Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 8

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -12%
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ au meilleur prix
Voir le deal
999 €

Gioseppe Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8885-604-gioseppe-akabara-le-coaneton-boiteux-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8938-gioseppe-akabara-phyllali#90558
Icon :
Taille de l'équipe : 4/14
Région d'origine : Johto - Rosalia
Âge : 16 ans
Niveau : 12
Jetons : 3020
Points d'Expériences : 209
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
pokemon
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
Gioseppe Akabara
est un Scientifique Chercheur Pokemon

@Ranya Iluzion
Spooky Scary Archaeology

Le temps se couvre, les nuages noircissent au fil des jours de quoi vraiment donner le cafard. Avec Halloween qui approche, le temps se prête bien aux jeux. Le cours ne m’intéresse pas plus que ça et je passe le plus clair de mon temps à chercher de quoi remplir mes fins de journées… J’attrape mon Ipok et balaye la liste des quelques contacts que j’ai, cherchant désespérément une idée.

Étant donné que l’ambiance de novembre c’est la peur, pourquoi ne pas aller se faire des petits coups de pression dans les bois ? C’est toujours fun, ou aller voir un film d’horreur au ciné… Ouais non, j’en ai ras le cul d’être dans une pièce toute la journée. Il faut que je sorte, que je prenne l’air, même s’il se rafraichit.

DRIIIIIIIIIIIIIIIIIING

La cloche sonne la fin du cours j’attrape alors mon sac, et Molière sort de sa ball pour m’accompagner. Ce Tarsal est vraiment attachant, mais je doute qu’il soit un partenaire idéal pour ce que je prévois, il est encore assez jeune et ses moindres pensées télépathiques me donnent la migraine… Je n’imagine pas si ses cris de peur résonnent dans ma tête… Je risquerais d’exploser…

Le sac sur le dos je me décide à envoyer un message à Ranya, j’avais croisé la blonde lors de la classe verte, et on était resté en contact. D’ailleurs ça fait un bail que je ne l’ai pas vue.

« Salut Ranya, comment va ? Tu fais quelque chose pour Halloween? Je serai bien allé dans les bois histoire de se faire flipper, tu serais partante? »

Je range le portable dans ma poche avant de rentrer au dortoir. Je croise quelque visage familier dans les couloirs et je parviens à la sortie. Le ciel est sombre, mais il est assez tôt, un temps parfait, pour cette après-midi. Sur la route du dortoir, mon Ipok vibre. Est-ce que… Yes c’est elle ? Je ne m’attendais pas à ce qu’elle réponde si vite !

« Yo ! Yes ça va et toi ? Tu me mets au défi là ? Non je fais rien là, donc go. 15 h au portail ? À moins que maintenant ce soit toi qui flippes ».

Je vérifie l’heure sur ma montre, il me reste une petite demi-heure avant de la rejoindre, de quoi aller récupérer de quoi se repère si la nuit nous surprend.

« Ça me va ! Et non m’dam, je flippe pas (pas encore XD). Je récupère un truc au dortoir et je te rejoins. »

Aller en route Molière, faut que je prenne ma frontale, et que je charge un minimum mon phone pour ce soir.

J’accélère le pas et arrive rapidement à ma piaule. Je mets le téléphone à charger après avoir mis ma lampe frontale juste à côté de mes habits. Je prends la direction de la douche et me passe rapidement sous l’eau qui n’a même pas eu le temps de chauffer. Un coup sur mes cheveux pour les recoiffer, un pull et un pantalon, me voilà prêt ! Je me tourne alors vers le Tarsal.

Bon écoute Molière, ce soir, je sors, je risque de rentrer tard, ça t’ennuie de rester seul à l’appart pour t’occuper de l’œuf ?

Le pokémon Psy me regarde les yeux tout brillants

Confiance ?

Oui je te fais confiance, mais pas de bêtise tu es responsable d’accord ?

Le capuchonné vert acquiesce vivement avant d’aller chercher de quoi se blottir avec l’œuf au chaud.

Aller, à plus Molière et si tu es fatigué endort toi et ne te préoccupe pas de moi. Brutus sera là pour veiller sur moi.

Un petit salut militaire et me voilà sortie. Je prends alors une foulée un peu rapide compte tenue de l’heure. J’arrive alors au portail et je reconnais la longue crinière de Ranya. Je m’approche le plus furtivement d’elle. Elle ne semble pas m’avoir entendu, l’angle est parfait… En avant !

BOOOOOOOOUH

Ranya Iluzion
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 1086
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
pokemon
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Spooky Scary Archaelogy
Planquée derrière un bâtiment de l’académie où personne ne va jamais, dans un coin où encore moins de gens vont, Ranya est en train de sublimer sa dernière œuvre, parfaite pour l’occasion. Samedi 31 octobre, 13 heures, et les touches finales à la peinture noire sont apportées sur ce mur abandonné. En théorie, la jeune fille n’est pas censée se servir des murs comme de toiles, et encore moins ceux de son école. Le contexte actuel n’est pas propice à une telle activité, associant le plus souvent des dégradations à des rebelles de l’AES. Mais la blonde ne s’en soucie que très peu. Elle sait qu’aucun élève de cette école n’égale son talent dans la matière et que quand bien même tout le monde se doute que ce genre de peinture porte sa signature, elle ne sera pas punie, parce qu’il n’y a pas de preuve. Et puis bon le temps que quelqu’un la découvre, il n’y aura plus lieu de sanctionner qui que ce soit.

Sous le regard amusé de Fàfnir, la Givrali s’écarte enfin pour admirer son travail. Au couleur de la fête célébrée ce soir s’associe parfaitement ce Sulfura un peu particulier. Il aurait été aperçu à Galar sous cette forme, corrompue par cette terre encore pleine de mystère et qui ne demande qu’à être découverte. Comment une création d’Arceus a-t-elle pu à ce point se faire corrompre par les ténèbres ? Il est carrément défini dans le folklore local comme un pokemon maléfique, capable de consumer l’âme de sa cible. La blonde a bien du mal à croire qu’il s’agisse du même Sulfura qui veille sur la météo à travers les régions, guidé par le grand Lugia. Peut-être l’ont-ils simplement appelé Sulfura car il ressemble étrangement à ce dernier, mais qu’il n’en est rien ? La scientifique entreprendra des recherches pour en savoir plus et se faire sa propre opinion. En attendant, le portrait qu’elle a rendu à travers les divers témoignages qu’elle a pu lire la satisfait pleinement. L’aura de ce pokemon si particulier semble jaillir du mur de cette construction peu utilisé. Une œuvre réussie sans aucun doute.

Au même moment, le téléphone de la jeune fille bipe, indiquant qu’elle a reçu un message. Après avoir refermé tous ses tubes de peinture, Ranya s’en empare pour comprendre qui cherche à la joindre. Gio ? Elle ne s’y attendait pas. Pas qu’elle ne connaisse pas du tout le garçon, mais elle ne s’en considère pas comme extrêmement proche. Après leur rencontre fortuite au premier jour de la classe verte, ils ont été amenés à partager la même table à plusieurs reprises, en faisant des connaissances un peu plus affirmées. Sa présence n’est pas désagréable et elle a déjà bien rigolé à certaines de ses remarques, mais la danseuse estime ne pas en savoir encore assez sur lui pour véritablement le qualifier d’ami. Mais cette soirée est peut-être l’occasion de rattraper les choses « Salut Ranya, comment va ? Tu fais quelque chose pour Halloween ? Je serai bien allé dans les bois histoire de se faire flipper, tu serais partante ? » Non effectivement elle n’a rien prévu ce soir. De mémoire, Angel s’est prévu une soirée film d’horreur avec des potes de son dortoir et personne ne lui a proposé de faire autre chose, donc elle a tout son temps pour répondre positivement « Yo ! Yes ça va et toi ? Tu me mets au défi là ? Non je fais rien là, donc go. 17h30 au portail ? À moins que maintenant ce soit toi qui flippes ».

Un défi est lancé, et la blonde ne peut que y répondre. Récupérant son matériel, elle s’assure que personne ne l’ait vu juste ici et reprend sa route direction le dortoir. Matériel de peinture rangé, il peut laisser place à tout autre type de matériel : celui de fouille. Elle n’a rien dit à Gio mais la scientifique compte bien profiter de cette occasion pour fouiner telle la bonne archéologue qu’elle est. Armée de son large sac à dos noir, Ranya y dépose tout ce qu’elle juge utile à son aventure halloweenesque. Cherche Objet, Lampe Torche Lumimax et tout un tas d’autres trucs. Le kit essentiel de la fouille certifié par Ambre, l’une des meilleures scientifiques que la Pokemon Community ait connus. Même si elle n’est plus élève aujourd’hui, elle a enseigné certains rudiments à la danseuse qu’elle compte bien mettre en application.

L’ensemble bouclé, la jeune fille finit d’attacher sa longue tignasse en une grosse tresse un peu désordonné et réfléchit un instant. Qui va l’accompagner ? Pour une fouille elle a déjà sa petite idée. Un duo qui jusque-là a toujours su montrer sa valeur. D’un geste, la voilà libérant Nessie et Amon. Si la Sonistrelle a déjà hâte de commencer, le Zarbi est quant à lui toujours égal à lui-même : longeant les murs. Ranya hausse les épaules. Peu importe, il est temps d’y aller et de rejoindre le Phyllali pour cette petite aventure. Elle est la première à arrivée au portail mais est vite rejointe par le garçon, déjà près à tenter de lui faire peur. La danseuse sursaute légèrement avant de se retourner « Ahah très drôle vraiment. Tu verras quand on sera dans la forêt tu feras moins le malin ». L’adolescente ne peut s’empêcher de détailler son partenaire de fouille et de lâcher, sans aucune subtilité « Tu devrais faire gaffe, à force de trop pousser à la salle tes bras vont devenir plus gros que ta tête ». Taquinerie pour soulever le fait que Gio s’est beaucoup musclé ces derniers temps, à tel point que ce changement de silhouette la surprend. Certes elle ne l’a pas vu de l’été mais quand même.

« Bon si on va dans la forêt, on a qu’à prendre le bus et descendre à l’arrêt Camélia. Il est au bord de la forêt. Après, la fouille pourra commencer. Ah oui je t’ai pas dit ? Je transforme cette excursion en fouille d’Halloween. Allez viens on perd du temps ». En deux temps trois mouvements, les deux adolescents grimpent dans le bus qui doit les emmener au bord de leur terrain de jeu pour quelques heures. Le trajet n’est pas très long, mais la scientifique commence une conversation, histoire de faire preuve d’un peu de sociabilité « Alors maintenant que je t’ai dit qu’on partait en fouille, qu’est-ce que tu penses qu’on va trouver dans la forêt le jour d’Halloween ? Une troupe de Nosferati aux longues dents ou mieux ! Le repère d’une secte qui vénère les Tutankafer et autres pokemons morbides ? » Ok elle exagère à peine.


©️BBDragon


Dernière édition par Ranya Iluzion le Jeu 12 Nov - 12:36, édité 1 fois
Gioseppe Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8885-604-gioseppe-akabara-le-coaneton-boiteux-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8938-gioseppe-akabara-phyllali#90558
Icon :
Taille de l'équipe : 4/14
Région d'origine : Johto - Rosalia
Âge : 16 ans
Niveau : 12
Jetons : 3020
Points d'Expériences : 209
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
pokemon
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
Gioseppe Akabara
est un Scientifique Chercheur Pokemon

@Ranya Iluzion
Spooky Scary Archaeology

Le corps de la blonde se crispe sous l’attaque-surprise, alors que j’éclate de rire… De mauvais goût ? Mes blagues ? Non, jamais voyons… La givrali ne manque pas de me provoquer sur l’expédition qui suit.

Tu parles, c’est toi qui va te cacher derrière moi je suis sûr !

Je remarque qu’elle m’observe un peu comme un bout de viande avant de me lâcher une remarque sur ma prise de muscle. Il faut dire que j’ai un peu forcé cet été, je voulais revenir en pleine forme, sans compter que j’ai encore un peu grandi…

T’en fais pas, je suis en section scientifique ma tête va pas tarder à enfler aussi !

Après ce petit échange de pics et autre gentillesse, nous revenons sur les rails. Ranya me propose alors de prendre le bus, direction l’arrêt Camélia. Elle évoque ensuite le fait que l’excursion servira aussi de prétexte pour faire quelque fouille. En vrai, pourquoi  pas, c’est vrai que je n’ai pas encore eu la chance d’utiliser ma Lumimax. Son enthousiasme me sort de mes pensées alors qu’elle m’entraine dans le bus.  Bien qu’on se connaisse peu, j’apprécie la joie de vivre qui rayonne de Ranya, elle aura toujours de quoi engager un petit sujet de conversation, sans prétention, sans prise de tête.

En vrai la fouille c’est une super idée, j’ai reçu ma Lumimax y a pas longtemps, je pourrai l’inaugurer avec toi !

Elle me demande ensuite ce qu’on risque de trouver un soir d’Halloween en pleine forêt, et elle y va de son petit commentaire pour faire monter l’adrénaline.

J’avoue que l’idée de secte me plait bien, après, trouver des choses c’est pas mal faut juste espérer que ce n’est pas elles… Qui nous trouveront! Haha…

J’avoue que la vie en forêt ne me dérange aucunement j’avais l’habitude de m’y balader étant jeune, même jusqu’à tard ce qui entrainer souvent l’inquiétude de ma mère, et l’espoir de ma terrible sœur...

Camélia , ici Camélia.

C’est notre arrêt !

Je m’empresse de descendre, entrainant avec moi la givrali. Les portes du bus grincent et se claquent derrière nous ne laissant aucun autre passager à cet arrêt. Le petit cabanon de l’abri bu est éclairé par la seule lueur d’un Funécire.

Et beh, ça commence bien niveau ambiance, haha.

J’attrape alors ma seule pokéball prise pour cette balade et Brutus en sort tout content de cette petite promenade. Je me tourne alors vers la givrali la lampe lumimax allumée en contre-plongée.

Alors Indiana Jones ? Tu sais par où on part ou on y va à l’aveuglette.


Ranya Iluzion
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 1086
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
pokemon
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Spooky Scary Archaelogy
« Alors là tu peux toujours courir. C’est parce que tu fais 20cm de plus que moi que ça y est je dois me planquer derrière toi. Je me protège très bien toute seule, tellement que c’est toi qui devra venir te cacher derrière moi ». La blonde ne peut pas s’en empêcher, c’est plus fort qu’elle. Des pics, toujours des pics, comme une certaine joute verbale où elle devrait absolument gagner. Il n’y a pas de réelles compétitions, mais seulement une volonté d’exister. Une volonté d’exister loin du masque d’Illusion. « J’espère pour toi sinon on va croire que t’es tout droit échappé des Pokeathlètes Noctalis abrutis de l’école ». Un pic plus tard voilà les deux adolescents montant dans le bus pour rejoindre leur destination, ou tout du moins le point de départ de leur fouille. Nessie et Amon grimpent dans le bus avec eux, suffisamment petits pour ne pas déranger et se faufiler sans problème entre les chaises, bien loin de la discussion des deux scientifiques « Oh c’est ton baptême du feu alors ? Il faut croire que sur ce coup je suis ton aînée. Si tu suis mes instructions tout devrait bien se passer ahah ». Une taquinerie et les voilà repartie sur leurs potentielles trouvailles futures. La blonde éclate de rire à la réplique du Phyllali. Ils ne savent pas trop ce qui peuvent leur tomber dessus mais autant essayer de s’amuser. Pourtant, la jeune fille reste profondément croyante et c’est ce que cela peut faire de se moquer des esprits. Taper sur les sectes l’amuse beaucoup plus.

L’arrêt Camélia enfin atteint, Ranya et Gio descendent du bus et constatent qu’il n’y a pas erreur possible, sur ce soit sur le lieu ou la date du jour. L’arrêt a été décoré d’un petit Funécire. Il n’éclaire pas grand-chose puisqu’il fait encore jour, mais il se tient probablement prêt à réaliser sa tache dès que le soleil se couchera « Au moins on ne peut pas se tromper sur la date du jour. Il faut croire que la ville soigne les détails pour les festivités ». Cette fois-ci le bus s’éloigne définitivement, impossible de revenir en arrière, et ce n’est pas du tout dans les intentions de la scientifique, prête à mener sa fouille dans la forêt. Nessie manifeste déjà son impatience à l’idée de pénétrer dans les arbres pour en apprendre plus. Quant à Amon, il faut croire que fixer de son unique œil le Crocodil du garçon lui procure une certaine satisfaction. Encore un mystère pour ce pokemon qui commence à les accumuler.

Le Phyllali dégaine sa Lampe Torche, déjà prêt à y aller. De mon côté je sors une carte de la zone et la montre à mon camarade de fouille. « Je pense qu’on devrait rejoindre ce point. C’est une sorte de carrefour dans la forêt, ça fera un bon point de repère pour commencer. Normalement en suivant ce sentier on va très vite y arriver. C’est à partir de là que les choses sérieuses vont commencer ». La scientifique amorce un mouvement sur le fameux sentier désigné, suivie de près par ses pokemons. Elle adresse un regard à Gio juste derrière elle avant de s’écrier « Bah alors tu viens ? Ou tu flippes ? D’ailleurs éteins ta Lampe elle sert à rien pour l’instant, ce sentier n’est pas complètement couvert par les arbres. Economise les piles pour quand on en aura vraiment besoin ». L’adolescent revenu à côté d’elle, Ranya agrippe les lanières de son sac à dos et parcourt le sentier sans difficulté particulière. Jusqu’au petit carrefour qu’elle a mentionné un peu plus tôt, les chemins sont très bien balisés. La fouille ne commencera que lorsqu’ils s’échapperont des sentiers battus. Mais disposer de repères solides est une base à laquelle il ne faut surtout pas déroger.

A peine 5 minutes de marche suffisent pour rejoindre le carrefour, exactement comme indiqué sur la carte. Au bord de l’espèce de place centrale se trouve d’ailleurs deux barres de traction, placée ici par la ville à destination des sportifs probablement. L’adolescente ne peut s’empêcher de s’y diriger avant de placer ses mains sur la barre de fer. Une traction, deux tractions, trois tractions, puis la danseuse se stoppe et fixe du coin de l’œil le garçon « Au cas où, c’est pas une compétition, on part pas sur un pied d’égalité monsieur j’ai poussé à la salle tout l’été. J’arrête pas parce que je n’en peux plus mais parce qu’on a autre chose à faire ». La blonde se replace au centre de la place et observe les 4 chemins possibles. Certains sont plus dégagés, destinés au promeneur et peu prometteur pour une fouille. D’autres, un en particulier, est déjà beaucoup plus intéressant. Il s’obscurcie assez vite et se dirige vers les futaies escarpées. « Si on prenait celui-là ? On va quand même pas suivre les plus beaux chemins ça ne serait pas amusant. Si tu veux faire demi-tour c’est maintenant ou jamais ».


©️BBDragon
Gioseppe Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8885-604-gioseppe-akabara-le-coaneton-boiteux-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8938-gioseppe-akabara-phyllali#90558
Icon :
Taille de l'équipe : 4/14
Région d'origine : Johto - Rosalia
Âge : 16 ans
Niveau : 12
Jetons : 3020
Points d'Expériences : 209
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
pokemon
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
Gioseppe Akabara
est un Scientifique Chercheur Pokemon

@Ranya Iluzion
Spooky Scary Archaeology

La blondinette ne manque pas de cran et le prouve bien, limite à faire le Déflaisan en se pavanant devant moi. Mais elle a raison, à côté d’elle je suis un bleu dans la fouille et ce genre de truc… Espérons juste que je ne sois pas trop ridicule. Je prends un air militaire et lance couillons comme je suis un :

OUI MADAME !

Imitant un salut d’officier. Le sourire n’est pas une denrée rare en sa compagnie et c’est temps mieux, j’avais bien besoin de sortir un peu de mon train train. Enfin ce n’est pas comme si le coup du skatepark, de cette fille aux cheveux d’ébène, Ruth, n’avait pas chamboulé un peu mon quotidien. Mes yeux se perdent un peu en pensant à elle par ailleurs, mais je reviens sur terre alors que Ranya qui venait de détailler le chemin à suivre m’appelle pour la rejoindre.

Non, je ne flippe pas, je pensais à quelque chose… Ne bouge pas, j’arrive !

Sous les conseils de la givrali, j’éteins ma lampe et la rejoins à petite foulée. Nous suivons le chemin tracé au sol et balisé le long des arbres. L’air est humide et l’odeur des feuilles mortes trempées prédomine. L’automne est un feu d’artifices d’odeur et de couleurs que j’admire depuis que je suis petit. 5 petites minutes s’écoulent avant d’arriver à un carrefour, qui, visiblement, est une étape d’un parcours de santé. La blonde saute alors faire quelque traction et en sort trois avant de relancer une pique.

Ne t'en fais pas, j’en suis pas au point de vouloir jouer à qui a les plus gros biscoto avec une crevette comme toi. D’ailleurs j’y pense avec la longueur de tes cheveux, tu m’étonnes que tu es douée en fouille, avec tout ce que tu peux ramasser avec.

La chamaillerie est loin de finir surtout que j’ai du répondant de ce côté-là. Mais c’est le moment de choisir une direction et bien sûr, que ce soit pour la fouille ou pour la frousse Ranya propose le plus sombre et tortueux, en mettant à nouveau mon courage en doute.

Tu aimerais, hein ? Mais non, je suis partant, on verra bien qui flippera le plus !

Nous nous aventurons alors dans un micmac de ronce et autre ortie. Les branches mortes chantent sous mes rangers et murmurent sous les petits pieds de la blonde. C’est sûr que niveau discrétion, on n’est pas non plus sur un pied d’égalité… Alors que le chemin se dégage un peu plus j’aperçois à ma droite une paroi un peu plus rocailleuse, offrant une légère montée j’emboite sur cette piste et trébuche alors que je prenais appuie.

SBLAM

Ranya Iluzion
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 1086
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
pokemon
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Spooky Scary Archaelogy
« Point pour toi, mais ce n’est que partie remise ». La scientifique relâche la barre de traction destinée au parcours de santé pour se reconcentrer sur son environnement. Si là tout de suite aucune réplique ne lui est venu face au Phyllali, elle ne doute pas que le reste de la fouille lui donnera un certain nombre d’opportunité pour répliquer une remarque cinglante comme Ranya les maitrise si bien. Comme on dit, tout vient à point à qui sait attendre. Ou alors, la vengeance est un plat qui se mange froid. Mais c’est sans doute un peu extrême pour une simple taquinerie, largement méritée au vu de toute celle jetée par l’adolescente depuis même pas une heure. Et puis ses cheveux représentent une sacrée masse elle doit le reconnaitre. Même tressés, ils présentent un volume important qu’elle ne saurait nier mais qu’elle affectionne tout particulièrement. Pour rien au monde elle ne les couperait.

Après avoir examiné la carte qu’elle s’est procurée de la forêt avant le départ, Ranya ne perd pas de temps pour proposer le chemin le plus sombre possible. Après tout, tant qu’à fêter Halloween, autant en profiter pour s’amuser un peu. Avec une ultime provocation, la scientifique s’assure que Gio est toujours prêt à le suivre avant d’entamer la marche. Même si l’ensemble est plus broussailleux, Amon et Nessie parviennent toujours à ouvrir le chemin, commençant une descente en contrebas. Si la carte dit vraie, ce chemin se dirige vers les futaies escarpées, rien d’étonnant donc à ce qu’il existe un dénivelé. Après seulement quelques pas, le chemin se resserre et est parsemé de ronce et autres plantes en tout genre. Ranya n’est pas affectée par cette végétation, protégée grâce à ses épaisses chaussures de marche et à son pantalon spécialement conçu pour les fouilles en milieu hostile. Du côté de son camarade, même si ses pieds n’ont pas l’air de souffrir de cette traversée, il n’en reste pas moins bruyant, ce que la danseuse relève immédiatement « Ca va qu’on soit pas en train de traquer un pokemon ou un quelconque tueur parce qu’avec tes pas de Pachyradjah on aurait déjà été repéré et tué depuis longtemps ». Bien que la jeune fille ait dit ça sur le ton de la plaisanterie, elle se retourne vivement et s’esclame un peu plus fort lorsque le garçon se casse la figure bruyamment contre le sol « Au cas où tu l’avais pas compris, c’était une blague, pas un défi pour que tu fasses encore plus de bruit. On va se faire bouffer par une secte à cause de toi on va rien comprendre ».

La blonde descend de deux pas en direction de son camarade en contre-bas. Même si l’obscurité est déjà plus présente qu’à la surface de la forêt quelques minutes plus tôt, elle n’est pas assez grande pour paralyser complètement l’esprit observateur de la danseuse. Rapidement, elle s’abaisse au niveau des feuilles mortes et en extirpe un objet pour le moins étrange. Un peu lourd mais relativement manipulable, elle le soulève devant elle avant de l’observer, l’air perplexe. « C’est vraiment bizarre, regarde ce truc » Ranya lève encore un peu plus l’objet pour l’observer entre les rayons de lumière parvenant jusqu’ici. Cela ressemble à un masque de pierre. Malgré la très bonne culture historique et mythologique de la jeune fille, cela ne ressemble en rien à ce qu’elle connait déjà. La figure possède des lèvres assez importantes pour ce genre de masque, avec des petites dents dépassant. Comme celles des vampires décrits dans les mythes et légendes. Sur le front, descendant sur le nez, une sorte de forme étrange réside que l’adolescente ne saurait identifier. Des cheveux peut-être ? La danseuse place le masque sur son visage avant de reprendre la parole « On dirait un masque de pierre, mais je ne sais pas ce qu’il représente exactement. Je n’en ai jamais vu de tel malgré tous les livres que j’ai pu lire sur le sujet ».

La scientifique abaisse le masque mais continue de le fixer assidument, cherchant un détail qu’elle n’a pas vu. Mais là tout de suite, rien ne lui vient. Et Ranya ne croit pas au hasard. Ce masque est là pour une raison. Un mythe quelconque dont elle n’aurait pas connaissance ? Non impossible. Elle connait les légendes liées aux créateurs de ce monde sur le bout des doigts et jamais cet objet n’est apparu. C’est forcément autre chose. Prise d’une idée, Ranya tend le masque vers son camarade « Tiens ça deux minutes ». Une fois les mains de nouveau libres, la Givrali sort de son sac sa lampe Lumimax et sans attendre, dirige le faisceau lumineux vers le haut, là où ils voulaient initialement se rendre. La jeune fille ne peut contenir un certain soupire de stupeur à mesure qu’elle découvre grâce à la lampe ce qu’elle craignait voir. Si elles étaient invisibles au début car camouflées par le branchage épais, elles deviennent désormais parfaitement visibles. Des petites poupées par dizaine suspendues aux branches grâce à des cordages fins. « Arceus mon histoire de secte, c’était une plaisanterie, inutile de me prendre au sérieux, c’était vraiment pas nécessaire ».


©️BBDragon
Gioseppe Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8885-604-gioseppe-akabara-le-coaneton-boiteux-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8938-gioseppe-akabara-phyllali#90558
Icon :
Taille de l'équipe : 4/14
Région d'origine : Johto - Rosalia
Âge : 16 ans
Niveau : 12
Jetons : 3020
Points d'Expériences : 209
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
pokemon
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
Gioseppe Akabara
est un Scientifique Chercheur Pokemon

@Ranya Iluzion
Spooky Scary Archaeology

Alors que je viens de me ramasser comme un débile la blonde, qui venait de complimenter mon talent dans la furtivité, se moque de moi de plus belle.

Et ben, frapper un mec au sol je ne te voyais pas comme ça Ranya… Non je rigole, mais pour de vrai je me suis pris les pieds dans un truc.

La givrali vient se mettre à mon niveau, et s’accroupit trifouillant les feuilles de ses petites mains.

Tu penses que j’ai glissé sur un truc intéressant ?

À ces mots, elle sort de sous les feuilles un étrange objet, il est angoissant, un visage qui semble avoir été pétrifié. Les détails sont diaboliquement précis.

Tu me fais une blague ? C’était dans ton sac, et tu as fait genre de le ramasser ? En tout cas si c’est toi qui l’as fait il est très propre !

Mais l’air sérieux de la blonde m’inquiète. Et si ce n’était pas elle et si j’avais vraiment glissé là-dessus ? Qui serait assez fou pour laisser tomber un masque de cette qualité, surtout ici… Elle me le tend pour qu’elle puisse chercher dans son sac. Je le prends malgré les quelques écorchures que j’ai aux mains. En le tournant, je remarque une tache de sang, je regarde ma main, ça doit être le mien. Une fraction de seconde plus tard, des espèces de griffes sortent de l’arrière du masque.

C’est quoi ce bordel ?!

Ranya l’aurait mis quelque seconde plus tard, elle aurait pu être transpercée…

Une lumière un peu agressive attire mon regard. C’est la Lumimax de ma collègue qui vient de s’allumer. Elle la dirige sur le chemin que nous voulions emprunter et dévoile une myriade de poupées pendue aux arbres.

OK, je me doute que ce n’est pas de toi ça…

Une sueur froide commence à couler dans mon dos, à la vue de ce glauque spectacle. La blonde aussi commence à paniquer, inutile que je lui parle de ce que vient de faire le masque… Je regarde au sol, là où je l’ai laissé tomber, et celui-ci n’y est plus.

Le masque s’est barré ! Qu’est-ce qu’on fait ?!

Un cri se fait entendre plus haut. Impossible, mais cette voix me fait penser à celle de Ruth… Dans quoi elle s’est encore fourrée cette folle ?

RUTH ???

Gio… à l’aide !

Ni une ni deux, je sors ma Lumimax et l’accroche à la lanière de mon sac.

Brutus en avant ! Ranya, viens avec moi, je ne préfère pas te laisser seule, mais j’ai entendue la voix d’une personne que je connais en haut, elle a l’air en danger je dois m’assurer qu’elle va bien !

J’enfile mes mitaines cloutées au cas ou je tombe sur un psychopathe qui nous veuille en sacrifice. Et emboite le pas, poussant toutes les têtes de poupées sur mon chemin. Au détour d’un virage, j’aperçois une petite tour, comme une ancienne tour de guet, de laquelle une lueur rougeâtre me parvient. À nouveau cette voix, pourquoi c’est la sienne ? Pourquoi, alors que je pensais à elle sur le chemin ?... Peu importe, je dois y entrer.

Tu es d’attaques ?...



Dernière édition par Gioseppe Akabara le Lun 9 Nov - 11:28, édité 1 fois
Ranya Iluzion
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 1086
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
pokemon
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Spooky Scary Archaelogy
« Tu crois que j’ai que ça à faire ? Je ne suis pas comme toi je te signale. Je frappe peut-être un homme à terre mais je ne suis pas non plus Giratina en personne. Quoi qu’en vrai cette expression ne veut rien dire puisque Giratina n’est pas le diable que l’on croit. » La scientifique est peut-être partie un peu loin dans le fil de sa pensée mais le message est clair. Non elle n’est pas l’origine d’une drôle de farce impliquant un masque étrange dont elle ne connait rien. Une fouille est déjà une épreuve en soit pour tout scientifique qui se respecte, inutile aux yeux de la danseuse de la complexifier de manière gratuite. De toute façon l’expérience est à nouveau en train de lui donner raison. Faire une blague est inutile lorsque le facteur Halloween combiné à celui de la Pokemon Community suffit à provoquer des problèmes.

Ranya analyse l’objet sous tous les angles et pourtant rien ne lui vient en tête, à part les dents de vampire. Ce n’est pas cohérent aux yeux de la Givrali. Pourquoi ce masque était-il posé sur le sol de cette façon ? Ça n’a aucun sens de laisser un objet comme ça par terre. Normalement on les retrouve dans les statues ou autres monuments perdues. La disposition même de la découverte l’embrouille et la distrait dans sa véritable recherche. Si elle a charrié le Phyllali autant, ce n’est pas pour qu’à l’arrivée ils soient tous les deux coincés dans une énigme digne des plus gros nanars d’Halloween que le cinéma adore pondre chaque année pour tenter de faire frissonner les plus froussards ou faire rire les plus sceptiques. Malgré tout la blonde reste inquiète. Sans montrer de signe de panique, la danseuse confie le masque à son camarade et allume sa Lampe Torche, confirmant ses inquiétudes.

Aux multiples branches des futaies sont suspendues des poupées. D’assez petites tailles, elles sont comme pendues aux arbres, apparaissant très sombres aux yeux des adolescents au vu de leur position par rapport à la lampe. Encore moins rassurant, et même si sa petite remarque prend l’apparence d’une plaisanterie, la scientifique est au fond d’elle très sérieuse. On ne plaisante pas avec le paranormal, et encore moins avec leurs croyances associées. Elle n’a aucune idée d’où elle a mis les pieds avec Gio, mais elle espère au moins qu’ils auront à faire effectivement à une secte dirigée par des humains sans cervelle. Ils seront plus simples à maitriser, ou fuir, qu’une intervention du mythique ayant lieue dans cette forêt. La Givrali sursaute quand son camarade s’exclame, provoquant sa réaction en chaine « Arrête de crier tu ne trouves pas l’atmosphère déjà assez pesante comme ça ?! Et puis comment t’as fait pour perdre le masque alors que tu l’avais dans les mains il y a deux secondes ?! Ça s’envole pas comme ça un masque en pierre ! » La blonde s’accroupie au sol pour tenter de le retrouver mais rien à faire. L’objet tenu dans les mains quelques secondes plus tôt a disparu. L’inquiétude monte d’un cran, parce que ça ne peut vouloir dire que deux choses : soit ils sont sous l’effet d’une puissante hallucination, soit au moins un pokemon intervient dans l’équation.

L’adolescente sursaute à nouveau quand le Phyllali se met à crier de nouveau dans la forêt « Mais t’es sourd ou quoi arrête de crier ! » Ce n’est seulement qu’après avoir parlé que Ranya réalise ce qu’il a dit. Ruth ? Ruth, comme la Givrali de son dortoir avec qui elle a fait une battle de danse dans les rues de Nuevo ? La scientifique n’a pas le temps de poser la question que Gio est déjà en train de partir. Mais pour Ranya, il y a un problème « Gio calme toi, je n’ai entendu aucune voix moi… » L’hypothèse de l’hallucination évoquée mentalement quelques minutes plus tôt. Un mélange d’hallucinations et d’intervention de pokemons inconnus ne présage rien de bon, mais alors rien du tout. La danseuse n’arrive pas à arrêter son camarade, déjà en train de marcher vers l’origine de cette voix. Mais pourquoi son esprit a-t-il entendu la voix de cette fille ? Un lien entre eux dont elle n’a pas conscience ? Hypothèse fort probable.

En parlant d’hypothèse, Ranya en a une autre à vérifier. En suivant son camarade, ils passent non loin des poupées. Alors, elle murmure à l’oreille de Nessie « Nessie s’il te plait coupe moi les cordes de trois poupées différentes et apportent les moi ». La Sonistrelle hoche la tête avant de s’exécuter. A l’aide de ses griffes, il n’est pas bien compliqué pour elle de ramener ce que sa dresseuse a demandé. Un coup de lumière sur les trois objets confirme ce qu’elle cherchait à savoir. Ce sont les trois mêmes, strictement identiques, représentant le même personnage, une figurine féminine. L’adolescente s’empresse de les ranger dans son sac mais des frissons l’envahissent lorsqu’elle perçoit elle aussi une voix « Ranya à l’aide ! ». La scientifique ne peut pas se tromper, il s’agit bien de la voix d’Angel, son petit ami. Une deuxième fois ces mots retentissent dans sa tête, l’obligeant à maintenir ses mains sur ses orielles pour tenter de calmer son cœur qui bat la chamade. Mais rien à faire, la voix retentit une troisième fois. Mais à la grande surprise de la Givrali, ce n’est pas la même que tout à l’heure « Ranya viens m’aider… » Pas de doute non plus, il s’agit de la voix de Salomé.

En alternance, les deux voix résonnent dans sa tête et l’empêchent d’y voir clair. Ça n’a aucun sens. Angel est à une soirée film avec ses amis dans le dortoir Noctali, et même si elle ne connait pas le programme de Salomé, il est quasiment improbable qu’elle se trouve ici. Il faut impérativement qu’elle se calme mais son cœur est incontrôlable. Tétanisée, Ranya ne sait pas quoi faire pour s’en sortir. Mais brusquement, le calme revient petit à petit lorsqu’elle sent deux mains imposantes posées sur ses épaules. Si elle aurait pu sursauter encore plus haut face à cette nouvelle présence, elle n’en fait rien, car elle sait de qu’il s’agit, même si elle s’accorde tout de même un œil pour vérifier « Anubis c’est toi ? » Son Teraclope jusque là absent de la fouille est pourtant là, la tenant fermement pour qu’elle reprenne constance. Du coin de l’œil, la scientifique n’a pas trop de mal à comprendre que c’est Amon qui l’a libéré de sa pokeball grâce à ses pouvoirs psy en voyant sa dresseuse commencer à paniquer. L’adolescente reprend son souffle, profitant de l’arrêt des voix dans sa tête, avant de s’exprimer pour ses trois compagnons « Il y a un problème ici, et on doit le trouver. Mais d’abord, on doit retrouver Gio. Il a du avancer devant en suivant le chemin, enfin je l’espère ».  


©️BBDragon
Gioseppe Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8885-604-gioseppe-akabara-le-coaneton-boiteux-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8938-gioseppe-akabara-phyllali#90558
Icon :
Taille de l'équipe : 4/14
Région d'origine : Johto - Rosalia
Âge : 16 ans
Niveau : 12
Jetons : 3020
Points d'Expériences : 209
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
pokemon
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
Gioseppe Akabara
est un Scientifique Chercheur Pokemon

@Ranya Iluzion
Spooky Scary Archaeology

J’étais parti, sans réfléchir… Bizarre, c’est loin de me ressembler, mais cette voix… Je sais qu’elle est en danger. Je me retourne et constate avec désarroi que je suis seul… Ranya n’a pas dû m’entendre, ou alors je devais déjà être loin quand je lui ai demandé de me suivre… Peu importe, je suis donc seul au niveau de cette petite tour de guet et une voix pleine de mélancolie retentit. Ce n’est pas celle de Ruth, mais les lamentations sont sur le même ton, se pourrait-il que je me sois trompé ?...

Ne m’abandonne pas, pas tout de suite…

Là c’est elle… Putain, ça fait froid dans le dos… Mais ses cris de tout à l’heure me reviennent… Pourquoi m’a-t-elle appelé à l’aide ? Elle m’entendait d’ici ? Remarque, vue comment j’ai du gueuler, ça ne m’étonnerais pas. Mais si ce n’était pas elle… Si c’était un piège ? Il doit bien y avoir un pokémon qui peut imiter les voix. Un menaçant en tout cas, pas un Pijako quoi… Bon il est temps de tirer ça au clair… Brutus est à mes côtés prêts à en découdre au cas où.

Bien que ma corpulence ne m’en facilite pas la tâche j’avance le plus furtivement possible, un pas après l’autre parmi les cadavres de feuilles qui jonche le sol. J’arrive au pied de cette mystérieuse tour qui semble plus être une ruine. Une grande partie de l’édifice est rongé, mais la cour intérieure d’où provient la lumière ne semble pas dégradée. Je jette un coup d’œil dans la cour et constate un feu. En observant mieux l’installation tout semble ordonné de manière très soignée, certainement pas l’œuvre d’un pokémon.

Aide-moi Gio…

Ruth si c’est bien toi ce n’est pas le moment de me faire une farce… Surtout que j’y pense, elles sont dans le même dortoir avec Ranya… Oui, peut être, mais vu la panique en bas de cette dernière, elle n’est pas impliquée si farce de mauvais gout il y a. Mon œil se heurte alors à quelque chose de glacial. Une ombre. Seule, grande, projeté sur un mur de brique par la lueur du feu… à la posture, c’est un homme, ou un pyroli sous stéroïde qui sort d’un cours de muscu avec Jackie… Il est assis et se redresse, déposant aussitôt quelque chose au sol. Un cri, visiblement de désespoir, noyé dans quelque sanglot se met à résonner dans les alentours. Il n’est pas seul… Une forme s’approche de lui l’enroulant de ses deux bras maigrelets… Je n’arrive pas bien à le distinguer, mais ça ressemble à un pokémon…

AH, MAIS PUTAIN !

Une chose vient de frôler mon épaule alors que mon attention était ailleurs. C’est Ranya, je suis à la fois, soulagé qu’elle m’ait trouvé, mais aussi soulager que ce soit elle et pas autre chose.

Tu m’as fichu une de ces frousses ma parole… Bon il y a un mec là-bas, seul devant un feu… Enfin, pas seul, je pense qu’il est accompagné d’un pokémon et je …

Je sens alors une présence en plus dans cet échange, une présence qui me donne la chair de poule. Alors que je me suis arrêté de parler, je tourne la tête et tombe nez à nez avec le masque de pierre qui m’a échappé un peu plus tôt, flottant à côté de nous comme passionné par notre conversation.


Ranya Iluzion
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 1086
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
pokemon
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Spooky Scary Archaelogy
Entendre une voix dans son esprit est une sensation particulièrement perturbante. Même si Ranya a râlé dans un premier temps que son Zarbi ne se serve pas de ses capacités télékinétiques pour communiquer avec elle par la pensée comme tous les autres dresseurs de cette école, finalement ça ne lui manque pas tant que ça. La seule fois où Amon en a finalement fait usage, c’est pour permettre à sa Feuforêve de mieux l’engueuler sur son comportement. Une sacrée remontrance que la danseuse n’oubliera pas de sitôt. Seulement là, ça n’a pas grand-chose à voir. Ce sont des voix beaucoup plus familières qui résonnent dans son esprit de manière totalement incompréhensible. Embrouillée, embrumée dans des sentiments qu’elle ne comprend pas, la scientifique est à deux doigts de se laisser submerger, détruite par l’incompréhension de percevoir la voix de celui qu’elle aime et de celle qu’elle rejette dans sa tête.

Ou peut-être que c’est celle de celui qu’elle pense aimer, et de celle qu’elle pense rejeter.

Lorsque les mains imposantes d’Anubis viennent se poser sur ses épaules, les voix se calment d’elles-mêmes jusqu’à complètement s’éteindre, lui permettant d’enfin laisser tomber ses bras le long du corps et de reprendre son souffle. Regard apaisé face à celui du type spectre intervenu dans la crise de sa dresseuse, Ranya essaie de comprendre ce qu’il vient de se passer. Les voix se sont stoppées aussi vites qu’elles sont apparues, et ont imité des personnes chères ou tout du moins qui l’ont été aux yeux de la scientifique. La thèse de l’hallucination provoquée par un pokemon est de plus en plus crédible aux yeux de l’experte en mythologie. Cependant tout n’est pas encore réglé, car si elle a réussi à sortir de cette illusion grâce à l’intervention de son Teraclope, Gio ne dispose pas du tout de la même assistance. A moins de le mordre violemment à la jambe, son Crocorible ne fera pas le poids. Si les spectres se comprennent entre eux, quand est-il des types eau un peu trop agité ? « On doit retrouver Gio, et vite avant qu’il ne fasse une bêtise ».

La blonde se reprend assez rapidement et reprend sa route, guidée par sa lampe torche. Mais avant, elle essaie tout de même de retrouver ce fameux masque en pierre. Il n’a pas pu disparaitre comme ça, ça n’a absolument aucun sens. Mais rien à faire, il n’est pas au sol et Ranya, quoi que pas très sociable, s’intéresse là tout de suite plus au sort de son camarade qu’à celui d’un masque en pierre inconnu. Derrière elle, ses trois pokemons la suivent sans la lâcher d’une semelle. Ce qui devait être une sortie en forêt pour se faire peur à virer en quelque chose de beaucoup plus sérieux, de quoi inquiéter toute l’équipe, parfaitement consciente de la capacité de leur dresseuse à ne pas s’arrêter au bon moment. La danseuse est d’autant plus ralentie par le fait qu’elle n’entend pas les voix qu’a perçu le Phyllali un peu plus tôt. L’illusion semble propre à chacun, diminuant grandement ses repères dans l’espace pour retrouver le garçon. Plus qu’à prier pour qu’il ait été un minimum logique en avançant tout droit, sans choisir de pivoter au mauvais moment. De toute façon en cas de doute, il faut toujours aller tout droit (comprendra qui pourra).

La scientifique soupire de soulagement en apercevant un peu plus haut une silhouette qu’elle reconnait sans mal comme étant celle de Gio. Une fois à sa hauteur, elle dépose doucement sa main sur son épaule, de quoi évidemment le faire crier à nouveau « Calme toi ce n’est que moi, contente de t’avoir mis la main dessus. Sans mauvais jeu de mot bien sûr ». Mais en son absence, le garçon a l’air d’avoir fait d’autres découvertes. Sur ses indications, la danseuse suit du regard son doigt pour comprendre ce qu’il a trouvé. Effectivement un peu plus loin il semble y avoir une importante structure en pierre, en ruine vu sa forme un peu étrange. Au cœur des dites ruines, un petit feu de camp, et une ombre. Il y a quelqu’un en plus d’eux dans la forêt. Rajouter les hommes à l’équation et vous avez la combinaison parfaite pour une très grosse embrouille. La blonde soupire de nouveau, ne pouvant que confirmer les dires du garçon « Tu as surement raison mais pour l’instant… »

Pendant qu’elle parlait, son regard a dévié juste à côté du visage de son interlocuteur. A défaut de réprimer un important sursautement, elle a au moins pu éviter de crier encore une fois, attirant l’attention de l’inconnu. Par un réflexe qu’elle ne se connaissait pas, elle vient poser sa main sur le Phyllali, beaucoup plus réceptif qu’elle au screamer pour l’empêcher de faire du bruit « Chuuuut ne te met pas à crier sinon on va être repéré ». Incapable de vraiment calmer son cœur, Ranya peut au moins tenter de réfléchir de manière rationnelle. Le masque en pierre de tout à l’heure flotte juste à côté d’eux, provoquant une frayeur générale. Mais pas question de se faire avoir deux fois. Rapidement, la scientifique passe le hallo de lumière de la lampe sur l’objet volant non identifié pour en constater la véritable nature « C’est un Tutafeh… ».

Enfin une explication rationnelle depuis le début de cette expédition. Un pokemon qui porte un masque. Un Tutafeh. Voilà qui explique tout, de l’apparition jusqu’à la disparition de ce masque en passant par les voix spectrales de tout à l’heure. Happée dans ses réflexions, Ranya se met à réfléchir à voix haute « Les Tutafeh portent sur eux un masque représentant leur visage lorsqu’ils étaient humains. Mais quelque chose m’intrigue. On doit en apprendre plus avant de s’élancer dans l’inconnu ». La blonde fouille un instant son sac avant d’en sortir une des poupées qu’elle a coupées plus tôt. Elle en tend une avec force devant le spectre avant de reprendre « Qui est cette femme Tutafeh. Qui est-elle ? »   


©️BBDragon
Gioseppe Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8885-604-gioseppe-akabara-le-coaneton-boiteux-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8938-gioseppe-akabara-phyllali#90558
Icon :
Taille de l'équipe : 4/14
Région d'origine : Johto - Rosalia
Âge : 16 ans
Niveau : 12
Jetons : 3020
Points d'Expériences : 209
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
pokemon
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
Gioseppe Akabara
est un Scientifique Chercheur Pokemon

@Ranya Iluzion
Spooky Scary Archaeology

La Givrali m’a filé la frousse de ma vie, c’était censé une soirée à la con pour éviter de rester seul un soir de fête comme aujourd’hui, mais bon là c’est bien plus pesant comme ambiance. Alors qu’elle tente de me calmer, le masque maudit de tout à l’heure refait son apparition, mais bien plus mobile que tout à l’heure. Il flotte à vrai dire. Mettant la panique de côté Ranya prend du recul comprenant que le masque est en réalité un Tutafeh.

Oui je connais t’en fait pas, je ne veux pas devenir chercheur pokémon pour rien…

Je regarde le pokémon, habituellement symbole de tristesse et mélancolie, c’est un comble d’en croiser un à cette époque de l’année. Mon regard se tourne alors vers le feu. Je m'y attendais, la silhouette de l’homme n’est plus là. Tandis que celle qui m’accompagne discute avec le pokémon je me mets sur mes gardes.

Ranya, je vois plus le mec… Fais attention ! Brutus, en position de défense !

Le Crocrodil sort ses griffes et arme sa queue se renfermant prêt à jaillir au moindre ennemi. Les poings fermés je rôde dans les alentours, à la recherche du potentiel intrus. Je pense que quelque chose cloche avec ce mec, ces poupées, ce pokémon…

Et vous là, laissez mon ami tranquille !

Alors que le Tutafeh semble inquiet de voir l’homme se rapprocher de nous, je l’interpelle à mon tour.

Qui c’est votre ami ? Ce Tutafeh ? Ne bougez pas, j’hésiterai pas à laisser parler mes poings si vous cherchez à nous faire du mal.

La tension monte, mais le pokémon sauvage semble déboussolé, à la foi attachée à cet homme, mais également un peu sur la défensive. L’homme se rapproche les mains au-dessus de la tête assez troublée de notre présence.

Je viens juste rendre visite à mon camarade de désespoir… Laissez-le tranquille, il ne vous veut aucun mal.

Le pokémon semble rester derrière Ranya comme pour se cacher de l’homme.

Et vous, qu’est-ce qui nous dit que vous ne lui voulez pas du mal, vous ?

Je vais tout vous expliquer… Mais s’il vous plait, calmez-vous.

L’homme se met sur ses genoux presque nous suppliant de l’épargner comme si nous étions des pilleurs de tombe.

Je m’appelle Ernest et je rends régulièrement visite au Tutafeh qui se tient derrière vous. Il y a de ça 7 ans, j’ai perdu ma femme alors que nous allions nous marier… Je me suis isolé, reclus de la société cédant peu à peu à la dépression… Et je suis tombé sur ce Tutafeh, il confectionnait de petites poupées à l’effigie de son masque, très réalistes . Alors qu’il sanglotait je lui ai raconté mon histoire, et j’ai compris, compris que lui aussi avait perdu un être cher. Il m’a offert une poupée, qui ressemblait trait pour trait à ma femme… Son masque ne représente pas son visage quand il était humain, il représente celui de celle qu’il aimait. Nos histoires étant semblables, je lui rends régulièrement visite pour commémorer avec lui notre commune tragédie.

L’homme sanglota, d’abord doucement, et fini par fondre en larme. Le pokémon Spectre regarda son masque, l’air terriblement déçu. La voix de Ruth prit à nouveau place dans mon esprit.

Va-t’en, imbécile… Tu vois bien que je ne te fais que souffrir…



Ranya Iluzion
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 1086
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
pokemon
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Spooky Scary Archaelogy
L’ambiance est très angoissante, mais Ranya tente de se maitriser à tout prix. Bien sur qu’elle est effrayée, comme n’importe qui le serait dans cette situation. Des poupées vaudous suspendues aux branches des arbres, des masques en pierre mystérieux qui apparaissent et disparaissent comme par magie et pour couronner le tout des voix particulièrement inquiétantes de personnes qui semblent en danger que l’on aime. Que l’on aime… Ranya ne peut pas y croire. Elle a chassé la rousse de son esprit depuis longtemps et son couple avec Angel se porte très bien, et la blonde est très heureuse ainsi. Alors pourquoi ses illusions lui ont rappelé cette sombre période où son cœur ne trouvait pas les réponses à ses questions ? Elle n’en sait rien, elle ne comprend pas. Mais pour son camarade, les choses ont l’air beaucoup plus claires. Il n’a entendu qu’une seule voix, et en plus une voix que la danseuse connait. Quand la situation sera plus calme, l’archéologue cherchera probablement à en savoir plus. Même si ce n’est pas une fouine, la Pokemon Community lui a appris qu’anticiper les problèmes permettait de mieux les gérer par la suite. Et pour ça, encore faut il se renseigner.

L’apparition du Tutafeh a de quoi impressionner et c’est un miracle si la blonde n’a pas hurlé à son tour. Mais il faut croire que l’instinct de survie a été plus fort et lui a permis de se maitriser, mais aussi de maitriser son camarade qui a fini par se calmer sans hurler à la mort une fois de plus. Sa remarque est entendue, avec une petite réplique au passage « C’était juste une remarque comme ça… » Mais cette remarque a eu pour effet de lui permettre de constater l’évidence. Le masque ne vient pas de nulle part, et on Tutafeh se joue effectivement d’eux depuis le début. Pour Ranya, voilà un nouveau mystère à étudier. Communiquer avec les spectres est devenu une habitude pour la danseuse, bien entourée de son côté. Anubis se tient toujours derrière elle, en retrait, et près à intervenir à n’importe quel moment. Mais Gio coupe cette conversation, augmentant la tension chez l’étudiante « Comment ça il a disparu ? Il a pas pu aller bien loin ! Anubis prépare toi on ne sait jamais ! » Nos pokemons respectifs sont eux aussi en position de défense, prêt à intervenir si la situation dérape.

Seule la voix de l’inconnu se fait entendre dans un premier temps, resserrant l’étau autour des deux étudiants.   Le Phyllali réagit à sa façon, obligeant la scientifique à réagir de la sienne. Bras devant le garçon déjà devenu un peu agressif, elle s’exprime avec le plus de clarté possible, sans laisser sa voix trembler « On ne veut pas se battre, on veut juste comprendre ce qui vous unit à ce Tutafeh ! ». Déclencher une bagarre avec un homme dont ils ne savent rien ne parait pas clairement pas une bonne idée aux yeux de la blonde, doublé d’un environnement qu’il ne maitrise pas et qui leur tend peut-être encore d’autres pièges. Le Tutafeh ne réagit pas spécialement non plus, attendant plutôt une réaction des deux adolescents. Finalement, la silhouette se dégage de l’obscurité, main en l’air comme pour signifier qu’il ne leur fera aucun mal. Ses intentions ont l’air sincère, et son cri de désespoir aussi. Sans grande délicatesse, l’adolescent commence son interrogatoire de cette figure encore inconnu. Le duo qui le prenait pour une menace n’a en réalité rien compris. L’homme se met à genoux sur le sol et commence à s’expliquer, comme s’il avait besoin de déballer son sac après autant d’années passées rongé par la solitude et le chagrin d’avoir perdu celle qu’il aimait. Ses mots ont l’air sincère, et la danseuse y croit, vraiment.

Seulement, le spectre y croit beaucoup moins, ou en tout cas ne croit plus à la pérennité de leur duo. La voix d’Angel s’laigne dans l’esprit de la jeune fille, mais comme doublée par celle de Salomé, rendant la situation encore plus perturbante. Ranya tente de l’ignorer pour se reconcentrer. Elle n’est pas une grande sentimentale. Mais dans cette situation, elle a l’impression qu’il en faut peu pour la débloquer et permettre au pokemon comme à l’humain d’avancer. L’adolescente s’accroupie devant l’inconnu, alternant son regard entre lui et le Tutafeh avant de commencer « Je vous présente toutes mes condoléances. Je n’ose imaginer la peine qui vous habite encore aujourd’hui, tout comme je n’ose imaginer la peine de ce pokemon accroché pour l’éternité au souvenir de son épouse disparue. Vous vous êtes retrouvés dans les souffrances que vous partagiez. Car humain comme pokemon peuvent partager les mêmes souffrances, les mêmes peines, vous en êtes la preuve. Cet endroit, c’est votre repère, le lieu om vous vous coupez du monde pour vous ressourcer mais aussi pour vous comprendre mutuellement. N’ai-je pas raison ? » Un instant de silence permet à l’adolescente de jauger les réactions de chacun, puis de reprendre « Vous ne vous faites pas de mal, seulement je pense que vous pouvez en faire bien plus que cela. Vous êtes sur le bon chemin mais il y a une chose que vous devez faire ». Ranya fouille un instant dans son sac avant de tendre une pokeball à l’inconnu, puis de lui déposer dans la main « Vous devez sceller cette amitié, et sortir de cette forêt. Car elle ne représente que le passé. Aujourd’hui, ensemble, vous devez marcher vers l’avenir. Malgré les difficultés du passé, si vous sortez ensemble de cette forêt, vous retrouverez la lumière. Ensemble, vous en êtes capable ».  


©️BBDragon
Gioseppe Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8885-604-gioseppe-akabara-le-coaneton-boiteux-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8938-gioseppe-akabara-phyllali#90558
Icon :
Taille de l'équipe : 4/14
Région d'origine : Johto - Rosalia
Âge : 16 ans
Niveau : 12
Jetons : 3020
Points d'Expériences : 209
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
pokemon
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
Gioseppe Akabara
est un Scientifique Chercheur Pokemon

@Ranya Iluzion
Spooky Scary Archaeology

Bien que l’inconnu qui m’a filé une des plus grosses trouilles de ma vie semble relativement pacifique, je ne peux m’empêcher de me méfier. La blonde quant à elle fait preuve de beaucoup plus de clémence que moi et écoute d’une oreille attentive l’homme. Mais elle n’a pas complètement tort, je ne sais rien de ce mec, qui me dit que malgré sa corpulence de vieil homme il n’était pas espion, ou un truc du genre.

C’est bon Brutus…  On le laisse parler.

Mon interrogatoire est froid, implacable… Peu, importe ce que ce type raconte, je ne veux pas m’autoriser un instant de faiblesse, baisser sa garde serait le pire choix possible. Mais la complainte de l’homme est touchante, on sent que sa femme lui manque. Un lien si triste le lie à ce pokémon, mais il le noie indirectement… La givrali prend alors la parole, sa voix est rassurante et franche malgré l’ambiance pesante, et contrairement à moi elle s’approche de l’inconnu se mettant à sa hauteur. Elle offre un pokéball à l’homme lui expliquant que l’amitié qui le lie avec le pokémon spectre est indéniable, mais que le cadre l’empêche d’avancer.

Oui, mais qu’en est-il de lui ?

Je prends la parole plus compatissante, mais non pas envers l’homme, mais plutôt le pokémon. Peut-être que c’est parce qu’il a la voix de Ruth, que je veux l’aider… Comme au skatepark, mais je comprends ce qu’il ressent.

Vous ne vous êtes jamais demandé ce que lui pensait de vous ? Qu’il a peur de vous faire souffrir ?

L’homme se met à sangloter regardant le Tutafeh, abrité derrière Ranya.

C’est vrai ?... Tu le penses vraiment ? Au contraire… à mon sens c’est grâce à toi que je relativise, tu m’aides à avancer.

Le petit pharaon fantomatique s’approcha de l’homme et posa ses mains spectrales sur ses épaules.

Si tu as besoin de moi alors, vas-y…

La voix de Ruth sort alors du petit spectre. Qui fixe l’homme flottant devant lui. Je suis un peu plus d’accords avec Ranya sur la condition pour que cet homme aille mieux. Cette forêt renferme sa tristesse et sa rancœur, il ne s’en sortira jamais en restant là.

Écoutez-la, capturez ce pokémon et éloignez-vous de cet endroit, le temps de vous stabiliser. Je comprends qu’il vous est indispensable de commémorer la mort de votre femme. Mais pensez-vous vraiment que c’est ce qu’elle aurait voulu ? Que vous passiez votre temps à penser à elle ? À être triste par sa faute ? Je sais que c’est dur d’entendre ça… Mais la réalité est là, et ce Tutafeh est le prolongement de la volonté de votre femme… Vous rétablir.

J’aide alors l’homme à se relever et pose ma main sur la pokéball qu’il tient de sa main tremblante.

C’est le seul moyen.

L’homme acquiesça, et lança la ball en direction du pokémon sauvage, qui, les bras écartés, attendait sa capture. La sphère tomba au sol et commença à s’agiter sous les yeux envieux du vieux… Je comprends que ce moment est pesant, la capture de Molière m’avait fait un peu ce sentiment aussi, un espoir mêlé de crainte… Mais il fait généralement place au soulagement, de petites étincelles jaillirent de la capsule qui venait de s’immobiliser. J’attrape la pokéball et la tends à l’homme au bord des larmes.

Laissez votre passé dans ces bois, et ne revenez que quand vous avez besoin de parler à votre femme il faut conserver son souvenir, mais transformer la tristesse que vous avez au fond de vous en joies, rappelez-vous des moments forts des moments heureux.

Je me tourne vers la blonde, je ne suis pas des plus doué pour remonter le moral et aider dans ce genre de situation alors j’espère qu’elle saura améliorer mes dires. Une dernière fois la voix de la rose noire s’échappe du joint de la capsule.

Merci… mon Gio…

À cette phrase je vire au rouge, c’est comme si Ruth venait de murmurer cette phrase à mon oreille et je ne peux contenir mon imagination… Espérons qu’elle arrête de me hanter comme ça pour ce soir.

Ranya Iluzion
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 1086
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
pokemon
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Spooky Scary Archaelogy
Ranya laissait couler chacun de ses mots avec un calme relativement impressionnant. Il n’est pas question de paniquer ou de montrer la moindre once de faiblesse. Cet homme comme ce pokemon n’en ont pas besoin. Ils ont besoin qu’on leur ouvre la voie, le chemin vers un futur meilleur. Il faut que quelqu’un d’extérieur à leur situation constate l’évidence. L’un comme l’autre se sont trouvés dans cette histoire. Passé similaire, douleur semblable, tout est là pour les rapprocher, les consoler, puis les aider à surmonter la terrible épreuve du deuil. Une épreuve que la danseuse n’a jamais affrontée autrement que par la fiction mais qu’elle s’imagine sans peine. Ils ont perdu l’être aimé, l’être d’une vie, et rien ne viendra jamais le remplacer. Pour autant, ensemble, ils peuvent regarder vers l’avenir, vers un monde où les maux de leur cœur peuvent s’apaiser. Mais cet ailleurs n’est pas ici, au fond des futaies escarpées d’Adala. Il est vers le soleil.

Gio n’est peut-être pas aussi mauvais en communication que ce que la danseuse croyait. Appuyé par ses propres mots, le scientifique enchaine à son tour et poursuit le dialogue. Il parvient à trouver les mots justes. Plus tremblant mais peut-être plus sincère que ceux de la blonde. En tout cas c’est ainsi que l’archéologue le ressent à cet instant. Le Tutafeh caché derrière l’adolescente continue d’écouter le dialogue. La capture le concerne en premier, il doit prendre part à la discussion également « Si tu as besoin de moi alors vas-y » La voix de Salomé résonnant ainsi dans son esprit provoque un frisson dans tout le corps de la blonde. Non, Ranya n’a pas besoin de la rousse. Elle n’en a jamais eu besoin. Enfin ça c’est ce qu’elle s’évertue à croire. Mais les pouvoirs de ce pokemon ne trompent pas, et qu’elle le veuille ou non, l’archéologue doit admettre que malgré tous ses efforts, la gitane prend dans son cœur et son esprit une place indéniable.

L’homme se relève, forçant Ranya à suivre son geste et à déposer la pokeball dans la main de l’inconnu. Son geste est rapidement doublé par celui de son camarade. A trois mains autour de cette pokeball, le message est clair. Il doit le faire, pour espérer aller mieux. La danseuse n’a aucun doute, c’est la bonne solution. Car il n’y en a pas d’autre si ce n’est l’errance éternelle dans les ténèbres de Giratina, le malheureux rejeté par ses pairs. Finalement, l’inconnu actionne la pokeball sur le Tutatefh, provoquant sa capture. Même si cela ne la concerne pas directement, l’archéologue ressent le poids de chacun des cliquetis en attendant la confirmation de la capture. Un, deux, puis trois, puis un silence. Celui de l’établissement de ce nouveau lien par la technologie. Bien sûr qu’il existait déjà un lien indéniable entre les deux êtres. Mais la pokeball vient de l’officialiser, et surtout de leur donner le tremplin nécessaire pour quitter la forêt. Répondant à l’appel du regard du Phyllai, la blonde s’approche un peu plus pour compléter ses paroles « Je suis sûre que là où elle est, auprès du grand créateur, elle se réjouit de vous voir remonter la pente auprès d’un ami. Il en va de même pour toi Tutafeh. Vous partez d’ici, mais c’est pour mieux y revenir, quand vous serez près ». L’homme hoche la tête une fois de plus, laissant une autre voix s’insinuer dans mon esprit « Merci Ranya, merci… ».

La voix d’Angel s’éteint dans mon esprit tandis que mes yeux dérivent sur le garçon, rouge comme une tomate. Ce n’est pas le rouge de la peur. C’est un autre rouge que la scientifique connait, et sur lequel elle aimerait se renseigner davantage. L’inconnu s’éloigne de quelques pas avant de demander aux deux adolescents « Vous ne sortez pas vous aussi ? » « Euh plus tard, nous avons encore quelques trucs à vérifier. Mais normalement vous ne devriez pas avoir trop de mal à regagner la sortie en suivant….les poupées » « Je le sais bien ». Le désormais duo disparait, laissant les deux étudiants seuls dans la sombre forêt, désormais uniquement éclairée par le crépitement du feu un peu plus loin et des lampes Lumimax fournie par l’académie. La danseuse se permet d’échapper un soupire avant de se retourner vers le garçon « Je n’avais pas tout à fait imaginer ça, mais c’est une bonne chose de faite j’imagine ». Voyant que le rouge ne quitte pas les joues du Phyllali, elle se permet une petite remarque « C’est la voix de Ruth que tu entendais n’est-ce pas ? Quand le Tutafeh te parlait ? » La blonde refait machinalement son épaisse tresse tout en continuant « Le spectre générait dans nos esprits la voix des gens que nous aimons. Enfin c’est ma déduction. Sauf que de mon côté, j’ai entendu deux voix… » Deux voix pour deux amours distincts, mais Ranya se refuse à cette hypothèse pour revenir sur Gio « Donc, tu aimes Ruth ? »


©️BBDragon
Gioseppe Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8885-604-gioseppe-akabara-le-coaneton-boiteux-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8938-gioseppe-akabara-phyllali#90558
Icon :
Taille de l'équipe : 4/14
Région d'origine : Johto - Rosalia
Âge : 16 ans
Niveau : 12
Jetons : 3020
Points d'Expériences : 209
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
pokemon
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
Gioseppe Akabara
est un Scientifique Chercheur Pokemon

@Ranya Iluzion
Spooky Scary Archaeology

Le frisson de cette voix apaisé parcourt mon échine, comme le toucher glacial d’un faucheur… Pourquoi cette voix, ces mots ? Je suis encore sous l’effet du pokémon malgré sa capture. Ranya reprend le dialogue avec le vieux, lui offrant réconfort vu le sourire soulagé qu’il offre. Derrière son masque de solitude et de triste vient de naitre un lien qui durera. L’homme s’éloigne avant de nous demander si nous quittons aussi les bois. La blonde prend l’initiative et lui indique que nous ne comptons pas sortir, pas de suite, et lui indique un peu maladroitement la sortie. Elle soupire, soulagée que ce ne fût pas un fanatique comme nous l’avions imaginé… Mais elle commence à parler de ce qui s’est passé… Je sens que je vais me faire cuisiner niveau question… Elle aborde le fait qu’elle ait entendue deux, voix… Le voilà, mon angle d’attaque pour éviter les questions, je…

Donc, tu aimes Ruth ?

La douceur d’un Donphan qui utilise roulade vient s’abattre sur moi. La question est crue, sans détour, peut-être qu’elle aussi veut éviter les questions. Le rouge de mes joues ne fait que s’amplifier à tel point que les Lumimax sont presque inutiles, vue comment je ressemble au phare d’Oliville… Je passe ma main dans ma crête très gênée d’être mise au pied du mur de la sorte, je toussote et commence à prendre la parole.

Alors… Euh, je ne sais pas trop quoi te répondre, puisque moi-même j’en sais rien… Enfin, rien, pas tant que ça, mais bon tu vois, je l’ai entendu après c’était peut être pas elle je sais pas…

J’essaye de me trouver des excuses, sans doute bidon, peut être que je l’aime, à vrai dire il y a quelque chose qui m’attire chez elle, mais on va dire qu’elle ne me rend pas trop la pareille…

Bon, tu ne le dis à personne hein ?...

Je vois bien le sourire qu’essaye de masquer la blonde, les ragots en même temps de ce que j’ai compris, c’est au cœur des priorités de la PC…

Écoute, on va dire qu’elle à un truc qui me plaît, mais je ne sais vraiment pas comment l’aborder. J’ai l’impression qu’elle m’est inatteignable, parce que je sais jamais comment la prendre…

Je me rends compte de mon lapsus et vire au rouge, bafouillant de plus belle.

Enfin quand elle ne parle pas quand je pense à elle… Enfin je ne dis pas que je pense à elle hein… C’est juste que… oh et puis merde ! Oui elle me plaît !

Je me rends compte que je viens de crier ça au milieu des bois à une fille qui vient du même dortoir que la rose noire…

Elle me plaît et je ne sais pas du tout comment m’y prendre… On va dire qu’à Johto je faisais partie des garçons que les filles évitaient, et je t’avoue que je n’ai jamais trop eu de relation de ce genre, du coup je suis un peu perdu.

Je lève les yeux, face à elle, et soutien le regard.

Bon, on va aller fouiller cette tour elle m’inspire… Et tu aurais des conseils ?... Je crois que vous êtes dans le même dortoir, y a moyen que tu m’arranges un rencard… ? Et ne crois pas que tu ne vas pas passer à la casserole aussi, j’aurai le droit à quelque question après madame !


Ranya Iluzion
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 1086
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
pokemon
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Spooky Scary Archaelogy
L’inconnu s’est finalement éloigné, laissant les deux adolescents seuls de nouveau dans la forêt, mais cette fois-ci avec beaucoup plus d’éléments qu’à l’arrivée mais surtout un lieu de fouille : cette tour dans laquelle se retrouvait aussi bien le pokemon que le vieil homme en quête de réconfort. Si ça se trouve, il n’y aura rien à trouver. Mais après être allé jusque-là, Ranya ne se voit pas simplement faire demi-tour. Et puis après tout c’est elle qui a lancé cette idée de fouille. La blonde n’a pas du tout l’intention de revenir les mains vides, ou tout du moins sans avoir essayé quelque chose. Mais pour l’instant, les deux étudiants sont plus perdus dans leur pensée qu’autre chose. Le Tutafeh a, sans forcément le vouloir, tapé là où ça fait mal, en tout cas pour des jeunes de cet âge où les relations sentimentales sont en plein questionnement. Même si la danseuse a laissé échapper un indice sur ce qu’il s’était passé dans son esprit, elle prend l’initiative pour en apprendre plus sur le cas de Gio.

A la mention du nom de la Givrali, le Phyllali devient rouge comme une tomate, laissant apparaitre un sourire amusé sur le visage de Ranya. Il n’y a pas de doute possible, et ça question relativement brute mais qui a le mérite d’être clair laisse le garçon un peu perdu, s’embrouillant dans ses mots « Allez Gio ton visage trahi tout pour toi alors c’est pas la peine de le cacher ». L’adolescent finit par interrompre ses paroles pour s’exprimer plus clairement, s’apprêtant à révéler certaines vérités « A qui veux-tu que je le dise ? Je ne m’appelle pas Potiron, je n’ai aucun intérêt à crier les sentiments des autres sur tous les toits ». Finalement, ces dernières paroles finissent de rassurer Gio qui s’exprime enfin avec un peu plus de franchise. Quoi que cette même franchise sur ses sentiments envers Ruth le mène à s’emmêler tout seul, amusant encore un peu plus la danseuse « Tu t’enfonces là ». Jusqu’à qu’enfin il avoue. Oui cette fille lui plait « Tu vois c’était pas difficile ». Alors comme ça il se passe quelque chose entre Ruth et Gio ? Sur le papier elle n’y aurait pas pensé, mais maintenant qu’on lui expose les faits, cela ne semble pas si dépourvu de sens. Les deux personnalités peuvent aller ensemble, tout en formant à n’en pas douter une combinaison explosive.

Mais toutes ces hésitations sont révélatrices des inquiétudes d’un garçon qui ne sait pas comment s’y prendre avec une fille. Finalement, la question qu’elle et lui ont posé au cours de l’éducatrice prend tout son sens. Ils sont l’un comme l’autre perdu, rendant la scène un peu plus touchante. Ses interrogations sont légitimes, et la plupart des gens se les posent à leurs âges. Ranya n’est pas un cas ordinaire et ses relations à la Pokemon Community se sont faites d’une telle manière qu’elle n’a pas été confrontée à ce genre de dilemme, ou du moins pas encore. Alors que le garçon désigne la tour pour commencer la véritable fouille, la blonde commence à répondre à ses questions « Un rencard avec Ruth, sur le papier c’est la pire des idées. Je suis certes dans le même dortoir qu’elle et on se connait, mais de là à dire que je la connais très très bien, il n’y a qu’un pas que je ne franchirais pas ». Après tout, la danseuse ne connait l’adolescente que depuis peu de temps, après cette battle de danse improvisée qui a viré à la baston de rue. Mais cette rencontre a suffi à lui permettre de cerner un minimum la fille aux cheveux de jais « Quand bien même j’arriverais à t’arranger un rencard, je pense qu’elle se fermera juste un peu plus. Si elle cogne autant c’est pour qu’on ne l’atteigne pas. Elle se sentira prise au piège, manipulée, et t’auras juste l’air du type super lourd. Donc mauvaise idée »

Les deux adolescents sont désormais non loin de cette espèce de tour. Elle a subi les ravages du temps. Certains morceaux de pierre ne sont plus en place mais la structure a l’air de tenir encore debout. Juste devant brule encore le feu de camp du vieil homme. Rien de bien compliqué. Du bois et un petit rocher sur lequel il devait s’assoir pour laisser son regard se perdre dans la braise et sa voix dans la discussion avec le type spectre. Ranya s’accroupie juste à côté, en profitant pour se réchauffer légèrement, puis continue ses explications « Tu sais, la plupart des gens arrivés à la PC ne sont pas les plus populaires. A Johto, je n’étais pas non plus la plus populaire, enfin en tout cas pas sur le plan sentimental. Mais ça n’empêche rien. Je ne sais pas si j’ai de vrais conseils à te donner, parce que je ne suis pas tout à fait un modèle à suivre dans le domaine. Mais avec quelqu’un comme Ruth, je pense que le plus important c’est d’être patient. Elle n’est visiblement pas complètement insensible à ton charme donc ne te presse pas, ne la brusque pas, guette les opportunités et surtout ne brise pas sa carapace de force, ou tu le regretteras amèrement ». La danseuse laisse ses derniers mots s’éteindre en même temps que les crépitements du feu avant de se relever brusquement. « C’est tout pour le cours spécial draguer Ruth. Maintenant si on explorait cette tour ? » En espérant qu’il oublie d’interroger la blonde.


©️BBDragon
Gioseppe Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8885-604-gioseppe-akabara-le-coaneton-boiteux-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8938-gioseppe-akabara-phyllali#90558
Icon :
Taille de l'équipe : 4/14
Région d'origine : Johto - Rosalia
Âge : 16 ans
Niveau : 12
Jetons : 3020
Points d'Expériences : 209
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
pokemon
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
Gioseppe Akabara
est un Scientifique Chercheur Pokemon

@Ranya Iluzion
Spooky Scary Archaeology

Ma réponse hésitante et pleine de panique ne peut qu’aider la Givrali à me tirer les vers du nez… Oui Ruth me plait, j’ai encore du mal à me le dire à moi-même, mais si ça sort de ma bouche c’est que ce n’est pas pour de faux.

Oui je sais, j’ai le rouge facile, et alors ?! On sait jamais, je préfère juste prévenir… Je sais que vous êtes dans le même dortoir et j’ai cru comprendre que les nouvelles allaient à une vitesse folle… Et je sais aussi que la principale intéressée m’assassinera si la moindre rumeur plane autour d’elle.

J’avoue que je ne me suis pas posé la question, mais, si Ruth apprend que je crush sur elle… Comment va-t-elle le prendre ? Bonheur, rage, envie de meurtre ?... Aucune idée alors autant y aller avec des pincettes.

Non, mais je ne te demande pas de m’arranger tout un coup hein, mais si tu as de petites infos entre givrali et qu’y a un truc d’exploitable tu me tiens au jus. Ce serait top !

Elle m’explique alors son point de vue concernant Ruth, ainsi que la manière de s’en rapprocher… Et on va dire que je n’aime pas trop l’idée de passer pour le relou de service.

Je comprends, merci de m’offrir ton recul… Tu sais, je n’ai jamais trop eu de relation, je suis même pas sur d’embrasser bien donc bon…

Elle m’explique alors que la PC n’est pas l’endroit où l’Élite est envoyée, et que je ne suis pas le seul à être un peu un spécimen étrange dans cette école. Elle me lance une petite pique, dissimuler sur une question pour que celle-ci ait plus d’impact.

Oui c’est tout madame la professeur ! Et ouaip, direction cette tour de l’angoisse, mais crois pas t’en tirer comme ça… La carte Ruth ne veut pas dire que j’oublie tout, moi aussi j’ai deux trois question pour toi.

Je lui adresse un sourire malicieux en arrivant au pied de la structure. Je sors alors ma Lumimax et appelle Brutus afin qu’il nous aide à chercher de son mieux quelque chose d’intéressant. Je m’accroupis aux côtés de la blonde et commence à gratter le sol.

Alors comme ça tu es un cœur de Palarticho ? Et tu as combien de fil rouge qui mènent à ton petit cœur ? Si c’est bien le cas, enfin je suppose comme tu as entendu plusieurs voix que tu as plusieurs crush…

Je continue à chercher à droite à gauche le moindre trésor que cette tour pourrait cacher perdant le contact visuel avec Ranya.

Tu sais, je suis un mec, mais je sais faire deux choses à la fois, je peux très bien chercher et écouter tes histoires de cœur, l’activité ne change rien à mon écoute quand il s’agit de potin.

C’est faux, à vrai dire, je m’en fous un peu, mais ce serait impoli de ne pas s’intéresser à elle, bien que son histoire de polyamoureuse m’intrigue un peu quand même.



Dernière édition par Gioseppe Akabara le Mer 20 Jan - 9:58, édité 1 fois
Ranya Iluzion
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 1086
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
pokemon
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Spooky Scary Archaelogy
« Oui les rumeurs vont à une vitesse folle, si elles tombent dans les mauvaises oreilles. Tu n’as rien à craindre de ce côté-là de ma part. Je sais ce que ça fait d’être la cible de rumeur. Moi je m’en fiche complètement, ça ne m’atteint pas. Mais Ruth et toi, ça serait une autre paire de manche ». Ranya se souvient encore parfaitement de cette période qui a duré un mois environ, juste après les révélations sur le compte twitter de Potiron. La danseuse conviant dans sa chambre deux garçons, brisant ainsi toutes les règles établies par l’académie. Si aujourd’hui l’un d’eux est son petit ami, ils n’étaient que des amis à l’époque. Mais l’oiseau rouge n’en a que faire et très vite, la scientifique était devenue au sein du dortoir « celle qui préparait des plans à trois ». Une rumeur qui ne l’a pas plus affectée que ça mais qui a eu le mérité d’être agaçante. Une de plus parmi toutes celles dont elle a fait l’objet.

En tout cas, les interrogations du garçon amusent beaucoup la danseuse. On voit qu’il s’agit de sa potentielle première relation, et qu’il veut faire les choses bien. C’est tout à son honneur. Si la blonde a laissé le destin la guider, elle comprend aussi la volonté de Gio de mieux anticiper « T’inquiètes pas, connaissant Ruth elle te le dira si tu embrasses vraiment mal, et elle te guidera pour que ça ne soit plus le cas ». Après tout c’est comme ça que fonctionne une relation : on s’écoute et on apprend. Peut-être l’une des seules choses qu’elle fait normalement dans son couple avec Angel. Seulement, Ranya soupire face à sa réplique. Evidemment, si elle a eu le droit d’en savoir autant, il est évident que le Phyllali va vouloir en faire de même sur ce phénomène qui l’a touché un peu plus tôt et qui l’a affecté de manière inédite, ou en tout cas différente de celle du garçon. Comment l’expliquer sans s’enfoncer ? Voilà une question à laquelle la scientifique va vite devoir trouver une réponse.

Après avoir rappelé Anubis dans sa pokeball, Ranya intime à ses deux compagnons de s’avancer davantage et de pénétrer dans la tour délabrée pour commencer la véritable fouille. La structure est assez simple, c’est une petite tour tout ce qu’il y a de plus banale. Un rez-de-chaussée très abimé par le temps, un escalier en colimaçon qui lui aussi a connu quelques aléas puis un étage qui n’est pas encore visible par les yeux de nos deux explorateurs du soir. Alors que Nessie et Amon s’attaquent à une fouille plus poussée des murs composant le premier niveau, Gio et Ranya se penchent à même le sol, aidé par leur lampe Lumimax pour tenter de trouver quelque chose parmi les débris du temps. Occasion idéale pour Gio afin de commencer à poser ses propres questions. La blonde soupire à nouveau en l’entendant aborder le problème de cette façon, puis se terre dans le silence. Ce n’est que lorsqu’il se met à insister davantage qu’elle se résout à parler un minimum, histoire de le faire taire. « Je n’ai pas un cœur de Palarticho, ça n’a rien à voir. Pour faire simple, j’ai flirté pendant un temps avec une fille. C’était une histoire, comment dire, particulière ? Tout ça pour dire que pour des raisons qui ne regardent que moi j’ai fini par couper court à ce petit jeu. Puis j’ai rencontré à peu près dans le même temps un garçon, avec qui un drôle de jeu s’est mis en place, jusqu’à ce que finalement on se mette en couple au nouvel an dernier. Depuis tout va très bien entre nous. Ce sont les voix de ces deux personnes que j’ai entendue. Il n’y a rien de plus à dire ». Si la scientifique était d’abord bien décidée à ne rien dire de plus, estimant que son histoire était suffisamment compliquée et personnelle pour ne pas en rajouter, elle se permet d’ajouter autre chose, sur un ton plus cassant « En revanche, si j’apprends que tu es un sal homophobe, tu vas chuter dans mon estime. Tellement que je t’enterre ici avant de repartir ».

C’était peut-être un peu trop, mais la blonde était sérieuse. Elle n’acceptera pas d’apprendre que, finalement, après avoir révélé ce tout petit pan de sa vie, elle soit jugée par celui qu’elle commence à considérer un peu plus que comme une simple connaissance. Ranya n’en ajoute pas plus, estimant en avoir assez dit, et se concentre davantage sur le sol qu’elle est en train de retourner, sans grand succès. Du côté de ses pokemons, il semblerait que rien de bien palpitant ne se soit dégagé de ces quelques minutes passées à inspecter et gratter les murs. En espérant que l’étage soit plus fructueux. D’un signe, la jeune femme rappelle ses pokemons vers elle « Tous les deux, vous pouvez monter à l’étage vérifier qu’il est praticable ? Ca serait bien qu’il ne s’écroule pas sous nos pieds ». En quelques instants, les deux pokemons volants disparaissent quelques mètres au-dessus pour vérifier les inquiétudes de leur dresseuse. L’une des bases dans l’archéologie, c’est de s’assurer de ne pas se mettre en danger. Et ça, Ranya l’a parfaitement compris. Quelques instants plus tard, Nessie et Amon reviennent, visiblement confiant. La roche ne s’est visiblement pas trop dégradée, de quoi leur permettre de fouiller tranquillement la petite pièce « Bon alors on y va ? Fais juste gaffe à pas rater une marche ».


©️BBDragon
Gioseppe Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8885-604-gioseppe-akabara-le-coaneton-boiteux-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8938-gioseppe-akabara-phyllali#90558
Icon :
Taille de l'équipe : 4/14
Région d'origine : Johto - Rosalia
Âge : 16 ans
Niveau : 12
Jetons : 3020
Points d'Expériences : 209
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
pokemon
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
3020
209
Gioseppe Akabara
est un Scientifique Chercheur Pokemon

@Ranya Iluzion
Spooky Scary Archaeology








La blonde n’a pas tort, les rumeurs ont l’air aussi rapide qu’un Ninjask sous drogue… Remarque C’est normal après tout, c’est souvent dans notre tranche d’âge qu’on trouve les petites frappes et autres commère de bas étage. Elle me rassure sur le potentiel premier instant d’intimité avec Ruth, mais je sais pas si la réponse ne me fait pas plus peur que prévue… Imagine qu’elle m’arrête en plein baiser en mode « Ah enfait non désolé… » . Mon ego en prendrait un coup c’est sur…

Ouai espérons le hein… Bon en route !

Ranya rappelle un de ses pokémons et après ma moquerie légère répond après un long soupire… Merde j’ai peut être toucher une corde que j’aurai du éviter… La voilà qui se lance dans une explication somme toute un peu banale… Je suis presque déçu qu’il n’y ait pas plus de tournant mais peut être ne veut elle juste pas en parler.

Ah… D’accord pas de soucis, tu sais si c’est un sujet sensible je suis désolé d’avoir titiller… Hésite pas à me dire si un jour je vais trop loin, que ce soit sur mes questions ou quand je t’embête hein…

Elle se tourne ensuite et me fait part de ses impressions sur les homophobes, sans oublier une petite menace au cas où j’en sois un. Non mais quand même… C’est pas parce que je fais bad boy des fois que je suis ce genre de raclure !

Tu peux dormir sur tes deux oreilles, je ne fait pas partie de ce genre de personne. Et puis après tout chacun fait ce qu’il veut de son cœur et de son corps. Je comprend complétement que l’amour peut prendre bien des formes, et c’est pas parce que je ne suis pas de ce bord que je réfute ce genre de relation.

Je m’approche d’elle et lui tapote l’épaule comme à un camarade de beuverie pour faire descendre la pression de la blonde.

Aller en avant Fouille-Girl, je suis sur qu’on a moyen de trouver des trucs sympa dans cette tour ! Brutus t’es prêt ? Tu ouvres l’œil avec moi ? Surtout qu’avec tes yeux de croco la seule lueur de la lune te suffit amplement.

Je grattouille le dessous de la mâchoire du pokémon eau, j’adore la sensation des écailles contre mes mains… Bref passons !

Ça t’embête si je prends des photos ? Si je me rappelle bien j’ai juste pas le droit d’utiliser mon flash pour éviter de détérioré l’endroit si y a des vestiges.

J’attrape dans mon sac mon appareil photo et commence à prendre quelque prise de vue notamment de la tour avec les lueurs du feu l’ambiance est très chaleureuse et accueillante, ce qui n’était pas le cas tout à l’heure avec notre collègue flippant.

J’arrive !

Je grimpe les marches et soulève certaines dalles ou autre éléments un peu lourd. J’espère trouver quelque chose de sympa mais bon on verra bien. En attendant je reste quand même non loin de Ranya qui à l’œil bien plus expert que moi.

CROCO !

Brutus m’appelle me faisant signe de venir.

Tu as trouver quelque chose mon grand ?

Visiblement ce n’est rien d’autre qu’un cailloux, mais j’avoue que sa forme est sympa.

C’est pas mal mon pote continuons je suis sur qu’on va trouver quelque chose de cool !

HRP :
J'utilise les points de Brutus en recherche ce qui donne un 3! et je lance le dé <3

Potiron
https://pokemoncommunity.forumactif.org
https://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya Amj0Bjs
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2860
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya Amj0Bjs
0
Kalos
5 ans
0
0
2860
pokemon
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya Amj0Bjs
0
Kalos
5 ans
0
0
2860
Potiron
est un Annonceur
Le membre 'Gioseppe Akabara' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'RPS COMPETENCES' : 3
Ranya Iluzion
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 17 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 1086
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
pokemon
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 6gxr
10
Johto
17 ans
35
1009
1086
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Spooky Scary Archaelogy
Parler de ça à Gio relevait de l’exploit pour Ranya. Après tout, même si elle le considère comme un pote, elle n’est pas non plus hyper proche de lui. De mémoire, elle n’a jamais fait d’ailleurs de confidence aussi cash à personne sur sa manière de gérer sa vie sentimentale. Il y a bien Salomé, avec qui de toute manière tout était cru. Mais même son petit ami Angel n’avait pas réellement tenu à savoir les détails de sa relation fugace avec la gitane. Il savait juste qu’il s’était passé quelque chose entre elles auquel la danseuse a mis court. Rien de plus. Alors qu’il y aurait tant encore à dire. C’est peut-être pour ça que le Tutafeh lui a fait entendre sa voix, parce qu’elle n’a pas été totalement transparente avec le Noctali ? Peut-être bien. Mais le garçon est-il réellement près à entendre les doutes qui rongent le cœur de la scientifique de manière insidieuse. Pas vraiment, en tout cas Ranya ne le pense pas.

Le Phyllali a alors écoute ce résumé expresse de la vie sentimentale de Ranya et s’est immédiatement senti gêné, de quoi faire ricaner l’adolescente « Toi qui était si confiant il y a quelques instants pour me tirer les aspicots du nez, bizarrement là tu te décomposes. C’est parce que j’ai parlé d’une histoire avec une autre fille ? Ça réveille des fantasmes ? En fait oublie. Il faut croire que l’habitude de parler cash de certains me contamine. Mais ne t’en fais pas tu sauras très vite si je ne veux pas te répondre. Et puis tu m’en as parlé, cela n’aura pas été très juste de ma part de ne pas répondre à cette simple question ». Après tout, la blonde n’a pas dit grand-chose de compromettant, et elle est à peu près sûre que plein d’autres personnes de la PC peuvent raconter une histoire similaire. Elle n’est clairement pas la première bisexuelle de l’académie. Quant à la réponse du bleu concernant l’homophobie, elle a de quoi amuser encore un peu plus la scientifique « Alors cela fait de toi une bonne personne. Reste comme ça, et prêche la bonne parole. Il y a encore beaucoup trop d’imbécile dans ce monde ».

Vite, les deux adolescents retournent à leur mission principale, à savoir la fouille de la tour. Ranya espère sincèrement qu’ils ne vont pas revenir bredouille, et surtout que l’occupant précédent n’a pas embarqué tout ce qui pourrait être intéressant. Vu la tête du type, il n’avait pas l’air d’être un grand chercheur. Juste une âme perdue qui a peut-être retrouvé la lumière grâce à leur intervention. En espérant qu’Arceus tienne compte de ces bonnes actions, en compensation des mauvais choix qu’elle a pu faire, ou de la violence dont elle a témoigné au paintball pour reprendre les maux de Georges, plus grand croyant que l’univers n’ait probablement jamais connu. Ses deux pokemons se sont déjà activés à la recherche du rez-de-chaussée mais il n’a pas grand-chose, en espérant que l’étage soit plus fructueux.

Lampe-torche en main, Gio et Ranya arrivent en haut « Ouais tu peux, mais évite le flash. Au pire j’éclaire avec ma lampe si tu veux un truc précis ». Là-haut, une petite pièce qui très vite rappelle à la blonde certaines de ses connaissances. « C’était surement une ancienne tour de guet. On ne voit pas là à cause de la nuit, mais la vue doit être assez bonne sur la mer tout en restant abrité par les arbres. Malin pour guetter des arrivées ennemies. Peut-être qu’Adala avait rejoint un camp pendant la Grande guerre. Ou alors elle était neutre et cherchait simplement à se protéger ? Amon, Nessie, reprenez la fouille des murs. Il y a surement des trapes cachés pour cacher des objets d’importances si le lieu venait à tomber ». La blonde se base sur beaucoup de conjectures. Mais après tout, ils n’ont pas trop le choix vu les circonstances.

Le Phyllali s’est déjà attelé à la fouille d’un premier coffre au sol. Le temps a fait des ravages dessus, quoi de plus normal. Sinon, il y a une toute petite couchette, de quoi faire des micro-siestes et un petit bureau. La danseuse ne prendra pas le risque de s’appuyer sur le lit, au risque de le voir s’écrouler. Avant de jeter un œil au bureau, elle s’attarde sur la fenêtre encore présente dans le mur, bien que moins nette qu’avant, et essaie de vérifier son hypothèse. Pas simple avec les jeux de lumière présent, mais elle a l’impression qu’en se concentrant, elle parvient à distinguer la lune se reflétant sur l’océan. L’adolescente n’aura plus qu’à vérifier son hypothèse sur une carte à leur retour.

Finalement, elle se dirige vers le bureau. Si les yeux et griffes expertes de ses pokemons sont bien pour les fondations et autres trappes cachées, ses doigts agiles et sa lampe seront sa meilleure arme pour déceler les secrets de ce bureau.


HRP :
Alors pour cette fouille !

- Dans un premier temps, j'utilise les points de compétence de Amon (Zarbi) et Nessie (Sonistrelle) ce qui donne 5 + 5
- Ensuite, j'utilise le Cherch'Objet (+1 en fouille et cueillette) et la Lampe Torche LUMINAMAX (+2 en recherche en fossile)
- J'avais zappé mais il y a le bonus de +5 à l'event Keldeo que je peux utiliser avec récompense x2 si je dis pas de bétise ? (pardon pour l'edit)
- Enfin, j'utilise un Bubble Gum Mimigal x 2 (+5 en recherche si milieu forestier)
Et je crois qu'on peut noter ça, j'aimerais "focus" la recherche sur un fossile de Ptyranidur

Voilà c'est tout pour moi *dies*


©️BBDragon


Dernière édition par Ranya Iluzion le Sam 27 Fév - 19:34, édité 1 fois
Potiron
https://pokemoncommunity.forumactif.org
https://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya Amj0Bjs
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2860
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya Amj0Bjs
0
Kalos
5 ans
0
0
2860
pokemon
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya Amj0Bjs
0
Kalos
5 ans
0
0
2860
Potiron
est un Annonceur
Le membre 'Ranya Iluzion' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'RPS COMPETENCES' : 5
Sir Trouille
Icon : Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 13090
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya CeOUB4f
-
-
0
0
13090
pokemon
Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya CeOUB4f
-
-
0
0
13090
Sir Trouille
est un PNJs
Modération

Appréciation
La structure de la recherche est intéressante, puisqu’on part simplement sur une espèce de balade dans les sous-bois, avant de plonger en plein mystère. La révélation concernant le Tutafeh et son ‘’compagnon d’infortune’’ (si je puis dire) est assez bien amené et le coté deuil amène un axe assez original, vu que les débuts de la fouille semblait annoncer une ambiance bien plus glauque que la mélancolie que vous parvenez à installer dans la fouille.

Cela dit, la révélation va un chouia trop vite à mon goût puisque la ‘’course-poursuite’’ entre les deux auraient pu durer un peu plus, le temps que l’on s’imprègne complètement de l’aspect ‘’malveillant’’ que vous aviez commencé à développer de  la forêt (qui était vraiment prenant).

L’impact n’en aurait été que plus fort en découvrant que finalement, on était bien loin de la secte de fabriquants de poupées annoncée ! Et du coup, une fois dans la tour, la fouille des lieux elle-même est réglée assez rapidement  (avec une discussion vraiment cool à lire en parallèle, cela dit).
Conclure la poursuite au sommet de la-dite tour en combinant son exploration, avec les hallucinations tout du long aurait pu aussi être une approche bien sympa !

Gain
Gioseppe gagne la CT 46 Larcin ainsi qu'un ''Masque de pierre sculptée'' (La pierre rouge vient en option) !
Ranya gagne un Fossile Crâne et un Noeud Destin !



Spooky Scary Archaeology [Fouille] Ft. Ranya 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum