Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -20%
Bon plan rentrée : PC portable Asus à ...
Voir le deal
319 €

Elizabeth Reece
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7624-521-duo-reforme-reece-au-complet-elizabeth-reece-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7643-elizabeth-reece-adulte#77881
Icon : Orgueil et préjugés - [ Miriam / Lizzie ] U7ul
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Sinnoh - Vestigion
Âge : 28
Niveau : 10
Jetons : 1000
Points d'Expériences : 177
Orgueil et préjugés - [ Miriam / Lizzie ] U7ul
3
Sinnoh - Vestigion
28
10
1000
177
pokemon
Orgueil et préjugés - [ Miriam / Lizzie ] U7ul
3
Sinnoh - Vestigion
28
10
1000
177
Elizabeth Reece
est un Adulte Vendeuse de minutes

Orgueil et préjugés.

@tag
notes
LC'est une bonne journée. Le temps est agréable, le vent ni trop chaud ni trop froid. Le rayon de soleil qui traverse ton salon donne à la pièce une atmosphère apaisante. Aujourd'hui tu ne travailleras pas , chose que tu ne t'es pas permise depuis bien trop longtemps. Seulement vêtue d'un short et d'un débardeur, tu savoures la brise qui caresse tes cheveux alors que sur ton lit allongée, Germain est assoupi à tes côtés. Votre relation évolue doucement, tu découvres son côté sentimental derrière son air de petite brute.
Une cigarette au bord des lèvres, tu craques une allumette avant d'en tirer une bouffée. Tu ne sais même pas quelle heure il est, 9 heures, 10 heures du matin ? L'odeur du café que tu as lancé plus tôt t'appelles. T'étirant de tout ton long, tu pousses doucement la tête du Pandespiègle avant de poser tes pieds sur le parquet tiède. Après avoir attrapé ta tasse, tu te laisses coulée dans le siège en cuir dans le coin de la pièce, face à ta fenêtre.

Tu penses à cette soirée qui s'est déroulée sur la montagne, au cœur d'un château glacé. Tu revois ta rencontre avec Yuna, ce petit bout de femme bien trop saoule mais surtout tu penses à cette femme. Le ciel a beau être magnifique, tes pensées se grisent alors que son image s'impose à toi. Ah ça, elle était belle comme ton frère a pu lui faire remarquer et tu as bien vu le regard d'Henry. Tu le connais par cœur, malgré ces années séparés. Le moindre changement dans son attitude, la moindre micro-lueur dans ses yeux ne t'échappe pas. Et ça ne te plaît pas n'est-ce pas Lizzie. Qui était-elle, une zoologiste certes mais pour ton frère ? Leur relation était vraiment ambiguëe, son expression à elle, les paroles d'Henry. Secouant la tête, tu essaies d'enlever cette vision de ta tête mais elle revient inlassablement. Milles questions se pose et votre rencontre repasse en boucle devant tes yeux. Tu te remémores chaque détail, comme si quelque chose t'échapper depuis le début. Tu sais que ce n'est pas bon, que ton comportement est complétement obsessionnel et malsain. Qu'Henry est un homme maintenant et que non tu ne seras pas la seule femme de sa vie mais c'est plus fort que toi.

Tu écrases la fin de ta cigarette avant d'en rallumer une autre juste après. Cette situation t'angoisses et c'est absolument contre-productif. Tu devrais plutôt te concentrer sur les tasses vides qui envahissent ton bureau ou passer un coup de balais.
Faisant tomber d'un geste ta cendre dans un verre vide, tu te rends compte qu'à force de t'attarder sur les petits détails de cette femme tu as oublié le plus gros. Son ventre. Son putain de ventre. Ce n'était pas une femme, mais une femme et un bébé. Elle était enceinte. Absolument et sans le moindre doute enceinte. De combien de temps, oh facilement 5-6 mois. Et tout d'un coup tout change, ce n'était plus des regards innocents qu'ils avaient échangés avec ton frère. Ce n'était pas un rendez-vous donné au hasard. Ton frère avait foutu une nana enceinte. Sans te le dire. Le ciel ne te paraît plus gris, ni beau, mais vraiment noir. Ce sentiment qui t'habite n'est ni de la colère, ni de la haine, ni de la rage, c'est de la déception. Pourquoi ne t'en a-t-il pas parlé ? Veut-il vraiment le gardé ? Qui est-elle exactement ? Sa compagne ? Sa maîtresse ?
Des questions te traversent le crâne par milliers. Germain émerge de sa sieste, les yeux encore collés, il comprend très bien que soucis il y a et c'est très intelligemment qu'il décide de t'éviter. Depuis combien de temps leur relation dure-t-elle ? Depuis combien de temps te ment-il ? La situation n'a pas l'air de le déranger outre mesure mais on parle quand même d'un enfant qui sort de nulle part avec une femme inconnue au bataillon. Est-ce qu'elle lui demande de l'argent ? De reconnaître l'enfant ? Non leur relation avait l'air courtoise, complice.

Il te fallait des explications mais surtout pas dans cet accoutrement. Tu étais étrangement calme mais piquée. Piquée à l'intérieur de toi, ta confiance : piquée, ton ego : piqué, ta fierté : piquée. Avais-tu retrouvé ton frère ou un inconnu pleins de secrets. Après avoir enfilé un jean noir et un pull de la même couleur, c'est pieds-nus que tu décides de te diriger vers l'appartement de ton frère.


Dernière édition par Elizabeth Reece le Mer 25 Mar - 12:39, édité 2 fois
Miriam Haere
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7489-509-miriam-haere-maybe-it-s-my-own-fault-as-usual-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7497-miriam-haere-aquali
Icon : Orgueil et préjugés - [ Miriam / Lizzie ] BXe08
Taille de l'équipe : 11 + 1
Région d'origine : Alola / Kalos
Âge : 31 ans
Niveau : 27
Jetons : 623
Points d'Expériences : 589
Orgueil et préjugés - [ Miriam / Lizzie ] BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
pokemon
Orgueil et préjugés - [ Miriam / Lizzie ] BXe08
11 + 1
Alola / Kalos
31 ans
27
623
589
Miriam Haere
est un Adulte Zoologiste


J'avais oublié la merveilleuse sensation d'être enceinte.. Avoir toujours bonne mine. Je pense qu'on me le répète au moins deux fois par jour. « Comme tu as bonne mine ! ». Bah oui, évidemment j'ai bonne mine, je dors 10 heures par jour, je ne bois plus et j'ai 15 kilos en trop.

La période nauséeuse est passé, je profite de mes dernières semaines avant de ne plus pouvoir officiellement mettre mes chaussures. Je continue de bosser au parc zoologique mais avec des horaires aménagés, je commence plus tard, je finis plus tôt, je ne fais plus vraiment le même boulot, j'ai l'impression d'avoir simplement des larbins qui font tout ce qu je devrais faire. C'est assez drôle, au final, même si je meurs d'envie de bosser comme une malade. Mais je ne peux pas, déjà parce que je ne tiendrais pas 5 minutes et parce que je veux quand même faire attention à cet enfant.

Aujourd'hui, c'est chill. Je ne bosse pas. Je ne sais plus vraiment à quelle heure je me suis réveillée, mais j'ai -comme depuis un moment- bien dormi. Un petit déjeuner copieux, bouquinage, télé, jeu avec mes pokémons. Ma sortie de la journée se résume à descendre les poubelles. Après avoir enfilé un leggings noir et un énorme sweat, je descends au pied de l'immeuble. Mes longs cheveux brun retombent sur mes épaules. Un avantage à être enceinte aussi, mes cheveux n'ont jamais été aussi soyeux. Je remonte ensuite en direction de mon appartement. Mais il fallait bien évidemment que je tombe sur quelqu'un. De toute façon ma vie se résume à croiser des gens de la résidence dès que je descends les poubelles. Sauf que la première fois, c'était Ilea. Et c'était plutôt positif. Mais là.

Je m'arrête quelques secondes fixant la jeune femme qui me faisait face. Elle semble aller chez son frère. Je me mords les lèvres mais je ne peux me retenir plus longtemps.

« Tiens, bonjour. Vous allez chez votre frère ? Il serait temps de lui lâcher la grappe.. » dis-je avec un sourire malicieux tout en contournant la brune pour rentrer chez moi.

Elizabeth Reece. Quel sacré numéro. La jumelle de ce cher Henry. Cette famille est étrange, ça ne fait aucun doute. Mais bon, peu importe, ce ne sont pas mes affaires. Et j'air d'autres problèmes plus important que de continuer à tourner autour du barman.

« Vous lui passerez le bonjour de ma part.. »

©BBDragon


moodboard :
Orgueil et préjugés - [ Miriam / Lizzie ] WemQw
Elizabeth Reece
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7624-521-duo-reforme-reece-au-complet-elizabeth-reece-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7643-elizabeth-reece-adulte#77881
Icon : Orgueil et préjugés - [ Miriam / Lizzie ] U7ul
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Sinnoh - Vestigion
Âge : 28
Niveau : 10
Jetons : 1000
Points d'Expériences : 177
Orgueil et préjugés - [ Miriam / Lizzie ] U7ul
3
Sinnoh - Vestigion
28
10
1000
177
pokemon
Orgueil et préjugés - [ Miriam / Lizzie ] U7ul
3
Sinnoh - Vestigion
28
10
1000
177
Elizabeth Reece
est un Adulte Vendeuse de minutes

Orgueil et préjugés.

@tag
notes
LTu ne crois pas spécialement au hasard, c'est un concept qui t 'échappe. Les gens que tu croises sont sur ta route pour une bonne raison. Enfin.. bonne n'est sans doute pas le mot approprié quand devant toi c'est bien évidemment Miriam qui apparaît. Il fallait que parmi tous les habitants de l'immeuble, ce soit celle que tu as le moins envie de voir qui déboule, pourtant l'appartement d'Henry n'est pas loin du tiens, c'était une affaire de quelques secondes. Tu commences à croire que le sort s'acharne. La vue de son teint frais et de ses cheveux soyeux te donne envie de l'étouffer avec son propre sweat, histoire qu'elle vire au bleu. L'idée de la pousser par-dessus la balustrade est pressante et est clairement envisageable. Le problème serait réglé en soit, encore faudrait-il faire passer tout ça pour un malheureux accident. Edward pourrait même t'aider, pour une fois qu'il ferait quelque chose pour sa famille autre que foutre des traditions en l'air.
L'ignorer est sans doute la meilleure chose à faire mais rien que sa présence rend l'atmosphère électrique. Ce n'est pas une de ces minettes de 20 ans que pourrait ramener Henry, vous êtes sensiblement du même âge et ça rend la situation d'autant plus difficile. Elle a cette confiance que la vie ne donne qu'une fois le quart de siècle passé, une fois que la jeunesse laisse place à la maturité de la trentaine.
Maturité vite balayée quand tu vois son espèce de sourire qui se veut malin s'afficher sur son visage alors qu'elle passe à côté de toi. Son parfum est entêtant, te prend le nez. Ses œstrogènes envahissent l'air comme pour te rappeler ce qui grandit de jour en jour au creux de ses entrailles. Son air moqueur et pédant te conforte dans l'idée de faire disparaître son corps de manière spectaculaire en plusieurs milliards de morceaux.

Tu te dis qu'elle aurait mieux fait de te passer à côté et de la fermer plutôt que chercher la petite bête. Tu te demandes surtout comment ton frère a pu se dire que c'était une bonne idée de glisser dans son lit une femme aussi creuse que jolie.
Tu regardes rapidement la porte de l'appartement d'Henry, il ne manquerait plus qu'il se décide de sortir au moment où tu arraches les yeux à sa douce.

Riant doucement, tu attrapes sans force le poignet de Miriam pour la retenir :

- Vous savez Miriam, si vous ne voulez pas finir étranglée avec le cordon ombilical de votre gosse et celui-ci cloué sur votre porte je ne l'ouvrirai pas tant.

Te retournant vers elle et lâchant sa main, tu croises tes bras devant toi en haussant un sourcil. L'image dont tu te fais de la scène te ravis. Passer le bonjour à Henry ? Évidemment, tu n'y manqueras pas. Les femmes enceintes ont cette fâcheuse tendance à croire qu'elles sont intouchables parce-qu'elles portent la vie, portées au rang de sacré sainte parce-qu'elles pondent un chiard. Ça, croisé avec le tempérament de feu que semble avoir Miriam donne un mélange explosif qui te donne envie de la faire à jamais.
Le regard blasé par tant de bêtises tu te décides enfin à la questionner.

- C'est d'ailleurs à votre sujet que j'allais questionner Henry. Il y a quelque chose que je ne saisis pas et que je ne cautionne pas forcément. Cela vous dépasse sans doute mais si cette grossesse est le fruit d'Henry et vous, c'est une affaire de famille.

Henry est certes le chef de famille mais vous êtes deux à avoir ce titre et malheureusement pour lui il n'est pas né dans une famille où l'on peut décider d'engrosser qui on veut quand on veut. Tu doutes que vos parents cautionnent une nouvelle fois une entorse à vos traditions.

- Peut-être que je me trompe, que vous ne portez absolument pas l'enfant de mon frère, mais je n'aime pas laisser la place au doute et je voulais être sûre de ne pas avoir besoin de vous faire disparaître.
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum