Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 8

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
-33%
Le deal à ne pas rater :
Abonnement de 12 mois au PlayStation Plus
39.99 € 59.99 €
Voir le deal

Zane M. Evans
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t9069-zane-m-evans-top-1#91645
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t9169-zane-m-evans-adulte
Icon : [Appel d'Offre] Zane Holmes and Dr Kalisher A1XW0
Taille de l'équipe : 3
Région d'origine : Adala
Âge : 21 ans
Niveau : 0
Jetons : 5625
Points d'Expériences : 14
[Appel d'Offre] Zane Holmes and Dr Kalisher A1XW0
3
Adala
21 ans
0
5625
14
pokemon
[Appel d'Offre] Zane Holmes and Dr Kalisher A1XW0
3
Adala
21 ans
0
5625
14
Zane M. Evans
est un Nouveau Membre
9h. Malnova.

Dans un café de la cité médiévale, un homme en chapeau melon et trench croisé noirs lisait la gazette du jour en buvant un thé. Peu habitué à cette boisson, il avait opté pour un thé vert en substitution d’un café dont il s’estimait trop accro. Il tourna la page sept du journal qui dévoila un article sur de récents incidents locaux. L’homme ne prêta pas attention aux détails, son regard venant d’être happé par la femme qui venait de s’asseoir en face de lui. De sa main gantée, il caressa sa moustache tout en hésitant à l’aborder. Elle était d’une beauté rare et sa stature témoignait d’une ascendance noble. Ses pupilles azurées reflétaient son inflexibilité et le travail qu’elle avait accompli pour en être là. Par ailleurs, ses bottes étaient trempées. Il pleuvait dehors à grosses gouttes par ondées. Pendant l’accalmie, le soleil revenait et baignait la rue d’une lumière quasi irréelle. L’homme, hésitant, inspecta sa montre à gousset. Une réunion importante l’attendait à neuf heure quarante-cinq, à laquelle il ne pouvait être en retard. Il leva une main à l’attention du serveur. Sa note était posée sur la table sous le pot d’une petite plante. Il ne l’avait pas encore payée, c’était par conséquent sa priorité.

La priorité du serveur était de satisfaire ses clients. Il déambulait sans relâche entre les tables afin de leur livrer commande, note et autres services. Il vous faudra un peu de sucre avec ceci ? Chaque table disposait des mêmes objets. Un cendrier pour les fumeurs, bien qu’il ne soit pas autorisé de fumer. Une plante sous laquelle le serveur glissait la note pour ne pas perturber les clients. Un pot dans lequel étaient rangés les sachets de sucre et de sel, il ne fallait pas se tromper. Une nappe joliment dressée et ornée de broderies Mystherbe, le Pokémon favori de la gérante. Et une carte recensant tous les produits disponibles. Quittant l’une de ces tables qu’il venait de nettoyer suite au départ d’une étudiante de l’Adala Elite School et son Vaututrice, le serveur répondit qu’il arrivait à l’homme et se dirigea vers la caisse, où se trouvait la patronne en pause.

- Maman, tu peux me donner le ticket qui est derrière toi ?

- Celui-là ? S’assura-t-elle en posant le café qu’elle s’était faite.

- Oui. Presse.

- Tiens, le voilà.

- Merci.

Faisant volte-face avec le ticket, le serveur se dirigea vers l’homme en chapeau melon qui s’impatientait. Il croisa le regard d’une autre femme qui l’observait entre deux notes tapées sur son ordinateur et celui d’un garçon fraîchement arrivé à l’allure décontractée. Gardant son pas constant, il arriva à la table du client en moins de dix secondes ; le café étant situé en centre-ville de Malnova dont les bâtisses étaient d’époque, sa largeur n’excédait les trois mètres cinquante mais il s’étalait en longueur sur quinze mètres. L’homme au chapeau maugréa.

- Cette femme n’a pas encore été servie, vous pourriez vous montrer plus gentleman.

- Oui, monsieur. S’excusa le serveur dont la pensée fulminait à l’entente de ce genre de commentaires. Bien éduqué, il se devait de rester cordiale avec les clients car d’une part ce n’était pas son café et d’autre part il ne voulait pas perdre son travail. Il rallia la table de la femme qui lâcha la cigarette qu’elle s’allumait pour le toiser.

- Un cappumainnino.

Sa nonchalance n’avait d’égal que sa beauté. Une fois la commande enregistrée sur sa tablette et envoyée informatiquement à sa mère qui venait de mettre en pause sa pause, il revint à l’homme. Ce dernier tapotait gentiment du pied, tandis que l’heure tournait sur sa montre.

- Comment souhaitez-vous régler, monsieur ?

- Dites-moi si c’est suffisant.

Le serveur se mit à compter les jetons qu’il venait d’aligner sur la table. La somme dépassait celle qu’il devait payer. En regardant la note, celle-ci n’avait pas bougé du pot. Le garçon en concluait qu’il ne l’avait pas lue. C’était son devoir de l’informer de sa méprise.

- Vous avez mis trop…

Il n’eut pas le temps de continuer qu’il fut interrompu par l’homme qui se levait.

- Gardez la monnaie.

Puis il salua le serveur et le contourna pour se rendre auprès de la dame.

- Tenez, ma carte. Je suis attendu. Contactez-moi si vous montriez quelqu’intérêt à nous recroiser.

Elle attrapa la carte avec un sourire qui en disait long. Son regard se riva soudainement sur une action qui se passait par-delà l’épaule du moustachu. Aussitôt, une grande tasse s’éclata sur près d’un mètre sur le sol. Le son du verre qui s’éparpille s’accompagna de celui d’une masse qui venait de tomber. La femme de bonne famille écarquilla les yeux au même titre que les clients spectateurs de la scène. Lorsque l’homme au chapeau melon se retourna pour découvrir avec stupéfaction ce qui s’était produit, il vit le serveur inquiet prendre le pouls de la gérante qui s’était évanouie.

- Ses battements sont faibles. UN MÉDECIN ! Y a-t-il un médecin parmi vous ? Vite, bougez-vous ! C’est ma mère, elle fait un malaise.


#bfad06
moodboard by max :

[Appel d'Offre] Zane Holmes and Dr Kalisher 9YRrw
Samaël L. Osgard
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t9439-samael-l-osgard#94650
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t9443-samael-l-osgard-voltali#94689
Icon : [Appel d'Offre] Zane Holmes and Dr Kalisher 6s87
Taille de l'équipe : 1/3
Région d'origine : Alola (Akala)
Âge : 16 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 6
[Appel d'Offre] Zane Holmes and Dr Kalisher 6s87
1/3
Alola (Akala)
16 ans
0
0
6
pokemon
[Appel d'Offre] Zane Holmes and Dr Kalisher 6s87
1/3
Alola (Akala)
16 ans
0
0
6
Samaël L. Osgard
est un Nouveau Membre
Zane Holmes and Dr Kalisher
Appel d'Offre, ft. Zane
Jour de congé. Ouf, enfin. Accompagné par ton Lixy sur ton épaule, tu marchais dans les rues de Malnova depuis quelques minutes déjà. Il était encore bien tôt, mais ton Gobou t'avait foutu à la porte.... Enfin, il t'avait empêché de faire ta seule grasse matinée depuis que tu étais arrivé.

Une heure de marche fut bien plus que suffisant pour te fatiguer. Tu sentis quelques regards dans la rue, mais aujourd’hui, tu n’étais pas d’humeur à chasser ton loisir de la prochaine semaine. Tu voulais juste être tranquille… Tu t’arrêtas dans un petit café, massant ta nuque d’une main, l’air aussi embrumé qu’au réveil. Aaaah… Tu pourrais au moins te prendre un café et te réveiller doucement sur une chaise. Amon hésita à descendre de ton épaule, mais en voyant les gens passer et repasser, il se ravisa : un malheur pourrait si vite arriver pour le bébé pokémon.

Hélas pour toi, tu t’étais arrêté au mauvais endroit. Alors que tu lâchais un premier bâillement, l’univers paisible, bien que pressé, du café se transforma en un déluge d’inquiétudes et de mystère. D’abord, le bruit de procelaine qui casse. Un bruit aiguë, strident, qui te rappela au sommeil qui te taquinait. Tu grimaças, et tu manquas de ne pas entendre le second bruit de chute. Tu hésitas à prendre la porte et à trouver un autre lieu, celui-ci était bien trop bruyant.

Hélas, encore une fois, ce n’était pas ta rapidité, qui était à ton avantage.

« Ses battements sont faibles. UN MÉDECIN ! Y a-t-il un médecin parmi vous ? Vite, bougez-vous ! C’est ma mère, elle fait un malaise. »

Tu passas la main dans tes cheveux et tu lâchas un soupir. Les secondes passèrent, et le silence de plomb, jeté sur le café, se faisait insoutenable. Un plus gros soupir, parfaitement audible, passa tes lèvres. Tu pris ton Lixy par la peau du cou et tu le jetas presque par terre, avant de t’avancer. Tu jetas ta veste sur le dos d’une chaise et tu remontas tes manches, tout en lâchant :

« Ouais ouais, un médecin. J’suis médecin pokémon. Apprenti. Stagiaire. Enfin, j’ai pas vraiment commencé. Bon y’a quoi ? Eh ! Ampon ! Pas touche ! Au pied ! »

Le Lixy, qui était monté sur le comptoir et s’apprêtait à piquer la poudre blanche sucrée, appelée sucre par vous les humains, descendit en grommelant, et te rejoignit. Pendant ce temps, et malgré tes paroles, tu t’accroupis à côté de la gérante. Ok, tu venais de commencer ta formation, mais tu n’étais pas assez con pour être venu sans avoir fait de recherches. Tu pris une de ses mains dans la tienne, et tu entrepris de prendre son pouls, même si le serveur l’avait déjà fait. Rien d’alarmant, un peu lent et faiblard, mais il reprenait doucement. Tu portas ensuite, après avoir reposé sa main, de toucher son front. Là encore, rien d’anormal. Tu passas une main sur ton front, avant de relever les yeux.

« Votre mère est souvent stressée ? Anxieuse ? Elle prend des médicaments ou quoi que ce soit qui pourrait expliquer ce genre de choses ? Il s’est passé quoi avant qu’elle effondre ? Plus j’ai d’infos, plus j’arriverai à expliquer ce qu’elle a et l’aider. Enfin… Pour l’instant ça n’a pas l’air « trop » grave. »

Eh Samaël, on t’avait jamais dit que tu parlais trop pour dire de la merde ? Tu lâchas encore un soupir, tu n’étais pas du tout réveillé, et ça se sentait. Ton Lixy remonta sur tes épaules, et entrepris l’escalade de ton crâne pour mieux voir ce qu’il se passait. Tu ne savais pas trop quoi faire,  c’était vrai, mais l’état de la gérante n’était pas alarmant. Elle était plutôt stable, comme si… Elle avait juste fait un malaise. Tu avais déjà vu ça, genre, quand tu bouffais pas pendant trop longtemps, quand le stress était trop important, sous une certaine pression, genre les montagnes russes, la fièvre aussi… Ce qu’elle n’avait pas. Les médicaments, la douleur aussi… Il y avait beaucoup de raisons. Aaaah, pourquoi t’étais en congé ? Pourquoi le vieillard n’était pas là pour te donner un cours ? T’es dans un café merde, elle devrait juste aller à l’hosto pour se faire soigner par un méde-. Ouais nan, t’en étais un. Sans expériences mais quand même, le vieux te ferait la morale s’il savait que t’avait envoyé une femme à l’hosto parce que tu étais incompétent…
(c) Apomenon


Fiche ~ T-Card ~ Liens & RP ~ Couleur : #197775
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum