Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 8

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur Radio-réveil LENOVO SMART CLOCK ESSENTIAL
24.99 € 49.99 €
Voir le deal

Yuna F. Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : L'amour d'une mère - Salomé Cobal Yunaic11
Taille de l'équipe : 35/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 83
Jetons : 1642
Points d'Expériences : 2976
L'amour d'une mère - Salomé Cobal Yunaic11
35/38
Hoenn
17 ans
83
1642
2976
pokemon
L'amour d'une mère - Salomé Cobal Yunaic11
35/38
Hoenn
17 ans
83
1642
2976
Yuna F. Akabara
est un Topdresseur Spé. Type

L'amour d'une mère
ft. Salomé Cobal
♫♫
Je le fixe….

Pourquoi est-ce que je crois de le donner à sa véritable propriétaire ? J’en sais rien, peut-être parce que je ne sais pas sur quel pied danser avec elle…Je sais qu’elle peut être dangereuse, j’ai vu les dégâts qu’elle peut faire, mais concrètement avec moi, elle n’a jamais été méchante. Au contraire, elle m’a mis en garde pour Logan, elle m’a tirée de la manifestation d’A2P…on est même allée au nouvel an ensemble, même si on a passé la soirée chacune de notre côté. En plus elle me confie souvent ses pokémon en pension, chose qu’elle ne ferait pas si elle me voulait du mal non ?

J’en sais rien, et c’est ça qui me perturbe un peu, Salomé est une personne difficile à lire, difficile a cerné. Mais aujourd’hui je n’ai pas le choix, je vais devoir lui parler de chose importante, au risque de tomber dans ses mauvaises grâces. Il y a deux sujets délicats que je vais devoir aborder avec elle, et c’est ça qui me fait un peu peur.

Je lâche un profond soupire avant d’entendre une peau écailleuse ramper au sol, m’indiquant que Dovah arrive derrière moi. Mon Draco pose sa tête sur mon épaule, dans un câlin qui se veut réconfortant. Je laisse mes doigts glisser le long de sa peau écailleuse, et je souris en pensant que c’est grâce à Salomé qu’il est dans mon équipe. A peine arrivée à l’académie, je suis tombée sur la rousse qui m’a proposé de m’occuper d’un Minidraco…tout ça parce que je lisais un livre sur les Dracolosse. Assez comique comme rencontre, mais je suis contente qu’elle ait eu lieu.

-Je sais que je dois pas stresser, mais je ne peux pas m’en empêcher.
-Draaaa

Dovah, ou l’incarnation de la sagesse dans l’équipe. Parfois je me dis que j’ai de la chance de l’avoir, il apaise beaucoup les têtes fortes de l’équipe…en même temps avoir un dragon de cinq mètre de long qui s’enroule autour de soi, ça calme. Mais mon Draco a cette faculté de me calmer par sa simple présence, un peu comme Hestia.

-Aller Dovah, on y va.

Je lui caresse un peu plus la tête, avant de me lever. Je n’ai pas vraiment à me préparer, je ne dois pas aller bien loin. Je récupère les pokéball du Dimoret et de la Farfuret de la rousse, avant de m’arrêter devant l’œuf de ces derniers. C’est surtout le donner lui à Salomé qui me fais peur, je ne pense pas qu’elle veuille d’un troisième Farfuret. Mais je ne peux pas le garder si elle n’en veut pas, un pokémon glace dans une équipe de pokémon feu, il n’y a que Lucky qui peut survivre dans de pareil condition.
Sans vraiment perdre de temps, je mets l’incubateur de l’œuf dans un sac, que je tiens fermement pour pas qu’il puisse tomber. Je regarde mon Draco, et évidemment il vient avec moi, il veut voir son fidèle ami Algernon. Quand j’y pense, je ne comprends pas vraiment le lien puissant qu’il y a entre mon Draco et le Picassaut, c’est un peu comme un lien de Dresseur à pokémon…

Mais ce n’est pas ça la deuxième chose dont je dois parler à Salomé, même si j’aurai préféré. Je vais devoir aborder un sujet assez sensible pour la rousse…enfin ça le serait pour tout le monde. Il va falloir que je lui demande pourquoi elle est montée sur le dos de Lucifer, et ce n’est pas forcément la chose la plus agréable pour Salomé. Déjà comment elle a fait pour convaincre Lucifer ? Ce n’est pas tout le monde qui peut chevaucher mon chromatique. Mais surtout pourquoi elle a voulu faire cette chevauché ? Sachant que cette dernière a coûté la vie à sa fille, de ce que j’ai compris.

J’aurai préféré ne rien savoir de cette histoire, mais entre la dispute entre la rousse et Logan dans le dortoir, les ragots propres au Givrali, et les révélations sur Kaorine de Logan, j’ai une bonne partie de l’histoire. Ça ne me regarde pas, ce n’est pas par curiosité que je veux savoir, je veux juste qu’elle m’explique de quel droit elle a emprunté mon Dracaufeu, et risqué sa vie sur son dos. Cette histoire aurait pu me retomber dessus, et c’est ça qui me dérange.

Je sors donc de la chambre, pour aller deux chambres plus loin. Je m’arrête devant la porte, et prends une profonde inspiration. J’espère qu’elle ne va pas s’énerver, mais je sais que c’est impossible malheureusement. Je lève la main, et toque à la porte, attendant de voir la chevelure de feu de la Givrali.




 
You can never
turn back


L'amour d'une mère - Salomé Cobal P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Salomé Cobal
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
Icon : L'amour d'une mère - Salomé Cobal Z411
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 61
Jetons : 27268
Points d'Expériences : 2058
L'amour d'une mère - Salomé Cobal Z411
8
Johto
17 ans
61
27268
2058
pokemon
L'amour d'une mère - Salomé Cobal Z411
8
Johto
17 ans
61
27268
2058
Salomé Cobal
est un Pokeathlète Médecin
Le tambourinement contre la porte l'éveille, la poussant à lever un regard en direction de la porte tandis que le livre entrouvert sur son lit n'attend plus qu'un énième coup d’œil de la part de la rousse qui soupire déjà en avisant l'heure, se rappelant le du couple Glace tristement délaissé entre les mains de Yuna.
Comme toujours.
Voilà Salomé qui s'arrache à sa lecture, se traînant péniblement face à cette porte en regrettant presque de ne pas avoir choisi de rendre visite à Quitterie en cette fin d'après-midi.
Algernon sur son épaule, la rousse se décide à ouvrir, enfin, avisant les pokéballs entre les mains de la bleue, renfermant tour à tour Faulkner puis Aoi.

— Ils ne t'ont pas posé trop de problèmes, cette fois-ci ?


Aoi, ange parmi les anges, et Faulkner, à peine assagi depuis son évolution, un poil plus mature grâce à la compagnie d'Aoi, même si cela tuait Salomé de le reconnaître, elle qui aurait rêvé voir la Farfuret s'en aller et s'en retourner sur Kalos mais rien à faire, jamais l'un sans l'autre désormais.

La rousse se contente de récupérer les deux sphères miniatures, libérant le Farfuret et le Dimoret visiblement satisfaits de remettre enfin pied à terre.
Rien d'étonnant à ce qu'ils aient fugué en février avec une dresseuse comme Salomé qui ne cessait de les mettre en pension dès que possible.

Elle aurait pu passer en revue les griffes de chacun, leurs crocs aussi peut-être, examiner ce pelage qui était le leur et constater cet éclat nouveau qui brillait plus qu'encore que lorsque qu'elle les avait abandonnés aux bons soins de l'Eleveuse mais peu lui importait, elle, elle souhaitait juste avoir le champ libre, pouvoir réfléchir, ne plus avoir le couple sur son chemin.
Yuna ne l'avait-elle pas encore compris ?
Parce que eux, oui.

— Tu aurais juste pu toquer et laisser les pokéballs devant la porte, tu sais ? Comme tu fais d'habitude.


La demoiselle releva alors la tête, son regard flamboyant cherchant celui de la TopDresseuse pour espérer comprendre pourquoi elle s'attardait. Ni bonjour, ni au revoir, ni quoi que ce soit, juste le minimum de politesse qu'elle s'autorisait vis à vis de Yuna, et encore. Pas le moindre remerciement pour le service rendu, juste l'attente de son départ qui tardait un peu trop à son goût.
Et puis quoi encore ; l'inviter à prendre le thé ?

Pourtant, elle restait cordiale et souriante tandis que déjà des hypothèses se profilaient dans son esprit mais toutes échouaient et s'écroulaient car rien ne tenait la route alors qu'Aoi, elle d'ordinaire si calme, paraissait sur le point d'exploser, tournant tout autour de la bleue, plus précisément encore vers le sac tenu par cette dernière.
Faulkner à ses côtés, couvrant ses arrières, lui bien plus imposant sous sa forme de Dimoret, lui tranchant avec ses couleurs si sombres face à la pâleur d'Aoi qui paraissait être de la glace à l'état pur ; neige vivante qui ne cherchait qu'à mettre en pièces le sac de la Spé Type.

— Ce qui m'amène à ma troisième question, mais ça, tu t'en doutes déjà... Qu'est-ce qui te retient devant ma chambre ? Certainement pas le courant d'air, y a le même par chez toi, parce qu'on est voisines ou c'est tout comme, tu te rappelles ?

Et qu'est-ce qui poussait Aoi à être aussi nerveuse ? C'était là tout ce qui occupait l'esprit de la rousse désormais, elle qui gardait un œil sur la bleue tandis qu'elle voyait clairement et nettement le manège du Pokémon opérer, tranchant enfin le tissu du sac pendant que Faulkner, de ses pattes prestes, récupéraient un œuf qu'il tendit enfin à sa bien-aimée qui ne put s'empêcher de le serrer contre sa frimousse bleutée, ne se souciant guère des regards qui s'attardaient sur elle.

— Non.

Elle n'avait pas besoin d'explications supplémentaires, juste l'envie de fermer la porte au nez de Yuna et à la gueule du couple de Pokémon visiblement heureux d'avoir retrouvé le fruit de leur union.

— Bordel Faulkner... T'étais là, pourtant. T'étais là, quand... quand...

À jamais Maya dans son cœur.
Et un œuf non-désiré visiblement heureux de prendre sa place.
Bordel Faulkner.
Il était là, pourtant, à ses côtés, l'accompagnant pour ces quelques mois qui ont suivi Maya, il était là lorsque Salomé n'était plus qu'ouragan, aujourd'hui encore, il était là pourtant lorsque les larmes ont secoué le maigre corps de sa dresseuse, il était là pourtant lorsque l'insomnie était devenue la plus vieille amie de la rousse, il était là quand.
Cet œuf aussi était là.
Comme un pied de nez destiné à Salomé, à Maya.

— Putain Yuna ! Je te les laisse pour que tu leur fasses les griffes et tu me ramènes un œuf !

Elle lui en voulait.
À Faulkner et non pas à Yuna.
Lui qui avait évolué loin de ses yeux, lui qui s'était exilé, une fois de plus, pendant six mois encore, en compagnie d'Aoi, lui qui avait l'âge d'aimer et l'âge de haïr mais qui, au contraire de Salomé, avait choisir l'amour, lui qui soutenait son regard tandis que cette dernière phrase ne lui était pas destiné.
Et Aoi au milieu de tout cela.

Alors Salomé le comprenait enfin ; ils avaient fini de danser.


L'amour d'une mère - Salomé Cobal Miniature_731_SLL'amour d'une mère - Salomé Cobal 9300065cqlL'amour d'une mère - Salomé Cobal Rm8bL'amour d'une mère - Salomé Cobal Miniature_461_XYL'amour d'une mère - Salomé Cobal U96vL'amour d'une mère - Salomé Cobal 1560881474-miniature-leviator-2-0L'amour d'une mère - Salomé Cobal 1564356350-farfuretL'amour d'une mère - Salomé Cobal Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards ! :
L'amour d'une mère - Salomé Cobal 670694A41EB578ED25EEFEFD7DEEFCC2B455DB3045425734926CF80DpimgpshfullsizedistrL'amour d'une mère - Salomé Cobal CwaoL'amour d'une mère - Salomé Cobal Salome
Yuna F. Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : L'amour d'une mère - Salomé Cobal Yunaic11
Taille de l'équipe : 35/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 83
Jetons : 1642
Points d'Expériences : 2976
L'amour d'une mère - Salomé Cobal Yunaic11
35/38
Hoenn
17 ans
83
1642
2976
pokemon
L'amour d'une mère - Salomé Cobal Yunaic11
35/38
Hoenn
17 ans
83
1642
2976
Yuna F. Akabara
est un Topdresseur Spé. Type

L'amour d'une mère
ft. Salomé Cobal
♫♫
Les secondes me semblent durer des heures…Je suis partagée entre l’envie que cette porte s’ouvre maintenant, et celle qu’elle ne s’ouvre jamais, repoussant un peu plus l’heure où je devrais affronter la rousse. Je n’ai rien à me reprocher, je le sais bien, mais est-ce que ce sera le cas de l’esprit de la gitane ? ça c’est pas certain. Et je sais ce dont elle est capable, elle ne m’a certes jamais fait de mal, elle m’a même plutôt mise en garde contre Logan, mais j’ai vu ce qu’elle a fait à ce dernier, et à Ana. Je n’ai pas spécialement envie qu’elle m’ait dans sa ligne de mire, j’ai eu assez d’histoire dramatique.

Finalement la chevelure flamboyante fait son apparition dans l’encadrure de la porte, et il ne me faut pas longtemps pour comprendre que je la dérange, l’ayant probablement perturbée dans son sommeil. Pas même un regard pour moi, ni un bonjour d’ailleurs, ça ne me blesse pas j’y suis habituée maintenant, d’un sens c’est peut-être mieux ainsi…

La rousse me demande s’ils ne m’ont pas posé trop de problème cette fois, mais je sens dans le timbre de sa voix qu’elle se force à me la poser. Par respect pour moi ? Je ne pense pas, ce serait plutôt histoire de savoir si je suis en droit de lui demander quelque chose pour destruction de matériel. Je me souviens parfaitement du jour où Salomé m’a confié Dovah, c’était le jour de l’éclosion de Faulkner. Je revois encore l’armoire se faire détruire par les griffes déjà acérées du pokémon Glace. Heureusement qu’il n’est pas ainsi quand il est en pension, peut-être la présence de mes pokémon feu qui le dissuade de faire n’importe quoi. Je me décide finalement à répondre à ma camarade de dortoir, histoire de la tenir au courant même si elle n’en a rien à faire.

-Non pas de problème, je pense qu’ils commencent à avoir l’habitude.

Troisième pension avec les deux pokémon glace, forcément ils sont habitués. Aoi se laisse approcher et porter, Faulkner fait attention à ne pas érafler les murs…A croire qu’ils font tout pour rester dans mes bonnes grâce, pour que le mois d’après je les reprenne en pension. Salomé n’a que faire de ces deux-là, elle me les confie pour s’en débarrasser le temps de deux semaines.
C’est triste qu’une dresseuse prenne si peu de temps avec ses pokémon, mais je ne dis rien, suis-je en droit de dire quelque chose ? Chacun à sa propre vision de l’élevage de ses pokémon, et tant qu’un pokémon n’est pas blesser où maltraiter, je n’ai rien à redire. Je m’occupe de mon équipe, elle de la sienne. Si je peux apporter un peu de paix à ce couple en les prenant deux semaines avec moi, alors pourquoi pas, tant pis si Salomé y est indifférente.

De l’indifférence totale, voilà ce qui résume parfaitement bien la relation que j’ai avec Salomé. Ça ne me gêne pas, et ça aurait pu rester ainsi bien longtemps. La rousse me fait d’ailleurs remarquer que j’aurai très bien pu poser les pokéball et partir sans me retourner, laissant ses pokémon sur le perron. Mais voilà, aujourd’hui il n’est pas question que de ses pokémon, il est aussi question du petit être qui se cache dans mon sac.

-Tu as raison j’aurai pu, mais voilà aujourd’hui ce n’est pas comme d’habitude.

Ma voix reste neutre, alors que mon visage ne retranscrit rien, juste mon regard qui essaye de l’analyser. J’essaye de comprendre, pourquoi ? Pourquoi est-elle ainsi ? Salomé est une énigme à elle seule, j’aimerai vraiment comprendre pourquoi elle agit comme ça. Que ce soit avec Logan, Ana où ses pokémon, je n’arrive pas à la comprendre.

La fille à la chevelure de feu me demande finalement pourquoi je ne suis pas repartie sans me retourner. Pourquoi je viens la déranger, pourquoi je viens briser sa petite bulle de ma présence ? Elle me fait subtilement comprendre que je suis de trop ici, elle ignore quelle lubie me retient devant sa porte, mais elle aimerait clairement que je dégage d’ici. Je reste neutre face à sa demande, me contentant de lâcher un soupir, avant de prendre la parole. Ça y est nous y sommes…

-Tu as raison il y a quelque chose qui me retient ici, je ne serai pas restée planté devant ta porte. J’ai autre chose à…

Je n’ai pas le temps de finir ma phrase, que mon sac se déchire sous les griffes d’Aoi, peut-être que je les ai trop aiguisées…Quoi qu’il en soit elle a récupéré son œuf qu’elle cajole avec amour, alors que son compagnon semble apaisé de la voir ainsi heureuse. Une parfaite photo de famille qui me ferait bien sourire, si je ne voyais pas le visage de la rousse se décomposer.

J’espérais sincèrement que Salomé le prenne bien, une petite partie de moi avait cet espoir. Malheureusement ce n’est pas le cas, et j’ai l’impression que c’est un ouragan qui est en train de se réveiller. Elle s’en prend à son pokémon, lui rappelant qu’il était là quand…elle a perdu son enfant je suppose. Je n’aime pas écouter les bruits de couloir du dortoir, mais on est bien forcée d’entendre au final. Encore plus quand les deux parties d’une rumeur règle leur compte en criant au milieu du couloir. Salomé a eu un enfant avec Logan, un enfant qu’elle a perdu suite à un accident…

Je vais être honnête, j’ai eu de la peine pour Salomé. Je ne cautionne pas ses manipulations, ses mensonges et autre fourberie, mais personne ne devrait avoir à perdre un enfant, même si le père de ce dernier est notre pire ennemi. Je m’apprête à parler avec douceur, espérant apaiser ce tourbillon d’émotion qui me fait face. Mais voilà, elle se retourne contre moi, et ses mots viennent m’accuser sans sommation, même si son regard reste sur son pokémon.

-C’est le risque quand on laisse un couple de pokémon à une pension, tu le sais pourtant. Il ne fallait pas s’attendre à autre chose, si ça ne te plait pas, tu n’auras qu’à leur faire leur griffe la prochaine fois.

Je ne suis pas agressive, je suis parfaitement calme. Je ne l’accuse pas de quoi que ce soit, le fait accompli est suffisant. Et pour être honnête, ce n’est pas à moi de faire quoi que ce soit, c’est à Salomé de calmer son tourbillon d’émotion, et de décider quoi faire avec cet œuf et ses deux pokémon.

-Sache que je peux encore les reprendre en pension, mais au risque qu’il y ait un autre œuf, et je pense que tu n’en voudras clairement pas. Pour ce qui est de l'oeuf, tu te débrouilles avec, c'est celui de tes pokémon. .

Je pense honnêtement que je n’aurai plus les petits pokémon Glace en pension, enfin le futur est incertain.

-Mais cet œuf n’est pas la seule raison pour laquelle je suis restée devant ta porte. Le courant d’air n’est pas non plus la deuxième raison, malheureusement. Il faut que l’on discute…j’ai appris que Lucifer était mêlé à ton accident, je voudrais savoir ce qu’il s’est exactement passé et pourquoi j’ai retrouvé mon pokémon blessé.

Contrairement à Salomé, je me soucis de tous mes pokémon. Elle s’est servie de Lucifer pour faire quelque chose, et je veux savoir quoi. Ses blessures n’étaient pas importantes, quelques égratignures, mais il faut que je sache ce qui s’est passé. Je ne suis pas là pour écouter autre chose que ce qui concerne Lucifer, le reste je m’en moque. Salomé et moi on est dans l’indifférence totale l’une envers l’autre, et je ne pense pas que ça change un jour.

-On ferait peut-être mieux de ne pas rester dans le couloir, à moins que tu ne veuilles que tout le dortoir soit au courant, comme pour ta discussion avec Logan.

Elle est libre de ne pas me répondre, honnêtement je pense qu’elle va me claquer la porte au nez, à moi mais aussi à ses pokémon. Quoi qu’il en soit, j’attends des réponses, et j'ai réussi à les lui demander sans me montrer agressive ou effrayée, c'est pas mal déjà.





 
You can never
turn back


L'amour d'une mère - Salomé Cobal P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum