Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-20%
Le deal à ne pas rater :
Nike MD Runner 2
51.97 € 64.99 €
Voir le deal

Logan C. Alduin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
Icon : Coup de blues GExjD
Taille de l'équipe : 16
Région d'origine : Hoenn
Âge : 19
Niveau : 58
Jetons : 75
Points d'Expériences : 2166
Coup de blues GExjD
16
Hoenn
19
58
75
2166
pokemon
Coup de blues GExjD
16
Hoenn
19
58
75
2166
Logan C. Alduin
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Aujourd’hui j’ai décidé de sécher les cours et de glander à l’appart. Je ne veux rien faire et je suis allongé sur le lit. Lucille est partie tôt au travail pour rentrer plus tôt et aller passer une soirée avec un type qui l’a invitée.

Je ne le remarque pas de suite mais un coup d’œil sur le calendrier m’informe de la date. Le 14 février. De mémoire je l’ai toujours fêté seul. Fin de mémoire… C’est un peu ironique. C’est la seule chose à laquelle je ne peux pas me fier. Et ça a le don de me miner le moral.

Qui je suis ?

Qui sont-ils ?

Qu’est-ce que je fais dans cette école ?

Est-ce que j’ai des amis ?

Une copine ?

En vrai j’en doute un peu pour ces deux derniers, tout simplement car ils se seraient manifestés.

Ces Pokémons sont à moi ?

Ils ne m’en manquent pas ?

Je ne suis pas certain, ils étaient déjà là à mon réveil. Donc peut-être.

Mais j’aimerais savoir la vérité.

Pendant plusieurs heures je reste là sur le lit à attendre, simplement attendre, sans m’occuper de mes pokémons, sans même regarder par la fenêtre.

Le soir arrive et avec lui, Lucille rentre du travail en claquant la porte d’entrée.

-Salut c’est moi !

Elle arrive dans la chambre et pose ses yeux sur moi. Elle s’assoit à côté de moi.

-Qu’est-ce qui ne vas pas Logan ?

-Je vais bien…

-Je te connais mieux que toi, je sais que tu vas mal. Alors dis moi ce qui ne vas pas, je suis là pour toi tu sais.

-C’est… j’aimerais savoir qui j’étais avant mon accident.

A voir sa réaction, elle le sait, elle avait même l’air d’attendre ce moment depuis longtemps.

-Je suppose que tu le sais n’est-ce pas ? Tout ce qui concerne mes relations, mon caractère et mon passé.

-Je ne pensais pas que tu voudrais en parler un jour. Juste un instant…

Elle sort un téléphone de sa poche avant d’appeler quelqu’un.

-Allô ? Oui, c’est moi, je suis désolée je vais devoir annuler notre resto. J’ai des choses à régler chez moi. Non ne t’en fais pas ça va aller pas la peine de venir. Oui. A demain et désolée encore.

Elle raccroche.

-C’était ton copain ?

-Non un collègue du travail qui m’a invité pour la St Valentin au resto. Mais c’est juste un resto cette discussion je l’attends depuis très longtemps.

-Désolé, je voulais pas t’embêter.

-Andouille ! Je te rappelle que j’ai déménagé pour t’aider alors si tu me dis encore une fois que tu es désolé tu vas dormir dehors c’est clair ?

-Je… Désolé…

Elle soupire.

-Bon tu veux savoir quoi ?

-Tout ce que tu peux me dire sur moi avant mon accident. Même des choses inutiles.

Elle m’invite à m’asseoir de manière plus confortable avant d’entamer.

-Tu es Logan Atkinson. De ce que je sais sur toi tu es un enfant adopté et tes parents adoptifs ne te l’ont appris que lors de tes 17 ans je crois. Je t’ai connu en primaire à Autéquia. Ma famille voulait me confronter à une vie normale et ne pas me noyer dans leurs histoires de noblesses.

C’est vrai que j’ai tendance à vite l’oublier mais Lucile fais partie de la haute. Même si sa famille reste aisée, ils ne crachent pas sur les gens de mon statut social.

-D’ailleurs mon père veut toujours nous marier ahah.

Je manque de m’étouffer.

-Soit pas surpris, quand on était petits on jouait souvent ensemble et on était inséparables. On faisait toujours tout ensemble. Et un jour qu’on jouait ensemble je t’avais dit que plus tard je me marierai avec toi et tu as répondu que tu serais mon chevalier servant. Mon père nous à prit au mot.

… Ok pourquoi pas….

-Bref, je ne connais pas tes parents biologiques mais la seule chose qu’ils t’aient laissé c’est ton nom. Logan Clifford Alduin. De ce que je sais ce sont les trois prénoms choisis par ta mère biologique. Tu es en droit de les utiliser. Tu étais dans un orphelinat à Johto quand la famille Atkinson t’a adopté. Ils n’ont pas toujours vécu à Hoën.

-D’accord.

-Tu t’es faîte ta cicatrice un peu avant de venir ici. Comme d’habitude tu es allé au site météore ayant entendu une rumeur sur un Pokémon rare et tu es revenu plus tard. Sur le chemin tu as assisté à un combat entre un Mangriff et un Seviper et tu t’es pris une attaque tranche à la tête. Et ensuite tu es venue ici.

-Et mon caractère ?

-Tu est quelqu’un de très gentil et curieux mais faut pas t’énerver. Quand tu es en colère tes mots dépassent de loin ta pensée et tu fais souvent des actions que tu regrettes. Tu… Comment dire… Tu as déjà blessé plusieurs personnes auxquels tu tenais dans un accès de rage. Et ils ne t’ont pas forcément tous pardonné. C’est comme ça que tu as perdu ta petite amie. Et aussi parfois tu parle sans réfléchir et ça te retombe dessus aussi par moment.

-Tu sais qui j’ai blessé ?

-Oui.

Elle semble hésitante à me donner des noms mais se lance enfin.

-Tes Pokémons. Des amis, ton ex, ton ennemie.

-Je… je veux des noms.

-C’est délicat Logan et… je veux pas que ça te tracasse. Je tiens trop à toi.

-Lucille.

Je la regarde fixement dans les yeux.

-Tu as frappé et brisé des os sur Phoën ton Feurisson. Terry s’est déjà pris des coups de ta part également. Tu as frappé presque à mort Salomé car elle avait manipulé ton couple pour que vous rompiez.

-Salomé ? Mais…

Je commence à devenir pâle. J’ai frappé Salomé puis j’ai couché avec ? Quoi ???

-Tu vas bien ?

-Je… J’ai déconné avec elle…

-Attends… Tu l’as pas… Tuée ?

-Non mais j’ai fait le con. J’ai…

En partie par ma faute elle n’existera jamais.

-J’ai…

Elle me pose sa main sur l’épaule pour me calmer.

-J’ai couché avec elle et elle est tombée enceinte de moi. Elle à eu un accident et le bébé n’a pas survécu.

Je vois son visage se décomposer petit à petit mais sa main reste là. Je vois bien qu’elle prend sur elle.

-Salomé et toi vous vous détestez normalement. C’est une haine viscérale. A quel moment tu t’es dis que tu allais lui faire un gosse ?

-J’ai bu comme un trou et elle aussi… On ne se souvient de rien…

-Logan, promets moi un truc… Ne te mets plus dans ces états là peu importe la situation d’accord ? Et elle va bien ? Mentalement j’entends.

-J’ai essayé de lui parler mais quand j’ai appris pour l’enfant j’ai été pris de court et j’ai juste penser au fait que mon enfant était mort et je me suis pas vraiment soucié de Salomé.

-D’accord… Je pense que tu devras lui demander pardon à elle aussi alors. Essaye de la soutenir.

Je me contente simplement d’acquiescer.

-Tu veux que je continue ? Je n’ai pas l’impression que tu aille super bien.

-J’ai besoin de savoir.

-Comme tu veux. Ta copine… ton ex je veux dire, c’est Ana.

Son nom ne m’est pas du tout inconnu bien au contraire mais je ne savais pas ce qui la reliait à moi.

-Je suis assez persuadée qui si tu avais encore tes vrais souvenirs tu l’aimerais encore. Elle ne t’a jamais pardonnée le fait de l’avoir gifler le jour de ton anniversaire. Et pourtant tu continuais de l’aimer et d’espérer sans jamais réussir à passer à autre chose. Et a cause de ça tu as fait souffrir Yuna… et moi.

Je revois encore la scène que m’a montré Yuna avec son Pokémon… La scène ou je lui mets un râteau…

-… Je sais pour Yuna, j’ai peur de m’adresser à elle désormais, peur de sa réaction. Je n’ai jamais chercher à la blesser.

-Je sais bien Logan, tu es un type bien mais tu fais pas les bons choix. Tu es loyal, fidèle et on peut compter sur toi mais tu as vraiment fais le con avec elle aussi.

-… Sans elle je serais surement pas là.

-Hein ?

-Elle est venue me voir presque tous les jours et… je lui est causé que du tort… je me sens mal… et je peux rien faire pour changer ça.

-Tu ne peux pas changer le passé mais si tu tiens vraiment à elle tu dois le lui montrer mais en étant plus que honnête.

-D’accord… et toi ?

-C’est simple je t’aime Logan mais par respect envers tes sentiments je tente de faire abstraction et de passer à autre chose. Après ta rupture avec Ana tu voulais l’oublier et tu as pensé à moi. On est sortis un temps ensemble mais tu pensais encore à elle. Et puis tu as rompu je ne sais pas si tu seras capable un jour de l’oublier quand tu auras récupéré ta mémoire.

-Désolé…

-C’est rien, je m’en doutais depuis le temps c’est juste que je suis un peu longue à passer à autre chose. Pourtant ce n’est pas les mecs mignons et bien foutus qui manque ici. Dans ton école j’ai remarqué un petit métisse franchement pas mal… enfin ptet un peu jeune pour moi.

-Tu es plus forte que moi… je t’envie…

-Tu traverse une mauvaise passe, certes un peu longue mais je serais toujours la pour te soutenir. Tout ce que je te demande en retour c’est de faire attention à toi d’accord ?

-M’okay…

-Je continue ?

-Oui s’il te plaît…

J’ai vraiment le moral à zéro mais je dois savoir. Pour corriger mes erreurs.

-Tu es considéré comme un véritable connard au sein de ton école, tu as tabassé trois élèves mine de rien. Une fille dont j’ignore le nom mais qui connaissait ton ami. Haru.

J’ai vaguement entendu ce nom-là plusieurs fois.

-Et Salomé. Elle ne s’est pas fait prier pour répandre des rumeurs sur toi. Et même bien avant ça. Bref on peut dire que à cause de ton amour pour Ana tu es allé à l’encontre de tes principes et tu as blessé pas mal de gens. Je sais que tu ne te souviens de rien mais ton amnésie n’efface pas tes actions du passé. Personnellement j’ai juste envie que tu redeviennes le gentil Logan que j’ai toujours connu prêt à camper pendant plusieurs heures pour observer des pokémons et qui tendait la main aux personnes en difficulté. J’ai envie que tu redeviennes l’enfant que tu étais. J’ai l’impression que quelque chose en toi s’est brisé ici. Mais je suppose que tu n’en sais rien aussi.

Je reste assis là sans vraiment tout comprendre. Plusieurs longues minutes s’écoulent avant que je réagisse.

-Si je résume… Je suis adopté et j’ai été un salop avec des gens ?

-Pour faire simple…oui.


-Et j’imagine que pour la plupart ils ne veulent plus me parler…

-… Si tu veux encore essayer, j’ai pris la peine de noter leur noms et numéro dans un carnet mais tu les à probablement dans ton téléphone. Maintenant que tu sais tout ça tu te sens comment ?


Je sens bien qu’elle est inquiète, mais je me sens salit de l’intérieur par moi-même. C’est compliqué à expliquer comme sensation.

-Je pense qu’après une bonne nuit de sommeil ça ira mieux… Mais je t’avouerais que j’ai un petit coup de blues.

-Il n’appartient qu’à toi de réparer tes erreurs Logan, je ne peux plus rien faire sauf te soutenir. Si tu as vraiment envie d’en savoir plus…

-Je sais ne t’en fais pas… Mais j’ai une appréhension… J’ai peur de leur réaction.

Elle attrape ma tête dans ses mains et me force à la regarder.

-Ecoute tu leur as fais mal alors c’est normal qu’ils n’aient pas envie de te causer mais tu ne peux pas rester ici à attendre que ça passe. Ils savent eux aussi comment tu étais avant. Ils sont les gardiens de ton passé Logan ! Moi je t’ai déjà dit tout ce que je savais. Certains ont même des Pokémons t’appartenant à la base.


Elle me prend dans ses bras relativement fort et elle… pleure ??? Euh… C’est ma faute ?

Par réflexe je referme mes bras autour d’elle et la réconforte comme je peux.

-Hé. Ca va aller va. Je te promets qu’un jour je les récupérerais et que tout sera comme avant. D’accord ?

-Je veux pas que tu t’éloigne de moi a nouveau comme quand tu es parti à l’académie. Je m’inquiétais toujours pour toi.

-Je peux pas te promettre de rester toujours dans la même ville que toi. Tu le sais bien. D’ailleurs le gars qui t’a invité c’est peut-être un mec bien non ?

-C’est juste un collègue et de temps en temps il prend soin de moi. Si tu veux un jour tu pourras prendre soin de moi.

-J’ai pas compris… Tu veux que je te masse ?

Elle m’embrasse sur le front avant de rigoler légèrement.

-Au moins tu resteras toujours un peu candide. Un jour viendra où tu comprendras Logan même si je te taquine souvent je suis plus la petite fille d’avant. J’ai grandi.

Je souris légèrement.

-D’ailleurs à ce propos… Tu pourrais mettre une serviette au moins en sortant de la salle de bain ? J’ai rien contre le fait de te voir nue mais ces derniers temps ça me gêne.


-Tu sais je t’ai souvent vu tout nu et ça n’avait pas l’air de t’embêter plus que ça que je te vois comme ça. Promis la prochaine fois je ferais en sorte que tu me vois bien.


-Arrête de me taquiner. C’est pas vraiment le moment.

-Mais qui à dit que je te taquine mon grand ? Tu sais je suis une femme maintenant.


Elle me fais un clin d’œil avant de partir à la rigolade.

Elle se lève et pars vers la cuisine.

-Merci Lucile pour m’avoir raconté tout ça.


-Tu sais Logan, on s’est fait une promesse plus petit. On ne doit rien se cacher. Même si on a tué quelqu’un. Même si j’ai encore des sentiments pour toi tu resteras toujours cher à mon cœur plus comme un genre de grand-frère à qui je peux tout raconter sans qu’il me juge. Et crois moi ça fait du bien. Ce que tu m’as dis ce soir, ça me prouve que tu es encore toi tout au fond et que tes souvenirs ne sont pas mort. Je ferais tout pour t’aider Logan.

Elle disparait dans l’encadrement de la porte avant de revenir cinq minutes plus tard.

-On a plus rien dans le frigo. Soirée pyjama et pizza ?

-Devant des séries ?

-Yep. Mais prépare-toi à me consoler si je pleure devant.

Ce genre de soirée où l’on finit par discuter de sa vie sur Adala et que pour la calmer je suis obligé de m’allonger à côté d’elle et de la prendre dans mes bras jusqu’à ce qu’elle s’endorme.

Si quelqu’un nous voyait il croirait que l’on est en couple mais non… C’est juste ma meilleure amie.

Et j’ai de la chance de l’avoir avec moi.








































Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum