Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-60%
Le deal à ne pas rater :
Red Dead Redemption 2 – PS4 ou Xbox One
15.99 € 39.99 €
Voir le deal

Ginji Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4235
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4235
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
GINJI LABELVI

rp solo
« Engage le jeu que je le gagne »


Narrateur omniscient

ReportageFerrumD1.mov
4 Janvier 2020, 17h12

La vidéo débute sur Ginji assis une chaise, en tenue décontractée. Son coude est placé sur l’accotoir, et sa joue nonchalamment collée à son poing. Son regard va par-delà la caméra. La salle où il se situe paraît quelconque, et ne semble pas beaucoup fréquentée.

« -Et ça va être comme ça tout du long ? »

La voix de Julie, bien plus proche, résonne en réaction.

« -Bien sûr ! Je ne veux pas perdre une miette de ton ascension. »

Ginji soupire, visiblement contrarié.

« -Je crois que tu mises beaucoup trop sur moi. »

Julie rigole.

« -Je dis ça pour te motiver, moi ! Au pire tu échoueras, et je pourrai vendre la vidéo comme "Les choses à ne pas faire pour gagner un championnat". »

Le garçon lève les yeux au ciel. Puis il se redresse, et prend une posture plus sérieuse.

« -… Tu ne veux pas démarrer, plutôt ?
-Pas de soucis ! »

Quelques bruits de pas laissent signifier que Julie recule. Puis, c’est le son d’un feutre sur un tableau blanc qu’on entend. Le regard de Ginji se fige alors dans cette direction.

« -Les combats du Pokken Tournament se déroulent sur toute l’île, à l’exception des finales qui se jouent systématiquement au Stade Ferrum. Il y a cinq rangs au sein du tournoi : D, C, B, A et S, correspondant respectivement à la ligue Verte, Bleue, Rouge, Chroma et Fer.
-Tout à l’heure, j’ai été obligé de m’inscrire à la Ligue Verte. Je présume que je vais devoir y faire suffisamment de combat pour monter en rang et passer aux ligues supérieures ?
-Exact ! Chaque ligue est masterisée par une sorte de chef de section. Ton objectif est d’obtenir suffisamment de victoire au sein de ta catégorie, pour être autorisé à participer aux finales. Les finales sont de simples tournois éliminatoires rassemblant les huit combattants les plus victorieux d’un rang, et le gagnant de ce tournoi peut affronter le chef de section. S’il gagne une dernière fois, il est autorisé à monter à la ligue supérieure. »

Ginji cligne des yeux, visiblement dubitatif.

« -Si l’ascension aux rangs supérieurs ne se fait qu’un par un, il ne doit pas y avoir un brassage de fou parmi les catégories. Surtout si le passage n’est pas garanti et que le finaliste perd contre le chef de section.
-T’en fais pas pour ça. Il y a une finale organisée toutes les semaines. C’est d’ailleurs pour ça que la compétition est assez flexible sur les inscriptions… »

Le Voltali acquiesce en signe de compréhension.

« -Je vois. Et je présume que celui qui bat le dernier chef de section devient Maître de Ferrum ?
-Tout à fait ! »

Cette fois-ci, c’est le son d’un chiffon que l’on peut entendre de derrière la caméra. Après que Julie ait effacé une partie de ce qu’elle vient d’écrire, elle reprend ses tracées au stylo.

« -Maintenant, les combats. Comme dit, ils ont lieu partout sur l’île, mais pas n’importe où pour autant ! Le sol de Ferrum est infesté d’une mystérieuse force terrestre. C’est là où elle est la plus forte que les affrontements ont lieu. Des mécanismes ont été implantés dans la terre et permettent le déploiement d’un dôme énergique, au sein duquel seuls les Pokémon combattants, les Pokémon de soutien et les dresseurs inscris peuvent rentrer.  »

Ginji hausse les sourcils.

« -Les Pokémon de soutien ?
-Oui ! » détournée de son sujet, elle marque une courte pause « Comme tu le sais déjà, le Pokken Tournament est hyper réglementé. Seule une liste précise d’espèces peut y prendre part. Par chance, ta Pikachu dans sa tenue Catcheur en fait partie. Mais à cela s’ajoutent également des variétés de Pokémon autorisés en guise d’appui durant le match ! Hmm, de tête... » elle réfléchit un instant « Parmi les Pokémon de type Electrik, tu as… Emolga… Motisma… Electrode… Pachirisu… Et Magnéton. »

Au tour de Ginji de se montrer pensif, et de lever les yeux au ciel.

« -Donc je pourrai faire appel à Harissa, mes Motisma ou White Lady pour venir en aide à Euphie… ?
-C’est ça. Mais seulement pendant un timing très précis. Que l’adversaire ait fait appel à son Pokémon de soutien ou non ! » elle se remet à écrire « Mais reprenons. A propos de cette force terrestre… C’est elle qui permet la Synergie, et qui annule au passage l’efficacité des types pendant le combat. D’où l’absurdité de ta remarquer de ce matin… »

Le concerné s’en montre vexé.

« -Eh ! »

Mais Julie en passe outre.

« -Pendant le combat, ton Pokémon va être amené à accumuler l’énergie qui parsème le terrain. Et quand la Pierre de Synergie qu’on t’a confiée tout à l’heure se mettra à briller… Ce sera alors le moment de déclencher l’Éclat Synergique, qui aboutira lui-même à une Attaque Éclat. »

On comprend à l’air égaré de Ginji que celui-ci est complètement perdu. Cela se ressent aussi dans sa voix.

« -… Quoi ? C’est genre… Le même délire que les Capacités Z, ou les Capacités Duo… ?
-Hum. Oui et non ! Ces trucs là, ce sont des attaques dévastatrices qui partent d’un seul coup. Puis après, pouf, plus rien ! L’Attaque Éclat, c’est le même principe, sauf qu’elle est précédée par la phase d’Éclat Synergique. Grosso modo, ton Pokémon devient plus puissant et plus résistant, pendant un certain laps de temps…  »

L’étudiant se gratte la tête, perplexe.

« -…Ahum. Donc… S’il n’y a pas d’efficacité des types à prendre en compte, et qu’il est possible pour les Pokémon de devenir méga forts d’un coup… En fait, il y a zéro stratégie ? Le but, c’est juste de mettre des tatanes à l’autre en espérant le mettre K.O. en premier ? »

Julie a un bref rire sarcastique.

« -Héhé. Oui. Sauf que… » on entend un coup sec, comme si elle vient d’appuyer très fort avec le feutre « C’est extrêmement technique ! Les combats vont à vive allure et laissent rarement le temps de souffler. Le dresseur est en communication constante avec son Pokémon, et celui-ci doit pouvoir décrire avec autant de brièveté que de précision l’attaque qui va suivre, tout en anticipant celle d’après ! Il faut une connaissance quasi-parfaite du champ d’action de ton partenaire, et mettre au point des enchaînements tellement redoutables qu’il ne laisseront aucun répit à ton adversaire ! »

Ginji paraît brusquement plus intéressé.

« -Il faut allier maîtrise et réactivité ? » il sourit, et se penche un peu plus en avant « J’aime bien. Hâte de voir ça.
-Hélas, tu ne vas pas pouvoir t’y mettre tout de suite.
-… Bah ? Pourquoi ça ? »

Un nouveau coup sec se fait entendre.

« -Tu n’as rien suivi ? Il faut de la technique ! De la précision ! Et ce n’est pas en te lançant à corps perdu dans la bataille que tu vas réussir à mettre de l’ordre dans tes idées, crois-moi ! » Julie semble se calmer l’instant d’après « Non. A l’instar de tous les autres participants du tournoi, tu vas avoir besoin d’un Coach. »

Il hausse une seconde fois les sourcils.

« -Un Coach ?… Mais je suis, Coach.
-Eh bien raison de plus pour faire appel à un professionnel ! Il pourra t’apprendre comment faire, et comment l’enseigner. Entends moi bien : avoir un Coach n’est pas obligatoire au sein du tournoi, mais vivement recommandé. Et dans ton cas, ça sera doublement rentable ! »

Ginji regarde ailleurs, songeur.

« -Doublement, hein ?… »


***

ReportageFerrumD2.mov
5 Janvier 2020, 16h24

La vidéo s’ouvre sur le quai d’un port. Ginji, le dos tourné, semble guetter quelque chose. Malgré le brouhaha ambiant, on peut aisément entendre la voix de Julie.

« -Ginji ! Peux-tu expliquer ce que nous sommes venus faire ici ? »

Le concerné se retourne, dubitatif, et ignore la caméra pour plutôt regarder celle qui se trouve par delà.

« -… Tu sais très bien ce qu’on est venus faire là… »

Cela provoque un long soupir d’exaspération.

« -Rah… Pas à moi, nigaud ! A la caméra ! Aux spectateurs ! »

Son regard se tourne enfin vers l’objectif, comme s’il réalise à peine sa présence, pour de nouveau se tourner vers Julie.

« -Pourquoi tu le fais pas toi ? »

La caméra tremble légèrement, signe de l’énervement de celle qui la tient.

« -Mais ce n’est pas vrai ! Tu n’as donc aucun sens de la mise en scène ?! Il va vraiment falloir que je te donne des cours, pour le bien de ton image public… Allez ! Explique !  »

Il lève les yeux au ciel, mais n’insiste pas outre mesure.

« -Nous sommes venus chercher… »

Pour être aussitôt interrompu.

« -L’objectif ! Regarde l’o-bje-ctif !  »

Ginji se gratte l’arrière du crâne, gêné, et finalement, focalise son attention sur la caméra.

« -Hum… Nous sommes venus chercher… » nerveusement, il cherche à capter les yeux de Julie, pour de nouveau se concentrer sur l’objectif « … Brock, un coach avec qui j’ai déjà eu l’occasion de travailler. Suite à notre discussion de hier soir, où tu m’as appris que… Avoir un coach était plus ou moins nécessaire… Je l’ai appelé, et il a directement accepté. Et là, on attend qu’ils descendent à quai.
-… "qu’ils" ? »

Le Voltali hausse les sourcils en réalisant ce qu’il vient de dire, puis se contente de sourire. Il se retourne sans un mot, et balaie la foule environnante du regard. Julie n’a pas le temps d’insister puisque très vite, il lève un bras pour interpeller des gens au loin.

« -Brock ! Laura ! Par ici ! » après quoi il adresse un sourire mesquin à Julie « On va voir si j’ai pas le sens de la mise en scène… »  

Des bruits de pas et de roulettes se font entendre. Deux adultes apparaissent dans le champ de la caméra, et s’approchent directement de Ginji. L’un est homme baraqué portant une tenue de karaté traditionnelle, l’autre une frêle femme vêtue d’une longue robe et d’une capeline gigantesque. Tous deux ont plus de la trentaine, traînent des valises derrière eux, et arborent un large sourire à la vue du garçon.

« -Salut ! Le voyage s’est bien passé… ? »

Le karatéka lâche tout ce qu’il tient, et enlace directement Ginji, ce à quoi il ne s’attendait vraisemblablement pas.

« -Pas de chichis entre nous ! Viens dans mes bras ! »

La demoiselle porte ses mains à sa bouche, et observe la scène avec un air stupéfait.

« -Oh Arceus. Qu’il a grandi.» ce qui semble l’amener à une autre réalisation « Bon sang, Brock. Ça y est. On se fait vieux. »

Le-dit Brock éclate d’un rire bien audible, après quoi il libère Ginji de son emprise. Ce dernier recule d’un pas, un peu secoué, mais parvient malgré tout à adresser un sourire à la femme.

« -Ne t’en fais pas, Laura. J’ai pas tant grandi que ça, si vraiment ça t’inquiète… »

La fin de la phrase semble prononcée avec une pointe d’amertume. Laura remarque alors la caméra qui les observe depuis le début, et interroge aussitôt l’étudiant.

« -Dis, hum… C’est normal qu’on nous filme ? »

Ginji se retourne, et agite une main nonchalante.

« -Oh. Ouais. C’est vrai. Je vous présente Julie. C’est elle qui m’a expliqué tout ce qu’il y a à savoir sur la région, et qui s’est mise en tête de... »

Il est interrompu par la brusque avancée de la caméra, qui s’est grandement rapprochée pour seulement cadrer Laura.

« -Enchantée ! Pourriez-vous vous présenter ? Quelle est la nature exacte de votre venue et de votre relation avec Ginji ? »

Si l’adulte paraît quelque peu déstabilisée les premières secondes, elle se ressaisit bien vite et s’adonne immédiatement au jeu.

« -Laura Gladyus, aromathérapeute et coach sportive. Je suis venue dispenser mes enseignements à Ginji suite à son appel. Lui et moi avons déjà travaillé ensemble, par le passé. »

La caméra pivote aussi sec vers Brock.

« -Et vous ?
-Oh. Euh. Brock. Coach et karatéka. Le reste, c’est tout comme Laura ! »

La caméra pivote une fois de plus, pour cette fois-ci filmer Ginji.

« -Tu as fait venir deux coachs ?!
-… C’est interdit ?
-Non ! Mais tu es certain d’en avoir les moyens ? »

Cette remarque fait rire Brock et Laura, vers qui la caméra se tourne de nouveau.

« -On ne va quand même pas faire payer nos services à Ginji.
-Pas alors qu’il a besoin de nous ! Ça serait très mal placé de notre part. » l’aromathérapeute adresse ensuite un regard interrogateur au garçon « Et du coup, cette caméra, c’est pour…. ? »

Ginji soupire brièvement.

« -Je vous expliquerai une fois à l’hôtel. Le voyage a dû vous épuiser, allons d’abord nous poser ! »


***

ReportageFerrumD3.mov
6 Janvier 2020, 7h56

« -Comme ça ! Euphie peut se servir de la Toile Elek pour attraper son adversaire, et le projeter sur le côté… »

La voix de Brock est la première chose que l’on entend, avant que la caméra se lève du sol et révèle un dojo, au centre duquel Ginji, Euphie, son coach et un Lucario s’entraînent. A l’essoufflement bien audible de la cameraman, et son rapprochement progressif, on comprend qu’elle vient tout juste d’arriver.

On finit par remarquer Laura qui observe l’entraînement depuis une extrémité du terrain. La caméra s’en approche, et la voix d’une Julie épuisée, mais pas moins forte, résonne.

« -Vous… Hh… Vous auriez pu me dire… Hh… Que vous commenceriez l’entraînement si tôt. Vous y êtes depuis combien de temps… ? »

En dépit du fait qu’elle ait l’air extrêmement concentrée et que son regard ne se détourne pas une seconde du centre de la piste, Laura lui répond.

« -1h30. Nous nous sommes levés à 6h. »

L’objectif pivote ensuite pour revenir sur le terrain, et cadre enfin avec une meilleure clarté l’entraînement qui s’y déroule. La Pikachu de Ginji essaye actuellement de mettre au point un enchaînement de capacités avec pour cible le Lucario de Brock. Julie profite du fait qu’elle puisse garder la caméra immobile pour interroger Laura plus en détail.

« -Est-ce que vous pouvez m’expliquer en quoi consistent vos rôles respectifs, à Brock et vous ? »

Tout à fait à l’aise, elle répond du tac au tac.

« -Brock et moi avons des visions bien différentes quant à la façon d’entraîner un Pokémon. Lui veut concentrer l’essentiel des coachings sur des exercices purement physiques, tandis que je préfère travailler sur l’osmose qui unit un dresseur et son Pokémon. »

Elle lâche un profond soupir.

« -Cela nous a posé maintes ennuis, par le passé. Nos avis divergeaient tant que nous n’étions plus capables de nous coordonner et de nous entraîner efficacement…  »

Comme si elle n’était subitement plus intéressée par l’entraînement en cours, Julie détourne la caméra pour filmer Laura.

« -Brock et vous travaillez ensembles depuis longtemps ? D’où est-ce que vous vous connaissez ? »

La concernée lève les yeux au ciel, pensive.

« -Hmm. Disons que nous avons fait un bout de chemin ensemble… Mais on ne peut pas vraiment dire que nous bossons "tous les deux". En temps normal, nous travaillons chacun de notre côté, avec nos méthodes et nos domaines de compétence. » elle se réintéresse alors à l’entraînement « Mais le Pokken Tournament est particulier. Il consiste en des combats extrêmement intensifs au corps à corps – ce qui est le domaine de prédilection de Brock – mais repose essentiellement sur une entente entre dresseur et Pokémon claire, limpide, et efficace. Donc, l’idée, c’est que je me charge de cette partie là, et lui de l’aspect purement technique. » elle expire de façon bien audible « Du moins, en théorie...
-… Pourquoi ce scepticisme ? »

Le regard de Laura se pose sur quelque chose en particulier. La caméra montre qu’il s’agit de Ginji, totalement investi dans l’exercice.

« -Ce garçon connaît déjà trop bien sa partenaire. Je n’ai pas grand-chose à lui apporter, je le crains…. Et pourtant, de prime abord, sa Pikachu et lui semblent provenir de deux mondes bien distincts. J’imagine que les expériences qu’ils ont traversé ont eu raison de leurs différends potentiels. »

Le silence qui s’ensuit permet de mieux apprécier le déroulé de l’entraînement. Dans sa tenue Catcheur, Euphie déploie une vaste toile composée d’électricité droit devant elle, et emprisonne le Lucario lui faisant face dedans. Mais contrairement aux consignes préalablement énoncées par Brock, elle ne l’envoie pas sur le côté : elle se courbe en arrière pour ainsi projeter le Lucario dans la foulée, et lui faire percuter le parquet avec fracas. Interdit, Brock observe la scène avec une certaine stupéfaction.

« -… Wow… Je ne pensais pas qu’elle avait autant de force ! J’aurai pensé que déséquilibrer latéralement son adversaire serait plus efficace… »

Ginji lui explique aussitôt la manœuvre.

« -Euphie est extrêmement souple. Elle possède plus de force dans ses pattes avant et un très bon appui sur ses pattes arrières. A cause de l’inertie, envoyer un ennemi sur le côté pourrait la déséquilibrer, elle aussi. Alors qu’en l’éjectant vers l’arrière, elle profite au contraire de l’élan pour le soulever, et peut se réceptionner en effectuant un arc avec son dos. J’ai pensé que c’était plus pertinent…
-Pika pi ! »

Euphie semble approuver vivement. Le Lucario se relève en un grommellement, et nettoie brièvement son pelage. Julie en profite pour réagir, et ainsi se manifester auprès des sportifs.

« -Tu connais aussi bien la mobilité de tous tes Pokémon ? »

Le Topdresseur se retourne, et réalise tout juste sa présence. Il ne s’attarde cependant pas plus là dessus, et se gratte l’arrière du crâne, tout en regardant ailleurs le temps de réfléchir à la question.

« -En tant que spécialiste du type Electrik, je me dois de connaître un minimum les spécificités corporelles de tous mes compagnons. Mais très sincèrement... » il se tourne vers sa partenaire « Si j’ai choisi Euphie pour prendre part à ce tournoi si particulier, ce n’est pas pour rien. Je connais les Pikachu comme ma poche… »

Laura commente à son tour.

« -J’ai été impressionnée par la vitesse avec laquelle vous avez accompli vos exercices de synchronisation, au réveil. L’empathie que tu possèdes envers ta Pikachu est stupéfiante. »

Ginji sourit.

« -Ouais. A croire qu’elle et moi partageons un même corps, pas vrai… ? »

Euphie rigole, visiblement amusée par cette étrange remarque. Brock l’est moins, et se permet de recentrer le contexte.

« -Ce n’est pas pour autant qu’il faut négliger l’aspect pratique. On y retourne ! On va voir si ce combo est aussi facile à utiliser sur une cible en mouvement… »

Le dresseur et le Pokémon acquiescent en cœur, poings serrés.
















***

ReportageFerrumD48.mov
25 Janvier 2020, 17h25

L’écran montre un vestiaire. Assis de sur le banc en face de la caméra, Ginji et Euphie semblent patienter. Si cette dernière porte toujours sa tenue Catcheur, en rien différente des autres jours, Ginji lui, arbore une sorte d’oreillette équipée d’un micro, dans l’oreille gauche. Il ne semble même pas avoir remarqué la caméra allumée, à contrario d’Euphie qui lui fait un grand signe de la patte, enjouée.

Comme d’habitude, la voix de Julie finit par s’élever, invisible à l’écran.

« -Quelles sont vos impressions à l’approche de cette dernière manche ? »

Le Voltali toise la caméra, mais ne dit rien, laissant à Euphie le soin de s’exprimer.

« -Pi, pika pi… Pikachu ! Chu pika ! »

Un instant de flottement s’ensuit, pendant lequel l’écran semble s’attarder sur Ginji. Ce dernier comprend que Julie s’attend à ce qu’il reprenne, ce qu’il fait en un soupir.

« -Elle a hâte de montrer l’étendue de ses capacités. Probablement pour impressionner Oz… » il murmure la suite en détournant les yeux « Et toutes ses supposées rivales, je présume… »

La cameraman ne souhaite pas s’attarder sur cette dernière remarque, et enchaîne immédiatement après.

« -Et toi ? Comment tu te sens ? »

Il hausse les épaules.

« -Bien. »

Ce qui laisse Julie interdite quelques secondes.

« -… "Bien" ? Juste "bien" ?! »

Ginji sourit.

« -Si je commence à me mettre une trop grande pression maintenant, qu’est-ce que ça sera au Rang A ou S ? Tous nos matchs se sont bien déroulés, jusqu’à présent. J’espère simplement que ça va continuer. »

La jeune adulte soupire.

« -Tu oublies que vous êtes à un partout ! La prochaine manche sera décisive ! »

Mais Ginji n’a pas le temps d’y réagir. Le son d’une porte qui s’ouvre se fait entendre, suivi d’une voix totalement inconnue.

« -Ginji et Pikachu Catcheur, cela va être à vous. »

Le garçon se lève sobrement, et Euphie bondit au sol. La caméra se lève tout de suite après pour suivre le dresseur et son Pokémon à l’extérieur du vestiaire, jusqu’à déboucher sur un long couloir assombri. Le bruit d’une foule est audible à peine plus loin. Ginji et Euphie finissent par s’immobiliser près de la sortie, éclairée par une vaste lumière. La voix d’un commentateur parvient jusqu’à la caméra, et permet d’en savoir plus sur le contexte.

« -On ne la présente plus ! Le Maître de la Ligue Rouge ! Le mur incandescent qui se dresse pour bloquer l’ascension des challengers jusqu’à la Ligue Chroma ! Accueillez Elinn et son Roussil ! »

Les exclamations de la foule se font immédiatement plus puissantes. De là où ils se trouvent, impossibles pour Ginji et Euphie d’observer l’arrivée sur scène de leurs opposants. Néanmoins, cette opportunité ne saurait tarder.

« -Ils ont foudroyé les Ligues Verte et Bleue ! Ils ne sont là que depuis deux semaines, mais leur progression est fulgurante ! Vont-ils parvenir jusqu’en Ligue Chroma ?! Ginji et Pikachu Catcheur, c’est à vous ! »

Le brun adresse un petit signe du menton à Euphie. Les deux se remettent alors en marche, et quittent enfin l’ombre des coulisses…

Une lumière éblouissante règne à l’extérieur. Étant ouvert au grand air, il émane du Stade Ferrum un réel éclat vivifiant, perceptible au travers de la caméra. On remarque très aisément les gradins disposés de part et d’autres, et remplis de spectateurs en furie. Il semble y avoir un lac sur le côté, mais la caméra ne s’attarde que très peu dessus. Le cœur de l’arène se décompose en trois cercles : une étendue herbacée au centre, entourée par un cercle bleu, lui-même à l’intérieur d’un rouge. Et c’est vers le gazon que se dirigent les deux participants du tournoi.

La caméra, elle, s’écarte. Elle rejoint un banc placé au pied des gradins, et aux premières loges pour l’affrontement. Brock et Laura y sont déjà assis.

« -Vos pronostics pour ce match ? »

Le karatéka lève un pouce en l’air, confiant.

« -Il va tout défoncer ! »

Sa collègue se montre plus réservée.

« -Il a tout intérêt. Il nous a fait rester une semaine de plus, j’ose espérer que ce n’est pas pour rien…. »

Sans s’asseoir, Julie finit par diriger la caméra en direction du stade. On peut y voir le déploiement d’un vaste dôme, au sein duquel ne restent que Euphie et la Roussil de la prénommée Elinn. Cette dernière se tient du côté opposé à Ginji, et arbore un large sourire semblable à celui mesquin de son Pokémon. Le spécialiste Electrik, lui, affiche une mine beaucoup plus sérieuse, et a déjà sa main plaquée contre son oreillette. Il y murmure diverses paroles à l’intention de Euphie, mais impossible de les entendre d’ici.

Doucement, un chronomètre se met en place. Se synchronisant petit à petit, la foule scande la fin du décompte.

« -TROIS… DEUX… UN…  »

Puis le signal retentit.

« -COMBATTEZ ! »

Il ne leur faudra que peu de temps pour s’y mettre.

Roussil est la première à démarrer. Elle dégaine sa baguette, l’agite en l’air, et fait apparaître juste au dessus d’elle un cercle de lumière d’où émane des boules de feu. Ces dernières se dirigent droit vers Euphie, qui a à peine commencé à avancer : elle cherche à rectifier sa trajectoire à la dernière seconde, mais reçoit quelques flammes de plein fouet.

Le temps de se ressaisir, Roussil s’est mise en mouvement. Courant à gauche et droite du terrain, dans l’optique de maintenir un maximum de distance entre elle et son adversaire, elle continue d’envoyer des boules de feu vers Euphie, en utilisant directement sa baguette comme vecteur. Les attaques sont moins nombreuses, mais plus précises et plus puissantes. Comme si cela ne suffisait pas, elle s’interrompt un instant pour générer un bref déluge de flamme, qu’elle expédie aussitôt vers son opposante. Tant bien que mal, le commentateur essaye de suivre la cadence.

« -Elinn ne perd pas une seule seconde et demande à son Pokémon d’assaillir leur challenger. Les premières flammes ne sont là que pour entamer son endurance et permettre notamment l’apparition d’une Danse Flamme qui réduit grandement la marge de manœuvre du Pikachu Catcheur. Cette dernière doit vite se ressaisir si elle veut pouvoir…. OH ! »

Alors que Euphie peine tant bien que mal à slalomer entre toutes ces flammes, Roussil en profite pour complètement annihiler la distance qui les sépare. Elle se rapproche en quelques pas de la Pikachu, et surgit de derrière la Danse Flamme pour l’attaquer avec son bâton…

Mais Euphie réagit immédiatement. Elle profite que son adversaire soit venue à elle pour projeter devant elle sa Toile Elek, et l’emprisonner à l’intérieur. Durant les quelques secondes qui suivent son immobilisation, elle recule d’un pas, puis bondit, le pied gauche vers l’avant, pour percuter Roussil au torse et l’envoyer à terre.

Les deux Pokémon percutent le sol, mais Euphie se réceptionne. Dès qu’elle s’est relevée, Roussil se met en position de garde dans la crainte d’un enchaînement. Mais la Pikachu, qui a profité de cette attaque pour accumuler de l’électricité dans ses joues, se montre prudente et recule pour plutôt instaurer une distance de sécurité.

« -La Toile Elek surprise de Pikachu Catcheur a permis d’arrêter Roussil dans son élan, et surtout de passer en état renforcé ! Mais Ginji ne souhaite pas que sa partenaire s’expose immédiatement après, au risque de recevoir une punition bien placée de Roussil. Les deux Pokémon reprennent lentement leur distance, et se préparent à repartir à l’assaut d’une seconde à l’autre. »

C’est en effet en Ponchien de faïence que les Pokémon se toisent, tout en avançant lentement le long du cercle formé par le dôme.

Juste à côté de la caméra, c’est à Brock de faire son propre commentaire à propos de l’affrontement.

« -C’est pas bon. Euphie a toujours réussi à prendre l’ascendant sur son adversaire avec Coup d’Jus en début de match. Son adversaire a bien compris sa façon de procéder lors des dernières manches. »

Et malgré tout, la Pikachu tente de continuer dans sa propre voie pour reprendre le dessus. Elle bondit en l’air, et concentre l’énergie chargée dans le bout de sa queue, puis vers la fin de sa pirouette, envoie une décharge en direction de Roussil. Cette dernière encaisse simplement le coup et revient au corps et à corps ; cette fois-ci, Euphie n’a pas le temps de réagir, et se fait purement et promptement latter par la baguette du type Feu.

Renvoyée en arrière, elle se ressaisit néanmoins et persévère dans sa manœuvre. Alors que Roussil souhaite profiter de son avantage pour générer un jet de flamme, l’attaque d’Euphie perce à leur travers, et vient toucher de plein fouet l’opposante. Il n’en faut pas plus pour permettre à la Pikachu de revenir au front, et la frapper de ses poings. D’abord un revers, puis une droite, puis un uppercut de la patte gauche, accompagné de gerbes électriques, qui soulèvent Roussil et l’envoient à nouveau à terre.

« -Le premier Coup d’Jus ne passe pas et se fait aussitôt punir par Roussil qui cherche à placer son Lance-Flamme, MAIS le second Coup d’Jus traverse et touche, ce qui permet à Pikachu Catcheur de venir enchaîner son adversaire au corps à corps. Roussil est à terre, mais se relève et d’un bond, cherche à se mettre en sécurité au bord du terrain… Mais voila que Pikachu Catcheur anticipe l’atterrissage et envoie une triple charge directement là où réatterrit Roussil ! Qui se prend l’attaque de plein fouet et percute le dôme ! »

En effet, alors que la type Feu a sauté pour s’écarter, Euphie a chargé un maximum d’électricité dans ses joues, et tout envoyé, non pas vers son adversaire, mais vers la zone supposée de sa réception. Cela ne manque pas, et la surcharge envoie Roussil contre la paroi. Mais…

Tandis que la cosplayeuse s’approche vivement pour finir son opposante, cette dernière prend plutôt appui sur le dôme pour sauter et atterrir juste dans son dos. Euphie n’a absolument pas le temps de se retourner qu’elle se prend une razzia de coups de bâtons, qui l’envoient à son tour contre le dôme.

« -Roussil se dégage et vient attaquer Pikachu Catcheur par derrière ce qui permet un INCROYABLE retournement de situation : c’est désormais le Pokémon de Ginji qui se retrouve en position de faiblesse !
-Bon sang ! Ils ne vont quand même pas se laisser faire ! »

La voix de Laura est bien audible auprès de la caméra, malgré la portée du micro du présentateur.

Pour se libérer, Euphie essaye de soulever la terre de l’arène pour l’envoyer droit dans les yeux de Roussil, mais cette dernière se contente d’écarter le nuage de poussière d’un mouvement ample du bâton. Elle se prépare aussitôt à enchaîner, et…

« -POKEMON DE SOUTIEN ! Ginji fait appel à Pachirisu ! »

C’est en effet une White Lady des plus hautaines qui fait son apparition sur le terrain, juste aux côtés d’Euphie. Les deux amies s’échangent un regard complice, et pendant que la Pachirisu agite sa patte pour attirer vers elle les attaques, la Pikachu en profite pour se libérer et contourner son opposante.

« -L’attaque Par Ici permet à Pikachu Catcheur de se libérer de la menace de Roussil et de prendre cette dernière à revers pour préparer la riposte, et… LE VOILA ! L’ÉCLAT SYNERGIQUE ! »

D’un mouvement vif du bras, Ginji effleure son oreillette, ce qui a pour conséquence une éclantante lumière bleue émanant du corps d’Euphie. Roussil cherche aussitôt à se détourner de White Lady pour se mettre en garde, mais le souffle de l’Éclat la repousse de quelques pas.  

Euphie tente immédiatement à en profiter. Elle fond sur Roussil, et de la queue, effectue une balayette, suivie d’un coup de pied qui la projette en l’air. En bondissant, sa queue vient accompagner son mouvement et la frapper pour l’éjecter toujours plus haut, et alors que la Pikachu, elle, retombe au sol, Roussil décolle.

Euphie écarte les bras, et un puissant crépitement se fait entendre dans toute l’arène. La tension électrique qui s’est accumulée dans le dôme prend forme sous l’apparence de dizaines d’étincelles en suspension dans l’air, et qui viennent emprisonner la type Feu, paralysant dans la foulée l’intégralité de ses membres. L’excitation de la foule croit en même temps que s’emporte la voix du commentateur.

« -Pikachu Catcheur projette immédiatement Roussil en l’air et prépare ainsi le terrain pour son ATTAQUE ÉCLAT ! REGARDEZ ! Alors que Roussil retombe, Pikachu Catcheur lève bien haut ses pattes et demande à la foule de scander son nom !
-PIKA ! PIKA ! »

C’est en effet particulièrement joueuse qu’elle se tourne vers les gradins, et agite vivement ses bras pour inciter le brouhaha ambiant à monter encore en volume. Roussil, pendant ce temps, retombe au sol dans un choc brutal. Complètement sonnée par les coups et la paralysie, elle se retrouve bien incapable de faire quoi que ce soit.

Ce qui pour Euphie, correspond à l'opportunité parfaite. Elle se désintéresse complètement du public, se met à quatre pattes, et charge l’électricité dans tout son corps. Ses joues crépitent et des étincelles parsèment son cosplay, et lorsque qu’elles abondent… Euphie effectue un bond titanesque, pour se placer juste au dessus de son adversaire, qui reste immobile.

« -Pikachu Catcheur charge sa foudre, et quand elle est fin prête, S’ÉLANCE ! C’EST LE MOMENT ! FLYING THUNDER PREEEEEEEEEEEESS ! »

Elle effectue plusieurs pirouettes sur elle-même, et lorsqu’elle atteint son paroxysme, se redresse, pour finalement se retourner une dernière fois et diriger sa queue droit vers Roussil. L’électricité qu’elle a accumulé se fond en un véritable éclair, et c’est comme si la foudre elle-même s’abattait sur le Pokémon d’Elinn. La violence du choc se fait clairement entendre, et si un nuage de poussière en a résulté, peu de gens doutent de ce qu’ils découvriront une fois celui-ci levé.

Le silence s’abat brusquement sur le stade, guettant l’issue du match. Et lorsque l’arène est à nouveau visible… C’est pour voir Euphie, triomphante, qui se tient debout sur le corps inerte de la Roussil.

« -… ET C’EST UNE VICTOIRE DE GINJI ET PIKACHU CATCHEUR ! CELA FAIT DEUX ROUNDS CONTRE UN POUR LE CHALLENGER, QUI REMPORTE IMMÉDIATEMENT SA PLACE EN LIGUE CHROMA !
-Ils ont réussi !!!
-BIEN JOUÉ CHAMPION ! »

La caméra se tourne un instant vers Laura et Brock qui se sont levés de leurs sièges pour applaudir la scène, avant de revenir vers le terrain. Sur celui-ci, on peut voir Ginji et Elinn s’étant rejoints au centre, et après une vive poignée de main, le garçon prend sa partenaire dans ses bras. Les deux s’enlacent un instant, jusqu’à ce que Euphie décide de plutôt grimper sur son épaule, pour saluer avec enthousiasme la foule en ébullition.

Ginji, lui, se contente de sourire, et d’observer tous ces spectateurs célébrer leur victoire.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum