Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-57%
Le deal à ne pas rater :
Pyrex Classic Broc – Mesureur en verre avec couvercle 1L
8.49 € 19.55 €
Voir le deal

Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Black and White gang

Paul Nyllis

Fin février, convoqué dans le bureau du général, tu attends nerveusement qu’on te fasse entrer. Tu ne sais pas pourquoi, mais tu as peur de cette pièce depuis les problèmes du nouvel an, pourtant le général Hibiki est une personne que tu respectes énormément et apprécies également. Si tu pouvais t’éviter un autre blâme. À côté de toi, Tyr et Thor attendent, ils ont voulu t’accompagner car ton Gallame s’occupe d’entraîner ton Coatox en vue d’un combat futur qui va l’opposer à Kaeko et il ne veut surtout pas perdre, bien que ce soit un combat amical. Ils doivent être à l'extérieur, en bordure de forêt à éclater des roches diverses et variées, depuis que Delta connaît cette capacité il prend un malin plaisir à purifier les roches qui débordent

La porte s’ouvre, tu entres, invité par la figure du général, son regard sévère, mais humainement irréprochable et paternel. En quelques lignes, tu comprends qu’il s’agit d’une demande stage personnellement adressé par la directrice adjointe pour un des meilleurs éléments de l’académie… La lettre vient de la P.C, tu hausses un sourcil, la seule personne… Général Jackie ? Tu jettes un regard surpris au général qui t’invites en silence à lire. En quelques lignes, tu comprends qu’il s’agit d’une demande stage personnellement adressé par la directrice adjointe pour un des meilleurs éléments de l’académie… Paul Nyllis ?! Tu tiques, tu connais ce jeune homme, de vue, mais c’est une belle surprise.

-Bien, comme vous le voyez, Caporal Aéris, on quémande votre supervision dans le stage d’un « élève », vu son âge c’est un a adulte. Il dispose de capacités au combat remarquables, il sera présent pour une semaine entière et je vous délègue l’autorisation de l’emmener avec vous où bon vous semble, même en mission.

-Mon général je

-Considérez cela comme l’ultime étape de votre rachat pour le nouvel an. Tu déglutis difficilement, en silence, encore cette histoire. Le stage est programmé pour la dernière semaine de mars à compter du lundi vingt-trois. Disposez Caporal.

Tu te lèves, après un salut respectable, avec le dossier et la lettre pour rentrer dans ta piaule, qu’il va falloir réorganiser quelques jours avant, tu as trois semaines pour préparer son arrivée.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Nous y voilà, cinq heures, le réveil sonne, t’as la gueule embrumée après tes trois heures de sommeil. Jour décisif, tu as convié le début du stage à six heures pour l’entraînement matinal, il était convenu que Paul arrive en ayant déjà mangé un morceau, puisqu’il faut lui montrer l’entièreté d’une semaine dans l’armée, il faut qu’il en bave comme tout le monde, tu risques de souvent croiser sa Arcanin, ce qui te fait un peu tiquer. Mais aujourd’hui tu as de quoi gérer cette peur des flammes. Hel, la petite Gruikui noirâtre à rejoint l’équipe et Tyr à évolué en Sarmurai. Ton effectif militaire est presque complet, il ne manque plus qu’à acquérir un dernier membre et tu as une idée très précise, mais tu dois gérer l’intégration de la petite dernière.

Après une rapide douche, avoir soigné tes brûlures au torse, souvenirs encore frais de ta visite au zoo et l’évolution de Tyr à cause de Hel qui a éternué ses flammes sur toi… Depuis la pauvre à peur des épices et n’ose pas s’en approcher de peur de foutre le feu à la piaule. Avec une éducation encadrée par Ringabel, tu sais qu’il n’y a rien à craindre. Six heures moins cinq, devant l’entrée, en uniforme, tu attends l’arrivée de Paul. Ton équipe militaire au complet attend, Thor et Hel jouent un peu ensembles, l’une crache des flammes aussi loin que possible et l’autre les étouffe avec un jet de sable, un exercice simple pour contrôler au mieux ses flammes. Ringabel détecte en elle un excellent potentiel, mais toute la formation est à faire. Enfin, la chevelure noire se dégage à proximité de la grille, tu vas donc intervenir auprès de gardien en lançant à Paul.

-Présente ta convocation, une pièce d’identité et ça sera bon. Quelques instants après, tu serres la main au jeune homme et lui tend un badge. Tu dois y tenir plus que tout au monde, si tu le perds, tu seras exclu de la base, car c’est ton passe-droit. Comment vous allez, Ivy et toi depuis début février ?

-Yo Paul la forme ? T’es prêt pour ta meilleure semaine de l’année !

Un soupire passe tes lèvres alors que tu présentes ton Gallame chromatique leader de ton équipe militaire. Tu commences à marcher vers les dortoirs, passant quelques gars qui partent déjeuner un peu tardivement, il y a aussi ceux qui finissent leur garde et sortent les traits tirés. Tu es encadré par ton grand Sarmurai qui porte ton Racaillou électrique et la Gruikui sur ses épaules, profitant des deux mètres de l’insecte.

-Pour faire simple, tu vas vivre exactement le même quotidien comprenant l’entraînement, tu vas en chier sincèrement. Tu t’es préparé un peu à courir avec du poids sur les épaules les semaines précédentes ? Sinon ça va être l’enfer. Il y aura une formation martiale avancée et l’enseignement des situations dangereuses en équipe. On ira plusieurs fois en patrouille et si je suis affecté à une urgence, tu es autorisé à venir. Jackie à bien fait comprendre au général Hibiki que tu savais gérer un vaste ensemble de situations de crise. Tu te tournes vers lui, le regard un peu moins avenant. Ce sera Caporal, systématiquement pendant les entraînements, les visites, les patrouilles, bref le temps de travail, tout manquement engendrera pompes et courses supplémentaires. Tu reprends un ton plus amical. Mais en dehors, appel moi comme tu veux, si on croise des gradés, dis seulement bonjour, ton badge indique que tu es en stage, on ne t'en voudra pas.

En arrivant dans ta piaule, une Rozbouton sauvage se jette à ton visage la bouche pleine de sucre. Tu peines à retirer Aconitine de ton visage pour la garder dans tes bras, rouspétant brièvement alors que tu vas lui nettoyer le visage en la présentant ainsi que Curare, le Toxizap assis sur ton lit.

-Tu dormiras dans ma chambre, j’ai fait installer un lit suspendu, tu dormiras en haut. Tu y trouveras ton uniforme, ton sac, tes chaussures et le matériel d’entretien.

Tu serres deux verres de jus d’orange, indiquant au brun qu’il y en a un pour lui.

-Prends pas tout ce qu’il dit au sérieux, ça va vite le saouler de te faire courir si tu ne l'appelles pas Caporal, surtout si vous êtes que deux sans personne autour. Là on va courir, pompes, tractions, un petit parcours du combattant, des échelles, des cordes, des sauts, bref, la base, ça, tout ce matin, repas après. Tu verras, on y bouffe bien, sûrement irons-nous faire un tour pour voir le général Hibiki ! Et cette après midi, entraînement martial ! On va bien s’éclater ! Sur un petit fond de musique motivante, sauf, si on va au stand de tir aussi !

-Ringabel,commence pas ou j’vais te faire des pompes sous la flotte de la piscine.

-Gngngn Tu VaS fAiRe DeS pOmPeS sOuS l’EaU

Le pokémon psy se reçoit littéralement une poêle en pleine gueule en un geste.

-Rends toi utile et range la vaisselle. Tu avises Paul. Si tu as des questions, n’hésite pas.


© BBDragon


HRP :
Utilisation d'Eclat Roc, première utilisation 19/03/2020


Dernière édition par Josh Aéris le Dim 3 Mai - 15:36, édité 5 fois


Le militaire s'exprime en D46100


[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_454_EB[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_545_EB [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_042_LGPE [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_406_EB[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_848_EB
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Gallade_sprite_2 [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_768_EB [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_074_Alola_LGPE [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Hel
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_302_EB
Potiron
https://pokemoncommunity.forumactif.org
https://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2822
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2822
pokemon
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2822
Potiron
est un Annonceur
Modération

CT Eclate-Roc
Gain Rien !

Paul Nyllis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Après ma demande en février, je n’avais reçu aucune nouvelle de la Générale Jackie. Je commençais à croire que ma requête n’avait pas abouti ou était tombée dans l’oubli. Cela ne m’enchantais guère, mon unique autre option était d’accepter l’offre de Miriam et de travailler au zoo. Fort heureusement, alors que tout espoir me quittait, un message d’une Générale parvint à mon iPok. Ce n’était pas Jackie ni une offre d’emploi, juste un stage mais c’était un bon début. De toute façon, il fallait bien commencer quelque part.

Trois semaines plus tard, je me présentais à l’entrée de la base militaire d’Adala, accompagné d’un sac à dos contenant des fringues pour une semaine, de mes pokéball et d’Aligatueur. Je n’avais rien pris de superflu. Mes affaires à l’académie se résumaient de toute façon au strict minimum utile, je n’avais donc eu aucun mal à remplir ce sac. J’avais par contre dû faire un choix dans mes Pokémon. Jackie m’ayant prévenu que j’accomplirai mon stage aux côtés de Josh Aéris, un ancien élève, j’avais pris soin d’emmener Ivy. Pour les autres, je les avais sélectionnés pour leurs compétences plutôt que par affinité.

Dès mes premiers mètres dans la base, je fus arrêté par un poste de gardien. J’appréhendais légèrement ce stage, je ne voulais pas faire d’écart, alors je stressais et étais un peu confus dans mes explications. Josh arriva et m’indiqua simplement ce que je devais présenter au gardien. La grille s’ouvrit ensuite et je saluai Josh avant de prendre le badge qu’il me confiait et que j’accrochai de suite à mon t-shirt.

- Je suis content de te voir Josh. Ivy est là, tu n’as qu’à lui demander toi-même ?

J’allais pour sortir la Mysdibule de sa pokéball lorsque la voix psychique d’un nouvel arrivant me fit sursauter. Ce n’était pas mon premier contact psychique, mais je ne m’attendais pas à autant de familiarité de la part de ce Gallame, que je n’avais pas aperçu venir.

- S-salut, ça va. Prononçais-je timidement.

Josh sembla ignorer la venue du Pokémon et se mit en route. Je ne savais pas où il nous conduisait, mais lui emboîtait le pas jusqu’à un lot de bâtiments à l’architecture similaire. A la vue des cernes exhibées par certains militaires qui en sortaient, je supposais qu’il devait s’agir des dortoirs.

- Je suis l’entraînement des Pyroli depuis plusieurs années. Je n’ai pas peur de passer à la vitesse supérieure.

J’étais peut-être intimidé par la rigidité de l’armée, mais je n’oubliais pas mon objectif. J’allais morfler, j’en avais conscience. C’était une étape nécessaire à ma progression et je l’acceptais pleinement. Josh prenait très au sérieux de m’informer de mes conditions de vie, ainsi que du respect que je lui devais à partir de maintenant durant les heures de formation. Je lui souriais.

- C’est naturel, Caporal. Je ferais de mon mieux pour ne pas vous ralentir.

- Rwali. Souligna sur la même longueur d’onde mon starter.

Nous débarquâmes ensuite dans la chambre de Josh, où plusieurs de ses Pokémon l’attendaient avec impatience. Mon lit avait été monté au-dessus du sien. Typiquement militaire, tout était minimaliste et fonctionnel. Je n’aurais pas non plus dû m’encombrer d’affaires, puisqu’une tenue et tout le nécessaire pour mon séjour m’attendait sur mon sommier. J’attrapai l’uniforme et me changeai en vitesse, tandis que Josh servait des verres de jus d’orange.

- Désolé, je préfère ne pas en prendre, ça me rend malade.

Je terminai en enfilant le t-shirt et y épinglai le badge. Pendant ce temps, le Gallame affichait son dresseur en discutant ses directives et en exhibant le programme de la journée. J’avais bien envie de rire, mais je n’étais pas sûr d’en avoir le droit. Finalement, je ne pouvais résister à pouffer en l’écoutant se moquer de Josh avant de se prendre une poêle dans la tronche. Josh revint alors à moi et je m’efforçais de reprendre mon sérieux.

- Justement, j’ai plusieurs questions. Existe-t-il des entraînements spécifiques avec les Pokémon ? De ce que disait Ringabel, ils suivent les mêmes que nous, mais compte-tenu de leurs spécificités respectives des entraînements adaptés seraient le bienvenue. D’ailleurs, quel rôle ont-ils dans l’armée ? Cela fait longtemps que nous vivons en paix avec les Pokémon, mais au temps de la grande guerre, les Pokémon étaient utilisés comme des armes. Aujourd’hui, les gouvernements communiquent peu au sujet de leur emploi dans les armées, t’en sais plus ? Et Ringabel, c’est le clown du régiment ? On commence quand ?


Moodboard :
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Black and White gang

Paul Nyllis

Le Gallame est tout heureux d’avoir fait sursauter le jeune homme, objectif réussit, la surprise. Le problème, c’est qu’il ne s’agit pas de son seul objectif de la semaine, bien au contraire, il en a encore bien d’autres à réaliser. Le stagiaire va en baver un peu, par principe, mais comme disait un homme d’exception « Toujours dans la taquinerie, jamais dans la moquerie. ». Te concernant, à la mention de l’entraînement Pyroli, tu hausses un sourcil.

-Il est bien adapté à des ados, mais les adultes entraînés doivent un peu s’y ennuyer. L’armée est un nid à défis, tu sauras y trouver ton compte.

Une fois dans la chambre, après quelques indications et réponses sur le jus d’orange, tu finis par le pousser un peu vers Ringabel le temps que le jeune brun te réponde. En réalité, vous n’avez qu’un an d’écart et encore, ton anniversaire dans à peine un peu plus d’un mois, peut-être deux ans quasiment et pourtant tu es le tuteur du fleuron des top-dresseurs de l’académie. Un bref sourire passe tes lèvres.

Ringabel, ayant chopé la poêle, range, pendant que tu écoutes les questions de ton invité. Elles sont intéressantes et méritent d’être posées, après tout, vous n’êtes plus en guerre, mais il apparaît difficile de ne pas maintenir un corps d’armée. Tu le zieutes, en réfléchissant, l’uniforme lui va bien, il est aussi tendu que toi lors de tes premières classes, un autre bref sourire, nostalgique cette fois, passe tes lèvres.

-Effectivement, les pokémons disposent d’entraînements spécifiques, mais concernant le renforcement physique, puisque c’est le B-A-BA, tout le monde s’y soumet. Ceux qui ne peuvent courir volent ou nagent, les parcours sont aménagés exprès, dans le 31e régiment de ravitaillement de l’armée de l’air, quelqu’un dispose d’un Wailord… C’est assez dur à entraîner. On fait face à quelques exceptions.

Tu marques une pause, buvant lentement ton jus d’orange, quelques minutes avant de se jeter dans l’effort matinal.

-Ils ont un rôle de soutien, théoriquement, je ne peux pas rentrer à part entière dans le détail, cause secrète défense. Mais je peux assurer qu’ils combattent au même titre que les humains. Tu as un sourire ironique. À vrai dire, on ne peut pas qualifier le monde comme étant en paix, disons que certains groupent nous mènent la vie dure, Lansat en est le parfit exemple.

Le souvenir de cette île qui a bercé ton adolescence est douloureux, tu ne peux qu'effleurer les douces après midis innocents où rien ne comptait plus qu’un devoir d’histoire. Aujourd’hui… Les responsabilités ont bien changé.. Hein Delta, tu avises du regard le Coatox qui comprend tout ce qui défile dans ses yeux.

-Aujourd’hui nous disposons nous-même de nos armes, les pokémons se neutralisent entre eux, les humains de même. Généralement, le groupe perdant ses pokémons à perdu puisqu’on évite les balles létales, préférant des tranquillisants. Tu te redresses, prenant ton sac à dos pour l’enfiler, un paquetage de onze kilos. Pour ta gouverne, chaque militaire nomme un chef d’équipe parmi ses pokémons et dispose du même grade que lui. Je te présente officiellement le Caporal Ringabel, auquel tu dois le même respect qu’à moi.

Un bref sourire passe sur tes lèvres amusées alors que celui du Gallame est plutôt espiègle, peut-être même un peu sadique. Il cache bien son jeu le salaud, faut l’admettre.

-Alors Stagiaire, vous allez m’faire le plaisir d’enchaîner deux tours de terrains en revenant du footing avec paquetage.

Tu ris légèrement, son expression faciale, tout est volontairement exagéré, ce qui amuse les autres pokémons présents.

-Même si en vrai, c’est également le clown du Régiment. Tu passes la porte, mais sûrement un des éléments les plus fiables de la base. Allé, on y va, dans la cours principale, les pokémons récupérerons leurs paquetages. On part pour un 8kil TAP, Paul n'oublie pas ton treillis. Pas de chance pour toi, tu vas faire tes rangers lors de la première course, j’espère que tu as de bons pieds.

Tu fermes la porte derrière toi. La course du lundi, sûrement une des pires de la semaine, pour rappeler à chacun que la candeur dans cette caserne est morte et que chaque semaine s’ouvre sur une nouvelle épreuve du diable. Ton équipe militaire est réquisitionnée et équipée. Sur la place principale, toute la 24e est présente, on compte quelques officiers, mais la lieutenant-colonel et ses trois trois commandants qui sont l’autorité suprême.

-Ces quatre-là, ce sont ceux que vous devez impérativement saluer par leur grade Stagiaire. « Mon commandant » pour les trois, et la femme, elle est lieutenant colonel et ça sera « lieutenant-colonnel ». Elle est la femme la mieux gradée de toute la base. Elle n’a que 28 ans. Elle s’est illustrée lors de notre déploiement à Unys l’an dernier.

Après un rapide topo sur l’itinéraire, tes pokémons vont chercher leurs paquetage en fonction de leur taille et poids, mais Ringabel confis un paquetage du même poids que le sien à Aligatueur.

-Théoriquement, en sortant de la Pokémon Community et si vous vous engagez dans l’armée, vous entrerez directement « Capitaine », c’est le grade inférieur aux trois commandants.

Le groupe se met alors en route pour huit kilomètres. Le poids n’est pas aisé à porter et la route est accidentée, vous faisant partir dans vers la montagne Skiddo aujourd’hui avec ses zones à pente modérée, tu prends soin de rester aux côtés de Paul, une présence est toujours agréable et l’une des valeurs fondamentales de l’armée réside en la solidarité du groupe. Dans le meilleur, comme dans le pire. Tes pokémons se portent globalement bien, depuis son évolution, Tyr n’éprouve aucune difficulté, si bien qu’il faut alourdir toujours plus son sac, allant bientôt à des charges qu’on donne à des Tyranocifs. Pour les pokémons hors gabarits, ce sont des pokémons psys qui se chargent d’utiliser leur force psychique pour alourdir volontairement le pokémon avec leur pression mentale. Il faut réussir l’exercice en moins d’une heure, c’est un impératif pour entrer dans l’armée, mais les commandants poussent pour moins de cinquante minutes.

C’est dur, même pour toi, tu n’oses imaginer pour Paul et ses ranger neuves. L’excice comporte une section à plat où il faut faire 1500 mètres en neuf minutes. Sur cette section tu pousses Paul, le motive, regards, gestes, encouragements brefs, tu as aussi le souffle court, tu te noies aussi dans ta sueur, tu grimaces parfois, mais tu continues de tracer. On s’en fou que les autres soient bien cinquante mètres devants. Toute ton équipe est restée pour souvenir le jeune stagiaire et ses pokémons, pas question de le lâcher, sinon ils feraient également de mauvais tuteurs.

Le bout de la course arrive comme une délivrance, tu jettes à Paul une gourde et une corde à sauter.

-Vous allez me prendre pour un fou Stagiaire, mais ça vous évitera bien des souffrances pour la suite, car on n'a pas fini. On enchaîne sur un parcours santé en treillis et rangers.

Les premiers du régiment passent déjà, une quinzaines de barres à passer à la seule force des bras, ramper cinq mètres au sol dans le sable, un dix mètres de cordes et descente, grimper une planche en bois de trois mètres, descente en roulade, sprinte de cinquante mètres, cinq tractions, ramper à nouveau et courir jusqu’à la ligne d’arriver. Chacun passera deux fois. Un parcours pour les pokémons plus petit existe, ceux qui ne peuvent s’agripper au premier obstacle, car doivent ramper toute la durée en plus. Pour les très grands pokémons, un parcours adapté est également présent.

-Allé, après ça, on va faire un petit footing de récupération et on s’étirera brièvement.

Tu passes bien entendu avant Paul et Ringabel avant Aligatueur. Vous effectuez le parcours en simultané, à force de travailler ensemble vous êtes parfaitement sur vos mouvements et obstacles que vous passez en même temps. Les cordes sont toujours désagréables pour toi car la synchro « bras-jambes » et peu naturelle en montée. Mais le reste est simple bien qu’épuisant compte tenu du 8 kil TAP juste avant. À la fin, bien fatigué, tu avises Paul avec un sourire.

-Bravo Stagiaire. Suivez-moi, on va courir un peu plus loin.

À l’écart des autres, dans les bois calmes où perce doucement la lumière du soleil qui progresse vers son zénith, il est environ onze heures déjà. Tu peux lâcher le poid de la hiérarchie, tu as toujours du mal avec les gens que tu connais de l'extérieur.

-On sera mieux ici. Tu t’en sors bien, après ça, tu vas aimer la douche haha, je te filerai aussi des conseils pour les pieds, sinon tu vas en perdre l’usage!

-J’avoue, Aligatueur et toi êtes un bon duo, on a besoin de gars comme vous en vrai.

Ringabel ne rechigne jamais à un compliment, bien que souvent caché derrière une certaine ironie, mais cette fois-ci, il n’y a rien à redire, en Tarsal il en avait sauvagement chié, et même en Kirlia entraîné, il peinait à suivre.

-Pourquoi un stage ici ? Tu projettes de t’engager ?

Une heure de footing pour récupérer, c’est ce qu’il faut. La suite du programme est bien plus cool. Douche, repas et initiation au tir. Pour les pokémons, Gallame se chargera avec Tyr d’un enseignement martial.


© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_454_EB[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_545_EB [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_042_LGPE [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_406_EB[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_848_EB
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Gallade_sprite_2 [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_768_EB [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_074_Alola_LGPE [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Hel
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_302_EB
Paul Nyllis
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Icon : [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] NLyjW
Taille de l'équipe : 32/33
Région d'origine : Rosalia, Johto
Âge : 19
Niveau : 64
Jetons : 5563
Points d'Expériences : 2088
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
pokemon
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] NLyjW
32/33
Rosalia, Johto
19
64
5563
2088
Paul Nyllis
est un Topdresseur Stratège
Je n’étais pas sûr que la Général Jackie apprécierait que Josh dénigre son entraînement matinal. Avec Diana, il s’était ramolli mais la Générale veillait désormais à ce qu’il soit parfaitement exécuté. J’avais du mal à croire que l’échauffement militaire soit pire et je n’allais pas tarder à le vérifier. Nous passions d’abord par la chambre de Josh déposer mes affaires et me relooker aux couleurs de l’armée. Ce genre de tenue n’était pas désagréable à porter, mais ça ne me correspondait pas du tout. Trop rigide et impersonnel à mon goût sauf qu’à l’armée, c’est le même régime pour tout le monde. M’accoutumant à mon nouvel accoutrement, je profitais qu’on ne soit pas encore sortis pour poser quelques questions de curiosité sur l’armée à Josh.

J’étais étonné d’apprendre que les Pokémon subissaient le même entraînement que leurs dresseurs, à quelques rares exceptions. J’aurais pensé que les scientifiques de l’armée auraient mis en place différents exercices afin de développer au mieux les capacités de leurs Pokémon. Pour le reste, rien de surprenant. Humains contre humains, Pokémon contre Pokémon. Une certaine entente semble exister sur l’utilisation à en faire du côté des forces armées, respectant l’éthique. Cependant, ce n’était pas l’usage qu’on en avait vu du côté des terroristes comme la Team Rouage. Je n’étais pas totalement d’accord avec lui. Certes des groupuscules subsistaient, mais nous n’étions pas en temps de guerre pour autant. Peut-être un entre-deux ? Cela faisait réfléchir à la possibilité d’une guerre future si de tels groupuscules finissaient par prendre le dessus sur un État. Lansat n’était qu’une île isolée, ça n’aurait pas été aussi simple de la renverser si une autorité avait réellement été en place… Ce qui m’amenait à me reposer la question de la création d’une Ligue à Mythis.

- Euh… Oui, caporal Ringabel ! Répliquais-je en me mettant au garde-à-vous.

Il m’avait surpris cet idiot. Je n’avais pas tout entendu et maintenant j’avais aussi l’air nouille… La création d’une Ligue n’était pas un sujet de réflexion pour l’heure, je ferais mieux de me préoccuper de ce qui se passait actuellement. J’emboîtai le pas à Josh et me mettais au niveau de Ringabel pour lui susurrer quelques mots.

- Ne crois pas que tu m’as eu, j’étais simplement distrait… Caporal.

Le vrai caporal de la bande m’expliquait la suite du programme : un 8kil TAP. La première moitié du nom était facilement compréhensible, la seconde était plus énigmatique. Je ne voyais pas pourquoi Josh m’avertissait aussi au sujet des bottes. Elles m’allaient plutôt bien, je me sentais à l’aise dedans.

- Ça veut dire quoi le TAP ?

L’étape suivante était de rejoindre le reste du régiment. Un paquet de soldats étaient rangés de manière ordonnée devant des officiers que mon supérieur ne tarda pas à me détailler. La lieutenant-colonel était la plus impressionnante du lot. Elle était jeune mais son visage était à l’image de son grade.

En silence, j’écoutais les instructions de notre petite randonnait. Ça ne s’annonçait pas comme une balade de santé. Plus j’en apprenais sur ce régiment, plus je pensais que sa dirigeante était une sadique. Ali se retrouva affublé d’un paquetage identique à celui de Ringabel qu’il portait sans difficulté. Pour lui, la problématique viendrait du parcours. Les Aligatueur n’étaient pas très endurants. Même si le mien avait été entraîné pour pallier à cela, il ne tiendrait pas un effort soutenu qui serait déjà compliqué pour moi.

- « Capitaine », c’est un bon grade. Capitaine Paul, ça sonne bien. C’est fou qu’en sortant de la même académie on ne t’ait pas attribué ce rang.

La course nous fit rapidement oublier toute notion de grade ou de conversation. Au début, je n’avais eu aucun mal à tenir la cadence militaire, puis une douleur lancinante s’était introduite dans mes pieds. En combinant cela à la difficulté grandissante de l’exercice, je m’écroulais au sol. Ali, Josh et Ringabel s’arrêtèrent pour me soutenir, mais les autres soldats poursuivirent au rythme de la lieutenant-colonel. Je ne me laissais pas abattre pour autant. J’essuyais la poussière sur mon visage et me relevais pour reprendre. Tant pis si mes pieds finissaient en sang, j’allais faire ces huit kilomètres.

Ne pas être seul rendait l’exercice plus supportable. Josh avait l’air de souffrir autant que moi, alors que lui était habitué à cette course hebdomadaire. Comme quoi… Ça restait un calvaire qu’importe l’expérience acquise. Au terme de la course, nous étions en sueur, j’étouffais dans mon treillis et le caporal refusait de s’arrêter en si bon chemin.

- Je sais qu’il ne faut pas s’arrêter trop brusquement après un effort, mais vous êtes sûr pour la corde à sauter, caporal ?

Et ce n’était pas fini. Nous enchaînions ensuite sur un parcours du combattant. Le genre de parcours qu’on voyait dans les films. La succession des épreuves était intelligemment pensée, ça m’inspirait pour revoir ma salle d’entraînement dans la Noctacave. Cette matinée ne possédait cependant pas de fin. Dès qu’un exercice était terminé, Josh enchaînait sur un autre. J’étais ravi de finalement pouvoir me poser, à bout de souffle. Je me laissais glisser le long d’un arbre. J’étais à la limite de me mettre torse nu pour laisser respirer mon corps. Au moins, je pouvais admirer les dégâts sur mes pieds en retirant les rangers. A première vue, mes chaussettes étaient propres, mes pieds endoloris. Puis je remarquais ces taches rouges à l’arrière de mes pieds, où la chaussure produisait le plus de frictions.

- Merci les gars. Je saigne un peu mais rien de grave.

Ali s’arrosa avec son Pistolet à O et s’allongea sur le sol pour profiter de ces quelques minutes de repos. Je repensais à ce que Josh m’avait dit à propos de l’entraînement matinal de Jackie. Il avait raison le bougre, c’était nettement pas au même niveau. Si la Générale faisait de tels entraînements à l’académie, les élèves seraient morts et enterrés avant même d’avoir posé le pied dans leur salle de classe. Ça mâcherait le travail aux professeurs.

- Je ne veux pas vraiment m’engager. J’ai besoin d’un job à mi-temps dans l’avenir et comme j’entretiens de bonnes relations avec Jackie, je me disais qu’elle pourrait peut-être m’arranger le coup.

Les raisons allaient plus loin qu’un simple emploi pour se faire une poignée de jetons par mois. Pour ça, j’étais même plutôt doué à l’académie et mes services me rapportaient un pécule suffisant pour un étudiant. Seulement prochainement cet argent ne le serait plus. Ce n’était pas vraiment un secret, plusieurs personnes étaient au courant au sein de l’académie et entre Ana et Miguel, c’était possible que ça se soit répandu plus que nécessaire.

- Je vais être père… Ce n’était pas voulu, mais c’est arrivé. Il faut que je prenne mes responsabilités et bosse pour aider sa mère.

Je les regardais en souriant.

- Faut voir le bon côté des choses, j’aurais bientôt un petit à initier à la stratégie Pokémon.


Moodboard :
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] 1543863697-signa-par-max
Merchiii Max pour cette superbe signature !
Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1333
Points d'Expériences : 1196
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
pokemon
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] S-l300
8
Kanto
21
40
1333
1196
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Black and White gang

Paul Nyllis

Il endure bien les exercices et souffre en silence, c’est ce qu’on attend des jeunes qui entrent dans dans l’armée. Tu n’en attendais pas moins de lui pour être sincère. Avant que la course s’élance tu lui avais brièvement expliqué le principe du 8kil TAP, une épreuve que vous faites au maximum tous les dix jours. Il s’agit d’une activité éreintante pour tout le monde, même les plus expérimentés. Concernant la remarque de rang tu ne peux que hausser les épaules, c’est logique, tu as quitté ton parcours en plein milieux, sans aller au bout, tu avais à peine quelques bases, de bonne recommandations, rien de plus en soit. Tu te contentes alors de répondre :

-J’ai déserté les bancs de l’école bien plus vite que toi, c’est pour ça héhé.

Tu n’as aucun mal à épauler Paul, l’aider à se relever, Ringabel aide Ali à poursuivre, mais au bout du calvaire, en guise de réponse, tu tends une corde à sauter pour Paul. C’est à prendre comme un « oui », un moyen de récupérer progressivement pour le cardio. Le reste de la matinée est parsemé de quelques moments de repos avec le parcours du combattant, il faut se dire qu’il s’agit de la première matinée, une longue semaine arrive, heureusement, tous les jours ne sont pas aussi virulents pour le corps, il faut savoir reposer le corps, cela fait partie intégrante de l’entraînement, tout comme l’alimentation. Quand tu observes l’état de ses pieds, tu as un petit rire, ça te rappelle tes premières classes et les premières semaines de chaque nouvelle paire de rangers.

-Tu t’en sors plutôt bien, car

-Josh, il pissait le sang, il s’est arraché un orteil, des cloques, peaux brûlées sur ses premiers entraînements de recrue !

-Ouais, comme l’a si bien dit Ringabel, tu lui glisses un regard noir, j’en ai pas mal bavé sur ma première paire.

Le sujet s’annonce un peu plus épineux, toi qui était simplement curieux de savoir s’il intégrerait prochainement l’armée, se cache des raisons plus… personnelles. Un emploie à mi-temps ici est une source sûr, il sera sûrement sentinelle, envoyé en ville patrouiller, les îles alentours, ces types libèrent de la présence à la police et à l’armée pour le travail du quotidien : rassurer les gens. Puis vient la réelle révélation, le type en face de toi va être père, c’est un… choc, soyons sincère. Tu sais pas trop quoi répondre, alors tu restes comme un con à bugger.

-Bah mec, c’est grave lourd, arrange toi pour qu’il ressemble jamais à Josh, la terre n’y survivrait pas !

-T’es vraiment un connard Ringabel ! Tu soupires.

-A votre service !

-Mais disons que c’est très matûre à toi de prendre tes responsabilités. Je te demanderai pas le détail… mais j’espère que la situation n’est pas encore plus compliquée que ça.

A… Si tu savais Josh, en temps que magnifique Lion ascendant balance omniscient je sais tout, je sais exactement à quel point c’est le bordel, mais ça, jamais tu ne seras au courant ! Mais il faut avancer dans la journée, donc tu te relève en tendant une main au jeune homme.

-C’est l’heure du repas. Cette après-midi… Je pense qu’on ira au stand de tir, histoire que ton corps « récupère ». Mais d’abord : douche.

Tu l’emmènes aux douches de ton régiment, douches communes avec quelques vitres flouttées, c’est souvent le lieu où les gars partagent leurs conseils pour récupérer, puis y a deux grandes écoles : douche chaude VS douche froide. Une pièce, deux ambiances entre la droite et la gauche. Les mecs ne sont pas très pudiques, tu gardes une serviette autour du bassin, dévoilant un corps bien marqué par tes brûlures, quelques cicatrices de coupures.

-Fait bien gaffe au côté que tu choisis, tu pourrais être surpris.

Instinctivement, tu vas sous l’eau chaude, car c’est ce qui te fait le plus de bien à ce moment, détendre le corps. Tu songes réellement à prendre quatre douches froides par semaine pour favoriser la récupération. C’est un des rares moment de tranquillité absolue, les mecs se charrient, discutent à coeur ouverts, problèmes de coeurs, de couple, famille, anecdotes, c’est bonne ambiance.

Après avoir enfilé l’uniforme (propre) tu entraînes Paul vers le réfectoire, il faut faire brièvement la queue, durant laquelle tu engages quelques banalités.

-Tu as des allergies ou des intolérances ?

De ton côté ça sera des pâtes au pesto, blanc de poulet des aubergines à l’huile d’olive, du fromage blanc nature et des œufs mimosas (que tu manges à la fin). Vous vous trouvez deux places où vous installez, un pokémon est autorisé avec chaque personne, les autres pokémons ont leur propre réfectoire où manger.

-Tu verras, la bouffe est bonne ! Les cuistos sont des passionnés et des gros « yes-lifes » même s’il y a quelques civils sur base, très clairement

Puis passe un homme d’exception le général Hibiki, grand, imposant, cet homme dans la cinquantaine, toujours avec son plateau, il vient manger avec ses hommes chaque jour, robuste, les cheveux blancs, sa barbe, un gars qui a su montrer qu’il fallait redoubler d’efforts. En t’apercevant, ce dernier vient donc prendre place en bout de table, arrachant une chaise pour poser. Son Lancargot derrière lui est bien plus grand que ceux de son espèce, il reste en retrait, grignotant déjà son repas.

-Caporal, Stagiaire, je me permets de venir partager mon repas avec vous.

-Mon général, c’est trop d’honneur !

-Voyons, je ne peux rien refuser à Jackie. Alors jeune homme, il semblerait que vous ayez subi le baptême du feu ce matin, quel est votre ressenti ?

Une petite discussion s’en suit durant laquelle le général n’hésite pas à prodiguer ses conseils à Paul, comment bien récupérer et s’épanche un peu sur quelques faits de guerre, des missions de sauvetage périlleux. À la fin, ce dernier se lève.

-Bien, je vais prendre le café avec l’Etat-Major… il faut prévoir les futures affections ! Bonne journée vous deux.

Il y a un petit blanc où tu hausses les épaules, le Général est un homme charismatique et respectueux, difficile de lui retirer ce côté proche de ses troupes.

-Pour rien au monde, je changerais de base. Le général à toujours ce goût de connaître ses troupes, les aider, d’ailleurs l’hiver il mène les 8kil TAP et il nous met toujours 200m d’avance, c’est une énigme.

Pour la suite, vous rendez vos plateaux et tu prends la direction du stand de tir, un peu à l’écart, bien insonoriser, le stand couvert suffira pour une première séance. Pour les suivantes, vous verrez en extérieur pour utiliser des armes de poing. Tu hausses les épaules en observant quelques gars finir leur séance. Puis vient votre tour, tu procèdes aux explications, comment fonctionne l’arme, comme la charge, changer le chargeur et tu pointes une cible à vingts mètres.

-Attention au recul, ça surprend.

Tu met ton casque anti-bruit et observe Paul tirer ses premières balles, elles ne sont pas à blanc, tu ne tiens pas à lui infliger deux heures de tir à blanc. Vous êtes ici pour deux bonnes heures. Tu feras quelques chargeurs par plaisir sous l’oeil avisé de ta Gruikui qui a rejoint Ringabel pour vous observer.

À la fin de la séance, il faut nettoyer, choper les douilles, c’est le plus chiant, mais bon… on s’offre pas tous le luxe d’avoir des femmes de ménage hein ?

-Alors, ça fait quoi de tirer ? Dans la semaine, je t’apprendrai à monter et démonter les armes qu’on utilise le plus fréquemment, ça pourrait te servir, puis une arme à s’entretient, ça se nettoie, à matériel mal entretenu, efficacité réduite, sécurité compromise. Pour l’aprem, c’est libre. Repos.


© BBDragon


HRP :
Considérez que le Général Hibiki ressemble à Reinhart de Overwatch


Le militaire s'exprime en D46100


[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_454_EB[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_545_EB [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_042_LGPE [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_406_EB[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_848_EB
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Gallade_sprite_2 [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_768_EB [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_074_Alola_LGPE [Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Hel
[Stage] Black and White gang [Josh / Paul] Miniature_302_EB
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum