Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 8

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -37%
Fire TV Stick Lite avec télécommande ...
Voir le deal
18.99 €

Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : [Mission] Brumisateurs évaporés (ft. Alone) Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 24 ans
Niveau : 35
Jetons : 2933
Points d'Expériences : 852
[Mission] Brumisateurs évaporés (ft. Alone) Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2933
852
pokemon
[Mission] Brumisateurs évaporés (ft. Alone) Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2933
852
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Brumisateurs évaporés
Mission - ft. Alone

Après les émotions de ces derniers mois, il fallait te remettre dans le bain… Tu avais passé bien assez, et surtout bien trop, de temps à te lamenter. Après tout, tu l’avais tant répété : il ne te restait que ton travail. Il ne fallait pas que tu négliges ça sous un prétexte semblable au tien. Vivons le temps d’un jour, le temps d’aujourd’hui, comme s’il s’agissait du dernier, sans penser au lendemain.

Ce fut ainsi qu’en retournant travailler, on t’invita à te rendre à la plage qui bordait Nuevo, non pas pour t’y détendre, mais aider des stagiaires dans une recherche. Bref, tu n’avais pas le droit de refuser. De toute façon, tu n’oserais pas, pas après tout le souci que tu avais causé à ton laboratoire. Mais ceci serait bientôt terminé, car tu avais pris la décision de tout changer, d’ouvrir ton propre laboratoire, de te recentrer sur tes pokémons, et d’aider les autres pokémons. Tu avais déjà informé ton supérieur, qui avait presque fondu en larme à l’idée de perdre une femme aussi travailleuse et talentueuse que toi. Mais c’en était ainsi, tu avais besoin de repenser ta vie, et de ralentir, de vivre à ton rythme, et d’être libre, tout simplement.

Arrivée à la plage, il devait être midi, quelque chose comme ça. Tu t’installas sur la terrasse d’une restaurant. Le gérant : Felipe Eche Best. Le restaurant en question ? Le Firecook. Particularité ? Les plats étaient cuisinés avec l’aide des pokémons. Exemple typique : c’était un Chartor qui fumait les viandes, tandis qu’une Malamandre s’occupait de la cuisson au feu de bois. Cela promettait un certain niveau dans la cuisine. Tu t’installas tranquillement, peu de personnes étaient déjà là, il était encore tôt.

Tu n’eus pas le temps de t’installer. Un grand gaillard dans la trentaine, une petite barbe et un air un peu … Biker t’approcha. Original, certes, mais tu ne compris pas pourquoi il t’aborda, tu pris un peu peur. Mais à son air paniqué, tu le laissas parler :

« Vous ! Et vous ! » il pointa du doigt un jeune homme aux cheveux bleus « C’est un cauchemar ! Aidez-moi ! Les brumisateurs ont tous lâché, il faut les réparer ! »

Heu… Oui d’accord… ? Mais tu n’étais pas compétente en mécanique, et à voir la tête du jeune, lui non plus. Il te rappelait brièvement la jeune éleveuse qui s’était occupée de ton Bibichut… Son nom ne te revenait pas, mais il y avait un air de famille.

Ce Felipe n’avait pas l’air enclin à abandonner son idée et à vous laisser partir. Il vous refourgua une mallette d’outils et vous poussa vers le système de brumisateurs de son restaurant… Qui était en fait celui de plusieurs restaurants. Tous vous avait à l’œil, vous ne pourriez pas vous éclipser tant que vous n’aviez pas « réussi » à remettre tout ça en marche. … Tu espérais que le jeune s’y connaisse un peu… Tu attendis que le chef reparte dans son restaurant, dont quelques clients commençaient à arriver, et tu soupiras :

« Je crois que nous sommes coincés ici… Tu peux m’appeler Aby, vu la situation… Tu t’y connais un peu en… mécanique ? »
(c) Apomenon


Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #422379
Alone Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8357-567-the-second-twin-is-here-alone-akabara-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8360-alone-akabara-phyllali#84765
Icon : The King of Snow
Taille de l'équipe : 13/24
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 22
Jetons : 673
Points d'Expériences : 462
The King of Snow
13/24
Hoenn
16 ans
22
673
462
pokemon
The King of Snow
13/24
Hoenn
16 ans
22
673
462
Alone Akabara
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Je ne sais pas quand j’aurai droit à une bonne nuit de sommeil, mais c’est pas cette nuit. Depuis que j’ai rompu avec Miguel il y a une semaine de ça, mes nuits sont assez agitées. Il était évident qu’on ne pouvait pas rester dans la même chambre, alors le soir de la rupture je suis allé dans la chambre de ma sœur. Le lendemain je suis allé voir l’administration, et avec la rentrée qui arrive, ce n’était pas compliqué de me trouver une chambre de libre. J’aurai peut-être un nouveau colocataire dans quelques jours, mais tant que ce n’est pas mon ex, ça ne me pose pas de problème.
Pourtant, malgré le fait que j’ai changé de chambre, ça ne m’a pas permis de reposer comme il le faut. La réaction de Miguel continue de me hanter, et j’ai du mal à mettre mon cerveau au repos.

Et le pire c’est quand mes pokémons décide de jouer tôt le matin, c’est impossible que je me rendorme après, ça ne servirai à rien de toute façon. Le problème c’est Qost et Forel, depuis l’évolution de l’Obalie en Phogleur, ces deux là n’ont pas passé une seule soirée tranquille. Ils essayent encore de refaire leur duo de jonglerie, mais clairement mon Otaria n’a pas la force de faire jongler un Phogleur. Résultat je me retrouve avec un Phogleur qui se rétame violemment sur le sol de ma chambre, réveillant tout le monde, si ce n’est même les chambres voisines.

Mais bon, je commence à m’y faire et aujourd’hui je dois rejoindre ma sœur sur la plage pour manger ce midi. Depuis ma rupture, elle prend tous les jours de mes nouvelles, si elle n’exige pas qu’on se voit. D’un sens ça me fait extrêmement plaisir, dire qu’il a fallu que je rompe avec mon petit-ami pour me rendre compte que ma sœur est redevenue celle sur qui je peux le plus compter. Je sais maintenant qu’elle ne m’abandonnera jamais, on s’est perdu une fois, et je sais qu’elle ne le permettra pas. D’un sens ça me rassure, je sais que si j’ai un problème, je peux compter sur elle, même si j’aimerai me débrouiller par mes propres moyens maintenant. Vers 11h je finis de me préparer, et alors que je m’apprête à sortir, Osore sort de derrière un meuble, me faisant crier de surprise. Alors que j’essaye de me remettre de mes émotions, ma Nosferalto se moque ouvertement de moi.

-Osore c’est pas drôle franchement…
-Noooosfe
-Très bien, si ça t’amuse tant, tu vas venir avec moi.

Ma Nosferalto perd immédiatement son air amusée, mais face à mon air sérieux et mon sourire en coin, elle sait qu’elle n’a aucune échappatoire. Elle décide donc de me suivre bien docilement, même si je sais qu’elle ne manquera pas une occasion de faire des siennes, il va donc falloir que je la surveille. Nous sortons donc du dortoir et de l’académie, direction la plage. Je ne sais pas pourquoi ma sœur a décidé de prendre un restaurant sur le bord de mer, un jour de grand soleil. Enfin j’ai abandonné l’idée de la comprendre sur certaines choses, je me contente de la suivre.

Le problème que j’ai, c’est que j’ai oublié mon Ipok, et que je ne sais plus dans quel restaurant je dois rejoindre mon double. Il va falloir que regarde sur chaque terrasse si je vois Yuna, ce qui n’est pas une mince affaire quand on voit le nombre de restaurant qui sont sur le bord de mer. Bon je commence par le restaurant Firecook, tenu par le renommé Felipe Eche Best. Ça serait bien le genre de ma sœur de venir ici, la cuisine est faite par des pokémon feu. Mais elle en semble pas être là, je ne vois aucune tignasse bleue à l’horizon.

Alors que je m’apprête à quitter les lieux, une voix assez forte m’interpelle…heu je crois que c’est le chef, à voir la toque sur sa tête. Il semble remonté, où plutôt paniqué parce que ses brumisateurs ne fonctionne pas et qu’il faut les réparer…Mais j’y connais rien moi ! Pourquoi depuis que je suis à la PC je tombe toujours sur des situations où je ne maitrise rien ? C’est une malchance pas possible…Arceus m’en veut ? C’est ça ?

Je n’ai cependant pas mon mot à dire, et me voilà avec une femme aux longs cheveux blancs. Elle ne semble pas vraiment dans son élément elle aussi…je crois que le chef n’a pas choisi les bonnes personnes. Je n’ai pas osé dire quelque chose, cet homme est beaucoup trop impressionnant…Avec un peu de chance ce n’est qu’une petite panne, et on va réussir à régler ça, et gagner un repas par la même occasion. Parce que oui je ne vais pas faire ça gratos, j’espère bien qu’on va nous offrir un repas.
La jeune femme attend que le chef de cuisine parte pour m’adresser la parole, et je dois dire que je ne pensais pas à une voix aussi douce de sa part. Elle s’appelle Aby, et elle me demande si je m’y connais en mécanique…preuve qu’elle n’y connait rien.

-Enchanté Aby, je me nomme Alone Akabara. Et non…je ne m’y connais pas vraiment. J’ai eu quelques cours à l’académie, mais pas forcément de quoi nous sortir de cette situation.

Je soupire légèrement, arrachant un rire à ma Nosferalto, forcément elle se moque de moi. Je lui lance un regard noir avant de m’approcher du brumisateur juste devant nous.

-Bon on peut essayer, c’est peut-être une sécurité qui s’est enclenchée.

J’ouvre le capot du brumisateur, mais je ne vois qu’un amas de fil. Je ne vois rien qui indiquerait que l’appareil est en sécurité, où qu’il est cassé.

-Heu…il faudrait peut-être comparer avec un autre pour être sûr…

Est-ce que je suis largué ? La réponse est oui.
Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : [Mission] Brumisateurs évaporés (ft. Alone) Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 24 ans
Niveau : 35
Jetons : 2933
Points d'Expériences : 852
[Mission] Brumisateurs évaporés (ft. Alone) Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2933
852
pokemon
[Mission] Brumisateurs évaporés (ft. Alone) Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2933
852
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Brumisateurs évaporés
Mission - ft. Alone

Bon, voilà. Le chef avait bien choisi ses réparateurs. Rien qu’à voir la tête du jeune homme, il n’était pas compétent, tout comme toi, dans la mécanique. Génial, hein ? Mais il était déjà reparti, et vous étiez coincés. Donc … Voilà ?

Le jeune homme s’appelait Alone Akabara. Paumé, comme toi, c’était confirmé. Il admettait avoir eu des cours, mais pas de quoi aider. Eheh… C’était très précis, comme mécanique, ce que vous aviez là. Des brumisateurs en panne. Tu lâchas un soupir, visiblement agacée par la situation. Ce n’était pas contre Alone, loin de là, mais contre la situation. C’était presque embarrassant.

Visiblement un peu motivé, le voilà qu’il trifouillait un brumisateur. Il eut une idée, il parlait d’une sécurité sur l’appareil. Ah… ? Est-ce que ça en avait ? Tu le laissas faire, l’observant de là où tu étais, avec la mallette d’outils à tes côtés. La différence entre ton niveau et le sien était visible. Toi, tu aurais fixé le brumisateur en espérant qu’il se répare tout seul… Surtout en ce moment, avec tout tes problèmes.

Bref. Résultat ? Un amas de fil caché sous une coque de métal. Tu ne savais pas si tu devais rire ou soupirer. Alone indiqua qu’il fallait peut-être comparer avec un autre. Tu haussas les épaules avant de sortir ton Ipok.

« Je vais voir celui d’à côté, je prends juste une photo pour comparer, ça évitera les allers-retours. »

Hop, aussitôt dit, aussitôt fait. La photo sur ton Ipok, tu allas à quelques mètres pour tenter d’ouvrir un autre brumisateur, armée de quelques outils et perchée sur une chaise. Si le jeune homme avait réussi en quelques secondes, il t’en fallu presque le double pour venir à bout de la coque métallique. Voilà. Des fils. Tu sortis ton Ipok, et tu regardas la photo. Soupir.

« Ca me semble similaire. Enfin, je ne m’y connais pas, mais c’est pareil… Si on avait des brumisateurs qui fonctionnaient, on pourrait vraiment mieux comprendre mais là… »

Tu descendis de ton perchoir, puis tu rejoignis Alone. Tu réfléchis un instant, avant de tenter quelque chose…

« Si ça vient des tuyaux ou des brumisateurs, on peut essayer avec un pokémon eau… ? On débranche de la centrale à brumisateurs, et on demande à un pokémon de mettre de la pression, et de l’eau, dans le tuyau ? Si ça ne fait rien, le problème vient des tuyaux ou des brumisateurs, sinon, il s’agit de la machine centrale… ? »

C’était une idée comme une autre. Mais à peine eus-tu terminé, que le gérant du restaurant d’à côté vous aborde, visiblement énervé.

« Eh ! Vous ! Qu’est-ce que vous faites ?! C’est ce Felipe qui vous a payé pour saboter mon restaurant ?! Vous avez intérêt à m’expliquer, sinon ça va chauffer pour vous ! ET REMETTEZ-MOI CES BRUMISATEURS EN PLACE ! »

Oh… Voilà que les ennuis commencent, tu te tournas vers le gérant, la chevelure grisonnante, un timbre de voix grave et abîmé par la cigarette, certainement. Il vous accusait de sabotage, et tu étais tellement à l’ouest, que tu avais du mal à comprendre. Entre Felipe et lui, tu commençais à être vraiment perdue…

« Pardon… ? »
(c) Apomenon


Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #422379
Alone Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8357-567-the-second-twin-is-here-alone-akabara-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8360-alone-akabara-phyllali#84765
Icon : The King of Snow
Taille de l'équipe : 13/24
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 22
Jetons : 673
Points d'Expériences : 462
The King of Snow
13/24
Hoenn
16 ans
22
673
462
pokemon
The King of Snow
13/24
Hoenn
16 ans
22
673
462
Alone Akabara
est un Scientifique Chercheur Pokemon
Je pense que la jeune femme a compris que j’étais totalement largué, et que mes tentatives ne sont que des espoirs que la chance règle ça. Mais je dois avouer que je ne sais pas du tout si la chance va finir par venir, je ne suis pas connu pour être l’homme le plus chanceux du monde. Heureusement Aby ne se moque pas de moi, et de mes idées, au contraire elle m’aide volontiers. Elle prend en photo les fils de la machine que j’ai démonté, et m’annonce qu’elle va voir sur la machine d’à côté s’il y a des différences.

Je la laisse faire et regarde avec attention, et même si elle met plus de temps à ouvrir le capot métallique, elle y met de la bonne volonté. Au moins je ne suis pas avec une personne qui me laisse littéralement tomber, ce qui aurait été une réaction normale quand on connait le contexte de notre recrutement. C’est probablement ce que j’aurai dû faire, mais comme dirais ma sœur, je suis trop gentil. Il faut quand même que je trouve rapidement la solution à ce problème, sinon je vais finir carboniser par ma sœur pour l’avoir fait attendre.

Mais ce n’est pas avec ma brillante idée qu’on va réussir à réparer ces brumisateurs, les fils sont sensiblement les mêmes, et aucune différence notable n’est à noter…Ce qui n’est clairement pas pour nous arranger, parce que si ce n’est pas un problème de fil visible facilement je ne vois pas comment on peut trouver l’origine du problème. Abygaelle regrette le fait que l’on n’ait pas de brumisateur qui fonctionne sous la main, on pourrait plus facilement comparer les choses.

-Oui c’est dommage, il va falloir qu'on trouve autre chose.

Je me creuse les méninges, mais je ne vois pas vraiment quoi faire…ce qui m’arrache un soupir. Bien entendu Osore explose de rire devant ma mine déçue, mais rapidement elle grimace un peu.

-ça va Osore ?

Elle me regarde et ricane à nouveau avant de tourner autours de moi, me rassurant, j’en viens même à me demander si sa grimace de douleur n’était pas fictive, histoire de me faire paniquer pour rien. Je me reconcentre sur notre problème de brumisateur, mais aucune autre idée ne me vient en tête, mais heureusement la jeune femme en face de moi en propose une. Augmenter la pression de l’eau dans les tuyaux, ça pourrait marcher. Si ça se trouve il y a quelque chose qui obstrue le réseau, près de la machine centrale, ça expliquerait pourquoi les tous les restaurants sont privés de brumisateur.

-ça peut valoir le coup d’essayer. J’ai justement le pokémon idéal pour…

Je n’ai pas le temps de finir ma phrase qu’un homme se rapproche de nous, nous hurlant dessus. Il parle très vite, et je parviens un peu à comprendre ce qu’il raconte, malgré sa voix rocailleuse. Nous sommes accusés de sabotage, nous serions des envoyés de Félipe pour pourrir son service. Ma partenaire de galère semble buguer devant ces accusations et je lève un peu les mains, essayant de calmer un peu la situation.

-Heu non non non attendez ! On n’est pas là pour saboter vos brumisateurs, ils ont cessé de fonctionner, et on nous a demandé de les réparer.
-Bizarrement c’est Felipe qui vous as demandé d’intervenir.
-ça aurait été vous, on l’aurait fait aussi. Ecoutez monsieur…
-Anton, Fred Anton !
-Monsieur Anton, si les brumisateurs ne fonctionnent pas vous allez aussi en partir. Vos clients ne vont pas être satisfait, et vous allez perdre de l’argent. Vous avez tout intérêt à nous laisser essayer de régler le problème, et ça ne vous coûte rien.

Ça ne coutera rien à Felipe, mais je me retiens bien de lui dire. Je sors mon visage le plus amical possible, espérant calmer un peu l’homme en face de moi, qui semble monter rapidement dans les tours. Il me toise, toise Aby avant de se reposer son regard dur sur moi.

-Vous avez intérêt à bien réparer les brumisateurs, si jamais j’apprends que vous avez saboter quelque chose, vous entendrez parler de moi, et Felipe aussi.

Et il repart, visiblement sur les nerfs, mais une fois qu’il est assez loin, je lâche un soupir de soulagement. Je me tourne vers Abygaelle, pas très sûr de moi.

-J’ai l’impression que la relation entre eux est électrique, j’espère qu’on va vite régler ça et que ça ne va pas exploser entre eux…Je propose qu’on remette les caches sur ces brumisateurs, et qu’on fasse monter la pression.


La femme aux cheveux blanc m’observe un peu, avant d’acquiescer et me suivre….Où ? Je ne sais pas où se trouve l’accès au système de distribution. Bon ba pas le choix, il font qu’on aille voir Felipe. Il n’est pas très difficile à trouver, il parle assez fort pour savoir qu’il est en cuisine, à envoyer des plats.

-On envoie deux blanquettes de volaille au lait de coco !
-Oui chef !
-Monsieur Eche Best.

Il se tourne vers nous, et semble bien surpris de nous revoir aussi vite. Il regarde dehors et fronce les sourcils en voyant que les brumisateurs ne fonctionnent toujours pas.

-Qu’est-ce que ça veut dire ? Pourquoi vous revenez sans avoir réparer les brumisateurs ?
-Nous avons besoin de savoir où on peut avoir accès au système de distribution de l’eau ?
-C’est dans le petit cabanon derrière, dépêchez vous de remettre ça en état, je vais bientôt avoir des clients qui se plaignent.

J’hoche la tête, et avec Abygaelle nous nous dirigeons vers le cabanon que nous a indiqué le chef, et il y a une machine assez bizarre…Pourquoi est-ce que j’ai pas envie de toucher à ça ? Je sens qu’on va faire une catastrophe…Mais bon on a pas vraiment le choix, je prends une pokéball et libère son locataire.

-Agno !

Mon Larméléon apparait et s’accroche automatiquement à mon bras en voyant Abygaelle.

-Hey doucement Agno, tu risques rien c’est une personne qui est dans la même galère que moi. Tu vois la machine devant, il faut qu’on augmente la pression de l’eau pour s’assurer qu’il n’y a rien qui gêne la circulation de l’eau. Tu penses pouvoir le faire ?
-Larmé !

Je n’ai même pas le temps de chercher où il faut augmenter la pression, mon Larméléon se dirige vers un bac d’eau et plonge dedans. Il se place devant l’un des tuyaux et utilise sa plus puissante attaque Pistolet à O. Je ne sais même pas comment mon Larméléon connait le fonctionnement de cette machine, Agno est un puit de savoir sans fond. Plus le temps passe, plus je prends conscience que j’ai un pokémon aux antipodes de ses semblables. Il connait beaucoup de chose, et je crois que je l’ai rarement vu pleurer…

Mais une chose me tire de mon analyse de mon pokémon, ce sont des cris qui proviennent de l’extérieurs…qu’est-ce qui se passe encore ?
Abygaëlle Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8677-abygaelle-keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8679-abygaelle-keelin-adulte#88342
Icon : [Mission] Brumisateurs évaporés (ft. Alone) Yvwt
Taille de l'équipe : 14/40
Région d'origine : Unys
Âge : 24 ans
Niveau : 35
Jetons : 2933
Points d'Expériences : 852
[Mission] Brumisateurs évaporés (ft. Alone) Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2933
852
pokemon
[Mission] Brumisateurs évaporés (ft. Alone) Yvwt
14/40
Unys
24 ans
35
2933
852
Abygaëlle Keelin
est un Adulte Chercheuse
Brumisateurs évaporés
Mission - ft. Alone

Plus le temps passait, plus tu étais largué. Il était inutile de le remarquer, certes, et cela ne faisait que répéter un constat qui tombait sous le sens… Mais il était presque drôle de voir comment deux incompétents, que vous étiez, tentaient le tout pour le tout pour se dépatouiller avec un matériel inconnu.

Tu n’avais pas la tête dans cette magnifique tâche. Dire le contraire serait mentir. Kali n’avait pas l’air bien depuis quelques jours, et cela t’inquiéter. En plus, avec ta pension à venir, tu risquais gros. Tu aurais aimé tester ta théorie avant de te lancer dans un tel projet… Kali était un bon exemple, mais tu n’étais pas sûre…

Ce furent les paroles d’Alone qui te tirèrent de tes pensées. Difficile de relever la tête et de la sortir de l’eau que composait le flot de tes pensées de ces derniers temps. Un soupir passa furtivement tes lèvres, alors que tu tentais de refermer le brumisateur. Dommage, c’était le mot.

Le Nosferalto du jeune homme se mit à rire. Pardon ? Tu n’avais jamais vu ce comportement… Il faut dire que tu n’avais pas souvent eu l’occasion de croiser ce genre de Pokémon. Mais le voir rire… ? Tu posas un regard interrogateur sur le Pokémon, le cache du brumisateur encore dans les mains.

Alone se préparait à sortir un de ses pokémons qu’un homme s’approcha pour hurler. Génial, les ennuis commençaient. Son débit était tel que même toi, tu avais du mal à suivre. Sabotage… Félipe… Bref. C’est à cet instant que tu lâchas ton légendaire « Pardon… ? » d’incompréhension. Et ce fut sans compter sur Alone pour te sortir de ce mauvais pas. Alléluia. Ce garçon était si malin, il te redonnait foi en la jeunesse… Non pas que tu avais croisé uniquement des petits idiots… Mais quand même, après l’épisode à Gracia, tu avais du mal.

Alone réussit à faire prononcer le nom au gérant : Fred Anton. S’en suivi des explications que, même toi, n’aurait pas fait mieux. Tu en profitas pour libérer ta Goupix d’Alola et ta Muplodocus. Bien. L’argument de l’argent, ça marche toujours. Tu en profitas pour glisser quelques mots à Kali.

« Ecoute, ma grande, j’ai besoin d’aide pour autre chose… Tu crois que tu pourrais trouver un endroit frais, ou froid ? Quelque chose qui te plaît. Va où tu as l’impression que tu seras bien… J’aimerai vérifier une théorie pour que tu puisses évoluer… »

Tu eus juste le temps de voir ta Goupix partir, que tu te retournais pour toiser l’homme, avec un sourire amical, en imitation à Alone. Tu n’étais pas professionnelle, c’était comme passer un coup de fil à sa femme… Ou son homme, en plein travail, mais qu’importe. L’homme lâcha l’affaire. Ouf.

Tu écoutas Alone parler et tu haussas le épaules. Effectivement, il y avait l’air d’avoir des tensions. Tu hochas la tête avant de répondre :

« On va faire ça, ce sera plus simple… »

Avec toutes ces conneries, tu avais encore le cache du brumisateur dans les mains. Tu t’empressas de le remettre à sa place et de tout remettre comme avant. Vous étiez prêt pour la seconde solution. Mais avant, il fallait connaître l’endroit où le système prenait racine. Et pour cela, rien de tel que de rejoindre votre chef, hurleur et autoritaire. L’échange fut court, rapide, concis, précis.

Direction la fameuse petite cabane à l’arrière. La machine a l’air ancienne, presque obsolète et peu entretenue. Berk. Tu n’avais pas envie de toucher cette chose, et à voir la tête du garçon, lui non plus. Mais vous deviez tester votre hypothèse… Alone libéra un Larméléon, Agno. Il avait l’air timide. Tu te permis de t’éloigner et de lui adresser un léger sourire.

Ton regard s’adressa à Kaia, ta Muplodocus, qui était dehors. Elle n’avait pas vraiment envie de se mettre à l’étroit dans la cabane. Ce regard put te permettre d’avoir une réaction rapide à ce que tu entendais : des cris. Un simple glissement de regard suffit. Par réflexe, tu crias :

« Alone ! Arrête ! »

Un peu sèche et violente, mais tu n’avais pas fait attention. Tu lâchas un soupir, visiblement agacée, avant de reprendre, plus calme :

« Les brumisateurs vont parfaitement bien… Ce n’est pas bouché… Ce n’est pas le brumisateur le problème… Il nous reste quoi … ? Il y a un système électrique ou quelque chose pour les activer ? »

Tu étais en train de penser et de réfléchir… En même temps, tu remarquas un bac à glace entrouvert… Et une queue qui en dépassait. Un soupir, puis tu ouvris le bac. Tu y trouvas Kali, en train de se rouler dans le givre du congélateur… Quelle petite rebelle celle-là. Tu affichas un léger sourire, avant de dévisager un court instant Alone. Tu plongeas tes mains dans le froid artificiel, et tu sortis ta Goupix, couverte de poudreuse peu naturelle.

« Je vois que tu as trouvé ce que je t’ai demandé… Mais tu devais revenir… Pas t’assoupir ou jouer dedans… »

Tu en profitas pour sortir d’une main un carnet, que tu posas dans ta main, à moitié prise par ton pokémon, et tu griffonnas quelques informations de ta main libre. Le bac, la température, l’organisation, ce que Kali avait fait… La composition, des détails, des choses utiles, d’autres moins utiles… Bref. Voilà. Maintenant tu étais prête à continuer ton investigation. Tu reposas ta Goupix.

[Suite à une demande de pause d'Alone, le RP se termine en Solo avec l'accord d'un Admin]

Le danger des brumisateurs sous pression écarté, vous deviez repenser les choses. Le problème ne venait donc pas de l’eau mais d’autre chose. Tu adressas un regard à Alone, l’un comme l’autre, vous ne saviez pas d’où le problème venait. Tu lâchas un soupir : si ce n’était pas le circuit d’eau, c’était l’électricité. Une bonne chose, puisque vous étiez au cabanon d’où le circuit partait, et derrière… Le circuit électrique.

Tu demandas à Alone de rester dans la cabanon au cas où, alors que tu allais faire un tour à l’arrière. Si vous aviez parlé le langage de sa chauve-souris, vous auriez compris depuis bien longtemps le problème… En arrivant sur le système de batterie, tu ne remarquas rien. Kali dans tes bras, tu ne pouvais rien faire. Tu la posas donc au sol, afin d’observer le système. Rien… Un soupir passa tes lèvres alors que tu demandais à l’élève de venir t’aider. Même réaction : il semblerait que le circuit se porte bien… Jusqu’à ce que tu le touches.

Une décharge. Tu l’avais senti. Tu écarquillas les yeux, a priori la surprise était unanime. Tu te massas machinalement la main alors qu’Alone cherchait la source de ce problème. Kali le devança et poussa un cri de défi avant de bondir littéralement dans le vide. Mais à voir sa réaction… Ce n’était pas rien : elle se prenait de petites décharges. Tu la rejoignis, demandant à Alone de vérifier le système à nouveau et le remettre en ordre, et tu surpris l’étrange phénomène qui malmenait ton pokémon : un petit Statitik. Si petit, que tu ne l’avais pas vu sur le boîtier jaunissant de l’électricité. Kali était littéralement en train de l’écraser pour lui faire la peau. Tu la tiras de ce mauvais pas avant de dévisager le pokémon.

« Va jouer autre part, tu nous dérange. Si tu veux manger de l’électricité, trouve-toi un lampadaire. »

Tu étais agacée, ça se voyait. Tu gardas ton pokémon dans tes bras, sans quitter des yeux le pokémon électrique. Par chance, Alone te ramena une petite boîte, après avoir vu le trouble-fête. Hop, ni une, ni deux, le petit pokémon était enfermé. Les cris de soulagement sur la plage étaient suffisants pour comprendre que le problème était réglé. Tu affichas un sourire à Alone avant de retourner voir le groupe de cuistots du coin.

« Nous avons réglé votre problème, le voici. Je vais l’emmener et lui trouver un endroit où il ne gênera personne. Et s’il vous plait, réglez votre problème de rivalité, c’est épuisant. »

Tu fis un signe à Alone. C’était ici que vos chemins se séparaient, mais tu étais certaine une c’était le début d’une amitié sans précédent. Comment ? Eh bien, vous aviez été dans une sacré galère, et tu avais manqué de finir trempée. Après un échange de coordonnées et des aux-revoir bien mérités, tu partis, et tu relâchas le Statitik dans un parc plus loin, plus calme. Ensuite, tu retournas tout simplement chez toi : tu avais beaucoup à faire, et ces conneries avaient pris plus de temps que prévu, et avait gâché ton après-midi.
(c) Apomenon


Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #422379
Sir Trouille
Icon : [Mission] Brumisateurs évaporés (ft. Alone) CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 13090
[Mission] Brumisateurs évaporés (ft. Alone) CeOUB4f
-
-
0
0
13090
pokemon
[Mission] Brumisateurs évaporés (ft. Alone) CeOUB4f
-
-
0
0
13090
Sir Trouille
est un PNJs
Modération

Appréciation
On part sur une mission d’ordre sanitaire, donc. J’aime beaucoup vos PNJs (ça gueule fort), les interactions avec les Pokemons sont souvent justes et ne font pas artificiels et le duo échange suffisamment pour qu’une certaine dynamique se crée entre eux.
J’imagine que c’est à cause de l’abandon un peu brutal que tout s’arrête d’un seul coup, ce qui est assez dommage : explorer les intérieurs des cuisines entre deux rivaux (Felipe et Anton) aurait pu donner pas mal de moments intéressants à développer, ne serait ce que pour le potentiel qu’un Pokemon a à dévaster une cuisine.
Du coup, la note représente plutôt le niveau de progression du RP (parce qu’on sent que vous aviez vraiment des supers idées et des PNJs cools) que sa qualité générale.

Mission finie en solo, gain divisé par 2.
■■□□□ - Deux étoiles ? Vous devez faire soit attention à l'orthographe, soit mieux soigner vos rps, n'hésitez pas à aller plus loin dans l'originalité, à vous montrer plus exigeant. Vous recevez 30 jetons et 5 expérience.
supplémentaire.



[Mission] Brumisateurs évaporés (ft. Alone) 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum