Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 8

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
-33%
Le deal à ne pas rater :
Abonnement de 12 mois au PlayStation Plus
39.99 € 59.99 €
Voir le deal

Janet L. Collins
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : A tiny spark of hope || ft. Henri Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 821
A tiny spark of hope || ft. Henri Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
821
pokemon
A tiny spark of hope || ft. Henri Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
821
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue
A tiny spark of hope
avec Henri
La cuisine était tranquille cet après midi là. Janet avait pris son service vers 12h, alors que les premières commandes de repas étaient envoyées. Cela faisait maintenant deux semaines qu'elle avait pris ce petit emploi de plongeuse au Vestal's Forgiveness afin de mettre quelques économies de côté. C'était exigeant dans les phases de rush et peu reluisant, mais pour le moment elle n'avait pas l'intention de prétendre à davantage. Mettre ses mains dans la crasse des assiettes et frotter jusqu'à les ressortir blanches était mécanique, abrutissant, et l'empêchait de réfléchir à sa propre condition. Pendant ce shift, elle oubliait tout. Ginger, ses blessures, son deuil, ses inquiétudes. Il n'y avait rien. Plus rien que le crissement de l'éponge sur les assiettes, le picotement de la mousse sur ses mains, la fumée de l'eau chaude.

Maintenant que le restaurant était fermé, elle terminait seule d'astiquer les dernières assiettes, goûtant avec plaisir le silence des lieux. Elle fixa d'un air absent les bulles qui s'envolaient et se paraient de couleurs chaudes quand elles croisaient un rayon de soleil. Sans même s'en rendre compte, elle commença à fredonner un air qui lui trottait dans la tête .

- Mmmh... Black Hole Sun, won't you come lalalala...

Elle essuya l'assiette qu'elle avait dans les mains et se retourna pour la poser dans l'armoire lorsqu'un petit objet qui bougeait dans le coin attira son attention. Elle tourna la tête, curieuse, et s'avança de quelques pas. Une tache rose déboula alors à toute vitesse, traversa la cuisine et roula sous l'évier dans un drôle de couinement.

- Hein ? Mais c'était quoi ça ?

En retroussant ses manches, elle se pencha et plissa les yeux. Au fond de la cavité, elle aperçut une petite boule coiffée d'un grand chapeau... Une bibichut ?? La petite bête tremblait, elle avait l'air terrorisée.

- Hé, viens ici ma jolie... je ne vais pas te faire de mal. Allez, viens, sors de là, c'est sale et tout coupant, tu vas te blesser !

Progressivement, elle laissa la petite chose venir vers elle, puis elle l'accueillit dans ses bras. Elle semblait regarder de tous côtés, comme si une catastrophe était imminente.

- Bah alors... Caaaalme toi, tu vois, ce n'est que la cuisine ! Tout va bien ici, tu n'as pas lieu de t'inqui-

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase. Un énorme insécateur fit soudainement irruption dans la pièce en faisant claquer ses pinces acérées et fonça droit sur elles. La jeune fille fit une roulade précipitée sur le côté en lâchant un petit cri, tenant fermement la bibichut contre sa poitrine.

- Mais qu'est-ce que c'est que ce délire ??! Arrête toi ! Lâche moi sale bête !

D'un geste alerte, elle attrapa le jet d'eau de la plonge et le braqua contre l'insecte avant d'ouvrir l'eau à pleine pression pour le repousser. Elle se précipita ensuite vers la salle, en gardant toujours la bibichut contre elle.

- Quel enfer, je peux pas passer deux heures quelque part sans avoir un problème ! Mais couché toi là !

Elle tenta de repousser la bête du pied tout en se glissant sous une table vide alors que le pokémon geignait devant les attaques répétées de l'insecte.

- Mais qu'est-ce que tu as fait pour le mettre en colère comme ça ? HO TOI L'INSECTE CA SUFFIT ! TU ABIMES LE BOIS AVEC TES SALES PATTES

En effet, la furieuse sauterelle raclait le plancher et le plateau de la table en essayant d'attraper la jeune femme et la bibichut qui continuait de trembler. Janet soupira, en priant pour que le propriétaire intervienne rapidement. On avait pas idée de laisser les clients ramener des pokémons aussi mal élevés, franchement.


 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum