Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-42%
Le deal à ne pas rater :
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
124.99 € 215.36 €
Voir le deal

Erika Uchida
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6876-469-erika-uchida-de-reine-a-geisha-adulte#70942
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6878-erika-uchida-adulte#71031
Icon : The crown of the queen and the fan of the geisha 1552388472-icon-profil-erika
Taille de l'équipe : 10/15
Région d'origine : Née à Johto, a passée son adolescence à Kalos
Âge : 30
Niveau : 30
Jetons : 1018
Points d'Expériences : 658
The crown of the queen and the fan of the geisha 1552388472-icon-profil-erika
10/15
Née à Johto, a passée son adolescence à Kalos
30
30
1018
658
pokemon
The crown of the queen and the fan of the geisha 1552388472-icon-profil-erika
10/15
Née à Johto, a passée son adolescence à Kalos
30
30
1018
658
Erika Uchida
est un Adulte Artiste Geisha
The crown of the Queen and the fan of the GeishaErika la nouvelle geisha
Vendredi 7  juin
Chez Erika à Nuevo

Son coeur palpite et elle pose sa main sur lui comme pour calmer sa cadence. C’était peine perdu. Devant elle se trouvait l’oeuf de Kokiyas qu’elle avait récupérée à la fête ovifère de Nuevo. La coquille c’est d’ailleurs légèrement fendillé sous ses yeux ce qui explique ses palpitations. Elle a déjà vécue pas mal de naissance mais c’est toujours un moment très stressant pour elle. L’oeuf se met à bouger de gauche à droite avant de provoquer une nouvelle fissure. Le petit ne devrait pas tarder à montrer le bout de sa coquille. Erika est tout aussi inquiète que enthousiaste à l’idée d’accueillir un nouveau venu. C’est le départ d’une nouvelle aventure autant pour le bébé pokemon qui s’apprête à rencontrer le monde que pour la dresseuse qui va devoir composer avec une nouvelle espèce dans son équipe.

Un bout de coquille vient de tomber au sol et on peut apercevoir le petit Kokiyas. Erika l’invite gentiment à sortir à venir voir le monde. Le reste de la coquille tombe et le petit regarde sa nouvelle dresseuse d’un air attendri. Gentiment la jeune femme récupère son nouveau compagnon de vie et décide de le présenter aux autres habitants de la maison. S’en suit un petit défilé dans la chambre de la geisha. Chacun venant se présenter au petit Kokiyas.

Voyant ce dernier quelque peu épuisé elle décide de le mettre dans l’aquarium du salon où réside déjà son Stari. Elle se met alors à appeler Kaede sa mentor et amie. C’était toujours elle la première au courant de l’agrandissement de l’équipe d’Erika. Il faut dire qu’elle a toujours été de bon conseil. Sortant son ipok elle compose par coeur le numéro de son ami. La sonnerie se fait entendre avant qu’elle n’entende le “allô” caractéristique de Kaede.

▬ Coucou, c’est Erika. J’ai une bonne nouvelle, mon petit Kokiyas est sorti de l’oeuf à l’instant. C’est un pas de plus vers ma spécialisation de type.

▬ Super ! Tu vas l’appeler comment ?

▬ Kara. Je pense que c’est une fille.

▬ Chouette prénom ! J’approuve. Sinon j’ai moi aussi une bonne nouvelle pour toi.

▬ Ah bon ?

▬ Oui. Demain c’est le grand soir ma petite Erika. On a tout préparé tu n’as pas à t’inquiété et vu qu’on en avait déjà beaucoup discuté ensemble je me suis permise de soumettre tes idées. Bien entendu ça a direct plu à Suzuki.

▬ Je ne suis pas certaine de comprendre. Tu veux dire que demain je… je…


Les palpitations de son coeur deviennent de plus en plus forte. Si elle comprenait bien les sous-entendus de Kaede alors demain serait un jour magnifique et tout aussi stressant pour elle.

▬ Demain aura lieu ton spectacle d’introduction au monde. Tu deviendras officiellement une Artiste Geisha aux yeux de notre communauté et des autres. Demain tu va faire ton propre spectacle.


Erika faillit en lâcher son ipok. Il est vrai qu’elle avait déjà discutée de la mise en scène qu’elle choisirait pour ce jour-là. Elle ne s’attendait toutefois pas être prise au dépourvu la veille pour le lendemain.

▬ Erika ? Tu m’entends ? Erika !

▬ Oui… pardon.

▬ Tu m’as fait peur j’ai cru que tu étais tombée dans les baies. Ne t’inquiète pas Erika tout à été prévu comme tu le voulais tu as juste à choisir ta tenue mais je sais déjà que tu l’as de prête dans ton armoir. Depuis le temps que tu attends cette soirée. Les invitations ont été envoyé il y a une semaine également.

▬ Tu as pas honte de tout prévoir dans mon dos comme ça ?

▬ Pas du tout et te connaissant tu aurais encore plus stressé si tu avais été au courant de toutes les étapes du projet. Mieux vos que tu sois la dernière au courant et que tu te concentre entièrement sur ta scène de demain soir. Bon je dois te laisser, bisous, bisous.


Kaede raccroche laissant une Erika muette au bout du fil. Comment elle allait faire pour demain ? Pourquoi personne ne la prévenue ? En plus il s’agit d’un spectacle ouvert au public, elle allait donc avoir droit au journaliste en plus du gratin d’Adala. Pourquoi aucun de ses amis ne l’avaient pas prévenue ? Il devait y avoir une petite ligne sous l’invitation du genre “chut c’est une surprise”. C’était bien le style de Kaede d’écrire ça. Le fait est que demain elle allait pouvoir officiellement présenter son spectacle en tant qu’Artiste et pas en tant que remplaçante comme elle l’avait déjà fait au Festival des Glycines avec Sirius. Demain serait son véritable jour.

________
Samedi 8  juin - 19h45
Théâtre des Kimonos à Nuevo


Son coeur palpite et elle pose sa main sur lui comme pour calmer sa cadence. Rien y fait elle est beaucoup trop stressé. Elle a tellement attendue ce jour, celui de son intronisation en tant que véritable artiste. Dans à peine trente minutes elle va devoir monter sur scène et exécuter le spectacle qu’elle a conçu depuis plusieurs mois. Kaede avait raison de la tenir à l’écart du projet. Un rapide coup d’oeil ce matin l’avait déjà profondément rassuré, tous les décors étaient à leur place et fabriqués selon les dessins qu’elle avait montrée à sa mentor. Cette dernière avait parfaitement réussi son coup, comme à chaque fois en réalité. Elle était la spécialiste des coups fourrés au plus grand plaisir d’Erika.

Les mains posées sur ses genoux la jeune femme admire son reflet dans le miroir. Il était loin de refléter l’image habituel. On voyait un visage d’une pâleur extrême à cause du fard qu’elle s'était appliqué sur tout le visage. Ses sourcils été masqués et redessinés par de fins traits noirs. Ses lèvres étaient teintés d’un rouge sombre et au niveau de ses yeux elles s’était permise quelques excentricité avec du mascara et un crayon rouge lui servant d’eyeliner. Sa coiffure était également peu habituel. Ses cheveux étaient remontés en un complexe chignon ou était piqué des fleurs artificielles. De toute évidence on aurait dit une véritable geisha de Johto qui aurait traversé le temps.

La tenue était également d’époque bien entendu. Un Kimono de soie légèrement matelassé de couleur vert d’eau et à imprimé floral. Les longues manches étaient très évasés, pendants le long de ses jambes. Elle pouvait facilement y dissimuler les artifices qu’elle avait prévu de se servir pour le spectacle. Tout avait été pensé de A à Z et ce soir elle allait enfin se présenter sur la magnifique scène du Théâtre des Kimonos. Elle ne pouvait rêver meilleur moment. Cela lui rappelait ses jeunes années lors de l’épreuve finale pour devenir Reine de Kalos. Le stress était comparable et la consécration sera sans doute aussi grande.

On vient toquer à la porte de sa loge. Elle se lève d’un mouvement lent, quelque peu entravée par la large ceinture de son kimono. Derrière la porte elle retrouve une Kaede radieuse qui l’annonce du moment fatidique de monter sur les planches.

Elle suit sa mentor à pas lent et mesuré, prenant conscience du poids qui repose sur ses épaules. Elle doit représenter élégamment les geishas de son ordre et ne pas leur faire honte. Ce soir il n’y avait pas que ses collègues et ses amis qui seront présent pour la regarder mais bel et bien tout Cobaba et même quelques journalistes qui se feront un plaisir de retransmettre dans le monde entier. Aucun doute que demain elle ferait encore la une de quelques journaux. Les gens étaient encore bien intéressés par sa nouvelle vie. Il faut dire qu’il était bien rare de passer d’Artiste Pokemon et qui plus est Reine de Kalos à Artiste Geisha.  Une reconversion que tout le monde espérait réussi.

Kaede attendit en coulisse montrant de la main le rideau noir qui séparait maintenant Erika de la scène. La jeune femme échangea sa paire de tongs pratiques contre des getas, des chaussures traditionnels de Johto faites de bois et de lanière épaisse. Celles-ci étaient quelques peu différentes de celle que l’on utilise habituellement pour se déplacer et appeler Mitsu-ashi geta. Elles sont en laque noire et utiliser uniquement pour les festivales car elle nécessite de se déplacer très lentement.

Kaede attends le signal et Erika lève le pouce pour indiquer qu’elle est prête à entrer en scène. Une musique d’ambiance se met alors en route on y entends le bruit de la pluie et de l’orage sans réellement comprendre pourquoi. La jeune femme prend son premier accessoire de scène, poser à côté d’elle et décide enfin de passer le rideau noir pour monter sur les planches. Elle doit essayer de se dépêcher pour être coordonné avec le début de son oeuvre.

Soudain la lumière s’allume sur la nouvelle geisha, positionnée à gauche de la scène et baignant dans un halo doré. Cette dernière ouvre l’ombrelle qui lui sert d’accessoire. D’un bleu pâle l’ombrelle présente un dessin blanc et sa porteuse s’amuse alors à faire tournoyer le motif devant les spectateurs. Elle est cachée derrière le cercle tournant, accroupi, attendent quelques secondes avant de se relever. Elle bascule alors l’ombrelle sur son épaule, dévoilant enfin son visage et sa tenue. Soudainement on voit la pluie tomber sur scène tandis que les spectateurs les plus proches de cette dernières se munissent des parapluies qui leur ont été généreusement prêtés par le théâtre. La musique devient alors plus forte et Erika en profite pour faire de gracieux pas avec une lenteur exagéré. Elle fait glisser ses longues guettas de bois sur le plancher lustré, s'attardant sur chaque mouvement. Chaque pas est agrémenté d’un coup de tambour donné par Kondo, le Racaillou d’Alola de la jeune femme, caché dans les coulisses avec son instrument. Ce dernier scrute sa dresseuse pour s’aligner sur ses pas, rendant la scène presque irréel.

Erika s’arrête une fois arrivée au milieu de la scène. L'éclairage s'éteint et une nouvelle lumière d'un bleu pâle s'allume sur la droite de la scène révélant la présence d'un petit Mucuscule shiny au ton de rose et de jaune. Le pokémon ne semble pas en grande forme, tassé sur lui même une grimace figé sur son visage. On l'entends alors pousser un petit cri empli d'une profonde mélancolie. Une nouvelle lumière jaune doré s'allume juste à côté de lui révélant à nouveau la geisha, accroupie cette fois devant le petit Mucuscule. Toujours son ombrelle à l'épaule elle tend délicatement une main vers la petite créature. La lumière qui baigne le pokemon change alors de couleur passant du bleu au jaune doré. Les deux halos de lumière se rejoigne en même temps que les deux protagonistes se rapprochent. Le petit Muscucule pose sa tête sous cette main tendue avec un grand sourire qui apparaît également sur le visage de la jeune femme. Cette dernière invite le petit pokemon à la suivre d’un geste de la main. Le Mucuscule semble ravi et alors qu’il est en train de se placer derrière elle une lumière vient à surgir de son corps. Tout son corps se retrouve ainsi illuminé laissant présager le miracle le plus connu de tous, celui de l’évolution. Le Mucuscule se change alors en Colimucus sous le regard ravi de la jeune femme qui ne peut s’empêcher de lui caresser la tête comme pour le féliciter.

Soudainement arrive un Luxio rose sur scène. Le pokemon se met à projeter des éclairs et à rugir face aux deux protagonistes. On comprends rapidement que celui-ci souhaite en découdre. Le petit Colimucus se place alors devant la geisha pour la défendre. Il lance alors une attaque Vibraqua faisant apparaître des cercles aquatiques dans les airs. Immédiatement après le type dragon enchaîne avec l’attaque Dracochoc. Une sorte de dragon lumineux et serpentin se glisse alors dans les anneaux pour foncer sur le Luxio ennemi. Une attaque plus que impressionante et qui fait mouche. L’ennemi sort de scène battu par le petit dragon.

Erika félicite encore le Colimucus avant de lui chuchoter quelque chose à l’oreille. Une nouvelle musique se lance alors tandis que la geisha fait tourner son ombrelle sur son épaule commençant à faire quelques pas de danse lancinante. Son petit partenaire lance une attaque Danse Pluie faisant apparaître un petit nuage gris juste au-dessus des deux protagonistes. Il enchaîne avec une attaque Écume en tournoyant sur lui-même et faisant apparaître un grand nombre de bulle de grande taille. Erika en profite pour danser au milieu de celle-ci. Elle lance soudainement son ombrelle dans les airs et claque des mains. C’est le signal pour que le petit Colimucus lance une attaque Dracosouffle faisant éclater les bulles dans des scintillements aquatiques.

La jeune femme récupère l’ombrelle la referme et salue alors la foule en compagnie de son partenaire. Les gens lance une véritable ovation au duo et le rideau tombe pour cacher la scène. C’est la fin du spectacle et bientôt débutera le cocktail en l’honneur de la nouvelle geisha.
:copyright: Crimson Day

HRP :
Evolution d'Hitoe de l'état de Mucuscule à celui de Colimucus.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum