Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-60%
Le deal à ne pas rater :
Red Dead Redemption 2 – PS4 ou Xbox One
15.99 € 39.99 €
Voir le deal

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
.

Dernière édition par Hiroki Kitakaze le Dim 4 Mai - 15:03, édité 2 fois
Yuki Yutaka
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t817-yuki-yutaka-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t842-yuki-yutaka-noctali
Taille de l'équipe : 11
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
11
Kalos
16
39
1400
925
pokemon
11
Kalos
16
39
1400
925
Yuki Yutaka
est un Topdresseur Spé. Type
Il faisait doux en ce paisible weekend de mars et le soleil, même si peu chaleureux, l'était suffisamment pour susciter l'envie de pointer le bout de son nez à l'extérieur. N'ayant aucune activité scolaire de prévue ou même avec quelqu'un d'autre, je ne pouvais décemment pas me priver d'aller profiter de cet astre qui nous faisait généreusement grâce de sa majestueuse et rassurante présence tout là-haut dans le ciel azuré. Me vint alors l'idée d'aller courir. C'était une bonne occasion de travailler un peu son corps et de garder la forme. Après avoir tenter en vint de convaincre Asobu de venir se joindre à nous, je l'avais finalement laissé dormir, l'installant confortablement sur mon lit. Le Héricendre au tempérament plus joueur que bosseur, avait très certainement eu sa dose de travail pour la semaine et  il semblait vraiment épuisé, surtout après son magnifique combat de la veille. Il avait perdu contre un Grolem, mais il n'avait pas démérité et j'étais fier de lui. Après lui avoir caresser affectueusement la joue, j'avais bondi sur mes jambes et avait enfilé un de mes fameux pantalons, uniques et entièrement customisés par mes propres soins. Et comme à l'habituel, pas de T-Shirt.

Me voilà à l'air libre, hors de ma cage. Hikari à mes côtés, nous trottinions à bonne allure, mais soutenue, direction le village portuaire. Tandis que le paysage défilait, je me remémorais des moments passés avec ma chère petite amie de feu. Nous en avions parcouru du chemin depuis notre rencontre et cette folle aventure qui en avait découlé. Je la revoyais encore chétive, à ses début, avec son sale caractère, mais passionnée et pleine de bonne volonté. Elle s'était donnée beaucoup de mal pour avancer vers son rêve et aller dans le sens de notre promesse mutuelle. J'étais fier d'elle, à n'en pas douter. Une totale osmose, oui, nous étions en totale osmose à présent. Quoique... C'est peut être un peu prématuré, et pompeux, mais en tout cas, je n'en rougirai pas. Notre entente était toute aussi parfaite qu'elle ne pouvait l'être à ce moment là et le reste ne pouvait venir qu'avec le temps et l'expérience. Nous avions une totale confiance l'un en l'autre et nous tachions de nous compléter au mieux afin de pallier nos faiblesses de la meilleure des manières qui soit, quand c'était possible. Je veillais sur elle tout comme elle veillait sur moi.

Tandis que j'étais centré sur mes pensées, noyé quelque part dans ma tête, dans cet océan sans fond que l'on nommé l'esprit, mes foulées m'avaient conduites dans un parc. Heureux hasard ? Fort possible. Nous avions alors tous deux entrepris d'en faire quelques tours et au bout du troisième, nous nous marquâmes une pause. Tandis que nous nous étirions, je fouillais dans la sacoche que j'avais toujours d'accrochée sur le côté droit de mon pantalon. J'en sortis alors une bouteille d'eau que je tendis à ma très chère et dévouée Hikari. Nos regards se croisèrent et j’éclatais de rire. J'avais oublié que la petite boule de poils n'aimait trop jouer avec l'eau. La dernière fois qu'elle s'était risquée à prendre la bouteille, Asobu, taquin à souhait, l'avait bousculée. La pauvre était tombée, le contenu de la bouteille s'était déversé sur elle et elle s'était précipité vers moi comme un chat mouillé. Après quelques secondes, elle s'était mise en chasse du petit Héricendre et lui avait infligé une monumentale "Hikari Correction", comme on se plaisait à appeler la chose.

" Pardonne-moi je te prie, bois à ta soif. "

M'accroupissant, je la fis alors boire jusqu'à plus soif puis me redressais pour boire. Les yeux levés vers ce ciel dégagé, je savourais goulûment ce liquide si précieux qui coulait le long de ma gorge. Je m'en versais un peu sur la tête et le visage avant de reboucher la bouteille et de la remettre à sa précédente place. Ce fut à ce moment que mon regard se posa sur "lui". Il était assis face sur un banc, la tête renversée, mais sa silhouette me disait vaguement quelque chose. Alors que mes yeux étaient figés sur lui, je ne le voyais pas, perdu dans les méandres de mon esprit, fouillant chaque recoin de ma mémoire. Ce ne fut que lorsqu'il me parla que mon attention se porta réellement sur lui et que je remarquais qu'il était près de moi. Libre ? Parlait-il de la place ? Je restais un instant quoi devant lui alors qu'il s'en allait, casque sur les oreilles.

Mes deux pierres d'ambre se dardèrent sur un objet qui était resté sur le banc. Je m'en approchais alors, le pris en main et l'ouvrit pour en confirmer l'appartenance, comme il était d'usage, même si j'étais quasiment certain de l'identité de son propriétaire. Ce que j'y vis me tétanisa un instant durant, me coupant la respiration comme un coup de poing bien placé. C'était lui ! Le fameux ! Je l'avais admiré par le passé, mais là, il m'intimidait. Après une brève hésitation, je me secouais la tête. Après tout, comme disait mon grand-père, la peur d'un nom ne fait qu'accroitre la peur de la chose elle-même. Je me retournais alors en appelant le jeune homme, mais il ne répondit pas alors j'entrepris de partir à sa poursuite au pas de course. Il s'arrêta soudainement et se retourna de manière vive, me criant limite dessus. Je me stoppais alors en pleine course, dérapant légèrement sur le sol, tandis qu'Hikari, avec un agilité qui lui était propre et pour ne pas me rentrer dedans, avait escaladé mon dos avec grâce et légèreté, se servant entre autre de mes cheveux, pour venir se poster comme à l'usuel, sur mes épaules et darder ses grandes prunelles bleues sur notre interlocuteur, avec un air de défi que je pouvais aisément deviner sans la regarder.

" Vous suivre ? Ouais, je crois que c'est le mot qui sied à la situation. Je suis surpris que vous ayez trouvé ça tout seul ! Toutefois, même si vous êtes beau garçon, vous n'êtes pas mon type et j'en suis navré pour vous. J'aime les femmes qui donnent envie de les protéger, les leurs courbes et leurs sourires ravageurs et pas les armoires à glaces pleines à craquer de testostérone et d’hormones de Tauros mâles. Je ne vous suivais donc pas par satisfaction personnelle, mais simplement parce que vous étiez sourd et que vous aviez perdu ça... "

J'agitais alors son portefeuille de la main gauche, alors que l'autre était posée sur ma hanche. Mes traits se durcirent un peu plus, me donnant cet air tellement agaçant que ma mère détestait tant, le regard fixe du prédateur planté dans le sien.

"... Mais je peux toujours m'en aller avec comme si de rien était. Il est plutôt bien rempli et la vie est trop courte pour se faire chier un samedi soir, n'est-ce pas Monsieur-l'étoile-déchue ? "

Je n'avais pas aimé son attitude, même si elle pouvait être légitime. Mes derniers mots avaient alors claqué sec, sonnant comme deux lames qui s'entrechoquent, aussi affûtés qu'elles.


. Sans_t17
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
.

Dernière édition par Hiroki Kitakaze le Dim 4 Mai - 15:01, édité 1 fois
Yuki Yutaka
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t817-yuki-yutaka-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t842-yuki-yutaka-noctali
Taille de l'équipe : 11
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
11
Kalos
16
39
1400
925
pokemon
11
Kalos
16
39
1400
925
Yuki Yutaka
est un Topdresseur Spé. Type
Mélange de surprise, d'intimidation, et bien d'autres émotions sur lesquelles je n'avais su et ne saurait mettre le doigt, je restais un instant interdit, parfaitement immobile, à regarder le jeune homme. J'avais plaisir à le voir se dépatouiller tant bien que mal de cette situation loufoque et inutile. C'eut peut être pu mieux se passer, sûr même, mais il avait fait ses choix, et moi j'avais fait les miens. Attaque, contre-attaque. C'était une règle simple mais ô combien efficace. Méchanceté gratuite ? Non, je n'avais aucune réelle animosité envers cet être. Ce n'était que pure provocation, une sorte de blague acide afin de le remettre à sa place. Je n'avais vraiment pas aimé sa réaction, mais je ne lui en tenais plus vraiment rigueur, car en fait, il m'avait plus déçu qu'autre chose. Il était bien cette personne, mais il en était tellement différent en même temps. A cette époque, il était bien plus souriant, avenant et proche de ses fans. Là... Soupir.

Le sportif avait récupéré son porte-feuille, me l'arrachant des mains. Nul merci, c'était prévisible. Il me demanda ce que je savais et sa mine sembla se décomposer. Apparemment, j'avais mis le doigt sur quelque chose. Vue la tournure des choses, je sentais que je n'allais pas m'arrêter en si bon chemin. La curiosité était belle et bien là. Il me fallait donc l'apaiser, n'est-ce pas ? J'allais donc lui répondre de manière toujours aussi corrosive, mais il fit un geste qui me stoppa net. Il venait de me tendre un billet de dix. Un billet en guise de remerciements ? Non, ce n'était pas ce que j'attendais en fait. Je restais alors une nouvelle fois interdit devant lui, happé dans mes pensées, pour n'en sortir que lorsqu'il reprit la parole.

Merci ! Il venait enfin de le faire. Il m'avait remercié, mais bien plus que cela, il avait retrouvé une attitude plus humble, un ton plus doux. L'espace d'un instant, je le revis en tenue, les flash crépitant autour de lui et un sourire béat se dessina sur mon visage.

"Il n'y a pas de quoi, c'est un plaisir et je m'excuse d'avoir répondu de manière aussi prompte et abrupte. Je n'ai pas besoin d'argent, mais si vous voulez vraiment me remercier, acceptez que je vous tienne compagnie un moment je vous prie."

Je me surprenais moi-même. Je faisais preuve d'une audace qui n'était pas vraiment mienne. En fait, elle était la même que celle de ma mère, ma chère bonne mère. Décidément, peu importe ce que je faisais, je n'en restait pas moins le digne mélange des gènes de mes parents, ayant hérité de bon nombre de leurs traits de caractère. Cela me fit quelque peu sourire, mais j’enchaînais très vite avant qu'il n'ait le temps de parler et surtout de refuser. Il fallait qu'il accepte et pour cela, je devais l'appâter afin qu'il ait l'envie de rester en ma compagnie un peu plus longtemps.

" Ce que je sais des "Etoiles-Filantes" ? Plein de choses et rien à la fois. Pour que je sache comment vous répondre, il faudrait que vos questions soient plus précises. Mais je peux au moins vous dire que je sais qui vous êtes. Je suis d'Ilumis et je vous ai suivi un temps. Vous m'aviez même signé un autographe. Je vous voyais déjà briller haut dans le firmament, mais quelques jours après notre rencontre, vous aviez chût pour une raison que j'ignore encore. Et épargnez-moi la version officielle, je ne suis plus un enfant naïf... "

Tel un pêcheur, j'agitais l'appât pour ferrer mon Magicarpe. Prise ou pas prise ? Je la regardais à présent avec un air carnassier non dissimulé.


. Sans_t17
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
.

Dernière édition par Hiroki Kitakaze le Dim 4 Mai - 15:01, édité 1 fois
Yuki Yutaka
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t817-yuki-yutaka-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t842-yuki-yutaka-noctali
Taille de l'équipe : 11
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
11
Kalos
16
39
1400
925
pokemon
11
Kalos
16
39
1400
925
Yuki Yutaka
est un Topdresseur Spé. Type
Je l'avais observé sans relâche, le détaillant dans chacun de ses gestes. L'homme qui me faisait face était bel et bien l'étoile montante du basket de ma ville d'origine, ou plutôt, ancienne gloire en devenir. Je n'avais aucun doute là-dessus. S'il semblait plus froid et limite agressif qu'à cet époque là, je le reconnaissais. Il avait toujours cet air aussi impressionnant vu d'en bas. Oui, il était bien plus grand que mon mètre soixante-quinze. Et puis son regard, toujours aussi dur et insondable, débordant de détermination, était celui d'un conquérant. Oui, il était ce fameux numéro 5 qui m'avait signé cet autographe, le grand Kitakaze Hiroki.

Si l'homme semblait quelque peu plus détendu, il n'en restait pas moins méfiant à mon égard. Je le voyais, je le sentais. Après tout, quoi de plus normal ? Nous ne nous connaissions pas après tout ou plutôt... Lui ne me connaissait pas du tout alors que pour ma part, j'avais une petite longueur d'avance sur lui. Après avoir fini de me détailler, sans doute essayait-il de se souvenir de moi ou bien se questionnait-il sur mon apparence comme c'était souvent le cas, il avait cessé de se gratter la tête pour finalement croiser les bras. Plus aucun doute, il était sur la défensive. Pour moi, c'était une petite victoire. Il me prenait au sérieux et visiblement, j'avais bien embouti la barrière qu'il avait dressée entre le monde et lui, me faisant à présent empiéter sur son précieux territoire.
Le géant avait alors parlé, confirmant alors ma précédente supposition. Il me prenait bien au sérieux et ne me traitait donc plus simplement comme un gamin quelconque. A présent, ce serait à moi d'enfoncer le clou et de lui prouver que ce n'était pas juste un simple bluff ou une stupide machination d'un éventuel ennemi pour le tester ou autre. Ses bras s'étaient décroisés et pointant le chemin derrière lui et donc face à moi, il m'invitais à le suivre. Tournant le dos et entamant une marche tout ce qu'il y avait de plus normale, il avait alors ri alors que je me plaçais à son niveau, après avoir couru brièvement pour le rattraper, Hikari trottinant près de nous. Je rigolais alors de bon cœur à ses derniers mots.

"Oh pardon, ce n'était pas ce que je voulais véhiculer comme idée. Je prends note... Hiroki... Je m'appelle Yuki et voici ma précieuse Hikari, qui me guidera vers les sommets."

Je lui désignais alors la petite ouisticram shiney noire. Cette dernière, se rengorgea en entendant mes mots. Elle se retourna, fit un petit signe de main en guise de salut et reprit sa foulée d'entraînement. Le sourire que j'avais alors arboré tout ce temps, venait de se volatiliser. Je me tournais vers lui, sérieux comme jamais.

"Je vais être direct. Je ne crois pas du tout à la version officielle car Hiroki Kitakaze n'est pas le genre de personne à se laisser mettre au tapis par une blessure. C'est un conquérant, un galopa libre, sauvage et indomptable que rien ne peut arrêter. Voilà ce que j'ai pu observer de ce jeune joueur qui était mon idole. Nos univers étaient différents, mais il était comme j'aspirais à être. La raison évoquée ne peut être juste. Comme je l'ai dit, rien ne pouvait l'arrêter, rien hormis quelque chose de pas net. Dans ce monde de requins, tout est souvent une question d'argent. Un dirigeant d'une quelconque équipe t'a-t'il offert de l'argent pour que tu prennes ta retraite ou même menacé ? Non... Je ne crois pas, mais ce doit être quelque chose du genre. Ai-je tort ?"

Je le fixais alors, l'analysant alors totalement. J'étais à l'affût de toute information qu'il pouvait lâcher, volontairement ou non.


. Sans_t17
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
.

Dernière édition par Hiroki Kitakaze le Dim 4 Mai - 15:02, édité 1 fois
Yuki Yutaka
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t817-yuki-yutaka-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t842-yuki-yutaka-noctali
Taille de l'équipe : 11
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
11
Kalos
16
39
1400
925
pokemon
11
Kalos
16
39
1400
925
Yuki Yutaka
est un Topdresseur Spé. Type
Tel un prédateur dardant ses grandes prunelles sur la proie qu'il a décidé de chasser, je ne perdait pas une miette des actions ou réactions de Hiroki. Ma curiosité était bien trop grande et le coup bien trop alléchant pour que je ne me contente que de miettes. J'avais faim de vérité et je comptais bien me rassasier, m'en délectant jusqu'au bout. J’avais l'occasion de pouvoir lever le voile sur un mystère qui m'avait taraudé un long moment. Cet homme qui était devant moi avait tout du prodige que l'on ne voit qu'une fois dans une vie. Il n'y avait nul doute qu'il sera LA star, L'étoile qui brillerait le plus et le plus haut dans le firmament de ce sport appelé basket. Il avait tout pour lui, du moins, j'en étais convaincu, en tant que fan. J'avais même fini par convaincre mon père de l'approcher pour le sponsoriser. Avoir Hiroki Kitakaze comme vitrine aurait été une aubaine pour son entreprise. Ilumis, Kalos, puis ensuite le monde, en même temps que sa notoriété se développerait ? L'idée avait séduit mon père. J'avais eu l'argument adéquat, il était ravi et moi aussi. Mais ne nous perdons pas en souvenirs.
L'athlète venait de détourner la tête, laissant apparaître un nouveau masque d’émotion, ne fut-ce qu'une fraction de seconde. Je n'eus pas le temps de m'y perdre, mais une étrange sensation s'était emparée de moi alors que je l'observais. Un petit frisson me parcourut le dos. Un court instant, il m'avait semblé percevoir un halo sombre autour du géant à côté de moi. Son aura avait semblé ténébreuse, malsaine et peu recommandable. Secouant la tête comme pour en chasser l'hallucination. Le grand jeune homme aux cheveux teintés de bleu, venait d'admettre que la blessure n'était pas la raison de son départ. Évidence ! Partir en laissant une bonne image de lui à ses fans ? Louable, mais pourquoi le devait-il ? Dopage !? Cela venait de sonner en moi comme une évidence. Toutefois, j'avais du mal à y adhérer. Il manquait toujours des pièces à mon puzzle et je comptais bien les avoir, coûte que coûte !

Il avait alors enchaîné, sur un semi autre sujet. Ses mots, je les disséquais, essayant de mieux le comprendre. Je ne voyais rien de louche à tout ceci. Son ton, son attitude, tout semblait être naturel, comme dicté par son cœur. Abordant le sujet de son Pokémon, j'éclatais de rire. Non, ce n'était pas de la moquerie, loin de là, plus un rire enjoué. Je ne pouvais pas établir s'il était quelqu'un de bien en me basant sur la façon dont il traitait ses pokémon. Il m'avait l'air pudique, oui, c'était bien le mot, pudique, pudique dans ses rapports avec ses pokémon, pudique dans sa façon de dévoiler ses sentiments. Tout le contraire de moi en fin de compte. Je ris de plus belle. Elle ? Qui était-elle ? Cette information vint éclipser un instant tout le reste. Alors que depuis un moment je ne le fixais plus, je me recentrais sur lui.

"Elle ? Vous avez une... Euh... Pardon. Je voulais dire... Tu ! Oui, tu as une petite amie ? Quoique... Plus une femme que tu aimes que petite amie, sinon, je suppose que l'aurais nommée directement. Je ne pense pas que tu sois si reservé que cela... A moins que tu ne la préserves de quelque chose, ou de quelqu'un. "

Les rôles avaient été inversés. Sur ce coup, il avait été le pêcheur et je m'étais pitoyablement laissé hameçonner. Le crochet planté dans ma joue, je me débattais toujours. Je ne comptais pas courber l'échine aussi facilement et reprendre ma place initiale, mais pas de suite. Apprendre à le connaitre était un privilège dont je jouissais actuellement. Nombreux auraient été ceux qui auraient fait des pieds et des mains pour être à ma place alors encore un peu, oui juste un peu, je voulais être ce fan veinard qui avait les cartes en main pour transformer le tout en amitié. Rien n'était feint, tout était vrai. Exit le requin, je redevenais Yuki l'adolescent lambda.

" Chacun appelle ses Pokémon comme bon lui semble. Tout ce qui compte, c'est la façon de les traiter. Ils ne sont pas des objets, mais de précieux amis. Mieux on les traite, meilleurs sont nos relations. Ils sont très intelligents et ont aussi leur histoire, leurs sentiments et leurs caractères. Apprendre à les connaitre et essayer de faire un pas dans leur sens tout en les traitant avec l'égard qui leur est dû, est la base d'une amitié solide. Sans ça, on ne peut se revendiquer dresseur, c'est ce que je pense. Aimer ses pokémon comme on aime son prochain... Pardon, je parle trop, hahahaha !"

Je me grattais nerveusement la tête. Hikari venait de revenir s'installer sur mon épaule et je lui caressais alors la tête avant de lever les yeux au ciel. C'était une belle journée, une bien belle journée et j'étais heureux d'avoir une amie comme elle. En fait, je ne m'imaginais plus un futur sans elle qui me comprenait comme personne, alors que nous ne nous connaissions que depuis peu au final. Ma précieuse Hikari...


. Sans_t17
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
.

Dernière édition par Hiroki Kitakaze le Dim 4 Mai - 15:02, édité 1 fois
Yuki Yutaka
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t817-yuki-yutaka-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t842-yuki-yutaka-noctali
Taille de l'équipe : 11
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
11
Kalos
16
39
1400
925
pokemon
11
Kalos
16
39
1400
925
Yuki Yutaka
est un Topdresseur Spé. Type
Le fait que je pense qu'il eut pu être célibataire sembla l'amuser car il en blagua. Il avait l'air vraiment humain. Comme quoi, star ou non, nous étions tous sortis du même moule. Lorsqu'il avait parler d' "elle", comme il la nommait, il m'avait alors semblé quelque peu peiné, comme emprunt d'une sombre nostalgie. J'eus alors une étrange sensation, sonnant presque comme une évidence, qui me fit frissonner un instant.

*Ne t'en fait pas, ''se suicider'' ne fait pas partie de son vocabulaire... Il s'aime trop pour ça !* Telle fut la pensée que j'eus pour chasser la précédente. Nul doute qu'il ne devait pas être de ce monde. Il avait l'air d'être à l'épreuve de tout, taillé dans un roc, se dressant fièrement devant l'adversité, indestructible. Il s'agissait du numéro 5, Hiroki, Kitakaze Hiroki ! Me sentant un peu coupable de mes pensées, je m'étais noyé dans ma tirade sur les Pokémon. Exutoire ou simple échappatoire, je m'y étais jeté à corps perdu avant de m’excuser d'avoir trop parlé.
Coiffé de ma Ouisticram, j'avais alors écouté avec attention le long monologue dans lequel s'était lancé l'ancienne gloire montante du basket d'Illumis. Lorsqu'il avait soulevé son T-shirt pour me montrer le vilain hématome qui trônait impunément un peu au dessus de son bassin, j'eus un mouvement de recul, surpris. Lorsqu'il me dit que c'était en se prenant son Farfuret, j’arquais un sourcil. Really ? Pourquoi son Farfuret viendrait le frapper ? J'eus alors l'image d'Hikari me corrigeant à chaque fois que j'avais l'esprit mal placé. Un sourire nerveux se dessina alors sur mon visage. Si cela se trouvait, il avait lui aussi hérité d'un Pokémon au caractère bien trempé. Lorsqu'il en arriva à m'expliquer les réelles causes de sa blessure, mon sourire n'en était plus qu'un de façade. Des combats clandestins ? Il se livrait à des combats clandestins ? Ces combats dans lesquels Pokemon et dresseurs se battaient, ces combats dans lesquels on s'en prenait au dresseur ? N'était-ce pas horrible ? S'en prendre à son adversaire directement en se servant de Pokémon... C'était vraiment trop cruel !

J'allais parler, rétorquer, mais il enchaîna alors, disant que la différence entre ceux qui ne se battaient qu'avec leurs pokémon et les autres, c'était que le jour où ils devraient s'affronter, les uns auraient clairement l'avantage sur les autres. A cet instant, j'eus alors une révélation. Quel groupe était le plus cruel en fait. Utiliser les Pokémon pour se battre les uns contre les autres. Ce n'était pas mieux. Comme si elle avait compris mon trouble, mon amie me tapota le crâne. Je la pris alors dans mes mains, tout en plongeant mon regard dans le sien. Un long échange visuel en découla qui eut pour finalité de m'apaiser. Si elle combattait, c'était de son plein gré. Les Pokémon étaient plus ou moins faits pour ça et elle, elle le faisait pour ses rêves. Elle ne se voyait pas autrement que combattante. L'arène était son fief, bien plus que ne le serait un podium de beauté ou une cuisine. Après l'avoir gratifiée d'un sourire empli de gratitude, je la libérais de mon étreinte, la laissant regagner sa place. Hiroki venait de prononcer mon prénom et je me retournais vers lui, voyant alors briller ses yeux d'un fier éclat. Il était convaincu de ce qu'il disait.
Peu importe l'angle sous lequel je le regardais, il n'avait pas mauvais fond. Il me donnait plus l'impression de se chercher, ou peut être de s'être trouvé, même si la voie qu'il avait choisi n'était pas la mienne. Peut être que ces combats seraient populaires à l'avenir, je n'en savais rien. Ce que je ne cautionnais pas, c'était les gens qui agressaient des dresseurs comme moi à l'aide de leur Pokémon, comme ce fut le cas pour moi lors de cette mission, ainsi que pour Ephram et tout un tas d'autres élèves ou citoyens. Pour sa part, Hiroki, semblait se livrer à des combats plutôt réglementés, si j'avais bien compris, même s'il semblait y avoir peu de règles. En fait, encadré aurait été plus adapté comme choix de mot.

" Ecoute Hiroki, je ne pense pas être à même de pouvoir juger de ce qui est vraiment bon ou pas là-dedans. Tout ceci est bien trop récent et je pense qu'il y a encore bien trop de paramètres qui m'échappent. Ma raison me dit qu'un bon ami est celui qui t'empêche de te fourvoyer, mais mon coeur me dit tout autre chose en ce moment. La voie que tu empreintes n'est pas une voie sur laquelle je peux te suivre. Tu es assez grand pour penser et agir par toi même alors tout ce que je peux faire, c'est te regarder faire, te soutenir de loin, mais t'offrir une porte de sortie si jamais tu en as besoin. Si tu as besoin d'aide, il se doit d'être là. Voilà ce que je pense qu'un bon ami doit faire en pareille situation. Alors si je veux être un ami digne de ce nom pour toi, c'est ce que je ferai. "

J'avais un peu parlé comme saisi d'une transe, riant sur la fin. Je ne comprenais pas trop ses choix, mais je ne pouvais le condamner. Il n'était vraiment pas mauvais, en tout cas, pour moi. Alors que j'étouffais mon rire nerveux, je redevenais plus sérieux en le regardant.

*Je vais lui faire une offre qu'il ne pourra pas refuser.* fut ma pensée sur le coups. Sans plus attendre, j’enchaînais, ne lui laissant pas le temps de répondre à mes précédents propos.

" J'ai une idée ! Et si nous faisions un combat « normal » un de ces jours ? J'entends par là, un combat dans lequel nous confronterions nos pokémon. Pour ce qui est de ma défaite, je te laisse maître. Mais... Que dirais-tu que si jamais je te bats, tu me dises réellement tout ce que je veux savoir au sujet de ta retraite anticipée ? C'est un marché honnête pour un compétiteur tel que toi, non ?"

Je lui lançais un petit sourire narquois. Un taunt ? Effectivement. J'en étais assez fier en fait. Il avait l'âme d'un gagnant, nul doute qu'il y répondrait. Ce n'était pas son genre de perdre la face. J'en étais convaincu, d'autant plus que je ne le faisais pas à mal. C'était plus un jeu amical entre nous. Si je perdais, je laissais tomber et me plierais à ses volontés, s'il perdait... Je n'avais qu'une parole après tout et s'il ne le savait pas encore ou en doutait, il le saurait par lui-même très prochainement.


. Sans_t17
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
.

Dernière édition par Hiroki Kitakaze le Dim 4 Mai - 15:02, édité 1 fois
Yuki Yutaka
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t817-yuki-yutaka-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t842-yuki-yutaka-noctali
Taille de l'équipe : 11
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
11
Kalos
16
39
1400
925
pokemon
11
Kalos
16
39
1400
925
Yuki Yutaka
est un Topdresseur Spé. Type
Des gens comme moi ? Lui faire plaisir ? Sa main qui se posa sur mon épaule, conjuguée à ses dires, eurent sur moi un effet atomique. Hiroki Kitakaze m'aimait bien ! Du moins, c'était là ce que je pensais et qui me rendait si fou de joie, si fier. Je me voyais déjà amis avec une star de basket, mon idole. Peu m'importait qu'il soit hors course en fait. Quel fan ferait la fine bouche alors qu'il peut enfin faire ami avec la personne a si longtemps admiré, qu'elle soit toujours en course ou déchue ?Je vous le demande bien. En tout état de cause, ce n'était pas du tout mon genre. Il fallait savoir profiter des petits moments de la vie, c'était là ce que me répétait toujours papy et une chose de plus que je tentais d'appliquer au mieux.

Cette euphorie m'avait assez chamboulé pour me faire perdre le nord. Il acceptait ma requête ? Non, il la refusait. En fait, je ne savais pas, je n'en savais rien. Mon esprit était vraiment ailleurs, il n'y avait rien à faire. Tout ce que j'avais saisi à son discours, c'était qu'il m'invitait à venir à ses cours. Des étoiles vinrent s'ajouter à la myriade de celles qui scintillaient déjà dans mes yeux d'ambre. C'était une chance inouie. Peut être aurai-je l'honneur de le revoir jouer, dribbler et dunker. J'étais comme un enfant devant son idol, acceptant d'un geste frénétique de la tête pour dire oui.

" Bien sûr, avec grand joie ! "

Me rendant compte de mon état, je stoppais net ce mouvement de tête répétitif. Le rouge me monta aux joues et je détournais vivement la tête. Puéril n'est-ce pas ? J'étais un peu honteux, mais j'assumais. Après tout, quel mal y avait-il dans tout cela ? Hikari poussa un petit cri amusé. Je levais les yeux vers elle, elle me souriait. Décidément, j'étais vraiment chanceux d'être tombé sur elle, à moins que le hasard ait été volontairement forcé par ce binoclard flippant qu'était le celui que nous appelions, et à juste titre, le Collectionneur. Elle me comprenait vraiment bien. En fait, nous nous comprenions tous deux parfaitement. Les mots n'étaient qu'accessoires pour nous. C'était dans le silence et les non-dits que notre communication était la plus grande. Si peu de temps ensemble et pourtant déjà si complices. Il me tardait de voir l'évolution de notre tandem au fil des années. J'étais convaincu que nous étions destinés à deux grandes choses elle et moi et que rien ne nous détournerait de nos objectifs, mieux, que rien ne pourrait briser notre lien. Relevant la tête vers mon interlocuteur de marque, je repris alors la parole de manière plus posée.

" Euh... Hiroki ? Tu es ici en tant qu’entraîneur de Basket, c'est cela ? Quels sont tes projets pour le futur, quel sens comptes-tu donner à ta vie à présent ? "

La discussion changeait du tout au tout, tout comme mon attitude en fin de compte. L'inquisiteur d'en était allé, ou du moins... S'était caché pour me laisser la place au premier rang. J'avais conscience que mes questions porteraient la conversation sur un tout autre niveau, un terrain plus sérieux et donc bien moins léger que ce dont nous étions en train de nous accommoder. J'avais vraiment envie de savoir ce qu'il comptait faire. Rester sur l'île, y être seulement de passage ou y rester ou autres éventualités, je voulais juste savoir. Ma curiosité prenait le dessus. Comme toujours au final me direz-vous.


. Sans_t17
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
.

Dernière édition par Hiroki Kitakaze le Dim 4 Mai - 15:02, édité 1 fois
Yuki Yutaka
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t817-yuki-yutaka-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t842-yuki-yutaka-noctali
Taille de l'équipe : 11
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925
11
Kalos
16
39
1400
925
pokemon
11
Kalos
16
39
1400
925
Yuki Yutaka
est un Topdresseur Spé. Type
Les yeux perdus dans un vide imaginaire loin devant moi, j'écoutais la réponse de ce géant qui se tenait à côté de moi. L'hésitation dans sa voix, à moins que ce ne soit autre chose, soulignait clairement qu'il était perdu. Il ne savait pas vraiment ce qu'il voulait faire, mais avait une piste, même si elle était brouillon. Le fait de l'entendre dire ce qu'il disait me fit me remettre en question. Aussi sûr que Hiroki avait toujours vu son avenir en tant que basketteur pro, j'avais toujours vu le mien en tant que dresseur spécialiste de feu avant tout et avec une seconde équipe plus variée pour certaines compétitions telles que les Ligues Pokémon. Je n'avais jamais douté de ma voie, même si j'avais pu envisager l'échec. Pour une raison que j'ignorais, j'étais convaincu que j'y arriverai sans problèmes, me donnant les moyens d'y arriver au quotidien. Toutefois, même si j'avais pris en compte l'échec, je n'avais jamais pris le temps de réfléchir à une voie de secours, une porte de sortie vraiment blindée. Mon rêve avait plusieurs paliers. Pour moi, il étant évident que je n'échouerai pas dès les premiers niveaux donc je me disais simplement qu'en cas de chute, je ne tomberais jamais bien plus bah que sur le pallier que j'avais déjà atteint. Ainsi, si jamais je ne pouvais plus avancer, je pourrai toujours rester au même endroit. Maitre d'une Ligue, Champion d'Arène ou autres choses du genre. D'une certaine manière, il m'était évident qu'à la longue, dans certaines des éventualités, je ne m'épanouirai pas. J'aimais le challenge et si je n'avais pas de quoi me tenir en haleine, je finirais par me lasser, tel une flamme ayant consumé tout l'oxygène environnant, m'éteignant petit à petit, inexorablement, pour finir par rejoindre le néant.
Si tel devait être le cas, si jamais je ne pouvais plus suivre la voie du TopD. ou que je ne le voulais simplement plus ? Que deviendrais-je ? Que ferais-je ? Les questions se bousculaient à présent dans ma tête. Des réponses fugitives pointaient leur nez, me souriaient pour me dire qu'elles étaient, là, éventualités potentielles, mais disparaissaient mesquinement lorsque je tentais de les draguer. Coach pour Pokémon, éleveur, coordinateur ? Pourquoi pas... Mais sans les pokémon ? Bassiste d'un groupe de rock ? Illustrateur, peintre, photographe ? C'était tout aussi plaisant, mais si je ne perçais pas ? Si jamais je n'arrivais pas à décoller ? L'évidence même était là... Si j'échouais, si jamais je ne parvenais pas à trouver ma voie, ma propre voie tracée à la force de ma volonté, j'en avais déjà une qui m'attendait. Ce n'en était pas une de secours, mais la principale : Héritier Yutaka. Cela me fit frissonner. Peut être qu’avec le temps, je comprendrais certaines choses et que cette voie, je l’épouserais sans aucun soucis, mais pour le moment, c'était celle qui m’écœurait le plus. Moi ? Homme d'affaire aristo-bobo ? Même en étant aussi cool que mon père, je ne le pouvais pas. J'étais bel et bien trop anticonformiste pour siéger à la Table Ronde  comme ils se plaisaient à appeler ces réunions de tous les chefs de famille de ce clan de requins et de magnats.

" Ouisti ? "

Hikari avait sauté sur ma tête, s'y allongeant de tout son long pour ensuite laisser descendre sa tête en rappel et planter ses sublimes pierres précieuses bleues dans mes yeux. Elle devait avoir perçu mon trouble. Lorsqu'elle se rendit compte que j'étais revenu à moi et que je l'observais un peu de manière perplexe, elle me caressa les cheveux, me signifiant qu'elle était là avec moi, tout comme je le faisais avec elle lorsqu'elle n'allait pas bien. Une vraie perle, définitivement ! Je lui souris alors, la prenant dans mes bras. J'avais alors écouté la fin du discours de mon interlocuteur, me tournant vers lui soudainement. Il avait eu un air de conquérant lorsqu'il avait parlé, qui se lisait toujours sur son visage, mais ce n'était pas vraiment ce qui m'avait fait tiquer. Ses mots étaient tombés comme une guillotine sur une nuque.  "On n'échappe pas à son destin " ? Avait-il perçu lui aussi mon trouble ? Non, je ne pouvais et ne voulais pas l'imaginer. Ce n'était que pur hasard, oui, pur hasard. Mais le pensait-il vraiment ? Pour ma part, je refusais de croire à cela. Ma vie toute entière était construite et à bâtir encore et toujours plus haut, sur des bases qui réfutaient cette idée même et me feraient toucher la lune, m'en faisant même un couvre-chef, tant je m'en serai approché. Hors de question que je sois un mouton dans un troupeau. J'avais choisi ma destinée à moi. Je serai un loup, un solitaire, un prédateur et rien d'autre. Avec un air de défi sur le visage et la flamme de ma volonté incendiant les pierres ambrées qui me servaient d'yeux dardés sur lui, j'allais lui répondre, mais il parla le premier, prenant congé. Retour sur terre, l'incendie s'était éteint, nous étions devant le parc.

« Je compte sur toi alors. Mardi prochain, vers 18h, au terrain de basket, un peu en dehors de la ville portuaire, tu peux pas le manquer il y en a qu'un seul. Tu verras ça paie pas de mine mais l'ambiance est cool. A mardi, donc ? "

Il me tendait la main, je la pris machinalement, la lui serrant. Suite à cela, j'étais resté quelques secondes incrédule, ne sachant trop que dire ou que faire. Mardi... Cela sonna en moi.

" Euh mardi ? Es-tu sûr ? Il y aura la première du Cirque des Boulons et nous nous y rendrons avec l'Académie. Je ne pense pas que j'aurais le temps de passer, mais tiens. Ce sont mes coordonnées, tu pourras me joindre facilement avec ça, comme ça, on ne perdra pas contact et on sera sûrs de se revoir et si jamais tu as un problème, j'essaierai au mieux de t'aider. Je suis peut être un enfant pour toi, mais je ne suis pas pour autant bête et faible. "

Je lui fis alors un clin d'oeil en éclatant de rire. Après m'être bien assuré qu'il avait le papier sur lequel je lui avais griffonné mes coordonnées à l'instant, je m'étais penché pour déposer Hikari au sol. L'instant d'après, nous nous mettions à courir, pour nous arrêter juste le temps de se retourner vers l'étoile Hiroki, un sourire aux lèvres et pleins d'entrain, pour lui adresser un dernier signe main hautement levé et frénétique.

" Et surtout, prend bien soin de toi et de tes Pokémon ! Fait en sorte qu'ELLE soit fière de toi ! "

Demi-tour, nous avions repris notre course pour ne finalement plus nous arrêter avant destination. La vie sur cette île devenait vraiment de plus en plus intéressante. En une semaine, tout un nouveau monde avait vu le jour tout autour de moi. Je changeai et cela me plaisait. Si mes mots avaient pour but d'encourager Hiroki, ils avaient le même but sur moi. Elle, j'en avais une moi aussi en fait. C'était peut être prématuré, peut être à sens unique, mais peu importait. J'avais une nouvelle étoile dans ma vie, un nouveau but à atteindre, indépendant de tous les autres, mais qui à l'heure actuelle, semblait primer sur tout le reste. Je m'emballais peut être, mais c'était habituel. Vivre l'instant présent et écouter son cœur pour ne jamais avoir de véritables regrets. J'avais toujours agit ainsi alors je poursuivrai ainsi.




Spoiler :
Fin du RP pour moi également Bad Boy ! Very Happy


. Sans_t17
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum