Connexion
Pokemon Community :: Nuevo :: Le Complexe Olympique :: Stade Olympique

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
-56%
Le deal à ne pas rater :
GIGABYTE – Disque SSD Interne – 256Go – 2,5″
24.99 € 57.21 €
Voir le deal

Idalienor Edelwen
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 21 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2538
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2538
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
21 ans
70
2476
2538
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin

Revenir à l’académie après une telle aventure n’a pas été de tout repos. Mes deux mois en tant que professeur m’ont bien trop vite fait décrocher de mon statut d’étudiante, tellement qu’à mon retour j’avais complètement perdu l’habitude d’être assise derrière un bureau à écouter un cours tout à fait normalement sans reprendre les petits plaisantins du fond. Si jusque là je n’avais jamais vraiment fait attention, je crois que passer de l’autre côté de la barrière m’a définitivement fait comprendre qu’il est temps que les cours se finissent pour moi. Ma place n’est plus ici mais à travers le monde pour voyager et aider les autres, que ce soit en tant que médecin ou en tant que ranger. Je soupire lourdement contre mon pupitre. Encore deux semaines, ce n’est pas grand-chose après tout.

Si Diana a bien compris ma volonté de préparer au mieux mon départ vers la vie active, elle a tout de même tenue à ce que je participe à la compétition Pokeathlète. Après tout je peux la comprendre. Avec la guerre de territoire qui est en train de se jouer, les professeurs doivent mobiliser au maximum leurs élèves pour ne pas perdre le duel face à l’Adala Elite School. Bien que le résultat de tout ça ne me concernera pas, je dois au moins ça à l’école qui m’a accueilli toutes ces années. Je n’ai aucune envie que la Pokemon Community disparaisse. Participer à une compétition ne me parait pas insurmontable, même si là tout de suite je ne sais pas comment je vais réussir à prendre part à un match de football.

Parce que oui, c’est bien ça, l’épreuve de cette compétition. Un match de football. Bien que sportive, ce sport n’a jamais été mon activité de prédilection. J’en connais les règles de base. Au-delà de ça, mes compétences sont bien limitées. J’ai bien regardé quelques grands matchs sur mon Ipok pour en comprendre la logique, mais sans jouer difficile de vraiment s’y préparer. Surtout que mes coéquipiers ne me seront annoncés qu’au dernier moment. En attendant tout ce que je peux faire, c’est déterminé quel pokemon se joindra à moi et quelles combinaisons on peut préparer pour la compétition.    

Après réflexion et listing des capacités de tous mes compagnons, mon choix s’est porté sur mon Strassie. Il est avantagé de par sa nature même car il n’a pas à se déplacer directement sur le terrain. Sa lévitation lui donne une plus grande endurance et un déplacement moins entravé par la nature du terrain. Il ne sera que dans peu de cas bloqué par une quelconque déformation de terrain. Ensuite, il dispose lui-même de plusieurs capacités pouvant altérer le sol et bloquer le jeu de nos adversaires. Enfin, ses capacités pourront nous offrir une bonne défense contre les offensives de l’équipe d’en face. En clair, c’est comme si j’avais fait entrer un défenseur sur le terrain. Je ne suis pas sûre que Misis soit bien ravi de prendre part à ça, préférant le combat frontal, mais je n’ai pas trop le choix. Pas question de perdre ma toute dernière compétition.

***

Me voilà équipée d’un superbe maillot de football dans les vestiaires du stade, prête à commencer le match. Selon l’annonce faite tout à l’heure, je suis en équipe avec Ashe, tout nouveau à l’académie, et Théa. Je ne la connais pas beaucoup plus, à la seule exception près qu’elle est dans mon dortoir et que la subtilité et elle, ça fait 12, minimum. Elle passe énormément de temps à s’entrainer avec ses pokemons et fait de la boxe. Un comportement qu’aurait adoré la général Jackie si elle avait encore été la référente du dortoir Pyroli.

Les échauffements commençant tout juste, je fais signe aux deux autres de me rejoindre. Sans trop rien laisser paraitre sur mon visage, je réalise qu’ils sont vraiment jeunes. Forcément, ce sont des nouveaux et l’académie n’accepte pas d’élèves trop âgés. Le plus vieux des deux doit avoir au moins 5 ans de moins que moi. Il est vraiment temps que je quitte l’école je commence à me faire beaucoup trop vieille pour la relève.

Salut tous les deux ! Moi c’est Idalienor, très heureuse de faire équipe avec vous ! Comme on a un peu de temps pour s’échauffer on pourrait en même temps présenter rapidement le pokemon qui va participer avec nous ? Ca nous permettra de mettre en place une petite stratégie. Et gardons un œil sur les autres de l’autre côté du stade, on ne sait jamais cela pourrait nous apprendre des choses intéressantes.

Tous les trois équipés d’une tenue adaptée, nous commençons les échauffements, essentiels pour éviter une blessure pendant la partie. D’autant plus que j’ai bien l’impression qu’aucun de nous n’est un joueur professionnel. Le vrai risque que je vois venir, c’est que nous ne tenions pas la forme sur la durée, et que cela favorise le risque de blessure. A défaut de pouvoir éliminer complètement le risque, on peut au moins le diminuer fortement par quelque chose de simple. Il en va de même pour nos compagnons, même si de mon côté cela n’est pas vraiment pertinent. Misis est un bloc de roche après tout.

Pour le match, je vais être accompagnée d’un Strassie. Il ne pourra évidemment pas manipuler le ballon mais toutes ses capacités vont nous permettre d’avoir une solide défense. Quand il stoppera les attaques adverses, je renverrais la balle vers l’avant si ça vous convient. Comment vous voulez vous placer ?

Après rapide discussion, il est donc convenu que Théa se chargerait de l’attaque avec sa Charmina et Ashe ferait le relais au centre, aidé de son Tortipouss. J’avoue avoir exprimé des craintes au vu de la taille du ballon par rapport à la tortue, mais son dresseur m’a assuré que tout irait bien. De toute façon ce n’est pas comme si nous avions le choix, il s’agit de son unique pokemon. Pas étonnant quand on sait qu’il vient tout juste d’intégrer les rangs de la Pokemon Community. Après une dernière exclamation d’encouragement, nous prenons tous les trois placent sur le terrain, accompagnés de nos pokemons.

Les quelques instants avant que l’arbitre ne donne le coup de sifflet du départ nous permettent de repérer la disposition et la composition de l’équipe adverse. Je pense qu’il s’agit de joueurs de l’AES, leurs visages ne me disant absolument rien. Il y a une fille placée en pointe avec un Raichu, un garçon au centre avec un Fouinard et un autre garçon à l’arrière en défense avec Lockpin. A moi et Strassie de stopper les attaques du Raichu. Fort heureusement, nous ne sommes pas désavantagés par les types opposés. Théa et sa Charmina devront s’opposer à un Lockpin. Cela risque de faire des étincelles vu comme les deux pokemons ont l’air combattif. Enfin, quant au Tortipouss, il devra se montrer plus agile que le Fouinard.

Bon ce n’est pas tout, mais le coup de sifflet est donné et très vite, les échanges de balle ont lieu. Théa ne lâche absolument rien et démontre très vite un jeu agressif. Même si nous sommes autorisés à utiliser un pokemon et que donc fatalement le jeu sera plus rude qu’une partie classique, je ne suis pas sure que démontrer autant d’agressivité plaise à l’arbitre au vu de la tête qu’il tire en ce moment.

Théa calme toi ! On ne peut pas se permettre des fautes d’entrée de jeu !

Aucune idée de si ma voix lui est parvenue mais toujours est-il que moi aussi je dois restée concentrer pour défendre la cage. Le Raichu arrive déjà et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il a l’air déterminé à en découdre ! Dès le premier tir, il charge son attaque d’une capacité électrique (légère histoire de ne pas griller le ballon) mais qui m’empêche clairement d’essayer de m’interposer. Je ne peux pas finir KO dès les trois premières minutes. Heureusement, Misis a déjà anticipé et choisi de s’interposer pour contre-attaquer. Enfin s’interposer. En quelques secondes, d’énormes lames de roches sortent du sol et viennent facilement bloquer le tir, tel un mur bloquant toute tentative de but. Pas le temps de s’extasier, je récupère le ballon et l’envoie vers Ashe en criant.

Ne vous inquiétez pas on s’occupe de défendre, continuez d’attaquer !

La balle arrive bien vite vers l’avant et le jeu peut reprendre. Profitant d’une accalmie, j’arrive à communiquer un peu avec mon Strassie.

Ton attaque a été super efficace ! Mais ne l’utilise pas pour tout défendre, sinon le terrain ne sera plus praticable. Lorsque l’attaque ne te parait pas trop forte, utilise plutôt Mur Lumière qui n’abimera pas le sol d’accord ?

Le type roche semble avoir compris l’information, près à changer de stratégie. Même si l’attaque Lame de Roc est redoutable, elle laisse très vite des dégâts monstrueux sur le terrain. Si à la fin il s’avère qu’il y a tellement de trou qu’on ne peut plus avancer, je risque d’être considérablement désavantagé pour renvoyer les ballons vers l’avant. Sur la durée, on risque de se saborder tout seul. Fort heureusement, les quelques offensives menées par le Raichu adverse semble plus calme que la première, comme si lui aussi avait compris qu’il fallait limiter les attaques trop brutales dès le départ. Quant à moi, je passe mon temps à renvoyer les ballons et à suivre l’attaquante adverse, pas décidée à lâcher l’affaire. Elle va m’épuiser si ça continue.

Je n’arrive malheureusement pas à voir tout ce qui se passe à l’avant. Ce que je sais, c’est que Théa n’en a pas fini avec son jeu agressif. C’est un miracle qu’aucune faute n’ait été sifflé pour le moment. Le combat fait rage avec le Lockpin adverse mais finalement, Théa semble avoir trouvé une ouverture et aidée par sa Charmina, elle marque avec brio le premier but !

Bien joué Théa !

Mon hurlement est couvert par ceux des spectateurs qui ont visiblement apprécié la démonstration de force de la blonde. Je m’avance un peu vers le centre du terrain pour aussi adresser mes félicitations à Ashe. Il a bien su gérer le centre et suivre le rythme de la boxeuse, ce qui n’était vraiment pas chose aisée soyons honnête.

Le match reprend mais pour peu de temps puisque la première mi-temps arrive, de quoi nous permettre de souffler et de boire un coup.

Bien joué tous les deux ! On est sur une bonne lancée il faut qu’on continue comme ça !

J’adresse quelques indications supplémentaires à mon Strassie pour améliorer notre coordination dans la défense. Même si le plus souvent une attaque Mur lumière ou une passe interceptée de ma part ont suffit à stopper les attaques, le terrain devant les cages commence à s’abimer de plus en plus, de quoi nous obliger à revoir un peu notre stratégie et a surtout limité les avancées vers l’avant du type roche, ou sinon le terrain va devenir une terre labourée avant la fin du chronomètre.

De retour sur le terrain, l’équipe adverse n’a pas du tout l’intention de se laisser mener plus longtemps et enchaine les actions plus offensives. Comme je le craignais, dès que le Raichu est en possession du ballon, utilise ses capacités électriques pour charger le ballon et m’empêcher d’approcher sous peine d’électrisation. C’est malin, très malin, et oblige Misis à se rabattre sur ses capacités roches pour contrer les ballons plus semblables désormais à des Boules Elec chargées à pleine puissance. Tellement que le ballon a déjà du être changé une fois, sentant le roussi. Pour l’instant Strassie gère bien mais le devant des cages est complètement ruiné.

Et pour ne rien arranger, alors que je suis des yeux le ballon dans ma zone de défense, un coup de sifflet violent interompt tout le match. Théa vient de réaliser un tacle particulièrement violent juste devant moi. Elle récolte un carton jaune. Et qui dit carton jaune dans la zone dit pénalty. Et comme c’est moi qui suis en défense, il est pour moi. Je serre les dents. Voilà une situation bien imprévue.

D’autant plus que pour ce tir, les pokemons sont interdits. C’est entre cette fille et moi. Mais le vrai problème, c’est qu’actuellement je me trouve dans un trou creusé par Misis tout au long du match. Je suis clairement désavantagée. Et j’ai beau y mettre toute ma concentration, je n’arrive pas à sauter suffisamment haut pour arrêter le boulet de canon qu’elle m’a lancé. Le but est marqué, remontant le score à une égalité.

Alors que les supporters de l’AES sont en joie face à cette remontée, je m’approche de mes deux coéquipiers pour les remotiver.

Désolée de ne pas avoir pu arrêter celui-là. Mais il nous reste encore du temps rien n’est perdu ! Théa essaie de calmer ton jeu, ou en tout cas dans la zone, pour ne pas prendre une faute supplémentaire. Sinon tu seras exclue, et on risque un second but. On a besoin de toi sur le terrain. Allez on reste motivés !

Pas question de lâcher, j’ai un honneur à défendre. Impossible de perdre ma dernière compétition ! Théa a l’air remonté comme jamais. Je ne sais pas si c’est une bonne ou une mauvaise nouvelle. Quant à Ashe, j’ai l’impression que son jeu se fait toujours aussi régulier malgré le temps qui passe. Peut-être a-t-il un avenir dans le football qui sait ? Cette fois-ci c’est sur, plus aucun ballon ne passera ! Misis enchaine les Murs Lumières et n’hésite pas à s’avancer plus haut sur le terrain pour couper court aux attaques adverses et renvoyer tout de suite le ballon vers le centre. Le petit Tortipouss gère d’ailleurs bien et malgré son handicap physique face à un Fouinard, il est assez agile pour conserver le ballon assez longtemps et le renvoyer à son dresseur.

Mais il ne reste qu’une dizaine de minutes et nous n’avons toujours pas réussi à mettre de nouveaux buts, de quoi agacer grandement la blonde qui s’impatiente. Et vu à quel point les frappes s’enchainent, impossible de monter à l’avant pour discuter avec elle. En plus, je ne suis même pas sûre qu’elle m’écouterait.

Je n’ai pas bien vu de loin mais il semblerait que la boxeuse ait vu une faute de l’équipe adverse, ce que ne souligne pas l’arbitre. La voilà qui s’engage dans une discussion houleuse avec lui. Je le vois déjà agiter son bras et avant qu’on ne puisse l’arrêter, il dégaine le carton jaune. On avait clairement pas besoin de ça maintenant. Une joueuse en moins sur le terrain, surtout notre attaquante, ça complique lourdement la tâche.

Le seul point positif dans tout ça, c’est que sa Charmina n’est pas exclue. Bon, tout n’est pas perdu. J’adresse un signe à la Pyroli pour lui assurer qu’on va marquer, même s’il ne reste que 5 petites minutes !

Ashe, il faut qu’on envoie tous les ballons à Héméra, il n’y a qu’elle qui peut marquer le but de la victoire !

Remotivés, les joueurs restant concentrent tous leurs efforts vers la Charmina, prête à en découvre contre la défenseuse Lockpin. C’est vraiment juste en termes de timing, et j’ai l’impression qu’aller dans les prolongations seraient fatales pour notre équipe. Nous sommes tous à bout de souffle, et même si c’est aussi le cas pour nos adversaires, ils ont l’avantage d’être 6 contre 5. Mathématiquement, si le match s’éternise, nous n’avons aucune chance.

Après une nouvelle attaque électrifiée par le Raichu et stoppée par Misis in extrmis, je récupère le ballon et m’engage beaucoup plus haut sur le terrain que d’habitude. Aidée par le Tortipouss de Ashe, je parviens à passer les milieux puis à renvoyer le ballon au Noctali.

Allez on peut le faire !!!

La balle revenue dans les pieds de Charmina, un duel de Pieds Voltiges s’engage dans la zone. Ce n’est plus qu’une question de force pour savoir qui va l’emporter. Nos cris d’encouragement résonnent sur tout le terrain. C’est notre dernière chance de marquer on doit l’avoir absolument. Finalement, Héméra réussit à forcer un peu plus et a poussé le lapin au fond des filets, marquant un nouveau but.

Yes !!!

Quelques secondes après ça, le coup de sifflet final retenti, actant notre victoire à tous les trois sur l’équipe adverse. Avec Ashe, nous rejoignons rapidement Théa sur le bord du terrain pour se frapper dans les mains, fiers de notre victoire collective. Je suis épuisée mais ça en valait la peine. Théa est en colère de ne pas avoir terminé le match, mais au moins nous avons gagné, c’est l’essentiel. Et puis je saurais que Misis fait un excellent défenseur au football. Il n’a encaissé aucun but. Une prouesse.

***

Dans la salle de bains de ma chambre, en train de me déshabiller pour prendre une bonne douche bien méritée, mon Ipok se met à vibrer sur le bord du lavabo. Et le nom qui s’inscrit sur l’écran me donne immédiatement le sourire.

Allo ?

Alors la joueuse de football en herbe, félicitations pour votre victoire.

Merci Camille.

Je viens de voir ton message. J’ai eu beau fouillé toutes les chaines de télé à Almia, personne n’a retransmis ça je suis déçu.

Ahah n’exagère rien ce n’était pas si exceptionnel. Mais j’ai découvert que mon Strassie était un très bon défenseur. Il n’a encaissé aucun but. Et ma camarade de dortoir est sacrément hargneuse quant elle veut. Elle a carrément été exclue du terrain.

Ah oui effectivement, raconte-moi tout je suis curieux. En plus l’infirmerie est vide à cette heure-ci je n’ai rien d’autres à faire.

Je te rappelle quand je sors de ma douche. En attendant je suis sûre que tu n’as pas terminé l’inventaire de l’infirmerie.

Tu sais bien qu’il est interminable, c’est le concept même de cet inventaire.

Je sais je t’embête. Je reviens, à tout à l’heure. Je t’aime.

Moi aussi je t’aime. A tout de suite.

Le téléphone reposé sur le lavabo, je souris toujours autant. Entendre sa voix m’a fait du bien. J’ai hâte que l’on se retrouve de nouveau.

Plus que quelques semaines à patienter, et je serais enfin diplômée. Qu’est-ce que j’ai hâte.

HRP :
Pokémon utilisé : Strassie
Points Athlétisme du Pokémon : 3
Objet tenu : X
Théa Ananké
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t9131-620-thea-ananke-l-or-dure-jamais-cela-ne-vous-quitte-pyrolitermine
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t9215-thea-ananke-pyroli
Icon : ----
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Kanto
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 308
Points d'Expériences : 284
----
1
Kanto
15
0
308
284
pokemon
----
1
Kanto
15
0
308
284
Théa Ananké
est un Topdresseur Spé. Type
Pokéathlète #8
Tous champions
idalienor et Ashe
Sang et pillage. T’as le sang chaud depuis les inscriptions, c’est pas le foot qui te passionne, mais une occasion d’éclater l’AES ça ne se refuse jamais et ça fait plutôt rêver en réalité. Héméra à suivi bien entendu, comme si tu voulais quelqu’un d’autre à tes côtés pour pareil duel. Finalement, elle aura effectué les deux compétitions, de quoi vous mettre en confiance, ta victoire sur Amaryliss te reste sur un goût âpre en bouche. L’impression d’avoir été sous-estimé en permanence. Tu veux une revanche, tu iras même chez la cherche toi-même au bout du monde si le besoin s’en fait ressentir.

Le trinôme de l’équipe se compose d’Idalienor, la plus ancienne du dortoir, tu l’as pas beaucoup vu en cours, elle à l’air de faire parti d’ces nanas qui ont vieillis et qui ont atteint un point de maturité qui les rend chiantes en cours à tout rouspéter, pourtant difficile de critiquer sa pédagogie et sa douceur. Elle a de la détermination à revendre. Pour l’autre type, un mec aux cheveux noirs, Ashe, du dortoir Noctalis, tu le connais, car il vise le parcours spé type, ce qui fait de lui un parfait rival, fin, s’il avait tenu son combat contre le Draco d’Amaryliss qui lui a fait passer un sale moment.

Un magnifique maillot pour vous et un bref passage aux vestiaires, t’en profite pour mater un peu Idalienor, voir à quoi ressemble cinq à six ans de parcours physiques à l’académie et… Bah, t’aimerais bien avoir les mêmes galbes, foutu puberté. Vos vêtements à la bonne taille, tu tapes la pointe des crampons sur le carrelage avec un rictus avec de communiquer mentalement avec Héméra.

-Prête à les saigner ?
-J’ai contacté mon boucher, il m’a dit qu’il attendait de nous une bonne découpe.
-Les clébards aboient, mais rien d'dangereux.
-La potion magique et tout va mieux.

Un peu de jus d’orange et en avant.

La répartition se fait d’elle-même, l’adulte en défense, Ashe en milieu de terrain, faut dire que son truc peu utiliser ses lianes et créer des racines pour entraver et relancer le jeu ou appuyer la défense. Un topo groupé pour la stratégie ou parler un peu de ses rôles.

-Contente d’participer à ce combat aussi. C’n’est pas un match, mais un combat où l’on veut saigner l’honneur adverse et sa dignité.

L’échauffement commence et tu prépares le même que pour la boxe, mais en intégrant des départs sprintés pour les pointes, tu fais confiance à ton jeu de jambes pour dribbler efficacement, tu n’es pas le fameux R9, mais l’attaque brésilien avait saigné le Réel quand il jouait avec Zidane. Tu sues après ces vingt minutes et par habitudes, tu as les poings strippés comme si tu allais boxer.

-J’prends l’attaque. Héméra à une détente d’batarde et j’ai la flemme d’jouer défensif. On gagne les match sur des uppercuts, par que sur les esquives. Prends le centre Ashe, t’auras d’quoi mater à l’avant et l’arrière, ç’te donnera une motivation.

Tu as un petit rire en coin alors qu’Héméra met en place un contact télépathique pour tout le monde.

-Ceci dit, je peux normalement maintenir la connexion mentale pendant une heure au total, je propose d’utiliser les coups de pieds arrêtés et les phases de récupérations pour synchroniser les mouvements. Sinon je garderai du temps pour communiquer avec Théa.

La voix calme et posée de la Charmina contraste toujours avec ton langage gras, peu délicat.

Tu zieutes ton vis-à-vis, une Lockpin, en plus t’as le droit à une taspé en froufrous qui a le désavantage type ? Rah ça va cogner sec en défense le type va pas comprendre. Tout le monde se met en place, coup de sifflet, première offensive pour l’AES, tu préfères ne pas foncer et économiser tes ressources pour laisser Idalienor et Ashe gérer la partie défense et transmission, mais tu restes en postes bas pour réagir en cas de pépins. Les attaques s’enchaînent et les défenses de tes camarades contiennent les offensives rusées et électrisées.

Cela dit, dès qu’il faut jouer en milieu haut et attaque, tu n’hésites pas à jouer des coudes, jambes hautes, coups de hanches, maillot agrippés, tu vises clairement les tibias lorsque tu tacles, la première faute est sifflée, tu es sifflée par l’arbitre. Bon, tu l’as un peu mérité là, mais l’AES à vite cerné ton profil et ils vont clairement en jouer. Il y a quelques allés-retours et si tu étais sur la réserve vis-à-vis de la Strassie, ces gros murs défensifs qu’elle pose font fureur.

Vient un premier moment d’éclat, première moitié du temps de jeu, une passe sur Ashe, tu prends dés lors l’ascendant en communiquant avec vos capacités psychiques pour un enchaînement une-deux qui permet à Héméra de se dégager sur le couloir et dégager une belle pointe. Jusqu’à maintenant, vous avez utilisé que des attaques spéciales pour vous défendre, bridant votre puissance pour mieux attester votre force. Héméra met définitivement dans le vent la Lockpin avec son attaque Gonflette, où elle passe au-dessus pour te délivrer dans les airs une passe dirigée par une excellente précision. Les attaques de statut sont rares dans les cadres offensives et tu as déjà armé ton pieds pour recevoir l’attaque.

-LE TIR DU TIGRE !

Ton pieds prends parfaitement le ballon et celui-ci siffle sauvagement dans les airs pour venir perforer le goal adverse, l’interception des gants sur le plongeon n’a pas aidé. Premier but, tu sautes de joie avant de tendre l’oreille vers AES en levant un bras, l’air de les provoquer ouvertement sur leur équipe. La célébration se poursuit avec Héméra qui vient mimer d’essuyer ton divin crampon avec un geste de prière vers le ciel.

Le jeu reprend, quelques échanges au milieu de terrain et des pertes de balles des deux côtés, Le Fouinard et le Tortipouss entravent parfaitement le jeu, d’ailleurs tu n’as pas peur de partir tacler les pokémons adversaire, tout comme tu n’as jamais eu peur de prendre les coups, téméraire, presque insouciante, le K.O tu le connais et ça ne te fais pas peur, si c’est pour vaincre.

Une brève pause, la mi-temps est sifflées, l’heure pour vous de reprendre du souffle, évoquer une stratégie et pouvoir maintenir les corps à chaud.

-On en marque encore plusieurs comme ça et on est bon.

À la reprise, le jeu d’AES change radicalement de ton côté du terrain, chaque contact devient très agressif, tu sens qu’ils veulent te pousser à la faute et t’exaspérer, te cracher à côté des crampons, t’éternuer dessus, quelques coups de bassins, coudes qui traînent sur les touches lorsqu’il y a contact au saut pour la réception.

Ta patience arrive à terme sur une remontée dangereuse et pour empêcher le tir centré, tu décides de tacle à la réception du ballon, sauf que le joueur laisse filer la balle et comme il y a pas de ballon, tâche dangereuse. Faut dire que tu l’as soulevé du sol, plein pied sur le tibia. La sanction tombe, tu te fais siffler un carton jaune et penalty, tu rouspètes un coup en crachant un juron au type qui entre deux instants douloureux te guette avec le rictus.

La suite, on la connaît, Panelka justement tirée vers la lucarne gauche, vu les trous de la Strassie, vous partiez avec un sale désavantage. Score équilibré et une ovation retentissante avec une longue célébration de l’AES.

Le match n’est pas fini, les dents serrées, tu retournes à ton poste, responsable de ton excès.

-Théa, du calme, ce n’est pas fini.
-JE VAIS ME LES FAIRE APRÈS LE MATCH ! ILS MÂCHERONT LEURS DENTS !
-Ce n’est pas la définition du calme ça Théa, il faut se ressaisir.

On t’a perdu, c’est sûr. Il ne reste qu’une moitié de mi-temps, mais les échanges sont sourds, tu es muselée en défense et Ashe ne peut pas remonter à chaque fois pour t’épauler, une défense à trois ardue et bien menée, tu n’as pas beaucoup de possibilités.

Il reste dix minutes, environ, tu as l’offensive, tu peux enfin avancer et tu fais fasse au dresseur du Fouinard. Quelques jeux de jambes et tu parviens à décrocher sur la droite, immédiatement suivit tu tentes un passage musclé sans dévié de ta trajectoire, mais sur le choc de ton pied avec celui du joueur adverse, c’est lui qui tombe le mieux à l’impact et la faute est sifflée.

-Quoi ?!

-Coup-franc pour l’AES !

-Mais y a pas fautes, regarder l’autre danseur étoile à se ramasser à la moindre branche ! Laissez moi reprendre l’action.

-Il y a faute, pas de discussions !

-Théa, on est bon, t’inquiète, on va reprendre la balle e...

-J’vais t’en mettre des fautes moi !

-Pardon ? Dehors mademoiselle. Sortez.

Le carton jaune se relève une deuxième fois, puis le rouge en conséquence, signe que tu dois sortir et tu hurles, entraînée par ton propre pokémon qui sort, sous les huées générales d’un tel comportement considéré à vive voix comme anti-sportif et brutal. Connue pour ton poing entraîné, on te le reproche même, que tu n’as pas ta place sur le terrain, trop impulsive, trop sauvage, bref, sans esprit sportif et d’équipe. T’es qu’une bouchère au finale Théa.

Ça te peine, car tu viens de compromettre toute l’équipe avec ton impulsivité et c’est pas ça que tu veux, c’est pas ce modèle que tu veux être, c’est pas ces valeurs que tu incarnes.

Cinq contre six, seul le sourire bienveillant d’Héréma te soulage, mais tu la sens bouillir. Le jeu reprend et l’équipe doit compenser ta perte pour le temps restant. Héméra est redescendu au milieu pour conserver le nul et appuyer un jeu très stable, mais fatiguant d’Ashe, le milieu de terrain, c’est le plus épuisant.

Il ne reste même pas une minute et tu dois admettre le nul, l’échec au score… À moins que ? Héméra reçoit la passe.

-Merci ! Je clôture ! POUR THEA !

Elle s’élance, tel Aragorn dans la bataille finale, balle aux pieds. Elle tente un lob sur la Lockpin qui riposte et les deux pokémons s’élèvent avec leur détente vertigineuse s’échangeants dribles et interceptions pendant leur montée et leur descente, l’impression qu’un fluide glacial ralentit le temps et leur chute, mais à l’interception, c’est Lockpin épuisée qui reste au sol. Héméra à une opportunité, elle effectue une roue, le ballon dans les pieds et son poing brillant, gelé, frappe le sol pour geler le sol sous les pieds du gardien et le ballon en l’air, d’un dernier geste elle arme et enclenche le tir qui finit de siffler dans les buts, le gardien totalement piégé sur ce sol glissant.

Tu hurles de joie et rage mêlée à t’en saigner les cordes vocales, ils n’auront pas la victoire ! Héméra vient te prendre dans ses bras pendant que tu t’exclames encore.

-CHEH ! MANGEZ LE SOL ! MANGEZ LE !

L’équipe peu savourer officiellement sa victoire après quelques coups de sifflets. Tu prends tout le monde dans tes bras, tape bien forte dans le dos.

-On les a graille, crocs dans la carotide, regardez les ! Ils pissent la honte !

Tu t’étends au sol, heureuse, respirant lourdement, la pression du match s’évacue enfin. Perdre ou faire égalité, c’est le même échec.

Une douche, longue et brûlante, le dos contre le carrelage froid des murs. Un bonheur.

Ce soir, tu dormiras bien.

HRP :
Héméra, AKA Charmian à 4 points en Athlétisme. Pas d'objets tenu.


© BBDragon
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum