Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -40%
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
Voir le deal
95.97 €

Yuna Frostheart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
Taille de l'équipe : 34/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 82
Jetons : 998
Points d'Expériences : 2907
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
pokemon
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type

Qu'est-ce qu'on obtient en faisant chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée !

ft. Lissa Labelvi
♫♫
-Horvut ! Irina ! Vous êtes où ?!!

Je suis certaine qu’on m’a entendu de l’autre bout de la ville, mais je n’ai pas vraiment beaucoup de temps à perdre. J’ai cours dans moins de trente minutes, et il faut que je retrouve le couple de pokémon avant d’y aller. Aujourd’hui c’est le dernier jour de la pension de la Bibichut que j’ai eu en pension, et malgré les efforts de mon Métamorph toujours pas d’œuf à l’horizon. Je m’avance sur le petit terrain que l’académie m’a prêté, et j’entends un bourdonnement que je connais bien. Je n’ai pas besoin de tourner la tête pour savoir que ma starter arrive à côté de moi. Mais une chose m’intrigue, ce bourdonnement elle le fait uniquement quand elle veut que je parle à voix basse.

-Qu’est-ce qui se passe Hestia ?


Demandais-je en parlant un peu moins fort, et mon regard se pose sur ce qu’Hestia tient dans ses pattes. Il s’agit d’un petit œuf, nuancé de rose et bleu pâle, des couleurs que je reconnais sans mal comme étant celle d’un Bibichut. Je souris à la Pyrax, finalement ils auront réussi à avoir un œuf ces deux-là.

-Juste à temps, et où se trouve notre couple de tourtereaux ?

Ma starter tourne la tête vers les buissons non loin d’elle, je m’avance donc et écarte les buissons pour voir la Bibichut dormir tranquillement contre mon Métamorph qui a repris son apparence originelle. Il ne sait pas dormir en maintenant une transformation, c’est comme ça que je sais s’il est attentif, s’il se retransforme, c’est qu’il dort. Je comprends mieux pourquoi Hestia voulait que je fasse un peu moins de bruit, elle ne voulait pas que je réveille ces deux-là.

-Ils sont mignons comme ça…aller on ne va pas les réveiller, il faut que je me dépêche si je ne veux pas être en retard en cours.

Je rappelle les deux pokémon dans leur pokéball, avant de récupérer l’œuf des pattes de ma starter. Je me dirige donc vers le petit cabanon où j’entrepose le necessaire aux soins des pokémon qu’on me confie, et je prends un petit incubateur dans lequel je place l’œuf. Après les cours, je file à la résidence Aquali pour rendre Bibichut à sa propriétaire et pour lui donner l’œuf. Je place l’incubateur dans mon sac avant de me tourner vers ma Pyrax qui ne m’a pas quittée d’une seule semelle.

-Tu me déposes au point de rendez-vous ?
-Raaaaax.

Je n’ai pas le temps de déposer l’œuf dans ma chambre, j’espère donc que ce cours ne sera pas trop violent…enfin normalement il devrait pas l’être, c’est un cours Coordinateur. Je grimpe sur le dos de ma Pyrax qui s’envole sans perdre de temps, laissant mes joues affronter le froid de l’hiver. C’est fou, mais voler à dos de Pyrax, c’est clairement pas la même chose que voler à dos de Dracaufeu. Avec Lucifer, on sent clairement la puissance des muscles sous ses écailles, on ressent énormément de chose, alors qu’avec Hestia, on a plus l’impression d’être dans un petit cocon de chaleur. C’est doux et rassurant, à tel point que je pourrais facilement m’endormir.

Mais il en est hors de question, on arrive au point de rassemblement où se trouve tous les coordinateurs qui assistent au cours. Certain élève interrompe leur conversation pour regarder ma double type se poser, étonné de ne pas me voir chevaucher Lucifer. Il faut dire que mon Dracaufeu commence à avoir une sacré réputation, et moi aussi d’ailleurs…même si elle n’est pas foncièrement vraie. Ba oui, je suis pas vraiment une pyromane qui crame tout ce qui bouge, la preuve l’école est pas encore partie en flamme. Mais l’avantage de ce genre de réputation, c’est que les petits nouveau qui se prennent pour plus fort qu’ils ne le sont ne viennent pas m’embêter.

J’arrive juste à temps, car quelques minutes plus tard, Hearnett lance le cours, nous demandant de le suivre dans le bus, qui nous emmène à Malnova. Je vais être honnête, je n’écoute que d’une oreille notre professeur qui vante les mérites de sa dernière prestation en concours. Ce n’est pas sans me rappeler Marie, quand elle venait de gagner son premier Granf Festival, et qu’elle n’arrêtait pas de nous rabacher les oreilles avec ça. Mais bon, elle a réussi avec le temps à agri avec un peu plus d’humilité…ce qui n’est pas spécialement le cas de notre très cher professeur. De même dans les rues de la ville, je préfère discuter avec Hestia que d’écouter les commentaires du professeur sur sa propre personne.

Soudain il nous arrête d’un cri, effrayant certains élèves peu attentif. Nous rentrons dans un bâtiment que je ne connais pas du tout…et que je vais rapidement détester au vue des machines présentes. En temps normal, les cours de coordinateur mode consistent à créer des costumes pour des prestations, donc de se servir d’une machine à coudre. Mais là, il s’agit plutôt de machine à souffler et autre appareil qui m’indique qu’on va plus faire de l’accessoire que du vêtement aujourd’hui.

Une fois que nous sommes assis au sol, et que les quelques plaignants se taisent, Hearnett nous explique que par binôme on va devoir faire une parure pour concours. Jusque-là ça va, mais en plus on va devoir aller chercher la matière première et présenter notre création devant des spécialistes…Mais pourquoi j’ai choisi la filière coordinateur déjà moi ? A oui, parce que c’est la seule qui propose l’élevage. Non mais sérieusement c’est pas parce qu’on aime s’occuper de pokémon qu’on veut leur faire des parures ! M’enfin j’ai pas vraiment le choix malheureusement, j’ai signé donc j’assume.

Les voix commencent déjà à s’élever, les élèves cherchant le binôme avec lequel ils ont plus de chance d’avoir la meilleure note. Au moins, personne ne se pressent pour me demander, je suis nulle en mode et ça tout le monde le sais. Mais je peux peut-être tirer parti du fait qu’il faille aller chercher la matière première, et qu’on risque fort de croiser des pokémons sauvages sur le chemin.
Alors que mon regard balaye la salle, je tombe sur une tête qui ne m’est pas inconnue, et il ne me faut pas longtemps pour reconnaitre cette personne. Elle est seule, c’est parfait, si je peux faire le cours avec une personne que je connais c’est encore mieux. Je m’avance donc vers la jeune fille que j’ai repérée, le sourire aux lèvres et Hestia sur mes talons.

-Salut Lissa, Majesté, vous allez bien ?

Elle sursaute, visiblement elle ne m’a pas entendue arrivée, je m’empresse donc de m’excuser.

-Pardon, je voulais pas te faire peur. Dis-moi tu as un binôme pour ce cours ? Si t’en a pas on pourrait se mettre ensemble, je suis certaine que ça va être sympa.

Sympa hormis le fait qu’il faille  faire un ornement…ouai j’espère que Lissa va accepter sinon je suis dans la mouise.




Hrp :
Pension du Bibichut + obtention de l'oeuf


 
You can never
turn back


[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Lissa Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8372-lumiere-et-ombre-lissa-labelvi#84921
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8381-lissa-labelvi-pyroli#84980
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 1 / 3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16
Niveau : 0
Jetons : 13400
Points d'Expériences : 374
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
Lissa Labelvi
est un Coordinateur Éleveur
LISSA LABELVI

feat Yuna Frostheart
« Qu’est-ce qu’on obtient en faisant chauffer du sable ? Mais non, pas une pâte sablée ! »


Le regard de Majesté va et vient sur les alentours. S’il ne fait rien de plus et se contente de se laisser porter, cela suffit à m’arracher un léger rire.

« -C’est la première fois que tu vois de tels décors ? »

Trop plongé dans son observation pour s’en outrer, il se contente d’acquiescer, tout en attardant son attention sur un nouvel élément tape-à-l’œil. Je le laisse faire et finis même par l’imiter avec un sourire attendri, nonobstant la présence d’autres étudiants autours, et surtout, du professeur non loin.

Il est vrai que nous n’avons jamais réellement eu l’occasion de nous rendre à Malnova, depuis notre arrivée sur cette île. Il y a déjà tant à faire entre Nuevo et l’académie… Sans parler du Mont Skiddo sur lequel nous ne nous sommes pas encore rendus !

Aussi, la visite du village médiéval constitue une grande découverte pour nous deux, même si visiblement plus pour Majesté que pour moi. Personnellement, j’ai déjà vu ce genre d’environnement par le biais de la télévision… Mais le Vipélierre, lui, se plonge pour la toute première fois dans les visuels du monde chevaleresque. Avec les parures et la grandiloquence qui l’accompagnent…

« -Ce n’est qu’une reproduction, bien sûr. Mais jadis, c’est dans ce genre d’environnement qu’évoluaient les princes et rois d’antan. » je me rectifie cependant « Ou en tout cas, la masse populaire. Les dirigeants, eux, demeuraient plutôt dans les forteresses, comme celle que tu vois juste ici. »

Ses yeux suivent la direction pointée par mon doigt. Et s’il ne comprend pas immédiatement en quoi consiste cette immense structure qu’est le château de Malnova, ils finissent par s’illuminer de cette même lueur qui brille à chaque fois qu’il est question de royauté.

Il agite alors doucement les pattes, me signifiant qu’il souhaite s’y rendre au plus vite. Je dois néanmoins le refréner, et secoue donc la tête de gauche à droite avec délicatesse.

« -Nous devons d’abord assister à notre cours. Mais plus tard, rien ne nous empêchera d’effectuer une petite visite…
-Lierre ! »

Plus véhément, Majesté proteste contre cette décision des plus injustes. Son ordre des priorités n’est vraisemblablement pas tout à fait le même que le mien, mais je n’ai pas d’autres choix que d’insister…

« -Allons… Nous aurons tout le temps de nous y rendre une fois le cours terminé. Celui-ci est important, il concerne la confection… Tu ne souhaites pas que je puisse te créer de nouveaux habits ? »

S’il arrête de bouger, il ne paraît pas plus convaincu pour autant. N’a-t-il pas déjà un couturier attitré en la personne de Powall ? Néanmoins, il ne peut nier l’utilité pour moi d’améliorer mes talents en matière de mode, et se contente finalement d’afficher une mine renfrognée pour le reste du trajet.

Il accepte donc, mais à contre-cœur. Je peux au moins me satisfaire qu’il ne fasse pas une crise devant le reste de mes camarades, je suppose…

En un cri retentissant, Andreas s’immobilise et exclame à haute voix que nous sommes arrivés à destination. Je me fige et me tends comme un piquet, avant de réaliser l’absence totale de menace. Il me faut quelques secondes supplémentaires pour apaiser les battements frénétiques de mon cœur, et m’élancer à l’intérieur à la suite de mes homologues Coordinateurs.

La mine de mon compagnon se décompose alors à la vue de tout cet outillage, et aux sentences de poussières et de bois qui émanent des différents ateliers. Se retrouve-t-il aux premières loges du travail peu valorisant et éreintant des artisans ? Oui, à n’en point douter.

Personnellement, je coule un regard bien plus intrigué à toutes ces machines et aux personnes qui s’affairent à les employer. Nous allons donc apprendre non pas à confectionner des vêtements, mais des accessoires… Que c’est excitant ! Je ne m’attendais pas vraiment à cela, mais… C’est une agréable surprise. Je vais pouvoir parer Majesté de tout un tas de bijoux et d’ornements !

« -Tu réalises, Majesté ? Je pourrai peut-être apprendre à te fabriquer une couronne, moi aussi… »

Avec du recul, je doute qu’une telle expertise puisse m’être enseignée avec un seul cours sur le sujet. Mais Majesté paraît tout de suite plus emballé par cette idée, et l’approuve d’un vif, et déterminé, hochement de tête. S’il doit se tenir en présence des travailleurs pour s’assurer du bon déroulement de l’enrichissement de sa garde-robe, qu’à cela ne tienne ! Et ce, quand bien même cela puisse être indigne de son rang !

Subitement, une voix s’élève derrière nous, et me fait sursauter. Je me retourne sous le regard désapprobateur de mon Pokémon qui aimerait que je cesse d’être surprise par tout et n’importe quoi, pour découvrir la grande silhouette de Yuna, et sa Pyrax qui l’accompagne. Elle s’excuse immédiatement, et me propose de nous mettre ensemble pour le cours…

« -N-non ! Je veux dire… »

Je me hâte d’effectuer une courbette polie avant qu’un quelconque malentendu ait lieu.

« -Tu n’as pas à t’excuser. C’est à moi d’être plus attentive... » je me redresse aussitôt après, et souris « Ce serait avec plaisir. Je n’avais pas encore commencé à chercher, donc… Tu m’épargnes cette peine.
-Vous savez déjà avec qui travailler ? C’est parfait. <3 »

Je fais volte-face pour remarquer qu’Andreas s’est approché à son tour (et si cette fois-ci je ne sursaute pas, je frémis néanmoins) pour me tendre un papier.

« -Voici votre sujet. Amusez-vous bien ! Et, quant à toi… » il se penche un peu plus vers moi pour me murmurer quelque chose à l’oreille « Pas de folie, d’accord ? Je doute que le plus ancien de mes Voltali apprécie que sa jeune sœur se fasse malmenée durant un de mes cours… »

Il se redresse, et repart tout aussi rapidement qu’il est arrivé. Quelque peu déstabilisée par ce… Conseil ? Avertissement ? Je ne sais pas trop… Quoiqu’il en soit, je mets un court moment avant de rediriger mon attention vers Yuna. Comme mes bras sont déjà occupés par Majesté, j’ai un peu de mal à remettre bien droit la feuille qu’il m’a confié, mais finis malgré tout par réussir à la lire.

« -On… Dirait qu’on va devoir travailler du sable. »

Je lance un regard interrogateur à celle qui est donc officiellement ma partenaire pour ce cours.

« -C’est avec cela qu’on fait du verre, pas vrai ?… Oh ! La présence de tes Pokémon va s’avérer utile, je crois. Hmm, voyons voir… Il est dit qu’il y a une crique où nous pourrons nous servir. Ah, et il y a une petite mention à ce propos... »

Je plisse un peu les yeux pour la lire attentivement.

« -"Attention aux Pokémon sauvages qui peuplent la zone". »

J’ai un léger instant de bug, durant lequel je prends le temps de comprendre ce que ça implique, pour finalement lancer un sourire gêné à Yuna.

« -… J’en suis certaine, maintenant… On va avoir besoin de tes Pokémon. »




« Je suis bien trop paniquée pour pouvoir utiliser des mots normaux, d’accord ?! »
Yuna Frostheart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
Taille de l'équipe : 34/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 82
Jetons : 998
Points d'Expériences : 2907
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
pokemon
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type

Qu'est-ce qu'on obtient en faisant chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée !

ft. Lissa Labelvi
♫♫
Lissa est le genre de fille à s’excuser pour tout, même les choses dont elle n’est pas responsable. Elle fait sa traditionnelle courbette de salutation avant de répondre à ma question de manière positive. C’est étrange, mais je trouve qu’elle en ressemble pas vraiment à son frère, hormis pour le physique. Ils ont certaines choses en commun, je ne le nie pas, comme leur gentillesse et leur amour des pokémon. Mais contrairement à son frère, elle manque cruellement de confiance en elle…un peu comme moi quand je suis arrivée à l’académie. Comment ça, on ne le voyait pas ? Vous savez ce qu’on dit, un manque de confiance en soi s’exprime parfois pas une confiance trop extrême.

Enfin on s’éloigne du sujet principal, Lissa est maintenant ma partenaire pour ce cours. En plus Andreas ne perd pas de temps, et semble ravi que nous nous soyons mises ensemble aussi rapidement. Il donne notre sujet à la jeune Labelvi avant de venir lui murmurer quelque chose, malheureusement pour moi je suis trop loin pour que je puisse entendre. Mais je ne peux m’empêcher de remarquer que la Pyroli semble un peu déstabilisée.

-Qu’est-ce qu’il t’a dit ?

Demandais-je un peu curieuse, mais Lissa galère un peu trop à lire l’énoncer du cours, étant donné que son Vipelierre se trouve dans ses bras. Le fameux Majesté, Marie m’en a parlé, un petit pokémon plante qui semble bien porter son nom, et qui mène sa dresseuse à la baguette.

La jeune Labelvi m’annonce alors le sujet du cours : le sable. Je commence alors à réfléchir, ce ne va pas être simple de se servir de ça pour faire un accessoire de mode. Surtout que j’espère que Lissa s’y connait plus que moi en confection, sinon on est dans la mouise. Enfin bon je sais qu’il est possible de faire du verre avec du sable si on le chauffe suffisamment, mais est-ce que ça va être vraiment utilisable ?...

En tout cas Lissa en vient à la même conclusion que moi pour l’une des utilisations du sable, m’affirmant que mes pokémon vont être utiles. On sait même où l’on va pouvoir se servir en sable, au moins on a pas besoin d’aller trop loin, la crique n’est pas très loin…enfin à dos de Dracaufeu. Mais avant même que je puisse proposer quelque chose, la jeune Labelvi lit la petite note en bas de la feuille d’énoncer.

Des pokémon sauvage qui peuplent la zone, et auxquels il faut qu’on fasse attention ? C’est un cours Topdresseur ou Coordinateur ? Je pense que je vois déjà comment ce cours va se passer, Lissa va bosser sur la confection de l’objet, pendant que mon équipe et moi la protégeons des pokémon sauvage…ça va être une mission d’escorte au final. Je ne peux retenir un léger rire de s’échapper à cette idée, d’autant plus que Lissa est certaine que mes pokémon seront nécessaire. Je lui souris avant de lui répondre.

-Je pense qu’ils vont l’être, en plus je m’en voudrais s’il t’arrivait quelque chose…Ginji me passerait un sacré savon. Mais tu sais, je suis certaine que si tu avais un problème ton Vipelierre serait là pour toi. Bon aller on y va.

Je me détourne du duo, pour sortir du batiment, et à peine nous sommes à l’air libre que je libère mon fidèle destrier volant : Lucifer. Mon Dracaufeu noir apparait en poussant un puissant hurlement, avant de baisser la tête pour que je lui caresse la tête. Brutal et calin en même temps, plutôt comique comme mélange pour le représentant des enfers.

-Je te propose qu’on se rende là-bas avec Lucifer, ça sera plus rapide et on aura plus de temps a accorder à la confection de l’accessoire.


Je monte sur le dos de mon chromatique invitant Lissa à en faire de même, alors qu’elle vient de virer au blanc. Je l’aide à monter devant moi, et la tiens alors que mon chromatique se redresse.

-Ne t’inquiète pas, ça va aller. Aller Lucifer, direction la crique, mais vas-y molo.

Je ne sais pas si c’est une bonne idée de lui dire ça, mais je fais confiance à mon chromatique pour ne pas traumatiser la jeune Labelvi. Heureusement il semble plutôt coopératif aujourd’hui, et vole de manière assez calme, au pire Hestia est juste à côté au besoin.
Il n’y a pas à dire, j’adore cette sensation de liberté que je ressens dans les airs, pourtant je ne suis pas une spé vol. Est-ce que cette sensation grisante de liberté est l’une des raisons qui a poussé Ana à le devenir ? Faudrait que je lui demande à l’occasion.
Nous arrivons finalement à la crique où l’on doit récupérer le sable, et pour le moment je ne vois pas l’ombre d’un pokémon sauvage. Je demande quand même à Lucifer de se poser dans une zone assez dégagé, et un peu en recul par rapport au sable. Je descends la première et aide Lissa a en faire autant, alors qu’un large sourire apparait sur mon visage.

-Alors, qu’est-ce que tu as pensé de ce vol ?


Heu…je crois que j’ai fait une petit erreur, à en juger par les larmes qui apparaissent dans ses yeux, j’ai l’impression que c’était peut-être un peu trop ce voyage à dos de Dracaufeu…La prochaine fois je devrais peut-être lui proposer une ballade à dos de Ponyta?





 
You can never
turn back


[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Lissa Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8372-lumiere-et-ombre-lissa-labelvi#84921
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8381-lissa-labelvi-pyroli#84980
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 1 / 3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16
Niveau : 0
Jetons : 13400
Points d'Expériences : 374
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
Lissa Labelvi
est un Coordinateur Éleveur
LISSA LABELVI

feat Yuna Frostheart
« Qu’est-ce qu’on obtient en faisant chauffer du sable ? Mais non, pas une pâte sablée ! »


Après que Yuna ait fait sa remarque, Majesté se contente de détourner les yeux d’un air hautain. Pour ma part, je resserre un peu plus mon emprise autour de ce dernier.

« -Hum… O-oui, certainement…  »

Je n’ose pas lui avouer que ni lui ni moi n’avons pour l’heure effectué de combat. Et en plus de ça, nous refusons catégoriquement de nous y mettre… Si on pouvait éviter d’avoir à commencer aujourd’hui, dans un cours Coordinateur de surcroît, ça nous arrangerait.

Machinalement, je suis Yuna lorsqu’elle entreprend de se diriger vers l’extérieur. Je ne peux m’empêcher de penser à ce qu’ils ont dit, elle et Andreas… Pourquoi ont-ils autant à cœur de me préserver par égard envers Ginji ? A croire qu’il… Constitue une menace….

Oh, je ne doute pas du fait qu’il n’y ait rien de véhément derrière. Mais tout de même…

Jamais je n’aurai entendu ça à Rivamar. Ginji s’est toujours montré protecteur, mais… Pas au point que les gens en tiennent compte. Au contraire, à l’époque, je doute que ça aurait changé grand-chose… Il était si faible physiquement, si naïf, et si facilement impressionnable…

Le Ginji d’ici me paraît si différent du Ginji que j’ai connu.

Je devrai en être fière, et… Je le suis. Mais… C’est tellement étrange…

S’il a tant changé… Comment se fait-il que je n’ai rien remarqué ?

Pourquoi ai-je eu besoin de venir jusqu’ici pour m’en apercevoir ?

Honnêtement… Cela m’attriste quelque peu…

Mais l’heure n’est pas aux lamentations. Yuna souhaite que nous nous rendions là-bas au plus vite, et nous fait grimper sur son Dracaufeu. Il est vrai que nous ne devrions pas perdre trop de temps avec ce moyen de locomotion…

Hmm ? Qu’il y a-t-il, Majesté ? Pourquoi es-tu si tendu ? Tout va bien, on va juste voler à dos de Pokémon…



A-attendez, on va voler à dos de Pokémon ?!

M-m-m-m-mais… Je n’ai jamais fait ça moi !

Hélas, il est trop tard pour protester. Yuna donne le signal de départ, et… Nous décollons.

Je blêmis et me fige immédiatement. La sensation de la terre qui disparaît sous mes pieds, l’absence d’appui fixe, le vent qui souffle sur mon visage… Et surtout… Le vide en dessous de nous…

Oh la la… Oh la la… OH LA LA QUE C’EST HAUT !…

La peur est telle que je ne parviens ni à parler ni à bouger. Je me contente de rester immobile et de regarder droit devant moi, complètement tétanisée, et prie de tout mon cœur pour que ce déplacement s’arrête aussi vite qu’il a commencé.

Ce qui finit, Arceus soit loué, par arriver. Yuna fait amorcer la descente à son Pokémon, et après un nouveau haut-le-cœur, je peux enfin retourner à terre. Mais mes jambes sont comme des cotons, et tremblotent légèrement, à l’instar d’ailleurs de tout le reste de mon corps, qui frémit tout doucement même une fois au sol. Je ne le réalise qu’après coup, mais j’ai les larmes aux yeux, les lèvres serrées, et je tiens très fermement Majesté contre moi.

« -…  »

C’est tout ce que je parviens à formuler pour répondre à la question de Yuna.

Mon Vipélierre, lui, ne tient pas à rester aussi longtemps tétanisé. Se libérant de mon emprise, il bondit au sol, et s’ébroue de tout son long. Visiblement, il apprécie de pouvoir de nouveau marcher… Cela me tire doucement de ma léthargie, à commencer par mes bras qui retournent se placer le long de mon corps.

« -C-c-c-c-c-c…. C-c’était… H-haut…. »

Co… Comment font les dresseurs pour réussir à se tenir aussi éloignés du sol ?! Je… Je suis incapable de faire sereinement une chose pareille ! Vous imaginez, si en plus de cela, je dois contrôler ma monture ? La guider tout du long ? M’assurer qu’elle ne rencontre aucun obstacle en vol ?! Aaaaaah, quelle angoisse !…

Mais tout cela me permet d’encore mieux réaliser à quel point Yuna est une dresseuse hors pair. Un peu comme si je venais tout juste de reprendre mes esprits, j’effectue une courte révérence à son intention.

« -Me… Merci de nous avoir emmené à destination ! Et, Lucifer…  » je réitère mon geste pour le Dracaufeu « Merci à toi aussi. Ce… Ce n’était pas si terrible, après tout…  »

Je ne suis que peu convaincue par cette dernière affirmation, autant sur sa véridicité que sur sa pertinence en guise de remerciement.

Mais peu importe. L’essentiel est que nous soyons arrivés, et pouvons désormais nous pencher plus en profondeur sur notre cours.

Je passe mon petit sac devant moi, et l’ouvre pour fouiller à l’intérieur. Il ne me faut pas longtemps pour en tirer des sachets en tissus soigneusement repliés, et en confier un à Yuna.

« -Tiens. Nous en aurons besoin pour ramener de quoi travailler… J’en ai également pour tes Pokémon, s’ils souhaitent aider. »

Je reprends des couleurs au fur et à mesure que je me motive à mener à bien cette leçon.

« -Il nous en faut un maximum afin de pouvoir multiplier les essais ! Et attention à ne pas prendre d’impuretés avec… »

Andreas a dit que la zone pouvait être infectée de Pokémon, mais d’ici, je ne vois rien. Par prudence néanmoins, je laisse Yuna passer devant, et l'accompagne jusqu’au début de la crique… Majesté nous suit de plus loin encore, manifestement peu intéressé par l'idée de mettre ses pattes là-dedans.




« Je suis bien trop paniquée pour pouvoir utiliser des mots normaux, d’accord ?! »
Yuna Frostheart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
Taille de l'équipe : 34/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 82
Jetons : 998
Points d'Expériences : 2907
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
pokemon
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type

Qu'est-ce qu'on obtient en faisant chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée !

ft. Lissa Labelvi
♫♫
Je crois qu’elle a vraiment eu peur, je ne vois pas pourquoi. Je veux dire, d’accord Lucifer est grand et un peu effrayant sur les bords, mais il est obéissant. En plus de ça le vol s’est super bien passé, on a pas été attaqué par des Goelise, Lucifer a pas fait de pirouette et à voler assez lentement…Non vraiment je ne comprends pas la réaction de Lissa. Son Vipelierre semble lui aussi bien heureux de retrouver la terre ferme, car il s’échappe des bras de sa dresseuse sans demander son reste.
Finalement Lissa semble sortir de sa torpeur, bégayant pas mal pour me dire que c’était haut…Je n’avais pas pensé une seconde qu’elle puisse avoir le vertige, je me sens un peu bête là. C’est avec un air gêné que je passe une main dans mes cheveux

-Désolée Lissa, c’est tellement naturel pour moi que je n’ai même pas pensé à te demander si tu étais d’accord.


Alors que j’affiche un air désolé, Lissa finit par s’incliner devant moi, nous remerciant Lucifer et moi de l’avoir menée à destination...Décidément elle est trop mignonne et gentille, peut-être vraiment trop pour son propre bien. Je ne peux empêcher un sourire d’apparaitre sur mon visage, un sourire attendri. Lissa me rappelle beaucoup mon jumeau quand nous étions plus jeune, toujours à s’excuser et à remercier pour rien…Enfin il est toujours un peu comme ça maintenant, même s’il sait se défendre un peu plus…j’espère en tout cas.
Lucifer ne semble pas vraiment comprendre tout à l’histoire, les subtilités de l’être humain sont un domaine un peu trop obscur pour lui. Il se contente d’incliner légèrement la tête vers le bas, avant que je ne le rappelle dans sa pokéball. Il faut dire que je vois mal mon Dracaufeu ramasser du sable…à moins d’utiliser de puissante rafale de vent, mais on risque de finir aveuglées. Je sais qui pourrait nous aider en revanche.

-Moegami, Stella j’ai besoin de vous les filles.

Je lance deux pokéball dans les airs, laissant apparaitre ma Braségali et ma Kirlia. Etant donné qu’il n’y a pas de garçons, ma feu/combat ne se cache pas derrière moi, ce qui ne la décrédibilise pas. Il faut dire que si j’ai fait appelle à elle, c’est plus pour jouer les gardes du corps que la ramasseuse de sable. Stella en revanche va bien nous aider à ramasser le sable, avec ses pouvoirs psychiques.

-Les filles je vous présente Lissa et Majesté, Lissa voici Stella et Moegami.

-Braséé
-Ravie de faire ta connaissance.

La chromatique effectue un petit pas de danse en guise de salutation, avant que Lissa ne se rapproche de moi. Elle me donne des sachets de tissu pour ramasser le sable…heureusement qu’elle a été prévoyante, je n’ai même pas pensé à prendre quoi que ce soit pour contenir le sable. Ça fait longtemps que je ne m’étais pas emballée comme ça pour un cours, au point de ne pas penser à l’essentiel. Elle en donne même à mes deux pokémons, Hestia restant en retrait…ba oui pas facile pour elle d’attraper du sable.

-Merci, heureusement que t’y a pensé car ce n’est pas mon cas.

Je vois à son visage qu’elle reprend des couleurs, signe qu’elle se remet doucement mais surement de cette balade aérienne. La jeune Labelvi suggère même d’en prendre un peu plus que de raison pour pouvoir faire plusieurs essais, une fois qu’on sera de retour dans l’atelier. Elle a raison, car dans un sens, on a même pas encore discuté de ce qu’on pourrait faire…Mais on verra ça plus tard, d’abord faut ramasser pas mal de sable sans morceau de rocher ou de coquillage.

-On va faire attention, Stella tu pourras nous aider pour ça ?
-Oui maman, pas de soucis

Toute joyeuse, ma Kirlia se dirige déjà vers le sable tant convoité, alors que je m’approche de ma Braségali pour lui murmurer à l’oreille.

-Je te confie la protection de Lissa et Majesté. La zone grouille de pokémon sauvage, et ils ne vont pas apprécier.
-Gali

Nous finissons par suivre ma Kirlia qui s’est déjà mis à pied d’œuvre pour remplir son sachet de sable, sans même faire attention à son environnement. Mes instincts de Topdresseur prennent le dessus, et mon regard balaie la zone à la recherche d’une potentielle menace. Mais je ne vois rien de suspect, hormis le fait qu’il y ait deux types de sable différents sur cette plage…un clair, et un quasiment noir. J’espère sincèrement que ce n’est pas à cause de la pollution qu’il est comme ça…

-Lissa, commence à ramasser du sable, je vais vérifier quelques choses.


Je m’approche de la zone noire et touche le sable, Hestia sur mes talons. Elle aussi veut s’assurer que ce n’est pas un piège, et ça me rassure de la savoir qui couvre mes arrières. Mais il semblerait que je psychoses un peu trop, ce sable semble totalement normal. C’est donc soulagée que je reviens vers Lissa, qui s’est déjà mise à la tâche avec nos pokémons.

-Dis-moi Lissa, est-ce que tu as une idée de ce qu’on pourrait faire avec ce sable ? Avec mes pokémon feu on peut essayer de faire du verre, même si ça ne sera pas simple. Mais est-ce que tu as une idée de la forme qu’on pourrait lui donner ?


L’une des choses qui serait facile à faire, ce serait un pendentif, mais c’est peut-être un peu trop simple pour Andréas. On pourrait essayer de faire une couronne, je suis certaine que le Vipelierre de la Pyroli ne dirait pas non…Lucifer ou Abaddon non plus d’ailleurs.
Mon regard se pose sur ma Kirlia, qui utilise ses attaques Psyko pour enlever toutes les impuretés du sable. Les coquillages, algues, petit cailloux sont rapidement retirés de la zone…mais ça n’explique pas pourquoi le sable noir se rapproche de nous…Ho non !

-Moegami !

Mon cri alerte ma double-type qui attrape Lissa et Majesté avant de sauter en arrière, esquivant le sable qui allait les engloutir. Stella se téléporte sur le dos d’Hestia qui m’attrape au passage. J’observe le sable se mouvoir, et prendre forme…celle d’un château de sable. Comment j’ai fait pour pas le voir tout à l’heure ? Ce sable, c’est celui d’un Trepassable chromatique ! Et je crois qu’on est en plein sur leur territoire.

-ça va Lissa ?

Il va falloir que je trouve un moyen d’éloigner ces pokémon, sinon on ne récupèrera jamais ce sable.





 
You can never
turn back


[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Lissa Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8372-lumiere-et-ombre-lissa-labelvi#84921
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8381-lissa-labelvi-pyroli#84980
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 1 / 3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16
Niveau : 0
Jetons : 13400
Points d'Expériences : 374
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
Lissa Labelvi
est un Coordinateur Éleveur
LISSA LABELVI

feat Yuna Frostheart
« Qu’est-ce qu’on obtient en faisant chauffer du sable ? Mais non, pas une pâte sablée ! »


Je ne peux m’empêcher de zieuter en direction des deux Pokémon que Yuna vient de faire sortir. L’une est si grande, l’autre est si mignonne ! Et puis, la Kirlia sait faire usage de télépathie… C’est toujours très perturbant d’entendre des Pokémon s’adresser à moi comme le ferait n’importe quel être humain, mais ce n’est pas non plus désagréable. Même si elle ne communique pas avec les autres, Lysian a l’air de très bien s’entendre avec Caroline, et Ginji et Oz discutent beaucoup plus depuis que ce dernier a évolué.

Mon regard glisse naturellement jusqu’à Majesté, qui suit depuis l’arrière. Communiquer avec lui faciliterait tant les choses… Ne serait-ce que lors de notre rencontre avec Magearna, le Pokémon fabuleux, notre échange corporel a permis à chacun de mieux comprendre le comportement de l’autre. J’aimerai pouvoir profiter d’une telle aisance au quotidien…

Mais bon. Comprendre ses Pokémon par delà le langage, ça fait aussi parti du jeu ! Et je compte bien y arriver un jour, avec ou sans télépathie !

Et pour l’heure…

Il nous faut du sable. Bien que le décor n’ait pas grand-chose à voir et que même les grains diffèrent, me rendre près de l’eau suffit à m’évoquer les plages de Rivamar. Quand parfois, je suis prise du mal du pays, marcher le long de la mer m’aide à m’apaiser…

Mais Majesté, lui, n’apprécie pas vraiment le changement de surface. Même maintenant, alors que nous nous enfonçons dans la crique, il prend un instant pour s’arrêter à la limite entre terre et sable, et dépose une patte craintive sur ce dernier. Il frémit, serre les dents, et finalement, doit prendre une profonde inspiration pour se convaincre d’avancer.

Il doit sans doute se rappeler qu’il fait tout ceci pour l’acquisition de nouveaux accessoires… Les motivations du Vipélierre ne sont pas toujours les bonnes, mais au moins constituent-elles un moteur important.

Enfin, il ne faut pas rêver non plus. Je doute qu’il prenne le temps de ramasser du sable… Mais au moins, l’avoir à mes côtés constitue un support moral important ! J’ai été très attristée de ne pas pouvoir le présenter à Gwenaëlle et les enfants lors de notre rencontre pendant le cours Pokéathlète…

Yuna me fait signe de commencer sans elle, tandis qu’elle part inspecter les environs. J’acquiesce vivement, et m’attelle immédiatement à la tâche.

« -Oui ! Tu peux compter sur moi. »

De toute façon, il suffit juste de se pencher et récolter du sable, sans laisser de cailloux ou algues dans le sac… Même moi, je peux le faire… Euh, je veux dire !… Pour quelqu’un comme moi qui sais déjà faire tout plein de choses, cette tâche est bien trop aisée !



Hmm… Si mes efforts mentaux pour gagner en assurance ne me convainquent pas moi-même, ce n’est pas de sitôt que je vais devenir plus confiante en mes capacités…

Cela ne me déconcentre cependant pas dans mon travail, qui se fait tranquillement en compagnie des autres Pokémon de Yuna. Cette dernière revient d’ailleurs vers nous, et en profite pour me demander ce que je compte faire avec tout ce sable. Tout en continuant mon ramassage, je hoche tout doucement de la tête.

« -Eh bien… J’adorerai faire une couronne en verre pour Majesté, mais je doute que nous développions la technique dès le premier cours… Peut-être commencer par quelque chose de plus simple ? Comme… Un diadème ? »

Je me redresse, et tape dans mes mains, inspirée.

« -Oh ! Et faire un pendentif bouteille… » je saisis le petit collier que je porte autour du cou pour détailler mon idée « Si l’on fait une bouteille miniature, on pourra la porter en pendentif. Et… On pourrait la remplir de sable ! » je le lâche, et passe mes bras dans mon dos, gênée « Cela peut sembler bizarre, dit comme ça… Mais c’est quelque chose qui se fait beaucoup chez les voyageurs. Ils remplissent une petite bouteille du sable d’une plage qu’ils ont visité, et l’offrent à leurs proches en guise de souvenir. » je détourne les yeux, rêveuse « Ma grande sœur m’en a ramené une de Papeloa, une fois… Je la conserve encore précieusement. »

C’est sans doute une idée moins grandiloquente, et plus réaliste, qu’une couronne. Voire même simpliste, mais… Non seulement c’est poétique, mais en plus, on rentabilise au maximum la matière première qu’on nous a assigné !

Je suis subitement tirée de mes pensées par la voix de Yuna. Elle vient de crier le nom de sa Braségali, et… A peine ai-je le temps de le réaliser que cette dernière nous attrape, Majesté et moi. Je vois ensuite une traînée de sable noir s’élever devant nous… Et suis aussitôt ramenée en arrière.

« -Que… Qu’est-ce qu’il se passe ?! »

Visiblement… Un Pokémon nous attaque. Celui-ci se constitue plus précisément une fois son premier assaut raté, et prend la forme d’un…

… D’un château de sable ?

Ah ! Je connais ce Pokémon ! Ginji m’en a présenté un lors de notre escale à Alola, cet été… Voyons voir, c’était quoi son nom, déjà ?… Pas-très-sable ? Hum… Trépassable ! Mais… Ils ne sont pas supposés être de couleur beige, habituellement ?…

Maintenant que nous nous sommes éloignés, Yuna revient vers nous pour s’enquérir de mon état. J’acquiesce timidement, tandis que Majesté fusille le Pokémon sauvage du regard.

« -O-oui ! Grâce à Moegami… »

Sans sa réactivité, mon Vipélierre et moi nous serions faits engloutir d’une traite… Quelque peu secouée, je lance un regard perdu à ma camarade.

« -Pour… Pourquoi s’en prend-il à nous ? Et quelle est cette couleur… ?
-Passaaaaable !
-Hiiii ! »

En réaction au cri de la créature, je viens me planquer derrière Yuna. Majesté, lui, s’écarte plus sobrement pour laisser passer ses Pokémon.

« -T-tu… T-tu penses pouvoir faire quelque chose ?…  »

J’aimerai l’aider, mais… Que puis-je faire ? Rien qui soit utile, je le crains…  


Dernière édition par Lissa Labelvi le Ven 24 Avr - 21:41, édité 1 fois




« Je suis bien trop paniquée pour pouvoir utiliser des mots normaux, d’accord ?! »
Yuna Frostheart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
Taille de l'équipe : 34/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 82
Jetons : 998
Points d'Expériences : 2907
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
pokemon
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type

Qu'est-ce qu'on obtient en faisant chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée !

ft. Lissa Labelvi
♫♫
Les idées de Lissa pour les accessoires sont semblables aux miennes, même si  je n’avais pas autant poussé l’idée du pendentif. Je ne sais pas vraiment si ça pourrais plaire à Andréas, mais au moins on a un plan de secours si on n’arrive pas à faire de couronne. Enfin ça c’est si on arrive à se sortir de cette situation un peu délicate.

Est-ce que la situation est critique ? Il semblerait oui, car le Trepassable chromatique n’est pas le seul à prendre forme, tout autour de nous apparaissent des Bacabouh, visiblement aussi remontés que leur évolution. Heureusement Lissa va bien, Moegami a réussi à la prendre avec elle juste à temps. La jeune fille me demande alors pourquoi ces pokémon sauvage s’en prennent à nous, et pourquoi leur chef et de couleur différente…Mais avant que je ne puisse lui répondre, le Trepassable pousse un puissant cri qui force Lissa à se cacher derrière moi, et je place instinctivement mon bras à côté d’elle, comme si c’était un mur pour la protéger.  

-Je pense que nous sommes sur leur territoire, et ils ne semblent pas apprécier qu’on soit dessus…quant à sa couleur, je dirais que comme Lucifer, c’est un chromatique. Ce qui peut expliquer pourquoi il est leur chef.

Les sociétés pokémon sont très complexes, autant que les humaines. Il y a tellement de différence entre les pokémon d’un même groupe, leur couleur, leur puissance. Parfois les différences permettent d’être au-dessus des autres, comme ça semble être le cas  pour ce Trepassable…en plus du fait qu’il soit évolué. Mais il arrive parfois qu’à cause de différence, certain pokémon soit complètement mis de côté. C’était le cas d’Okami, ma Goupix. A cause de son talent Sécheresse, elle était mise de côté, son groupe profitait de son soleil, mais là rejetait en même temps. Une situation difficilement vivable dont je l’ai tirée.

Mais là n’est pas le sujet, et je dirais que la situation est un peu trop critique pour se perdre dans mes pensées. Ces pokémon sauvages ont vraiment l’air remontés, et juste leur parler risque de ne pas suffire à les calmer. Il va falloir que je me batte, mais il faut aussi que je protège et rassure Lissa qui se cache derrière moi. Je sens déjà l’excitation du combat monter en moi, et je sais que je ne suis pas la seule à me tenir prête. Ma Brésagali serre et desserre ses points, Hestia libère un peu plus de chaleur qu’à l’accoutumer et Stella a arrêté ses pas de danse habituelle.

-Ne t’inquiètes pas Lissa.

Je me tourne vers elle, le sourire aux lèvres.

-Ce ne sont pas ces quelques pokémons sauvages qui vont nous empêcher de ramasser ce sable.

Je me retourne vers les pokémon sauvage, qui commencent perdre patience, et qui lancent plusieurs Tourbi-sable. Mais pas de quoi me faire reculer.

-Hestia Vent Violent !

Ma Pyrax s’envole, et génère de puissante rafale de vent qui viennent briser les tourbillons de sable avant qu’ils viennent vers nous, surprenant les pokémon sauvage. D’un signe de la main je demande à ma starter de recommencer, et son attaque met en fuite la plupart des Bababouh présents. Mais le Trepassable chromatique ne semble pas de cet avis, et il crée une puissante Ball’Ombre qu’il projette sur moi et Lissa. Enfin c’est sans compté sur Stella qui crée sa propre Ball’Ombre pour contrer celle du pokémon sauvage.

Ok maintenant j’en suis certaine, ces pokémons sont dangereux par leur nombre, mais ils ne sont pas très fort, on ne craint pas grand-chose. Enfin j’aimerai quand même éviter d’avoir à les mettre KO, ils ne font de défendre leur territoire, ce n’est pas contre nous spécialement qu’ils ont une dent...Enfin s’ils ont des dents. Je me tourne vers Lissa, le sourire aux lèvres.  

-Lissa je vais avoir que tu prennes ton air le plus rassuré, et le plus sûr possible.

Je me retourne vers le Trepassable qui semble hésitez à repasser à l’attaque, j’espère qu’il va comprendre ce que je vais lui dire.

-Trépassable, désolée d’être venue sur votre territoire, mais nous avons besoin d’un peu de sable. Nous ne pouvons pas repartir sans, je jure que nous n’avons pas l’intention de vous nuire, à toi et tes amis. Laissez-nous juste prendre ce qu’il nous faut, et on vous laisse tranquille.

Est-ce que ça va suffire ? Je n’en suis pas si certaine, mais si jamais ces pokémon sauvages veulent un vrai combat je vais leur donner. Je ne les laisserai pas toucher à un seul cheveux de Lissa.





 
You can never
turn back


[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Lissa Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8372-lumiere-et-ombre-lissa-labelvi#84921
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8381-lissa-labelvi-pyroli#84980
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 1 / 3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16
Niveau : 0
Jetons : 13400
Points d'Expériences : 374
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
Lissa Labelvi
est un Coordinateur Éleveur
LISSA LABELVI

feat Yuna Frostheart
« Qu’est-ce qu’on obtient en faisant chauffer du sable ? Mais non, pas une pâte sablée ! »


Ah… Aaah…. Aaaaah… Il se multiplie ?!…

On ne peut pas dire que j’ai fière allure, dissimulée derrière le grand corps de Yuna. Mais, je n’y peux rien… Ça a été plus fort que moi, j’avais besoin de me réfugier quelque part, et j’ai choisi ma partenaire de cours pour me protéger…

Mais si je l’ai fait, c’est parce que j’ai confiance en elle ! En elle… Et en ses capacités ! Ainsi que celles de ses Pokémon, évidemment. Yuna est bien plus à même de gérer ce problème que moi…

Elle me rassure d’ailleurs à ce propos, après avoir répondu à toutes mes questions. Alors comme ça, ce Trépassable est un Pokémon chromatique ?… Je ne saurai pas trop l’expliquer, mais à cette mention, le regard de Majesté se fait plus noir encore. Pourquoi le toise-t-il subitement avec autant d’insistance ?…

Je finis néanmoins par faire de même, et peux ainsi observer plus attentivement les silhouettes de ses compagnons prendre forme… En vérité, il ne se multiplie guère : ce sont en fait des Bacabouh qui viennent à sa rescousse !

Cette scène m’est étrangement familière. Non pas que je l’ai déjà vécue… Mais Ginji, oui ! Cela ressemble trait pour trait à l’histoire qu’il m’a raconté. Vous vous souvenez, quand j’ai évoqué le Trépassable qu’il m’a présenté ? Il en a fait la connaissance alors qu’il effectuait un job d’été avec Ilea. Je n’ai pas tout compris, mais en résumé, un Bacabouh a voulu empêcher son chef d’attaquer la plage, et pour se faire, Ginji l’a aidé à prendre sa place.

Une méthode des plus… Inhabituelles, certes, lorsqu’elle consiste à faire fuir des Pokémon sauvages. Néanmoins, j’en tire une importante conclusion… Ce n’est pas parce qu’un Pokémon n’a pas de dresseur qu’il ne peut pas s’entendre avec les humains !

Et Yuna parvient visiblement à la même réflexion. Elle me demande de me montrer plus rassurée, et s’excuse subitement auprès du Trépassable chromatique. Elle lui détaille les raisons de notre venue, et en quoi cet affrontement est inutile…

Cela peut-il fonctionner ? Un Pokémon sauvage, énervé de surcroît, va-t-il réellement comprendre que nous ne représentons pas nécessairement une nuisance ? Et quand bien même il y parviendrait, cela ne signifie pas qu’il peut nous faire confiance pour autant…

La tension qui règne suite au discours de Yuna n’est pas pour me rassurer. Mais… Il doit bien y avoir quelque chose à faire.

Le temps d’une seconde, je ferme les yeux. Je ramène mes deux mains, jointes, contre ma poitrine, et prends une profonde inspiration.

Lorsque je me sens prête, je m’avance, et passe devant Yuna. Face au Trépassable, ma voix se fait fébrile et bien peu menaçante…

« -Nous sommes réellement désolées… »

Ensuite, je pose délicatement un genoux dans le sable. Puis un second, et finalement, m’abaisse, au point d’être inférieure en taille au Trépassable.

« -Nous avons réagi par pure mesure défensive. Hum… Je veux dire, nous ne faisions que nous protéger. Nous ne comptions vous faire aucun mal. Nous ne sommes pas un danger. Le… Comprends-tu ? »

Timidement, je lève mes yeux vers lui. La désormais bien imposante créature me surplombe, et je crois entendre une respiration venue des profondeurs des ténèbres émaner de sa bouche béante. Elle est terrifiante. Mon estomac me pèse, et mes jambes me hurlent de m’enfuir. Mais je ne dois pas. De résignation, je rabaisse la tête, et accole mon front au sol.

« -... »

Désormais, c’est ma propre respiration que j’entends, à l’instar des battements frénétiques de mon cœur. Ce Pokémon est effrayant. Vraiment effrayant. La noirceur de ses grains n’est pas pour améliorer les choses, et me donnent l’impression de constituer un passage direct pour l’autre monde. En l’espace d’un geste, il pourrait certainement m’y engloutir, et noyer mon âme dans un abysse d’obscurité.

Et je me rassure à croire que c’est cette peur qu’il m’inspire qui le convainc de ma bonne volonté. Présentée ainsi, je peux difficilement constituer une menace. C’est moi qu’il a attaqué la première, et faible comme je suis, il devrait aisément comprendre pourquoi Yuna et ses Pokémon me sont venus en aide.

Là est en tout cas l’objectif de la démarche. Et j’ignore si c’est la bonne explication, mais…

Il recule. Il nous toise, un à un, et Yuna plus intensément que les autres, pour finalement s’écarter, lui et toute sa horde. Ils ne disparaissent cependant pas : ils se postent à raisonnable distance, certainement pour pouvoir nous surveiller et réagir en cas de supercherie.

Je pousse alors un profond soupir de soulagement. Pfiouh… J’ai bien cru qu’il allait m’engloutir toute crue.

Satisfaite que nous nous en soyons tirées sans avoir à nous battre plus que cela, je me tourne vers Yuna, et-

Suis rejointe par un Majesté furibond.

« -Lierre ! Lierre ! Vipélierre ! »

Il paraît très remonté. Et je ne dis pas seulement ça à cause du ton de sa voix, mais parce qu’il me donne plein de petites tapes sur la tête via ses lianes, le tout en me dispensant son sermon. Tant bien que mal, je me protège en m’abritant de mes mains.

« -Aïe ! Aïe ! M-mais… ! M-Majesté, tu… ? » je profite d’une brève accalmie pour oser le regarder droit dans les yeux, les miens voyant de petites larmes perler à leurs bords « … Tu me réprimandes pour avoir courbé l’échine, c’est cela ? »

Il acquiesce avec autorité. Je souris tendrement, et abaisse les bras.

« -Tu sais, je doute qu’en faisant la forte tête nous puissions…  »

Le Vipélierre reprend aussitôt ses soufflets rectificateurs, et je me lève d’un bond pour les fuir.

« -D-d’accord ! Garder fière allure ! D-désolée ! »

Il m’observe m’éloigner, et soupire. Moi, je cherche à rapidement oublier la gêne de m’être ainsi faite réprimander, et reprends donc le travail sans trop réfléchir. Du sable, il nous faut du sable…




« Je suis bien trop paniquée pour pouvoir utiliser des mots normaux, d’accord ?! »
Yuna Frostheart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
Taille de l'équipe : 34/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 82
Jetons : 998
Points d'Expériences : 2907
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
pokemon
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type

Qu'est-ce qu'on obtient en faisant chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée !

ft. Lissa Labelvi
♫♫
J’ai beau être une Topdresseuse à l’âme d’une combattante, que certain qualifieront de pyromane accro au combat, aujourd’hui je préfèrerai nettement ne pas avoir à mener ce combat. Pourquoi ? Tout simplement parce que nous n’avons rien fait de mal, et ces pokémons ne font que défendre leur territoire, ce qui rend un combat dénué de sens. J’aime me battre, mais ce n’est clairement pas l’objectif de ce cours, et je dois avouer que je ne pourrais pas me battre l’esprit tranquille en sachant que Lissa est dans les parages.

Non pas que je ne fais pas confiance à Moegami pour la protéger, mais on est jamais à l’abri avec des pokémon sauvage agressif comme ça. D’ailleurs, je pense que s’ils sont agressifs de la sorte, c’est à cause de personnes qui ont pillé leur territoire. Peut-être des chercheurs de trésors, qui une fois le soleil couché viennent sur les plages avec leur détecteurs de métaux…Généralement ces personnes ne sont pas très soigneuse de leur environnement, ils font remonter à la surface des déchets qu’ils abandonnent ensuite, polluant le territoire des pokémon sol.

Mais alors que je m’attendais à un assaut des pokémon sauvages, Lissa me dépasse et s’avance vers le chef de groupe. J’ai envie de la rattraper par l’épaule, pour la garder derrière moi, mais quelque chose me retient. Je suis curieuse de voir ce qu’elle veut faire, est-ce qu’une vague de courage vient de prendre possession d’elle ? Je doute qu’elle va affronter le Trepassable en combat, mais peut-être veut-elle faire preuve de courage et le plier à sa volonté par les mots. Enfin quelques chose en moi me dit de ne pas intervenir…pour le moment. Mon regard se durcit légèrement envers le chromatique, le mettant au défi de s’en prendre à la jeune fille qui s’approche de lui, et je ne suis pas la seule. A côté de moi Moegami a le poing qui s’enflamme légèrement, et elle est prête à bondir au moindre signe de danger.

Mais je dois avouer que je ne m’attendais pas spécialement à ce qu’elle s’agenouille devant le pokémon sol, allant même jusqu’à poser sa tête contre le sable, en soumission totale. C’est sûr que comme ça, il ne peut pas la prendre pour une ennemie…mais mon côté Topdresseur qui veut protéger la petite sœur de son rival s’alarme. Ainsi Lissa est vraiment vulnérable, trop à la merci des envies du pokémon sauvage. Mais ce dernier écoute ce qu’elle a à dire, sans se montrer hostile, bien qu’un peu menaçant.

Enfin le plus important, c’est que ce Trepassable finit par reculer, non sans nous avoir tous lancé un regard qui signifie qu’il nous croie, mais qu’il ne nous fait pas confiance. Pour preuve, lui et les Bacabouh reculent suffisamment pour nous laisser faire, mais restent quand même présents non loin de là.

Je me permets alors de lâcher un soupir de soulagement. Je ne pensais pas que Lissa aurait le courage de faire ça, c’est une agréable surprise qu’elle m’a fait. Et dans sa façon d’agir, j’y ai un peu reconnu son grand frère…enfin je pense que Ginji ne se saurais pas agenouiller devant le pokémon, mais il aurait cherché à le raisonner, et le convaincre que nous ne sommes pas une menace. Je ne peux m’empêcher de sourire à cette pensée, même si elle a encore du chemin à parcourir, je sens que Lissa peut faire de grande chose, avec le temps.

Mais je n’ai pas le temps d’aller la voir, qu’une scène des plus cocasse à lieux sous mes yeux…Majesté qui se met à frapper Lissa sur la tête, tout en lui passant un savon. C’est drôle, mais cette scène ne m’est pas inconnue…je jurerai l’avoir déjà vu, mais à la place de Lissa c’était Marie, qui se faisait remonter les bretelles par Majesty. J’étais encore jeune à l’époque, mais ça m’a marqué, parce que c’était la première fois que je voyais un pokémon s’en ‘’prendre’’ à son dresseur. Et quand vous êtes petite, les lianes d’un Vipelierre ça impressionnent pas mal.
Enfin Marie avait répliqué ce jour-là, pas comme Lissa qui s’efface complètement contre la véhémence de son pokémon. C’est à se demander qui est la dresseuse et qui est le pokémon. Je ne sais pas trop si je dois intervenir…j’en ai envie, mais je n’ai pas à m’immiscer dans la façon dont Lissa agit avec son pokémon…Enfin si jamais ça devait se reproduire, et que ça interferait avec le cours, Majesté aurait à livrer un sacré combat contre l’un de mes pokémon, qu’il le veuille ou non.

La Labelvi ne vient même pas m’adresser la parole, et fuit les remontrances de son pokémon en allant récolter du sable. Je secoue la tête avant de me tourner vers Hestia, un fin sourire aux lèvres, lui parlant à voix basse pour qu’elle seule m’entende.

-Heureusement que tu n’étais pas comme ça avec moi.

Je rigole légèrement avant de me décider à approcher Lissa…qui ne m’entends même pas arriver, d’ailleurs elle ne capte ma présence qu’au moment où je pose ma main sur son épaule. Mon visage arbore un sourire amical, et en rien compatissant, je ne voudrais pas qu’elle pense que j’ai pitié d’elle.

-Tu as été incroyable Lissa, et vraiment courageuse.

Je commence à ramasser à nouveau le sable, alors que nous sommes rejointes par mes pokémon qui se remettent au travail. J’attends un peu avant de reprendre d’une voix douce.

-Tu sais, je n’aurais clairement pas eu le courage d’agir comme tu l’as fait. Et en te voyant face à ce Trepassable, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à mon frangin. J’ai toujours été du genre à foncer dans le tas, et même si ce n’est pas une bonne chose, résoudre les problèmes par la violence.

Oui j’étais violente dans le passé, étrangement beaucoup plus que maintenant que j’ai près d’une trentaine de pokémon à mes côtés.

-Mais Alone, il était plus comme toi…Il n’avait pas vraiment confiance en lui, et doutait beaucoup, au point que je devais toujours le sortir des situations périlleuses…

C’est un sourire nostalgique qui apparait sur mes lèvres, en revoyant mon jumeau resté derrière moi, alors que des brutes se trouvaient devant nous.

-Tu sais, si je te racontes ça, c’est pas pour que tu te sentes mal, ou encore moins confiante. Je pense qu’au final les personnes comme toi et mon frère sont bien meilleures que moi…oui largement. Tu n’es peut-être pas très sûre de toi, mais au final tu as réussi à raisonner ce Trepassable, alors qu’en l’affrontant je n’ai réussi qu’à l’énerver. Tu as un raisonnement qui crois-moi t’attireras moins d’ennuis qu’à moi. Pour le reste, tu as encore le temps de grandir, ça viendra avec le temps…ne précipite pas les choses, même si ce n’est pas le point de vu de ton pokémon.

Je croise le regard noir du Vipélierre, mais je me contente de sourire. Je ne suis pas douée avec les mots, et je ne sais pas si Lissa à compris ce que je voulais vraiment lui dire...Mais je n'ai pas le temps de rajouter quelque chose, que la voix de Stella raisonne dans la tête de Lissa et la mienne.

-Maman a raison Lissa, tu es géniale comme ça !

On dit que la vérité sort de la bouche des enfants non ? En tout cas, on a bientôt assez de sable pour faire pas mal de test, il nous restera plus qu'à retourner à l'atelier, et à se mettre au boulot pour faire cet accessoire.





 
You can never
turn back


[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Lissa Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8372-lumiere-et-ombre-lissa-labelvi#84921
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8381-lissa-labelvi-pyroli#84980
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 1 / 3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16
Niveau : 0
Jetons : 13400
Points d'Expériences : 374
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
Lissa Labelvi
est un Coordinateur Éleveur
LISSA LABELVI

feat Yuna Frostheart
« Qu’est-ce qu’on obtient en faisant chauffer du sable ? Mais non, pas une pâte sablée ! »


Brr… Il était vraiment terrifiant, ce Pokémon ! Rien à voir avec l’adorable Trépassable qui a fait ami-ami avec Ginji et Ilea… Ah, mon cœur en palpite encore… Il faut dire que je n’ai pas vraiment pris le temps de souffler, et que sa présence au loin n’est pas non plus là pour m’apaiser.

J’espère qu’il… Va maintenant la distance…

Et que… Nous n’aurons pas à nous affronter à nouveau…

« -... »

Une main se pose sur mon épaule.

« -HIII ! »

Je sursaute et fais volte-face. C’est Yuna, venue me rejoindre avec un grand sourire. Définitivement bien étourdie, ma frustration ressort.

« -N-non ! Je me suis encore laissée surprendre... » je m’incline, comme d’habitude « D-désolée. Tout va bien… ? »

Plutôt, puisque la Givrali est venue pour… Me féliciter de ma bravoure.

Hum. C’est… Gênant, du coup, parce que là…

Mal à l’aise, je me dandine légèrement d’un pied à l’autre.

« -Oh. Euh. Je. M-merci ! M-mais… Je ne parlerai pas vraiment de courage…  »

Je crois que Yuna omet que je me suis abritée derrière elle lorsque les Pokémon sont apparus. Elle reprend pourtant en évoquant son frère jumeau, et en partageant avec moi certains détails de leur enfance. Elle me compare également à lui, en soulignant mon manque de confiance en moi.

Ahum, elle a remarqué… En même temps, c’est dur de passer à côté…

Le sourire de Yuna s’élargit un peu plus à mesure qu’elle parle, le regard perdu dans les réminiscences de son enfance. Elle m’explique qu’elle détaille tout cela par honnêteté, estimant sa réaction inadaptée et la mienne meilleure. Elle en conclue même que ce comportement m’évitera bien des ennuis, et que je dois simplement me laisser le temps de grandir. Et c’est finalement Stella, qui d’une voix mentale forte enthousiaste, vient apporter un point final à cette tirade.

Les joues rouges, je ne sais pas vraiment comment réagir devant tant de compliments.

« -J-je… Merci ! » mais je détourne vite le regard, honteuse « M-mais tu sais, j-je… Sans tes Pokémon et toi, Majesté et moi n’aurions même pas eu le temps de discuter avec eux. Hum... »  

Ne sachant trop comment développer ma pensée, je commence à triturer mes doigts dans tous les sens, les yeux rivés vers ces derniers.

« -L-les Pokémon… Se battent. I-ils le font car… Ils ont en envie… Parfois… Car ils ont en besoin. J-je ne pense pas que la violence puisse résoudre un quelconque problème, s-seulement… Je pense que les comportements comme les tiens peuvent s’avérer… Nécessaires. »

Je me racle la gorge, et redresse la tête en une vague tentative de reprendre en assurance.

« -Les combats… Sont une forme d’interaction, qui constituent les fondements de notre monde. Majesté… Et moi… Ne pouvons nous résoudre à nous y employer. Et à cause de cela… Eh bien, des situations comme celle-ci peuvent se produire. Les gens doivent me protéger, et moi… Je ne peux rien faire pour eux. »

Un sourit naît sur mon visage lorsqu’un souvenir vient s’immiscer dans mon esprit.

« -Tu sais… J’ai rencontré Alone lors de l’attaque du Prince des Mers.… Nous étions partis à la recherche de matériel médical, et… »

Je toise soudainement Yuna avec un certain entrain, comme emportée par ma propre histoire.

« -A un moment, ton frère et son Pokémon ont dû retenir un Kraboss gros comme ça ! C’était terrifiant, nous devions transporter les nécessaires de soins, mais il y avait ce Pokémon sauvage qui semblait si véhément, et toutes ces secousses !… Mais Alone et Forell ont fait barrage. Ils ont fait ça… Pour me permettre de fuir, et emmener tout le matériel à destination.  »

Je m’affaisse un peu vers la fin de mon récit.

« -Moi… J’aurai été incapable de faire ça. Et si ce Trépassable avait mal réagi, je… » je frémis un bref instant « J’ignore ce qu’il se serait passé. »

A vrai dire, je préfère ne pas y penser. Je veux croire au fait que… Ce Pokémon, pas moins qu’un autre, a bon fond, et qu’il n’aurait jamais mal agi par vacuité. C’est peut-être naïf, mais… C’est la conviction que j’ai.

Une rafale de vent, et le sable qu’elle soulève, viennent me tirer de mes pensées. Je réalise brusquement que je ne ramasse plus rien depuis un moment déjà, et évalue donc notre niveau de progression. Nos sacs… Ils sont quasiment remplis. Je doute que cela soit nécessaire d’en mettre plus, ou nous n’arriverions pas à tout transporter jusqu’à destination.

Changeant ainsi subitement de sujet, je reporte la discussion sur le cours actuel.

« -Je pense qu’on a tout ! Nous n’avons pas besoin de plus. Hum… Pour rentrer, est-ce que… Nous devons nécessairement faire appel à Lucifer ?… Je veux dire… Il serait facile, et dangereux, de perdre le contenu de nos sacs en vol… »

Il s’agit là de ma seule réticence à propos d'une virée aérienne, évidemment. Et non pas la crainte de devoir de nouveau me confronter au vide…

Avant de quitter la crique, je me retourne pour aviser une dernière fois les Pokémon sauvages. Puis, le bras bien haut levé, je les salue.

« -Nous… Nous avons terminé ! M-merci pour votre coopération ! Nous… Vous laissons tranquilles, maintenant. »

Majesté, lui, émet un petit reniflement de mépris. Heureusement qu’à cette distance, ils ne peuvent pas le remarquer…  




« Je suis bien trop paniquée pour pouvoir utiliser des mots normaux, d’accord ?! »
Yuna Frostheart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
Taille de l'équipe : 34/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 82
Jetons : 998
Points d'Expériences : 2907
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
pokemon
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type

Qu'est-ce qu'on obtient en faisant chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée !

ft. Lissa Labelvi
♫♫
Gênée

Je crois que c’est l’adjectif qui qualifie le mieux la Lablevi, à ce moment précis. Pour essayer de l’apaiser et lui donner confiance en elle, c’est loupé malheureusement. Elle en sait pas trop où se mettre, se triturant les doigts à la recherche de ses mots. C’est officiel, elle me fait beaucoup trop penser à Alone quand il était jeune. Mais ça me fait un peu de peine de la voir essayer de rejeter les compliments que je lui ai fait, ça prouve que ma tentative est un échec cuisant…Je suis certaine que mon jumeau aurait réussi à trouver les bons mots.

Enfin je ne peux m’empêcher d’être un peu d’accord avec elle sur le fait que les combats pokémon sont un moyen de communiquer, et que les pokémon le font souvent par nécessiter. Je pars sur le principe qu’aucun pokémon n’est foncièrement mauvais où bon, ce sont les humains qui les influencent qui déterminent leur comportement. Et malheureusement il est vrai qu’il faut se battre, quand la négociation ne fonctionne plus, même avec des pokémon sauvages. C’est pourquoi il y a des gens comme Lissa, et des gens comme moi. On a chacune notre domaine de prédilection, et ce sont des domaines complémentaires, pour atteindre un bon équilibre, il faut les deux.

Enfin ce n’est pas un cours philosophique sur la nature des pokémon et des personnes, et il serait temps que j’arrête de me perdre dans mes pensées. Mais je ne peux interrompre Lissa quand elle commence à me parler de sa rencontre avec Alone…ba oui, quel genre de grande sœur serais-je si je n’essayais pas de me renseigner un minimum sur mon double ? Et le moins que l’on puisse dire c’est que la jeune Pyroli s’emballe en racontant son histoire, preuve que cette dernière l’a marqué, mais qu’elle en garde finalement un bon souvenir…enfin je crois.

C’était durant l’attaque sur le Prince des Mers, elle et mon jumeau devait ramener du matériel médical pour les blessés…Ils ont été plus utile que moi, à courir dans les couloirs du navire sur le dos d’un Arcanin, ma main attachée avec celle de Salomé par l’Abo de cette dernière. Même Lucifer a été plus utile, en cramant le pont du bateau à coup de Lance-Flamme.
Enfin, pour en revenir à l’histoire de la petite sœur de Ginji, elle me raconte comment Alone a réussi à gérer une situation de crise…Et je ne m’attendais clairement pas à ça de mon jumeau. Lui qui est toujours d’un naturel passif, il a réussi à retenir un énooorme Kraboss. Lissa m’avoue que mon frère et son pokémon ont fait barrage, la protégeant pendant qu’elle s’enfuyait. Dis comme ça je reconnais un peu plus mon double, il a toujours la manie de protéger les gens, quitte à se mettre dans la mouise pour. Heureusement ce jour-là son Otaria a réussi à gérer la situation, et il s’en est bien sorti. Lissa m’affirme alors qu’elle n’aurait pas su réagir à sa place, comme aujourd’hui, si ce Trépassable avait attaqué. Ça confirme une nouvelle fois son manque de confiance, et je ne peux m’empêcher de soupirer.

-Je ne vois pas pourquoi il aurait attaqué, tu ne représentais pas une menace pour lui clairement…Et tu sais avec des si on refait le monde, ça ne sert à rien de s’imaginer le pire dans ce genre de situation.

Une brusque rafale de vent nous rappelle à la réalité, et ma partenaire constate que nos sac sont pleins de sable, assez pour faire plusieurs essais d’accessoire. Nous n’avons donc plus aucune raison de rester sur le territoire de ces Bacabouh, ce qui je dois l’avouer est une bonne chose, je ne suis pas certaine qu’ils auraient tolérés qu’on reste des heures. Mais Lissa vient alors à me demander s’il est necessaire qu’on rentre à dos de Dracaufeu…je pense que son baptême de l’air avec Lucifer ne lui a pas vraiment fait du bien. Je ne peux empêcher un large sourire d’apparaitre sur mon visage, quand elle me dit que c’est pour ne pas perdre l’intégralité du sable qu’on a ramasser…Je ne relève pas cette fausse raison, et je me dépêche de lui apporter une réponse.

-Ne t’inquiètes pas je ne vais pas t’imposer un deuxième vol à dos de Dracaufeu, ni de deuxième vol tout simplement. Par contre je sais qui on pourra utiliser pour revenir plus vite.

On commence à quitter la zone avant que Lissa ne dise au-revoir au pokémon sol, non sans les remercier de nous avoir laissé récupérer le sable, ce qui fait apparaitre un nouveau sourire sur mon visage. Je me contente d’un signe de tête pour les pokémon sauvages, avant que l’on ne regagne l’entrée de la crique. Sans perdre de temps, je sors une pokéball que je lance dans les airs.

-Ama j’ai besoin de ton aide.

Mon Arcanin apparait en se secouant un peu avant de voir Lissa, il s’approche d’elle tout en lui donnant un gros coup de langue et de s’asseoir, content. Je m’approche de lui, avant de me tourner vers Lissa, le sourire aux lèvres.

-Au moins il ne t’as pas plaqué au sol comme il le fait avec ton frère…ça te vas si on fait le retour sur son dos ? On ira vite, et on ne sera pas à des mètres du sol.

Ça semble mieux la rassurer que la balade à dos de Lucifer, je l’aide donc à grimper sur le dos d’Ama, avant de grimper à mon tour, suivi de nos pokémon…enfin pas Hestia qui va voler derrière nous. Je caresse l’encolure de mon Arcanin, avant de lui demander de se mettre en route.

-Allez Ama, on fonce…mais attention, on ne veut pas perdre notre cargaison.
-Arcaaaa
-Accroche toi bien à moi Lissa.

Je sens les bras de la jeune fille se serrer autours de moi, alors que le gourmand de mon équipe s’élance à toute vitesse. Ce que j’adore avec Ama, c’est qu’on a l’impression qu’il vole légèrement au-dessus de sol quand il court. Ça donne une incroyable sensation de liberté…j’espère seulement que Lissa va bien le supporter, je m’en voudrais si elle se sentait encore une fois malade. Heureusement, le trajet est assez rapide, et nous sommes rapidement de retour sur le lieu du cours.

-ça va ? Allez vient, on doit se dépêcher si on veut réussir à transformer le sable.

Dès que nous rentrons, le visage d’Andréas se fait un peu plus soulagé…il craint Ginji à ce point ? Non mais je veux dire, il avait aussi peur qu’il arrive du mal à Lissa ? Je ne veux même pas savoir en fait…malheureusement il se rapproche de nous.

-parfait vous êtes de retour, vous avez votre matière première ?
-Oui, on a ce qu’il nous faut.
-Formidable, allez donc me transformer et sublimer tout ça !

Il a vraiment l’air enthousiaste…enfin comme d’habitude dès qu’il s’agit de mode. Une fois qu’il s’est éloigné, je lâche un soupire blasé, avant de me tourner vers ma partenaire.

-Bon on a plus qu’à se mettre au travail. Tu m’as parlé d’une couronne tout à l’heure, tu veux qu’on essaye d’en faire une en verre ?

J’ai déjà repéré les fours et quelques produits chimiques comme de la chaux, ce qui devrait nous permettre de faire du verre…enfin si les flammes de mes pokémons feu sont assez puissantes pour ça.



 
You can never
turn back


[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Lissa Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8372-lumiere-et-ombre-lissa-labelvi#84921
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8381-lissa-labelvi-pyroli#84980
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 1 / 3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16
Niveau : 0
Jetons : 13400
Points d'Expériences : 374
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
Lissa Labelvi
est un Coordinateur Éleveur
LISSA LABELVI

feat Yuna Frostheart
« Qu’est-ce qu’on obtient en faisant chauffer du sable ? Mais non, pas une pâte sablée ! »


Yuna prétend avoir une alternative au vol à dos de Dracaufeu. Pfiouh ! Je ne parviens pas à retenir mon soupir de soulagement, tant je suis rassurée de ne pas me retrouver à nouveau au dessus du vide. Enfin, je dis cela, mais… Elle n’a encore rien dit sur la nature exacte de cet autre moyen de transport…

Elle libère alors un autre de ses Pokémon, en la personne d’Ama, l’Arcanin. J’avoue craindre un peu pour ce que je transporte lorsque je le vois se rapprocher de moi, habituée à la vision d’un Ginji renversé, mais rien si ce n’est un coup de langue affectueux ne va finalement survenir. Attendrie par son enthousiasme, j’entreprends ensuite de vigoureusement caresser son buste.

« -Bonjour Ama ! Contente de te revoir ! Tu ne me feras pas tomber, mon grand, hein… ? »

Cette dernière question est lancée sur le ton de la plaisanterie. Yuna me confirme alors que nous rentrerons sur son dos, ce qui me convient parfaitement.

« -Ça… Ça me va ! Et… Désolée de te contraindre de la sorte. »

Nous aurons certainement gagné du temps en rentrant via Lucifer… Mais la peur est bien trop forte, je ne peux pas me résigner à la revivre !

Je forme de petits nœuds avec les hanses des sacs, afin de préserver son contenu à l’intérieur, et en cale deux dans les creux de mes bras. Puis je prends Majesté contre-moi, et tous deux montons sur Ama, soutenus par Yuna. Cette dernière prend finalement place devant, et me demande de bien m’accrocher à elle. Je laisse donc mon Vipélierre se caler entre nos deux corps, et enlace la TopDresseuse par la taille.

« -C’est bon !… »

Et l’Arcanin s’élance. Si la sensation de vitesse est la même qu’à dos de Dracaufeu, je dois bien admettre que la proximité avec le sol change l’expérience du tout au tout.

Autant sur Lucifer, j’avais plus que hâte d’atterrir, autant dans le cas présent, je suis presque attristée par notre véloce arrivée. Le temps passe tellement plus vite, quand on n’est pas terrifiée à l’idée de s’écraser plusieurs mètres plus bas…

C’est la mine réjouie que je descends d’Ama, et pénètre dans la bâtisse aux côtés de Yuna. Andreas nous interpelle dès notre arrivée, visiblement très heureux de nous voir rentrer. Lorsqu’il nous questionne au sujet de notre récolte, c’est avec une certaine fierté que j’élève les deux sacs que je porte.

« -Le ramassage a été fructueux ! »

En même temps, difficile de manquer de sable sur une plage…

Partageant vraisemblablement mon enthousiasme, le professeur nous redirige aussitôt vers la suite du cours. Yuna paraît plutôt dépitée par autant de légèreté, ce qui m’arrache un sourire amusé.

Elle me questionne finalement quant à la suite. Je lève un instant les yeux en direction du ciel, pensive quant à la réalisation d’une couronne, pour en fin de compte me tourner vers Majesté.

« -Qu’est-ce que tu en dis ? »

Évidemment, il acquiesce avec approbation. C’est alors une expression beaucoup plus sérieuse que je renvoie à Yuna.

« -Je crains qu’une couronne en verre soit compliquée à réaliser. D’autant que je ne pense pas avoir déjà entendu parler d’un tel accessoire… Il doit y avoir une raison à cela. »

Peut-être un port trop compliqué, ou une fragilité particulièrement élevée, voire les deux…

« -Mais nous pouvons toujours tenter de réaliser un diadème ! La forme est plus simple, donc plus aisée à solidifier, et avec les bonnes mesures, il devrait facilement tenir en place. » je hoche la tête, convaincue « Nous n’avons qu’à commencer par la synthèse du verre. On pourra demander à un technicien de nous apprendre à modeler une bouteille pour nous former, et une fois que nous aurons le coup de main, nous tenterons le diadème ? »

Cela me paraît plutôt raisonnable. Ainsi, même si l’on échoue à faire le diadème, au moins aurons-nous de quoi constituer le pendentif bouteille…

Nous nous dirigeons vers l’un des nombreux établis, et y déposons toutes nos affaires. Majesté jette de nombreux coups d’œil dégoûtés par-ci par-là, n’appréciant visiblement que très peu cette proximité avec les fourneaux et la poisse environnante. Néanmoins, il ne pipe mot, et se résigne à simplement prendre son mal en patience.

« -Ne t’en fais pas, Majesté, nous ferons au plus vite ! »

Il pose une patte sur sa hanche, et détourne le regard en un petit reniflement de mépris. Comme s’il allait avoir peur d’un peu de poussière et de chaleur !

Je remarque qu’un épais, et sale bouquin, a été laissé à notre disposition. Sans plus attendre, je l’ouvre, et commence à le parcourir du regard.

« -Alors… Il y a tout le processus de création détaillé à l’intérieur. Hmm… Visiblement, nous n’allons pas avoir besoin que de sable… Il nous faut aussi… Du carbonate de sodium… De la chaux… De l’oxyde de plomb… Et les produits chimiques nécessaires pour les teintes... » j’observe les alentours, brusquement inquiète « On… On a tout ça ? »

Yuna me rassure aussitôt en me désignant les produits, exposés un peu plus loin sur notre table. Je tape doucement dans mes mains, soulagée, puis serre mes poings avec détermination.

« -Bien ! Alors nous allons pouvoir commencer ! »

Le début de ce cours a peut-être été un peu laborieux, entre le vol et l’attaque du Trépassable… Mais maintenant, nous avons tout le nécessaire pour réussir !

Nous devons d’abord nous équiper de masques de protection. Respirer des fines particules peut s’avérer dangereux… Ensuite, il nous faut verser le sable épuré de tout corpuscule dans un grand récipient. Après quoi, nous pourrons ajouter le carbonate et la chaux… Hmm… Ils disent que ça ne doit pas représenter plus de 30 % du total…

« -Aaah… On n’a pas pesé le sable… Attends, 30 % de tout ça, ça représente combien ?… Euh, non, c’est 30 % du total, pas juste du sable… Donc en partant du postulat que cette quantité là doit représenter 70 % du verre… Hum…  »

Tous ces calculs ne sont pas simples ! Mais une feuille de papier, un crayon et la calculatrice de mon Ipok m’aident à y voir plus clair. J’ai passé beaucoup de temps à faire les comptes pour venir en aide à mes parents ou les commerçants pour qui j’ai déjà travaillé… Donc je m’en sors plutôt bien avec les pourcentages, malgré mon âge.

Derrière, nous devons encore gérer l’ajout d’oxyde de plomb. Plus il y en a, plus il est compliqué de façonner le verre derrière… Nous optons donc pour la quantité minimale par précaution.

Il nous est ensuite possible de colorier notre verre. Mais puisque qu’une transparence cristalline est ce qui me paraît être le plus approprié pour nos créations, nous sautons cette étape.  

Les différents produits correctement dosés, nous nous retrouvons donc avec un mélange de particules hétéroclites. Et l’étape d’après…

« -… Oh… Yuna… » je me tourne vers elle, soudainement plus incertaine « … On doit tout faire chauffer. »

Une étape que j’appréhende quelque peu, pour être honnête. Nous devons faire fondre notre mélange, et pour cela… Il va nous falloir atteindre une température excédant les 1 500°C.

Je pense que la suite ne fait aucun doute : c’est sans l’ombre d’une hésitation que je pousse le livre en direction de ma partenaire.

« -Je… Crois qu’il vaut mieux que tu gères cette partie là ! »





« Je suis bien trop paniquée pour pouvoir utiliser des mots normaux, d’accord ?! »
Yuna Frostheart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
Taille de l'équipe : 34/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 82
Jetons : 998
Points d'Expériences : 2907
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
pokemon
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type

Qu'est-ce qu'on obtient en faisant chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée !

ft. Lissa Labelvi
♫♫
Lissa semble un peu réfléchir à ma question, avant de demander son avis à son Vipelierre. Ça me rappelle un peu mes débuts à l’Académie, quand je ne faisais rien sans demander l’avis de ma Pyronille…Bon je demande souvent l’avis de ma starter, mais j’ai plus de pokémon maintenant, et je demande des avis différents de temps en temps. Forcément le pokémon plante est d’accord avec cette idée, de ce que je connais de lui, il se prend pour un petit roi. Marie m’a parlé de lui, quand il était dans le corps de Lissa, et il prendrait sa dresseuse pour une vassale. Je ne suis pas fan de ce genre de relation entre dresseur et pokémon, mais si c’est la voie que Lissa a choisi qui suis-je pour lui dire quoi faire.
Mais la jeune Pyroli soulève le fait que les couronnes de verre, ça ne court pas les rues, probablement parce que c’est un peu trop complexe à faire. Elle n’a pas tords, les couronnes sont souvent fait en métal, comme celle qui trône sur la tête de Lucifer…ça m’étonne que le Vipelierre de Lissa n’ait pas réagi à ce sujet.

-C’est vrai, je pense que c’est parce que contrairement au métal le verre est plus difficile à ajuster.

Heureusement Lissa me propose une alternative, faire un diadème. Ça reste dans le même registre, et la forme est moins compliquée à faire. En plus je sens que ça convient parfaitement à son starter, ce qui est une bonne chose, parce que l’accessoire sera pour lui au final, si le prof veut bien nous laisser le récupérer à la fin. Pourquoi je n’ai pas demandé à faire un accessoire pour un de mes pokémon ? Disons que niveau taille, mes pokémon sont un peu plus gros que celui de Lissa, et faire un accessoire en verre pour eux est un peu plus compliqué niveau quantité de verre, mais aussi pas très pratique. Car oui, je sais que la température pour recycler du verre est inférieure à celle pour le fabriquer…et comment dire qu’avec une armée de pokémon feu  il risque de vite faire trop chaud.

Une chose est certaine, Lissa est vraiment une élève sérieuse qui prévoit les choses à l’avance. Elle a déjà planifié ce que l’on va devoir faire, synthétiser le verre, apprendre la mise en forme avec une bouteille au début, puis s’attaquer au diadème. Et si on rate, de toute façon on aura l’une des bouteilles qu’on pourra transformer en collier.

-ça me va, on a plus qu’à se mettre au boulot.

Et….je n’ai pas le temps de faire grand-chose, si ce n’est mettre les protections et faire les manipulations. Je dois avouer que notre manuel de guide pour les mélanges est assez complexe, il parle juste en pourcentage, pas en quantité. Alors Lissa se voit dans l’obligation de prendre une feuille, et de calculer les quantités, que je me charge de mettre dans le récipient en métal. Je ne savais pas ma partenaire autant appliqué et réactive, ça m’étonne qu’elle n’ait pas confiance en elle, elle s’en sort très bien sans moi…
On pourrait dire que je profite honteusement de ma partenaire, que je la laisse quasiment tout faire, mais c’est faux. Je sais parfaitement que la partie suivante c’est moi qui vais la faire. D’ailleurs, Lissa se tourne vers moi, pas vraiment rassurée quand elle lit qu’il faut tout faire chauffer. Heureusement qu’on a tout mis dans un récipient métallisé, il va mieux conduire la chaleur. Et ma partenaire finit par me dire que c’est à moi de jouer.

-Ne t’inquiète pas.

Je prends le récipient et le met dans la structure pour le faire chauffer. Le responsable m’explique alors rapidement que je peux attendre que leur feu chauffe, ou je peux essayer de faire augmenter la température avec mes pokémon. Je pense que je vais prendre la solution numéro 2, ça va nous faire gagner du temps. Je me tourne vers Lissa, le sourire aux lèvres.

-Recule un peu, il risque de faire très chaud.

Je fais appelle aux pokémon avec les flammes les plus chaudes de mon équipe : Hestia, Athéna, Mei, Moegami et Lucifer. L’apparition d’autant de pokémon feu surprend certains élèves, mais je n’y prête pas vraiment attention, j’ai l’habitude il faut dire.

-Les amis, il va falloir que vous attaquiez avec vos flammes les plus puissantes ce récipient pour faire fondre le sable et donner du verre.

Ils acquiescent tous, et attendent que tout le monde se reculent pour pouvoir créer un déluge de flamme. Heureusement que personne n’est à proximité, parce que là, ça chauffe vraiment, même moi qui suis habituée à la chaleur je dois reculer. Mais après prêt d'un quart d'heure, et de multiple Lance-flamme, je constate que la chaleur ne suffit pas, le responsable de la fonderie me demande d’arrêter pour examiner notre préparation. Et effectivement il m’affirme que la chaleur de mes pokémon ne suffit pas.

-Je vous suggère d’attendre que l’installation chauffe d’elle-même, ça va aller plus vite avec la chaleur que vous avez donnez.
-Est-ce que vous me permettez d’essayer à nouveau ?

Il me fait signe de retentez, mais je vois dans son regard qu’il n’est clairement pas convaincu de ma réussite. C’est un défi qu’il me lance ? Non, mais je le prends comme tel ! Je sors une nouvelle pokéball et libère mon arme secrète.

-Okami !

Ma goupix arrive et avec elle un mini-soleil qui attire encore plus l’attention sur nous. Heureusement Andréas ne vient pas faire de remarque, il a l’habitude que je règle mes problèmes de manière un peu bourrine...je suis impulsive il faut dire. Je me tourne vers la nouvelle venue qui se demande pourquoi elle a été appelée dans une telle zone.  

-Avec ton soleil tu amplifies les flammes des autres, et si on rajoute les tiennes, je suis certaine qu’on peut faire le verre liquide.
-Goupix !

Elle se met en position, le soleil l’étant déjà, et c’est partie pour un nouveau déluge de flamme. Cette fois, la chaleur est suffisante (je me suis nettement éloignée de mes pokémon pour le coup) et le technicien nous arrête à nouveau un quart d'heure plus tard, mais cette fois un peu plus surpris.

-He bien, je crois qu’on est bon. La machine va maintenir le verre à la bonne température, et je vais vous montrer comment donner la forme au verre.

Je me tourne vers Lissa et lui fait un clin d’œil, même si je viens de lui confirmer que je n’ai pas volé ma réputation de bourrine à l’académie. Le technicien nous donne des tiges en étain, avec un bout arrondis à chacune.

-Vu la quantité de verre que vous venez de faire, vous aller pouvoir faire vos deux bouteilles, et même quelque chose d’autre en plus.

Je ne sais pas si Lissa est rassurée, mais manier du verre à plus de 1500°C ne me fait pas peur. Je plonge donc mon étain dans le récipient, et commente à enrouler le verre liquide autours, comme me dit de faire le technicien…C’est chaud, très chaud, mais c’est assez marrant.




 
You can never
turn back


[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Lissa Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8372-lumiere-et-ombre-lissa-labelvi#84921
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8381-lissa-labelvi-pyroli#84980
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 1 / 3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16
Niveau : 0
Jetons : 13400
Points d'Expériences : 374
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
Lissa Labelvi
est un Coordinateur Éleveur
LISSA LABELVI

feat Yuna Frostheart
« Qu’est-ce qu’on obtient en faisant chauffer du sable ? Mais non, pas une pâte sablée ! »


Yuna se veut rassurante, et récupère immédiatement notre récipient. Ainsi donc, elle va se charger de le faire chauffer… N’étant vraisemblablement pas bien utile pour la suite de la fabrication, je récupère Majesté dans mes bras, et tous deux observons ma partenaire s’en charger.

Une fois le récipient placé dans le foyer, un responsable vient expliquer à Yuna la manière de faire. Si je l’écoute d’une oreille attentive, je sais pour autant que ce n’est pas demain la veille que je m’y attellerai…

Ou en tout cas, pas avec l’approche de la Givrali.

Une Pyrax, une Pyroli, une Héricendre, une Braségali et un Dracaufeu font leur apparition après que Yuna ait déclenché leurs Pokéballs respectives. Immédiatement après, la température fait un bon drastique : et si je suis encore capable de la supporter, ce n’est pas le cas de Majesté, pour qui je recule tout de suite.

Lorsqu’une limite de sécurité est judicieusement instaurée, les Pokémon de type Feu s’attellent à leur tâche. Si cette déferlante de flamme a de quoi effrayer au premier abord, mes yeux s’écarquillent peu à peu en observant ce torrent de brasier souffler et rougeoyer. C’est un spectacle vraiment impressionnant ! Une telle lumière s’en dégage ! Et cette chaleur est si... Revigorante ! Bien que rapidement étouffante, je dois bien l’admettre. Jamais, ô grand jamais je ne me risquerai à approcher ou manipuler un tel incendie… Mais Yuna peut se savoir fière d’une telle maîtrise ! Avec ça, elle doit être capable de tant de choses en Concours…

Hélas, cela ne semble pas suffisant pour atteindre la température de fonte idéale. Notre tuteur nous conseille de simplement patienter, mais… Yuna ne l’entend pas de cette oreille. Pourtant, nous ne sommes pas particulièrement pressées par le temps… Il doit certainement y avoir une forme de fierté à l’œuvre. Dire à une spécialiste du type Feu qu’elle est inapte à brûler quelque chose d’elle-même, c’est probablement vexant ! J’espère juste qu’elle ne va prendre aucun risque inutile…

Et j’avoue être plutôt rassurée de voir seulement apparaître une Goupix. Mais je déchante très rapidement en observant la vague de chaleur et de lumière qu’elle apporte… A-ah ! Je connais ça ! C’est un talent ! Hum, voyons voir… Qu’est-ce que dit mon Ipok sur le sujet… ? Arf, pas facile de le manipuler avec Majesté entre les bras… Oh, voila ! Sécheresse ! C’est Sécheresse ! Elle veut faire appel au talent de sa Goupix pour augmenter la puissance des flammes !



Parce qu’elles peuvent encore augmenter ?!

Nous reculons d’autant plus que le déluge de feu croit. Avec ça, va-t-il seulement rester quelque chose du récipient où nous avons mis le sable ?!… Oui, visiblement. Passées quinze minutes, les Pokémon de Yuna ont pour consigne de s’arrêter, et notre accompagnant peut confirmer la fonte du verre. Je ne peux pas m’empêcher de me réjouir à la simple vue du liquide grisonnant.

« -Ça… Ça a marché ! On a synthétisé du verre ! Enfin… Tes Pokémon ont fait le plus gros, Yuna. » je me tourne vers les concernés « Merci à vous ! Vous devez être bien fatigués... »

Souffler pendant près de trente minutes, cela doit être des plus épuisants…

Enfin ! Nous n’avons pas terminé pour autant. Le plus délicat reste à faire… A savoir, façonner le verre. Je dépose Majesté sur notre établi, et m’empare de la tige confiée par le responsable, qui nous montre ensuite comment faire.  

« -D’abord, vous récupérez le verre comme ceci. Enroulez-en une quantité suffisante autour de l’extrémité de la tige… Puis vous allez la déposer précautionneusement sur ce socle, juste ici. »


Bien qu’impressionnée, je tente de suivre ses consignes. C’est un travail dangereux, le moindre incident pourrait s’avérer très grave… Alors je ne dois surtout pas faire de bêtise. Mais puisque la tige offre une assez grande marge de manœuvre, je n’ai pas non plus trop à m’en faire. Tant que je fais attention à mes mouvements… Ça devrait le faire !

Nous nous retrouvons avec une tige chacune, au bout de laquelle un amas liquide est agglutiné. Notre tueur nous indique ensuite la seconde extrémité, qui s’avère trouée.

« -Comme vous voulez faire une bouteille, il vous suffit de souffler à l’intérieur pour créer une bulle d’air dans votre verre. Elle formera le contenant, et l’emplacement de la tige constituera l’ouverture. »

Ma mine se fait alors plus contrariée. Si tout ce qu’on a récolté va constituer notre bouteille…

« -On aimerait en réaliser une plutôt petite, qu’on pourrait accrocher en pendentif. Cela ne va pas être trop gros ?...
-Hmm… Dans ce cas... »

Il saisit une nouvelle tige, toute aussi longue, mais plus fine, et à l’extrémité rapetissée.

« -Recommencez, mais avec celle-là. Et attention ! Ne soufflez pas beaucoup, puisque vous n’aurez pas besoin d’énormément d’espace pour une si petite bouteille. »

J’acquiesce, et m’attelle aussitôt à la tâche. Si j’avais su l’usage de cette tige, j’aurai pu lui faire la remarque plus tôt, mais… Tant pis ! Cela va quand même le faire ! D’autant que je suis bien plus à l’aise à l’idée de manipuler une quantité moindre de verre en fusion…

Souffler dedans n’est pas bien compliqué, mais le modeler, ça l’est moins. Heureusement, on peut forcer la forme grâce à des moules adéquats, dans lesquels on cale la préparation… Cela demande beaucoup de coups d’œil et de précautions, mais Yuna et moi finissons par arriver à un résultat potable.

Deux petites bouteilles, de cinq centimètres de hauteur environ. Je visualisais une forme moins arrondie et des parois moins épaisses, mais… Puisqu’il est juste question de les arborer en pendentif, et non pas de réellement servir de contenant, cela me convient tout à fait !

« -Et… Ensuite ?
-On laisse refroidir, tout simplement. Et lorsque ça sera fait, nous passerons à la recuisson. Cela va simplement servir à le solidifier une bonne fois pour toutes. Mais en attendant que ça se fasse... »

Il nous désigne notre récipient, encore rempli de verre en fusion.

« -C’était quoi, votre second projet ? »





« Je suis bien trop paniquée pour pouvoir utiliser des mots normaux, d’accord ?! »
Yuna Frostheart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
Taille de l'équipe : 34/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 82
Jetons : 998
Points d'Expériences : 2907
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
pokemon
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type

Qu'est-ce qu'on obtient en faisant chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée !

ft. Lissa Labelvi
♫♫
Lissa semble vraiment étonnée du déluge de flammes, enfin plutôt de leur puissance. Il est vrai que lorsqu’on n’est pas habitué à un tel déluge, c’est impressionnant. Mais elle est fière du résultat, et moi aussi, je dois avouer que mon équipe a bien joué. Ce n’est pas évident de cracher de puissantes flammes aussi intense pendant trente minutes, mais heureusement qu’ils étaient plusieurs, ils ont pu faire des roulements le temps de reprendre leur souffle.

C’est ensuite à Lissa et moi de jouer, pour faire une petite bouteille chacune. Après avoir enroulé le verre liquide autour de la tige, il nous faut souffler pour donner la forme. C’est plutôt compliqué, il ne faut pas trop souffler pour déformer la forme de la bouteille. Mais au final, le résultat est plutôt concluant, il nous faudra juste recuire le verre pour finir la mise en forme. Au mot recuire, mes pokémon marquent un intérêt, certain content de pouvoir déchainer encore leurs flammes. Mais d’autre ne semble pas vraiment emballé, comme ma Braségali. Il faut dire qu’elle préfère utiliser des poings de feu, plutôt que des Lance-flammes.

Mais avant de faire de la recuisson, il faudrait qu’on fasse des bouteilles plus petites pour les mettre en pendentif. Heureusement pour nous, nous ne sommes pas lâcher dans le grand bain toutes seules, nous avons le technicien avec nous…Encore heureux, manquerait plus qu’on laisse des élèves faire mumuse toutes seules avec des produits chimiques, et du verre liquide qu’on vient de chauffer à 1500°C….Minute ils laissent déjà des enfants de 12 à 16 ans jouer avec des pokémon pouvant sauter au-dessus d’une montagne, alors ça serait tout à fait possible.

Le technicien nous donne donc des tiges plus fines et des moules pour nous aider à faire les petites bouteilles…bon sang c’est bien moins facile qu’avec la première, et je vois que Lissa s’en sort mieux que moi. Pourquoi je n’arrive pas à faire preuve de finesse ici ? Je sais que je suis une bourrine dans l’âme, mais aussi étonnant que ça puisse paraitre, il faut faire un peu preuve de finesse quand on manie des pokémon feu…Oui c’est étonnant, je ne vais pas le caché, durant ces deux dernières années à l’académie je ne l’ai pas vraiment montré. Mais sans un peu de maitrise et de finesse, l’île serait partie en cendre il y a bien longtemps….Lansat ne compte pas, ce n’était pas ma faute !

Enfin après de longues minutes, je parviens finalement à faire une petite bouteille qui correspond à peu près à ce qu’on attendait. Je jette un coup d’œil à Lissa et sa création, qui je dois l’avouer est bien meilleure que la mienne.

-Bien joué Lissa, elle est super bien la tienne.

La jeune fille finit par demandé au technicien ce que nous faisons ensuite, qui nous parle de la recuisson, avant de nous demander quel était le deuxième projet que nous avions. Un coup d’œil à ma partenaire me permet de savoir que ça va être à moi d’expliquer le projet, quand bien même c’était son idée à la base.

-Nous voulions faire une couronne en verre, mais après réflexion nous pensons que ce sera peut-être un peu trop compliqué, pour le temps et même par rapport à la difficulté. Nous nous sommes donc rabattues sur un diadème en verre. Vous pensez que c’est faisable.

Il prend un air de profonde réflexion, avant de nous sourire.

-C’est vrai qu’une couronne n’est pas la chose la plus évidente pour commencer, d’autant que vous n’avez pas vraiment le temps. Un diadème est un peu plus facile à faire, mais ce ne sera pas facile non plus. Nous avons un moule qui peut vous servir de base, mais pour les détails, il va falloir que vous y alliez au talent.


Y aller au talent…je le sens mal, je ne sais pas pourquoi…Peut-être parce qu’on me demande de faire preuve de délicatesse ? J’espère que je ne vais pas casser le diadème tout court. Mais je prends l’air le plus rassuré possible, avant de me tourner vers ma partenaire.

-Bon ba let’s go.

Pourquoi j’entends un Pikachu en écho dans ma tête ? Je crois que c’est le manque de sommeil qui me gagne, mais il faut de je reste concentré, ce n’est pas le moment de flanché.

Le technicien nous montre alors le moule dans lequel nous allons verser le verre liquide…je crois que j’ai lu que ça s’appelait du paraison…je crois que je vais pas essayer de comprendre pourquoi ils appellent ça comme ça. Heureusement pour nous, le moule est petit, surement pour faire un diadème pour petite fille. J’espère seulement qu’il sera à la taille pour le Vipélierre de Lissa, sinon il risque d’encore frapper sa dresseuse, déjà qu’on l’a privé d’une couronne.

Le technicien nous donne ensuite une petite tige, nous expliquant qu’il est possible de faire des décorations au-dessus de la base. Mais il va falloir qu’on prenne du verre qui a un peu refroidit sur des tiges, et qu’on le dépose pour donner la forme voulu…Un peu comme de la sculpture. Il nous avoue que ce n’est pas la méthode la plus utilisée, mais c’est celle qui nous permettra de finir dans les temps.

Après un signe de tête à Lissa je prends la tige qu’on me tend et commence à faire quelque formes au-dessus du moule déjà plein de verre qui a déjà un peu refroidit. C’est pas facile, j’essaye de faire quelque chose de symétrique, d’un peu gracieux, mais à mon sens ça ressemble plutôt à des gros pâté de verre qui ont une drôle de forme. Je ne suis pas convaincu, alors je me recule un peu, et tend la tige à Lissa.

- Désolé ce n’est pas une réussite, j’espère que tu arriveras à rattraper ça.

Je la laisse seule un peu, préférant m’occuper de la recuisson des bouteilles de verre…pour ça au moins je suis douée. Je demande au technicien, et il m’annonce que je dois cuire le verre à 800°C, pour éviter qu’il ne refroidisse trop brutalement et ne casse rapidement. Heureusement les bouteilles n’ont pas trop refroidit, et je me tourne vers Hestia qui a rapidement compris ce que je m’apprête à lui demandé. Elle commence donc à doucement cuire le verre…et il n’y a pas à dire, je suis plus à l’aise avec les flammes qui la sculpture.




 
You can never
turn back


[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Lissa Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8372-lumiere-et-ombre-lissa-labelvi#84921
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8381-lissa-labelvi-pyroli#84980
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 1 / 3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16
Niveau : 0
Jetons : 13400
Points d'Expériences : 374
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
Lissa Labelvi
est un Coordinateur Éleveur
LISSA LABELVI

feat Yuna Frostheart
« Qu’est-ce qu’on obtient en faisant chauffer du sable ? Mais non, pas une pâte sablée ! »


Le responsable dit avoir un moule approprié à la création d’un diadème. J’espère que sa taille conviendra à celle de Majesté… Je n’en fais aucunement la remarque pour ne pas inquiéter mon compagnon, mais j’avoue appréhender le résultat final. Sculpter le verre est si peu aisé !

Il s’avère que le moule est plutôt petit. Pas autant que j’aurai pu l’espérer, mais… Cela devrait faire l’affaire. Avec un peu de chance, nous parviendrons à des mesures adaptées au crâne de mon Vipélierre…

Nous versons délicatement ce qu’il nous reste de verre en fusion dans le moule. Après quoi, nous recevons des tiges pour sculpter les contours… On peut sculpter les contours ? C’est si bien ! Il y a certainement moyen de faire de petites décorations toutes mignonnes…

Yuna se lance la première, et essaye quelque chose. Sans grand succès. Elle se ravise très vite et me tend sa tige.

« -Oh…. Ne t’en fais pas ! Je vais partir sur quelque chose de plus simple… »

Je vais tout simplement creuser dans le diadème des motifs qui siéraient à ravir à Majesté ! Pendant ce temps, Yuna décide de s’occuper de la finalisation des bouteilles. Je lui fais entièrement confiance pour cette partie, et me concentre donc sur cette dernière tâche. Motivée, je demande son avis à mon starter.

« -Majesté ! As-tu une préférence pour ce qui est des ornements de ton diadème ?… »

La patte sous le menton, il réfléchit un instant, avant d’agiter ses bras dans tous les sens en me décrivant ce qu’il souhaite.

« -Vipé ! Vipélierre ! Vipélierre, vipé ! Vipé… Lierre, lierre… Vipé. Vipélierre ! »

Si je garde un sourire de façade, intérieurement, je suis complètement larguée. Qu’est-ce… Qu’il désire, au juste ? Le connaissant, il m’a certainement demandé d’y intégrer des pierres précieuses, ou de graver des portraits miniatures de lui-même tout à fait authentiques… Mais je ne vais rien pouvoir faire de tout ça, moi ! Quelle idée j’ai eu de lui demander, aussi… Évidemment qu’il allait vouloir quelque chose de grandiloquent…

En une vague tentative de l’amener à un objectif plus réalisable (et que je puisse concrètement comprendre, aussi), je lui soumets ma propre proposition.

« -Que dirais-tu si j’essayais de graver des lierres tout du long ? Cela serait à la fois sobre et… Extrêmement élégant ! En plus de signifier clairement que ce diadème t’est destiné. »

Il y réfléchit un instant, puis acquiesce. Avec une forte conviction, il m’adresse un pouce en l’air – si tant est qu’il ait un pouce – puis de m’ordonne de m’y remettre d’un même geste. Je soupire de soulagement, bien contente d’avoir évité un premier incident, avant de prendre connaissance du second.

Maintenant, je dois réussir.

Je déglutis, et de la tige, commence à rabattre le travail de Yuna sur le diadème, histoire de former à nouveau un tout homogène. Manipuler cet ustensile pour dessiner de fins traits n’est vraiment pas évident, et dès mes premières tentatives, je suis poussée par l’envie de rectifier le tir du bout de mes doigts. Ce qui constituerait certainement la plus grave des idées ! Je dois résister à la tentation, et me contenter de ce que j’ai… Ou alors, c’est la brûlure assurée…

Dos courbé, épaules recroquevillées, bras tendus, mains crispées et lèvre mordue. C’est comme ça que je me retrouve à mettre toute mon âme et mon corps dans la simple esquisse de quelques lianes : une partant de chacune des extrémités du diadème pour se rejoindre en son centre. Du fait de la présence du moule, je ne pourrai faire ses ornements que d’un seul côté… L’importance de ne pas se rater est donc d’autant plus élevée. Tout du long, Majesté garde un regard inquisiteur sur mon travail, ce qui n’est pas pour m’aider à me détendre. Mais bon, moi qui tenais à l’avoir à mes côtés pour au moins un cours spécialisé… Je peux difficilement me plaindre…

Les premiers lierres dessinés, je me redresse, et me décontracte doucement les muscles. Majesté veut se rapprocher pour voir le résultat, mais je l’en dissuade.

« -Je pense que c’est encore trop chaud pour toi, Majesté ! Il vaut mieux attendre que ça soit terminé…  »

Cela n’a pas beaucoup l’air de lui plaire. Il croise les pattes, et me toise avec sévérité. Tant bien que mal, j’essaye de me défendre.

« -Je… Je dis cela pour ton bien, Majesté ! S… S’il te plaît, fais moi confiance…  »

Il me jauge un instant, insondable, et finit par hausser les épaules. Je soupire à nouveau, puis me reconcentre sur ma tâche… Je crois que le résultat des lianes n’est pas trop mal. Qu’est-ce que je pourrai bien faire au centre, maintenant ? Hmm…

Peut-être une couronne ? Comme ça au final, il en aura toujours une vissée sur la tête, hihi… Et puis, je peux faire quelque chose de simple. Ce n’est pas bien compliqué à dessiner… Je crois… Je dois juste… M’appliquer…

Je passe près d’une dizaine de minutes à tenter de dessiner dans le verre, encore en fusion. Notre responsable revient me voir lorsque j’ai terminé une première esquisse, que j’analyse sans un mot.

« -Alors ? Ça avance ? »

Ne souhaitant pas instaurer le doute au sein de Majesté, je feins la confiance.

« -Hum… O-oui ! J’ai achevé un premier jet, là...  »

Il observe un instant mon œuvre, et sourit.

« -Hmm… Ce n’est pas mal, pour une première ! Allez, je t’emmène ça à la recuisson et ça sera bouclé.
-Q-quoi ? »

Je manque de m’étrangler.

« -Dé… Déjà ?
-Euh… Oui ? Tu ne viens pas de me dire que c’était fini ?
-Bah, hum… Le premier jet, oui, m-mais… J’aurai bien voulu faire quelques essais en plus…
-On ne va pas avoir le temps pour ça, ma belle ! A moins que tu ne veuilles faire quelques retouches ou ajustements… »

Terriblement mal à l’aise, je me triture les doigts.

« -Eh bien, hum… J’aurai plutôt vu... »

Je n’ose continuer. Perplexe, il me presse.

« -… Oui ? Tu aurais plutôt vu quoi ? »

Je finis par détourner les yeux, honteuse, et conclure à demi-mot.

« -Encore quatre, cinq…. Ou dix essais supplémentaires… »

Il toise un instant, interdit, pour finalement d’éclater de rire.

« -AHAHA ! Il ne faut pas être aussi soucieuse des détails, enfin ! Je te rappelle que ce n’est que la première fois que tu travailles le verre… »

Ramenant mes bras contre moi, je tente de me justifier.

« -O-oui, m-mais… ! Il me faut au moins ça avant que je puisse me convaincre… !   »

Il rit à nouveau, et me tape gentiment sur l’épaule.

« -Crois moi ma petite, sois plus résolue dans tes travaux, ça t’épargnera bien des peines. »

Puis il saisit mon travail, et entreprend de s’éloigner.

« -Ne t’en fais pas pour la recuisson. Je vais la faire à la machine, ça sera moins violent qu’avec les flammes de ta camarade… » il ajoute néanmoins quelque chose à voix basse au moment de partir « Bien qu’elle pourrait totalement venir filer un coup de main, les semaines de rush. On commence à manquer de main d’œuvre, et... »

Il finit par être trop éloigné pour que je puisse entendre la suite. Peu confiante, je me résous à me tourner vers Majesté, qui m’observe d’un air perplexe.

« -J-je… Je suis désolée… J’aurai voulu te faire quelque chose de parfait... »

Il soupire, et agite une patte nonchalante, comme s’il me disait que ça n’avait pas grande importance. Mais bon, je vois bien à son expression que mon manque d’assurance le dépite…

Je finis par retourner auprès de Yuna, mon Pokémon dans les bras.

« -Alors ? Comment ça se passe, de ton côté ? »

Elle a justement terminé la recuisson des deux bouteilles. Et c’est avec une agréable surprise qu’elle me les montre… Elles sont toujours imparfaites, mais elles ont leur charme ! Leur simple vision égaye à nouveau les traits de mon visage, et me donne même une idée pour la suite.

« -Oh ! Allons chercher de la ficelle et du liège ! Nous allons assembler les pendentifs. »

Il faut évidemment d’abord attendre que tout refroidisse, mais cela a le mérite de m’occuper en attente de la recuisson du diadème. Puisque nous avons préalablement laissé deux petites fentes dans les bouteilles, où passer la ficelle, on peut vite former le collier. Trouver du liège et le découper de sorte à parfaitement boucher les trous est plus compliqué, mais un peu de persévérance suffit. Ne reste plus qu’à verser les grains de sable qu’il nous reste dedans, et… Tadaa !

Fière, j’en tends un à Yuna.

« -Tiens ! » j’attends qu’elle l’ait récupéré pour reprendre « C’est celui que j’ai façonné. Cela ne te dérange pas si je garde le tien ? Comme ça… Nous aurons toutes les deux un souvenir de l’autre. »

Je mettrai la bouteille de Yuna à côté de celle que m’a offert Caroline. Après l’évaluation d’Andreas, évidemment ! Ça serait bête que j’oublie de lui rendre notre travail…

Et en parlant de travail…

L’heure de récupérer le diadème finit par arriver. Notre tuteur nous le ramène, et je l’observe avec appréhension.

Les deux tiges de lierre sont plutôt inégales. La première est clairement plus grossière que la seconde, et la couronne au centre… Fait tâche, en fin de compte. J’aurai peut-être dû tracer quelque chose de plus simple, ou… Plus passe-partout… Là, ça ressemble au dessin d’un enfant qu’on aurait rajouté à la dernière seconde… Oh la la, quel échec… !

Majesté toise le résultat, et ne pipe mot. Finalement, d’un geste autoritaire, il demande à ce que je mette le diadème sur sa tête. Ce que je me hâte de faire.

S’il épouse bien la forme de son crâne, il reste trop grand. Normalement, les extrémités ne descendent pas aussi bas… Et j’ai un peu de mal à le faire tenir en équilibre. Mais après quelques secondes d’essai, j’y parviens. Je me relève, et attends nerveusement le verdict de mon Pokémon.

« -A… Alors ? »

Il tente quelques mouvements, jauge son port. Tout du long, son visage reste de marbre et son expression, indescriptible. Finalement, le bilan tombe.

« -Lierre. »

Majesté abaisse sa patte, peu convaincu. Moi, ce sont mes épaules qui s’affaissent face à ce résultat sans appel… C’est un échec…

« -Vipélierre. »

Je relève légèrement les yeux, pour constater que Majesté me fait signe d’approcher. Je m’accroupis près de lui, et deux lianes s’étirent du bas de sa nuque. Il récupère avec le diadème, et… Viens tout simplement le passer dans mes cheveux.

Je reste immobile quelques secondes. Le Pokémon, lui, me toise de haut en bas, et se permet même de faire le tour de ma personne avec un regard profondément analytique. Puis, lorsqu’il est revenu à son point de départ, il acquiesce tout simplement.

Doucement, je me redresse. Ma main vient tâtonner le diadème de verre dans mes cheveux, où il s’avère mieux logé que sur la tête du Vipélierre. Il prend aussi moins de place, et… Attendez, Majesté m’a donné son approbation ?

« -C’est… C’est vrai Majesté ? Tu me le confies ? »

Il opine encore une fois du chef. Anormalement heureuse d’avoir récupéré ma propre fabrication, je me tourne avec enthousiasme vers Yuna, dont j’attrape les deux mains.

« -Regarde ! Il n’est pas complètement à jeter, après tout… Et puis, le verre reste beau à observer ! »

Enfin, c’est bien beau tout ça, mais… Reste encore à demander son avis à Andreas…




« Je suis bien trop paniquée pour pouvoir utiliser des mots normaux, d’accord ?! »
Yuna Frostheart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
Taille de l'équipe : 34/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 82
Jetons : 998
Points d'Expériences : 2907
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
pokemon
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
998
2907
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type

Qu'est-ce qu'on obtient en faisant chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée !

ft. Lissa Labelvi
♫♫
Je sais que Lissa est parfaitement capable de s’occuper de la fin du diadème, même bien mieux que moi. En plus l’accessoire est destiné à son Vipelierre, elle connait mieux que moi ce qui pourrait bien lui plaire. De mon côté la recuisson des bouteilles est bien entamé, et le technicien m’observe avec un petit sourire en coin, curieuse je me permets de lui demander ce qui se passe.

-C’est une méthode un peu brutale, on ne voit pas souvent ça venant de coordinateur.

Ha c’est pour ça, ba j’y peux rien si je suis une spé feu dans l’âme. J’ai beau essayé de faire des choses pour la coordination, mon parcours initial finit toujours par ressortir à un moment ou un autre.

-Je suis une Topdresseuse à la base, j’ai un peu de mal avec la notion de subtilité.
-Je comprends mieux pourquoi ce déluge de flamme alors.

Il rigole un peu avant de se tourner vers les bouteilles en verre qui sont toujours soumissent aux flammes de mes pokémon. Je demande à ces derniers d’arrêter le déluge de feu, pour que le technicien me confirme que le processus est terminé.

-ça m’a l’air parfait, avec ça plus de risque de choc thermique. Je te laisses attendre que ça refroidisse, je vais voir comment s’en sort ta camarade.


J’acquiesce alors, , avant d’observer Lissa en pleine action. Un large sourire apparait sur mes lèvres quand je la vois…enfin sa position est rigolote. Mais je ne dis rien, elle est tellement concentrée sur sa tâche que j’ai peur de lui faire peur comme tout à l’heure sur la plage. Elle semble vraiment prendre à cœur de faire ce diadème, mais je ne sais pas si c’est par rapport au cours, où au fait que c’est destiné à son pokémon. Je sais que Lissa est une personne très attentionnée, et impliquée dans ce qu’elle fait, rien qu’à voir quand on faisait le parcours du combattant avec Ginji. Il était tard, et elle est quand même venue nous apporter une petite collation, malgré le fait que le lendemain elle devait faire le dit parcours.

Enfin le technicien parvient à son niveau, et semble la prendre un peu au dépourvu. Comment je le vois ? Elle se triture les doigts comme elle le faisait tout à l’heure. Il va vraiment falloir qu’elle prenne confiance en elle, en plus de ce que je vois de sa couronne, ça m’a l’air très bien…en tout cas bien mieux que ce que j’ai réussi à faire tout à l’heure. Le technicien se met alors à rigoler, avant d’embarquer la couronne, probablement pour l’emmener cuire…Pourquoi il me la confie pas, ça sera vite fait avec mes pokémon feu ! Lissa commence à se rapprocher de moi, me demandant ce que donnait les bouteilles. Je me tourne pour lui montrer les deux bouteilles sur leur socle.

-Il y a plus qu’à les laisser refroidir.

Leur simple vue illumine son visage, je ne comprends pas vraiment pourquoi, mais je ne fais pas de remarque. Elle est tellement enthousiaste qu’elle prend en main la suite des opérations, me proposant de chercher du liège et des ficelles pour faire les petits colliers. Il nous faut passer les ficelles dans les petits trous qu’on avait pensé à faire avant, et fabriquer les bouchons en liège. Si la deuxième étape est assez facile à faire, la première est prête à me faire rager. Je ne comprends pas comment on ne peut pas perdre patience devant ça ! Comment font les couturières qui doivent mettre leur fil dans les aiguilles ?

Heureusement à force d’acharnement j’arrive à finir le collier, en même temps que ma partenaire. Elle rajoute le sable, avant de me tendre une bouteille, mais je vois que ce n’est pas celle que j’ai fait. Elle me demande si ça ne me dérange pas qu’elle garde ma bouteille, et moi la sienne. Au début ça me surprend un peu, mais un doux sourire réapparait sur mon visage, et j’acquiesce d’un signe de tête.

-Bien sûr, comme ça on se souviendra de cette journée un peu mouvementée.

Enfin elle l’a moins été que certaine journée de cours à la PC, mais je ne veux pas alarmer la jeune Labelvi, elle aura tout le temps de le découvrir à l’académie, et vu son manque de confiance en elle c’est peut-être mieux qu’elle n’en sache pas plus. Il ne nous reste plus qu’à attendre de récupérer notre diadème, pour ensuite tout rendre à Andréas.
Je me permets donc d’observer les autres groupes, et je me dis que finalement on s’en sort pas si mal avec le sable comme matière première. Avec mes pokémon feu, on a pu faire plusieurs essais, et maitriser la technique, ce qui n’est pas le cas d’un autre groupe. Je les vois galérer à faire du ciment…je crois qu’ils sont un peu désespérés, et qu’ils n’ont pas pensé à faire du verre. C’était un pari osé que Lissa et moi avons fait, et je trouve qu’on s’en sort pas si mal.

Finalement l’heure de récupérer notre diadème arrive, et Lissa le pose sur la tête de celui à qui il est destiné en premier lieu : Majesté. Malheureusement, le diadème est un peu trop grand, et même s’il tient par miracle sur la tête du pokémon Plante, ce n’est pas très pratique. Il fait quelque mouvement pour vérifier que tout va bien, et je sens la pokéball de Deva s’agiter…mais je ne la fais pas sortir. Je pense qu’il est préférable de remettre la rencontre entre ma Magby et Majesté, sinon ça va finir en catastrophe.

Le starter de Lissa finit par rendre son verdict, qui n’est pas très bon pour nous malheureusement : le diadème ne lui convient pas, et je vois que ça affecte particulièrement sa dresseuse…Mais alors que je m’apprête à m’approcher de la Labelvi, pour qu’elle ne se morfonde pas dans ce qu’elle va catégoriser dans la catégorie échec, Majesté prend les devants. Il demande à sa dresseuse de s’approcher, et lui pose le diadème sur la tête de cette dernière. Après une ultime inspection il valide le choix, et en semble même content…Enfin pas autant que sa dresseuse, qui se retourne vers moi, toute contente.

-Oui, en plus il te va bien. Tu as fait du bon boulot Lissa.

J’imagine ce que pourrait devenir Lissa si elle prenait un peu confiance en elle, et la réponse est une personne adorable avec beaucoup de talent. Finalement ce n’est peut-être pas si mal que son Vipélierre soit exigent avec elle, ça l’oblige à grandir. N’est-ce pas là le but d’une relation dresseur/pokémon ? Que chacun grandisse ? C’est particulièrement vrai avec le starter, c’est un lien puissant qui se fait entre les deux. C’est à ce moment qu’Hestia s’approche de moi, bourdonnant légèrement pour me demander ce que signifie ce sourire sur mon visage. Je vois aussi l’air interrogatif sur le visage de Lissa, et je suis bien obligée de répondre, ça fait presque une minute que je l’observe sans rien dire.

-Désolée, mais ton Vipélierre me rappelle beaucoup trop celui qu’avait ma sœur. Vous avez un peu le même genre de relation qu’elle avait avec Majesty.

Mais trêve de bavardage, il est temps d’avoir le verdict final de ce cours, l’avis d’Andréas. Et ce dernier ne va pas tarder à tomber, car voilà notre cher professeur qui arrive.

-Et bien jeunes filles, qu’avons-nous là.
-Nous avons fabriqué trois petits accessoires.

Je pose sur la table devant nous les deux colliers et le diadème, alors que l’expression de notre professeur se fait un peu plus sceptique.

-Ce n’est pas une parure rassurez moi.
-Non, ce sont des accessoires à porter séparément, à la base les deux colliers sont pour nous, et nous servait à maitriser le procédé du verre. L’objectif principal était de faire le diadème que voici.

Je prends le diadème que je mets dans les mains du professeur, qui le manie avec pas assez de délicatesse à mon gout. S’il le fait tomber et qu’il le casse, je ne réponds plus de rien.

-Il était prévu pour Majesté, mais finalement ce dernier trouve que Lissa le porte mieux, alors il lui a confié.

Notre cher professeur semble avoir entendu ce que j’ai dit, mais il ne réagit pas vraiment trop perdu dans son examen de la pièce en verre. Il faut presque de deux minutes pour qu’il ne reporte son attention.

-Mais c’est pas mal du tout !
-Vraiment ?
-Oui bon vous auriez pu faire mieux, mais c’était une bonne idée de transformer le sable en verre, d’autant plus que l’une de vous est une spécialiste du feu. Pour en revenir à ce que vous me montrez, il est évident que ce diadème est trop grand pour un Vipélierre. En plus on voit que la base est un peu plus grossière que le reste. En revanche les détails en lierre sont plutôt intéressants, même si la couronne gravée n’a pas vraiment sa place ici.

C’est moi où j’ai l’impression qu’il n’y a que des défauts qu’autre chose…Mais je n’ai pas spécialement le temps d’essayer de justifier quoi que ce soit, que Andréas reprends comme lorsqu’il est lancé sur son passé de coordinateur.

-Mais vous avez fait un pari osé, une matière que l’on ne manie pas souvent, même en tant que coordinateur. Et je vais avouer que je m’attendais à quelque chose de moi raffiné avec vous mademoiselle Frostheart.

Il reporte son attention sur les petites bouteilles, il prend même l’une d’entre elle en main.

-Quant à ces petites bouteilles, elles sont plus simples, mais un peu plus raffinées. Et l’idée de les mettre en collier avec le sable qui a servi à les fabriqué est tout à fait intéressante. Ce n’est pas un accessoire de mode, mais un très bel objet de souvenir.

Bon ok, ils sont hors-sujet, mais ils semblent avoir eu un petit impact sur le prof. Ce dernier adresse quelques mots à Lissa avant de reprendre pour nous deux.

-Très bien, je vous donnerai vos notes la prochaine fois. Vu que vous êtes en avance, il va falloir attendre un peu.

Sur ces mots il s’éloigne, nous laissant seules, alors que les techniciens sont déjà en train de ranger et nettoyer le matériel qu’on a utilisé. C’est avec le sourire que je me tourne vers Lissa, je peux dire qu’elle m’a sauvé la mise sur ma moyenne de coordination.

-Merci Lissa, grâce à toi ce cours n’a pas été une calamité. La coordination c’est vraiment pas pour moi…enfin tout ce qui est prestation.

L’élevage en revanche j’adore ça, j’espère que le prochain cours portera dessus, sinon je vais me taper une sale moyenne ce semestre.

-J’espère que t’as bien aimé ce cours, c’était vraiment sympa pour ma part. Et je te propose un truc, avec ton frangin on a un petit rituel, on va toujours manger un morceau après un cours ou une mission qu’on fait ensemble. On peut aller se prendre un petit truc après grignoter après si tu veux.

En disant ça, je me souviens que Ginji ne va pas tarder à quitter l’académie, et qu’il va laisser sa petite sœur seule ici. Je sais qu’elle va vite progresser, comme nous tous ici, mais je garderai un œil sur elle, histoire qu’il lui arrive rien. Pourquoi ? Parce que c’est la sœur de mon rival, et qu’elle est trop chou…celui qui lui fera du mal finira dans un déluge de flamme, parole de spé feu.





 
You can never
turn back


[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Lissa Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8372-lumiere-et-ombre-lissa-labelvi#84921
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8381-lissa-labelvi-pyroli#84980
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 1 / 3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16
Niveau : 0
Jetons : 13400
Points d'Expériences : 374
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13400
374
Lissa Labelvi
est un Coordinateur Éleveur
LISSA LABELVI

feat Yuna Frostheart
« Qu’est-ce qu’on obtient en faisant chauffer du sable ? Mais non, pas une pâte sablée ! »


Aaaah… Voilà le professeur qui approche… Faîtes que ça convienne, faîtes que ça convienne !

Je retire le diadème du haut de mon crâne, et confie nos accessoires à Yuna. Cette dernière les dispose sur une table non loin, bien à la vue d’Andreas.

Lorsqu’il nous questionne sur leur finalité, je suis quelque peu gênée par la présentation qu’en fait ma camarade. Elle place le diadème au centre de notre rendu… Sauf que la seule chose que nous ayons eu à faire en dehors de la préparation, c’est la sculpture. Et c’est moi qui me suis chargée des décorations ! Donc si quelque chose ne va pas, ce sera intégralement de ma faute ! Oh Arceus, je vous en prie, faîtes que je ne sois pas responsable d’une mauvaise note…

C’est donc avec une profonde anxiété que j’observe Andreas analyser la pièce. Il ne dit absolument rien pendant plusieurs longues secondes, et ce malgré les commentaires de Yuna, pour que finalement…

« Pas mal du tout ».

Pas… Pas mal du tout ? Ça veut dire quoi, pas mal du tout ? C’est l’inverse de « Définitivement bon à rien » ? Il fait toutes sortes de critiques, comment je dois les prendre ? Ce sont des conseils ? Une dépréciation ? Il trouve le travail grossier, ça veut dire qu’on a échoué ? Alors pourquoi il dit que c’est pas mal du tout dans ce cas ?! Aaaaaaaah ! Au secours, je ne sais pas quoi en penser !

Il donne un dernier commentaire sur les bouteilles après les avoir analysées brièvement, puis s’en va. Je les observe à mon tour, puis regarde le professeur s’éloigner, attristée.

« -Mais… Ils font de jolis pendentifs pourtant… »

Il a dit que nos bouteilles ne constituaient pas vraiment un accessoire de mode… Pourtant, avec une petite capeline en paille, une veste et une robe d’été, ça rendrait bien, non ?… Oh… J’ai envie d’essayer cette tenue, en rentrant… Je sais qu’on est en plein hiver, mais…

Je suis tirée de mes pensées par les remerciements de Yuna. Je me tends aussitôt, et agite vivement mes mains devant moi.

« -N-non ! Ne me remercie pas ! Nous n’avons même pas encore reçu la note ! E-et puis… ! » je m’arrête, et me penche en avant « C’est à moi de te remercier ! Sans ton aide, je... » je me redresse, et appose un doigt contre ma bouche « Je ne sais pas si j’aurai réussi à ramasser du sable. Avec tous ces Bacabouh… » puis je serre les poings, plus convaincue « Sans parler du fait que tes Pokémon ont assuré la cuisson ! Leurs flammes, elles ont fait… Vlaaaaa ! C’était très impressionnant ! »

Elle ne semble pas tenir rigueur de ma vaine tentative d’imiter un déluge de flammes. A la place, elle m’explique avoir un certain rituel avec mon grand frère, une fois un boulot terminé… A savoir, aller manger un morceau. Je ne peux pas m’empêcher de sourire lorsqu’elle m’explique cela : voila quelque chose qui lui ressemble bien !

« -Hihi… C’est chouette comme idée. » je me tourne vers mon starter « Tu en penses quoi, Majesté ? »

Le Vipélierre acquiesce avec une forte solennité, et conviction. C’est donc approuvé ! Je prends mon Pokémon dans les bras, et suis Yuna en direction de l’extérieur. Néanmoins, quelque chose m’interpelle…

« -Hum… Rassure-moi, tu comptes y aller en bus… ? »

HRP :
Terminé ! Merci !




« Je suis bien trop paniquée pour pouvoir utiliser des mots normaux, d’accord ?! »
Compte PNJ
Icon : [Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12951
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! CeOUB4f
-
-
0
0
12951
pokemon
[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! CeOUB4f
-
-
0
0
12951
Compte PNJ
est un PNJs
Modération Lissa & Yuna


Appréciation Quel chouette duo pour ce cours de spécialité ! Même si sur le papier les deux filles n'ont pas l'air d'avoir beaucoup en commun, ensemble elle forme une jolie équipe. La remarque sur la mission d'escrote m'a d'ailleurs bien fait rire et n'est pas tout à fait fausse, Lissa se cachant derrière Yuna pour le combat. Et finalement, la dernière des Labelvi gagne légèrement en assurance malgré ses discours pour notre plus grand plaisir.

Sinon le sujet du cours est très bien traité et les différentes étapes aussi. Le rappel de la mission Ilea/Ginji m'a bien fait rire et la gestion de cet obstacle tout en diplomatie était une très bonne chose. Pareil le choix des accessoires est bien pensé et les explications scientifiques et techniques très bien menées. La relation entre Majestée et Lissa est folle et le geste de son starter à la toute fin est adorable. Les tâches sont bien réparties et l'intervention tout en flamme de Yuna pour faire fondre le verre a permis d'illustrer une part de son talent. Je n'ai rien d'autres à ajouter, c'était un très bon cours ! Note : 15/20

Gain Vous gagnez 30 xps !



[Cours 12 - Coordinateur] Qu'est-ce qu'on obtient quand on fait chauffer du sable? Mais non pas une pâte sablée ! 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum