Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -40%
-40% Polo Lacoste – imprimé crocodile ...
Voir le deal
72 €

Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 34
Jetons : 2173
Points d'Expériences : 744
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
14/40
Unys
23 ans
34
2173
744
pokemon
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
14/40
Unys
23 ans
34
2173
744
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
(Re)Trouvailles souterraines
ft. Josh
En ce premier jour de nouveau mois -encore bien froid il fallait l’avouer-, ton laboratoire t’avait demandé d’aller au Mont Skiddo, dans une de ces grottes, pour y débusquer quelques informations intéressantes. En réalité, tu t’étais portée volontaire, étouffée par les murs de ton lieu de travail. Ta thèse piétinait. Le groupe de recherche était à la ramasse, vous faisiez du sur place. N’y a-t-il pas un grand homme qui dit un jour « rame contre le courant te tiens à la même place » ? C’était un peu l’image. Toutes vos recherches vous menaient dans le sens inverse de vos pensées, et chaque résultat sortant contredisait les précédents. Bref, la cata quoi. Donc aujourd’hui, tu t’étais échappée de cette ambiance de folie. Donc direction le mont Skiddo.

La dernière fois que tu avais posé les pieds à cet endroit, c’était pour le bal de nouvel an, tu venais d’arriver, tu étais totalement perdue, mais tu avais fini par passer un bon moment là-bas. Des bons souvenirs en somme, malgré quelques accrocs. Bref. Te voilà devant l’une des galeries, ancienne mine. Bien des histoires à ce propos. Tu appréhendais un peu de te rendre dans ce lieu sombre, mais tu y étais maintenant, alors il fallait prendre ton courage à deux mains. Tu avais beau te dire « je n’ai pas peur du noir, tout ira bien », tu n’y croyais pas. Une personne avisée t’aurait certainement conseillé de prendre un bon verre de rhum pour te donner du courage, mais tu n’avais pas ça chez toi, c’était probablement un des seuls alcools connus qu’il te manquait. Bref. Tu n’étais pas contre un petit remontant, maintenant, ou en rentrant… Car tu le pressentais, cet après-midi allait être coriace. En route, mauvaise troupe ! Expression tenue de Josh, d’ailleurs. Tu t’invitas dans la galerie, après avoir fait sortir ta Muplodocus de sa pokéball, ainsi que ta Goupix et ta Tylton. Plus on est de fous, mieux on rit.

Une heure passa bientôt, tu cherchais un endroit particulier dans les galeries, qu’on t’avait indiqué au laboratoire. Peut-être n’était-ce qu’une farce, ou non, mais tu ne pouvais décemment pas te permettre de rentrer sans avoir vérifié. Tu entrepris donc de faire le tour des galeries, en tournant toujours dans la même direction, à la manière d’un labyrinthe. De toute façon, tous les chemins mènent à Rome, alors tu y arriverais facilement, mais probablement pas rapidement. Les lieux étaient idéals pour les fouilles, et tu devrais prendre le temps d’en réaliser quelques-unes : les fossiles de pokémons étaient des informations importantes et intéressantes sur le passé et l’environnement, sans parler des données éco-éthologiques qu’ils renfermaient. Bref. Une grosse après-midi. Et encore plus grosse lorsque Kali, ta Goupix, entreprit une balade solitaire et totalement folle, comme si elle avait vu un fantôme et qu’elle voulait jouer avec lui. Il ne manquait plus que ça. Totalement paniquée, tu te mis à la suivre alors qu’elle te distançait, courant avec une aise déconcertante dans ces lieux sombres. Tu peinais à voir les chemins et les murs de cet endroit sous-terrain, à tel point que tu commençais à angoisser en suivant ton pokémon. Tu t’arrêtas finalement à une intersection, épuisée, essoufflée, et à bout de forces. Kali avait ruiné ta stratégie, et tu t’étais probablement perdue dans ces lieux. Il te faudrait encore plus de temps pour en sortir, maintenant…

- Fais chier.

Ce fut les seuls mots qui sortirent de ta bouche, entre soupirs et respiration saccadée. Oriana volait toujours autour de toi, et ne voulait pas te perdre : Kali allait retrouver son chemin, mais probablement pas toi. Quelques minutes plus tard, Kaia arriva, un peu à la traine.
(c) Apomenon


Dernière édition par Abygaëlle Keelin le Mer 5 Fév - 20:08, édité 1 fois



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


(Re)Trouvailles souterraines

Abygaëlle Keelin

Samedi premier février, journée de repos complète, un plaisir que tu te dois de savourer, demain, tu entames en fin d’après-midi pour quarante-huit heures de garde avec quelques pauses pour des micro-siestes, c’est scientifiquement prouvé que lorsqu’elles sont maîtrisées par le corps et inscrit comme habitude, ces petits assoupissement peuvent totalement revitaliser le corps ! Il ne faut surtout pas sous-estimer le pouvoir des quinze minutes de sommeil ! C’est Oogie qui manifeste son envie de sortir, le fin explorateur n’a pas assouvie son envie depuis bien trop longtemps, compte tenu du temps et de la météo prévue, tu te dis que joindre l’utile à l’agréable ne serait pas de refus. Avec quelques fouilles dans les galeries, tu vas pouvoir faire un peu randonné active, les dernières préparations administratives pour ton association « Les Pèlerins de Tabalibungaba » vont te permettre de bientôt commencer ! Si tu obtiens une réponse aujourd’hui, dès demain, tu pourras partir à pieds ! Il te tarde en un sens. Tu as négocié au maximum tes dimanches pour obtenir les prémices de ton entraînement physique pour devenir champion. Avec une équipe bien entraînée et quelques galons ton projet arrivera enfin à voir le jour !

Bien équipé, tu disposes de cordes, de ton marteau avec ses deux têtes de pioche et de pelle pour creuser. Oogie sautille sur place envieux de partir. Lampe-torche de mineur, lampe frontale et quelques lampe à planter dans le sol ou la roche pour garder sa route. Thor s’occupe de les recharger avant chaque expédition. Tu laisses également sortir Ringabel qui va pouvoir avec Oogie explorer les galeries. Tu n’oublies pas de quoi manger, des galettes de patates et des haricots verts, pour l’apport en énergie rapide, du[i] chocolat[i] noir 90 % et des amandes et cinq litres d’eau. Tu es habitué à porter quinze kilos en course, alors c’est pas cet équipement qui va te faire mal. Tu as également une couverture thermique, au cas où tu te retrouverais bloquer. Partir dans ces boyaux de roches est très dangereux, on peut s’y perdre ou subir un éboulement. Avec son type spectre et sa perméabilité, Oogie peut partir chercher des secours et ton Gallame dispose d’atouts physiques et psychiques pour affronter les risques naturels.

La route n’est pas bien longue, au contraire, il fait bon et tu prends plaisir dès neuf heures jusqu’au milieu de l’après-midi à arpenter les sentiers de marche, encore un moyen de repérer le terrain, le faire tiens. L’air pur, aère l’esprit. Même si un mois est passé depuis le nouvel an, tu commences à peine à t’en remettre.

Les galeries se dressent devant toi, tu bois un peu, car l’eau dans vingt, trente ans y’en aura plus. Une vaste entrée, comme un trou béant dans la roche don les pourtours sont recouverts de mousse verdâtre. Le lieu est humide, il faut faire attention. Tu enfiles donc un pull et t’apprêtes à t’engager dans ce lieu, lorsque soudain, une Goupix d’Alola sort des galeries avec un air perdu. Tu hoches un sourcil en avisant Ringabel.

-Je confirme bien, c’est celui d’Aby.

-Qu’est-ce que… ?

-Elle doit être dans les galeries ?

-Avec l’humidité elle va vite se les cailler même si Kaia sait communiquer sa chaleur.

Tu mets ta lampe torche frontale, t’équipe de la grosse lampe éclairante. Ringabel s’occupe de demander à la Goupix de rebrousser chemin pour retrouver sa dresseuse. Il s’agit d’un drôle de hasard, la croiser si vite après votre mission. On pourrait presque croire que c’est plus qu’une coïncidence. Quoi qu’il en soit, tu t’engages, éclair tout autour de toi et tu mets régulièrement des petites lampes que tu plantes dans le sol, laissant leur batterie se consommer au prix de la lumière. Il fait vite sombre, mais la lumière perce ci et là par de petits orifices qui goûtent. L’eau est parvenue à se creuser un chemin jusqu’ici.

Oogie est passé en mode archéologue, entrant dans la « zone ». Tu le laisses vaquer, de toute façon il trouvera toujours le moyen de revenir à toi. Ce réseaux de galeries est vaste, étroit et imprévisible. Tu sais que ton partenaire psychique s’occupe de cartographier mentalement, mais tu ne peux pas t’empêcher de gribouiller sur un carnet de notes au cas où. Après de longues minutes en approchant d’une intersection, tu sembles distinguer une présence, rapidement confirmée par Gallame. Ton Ténéfix est occupé à ausculter une pierre précieuse, pas assez pure puisqu’il la croque dans un terrible bruit de mastication croquant. Lorsque ta lampe commence enfin à illuminer l’étrange forme, qui se compose d’une femme et d’un Muplodocus, tu soupires soulagé. C’est bien elle, c’est bien Abygaëlle.

-Tout vas bien ? Tu n’as pas froid ? Ou faim, soif ou autre besoin ? Depuis combien de temps, tu es là ?

C’est un réflexe, parfois en mission vous devez secourir des civils dans le besoin et il faut s’assurer qu’ils ne souffrent pas d’un mal quel qu’il soit. En approchant du centre de l’intersection ton Gallame prends la grande lampe, la maintenant à mi-hauteur pour éclairer un large cercle de lumière et chasser les ténèbres. Tu sors de quoi boire et laisse une couverture thermique à portée prête à l’usage.

-Ce sont tes recherches qui t’ont poussé dans les galeries ? Où se trouve ton matériel de sécurité ? Tu regardes autour d’elle, sans rien voir, tu viens plonger tes yeux dans ceux d’Abygaëlle. T’es venue sans matériel de fouilles dans des galeries ? T’es complètement inconsciente… La phrase était soupirée, exaspéré. Si tu avais bien retenu une chose à force de fréquenter des archéologues : à chaque sortie un lieu confiné ou creusé à la sécurité non garanti par un organisme propriétaire ou de conversation : on prend le nécessaire de survie, d’exploration et de sécurité. À tout….

Ta phrase est coupée par un vrombissement sourd qui se joue un peu la zone, ne n’est pas tout proche, mais ça vient clairement de la zone proche de la sortie. Une longue minute de vacarme avant que cela se calme. Pendant ces soixante secondes : quelques gravas roules au sol, un peu de poussière, tu t’accroupis, un genoux au sol, mains sur la tête au cas où. Il ne faut pas longtemps à Oogie pour te rejoindre avec un regard un peu paniqué à ton égard. Il ne te faut que quelques secondes pour comprendre : un éboulement, sortie bloquée. Tu soupires.

-A tout moment y a un éboulement... Bon… On va devoir trouver une autre sortie car ça sert à rien de rester là. Je te laisse prendre la grande lampe ou que Kaia la prenne ? Elle éclaire assez loin.

Tu remets ton sac et lui souris, te voulant rassurant. Après tout tu as connu des situations bien plus délicates à gérer!

-En route, mauvaise troupe.



© BBDragon


Dernière édition par Josh Aéris le Dim 2 Fév - 20:57, édité 1 fois
Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 34
Jetons : 2173
Points d'Expériences : 744
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
14/40
Unys
23 ans
34
2173
744
pokemon
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
14/40
Unys
23 ans
34
2173
744
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
(Re)Trouvailles souterraines
ft. Josh
Tu ne savais aucunement dans quelle direction Kali était partie, alors tu restais au milieu de l’intersection, come une idiote, à te demander dans quelle direction ton pokémon était allé. Lorsque Kaia arriva, elle lâcha un « Muploooo » comme à son habitude, avant de poser ses pattes contre son ventre. Elle essayait probablement de te dire quelque chose, qu’importe.

------------------------------ Point de Vue de Kali ------------------------------

Abygaëlle était déjà loin de ta vue. Tu avais foncé dans réfléchir, attirée par quelque chose de familier, comme absorbée, obnubilée par cette odeur. A l’arrivée, tu ne t’attendais pas à trouver ce que tu y trouvas : Josh. Tu avais encore du mal à reconnaître les odeurs, tu étais bien jeune, mais tu avais cette assurance à toute épreuve. Il ne te manquait que la parole à toi, petite Kali, Goupix d’Alola, pour combler le manque que tu avais, et avertir ta maitresse des dangers et découvertes, comme celle-ci… Surprenante. A vrai dire tu étais à la fois étonnée, surprise et interloquée, tu ne t’attendais pas à ça. Lorsque tu arrivas à une des sorties et que tu y découvris Josh, il y eut une discussion entre les deux bipèdes -bien que l’un d’eux fut un pokémon-, à ton propos. Tu ne savais pas pourquoi tu étais le centre de cette attention, et tu ne compris pas bien la dérive de la discussion, de ta présence au fait que Abygaëlle avait probablement froid, et que Kaia pouvait transmettre sa chaleur. Elle pouvait ? C’était une trouvaille ça, tiens. Tu irais lui en parler lorsque tu la retrouverais. Peu après, le Gallame te demanda de retourner voir ta maitresse. Ah bah oui, facile, il suffit de prendre le chemin en sens inverse… Sauf que tu ne savais pas vraiment comment tu avais fait pour arriver ici. Mais en y repensant, tu n’avais qu’à suivre la délicate et sublime odeur de ta très chère, pour retourner à elle. C’était l’idée, et une bonne. Donc tu le fis, tu guidas les nouveaux venus à Abygaëlle. Et lorsque tu arrivas, tu poussas un petit cri pour signaler ta présence.

-----------------------------------------------------------------------------------------

Tu n’eus à attendre que quelques minutes, avant qu’un bruit familier te ramène à tes pensées, alors que tu cherchais un moyen de localiser ta Goupix. Elle était là. Elle était revenue et… Avec des personnes. Tu fus rapidement éblouie par le nouveau groupe, avant de reconnaître Josh, à la voix dans un premier temps. Premier réflexe ? Un soupir, et une pensée « Quel ennui… ». Tu allais devoir partager ton après-midi, et ces galeries, avec la personne qui t’avait fait mauvaise impression la dernière fois. Youpiii… Et c’était sans compter sur son inconditionnel sens du devoir qu’il te harcela de question comme si cela faisait des heures, ou des jours même, que tu étais là. Tu le laissas déballer son charabia, avant de le dévisager un court instant, puis tu lâchas.

- T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.

Tu adressas un regard à ta Muplodocus, avant de lui sourire. Sourire qu’elle te rendit, elle avait l’air de comprendre le sens de ta phrase, et elle hocha la tête d’une manière débile, éclaboussant un peu le sol de sa bave. Ok. Elle n’avait rien compris, mais vu que tu souriais, elle trouvait ça amusant… Parce que ce que tu venais de dire devait l’être, non ? Tu lâchas un autre soupir. Enfin bref. La suite de la discussion était un peu plus intéressante. Il voulait savoir, a priori, la raison de ta présence ici, et s’en suivi d’un sermon sur la sécurité, le matériel, etc etc etc. Il te fixait, alors tu le fixais, intensément, sans relâche, et avec des millions de jugements. Et comme si cela ne suffisait pas, les galeries firent retenir leur doux grognement de mécontentement quant à votre présence en ces lieux. Bon bah, vous aviez la totale, comme la dernière fois. Mais cela ne te faisait pas peur, tu n’avais pas détourné les yeux, à peine frissonné, tu te contrôlais. Il fallait bien que tu le fasses, Josh en savait déjà trop sur toi. Une erreur de plus, un secret révélé de plus, et c’en était probablement fini de toi, enfin… Il aurait la main mise, en somme. A force de penser, tu n’avais pas remarqué que Josh avait réagi à l’éboulement, un peu plus loin. Tu ne savais pas si c’était de la peur ou une précaution, mais cela t’arracha un léger sourire. Oui, tu te moquais. Tu te moquais du type du centre commercial, qui avait mis en place des activités idiotes et ridicules pour attirer la foule, et qui avait un sérieux déconcertant dans une grotte… Et qui l’instant d’après, se mettait presque en position fœtale à cause d’un éboulement qui avait eu lieu plus loin. C’était amusant. Mais cela ne l’empêcha pas de continuer à parler et à te sermonner. Tu adressas un regard à Kaia qui, d’une patte, te fis le geste du « bla bla bla ». Elle en avait assez aussi, même si elle ne comprenait pas, il parlait trop. Mais elle se ravisa quand Josh lui proposa la lampe. Elle tendit les pattes comme un bébé, en mode « à moi ! A moi ! » jusqu’à ce qu’elle la récupère. Elle s’illumina la tronche avec, avant que tu la lui places correctement, tout en répondant à Josh.

- Oui, quelque part, non, non. Et je sais.

Tu lâchas un soupir avant de sourire à Kaia. Tu fourras ensuite les mains dans tes poches avant de sortir ton portable -enfin ton ipok, même si tu l’appelais encore « portable », c’est bien plus qu’un portable-. Tu l’agitas devant Josh, avant d’ouvrir un pan de ta veste longue, assez pour lui montrer une sorte de sacoche au niveau de la ceinture.

- Lampe torche intégrée. Et un peu de matériel fourni par le laboratoire où je travaille. Je n’aime simplement pas m’encombrer inutilement d’un million d’objets lorsque ce n’est qu’une simple sortie de quelques heures.

Avec tout ce que venait de te dire Josh, tu avais complètement oublié que ta Goupix était revenue. Tu t’accroupis avant de sortir une friandise, pas grand-chose à vrai dire, mais avec le maigre salaire que tu avais, tu ne pouvais pas lui offrir plus que des choses faites maisons simples. Elle lâcha un glapissement de joie avant de se frotter à toi. Tu la pris finalement dans tes bras, après avoir pris soin de ranger ton ipok.

- Et Kaia a aussi quelques petites choses, tout ce qui peut facilement rester coller sur son corps, sinon elle perd mes propres affaires.

Tu cherchais ta Tylton des yeux tout en t’expliquant. Oriana était déjà parti explorer une des galeries, même si elle n’était pas très loin, puisqu’elle revint, visiblement enjouée. Elle avait probablement trouvé quelque chose, tout comme Kali, lorsqu’elle était partie chercher Josh, mais aucune des deux n’allait pouvoir te l’expliquer, alors il faudrait attendre que tu les trouves par hasard. En attendant, puisque tout le monde était prêt, tu te mis en route, la Muplodocus devant, maître-lumière. Elle tenait la lampe comme une enfant de deux ans et demi, et n’arrivait visiblement pas à s’en servir dignement, elle servait simplement de poteau à lampe. Tu aurais pu lui coller ça sur la tête, d’ailleurs, ça lui aurait libéré les pattes. La seule chose que tu n’avais pas pris et que tu regrettais un peu, c’était l’eau. Mais qu’importe, au pire, tu attendrais de trouver une source plus ou moins potable, et tu ne manquerais pas de remercier le matériel du laboratoire lorsque tu aurais trouvé cette source, puisque tu pouvais faire toutes sortes de relevés sans avoir à casse ta propre tirelire, et donc vérifier la « qualité » de l’eau. Si elle était mauvaise, en revanche, tu allais mourir déshydratée. Enfin… Si tu étais coincée. Bref. Tu ne comptais pas faire ta balade dans un éternel silence. Cela faisait quelques minutes que vous aviez bougé, et c’en était déjà trop.

- Et donc, tu fais quoi ici ? Ca m’étonnerait que ça ait un lien avec ton travail d’intérim.

Une pique facile. Mais tu n’avais pas pu t’empêcher de la faire : le coup du mensonge t’était resté en travers de la gorge, et tu n’allais pas manquer de le lui rappeler, tout autant que ses erreurs lors de la mission. Tu n’attendais pas vraiment de réponse, tu passais juste le temps, et d’ailleurs, la lumière éclaira une zone dans la roche qui retint ton attention. Tu fis signe à Kaia de se rapprocher, et tu t’accroupis, sans gêne, laissant traîner ta veste, au sol. Tu sortis d’abord ton ipok pour faire une photo, puis tu l’échangeas pour un petit boitier avec une sorte de stylet, que tu posas sur la roche un peu plus sombre. Tu avais déjà les relevés standard des roches de la zone, comme référence, mais celle-ci était différente, et tu voulais vérifier les données. Tu en profitas pour sortir un stylo, un tout petit carnet et une feuille pliée -que tu déplias-, et tu notas quelques valeurs et lettres sur le carnet, avant de vérifier sur la carte -la feuille que tu venais de déplier-, la zone et le secteur… Enfin plutôt la lettre et le chiffre de la case. Tu y notas la correspondance. Tu avais remarqué que l’intersection de laquelle vous sortiez était la seule dans son genre, et le chemin que vous aviez pris, relativement droit, bien que tournant légèrement sur la droite, correspondait à un unique chemin sur la carte. Bref. Tu étais toujours perdue, mais tu savais où tu étais sur la carte. Tu pus constater de ce fait, les galeries potentiellement touchées par l’éboulement. La mine était vaste, et tous les chemins n’étaient pas notés, et tu le savais : les pokémons sauvages élisaient domiciles dans ce genre d’endroit, et bien des pokémons sol et roche se plaisaient à creuser leurs propres galeries. Tu ramassas les affaires que tu avais posé au sol, loin de la propreté dont tu avais voulu si ardument garder à la mission. Tu étais presque une agente de terrain, tu te préparais déjà au prochain poste que tu occuperais, et tu n’avais pas peur de te salir. Tu te relevas après avoir tout rangé, et tu adressas un sourire -sans savoir pourquoi à vrai dire- à Josh, comme si tu avais oublié tout ce qui s’était passé avant. Aaaah, les joies des découvertes scientifiques et des résultats encourageants. Tu essayais déjà de deviner ce que le reste de l’exploration allait donner. Peut-être trouveriez-vous un bon site de fouille et que vous ressortiriez avec des trésors cachés ?
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


(Re)Trouvailles souterraines

Abygaëlle Keelin

Quelle délicieuse entrée en matière. Tu posais ces questions, car tu étais préoccupé par son état, elle pouvait être là depuis dix minutes comme huit heures. C’était un réflexe humain que de se préoccuper de quelqu’un qu’on trouve dans un lieu à faible luminosité. Ton esprit vrille à ses propos ? Mais elle se prenait pour qui en fait ? Pisser sur une languette en verre et le foutre sous un microscope lui offre pas le droit régalien de t’insulter comme ça. Tes poings se serrent brièvement alors que tu grimpes en pression aussi rapidement qu’un Ouistiti à un arbre à fruit, mais tu soupires longuement pour expulser toutes ces émotions négatives. C’est vraiment ni le lieu, ni le moment de s’énerver sur quelqu’un. Le problème des gens calfeutré dans leurs études, c’est qu’ils oublient la réalité et après, ils trouvent le moyen de se justifier avec quelques propos à la con. On dirait ces habitants d’Illumis qui donnent des conseils sur comment jardiner alors que la seule plante verte qu’ils ont chez eux c’est leur meuf totalement teubé. Putain de citadins des grandes villes. Tu prends la décision de ne pas répondre verbalement, il n’y a qu’un bref instant de mépris qui se traduit dans ton regard avant que l’éboulement ne commence. Par mesure de sécurité, tu stabilises ta position à terre pour éviter une mauvaise chute par exemple. La scientifique ne bouge pas, stoïque au danger ou totalement paralysée ? Si elle ignore les risques, tu n’es pas responsable de la jambe qu’elle compte se briser. Ringabel, juste derrière toi soupires mentalement en t’adressant un cours message télépathique.

-De toute façon, vu son investissement dans la mission, difficile d’estimer si elle accorde une réelle importance à sa survie.

Un rictus aux lèvres et tu continues en l’invitant à commencer à marcher. Kaia prend la lampe, maladroitement, mais assure la visibilité arrière. Tu sais que Oogie n’est pas loin, avant votre départ, il est en train de creuser en pensant avoir vu un bon filon et toucher le gros lot. Hélas, c’est juste une putain de pierre un peu brillante sans intérêt : boom croqué. Les bruits de mastication de ton Ténéfix résonnent dans les galeries comme le grondement d’un monstre. La scientifique, si talentueuse avance son iPok et la lumière qu’il fait. Un téléphone. Pour des fouilles. Pour je ne sais quel autre exercice dans les souterrains. Lourd. LOURD ! Putain elle a cru, c’était un escape game et que son téléphone allait l’aider ! Tu retiens un juron, d’utiliser ton Thu’Um d’enfant de jurons. Elle veut pas s’encombrer pour une sortie comme ça dans un lieu non sécurisé, alors maintenant c’est une sortie découverte ?

-Tu comptes faire un podcast You Tube sur ta sortie dans les galeries avec ton Téléphone ? T’auras vachement de vues quand tu seras à l’hosto avec ta négligence.

Si tu avais fait preuve d’une certaine douceur dans tes propos dans la mission, tu comptes la forcer à adapter ses propos. Au fond, c’est une meuf random paumée dans une galerie, outre une conscience personnelle, tu as l’obligation professionnelle de l’aider et l’assister. « Protéger et servir » qu’ils disaient… Les cons, c’est une belle preuve de patriotisme que de respecter cet engagement dans un moment où jamais personne ne pourra témoigner de ton manquement à ce dicton.

Le trajet suit son cours, tu sors un sachet d’amandes et en grignotes quelques-unes avant d’en donner à Ringabel qui ne se prive pas de cette sucrerie. Tu avises Kaia un peu devant, mais tu te dis qu’il ne vaut mieux pas la déranger avec de la nourriture. Comment un pokémon si adorable pouvait tolérer une dresseuse aussi infecte ? Masochisme ? Simplicité d’esprit ? Des événements marquant qui témoignent d’une nécessité de soutien ? Tant de possibilités. Tu avances à pas de Chacripan sur le sol plat, mais accidenté par le temps. Tu as beau observer Aby, tu as la preuve que parfois le corps vole toute la beauté au corps, moralité elle ressemble à un chocolat fourré à la liqueur, sauf que c’est foutrement dégueulasse les chocolats à la liqueur, y a que ta grand-mère aigrie qui en mange, à un âge où elle aussi pourri à l’extérieur qu’à l’intérieur. Est-ce la suite logique d’Aby quand elle aura vieillit ?

Sa question te sort de cette intense réflexion. Elle s’intéresse à toi maintenant ? Peut-être faudrait-il lui offrir une décoration ! Tu réponds brièvement.

-Un Ténéfix passionné de fouilles et un goût prit à force de fréquenter des archéologues.

Quand tu y penses, tu avais traîné avec beaucoup trop d’archéologues ou du moins fréquentés beaucoup trop d’entre-eux. Genre Janet, ton ex, qui était tout comme ton meilleur ami, Léonidas, deux archéologues de ta promotion, deux personnes passionnées. Y’avait bien Bellamy, mais tu n’avais pas eu le temps de tout fouiller… Ouais, passons les détails ou je vais encore te faire d’autres remarques grasses à souhait pour te mettre mal à l’aise, mais au moins tu penses moins aux remarques de l’autre blanchâtre là.

Soudainement, Aby s’arrête, tu t’immobilises aussi, cherchant la source de son intérêt. Il réside en une roche, qu’elle s’emploie à prélever. Pendant ce temps, ne pouvant l’aider (et ne voulant pas). Tu observes les murs, passe tes mains dessus, Ringabel avance un peu dans l’ombre pour voir comment se présente le parcours. Ton inspection révèle des marques sur les murs, comme des traces de pas ou de morsures, tu ne saurais réellement identifier ce que tu observes, mais il s’agit de traces provenant de pokémons, tu en es certain. Attiré par le bruit que ta comparse provoque en se relevant, tu te retournes et croises son sourire, tu ne lui réponds pas réellement, ne comprenant pas pourquoi. A-t-elle trouvé la substance parfaite pour dissoudre ton cadavre sans utiliser ses pokémons ?

-Allons y.

Tu progresses au-devant de la lampe alors que ton Ténéfix ne parvient toujours pas malgré les trous qu’il creuse à trouver ce qu’il faut, démotivé pour l’instant, il marche en traînant des pieds et s’enfonçant à moitié dans le sol en ruminant. Cette réaction te fait sourire, mais tu es persuadé que tu trouveras quelque chose et lui aussi. Après deux minutes de marche en silence, le chemin semble s’arrêter, il y a un obstacle, un bel obstacle même, un énorme trou dans le sol qui fait la largeur du passage pour un trou quatre mètres de largeur, tu n’arrives pas à voir le bout puisque que le noir semble aspirer la lumière. Pas le choix, il va falloir sauter. Tu poses ton sac avant de prendre quelques mètres d’élan, faisant quelques petits sauts, D’un simple geste tu t’accordes avec ton Ringabel dans la marche à suivre. Tu cours, prenant en vitesse pour t’élançant dans ce grand saut, qui ressemble à quelques exercices dans l’armée. Tu observes ce qu’il y a dans le trou, mais tu ne perçois rien, c’est étrange. Une roulade te permet de te réceptionner. Tu lances un rapide coup d’oeil autour de toi, avec un geste de la tête pour sonder de haut en bas et de droite à gauche l’endroit où tu es. Tu te retournes vers le Gallame alors que Oogie arrive en lévitant avec son sac et le pose sur le sol.

-Range tes pokémons Aby, on te fait traverser.

La traversée inclus une projection par force psychique du Gallame. Il est tout à fait capable de ça, même si pour le coup, tu vas projeter la scientifique sans son accord préalable, pour ne pas perdre de temps. Tu ne sais pas pourquoi, mais tu as une mauvaise impression depuis quelques minutes. Tu hoches la tête, signe pour ton acolyte.

-Ringabel Air Line est heureux de vous accueillir à bord Abygaëlle !

S’en suis une douce force qui entoure et projette la scientifique au-dessus du trou dans une petite courbe sympathique. Tout droit sur toi Josh, tu la réceptionnes comme une « princesse » même elle ressemble plutôt aux sœurs de Cendrillon. Le contact contre ton corps est bref, mais tu la réceptionnes sans bouger d’un poil, assurant tes appuis. Sachant pertinemment que tu allais te faire incendier, tu la poses au sol avant même qu’elle demande et recule d’un pas pour récupérer ton sac et le passer sur ton dos. Tu l’avises du regard.

-On a pas le temps de chercher le pourquoi du comment. On prend la solution la plus opti et la moins risquée.

T’en a rien à foutre de son avis. T’as juste envie de sortir et pas seulement à cause de la perdue du samedi. Ringabel passe aussi l’obstacle sans difficultés. Au besoin, il n’hésitera pas à aider la Muplodocus à passer, surtout qu’elle est gardienne de la lumière, il apparaît urgent qu’elle traverse.

-Allé, on enchaîne dès que Kaia est passée.

Nul besoin de parler de tes craintes, la faire paniquer reviendrait tout simplement à ralentir encore plus le processus. Il est plus logique de garder un œil sur ton environnement. Tes pokéballs sont dans ton sac, seuls Delta et Aconitine sont restés chez toi, peu motivé par une sortie archéologie.



© BBDragon


Dernière édition par Josh Aéris le Dim 2 Fév - 20:59, édité 2 fois


Le militaire s'exprime en D46100


[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_454_EB[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_545_EB [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_042_LGPE [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_406_EB[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_848_EB
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Gallade_sprite_2 [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_768_EB [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_074_Alola_LGPE [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Hel
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_302_EB
Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 34
Jetons : 2173
Points d'Expériences : 744
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
14/40
Unys
23 ans
34
2173
744
pokemon
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
14/40
Unys
23 ans
34
2173
744
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
(Re)Trouvailles souterraines
ft. Josh
Tes paroles avaient agacé le militaire, mais tu n’y avais pas vraiment fait attention. Tu t’en serais certainement frotté les mains, tu aurais poussé le vice un peu plus loin, et ça n’aurait pas aidé. Enfin, avec la patience de Josh, tout se passa « bien », surtout vu où vous étiez. Enfin, ça ne dura pas longtemps, puisqu’il critiqua ton « matériel ». Tu levas les yeux au plafond, mais tu ne luis répondis pas, il ne savait pas ce que tu faisais ici, alors il pouvait juste la fermer. Ouais juste ça, fermer sa gueule et te laisser faire ton boulot. Tu n’avais pas demandé à ce que cet idiot te suive, Kali était simplement parti courir et elle était revenue. Et il fallait que Josh joue les secouristes alors que tu n’en avais pas besoin.

Pendant la marche Kaia repéra l’odeur de la nourriture. Sa bouche commença à faire des vagues : elle avait envie de manger, mais cela impliquait de lâcher la lampe, donc elle ne pouvait pas. Après quelques secondes elle se calma, et resta concentrée, à peu près quand tu lui demandas de t’éclairer. Pendant ce temps, Josh te répondit qu’il était là à cause de son Ténéfix, que tu avais pu entrevoir en partant, et aussi une sorte de passion, quelque chose dans ce style, pour l’archéologie. Intéressant, en un sens, mais pas tant que ça pour toi. C’était assez banal comme réponse, en fin de comptes. Lorsque tu t’arrêtas, Josh le fit aussi, ce qui te surpris un peu, mais qui te sembla ensuite logique, vu qu’il jouait les escorteurs-sauveteurs, mais qu’importe. Kalis s’avança un peu plus loin avant de renifler dans le vide : elle cherchait des odeurs. Oriana, quant à elle, se posa au sol ; Et lorsque tu te relevas, tu en profitas pour la rappeler, elle était fatiguée, et elle ne faisait rien à part voler pour vous suivre. Ton regard s’arrête sur ce que regardait Josh alors que tu avais été occupée par tes relevés. Les galeries étaient habitées, c’était certain et logique, mais les traces suspectaient un pokémon assez gros, et non pas les mignons petit et gentils petits bébés que tu aurais préféré croiser. Tu n’eus pas le temps de t’attarder dessus, puisque Josh ordonna de se remettre en marche. Tu aurais aimé passer un peu plus de temps dans cette zone pour identifier les pokémons, mais ce n’était ni ta tâche, ni le moment. Le cortège se remit donc en route, avec Kaia à sa tête. Et la balade ne dura pas longtemps, puisque eu à peu, la lumière de la lampe fut absorbée par une masse noire au sol : un trou. Tu estimas 4 mètres de large, assez lisse, mais tu n’en voyais pas le fond. Il était à la verticale… Il n’était pas naturel, et tu en grimaças.

Pendant que Josh se prépara à sauter, et à faire son spectacle, tu en profitas pour sortir ton carnet et gribouiller : un dessin de la zone, la largeur du trou, et quelques ébauches de la structure des parois. Ce trou n’était pas sur les cartes, c’en était certain. Tu regardas ta Muplodocus, qui haussa les épaules. Certainement un Onix, ou un Steelix, bien que le second était extrêmement rare, puisqu’ils préféraient les profondeurs aux grottes de surface come celles-ci. Ce qui était certain, c’est que l’un ou l’autre, tu ne voulais te retrouver face à un tel pokémon, et tu étais en incapacité de lui échapper, avec ses 80 km/h de vitesse de forage, et encore moins de le battre avec ta petite troupe. Josh te sortit encore une fois de tes pensées, à croire que c’était un signe de l’univers pour te mettre en garde : il allait te faire chier jusqu’au bout. Mais pour une fois il n’avait pas tort. Bref, c’était un ordre, ou un conseil, tu ne savais pas trop. Tu soupiras, retenant un « Oui capitaine » sarcastique et agacé, mais tu t’exécuta. Il ne restait que Kali, alors tu sortis sa pokéball et tu la rappelas. Et tu n’eus pas le temps de souffler, puisque Ringabel te fit léviter sans ton accord. Tu n’étais pas contre, à vrai dire c’était la première fois que tu lévitais, et c’était plutôt… Intéressant. Cool même. Tu souris à l’annonce du Gallame, il avait un bon humour, et tu avais cette impression depuis les premières minutes où tu l’avais rencontré. Etrangement, il s’apparentait plutôt à un humain qu’à un pokémon dans son comportement. Il était certainement le premier compagnon de Josh, ou avait vécu bien longtemps avec des humains. Ce n’était pas rare que la famille des Tarsals prennent des comportements humains avec le temps, tu avais déjà pu le constater, et le phénomène était déjà connu, mais tu n’en avais jamais vu d’aussi proche.

La traversée fut courte, mais agréable. La réception quant à elle le fut moins. Tu suspectas une volonté du Gallame de vous embêter. Tu avais un bon contact avec les pokémons et tu pouvais comprendre leurs réactions, alors tu n’allais pas lui en tenir rigueur. De toute façon, la réception ne dura pas longtemps. Tu détournas les yeux et, attendant que Kaia passe, tu observas les roches des parois de la galerie. Tu canalisais ta gêne et ton embarras, bien que légers, dans tes observations. Après la première lévitation, tu avais eu droit à la première réception dont rêvent probablement les jeunes filles. Bref. Tu n’allais pas donner ce plaisir au militaire, comme tu te l’tais dit : pas de nouveau secrets risquant d’être révélé, même si tu avais évité le sujet du feu la dernière fois. Tu ne fis même pas attention à ses paroles de « on devait faire comme ça alors ferme-la ». De toute façon, tu n’allais pas protester.

Ringabel passa de l’autre côté avec une aise presque déconcertante, et laissa la Muplodocus toute seule. Kaia fit une bouille triste en fixant le pokémon psy : elle ne savait pas comment passer et elle était désormais seule de l’autre côté de l’immense gouffre. Et si c’était un monstre qui allait sortir la manger lorsqu’elle sauterait au-dessus ? Le pokémon secoua la tête : hors de question de traverser ce trou, elle avait peur. Mais ça ne dura pas, puisque le Gallame, en pokémon galant qu’il était, aida le dinosaure de 150 kg à passer l’obstacle. Kaia se contentait de tenir fermement la lampe torche pour ne pas la perdre ou la faire tomber. Et lorsqu’elle arriva de l’autre côté, elle s’empressa d’aller vers toi, et elle te fit un câlin, expulsant des gouttes visqueuses vertes de ses yeux. Elle pleurait. Elle avait eu peur. Tu lâchas un soupir avant de lui tapoter le dos, en lui souriant. Tu te voulais rassurante, et ça fonctionnait toujours.

- Là… Là… Tu es passée, c’est l’essentiel non ? On est ensemble. C’est terminé… Sssh…

Tu pris quelques secondes pour consoler ta Muplodocus, avant de glisser tes mains de son dos à ses pattes, dont l’une tenait encore fermement la lumière. Tu gardas le contact de tes mains autour de ses pattes encore quelques secondes, avant de la lâcher. Tu étais un peu visqueuse, tes mains collaient, tu les essuyas sur ta veste pour ne pas être gênée, et tu adressas un dernier sourire à ton pokémon. Ensuite, visiblement souriante et heureuse, Kaia reprit la tête du convoi et le rôle de porteuse de lumière. Avoir une telle palette de comportement, et pouvoir en changer si vite, te permettait de pouvoir encadrer correctement tes pokémons, et de réagir rapidement à toutes les situations. Il n’y avait pas à dire c’était utile... Tu ne pouvais t’empêcher d’observer les alentours. Depuis que tu avais vu le trou, probablement creusé par un Onix, ou un Steelix, tu ne pouvais t’empêcher d’angoisser un peu. Et Kaia l’avait probablement ressenti, peut-être même était-ce pour ça qu’elle avait eu peur. Tu marchas quelques pas, en silence, puis tu glissas à Josh, sans préavis ni sans explications :

- Onix ou Steelix ?
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème



(Re)Trouvailles souterraines

Abygaëlle Keelin

En un sens, ce n’était pas désagréable comme contact, le corps chaud et frêle de la demoiselle contre toi, tu retrouvas brièvement des sensations perdues depuis des années. C’était un retour à cette veille époque où tu jouais les chevaliers galants en réceptionnant ta douce jeune demoiselle aux cheveux bleus. Le temps de la candeur, de l’innocence où tu n’avais pas encore seize ans. Regarde-toi aujourd’hui, meurtri en bien des endroits, tu portes les stigmates de tes mésaventures à même le corps. Est-ce réellement quelque chose de préférable aux troubles psychologiques ? Les deux vont de paire. Ils forment un duo inséparable comme la chemise blanche et la cravate d’un homme d’affaire. Bon on peu chipoter sur le nœud papillon, mais il correspond à des morphologies bien spécifiques. Quoi qu’il en soit, la doctorante à les deux pieds au sol et le te fait aucune remarque… Attends, quoi ? Elle est sans cesse désagréable et tu ne prends pas une soufflante ? Tu avises Ringabel du regard avant qu’il ne traverse, même réaction : surpris. Vous allez pas vous plaindre qu’elle taise sa langue de Séviper.

Tout le monde passe de l’autre côté, y compris Kaia qui décharge tout le stress de la traversée par pleurs et sanglots. S’en suis une scène touchante, la preuve qu'Abygaëlle à un coeur ? Une délicate marque de tendresse envers ce grand dragon visqueux. En un sens, tu l’aimes beaucoup Kaia, elle a cette simplicité de corps et d’esprit qui la rend attachante par sa spontanéité. C’est un tandem bien atypique qu’elle forme avec la scientifique, mais ça ne t’étonnes pas, il n’y a qu’à voir Ringabel et toi, deux opposés sociaux malgré des idéaux semblables. Ton Coatox par contre, il te ressemble comme deux goûtes d’eau, juste qu’il est assez froid.

La soudaine remarque te tire de tes esprits, la question se pose, il est vrai, pourtant, à ton sens ça ne colle pas aux marques que tu as vu précédemment. Il est vrai que ces serpents de roche et d’acier sont d’excellents foreurs, et même en milieu confiné, ils ne t’effraient pas trop avec la présence de ton Gallame. De plus, ils ne sont pas de nature très agressive sauf si on dérange leur sommeil. Y a des traces de pas sur les parois, un Onix n’a pas la « chance » de marcher.

-Je pense assez sincèrement que c’est pire. Le lieu est frais et humide, les type roches n’apprécient pas ça du tout et j’imagine assez mal des Steelix là… Je pense que c’est un mal insidieux. Comme des Fermites. Ça se déplace vite en groupe, ça creuse aussi très vite et leur nature agressive me donne pas envie d’en croiser.

-Je pense que je me passerai aussi d’un rendez-vous galant avec une Fermite, trop de mordant pour moi.

La réplique du Gallame résonne dans ton esprit et celui d’Abygaëlle, tu n’arrives pas à dissimuler un sourire mêlé à une certaine exaspération. Un jour, le châtiment d’Arceus s’abattra sur lui, mais en attendant, il continue sans vergogne. Tu commences à partir invitant ton duo à te suivre.

-Autant garder le rythme, car quoi que ce soit, on a pas envie de le croiser.

Le régiment improvisé enclenche le pas, tu passes devant, sortant ton gros marteau de fouille, mais tu enclenche la tête de pioche, avec les éboulements, on ne sait jamais, si tu as besoin de miner un peu. Tu n’es pas un nain, mais tu sauras t’y résoudre. Après deux ou trois embranchements, c’est Oogie qui vire de l’autre côté, tu vois la masse noire quitter le périmètre éclairant de la lampe que tiens Kaia .Tu te tournes pour l’observer trépigner alors qu’il est accroche au plafond, proche d’une zone assez angleuse, étrange compte tenu de ces galeries obliques.

-Aby, attend s’il te plaît, je crois qu'Oogie à trouver quelque chose d’intéressant.

Tu fais demi-tour alors que tu pointes une lampe sur cet angle étrange. Oogie confirme tes doutes, il s’agit d’une pierre encastrée à l’horizontale avec deux autres qui la soutienne. C’est assez léger, mais ça se voit, car il n’y a rien de naturel dans la structure. On dirait ce truc que le prof d’histoire passait sa vie à décrire en parlant de préhistoire. Ce peuple qui dressait des menhirs, des tombes à même le sol. C’est typique, ces pratiques survivent jusqu’au Moyen-Âge avec des traditions païennes. Vu que le hameau Skiddo n’est pas loin et qu’il dispose d’une chapelle en l’honneur d’Arceus… peut qu’on tient quelque chose ? Tu te tournes vers ta partenaire.

-Qu’est-ce que tu en penses ? On dirait une sorte d’entrée. Le vent et les dépôts successifs ont un peu masqué cette entrée, mais c’est impressionnant.

Pour étayer ton propos, tu changes la tête de pioche pour celle en pelle et creuse un peu sur le bas-côté et tu retires de la terre que tu déplaces un peu loin, à l’opposé de là où se tiennent les autres. S’en dégage alors effectivement la continuité des grandes roches qui soutiennent celle à l’horizontale. Tes collègues archéologues t’ont toujours appris que le temps recouvre, il faut donc creuser. Aidé par Oogie, tu déblaies la terre alors que Ringabel avec ses pouvoirs psychiques entasse proprement le tout dans un coin pour éviter les projections. Un bruit sourd se fait entendre au bout d’un moment, tu as frappé quelques chose de dur. Oogie finit de nettoyer la zone et il s’agit d’une roche gravée, la première, tu n’oses pas la sortir, mais tu passes de l’autre côté en invitant Aby à te rejoindre.

-Tu saurais lire ?


© BBDragon


Dernière édition par Josh Aéris le Mer 5 Fév - 14:54, édité 2 fois


Le militaire s'exprime en D46100


[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_454_EB[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_545_EB [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_042_LGPE [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_406_EB[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_848_EB
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Gallade_sprite_2 [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_768_EB [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_074_Alola_LGPE [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Hel
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_302_EB
Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 34
Jetons : 2173
Points d'Expériences : 744
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
14/40
Unys
23 ans
34
2173
744
pokemon
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
14/40
Unys
23 ans
34
2173
744
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
(Re)Trouvailles souterraines
ft. Josh
Josh te fit part de son avis sincère et honnête. Non pas que cela te surprenne, mais tu devais avouer que tu n’avais eu que rarement l’occasion de l’entendre le faire. Tu devais bien lui accorder qu’il connaissait mieux les lieux que toi et pour cause, il était ici depuis bien plus longtemps que toi. Tu n’avais que les informations de base, et l’observation te demandait un temps fou pour lister les pokémons potentiellement présents en ces lieux. Tu te permis quand même de douter de ses paroles, surtout l’histoire de la roche fraiche et humide qui n’est pas appréciée des types roches. Enfin encore, tu pouvais comprendre pour l’humidité, même si tu avais déjà croisé des pokémons roches dans des grottes humides, mais pour la fraicheur, tu avais un réel doute. Tu n’en fis néanmoins pas part au militaire : la suite de sa réflexion était plus intéressante. Des Fermites. Ça pouvait être logique, au vu des marques sur les parois. Ces petites bestioles étaient voraces, mais pas foncièrement méchantes. Tu pouvais comprendre leurs réactions agressives envers les visiteurs. Mais de là à creuser un trou de cette ampleur, tu doutais encore. Tu resterais sur ta théorie de l’Onix, même si cela n’excluait pas qu’à un moment ou à un autre, la horde de Fermites allait s’abattre sur vous. Il faudrait faire attention. Tu en profitas pour étudier un peu les marques sur les murs : la présence possible de Fermites pourrait faire un bon sujet d’études sur la modification des écosystèmes par les humains, et la réappropriation de terres abandonnées, par la nature. Tu retins cette idée, dans un coin de ta tête. Peut-être une prochaine thèse ? La blague du Gallame te fit sourire. Il n’était pas récupérable celui-là, et tu pensas que si Kaia pouvait parler, elle sortirait ce genre de sottises à longueur de journées. Si seulement elle pouvait déjà te servir d’adversaire à tes parties de cartes… Ce serait vraiment génial pour tuer le temps au lieu de la regarder gribouiller sur des feuilles.

La courte pause engendrée par l’obstacle prit fin. Sur ordre du lieutenant-commandant-caporal capitaine Josh-la-gaffe, tout le monde se remit en chemin. Le militaire était « bien » préparé aux expéditions foireuses qui merdaient au fil du temps. Enfin aujourd’hui, si quelque chose merdait, ce serait de sa faute : si tu avais été seule, tu serais restée silencieuse et discrète, sans toucher à rien. Mais bon… Ce n’était pas le cas. Tu continuais de marcher, tout en tentant d’entamer une discussion :

- Les Fermites ne sont pas foncièrement mauvaises tu sais, elles sont juste à cran parce que ce sont des proies. L’étude de leur environnement de vie est assez fascinante, et leur organisation sociale est aussi sophistiquée que la nôtre.

Tu adressas un regard à Kaia pour être sûr qu’elle allait bien, et qu’elle arrivait à tenir la marche, puisque votre survie dépendait de sa lumière, et tu regardais les alentours, observant les parois et leur composition, rien de remarquable, de même que les autres tunnels, tous cartographiés, ou presque.

Ce ne fut qu’au troisième embranchement que Oogie se permit de prendre une autre direction. La Muplodocus s’arrêta avant de le suivre avec la lampe, trop curieuse pour juste l’ignorer. C’était une galerie, rien de bien intéressant, si ce n’est qu’en sortant ta carte, elle n’apparaissait pas. D’accord, c’était une vieille carte, mais selon elle, cette intersection n’existait pas, le chemin allait juste tout droit. Sauf que là, vous aviez le choix entre gauche et droite, mais pas tout droit. Et la structure des parois étant différente, cela ne t’étonnait pas trop : la roche y était plus lisse, comme récemment creusée, mais aussi plus douce à vu d’œil, comme si elle y était plus tendre. Kaia n’ayant pas éclairé le mur devant vous, tu ne pouvais pas t’avancer quant à la raison de ce changement, mais tu aurais pu comprendre que cette galerie avait été creusée récemment, et que ce nouveau tracé avait rebouché le chemin d’origine.

A la demande de Josh, et avec un long soupir, tu t’arrêtas avant de te tourner vers la galerie de droite. Qu’est-ce qui pouvait les intéresser, lui et son Ténéfix ? Tu t’approchas lentement, mais tu restas néanmoins à distance jusqu’à ce que Josh te demande ton avis : il avait fait de même lorsque tu avais effectué des relevés. Tu haussas les épaules avant de t’approcher pour être à la même hauteur que le militaire.

- J’en dis que cette galerie n’est pas sur la carte, et que vu l’état de la roche, elle a été creusée il y a probablement moins de deux ans. Je ne pourrais pas t’en dire plus, je ne suis pas géologue.

Tu observais les étranges structures géométriques dans la roche, probablement l’entrée d’une sorte de temple, ruine ou sanctuaire, assez vieux. Et assez dans le sens où c’était assez pour être soit enterré, soit rebouché avec le temps, et la structure était abîmée par le temps et les passages. Votons pour une ruine. Cela laisse peu de marge à l’erreur. Tu haussas de nouveau les épaules, et tu croisas les bras.

- Probablement une ruine. Qui n’a pas été explorée, vu son état. Mais je ne te conseillerai pas de… Creuser…

Tu avais mis trop de temps à répondre, Josh était déjà en train de modifier l’environnement. Tu espérais simplement que ni la matière qu’il déplaçait, ni le bruit ou les vibrations qu’il produisait allait déranger les pokémons sauvages des lieux. Tu n’avais pas du tout envie de gêner les propriétaires des lieux. Mais puisqu’on en était là, tu ressortis ton ipok et tu fis une photo d’ensemble, puis des détails des lieux, avant de rajouter la nouvelle zone sur la carte, au stylo. Tu aurais dû faire une formation d’archéologue, plutôt que d’éthologue, parce que tu étais bien partie pour des fouilles archéologiques là. Enfin, vous n’alliez pas tarder à avoir la réponse à votre mystère et vos questionnements, puisque Josh tomba sur une pierre gravée… Avec un bruit singulier. Tu espérais toujours que cela ne dérange pas. Tu restais les bras croisés, à regarder ta Muplodocus tenir la lumière et éclairer la zone comme si elle venait de découvrir le temple de tous les rêves. Enfin, Josh te demanda ton avis, enfin te posa une question, à propos d’une inscription. Tu t’approchas avant de t’accroupir. Dans un premier temps, tu la pris en photo, tu fis mine de la lire, puis tu affichas un large sourire en dévisageant Josh, et tu lui lâchas, à la fois amusée et sarcastique :

- Oui bien sûr, y’a écrit « Je ne suis pas archéologue ». C’est pas compliqué. Je suis éthologue. Biologiste. Pas historienne. Comment je pourrais savoir lire des inscriptions datant de probablement des centaines de milliers d’années ? Donne-moi un truc vivant et je t’en tirerai quelque chose, les cailloux c’est pas mon job.

Tu te relevas en soupirant. Bien que les lieux t’intéressaient, tu n’étais ni pro, ni adepte en la matière. Alors tu ne pouvais rien pour ce bon vieux militaire. Qu’il se débrouille seul. Tu fis demi-tour avant de t’approcher des parois rocheuses qui n’appartenaient pas aux ruines. En posant ta main, tu pouvais sentir l’humidité. En vérité, tu l’avais ressenti en empruntant le couloir, l’air y était plus frais, plus lourd et plus humide. Vous vous étiez éloignés de la sortie, et probablement rapproché d’un point d’eau, en surface ou souterrain, tu ne pouvais pas le dire, mais une chose était sûre, tu n’aimais pas traîner ici. La roche était plus poreuse, presque terreuse, et suggérait qu’un coup de pelle ou de pioche mal placé pourrait faire s’effondrer une partie de la zone, si vous creusiez dans la roche et non pas sur les murs des ruines, bien sûr. C’était un peu comme être à la plage et construire des galeries sous le sable. Tant que c’est humide, ça tient, mais dès que le sable sèche, la structure devient instable et creuser au même endroit entraîne la dislocation de la paroi, et le sable se dissocie. Ou peut-être que l’image la plus parlante était tout simplement un biscuit. Sec, il est rigide, mouillé il se désagrège et finit par s’effriter et tomber en morceaux. Vous étiez dans un biscuit qui était lentement humidifié par capillarité. Voilà l’image. Maintenant tu avais faim, génial.

- Ecoute. Tout ce que je peux te dire d’utile c’est de faire attention. La zone est plus humide que les autres galeries. Donc plus instable. Et c’est probablement pour ça que cette structure est apparue. Les pokémons qui ont creusé la galerie sans se rendre compte d’où ils passaient, et ils ont dû dégager les ruines inconsciemment, vu les dépôts au sol.

Tu t’accroupis pour vérifier tes propres théories, le sol n’était ni ferme ni vraiment rocheux, il y avait des morceaux de roches, certaines bien rigides, mais d’autres s’écrasaient sous un peu de force, et devenaient une poudre humide et malléable, dont tu pouvais en faire une boule. Tu commençais à comprendre pourquoi la mine avait été abandonnée probablement, et si tu ne te trompais pas, une rivière trouvait source dans le Mont Skiddo. Cela pouvait expliquer l’origine des modifications. Mais tu n’en étais pas moins une ignorante sur le terrain réel de la géologie, tu n’avais que quelques bases pour t’aider dans la compréhension de ta propre discipline. Tu ne pouvais pas estimer réellement les dégâts que pouvaient causer un terrain pareil, ni des risques réels et les conséquences d’une fouille ou d’une catastrophe. Tu savais simplement que le terrain était plus sensible, et qu’au même titre que le sable ou la terre, creuser était plus délicat que sur une structure aussi ferme et rigide qu’une belle roche. Heureusement, les piliers et le plafond de pierre avaient l’air résistants et en bon état, assez pour supporter le poids des roches et terres du souterrain. Il te semblait néanmoins étrange que des pokémons, passés là, aient suivi un chemin aussi droit -outre un magnifique Onix qui était pressé-. Soit c’était le fruit d’un fabuleux hasard, soit quelque chose avait dégagé l’entrée des ruines, qui étaient restées intactes et vide de toute terre. La seconde théorie était moins plausible, alors tu l’éliminas temporairement. Tu devais vérifier, pour être sûre de ce que tu avançais, qu’il y avait un point d’entrée -ou de sortie- à cet endroit. A moins que les creuseurs avaient fait demi-tour, même si c’était peu probable. Ou alors, c’était des archéologues, mais il était étrange qu’ils soient partis sans laisser de trace de leur passage. Tu étais en proie à une intense réflexion interne, tout en ayant le regard figé sur l’horizon obscur de ces lieux, encore accroupie, une boulette de terre dans une main, que tu faisais rouler et que tu écrasais en réfléchissant. Quoi que c’était, ce n’était pas ton domaine, mais la présence de tels lieux dans un souterrain redevenu sauvage pouvait être un magnifique sujet d’études. Quels pokémons vivaient dans des ruines ? Des types roches ? Sols ? Ou bien d’autres pokémons ? L’humidité des lieux suggérait que les Roches n’apprécieraient pas cette zone, mais si les roches des ruines, qui étaient rigides et fermes, créaient un isolant à cette humidité ?
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


(Re)Trouvailles souterraines

Abygaëlle Keelin


L’ambiance s’est adoucie, la pression est comme descendu, alors que tu bouillais comme cocotte-minute expulsant sa vapeur, tu as quitté le stade de frémissement pour revenir calme. C’est mieux pour tout le monde. La jeune femme est une sorte de paradoxe ambulant, elle alterne entre un comportement de veille célibataire aigrie avec quinze Chaglam chez elle et d'une délicate jeune femme pleine de douceur. Tu ne savais pas trop quoi en penser. Les pans de sa personnalité ressemblent, dans une toute autre mesure à qui tu étais il y a quelques années. Partagé entre haine délirante et cette douceur que tu as pour les autres, mais sortir d’un traumatisme n’a rien d’évident. En ce sens, tu remercies l’armée, n’en déplaise à ces sales communistes manifestants, ça forme, ça crée des liens importants Bref. Les dialogues entre gens calmes ça amène aussi parfois des bons éléments, on confronte des avis et des arguments qui donnent lieu à des avis pluriels, divergeant certes, mais qui tendent à la même recherche de la vérité.

Les remarques que tu entends les Fermites sont intéressantes, tu ne t’es jamais foncièrement intéressés aux pokémons, mais de nombreux archéologues ont dû se confronter à eux pendant leurs fouilles et il réagissent toujours de façon agressive. Est-ce qu’ils se sentent acculés et n’ont d’autres moyens que d’agresser pour défendre leur territoire ? Tu te dois de réviser ton jugement ou de vivre cette situation, même si tu n’en a pas envie. Une horde de Fermites c’est quand même effrayant et à part le feu pour les repousser tu ne vois pas d’autres solutions. Et tu n’as clairement aucune envie d’avoir un cracheur de feu à côté de toi, de plus, tu suspectes une gêne face au feu concernant Aby, mais tu ne veux pas t’avancer sans preuves physiques.

-Je veux bien te croire, de nombreux pokémons ont une organisation sociale très développés comme la famille Tarsal, j’ai eu l’occasion d’étudier des tribus chromatiques hiérarchisés dans le cadre de mes études.

Elle remonte cette mission. Ton premier semestre, c’est pas tout jeune, mais tu chasses ces souvenirs de ton esprit, tu préfères clairement penser à autre chose. Vous arrivez à l’intersection où Oogie par fouiller et mâchouiller les dépôts. Les dires d’Aby coïncident avec l’hypothèse qui te viens des suites de l’observation. C’est un lieu très ancien ! Il faut donc chercher des preuves dès l’entrée. Tu commences donc à creuser au moment même ou la doctorante déconseille clairement cette pratique, tu lui adresses un petit sourire désolé. De toute façon ça se passe comme ça à chaque fois, tu creuses ou casses alors qu’on te recommande l’inverse. C’est un runing gag de forçeur ça, je reconnais. Si Magicarpe n’apprend que Trempette, tu n’as appris que la CS04 « Force ». Pendant que tu finis de nettoyer la zone, le Gallame s’approche de la demoiselle qui prend des photos de la zone et sur l’une d’entre-elle, tu apparais, muscles saillant entrain de bosser, il ne peut s’empêcher de confier mentalement à son égard.

-Il est beau quand même ce jeune homme quand il travaille. Il marque une pause et ajoute. Et quand il se tait je présume aussi ?

Il se retient de rire, sourire aux lèvres et s’écarte. Tu invites la scientifique à te rejoindre pour décrypter ce langage, lorsqu’elle commence à parler, tu es en mode « wow trop forte ! » Mais c’est l’ascenseur émotionnel. Elle te prend juste pour un con tout le long, tu te redresses, ton visage se traduisant littéralement par « AM I A JOKE TO YOU??? ». Tu te redresses alors que tu observes Ringabel littéralement mort de rire à s’en tenir les côtes et galérer à reprendre son souffle, mais parvient à articuler dans ton esprit et celui d’Abygaëlle.

-Wow, comment j’étais pas prêt à cette rafale que t’as pris, elle t’a pas tiré dessus au 9 mm, mais à la grosse Bertha. Même les catcheurs pros suffoquent devant le combo que t’as pris… Josh j’vais appeler une assistance médicale, prend ta tension, j’pense que tu vas faire un malaise.

Tu as un peu de mal à te remettre de ces impacts verbaux, tu te relèves et te décides à reprendre ton souffle, mimant un peu volontaire le mec sur le point de faire son AVC bien entendu, tu as un peu d’auto dérision pour jouer le jeu, même si ton ego, on peut dire qu’il est tombé dans le trou que vous avez sautés précédemment. Alors qu’elle entre en pleine réflexion, tu jettes finalement un œil à ta montre. Il est l’heure de manger et de boire aussi, important, ça fais trop longtemps que tu n’as pas bu. Tu poses le sac au sol et l’ouvre, ton Gallame en fait de même, tu sors les bouteilles d’eau et une cape thermique en guise de nappe pour ne pas se salir. Tu t’assois enfin en ouvrant quelques sachets et un bento.

-Oogie, vient manger, on vas en profiter pour marquer une pause.

A l’appel du repas, le Ténéfix descend pour venir manger son repas. Tu descends une bonne partie de la première bouteille, imité par Ringabel qui l’achève et qui mange également. Vu que tu prévois toujours à manger en cas d’imprévu, tu as bien trop à manger. Tu tends donc une gamelle pour Kaia et tu en prépares une nouvelle pour Abygaëlle alors qu’elle explique le fruit de sa réflexion. En effet, l’humidité ambiante joue également sur la résistance des roches, etc. C’est logique expliqué comme ça, tu hoches vivement la tête en l’observant.

-Je vois, il faudra être très précautionneux. Tu lui tends le Bento. Viens manger et boire, une fois qu’on aura pénétré cette grotte structurée, il nous sera peut-être impossible de nous poser avant.

La scène à de quoi faire sourire accompagné d’un rire sarcastique. T’es vraiment en train de manger tes patates assis dans le sol d’un galerie humide alors que le danger rôde peut-être ? Tu n'as pas l’air stressé du tout avec ton avocat en accompagnement enroulé par des tranches de jambon. Pourtant, avec les missions en extérieur et les stages intensifs, tu as appris à dormir deux heures, manger toutes les trente-six heures des quantités très légères et gérer le manque sans malaise ni rien, d’où la présence de chocolats et d’amandes. Pour toi, vous vous enfoncez clairement dans un temple, ça a la même structure que les vestiges celtes vu en cours, mais on y trouve soit des tombeaux soit des temples religieux. Tu pourrais avertir ta comparse, mais ça ne sert à rien de la paniquer, de toute façon toute la Pokémon Community à profaner les pyramides d’un pharaon et un Mausolée au fil des étés. Rapidement, après ce repas, Oogie trépigne de repartir, tu le gratifies de quelques caresses tant qu’il est tangible puis te redresse. Aby semble avoir finie également, tu décides de ranger tes affaires après avoir fait état des réserves d’eau. Au pire des cas Tyr pourra les remplir, mais peureux comme il est, tu préfères éviter de le sortir ici.

-Puisqu’on y est, autant voir où cela mène. Oogie ne partira pas sans avoir vu et puis tu sembles intéressée.

Tu finis de plier les affaires et observes Kaia avec sa lampe. La grande gardienne de la lampe sacrée. On dirait qu’elle protège la flamme olympique au péril de sa vie. Quel pokémon attachant. Oogie prend les devants en s’enfonçant sur le chemin en pente descendante.

La galerie semble stable, les pans de pieds sont un peu penchés, comme pour assurer leur stabilité. La pierre est noire, comme si elle avait absorbé toute la noirceur environnante. Curieux, mais prudent, tu n’oses pas vraiment la toucher… Pourtant, tu fais cette « erreur ». C’est humide, mais la pierre ne se désagrège pas, comme si elle y était insensible ou presque. Comme c’est curieux. La lampe éclair un chemin sans trous, praticable, sans mauvaises surprises. Le plafond ne révèle rien d’intéressant à tes yeux d’ignorants. Peut-être qu’Abygaëlle découvre des choses étonnantes. C’est un peu difficile à admettre pour ton égo, mais votre tandem n’est pas mauvais, un cerveau et des muscles, de quoi palier à une vaste éventail de situations.

-Qu’est ce que tu espères trouver là-dedans ? Tu souris. Un jour, je suis tombé sur les vestiges d’un immense temple en l’honneur de Giratina, ça faisait froid dans le dos.

À mesure que vous progresser, il fait de plus en plus frais, mais l’impression d’humidité s’estompe, il n’y a plus vraiment de passages de pokémons sur les parois, en dépit du noir des roches, un sentiment de quiétude t’envahis un peu, tes muscles se détendent. Vous arrivez finalement devant une porte double arrondie au sommet. Elle est grise et détaillée de multiples motifs. Tu envoies Oogie dans le sol pour qu’il vérifie qu’il n’y est pas de pièges, il ressort devant la porte et te fait signe. La voie est libre et ne comporte pas de piège ou de pokémons enfouis. Tu t’approches pour passer tes doigts sur la porte, la pierre s’est érodé, l’eau est passée à certains endroits créant des sillons descendant de haut en bas et ce qui altère les motifs. Tu reconnais toutefois la figure du dieu Arceus, créateur de toute chose.

-C’est beau….

C’est murmuré, audible et d’une infinie sincérité. Le travail de bas-relief est impressionnant bien que le temps est fait son funeste office. Si seulement de vrais archéologues étaient là, ils pourraient tout dater. Si seulement Max était là, avec son immense culture générale, elle aurait tant de choses à dire. Tes doigts poussent un peu la porte, tu as tellement envie d’entrer, d’observer les merveilles de ce temple. Oogie à côté s’occupe de détailler la roche, mais compte tenu de son espèce et ses étranges tocs, il lèche la pierre avant de s’exclamer de joie en pointant les cristaux brillants en bas. Du diamant. Vraiment ? La pierre d’une infinie pureté ici ? C’est forcément un signe qui indique réellement la présence d’un temple d’Arceus, peut-être que la chapelle du hameau est la continuité historique ? Si ça se trouve les reliques du temple viennent d’ici en étant conserver depuis des temps immémoriaux ? L’envie est trop grande.

-Ringabel aide moi.

Abygaëlle va sûrement s’y opposer, mais tu n’as pas fais tout se chemin pour t’arrêter devant la porte. Le Gallame vient sur la seconde porte et vous commencez à pousser à l’unisson, tes muscles se contractent sous l’effort, elle est si lourde. Il faut une vingtaine ce seconde avant de l’entendre s’ouvrir lentement, ce bruit sourd lorsqu’on déplace un canapé sur un tapis. Ici c’est pareil, les portes frottent au sol terreux, mais il semblerait que rien ne frotte au-dessus. Est-ce dû à l’érosion et le temps ? Ou peut-être que les dimensions de la porte collent parfaitement à la cavité où vous avancez. Alors que tu penses plonger dans l’obscurité, tu aperçois des rayons de lumière percer la mince entrée que vous élargissez avec beaucoup de difficultés, tu n’auras pas le loisir d’observer en premier ce que vous découvrez, trop occuper à poussier « à la salle » si je puis dire.



© BBDragon



Dernière édition par Josh Aéris le Mer 5 Fév - 14:56, édité 1 fois


Le militaire s'exprime en D46100


[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_454_EB[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_545_EB [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_042_LGPE [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_406_EB[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_848_EB
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Gallade_sprite_2 [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_768_EB [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_074_Alola_LGPE [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Hel
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_302_EB
Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 34
Jetons : 2173
Points d'Expériences : 744
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
14/40
Unys
23 ans
34
2173
744
pokemon
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
14/40
Unys
23 ans
34
2173
744
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
(Re)Trouvailles souterraines
ft. Josh
Tu avais réussi à convaincre, ne serait-ce qu’un peu, Josh dans sa réflexion sur les Fermites. Aucun pokémon n’était né ni dévoué à être méchant. Pas naturellement. Tu le pensais sincèrement. Il parla ensuite rapidement de ses études, et de la hiérarchie chez les Tarsals. Tu n’aurais jamais suspecté qu’il avait pu faire de telles recherches. Il avait donc un regard au moins novice sur les questions de ce type, d’où son acquiescement sur ton explication des Fermites.

Lorsque tu signalas au militaire de ne pas faire ce qu’il était en train de faire, il sembla désolé. Eh bien, c’était une première. Il ne devait soit pas faire attention, soit ne pas s’y connaître. Et après, ça jouait les sauveteurs dans les souterrains. S’il y avait une personne à sauver ici, c’était bien lui, de sa bêtise. Tu n’avais pas entendu le Gallame s’approcher et, lorsqu’il te lança par télépathie sa farce, ou sa blague, sa tirade, appelons ça n’importe comment, tu essayas de rester passive, mais tu n’arrivais pas à retenir le rictus qui se dessinait sur ton visage… Surtout lorsqu’il termina sur « quand il se tait ». Tu lâchas même un rire un peu léger avant de penser, pour être sûre que Josh soit exclu de la discussion :

- Effectivement, son silence est bien plus agréable que ses paroles. Mais je n’aime pas les personnes silencieuses. C’est dommage, n’est-ce pas ? Il semblerait qu’il ne trouve jamais son compte avec moi.

Peu après tu repris ton sérieux, puisque ce fut le moment où Josh t’avait appelé au secours pour une traduction. La situation t’amusait à peine, mais le coup de grâce que Ringabel asséna à son propre dresseur te fit littéralement éclater de rire, avec les larmes aux yeux. Ce ne fut que bref, quelques secondes, mais suffisant. Décidément, Ringabel ne cesserait de t’étonner. Et si ta Muplodocus pensait tout ça au fond d’elle, mais à ton propos. Tu ne pus t’empêcher de la fixer du regard un instant. Elle jouait avec la lampe et dessinait des formes avec la lumière. Mh. Certainement pas. QI inférieur à 0. Sacrée journée. Tu en étais déjà épuisée, alors que cela ne faisait que quelques heures. Epuisant les deux-là, le Gallame et le militaire. Epuisant. L'effet était semblable à s'écraser la tête sur une brique.

L’instant d’après, tu étais plongée dans ta réflexion sur ces lieux, leur découverte, leurs visiteurs et leurs habitants. Tu n’arrivais toujours pas à comprendre comment ces ruines avaient pu être découverte. Chaque théorie avait ses limites et semblaient impossible. L’évidence de « c’était toujours là » te semblait impossible au vu de la carte et d’à quel point ces lieux étaient déserts de toute traces humaines. A l’annonce d’un repas partagé, Kaia ne se fit pas prier et posa son cul visqueux à quelques millimètres de Josh, histoire de bien l’embêter, puis elle récupéra la gamelle, posant la lampe par terre. Josh te parla tout en te tendant quelque chose. Il te fallut quelques secondes pour émerger, avec toujours ton tas de terre dans la main. Tu la reposas au sol, tu pris le bento avant de te relever pour venir t’installer à côté de ton pokémon. Tu n’avais pas la tête à manger, tu étais encore en train de réfléchir. Et si tu avais été une antenne à émission d’ondes radios, tu aurais probablement créé des interférences massives sur toutes les fréquences disponibles. En gros, tu carburais niveau réflexion, et tu polluais certainement le champ télépathique de Ringabel avec ton torrent de pensées rapides et incompréhensibles. Tu prends néanmoins le temps de retirer les choses non-comestibles des pattes de ton pokémon, sans pour autant lui parler, et cela ne la dérangeait pas, elle savait que le regard que tu avais, à la fois concentré et perdu, n’était autre que celui d’une scientifique au travail. Alors elle te laissait tranquille, et chose incroyable, elle faisait attention à ce qu’elle mettait en bouche, vérifiant que cela pouvait se manger avant de l’engloutir. Elle n’essaya même pas de dévorer la gamelle qu’on lui avait donné ! Dommage que tu fus trop concentrée pour remarquer ce miracle.

Une fois ton repas terminé, tu posas le bento devant toi, toujours en silence. Tu laissas Josh le récupérer, tout comme la gamelle que Kaia avait posé avant de se relever pour explorer les quelques centimètres carrés de pierre que sa vision lui offrait une fois son visage collé au mur et la lampe dirigée en plein sur ce qu’elle observait. Elle voulait aider, certainement. Tu te relevas, tu pris le temps de t’étirer un peu, et tu cessas de réfléchir. Tu n’arrivais à rien de toute façon, et te torturer avec ça n’arrangerait rien. Tu étais bien plus épuisée mentalement maintenant, mais cela en valait probablement la peine. Josh proposa d’explorer les lieux, ce que tu ne pouvais refuser. Tu cherchas Kaia du regard et, quand tu l’eus trouvée, tu soupiras avant de la rejoindre.

- Allez Irma-des-roches, on y va. Ce n’est qu’une roche et non, ce n’est pas un racaillou. C’est juste de la matière inanimée.

- Muploooo...

Elle était triste, ça se voyait. Elle cherchait probablement un nouveau compagnon de jeu. Avec le temps, même Oriana et Kali s’étaient lassé de la simplicité d’esprit de Kaia. C’était un peu triste à dire, mais c’était vrai. Peut-être était-ce le temps de chercher un nouveau membre pour ta petite famille. Qui sait ce que l’avenir vous réservait ? En attendant, il fallait avancer, alors d’une tape dans le dos, tu invitas le pokémon massif, mais idiot, à te suivre. Et c’est ainsi que vous, jeune troupe d’amateurs, vous vous aventurâtes dans les ruines inexplorées du mont Skiddo. Un magnifique épilogue. Enfin bref. Tu te contentais de suivre Josh, et Kaia se contentait de le suivre en éclairant la route. Histoire de ne pas tomber. Quelque chose comme ça. Tu observes les lieux sans rien toucher. Tu avais un respect incroyable pour les ruines d’anciennes civilisations, et la profanation n’était pas ton « truc ». Ce qui n’était pas le cas de Josh, a priori. Cinq minutes et déjà les pattes sur le mur. Tu te plaisais dans le silence, les lieux t’apaisaient, et le calme te relaxait. Mais ce fut de courte durée. Tu soupiras.

- Un sort magique pour que tu fermes ta bouche plus longtemps. Ce serait vraiment sympa.

Tu n’avais pas voulu être condescendante, mais tu avais probablement donné cette impression. Tu ressentais les effets de la fatigue mentale, et l’atmosphère lourde et humide des lieux ne t’aidaient pas. Tu pensas un instant à toutes les maladies primitives qui auraient pu être piégées ici, libérées par la galerie creusée, et que vous inhaliez en ce moment même. Trop tard pour s’en méfier, si c’était bien réel. Tu serais peut-être malade, tu en crèverais peut être même, mais qu’importe, ce qui est fait est fait. Ou peut-être qu’il n’y avait rien ? Qui sait…

Tu remarquas qu’au fur et à mesure, l’ambiance des galeries laisse place à la véritable atmosphère des ruines : peu de traces de pokémons, un air frais, mais plus sec, comme si les lieux avaient été préservés de l’érosion et de l’eau autour de vous. Tu te permis un regard derrière toi alors que le militaire découvrit une porte assez massive. Par réflexe, tu sortis Kali de sa pokéball, histoire qu’elle te prévienne au moindre danger, et tu te permis alors de te rapprocher. Tu remarques des gravures, des motifs, et une représentation d’Arceus. Tu n’étais pas prise d’une réelle fascination pour ce pokémon ou pour ma mythologie en général, mais tu ne pouvais que respecter cette manière de penser et de voir les choses. Est-ce que tu croyais en Arceus ? Tu n’en savais rien. Fut un temps oui, mais la science a bien du mal à prouver ou réfuter sa réelle existence… Ou ses actions. Alors on allait dire que tu y croyais, pour contenter tout le monde. Enfin, tu croyais qu’il existait, tu en étais certaine, mais tu doutais de son implication dans la vie actuelle. Pour toi, il était un dieu du passé, dont on avait oublié l’existence et l’utilité. Il fallait dire qu’il s’était fait oublier aussi. Cette simple représentation te fit réfléchir bien plus que tu ne le pensais. « Si seulement il avait été là quand j’en avais besoin ». Cette pensée traversa ton esprit comme un éclair fend le ciel pour frapper le sol. Tu aurais eu besoin de cette présence et d’un miracle par le passé. Toi, et ta mère. Vous en auriez bien eu besoin. Ou simplement de l’aide. Ce qu’aucune de vous n’avait reçu.

Ton regard se tourne lentement vers Kaia, qui te fixe depuis quelques secondes maintenant. Elle avait remarqué que tu avais ce regard perdu, alors tu lui adressas un sourire pour la rassurer. Elle se rapprocha avant de lâcher un « Muplo. ». Probablement quelque chose dans le genre « Moi aussi elle me manque ». Qui sait, tu ne parlais pas sa langue. Tu te contentas de lui sourire à nouveau, alors que Josh entreprit d’ouvrir les portes et de pénétrer dans un lieu certainement sacré. Tu croisas les bras en le regardant faire, tu retins un soupir, puis tu t’exprima finalement :

- Ca ne t’ai jamais arrivé de te dire que ce genre de portes signifie que le lieu derrière est sacré, et qu’en les ouvrant et en pénétrant à l’intérieur, tu vas profaner un lieu sacré ? Et que tu seras probablement maudit, poursuivi, chassé voir exterminé par des possibles gardiens, des pokémons ou pire, le dieu de ces lieux ? La malchance te poursuivra partout, la mauvaise fortune, le mal, l’obscurité… Ce genre de choses ?

Non, visiblement il n’en a rien à foutre. Ou il l’ignore. Enfin bref. Aussi buté d’un tauros celui-là. C'était un vrai cauchemar. Il voit un truc, il fonce. Pauvre gars, il ne doit pas avoir beaucoup de chance en amour s’il agit comme ça. tu te mis même à penser que s'il se retrouvait face à un Rhinocorne, il foncerait sans hésiter, quitte à se faire empaler sur sa corne. Pour donner comparaison du QI de cette personne qui se tenait devant toi, Kaia était en train de les aider et lorsqu’il y eu assez de place pour qu’elle puisse passer, elle s’engouffra comme une morte-de-faim sur une brioche, comme Kali d’ailleurs. Voilà. Josh avait le même QI que ta Muplodocus. Petit rappel, qu’ai-je dit quelques paragraphes plus haut ? QI < 0. Il en était là. Mais bon, puisque tu étais là, et que ton pokémon était partie à l’intérieur, tu te permis de devancer Josh. Arrivée sur le pas de la porte, tu fermas un court instant les yeux, juste le temps de penser « Pardon pour l’intrusion, mes pokémons sont entrés, je dois les chercher ». Hop ! Tu entras dans la zone interdite. La lumière de Kaia semblait un peu faiblarde face à celles qui éclairaient ces lieux. Tu ne t’y connaissais pas, mais la cavité dans laquelle vous étiez ressemblait étrangement à un lieu de culte. Mais c’était calme et reposant. Tu voyais une sorte de source d’eau, bien que mince et probablement obstruée par les éboulements, quelques lumières dont il faudrait que tu identifie la source d’énergie plus tard, de la verdure, probablement entretenue par ces lumières et quelques pokémons, et des gravures, bien abîmées par le temps, sur les parois. Et une statue, un peu grossière, tu ne savais pas si c’était l’œuvre du temps ou de l’incompétence des bâtisseurs, d’Arceus presque au centre. Tu ne pensas pas une seconde à faire une photo des lieux. Il était sacré, et tu n’allais pas briser le silence et l’ignorance d’une telle découverte pour que d’autres après vous, et des archéologues peu concernés, s’amusent à profaner une telle chose. Bon ok, ce n’était ni de l’or, ni des joyaux, ni de la richesse, mais l’aspect primitif de ce temple donnait un charme incontestable, au-delà du fait qu’il s’agissait d’Arceus ou d’un quelconque dieu. Le lieu était beau, harmonieux, et tu pouvais imaginer avec une aisance incroyable des pokémons se retrouver ici, vivre, s’amuser et partager, à l’abri des humains. Votre simple présence avait probablement tout changé. Le lieu semblait idéal pour un point de rencontre entre les pokémons Plante, Eau, Roche, Sol et probablement même Electrique. Les parois laissaient entrevoir quelques roches brillantes, et certaines émettaient une faible lueur, juste assez pour offrir une lumière tamisée. Tu t’approchas lentement de Kaia avant d’éteindre sa lumière, qui avait l’air de déranger l’ambiance qui régnait. Et lorsqu’elle fut éteinte, cette lumière moderne, tu pus bien percevoir les nuances de couleurs et les jeux de lumière. C’était comme si tout avait été placé là minutieusement. Les faibles rayons lumineux, peu probable qu’ils viennent de la surface, mais peut-être, traversaient des roches translucides qui rayonnaient, partageant à leur tour leur lumière avec d’autres roches colorées. La bioluminescence de la flore rajoutait un charme que tu ne pouvais nier. Si un havre de paix existait pour les pokémons, loin des humains, tu venais probablement d’en découvrir un fragment. Tu en oublias de chercher du regard ta Goupix, qui était probablement en train de découvrir les lieux.
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


(Re)Trouvailles souterraines

Abygaëlle Keelin

Le Gallame ne peut qu’approuver ses dires et le sourire qu’elle a ton égard, il ne sert à rien de s’y éterniser, c’est toujours beau un sourire, aussi ne manque-t-il pas d’enregistrer l’information dans son esprit. Le repas se passe sans encombre, ta partenaire n’a pas l’air de vouloir beaucoup manger, tu n’insistes donc pas pour éviter une mésentente, vous êtes tous les deux fatigués, la fin de la fouille s’annonce délicate malgré tout. Deux gros caractères, deux grosses gueules, c’est pas vraiment le rêve pour vous, sachant que le premier qui fera la remarque de trop fera littéralement exploser l’autre. Ringabel se trouve dans une situation bien cocasse où il doit tempérer les deux à la fois, puisque Kaia dans sa simplicité s’offre le luxe de vivre sa vie pleinement sans trop se poser de question. C’est à ce moment que le pokémon psy se demande ce que ça fais d’être comme, juste une journée entière… Le repos ultime pour l’esprit, mieux que dormir, juste être teubé.

La troupe progresse donc joyeusement dans le couloir et constater deux comportements opposés n’a rien de surprenant lorsqu’on vous voit… Abygaëlle dans une rigueur scientifique et respectueuse ne touche à rien, de ton côté, tu mets les doigts, cela s’apparente à une profanation, mais dans d’un autre point de vue, le toucher est un sens à part entière et mérite d’être utiliser pour préciser son ressenti sur un objet avec lequel on est en contact. Après tout ce lieu présent depuis des siècles fut foulé de la même manière que vous en ce moment, les pierres nécessaires à l’édifice également. La profanation réside en un acte criminel, malveillant qui vise à détruire ou endommager un lieu de culture et d’histoire afin de le rabaisser ou entacher son histoire ou sa fonction. Il n’y a rien de trivial à ce que tu fais en ce moment

À ta remarque, la réponse de la scientifique te glace un peu le sang avant de faire bouillir ton sang dans l’instant d’après, tu as une pulsion sauvage envers elle. La remarque de trop et son ambivalence permanente, cette instabilité dans le comportement dans une telle situation te révolte. Tu t’apprêtes à ouvrir la bouche alors que la voix de Ringabel résonne.

-Cesse… Vous engueuler maintenant, alors que vous êtes si proches de votre but n’apportera rien, serre les dents, encaisse, un jour elle se prendra un mur à cause de son comportement

Tu fermes ta bouche, bien qu’intérieurement, tu as envie de tout mettre à feu et à sang ! Josh le Viking… Bon ok, non, pas le viking, car les vikings s’exercent au pillage et donc à la profanation. Tu avances donc et t’attaches à ouvrir cette immense porte double avec Ringabel. Alors que tu es occupé à pousser tous tes grands morts (poésie quand tu nous tiens), l’autre chieuse ne trouve rien de mieux que te descendre une fois de plus, mais la porte est un adversaire physique de taille, aussi, tu préfères clairement te concentrer sur son ouverte, la porte est épaisse, plus de trente centimètres au bas mot. Elle te passe devant sans pression, après ses remontrances, c’est vraiment du foutage de gueule. Vous avez vers un but commun, mais c’est comme si vous étiez sur une rive opposée chacun.

-La pluie de tes sarcasmes coule sur le ciré de mon indifférence.

Tu lui embrayes donc le pas pour découvrir le lieu fantastique dans lequel vous pénétrez.

C’est hors du temps.

Que dire, sinon que tout ça semble tant déconnecté de la réalité ? Le lieu doit faire à tout casser dix mètres sur dix, pour une chapelle primitive, c’est tout de même assez grand. Tu parles d’une chapelle mais ça ne peut pas être un autel antique à proprement parler, dans les anciennes civilisations, l’autel désigne un lieu de culte à l’extérieur du temple et à l’air libre, un endroit où l’on peut rapidement prier et qui peut même servir à certains sacrifice pour les fêtes de grand rassemblement. Hors ici, tu observes du premier coup d’oeil qu’il s’agit d’un lieu où l’on vient se recueillir seul, en famille ou avec ses amis ou collègues. Y a-t-il seulement la place pour un prête de dormir ici ? Sûrement que nom, donc le lieu devait être fermé ou surveiller par un gardien, humain ou pokémon… Tu fais quelques pas, laissant Oogie et Ringabel s’aventurer également. L’agencement du lieu est intéressant, une grande statue au centre, une source d’eau à gauche, à droite, un mur végétal et au fond, une fresque. Le centre était occupé par une grosse statue entourée de colonnes. Immenses. Tout est taillé à même le bloc de roche, mais pour éviter d’étancher bien trop vite ta curiosité, tu te dis qu’il vaudrait mieux finir par cette grande statue. Compte tenue de vos échanges un peu électriques, tu préfères laisses Aby seule, tu te diriges vers le mur végétal où tu sors de ton sac un carnet de croquis, petit forma et du pastel et des crayons de couleurs pour marquer tes premières impressions sur les lieux.

Face à toi, se trouve tout un pan de mur à la roche assez sombre qui se mêle à quelques petits arbres qui sortent de terre et grimpent vers le plafond. Leur feuillage vert est vif, offrant un contraste avec le mur, mais le détail qui te surprend le plus, c’est que c’est coloré. Il y a des fleurs, que tu représentes par des taches de couleur ci et là. C’est assez rare, la lumière est bonne, tu te demandes comment elle peut arriver là. Ringabel s’est approché et s’occupe de détailler ces belles fleurs estivales. Cette découverte finit de te convaincre que ce lieu est hors du temps. Tout est si bien agencé, même au sein de son mur, il règne un tel équilibre entre les vides et les pleins, les branches s’enlacent avec une infinie douceur.

Tu passes quelques traits maladroit, le dessin, c’est une expression artistique que tu pratiques tout en étant quand même mauvais, mais il faut se dire qu’à force de traîner avec des archéologues, y a une force invisible qui t’as poussé à croquer le papier avec quelques couleurs quand tu sors fouiller. Pour toi, c’est des gros pâtés, pour un artiste ça doit être vraiment moche et aux yeux d’une mère, c’est du même niveau que son fils, Dylan, quatre an en maternelle. Tu te retournes avant de croiser Aby, elle aussi en train de dessiner le point d’eau. C’est alors que tu te risques à quelque chose, celui de passer du pastel noir sur une feuille et repasser dessus au pastel blanc en dessinant les grandes lignes de mouvement de la chercheuse, sa longue robe, la capuche et sa longue chevelure, avec un peu de gris pour suggérer les ombres et pour une fois, tu n’es pas tant déçu que ça.

De son côté, Oogie est en train de croquer ses recherches en creusant et mâchouillant quelques pierres, bon… Tant qu’il ne mange pas une des colonnes, ça devrait aller, généralement, il a un certain sérieux, mais tu vois par où il est passé, lorsqu’il est en admiration, il marche voûté, en traînant des griffes, la gueule ouverte, les yeux brillants. C’est dans ces moments là que ses mirettes captent tout ce qu’il y a à capter et à trouver. Tu le laisses ainsi faire, venant sur ses traces jusqu’au point d’eau que tu veux admirer. Le Ténéfix va même jusqu’à mettre la tête dans l’eau, sans que tu es le temps de l’arrêter et Ringabel ne peut rien y faire, les types ténèbres sont insensibles aux capacités psychiques. Un long soupire te parcours alors que tu viens toi-même retirer la tête de l’eau de ton pokémon.

-Shhhh… Laisse le lieu intact, sans plonger ta tête dans l’eau.

En observant cette dernière, tu remarques comme elle est claire, pure, tu y vois ton reflet, ton visage sans déformation, avec toutes ses imperfections. Tu es tenté de retirer ton cache-oeil, mais tu te ravises, tu ne te sens pas en confiance devant Abygaëlle pour dévoiler ce détail. Cette source est aménagée de toute évidence, le lieu n’a pas bougé depuis des siècles, mais la chapelle n’a pas été construite en ayant cette source ainsi. Trop d’indices comme la position des rochers, des pierres trahissent la main des hommes sur ce lieu. Que voulait-ils montrer en posant ainsi leurs paluches sur un lieu tel quel ?

Tu bifurques pour venir observer l’immense fresque qui domine l’arrière du lieu. On y trouve les premiers pokémons légendaires autour d’une table, le trio du climat, Arceus en son centre, le duo du sommeil, les oiseaux légendaires de Jotho ainsi que le duo de l’espace… Attend, pourquoi manque-t-il la tête de Dialga ?… à moins que ce ne soit pas lui ? Tu as du mal à distinguer sur ce bas-relief attaqué par le temps et venant de temps anciens. Peut-être qu’à côté de Dialga se trouve Giratina ? Le renégat du trio de l’espace-temps. Palkia est en entier, à côté de son homologue. Tu as du mal à savoir si c’est volontairement que cette partie à disparue ou bien si c’est les ravages du temps qui ont ciblés avec brio le monstre de l’espace-temps.

Tu t’apprêtes à demander à Abygaëlle son avis, mais tu te ravises, préférant l’observer quelques secondes dans son élément de scientifique. Devant toi passe Gallame qui s’amuse à faire le tour des colonnes, projetant ses sens psychiques en hauteur pour détecter la présence de niques ou détails impossible pour toi de voir. Au centre de cette colonnade, le dieu créateur. Arceus se tient debout sur ses pattes arrières. Bien que primitive, la représentation dégage toujours une impression écrasante, sa taille, dépassant largement celle d’un homme, sa posture de force, tout ici renvoie à l’image du dieu Arceus. Ce temple antique doit regorger de petits secrets que tu apprécierais découvrir sans mettre à mal le lieu et te faire maudire pour profanation comme dirait la blanche demoiselle.
Lien d'un petit croquis de mur floral par Josh
Lien d'un petit croquis de la porte de Josh

© BBDragon


HRP :
Bonjour, pas de bonus spécifiques en objets
Ringabel: 4 points
Oogie: 4 points
Le total étant: 8 points de recherche.

Si j'ai bien compris, je peux préciser ce que je cherche fort comme objet: Un bonus qui donne des bonus en Athlétisme
Merci d'avance.


Dernière édition par Josh Aéris le Sam 8 Fév - 16:46, édité 3 fois


Le militaire s'exprime en D46100


[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_454_EB[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_545_EB [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_042_LGPE [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_406_EB[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_848_EB
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Gallade_sprite_2 [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_768_EB [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_074_Alola_LGPE [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Hel
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_302_EB
Potiron
https://pokemoncommunity.forumactif.org
https://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2822
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2822
pokemon
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2822
Potiron
est un Annonceur
Le membre 'Josh Aéris' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'FOUILLE' : 2
Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 34
Jetons : 2173
Points d'Expériences : 744
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
14/40
Unys
23 ans
34
2173
744
pokemon
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
14/40
Unys
23 ans
34
2173
744
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
(Re)Trouvailles souterraines
ft. Josh
La remarque de Josh te passa au-dessus de la tête, pour la simple et unique raison que tout ton être était concentré sur la découverte. Tu ne l’avais tout simplement pas entendu. Lorsque tu revins à la raison, Josh était déjà en train de faire des croquis des lieux. Tu lâchas un long soupir, tu souris un court instant à Kaia avant de sortir ton carnet et ton unique stylo. La raison scientifique revenait, tu ne pouvais pas laisser ça comme ça. Tu commenças par dessiner l’allure générale de la salle, et ce que tu pouvais y mettre. Petite. Elle était vraiment petite, la salle. Tu rajouterais des détails par la suite. Ce schéma était grossier, mais suffisant. Tu fis un schéma de la structure des murs. Deux ou trois pans de roche lisse, puis deux piliers. Ensuite, tu observas la zone centrale. Tu observas un instant, puis tu dessinas les piliers. Huit. Qui entouraient la statue. Tu la dessinas grossièrement, même si elle fut coupée. Ensuite, tu fis le tour, tu cherchais le bon point pour la dessiner entièrement. Kaia ne te suivait plus, elle était attirée par le point d’eau. Elle se posa devant et regarda la source coupée. Elle était triste de voir que l’eau ne coulait plus.

Tu pris bien dix minutes à faire un croquis de la statue. Elle était immense, mais malgré tout grotesque. Enfin, grotesque dans le sens… Taillée dans le gros. Peu de détails, des pattes grosses, certainement pour soutenir le poids de la roche, mais tu vis la finesse dans à certains endroits. Le sculpteur avait probablement été à court de temps et avait préféré donner l’accent sur les traits importants. L’anneau sur son corps, par exemple, et le visage. Mais on le reconnaissait. On savait qu’il était Arceus, et sa posture donnait tout l’air d’un roi sur une colline, surplombant le monde entier. Tu voyais les rayons de soleil, dans ton esprit, et la brise fraiche d’un matin. Tu ne t’attardas pas plus. Tu suivis le chemin que tu pouvais à peine percevoir au sol, et tu rejoignis le fond de la salle, où une immense gravure t’attendait. Une fois de plus, tu fis un croquis, sans manquer de signaler les zones abîmées par le temps et dont la roche s’était effondrée. Tu fus un peu étonnée de voir de tels dégâts alors que la chapelle en elle-même était plutôt correcte. Tu rejoignis ensuite Kaia, pour ton dernier croquis. La source ressemblait à une mare, mais l’eau y était étrangement claire, et le point d’entrée, lui, était sec. Même cette zone était hantée par les herbes et les plantes grimpantes, mais la présence d’inflorescences colorées donnait une ambiance reposante. Tu terminas en gribouillant quelques notes sur une page libre, ainsi qu’une liste de choses à faire, comme des relevés et des échantillons à prendre. Quelques secondes plus tard, tu fus rejoint par Oogie et Josh. Tu fermas ton carnet et tu le rangeas, comme pour cacher tes dessins. Tu regardas Kaia pendant un petit moment, alors qu’elle observait l’eau qui, de toute évidence, lui faisait de l’œil. Tu t’éloignas ensuite pour rejoindre Josh, visiblement intrigué par le bas-relief. Tu croisas lentement les bras, tout en observant les zones abîmées. Tu confirmas ta première impression : il était difficile de savoir si c’était le temps, l’eau ou un acte volontaire, qui avait abîmé cette magnifique œuvre. Le silence était revenu, tu avais eu l’impression que Josh voulait parler, mais il s’était ravisé. Pas étonnant avec toutes les piques que tu lui avais gratuitement lancé. Au loin, enfin, depuis la mare, Kaia te regardait, intriguée, une patte sur sa bouche, la tête légèrement penchée. Elle était en train de penser. On pouvait presque voir le petit vélo tourner au-dessus de sa tête, les trois points de la réflexion, les rouages lentement tourner… Sa pose était caractéristique. Elle reposas ses pattes arrières en posant ses fesses gluantes sur les rochers bordant le point d’eau.

- La gravure est étrangement abîmée, tu ne trouves pas... ? Même la scène est étrange. Ce n’est pas « naturel ».

Pour la première depuis au moins une heure, peut-être même depuis qu’il t’avait trouvé, tu n’en savais rien, tu lui adressas un regard. Un vrai regard. Tu attendais une réponse, tu voulais son avis. Tu engageais une discussion. Ce lieu t’apaisait étrangement, et surtout, tu ne voulais pas de conflit dans cet endroit sacré. Tu rajoutas :

- Pas de disputes ici, s’il te plait. Je sais que j’ai probablement le pire caractère de tous les temps, mais je te demande de te retenir, y compris les jurons destinés à autrui, tant que nous sommes ici. S’il te plait.

Tu avais appuyé sur le dernier « s’il te plait » comme si tu le suppliais. On t’avait toujours appris à respecter les lieux sacrés et au-delà du respect que tu vouais à ce lieu et à la quiétude qu’il avait, tu craignais que par le temps et les éléments, une engueulade qui résonne entre ces murs, dans cette petite pièce, ne déclenche une catastrophe et ne fasse disparaître ce magnifique lieu. Si ton regard n’était pas porté sur cette gravure et sur Josh, tu aurais pu voir Kali, fuser à toute vitesse au travers de la salle, sauter entre les pattes de l’Arceus géant, et rejoindre Kaia et le Ténéfix. Elle avait besoin de se défouler. Et cet endroit lui plaisait grandement.

HRP 1 :

Schéma général de la pièce

Vue 1

Statue de l'Arceus Primitif

Gravure
(??, Ho-Oh, Lugia, Darkrai, Zekrom, Reshiram, Arceus, ??, Palkia (?), Rayquaza, Kyogre, ??)

Point d'eau





Temple d'Arceus, origine inconnu. Impossible de savoir, via connaissances, date. Vg redevenue maître lieux.
Malgré allure géné. pltôt dégradée, temple pltôt bien conservé. Exempt de pkmn, mais via traces présentes -> refuge réc. pour pkmns svg.
Biolum. confirmée, via vg et via roches. Ech. multiples à prévoir.
Besoin relevés eau, roche et sol pr confirm. les théo.

☐ Relv. + Ech Eau
☐ Relv. + Ech. Roche
☐ Relv. + Ech. Sol
(c) Apomenon
HRP2 (le vrai, pour la fouille) :
Pas de bonus spécifiques niveau objets.
Kaia a 1 point de recherche et Kali aussi, ce qui fait 2 points de recherche au total.
Dans l'idéal, ce serait cool d'avoir une Pierre Glace Smile
Merci ♥
(c) Apomenon


Dernière édition par Abygaëlle Keelin le Dim 15 Mar - 16:50, édité 5 fois



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
Potiron
https://pokemoncommunity.forumactif.org
https://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2822
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2822
pokemon
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2822
Potiron
est un Annonceur
Le membre 'Abygaëlle Keelin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'FOUILLE' : 8
Compte PNJ
Icon : [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12951
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) CeOUB4f
-
-
0
0
12951
pokemon
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) CeOUB4f
-
-
0
0
12951
Compte PNJ
est un PNJs
Modération Josh

Appréciation C'est une fouille très sympa à lire ! Déjà je note que tu as énormément progressé en terme de rp/style d'écriture/tout. J'ai vu très très peu de faute et le style a beaucoup progressé je trouve donc bravo ! C'est fluide à lire et le caractère du militaire s'opposant à celui plus piquant d'Aby était vraiment chouette. Pareil les pokemons sont bien intégrés donc c'est top. Juste un peu déçu que la partie fouille n'aille pas plus loin. Déjà cette salle apparue à la toute fin du rp aurait mérité plus de développement pour moi. Josh fait souvent des hypothèses mais ne les pousse pas assez loin (quitte à ce que ce soit faux) à mon gout, comptant plutôt sur Aby. Seul petit bémols sinon c'était très sympa !
Josh, tu obtiens CT66 Représailles + une plaquette militaire très abîmée


Modération

Appréciation a fouille était aussi très sympa du côté d'Aby ! Le style est fluide et la deuxième personne maîtrisée. Juste un petit conseil pour les prochaines fois, pense à aérer un peu plus tes paragraphes, cela sera plus simple pour le lecteur que de se retrouver face à de gros pavés difficiles à lire parfois. On peut dire en tout cas qu'Aby n'a pas sa langue dans sa poche et n'hésite pas à envoyer des répliques cinglantes au militaire, de quoi faire rire tout au long de la lecture. Les pokemons sont aussi bien présents mais je ferais le même reproche qu'à Josh, la fouille manque un peu à mon gout, particulièrement cette dernière salle qui m'a laissé sur ma faim. On a des supers croquis mais j'aurais aimé en lire plus. Sinon c'était très sympa à lire !
Aby, tu obtiens la CT83 Harcèlement + un bracelet en cuir ancien et abimé



[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) 7z5c
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


(Re)Trouvailles souterraines

Abygaëlle Keelin

C’est assez étrange, mais ce lieu dans le silence qu’il impose dispose de ressources assez surprenantes. Tu ne réponds plus à Aby, vous savez tous les deux qu’il n’y a pas besoin de plus, vos petites querelles attendront. À force de fouiller dans les plantes grimpantes et à chercher d’où elles viennent, tu tombes sur un angle, un angle de boîte, c’est étrange puisqu’il faut le déterrer, qui aurait cacher quelque chose ici de la sorte ? C’est quand même peu commun. Tu appelles tes deux acolytes pour creuser.

-J’ai trouvé un coffre.

C’est Oogie qui est tout excité par la découvre et se précipite de la sorte afin de pouvoir profiter de cette découverte, tu as du mal à le retenir, déchaîné, comme toujours. De toute façon, sans être un grand superstitieux, fouiller une nef d’Arceus avec un type spectre, c’est pas le meilleur mood. Petit à petit au milieu des racines, les griffes et les crocs de ton Ténéfix permettent de mettre à jour un petit coffre en bois plutôt simple. Il aurait du être impossible à ouvrir compte tenu du cadenas, mais le spectre en décide autrement en le broyant avant de le cracher dans le trou. Super. Le contenu se dévoile, brillant et luisant, des pierres précieuses et c’est la pire découverte pour vous !

-Oogie non !

Il croque à pleines dents, un festin de roi s’est présenté à lui et il n’a pu y résister. Un soupire passe tes lèvres, adieu les belles jordans, les gens comme toi n’ont pas le droit au bonheur. Tous ces rubis, toutes ces émeraudes, tous ces diamants. Hélas rien. Il n’y a qu’une CT que ton pokémon n’a pas voulu dévorer et ce que tu reconnais comme étant une étrange médaille militaire, une plaque pour être précis, tu ne parviens pas à lire l’appartenance du régiment affilié à cette médaille, à croire que ça ne vient pas d’Adala.

-Ouais… Si ce Ténéfix n’était pas hors de contrôle, on aurait pu s’acheter une île. Et toi alors t’as trouvé quoi Aby ?

Tu l’écoutes, tu observes, rien de fabuleux également, la CT qu’elle ne se revendra jamais, mais elle correspond bien à l’image que tu as de la scientifique, désagréable harceleuse jamais content. C’est toujours ce genre d’humains qui sont ingrats.

-Ouais, bon, on s’rentre, vu la période de l’année la nuit venue va tout couvrir déjà qu’on y voit pas trop clair.

-Franchement, ça vous va bien les ténèbres, vous pouvez vous insulter sans qu’on vous localise, enfin moi j’peux faire ça même de jour et vous aider à vous entre-tuer… Oups j’l’ai dis à voix haute.

Ainsi vous reprenez la route du de la sortie.

© BBDragon



Le militaire s'exprime en D46100


[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_454_EB[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_545_EB [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_042_LGPE [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_406_EB[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_848_EB
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Gallade_sprite_2 [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_768_EB [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_074_Alola_LGPE [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Hel
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Miniature_302_EB
Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : [Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 23 ans
Niveau : 34
Jetons : 2173
Points d'Expériences : 744
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
14/40
Unys
23 ans
34
2173
744
pokemon
[Fouille] (Re)Trouvailles souterraines (ft. Josh) Yvwt
14/40
Unys
23 ans
34
2173
744
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
(Re)Trouvailles souterraines
ft. Josh
Finalement, chacun explora les lieux de son côté. Après une courte série de croquis, tu commenças à chercher pour quelque chose d’intéressant : tes pokémons en faisaient d’autant, et Josh aussi, visiblement. Mieux valait ne pas réveiller le conflit qui sommeillait entre vous. Tu ne supportais pas cet homme, c’était officiel.

Aucune réponse à ta demande, comme tu t’y attendais. La seule parole qui te parvint fut l’affirmation d’avoir trouvé quelque chose. Tu soupiras. Qu’importe, s’il trouvait une chose intéressante, qu’il le garde. Tu continuais tes recherches.

Des racines noueuses aux pierres déplaçables, tu ne lésinas pas sur les efforts : tu déplaçais, puis tu replaçais. La tâche n’était pas facile, mais nécessaire. Tes vêtements se couvraient doucement de poussière et de terre par endroits, mais cela ne te dérangerait pas : une bonne douche, et on en parle plus.

Tu finis par trouver, logé au creux d’une petite crevasse, une CT. Accompagnée d’un morceau de cuir, un bracelet certainement, le mot qui l’accompagne est illisible, mais semble ancien. Tu fronças légèrement les sourcils, avant de les fourrer dans tes poches : tu étudierais ça plus tard, tu demanderais l’aide de ceux qui s’y connaissent. Josh te parla, tu le dévisageas un instant avant de lui répondre :

- CT83, Harcèlement.

Ce n’est pas joyeux, tu sais de quelle attaque il s’agit, et tu n’en auras certainement jamais l’utilité. Sans la montrer à Josh, elle passa de tes poches à ton sac, que tu repris après avoir rassemblé tes affaires : tu ne trouverai plus rien d’intéressant ici. Pas avec tes compétences.

L’échange court entre Josh et Ringabel ne te fit pas ciller. Tu les ignoras tout simplement et, malgré leur compagnie, tu retrouvas le chemin du retour, et tu rentras chez toi, seule, tout simplement : pas de paroles, pas de conflit. Votre aventure s’arrêtait ici, et c’était tant mieux.

Rp terminé pour Abygaëlle.
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #39CCC5
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum