Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -30%
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
Voir le deal
149.99 €

Potiron
https://pokemoncommunity.forumactif.org
https://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2822
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2822
pokemon
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2822
Potiron
est un Annonceur
Cours Classe
Cuisine : Confection de pokéblocs
Rp
Le théâtre de votre cours de coordination est bien différent de d’habitude. Aujourd’hui, pas de tables et de chaises toutes simples dans l’une des salles de classes de l’académie, c’est dans les laboratoires que vous avez rendez-vous. C’est pourtant bien Melty Potts qui vous y attend à l’intérieur.

Alors que vous peuplez peu à peu à la salle, la professeur vous fait signe de vous installer. Elle a l’air drôlement impatiente de commencer son cours et la cloche a à peine sonnée que déjà, elle se redresse, ses mains jointes alors qu’elle commence ses explications.

- Bonjour tout le monde ! Comme vous avez pu le remarquer, votre emploi du temps a été quelque peu bouleversé cette semaine ! Notre cours de ce matin va s’étendre sur toute la matinée puisqu’on terminera sur une partie pratique !

Définitivement enthousiasme, Melty ponctue cette dernière phrase d’un bref applaudissement.

- Je me suis un peu battue avec le Professeur Roseverte mais regardez, j’ai réussi à trouver un moyen de vous faire cuisiner dans les locaux ! Malheureusement la Boîte ne possède pas de salle suffisamment grande pour pouvoir mettre en place ce cours …

Et là voilà partie dans des explications de ses longues discussions avec Roseverte et de sa manière de le convaincre grâce à des pâtisseries sur mesure. Le tout, sans aborder une seule fois le sujet de votre cours.

Alors que vous commencez à vous jeter des regards perplexes, l’un de vous prend finalement les devants et lève la main, captant l’attention de l’étourdie Melty.

- Mademoiselle ? Du coup, le cours, c’est sur quoi ?

Et voilà. Melty rougit affreusement et s’emploie aussitôt à répondre de son mieux à la question.

- Olalala, pardon les enfants, je me suis laissée emportée ! Vous vous rendez compte quand même … le professeur Roseverte …

Un toussotement finit de la remettre sur le droit chemin.

- Aujourd’hui, nous allons aborder la confection des Pokéblocs. Comme vous le savez probablement, un concours pokémon se prépare tout autant, sinon plus, qu’un combat pokémon. Et l’une des méthodes pour préparer ses équipes, c’est les pokéblocs.

L’air extrêmement fière d’elle, Melty n’a qu’à cliquer sur un des boutons de l’ordinateur pour que sur le grand tableau blanc s’affiche une image de pokébloc.

- Les pokéblocs ne sont qu’une des méthodes possibles pour préparer les pokémons. Par exemple, à Sinnoh, les coordinateurs préfèrent utiliser des Poffins, alors que Kalos est très réputés pour ses profiteroles.

À chaque mention de dessert, l’image change, montrant tour à tour ce dont votre professeur parle.

- On va aujourd’hui se concentrer sur la confection des Pokéblocs puisque c’est la plus simple du lot. La pâte ressemble à une pâte à gâteau à laquelle on va ajouter des baies. Les baies avec lesquelles sont confectionnés les pokéblocs changent donc leurs effets et influent sur la préparation du pokémon qui les mangera.

Derrière elle, les huit types de pokéblocs s’affichent.

- Comme vous allez pouvoir le voir, chaque pokébloc est créé à partir d’une combinaison bien précise de baie et aide un pokémon à faire sortir son potentiel dans l’une ou plusieurs des catégories de concours pokémons. Je suis sûre qu’Andreas vous en parlerais bien mieux que moi.

La jeune femme récupère un petit tas de feuille sur son bureau et commence à passer dans les rangs en les distribuant.

- Voici vos fiches de recette. Individuellement, vous allez devoir préparer un type de pokébloc de votre choix. De la confection de la pâte à la cuisson, vous allez tout faire de A jusqu’à Z. Vous avez tout le matériel nécessaire dans le fond de la salle. Les fours sont sur la gauche.

Les fiches recettes distribuées, la cuisinière se replace face à la classe.

- Je suis bien entendu là pour vous aider si vous avez un problème. La qualité de votre pokébloc définira votre note alors soyez attentifs !  
Informations Supplémentaires
• Le cours commence dès 8h. Melty parle jusqu'à 8h30 et vous envoie cuisiner juste après. Vous avez jusqu'à midi pour faire un pokébloc
• Pour participer, postez simplement à la suite un RP dans lequel votre personnage assiste au cours et essaie de confectionner un pokébloc.
• Bonne chance !
Octavia E. Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8989-octavia-e-keelin-les-plus-belles-fleurs-sont-les-plus-toxiques
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8993-octavia-e-keelin-pyroli
Icon : Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs I2c5
Taille de l'équipe : 4/9
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16 ans
Niveau : 16
Jetons : 521
Points d'Expériences : 305
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs I2c5
4/9
Sinnoh
16 ans
16
521
305
pokemon
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs I2c5
4/9
Sinnoh
16 ans
16
521
305
Octavia E. Keelin
est un Coordinateur Éleveur
Cours Classe Cuisine -
Confection de pokéblocs
Solo
Nouveau jour, nouveaux cours. Tu commençais à avoir l’habitude de cette routine, et tes deux pokémons aussi. Mais aujourd’hui, ton emploi du temps était un peu différent, puisque tu avais le même cours toute la matinée, avec Madame Potts. Si tu te souvenais bien, c’était la professeure de botanique et cuisine, celle qui était toujours de bonne humeur. Tu aimais bien ses cours.

Le rendez-vous était au laboratoire, et non pas dans une salle de classe standard. Pour l’instant, tu ne t’étais pas vraiment intégrée au sein des autres élèves, donc tu étais un peu seule, mais c’était pas bien grave, tu avais Astrid et Skjalg. Tu entras dans le laboratoire, Melty Potts y était déjà. Tu t’installas à une place de libre, sans savoir où aller, puisque tu n’avais personne à attendre ou à rejoindre. La professeure était impatiente de commencer son cours, et n’avait pas changé, toujours autant de bonne humeur. La cloche sonna, et déjà elle était en train de commencer son cours. Wowowowo, doucement, ça vient à peine de commencer. Ok, déjà, il y avait une partie théorique et une partie pratique. Tu commençais déjà à prendre des notes sur un carnet. Oh, elle disgresse. Heu… Inutile de noter tout ça. Mais du coup, heu… Le cours… ? Ah, quelqu’un la rappela à l’ordre. Aaah, les pokéblocs. Si tu te souvenais bien, c’était une partie du cursus Coordinateur. Et c’était très utile, tu avais déjà des idées d’utilisation. Elle expliqua que c’était utile pour les concours. Tu hochas lentement la tête tout en notant cette information. Elle fit le rapprochement entre les poffins et les profiteroles. Ah les poffins, oui tu connaissais. Ca venait de chez toi. Tu fis un rapide dessin pour chaque aliment. Les pokéblocs étaient plus simples. Ok, ça se comprenait. Pâte à gâteau + baies = pokéblocs. Ah, 8 types de pokéblocs. Tu essayas de recopier ce que tu voyais. Enfin, la professeure distribua des feuilles. Tu regardas rapidement ce qui était écrit dessus. Une fiche de recette. Elle donnait déjà des instructions : un type de pokébloc par personne, au choix. Four à gauche, matériel au fond de la classe. Faire la pâte et la cuire. Simple dans les mots. Et dans les faits ? Mh, il faudrait voir. Ok et heu… Elle était là pour les questions. Cool. La note c’était le résultat. Ca c’était moins cool, tu n’avais jamais cuisiné. Et tu avais déjà du mal à reconnaître les baies.

Bref. 8h30. C’était l’heure de commencer à cuisiner. Tu regardas les recettes. Déjà, choisir la recette que tu voulais faire. Tu regardas tes pokémons, hésitant un instant. Mais ils avaient l’air de s’en ficher royalement. Bon. Tentative de pokébloc rouge ? Il fallait juste des baies rouges. Quatre baies rouges. Tu te dirigeas vers la zone où il y avait les baies, au fond de la classe, avec ta Crèmy et ton Fantyrm. Tu pris une baie Ceriz, que tu donnas à Skjalg, une baie Mepo pour Crèmy, tu pris une baie Framby et heu… Une Grena. Elles étaient toutes rouges, alors ça devrait aller, non ? Tu retournas à ta place avec tes pokémons et tu posas les baies sur ta paillasse. Préparer la pâte. Alors… Heu… Tu regardas ta Crèmy, qui essayait de comprendre la recette sans lire. Heu ok… Ehm… Tu étais un peu perdue.

Tu passas deux heures à faire ta pâte, à essayer de comprendre. C’était certainement médiocre, mais tu avais réussi grâce à tes pokémons. Tu regardas l’heure. 11h00. Mh. Il restait deux heures pour ajouter les baies et faire cuir tout ça. Tu espérais que ça suffise. Tu pris les baies, et tu les mixas avant de les ajouter à ta pâte. C’était comme ça hein ? Tes pokémons hochaient la tête en silence avant de s’amuser ensemble. Eh oh ! Ils pouvaient t’aider un peu, merde ! Tu déglutis et tu allas mettre tout ça au four. Verdict dans une heure ! … Et ça sentait le cramé. Autant ça venait d’un autre four, autant le tien commençait à sentir aussi. C’était pas une heure ? Oh ho… Tu retournas voir ton four, et tu sortis un pokébloc rouge dans l’ensemble, mais pas très uniforme, tu n’avais probablement pas mélangé correctement, avec des taches brunes et noires un peu partout. Ouch, cramé. C’était bon au moins ? Bon, de toute façon c’était trop tard. Tu retournas à ta place avec ton pokébloc, et tu essayas de gratter le brûlé pour cacher la misère. Midi sonna, et tu rendis ton « travail ». Bonne note ? Personne ne pouvait le prédire… Tu avais rendu les armes.

Tu sortis de la salle presque en même temps que les premiers, sans oublier tes pokémons. Maintenant, place au repas, avant de retourner en cours... Mais étrangement, ta cuisine lors de ce cours t'avait carrément coupé l'appétit... Contrairement à tes deux compagnons.
(c) Apomenon


Dernière édition par Diana Blackstone le Ven 28 Fév - 10:09, édité 2 fois (Raison : Changement de titre (pour que je m'y retrouve))



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #EF5385
Gwenaëlle Sklodowska
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8394-571-gwenaelle-sklodowska-pardonnez-son-nom-c-est-pas-facile-tous-les-jours-finie-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8400-gwenaelle-sklodowska-mentali
Icon : Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs SNw51Cu
Taille de l'équipe : 12 / 20
Région d'origine : Unys
Âge : 17 ans
Niveau : 31
Jetons : 1917
Points d'Expériences : 713
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs SNw51Cu
12 / 20
Unys
17 ans
31
1917
713
pokemon
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs SNw51Cu
12 / 20
Unys
17 ans
31
1917
713
Gwenaëlle Sklodowska
est un Scientifique Mécano
Des cernes. Sous les yeux. Qui s’étiraient jusqu’au menton. Encore une fois, la verte avait travaillé de concert avec ACDC son Motisma sur une machine toute la nuit. Depuis qu’elle n’avait plus de coloc, elle pouvait veiller encore plus tard qu’avant. Sauf que plus tard que 3 heures du matin c’est juste plus rien. Elle n’avait donc pas dormi. Mais après tout, vu le premier cours qu’elle se tapait, mieux valait-il dormir en cours. Franchement, la coordination épuisait bien plus ses neurones que de fabriquer un circuit intégré bluetooth. C’était dire à quel point elle était hermétique à la coordination. La seule chose qui lui plaisait vraiment dans cette matière, c’était s’occuper des baies. Elle était très fière de sa serre qu’elle souhaitait automatiser le plus possible.

Bref, ce matin huit heures, elle était épuisée. La jeune fille se préparait mentalement à shotgun la place au fond de la classe afin de pouvoir se rouler en bouler et siester comme jamais. Problème, cette fois-ci, le cours commun n’allait pas se dérouler dans une salle de cours basique (simple), mais dans un laboratoire. Un peu abattue, car labo = travaux pratiques, Gwen regarda son starter qui se contenta d’hausser les épaules. Au pire il l’aiderait, ou la réveillerait à coup de poursuite dans le dos. Metallica était aussi de la partie, elle ne voulait pas rester dans la même pièce que le Motisma, sinon elle ne répondrait plus de rien.

8h, début du cours, Melty, comme à son habitude, débordait d’enthousiasme, et de mots en trop. Elle parlait beaucoup. Et excessivement vite, la verte n’eut pas le temps de tout suivre, vissée sur sa chaise au fond de la classe, elle captait encore moins qu’Itinéris, un mot sur deux, voire sur trois était aussi vite entendu, aussi vite oublié. Si bien que quand la référente Mentali distribua des fiches, la scientifique ne savait même pas ce qu’il fallait faire. Tool, lui indiqua les fiches, puis au bout de 10 minutes de mime, il arriva à faire comprendre à sa dresseuse le but du cours.

De la cuisine.

Elle, la scientifique, allait devoir cuisiner.

La verte prit la couleur de ses cheveux au niveau du visage.

Cuisiner…

Des Pokéblocs ? Vraiment ?

Elle chercha du secours auprès de sa Scalpion qui la jugea en hochant négativement la tête, c’était pas sur elle qu’elle pourrait compter. Après, s’il fallait hacher menu des ingrédients, elle serait ravie de s’en occuper. Lasse, Gwen se saisit d’une fiche, pokébloc bleu pour l’intelligence, ingrédient, baie marron…

« Mouais recette rejetée, ça va être trop sec.. »

Elle prit une autre fiche, pokébloc rouge pour le sang froid, que des composants épicés, ça ne plairait pas à ses Pokémons. Puis, au bout de cinq minutes de feuilletage de fiche, elle tomba sur un Pokébloc apparemment simple à réaliser : le Pokébloc vert, intelligence. Non pas que Tool ou Metallica en manquait hein, mais le goût amer pourrait vraiment leur plaire.

« Doooonc, il faut d’après le livre de recette, quatre baies, Gowav, Fraive, mais avec des feuilles courtes sinon c’est beaucoup trop amer, Repoi pour un peu plus d’acidité et Prine. La baie Prine est réputée super ferme, pour la découper ça va être coton.. » Ses yeux émeraudes tombèrent sur sa Scalpion qui commençait à aiguiser ses bras avec un sourire malsain.

« Ou pas, merci Metallica, Tool peux tu prendre les baies s’il te plaît ? On va tenter de suivre la recette à la lettre, ça ne devrait pas être plus difficile qu’un tp de chimie de toute façon, et puis tout n’est que chimie, la cuisine ce sont des enzymes et des réactifs et.. »

Tool était déjà parti et avec Metallica, simplement pour ne pas écouter le discours de leur dresseuse qui allait partir trop loin, iels ne le savaient que trop bien. La verte soupira avant de réunir les ustensiles. Une fois le tout sur sa paillasse, elle fit des recherches Ipok sur comment obtenir les meilleurs Pokébloc. Sur PokeTube elle tomba sur enjoyHoho qui présenta sa recette fétiche, mais quand la verte vit qu’elle confondait farenheit et Celsius, elle ferma immédiatement la chaine. Elle trouva ensuite un site, apparemment très connu en cuisine, Charbiton. Trop de recettes partout, elle ne savait plus où donner de la tête. Perdue, elle préféra fermer son téléphone et se concentrer sur les fiches  claires et précises de la meilleure référente de Pokémon Community (ouais c’est la meilleure yakoi ? Octogone si z’êtes pas d’accord).

Tool et Metallica revinrent avec les baies. Il était temps de commencer. Gwenaëlle confia la découpe à sa Scalpion qui se faisait une joie de mettre en charpie les fruits.

« Fais attention Metallica, pas trop fine la découpe. Essaye de séparer en huitième les baies, histoire qu’on garde un maximum de leur goût tout en évitant de tomber sur des bouts trop grand. En bouche ça ne risque pas d’être super bon.. »

Une fois la tâche confiée à la double type, Tool mit un tablier et commença à apprendre les rudiments de la cuisine à sa dresseuse. Décidément, le Massko était l’ultime Gary Sue, il savait tout faire et très bien. Le Pokémon parfait le petiot.

Avec sa patte bleue, il montra à sa dresseuse une balance de précision, le saladier et la farine. La verte se saisit du sachet, puis après avoir fait la tare une fois le saladier posé sur la balance, elle commença à renverser le plus délicatement possible la farine.

SBAM


Délicatement on avait dit.

Mais non, il fallait qu’elle n’en fasse qu’à sa tête la Gwenaëlle. Elle avait complètement vidé le paquet sur a table. De farine, elle était couverte de la tête au pire. Elle toussa. Une volute blanche s’échappa de son visage. Tool explosa de rire et Metallica se facepalma, mais comment cette maladroite avait pu survivre 16 ans dans ce monde.

Un nettoyage plus tard, la mécanicienne recommença la manœuvre, plus doucement cette fois-ci.

D’après la recette, il fallait exactement 160 grammes de farine. La balance affichait 161,2 grammes. Gwenaëlle tiqua, il y en avait trop. Tool voulait lui indiquer que bon, 1 gramme en plus ce n’était pas très grave, mais l’esprit scientifique de la verte ne pouvait essuyer pareil affront. Elle se saisit de la terribleeeeee, cuillère à café, et commença à enlever le surplus de farine, jusqu’à tomber à 160,00 grammes, pile. Fière d’elle, au bout de 10 minutes, elle regarda son starter, dépité.

« Bah alors, c’est pas mieux comme ça non !
- Ko… »

Ça voulait dire non. Le Massko prit un autre saladier et de sa patte montra l’étape : aller préchauffer le four, ce qu’il fallait faire normalement en premier lieu, mais le Massko avait tout prévu. Pendant que sa dresseuse irait faire chauffer le dit four à 160°C, il séparerait les jaunes d’œufs des blancs d’œuf. Si Gwenaëlle le faisait, elle risquerait d’en user 12 et d’en foutre partout, mauvaise idée.

La demoiselle revint, Massko avait déjà séparé les deux œufs avec une excellente dextérité pour un Pokémon. Batteur ou pas batteur yakoi, les jaunes étaient dans un saladier, il ne restait plus qu’à les fouetter avec le sucre. Gwenaëlle était dubitative.

« Un fouet, dans une cuisine ? Me dis pas qu’on se sert encore d’esclave ici !! »

Facepalme de Tool et Metallica de concert. Elle n’y connaissait rien ok mais là quand même. A la vue de leur réaction, la verte ria.

« Non mais je plaisante hein, par contre je ne sais vraiment pas ce qu’est un fouet, je me doute que c’est pas le truc en cuir qui fait schlak. »

Tool soupira, il n’avait vraiment pas le même humour qu’elle. Il lui tendit l’ustensile. Tandis qu’elle battait les jaunes d’œuf (on va préciser à chaque fois que ce sont des œufs, j’ai peur que sinon on pense que Gwen fait du sale avec des simpsons), Tool ajouta au fur et à mesure le sucre qu’il avait au préalable pesé. 160 grammes très précis, sinon Gwen allait encore tilt. Autant de sucre que de farine, urff c’était vraiment ça la recette des Pokéblocs ? Si ça continuait il n’y aurait pas assez de baies pour rendre le tout plus amer. M’enfin, il fallait suivre la recette non, alors autant la suivre jusqu’au bout.

« Euuh, je dois mélanger jusque quand ? »

Parce que c’est pas qu’elle avait mal au bras à force, mais un peu quand même. Tool la regarda, sourit et lui fit signe de continuer ? Comme elle râlait, il pouvait faire le reste. C’état finalement lui qui cuisinait plus que sa dresseuse mais c’était pour le mieux. Il commença à peser le beurre sur une nacelle sur une balance, 50 grammes. Puis il mit le tout dans un bol direction le micro-onde, 45 secondes pour pas faire tout sauter.

« Tooooool, je dois mélanger jusque quand ??? »

Le Massko se dirigea vers sa dresseuse, il observa le mélange, pas encore assez mousseux. Selon la recette de Melty il fallait que ça soit plus blanc et mousseux. Il lui fit signe de continuer puis alla prendre le beurre fondu du micro-onde. Metallica, elle, commençait à s’ennuyer ferme. Les baies étaient découpées parfaitement depuis quelques temps déjà et comme elle n’avait pas de main, difficile de faire autre chose. Elle se contentait de se moquer de Gwen qui avait vraiment mal au bras.

Tool faisait bien sa popotte de son côté. Littéralement. Il renversa 15 cl de lait dans un verre doseur. Puis il mélangea la farine, le beurre, la levure et le lait avec un autre fouet.

« Toooool, me dis pas que je fais ça pour rien..
- Ko.. »

Il était blasé, ne pouvait-elle pas remuer cinq minutes ? Il jeta un œil à la préparation de sa dresseuse, mousseuse et blanche (non c’est pas ce que vous croyez). Parfaite. Il prit son saladier et mit le tout dans celui de Gwen. Ravie, elle lui sourit.

« Cool, je peux arrêter de touiller du coup ? »

Le Massko la regarda et hocha négativement la tête. Après un annnnnw naaaaaan éloquent de sa dresseuse, il s’occupa de monter les blancs (d’œufs toujours) en neige avec un batteur électrique. Apparemment c’était pour ajouter un côté moelleux au Pokébloc. Mouais.

Une fois cette étape terminée, il ajouta le tout à la préparation de Gwen, puis il demanda à Metallica d’y mettre aussi les baies.

« ça commence à être vraiment difficile de tout mélanger, j’ai plus de bras… »

Du nerf cocotte, il ne restait que cette étape. Tool, lui, s’occupa de beurrer le plat. Quand il revint vers sa dresseuse, il fut frappé d’horreur.

Vert.

Le mélange était aussi vert que sa dresseuse.

Etait ce une bonne chose non ? Iels voulaient faire des Pokéblocs verts après tout.

« Tooool, je te jure que j’ai pas ajouté de colorant, c’est devenu tout visqueux et tout vert… J’ai pas fabriqué un slim dit ? »

Son starter haussa les épaules, au pire la mauvaise note ce serait pour sa dresseuse, lui aura juste fait de son mieux.

Enfourné c’est pesé.

25 minutes d’attente. Pile le temps pour faire ce que cooking mama déteste : la vaisselle.

Gwenaëlle brisa un des trois saladiers, fêla le bol et faillit casser en deux le fouet. Bilan plutôt positif, avec sa maladresse, elle aurait très bien pu se couper. Ce sera une autre fois. Elle avait déjà réussi à ne rien renverser partout malgré son niveau de fatigue très élevé, c’était déjà incroyable.

Le minuteur sonna, la verte récupéra son plat, avec des amniques et le posa sur sa paillasse.

« ça sent le caramel, pourquoi un truc censé être amer sentirait le caramel ? Et c’est vert marron maintenant, c’est normal Tool ? Arff j’en sais rien, je vérifie comment moi ? »

Metallica et Tool se regardèrent. La réponse était évidente, en goûtant mais ce n’était pas le petit groupe qui allait goûter le tout. Heureusement, en un sens, quel goût pourrait bien avoir un Pokébloc vert sérieux ? Eurk.
HRP :
J’utilise le bon xp du calendrier de l’avent, gros bisouuuus ♥


Dernière édition par Gwenaëlle Sklodowska le Mer 26 Fév - 16:39, édité 1 fois (Raison : La font ne s'était pas mise (times new roman sous Gwen))


Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs P8X21eb
Matrix Unlocked
Yuna Frostheart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs Yunaic11
Taille de l'équipe : 34/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 82
Jetons : 998
Points d'Expériences : 2907
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
pokemon
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type

Confection de Pokebloc

Cours classe
♫♫
Commencer la journée par un cours coordinateur…

Ce n’est pas ma tasse de thé quand c’est avec Andréas, parce que les cours mode ou ceux qui traite des concours, ne sont clairement pas les plus intéressants…Enfin c’est ceux que je digère le moins bien. Ceux avec Melty, ça passe mieux. Mais je me demande bien à quelle sauce on va être mangé, parce qu’un cours Coordinateur dans les Laboratoire réservé aux Scientifiques ça fait un peu peur…j’espère qu’on ne va pas faire de gâteau avec de l’acide chlorhydrique.

Aujourd’hui c’est Astrega qui m’accompagne, et elle ne manque pas de jeter des regards aguicheurs aux petits nouveaux de l’académie. Malheureusement l’un d’entre eux a eu le malheur de lui répondre par un sourire, et j’ai bien vu dans le regard de ma double-type qu’elle avait fait de lui sa prochaine cible.

Car oui, si vous avez le malheur de répondre à ma Malamandre, elle ne cessera d’essayer de vous séduire pour finalement vous laissez tomber quand elle aura eu ce qu’elle veut. J’ai essayé de l’empêcher de faire ça, mais il semblerait que c’est un petit jeu qu’elle aime trop. Alors j’avoue, j’ai laissé tomber. Il n’empêche que je me tourne vers ma chromatique, qui reporte son attention sur moi une fois sa cible disparue dans les couloirs.

-Evite de le croquer tout cru.
-Malamandre.

Elle me fait un clin d’œil joueur qui m’arrache un petit rire, je suis bien contente qu’elle s’occupe de ses petites affaires et pas des miennes. Non parce que la voir essayer de se trouver un gars à l’académie c’est assez marrant, mais si elle essaye de ME trouver quelqu’un…je suis prête à voir défilé tous les garçons de l’académie.

Nous finissons par rentrer dans la salle de classe, ou Melty nous attends de pied ferme, et nous fait signe de nous installer chacun à un plan de travail. Ce qui attire mon attention c’est qu’à la place des blouse classique, on a droit à des tabliers, ainsi que tout le necessaire à cuisiner…Ho non pitié, me dites pas que l’on va devoir faire à manger…pitié Arceus tout mais pas ça. Je suis même prête à passer une semaine de cours avec juste Andréas, et qu’il ne parle que de compétition de coordination…

Mais il semblerait que ma prière ne soit pas entendue, et avec l’air enthousiaste de Melty, il n’y a aucune surprise dans l’énoncé du cours : Cuisiner des Pokéblocs.
Bon ça aurait pu être pire, je connais un peu les Pokéblocs même si je n’en ai pas fait moi-même. Il faut dire qu’avec l’un des plus grands centre de concours dans ma ville, une mère et une sœur grande coordinatrice, je ne pouvais pas passer à côté. Mais connaissant mon skill légendaire en cuisine, je dois avouer que j’ai un peu peur de ce que ça peut donner.

J’écoute avec attention ce que Melty nous donne comme instruction, avec un peu de chance elle va nous donner des astuces pour bien réussir la confection de ces pokéblocs. Mais on a surtout le droit à des explications sur les locaux et l’organisation du cours…en soit des informations sans saveurs.
Elle finit par nous expliquer la composition d’un Pokébloc, de la pâte à gâteau et des baies. Il faut donc faire attention à quelle baie on choisit, on peut peut-être rattraper une erreur dans la pâte avec certaines baie…on ne va pas mettre de baie Maron si on a peur qu’on son gâteau soit sec.

Melty passe dans les rangs pour nous donner des recettes, et elle nous annonce que nous avons jusqu’à la fin du cours pour faire des Pokébloc, dont la qualité sera notée…



…….

……………

NOOOOOOOON

Tout mais pas ça ! Je suis une catastrophe ambulante en cuisine, je maitrise les cuissons à la perfection, mais allez savoir pourquoi, tout ce que je fais à manger est juste immangeable…je vais me taper un zéro pointé ! Je sens quelque chose sur ma jambe, et tourne la tête pour croiser le regard de ma Malamndre qui me fixe avec détermination. Son expression veut clairement dire  ‘’Ne t’inquiètes pas, je suis là, tu vas avoir une bonne  note’’…mais j’ai clairement du mal à y croire.

-Tu penses que ça va le faire ?
-Malaaaaaa

Je ne peux m’empêcher de sourire face à sa réponse, j’oublie parfois que ma Malamandre n’est pas qu’une ninja aguicheuse, mais aussi un véritable cordon bleu. Oui, aujourd’hui on va briser la malédiction qui pèse sur ma cuisine. Nous nous dirigeons donc vers le fond de la salle, où se trouvent tous les ingrédients et les ustensiles nécessaires. Je suis chargée de prendre les ingrédients pendant que ma Malamandre prend tous les ustensiles nécessaires. Je prends double quantité d’ingrédients, au cas où je ferai une boulette et qu’il faille tout recommencer.

Une fois devant mon poste de travail et tout le matos en place, j’enfile mon tablier et attends qu’Astrega soit prête. Si j’en crois la recette de Melty, il faut d’abord réaliser la pâte avant d’y incorporer les baies. Ça devrait pas poser trop de soucis, la recette n’a pas beaucoup d’étape.

Etape 1 : Préchauffer le four
Heu cette étape facile, je laisse ma Malamandre faire

Etape 2 : Mettre le beurre à fondre
Je m’en occupe, je coupe des petits morceaux de beurre, avant de les mettre dans la poêle que j’ai mis sur le feu.

Etape 3 : Blanchir les œufs avec le sucre jusqu’à ce que le sucre soit bien amalgamé.
Je regarde ma Malamandre, incertaine, mais face à son regard je m’exécute, alors qu’elle en fait de même. J’observe comment fait ma pokémon, pour en faire de même. Je prends le fouet et mélange vigoureusement le sucre et les œufs afin d’obtenir quelque chose de crémeux et mousseux. Je pose ensuite mon saladier à côté de celui de ma double-type.

Etape 4 : Ajouter la farine, la levure et le beurre fondu puis mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.
Après avoir vérifié quatre fois les dosages, je verse les ingrédients dans le saladier et mélange le tout. Ça se voit qu’Astrega a bien plus de technique que moi, car elle finit cette étape la première. Je fais de mon mieux et finalement nous avons deux saladiers qui se ressemblent pas mal.

Etape 5 : Préparer les baies Oran et Maron puis incorporer les dans la préparation.
Alors question que je me pose…comment on prépare les baies Oran et Maron ? On les coupes juste en morceau ? On les épluche ? Je cherche si Melty est disponible…mais non elle est avec une autre élève, bon ba tant pis, je vais faire sans. Je sais qu’avec Astrega je devrais pouvoir m’en sortir. Ma Malamandre soupire, avant de prendre un couteau et de me le mettre dans les mains. Elle a déjà commencé à laver les baies, et à couper les siennes en de petits dés. Je l’imite donc, évitant de me couper, car je pense que le sang humain n’est pas un ingrédient primordial de cette recette.
Astrega rajoute un filet d’eau avant d’écraser les baies pour en faire une pâte bleue, ce que je ne fais pas, écrasant directement mes baies. Son résultat est un peu plus homogène, mais elle me rassure en m’incitant à mélanger les baies à nos préparations respectives.
Au final on obtient des résultats à peu près similaires, et ça me rassure un peu…maintenant reste à savoir si c’est bon. Mais Astrega m’empêche de gouter, et verse les préparations dans les moules.

Etape 6 : Enfourner la pâte dans le moule préchauffé à 160°C (th.5-6) pendant 30 min.
Chose assez simple, le four est bien chaud, il ne nous reste plus qu’à patienter un peu. Je commence à ranger le matériel et à nettoyer le plan de travail.

Une demi-heure plus tard, Astrega revient avec une grosse fournée de pokébloc…mais il y en a moins que ce qu’on a mis à cuire. Je la regarde, méfiante.

-Astrega, qu’est-ce que tu as fait de mes pokébloc ?
-Malamandre !
-A oui ? Mais si ce sont les miens, où sont les tiens ?
-Mala

Elle se tourne vers l’un des garçons du cours, à qui elle fait un clin d’œil qui fait monter le rouge aux joues de ce dernier…Quelques pokéblocs sont posé sur le coin de la table. Je le plains presque, il est devenue la cible n°1 de ma double-type. Je reporte mon attention sur cette dernière, peut rassurée à l’idée de gouter ce que j’ai fait.

-Tu es certaine de vouloir les goûter ?

Avant même de répondre, elle en prend un et le mange d’un coup…avant de secouer vivement la tête. Mais pas de dégoût non, elle semble bien aimer, elle en reprend même un autre.

-C’est vrai tu aimes ? Ils sont bons ?
-Mandre !

Je suis tellement heureuse, je viens enfin de briser la malédiction de ma cuisine. Comme quoi, tout peut arriver, je vais enfin pouvoir faire à manger sans intoxiquer tout le monde. Sans perdre de temps je rends mon assiette avec les pokéblocs et sors de la salle.

-Aller Astrega, c’est moi qui fais à manger ce midi !

Tellement prise dans ma joie, je ne remarque même pas la tête décomposé de ma Malamandre, tout comme je n’ai pas remarqué qu’un Rattatac d’Alola était en train de faire un festin avec les pokébloc issu de ma préparation.




 
You can never
turn back


Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Elise Sandstorm
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8448-573presentation-elise-sandstorm-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8457-elise-sandstorm-mentali
Icon : Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs 1604422299-icon-4
Taille de l'équipe : 4/14
Région d'origine : Johto
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 5004
Points d'Expériences : 631
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs 1604422299-icon-4
4/14
Johto
16
31
5004
631
pokemon
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs 1604422299-icon-4
4/14
Johto
16
31
5004
631
Elise Sandstorm
est un Scientifique Chercheur Pokemon

You will (not) taste

Mardi 18 février, 8h05

Des fours, des casseroles, des plaques de cuissons, des ustensiles de cuisines ... La jeune fille regarda une nouvelle fois son emploi du temps, avant de se rendre compte que, non elle ne s'était pas trompé de salle, et que non, elle ne s'était pas non plus trompé de cours car les visages de ses camarades semblaient tout aussi perplexes que le sien. À ses côtés se tenaient Koda, toujours partant pour de nouvelles expériences, mais également Merlin, le Wimessir, récemment capturé au large de Galar. Après plusieurs recherches sur le net, Elise avait cru comprendre qu'il s'agissait d'un Pokémons Normal et Psy, d'une nature extrêmement serviable et noble. Et elle ne pouvait que le confirmer ...

Mademoiselle Pots avait commencé depuis le début du cours à expliquer, comme à son habitude, la jeune fille avait cru comprendre au fil des mois passé à l'académie que la professeur aimait parler pour à peu près tout et n'importe quoi, pourquoi et comment les élèves en étaient venus à atterrir dans cette salle. Après un rappel à l'ordre d'un élève, la professeur de botanique s'empressa d'annoncer le but du cours. Aujourd'hui, les élèves devraient s'atteler à la préparation de Pokéblocs.

Elise connaissait quelque peu cette sucrerie. Originaire de Hoenn, ces petits blocs de sucres et de pâtes de fruits étaient fabriqués à base de baies en tout genre, et permettaient d'améliorer les performances des Pokémons en fonction des ingrédients utilisés. Les coordinateurs les plus célèbres ont toujours un sac remplis de Pokébloc sur eux. La professeure expliqua ensuite en quoi les Pokéblocs étaient parmi les plus simples à réaliser, à contrario des profiteroles par exemple. En voyant le niveau de détail et de confection, la brune ne pouvait qu'acquiescer ...

La blonde présenta ensuite les différents types de Pokéblocs, avec des exemples de recettes associées. Elle distribua ensuite à la classe les fiches de suivi, avec les différentes indications, avant de laisser libre court aux élèves le choix de s'atteler à la préparation de confiseries.

Le nez dans les différentes images et indications, Elise ne savait pas trop que choisir. Elle avait tout à disposition près d'elle, que ce soit les ustensiles pour préparer la pâte, pour couper les baies, ou encore les fouets, cuillères et autres moules à gâteau. En un sens, ce cours ne paraissait pas si difficile que ça, mais il fallait essayer de ne pas perdre de temps, pour ne pas être débordé ni faire de bêtises, et il fallait surtout réussir quelque chose qui soit à la fois bon et beau.

"Bon ... Il faut déjà qu'on se décide sur un Pokébloc en particulier ... Tu as une préférence Koda ?"

Le petit ours était en train de renifler le panier de baies juste sur le coin de la table, la bouche grande ouverte. Il se fit rapidement rappeler à l'ordre par Merlin. Sous ses airs serviables, il n'en restait pas moins un Pokémons sérieux, et le fait que sa dresseuse réussisse son cours semblait lui tenir à cœur lui aussi. Koda quant à lui avait fait son choix, et tendit l'une des feuilles à sa dresseuse.

"Les Pokébloc Rose ... Gout Sucré ... Temps de préparation, environ deux heures ... Je pense que ça devrait le faire, et ça me laissera un peu de temps pour nettoyer juste après ..."

La plupart des baies demandées étaient des baies juteuses, avec beaucoup de chair et de jus. Elise se dirigea vers le comptoir des baies. Évidemment, la plupart des élèves avaient également fait leur choix, et donc, le passage était quelque peu mouvementé. La jeune fille parvint néanmoins à se munir de cinq baies Pêcha, trois baies Nanab et une baie Sitrus.

Elle revint ensuite à son plan de travail, et commença à lire les étapes les unes après les autres. Première étape, préchauffer le four. Assez simple donc. La brune regarda l'appareil, et appuya sur le bouton de marche, tout en tournant le bouton de la température afin de le régler sur 150 °C.

Deuxième étape maintenant, préparation des ingrédients. Sur le coin gauche du plan de travail se trouvait un grand couteau plat et une planche à découper. Il fallait couper les fruits en petits morceaux afin qu'ils se mixent bien à la pâte. Avec précaution, la brune se munit de l'arme blanche, et commença à découper en deux, puis en quatre, puis huit, puis seize, puis .... Et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il ne reste que des petits dés de la première baie. Il en restait encore huit à découper comme ça, la jeune fille pouvait peut-être gagner un peu de temps ...

Regardant la recette, elle vit qu'il y avait aussi un mélange à préparer. Elle se saisit de la boite d'œufs, et dans un grand saladier, elle cassa les trois qu'il y avait à l'intérieur afin d'obtenir les jaunes et glaires. Puis elle se sait de la farine et, à l'aide d'un doseur, elle déposa les 250 grammes indiqués sur la recette. Elle savait que la pâtisserie était une affaire de précision, alors elle faisait attention à respecter les doses. Puis elle versa la bouteille de Lait Meumeu dans le saladier, avait d'y insérer une cuillère en bois.

"Merlin, est-ce que tu peux t'en charger s'il te plait ? Il faut remuer activement le tout jusqu'à ce que l'on ajoute les fruits."

Après une petite révérence, le Wimessir entreprit l'action grâce à ses pouvoir télékinésiques. Faisant léviter le bol et la spatule, il faisait remuer le tout comme l'avait demandé sa dresseuse. Elle lui sourit avant de retourner à la découpe des baies.

"Merci. Koda, Tu veux m'aider aussi ? Tu pourrais mettre le beurre dans la casserole juste à côté ? Fais attention à ne pas te brûler surtout ..."

Étant monté sur l'établi, le petit ours déposé le beurre dans la-dite casserole que la scientifique avait déposé sur la plaque de cuisson. Alors qu'elle entendait la margarine fondre délicatement, elle était en train de terminer de couper le dernier fruit. Elle versa alors l'ensemble des dés colorés dans la casserole, et commença à remuer le tout avec une spatule. Les morceaux vinrent à fondre, et le mélange devint ensuite une pâte liquide d'une couleur sépia.

"Ok, pour le moment ça se passe bien ... Comment tu t'en sors Merlin ?"

Le Pokémon serviteur n'avait pas bronché mot depuis près d'une vingtaine de minute, mais pourtant il continuait de remuer le mélange devenu parfaitement homogène désormais. De son côté, alors qu’Elise relisait scrupuleusement la recette, Koda avait remplacé sa dresseuse pour remuer le liquide sur le feu. Enfin, sur la plaque électrique, plutôt ...

"Troisième étape, il faut unir les deux pâtes pour obtenir un mélange homogène et lisse."

Les deux Pokémons déposèrent leur récipient sur l'établi, côte à cote, et Elise put se saisir de la casserole afin de verser le tout dans le grand saladier. Puis, elle reprit la cuillère en bois, et recommença à remuer le tout. Elle commençait à avoir les bras qui fatiguait, mais elle ne relâchait pas pour autant. Après tout, elle connaissait ça, les muscles endoloris. Ce n'était pas un petit cours de cuisine qui allait la mettre à mal pour le reste de la journée.

La pâte avait fini par devenir rose claire, et suffisamment liquide pour être disposée dans les moules prévus à cet effet. La brune versa délicatement la pâte dans chacun des trous, et avec un gant en silicone, elle déposa les deux moules dans le four. Dernière étape, la cuisson.

"Bon, il faut attendre 30 minutes désormais ... Koda, tu peux surveiller qu'il n'y aucun problème pendant que je nettoie les ustensiles ?"

La plupart des élèves avaient également fini leur préparation et attendaient tous la fin de la cuisson, tandis que certains retardataires étaient encore en train de préparer leur pâte. Tout en lavant à l'eau claire les bols, cuillères et couteaux, Elise se disait qu'elle avait plutôt bien réussi son cours.

Et en un sens elle était plutôt frustrée. Depuis le début d'années, elle arrivait sans grandes difficultés à toujours exceller en cours de Coordination. À côté de ça, elle peinait à maintenir une moyenne convenable dans les cours scientifiques, sa spécialité.

Elle fut cependant ramenée à la réalité par le bip du minuteur. Sortant les moules du four, elle prit une assiette et, délicatement, démoula les confiseries de leurs cage de silicone. La couleur rose sépia était assez jolie à regarder, et l'odeur en elle-même était plutôt appétissante.
Elle aurait une bonne note pour ce cours.




La cutie danse en 9900ff

Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs Miniature_216Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs Miniature_714_EBCours Cuisine - Confection de Pokéblocs Miniature_876_%E2%99%82_EBCours Cuisine - Confection de Pokéblocs Miniature_427_EB
Bruce Hedge
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8078-550-le-traqueur-de-peche-bruce-hedge-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8174-bruce-hedge
Icon : Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs 0001-1270291033
Taille de l'équipe : 15/17
Région d'origine : Alola - Ula Ula
Âge : 16
Niveau : 22
Jetons : 798
Points d'Expériences : 590
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs 0001-1270291033
15/17
Alola - Ula Ula
16
22
798
590
pokemon
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs 0001-1270291033
15/17
Alola - Ula Ula
16
22
798
590
Bruce Hedge
est un Topdresseur Spé. Type
Le réveil… Qu’elle invention fantastique… Tu parles ! Il sert à rien d’autre que de te rappeler que tu n’es pas encore en week end et que tu as cours le matin… J’en ai marre ! Je me lève, grognon enfilant à mes pieds des pantoufles.

Ce matin c’est quoi déjà ?

Je regarde, les yeux à moitié endormi mon planning sur mon Ipok. La lumière agresse mes yeux tout juste ouvert mais la vue d’un cours de coordination me réjouit un peu… C’est toujours un peu du spectacle mais on sait jamais trop à qu’elle sauce on va être manger… Je prends mon petit déjeuner mais revient sur ce même tableau… Comment ça on est dans le Labo pour ce cours ?? Erreur de l’administration, ou coup de folie de Melty… Dans tout les cas ça va être l’heure d’y aller. J’enfile le premier t-shirt qui me tombe sous la main et un pantalon avant de me mettre en route.

Bonjour tout le monde !

Après avoir salué la foule comme d’habitude je me dirige vers une place. Une paillasse solitaire m’accueille bien gentiment, je sors donc un bloc note et un stylo avant d’écouter le cours. M’accompagnera aujourd’hui Chronos, mon petit dernier ainsi que l’œuf que j’ai acquis récemment. Après une bonne demi-heure de blabla nous allons devoir mettre la main à la pâte et pas n’importe laquelle, de la pâte pour pokébloc. Bon tout d’abord le choix des baies, je prends mes notes et me rend compte qu’une autre de mes pokéballs est ouverte… Après avoir vue le symbole sur celle-ci je reconnais le signe de la Gourmandise… Donc Glouton, mon Rattatac d’Alola se ballade librement dans une pièce ou plein d’élèves vont devoirs cuisiner ?! Ma parole je pense que de nombreux petit plat vont disparaitre… Remarque ça fera toujours de la concurrence en moins !

Tu vas voir Chronos on va bien s’amuser, tu vas m’aider pour le temps de cuisson, cette tache ira parfaitement avec ta patience légendaire !


Un sourire et une langue pendante me font face alors que nous allons récupérer nos Baie. La recette qui nous est assigné me met vraiment l’eau à la bouche…

Regarde ! on va faire un putain de truc mon Copain ! Prend deux ou trois Baie Tamato, mais pas avec ta bouche elles sont super épicées et on va prendre des Figuy pour rajouter une touche de sucrée on va faire un pokébloc épicé et Sucrée ça va être du Tonnerre !

Je prends une poignée de baie Figuy et mon acolyte prend quelque baie Tamato.Je pose mon Œuf sur la paillasse et commence par la base.

Bon let’s go on commence par préchauffer le four.

Le pokémon Normal et Ténèbres appuie sur le bouton et règle la température.

Parfait, je prend la farine et l’eau et je commence la pâte, toi pendant ce temps utilise tes griffe pour couper les baies, essaye de faire des petits cube avec les figuy, le jus de la Tamato tu le réserve dans un Bol et tu les coupes en lamelles !


Un salut militaire une charlotte sur sa tête le voilà partie dans la confection.

/ / /

Tout se passe bien la pâte est prête mais une secousse se produit sur la table, l’œuf qui était à côté du four est en train d’éclore !

Fait lui de la place Chronos !

En un éclair le Zigzaton dégagea l’espace et un pokémon apparu, une allure simiesque, un éventail en feuille de Nanabier… Un gouroutan ! Mais attend… Il est Shiny ma parole !

Salut toi !

Le Singe me regarda avant de s’agenouiller devant le four… Il prie ou quoi ? Ah, il doit surement vénérer les flammes de lui avoir permis d’éclore plus tôt ! Un adepte de la Foi, ben pas le choix je crois à ce stade là…

Bienvenue parmi nous, je vais t’appeler Jehova.

Les yeux du type psy nomal s’illuminère alors qu’il descendait de la paillasse. Je sort une de mes pokéball avant de l’appeler à l’intérieur.

On ferra connaissance plus tard je dois finir mon cours rentre petit bonhomme.

La lueur rouge absorba le pokémon, et nous finisson la préparation de notre super pokébloc.

Voilà un bout cru de Figuy dessus et un nappage au jus de Tamato, et envoyer monsieur !

Le zigzaton pris dans ses pattes l’assiette et alla la poser sur le bureau.

Tope là, tu as fait du super boulot !

Une queue de rat dépasser d’un local alors que nous quittions la salle…

Glouton ?

La tête abassourdi du Rattatac sortie du placard alors qu’il s’empifrait de baie et même de certains pokébloc.

Tu es y récupérable, en route, on rentre !

Son gros derrière se leva quand quelque chose manqua de tomber au sol. Par reflexe je me jette en avant pour le rattraper In-extremis…

Tu peux pas faire attention !

Le rongeur se fit tout penaud avant de présenter ces excuses. Entre mes mains, un œuf, un autre du moins, ma parole je suis vernis ces derniers temps, après un bref coup d’œil à gauche et à droite je mets l’œuf dans mon sac et rentre chez moi.

HRP :
Eclosion du Gouroutan Shiny et récupération de l'oeuf de Roucool


Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs P8X21eb
True Mastermind
Thésée Coursevent
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8304-562-thesee-coursevent-bimbadabim-bimbadabadaboum-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8314-thesee-coursevent-phyllali
Icon : Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs 1560964883-icon
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Alola
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 2626
Points d'Expériences : 389
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs 1560964883-icon
8
Alola
16 ans
21
2626
389
pokemon
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs 1560964883-icon
8
Alola
16 ans
21
2626
389
Thésée Coursevent
est un Pokeathlète Médecin
Pourquoi devait-il suivre des cours de coordination ? C’était la question que se posait en permanence Thésée depuis le début de l’année chaque fois qu’il entrait dans la classe du cours. Paraissait qu’il était important d’être polyvalent et que tant qu’ils n’avaient pas sélectionné leur seconde spécialité, les élèves étaient tenus de s’intéresser à toutes les voies disponibles pour être sûr de ne rien regretter par la suite. Le système de changement de parcours de l’école se complexifiait avec les grades passés, car c’était compliqué pour un élève de changer de spécialité une fois qu’il était implanté depuis un moment dans un cours et qu’ils ne devaient pas prendre ce choix à la légère. Cependant, Thésée ne doutait pas de son avenir. Il était Pokéathlète Médecin et avait l’intention de le rester et persévérer dans cette voix. Trois évolutions étaient envisageables selon lui : la situation d’éleveur, celle de coach ou de ranger. La première incluait de s’intéresser à la coordination, mais Thésée ne voyait pas ce que les concours avaient à faire là-dedans. Clairement, l’élevage avait été inclus à cette voie car l’administration n’avait rien trouvé de mieux.

Contrairement à lui, Melty Potts manifestait une très grande joie à l’idée de donner ce cours. Même s’il ne s’était jamais rendu au dortoir Mentali, Thésée connaissait la réputation de sa référente. Candide, passionnée, aimante. Elle n’avait pas d’enfant, mais elle traitait les élèves de son dortoir comme tel. D’ailleurs en y réfléchissant, peu de professeurs avaient une vraie vie en dehors de l’académie. Comme quoi, Thésée se dit que c’était bien un métier de raté professionnel. Il s’installa devant une table du laboratoire sur laquelle étaient disposés une multitude d’ustensiles.

- Ça sert à quoi ça ? Se demanda-t-il à haute voix en prenant en main l’un des objets. Son voisin le méprisa et détourna le regard, alors que Melty prenait la parole.

Elle leur fit tout un baratin sur la cuisine dans le monde de la coordination. Étonnamment, elle glissa aussi une pique à l’intention des dresseurs émérites présents au cours. Comme si, la coordination demandait plus de travail que le combat Pokémon. Même Thésée qui n’appartenait pas à ce domaine le savait. Bref, il passa sa remarque. Alors comme ça, ils allaient devoir cuisiner des pokéblocs. Le garçon n’en avait jamais vu de sa vie, en dehors de la diapositive présentée par Melty. Il partait avec un sacré désavantage. Et lorsqu’il se retourna pour regarder les instruments disposés au fond de la salle, il comprit qu’il n’irait sûrement pas au bout de la préparation.

- Byron, viens m’aider.

Le Togetic du gamin fit son apparition et se mit à virevolter autour de lui gaiement. C’était peut-être la seule personne capable de tirer un sourire à Thésée ces derniers temps.

- Il paraît que tu portes chance et je vais en avoir besoin. Tu le crois ? On nous demande de cuisiner, mais on a jamais eu de cours de cuisine auparavant. Et je sais même pas à quoi est vraiment censé ressembler ce qu’on doit faire.

Byron se posa sur la table et examina avec curiosité la recette que Melty avait distribué aux élèves. La plupart des mots étaient du zarbi autant pour le Pokémon que pour son dresseur.

- Mouais, on va faire ce qu’on peut.

Défaitiste, Thésée attrapa les ingrédients qui étaient inscrits dans la première étape. Jusque-là, il n’avait besoin que de farine, d’un gobelet doseur et d’eau. Les complications viendraient plus tard. En se concentrant et en demandant parfois un petit coup de main à ses voisins, il parvint à accomplir la première série d’étapes. Maintenant, il arrivait à une étape charnière. Il devait décider quel genre de pokébloc il voulait réaliser.

- Je sais pas lequel faire, y en a trop.

Choisissant à sa place, Byron attrapa des baies qu’il jeta dans le mixeur. Thésée, n’ayant pas mieux à proposer, referma le couvercle du mixeur et l’activa.

- Bon, quand ce sera terminé, il faudra les mélanger avec la pâte.

Au premier abord, cette étape ne paraissait pas très compliquée. Néanmoins, elle comportait un piège, car l’efficacité d’un pokébloc dépend de sa saveur et si le mélange n’était pas homogène ou équitable entre les différents éléments, le pokébloc final risquait de ne pas être aussi efficace qu’il le devrait. Thésée n’était pas au courant de toutes ces subtilités, alors il mélangea à vue d’œil et mit le tout au four pour solidification.

- Il n’y a plus qu’à attendre le résultat.

Byron ne cacha pas sa joie de voir s’ils étaient parvenus au résultat demandé. Quand le décompte arriva à son terme, ils sortirent les pokéblocs qu’ils avaient produit. Sa couleur bleutée indiquait bien que c’était un pokébloc Sec. Ayant plusieurs exemplaires, ils en gouttèrent chacun un pour voir le résultat. Byron apprécia beaucoup plus le pokébloc que Thésée qui grimaça.

- Je suis pas convaincu, mais ça a l’air de te plaire. Je suppose que l’important c’est que ça plaise au Pokémon.

Ils présentèrent leur réalisation dans une petite assiette blanche, qu’ils habillèrent de petites feuilles, et la remirent à Melty pour évaluation.


chaque personne qu'on s'autorise à
aimer
est quelqu'un qu'on prend le risque de
perdre
Idalienor Edelwen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2493
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2493
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2493
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
Bizarre. Habituellement les cours de coordination ne se passent pas dans les laboratoires de l’académie. Pourtant, sur la porte de la salle de classe se trouvait une petite note pour nous avertir de ne pas attendre Melty Pots ici mais d’aller directement au laboratoire pour commencer le cours. Que Roseverte laisse cette instruction dans sa salle de classe pour plutôt se concentrer sur des travaux pratiques ne me surprendrait pas, mais là on parle de Melty. Que va-t-elle faire dans un laboratoire de scientifique. J’ai beau chercher, aucune idée ne me vient en tête pour l’instant. Il faut croire que ce sera la surprise.

Comme le reste des élèves, je rejoins les laboratoires. Très rapidement en pénétrant dans les locaux, je commence à comprendre la réelle attention de notre professeur en nous imposant ce déplacement. Sur nos tables se trouvent déjà pas mal de matériel en plus d’ingrédients en tout genre. On va cuisiner. Après un bonjour poli à notre professeur, je choisis l’une des places dans la salle, plutôt vers le milieu, et m’assois sur les tabourets hauts caractéristiques du laboratoire. Je serais tentée de sortir mes affaires mais quelque chose me dit que ça ne sera pas vraiment nécessaire sur ce coup-là. Encore quelques minutes de patience et le cours débute enfin, madame Pots visiblement très excitée par le sujet du jour.

Enfin bon on commence à avoir l’habitude mais la référente des Mentalis met un moment avant d’en arriver au sujet du jour. Entre ses réflexions personnelles et ses débats avec Roseverte, il faudra l’intervention d’un autre élève en ayant visiblement marre de l’écouter parler toute seule pour que finalement elle se recentre. Même si pour les nouveaux tout ça peut paraitre étrange, c’est devenu mon quotidien, et il arrive toujours à me faire sourire. Notre professeure a préparé un powerpoint avec différents types de gâteau préférés pour les concours. Je n’ai en réalité jamais participé à un concours de toute ma vie. Ce n’est pas du tout ma spécialité et ça ne m’intéresse pas vraiment. D’où mon dégout des cours d’Andreas qui persiste à ce que chacun s’implique comme si sa vie en dépendait. Même si je suis plutôt du genre bon élève, je crois que j’ai un peu perdu patience avec lui. De toute façon lui-même a déjà arrêté d’en espérer trop de moi après le fiasco de notre mission coordinateur avec Alban il y a déjà quelques années. La décoration de la ville de Lansat était devenue une bataille de paintball géante. Un fiasco qu’il a probablement encore du mal à encaisser puisque de temps en temps il y fait référence. Au final, nous avions passé toute la soirée à nettoyer la ville, et surement pas appris plus sur la coordination.

Moi aussi je dois arrêter de rêver puisqu’on arrive enfin au sujet du jour. On va devoir confectionner nos propres poffins. Même si je ne suis pas une coordinatrice dans l’âme, cela ne me parait pas très compliqué d’autant plus qu’Aria m’a déjà montré comment faire par le passé. Elle adore cuisiner et j’ai déjà eu l’occasion de la voir faire et surtout m’expliquer en long en large et en travers la méthode de confection. Avec une recette sous les yeux, il ne devrait pas y avoir de problème. Le papier finit par arriver jusqu’à moi, m’indiquant que j’allais réaliser une recette de poffin Pour moi il s’agira d’un poffin sec.

Discrètement, même si en réalité ce n’est pas interdit, je libère de sa pokeball Beryl. Je sais qu’avec ses dons pour sentir l’aura des fruits et des plantes, elle devrait être capable de me choisir les meilleures baies pour la préparation. Je prends 5 minutes de réflexion avec elle pour lui montrer ce que je recherche puis nous nous dirigeons vers le fond de la salle où sont stockés tous les ingrédients. Pendant que je m’occupe des éléments secs comme la farine, les yeux ou le sucre, ma Rubombelle se cherche de repérer les meilleures baies et de les déposer dans un panier délicatement pour ne pas les abimer. Nous finissons à peu près en même temps notre sélection, de quoi composer un beau panier.

Finalement, je passe un bon moment. Beryl et moi cuisinons toutes les deux côte à côté ces poffins. Je prépare les baies pendant que de son côté elle les lave. Ensuite, je pèse les ingrédients et elle use de ces fins bras pour nettoyer à l’éponge derrière moi la farine qui a débordé sur le plan de travail. Les saladiers sales sont ensuite placés dans un bain de liquide vaisselle le temps que je finisse la préparation. La pate prend naturellement une couleur bleutée lorsque j’y ajoute les baies biens compotés sur le feu. C’est assez drôle de cuisiner au-dessus d’un chauffe-eau pour faire de la chimie, ça a un certain charme.

La plaque est prête, plus qu’à créer mes petits dômes à la cuillère et de lancer la cuisson. La Rubombelle reste attentive devant la vitre du four et doit me prévenir quand tout est bon. De mon côté je m’attaque à la vaisselle avec pour but de la finir avant la fin de cuisson des gâteaux. Je m’active pour ne pas avoir tout à faire à la dernière minute. J’ai moyennement envie de me retrouver avec une montagne de chose à nettoyer. Ça c’est bien la spécialité de ma colocataire. Au moment où j’essuie mon dernier bol, Beryl vient me prévenir que les poffins sont prêts. Equipée de gants, je n’ai plus qu’à les sortir du four, à y ajouter quelqu’un grain de sucre bleu pour la décoration et tout est bon. Je dispose les gâteaux dans un bol et les place sur le bord de mon plan de travail, satisfaite du résultat. Les préparations des autres ont l’air bonne aussi, tellement que Beryl louche sur chacune d’entre elle.

Plus qu’à attendre le verdict de la jurée du jour.


Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Georges A. Nevinost
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8955-605-georges-a-nevinost-deus-vult-termine-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8967-georges-a-nevinost-noctali
Icon : Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs Dd13250f048faad37a680b4c3cf47325
Taille de l'équipe : 2
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14 ans
Niveau : 14
Jetons : 426
Points d'Expériences : 284
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs Dd13250f048faad37a680b4c3cf47325
2
Sinnoh
14 ans
14
426
284
pokemon
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs Dd13250f048faad37a680b4c3cf47325
2
Sinnoh
14 ans
14
426
284
Georges A. Nevinost
est un Pokeathlète Médecin


Cuisine Pokébloc

Solo




Ce matin, pas de cours dehors, rien qui vous oblige à vous frigorifier en extérieur (non tu n’as toujours pas digéré le 400m de la semaine dernière. Cette fois, c’est une enseignante qui parle beaucoup qui se chargera de vous enseigner quelque chose. Alors quoi ? Tu ne sais pas, puisque pendant plus de vingt minutes, elle s’occupe de parler du professeur aigri Roseverte. Une fois que ce point de détail est passé, tu apprends que vous allez cuisiner des pokéblocs ! Tu as une impression de nostalgie, puisque ta mère préparait des poffins pour ses pokémons, bien qu’elle ne soit pas coordinatrice, mais elle espérait au fond d’elle rendre ses pokémons les plus compétents possibles Un sourire aux lèvres, tu te laisses porter par cette vague de nostalgie. C’est sans mal que tu te mets à ton postes de travail avec tous les ingrédients. Il s’agit foncièrement de préparer un gâteau et ça, tu sais faire.

La liste des pokébloc est fournie et massive, tu te décides d’en prendre un au hasard… ton doigt glisse jusqu’à s’arrêter à « Pokébloc vert ». Vert ? Une couleur ? Tu ne sais pas à quoi ressemble le vert ! Est-ce que les baies utilisées doivent être vertes puisque c’est la couleur du pokébloc ? Ou bien est-ce que c’est vert, car on y met du colorant ? Les questions se succèdent, mais comment tu vas trouver les baies vertes sachant que tu ne peux pas les reconnaître ! En consultant ton iPok, on t’indique que la baie Fraive nécessaire est bleu ?! MAIS ? Tu relèves le menton, le regard paniqué, jugeant le contenu de ce que tu lis ? Mais si en plus faut faire des mélanges, toi tu peux pas, c’est juste gris, blanc et noir avec toi. Quel monde cruel.

Hrabrost vient te sauver, en ramenant deux baies sous le nez, il semblerait heureusement qu’il s’agisse bel et bien des baies nécessaires. Parfait.

-Bien joué ! Heureusement que tu es là ! Tu souris, bienveillant. Il faut faire préparer le four à 180° chaleur tournante, je te laisse faire.

Pendant ce temps, tu prends un grand récipient et tu mets de la levure ainsi que du yaourt, maman à toujours dis que les gâteaux au yaourt sont les plus simples et délicieux. Tu verses donc proprement le yaourt, un peu de vanille et tu coupes en fines rondelles les baies, tu les écrases avec du sucre pour faire un sorte de confiture improvisée pour le gâteau. Tu ajoutes progressivement le petit filet d’huile d’olive, la farine et les œufs pour mélanger vigoureusement pendant que le four atteint la température voulue. Tu laisses la patte reposer, le temps de beurrer le moule et de mettre le contenu complet de ce qui deviendra un gâteau pokébloc vert au yaourt. Dans le pire des cas, ça fera pour toi un excellent goûté à seize heures.

Durant la demie heure qu’il faut attendre pour la cuisson, tu nettoies ton plan de travail, tu ranges tout en ordre pour que ton enseignante n’ai rien à faire !

Lorsque ton four sonne, tu peux enfin l’éteindre, sortir avec précaution le moule et extraire la pâtisserie. Tu coupes en plusieurs tranches, faisant une délicate présentation de petites tranches en formes de dominos et tu vas servir le tout à Melty.

-Bonjour madame, j’espère que cette modeste préparation saura vous convenir.

Tu attends le jugement, impatient, tu as toujours envie de savoir si ton labeur saura procurer plaisir et satisfaction à autrui.



© BBDragon
Octavia E. Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8989-octavia-e-keelin-les-plus-belles-fleurs-sont-les-plus-toxiques
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8993-octavia-e-keelin-pyroli
Icon : Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs I2c5
Taille de l'équipe : 4/9
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16 ans
Niveau : 16
Jetons : 521
Points d'Expériences : 305
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs I2c5
4/9
Sinnoh
16 ans
16
521
305
pokemon
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs I2c5
4/9
Sinnoh
16 ans
16
521
305
Octavia E. Keelin
est un Coordinateur Éleveur
Cuisine : Confection de pokéblocs
     —     Cours Classe, Solo

Ce n’était pas le premier cours, et pourtant, c’était bien le plus mémorable. Tu étais encore en apprentissage avec Rhodon, qui se montrait bien plus intelligent et malin que ce tu avais imaginé. Ce jour-là, c’était de la cuisine, la confection de pokéblocs.

Le rendez-vous avait été au laboratoire, avec Mme Potts. Son cours prenait toute la matinée, et devait vous apprendre à confectionner des pokéblocs. Après quelques disgressions de la professeure sur comment elle avait obtenu ce cours, elle lança finalement son véritable discours sur le sujet du jour : les pokéblocs.

Ce cours fut intéressant, bien plus que tu ne l’aurais imaginé. Tu prenais soigneusement des notes, observant les diaporamas que l’enseignante affichait, alors que Rhodon terminait sa sieste. Ensuite, elle distribua des recettes. La note serait sur la préparation d’un type de pokéblocs. Cela ne semblait pas trop compliqué, si ce n’est que ta seule aide était cette petite fiche. Par chance, tu connaissais assez bien les baies, tu t’étais documenté un peu dessus, alors tu ne pouvais pas vraiment les confondre… Et elles ne pouvaient pas vraiment être confondues.

Bien. Première étape, savoir quels pokéblocs faire. Tu adressas un regard à ton pokémon, que tu réveillas doucement.

« Eh, Cynorhodon, ça te dit de m’aider ? Tu voudrais faire lesquels ? »

Le pokémon pencha la tête sur le côté, et observa les images. Il finit par poser ses pattes que le pokébloc rose. Mh. Tu affichas un léger sourire, avant de lire la fiche.

« Parfait, alors il faudrait que tu me ramènes des baies roses. Du genre, baie Pêcha, baie Nanab, ou baie Kika. Deux, s’il te plaît. »

Tu regardas Rhodon voleter vers les baies, alors que tu lisais le reste de la recette. Hop. Le four, préchauffé. Tu commenças à préparer la pâte de base. Tu ne t’y connaissais pas trop en pâtisserie, tu en mis partout et, pour ne pas mentir, tu galéras sérieusement à rendre le tout homogène. Mais, eh, il fallait s’entraîner, ma grande, pour réussir, et devenir la meilleure, non ? Lorsque ton Fantyrm revint avec des baies, tu les vérifias. Bien, une Pêcha et une Kika. Il avait compris. Tu le félicitas d’un regard, à défaut de pouvoir le caresser, les mains pleines de pâte.

Quelques longues minutes passèrent, où tu ne cessas d’essayer d’arranger les choses. Oh là, tu étais visiblement en retard par rapport aux autres. Mais qu’importe. Tu continuas dans ta lancée. Tu préparas les baies, puis tu les ajoutas à ta pâte, désormais homogène. Et on y retourne. Tu recommenças à pétrir le tout pour que cela ressemble à quelque chose de lisse et uniforme.

Rhodon t’encouragea à côté, ne pouvant faire bien plus à cause de sa taille. Dommage, ce serait pour une prochaine fois. Il te donna quelques conseils mimés, et te redonna le sourire alors que tu commençais à perdre espoir, et que tu te fatiguais. Là. C’était prêt.

Tu versas la tout dans un moule, ne manquant pas d’en mettre à côté, et tu enfournas le tout dans le four. Trente minutes. Ce ne fut pas bien long, mais tu ne restas pas sans rien faire.

Profitant de cette petite pause, tu rangeas et nettoyas ton plan de travail, après t’être nettoyée les mains. Tu en profitas pour laver les ustensiles et contenants. Les déchets firent un aller simple à la poubelle, tandis que Rhodon gouta la pâte. Son air ahuri et souriant t’indiqua que la base était bonne. Il ne restait pas qu’à être bon niveau cuisson. Le four sonna, tu enfilas des gants et tu sortis le tout. Quelques minutes plus tard, tu disposas les pokéblocs roses sur une assiette, et tu en donnas un discrètement à ton pokémon. Fantyrm approved. Tu rendis donc ton assiette à la professeure… En espérant que tu aies une bonne note… ?
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #EF5385
Potiron
https://pokemoncommunity.forumactif.org
https://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2822
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2822
pokemon
Cours Cuisine - Confection de Pokéblocs CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2822
Potiron
est un Annonceur
Cours Classe
Cuisine : confection des Pokéblocs
Commentaire global
Globalement assez basique, j'ai eu un poil d'espoir avec bruce qui a commencé à vouloir mixer les saveurs mais au final ça tourne un peu cours :c ça manque un poil d'originalité pour moi dans l'ensemble mais ça reste cool !

Notes
Gwenaëlle Sklodowska
Note : 16/20 (XP doublé grâce au bon !)

Yuna Frostheart
Note : 14/20

Elise Sandstorm
Note : 14/20

Bruce Hedge
Note : 12/20

Thésée Coursevent
Note : 12/20

Idalienor Edelwen
Note : 13/20

Georges A. Nevinost
Note : 12/20

Octavia E. Keelin
Note : 12/20
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum