Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 7

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-20%
Le deal à ne pas rater :
Nike MD Runner 2
51.97 € 64.99 €
Voir le deal

Josh Aéris
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3650-0266-josh-aeris-un-revenant-affecte-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t3736-josh-aeris-adulte
Icon : [Arène Ginji] Du baiser d'Achlys au toucher de Zeus, tous les moyens sont bons.  S-l300
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kanto
Âge : 21
Niveau : 40
Jetons : 1901
Points d'Expériences : 1259
[Arène Ginji] Du baiser d'Achlys au toucher de Zeus, tous les moyens sont bons.  S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
pokemon
[Arène Ginji] Du baiser d'Achlys au toucher de Zeus, tous les moyens sont bons.  S-l300
8
Kanto
21
40
1901
1259
Josh Aéris
est un Adulte Colonel de la 24ème


Du baiser d'Achlys au toucher de Zeus, tous les moyens sont bons.  

Champion
Ginji Labelvi

Il est fort probable que Ginji n’apprécie pas que tu viennes dès l’exact heure d’ouverture légale d’une arène pokémon. Il faut dire que tu es sacrément matinal et il t’a semblé difficile de dormir cette nuit. Tu n’as pas eu besoin de le demander à Delta, il a passé la même nuit que toi. Il ne tient plus en place, lui aussi en rêve de ce combat, l’idée de ce badge, l’idée de finir se combat débuté il y a six ans. À cette époque, vous étiez deux jeunes ados et maintenant deux jeunes adultes. Il est le dresseur le plus redouté parmi les spés-types, tu es un militaire à la carrière prometteuse et bientôt, toi aussi, tu l’espères, tu auras ton arène, peut-être la première d’une ligue Adala ?

La gueule enfarinée, le coeur battant, tu dévisages ton petit-déjeuner, une bonne partie de tes pokémons est levée, Delta prends son jus de baie concentré, il a ce regard des jours importants, ce regard que tu vois bien trop peu.

-Bonchour

Ringabel s’assoit, prenant une tranche de pain et te pique la bouteille de jus d’orange alors que tu allais te servir.

-M..

-Pête un coup, on dirait que tu vas lancer telluriforce à te constiper comme ça

-Salopiaud.

-Vile gredin ça marche également.

Tu gardes le silence, il essaie de te détendre, comme il le fait, pas forcément adroit pour rassurer, mais toujours de quoi te changer les idées, l’esprit léger. Tu soupires après ton pankake, ta banane et des amandes, relevant la tête. Tu es autant persuadé de ta réussite que de ton échec. Tu te voyais mal défier Ginji avec un autre pokémon que Delta. Tu espères bien revoir Webble, se souvient-il de toi ? Après tout ce temps ? Tu l’espères.

-On s’casse. Ringabel, Hel, Ricine, Phénol, vous suivez. Pour les autres, quartiers libres.

Tu pars habillé de ton pantalon d’entraînement et le pull de la caserne, tes chaussures de randos aux pieds, tu ne viens pas défiler, ton but contient deux consonnes de moins.

Pourquoi prendre ce quatre zigotos ? Pour Ringabel, la question ne se pose pas, il est assure un soutien moral et les premiers soins, mais les trois autres doivent voir pour apprendre. Delta est de loin ton meilleur pokémon et ton Gallame tient difficilement le coup de leurs échanges, le combat sera un bon outil pédagogique, même dans la défaite, il faut tirer du bon de partout.

Le Mont Skiddo, tu connais bien, tu apprécies l’endroit, mais pour une fois, tu délaisseras les hauteurs au profit de ses profondeurs. Tu agites ton shaker en marchant avant de le tendre à Delta, s’hydrater, préparer la monté d’adrénaline, anticipe l’acide lactique, c’est à la charge du dresseur de mettre son pokémon dans de bonnes conditions.

Tu n’as pas précisé qui tu étais au moment d’inscrire ta venue, un militaire en quête de défis, simplement.

L’entrée de l’arène se profile, rudimentaire, simple, creusée à même la roche, c’est tout de même sympathique, rupestre ? Nah, ça sonne négatif.

-J’savais pas qu’on partait fouiller.

-J’vais regretter de t’avoir pris avec moi ptin.

-...

Le croassement de Delta coupe nette toute réponse, un signe intimant au type psy de fermer sa gueule. Tu souris, il a faim et dévore l’entrée du regard avant de s’y engouffrer, tu suis, ton jeune trinôme est silencieux, intimidé par l’échange entre les deux mastodontes de ton équipe (qui peuvent sembler bien frêles en comparaison à d’autres c’est certain).

Une première salle, vaste, parsemée de tapis directionnels. T’as jamais été bon pour les casse-tête en plus. Tu pourrais allègrement esquiver les tapis en passant au-dessus des palissades qui se dressent et en utilisant les capacités de Ringabel pour tout esquiver. C’est quelque chose qui s’envisage énormément, connaissant Ginji, il n’y aura pas qu’une salle. Autant jouer le jeu, ça permettra d’échauffer le corps et d'honorer ses efforts.

Tu rappelles tes pokémons pour ne garder que Delta avec toi, c’est une épreuve que vous devez traverser seuls. Tu t’engages sur un premier tapis, le premier qui passe, pour tester le fonctionnement et surtout éviter de te casser la gueule ensuite. Tu n’as pas ton mot à dire sur les directions et peu d’endroits disposent d’un « grip » pour t’arrêter net dans ta course. Delta lui est monté en haut d’une palissade pour observer la salle et la disposition. À chaque croassement qu’il émet, s’associe une direction, ce qui te permet rapidement de visualiser depuis le sol, le plan mental de la salle et donc commencer à t’engager sur le bon tapis et effectuer la bonne rotation dans la salle afin de pouvoir parvenir non loin de la porte. C’est amusant comme système, est-ce que tu auras l’obligation de faire la même chose ? L’idée de voir les challengers s’épuiser sur un parcours santé de l’armée est plaisante à imaginer.

La salle suivante ne ressemble en rien à l’autre. Une jeune femme gracieuse se tient là, à déguster un thé chaud dans une posture que tu détestes avoir, tu te présentes, inclinant doucement la tête en indiquant être le challenger du jour. Toutefois, la curiosité de Delta se porte sur le thé qu’elle tient, tu t’empresses de le retenir par le bras

-Je suis navré, ce petit curieux a prit goût aux boissons à bases de plantes ou fruits et fait maison, votre boisson semble bien l’intriguer… Tu ne viendrais pas de réclamer à la place de ton pokémon une giga taxe ? Sûrement, mais tu ajoutes un air paniqué. Non mais si vous voulez, je peux vous faire goûter cette boisson maison, c’est un jeu de baie concentré énergisant, ça nous permet de tenir le rythme dans l’armée !

Après un échange courtois (maladroit qu’on se le dise, les trucs de geisha, la douceur, la grâce, tu connais pas ça), tu avises donc ce petit jeu lumineux, c’est comme un twister en fait ! C’est quand même super cool et sympathique, sauf que la, tu cours au lieu de te détruire toutes les cotes et les vertèbres. Toutefois, ce n’est rien de bien compliqué et tu peux donc passer paisiblement à la prochaine sale.

Et là, c’est le prank.

Si on t’avait dit qu’en allant surprendre Ginji dans son arène sans prévenir, tu allais toi-même te faire surprendre à la suite par une autre personne.

Qu’on se le dise.
Cet estomac qui gargouille
Cette taille.
Cette coupe
Ces cheveux
CE ROSE (avec le ô ouvert comme on le prononce à Toulouse)

Ça ne peut être qu’une personne, une seule et unique personne.

-Caël ? Mais qué fas ici ?

Puis y a un silence, même Delta est un peu surpris. Il faut au Phyllali un petit temps avant de tilter et la transformation dans le regard est, toute de même, absolument sublime. Tu as un petit rire et tu viens quand même lui faire une grande accolade peut-être trop spontanée et musclée.

-Moi qui espérais surprendre le frigo sur pattes, j’me retrouve moi-même surpris. Quelle ironie. Ouais… Bah, fallait bien que je passe, comment être digne d’ouvrir ma propre arène si j’suis pas capable d’opposer un peu de résistance à un excellent élève de la P.C ?

Tu discutes un peu avec lui, tu as une grande vague de nostalgie imprévue, celle de tes années au dortoir et toutes ces belles soirées passées entre amis, avec Léo, Caël, Seth et d’autres. Ça te manque, mais c’est en l’honneur de ces souvenirs que tu dois combattre de toute ton âme.

Avant de partir, tu lances une barre de céréales, celles que tu manges depuis des années, ton petit excès que la diète n’autorise pas vraiment.

-J’trouve ça drôle de te croiser en ayant ces barres et le souvenir qu’on avait de les bouffer ensemble avec Léo en haut du dortoir. A toute !

Tu avances donc, une main devant toi pour ne pas te fracasser le crâne sur les murs invisibles. Sauf que Delta, il a pas ton temps, en utilisant quelques attaques coud’boue, il tapisse les murs transparents de sable et donc te permet de te glisser facilement d’un téléporteur à l’autre, en une petite minute tu es de l’autre côté de la salle. Avant d’entrer, tu confies l’objet choisi à Delta. Ce fut une longue et mûre décision, à envisager beaucoup de scénarios, beaucoup de possibilités, mais finalement, c’est celui-ci qui s’impose.


Tu libères tes autres pokémons qui sortent de leur petite sieste, Ringabel est bien silencieux. Il est pesant ce silence. Tu vas vaincre, tu ne te laisses pas d’autres choix. Une tape derrière l’épaule du Coatox, un sourire et tu t’étires.

-Nous devons être fiers et combatifs, comme la charge de Cavalerie du petit matin à Austerlitz.

Un coassement menaçant vient gonfler la glande de ton pokémon et tu pénètres enfin cette dernière salle.

Tu as bien changé, plus grand, massif, mais ces mêmes cheveux blancs, un cache-oeil en plus pour ton œil borgne. Tu laisses à présent cette brûlure à l’air libre, celle qui fut victime de ton premier départ. Tu serres ce poing, prêt. Il te fait face, le champion. Il t’observe, ce vieil ami. Delta cherche du regard Oz ou Webble, quoi de plus normal, croiser de veilles connaissances est toujours un plaisir. Tu lâches, un sourire désinvolte, le regard chaleureux, la voix amicale.

-On avait un combat à finir dans mes souvenirs, Labelvi Ginji.

Tes pokémons accompagnants se sont mis très en retrait, comparé à Delta qui se tient fièrement devant toi, montrant qu’il est venu challenger le Voltali seul. Phénol, le jeune Nidoran mâle attend ce moment depuis si longtemps, lui qui prend le Coatox pour modèle, il espère observer un pokémon poison maîtrisant parfaitement son élément. Ricine somnole dans les bras d’un Ringabel attentif et curieux. Concernant la Grotichon, elle trépigne d’impatience.

Tu vibres d’excitation, tu ne tiens plus en place.



© BBDragon


Le militaire s'exprime en D46100


[Arène Ginji] Du baiser d'Achlys au toucher de Zeus, tous les moyens sont bons.  Miniature_454_EB[Arène Ginji] Du baiser d'Achlys au toucher de Zeus, tous les moyens sont bons.  Miniature_545_EB [Arène Ginji] Du baiser d'Achlys au toucher de Zeus, tous les moyens sont bons.  Miniature_042_LGPE [Arène Ginji] Du baiser d'Achlys au toucher de Zeus, tous les moyens sont bons.  Miniature_406_EB[Arène Ginji] Du baiser d'Achlys au toucher de Zeus, tous les moyens sont bons.  Miniature_848_EB
[Arène Ginji] Du baiser d'Achlys au toucher de Zeus, tous les moyens sont bons.  Gallade_sprite_2 [Arène Ginji] Du baiser d'Achlys au toucher de Zeus, tous les moyens sont bons.  Miniature_768_EB [Arène Ginji] Du baiser d'Achlys au toucher de Zeus, tous les moyens sont bons.  Miniature_074_Alola_LGPE [Arène Ginji] Du baiser d'Achlys au toucher de Zeus, tous les moyens sont bons.  Hel
[Arène Ginji] Du baiser d'Achlys au toucher de Zeus, tous les moyens sont bons.  Miniature_302_EB
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum