Connexion
Pokemon Community :: Nuevo :: Le Complexe Olympique :: Stade Olympique

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
-50%
Le deal à ne pas rater :
Casque Pro Gaming HyperX Cloud Alpha Noir et Rouge à moitié prix
49.99 € 99.99 €
Voir le deal

Lissa Labelvi
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8372-lumiere-et-ombre-lissa-labelvi#84921
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8381-lissa-labelvi-pyroli#84980
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 1 / 3
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 16
Niveau : 0
Jetons : 16500
Points d'Expériences : 439
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
16500
439
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
1 / 3
Sinnoh
16
0
16500
439
Lissa Labelvi
est un Coordinateur Éleveur
LISSA LABELVI

feat Lyria Sidhe
« Quand on les voit, nos cœurs s’affolent »


J’inspire un bon coup.

Mes crampons foulent la pelouse, drue et verdoyante. J’avance tout doucement vers le centre du terrain, en même temps qu’une autre élève et nos Pokémon respectifs. Mais à mi-chemin, mon Vipélierre laisse s’échapper une complainte dépréciative.

« -Lierre… »

Mon souffle se bloque légèrement. A cause de la pression, j’ai un peu de mal à m’exprimer. Malgré tout, je lui réponds sans discontinuer.

« -Moi non plus, mais… Je crains qu’on n’ait plus vraiment le choix, Majesté. »


***
24h avant le coup d’envoi.

J’ouvre la porte en trombe, et pénètre dans l’infirmerie. J’y remarque tout de suite un lit, et une silhouette allongée dessus. A ses côtés, sa Lockpin et son Cacturne sont très inquiets.

« -Mé… Mélissa ! »

Je me précipite à son chevet. Mais, contrairement à nous autres, ma comparse Pyroli parait rayonnante.

« -Lissa ! C’est gentil d’être passée ! »

Je dépose mes affaires sans trop y faire attention, et observe sa jambe droite, rattachée à une lanière. Un épais plâtre a été moulé autour.

« -Ça… Ça te fait mal ? Comment tu te sens ? Je suis venue dès que j’ai su… »

Égale à elle-même, Mélissa arbore un franc sourire.

« -Au top de ma forme ! » mais en disant cela, son pied remue légèrement et elle grimace « Ouille… »

Ce qui suffit à me mettre en alerte.

« -N-ne… Ne t’agite pas ! »

Étrangement, ça la fait rire.

« -C’est gentil de t’en faire pour moi, mais ne t’inquiètes pas, ça va aller ! Je n’en ai pas pour si longtemps . Ce qui est juste dommage, c’est que… » pour la première fois, elle tire une moue dépitée « On a déjà un membre de l’équipe absent. Avec moi, ça fera deux. Sur un match à trois joueurs, ce n’est pas incroyable… Nous allons probablement devoir déclarer forfaits. »

Je hausse les sourcils.

« -Le match… ? » je comprends alors de quoi elle parle « Oh ! Tu parles de la compétition de demain ? Tu ne pourras pas la jouer… ? »

Elle secoue la tête de gauche à droite.

« -Na. Needle dit que je dois rester bien sagement à ma place…
-… Oh. Mélissa, je suis désolée... »

Mais elle sourit à nouveau.

« -Ne t’inquiètes pas, je te dis ! J’aurai d’autres occasions de jouer. C’est surtout pour notre dernière joueuse, que je m’en fais… Elle va très certainement être déçue, en apprenant la nouvelle.
-… »

Mes lèvres bégaient un peu, hésitantes.

« -C-c’est… C’est un m-match de football, c’est ça ? »

Mélissa acquiesce, et je déglutis lentement. Des images de la rencontre de rugby avec l’Adala Elite School me reviennent en tête.

Incertaine, je décompose un à un les mots de ma prochaine question.

« -I-Ils…. Ils autorisent les remplaçants ?… »


***
1h avant le coup d’envoi.

Depuis un miroir, j’avise ma tenue. Un ensemble sportif tout ce qu’il y a de plus banal. Cheveux attachés, t-shirt à manches courtes, et short… Seules mes baskets habituelles ont été troquées pour des chaussures à crampons. Du reste, mes vêtements ressemblent plus à ceux d’un joggeur que d’un footballeur…

Il faut dire que j’ai dû improviser ça rapidement. Heureusement que j’ai pu emprunter ses chaussures… Sinon, j’ignore comment j’aurai fait.

Je suis pas mal anxieuse, mais bon. Je connais les règles du football, à peu près. Et je suis assez endurante. Alors, ça devrait aller… ? J’espère.

En théorie, le résultat de ce match devrait peu m’importer. Mais il y a une personne pour qui il compte probablement beaucoup plus… Alors, je ne peux pas me défiler.

Quand on parle du Lucario… J’entends quelqu’un pénétrer par la porte du vestiaire. Je me retourne donc pour découvrir une adolescente en fauteuil roulant, visiblement bien déterminée à jouer le match de sa vie.

« -… Lyria ! »

Gênée, je plaque ma main contre ma poitrine, et détourne le regard.

« -Tu..» je cherche mes mots, incertaine « Tu m’es venue en aide lors de ce match de rugby. Je ne suis probablement pas une grande sportive, mais… »

J’ose tout de même la fixer.

« -Sache que je ferai tout pour te rendre la pareille ! »


***
5 min avant le coup d’envoi.

Lyria, Majesté, Prime et moi-même arrivons au centre du terrain. Nerveusement, j’observe les alentours. Il y a pas mal de gens dans les gradins, pour une rencontre scolaire… Concernant nos cages, elles ne sont surprenamment pas vides. Mélissa s’est arrangée pour faire venir un ami à elle… Il se chargera de les protéger, tandis que nous, nous devrons essayer de marquer dans le camp adverse.

Et en parlant d’adversaire…

J’ai un haut-le-cœur en voyant approcher deux étudiantes de l’Adala Elite School. Elles aussi ont laissé leur troisième partenaire assurer la surveillance des buts… Et paraissent tout à fait décidées à enchaîner les goals de leur côté.

« -Ma foi. Une fois encore, nous nous faisons face, Lissa Labelvi.
-J’attendais avec impatience le jour de nos retrouvailles, Lyria ! »

D’un côté, l’implacable Suzanne Faïence, figure de proue de la filière TopDresseur d’AES. La Vaututrice qui l’accompagne possède le même regard sombre que les fois précédentes…

De l’autre, une certaine Haji Joestar, qui fait entrechoquer ses deux poings tout en avisant ma collègue. A l’image de Suzanne, elle était présente lors du match de rugby organisé par Kasai. Lyria m’a brièvement parlé d’elle, ainsi que de l’imposant Pandarbare qui l’accompagne…

Quelque peu intimidée, je dois prendre mon courage à deux mains pour oser m’adresser à mon interlocutrice.

« -Suzanne, j-je… Il y a quelque chose que je dois vous dire à mon propos… ! »

Dans son regard, une lueur apparaît. Elle croise les bras, et me toise avec ardeur.

« -Enfin ! Vous vous êtes décidée à me livrer le secret de la famille Labelvi ? »

Je retiens un soupir. Du fait des vastes domaines de compétence de mon grand frère, Suzanne est persuadée que j’ai hérité d’une partie de sa maîtrise et de son savoir-faire. Pour une raison que j’ignore, elle s’obstine à me croire aussi douée que lui !

« -J-justement, n-non ! Je crains que vous ne vous mépreniez… »

Elle claque de la langue, agacée, et détourne les yeux.

« -Qu’il y a-t-il ? J’en suis indigne, c’est cela ? Ma grande confiance en moi m’aveugle, et c’est en cela que je me méprends ? »

Q… Quoi ? M-mais… Mais de quoi elle parle ?!… Elle ne me laisse même pas le temps de terminer ma phrase ,qu’elle s’imagine des choses que je n’ai jamais dites !

Résolue, elle tend son bras vers moi.

« -Dans ce cas, je vous prouverai ma valeur ! Si nous gagnons ce match, vous devrez me partager toutes vos connaissances ! Est-ce bien clair ?! »

Je souhaite protester, mais Majesté me prend de vitesse. Visiblement très amusé par le tempérament de la jeune femme, il la conforte dans ses idées.

« -Vipélierre !
-Hmpf. Je constate que votre compagnon est prêt à en découdre. Pour la toute première fois, je vais pouvoir l’observer à l’œuvre… Sachez que je n’en perdrai pas une miette. Pour que vous soyez décidée à le garder à son stade de base, vous devez posséder une technique tout à fait insolite !
-Je… ! »

… J’abandonne. Voilà qu’elle s’est convaincue de l’existence d’un secret derrière l’absence d’évolution de Majesté… Dépitée, je coule un regard à ce dernier, qui semble tout à fait satisfait de l’image qu’on se fait de lui.

Misère. Je sens que cette histoire va très mal se finir…

Nous nous mettons finalement en position pour le coup d’envoi. Avec Lyria, nous avons eu le temps de discuter des différentes stratégies et d’approches que nous pouvons effectuer à l’aide de nos Pokémon… Nous n’avons pas vraiment eu l’occasion de les mettre en pratique, mais nous allons nous contenter de la théorie.

Pour le début du match, c’est très simple. Je dois d’abord m’occuper de réceptionner la balle, et ensuite-

Triiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Le son d’un sifflet résonne, et la balle est envoyée au centre du terrain. Bien que prise de court, je me précipite pour la récupérer… Sauf que Suzanne est bien plus réactive que moi, et l’atteins en premier.

Au… Aucun problème ! J’ai déjà regardé beaucoup de match à la TV… Il suffit que je m’interpose entre elle, et l’endroit où elle compte envoyer la balle… !

Suzanne frappe dans le ballon, et celui-ci s’envole.

Genre. A la verticale.

Après avoir été envoyée dans les airs, la balle se fait percuter par sa Vaututrice, lancée à pleine vitesse depuis le ciel. J’ai besoin de plusieurs secondes pour parvenir à suivre la trajectoire du ballon des yeux, et remarquer qu’il se dirige, non pas vers les cages… Mais en direction du Pandarbare de Haji.

Ce dernier tourne le dos aux buts, les sens aux aguets. Lorsque la balle fond vers lui, il se met enfin en mouvement, et d’un geste dont la puissance est retranscrite par la lenteur du coup, il effectue une retournée acrobatique.

Sans perdre une once de sa vitesse, et probablement même en en gagnant, le ballon est ainsi redirigé droit vers les cages.

Et va se loger au fin fond des filets sans qu’on puisse y faire quoi que ce soit.

« -ET C’EST LE BUUUUUUUUUUUUUUUT ! INCROYABLE PERFORMANCE DE L’ADALA ELITE SCHOOL QUI MARQUE APRÈS MOINS D’UNE MINUTE DE JEU !
-... »

On est mal. On est TRÈS MAL.


***

Un à zéro. Il y a… Un à zéro.

La première minute du match ne s’est même pas entièrement écoulée.

Nous n’avons même pas eu le temps de toucher le ballon.

Pas besoin d’un sens hyper développé en stratégie pour comprendre où est le problème. L’équipe de l’Adala Elite School a un support aérien… Nous non.

Nous sommes cloués au sol, et donc, pas en mesure d’intercepter la balle depuis les airs. Et eux, peuvent la renvoyer à n’importe lequel de leur joueur démarqué…

Une solution consisterait probablement à les coller, mais… Est-ce que vous avez vu nos gabarits ?!

Un Vipélierre, un Hexadron et deux fillettes ! On ne pourra jamais rivaliser face à un Pandarbare…

Enfin. Voyons le… « Bon côté » des choses.

Cette fois-ci, la balle sera pour nous dès l’entrée de jeu. Ce qui signifie que, tant qu’ils ne la récupèrent pas, ils ne pourront pas nous mettre de but éclair comme ils viennent de le faire.

D’autant que cette fois-ci, notre gardien sera moins pris de court… Pas vrai ?

… Pas vrai ?

Ah… Bon sang…

Définitivement peu rassurée, j’avise le ballon sous mon pied. Dès que je frapperai dedans pour l’envoyer à Majesté, le partie reprendra. Lyria et Prime sont chacun d’un côté du terrain, prêts à avancer pour se démarquer…

Nerveusement, je fixe l’équipe adverse. Suzanne est en face, préparée à intervenir. Mais celle dont je me méfie le plus, c’est Christina, sa Vaututrice.

Ses ailes sont déjà déployées, et battent dans le vide pour la maintenir en l’air. Elle va fondre sur le ballon dès qu’il sera en jeu…

J’échange une brève œillade entendue avec Majesté. Elle ne doit surtout pas s’en saisir…

Je frappe dans la balle, et retentit un nouveau coup de sifflet pour annoncer la reprise du match.

Si la visée n’est pas parfaite, le ballon est au moins à portée de mon Pokémon. Mais tandis qu’il s’apprête à le réceptionner, il capte le cri du rapace qui lui fonce dessus.

Un mouvement sec de la patte, et la belle pelouse du terrain laisse place à une envahissante et grossière barrière de ronces, juste devant lui. De plein fouet, les serres de la Vaututrice rentrent en collision avec, et s’enfoncent même à l’intérieur. Christina aura dû mal à s’en dépêtrer…

Quant à Suzanne, elle doit bien choisir un côté par lequel contourner la barrière. Il me suffit alors de me placer à l’opposé, et de réceptionner la balle que me renvoie mon partenaire.

Le ballon de nouveau en ma possession, je ressens une certaine exultation. Ça a fonctionné ! Mais maintenant, j’ai encore deux défenseurs à passer… Non, un seul ! Le Pandarbare de Haji est déjà parti de l’autre côté en pensant pouvoir réceptionner la balle de Christina. Il n’y a donc plus que sa dresseuse qui sépare la balle du gardien de but…

Un peu prise de panique, mes pieds tremblotent quand j’envoie le ballon en sa direction.

« -L… Lyria ! »

Ça va être à elle de ramener le ballon au niveau des cages. De mon côté…

Je dois soit me démarquer pour qu’elle puisse me le transmettre au besoin, soit revenir en arrière pour assurer la défense. Suzanne essaye de libérer Christina, et le Pandarbare est encore loin… Ce n’est peut-être pas très prudent, mais je préfère avancer !

Si on perd la balle, les différents membres de l’équipe de l’Adala Elite School auront le temps de se réorganiser. Il faut qu’on profite du fait qu’il n’y ait plus que Haji en défense pour passer en force !

En nous voyant toutes les deux approcher, la concernée paraît indécise sur la conduite à suivre. Moi-même, j’admets les regarder d’un drôle d’air : je ne me suis jamais demandée comment Lyria était censée tirer, et ce n’est que maintenant que Haji doit l’intercepter que je m’en fais la réflexion.

At-elle besoin d’un angle de tir particulier ? D’une certaine bonne ampleur ? En tout cas, si elle ne les a pas... Ce n’est que de justesse.

Haji a dû croire qu’elle me ferait une passe puisqu’elle s’est subitement interposée entre elle et moi. Pourtant, c’est bien en direction des cages que part la balle. Mais hélas, elle ne rentre pas à l’intérieur, et manque de peu d’y parvenir en percutant l’un des deux poteaux…

« -… ! »

Attendez… Ce n’est pas fini ! La balle n’est pas sortie du terrain, et n’a pas non plus été interceptée par le gardien… En fait, elle revient même vers moi ! Je vois là une certaine opportunité, que je me hâte de saisir. Puisant dans la force de mes jambes, j’essaye de prendre de vitesse le défenseur adverse et me précipite vers la balle…

« -Hh… Ya ! »

Et je frappe. Mon pied rappe légèrement sur le côté, et le ballon rase le sol en s’envolant. Pourtant, c’est probablement parce que ce tir est incongru qu’il… Passe, et permet à la balle de franchir la ligne du goal.

« -BUT DE LA POKEMON COMMUNITY ! Après avoir rebondi sur un poteau, la balle est revenue dans les jambes du second attaquant ! Rebond qui aura été fatal pour la défense des natifs d’Adala !
-… On a réussi ? »

On… On a marqué ? On a marqué un but ? J’ai marqué un but ? Aaaah ! Incroyable ! Incroyable ! C’est… Incroyable ! On ne va pas totalement se ridiculiser ! Extatique, je rejoins à la hâte le reste de l’équipe.

« -Majesté ! Ce que tu as fait, avec le mur de ronce, là… C’était incroyable ! J’ignorais que tu pouvais faire ça ! Et Lyria, la vitesse à laquelle tu vas ! Co… Comment tu as fait tourner ta roue, déjà ? Aaah ! C’était trop bien ! »

J’ignorais pouvoir ressentir une telle exaltation en frappant simplement dans une balle. Cela dit, je dois bien admettre qu’entre notre but et celui de l’AES, il y en a un qui avait sacrément plus de panache… Au final, le notre relève plus d’un coup de chance que d’un enchaînement finement exécuté, comme eux l’ont fait.

Donc… Je ne dois pas me laisser importer. Le match est loin d’être fini, nous devons encore faire nos preuves !


***

Un partout. Cette fois, c’est l’Adala Elite School qui engage…

Lorsqu’elle me fait face, Suzanne me toise d’un œil suspicieux. Elle n’a même pas besoin de prendre la parole pour que je devine la suite…

« -Effectuer une passe en utilisant les cages comme transmetteur demande une sacrée logistique, ainsi qu’un entraînement rigoureux et une précision infaillible. J’étais déjà certaine que vous nous mèneriez la vie dure, mais je suis également surprise par les talents de votre comparse. »

… Voilà. Elle croit que notre but miraculeux était en fait tout calculé… Je préfère me passer de toute réponse, et me tiens plutôt prête à agir…

Cela semble lui suffire, puisqu’elle frappe la balle immédiatement après. Contrairement aux deux engagements précédents, le Pandarbare ne se précipite pas de notre côté du terrain. Leur défense s’est retrouvée très éclatée lors du dernier échange, ils préfèrent donc jouer la prudence, désormais…

Le ballon me passe très vite devant, pour atterrir entre les serres de Christina. Majesté est le plus proche, et tente bien d’avancer vers elle… Mais entre se défendre et attaquer, mon Vipélierre possède une nette appétence pour la passivité.

Cette fois-ci, la Vaututrice s’écartera d’un simple battement d’ailes, et se rendra rapidement hors de portée de mon compagnon. De mon côté, je cours de toutes mes forces jusqu’à nos cages pour essayer de la prendre à revers et éviter qu’elle fonce droit au but… Ce qu’elle ne fera pas, puisqu’elle renverra la balle en direction de Suzanne, démarquée à l’autre bout.

Elle réceptionne la balle sans mal, et arme son tir. Elle… Elle va tirer ! Elle va marquer ! Un peu désespérée, je manque de déraper en changeant de direction pour m’interposer.

« -N… Non ! »

Son pied va pour percuter le ballon…

… Mais celui-ci lui échappe.

Une autre balle vient de le percuter de plein fouet, et l’écarte ainsi de la trajectoire de Suzanne. Déconcertée, je m’arrête subitement, et cligne des yeux en essayant de comprendre la scène…

« -… Prime ? »

Est-ce que… Lyria vient de lancer son Hexadron sur le ballon pour empêcher Suzanne de marquer ?!





« T-Tu… Tu m’avais dit que ça irait ! Que nous resterions toutes les deux ! »
Lyria Sidhe
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8490-579-raphael-sidhe-comment-je-me-suis-fourre-la-dedans-imbecilite-genetique-on-est-cretins-de-pere-en-fils-adulte
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t8528-raphael-sidhe-adulte
Icon : [Pokéathlète #8] Quand on les voit, nos cœurs s'affolent Zmlw4H7
Taille de l'équipe : 1
Région d'origine : Unys
Âge : 12
Niveau : 0
Jetons : 8
Points d'Expériences : 31
[Pokéathlète #8] Quand on les voit, nos cœurs s'affolent Zmlw4H7
1
Unys
12
0
8
31
pokemon
[Pokéathlète #8] Quand on les voit, nos cœurs s'affolent Zmlw4H7
1
Unys
12
0
8
31
Lyria Sidhe
est un Nouveau Membre
‘’Prime, passe-moi les crampons !’’

Quoi ? Pourquoi est-ce qu’il me regarde comme ça...puis les crampons...puis mes pieds...puis les crampons ? Ecoute stupide boule roulante, si je veux mettre des crampons, je vois pas où est le problème ! C’pas parce que mes pieds touchent techniquement pas le sol, que j’ai pas le droit d’avoir la classe comme les autres !
Tout en progressant vers les vestiaires, nous croisons quelques élèves et les  les préparatifs semblent aller bon train avant le début de match...Bon, ok, j’ai eu droit à quelques regards un peu perplexes lorsqu’on a débarqué avec Prime. Mais c’est uniquement parce qu’ils sont jaloux. Et puis, si même notre équipe nous sous-estime, ça veut dire que l’adversaire le fera aussi et donc, qu’on pourra prendre l’avantage, CQFD !
Le temps que le reste de la troupe enfile maillots et tenues adéquates, j’en profite même pour sortir la bombe à peinture que m’a prêté Gwen.

‘’Bouge pas Prime...Voilaaaaaaa.’’

Faut que je me contorsionne pour atteindre l’arrière de l’Hexadron qui pousse mon fauteuil, mais j’m’en sors pas si mal ! Et un beau 6 tout blanc, un. Inscrit sur le dos rondouillard du type Combat, ça devrait lui porter bonheur et en plus comme ça, on a des maillots qui matchent !
En revanche, une fois la porte des vestiaires franchie, je dois avouer que je ne m’attendais pas à un tel accueil.

‘’Salut Lissaaaaaaaaa. Prête à péter des genoux ? Si jamais t’as besoin de quoi que ce soit, crie juste, on viendra à la rescousse ! ’’

Hein ? Euh, attends, elle fait quoi, là ? C’pas le genre de répliques qu’on sort dans les mangas de sport, juste avant le match décisif ? Mais si, celui où tout le monde devient ami à la fin et où le héros, il révèle qu’il a un pouvoir caché depuis tout ce temps mais qu’il osait pas s’en servir !
Si ça se trouve Lissa, elle en a un et c’est sa méthode pour le révéler...Faut qu’on la garde à l’oeil !

‘’Ok ! Maintenant euh...Tu sais comment on fait, pour mettre des crampons, toi ?’’

*******************

Allez, une, deux, une, deux, une, deux, on s’étire ! Bon, moi, c’est surtout les bras, mais en me penchant, j’arrive presque à toucher la pelouse du stade...Ne faire qu’un avec le terrain avant le match, c’est primordial. Prime n’estp as en reste et tente d’étendre sa corne au maximum, avant de se vautrer en avant dans l’herbe lisse...N’en fais pas trop quand même, on doit pas révéler nos atouts à l’adversaire !
Et en parlant de ça, j’me demande si je devrais pas…

‘’J’attendais avec impatience le jour de nos retrouvailles, Lyria !’’

‘’T’es pas la seule, Haji ! On va vous exploser façon confetti !’’

‘’Dans tes rêves ! ‘’

Poings serrés, la jeune fille pousse même le vice jusqu’à se rapprocher à tel point que nos fronts se touchent presque. Pourtant, aucune de nous ne baisse les yeux et j’entends presque le crépitement tant nos yeux lancent des éclairs alentour. De son coté, Prime s’est déjà attelé à faire de même avec son Pandarbare, mais pour le moment...On va dire qu’il conserve l’avantage. Cette fois, ça se passera pas comme pendant le match de rugby : Haji ou pas, on va les étaler et on saura enfin qui est la plus forte de nous deux !
Inconsciemment, ma main se referme sur l’accoudoir de mon fauteuil, mais avant qu’un léger cliquetis ne se fasse entendre, l’attention d ‘Haji semble être attirée par le débat entreLlissa et Suzanne...Pas maintenant Lyria, même si tu lui casses une jambe, elle aura une excuse pour dire que tu l’as pas battue à la régulière...

J’vous le dit, ce match sera plié en moins d’une minute !

********************

…Une minute et c’est déjà plié. J’ai même pas eu le temps de toucher le ballon, c’pas juste ! Depuis quand on a le droit de faire des passes en arrière, j'croyais que le concept du foot, c’était de foncer tout droit en criant des noms de techniques trop classes avant de tirer ?!
Malgré l’aide de Prime à l’arrière pour accélérer nos déplacements, difficile de suivre le rythme de Lissa : déjà au contact avec Suzanne, elle réussit à bloquer son Vaututrice dans un véritable mur de ronces.
Mais lorsque la passe de la Pyroli s’envole dans ma direction, je freine des quatre fers pour ralentir l’avancée de Prime...Réception réussie, le ballon est juste devant mon fauteuil. Et maintenant !

‘’SIDHE !’’

Comme un boulet de canon, Haji vient de faire son apparition et tente un blocage de toute sa hauteur...Bon ok, avec sa casquette, c’est elle la plus grande. Bras écartées, elle semble bien déterminée à bloquer toute tentative de renvoyer le ballon sur Lissa, puisque cette dernière est démarquée. Surtout, ne pas rigoler, ne pas rigoler...Pas encore.

‘’Tu passeras pas.’’

‘’T’es sûr ? Et si on t’écrases, tu feras comment ?’’

‘’Vas-y, essaye !’’

Pas que j’aimerais pas, mais j’suis sûr que si je fais ça, l’espèce de gros bulldozer poilu qui vient de rugir derrière nous et fonce droit sur mon fauteuil aura le temps de nous aplatir. Olalala, regarde-moi Haji, je suis complètement coincé et en plus, je peux même pas prendre de l’élan pour pousser le ballon avec mon fauteuil, je suis complètement fichu ! Située juste à côté de la balle, Prime affiche son air le plus innocent, sans quitter notre adversaire des yeux.

‘’Allez, dis-lui de faire une passe, j’vous attends !’’

‘’..Déso Haji, j’suis avant-centre...Et tu sais ce que c‘est mon job ?’’

‘’A part faire le poteau vivant ?’’

‘’..MARQUER DES BUTS !’’

*Clic* Parfaitement immobile, mon fauteuil se met pourtant à vibrer lorsque j’enclenche la gâchette ajoutée par Gwen sous l’un des accoudoirs, la veille même. Reliée à un ingénieux système de ressorts et de courroies, on sentirait presque les tremblements du mécanisme remonter le long du dossier, descendre au niveau des roues, avant de se propager jusqu’au repose-pieds….Et lorsque ce dernier se scinde brusquement en deux parties et que celle de droite vient percuter le ballon façon flipper, Haji ne peut que rester immobile en voyant passer le projectile à quelques centimètres de sa tête !

‘’Mais...TU TRICHES !’’

‘’RIEN A FAIRE, C’EST...NOOOOOON !’’

Mais d’où il sort, ce poteau ?! Il était parfait mon tir, maintenant c’est...C’est rentré ? C’est rentrééééééé ! Lissa, t’es la meilleure ! Même Prime ne se prive pas pour tourbillonner face à Haji, qui ne peut que serrer les poings avant de repartir de l’autre coté du terrain. J’lui tire la langue pour faire bonne mesure, avant que Lissa ne nous rejoigne.

‘’Majesté ! Ce que tu as fait, avec le mur de ronce, là… C’était incroyable ! J’ignorais que tu pouvais faire ça ! Et Lyria, la vitesse à laquelle tu vas ! Co… Comment tu as fait tourner ta roue, déjà ? Aaah ! C’était trop bien ! ‘’

‘’T’as vu ?! Ma coloc a refait tout mon fauteuil hier soir, y’a plein de surprises dedans...Bon, j’suis pas sûre de bien savoir comment ça fonctionne mais t’as vuuuuuu ?!’’’

********************

L'engagement pour l’Adala ELite school ne tardera pas à relancer le match. mais cette fois, on dirait qu’ils ont compris qu’ils y avaient bien plus que deux gamines minuscules face à eux...Et c’est bien là qu’est le problème ! J’peux tout a fait passer leur défense et me placer pour une passe enchainée avec Lissa mais pour ça, faudrait déjà qu’on récupère le ballon.
Et de l’autre côté, si je reste en défense, à cause de l’herbe sous mes roues (je savais que j’aurais dû demander des réacteurs à Gwen), il n’y aura  jamais assez de temps pour que je remontes le terrain pour presser l’attaque !
Malheureusement, on dirait que la stratégie de Lissa a été éventée puisque Suzanne et son gros piaf s’enfoncent jusqu’à nos cages comme dans du beurre. Quant à Haji et Jotaro, ils n’ont pas perdus de temps : pris en sandwich entre les deux enragés, Prime a même été obligé de se réfugier sur mes genoux, tant ils resserrent leur étau.

‘’-N… Non !’’

Totalement libre face aux cages, Suzanne est déjà en train d’armer son tir. Et vu la position de Lissa, elle risque d’être en retard d’une fraction de seconde pour intercepter la balle. Mais impossible de bouger mon fauteuil avec ces deux-là...Raaaaaaaaaaaah !

‘’NON !’’

...C’est parti tout seul. Même les gradins se sont tus, face à la scène qui vient de se dérouler sous leurs yeux : comme un film au ralenti, les yeux clots, je soulève Prime au-dessus de ma tête...avant de le projeter de toute mes forces au-dessus de Jotaro, à la grande surprise de l’Hexadron lui-même ! Tourbillonnant comme un missile, le type Combat vient tout bonnement tacler la balle dans laquelle Suzanne s’apprêtait à tirer, juste avant que ça ne soit justement lui que la blanche propulse droit dans nos cages avec un cri sonore !
Faut qu’on en profite, ils sont…

‘’..Pas cette fois, Sidhe.’’

Mais comment...Alors que je me retourne pour faire face à Haji, aucune trace de la jeune fille. Et à quelques mètres de nos cages, entre une Lissa et une Suzanne très perplexes, la silhouette de la jeune AES se dessine brusquement après un dash en avant, balle aux pieds. Il n’en faut pas plus pour que notre gardien, perturbée par l’Hexadron qui a manqué de l’empaler une seconde auparavant, ne se retrouve pris de court et…

‘’BUT! BUT DE l’AES ! Incroyable retournement de situation, après une tentative de défense désespérée de la part de la PC. Joli jeu de jambes, miss Joestar !’’

Alors qu’Haji remonte le terrain, l’air très satisfait, son Pandarbare s’écarte enfin, non sans un grognement dédaigneux à mon encontre. Pourtant, plus que le fait d’avoir encaissé un second but, c’est autre chose qui me frustre profondément.

‘’Comment t’as su…’’

‘’Tu m’as déjà fait le coup la dernière fois...Faut évoluer, Lyria. T’avais pas d’autres solutions, quand tu te retrouves encerclé, tu réagis toujours comme ça.’’

*STRIIIIIIIIII*

J’ai tellement la râge que j’entends à peine le coup de sifflet signalant la mi-temps….Elle a raison. Et c’est sans doute pour ça que ça m’énerveeeeeeeee.
Pour ne rien arranger, même sa camarade viendra me sortir un discours pompeux sur mon absence d’esprit sportif, avant que nous ne quittions le terrain.  Et j’ai beau lui faire remarquer que y’a rien dans le règlement qui m’interdit de balancer Prime si ça me chante, son regard glacial me suivra jusqu’à ce que nous rejoignions la porte de nos vestiaires.
Le temps de jeter un coup d’oeil à Lissa...C’est quoi son problème, à elle ?

En revanche, une fois à l’intérieur…

‘’*Sbunk*...Aïeuh !’’

Ok, c’est peut-être badass de taper du poing contre le mur quand on est énervé, mais personne ne pouvait me prévenir que ça faisait aussi mal ?! L’ambiance n’est pas au beau fixe dans les vestiaires mais lorsque le Vipélierre de Lissa se dressera de toute sa hauteur sur un banc, je dois avouer que c’est plus machinalement qu’autre chose que nos regards à Prime et moi, nous portons jusqu’à lui.
En revanche, après cinq bonnes minutes d’allers-retours et de mouvements empathiques avec ses petits bras….J’ai pas compris un mot de ce qu’il a dit mais il a l’air tellement déterminé quand il fixe Lissa, c’est...C’est…*sniff*...C’est LA CLAAAAAAAASSSE !
Le coup de boost sera au moins suffisant pour que nous retentions d’établir une stratégie...De toute façon, qu’est-ce qu’on a à perdre ?

*******************

Il fallait s’y attendre : avec ce nouveau but, l’AES semble s’être décidée à maintenir une formation défensive, jusqu’à ce que la mi-temps arrive. Ce qui ne nous arrange absolument pas, parce qu’au vu du gabarit de leurs Pokémons, s’il y a bien un moment où il aurait fallu en profiter, c’était directement avec la reprise.
Malheureusement, à part nous écraser à plusieurs reprises contre lemur défensif formé par Jotaro et la Vaututrice de Suzanne, impossible de conserver le ballon plus de quelques minutes.Suzanne passe son temps à faire des allez et venues entre lissa et moi, profitant de la moindre occasion pour nous rabattre sur sa partenaire. La seule chose qui nous a épargné un but pour le moment, c’est le fait qu’Haji soit assez bornée pour me coller au train, au lieu de profiter des occasions pour marquer Lissa !

‘’Ah !’’

‘’Lissa !’’

Sans préavis, Haji vient tout bonnement de se dégager, esquivant ma tentative pour lui bloquer le passage avant de s’emparer du ballon que Majesté tentait de défendre. Tandis que son Pandarbare fait mur devant le type Plante (on le voit même plus !), c’est Suzanne qui vient se porter à ma hauteur et m’empêche de la poursuivre !

‘’Enfin ! Joestar, à vous de jouer !’’

‘’Déso’ Lyria...Les plus forts devant, le reste à la traine !’’

...je viens de comprendre. À force de nous enfermer dans le même rythme, Lissa et moi avons tout bonnement cessé de réfléchir à nos mouvements : depuis la reprise, Suzanne nous force à répéter le même schéma, encore et encore. Et lorsque nos mouvements sont devenus presque automatiques, il leur a suffit de changer brusquement de méthode pour nous prendre totalement par surprise. Lissa tente bien de la marquer mais elle ne va pas la retenir toute seule très longtemps.
Sauf que j’ai encore un atout dans ma manche !

‘’Prime, fonce….EH !’’

‘’Si prévisible. Joestar avait raison, vous n’êtes décidément pas très imaginative.’’

L’envol de Prime aurait dû être parfait, sans Jotaro pour l’intercepter. Au lieu de ça, le type Combat n’a pas fait plus de deux mètres, que Suzanne s’est déjà élancé pour le saisir comme un ballon de basket, avant de le projeter à son tour d’un mouvement coulé, à l’opposé total de sa cible !

‘’T’as pas le droit de…!’’

‘’De quoi ? De le jeter ? Il me semble que c’est vous même qui avez initié cette stratégie, je me trompes ?’’

C’est pas juste. Et même si ça l’est, je suis pas d’accord. Désormais privé de Prime, mes réflexes parlent pour moi...et j’aurais mieux fait de m’abstenir. Puisque sans lui, difficile de manoeuvrer efficacement avec les renforts que Gwen a installé sur mon fauteuil.
Alors je me lève.
D’un coup.
Juste pour essayer de la ralentir, peut-être que Lissa va pouvoir..

‘’Ah !’’

Ok, c’était pas une bonne idée. En moins de deux pas, mes jambes ont déjà cédées et je m’étale dans l’herbe, juste devant Suzanne.Sans préparatifs, le choc musculaire a été bien trop violent et mes membres se mettent à trembler violemment tandis qu’une lame de douleur commence à se répandre jusqu’à ma taille.  Mais au lieu du regard méprisant auquel je m’attendais, c’est davantage un air songeur que la jeune fille affiche, juste avant de se détourner.

‘’Il est triste qu’une telle combativité soit insuffisante.’’

‘’REVIENS-LA !’’

Je peux pas la laisser partir, à deux contre un, Lissa pourra pas tenir.   Faut..que...j’avance….
Dents serrés, je peux à peine ramper sur quelques mètres, avant que la douleur ne s’intensifie. DIfficile de dire ce qui de la fureur ou des larmes brouille le plus ma vision : c’est pas juste, je veux pas...Je veux PAS ! J’veux pas les laisser tomber, pas comme ça !

"Ly... Lyria ?! Ca... Ca va ?"

Hein ? Mais comment elle a...Arrivant à toutes jambes, Lissa se porte à ma hauteur, avant de m’empoigner sans un mot pour me rapprocher du fauteuil renversé au milieu du terrain que j'avais abandonné précédemment. Sauf que si elle est là, ça veut dire que…

‘’MAIS POURQUOI T’AS FAIS ÇA?!’’

"Je.... Je ne sais pas, je... ! Mes jambes ont réagi, et j-je..."

Sans la Pyroli, Haji a littéralement le champ libre pour foncer jusqu’à nos cages. Accompagné de sa partenaire, il ne leur reste plus qu’à bombarder nos cages de tirs enchaînés. Même si notre gardien se démène comme un beau diable pour tenir le coup, ça n’est qu’une question de secondes avant qu’il ne cède face au barrage ininterrompu !
J’pense qu’on m’entends depuis les gradins tandis que Lissa me pose maladroitement dans mon fauteuil, jusqu’à ce qu’une remarque de sa part me cloue littéralement sur place. Un peu titubant, Prime vient de se joindre à nous, mais le commentaire de la Pyroli semble rallumer la flamme de l’Hexadron.
…J’ai encore envie de pleurer. Mais pas pour la même raison, j’dois l’avouer. Alors ça attendra la fin du match.

‘’Bouge-pas de là et prépare-toi à courir...On va te le ramener ce ballon !’’

Trajectoire ? Ok. Moteur ? Ok. Détermination ? A 1000 % !

‘’Prime ?’’

‘’Dron ?’’

‘’VITESSE MAXIMALE !’’

ALors comme ça Haji, j’utilise toujours le même truc ? Et ben, tu l”as demandé, tu vas l’avoir ! Tandis que la corne du type Combat s’illumine d’une lueur orangée, ce dernier vient se placer derrière mon fauteuil, juste avant d’enchainer avec une attaque Charge ! Lancée à pleine vitesse, il percute l’arrière de ma monture, avant de pousser cette dernière en laissant sur place une Lissa quelque peu perplexe. C’est pratiquement impossible ce truc dans ces circonstances, ce qui tombe plutôt bien vu que ma cible, c’est ‘’tout droit’’ !’’

‘’Bordel, mais tu vas rentrer...EEEEEEEEEEEEEEEH !’’

‘’Merciaurevoir...Majesté, attrape !’’

Trop rapides pour que jOtaro puisse nous intercepter, Prime et moi passons littéralement sous la patte du Pandarbare, avant d'apparaître à côté de sa dresseuse qui armait un nouveau tir en direction de nos cages. Trop surprise par notre apparition, cette dernière ne peut réagir lorsque j’enclenche l’un des bumpers du fauteuil, pour lui voler le ballon, avant de profiter d’un petit rebond provoqué par Prime, pour enchaîner avec une seconde passe en direction du Pokémon de Lissa.
Ce dernier ne se prive pas pour former un ‘’toboggan’’ de lianes, qui guide le ballon tout droit jusqu’aux pieds de sa dresseuse.
La Vaututrice s’envole alors, avant de piquer en direction de ma partenaire….Pour voir apparaitre juste devant elle un Hexadron à l’air TRÈS agacé, qu’elle manque de percuter, avant de dévier complètement de sa trajectoire. Et la tête d’Haji sera probablement aussi satisfaisante que le coup de sifflet qui ne tarde pas à retentir, juste avant que Suzanne ne laisse échapper un véritable hurlement de rage.

‘’Et c’est un second but pour la Pokémon Community, le match redevient on ne peut plus serré ! ‘’

‘’Me regardez pas comme ça, il l’a fait tout seul, cette fois ! Bravo Lissa, t’es la meilleure !’’

Par contre, va peut-être falloir songer à changer notre gardien, il a l’air tout cassé, allongé sur le dos comme ça.

********************

Depuis notre second but, difficile de dire qui semble prendre l’avantage. Les minutes s’égrènent tandis que le ballon enchainent les passages de chaque coté du terrain, mais ni l’équipe de l’AES, ni la nôtre (pas fou, non ?) ne semble décidé à céder. Même nos stratégies commencent à s'essouffler et nos adversaires semblent avoir inversés leurs positions, suite à notre dernier but : marqué par Suzanne et sa Vaututrice, impossible pour nous d’aller aider Lissa face à ce Pandarbare enragé. De ce que j’ai vu, c’est nous qui avons le ballon, mais vu la tête d’Haji, ça ne durera peut-être pas. J’arrive même plus à voir Majesté derrière lui, comment je suis censé anticiper quoi que ce soit ?

‘’Vous êtes tenaces, je dois le reconnaitre. Mais vos chances se sont évaporés depuis la fin de la première mi-temps.’’

‘’On s’en sort pas si mal, pourtant, on a qu’à continuer !’’

‘’Parfaitement illogique. Votre atout a été dévoilé avec ce dernier but et grâce aux informations de Joestar, je sais parfaitement comment contrer chacune de vos manoeuvres.’’

Elle n’a pas tort. Depuis notre assaut frontal, sa Vaututrice me colle au train, impossible de repositionner Prime à l’arrière de mon fauteuil, sans qu’elle l’empêche de se déplacer. Pour le moment, l’Hexadron ne peut que se contorsionner sur mes genoux, en quête d’une ouverture.

‘’Même si elle parvenait à vous faire une passe, Christina l’interceptera sans aucun mal. QUand à tirer...Soyez réalistes. Vous ne pourrez pas lui apporter quelque aide que ce soit, ce n’est qu’une question de temps.’’

‘’...En fait, il me reste p’têtre un truc à faire.’’

‘’Pardon ?’’

‘’C’ma spécialité, en plus ! EH LISSA !’’

Totalement prise au dépourvue, Suzanne ne peut qu’ouvrir des yeux ronds face à l’air extrêmement souriant que j’affiche, tandis que je hurle  à pleins poumons.

''RÉFLÉCHIS PAS ET TIRE ! AVEC UNE TEMPETEVERTE SUR LE BALLON !’’

Tandis qu’Haji et son Pandarbare laissent échapper un rugissement commun et tentent d’empêcher ce qui va suivre, je profite de la surprise de Suzanne pour laisser tomber Prime à terre. Le type Combat a l’air aussi perdu que la jeune fille, mais son air se mue soudainement en une légère panique, quand il aperçoit mon sourire carnassier.

‘’Merci pour ton sacrifice, Prime...PREPARE-TOI !’’

Il aura à peine le temps de laisser échapper un ‘’Dron’’ de protestations, que l’un des bumpers de mon fauteuil vient le cueillir comme une balle, pour l’envoyer quelques mètres sur le côté, à l’opposé du milieu du terrain.

Derrière nous, un grand cri signale que Lissa a parfaitement réussi sa mission : emporté par un véritable tourbillon émeraude projeté à l’horizontale, le ballon dépasse Jotaro bien trop vite pour que sa tentative de placage (on a dit foot, pas rugby !) se solde par un gros tas de poils aplati au milieu du terrain. Néanmoins, à cause du marquage, le ballon se dirige bien quatre bons mètres trop à gauche des cages adverses et vu la distance à parcourir, il aura perdu toute sa force de frappe en arrivant au gardien.

‘’Ridicule...Christina, Lame d’air !’’

Positionné face au ballon, la type Vol libère une série de vibrations soniques, qui viennent s’interposer face à la Tempêteverte. Même si cette dernière est bien plus puissante, le rapport de type nous est défavorable et rapidement, la tornade commence à perdre en puissance Majesté à beau maintenir sa tornade, le choc ne va pas tarder à l’épuiser..

‘’Tout cela ne fait aucun sens. J’espérais presque m’être trompée, sachez-le.’’

‘’C’est ça. C’ma spécialité, ça, de faire aucun sens. Haji a raison, je sais pas faire grand-chose à part rentrer dans le mur. Sauf que chez moi, y’a toujours un moment où c’est le mur qui finit par perdre  ! Prime, CONTRE...Non, pas le ballon, vise-moi !!’’

J’serais presque euphorique de savoir qu’il a pas hésité une seule seconde avant de charger dans ma direction. Environné d’un crépitement rougeoyant, l’Hexadron a subi tellement de coups depuis le début de ce match, que son attaque doit être assez chargée pour qu’il puisse empaler Jotaro, s’il le désirait. Mais c’est bien mon fauteuil qu’il vient percuter de toutes ses forces par le coté, juste avant que ce dernier ne se retrouve projeté comme un missile, sous le regard éberlué de Suzanne.

‘’P-P-pas...encore….RAAAAAAAH !”

Aucune idée de si ça va passer. je peux juste me fier à ce monde qui tournoie et devient flou autour de moi, lorsque ma main aggripe l’accoudoir et enclenche le bumper...à l’instant où je dépasse le ballon, stoppé net par la Lame d’Air de Christina.

‘’Bouffe...ça !’’

*Clic*

Le bumper se déploie...Et je m’étale de nouveau dans l’herbe, tandis que mon fauteuil vient s’affaler sur le flanc dans un bruit de ferraille : toute la section gauche a été enfoncé par Prime et le bumper s’est même coincé à l’utilisation. Mais lorsque je relève les yeux, c’est un cri de joie qui m’échappe : frappé au vol, la balle profite de ce regain de vitesse pour dépasser Christina, avant de s’étaler au fond des cages adverses. Masqué par l’imposante silhouette de la Vaututrice, leur gardien ne pouvait même pas anticiper l'enchaînement de tir, avant que ce dernier n’apparaisse comme un boulet de canon face à lui !

Et c’est étalée sur l’herbe que j’exulte, tandis que le reste de l’équipe me rejoint….Pour le coup, là, j’accepte n’importe quel coup de main !
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum