Nous allions le devenir en devant élève à la pokémon Community, mais ce n’était pas encore fait, et à l’époque j’avais déjà l’intention de dire non…je ne me sentais pas de quitter maman, car je sentais que quelque chose n’allait pas avec elle. Je voyais que ses sourires étaient un peu forcés, qu’elle passait bien plus de temps avec nous qu’avant…

-A ce moment je n’étais pas encore un dresseur, et je devais aller à Lansat pour le devenir…Il y avait pas mal de chose qui me poussait à ne pas partir, mais je sais que je serais parti avec ma jumelle. Sauf que j’ai fait ta rencontre Neige…

Oui, celle qui a définitivement fait balancer la balance, celle qui a réussi à prendre le pas sur ma jumelle, c’est Neige. Quand je l’ai eu, il était hors de question que je rejoigne l’académie, car je ne pouvais pas l’emmener avec moi, et ça c’était inacceptable pour moi.

-J’ignore ce qui t’a poussée à me faire confiance ce jour-là, quand on t’a trouvée avec Yuna…mais à ce moment, quelque chose s’est créé en nous. Un lien qui n’a cessé de grandir au fil du temps…

Je me souviens parfaitement de ce jour où je l’ai vu blessée au pied de cet arbre, triste, mais attaquant avec désespoir tous ceux qui s’approchaient d’elle. Et parmi toutes ces personnes, elle en a laissé passer une : moi. Même Yuna s’est faite attaquée, alors qu’elle avait largement plus l’habitude des pokémons que moi, jouant tout le temps avec les pokémon de nos parents.
Je caresse la tête de ma Goupix alors qu’elle se met sur ses deux pattes arrière, pour poser l’une de ses pattes libres sur mon cœur…Est-ce que c’est ça ? Est-ce qu’elle savait que je l’aimerai plus que tout au monde ? Mon cœur se sert à cette idée…dire que je n’ai pas su être un dresseur à la hauteur.

-Quand Yuna est partie, j’étais mal, mais tu m’a toujours soutenue…Tu es devenue ma meilleure amie, celle à laquelle je tiens le plus. Mais j’ai pas réussi à être à la hauteur de notre amitié, je t’ai laissé entre les mains d’Hiro…


J’aurai tellement voulu être plus fort pour l’emmener ce jour-là, mais j’en ai été incapable, et sans Yuna, Neige ne serait pas avec moi aujourd’hui. Elle frotte sa tête contre moi, pour me prouver le contraire, mais ça n’enlève pas cette sensation de douleur que j’ai dans mon cœur.

-Je sais que tu ne m’en veux pas, mais les faits sont là…je n’ai pas réussi à te préserver. Tu as toujours été forte, et je n’ai jamais réussi à t’aider à l’être plus que ça…Jusqu’à maintenant.

Je me mets à fouiller ma poche, pour sortir une pierre d’un bleu cristal, où quelque petit flocon apparaisse. Une pierre Glacée…J’ai eu du mal à me la procurer, mais j’étais si content quand j’ai enfin réussi à mettre la main dessus. Pour moi elle est le symbole du renouveau pour Neige, mais aussi pour moi.

-Je sais que tu as toujours voulu évoluer. Tu le mérite Neige, notre vie ici, c’est un nouveau départ pour tous les deux, pour les autres aussi. Je te promets que plus jamais je ne t’abandonnerai.
-Goupiiiiiix

Les larmes aux yeux, ma Goupix pose sa patte sur la pierre bleuté, et une puissante lumière émane alors d’elle. Son corps change, il grandit, devenant de plus en plus grand, sa fourrure prends l’aspect d’une somptueuse chevelure qui ondule au vent. Quand la lumière disparait, c’est une magnifique Feunard d’Alola qui se tient devant moi, et qui se jette sur mon torse pour venir me lécher le visage, heureuse.

-Moi aussi je suis content Neige.

Je la cajole un peu avant de me redresser et de me retourner vers Miguel…qui ne semble pas avoir perdu une miette du spectacle.

-Désolé, je me suis laissé emporter par la situation.

Je fixe ma Feunard qui s’est rapprochée de moi…et qui me pousse violemment sur Miguel, qui galère un peu à me rattraper. Je lève les yeux vers Miguel, et j’ai l’impression que plus rien n’existe…pourquoi mon regard dévie sur les lèvres du métisse ? Est-ce que je peux ? Est-ce que je dois ? Ro et puis zut, c’est la dernière journée de l’année, autant tenter le tout pour le tout.

Je prends délicatement le visage de Miguel entre mes mains, et je pose mes lèvres sur les siennes. Les yeux fermés, je profite de ce doux contact avant que mon colocataire me repousse…Mais ça ne vient pas. Je m’écarte légèrement de Miguel, le regard incertain…est-ce qu’il me déteste ?

Ce que je n’avais pas prévu, c’est qu’il me saute dessus pour reprendre possession de mes lèvres…


Hrp :
Alone et Miguel on laissé une certaine gêne s'installer entre eux, alors Alone veut corriger ça avec une double dose d'alcool pour lui....mais c'est Miguel qui la prend au final
Il retombe sur un membre de l'AES qu'il a déjà rencontré, et c'est sa goupix qui l'envoie balader
Alone embarque Miguel sur un des balcons vide, et il fait évoluer sa Goupix d'Alola.
Il pécho Miguel.
Sir Trouille
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 13080
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 CeOUB4f
-
-
0
0
13080
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 CeOUB4f
-
-
0
0
13080
Sir Trouille
est un PNJs
Event #2
Valse glacée
20h30

La longue file des invités commencent doucement à diminuer, tandis que l’atmosphère nocturne reprend ses droits. Au sein des murs du Palais des Glaces, le bruissement des conversations (et le craquement des cœurs brisés) s’est mué en un brouhaha ambiant...Manifestement, la majorité de l’île a bien répondu à l’invitation, paradant dans les tenues les plus incroyables (ou improbables). Les grilles menant au château se sont doucement refermées mais une petit poterne permet encore à quelques retardataires (dont un Andreas, outragé par le peu de temps qu'on lui a laissé pour préparer sa tenue) de se joindre aux festivités.

Alors que la soirée bat son plein, une petite série de grésillement commence à attirer l’ouïe des plus attentifs : les plus concentrés (ou les moins saouls) remarqueront que les hauts-parleurs, qui jusqu’ici ne diffusaient qu’une douce musique d’ambiance, se sont brusquement coupés. Dans le même temps, les rares participants qui se seraient éloignés de la grande salle, recevront la visite de membres de la sécurité, les engageant à rejoindre le reste de la foule pour ‘’une grande annonce’’.

Si certains ont déjà fait un sort au buffet et à bon nombre de ses bouteilles, une horde de serveurs vient d’envahir les lieux pour passer à l’étape suivante : de nouvelles tables sont dressées aux abords de la pièce, de nouveau garnies de plats tout aussi incroyables que leurs prédécesseurs. Au centre de la grande salle, parsemée d’une multitude de tapis tissés de motifs hivernaux, un petit groupe de bénévoles supplémentaires s’attèlent à déposer une sorte d’empilement de bois sculpté, sensiblement proche d’une sorte d’estrade.
Recouverte par plusieurs draperies hors de prix, vous pourrez probablement apercevoir les lèvres de Juliet Jones se pincer légèrement, lorsque Charlie Hudson, pourvu de bottes à éperons, se hisse au sommet de cette dernière.
Après avoir embrassé la foule du regard, c’est avec un large sourire que le brave homme s’empare d’un micro (lancé maladroitement par l’un de ses assistants), avant que sa voix ne commence à résonner dans l’intégralité du château !

‘’Mesdames et messieurs...BONSOIR ! Je suis positivement ra-vi de vous voir aussi nombreux, en ces lieux. Quand j’ai évoqué l’idée de cette soirée, la construction d’un tel château en un laps de temps si court, les difficultés, certains m’ont pris pour un fou.’’

Les personnes les plus proches de Juliet Jones pourront probablement s’apercevoir que son regard reste résolument fixé sur son confrère...et que la glace alentours, semble légèrement plus moite qu’elle ne le devrait.

‘’Mais ce soir, je me doute que vous ne souhaitez probablement pas subir un discours alambiqué de ma part, déclarant à quel point votre présence symbolise la réussite et la prospérité d’Adala. Non, au lieu de cela, je pense que nous allons nous contenter de profiter de la fête ! Que les excès pleuvent, que les chants s’élèvent et que les coeurs se délient !
Et nous allons commencer tout de suite par l’annonce que vous attendez tous : l’ouverture de notre grand bal !’’


Avec un geste théâtral, Charlie pivote alors (déchirant au passage une petite partie des tentures de son estrade) pour englober la foule rassemblé d’un grand mouvement de bras. Puis, bras tendu au-dessus de la tête, doigt vers le ciel, il semble attendre un événement précis.
Résonnant dans toute la pièce, une série de grincements vient ponctuer son discours, tandis qu’une multitude de projecteurs se mets en mouvement, au-dessus des personnes rassemblées. Synchronisé à l’extrême, sept cercles de lumière colorés commencent à tourbillonner, avant de se rassembler en une lumière unique d’un blanc immaculé, pile sur la position de Charlie.
Scintillant de mille feux, le brave homme semble profiter de l’attention général, avant de claquer les doigts de sa main tendue. Immédiatement, le cercle blanc se sépare en deux grandes taches de lumière, qui fusent dans la grande salle, semblant chercher quelque chose. Et alors que vos visages se retrouvent illuminés les uns après les autres, le ton légèrement ironique de Charlie s’élève de nouveau.

‘’Et pour l’ouverture d’un bal, quoi de mieux qu’une démonstration, de la part de nos concitoyens ? Tout le monde, comptez avec moi...Car à 0, notre sublissime couple chargé de mener la danse aura été choisi par ces lumières célestes.
Attention...5 ! 4 ! 3 ! 2 ! 1 !”


...Zéro. Avec un claquement sonore, les lumières s’immobilisent, auréolant deux personnes d’un faisceau incandescent. La plupart des regards se tournent alors vers les heureux élus, car dorénavant, ils se retrouvent investis d’une bien lourde mission : Rejoindre Charlie sur l’estrade afin d’ouvrir les festivités, d’une danse endiablée !

Fonctionnement
• La soirée poursuit son avancée. Le flot de visiteurs s'est fait bien moindre aux  portes mais vous pouvez toujours pénétrer dans le château.
Suite à l'intervention de Charlie, vous avez tous été rapatriés dans la grande salle. Libre à vous de la quitter, une fois le processus de ''sélection'' terminé.

• Quant aux personnes choisies par la lumière pour ouvrir le bal et éblouir la foule de leurs compétences de danseurs, il s'agit de JENNY FATALE et LOGAN C. ALDUIN.
À vous de jouer pour décrire la façon dont vos personnages réagissent à l'annonce de Charlie !
Quant au reste des participants, vous pouvez parfaitement RP sans attendre. Il vous faudra juste prendre en compte le fait que nos deux élus sont à l'origine du lancement du bal.

• La prochaine intervention PNJ aura lieu le 31 Janvier.


Event #2 - Valse Glacée - Page 4 7z5c
Bruce Hedge
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8078-550-le-traqueur-de-peche-bruce-hedge-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8174-bruce-hedge
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 0001-1270291033
Taille de l'équipe : 15/17
Région d'origine : Alola - Ula Ula
Âge : 16
Niveau : 22
Jetons : 798
Points d'Expériences : 590
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 0001-1270291033
15/17
Alola - Ula Ula
16
22
798
590
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 0001-1270291033
15/17
Alola - Ula Ula
16
22
798
590
Bruce Hedge
est un Topdresseur Spé. Type
Nous continuons donc notre petite discussion Edith et moi, elle semble bien s’attacher à Libertine qui on ne va pas se le cacher apprécie énormément de me voir avec une fille qui aime la mode. Même si moi et la mode c’est pas ça j’avais pas mal apprécié le cours avec elle dans le village médiéval. Je remarque tout à coup que l’ambiance change peu à peu de la musique parvient a mes oreilles, bien loin de mes pogos habituels le rythme est bon et assez doux, le genre de musique qu’on entend à tout type de bal entre autre.

Excuse Edith Libertine à un Sapereau à faire danser.

Je pousse Libertine dans les bras de Gilly qui l’a rattrape tel un danseur de flamenco… ça c’est tuneaffaire à suivre ! Et en parlant de sujet intéressant je vois que Yuna s'approche peu à peu du buffet. Les yeux un peu rouges je constate que ses larmes qu’elle laisser couler sur le balcon tout a l’heure se sont arrêtées. Wow par contre je pensais pas qu’elle serait aussi bien habillé, elle est vraiment superbe. Je me braille un peu mieux espérant que me voir dans ce costume jouera pas en ma défaveur.  Bon… on ne va pas y aller par quatre chemins et puis on le sait tous la meilleure défense c’est la charge alors en avant !

Désolé encore Edith mais faut absolument que je parle à quelqu’un… je te rejoins plus tard si tu veux !

Je me rapproche donc de la bleue en train de se servir une large coupe de champagne… et ben ça c’est de la soif… enfin je crois…

Ne perd pas la main !

Je tend mon verre tout sourire a Yuna espérant lui arracher elle aussi un sourire. Ma coupe remplie j’établis un bref récap de mon plan de bataille, boire un peu l’inviter a danser et après on improvise, ça me semble solide comme tactique allé !

Dit Yuna… quand tu auras fini ta coupe ça te dis une petite danse ? Ça fait longtemps que j’ai pas dansé avec quelqu’un et je serai ravis que ce soit avec toi ce soir…

C’est fou comme le plus dure c’est pas tellement de se jeter, c’est un peu comme le saut à l’élastique c’est l’intervalle où tu es en chute libre qui semble le plus interminable… et moi je suis exactement dans ce cas là… la mains tendu vers une fille qui me plaît beaucoup a attendre de savoir si j’aurai une chance avec elle où si je vais juste me prendre un rafale… Au moins faut voir le bon côté des choses je viens de voir passer les deux Lapins et visiblement Gimly lui a eu de la chance, faîtes qu’il m’en ai laissé un peu…

HRP :
Bruce papote avec Edith et pousse le couple laporeille (Libertine de la luxure) et Sapereau (Gimly de l'avarice) à danser ensemble.

Il voit ensuite Yuna et passe à la charge en l'invitant a danser et en reprenant une coupe


Event #2 - Valse Glacée - Page 4 P8X21eb
True Mastermind
Camille Duval
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8385-569-camille-duval-une-nouvelle-vie-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8391-camille-duval-givrali#85073
Icon : Event #2 - Valse Glacée - Page 4 2UFITht
Taille de l'équipe : 11/12
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 21
Jetons : 2019
Points d'Expériences : 374
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 2UFITht
11/12
Sinnoh
17 ans
21
2019
374
pokemon
Event #2 - Valse Glacée - Page 4 2UFITht
11/12
Sinnoh
17 ans
21
2019
374
Camille Duval
est un Topdresseur Ranger

Parvenant dans la grande salle, je ne mis que quelques instants à m'apercevoir que cela faisait un bon moment que nous traînions dans les couloirs avec Enrut, les tables ne débordant déjà presque plus de nourriture, les verres vides s'empilant un peu partout. C'était limite si l'endroit n'empestait pas déjà l'alcool. L'ambiance n'avait heureusement rien à voir avec celle du balcon que nous avions abandonné quelques instants plus tôt, et me ramenait tranquillement dans une humeur plus festive, plus enjouée. Attrapant le bras d'Enrut, je descendis avec lui les quelques marches qui nous séparaient de la pièce puis je me dirigeai tranquillement vers le buffet, attrapant quelques petits fours et un verre de jus de pomme. De son côté, Enrut prit simplement un verre de champagne, qu'il engloutit d'un coup, me clouant sur place.

Vous comptez vous alcooliser ?

Enrut se contenta de hocher la tête en attrapant une seconde flûte qu'il engloutit elle aussi avant de se mettre en marche, m'obligeant à accélérer un peu pour manger mes petits fours. Nous rejoignîmes l'autre côté de la tablée de nourriture, nous installant tout en observant la scène principale où les gens discutaient et se marraient. Pendant quelques minutes, j'eus l'impression que le silence avait prit place, seule la musique d'ambiance venant le briser, puis Enrut sourit avant de me pointer une direction du doigt un homme, Charlie Hudson, qui se dirigeait vers une espèce d'estrade.

L'homme à l'allure de saint, avec ses draperies de luxe et ses bottes en éperons, se mit à prononcer un discours, annonçant surtout l'ouverture du bal tandis que les serveurs venaient remplir de nouveau le buffet, m'arrachant un petit sourire. S'en suivit alors un jeu de lumières qui passèrent d'abord sur Charlie avant de se diriger vers un couple, invité à faire l'ouverture du bal. Curieuse, j'observai les deux accomplir leur danse d'ouverture, ne voyant pas Enrut attraper de son côté plusieurs flûtes à la suite pour se les engloutir. Le temps que je me concentre de nouveau sur lui, il affichait un sourire béat et bougeait bizarrement sa tête.

Tu …

J'allais lui proposer de danser avec moi, mais en me tournant vers lui, je m'aperçus bien vite que c'était peine perdue. Il commençait déjà à glisser doucement sur le côté, l'alcool lui montant à la tête. J'affichai une moue triste avant de me décider à l'attraper par le bras, posant ce dernier sur mon épaule avant de forcer l'homme à se lever.

Je pense qu'on va aller se poser un peu à l'extérieur, ça te rafraîchira la tête.

Un simple « blblbl » me fut renvoyé en guise de réponse, et je souris, emportant donc Enrut vers un des balcons inférieurs, profitant du vent frais venant fouetter le château. Il faisait froid, mais on était bien loin des températures de Frimapic, aussi je ne pris pas la peine d'aller attraper mon manteau laissé à l'entrée. Enrut non plus ne semblait pas gêné par la température, sûrement trop bourré pour y penser de toute façon. C'était tout de même bizarre qu'il soit rond aussi rapidement. Il était plutôt baraqué, et puis c'était un homme.

Assis-toi par terre, ça t'évitera de glisser bêtement.

En arrivant sur le balcon, Enrut s'était arrêté à mi-chemin de la barrière, fixant d'un seul coup le ciel. Pendant un instant, il resta bloqué ainsi, ce qui me poussa à lui demander de s'asseoir pour ne pas qu'il se rate en retrouvant la réalité. La suite, je crois que je ne m'y attendais pas. D'un seul coup, Enrut se tourna vers moi et m'enlaça, laissant éclater une tristesse que je ne lui soupçonnai pas un instant. Alors comme ça, il avait l'alcool triste ? Étonnant. Mais je dois avouer que ça avait un côté charmant aussi. Je lui offris donc toute ma compassion, lui tapotant gentiment la tête pour le rassurer. Cependant, un détail me fit aussitôt tiquer alors que les pleurs d'Enrut gagnaient en intensité. Ça ne me paraissait pas très humain. Ça sonnait faux, comme s'il ne savait pas pleurer correctement.

Enrut ?

L'intéressé ravala ses larves en entendant son nom et recula, affichant un air maussade. Et comme s'il avait compris ce que j'allais lui demander, il soupira avant de subitement changer de forme et de couleurs, rapetissant de plus en plus, passant du noir d'encre de son costard à un rose pétant. L'homme me dépassant d'une bonne tête et au physique imposant fut bientôt remplacée, sous mon regard incrédule, par un espèce de chewing-gum vivant qui se révélait être …

... Tu es un Métamorph ? … Quoi ?!

… Oui, un Métamorph. Enrut était un Métamorph. Je … Quoi ?! Mon cerveau ne parvenait pas à réaliser ce qui venait pourtant de se passer directement devant moi. Genre, wow ! L'homme qui m'avait alpagué, qui avait réussi à me convaincre de le suivre sans me poser de questions, qui m'avait tenu la main pendant ces presque deux heures … était en fait un Pokémon ??? Non, je pouvais pas y croire. C'était si surréaliste … J'en venais à me dire que j'avais finalement bien raison : tout ceci n'était qu'un rêve, se transformant tranquillement en cauchemar. Oui, cela ne pouvait qu'être que ça …

Métamorph ~
...

Sauf que non. C'était bel et bien la réalité. La vraie de vraie. Sans le savoir, je venais de m’accoquiner à un Métamorph. Au fond de moi, quelque chose venait de se briser. Sans doute le respect que j'avais pour moi-même, qui sait.

Je … C'est vraiment trop bizarre …
Méta !

Le Pokémon, encore bien rond, s'avança dans ma direction et, affichant tout de même un air mélancolique, m'offrit un câlin. Au niveau de ma jambe. Instinctivement, prenant enfin conscience de la situation, je me mis à frissonner, repoussant le Pokémon.

Non, je ne peux pas là, c'est trop. J'ai beau aimer les Pokémon, je …

Avant même que j'eus terminé ma phrase, Enrut se changea de nouveau, retrouvant de nouveau l'apparence que je lui connaissais, les lunettes en moins, dévoilant de ce fait son regard simple et faisant facilement comprendre qu'il n'était qu'un Métamorph. Mais même ça …

Non, désolé, c'est trop. Il aurait mieux valu que tu ne te dévoiles pas. Je … Désolé.

Pourquoi je m'excusais ? Sans doute par politesse. Mais là c'était trop bizarre pour moi, il fallait que je fuis au plus vite. Hochant la tête en guise de salutation, j'abandonnai le balcon pour retourner dans la grande salle, m'installant sur une table au hasard et attrapant deux flûtes qui passaient par là pour les mettre dans un gobelet vide avant de tout boire d'une traite. Il fallait que j'oublie tout ce qui venait de se passer. Tout. Pour ne pas regretter. Pour ne pas me dire que mon premier bal fut un fiasco. Pour retrouver un semblant de respect envers moi-même.

Mais je le savais pertinemment.

Assise seule, sur cette chaise, un verre à la main et le regard dépité, je ne trompais personne.

Ma soirée venait d'être gâchée.



Résumé :
→ Camille va boire et manger au buffet.
→ Camille observe le discours de Charlie avec intérêt pendant qu'Enrut boit pour oublier ce qu'il a vu sur le balcon.
→ Camille s'en rend compte et emmène Enrut sur un balcon pour qu'il prenne l'air frais.
→ Enrut, l'alcool lui montant à la tête, se désinhibe et laisse éclater – peut-être de toute façon démesurée – la tristesse qui s'est emparé de lui.
→ Camille se rend compte que ses pleurs n'ont rien d'humain, mais avant même qu'elle le questionne, Enrut se dévoile, trop bourré et déprimé pour penser à autre chose.
→ Camille, désemparée, ne trouve rien d'autre à faire que de fuir.
→ Blessée dans son égo, désormais seule, Camille boit d'une traite l'équivalent de deux flûtes de champagne en espérant que cela la fera oublier.
→ Elle est désormais seule, sur une chaise face à la zone servant pour le bal, avec son verre dans la main (elle tient très mal l'alcool, surtout qu'elle n'en a jamais bu).


Dernière édition par Camille Duval le Mar 25 Fév - 22:58, édité 3 fois
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum