Connexion
Pokemon Community :: Reste du monde :: Les Sorties Captures :: Anciennes Sorties

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -30%
Nike Air Zoom Pegasus 38 à 61€
Voir le deal
84 €

Lucas Emerillon
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type

moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle !

Aujourd'hui, Lucas s'était levé du bon pied. Il n'était que six heures du matin, mais il était déjà fringuant et fringué, prêt à sortir dehors. Son lit bien fait, ses affaires bien rangés, ne laissant plus que la place de son sac qu'il avait déjà pris avec lui, rempli de choses et d'autres utiles pour ce qui l'attendait aujourd'hui. Il avait rapidement quitté la pièce à coucher pour rejoindre le salon où il enfila en quelques minutes un copieux déjeuner comme il les aime. Il n'avait pas non plus oublié ses compagnons de routes, et leur avait sorti une préparation de baies dont ils raffolent tous. Malheureusement, le sommeil duquel ils venaient d'être tirés leur empêcha de savourer immédiatement la nourriture, mais ils parvinrent tout de même à s'en régaler dès la première bouchée, qui les réveilla pleinement. Les huit pokémons tiraient tous mutuellement une tête jovial comme le dresseur n'en voit pas toujours, et leur offrit un sourire souligné d'une caresse sur le haut du crâne. Une fois le repas remballé, le garçon rappela six de ses pokémons dans leur pokéball, préférant éviter de se ramener avec toute sa clique, et choisit de ne laisser qu'Embrylex, qui de toute façon avait déjà rejoint son épaule droite avec enthousiasme, et Galifeu, avec qui le blondinet commençait à tisser des liens solides comme avec les autres. C'était une bonne chose que cela se passe ainsi. Lucas n'aurait pas apprécié avoir en sa possession un pokémon qui ne l'aime pas franchement, comme ce fut le cas avec Bulbizarre, désormais possédé par la belle Chiho du dortoir Pyroli, ou comme Racaillou, bien qu'il soit un cas particulier. Le garçon voulait que ses pokémons soient des membres à parts entières de sa famille, des compagnons avec qui il s'entend bien, sans un quelconque conflit inutile entre eux.

Le trio franchit la porte séparant le dortoir Noctali et les couloirs de l'académie à peine une demi-heure après le réveil du dresseur. Les autres noctaliens commençaient tout juste à se lever d'après lui. Il avait encore du temps avant de rejoindre le point de rendez-vous prévu. Il choisit de rejoindre la ville pour s'y promener un peu histoire de s'imprégner un peu de l'odeur matinale avant de rejoindre un petit coin de la forêt. Un frais parfum mêlé à quelques poubelles pleines de saletés, comblé d'un doux vent soulevant quelques mèches de cheveux de la chevelure du blondinet. Ce dernier était particulièrement fan de cette atmosphère qu'il avait souvent eu l'habitude de sentir plus jeune et même encore il y a peu quand il se trouvait encore chez lui, à Oliville. Une atmosphère très urbain auquel s'ajoute un paysage marin magnifique, cachant à demi un soleil couleur de feu se reflétant sur les vaguelettes de la mer venant s'écraser sur les côtes. Par un matin comme celui-ci, tout était encore calme. Les véhicules qui roulaient se comptaient sur les doigts de la main, et la plupart des résidents de l'île, élèves de l'académie compris, dormaient encore ou prenaient tranquillement leur déjeuner en sirotant une boisson chaude en lisant les dernières nouvelles disponibles. Assis sur un talus d'herbe entouré d'une petite clairière inhabité faisant face à l'étendue d'eau formant la mer, Lucas réfléchissait à quelques détails jugés importants pour lui. Il caressait Embrylex qui l'avait imité en se posant à côté de lui, et avait laissé Galifeu jouer un peu plus loin afin de pouvoir se concentrer plus facilement dans sa réflexion. Où se rendrait-il ? Que ferait-il ? Qui rencontrait-il ? Quand rentrait-il ? Plusieurs questions lui trottait la tête, mais il en vint rapidement à bout, se disant qu'il se devait de faire confiance en son modèle, le vice-directeur Riven Rivardi. D'autres questions remplacèrent les précédentes, mais presque à chaque fois, la même réponse y mettait un terme. C'est finalement au bout d'une demi-heure qu'il quitta sa minuscule transe pour revenir au monde réel. Galifeu le fixait, assis en tailleur en se demandant ce que son maître faisait. Quand à Embrylex, il avait de nouveau son épaule, et s'y était rendormi. À croire que cette épaule avait le don de l'endormir. Un sourire lui échappa, ce qui fit sautiller joyeusement le type feu et combat, qui se leva en même temps que le garçon, et le suivit tandis qu'il se dirigeait vers le point de rendez-vous, où un bateau les attendait lui et les autres élèves.

Le calme avait disparu des rues. Maintenant avait pris place le tumultueux bruit des gras klaxons de voitures qui obligeait le dresseur à rappeler ses pokémons pour éviter qu'ils soient affolés. Il avançait tranquillement, écouteurs aux oreilles avec le son de la musique à fond pour éliminer les bruits de la ville, dans les rues du centre puis du port, où il repéra rapidement un bateau comme celui qui l'avait jusqu'ici emmenait sur les îles alentours. Il était déjà presque huit heures, et du mouvement se faisait sentir au point de rendez-vous. Tout au plus une cinquantaine d'élèves devaient déjà être présents à l'arrivée de Lucas, qui rejoignit son ami Ryan qu'il repéra facilement à travers la foule. Il portait une tenue très sportif, un peu débraillé et sale, ce qui ne manqua de surprendre le blondinet. Il se demandait pourquoi il s'était ainsi fringué aujourd'hui et lui posa la question.

«  Parce que je ne veux pas salir mes vêtements propres vu l'endroit où on va aller. lui répondit le brun.
– Tu sais où on se rend ? dit le blondinet.
– Ouais. On va à la déchetterie Rabuta.  »

La surprise du garçon fut complète. Ainsi allait-il dans quelques heures se promenait parmi des tas de poubelles géants à la recherche de pokémons, s'il y en a. Encore une fois, pour la sortie capture, le vice-directeur les avaient surpris en les amenant dans un endroit plus surprenant que la précédente. Aujourd'hui, la chute de poubelles était au programme de Lucas. Il espérait juste ne pas tomber malade …

- Avantage Spé type feu : 3 des dix pokémons de mon tirages sont des types feu.
- Utilisation de la CS Force de Cabriolaine (Force 1 et 2), et si je peux en choisir deux, utilisation de la CS Surf de Cabriolaine également.

 

codes par shyvana


Dernière édition par Lucas Emerillon le Sam 19 Avr - 17:28, édité 2 fois


[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 1466193127-s1

                         
Sir Trouille
Icon : [#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 13090
[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] CeOUB4f
-
-
0
0
13090
pokemon
[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] CeOUB4f
-
-
0
0
13090
Sir Trouille
est un PNJs
Étape 2 : Voici les dix Pokémon que tu peux rencontrer, choisis-en cinq dans ce lot et la chance décidera sur lequel tu tomberas. Inutile de faire un post RP pour dire lesquels tu sélectionnes.

[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 458[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 605[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 322[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 504[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 299
[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 554[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 223[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 401[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 240[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 316


[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 7z5c
Lucas Emerillon
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type
Mes choix sont :

[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 458[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 605[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 299[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 223[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 240


[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 1466193127-s1

                         
Sir Trouille
Icon : [#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 13090
[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] CeOUB4f
-
-
0
0
13090
pokemon
[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] CeOUB4f
-
-
0
0
13090
Sir Trouille
est un PNJs
Etape 3 : Tu rencontres Lewsor ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une Pokéball] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade)
Bon courage !
[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 605


[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 7z5c
Lucas Emerillon
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type

moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle !
L'Ipok de Lucas sonna huit heures. Il nous indiqué de monter dans la bateau, et l'ordre fut accompli. Bientôt, le quai fut vidé de ses occupants, et le bateau prit rapidement la mer. Il allait plutôt vite, et en quelques minutes seulement, la côte de l'île ne fut plus qu'un trait dans l'horizon. Lucas vit que plusieurs élèves étaient arrivés trop tard et avait raté l'heure de rendez-vous, et le garçon craignait bizarrement que certains des gens qu'il connaissait soit dans ce cas-là. Mais l'important était que lui était à l'heure et avait pris le bateau. Un endroit qu'il connaissait bien l'attendait. Il en avait plusieurs fois entendu, de cette déchetterie géante qui était autrefois une ville prospère jusqu'à sa désertion il y a quelques années par ses occupants, ne laissant que des montagnes de déchets de poubelles et autres détritus nauséabondes auxquels s'ajoutent perpétuellement ceux des passants qui souhaitent s'en décharger. Lucas se demandait comment il pourrait se promener dans un endroit tel que celui-ci alors sans aucun problème, sachant qu'avec cette accumulation de saletés, l'endroit ne devait pas sentir la rose, et de loin. La question fut réglé un peu avant que le bateau n'atteigne l'île, quand on vint distribuer des masques aux élèves et des pilules pour leurs pokémons. Une fois équipé, le blondinet et son équipe attendit tranquillement que leur transport atteigne la côte et ne soit amarré pour débarquer. Tous les élèves semblaient déjà avoir leur masque et leurs pokémons avoir manger leur pilule, quand le vice-directeur vint taper son discours habituelle avec la même règle stricte, à savoir que les élèves soient revenus avant seize heures, auquel cas il repartirait sans eux. Une fois le boulot administratif terminé, les élèves se dispersèrent, et laissèrent vide l'endroit d'où ils venaient d'arriver. Assurément qu'ils ne reviendraient pas avant plusieurs heures.

Lucas avait choisit de suivre un groupe d'élèves prenant une direction opposé de celle de Ryan, et les quitta quelques minutes plus tard pour pénétrer dans un bâtiment désaffecté et dépourvu de toute installation humaine. Seul le béton du bâtiment était encore présent, mais la mousse et l'herbe les avaient déjà pris de court, et l'endroit ressemblait plus à une sorte de jardin d'intérieur qu'à un immeuble d'habitation. Malheureusement, la verdure était complètement pourri, et chaque pas que faisait le dresseur craquait trois tiges d'herbes. L'air était rempli d'une brume cotonneuse, et par endroit était violette, indiquant la présence d'émanations toxiques. Quelques déchets remplissaient les coins, et heureusement ils ne remplissaient par encore entièrement les lieux, mais d'ici peu, ce serait le cas, et ce serait à se demander s'il y avait quelque chose aussi autrefois. Le garçon sortit son Ipok et décida de prendre quelques photos des lieux histoire de s'en souvenir, trouvant que cet endroit était superbe malgré les tonnes de saletés qui l'entouraient, mais un mouvement l'arrêta avant qu'il n'y parvienne. Quelque chose avançait vers lui. Cela ne pouvait être qu'un pokémon. Par réflexe, le dresseur rangea son appareil et sortit la pokéball de Galifeu qu'il fit apparaître devant lui. Le mouvement se faisait plus rapide et plus précis. Les traits de l'inconnu apparurent alors aux yeux du blondinet. Il s'agissait bel et bien d'un pokémon. Par envie, Lucas ressortir de nouveau son Ipok, se demandant d'ailleurs pourquoi il l'avait rangé, et le pointa sur son opposant qui l'observa avec attention. Alors apparut les informations et permirent au garçon d'identifier le nouvel arrivant. Il s'agissait d'un Lewsor, un pokémon de type psy, et les informations à son propos étaient les suivantes :

Lewsor ressemble à un petit extraterrestre avec sa tête disproportionnée et ses yeux globuleux. Il est inspiré de l'alien petit-gris et n'est pas sans ressembler à Marvin, robot dépressif protagoniste du Guide Du Voyageur Galactique. Les six boutons lumineux sur ses bras seraient un moyen de communication.

Un sourire s'échappa du visage de Lucas. Un combat l'attendait. Il recula de trois pas pour se mettre en sécurité, toujours équipé de son masque, et indiqua à Galifeu de se préparer au combat. Le type feu observait son adversaire avec intérêt. Il sembla au garçon deviner une lueur de détermination dans les yeux du type feu et combat. Maintenant, il fallait qu'elle soit véritable …

«  Ainsi, tu veux me défier, mon grand ! Déclara Lucas à l'attention du pokémon sauvage. Comme tu veux, mais tu devras te frotter à mon mon pokémon, alors gare à toi ! Galifeu, commence avec double pied ! s'écria-t-il alors. »

Ainsi débuta son premier combat depuis le début de la sortie capture. Une vingtaine de minutes étaient passés depuis, il avait encore le temps …

Pokémon mis K.O

 

codes par shyvana




Dernière édition par Lucas Emerillon le Mar 15 Avr - 17:44, édité 1 fois


[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 1466193127-s1

                         
Riven Rivardi
Région d'origine : Johto
Âge : 29 ans
Niveau : 100
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1513
Johto
29 ans
100
0
1513
pokemon
Johto
29 ans
100
0
1513
Riven Rivardi
est un Adulte Mécano
Etape 4 : Tu rencontres Magby ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon.
Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une Pokéball] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou [Fuite du Pokémon sauvage]
Attention ! Ce sera le dernier Pokémon que tu pourras rencontrer lors de cette sortie capture !
Bon courage !

[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 240
Lucas Emerillon
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type

moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle !
Galifeu engagea le duel en s'élançant sans traîner vers Lewsor, un regard de détermination dans les yeux, s'approchant sans hésitation vers le brouillard violet à donner des Ulcères où se tenait le type psy ennemi qui flottait sur quelques centimètres au-dessus du sol. Un calme implacable le prenait, et surprenait particulièrement Lucas, qui avait reculé de quelques pas pour rejoindre un tas de mousse encore épargné par les poubelles et les déchets qui remplissaient l'île. Il était vrai que le pokémon sauvage avait l'avantage du type sur le type feu, mais il était impossible qu'il le sache. Il était cependant clair qu'il manigançait quelque chose. Le blondinet espérait que si le cas se présentait, les deux pokémons n'auraient pas à se Rivaliser entre eux pour se départager. Une option qui restait en revanche valable à partir du moment où tout pouvait arriver dès le moment où un duel était commencé. Une sacrée Veine que le Lewsor lui soit apparu tranquillement, sans qu'il ne l'attaque en traître par derrière. Une autre que celui-ci rata son attaque Coup' D'Boule à quelques centimètres de Galifeu, qui enchaîna sa double-attaque combat sur son adversaire, qui partit s'écraser contre un Uniforme tas d'immondices dont le contenu se répandit comme un explosion de feu d'artifice dans la moitié de bâtiment que sa position d'origine occupait. Sonné, mais trop peu blessé, Lewsor sortit de son coussin dégoûtant et lança rafale psy, qui s'exprima sous la forme d'un trait multicolore fluorescent reliant le corps du type psy à celui de Galifeu par un trajet en zigzag se terminant par une sorte d'explosion d'énergie interne entourant la corps du type feu, qui arborait alors une expression de douleur accentué par la puissance psychique qu'il prenait d'un seul coup. Bien heureusement, il parvint à se tenir debout, et une fois que Lewsor eut achevé son offensive, le type feu lui sauta dessus, et lui asséna un flammèche qui embrassa fortement le pauvre type psy, qui se débattait pour arrêter cela. Profitant d'un instant de déconcentration de son adversaire, le compagnon de route de Lucas l'attaqua de nouveau avec son double-pied, lui infligeant cette fois un violent coup qui l'envoya valser contre le dur et solide mur de béton du bâtiment, achevant le type psy qui retomba inconscient au sol, vaincu. Content de lui, Galifeu rejoignit son dresseur, qui le rappela joyeusement en tirant un sourire sous son masque à gaz. Comme quoi, la coopération sera toujours la meilleure des solutions pour combattre, et elle sera toujours Universel, quoi qu'il arrive, où qu'on soit. C'est en tout cas l'opinion qu'avait Lucas sur les combats, et cela se révéla par maintes fois vraie depuis qu'il avait intégré la Pokemon Community. Il espérait donc que cela continue ainsi tant qu'il vivrait, mais le soucis n'était déjà plus là.

Lewsor venait de se réveiller et avait fui le dresseur sans demander son reste alors que ce dernier souhaitait en faire l'un de ses nouveaux compagnons. Une envie bien particulière, puisque l'idée était de permettre à Galifeu et même aux autres de profiter d'un pokémon ayant un avantage sur le type pour perfectionner leur entraînement quotidien qui semblait n'avoir jamais lieu mais qui était en vérité bien Rêche. Ainsi, le blondinet se retrouva rapidement à courir parmi les déchets et le brouillard tantôt habituelle, de son blanc grisée très repérable, à un violet aussi claire que l'eau des rivières saines. Ces derniers semblaient aussi dangereux et toxiques que le dard d'un Rapion l'est. Bien heureusement, il y avait bien peu de chances que ce pokémon se trouve sur cette île étant donné leur préférence pour les endroits plutôt espacés et chaud comme le désert dont Lucas avait entendu en rumeurs, ce qui devait contenir une grande part de vérité. En attendant, le Lewsor courait toujours, et le blondinet n'arrivait toujours pas à réduire la distance qui les séparaient, et n'arrivait tout bonnement pas à le retrouver dans ce paysage nauséabonde. Il restait bien la solution du flair, mais le dresseur voulait éviter de faire courir des risques à ses pokémons en leur faisant par exemple renifler des émanations toxiques. Aussi choisit-il d'abandonner ses recherches et se mit à Vagabonder sans but fixe sur l'île, la visitant en silence dans un air solitaire non retenu. Il croisa le regard de plusieurs pokémons, qui le fuirent dès qu'ils l'aperçut un peu plus loin en train de balancer sa tête de gauche à droite en observant le paysage, et quelques élèves qu'il ne connaissait et qui ne lui prêtèrent aucun regard. Rapidement, l'heure tourna, et rapidement, midi arriva. La faim prit le blondinet et il se décida à appeler toute sa clique pour qu'ils dévorent leur pique-nique. C'était risqué de manger ici, mais le choix ne le était pas proposé. Ils allèrent donc s'installer près d'un reste de verdure présenté sous la forme d'un arbre mort ou encore quelques feuilles ajoutés à une luxuriance de mousse flottaient sur les branches supérieurs. L'endroit semblait calme, propice à la dégustation d'un pique-nique par son semblant d'inexistence de puanteur et d'air toxique. Par précaution, le groupe avala rapidement son casse-croûte, dégustant au maximum leur nourriture qui descendait leur besace à une vitesse folle, à tel point qu'on pouvait presque considérer le groupe comme de véritables Voraces. Leur repas terminée, tous se posèrent quelques minutes pour se remettre de cette express repas délicieux. Lucas profita de ce moment pour sortir quelques détails qui trottaient dans son crâne à ses pokémons.

«  Dites, mes grands … Bien que certains d'entre vous soient encore récents dans l'équipe comme Galifeu ou Vibraninf, qui a succédé à Bulbizarre, je me disais qu'il serait peut-être temps de vous donner des surnoms. Ce serait un signe d'amitié important pour moi. Qu'en dites-vous ? lâcha-t-il après quelques secondes d'hésitations. »

Un silence s'installa quelques instants. Les pokémons réfléchissaient mutuellement entre eux. Fallait-il accepter la proposition de leur maître ? Après tout, ce n'était pas une si mauvaise idée que celle qu'il venait de proposer, et bien que quelques inconvénients existent, ils acceptèrent tous la demande de leur dresseur, qui souleva une seconde son masque pour leur offrir un sourire joyeux.

«  Super ! Alors voyons voir … Il désigne alors Salamèche. Toi, tu t'appelleras désormais Zéro, parce que t'as la classe, et ce surnom aussi. Il pivote sur index vers la droite tandis que la salamandre sautille de joie. Cabriolaine, tu porteras maintenant le nom d'Aegis, parce que quoi qu'il arrive, tu sera mon bouclier de douceur. Le type plante pousse un hennissement de joie tandis que Lucas pivote de nouveau. pour toi, Galifeu, ce sera Piou, parce que tu es simple, et j'aime ça. Le pokémon manque de sauter au cou, et le laisse continuer sa distribution de surnoms. Magby, toi, tu t'appelleras … se stoppa-t-il soudain. »

Il observa le pokémon qui se tenait face à lui. Il ne l'avait jamais vu jusqu'ici dans son équipe, et comprit immédiatement, bien heureusement, qu'il s'agissait d'un pokémon sauvage, qu'il connaissait en plus, s'étant joyeusement joint à leur groupe sans y être invité. Par réflexe, le noctalien sauta en arrière, imité par ses compagnons, et ordonna à Piou nouvellement nommé de se placer devant lui. Il allait entamer son deuxième combat contre un autre pokémon depuis le début de la sortie, et son cinquième depuis qu'il s'était joint à l'équipe de Lucas. C'était quelque chose auquel tenait beaucoup le garçon : permettre à son pokémon de profiter de son activité sûrement préféré qu'est le combat. Les autres aussi devaient profiter de ce combat, mais pour le moment, c'était au tour du type feu et combat de briller contre son nouvel adversaire, qui avait reculé pour s'écarter de l'arbre mort, probablement pour éviter de le brûler par mégarde, ce qui surprit Lucas. Profitant d'un instant de silence, Lucas sortit son Ipok et le tendit vers Magby, histoire de récupérer quelques informations sur l'ennemi, bien qu'il en connaisse l'espèce.

Magby, pokémon de type feu. Il compense sa ridicule taille par une vivacité digne d'un Doduo et une puissance de feu à ne rien envier, et malgré ce qu'on pourrait penser de lui, il s'agit d'un pokémon très calme et réfléchi, contrairement à ses évolutions, loin du craintif et triste qu'on ose dire. Il se promène généralement seul ou accompagné par ses parents qui l'abandonnent assez jeune. Le combattre lors de cette période est dangereux puisque le pokémon a tendance à choisir en priorité la manière la plus radicale qu'il a en main pour survivre, quitte à vous attaquer directement. Pour augmenter vos chances de victoire, il est conseillé de prendre un pokémon très rapide ou qui supporte très bien les attaques feu.

Les données ne semblaient pas complètement fiables, mais cela restait plutôt cohérents, d'autant plus que Galifeu était exactement le pokémon qu'il fallait pour contrer Magby d'après l'Ipok. Un combat qui s'annonçait d'ores et déjà déséquilibré, mais qui offrait tout de même aux deux combattants une chance de gagner.

«  Bon, il est temps d'y aller ! Piou, Double-pied ! s'écria Lucas après avoir rapidement rangé son appareil. »

Lancer d'une pokéball

 

codes par shyvana




[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 1466193127-s1

                         
Riven Rivardi
Région d'origine : Johto
Âge : 29 ans
Niveau : 100
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1513
Johto
29 ans
100
0
1513
pokemon
Johto
29 ans
100
0
1513
Riven Rivardi
est un Adulte Mécano
Etape 5 : Raté ! Que veux-tu faire ? Écris un nouveau post RP pour décrire tes actions.
Il te reste 6 Pokéballs.
Lucas Emerillon
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type

moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle !
Comme tout à l'heure, le Galifeu fut le premier à attaquer. Il infligea ses deux violents coups de pieds sans même que son adversaire n'ait le temps de comprendre qu'il était en train de se faire refaire le portrait. Évidemment, le pokémon combat avait retiré quelques idées de son précédent combat, et il avait maintenant enclenché la quatrième vitesse pour ce duel. Il fallait cependant qu'il arrive à maintenir sa fougue puisque son maître s'était décidé à attraper ce pokémon feu. Il était mignon, et en plus, il ne semblait impuissant face à la situation. Les coups qu'il avait reçu semblait avoir fait encore moins de dégâts que ceux que Piou avait infligé au Lewsor fuyard. C'était un adversaire de taille, et sûrement bientôt un futur camarade. En attendant, il s'était déjà relevé, un air guerrier très présent dans son regard, prêt à défaire son adversaire de son offensive furieuse. Quoiqu'elle ne fut pas si furieuse. Plutôt très réfléchi. Le Magby choisit de démarrer avec brouillard, et plongea le paysage dans un noir artificiel permettant au type feu d'approcher tranquillement Piou et lui infliger son attaque poing de feu qui parvint à balancer le type combat au sol, laissant un instant important au pokémon sauvage pour lancer onde folie avant de reculer et de faire changer le brouillard encore présent pour le faire passer du gris obscure à un violet empoisonné, le signe qui montrait que Magby venait d'utiliser purédpois pour empêcher le compagnon de Lucas d'approcher une fois qu'il aurait recouvert ses esprits. Il devait sûrement aussi espérer que Piou aurait s'engouffrer dans sa folie dans le nuage de poison, mais il n'en fut rien, puisque Lucas le rappela dans sa pokéball avant, plus que conscient que continuer le duel était signe de défaite pour le Galifeu. En revanche, il restait encore d'autres pokémons dans l'équipe du blondinet, et celui-ci se décida à faire venir le meilleur, le must du must, son Embrylex. Dès qu'il aperçut le nuage violet devant lui, le pokémon roche comprit la situation, ou tout du moins le fait qu'un pokémon affrontait actuellement son maître. Il se concentra un instant avant de faire briller sa détermination qui le poussa à pénétrer dans le brouillard empoisonné tête baissé. Un bruit de choc se fit entendre. Se sachant protégé, Lucas, passa le mur violet pour rejoindre son compagnon, qui l'attendait tranquillement, se tenant fièrement face à un Magby bien amoché, et tout juste capable de se tenir debout. Embrylex semblait bien s'être occupé de lui.

«  Bien joué, mon grand. déclara le garçon. »

Il tendit la paume de sa main vers le petit pokémon, qui la lui tapa en signe d'amitié, avant de rejoindre ensemble leur commun ennemi. Elle était vraiment en piteux état, le type roche ne lui avait vraiment laissé aucun répit. Une attitude que son dresseur n'encourageait pas forcément, mais qu'il ne refusait pas à ses compagnons. Il savait pertinemment qu'il faudrait parfois en venir à ça pour se défendre, sans quoi Lucas se retrouverait souvent dans la panade. Évidemment, cette panade serait pratiquement présenté sous la forme d'un pokémon violent ou trop hystérique et colérique. Un pokémon qu'il serait impossible de contenir par de simples coups prévisibles. La cruelle vérité était que cette situation se répétait partout, et à tout moment. La bonne nouvelle, c'est que dans certains cas, cela n'allait pas plus loin que le dresseur ou le pokémon, tout dépendait de l'acteur de cette méthode, comme cela était actuellement le cas avec Embrylex et Lucas. Ce n'était d'une certaine façon pas la même chose, mais cela restait dans le thème du combat violent. Au moins le pokémon à cornes aura-t-il fait en sorte de laisser son combattant debout. C'est d'ailleurs un détail qui intrigua le dresseur avant de se dire que son pokémon avait sûrement compris que son maître voulait le capturer, ce qui fit sourire d'autant plus le garçon caché sous sous masque.

«  Bien voyons voir … Il s'approcha du type feu et lui présenta ses mains pour l'aider à se lever, se prenant bien sûr un refus catégorique du pokémon, qui recula de surcroit. Tu sais en temps que jeune garçon, tu te dois d'être fort et fier, et ne pas reculer devant le danger ! Enfin, je dis ça, mais je ne suis pas mieux …  »

Le petit discours du dresseur semblait avoir intéresser le pokémon, qui se força à se lever avant de fixer le garçon avec un air du genre « viens te battre ! » qui incita Embrylex à se replacer face à lui, prêt à se battre de nouveau.

«  Maintenant, on se battre à la loyale, Embrylex ! lâcha le blondinet. »

Le type roche acquiesça avant de tourner vers Magby, qui lui sautait dessus. Inconsciemment, Lucas sortit une pokéball, et la lança sur le pokémon sauvage quand celui-ci fut projeté un peu plus loin après sa mini confrontation avec la bête à cornes, mais qui se releva infructueuse puisque le pokémon ressortit immédiatement. La journée était loin d'être fini ...

Lancer d'une pokéball

 

codes par shyvana


[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 1466193127-s1

                         
Riven Rivardi
Région d'origine : Johto
Âge : 29 ans
Niveau : 100
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1513
Johto
29 ans
100
0
1513
pokemon
Johto
29 ans
100
0
1513
Riven Rivardi
est un Adulte Mécano
Tadam ! Magby est capturé ! Tu peux dès à présent écrire ton post de clôture, et rajouter les informations de ton nouveau compagnon sur ta T-Card ! Le choix du sexe, de la nature et du surnom sont entièrement libre. Merci d'avoir participé ! N'oublie pas d'indiquer [Terminé] dans le titre de ton topic.
[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 240
Lucas Emerillon
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type

moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle !
La bataille s'annonçait rude, puisque Magby se montrait très coriace contre Embrylex, qui était tout de même bien avantagé face à lui grâce au fait qu'il avait un maître pour l'aider à se coordonner dans ses mouvements et ses offensives, et qu'il était d'autant plus habitué au combat que son adversaire de type feu, qui commençait déjà à plier alors que la bête à cornes était encore en pleins possession de ses moyens. La victoire n'était désormais plus qu'à quelques attaques près, et c'était toujours largement dans les moyens du type roche et sol. Pourtant, il semblait à Lucas que quelque chose ne tournait pas rond. Cela ne venait pas du type feu affaibli, mais des alentours. Apparemment, le garçon était observé. Mais par qui et où précisément ? Des questions qui méritaient des réponses claires, mais qui ne vinrent qu'au mauvais moment. Magby avait fini par lâcher prise et, un genou à terre, il fixait le dresseur en sachant parfaitement ce qu'il allait lui arriver, voyant la pokéball que le blondinet au masque tenait dans sa main droite et qui la faisait rouler sur elle-même en s'approchant petit à petit. Le combattant mit ses bras en avant comme pour se protéger, mais cela n'empêcha pas le garçon de lui caresser joyeusement le crâne et de lui parler calmement sans détour.

«  Tu t'es bien battu mon grand je te félicite ! Malheureusement, bien que l'envie me prenne de te capturer, il faudra nous quitter bien vite. Je ne souhaite pas que tu continues de vivre dans ce triste endroit, aussi vais-je te remettre à un autre dresseur qui saura s'occuper de toi … Serais-tu d'accord ? déclara le noctalien. »

Magby hésita. La proposition semblait énormément l'intéresser, mais quelque chose devait le retenir. Qu'est-ce que cela pouvait être ? Peut-être ceux qui observait actuellement les intrus qu'était Lucas et Embrylex qui devait connaître le pokémon sauvage et souhaitait qu'il reste sur cette île. Une idée qui semblait cohérente et qui rendait Lucas furieux. De quel droit pouvait-on obliger un pokémon à faire ce que l'on veut ? Il devait corriger cela, en commençant par convaincre Magby de venir avec lui.

«  Magby, je pense que je sais pourquoi tu hésites, et ne t'inquiètes pas, je suis là pour t'aider. Tu peux être rassuré, je ne te laisserais pas seul quoiqu'il arrive, comme celui à qui je te remettrais, à coup sûr ! lança Lucas avec enthousiasme. »

Le type feu poussa soudainement un cri de joie, comme si ce que venait de dire Lucas l'avait complètement changé. Il était désormais entièrement d'accord pour que le garçon l'emmène avec lui. C'était une bonne chose. Content que sa proposition soit accepté, le noctalien recula d'un pas de magby, et commença à lever son bras pour lancer sa pokéball quand un mouvement furtif circulaire vint violemment frapper au milieu de son dos, le faisant tomber par terre avec sa pokéball et lui faisant perdre son masque. Plusieurs ombres qui étaient clairement des pokémons surgirent des buissons et emportèrent le masque du garçon, le laissant sonné sur le l'instant et prêt à inhaler les émanations toxiques de l'île pour qu'il meurt. Magby s'était enroulé sur lui-même et tremblait de peur face aux quinze pokémons qui lui faisait face. La situation était devenu compliqué, et il risquait de l'être bien plus si jamais Lucas ne revenait pas rapidement au bateau pour se faire soigner. Heureusement, Embrylex avait bien compris que son maître était en danger, et se dépêcha de récupérer la pokéball de Piou qu'il fit venir en lui montrant leur dresseur puis la bande de pokémons fixant Magby avec un air colérique. La rage prit le Galifeu, qui s'élança alors vers la troupe qui restait figé en voyant arriver le pokémon combat. Il était déjà trop tard pour fuir lorsqu'ils comprirent qu'ils allaient se prendre une rouste par le pokémon quand la bête à cornes qui n'avait pas bougé eut faire tomber son attaque éboulement pour obstruer le chemin, offrant largement le temps à son camarade de se faire ses enflures de pokémons qui avaient osés s'en prendre à leur maître.

«  Qu'est … Qu'est-ce qui se passe … Ici ? dit Lucas lorsqu'il s'éveilla de son inconscience. »

La bande de pokémons étaient éparpillés sur les alentours du blondinet, et Embrylex se tenait aux côtés de Magby, qui tremblait encore de ce qui venait de se passer. La pokéball de Piou était par terre près des pieds de son possesseur, ce qui voulait que le type combat n'était pas loin, et qu'il devait chercher quelque chose. Si Lucas avait bien compris la situation, alors le pokémon pourchassait d'éventuels fuyards. Un air serein dans le regard, Lucas s'approcha du type feu consolé comme il pouvait par Embrylex. Il lui caressa de nouveau le haut du crâne et s'assit à côté de lui.

«  Allons mon grand, c'est fini. Tu n'as plus à avoir peur. Tu vois bien que je serais là pour te protéger. Lucas toussa. Cette fois, c'est bon. Moi et mes pokémons allons *tousse* pouvoir te faire sortir de ce sordide endroit. Lucas manque de s'étouffer, ce qui inquiète énormément Embrylex et Piou, qui vient de revenir de sa chasse. Allez viens … Le garçon tend sa pokéball vers Magby, qui hésite. »

Lucas remarque qu'il ne va pas bien, et sent alors qu'il n'a plus son masque sur le visage, le faisant également se rappeler que celui-ci a été volé par la bande de pokémons désormais hors de possibilité de se battre. Piou devait sûrement être parti chercher cela, mais visiblement, il était revenu bredouille. Tout ça allait finir, d'autant que le blondinet commençait déjà à s'effondrer par terre à plat ventre, fixant Magby qui prenait peur. Il lui présenta sa pokéball et lui tendit sa main pour l'inciter à rentrer dans la boule.

«  N'aie pas peur *tousse* Tu n'as vraiment rien à craindre de ça … Et surtout, ne te *tousse de nouveau* soucie pas de moi, je m'en sortirais … lui dit-il de sa voix la plus calme et douce possible, lui offrant en même temps son meilleur sourire. »

Magby continua d'hésiter un instant, mais choisit finalement d'accepter de rentrer dans cette pokéball. Content que le pokémon ait confiance en lui, Lucas fixa ses compagnons actuels. Il chercha sa ceinture des mains, et réussit par miracle à faire venir tous ses pokémons, qui furent pris de peur en le voyant ainsi affaibli par les émanations toxiques de l'île. Magby était entré dans sa boule de capture, et s'était laissé attrapé comme le voulait le blondinet, il ne lui restait donc plus qu'une chose à faire.

«  Mes grands … Je me dois de finir de vous donner vos *tousse grassement* nouveaux surnoms. il pointa en tremblant son index vers Chamallot, qui pleurait. [color=coral] Chamallot … Tu t'appelleras désormais *manque de s'évanouir* Alexandre, parce que tu mérites largement ce noble nom. [color=coral] il essaye d'indiquer Ponyta, mais celle-ci s'approche avant et avec l'aide de Piou, le pose sur son dos. Ma très chère, tu es aussi douce et gentille que l'était ma mère *pousse une énorme toux*, j'aimerais que tu te nommes désormais … Myrtille. il tente de se tourner vers Vibraninf, mais celui-ci comprend immédiatement que c'est à son tour et se place face à lui pour lui éviter de gâcher ses forces à bouger, un air bien maussade dans les yeux. Toi, tu es mon premier, et mon grand pokémon vol. Pour cela, j'aimerais … te surnommer … Bahamut … le blondinet s'évanouit un instant avant de se réveiller de nouveau, tout proche du point de rendez-vous des élèves. Embrylex se tenait sur le dos d'Aegis qui suivait de près Myrtille. Quand … À toi, Embrylex, je t'ai … Réservé *tousse fortement* mon surnom … Préféré. Il t'est attribué … Pour ce que tu es … Mon meilleur compagnon … Désormais *il est à la limite de succomber* tu te feras … appelé … dit-il en souriant du mieux qu'il put. »

Il parlait faiblement, mais visiblement, ses pokémons le comprenait parfaitement, et ils ne souhaitaient pas l'interrompre. Il s'agissait peut-être des derniers mots qu'il prononcerait, et il tenait à ce qu'il les leur adresse. Même le dernier surnom, qui se fit entendre par une tout petite voix qui signait en même temps la tombée dans l'inconscience de Lucas pour quelques jours, et qui fit les derniers mots qu'il prononça dans cet endroit où il avait récupéré un Magby apparemment persécuté par ses confrères, rapatrié par Zéro qui s'était posé avec Embrylex, désormais renommé, sur Aegis.

«  … Freed … avait faiblement lâché Lucas avant de fermer les yeux de faiblesse. »

Ainsi s'était terminé le septième sortie capture du noctalien, qui rentrait miraculeusement à la Pokemon Community avec un nouveau compagnon qu'il avait déjà prévu de remettre à un de ses camarades pour qu'il puisse s'en occuper comme il ne pourrait pas le faire ...

Merci pour la modération :3

 

codes par shyvana



[#7] Moi, j'voulais une journée au soleil, pas une promenade de poubelle ! [TERMINE] 1466193127-s1

                         
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum