Connexion
Pokemon Community :: Zones sauvages :: Les collines

Pokemon Community

Tu abandonnerais ce pauvre locataire démuni à son déménagement, en « empruntant » sa camionnette en plus… ? Je ne te pensais pas voleur, Josh.
en savoir plus ?
Cha-charmant… normalement c’est en mission avec Josh que je frôle la mort, pas en rentrant chez les Phyllalis.
en savoir plus ?
Je vais chuter, encore, et ça sera long, et ça sera douloureux, et t'auras pas envie d'être là. Parce que toi, tu as Aoi mais moi j'ai quoi maintenant que Maya est partie, dis-moi ?
en savoir plus ?
Ce n'est pas le parc que je souhaite anéantir...
en savoir plus ?
Mademoiselle Alézar, Pecheresse Caroline ! Où êtes-vous ?
en savoir plus ?
La triche sera permise évidemment.
en savoir plus ?
Q…. Quéééééééééééééé ?!
en savoir plus ?
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
95.97 € 159.99 €
Voir le deal

Lissa Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8372-lumiere-et-ombre-lissa-labelvi#84921
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8381-lissa-labelvi-pyroli#84980
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 1 / 3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16
Niveau : 0
Jetons : 13048
Points d'Expériences : 374
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13048
374
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
13048
374
Lissa Labelvi
est un Coordinateur Éleveur
LISSA LABELVI

rp commun
« Val dansant »


Frotte.

Frotte.

Frotte.

Un crépitant son de frottement retentit à mes oreilles. Les branches qui crissent et la friction des feuilles traînées sur le sol créent une étrange mélodie, pourtant pas désagréable à entendre. Alors même que leur sonorité est très rigide, voire aiguë ; en fait, elle accompagne plutôt bien l’ambiance du val en cette froide nuit.

Lugubre, sombre. Mais quelque chose dans les lueurs qui éclairent notre chemin se révèle réconfortant. Tout a été pensé et aménagé pour nous saisir d’un certain frisson d’horreur. Le décor est propice à la progression de notre sombre cohorte, et malgré tout, une excitation festive parcourt la foule.

C’est un peu ça, l’esprit de Halloween. Le malaise et l’anormal, qui s’unissent à la fête et à la joie.



Je pousse un profond soupir.

« -Enfin… C’est quand même dommage qu’il s’agisse d’une fête des récoltes, et pas d’une vraie soirée de Halloween... »

Alors que nous avançons en direction des festivités, mes mains répètent machinalement un même mouvement. De mon balai, j’écarte toutes les feuilles mortes échouées sur le chemin, et soulève toujours un peu de poussière sur notre passage. M’observant faire depuis notre descente du bus, Majesté finit par s’en offusquer.

« -Lierre ! Vipélierre ! »

Du haut de mon chapeau de sorcière, il m’invective d’arrêter. Je tente en vain de regarder en sa direction, à mi-chemin entre la gêne et l’incompréhension.

« -Pour… Pourquoi donc ? » j’observe ensuite mon balai « Tu sais bien que nettoyer m’aide à me détendre…. » mon regard se fait fuyant à mesure que je réalise ma propre absurdité « Certes, ça peut sembler inutile de balayer des feuilles en pleine campagne… Mais… » ma prise se referme à mesure que ma conviction se renforce « Quitte à avoir ce balai, autant m’en servir ! Et puis ainsi, je réduis les risques que quelqu’un glisse sur un amoncellement de feuilles et... »

D’un bond, le Vipélierre m’interrompt, autant dans mes paroles que dans ma démarche. En effet, il passe du sommet de mon crâne au sol en un saut agile, tout en conservant, bien vissé sur sa tête, son propre couvre-chef.

« -Vi. Pé. Lierre. »

Comme pour insister sur l’importance de ce dernier, il le repositionne de ses deux pattes, puis agite sa cape en un geste assuré. Que nous soyons tous deux déguisés est très important pour lui, je présume donc qu’il n’apprécie pas de me voir utiliser un de nos accessoires ainsi. Honteuse, j’évite de croiser son regard.

« -M-mais… J-je…. »

Le besoin de m’exprimer outrepasse finalement mon apitoiement, et je me permets de répliquer.

« -Je pensais que cette fête serait l’occasion de renouer avec mes racines paysannes ! Pas de faire une deuxième soirée Halloween ! Je… » une main lâche mon balai pour saisir le bas de ma robe « Cette tenue est très jolie, mais… Je me sens illégitime… » machinalement, je me remets à balayer « Et tu sais bien que je n’ai pas beaucoup de remède à la nervosité... »

Majesté pousse un profond et long soupir. Il espérait probablement que la vue d’autres costumes m’aiderait à me fondre dans la masse, mais… Il n’y en a pas tant que ça ! Beaucoup ont opté pour un ensemble sobre et sombre qui contraste avec le orange et le blanc de ma tunique !

Enfin… Ce n’est pas comme si nous pouvions faire demi-tour maintenant. Et puis, si d’autres personnes se sont déguisées, c’est que nous ne sommes pas autant hors propos… Allez Lissa ! Après la robe du dernier nouvel an, rien ne peut m’arrêter ! Et puis, Caroline m’a dit qu’elle viendrait. Si je la trouve rapidement, peut-être pourrai-je me sentir plus à l’aise…

Nous finissons donc par reprendre notre route, jusqu’à enfin arriver dans la ferme. C’est très grand et vaste ! Les lieux ne sont que peu comparables à la ferme parentale. Nous ne possédons pas une aussi grande maison, ni un tel espace pour accueillir les véhicules… De plus, la majorité de notre ferme se trouve dans l’arrière cour, avec le hangar et les enclos. Ici, de larges champs s’étendent à perte de vue, et une grange est visible non loin.

La nuit illuminée par les nombreuses lumières, la foule et les décors contribuent à dénaturer le tout. Tout de même, on sent bien à l’odeur et à l’abondance de bois que nous sommes à la campagne, et ce simple détail m’est très agréable. Majesté, lui, n’apprécie que peu tout cette poussière et ce monde. Il demande d’ailleurs rapidement à revenir sur mon chapeau, ce que je lui concède facilement.

Machinalement, mon regard cherche le visage de Caroline, ou tout autre qui me soit familier. Mais il y en a tellement… En plus, la fête semble s’étendre jusqu’à l’intérieur du manoir. Comment la retrouver parmi tout ce monde ?!

« -M-Ma… Majesté, tu vois quelqu’un… ? »

Aucune réponse de sa part, signe probable que non. Misère… Comme aucun sac n’allait avec ma tenue, je suis venue sans rien… Donc pas d’Ipok pour la contacter. Je vais devoir chercher à l’aveuglette…

C’est donc un peu nerveuse que je parcours les environs des yeux. Mon attention se détourne rapidement des champs pour se concentrer sur le manoir… Connaissant Caroline, c’est plutôt vers là qu’elle irait…

Je fais un premier tour à l’intérieur. Puis un second. Rien. J’ai beau naviguer entre les personnes et les verres, je ne la vois absolument pas. Je tente bien de regarder depuis l’entrée pour vérifier si elle n’est pas dehors, mais je ne suis pas plus avancée. De dépit, je quitte donc le manoir, et laisse mes pas se faire hasardeusement.

« -Elle n’est peut-être pas encore arrivée. Je me demande si… Nous ne ferions pas mieux de patienter… »

Un peu lasse de chercher en vain, je finis par me mettre à l’écart dans l’optique de marquer une courte pause. J’entreprends de longer la maison pour me mettre à son extrémité : on ne gênera pas le passage et l’on aura une vue sur l’entrée, au cas où Caroline la franchit.

Arrivée au coin du manoir, je dépose Majesté au sol, et colle mon balai contre la paroi. De là, je prends une courte inspiration, et fais abstraction de la fête qui bat son plein aux alentours.

« -Pfiouh… On est quand même mieux loin des foules... »

Majesté hausse les épaules d’un air indifférent. Je me retourne alors pour contempler les alentours et-

« -HIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! »

Je sursaute, recule d’un pas, rabats mes bras contre moi, et sens mon cœur rater un battement. Mon Vipélierre est lui-même surpris par ce cri, et effectue un léger soubresaut en réaction. L’action se passe très vite, mais après, plus rien : un calme plat retombe lorsque je prends pleinement conscience de la présence de deux silhouettes à proximité.

Tous deux sont très sombres, et à cause de l’obscurité, je ne les avais absolument pas remarqués en arrivant. C’est pour ça que j’ai hurlé de surprise, en réalisant leur présence… L’une des silhouettes est celle d’un garçon visiblement plus âgé, et l’autre, celle d’un Elecsprint aux teintes étranges.

Une main sur mon cœur, je peine à reprendre mon souffle. Je m’efforce néanmoins de balbutier quelques mots, voulant rapidement me rattraper pour ma réaction.

« -Je… Hh… J-je suis désolée ! Je… Hh… Je ne vous avais absolument pas vus, du coup, je… Hh… J’ai eu un peu peur…. Hh… P-pardon… Je ne voulais pas vous déranger, je… Je suis sincèrement désolée ! »

Sur la fin, je me ressaisis et effectue une courbette de révérence. J’ignore qui est ce garçon, mais en tout cas… Lui, il a su comment se fondre dans le décor…

HRP :
-Lissa balaie l'allée jusqu'à la ferme (???)
-Elle se fait engueuler par son starter.
-Cherche Caro.
-La trouve pas.
-Se pose.
-Trouve Raudhr.
-Flippe.




« Je suis bien trop paniquée pour pouvoir utiliser des mots normaux, d’accord ?! »
Elizabeth Reece
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7624-521-duo-reforme-reece-au-complet-elizabeth-reece-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7643-elizabeth-reece-adulte#77881
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 U7ul
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Sinnoh - Vestigion
Âge : 28
Niveau : 10
Jetons : 1000
Points d'Expériences : 177
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 U7ul
3
Sinnoh - Vestigion
28
10
1000
177
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 U7ul
3
Sinnoh - Vestigion
28
10
1000
177
Elizabeth Reece
est un Adulte Vendeuse de minutes

Val dormant.

@tag
notes
LDepuis petite, la fête des moissons est un moment que tu chéris particulièrement.  Avec Tantine, vous passiez l'après-midi à cuisiner avant de passer votre soirée à lancer des couteaux dans des citrouilles affublées de cibles. La tête posée contre la fenêtre de la voiture, tu laisses ton frère te conduire à un énième événement, pour vous montrer mais aussi, tu le sens, pour profiter. La famille s'agrandit, votre petite cousine Victoria fait sa rentrée à l'académie, encore une qui a pu grandir près des autres. Tu sens Henry plus doux depuis qu'elle est arrivée, la jeunesse adoucit ses traits autant qu'elle te rappelle votre âge. La trentaine arrive, elle te guette au prochain virage et tu n'es définitivement pas prête pour passer une autre dizaine, sans enfants, sans mec, pas même une maison. Tu sais que tout est plus moderne, que ton âge n'est une barrière à rien mais votre famille est pleine de traditions et tu n'as aucune envie de te voir devenir Tantine par défaut.

Le bruit du frein à main te fait sortir de ta rêverie. Tu allumes une cigarette avant d'enfiler tes gants de cuir et de t'emmitoufler dans ton long manteau agrémenté d'une fausse fourrure, tes cheveux attachés dans un chignon faussement désorganisés. Vêtue d'une robe noire arrivant au dessous du genou et chaussée de bottines plates de la même couleur, tu fermes doucement la portière en regardant autour de toi. Il y a là du beau monde, l'ambiance est électrique et saupoudrée d'angoisse.

Victoria vous rejoint rapidement, petite blonde au visage enfantin, tu retrouves un mélange de tes yeux et de ceux d'Henry dans les siens. Elle t'est tout de suite sympathique. Tu lui souris d'un sourire sincère et tendre.

- Elizabeth, je suis ravie d'enfin te rencontrer.

Vous vous élancez à la suite de la foule, tu laisses Joséphine profiter de l'espace mais aussi de Napoléon. La vision de ton frère et toi côte à côte, suivis de vos deux Pyrax mais également de la petite Victoria te réconforte, pour la première fois depuis longtemps, tu te sens en famille. Deux morts-vivants accompagnés d'un petit démon, quelle belle image.

Et vous trinquez, à ce sentiment chaleureux de se retrouver. Tu ris doucement de voir ton frère glisser un verre de liqueur dans les mains de ta cousine. Il y a un début à tout et un foie de Reece, ça  s'entraîne. Tu sens Henry soucieux, même si tout semble léger, vous n'oubliez ni l'un ni l'autre que le danger est partout.

- Longue vie et prospérité.

Songeuse, tes yeux se portent maintenant sur le reste des participants. Certaines têtes te sont familières mais au fond de toi, tu cherches quelqu'un qui te ferait vibrer. Tu crois, enfin tu aimerais croiser le regard d'un homme, d'une femme qui viendrait réchauffer ton ventre et ton cœur. Tu restes pourtant auprès de la présence rassurante d'Henry, tu restes dans ton confort. Il y a quelque chose d'un peu enfantin à ton comportement, ne pas quitter ton pilier, ne pas te perdre.

Tu te concentres plus sérieusement sur Victoria, la petite a des problèmes de jeux, ton frère t'en a parlé et tu trouves ça aussi triste qu'excitant.

- Victoria, si le cœur t'en dit, à l'occasion j'aimerais qu'on joue ensemble, à ce que tu veux, quand tu veux. La triche sera permise évidemment.

Tu lui lances un clin d’œil avant de replonger tes lèvres dans ton verre. Tu cherches ton paquet de cigarettes, habituellement rangée avec ta flasque dans la poche droite de ta veste. Ni l'une ni l'autre ne sont là. Ta tête est ailleurs en ce moment, tes pensées perdues dans tes rêves et tes envies, tu oublies tout.
Tu acceptes volontiers celle que te tend ton jumeau, toujours prévoyant, avant de l'allumer avec la flamme qu'il fait danser devant tes yeux.


HRP :
Henry vient chercher Lizzie - Rencontre Lizzie/Victoria


Moodboard - merci Ida ~ :

[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 0bcf
Cael Joy
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2479-cael-joy-un-sourire-peut-tout-changer-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2486-cael-joy-phyllali#28810
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 AgDyajQ
Taille de l'équipe : 13
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 73
Jetons : 797
Points d'Expériences : 2528
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 AgDyajQ
13
Hoenn
21
73
797
2528
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 AgDyajQ
13
Hoenn
21
73
797
2528
Cael Joy
est un Topdresseur Ranger
‘’Euuuu...t’es sûre que c’est par là, Ida ?’’

Pas que je ne lui fasses pas confiance, ehin, mais...On est quand même en train de partir à l’opposé totale du reste des élèves qui se sont regroupés devant les grilles de l’académie. Derrière nous, Lucki commence déjà à manifester des signes d’agacements (comprendre par là que j’ai la tête comme un carillon, tellement il me bombarde d’une aura particulièrement soupirante). Heureusement, la Pyroli a de la ressource : un tour de Glyphe Ranger et suite  à Noarfang Airlines, c’est avec un Etouraptor que nous allons pouvoir rejoindre le lieu de la fête, sans avoir besoin de faire six fois le tour de l’archipel.
La main dans les plumes du type Vol, je laisse ma camarade se hisser dessus, avant de lui emboîter le pas en rappelant mon Noarfang.

‘’Salut, toi...Ça fait un bail.’’

J’espère qu’il ne m’en veut pas trop pour ce qui s’est passé à Alamos, je ne suis pas encore très au point pour le saut en parachute, sans parachute (et pourtant, ça ne serait pas la première fois). Le temps d’un signe à Lucki, qui se contente de bondir en direction de la route avant de partir en courant, et c’est parti pour le décollage !
‘’Tu crois que sur le trajet on va croiser Yuna et ses immenses Dracofeus ? Ça ne m’étonnerait pas qu’elle utilise Lucifer et suive notre exemple pour arriver plus vite. Tiens d’ailleurs à force de parler, regardes-en bas ! ‘’

‘’Je préfererais pas, s’il a un petit creux, on finira en poulet grillé...MAIS NON, PAS TOI AMIGO, PANIQUES PAS COMME ÇA !’’

Tout en essayant de garder mon équilibre sur le Noarfang parcouru d’un grand frisson, j’avise la direction que me désigne Idalienor : en contrebas, la file des habitants et des élèves commencent déjà à se disperser dans la grande allée parsemée de stands. Au milieu de cette dernière, une sorte de petite place improvisée semble mener à une immense bâtisse aux dépendances couvertes de toits pointues….Rassurant, si y’a pas une horde de funécires dans ce truc, c’est qu’Arceus a décidé de me prendre en pitié.
Bon, est-ce que maintenant, on pourrait pas…

‘’On va se chercher un petit quelque chose à manger sur la place ? Je ne dirais pas non à une spécialité locale, et je te vois mal refuser pour être honnête’’

‘’...Tu lis dans mes pensées. Et puis d’abord, pourquoi ‘’un petit’’ truc ?’’

C’est qu’il commence à faire faim et que j’ai rien avalé depuis...Ok, ça fait pas une heure mais bon, c’pas une raison ! Brochettes en main, nous commençons à parcourir l’allée, tout en grignotant. Et ce serait sans doute bien plus facile, si la Togepi qui s’est posé sur ma tête, n’essayait pas de me piquer la mienne tous les trois pas !

‘’Flonne, si t’en veux une, je te la prends...Pas les cheveux, j’ai compris !’’

Gromellant et sous le regard un peu hilare (merci du soutien, amiga) d’Idalienor, je recupere une nouvelle paire de douceurs, avant de les donner à Flonne et Link. Katara pour sa part, ne s’est pas prié pour entamer généreusement la mienne….assez pour qu’elle ai completement disparue, le temps que je me retourne.
Avec un profond soupir amusé, je pivote de nouveau vers la jeune fille, avec des yeux de Caninos battu.

‘’Je peux te piquer un bout de la tienne ?....J’vais finir par mourir de faim, avec cette bande de morfales’’

Et encore, j’ai même pas emporté Neaki. Mais avant que Ida n’ai le temps de réagir, la Mustebouée bondit de mon épaule  pour venir souplement se glisser le long de sa taille et remonter jusqu’à sa hauteur, avant de lui lécher brièvement la joue.

‘’...Te fais pas avoir, elle va t’entortiller et tu vas te retrouver les mains vides en un éclair.’’

Fais pas cette tête, Katara, tu sais que c’est vrai ! Laissant la Mustebouée négocier son lot de caresses et sucreries, j’en profite pour hisser Link sur mes épaules (à la grande joie du Riolu, si l’on exclut son petit glapissement de surprise). Vu  la foule, autant éviter de prendre le moindre risque de perdre l’un d’entre eux.

‘’Bon...Maintenant qu’on va enfin pouvoir se faire une soirée un peu plus tranquille...T’en es où vis-à-vis de la Fédération, toi ? Que je sache si je suis le seul à m’être noyé dans leurs examens écrits depuis trois mois.’’

Tout en déambulant en duo, nos pas finissent d'ailleurs par nous mener vers l'espèce de grand batimen. Au travers de fenêtres, le son de la musique et des lumièrres colorées commencent déjà à poindre, ils doivent bien s'amuser là-dedans.

''Euh, Ida ? je sais pas pour toi, mais...Vu l'aspect du coin, ça doit être blindé de Spectre ici. Ça te dérange pas, si on...''

Eh, rigole pas comme ça !

HRP :
Cael chill avec Idalienor dans la fête
Il essaye de survivre à la bande de morfales qui lui sert d'équipe
Approchant du batiment central, il suggère d'aller voir ailleurs (et  loin)
Potiron
https://pokemoncommunity.forumactif.org
https://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2822
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2822
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2822
Potiron
est un Annonceur
Intrigue #3
Val dormant

Ça et là, costumée ou non, la population d’Adala se disperse et semble avoir déjà pris d’assaut une bonne partie des stands de spécialités locales sur la place de la ferme. Au sein de la maison des propriétaires, la musique bat son plein et l’on peut apercevoir bon nombre de danses endiablées, au travers du verre fumé qui parsèment les fenêtres du bâtiment.

Et si certains d’entre vous ont déjà rejoint les champs, ce n’est surement pas pour accomplir tout un tas de choses inavouables (qui seront masquées par les épis dressés et resteront donc valides vis-à-vis de la charte du forum, bande de coquins), n’est-ce pas ?

Papillonnant d’un bord à l’autre du domaine, les plus observateurs d’entre vous auront peut-être la chance d’être interviewés par un duo de Jack et Jade Ournaliste complètement déchaînés (et déguisés en Pitrouille et Brocêlome, respectivement), qui risque de nous faire une syncope avant la fin de la soirée s’ils continuent à ce rythme-là.

Il faut dire que tout le gratin d’Adala semble avoir fait le déplacement :

En grande conversation avec Juliet Jones, notre cher Archibald semble parfaitement à son aise, debout sur la tête de son Grodoudou. Et malgré le mince sourire affiché par son interlocutrice, le vieil homme n’a pas l’air de prêter la moindre attention aux regards et aux gloussements qui les entourent.

Oh, mais qu’est-ce donc ? Du pain béni pour les ragots du dortoir Givrali, semble-t-il : remontant la place de la ferme, les élèves présents pourront jurer avoir vu Janice Jauplin, au bras de Percy Yade, et profiter des spécialités d’un air ravi. Et si vous en doutiez, l’aura meurtrière émanant du professeur Roseverte qui enchaîne les cocktails Rhum-citrouille à une petite table proche, suffira sans doute à vous renseigner sur son état d’esprit.

Même Tabalibungaba a fait le déplacement depuis le mont Skiddo, mais son attitude ne fait que rendre un peu plus perplexe les quelques personnes qui ont tenté de l’approcher : en équilibre sur la tête en plein milieu d’un champ, le vieil homme déclare à tout ceux qui l’approche qu’il ‘’tente d’entrer en communion avec la terre et les royaumes souterrains’’.

Décidément, personne ne semble avoir été oublié, en cette soirée...à une exception prêt. Car, si la plupart de vos professeurs se sont rendus sur place, les élèves et le personnel de l’AES brillent tous par leur absence. Et au vu des événements de la classe verte, rien d’étonnant à ce qu’ils fassent profil bas.

‘’Meltyyyyyyy !’’

Que…

‘’Mais puisque je vous dis qu’elle est simplement en retard, Andreas. Allez, venez vous faire maquiller, je suis sûr que ça vous ira à ravir !’’

‘’Me...Maquiller ? Mais vous n’y pensez pas,ma très chère Diana ?! Ma peau est bien trop délicate, elle risquerait de fondre avec des produits aussi agressifs.’’

‘’Improbable. Le risque n’est que de 2.5%, dans le cas de composants périmés, qu’un tel…’’

‘’Rooooh, allez ! Vous voyez, même Léon est d’accord avec moi.’’

‘'Mais et si Melty...C'est bon, c'est bon je vous suis ! Ne tirez pas comme une sauvage sur ma manche, c'est du satin !’’

Difficile de rater le trio...ah non, le quatuor, mais n’allez surtout pas le faire remarquer à Ace, la simple mention des collègues qui l’entrainent dans leur sillage pourraient vous valoir un aller simple pour le silo à engrais le plus proche (après, en période des moissons…).
Mais, si leur passage  a soulevé un certain intérêt de la part des visiteurs rassemblés, le bruit sonore qui suivre, achèvera sans doute de diriger tous les regards vers la place centrale. Audible même depuis l’intérieur de la maison, ce *Bang* sera accompagné d’un épais nuage de fumée blanche, provoquant bon nombre de cris enthousiastes ou surpris aux alentours

‘’*KOF, KOF, KOF*’’

...et pas mal de toussotements.

‘’*KOF* MESDAMES...*KOF KOF* ET MESSIEURS’’


Au beau milieu de la fumée, surgissant du néant, Charlie Hudson vient de faire son apparition, vêtu de haut en cape comme un prestidigitateur (et crachant ses poumons comme un camionneur de 42 ans) : haut de forme noir de jais, queue de pie et jabot blanc, une grande canne surplombée d’une pierre rougeoyante, le maire adjoint peine à reprendre son souffle, tout en agitant désespérément les bras pour chasser la fumée qui l’entoure.

‘’Quand j’ai dit ‘’Mettez le paquet’’, je ne pensais pas à la fumée, les gars !
Hmm hmm...Mesdames et messieurs, disais-je...Bonsoir ! Et bon appétit, bien que vous n’ayez pas vraiment eu besoin de ma permission pour profiter des merveilles offertes par nos meilleurs artisans.

C’est avec la permission de notre chère maire, que je m’adresse à vous ce soir, pour vous remercier de votre présence en ces lieux. D’autres animations vous seront proposés tout au long de la soirée, mais pour l’heure, je m’en voudrais de me dresser entre vous et une brochette citrouille-patate douce.

Sachez cependant que nous vous réservons une surprise de taille pour minuit, alors...Surveillez bien vos arrières, de crainte que les monstres des champs ne viennent s’emparer de vos âmes, MOUAHAHAHAHA*KOF, KOF* J’AI DIT QUE ÇA ALLAIT AVEC LA FUMÉE !’’


De nouveau englouti par un nuage blanchâtre, le pauvre homme s’extirpe tant bien que mal de ce piège suffoquant, avant de rejoindre Juliet et Archibald, tandis que les conversations alentours commencent à se ranimer.
Et pendant ce temps, au milieu des chants, les Mucioles entament doucement leur danse nocturne...


Fonctionnement
• Charlie Hudson vient de déclarer officiellement le début des festivités . À présent, la majorité des visiteurs se trouvent rassemblés au sein du domaine, et les quelques retardataires peuvent encore espérer profiter des dernières lueurs des lanternes pour parcourir le chemin forestier.

• Petit rappel des zones principales :
-La maison des propriétaires. Bien qu'un peu délabrée, l'immense salon au rez-de-chaussée a été réaménagé pour accueillir un buffet, un espace de danse et de quoi s'asseoir confortablement.
-La place de la ferme. De nombreux stands mettant à l'honneur des produits de saison proposent des dégustations, et d'énormes engins fermiers sont exposés à la vue de tous.
-Les champs. Les gens souhaitant se tenir à l'écart du monde peuvent s'y regrouper, il y fait sombre et un vieux silo se trouve un peu plus loin.

• Une nouvelle intervention PNJ aura lieu en fin de semaine prochaine.

• Merci de résumer vos actions en balise HRP !
Idalienor Edelwen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2493
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2493
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2493
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin



Val Dormant
« Alors un gros truc si tu veux, mais autant manger sur la durée, comme ça tu peux manger plus non ? En fait oublie, pas sur que cette règle s’applique à toi et ton estomac sans fond » Nous rions de bon cœur tous les deux avant de nous diriger vers les petits stands traditionnels. Parfois il m’arrive d’oublier pendant un instant que Cael est un véritable ventre sur pate, et que sa capacité à manger infiniment a pour seule limite l’absence claire de nourriture autour de lui. Il n’en faut pas plus pour nous ouvrir l’appétit et récupérer quelques brochettes de la spécialité de la soirée : patate douce et citrouille. Deux légumes qui semblent composer la majorité des petits plats prévus ce soir. Brochette en main, je m’empresse de gouter ça, tout en partageant un morceau à Hyori Sa mine ravie lorsqu’elle avale le petit morceau de choux me laisse deviner de son avis sur la cuisine « C’est vraiment délicieux » « Je me doutais que ça te plairait, je demanderais à Aria de nous en faire à l’occasion. Après tout je suis obligée de reconnaitre qu’elle est meilleure cuisinière que moi ».

Un sourire gagne mon visage lorsque j’observe Cael quelque peu débordé par ses propres pokemons, désireux d’eux aussi gouter les spécialités récupérées sur le premier stand. Au final, le ranger n’en a plus pour lui, et me voilà obligée de partager ce qu’il me reste avec mon ami et sa Mustébouée, grimpée sur moi pour réclamer avec ses gros yeux « Du calme tout le monde, on va partager tous ensemble. Tiens pour toi Cael, et tiens pour toi Katara ». Au final, après ce nouveau partage, il ne reste plus rien de ma délicieuse brochette. Je ris un instant avant de m’exclamer « Je crois qu’on va être bon pour retourner en chercher. Je ne suis pas la seule à trouver ces choux délicieux ». Hyori continue de flotter calmement autour de ma tête, elle-aussi amusée par la situation, tandis que Cael prend sur ses épaules Link pour ne pas qu’il disparaisse dans la foule. Même si le petit Riolu a grandement amélioré le contrôle de son aura, il n’en reste pas moins beaucoup plus sensible que Lucky. Autant que le ranger garde la main sur lui.

Finalement, le rose en profite pour qu’on discute de nos parcours de ranger. « Tu as raison, on n’a pas souvent de soirée calme comme ça. Tu verrais l’état de mon bureau ! Il y a des documents partout, et les tests pour la fédération s’enchainent à une vitesse infernale en ce moment ! Heureusement que j’ai un peu d’aide. Quand le soir je laisse allumée la lumière trop longtemps, Diana le remarque et entre dans ma chambre pour me donner un coup de main. Merci qu’Aria ait le sommeil très lourd face à l’enthousiasme de ma référente même à des heures tardives de la nuit. Je suis presque sûre que tu pourrais passer pour suivre ses cours privés du soir dans le dortoir qu’elle ne dirait rien. On devrait essayer la prochaine fois, pour le prochain test je veux dire ». C’est vrai que la Fédération ranger est très exigeante, surtout qu’il s’agit en théorie de notre dernière année avec Cael. Comme nous ne sommes pas dans une école spécialisée, on doit suivre des cours en plus et des examens de validation pour espérer pouvoir être inscrit officiellement à la fin de l’année. Ça demande pas mal de travail. Je suis bien contente d’avoir ma référente à mes côtés pour m’aider les soirs où je suis un peu trop fatiguée, ou que j’ai des devoirs accumulés. « Récemment d’ailleurs, Diana m’a dit qu’elle me préparait une alternance spéciale, la dernière de mon cursus scolaire. Je n’en sais pas beaucoup plus pour l’instant, elle doit visiblement attendre certaines autorisations pour m’en révéler davantage. Je t’avoue être curieuse à ce propos ahah ». J’évoque cela en plaisant, sans pour autant révéler certaines inquiétudes. Vu comme c’est terminé ma dernière alternance, je ne sais pas à quoi m’attendre. J’ai peur d’être reprise d’un accès de colère comme celui vécu il y a quelques semaines, et dans lequel je ne me suis pas reconnue du tout.

Sans trop faire attention, je réalise face à la remarque de Cael que nous nous sommes approchés du grand manoir des propriétaires de la ferme. Je ne peux m’empêcher de rire légèrement, malgré les remarques de mon ami « Désolé désolé, ce n’est pas méchant de ma part tu le sais. Je suis juste étonnée qu’Esteban ne t’ait pas vacciné contre ça avec son imposant Noctunoir. Mais t’inquiète pas de souci, de toute façon l’ambiance extérieure et les petits stands me plaisent davantage. Oh tiens regarde, Charlie va parler ! » En effet, l’assistance de la mairesse est déjà là et lance à l’aide d’un petit discours le début des fêtes. En y regardant de plus près, la plupart des professeurs sont eux aussi arrivés pour profiter des festivités, sans pour autant en oublier leur rôle de surveillance. La seule qui semble plus à l’écart de ça, c’est notre éducatrice Ilea Alezar. En même temps avec tout le travail qu’elle fait, elle mérite bien un peu de congé aussi.

« Si on allait se rechercher un truc à manger ? Je reprendrais bien des brochettes moi ». Pendant que nous retournons en direction des petits stands, je fais part d’une de mes observations à mon ami » « D’ailleurs je ne sais pas si tu as vu, mais il n’y a aucun élève de l’AES. Tu crois qu’ils n’ont pas été invité ? Je t’avoue que je ne sais pas quoi penser d’eux. A Gratia, tout n’était pas entièrement de leur faute. Tout le monde le sait mais au final, ils ont tout pris pour nous. Je ne trouve pas ça bien juste. Qu’est-ce que tu en penses ? »

Résumé :
- Ida blablate avec Cael. Ils sont toujours au niveau de la place entre les stands de nourriture locale


©️️️BBDragon


[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Bouddha Socket
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7091-bouddha-socket-vague-a-larmes-termine#72104
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6478-bouddha-socket-phyllali-uc
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 1549924579-bouddha
Taille de l'équipe : 4
Région d'origine : Alola
Âge : 17 ans
Niveau : 16
Jetons : 284
Points d'Expériences : 331
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 1549924579-bouddha
4
Alola
17 ans
16
284
331
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 1549924579-bouddha
4
Alola
17 ans
16
284
331
Bouddha Socket
est un Pokeathlète Médecin


Bouddha bouffait.

Une énorme bouchée d'un maïs grillé, étrangement sucré. Et de sa main libre s'échappait une dizaine de sacs tous remplis de produits du terroir, du bio, de l'organique - voilà qui lui sied bien. Cette célébration n'avait certes rien à voir avec celles qu'on pouvait retrouver sur Alola, il n'en restait pas moins que le géant apprécier.... Il aurait même pu reconnaitre que le climat macabre ajoutait au charme des festivités.

L'alolien jeta un oeil à son équipe réduite : Anubis mâchonnait une cuisse de poulet que l'Alolien s'était résigné à acheter, 420 couvert de paille -lunala sait où il s'était roulé- le suivait toujours, l'air hagard quand à Mllepieds, il avait disparu du ciel étoilé emportant avec lui Akala - le premier s'était fait surprendre par une volute de fumée et s'était enfui ; Bouddha s'était inquiété un temps mais après l'avoir localisé caché dans un champ, il avait jugé plus sage de le garder éloigné du bruit des festivités.    

Car de bruit, il y en avait : des enfantillages de leurs propres professeurs, aux élucubrations des vendeurs à la sauvette en finissant par les divers groupes qui s'était formés de ci, de là. Une voix néanmoins retint un instant, l'attention du métisse. Celle-ci semblait fournir effort pour couvrir le tintamarre, de loin, Bouddha l'observa : Elle avait environ son âge, et comme beaucoup, faisait à peine la moitié de sa propre taille. Néanmoins, son visage était si dur que cela aurait enlever toute envie à au grand gaillard d'essayer de l'impressionner.

Cet instant, aurait pu se perdre parmi d'autres, quand la compagnie de la blonde se fit voir : Élise. À n'en point douter, c'était bien elle, et elle avait revêtu une robe-salopette que l'Alolien ne put s'empêcher de trouver fort appropriée - de sa démarche gauche, il fronça les sourcils, s'était-elle blessée ?

Il grignota la fin de son maïs, avant  de se diriger vers les deux filles.    
Le grand gaillard arriva alors que le blonde venait à peine de terminer de mitrailler Élise de question ; loin de s'en soucier il en rajouta une couche :

-Élise ! Tu va bien ? Tu es blessée ? s'inquiéta t'il, en saisissant son sac à dos Il doit me rester un peu de passiflore, si tu veux un rapide massage.  

Sans vraiment se soucier de la réponse de son amie, il étala une dizaine de fioles au contenu étrange sur la table. Il se saisit de l'une d'elle et s'en aspergea grossièrement les mains, avant de s'agenouiller à hauteur de genoux de la chercheuse et de faire pénétrer la passiflore dans la chair de son mollet. Il se retourna vers la blonde, tout en se concentrant sur son massage.

Salut, en fait. Moi, c'est bouddha déclara t'il
 
HRP
Bouddha est avec 420 son bulbizarre, Anubis son malosse et porte cette tenue .
Il se promène dans la foule quand la voix de Théa attire son regard, il aperçoit Élise qui souffre et se propose de la masser, ce qu'il fait sans crier garde.


Event - Val dormant
[/quote]
Gioseppe Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8885-604-gioseppe-akabara-le-coaneton-boiteux-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8938-gioseppe-akabara-phyllali#90558
Icon :
Taille de l'équipe : 4/14
Région d'origine : Johto - Rosalia
Âge : 16 ans
Niveau : 12
Jetons : 1904
Points d'Expériences : 184
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
1904
184
pokemon
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
1904
184
Gioseppe Akabara
est un Scientifique Chercheur Pokemon

@Intrigue
Le val dormant

Je ne peux contenir ma stupeur devant ma crush déguiser en mignon petit chat… Ma parole elle est démoniaque à jouer avec mon cœur comme ça… Et sans compter que Ranya est aussi sur mon dos prête à la moindre opportunité pour me mettre une petite pique. Ça va être ma soirée moi, je le sens…

Tu… Tu es superbe…

Je murmure cette phrase à l’oreille de Ruth alors que nous nous dirigeons vers l’extérieur. Je la sens hésitante concernant ses mains, tirailler entre les laisser dehors ou les fourrer dans ses poches. Je décide alors de prendre l’initiative, ma main commence d’abord par frôler la sienne, j’échange avec elle un regard avant de passer légèrement mes doigts entre les siens.

Tu veux bien que je tienne la main ?...

Je suis hésitant et un peu stressé… À vrai dire, c’est la première fois que j’ose un mouvement vers elle en publique, espérons juste qu’elle ne commence pas à s’exciter dans tous les sens en me frappant sinon bonjour ma réputation… Ses yeux se posent sur moi, ne laissant pas transparaitre grand-chose, mais ses joues, elles, prennent une couleur chaude et très attachante. Je m’approche à nouveau un peu de son oreille pour lui murmurer une petite provocation.

Le rouge te va à merveille…

À ce moment une bousculade me secoue… J’étais sur qu’elle allait me… Mais attends ? Elle n’a pas bougé ? Mon sac se met alors à gigoter.

Mon œuf !

À ces mots Molière sort de sa pokéball transportant l’œuf devant lui, la coquille se craque et un bec fait son apparition. Un petit pokémon vol s’élance et vient se poser derrière nous. Il me regarde, je me retourne précipitamment changeant la main de Ruth de côté. Elle luit fait dos, et moi face. Si je ne me trompe pas c’est un Passerouge il m’avise, tourne la tête et siffle de manière très bizarre… Je l’appelle immédiatement dans sa pokéball espérant qu’on ne remarque pas trop le rouge que mes joues affichent. Je rêve ou il vient de siffler la rose noire ?... On dira ce qu’on veut, mais je crois que lui et moi on a les mêmes goûts. Je me tourne un peu honteux vers Ruth.

Bon j’ai un nouveau compagnon, mais je le baptiserai plus tard…

J’ai toujours du mal à interpréter ses expressions faciales, en colère, joyeuses, veux ma mort ? Je n’arrive pas encore bien à le déterminer. Dans tous les cas, la voix de la blonde me sort de l’embarras. Une amie à elle se joint à nous.

Enchanté, Calua, j’ai bien prononcé ? Moi c’est Gio, ravi de faire ta connaissance !

Les présentations faites, voilà que la navette à destination de la fête arrive. Sans plus attendre, Ranya s’installe avec sa pote sur deux sièges ne me laissant pas le choix de la place avec Ruth… Enfin pas le choix, c’est vite dit.

Prend le siège que tu veux, moi je m’en fout.

Madame choisit son siège alors que je m’installe aussi sentant derrière moi un sourire plus machiavélique que celui d’un ténéfix. L’ambiance est à la fête et je me laisse aller dans cette douce euphorie posant tout doucement ma main sur la cuisse de Ruth vérifiant en même temps son approbation. Mais le bonheur n’est que de courte durée le bus s’arrête et nous voilà à la fête. Les lumières sont flamboyantes et on croise de tout entre épouvantail et faucheur, on a de quoi bien rigoler. La blonde propose alors de se diriger vers le buffet, parfait, un angle d’attaque pour répliquer à ses moqueries !

Ah bah, pour manger y en a du monde ma parole, et pourtant en te regardant on ne dirait pas que sous tous ces cheveux se cache un Rongrigoux pareil !

La balle est dans son camp, ceci dit je serais chaud pour manger… Je n’ai quasiment rien mangé à midi après l’entrainement de ce matin donc mon estomac crie un peu famine aussi. Alors qu’on commence à passer au buffet je me tourne vers Calua.

Et du coup ça fait longtemps que tu étudies à la PC toi ? Tu es dans quelle branche ?

Je prends une première bouchée de mon assiette, espérant secrètement que Ruth ne voit pas en cette fille une rivale étant donné la discussion que je viens d’ouvrir. Comme on ne connait encore que peu les sentiments de l’autre, j’espère juste ne pas la rendre jalouse… Remarque si ça se trouve, elle s’en fout, bon on verra bien.


HRP :
Eclosion de mon Passerouge
Gio et Ruth sont cute tout pleins pendant le trajet de bus
Le groupe s'arrête au buffet et pioche à droite à gauche
Gio entamme la conversation avec Calua



Edward Ceere
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7460-506-edward-reece-l-infiltre-chez-les-poulets-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7504-edward-ceere-adulte
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 0001-1758191138
Taille de l'équipe : 13/15+1
Région d'origine : Sinoh - Vestigion
Âge : 25
Niveau : 29
Jetons : 624
Points d'Expériences : 585
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 0001-1758191138
13/15+1
Sinoh - Vestigion
25
29
624
585
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 0001-1758191138
13/15+1
Sinoh - Vestigion
25
29
624
585
Edward Ceere
est un Adulte Sergent COI
J'aime le bruit blanc de l’eau, surtout quand celle-ci coule sur la peau de ma femme, toujours en quête de perfection pour les soirées en public.

Mais c’est juste la fête des moissons Lou, pas la peine de t’apprêter à ce point.

En même temps, c’est facile de critiquer quand on ne change jamais de style vestimentaire… Comme à mon habitude je suis habillé d’une chemise, cravate noire, pantalon noir, un blazer un peu plus chaud en guise de veste pour la soirée qui s’annonce fraiche.

Je suis bientôt prête, arrête de me presser, tu sais que j’ai horreur de ça !

Je le sais… C’est juste dans ma nature d’avoir le quart d’heure de sécurité… même quand c’est une fête ouverte à tous, mais avec Lou je m’y fais. On est déjà bien avancé niveau timing. Elle finit par sortir habiller d’une longue robe noire ouverte sur le côté. Ses longs gants sont assortis et elle porte ses boucles d’oreilles de la dernière Saint-Valentin. Un baiser se pose sur ses lèvres et nous appelons chacun un pokémon pour se joindre à nous à la soirée. Elle choisit Queenie, sa Croquine, quant à moi je serai accompagné de Crom, mon Galegon, c’est sur qu’il y a plus discret comme pokémon, mais ce gros pépère est trop gentil pour ne pas m’accompagner. Sans compter que je risque de croiser du monde, il faut que je conserve l’image de marque de mon équipe… Douceur et délicatesse…

Madame si vous me le permettez ?

Je tends mon bras à Lou qui l’accepte, sourire aux lèvres. Nous voilà en route pour la fête. Bien entendu J’ai quelque pokéball avec moi au cas où quelque chose implique l’intervention de la police, mais j’en doute fort. Je prends le volant et nous arrivons à la soirée. À peine arrivé, le présentateur annonce le début des festivités.

Encore heureux que je t’aie pressé un peu, on est pile à l’heure.

Un clin d’œil malicieux illumine le visage de Lou avant que nous nous mêlions à la foule. Je remarque assez rapidement la jeune Victoria et mes tendres cousins. Je me dirige vers eux en compagnie de Lou, Yupsi et Crom.

Salut par ici comment ça va ?

Je fais toujours attention de ne pas dire cousin en publique, à force j’en ai l’habitude. Je passe ma main dans les cheveux de Victoria l’ébouriffant.

Alors la terreur, comment ça se passe les cours ?

La spécialiste du poison salue mes cousins d’un ton cordial, mais plus chaleureux que d’habitude, à force la confiance s’installe de son côté envers sa famille, espérons qu’il en soit de même pour les deux zombis. Elle sourit franchement à Victoria me voyant agir de la sorte.

Arrête de faire le lourd, pour quoi tu passes après, hein ?

Je rigole et me redresse adressant une caresse à la carapace métallique de mon pokémon.

Quoi de neuf ? Les montres ? Le Bar tout se passe bien dans vos affaires ?

Je parle évidemment des occupations sous-jacentes de l’organisation familiale, leur vie m’importe peu. J’attrape une cigarette et viens l’allumer d’un craquement d’allumette. Armés d’un verre d’alcool chacun la branche Ceere et Reece se rejoint pour cette fête des moissons.

HRP :
Ed et Lou rejoignent le groupe Reece déjà former en arrivant pile à l'heure


 
Boire à 8H00 c’est être
Un Pirate
Ruth Stonen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t9064-612-ruth-stonen-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t9149-ruth-stonen-givrali
Icon : « Know the rules well, so you can break them effectively » - Dalai Lama
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 16
Jetons : 2889
Points d'Expériences : 317
« Know the rules well, so you can break them effectively » - Dalai Lama
3
Sinnoh
17 ans
16
2889
317
pokemon
« Know the rules well, so you can break them effectively » - Dalai Lama
3
Sinnoh
17 ans
16
2889
317
Ruth Stonen
est un Coordinateur Performer
Ruth

La question de Ranya perturbe Ruth. Elle ne sait pas, à dire vrai. C'est vrai, ça, pourquoi avoir choisi un déguisement de chat pour une fête pareille ? A se demander si Ruth savait ce que sont des moissons. Elle finit par hausser les épaules, pour répondre plus franchement.

« On m'a toujours dit que j'ai des yeux de chat, alors j'ai voulu jouer là-dessus. »

Fair enough, comme dirait l'autre. Il est vrai que Ruth a de jolis yeux. Ce n'est pas un vert émeraude, certes, un peu plus vert feuille, à la limite du kaki, mais ils n'en restent pas moins beaux. Encore plus quand ils brillent. Mais la deuxième remarque de sa nouvelle amie contrarie Ruth. Comment ça... Comment ça le déguisement n'était pas obligatoire ?! Au diable ce plaisir qu'elle procure au bleu, elle aurait pu s'éviter des heures de préparation ! Elle aurait pu faire une sieste ! Elle n'aurait pas non plus perdu son temps à essayer de trouver une idée potable. Tout ça pour ça.

« Ouais ben encore heureux que mon déguisement plaise, hein. », qu'elle marmonne, bougonne. « Surtout les moustaches, là, j'ai galéré ma race. »

Mais assez vite, c'est un autre problème qui titille Ruth. Elle apprécie Ranya, oui, mais elle apprécie moins de la voir tourner autour de Gio. D'où la méfiance dont elle fait preuve, soudainement. Même Gio, est-ce qu'il jouait sur plusieurs tableaux ? Est-ce que l'homme blanc hétéro qu'il semble être ne se sent plus pisser, à être entouré de deux nanas ? Cette sale pensée traverse l'esprit de Ruth, qui finit par lâcher une petite moue, à l'encontre de Ranya. Mouais. Faudra éclaircir tout ça.

« Je vois. »

C'est pourtant chasse gardée. Aucune autre ne doit pouvoir mettre le grappin sur lui. C'est hors de question. Ruth réalise alors que cette sortie à cet évènement peut lui servir de test. Pour voir comment il se comporte avec les autres filles, pour voir comment les autres filles se comportent aussi avec lui. Chassez le naturel, il revient au galop que dit l'adage. Et c'est exactement ce que Ruth est en train de vivre. Son attachement naissant pour Gio est doucement en train de se métamorphoser en jalousie vis à vis des autres. N'ayant plus réellement calculé Gio depuis son arrivée, obnubilée par la relation qui lie ses deux amis, Ruth revient vers lui, notamment alors que leurs mains se frôlent, provoquant de légères rougeurs, presque roses, sur ses joues.

« Hm, oui, tu peux. Et ferme-la. », qu'elle grogne presque, titillée par la provocation.

Elle murmure, de sorte à ce que lui seul puisse entendre. Il ne manquerait plus que Ranya ne perçoive cette petite gêne dont Ruth fait preuve. C'est quelque chose qui doit rester secret entre Gio et elle. Mais alors que cette mauvaise troupe s'apprête à se mettre en route, un élément perturbateur vient les ralentir. Une éclosion d'oeuf. Ruth observe, fascinée. Et dire que d'ici peu de temps, ce sera à son tour d'avoir un nouveau Pokémon. Il lui tarde déjà d'avoir son Morpeko. Le trio est alors rejoint par une nouvelle fille, que Ranya semble connaître. Alors quoi, elles seraient trois à tourner autour de Gio, maintenant ?

« Ah, hm, salut. », que se contente de dire Ruth, sans prendre la peine de se présenter à Calua.

Alors que Gio se présente, il peut sentir sa main se faire serrer, comme si on cherchait à la lui broyer. Pour qui il se prend, à sympathiser ainsi ? Non, Ruth ne voit pas ce petit quatuor d'un bon oeil. Il allait falloir qu'elle se rassure sur ce point. Et il faut monter dans le bus. Ruth est la dernière à grimper, comprenant le petit manège de Ranya. Elle est vraiment louche, depuis qu'elle est venue la chercher avec Gio. Ruth lui lance un petit regard méfiant. A quoi est-ce qu'elle joue ? Veut-elle impressionner Calua ? Ou pire... Gio ? Ruth s'assoit alors du côté fenêtre, toujours plongée dans ses pensées.

« Comme par hasard, y a plus de place derrière, hein. », qu'elle lance à Ranya.

Elle aurait pourtant juré qu'ils avaient été parmi les premiers à monter dans l'autobus. En sentant la main de Gio sur sa cuisse, Ruth la fixe. C'est encore nouveau pour elle. Et elle trouve que cette main est un peu trop haute. Alors, plutôt que de la chasser méchamment, elle glisse sa petite mimine dessous et attrape la main de Gio dans cette chaude mitaine de patoune de chat, lui accordant un petit sourire au passage. Loin des regards, Ruth se montre toujours plus douce. Le trajet se passe sans encombre, Ruth posant même sa tête contre l'épaule de Gio, veillant à ne pas effacer ses moustaches. C'est à l'arrivée que cela se corse. Oubliées les tendresses dont elle sait faire preuve, Ruth est redevenue cette tortue à la carapace solide. Et les petits rapprochements intra groupe ne l'aident pas. Ce n'est pas contre Ranya spécialement, ni Calua. Ruth tente de rester calme, pour ne pas exploser. Pas maintenant, ni en public. Ruth ne s'intéresse même pas à la conversation. Apparemment, ça parle de manger. Alors oui mais...

« Faut que je fasse attention, avec mes allergies. »

Ah, les arachides. Ruth risque de surtout se tourner vers le salé. C'est le problème de ce genre d'évènement, les plats sont déjà dans différents récipients. Ce qui ne rend pas la chose aisée pour savoir les ingrédients. Ruth va se rabattre sur ce qu'elle connaît, c'est le plus sûr. Elle suit ce petit monde jusques au buffet et peste en voyant Gio parler à cette nouvelle venue. Cette... Calua. Ce n'est même pas un vrai prénom, ça. Alors, quoi, ses parents ont calé sur son prénom ? Ruth s'approche de Ranya et marmonne.

« Pourquoi il lui parle ? Et puis, c'est qui cette fille ? Tu la connais bien, toi, on dirait. Qu'est-ce qu'il m'énerve quand il est comme ça, là. Regarde-le se pavaner... Et gnagnagna... "ça fait longtemps ?" et gnagnagna... "t'es dans quelle branche ?" PFFFFF. Il lui trouve quoi, sérieux ? », qu'elle marmonne, de façon à ce que seule Ranya l'entende. « EH ! Dis-le si on te dérange, Dracula de mes deux ! », qu'elle gueule plus fort, pour qu'il l'entende. « Vas-y, il me saoule, à jouer au paon, là. »

Elle se rend un peu plus loin sur le buffet, s'isolant. Elle ne veut pas en arriver aux mains. Pas ce soir. Elle est pomponnée et elle est censée passer une bonne soirée. Elle tient pourtant son assiette avec de la hargne. Elle se retient de la balancer contre un mur, ou pire encore dans quelqu'un. Ruth bouillonne et ça ne présage rien de bon.

H-RP :
Ruth est arrivée avec Calua, Ranya et Gio à la fête. Actuellement au buffet, Ruth s’énerve toute seule contre Gio parce qu’il parle à Calua. C’est Ruth quoi, une ponchienne qui aboie et mord son os.
Octavia E. Keelin
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8989-octavia-e-keelin-les-plus-belles-fleurs-sont-les-plus-toxiques
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8993-octavia-e-keelin-pyroli
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 I2c5
Taille de l'équipe : 4/9
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16 ans
Niveau : 16
Jetons : 521
Points d'Expériences : 305
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 I2c5
4/9
Sinnoh
16 ans
16
521
305
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 I2c5
4/9
Sinnoh
16 ans
16
521
305
Octavia E. Keelin
est un Coordinateur Éleveur
Intrigue #3 - Val dormant
Intrigue #2
La solitude, tu commençais à être habituée. A part Bao que tu voyais de temps à autres au détour d’une pause, tu étais toujours concentrée sur tes études et tes loisirs « solitaires » : jeux vidéos, films, musique…

A la fête, tu cherchais une occupation. Rhodon avait l’ai très emballé par tout ce qu’il se passait, et te tournait autour comme d’habitude lorsqu’il état content. Il aurait bientôt faim, car malgré son côté spectre, c’était un petit vorace. Tu entrepris de lentement te diriger vers le buffet, lorsque quelqu’un vint vers toi. La jeune, qui devait avoir ton âge si ce n’est un peu plus, demanda qui était le fantôme qui t’accompagnait. Tu affichas un léger sourire, attrapant au vol le Fantyrm. Sans soulever le petit morceau de tissu qui le masquait, tu répondis :

« Mon Fantyrm, Rhodon. »

Tu tentas de relever le petit drap pour dévoiler sa bouille de reptile, mais le pokémon tira avec ses pattes pour rester masquer : dans le personnage jusqu’au bout. Tu adressas un regard autour de toi, alors que beaucoup de choses se passaient. Beaucoup de visages connus de noms, ou connus tout court, et beaucoup d’inconnus. Tu lâchas ton Fantyrm, que tu avais oublié entre tes doigts, qui recommença à faire des cercles, autour de Camille, puis autour de toi, formant des huit. Il était vraiment de bonne humeur, c’était certain. Tu soupiras :

« C’est très animé ce soir… Vous… Heu… Tu es seule ? »

Une réponse, peut-être, mais tu ne l’entendrais probablement pas. Pourquoi ? Un bruit sourd, suivi de fumée, et de toussotements, venait de retentir. Oh, un discours… ? Tu en avais eu pas mal, ces derniers temps. Même ton Fantyrm avait sursauté et avait plongé sans réfléchir dans ton col. Petit peureux. Blabla bla. Oh. Une surprise à minuit ? Voilà qui t’intéressait bien plus que ce qu’il venait de dire. Tu haussas lentement les épaules, avant de répéter :

« Donc… Tu es seule ? C’est peut-être pas très… Intelligent, du coup, de se balader en solitaire dans le domaine… On sait jamais, quelques fois qu’ils aient prévu de nous pendre par les pieds ou nous filer la peur de notre vie… »

Résumé :
Blabla Octavia - Camille.
(c) Apomenon



Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #EF5385
Calua R. Kana
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5680-399-calua-remi-kana-just-a-little-spark-of-magic-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5689-calua-r-kana-pyroli
Icon : Show must go on !
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 34
Jetons : 118
Points d'Expériences : 805
Show must go on !
8
Kalos
15
34
118
805
pokemon
Show must go on !
8
Kalos
15
34
118
805
Calua R. Kana
est un Coordinateur Performer
''Calua !''

La chaleur qui envahissait la Pyroli s'intensifia brusquement, en entendant son nom à quelques mètres derrière elle. Une voix qu'elle connaissait bien et qui parvenait par son seul timbre, à rendre son sourire plus sincère. Et lorsque les pas de Ranya finissent de l'amener à sa hauteur, le jeune fille ne peut que contempler la Givrali des pieds à la tête, avant d'exécuter une petite révérence improvisée.

''Merci, merci, j'ai mis super longtemps à le fabriquer...Et toi, t'arrives comme ça, avec une tenue toute simple et t'es encore plus classe que moi. J'vais finir par croire que tu veux me piquer la vedette, Rani !''

Manifestement, sa camarade n'est pas venue seule : un duo constitué d'un vampire et d'un...chat l'accompagne déjà, une situation parfaitement normale en cette soirée costumée. En revanche, alors que Calua s'apprête déjà à prendre la pose devant la présentation de Ranya (Magicienne de talent ? Evidemment !), la question de la Givrali la prend littéralement de court : manquant de chuter au moment de son tourbillon de cape, elle se rattrape suffisamment pour la contempler avec des yeux ronds.

''Et ben, euh, je...''

(Ne pense même pas à refuser)

(Maiiiiiiis)

Impitoyable, le ton d'Albus venait de couper court à toutes ses hésitations. Inspirant  profondément, la Pyoli acquiesça de la tête, avant de se retrouver entrainée à la suite de Ranya, avant même d'avoir pu en finir avec les présentations (Donc le grand dadais s'appelel Gio mais l'autre, c'est quoi son noooooom ?). Elle aura à peine le temps de répondre au jeune homme, que leur guide les as déjà menés vers le bus. Le temps de rappeler Amaya et Albus, Calua tente de maintenir le rythme effrénée imposé par son amie.

''C'est-est-est ça-a-a, t'as tout bon, Gio ! Et mon Coxyclaque, c'est Pollo !''

Bon, plus qu'à trouver une place et...

''Mince il n’y a pas de place dans le fond de bus, on va s’assoir ici du coup ça tombe bien il y a deux sièges de deux l’un derrière l’autre''

''Euh, Rani, t'es sûre parce que...EEEEEEEH !''

Sans même l'écouter, la Givrali vient de lui prendre la main pour la forcer à s'asseoir à ses cotés, laissant Ruth et Gio dans leur propre rangée. Un geste anodin. Un geste qui ne devrait pas la marquer davantage....Alors pourquoi est-ce que le rouge lui monte subitement aux joues et que son coeur semble avoir manqué un battement ? Ce sentiment est si intense et bref, que Calua aura à peine le temps d'en prendre conscience qu'il reflue déjà....la plongeant dans la plus grande perplexité.
Honte pour une magicienne, son visage doit bel et bien trahir ses émotions, puisque Ranya se sent obligé de lui expliquer toute la fourberie de son plan.

'''Gio a un giga crush sur Ruth, et je crois qu’elle aussi l’aime bien. Donc je les aide un peu tu vois. Je sens qu’on va bien rigoler ce soir''

'''Oh...Oooooooh. Et tu joues les cupidons. C'est super gentil de ta part, Rani, mais du coup, tu penses pas que je devrais juste leur faire le tour de la boite ? On les enferme tous les deux dedans, ça accélérerait les choses, non ?''

Vu son sourire, elle n'est probablement pas sérieuse (enfin, pas trop). Un sourire qui s'élargira au fil du trajet, sous le regard d'Apollo, qui laisse échapper un soupir de contentement, avant d'atteindre son paroxysme devant l'avalanche de couleurs et de lumière des festivités : voila un spectacle digne de la scène, de quoi lui remettre un peu de baume au coeur.
La proposition de se remplir l'estomac ayant fait l'unanimité, Calua se laisse guider, profitant de ces moments simples où n'a absolument pas à s'en faire pour quoi que ce soit. Aucun tour, aucun préparatifs, juste le plaisir de passer un bon moment (et d'observer d'un oeil curieux les mimiques de Gio et Ruth avec curiosité...on est assez loin de la dynamique Sirius-Etna, quand même).
Une assiette remplie de pommes d'amour, la magicienne en lance rapidement une à Apollo, avant de déglutir avec difficulté en essayant de répondre à Gio, la bouche pleine.

''Et du coup ça fait longtemps que tu étudies à la PC toi ? Tu es dans quelle branche ?''

''*Kof*...pardon. Je suis là depuis...quatre ans ?  Et pour le parcours, j'suis dans la Coordination, évidemment ! Et toi, du coup ?''

Tout en croquant dans la confiserie, les yeux de la magicienne se mettent à pétiller...Et si elle tentait de...

''Je me suis un peu spécialisé dans les Pokémons Feu, mais c'plus pour la pyrotechnie, parce qu'à la base, mon truc, c'est plus les tours de mains...Attends, je te montre.''

Avec un sourire espiègle, la Pyroli se saisit d'une pomme d'amour, dégage son autre main pour qu'elle reste bien visible avant de faire glisser rapidement la confiserie derrière sa cape...pour révéler à la place, une sorte de petit sac en tissu rouge vif.

''Rani, attrape !''

Bon réflexe de la part de la Givrali, qui parvient à saisir le paquet au vol, avant de l'ouvrir face à l'air encourageant de Calua : à l'intérieur, la pomme d'amour est bien présente, quelques mots gravées à sa surface dans le sucre.

*T'es la meilleure*

''Tadaaaaa. Bon, ok, c'est un peu improvisé mais d'habitude, je prépare un peu plus mes numéros. J'ai Pollo comme assistant donc c'vachement plus facile en temps normal. Après, quand je prépare des trucs un peu plus complexes, j'ai toute mon équipe et j'embauche.
D'ailleurs...J'suis toujours à la recherche d'assistants pour des numéros, tu fais combien en tour de taille ?''


La musique couvrira heureusement le son des six facepalms simultanés d'Apollo, même si le soulagement du type Insecte se fait plus intense : si sa dresseuse repart dans ses questions ''focus spectacle'' à tout bout de champ, c'est qu'elle est en train de redevenir elle-même !

HRP :
-Calua arrive à la fête avec le trio infernal
-Elle se rend au buffet et blablate avec Gio
-Elle exécute un tour rapide en utilisant Ranya comme assistante involontaire.
-...Et elle aimerait beaucoup avoir les mesures de Gio, rapport à un numéro d'homme-canon.


[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 1482579784-tumblr-static-tumblr-static-43czouo8ereow40os8c44o4g8-640
Potiron
https://pokemoncommunity.forumactif.org
https://pokemoncommunity.forumactif.org
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 CeOUB4f
Taille de l'équipe : 0
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 2822
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2822
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 CeOUB4f
0
Kalos
5 ans
0
0
2822
Potiron
est un Annonceur
Intrigue #3
Val dormant


''Tout est en place ?''

''Sans exception. On attend plus que le signal.''

''J'espère qu'ils passent un super moment, qu'on se soit pas fait chier pour rien...''

''Ça a l'air''

''Top. On peut lancer l'opération.''


********************

Musique, pâtisseries et danse à en tomber par terre. Un programme qui semble réjouir une bonne partie des participants à ce festival, si on en juge par les cris et les éclats de rire qui résonnent un peu partout au sein du domaine. L'annonce de Charlie concernant un événement mystérieux aux alentours de minuit a également provoqué un certain émoi et les commentaires vont bon train. Obnubilés par la musique et les stands, rien d'étonnant donc à ce que les regards restent rivés sur les festivités. Pourtant, en y prêtant un peu plus attention, certains d'entre vous pourront apercevoir un phénomène pour le moins...étrange.

Il n'y en avait qu'un seul.
Puis deux.
Puis une dizaine.
De plus en plus nombreux, des Cornèbres jaillissent des ombres, pour venir se percher sur les toits et les girouettes de la grande maison centrale. Leurs petits yeux jaunes scrutent la foule, s'arrêtant sur chaque visage, chaque friandise, comme s'ils se délectaient de ce spectacle qui s'offre à eux.

L'énorme horloge du hall sonne le coup de 22h, lorsque Charlie se hisse de nouveau au centre de la place, sans doute pour une seconde vague d'annonce, avant l'échéance de minuit. D'une voix de stentor quelque peu éméchée (et après avoir PULVÉRISÉ du regard les techniciens en charge des machines à fumée, avant qu'ils ne fassent le moindre geste), le maire-adjoint tente d'attirer l'attention générale.

''Mesdames ...messieurs ! À présent, je vous demande de...Mais...Qu'est-ce que...''

*BANG*

En un éclair (c'est le cas de le dire), un véritable torrent crépitant semble tomber du ciel, pour venir foudroyer le sol à quelques mètres de la position de Charlie (qui s'étale tout bonnement en arrière, en se noyant dans sa cape). Comme une spirale maléfique, de lourd nuages noirs viennent draper le ciel nocturne au-dessus du festival, étouffant complètement la clarté de la lune, tandis qu'en leur sein, des éclairs luminescents commencent à danser.
Au même moment, une séries de cris de surprise commencent à résonner en écho...à la fois depuis la maison et depuis les champs !

Du coté du bâtiment, ce dernier vient tout bonnement de se retrouver recouvert d'une sorte de voile multicolore et ondoyant. Les plus hardis des visiteurs qui tentent de s'en approcher, se verront repousser par une étrange force invisible et lorsque l'attaque Lance-flamme du Demolosse d'un dresseur rebondit purement et simplement contre la porte, la surprise cède vite place à une inquiétude bien réelle. À l'intérieur de la maison, les prisonniers du lieu quand à eux, ont déjà fort à faire, tandis que tout le mobilier commencent à s'animer et à virevolter autour d'eux (et en plus, toutes les petites cuillères semblent avoir mystérieusement disparues) !

Quand aux champs, la situation n'est guère meilleure : une véritable explosion de lumière verte vient de se produire au centre des étendues fraichement taillées et en une fraction de seconde, les maïs se mettent à pousser à une vitesse vertigineuse, emprisonnant les visiteurs présents dans une jungle agricole pratiquement impénétrable !

Dans un réflexe salutaire, les organisateurs commencent déjà à tenter de contacter les autorités. Un échec cuisant, si l'on en juge par les grésillements qui commencent à émaner de tous les téléphones, Ipok et autres appareils de communications présents sur le site. Et lorsqu'un visiteur paniqué tente de quitter les lieux sur le dos de son Békipan, le véritable ouragan qui semble tomber du ciel droit sur sa monture pour la plaquer au sol, découragera bien vite d'autres tentatives similaires.

Face à cette situation, Charlie et Juliet Jones tentent bien de calmer les esprits et de mettre en place le service de sécurité, mais déjà, plusieurs visiteurs commencent à se diriger vers le chemin forestier, afin de quitter les lieux, ou de partir en quête d'une aide extérieure.
Une idée qui s'avérera très vite désastreuse, puisqu'à peine le couvert des arbres dépassé, des cris de détresse commencent à retentir. Les rares personnes qui ressortent en courant des sous-bois réclameront de l'aide supplémentaire, le chemin ayant totalement disparu, enseveli sous les troncs, rochers et autres coulées de boues !
Pendant ce temps, toujours calmes et sereins, les Cornèbres observent le spectacle...

Fonctionnement
•A vous de choisir dans quelle zone se trouvent votre personnage, au moment où les nuages s'amoncellent (et de le préciser en HRP dans votre post, qui suivra cette intervention, afin de permettre à tous de se repérer en terme de position). Il s'agira de la zone dans laquelle il se retrouvera coincé et restera jusqu'à ce qu'une intervention PNJ en décide autrement.
Vous pouvez poursuivre vos actions en cours jusqu'à 22h, mais après cet horaire, la fête sombrera dans le chaos.

•Sans préavis, chacune des zones principales vient de se retrouver plus ou moins isolées des autres espaces de la fête des Moisson. Les tentatives du service de sécurité, en sous-effectif, ne suffiront pas à ramener le calme et les événements vont prendre une tournure de plus en plus critique.

•Inutile de tenter de contacter l'extérieur par Ipok, les communications sont complètement brouillées. Ceci inclue également les capacités Psy comme la télépathie ou Téléport, qui produiront des résultats pour le moins...aléatoires.
Quand à quitter les lieux à dos de Pokémons Vol, la force des vents, qui s’intensifient au moindre décollage, rendra l'entreprise, au mieux périlleuse.

• Petit topo concernant chacune des zones une fois que la tempête s'est abattue sur les lieux.

-La maison des propriétaires est devenu un véritable Manoir Infernal. En un éclair, l'intégralité du bâtiment s'est retrouvé entouré par une étrange gange de lumière multicolore. Soutenu par cet espèce de bouclier, portes et fenêtres s'avèreront pratiquement impossible à détruire. L'immense majorité des meubles, tables du buffet et autres chandeliers ont commencé à léviter et ne se privent pas pour assener  coup sur coup aux prisonniers de l'étrange demeure. Des rires sardoniques résonnent à intervalles réguliers et saluent chaque cri de douleur des participants de ce jeu périlleux. Dans le même temps, une multitude de trappes et de murs coulissants semblent se mettre en action, rendant tout déplacement bien plus délicat.

-Les champs se sont mués en un véritable Labyrinthe de Maïs. Leur croissance ayant été accélérée par un pouvoir mystérieux, les épis font désormais plus de 4m de haut et leur densité rend la navigation au coeur de ce véritable fouillis végétal extrêmement compliqué.
Quelques allées et sortes de ''clairières'' au sein des champ vous laisseront respirer un peu entre deux expéditions sans aucun repère. En revanche, chaque tentative pour ouvrir un passage au milieu des épis, se soldera par un échec cuisant, ces derniers repoussant en une fraction de secondes ! Vous apercevrez également des silhouettes faisant penser à des Desséliandes, qui s'enfuiront à votre approche, non sans que les épis les plus proches ne se muent en tentacules cinglants pour vous saisir dans l'instant !

-La place de la ferme semble pour l'instant être l'espace le plus épargné par le chaos ambiant. néanmoins, ce répit risque de ne pas durer, la sécurité étant complétement débordée. Au vu du brouillage des communications et de la météo ambiante, il ne reste donc plus qu'une seule solution pour évacuer les lieux et aller chercher de l'aide : le long sentier forestier qui vous as mené jusqu'ici.
Malheureusement pour vous, à peine entré dans les sous-bois devenu une Forêt Hantée, il faudra vous rendre à l'évidence. En plus de l'absence de lumière, quelqu'un semble avoir pris un malin plaisir à entasser rochers, glissements de terrains et troncs d'arbres sur la piste, rendant toute tentative de repérage parfaitement impossible.
Et les étranges lueurs qui dansent au milieu des troncs n'ont absolument rien de rassurant...

• Une nouvelle intervention PNJ aura lieu en fin de semaine prochaine.

• Merci de résumer vos actions en balise HRP !
Bruce Hedge
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8078-550-le-traqueur-de-peche-bruce-hedge-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8174-bruce-hedge
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 0001-1270291033
Taille de l'équipe : 15/17
Région d'origine : Alola - Ula Ula
Âge : 16
Niveau : 22
Jetons : 798
Points d'Expériences : 590
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 0001-1270291033
15/17
Alola - Ula Ula
16
22
798
590
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 0001-1270291033
15/17
Alola - Ula Ula
16
22
798
590
Bruce Hedge
est un Topdresseur Spé. Type
En retard… Qu’est-ce que j’ai horreur de ce mot ! Rien que la sonorité est agressive et je ne supporte pas l’être. Alors que je me déséquipe de tout mon matériel d’entrainement, je râle sur mon Zigzaton.

C’est malin tient ! Pourquoi tu ne m’as pas prévenue plus tôt de l’heure qu’il était ! Tu sais pourtant que je n’y fais jamais gaffe pendant que je m’entraine. Maintenant on va être obligé de se speeder…

J’attrape ma serviette de sport et rappelle mes pokémons que j’étais en train d’entrainer, avec moi ne reste que le Zigzaton de Galar qui tire un sourire espiègle… Vraiment pour un commandement de la patience il est loin de son potentiel optimal… Dire que je lui ai attribué ce fardeau à peine entré dans mon équipe… J’aurai peut-être mieux fait de m’abstenir pour cette fois-ci… Je cours au dortoir Voltali et me déshabille en un temps record afin d’enfiler un semblant de déguisement, cette année, je ne ressortirai pas la fausse marque démoniaque, j’avais opté pour un truc plus sobre, surtout que c’est la fête des moissons donc bon… J’attrape alors la faux que j’avais préparée à l’occasion et enfile cette longue cape encapuchonnée noire. Je me tourne et le double type lève un peu les fesses en arrière étirant ses pattes. Après tout c’est dans la nature de son espèce d’aimer la course, j’aurais dû le prendre en compte quand je lui ai choisi son précepte, mais bon, ce qui est fait devant Arceus ne peut être défait…

Très bien, j’arrive, ne bouge pas. Je finis juste de me préparer pour être un minimum présentable… Je n’aurai pas le temps de prendre une douche…

J’enfile alors mes chaussures et commence à descendre les marches, quatre par quatre, mon pokémon est enfin aux anges, courir, se défouler, il n’y a que ça qui l’anime visiblement. Nous prenons alors la direction de l’arrêt de bus histoire de rattraper notre retard, mais comme dans un film la navette part juste devant nous.

Tu voulais courir, ben, on va devoir mon gars… Raaaah, j’espère que Yuna n’y est pas déjà et qu’elle n’est pas en train de me chercher, j’aurais dû l’accueillir comme une princesse et à la place je cours comme un gueux ! Aller on accélère !

Ma foulée commence à s’allonger prenant mon rythme de course, je constate que mon double type ne perd pas une seule seconde et se lance également entamant ses zigzags fulgurants. Mais le chemin qu’il faut emprunté, dans les dernières lueurs des torches, est semé de petit arbuste et autre caillou empêchant le pokémon d’évoluer à sa vitesse maximale, si bien que je finis par prendre de l’avance sur lui.

Alors ? C’est toi qui voulais courir et tu te laisses distancer comme ça ?

Je vois les yeux roses du pokémon se plisser alors qu’il prend son élan, il veut jouer à la course, je suis partant moi ! Mais quelque chose me fait ralentir le pas, une lueur bleutée derrière moi apparait et les virages du pokémon deviennent de plus en plus des angles finissant par ne plus en faire du tout, le voilà qui avance en ligne droite détruisant absolument tout sur son passage, déraciner ou briser peut importe, mais dans tous les cas, sa course est bien plus frénétique qu’avant, son corps c’est élancé et ses rayures se sont condensé laissant sur sa tête une marque en forme de flèche. Il a évolué ! Je n’ai même pas le temps de le féliciter qu’il me dépasse courant à une allure folle impossible à rattraper pour moi.

Hey, mais attend !!!

Le pokémon s’arrête et se tourne vers moi sous ses airs de Linéon fier de sa nouvelle vitesse.

C’est génial Chronos ! Tu vas tellement vite !

Le Linéon lève une de ses pattes se grattant l’arrière de la tête en rougissant, comme gêné par ce compliment. Je lève alors la tête et remarque qu’il n’y a absolument plus de chemin… Se serait-on perdu ?... Merde, et moi qui était déjà à la bourre me voilà dans de beaux draps… Cependant mon pokémon se dresse sur ses pattes, reniflant par sa truffe et m’indiquant une direction. La lumière s’affaiblit, mais les yeux de Chronos sont fait pour l’obscurité et il décide de continuer à courir, à plus faible allure pour que je puisse le suivre créant un nouveau chemin devant lui.

Tu sais où tu vas ??

Le Linéon de galar acquiesce, j’oublie trop souvent que par son type il est très proche de Glouton et qu’ils partagent tous deux l’amour de la bonne bouffe, il a du flairer quelque chose de préparé qui nous emmènera surement à la fête. Je le suis donc presque à l’aveugle, sentant parfois des morceaux de branches effleurer mon visage. Alors que certaines lueurs chaudes apparaissent au loin j’entends quelque voix surprise et même parfois apeurer.

Vous avez entendu ??

Je suis sûr d’avoir vu quelqu’un avec une faux traversée… J’ai peur…

Ce sont des participants de la fête, je vais bientôt arriver ! Mais voilà, vous connaissez ma malchance, ma maladresse… Alors pourquoi ça vous étonne ? Je trébuche sur une énorme racine prenant un élan non contrôlé, alors que le chemin laisse place à une zone plus vaste peuplée de gens déguisés ou simplement en train de profiter de la soirée. Dans ma chute ma faux vient se ficher dans le sol alors que je roule au sol entrainer par mon poids… Mon Linéon se marre, me voyant me vautrer, mais la fin de la chute et amortie par quelque chose de doux que je reconnais à peine les yeux levés… Yuna. Ma tête vient s’écraser contre sa poitrine amortissant la fin de ma pirouette. À force elle doit être habituée… Je regarde alors ma faux qui clairement aurait pu planter quelqu’un si il se trouver à cet endroit… Ouf. Je me redresse et fais les gros yeux à Chronos en gardant un sourire en coin, il sait qu’il a fait une bêtise, mais il sait aussi que j’en rigole autant que lui. J’époussète un peu ma tunique avant de regarder ma copine dans les yeux.

Coucou, c’est moi… Désolé du retard j’étais en train de m’entrainer au terrain quand Chronos m’a averti de l’heure…

Je fais mine que rien ne s’est passé que toute cette dégringolade était purement naturelle rejoignant ainsi les festivités au côté de ma copine, mais j’ai comme un très mauvais pressentiment.

HRP :
Evolution de Chronos le Zigzaton de galar en Linéon de galar
Bruce arrive à la bourre et tombe sur Yuna juste avant que les choses étranges se manifeste


[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 P8X21eb
True Mastermind
Elise Sandstorm
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8448-573presentation-elise-sandstorm-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8457-elise-sandstorm-mentali
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 1604422299-icon-4
Taille de l'équipe : 4/14
Région d'origine : Johto
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4996
Points d'Expériences : 631
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 1604422299-icon-4
4/14
Johto
16
31
4996
631
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 1604422299-icon-4
4/14
Johto
16
31
4996
631
Elise Sandstorm
est un Scientifique Chercheur Pokemon

You can not cry

La nuit tombait petit à petit sur la fête organisée au milieu des champs de l'île. Les ruelles entre les différents stands se remplissaient au fur et à mesure, et l'ambiance encore un peu timide avait finalement laissé place à l'animation et à la joie du partage.

Alors qu'Elise profitait de l'occasion pour se détendre, elle remarqua alors une jeune fille qui devait avoir à peu près son âge, les cheveux blonds coupés courts comme les siens, semblait l'appeler et l'inviter à venir la rejoindre pour s'installer sur l'un des bancs disposés pour l'occasion, ordonnant au passage aux autres personnes déjà assises de céder leur place.

"Heu ... C'est gentil mais ... je ..."

La jeune fille tentait de refuser poliment, mais devant l'insistance de l'autre, elle ne put qu'obéir sagement, sans même comprendre pourquoi elle tenait à ce qu'elle vienne s'asseoir près d'elle.
Visiblement, il s'agissait d'une élève de la Pokémon Community, sans doute était-elle arrivée lors de la dernière rentrée de Septembre. A en juger par ses premières paroles, elle était une sportive, sans doute une Pyroli, le dortoir était rempli de Pokéathlète, Lissa étant par ailleurs l'exception qui confirmait la règle. Elle finit enfin par se présenter, avant d'en demander de même à la scientifique.

"Mon ... "blaze" ... ? Si vous ... enfin ... tu ... veux connaitre mon prénom, je m'appelle Elise. Elise Sandstorm. Et ne t'en fais pas pour mes jambes ... J'ai juste eu une semaine ... difficile ..."

Atroce aurait été un terme plus juste, mais la brune ne voulait pas paraitre plus faible et misérable qu'elle ne l'était actuellement. Elle n'avait pas besoin et encore moins envie de s'étaler sur ce sujet devant n'importe quelle personne lambda rencontrée par hasard au détour d'une rue.

"Tu es à la Pokémon Community n'est-ce pas ? ... Je ... Je ne suis pas certain qu'on se soit déjà croisé, mais j'imagine qu'on sera peut-être amenée à travailler ensemble à un moment ou un autre et ..."

La jeune brune n'avait pas eu le temps de terminer sa phrase qu'elle fut soudainement interrompue par un jeune garçon, qu'elle reconnut presque immédiatement à sa carrure. Bouddha, un jeune homme un peu typé avec qui elle avait déjà eu affaires à de nombreuses reprises. La dernière fois remontait en fait au nouvel an passé, et elle l'avait plus ou moins évité depuis lors. Non pas qu'elle n'avait pas envie de l'approcher, au contraire, il avait tout d'un type un peu niais mais sans doute très gentil. Mais elle n'en avait simplement pas eu l'occasion ou même l'excuse de l'approcher.

Cependant, avant même qu'elle ne puisse le saluer, elle fut surprise de le constater en train de lui toucher ses jambes, sans même qu'elle ne puisse réagir ou lui demander d'arrêter. Cette intrusion soudaine sur son corps la prit de court, si bien qu'elle ne put rien faire d'autre que de se laisser faire, non sans avoir la sensation horrible d'être une proie facile.

"N ... Non ... A .. Arrête ... Stop !"

Dans un élan de détresse, Elise parvint à repousser tant bien que mal de ses petits et frêles bras ceux du géant, avant de se rapprocher instinctivement de Théa, sa camarade improvisée. Il n'y avait aucun doute que le regard de Bouddha était dans l'incrédulité la plus totale, mais une indescriptible frayeur avait envahi la scientifique. Il était devenu impossible pour elle de lâcher le bras de la blonde. De leurs côté, Koda et les autres s'étaient rapprochés de leur dresseuse, simulant une barrière entre elle et le garçon.

Dans la panique, la jeune fille n'entendait pas non plus les cris de stupeurs qui venaient d'un peu partout dans la ferme qui se transformait peu à peu en une maison de l'horreur.



HRP :
Elise rejoint timidement Théa et commence à faire connaissance.
Elle est interrompue par Bouddha.
Quiproquo sur ses intentions, elle est apeurée par le garçon. (Drama is coming)
Pendant ce temps, il se passe des trucs aux alentours. (askip)


Dernière édition par Elise Sandstorm le Mer 23 Déc - 16:54, édité 1 fois



La cutie danse en 9900ff

[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 Miniature_216[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 Miniature_714_EB[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 Miniature_876_%E2%99%82_EB[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 Miniature_427_EB
Ranya Iluzion
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 6gxr
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Johto
Âge : 16 ans
Niveau : 35
Jetons : 1009
Points d'Expériences : 1066
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
1066
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 6gxr
10
Johto
16 ans
35
1009
1066
Ranya Iluzion
est un Scientifique Archéologue



Val dormant
Ranya sentait l’excitation monter en elle, et pas qu’à cause de la fête. Parce qu’elle en était sure, cette soirée serait l’occasion de vraiment bien s’amuser. Ruth, Gio et Calua réunis avec elle, le mélange va donner des étincelles que la blonde n’est pas près d’oublier. Les petites taquineries du bus ne sont qu’un avant-gout de ce que la danseuse réserve à ses deux camarades pour le reste de la soirée, en espérant qu’elle puisse tout de même obtenir la complicité de sa magicienne préférée. Le petit brief fait dans le car devant les emmener à la ferme à déjà du permettre à la brune de cerner un peu mieux la situation. Certes Calua n’est pas des plus observatrices, mais sa malice et son innocence seront des ingrédients tout aussi savoureux pour permettre au mélange de bien fonctionner et surtout à la paire d’amoureux de se rapprocher un peu plus « Nan évite le tour de la boite, c’est un peu trop direct pour eux deux tu vois, enfin surtout pour Ruth. Et puis si elle sait que je t’ai dit de le faire elle va me tuer ». Déjà la scientifique avait perçu ces regards échangés et ses mains l’une dans l’autre, peut-être que d’ici le retour à l’académie elle pourrait assister à un petit bisou. De quoi, effectivement, bien s’amuser.

Une fois sur place, sa proposition d’aller déguster quelques petits gâteaux fait réagir le garçon, qu’elle s’empresse évidemment de calmer « Ecoute j’ai été trop longtemps privée de manger exactement ce que je voulais, alors ouais pendant une fête comme celle-ci, j’ai bien envie de déguster ce qu’ils nous proposent. Après si tu as peur qu’une simple friandise abime ton corps, bah t’as qu’à pousser un peu plus à la salle pour compenser demain ». Oui, Ranya a été privée pendant longtemps. Mais surtout privée de se nourrir comme tout le monde. Les mots de son entraineuse étaient clairs. Pas question de gaffer son corps à manger des sucreries. Une alimentation sous contrôle permanent, censée permettre à son corps d’être au meilleur niveau pour la danse. Si à l’époque ça ne la dérangeait pas plus que ça, aujourd’hui elle savoure aussi le plaisir de ne pas être observée à chacune de ses bouchées.

Mais une question en apparence anodine du Phyllali fait naitre une nouvelle difficulté dans cette dynamique de groupe : la jalousie. La danseuse s’amuse à voir la fille aux cheveux de jais réagir au quart de tour, mais surtout la prendre à partie aussi vite pour se plaindre de ce qu’il se passe là de suite. Si cela a eu pour effet d’amuser dans un premier temps la scientifique, elle se doit tout de même de remettre les pendules à l’heure pour ne pas que la colère de la Givrali retombe sur la magicienne « Hey Ruth calme toi là qu’est-ce que tu racontes ?! Tu serais pas un peu trop jalouse ? Il discute juste avec elle déstresse. Je t’assure que ni Calua ni moi ne sommes des menaces pour toi. Non seulement Gio n’est pas du tout mon genre, mais en plus j’ai un petit ami. Angel. Je sais pas si tu vois qui c’est. Un mec du dortoir Noctali, mais c’est pas le sujet. Quant à Calua, disons que la gente masculine ne l’intéresse pas vraiment. Alors maintenant détends toi et profite de la soirée avec lui au lieu de t’énerver sur nous. Au cas où tu ne l’aurais pas compris, j’essaie de vous aider ». Si Ranya n’en a jamais parlé explicitement avec son amie, elle se doute bien dans la façon de se comporter, mais surtout dans sa façon de regarder, que les filles ont la préférence de la brune.

Les quelques mots de la blonde fassent au buffet se terminant à peine qu’elle entend la voix de la brune l’appeler, lui demandant de se tenir prête. De justesse, elle attrape le petit sac envoyé par la Pyroli et le déballe, découvrant une pomme d’amour avec inscrit dessus « tu es la meilleure ». Quelques mots qui ne manquent pas de faire sourire Ranya, répliquant « Non c’est toi la meilleure Calua pour les tours comme toujours. Et merci pour la pomme ! » La scientifique plante ses crocs dans la sucrerie, en savourant la première bouchée, avant de se tourner de nouveau vers la Givrali « Tu vois ? Calua est juste une magicienne de talent qui cherche à s’amuser. Tu devrais en faire de même, et gouter à ces pommes d’amour elles sont délicieuses ». La blonde retourne auprès de ses camarades, incitant Ruth à en faire de même. Si effectivement Ranya a bien l’intention de voir cette histoire entre l’adolescente et Gio évoluer, elle n’a pas forcément envie de gérer des problèmes de jalousie, en espérant que le message soit passé.

Si le ciel s’était brusquement assombri sans que l’adolescente ne le relève véritablement, c’est l’apparition d’un bruit sourd inexpliqué qui l’a fait sursauter, plus les cris d’autres personnes présentes dans les lieux avec elle « Il se passe quelque chose… ». Oui Ranya, il se passe quelque chose. La scientifique n’a pas le temps d’initier un réel mouvement, seulement d’observer ce qu’il vient de se passer. Une immense barrière vient de s’ériger autour de la maison, empêchant quiconque d’entrer ou bien de sortir. Certains tentent même d’user de leurs pokemons, attirant l’attention de Nessie, toujours présente au côté de sa dresseuse « Nessie ne bouge pas, tu restes avec moi. Inutile de perdre tes forces, regarde ». Rien à faire, aucune capacité venue de l’intérieur comme de l’extérieur ne semble capable de briser cette barrière magique. Le ou les pokemons qui doivent en être à l’origine sont probablement très puissants, et bien entrainés. Sans trop attendre, l’adolescente jette un coup d’œil à son amie Pyroli avant de s’exprimer à l’attention du groupe « Ok, il se passe quelque chose d’anormal. Calua et moi sommes scolarisés ici depuis plus longtemps que vous deux, on est plus habitué aux trucs pas normaux de la PC. Donc maintenant on reste tous groupés et surtout pas d’initiative inu… ATTENTION ! » L’adolescente tire tant bien que mal ses camarades vers elle pour leur permettre d’esquiver une chaise lancée à pleine vitesse qui vient ensuite s’écraser violemment contre une fenêtre. Ranya ravale sa salive. Non seulement ils sont enfermés, mais en plus des objets volent de manière aléatoire dans tout le manoir « Ok je disais donc, pas d’initiative inutile. On doit trouver un plan qui puisse nous permettre de nous protéger le plus efficacement possible »

Résumé :
- Ranya piapiate avec Ruth, Gio et Calua. Elle essaie surtout de calmer la jalousie de Ruth et lui faire comprendre qu'elle a déjà un petit copain et que Calulu préfère les filles
- Ils rentrent tous dans le manoir, elle mange une pomme d'amour, puis se retrouve coincée avec les autres
- Après avoir esquivé l'attaque d'une chaise volante, elle rassemble le groupe pour essayer de construire une stratégie de défense

Ranya se trouve donc dans le manoir


©️BBDragon
Stella Douglas
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2896-0225-stella-douglas-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t2904-stella-douglas
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 Mini_20011907180325202616609304
Taille de l'équipe : 14+1/30
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18 ans
Niveau : 38
Jetons : 1232
Points d'Expériences : 1193
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 Mini_20011907180325202616609304
14+1/30
Hoenn
18 ans
38
1232
1193
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 Mini_20011907180325202616609304
14+1/30
Hoenn
18 ans
38
1232
1193
Stella Douglas
est un Adulte Apprentie Gardienne
Nous prenons notre temps Kaeko et moi, terminant les préparatifs avant d'aller à la fête des moissons comme ils l'appellent. La journée a été chargée aujourd'hui j'avoue, mais la fatigue ne me gène pas et j'ai encore largement assez d'énergie pour me permettre une petite soirée entre filles. Pas de costume particulier pour ma part, je ne suis pas à l'aise dans ce genre de chose en général et apparemment ça n'avait rien d'obligatoire, du coup je préfère me concentrer sur d'autres préparations. Le sac à dos ce n'est peut être pas très accessoire féminin de soirée, mais c'est un outil indispensable dans mon travail et pour ce soir, il sera très important aussi. S'il y a bien une chose que j'ai retenu des fêtes impliquants la pokémon community, c'est qu'on est jamais assez préparée. Sam pour sa part est assez calme et attends patiemment le départ, Gad lui n'étant même pas sorti de sa sphère. La fête des moissons, ils sont ok, mais ils ne vont pas s'extasier devant un maïs. C'est comme ça que je le traduis en tout cas. C'est un peu dommage pour eux, suivant l'organisation de la ville il y a moyen qu'il y ai pas mal de chose à voir et des spécialités à essayer. Après je peux comprendre que ça ne vende pas du rêve, puis bon on a un peu voyagé maintenant. Je suppose qu'on a connu plus vendeur, mais ça n'empêchera pas la soirée d'être bonne je suis sûre. Mais du coup à la place de Sam, c'est Bolt qui est de sortie pour le moment, le racaillou électrique faisant office de nouvel assistant et... C'est assez perturbant. Si tu veux m'aider passe moi les choses ! Pas la peine de faire des courbettes à tout bout de champ ou de me donner des fleurs. ...

- Hey c'est les fleurs de la voisine ça. Va les replanter.

Poussant un soupir, je regarde le racaillou soupirer, prendre la direction du balcon, croiser Kaeko sur le chemin et lui proposer les fleurs, se faire rejeter gentiment à nouveau sous les rires de ma colocataire amusée, pour enfin aller faire ce que je lui ai demandé dehors. Je ne sais pas ce qu'on va faire de ce Don Juan coureur de jupon amateur... Heureusement qu'il n'est pas méchant. Breeef.

- C'est bon pour moi Kaeko, on peut y aller quand tu veux.

Sortant du dortoir une fois que tout le monde est prêt, je sors la sphère de Sky afin que nous puissions prendre la route. L'avantage de travailler à l'antenne ranger, c'est que maintenant je connais assez bien la géographie de l'île, du coup c'est facile de s'orienter. Rajoutez un Drattak à l'équation et tous les voyages deviennent beaucoup plus facile. Si ce n'était pas pour aller faire les courses dans le centre ville avec Kaeko, je ne connaitrais probablement même pas la couleur des bus de l'île, ironique avec ma précédente pensée. Du coup c'est sans problème que le dragon prends son envol et avec mes indications, nous arrivons assez facilement à la ferme abandonnée servant de théâtre à cette soirée. Ils n'ont pas choisi la partie la plus joyeuse de la forêt haha, surtout à cette heure. Pas étonnant que Corey n'ai pas voulu venir, mais c'est ce qui motive en revanche ma colocataire. Une spé spectre dans ce genre de lieu et ambiance, si elle ne se sent pas à sa place, qui le sera. Quand à moi, hey bien de base je ne suis pas spécialement peureuse de ce genre d'ambiance, et après pratiquement un an avec Kaeko et ses pokémons, je le suis encore moins. Des ombres et des branches tordues ? Va me falloir beaucoup plus que ça si vous voulez m'inquiétez, mais après tout tant mieux. C'est une soirée des moissons, pas une soirée d'halloween à la base pas vrai ? Rentrant Sky dans sa sphère après l'avoir remercié de la balade, Sam a déjà eu le temps de faire un aller retour aux stands pour nous ramener des pommes d'amours.

- Oh, tu es bien galant ce soir. Tu as pensé à payer j'espère. Oui ? Parfait. Oui je sais que tu n'es pas un voleur ne boude pas, tu es juste distrait et trop pressé parfois. Tiens Kaeko, voilà ta part.

Une fois ma colocataire équipée, c'est sans hésitation que cette dernière nous mène vers la grange reconvertie en salle de buffet et de bal à l'ambiance si particulière. C'est vrai que c'est pas banal comme décor, ça change un peu. Bolt sortant de sa sphère, j'ai l'impression que monsieur veut jouer les cavaliers et va me chercher un verre. ... C'est gentil, mais je crois qu'il n'a toujours pas remarqué depuis le temps que je n'aime pas le jus de Fraive... Mais c'est une bonne intention, du coup ça m'embête de le refuser comme ça. C'est qu'il est fier ce caillou, si je lui dis non devant tout le monde comme ça, il va se vexer... Heureusement super Sam arrive à la rescousse, se hissant à mon épaule après avoir fini sa première exploration des lieux, il prend mon verre pour étancher sa soif. Est ce qu'il l'a fait pour lui ou pour moi ? Aucune idée. En tout cas le "mal est fait" et sous le regard interrogateur de mon starter, le racaillou se jette sur lui, les deux pokémons se retrouvant donc les mains jointes dans une sorte de conteste de force ? Tant qu'ils s'amusent, ça a l'air assez calme comme jeu pour eux... Ma main se portant à ma ceinture, je laisse quand même sortir Don mon Galéking pour qu'il les supervise dans leur coin. Connaissant "le sens de l'honneur bafoué" de Bolt et vu le manque d'intérêt de Sam particulier pour cette fête, ils y a moyen qu'ils se lancent dans une longue série d'épreuve plus ou moins ridicule pour se départager et qu'ils n'embêtent personne pendant ce temps. Hm, Don aime bien le jus de Fraive lui, je tâcherais de lui en récupérer régulièrement. Il faut bien payer l'arbitre et mon Galeking aime bien ce genre de jeu aussi curieusement.

- Bon, ou est Kaeko.

Mes pokémons occupés, je rejoins ma colocataire du coup afin de profiter de la soirée tant qu'elle se déroule de façon à peu près normal. Seulement quand je vois les Cornèbres se multiplier petit à petit du coin de l'oeil alors que Mr Charlie se prépare à monter à nouveau sur scène, je ne peux pas m'empêcher de penser que les choses ne vont sûrement pas tarder à partir en vrille. Hm je me demande si ça va être maintenant, ou si se sera à minuit pour l'événement mystère. Si ce n'est pas maintenant, je devrais demander à Kaeko si elle veut continuer de rester ou si elle préfère qu'on rentre tranquillement. Je ne suis pas sûr d'avoir très envie de vivre une catastrophe ce soir. Au final un éclair tonitruant plus tard, la question n'a plus lieu d'être alors que le chaos s'abat soudainement tandis qu'une barrière nous enferme subitement tous à l'intérieur de notre salle de bal. Time up ? Il n'est même pas encore minuit pourtant.

- A première vue, on dirait qu'on va avoir une "grosse crise" cette fois.

Dommage, un Célébi farceur aurait été plus simple, mais là on aura visiblement pas cette chance. Va y avoir du bruit et de la panique visiblement ! Après j'avoue qu'une barrière qui nous enferme et le mobilier qui se met en branle bas de combat psychique ou spectrale, c'est une bonne animation ! Qu'est ce qu'on va faire ! Tiens je sais plus si j'ai bien éteint la lumière de la cuisine moi... Me semble que oui. Pendant que je réfléchis, une chaise volante commence à me foncer dessus soudainement, Bolt bondissant dans les airs pour l'intercepter. Faisant un pas de côté, je regarde donc la chaise et mon Racaillou accroché à ses pieds passer pour repartir dans les airs. C'est gentil d'avoir essayé Bolt !

- Fait attention de ne pas percuter des gens pendant que tu es suspendu ! Ta tête est bien plus dûre que le bois de la chaise ! Evite de la casser aussi, je ne sais pas s'ils voudront qu'on la rembourse sinon !

Lui dire de lâcher la chaise ? Ce pokémon roche à la tête plus dure qu'un pokémon acier, aucune chance qu'il admette défaite contre une chaise. En parlant de chaise, une nouvelle adversaire me charge et cette fois-ci c'est Sam qui bondit sur elle. Un pas en avant pour esquiver et je regarde en soupirant Sam partir à son tour dans les airs en mode surfeur. Il fallait qu'il essaye bien sûr. Bon lui avec son agilité je ne m'inquiète pas. Oh, cette fois-ci c'est un banc qui passe à l'attaque ! Hm je saute par dessus ? Je side step ? ... Ou sinon je regarde mon Galeking stopper le banc net et le plaquer de nouveau au sol à sa place avec sa lourde patte dessus. Blok mon Gigalithe sort spontanément de sa sphère alors pour se mettre à l'autre bout du banc et mes deux poids lourds coincent donc le banc qui va rester là pour longtemps. ... Bon bah puisqu'il est là. M'asseyant sur le banc, je fouille dans mes affaires pour sortir un sandwich tout en demandant à Kaeko si elle veut quelque chose, le temps qu'on réfléchisse à quelque chose ou que la probable suite de problème s'enchaine jusqu'à ce qu'on puisse faire quelque chose. ... C'est pas ma chambre que j'ai oublié d'éteindre en fait ?

HRP :
Arrivée de Stella et Kaeko à la soirée tranquillement ou elles restent ensemble pour le moment. Quand le bazar commence elles sont enfermé dans la grange, Sam son Férosinge et Bolt son Racaillou d'Alola sont emporté par des chaises et veulent volontairement (ou non) dans le chaos général. Stella est assise sur un banc plaqué au sol par ses pokémons roches, boit un coup et réfléchit tranquillement
Gioseppe Akabara
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8885-604-gioseppe-akabara-le-coaneton-boiteux-phyllali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8938-gioseppe-akabara-phyllali#90558
Icon :
Taille de l'équipe : 4/14
Région d'origine : Johto - Rosalia
Âge : 16 ans
Niveau : 12
Jetons : 1904
Points d'Expériences : 184
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
1904
184
pokemon
4/14
Johto - Rosalia
16 ans
12
1904
184
Gioseppe Akabara
est un Scientifique Chercheur Pokemon

@Intrigue
Le val dormant







Ruth semblait s’ouvrir un peu dans nos moments éloignés du groupe me donnant un peu d’espoir quant à l’expression de ses sentiments à mon égard. Le problème, c’est que dès qu’on revenait dans le cercle de nos camarades elle reprenait sa carapace  en acier… Bon après tout rien n’est officiel dans notre relation, et la connaissant elle ne voudra pas que ça s’ébruite de trop. En commençant à piocher dans le buffet, la rose noire prend son temps avant de prendre la moindre chose, surement à cause de ses allergies. La discussion avec Calua est tout ce qu’il y a de plus normal, elle est donc chez les coordinateurs, sympa, les spectacles, la scène, tout ça doit être vraiment palpitant à voir, elle lance soudainement quelque chose à Ranya qui l’ouvre lisant un mot à l’intérieur.

Wow, sympa le tour de passe-passe !

À peine ces mots sortis de ma bouche, je vois la tête de Ruth, bien mécontente en train de parler avec Ranya d’un air furibond… Merde… Est-ce que me voir parler avec quelqu’un d’autre sans elle la dérange… Il faut que je redresse la barre, et vite sinon, je ne donne pas cher de ma peau et de celle de Calua… Mais au même moment, un ayant un peu décroché du discours du pyroli une phrase me fait tiquer, accélérant notre mort si Ruth l’a capté… Mais d’ailleurs pourquoi une question comme ça ? Je ne capte qu’après, mais elle me déroute un peu.

Oula, euh… Je ne sais pas du tout, à vrai dire je ne l’ai jamais trop pris… Tu sais, moi les fringues, je prends à l’œil et je vois si ça va… Tu m’excuseras, je vais rejoindre ma cop… Enfin Ruth, deux secondes, faut que je lui demande un truc.

Je pars alors à la vitesse d’un Ninjask pour revenir, plus proche de la givrali. Je passe ma main contre son dos pour l’avertir que je suis là.

Hey… Je t’assure que je ne veux rien à cette fille, c’était juste par politesse que je lui demandais ça… Je te promets sur ma vie que tu es là seule qui me plait.

Mais la discussion se coupe net alors qu’un objet passe au-dessus de nous… Une… Une chaise ?! Alors que je regarde derrière elle, je m’empresse de la tirer contre moi. J’aurais pu également la pousser, mais je préfère largement amortir sa chute. Elle vient alors tomber sur moi.

Ça va ? Je ne t’ai pas fait mal ?

Je lui adresse un sourire en coin

Tu as failli te prendre une chaise volante… Je vais commencer à croire que tu aimes que je te sauve ma parole.

Si elle n’a pas vu ce qui vient de se passer, je ferai mieux de lui expliquer avant quelle grogne de mes agissements. Ranya et Calua reviennent vers nous.

Comment ça, habitué aux trucs pas normaux ?! L’important c’est de se protéger, il y a bien quelqu’un qui va intervenir pour arrêter ce bordel non ?

Je me redresse, proposant mon aide à Ruth pour se relever, et j’appelle Brutus qui, à peine sorti de sa pokéball lance une monstrueuse attaque crocs givre, explosant un mobilier assassin entre ses puissantes mâchoires.

Bien joué mon pote !

Je me tourne alors vers Ruth et attrape sa main comme pour la rassurer, pour lui faire comprendre qu’il ne lui arrivera rien tant qu’elle restera avec moi.


HRP :
Gio quitte un peu Calua pour rejoindre Ruth la sauvant in extremis d'une attaque d'Ikea sauvage. Il appelle ensuite son Crocrodil qui détruit un des objets volants et il se groupe avec Ranya Calua et Ruth dans le manoir sur ses gardes



Ilea Alezar
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 G5wu
Taille de l'équipe : 10
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 25 ans
Niveau : 40
Jetons : 3565
Points d'Expériences : 1050
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1050
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 G5wu
10
Sinnoh
25 ans
40
3565
1050
Ilea Alezar
est un Adulte Éducatrice Expérimentée



Val dormant
Un verre à la main, la soirée ne pouvait que bien commencer pour la rousse. Baignée dans un milieu côtoyant dans une danse endiablée mais maitrisée l’alcool, Ilea a su en apprécier toutes les saveurs, d’autant plus exacerbée par l’arrivée dans sa vie d’un certain barman. Il est évident qu’ils ne feront qu’une partie de la route ensemble, et que l’un comme l’autre tire de cette relation secrète les avantages qui lui conviennent. Mais un des bénéfices insoupçonnés de cette aventure, c’est la redécouverte de ce que certains verraient comme un pécher mais que l’éducatrice maitrise suffisamment pour qu’ils n’en deviennent pas un. Elle n’est pas alcoolique. Elle n’est pas comme Henry.

Cela embête d’ailleurs toujours la jeune femme de savoir que sa meilleure amie n’est toujours pas au courant de cette histoire. Mais comme l’a si bien dit le barman lors de leur première nuit copine, ceux qui se passent entre eux se jouent à huit clos, et particulièrement s’agissant de Caroline qui n’a jamais démontré une réelle sympathie pour la personne. Si Ilea la comprend, elle regrette vraiment de ne pas pouvoir lui partager ça. Mais finalement, cela vaut peut-être mieux comme ça. Si Ilea a confiance en l’ainée des Labelvi, elle ne voudrait pas que sa manière de gérer sa vie sentimentale revienne aux oreilles de celui qui fut son premier amour. Il n’a plus aucun droit sur elle, et l’éducatrice se passera bien de son jugement, même si ce dernier ne revenait jamais à ses oreilles.

Le premier verre disparait en un clin d’œil, aussi bien du côté de la rousse que du côté de sa colocataire, amusée à l’idée de fêter ça comme il se doit. Pas d’étudiants à aller sauver, l’éducatrice s’en fait la promesse. Elle veut profiter de cette soirée avec son amie, rien que pour elle-même. Une promesse facile à exécuter sur le papier mais qui, en pratique, devient plus complexe. Sans qu’elle ne s’y attende trop, Ilea voit s’approcher d’elle Georges, un étudiant de l’académie. Malheureusement, elle ne connait plutôt bien pour ses innombrables rendez-vous dans son bureau suite à des brimades en tout genre par d’autres élèves. Georges est un adolescent quelque peu différent de la masse générale de la Pokemon Community. Si tous les élèves de cette école se distingue les uns des autres, on peut dire que le blanc est à un stade tout autre, que ce soit dans sa manière de parler, de penser et de comprendre le monde qui l’entoure. Si, par réflexe, l’éducatrice aurait plutôt lancé une conversation banale avec son élève, la blonde entame une approche bien à elle. Ilea aurait pu la stopper mais finalement, qu’importe. La jeune femme n’est pas éducatrice ce soir. Elle est une jeune adulte en quête de divertissement.

« Elle s’appelle Caroline Georges. C’est ma colocataire et meilleure amie ». La jeune femme adresse un sourire à son homologue, histoire de lui signifier que même si elle aime toujours autant cette façon de se présenter, elle se devait d’au moins éclaircir l’horizon de ce pauvre garçon qui risque de ne plus savoir où donner de la tête dans quelques minutes. Embarqué dans une autre de ses tirades dont seul le croyant à le secret, Ilea tourne délicatement la tête en direction de Caroline pour lui signifier qu’elle a très bien compris la situation. Après sa question pour le moins surprenante au cours d’éducation sexuelle, l’éducatrice n’avait pu se retenir d’en toucher un mot à sa colocataire, histoire de décompresser de cette très longue après-midi et de relever les questions les plus farfelues. Une indication qui a suffit à la jeune femme pour faire de Georges sa distraction de la soirée. A défaut de la stopper véritablement, la rousse sourit en surveillant la scène. La blonde provoque le jeune garçon, et l’adulte attend déjà avec impatience la réaction d’un adolescent comme Georges, probablement peu sensible aux charmes de Caroline mais qui éventuellement pourra être gênée de la posture abordée par cette dernière. En tout cas, Ilea en connait plus d’un qui aurait vu leur visage virer au cramoisi si leur visage avait du se tenir si proche de celui de l’ainée des Labelvi.

Ilea aurait voulu s’amuser encore longtemps de cette scène, si l’assombrissement soudain du ciel ne l’avait pas obligé à relever la tête. Les Cornèbres s’amassent autour de la ferme, donnant un ton plus sombre à cette soirée. Si pour l’instant personne ne s’alarme de trop, l’éducatrice ne peut s’empêcher de fixer du coin de l’œil cet amas imprévu de pokemon sans explication flagrante. Et même si Charlie, l’adjoint à la mairesse à tenter de relativiser grâce au début de son discours, rien de semble arrêter les forces inconnues qui se sont mises en marche. Scannant son environnement, la jeune femme a vite fait d’être débordée. Car si le manoir dans lequel se trouve un paquet de monde vient soudainement d’être isolé, les peines ne s’arrêtent pas là. En un clin d’œil, le champ près duquel le trio se tenait se met à pousser à une vitesse vertigineuse. La rousse n’a d’autres choix que de reculer de quelques pas face à ces forces de la nature, l’emprisonnant définitivement dans un labyrinthe de mais géant.

« Caroline ! » Fort heureusement, Ilea n’a que quelques pas à faire avant de retrouver sa colocataire, saine et sauve. Elle se doute que l’adolescent ne se trouve pas très loin, seulement séparé par la poussée imprévue des plantes « Tu n’as rien… Tu comprends ce qu’il vient de se passer ?! » Probablement que non. Qui pourrait comprendre pourquoi tout à coup, tout a dégénéré ? La rousse souffle un grand coup avant de s’adresser à sa colocataire « Je sais qu’on avait dit, seulement Lissa et Thésée. Mais Georges souffre d’achromatopsie, ce champ va être un enfer pour lui. Je me vois mal le laisser seul ici. Je sais que j’avais promis mais... » La jeune femme se mord la lèvre. Elle ne peut pas abandonner cet enfant souffrant d’un handicap comme celui-ci dans une situation aussi périlleuse. Si elle n’est pas éducatrice ce soir, elle n’en serait même pas Ilea si elle se permettait un tel geste. Concentrée de nouveau sur son amie, Ilea reprend « On a deux solutions. Soit on tente de sortir du champ pour retrouver nos frères et sœurs quelque part je ne sais où dans la ferme, soit… » L’éducatrice montre du doigt l’imposant silo, seul élément encore visible depuis la poussée incontrôlable du mais « Soit on se dirige vers la structure. Avec un peu de chance on aura une meilleure vue pour comprendre ce qu’il se passe ».

Résumé :
Ilea profite de la fête avec sa colocataire en faisant un cul-sec de son premier verre
Elle s'amuse face à Caroline taquinant Georges
Lorsque les événements dérapent, elle se retrouve emprisonnée dans le champ de maïs, seulement séparée de quelques mètres de Caroline et Georges
Elle retrouve très vite Caroline, lui demande de l'aider à récupérer Georges et lui propose deux options : soit tenter de sortir du champ, soit atteindre le silo pour prendre de la hauteur sur les événéments
Ilea se trouve donc dans le champ


©️BBDragon



Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Kaeko D. Riviera
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t823-une-nouvelle-venue-riviera-d-kaeko-mentali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t1073-kaeko-d-riviera-mentali
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 GhlZBQN
Taille de l'équipe : 15/30
Région d'origine : Kanto
Âge : 20
Niveau : 51
Jetons : 1461
Points d'Expériences : 1556
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1461
1556
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 GhlZBQN
15/30
Kanto
20
51
1461
1556
Kaeko D. Riviera
est un Adulte Larbin Expérimentée
« Tu en auras mis du temps » dit calmement Kaeko, une tasse fumante de thé devant elle et un livre ouvert sur ses genoux. En repos ce week-end, la demoiselle bullait tranquillement sur le canapé, à manger des cookies chauds préparés par sa co-locatrice et boire du thé. Elle se sentait bien mieux dans cet appartement depuis que Stella avait emménagé. Tout était tellement mieux rangé et les deux s’amusaient régulièrement à faire de bon petits plats pour se faire plaisir autant qu’à leurs Pokémons qu’à elles. Et surtout cet infernal sentiment de solitude est reparti se cacher dans son terrier, elle avait ce qui lui manquait le plus, une amie fidèle et une vie un peu moins grise (enfin ça c’est quand il faisait beau à Adala).

« Bien la description, mais sinon ça faisait longtemps narratrice, tu vas mieux ? »

La brunette leva un peu sa tête avec un sourire malicieux. Pas d’insulte cette fois-ci, pas de jeu de mots. Rien. Elle se contenta de replonger dans son bouquin non sans avoir avalé une gorgée de son thé brûlant. Kaeko attendait que Sam le magnifique se prépare et que cette chère Stella finisse de boucler son incroyable sac-à-dos qui semblait ne jamais avoir de fond. Elle n’était pas ranger pour rien. Une fois le tout empaqueté, elle demanda si tout était aussi fini du côté de l’espionne, qui se contenta juste de lui sourire en fermant son livre avant de se lever pour s’étirer un peu du canapé dévoilant sa tenue de soirée. Elle était la personnification même d’un Pokémon spectre bien connu : Magirêve, une robe violette bouffante, un chapeau à tissu tombant et des yeux violets pétillants de malice. Cette tenue était la création de sa Pitrouille Nami et de sa Mimiki Miss Sandiego, si fières de ce qu’elles avaient cousu en un mois, elles voulaient que sa dresseuse soit en accord avec sa Feuforêve Dame Seli au caractère plus que trempé, histoire de la calmer un peu.

Avant de s’avancer vers la compagnie gérée par Stella Drattak airline, elle siffla Omega son Ectoplasma, Dame Séli, Deus son Skelenox et Kira son Lugularbre. Equipe restreinte ce soir, si elle croise Cael il vaudrait éviter de lui sortir l’artillerie lourde voyez vous, pauvre garçon sinon. Et c’était parti pour la soirée moisson avec sa chère amie.

« Merci de nous emmener Stella t’es vraiment la meilleure j’espère que tu es au courant ! »

Puis un Férosinge sursauta, devant la brunette pour s’indigner.

« Sam toi tu es fantastique et formidable ce n’est pas pareil voyons ! » fit-elle en lui caressant doucement la tête, ce type combat avait un sacré caractère mais elle s’y était vraiment attachée, il était adorable à sa façon.

Puis la soirée, le paradis pour Kaeko, sûrement l’enfer pour Cael. Des arbres morts, des lanternes, un léger souffle frais et de la fumée de partout. Incroyable, la brunette ne put s’empêcher de sauter accompagnée de Kira qui l’imitait juste sans comprendre. Le temps de contempler la décoration lugubre, Sam rapporta aux jeunes femmes deux pommes d’amour.

« Ben dis donc c’est que t’es super Sam ! Regalons nous bien Stella ! » Cette soirée allait être parfaite.


Un éclair, un envol de Cornèbres par douzaine et un manoir fantômes plus tard.

La décision de Kaeko avait changé. Les hurlements de peur dans la salle de bal le confirma. Cette soirée ETAIT parfaite. Une chaise volante s’avança vers la brune qui ne paraissait même pas effrayée.

« Ma chère Stella, je crois que la soirée commence vraiment. Est-ce que regarder le chaos avec moi t’irait ma chère ? J’aime voir le monde s’effondrer devant nous ! »

Alors ce n’était pas une phrase de drague ou quoi, mais Kaeko prenait cet évènement tellement à la rigolade qu’elle pensait que tout était factice. Ou même si tout était réel comment voulez vous effrayer une spé spectre dans sa maison de vacances ?

« Oh merci pour le sandwich, j’accepte volontiers, les cookies je te les donne après ? Kira Omega Séli, si vous voulez mettre l’ambiance libre à vous ! »

Mettre l’ambiance par des fantômes n’a pas du tout la même définition que celle de nous pauvres êtres humains. La fin du monde les amis, la fin du monde.
HRP :
Kae arrive à la fête en tenue de Magirêve avec son Ectoplasma, Feuforêve, Lugularbre et Skelenox, elle suit Stella
Elles entrent dans le manoir qui devient hanté sans surprise
Ravie, elle mange son sandwich sur une chaise volante laissant ses fantômes ajouter plus de fun au chaos



[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 Espeon_la_by_GoldFlareon[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 Giratina_la_by_GoldFlareon
Camille Duval
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8385-569-camille-duval-une-nouvelle-vie-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8391-camille-duval-givrali#85073
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 2UFITht
Taille de l'équipe : 11/12
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16 ans
Niveau : 20
Jetons : 2907
Points d'Expériences : 371
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 2UFITht
11/12
Sinnoh
16 ans
20
2907
371
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 2UFITht
11/12
Sinnoh
16 ans
20
2907
371
Camille Duval
est un Topdresseur Ranger

Comme on pouvait s'en douter, les deux terreurs n'avaient clairement pas écouté ce que je leur avais dit. Tout juste furent-ils hors de mon champ de visions qu'ils se mirent à l’œuvre, se promenant parmi les convives pour repérer leurs proies, Denki depuis le sol, Genji depuis les airs. En quelques minutes, leurs recherches furent terminés et ils commencèrent à agir, s'amusant à jeter quelques petits gâteaux sur leurs cibles les plus proches, profitant de leur vitesse pour ne pas être repérés.

Certains tentèrent bien de les attraper malgré tout, mais dans la foule, il leur fût bien trop facile d'échapper à leurs poursuivants. Sans soucis donc, ils parvinrent à accomplir tous leurs méfaits, faisant partir quelques élèves vers le manoir pour s'essuyer ou fuir un éventuel retour de la menace qu'ils représentaient. Plus fiers d'eux que jamais, ils choisirent ensuite de se diriger vers les champs, alors que d'autres convives semblaient s'y être rassemblés. Pour eux, c'était l'endroit parfait pour agir.

Malheureusement pour eux, avant même qu'ils aient pu agir, un phénomène étrange se produisit. Tandis qu'il approchaient de la plus grosse masse de personnes, une envolée de Cornèbre passa subitement au-dessus de leurs têtes sans prévenir, suivis de près par un menaçant nuage noir qui ne rassura guère les deux terreurs. Avant même qu'ils n'aient eu le temps d'y réfléchir plus longuement, le champ commença soudainement à changer d'aspect, devenant plus menaçant, plus étrange.

Instinctivement, Denki se mit en position de défendeur de son ami Genji, mais celui-ci lui intima plutôt de reculer pour rejoindre les humains présents. Le Pikachu, bien que d'humeur à se battre contre n'importe quel menace par lui-même, quand bien même sans moi, il n'était pas aussi fort qu'il voulait bien l'admettre, il se dit qu'il valait mieux rester avec le Brindibou, et celui-ci insistant, il se décida à le suivre, rejoignant le premier humain qui leur parut fort …



[...]


Mon Fantyrm, Rhodon.

La réponse de la vampire ne tarda pas à venir, formelle comme je pouvais m'y attendre. Son léger sourire me fit cependant comprendre que ma présence n'était pas malvenue, du moins qu'elle l'acceptait temporairement. Je la laissais donc prendre l'initiative de poursuivre la discussion, la voyant alors tenter de soulever le drap flottant pour révéler le petit dragon fantôme. Celui-ci l'en empêcha, tentant sans doute de rester dans son personnage ou quelque chose comme ça, puis recommença à me tourner autour une fois libéré de sa dresseuse.

C’est très animé ce soir… Vous… Heu… Tu es seule ?
En effet, c'est bien animé !

Tandis que j'avalai mes dernières cacahuètes et reposai Grenadine au sol pour la laisser essayer de jouer avec le Fantyrm, je lançai un nouveau rapide regard sur la zone, repérant sans surprises de nombreuses têtes connues de l'île, notamment la mairesse. Je ne m'y intéressai cependant guère plus, plus intrigué par la personne avec laquelle je discutai.

Eh bien, j'ai mes deux compagnes, Hortensia et Grenadine. J'ai deux autres compagnons qui se promènent dans le coin mais peu de chance que tu parviennes à les croiser ce soir …

Tout en répondant, je désignai d'un simple doigt la Massko derrière moi puis la Gobou chromatique à mes pieds, imitant les mouvements du type dragon déguisé en fantôme. Malheureusement, la petite vampire ne sembla pas entendre ma réponse, un bruit sourd suivi par de la fumée, un déguisement plutôt bien fait de magicien, un Charlie Hudson toussotant tel un fumeur en fin de vie et une annonce pour un événement à minuit venant couvrir mes paroles. Faisant la moue, je me contentai finalement d'un simple soupir le temps que mon interlocutrice ramène son attention sur moi, alors même que son Fantyrm était rapidement parti se cacher dans le col de sa dresseuse.

Donc… Tu es seule ? C’est peut-être pas très… Intelligent, du coup, de se balader en solitaire dans le domaine… On sait jamais, quelques fois qu’ils aient prévu de nous pendre par les pieds ou nous filer la peur de notre vie…

Je refis une moue, mais cette fois bien accentuée pour faire comprendre mon mécontentement à la vampire. Moi, pas intelligente ? À d'autres ! Je mis cependant cette remarque sur le coup du lapsus.

Eh bien comme je te disais, j'ai avec moi mes deux fortes compagnes Hortensia et Grenadine, alors je n'ai pas de raisons de m'inquiéter ! Puis il y a du monde ce soir, alors pourquoi aurai-je peur de me faire attraper par les pieds, haha.

J'achevai mes derniers mots par un petit rire amusé. En y pensant, même avec le type plante à mes côtés, je ne pouvais pas être totalement certaine que l'on ne parviendra pas à m'attraper ou à me faire peur. Mon esprit rationnel me faisait cependant dire que cela était peu probable et que dans le cas contraire, j'étais prête à y faire face.

Oh fait, je m'appelle Camille Duval, je suis du dortoir Givrali de la Pokémon Community !

Je tendis une main amicale, cherchant alors à détendre mon interlocutrice qui me semblait quelque peu distante par rapport à moi dans la conversation – ce qui était logique, vous en conviendrez. La conversation se poursuivit ainsi, puis en un rien de temps, voilà que vingt-deux heures sonnèrent, annonçant le retour d'Hudson au centre de la place.

Mesdames ...messieurs ! À présent, je vous demande de...Mais...Qu'est-ce que...

Avant même qu'il n'ait eu le temps de parler, une série d'événements des plus étranges se produisirent. Un éclair clairement dirigé sur Hudson, des nuages noirs menaçants venant draper la zone et cacher la lune, seule véritable source de lumière dans cet endroit de l'île, un voile multicolore intriguant recouvrant la totalité du manoir, semblant y enfermer ses actuels occupants, une explosion de lumière verte venant imprégner les champs d'une force mystérieuse faisant rapidement pousser les plants de maïs à une vitesse folle pour former une sorte de jungle agricole. En l'espace de quelques secondes, la situation des plus tranquille de cette soirée se transforma en cauchemar, presque comme si nous avions soudainement changé de monde. Et ce vent qui se leva soudainement, paraissant comme nous plaquer au sol, n'allait pas pour remettre en question cette hypothèse.

C'était réellement comme si le monde était devenu vivant et cherchait maintenant à nous éliminer. Et à voir la sécurité s'affoler, semblant ne pas pouvoir communiquer avec le manoir ou la zone des champs au vu des regards affolés et inquiets dans ces directions, je ne pus que me dire que nous étions maintenant dans un sacré pétrin. Heureusement, Hortensia, Chipeur – qui s'était fait discret jusqu'alors – et Grenadine étaient encore à mes côtés, contrairement à Denki et Genji qui avaient disparu depuis belle lurette. Je ne m'inquiétai guère pour eux, en vérité, mais j'aurai clairement préféré savoir où ils étaient alors. Malheureusement, je n'avais pas vraiment le temps d'y réfléchir davantage, forcée d'agir sur l'instant. Je me tournai donc vers mon interlocutrice pour avoir son attention.

Dis, on devrait rester ensemble pour le moment. Suis-moi, on va essayer de rester près de la sécurité !

Avec le vent toujours plus fort et la panique aux alentours, j'ignorai si elle avait pu m'entendre, aussi en commençant à bouger, aussi je lui indiquai d'un doigt la position du directeur Archibald et de la mairesse Jones déjà entourés par deux employés de la sécurité et leurs Pokémon féroces. Ceci fait, je m'y dirigeai sans tarder, mes compagnons à mes côtés. Une fois que nous serions en sécurité, notre prochaine objectif serait évidemment de comprendre la situation actuelle et d'apporter notre meilleur soutien dans cette situation catastrophique. J'espérai seulement que la vampire serait du même avis que moi …



HRP :

→ Côté Denki (Pikachu rockeur) et Genji (Brindibou), les deux embêtent des PNJ sur la place puis s'en vont vers les champs au moment où 22h sonne.
→ piégés dans le champ, ils se dirigent sans tarder vers le dresseur le plus proche pour le soutenir (et qu'il les soutienne), donc pour ceux qui sont dans les champs, n'hésitez pas à vous servir de ces deux terreurs, ils sont combatifs quand ils ont décidé de l'être o/

→ Côté Camille, blabla avec Octavia sur la place mais wallah Charly il gâche tout D: (Camille arrive quand même à se présenter, heureusement).
→ à 22 heures, la catastrophe se produit et Camille essaye de rallier Octavia avec elle pour rejoindre la mairesse et le directeur Archibald pour se protéger.
(le reste dépendra des choix d'Octavia /roule).
Ruth Stonen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t9064-612-ruth-stonen-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t9149-ruth-stonen-givrali
Icon : « Know the rules well, so you can break them effectively » - Dalai Lama
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 16
Jetons : 2889
Points d'Expériences : 317
« Know the rules well, so you can break them effectively » - Dalai Lama
3
Sinnoh
17 ans
16
2889
317
pokemon
« Know the rules well, so you can break them effectively » - Dalai Lama
3
Sinnoh
17 ans
16
2889
317
Ruth Stonen
est un Coordinateur Performer
Ruth

« Moi ? Jalouse ? PFFFFFFFFFFFFF. Raconte pas de bêtises, Gothic Barbie. Ah ouais ? T'as déjà quelqu'un ? »

"Un" petit-ami. Ruth aurait juré que si Ranya devait avoir quelqu'un, ç'aurait été une fille. Avec tous les propos qu'elle avait eus, la dernière fois. Elle garde les sourcils froncés, n'étant toujours pas sûre pour Calua. Elle ne la connaît pas, après tout. Elle ne sait pas ce que vaut et veut cette fille. Ruth se désintéresse de Ranya, son regard se plissant.

« Pourquoi tu veux nous aider, même ? », qu'elle finit par demander. « Je te l'ai jamais demandé. »

Est-ce que c'est Gio, qui en aurait fait la demande ? Est-ce qu'elle l'intimide à ce point ? Pas le temps d'y penser plus que ça, les voilà interrompues par... Un sac et une pomme. Ruth plisse d'autant plus ses yeux.

« Ranya, son cadeau c'est le fruit défendu, ça. Ne joue pas les Eden, et méfie-toi des pommes que l'on t'offre. Le serpent se cache partout. »

Elle n'en veut pas. Elle ne veut pas de pommes qui viennent d'une potentielle rivale. Ruth est comme ça, tant qu'elle n'est pas sûre que la personne est quelqu'un en qui on peut avoir confiance, elle se méfiera. Tout n'est qu'une question de temps, et elle avait toute la soirée pour observer cette fille. C'est alors que Gio les rejoint. Ah, lui. Il a dû sentir des ondes négatives se dégager de Ruth. En espérant qu'il regrette et comprenne ce qu'il a fait de mal. Ce n'est peut-être pas gentil, de lui souhaiter ça, mais Ruth ne réfléchit pas avec son coeur, pour l'heure actuelle. Elle se décale, alors qu'il vient la toucher et manque de feuler.

« Vu comment tu m'as zappée, on n'aurait pas d- »

De dos à l'action, Ruth ne voit pas qu'elle manque de se manger une chaise, qui vole et sort de nulle part. Tout se passe relativement vite. Elle se sent tomber au sol mais sa chute est amortie par quelque chose ou plutôt... Quelqu'un.

« Tu te prends pour Batman ? C'est le côté vampire et chauve-souris, ça. Pourquoi t'as fait ça ? On était bien debout. »

Et elle cherche à se relever mais l'annonce de Gio lui glace le sang. Une chaise ? Cela explique le vacarme, les cris, la chute. Elle en frémit avant de se reprendre. Non, non. Ne pas se laisser attendrir : elle est censée être en colère contre lui.

« Je l'aurais éclatée moi-même, cette chaise. Te prends pas pour Superman, non plus »

Elle attend qu'il soit debout pour attraper sa main et se relever, remettant en place ses oreilles de chat. Manquerait plus qu'elles s'abîment ou se tordent, celles-là. Et Ranya explique la situation. Situation qui ne plaît pas le moins du monde à Ruth. Rien ne va jamais dans cette foutue école. Il n'y a que des mises à l'épreuve. Comme si la vie n'en était pas déjà une, tsss.

« A force, je vais penser que le personnel scolaire veut notre mort. Ou alors, qu'on a été envoyés en prison par nos parents. Tout ça sent le sapin. »

Sa main se glisse de nouveau dans celle de Gio. C'est rassurant, de savoir qu'il est là. Ruth est venue sans rien, ici. Elle n'a donc pas de quoi se défendre.

« Moi je propose qu'on se tire. Tant pis pour les autres. On se carapate et basta. Je vois pas d'autres plans et j'ai pas envie de me manger une lampe ou pire encore, une commode. J'ai pris aucun Pokémon avec moi, en plus. Je pensais qu'on passerait une soirée chill.. Sans soucis. Donc à moins que quelqu'un ait une meilleure idée : on se tire. »

H-RP :
Ruth continue de rager. Au moment du grabuge, elle manque de se manger une chaise mais Gio la sauve in extremis. Le plan qu'elle propose à son groupe est d'abandonner les autres à leur triste sort et de prendre leurs jambes à leur cou.


Dernière édition par Ruth Stonen le Mar 29 Déc - 16:17, édité 3 fois
Théa Ananké
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t9131-620-thea-ananke-l-or-dure-jamais-cela-ne-vous-quitte-pyrolitermine
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t9215-thea-ananke-pyroli
Icon : ----
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 254
Points d'Expériences : 218
----
1
Kanto
15
0
254
218
pokemon
----
1
Kanto
15
0
254
218
Théa Ananké
est un Topdresseur Spé. Type


Val Dormant

EVENT



T’as ce talent pour prendre au dépourvu. La demoiselle aux cheveux rosés semble réticente à venir te rejoindre, mais tu ne lui laisses pas réellement le choix. Tu le fais pas réellement par charité, mais l’incivilité des autres est à vomir. Si personne ne s’occupera de fournir à cette petite un endroit confortable où s’asseoir, tu le feras toi même. Ta voix forte sur la place centrale porte loin. Finalement installé et au calme, tu peux engager correctement la conversation. Sa voix fluette et douce contraste avec la tienne, curieuse, tu écoutes donc Elise. Elle a cette attitude des gens qui n'aiment pas déranger, préfèrent se ranger dans un coin de la pièce et s’faire oublier. Tu trouves pas ça chiant, mais bon, à quoi ça serre de faire le rattata et se planquer dans un endroit avec plein de monde ? Sa chambre devrait convenir non ? Un petit soupire franchit discrètement tes lèvres.

La conversation se poursuit, avec tes nombreuses questions, il y a de quoi faire aussi avec toutes tes questions, tu as toujours ce regard un peu mauvais, mais il n’a rien de méchant, juste naturel, tu vies avec, mais ça ne rend pas réellement agressive pour autant… Enfin presque ? Tu t’apprêtes à répondre puisque la fin de la réplique arrive, mais vous êtes coupés par une voix. Tu détournes le regard pour aviser le nouveau protagoniste et c’est un colosse qui imposant qui te fait face. Inconnu au bataillon, mais il semble connaître Elise. Compte tenu des termes techniques, pas besoin d’un sondage pour comprendre qu’il est médecin ou kiné.

-Ah bah ça tombe bien, madame voulait pas s’inquiéter de ses jambes, préférant les grosses mottes de foin inconfortables. T’es Kiné ?

-Quel est cet individu ? Ses gros bras peuvent vraiment manipuler des membres si frêles ? Te lance personnellement Héméra.

-Je ne sais pas, mais il a l’air de maîtriser son sujet, puis si c’est un bon kiné ça me serait utile pour les entraînements et les compétitions.

Depuis ton arrivée, tu n’avais plus la présence de ton kiné usuel qui faisait des merveilles sur ton corps. Cette rencontre semble être une aubaine pour toi. Enfin… Le spécialiste n’a même pas écouté la réponse de sa « patiente » qu’il s’attelle à la tâche, c’est un peu moyen niveau communication quand même. Soit il est irrespectueux, soit il est très con, ou les deux ? C’est un quiproquo qui prend forme sous tes yeux alors que tu soupires. La petite crevette se colle à toi et se serre, visiblement paniquée en repoussant les bras du médecin. Dans quels draps tu t’es fourré. La scène prend une tout autre tournure.

-Moi c’est Théa, j’veux bien que t’es des doigts de fées, mais prend soin à ce qu’ils soient autorisés explicitement à tater de la chair fraîche. Un sourire aux lèvres, tu ajoutes en observant Elise. Surtout de la chair fraîche de jeune pucelle, en ces temps horrifiques, tout est ouvert au sacrifice.

-Théa, fait publiquement ton starter, ce n’est pas très drôle non comme remarque ?

- Tu soupires, ouais j’suis pas sûr qu’elle détende l’atmosphère celle là.

Toutefois, l’ambiance change radicalement autour de vous, la maison semble d’un coup inaccessible, comme coupée du monde et les champs au loin grossissent d’un coup, la panique s’installe non loin de la buvette. Les cornèbres volent en masse autour de vous, tu n’aimes pas ça, tout est pesant, lourd, tu sens clairement le danger s’annoncer.

-Héméra, utilise détection et envoie valser tout ce qui s’approche, si tu as un doute, frappe. Avec cette crevette rose au bras, tu te retrouves un peu clouée sur place, tu te vois mal t’arracher à son étreinte si ça lui fait du bien… Tant que tu n’as pas un besoin express et impérial de te lever tu sauras t’en accommoder. Restez prudents. Boudha, si t’es kiné et que tu sais t’occuper des sportif, je serai bien aidée de profiter de tes grandes mains puissantes.

Ton pokémon s’exécute, l’oeil rivé sur les Cornèbrès, mais la masse de personnes qui commence à vouloir fuir fait grossir le nombre de personnes, il est important de rapidement s’extirper, tu l’as vu dans une vidéo, il faut esquiver les murs, les angles et aller au contraire du mouvement.

-On devrait bouger vers la maison, tout le monde s’échappe de l’endroit, on y verra moins de monde, moins de masse oppressante. Je n’ai pas envie que Elise finisse étouffée par une masse égoïste. On fait ça ?

-Cette idée me semble raisonnable.


© BBDragon


Résumé :
Blabla Elise / Boudha / Théa. On
Théa casse le quiprocos tant bien que mal.
Face au bordel ambiant et les gens qui se pressent pour fuir, Théa propose de partir vers la maison, même si elle inaccessible il y aura sûrement moins de monde.

Elle est sur la Place centrae
Yuna Frostheart
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 Yunaic11
Taille de l'équipe : 34/38
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 82
Jetons : 824
Points d'Expériences : 2907
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
824
2907
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 Yunaic11
34/38
Hoenn
17 ans
82
824
2907
Yuna Frostheart
est un Topdresseur Spé. Type

Val Dormant

Intrigue #3
♫♫
Bon l’œuf c’est fait, je sais qu’Alone va le confier à une personne de confiance. Je peux maintenant profiter tranquillement de cette soirée…mais encore faudrait-il que mon cavalier arrive. La ferme et ses alentours se remplissent à vue d’œil, mais je ne vois toujours pas la chevelure blonde de mon petit-ami. Ça ne lui ressemble pas pourtant, il est toujours à l’heure ou un peu en avance même…J’espère qu’il ne s’est pas perdu dans la campagne, sinon ça va être compliqué de le retrouver dans le noir de cette soirée.

C’est donc seule que j’attends patiemment que Bruce arrive, car je ne sais même pas où se trouve mes quatre pokémon…J’espère juste que Lucifer va attaquer personne, j’aimerai bien ne pas avoir de problème ce soir et passer une soirée tranquille. Je sais que mon Dracaufeu s’est assagi depuis son évolution, mais depuis qu’il est devenu papa j’ai découvert une nouvelle facette de mon pokémon. C’est un véritable papa gâteau avec Aluceda, sa petite fille, il montre les crocs au moindre problème où elle est concernée…ça ne poserait pas de problème, si la Salamèche n’avait pas autant hérité de son père.
Aluceda est comme Lucifer quand il était un petit Salamèche, elle a tendance à désobéir et faire de petite plaisanterie qui peuvent lui attirer de gros problème. On a donc une petite qui a tendance à chercher les problèmes, et un papa qui cri au Lance-Flamme dès qu’il s’agit de sa fille…Inutile de vous faire un dessin sur les situations que ça peut causer. Heureusement pour moi, Abaddon est là pour les calmer tous les deux. J’avoue que sans ça, je ne les aurai pas laissés seuls tous les quatre dans cette soirée.

Les minutes commencent à être longue, mais des bruits de pas précipités me tirent de mon ennuie, et j’ai à peine le temps de me tourner que je sens quelque chose atterrir dans ma poitrine. Mais la personne qui est venue mettre son nez dans ma poitrine a doublement de la chance. La première c’est que je n’ai pas de pokémon de sortis, le Lance-Flamme serait parti tout de suite. La deuxième, et qui lui évite une gifle de ma part, c’est qu’il s’agit de mon petit-ami. Je ne peux m’empêcher de sourire, alors qu’il redresse la tête et que son Linéon de Galar se moque de lui…Linéon de Galar ? Chronos a évolué ? Ceci pourrait bien être la raison de son retard. Bruce remet sa tenue en place, avant de briser le silence, m’expliquant que son Linéon est effectivement responsable de son retard. Je ne peux m’empêcher de sourire, avant de l’embrasser rapidement.

-Ne t’inquiètes pas, t’es là maintenant c’est tout ce qui compte.

Je lui saisis la main, et l’entraine vers les buffets à l’intérieur du bâtiment, avant de ressortir pour profiter un peu du décor de type horreur à disposition. Je me demande ce qui va se passer ce soir, qu’est-ce que la ville a prévu comme animation. Le discours Charlie Hudston était tout ce qu’il y a de plus banale…En soit il n’y a rien dans la zone qui justifierai ce mauvais pressentiment qui m’habite depuis quelque temps. On est sur la place de la ferme, tranquillement en train de manger des petites bouchées douceurs quand des cris se font entendre au loin…Probablement des élèves qui se sont fait peur dans les bois.

Mais plus j’observe les choses, plus je me dis qu’il y a un problème…Les agents de la sécurité sont un peu trop agité à mon goût, et les cris commencent à se faire un peu trop insistant. Il y a clairement quelque chose qui ne tourne pas rond…J’espère que mes pokémon vont bien, et qu’ils ne sont pas responsables de ces problèmes…Je regarde mon Ipok, et constate qu’il n’y a pas de barre, donc pas de réseaux. Ok il se passe quoi, c’est l’apocalypse qui commence ? La panique s’installe progressivement dans le lieu de la fête, et moi je commence à sérieusement m’inquiéter pour mes Dracaufeu.

-Bruce, faut qu’on retrouve Lucifer et Abaddon, j’ai peur que les choses dérapent.

On part donc à leur recherche, mais on est dans l’incapacité de quitter la place de la ferme. Le chemin est complètement bloqué, ne faisant qu’augmenter mon inquiétude. Une petite voix parvient à mes oreilles, et je me retourne pour voir un Osselait se précipiter vers moi, complètement en larme. Je le prends dans mes bras, tentant de le calmer.

-Ikki qu’est-ce qui t’arrive ? Où est Abaddon ?


A peine ais-je le temps de dire ça que je vois mes deux Dracaufeu arriver vers moi, à mon grand soulagement. Mais je vois pas mal d’égratignure sur Lucifer, ce qui m’inquiètes un peu plus.

-Lucifer, ça va ? Qu’est-ce qui t’es arrivé ?
-Draaaa

Il tient Aluceda d’un bras, et me montre le ciel de l’autre. Il ne me faut pas longtemps pour comprendre que mon Dracaufeu a essayé de s’envoler, mais avec le vent il a dû chuter assez violement. Ce qui élimine d’avance un départ par les airs…

-Qu’est-ce qu’on fait Bruce ? On est piégé ici…

Je n’ai pas peur, j’ai récupéré mes pokémon et je suis avec mon petit-ami. Mais ce qui m’inquiètes, c’est que tout peut vite dégénérer. En quasiment trois ans j’ai appris qu’à la Pokémon Community, un simple évènement peut se transformer en mini scénario catastrophe.




Hrp :
Yuna accueille Bruce dans sa poitrine pour changer.
Ils profitent un peu de la soirée, alors que tout commence à partir en cacahuète. Yuna veut retrouver ses pokémon, et ces derniers ne tardent pas à la rejoindre.
Yuna et Bruce sont sur la Place de la Ferme


 
You can never
turn back


[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 P8X21eb
I'm coming like a Firebaaall ♪
Bouddha Socket
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t7091-bouddha-socket-vague-a-larmes-termine#72104
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t6478-bouddha-socket-phyllali-uc
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 1549924579-bouddha
Taille de l'équipe : 4
Région d'origine : Alola
Âge : 17 ans
Niveau : 16
Jetons : 284
Points d'Expériences : 331
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 1549924579-bouddha
4
Alola
17 ans
16
284
331
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 1549924579-bouddha
4
Alola
17 ans
16
284
331
Bouddha Socket
est un Pokeathlète Médecin


Bouddha balbutia.

De plates excuses, sans queue, ni tête. Il était difficile pour lui de comprendre ce qu'était l'intimité, encore aujourd'hui, même baigné dans l'ambiance de l'académie. Souvent ces réflexes de nomades et son éducation particulière prenait le pas sur la bienséance. Comment ce gros balourd, habitué à la promiscuité pouvait donc comprendre que masser une connaissance sans son autorisation explicite pouvait porter... À confusion. Néanmoins, la réaction d'Élise ne faisait aucun doute quand à son manque d'aisance dans une telle situation, même pour un débile comme Bouddha. Il ôta prestement ses mains de la cuisse et bégaya donc...

-Je... Désolé... Je...    et la suite se perdit dans un glappement.   

C'est ce moment que choisit l'autre fille pour intervenir. Une certaine Théa qui s'impose comme la protectrice officielle d'Élise, c'est mignon mais c'est étrange... Et le chelours claque des sourcils plusieurs fois, sans comprendre exactement ce que dit la blonde. Seule la voix de 203 résonne dans le crâne de Bouddha "Je l'aime bien elle !" s'exclame t'elle.  

Bouddha, les bras toujours levés vers le ciel, se prépare à ouvrir la bouche. À s'excuser proprement, vider ce quiproquo de tout doute... Mais il n'eut pas le temps qu'un terrible chaos tomba sur les festivités. D'abord : le ciel se voile de nuages noirs et n'annonce rien de bon. Et Bouddha jette un regard apeuré vers le ciel : où est Millepieds ? Impossible de le repérer dans ce chaos. Dans un espoir vain, il le siffle...

C'est Théa qui ne tarde pas à prendre les dispositions nécessaires pour le petit groupe, annonçant la couleur, leur objectif est simple : ne pas se faire marcher dessus. Ce n'est pas vraiment un soucis pour Bouddha, mais le géant comprend aisément que les jambes d'Élise ne résisteront pas à un mouvement de foule. Il approuve rapidement la blonde, et propose son bras à Élise, ou plutôt à son coté libre - apprenant de ses erreurs, il attendra son accord explicite pour la hisser vers la maison, aidée de la blonde.

-Anubis, 420 ! Restez avec moi !

Le malosse et le bulbizarre aboient tous deux d'une drôle de manière, mais obéissent et suivent le trio incongru. Le bulbizarre balaye la foule des lianes, ouvrant ainsi -avec le pokémon de la blonde - la voie. Finalement, ils trouvent un petit coin à l'abri de la foule, à proximité de la maison. Bouddha s'enquit de l'état des deux filles, avant de saisir sa pokéball et de sortir 203, sa girafarig. Cette dernière comprend rapidement la situation et lance des appels télépathiques dirigés vers la maison "Yo ! Vous êtes vivants dans la maison ? Ici l'extérieur, c'est la merde mais on fait aller. Quelqu'un me reçoit ?" puis se tournant vers le Méditikka "Tu veux pas aider le lutin ?"

-Impossible de renter dans la maison, mais peut-être peut on essayer de les contacter. explique t'il.

À quoi bon ? Penses t'il sans le vouloir. Cela n'aidera sans doute pas, mais n'est-ce pas le miminum qu'il puisse faire tout en restant dans cette petite garde rapprochée pour Élise ? Il finit par se tourner vers le duo qu'il accompagne. Hurlant pour couvrir le vent :

-Vous pensez que c'est prévu ?

Ouais pas très affuté le bouddha.

HRP
Bouddha suit Élise et Théa a proximité de la maison
le trio s'abrite des mouvements de foule
Bouddha demande à 203 (girafarig) d'essayer de contacter par télépathie l'intérieur de la maison

Bouddha est donc sur la place de la ferme
Event - Val dormant
Bellamy Wallace
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Icon : [Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 Cf18c511
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos.
Âge : 18 ans
Niveau : 41
Jetons : 324
Points d'Expériences : 1084
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
pokemon
[Intrigue #3] Val dormant. - Page 2 Cf18c511
8
Kalos.
18 ans
41
324
1084
Bellamy Wallace
est un Scientifique Archéologue


H-2

Oeuf sur le plat ! Oeuf sur le plat !

Elle ruminait sur place, extériorisant sa colère toute adolescente d'un coup de pied placé dans un oreiller. La jeune rose râla. Elle balança toute sa haine dans de violents coups de peigne, étirant le cheveu, aplatissant les mèches. D'un mouvement de tête fier, observa le résultat : c'était rare de voir ses cheveux si apprivoisés, si sages... Bien loin de son état mental actuel, ébouillanté.

-Un oeuf sur le plat, moi ? Tu y crois à ça, Lolita ?  

Le tapir leva ses yeux paresseux de son magazine. Elle détailla un instant, sa dresseuse : cette derniére avait revêtu une sorte de pantalon en soie aux jambes bouffantes, serrées d'un cordon de paille tressée. Du pantalon  s'échappait un t-shirt noir superbement prés du corps. L'arme du crime. C'est ce haut qui avait valu à Bellamy des moqueries de la part de mentalies chantonnées plus jeunes... Et pas besoin de pouvoirs psychiques pour deviner que ces derniéres résonnait encore au creux du crâne de l'apprentie archéologue.

Oeuf sur le plat ! Oeuf sur le plat !

Bellamy grogna. Elle tendit le bras, dévoilant dans la lumière tamisée, ses ongles nourris d'un vernis sombre.  Sa main se renferma sur un long chapeau pointu qu'elle déposa sans douceur sur son crâne lissé. Voilà qui donnait tout le ton à sa tenue : ce soir, elle serait sorcière. Gare à celles qui la traitait d'oeuf ! Avant de quitter sa chambre, Bellamy se plaça de profil et fixa son reflet un instant. Plate....  Comme une limonde. Elle secoua la tête de gauche, à droite.  Qu'est-ce qui lui prenait au juste ? Il y a quelques-mois à peine elle maudissait son ventre trop arrondi, maintenant qu'elle portait silhouette plus athlétique, là voila qui se perdait dans des considérations... Puériles. Depuis quand se souciait t'elle des avis d'autrui ? Surtout de ceux de gamines à peine entrées à l'académie ? En quoi la taille et la forme de son corps, pouvait t'elle avoir la moindre importance pour elle ? La jeune femme fit taire ses pensées et se saisit  d'un petit pochon d'herbes écrasés, sa potion magique du soir. Puis elle quitta les yeux, sur une vielle trottinette à défaut de balai.    

H-1

On ne fait pas d'omelettes sans casser des oeufs ; et en guise d'omelettes, Bellamy comptait bien profitait de sa soirée : elle avait roulé ses herbes en long tube qu'elle n'avait pas tardé à allumer. Une étrange fumée semblait flotter autour de sa silhouette déguisée, lui donnant des airs de véritable sorcière. À ses côtés, seuls étaient venus Lancelot, son mustéflott ; son carapuce au nom inconnu et Pom, sa nanméouie - qui portait dans les bras, un oeuf, admirez l'ironie. Elle s'était promené un instant dans les allées du festival, avant de soupirer et de s'éloigner de la foule. La rose se perdait comme une mauvaise herbe au milieu d'un champ, et écrasait de grand pas, les pieds de maïs. À un a moment, elle s'était écroulé sur le dos en riant, câlinant son jeune carapuce.

-Oh toi alors ! Mon bel inconnu !    

Quel mystère cette jeune tortue... Bellamy recherchait  toujours son propriétaire mais perdait peu à peu espoir. Était-ce vraiment mal d'en faire un membre à part entière de son équipe si personne ne la réclamait sans doute pas ? Mais elle aurait bien assez le temps d'y réfélchir après ce soir. N'était-ce pas la soirée des frissons, ce soir ? La rose se releva avec peine et se faufila à quatre pattes, jusqu'à un pied de maïs plus impressionnant. Elle s'y cacha, ricanant comme une hyène.    

-Dés que quelqu'un passe, on lui fera bouh ! explicita t'elle à ses pokémons, hilare.

Jugez pas, elle est pas dans son état normal, wesh.

H-0

Ok c'est la merde.

Elle ne savait pas trop comment elle s'était retrouvé dans cette situation. Au début, elle suspectait d'ailleurs les substances fumées auparavant mais elle dût se rendre à l'évidence au moment crucial alors qu'un épis de maïs la faucha sur place en poussant de plusieurs mètres en quelques-secondes.

-En formation ! cria t'elle, la voix rauque.  

Aussitôt, ses trois pokémons se rapprochèrent de la rose. Le carapuce, effrayé, sauta dans ses bras. Tandis que le nameouie et le musteflott se mirent de part et d'autres, telles les tours d'un échiquier aux pièces perdues. La rose mena le mouvement : une course en avant, suivant le chemin tracé comme une allée, face à elle. La course dura bien une quinzaine de minutes ( ou moins, ou plus... Difficile à évaluer quand on est stone), bientôt, elle arriva au coeur d'une clairière. Elle se projeta en avant, apeurée, et tomba lourdement au sol.

C'est alors qu'un véritable raz de marée de pokémon se précipita vers elle. D'abord, un pikachu à l'étrange accoutrement accompagné d'un brindibou, les deux arboraient un air hargneux.  

-Vous avez perdu votre dresseur vous deux ?

Les deux pokémons n'eurent le temps de tenter la moindre réponse qu'un cri terrible se fit entendre. Le sextuor se projeta d'un seul pas et traversa en quelques instants la clairiére. Là se trouvait un énorme dinosaure végétal, piégé par dame nature, comble de l'Ironie. Efforts cojoints Bellamy, ses pokémons et le duo étranger se mirent à arracher les maïs jusqu'à délivrer l'énorme Tropius qui ne tarda pas à remercier la rose d'un geste de la tête affectueux.

-Tout doux mon gros ! s'exclama t'elle en trébuchant Ton dresseur fait 200 kilos ou quoi ?  

C'est alors qu'elle remarqua un dodoala à la buche colorée, profondément assouplis accroché aux feuilles du Tropius. La rose jeta un coup d'oeil vers le ciel, sans doute, la météo n'était pas assez clémente pour que l'énorme dino ne puisse voler. Elle agrippa sa bouche, soucieuse. La voila responsable de 4 pokémons inconnus dans une situation des plus étranges... Peut-être que les gens du festival avait remarqué la poussé étrange du maïs, ils ne devraient pas tarder à venir les secourir, en attendant...

-Ok ! Lancelot et brindibou, avec moi, on mène le groupe. Les autres, montez sur Tropius et suivez nous... De prés j'insiste... Attendez, même !  

La rose se saisit de son sac et en sortit une longue corde : Bingo ! On n'est jamais trop prudent, n'est-ce pas ? Si l'académie lui avait appris un truc, c'était bien ça. Quelques-minutes plus tard, l'humaine s'était attaché à son mustéflott, au bridibou qui voletait en tête et au Tropius suivant les meneurs d'un pas lourd. L'octuor marchait prudemment à travers les allées, ayant pour seule boussole, le seul signe visuel disponible pour le moment : le silo.

HRP  

Bellamy est dans les champs et a fumé un gros joint sa mére
elle est surprise par le mais mutant
elle récupère Denki (Pikachu rockeur) et Genji (Brindibou) de Camille et Millepieds (Tropius) et Aka (dodoala) de bouddha. Devenant officiellement une babysitter à pokémon
Elle s'attache avec une corde à toute cette procession et se met en tête de marcher jusqu'au silo (il y a donc moyen qu'elle tombe sur Ilea/Caro ou Georges.)

 
Event - Val dormant
[/quote]
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum