Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 1

Pokemon adala community

« J’ai juste envie de profiter de cette soirée, et de ce nouveau début de vie… Même si je sais que je ne suis pas encore au bout de mes surprises. »
en savoir plus ?
« Cette mission est déjà un calvaire, alors stp essaie de pas la rendre encore pire, ça m’arrangerait. »
en savoir plus ?
« Je ne suis pas sûr qu’il soit l’heure de distribuer de l’eau bénite, nous savons déjà tous que vous êtes un ange Ranya, mais je suis touché de votre bénédiction. »
en savoir plus ?
« Je me déteste. Je me déteste de toutes mes forces. »
en savoir plus ?
« C'est un fantôme que tu enlaces, Faulkner. »
en savoir plus ?
Le soleil tape. Les gens hurlent. Il en a marre. Ce n’est pas un tournoi. C’est un poisson d’avril.
en savoir plus ?
« Il est beau... Tu en as de la chance... »
en savoir plus ?

Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
Un autre matin comme les autres à l’Académie. J’aurais profondément aimé pouvoir vous dire que j’avais pu faire la grâce matinée, me tournant et me retournant dans mon lit, partageant une idylle avec mon oreiller. Mais, tristement, ce n’est pas comme ça que fonctionnent les choses au dortoir Pyroli. Je fus donc levée tôt, très tôt, beaucoup trop tôt, et m’étais dirigée à l’entraînement avec les autres filles du dortoir. Au moins cela nous permettait de rester en forme, ce qui n’était pas une mauvaise chose en soi. Mais une toute petite heure de sommeil de plus, ce ne serait pas de refus, voyez? À force d’être tirée du lit et de devoir fournir un tel effort physique chaque matin j’allais forcément développer des ulcères ou un truc du genre! Oui, bon, j’exagère peut-être un peu, mais on est jamais trop prudent! Bref, je vous épargnerai les détails de cette séance d’entraînement, comptez-vous chanceux! D’ailleurs, je voulais vous raconter quoi moi? Voyons, je n’ai quand même pas commencé à écrire ça pour le plaisir. C’était quoi déjà? Le cadeau que j’ai reçu par la poste de la part de ma marraine pour me féliciter de mon entrée à l’académie? Non, ça c’était la semaine dernière. Je n’ai pas non plus de nouvelle coupe de cheveux à vous montrer. Vous parler de mes résultats scolaires peut-être? Non, dans ce cas il serait encore préférable que je vous parle de ceux de Lukas, il est bien plus intelligent que moi. Mais qu’est-ce que c’était déjà? Il me semble que c’était important en plus! Comment c’est possible d’être bête à ce point?

Ah! Si! Je me souviens maintenant! Alors, je vais pouvoir continuer. Suite à l’entraînement, j’étais passé à la douche et avait revêtu mon traditionnel uniforme scolaire avant d’aller manger un peu, accompagnée d’Azur. Sauf que, ce jour là, j’avais l’après-midi de libre, comprenez? Ainsi, j’avais déjà prévu de consacrer une partie de la journée, après mes révisions, à passer du temps avec mon petit pokémon d’eau, parce que la complicité c’est important. J’avais même prévu aller nager avec lui à la plage. Oui bon, l’eau est encore un peu fraîche, mais après tout cela ça me permettrait de me détendre et mon petit camarade serait ravi de pouvoir faire trempette. J’avais donc décidé de déroger à ce principe universel selon lequel les pokémons devraient toujours demeurer dans leur pokéball. Parce que bon, je n’avais pas cours et que j’en avais envie, simplement comme ça. Parfois dans la vie on a pas besoin de se poser dix milles questions, on fait simplement les choses parce que. Mon petit pokémon bleu dormait sur mon épaule, appuyé doucement contre ma courte chevelure châtain pendant que je jetais un œil distrait à mes notes tout en mangeant, parce que le multitâche ça permet de sauver un temps fou parfois. Je n’ai donc pas anticipé ce qui allait se produire, tout juste derrière nous alors qu’un élève trébucha, s’étalant de tout son long au sol alors que son plateau fit un vol plané, son assiette se fracassant en un bruit surprenant qui me fit sursauter. Il semblerait toutefois que je ne sois pas la seule à être nerveuse puisqu’Azur en tomba littéralement de mon épaule avant de partir à la course, trop effrayé. Mon premier réflexe était bien sur d’aider ce pauvre élève en difficulté, mais je ne pouvais pas non plus ignorer la fuite de mon pokémon! C’est drôle parfois ce que le hasard peut nous faire faire, qui il peut nous faire rencontrer et, surtout, dans quelles circonstances.

Mes yeux marron, inquiets, cherchaient la trace d’Azur alors que je courrais dans les couloirs. Je tournai l’angle, repérant finalement le petit pokémon, mais je n’étais malheureusement pas la seule. Un Zigzaton un peu trop curieux décida de fausser compagnie à son maître afin d’aller observer le petit Azurill de plus près. Pas de chance, ce dernier était certes remis de son choc, mais il était en territoire inconnu, tout seul et ne savait pas que j’arrivais. Et c’est ainsi que débuta la course poursuite dans l’Académie. Je n’ai jamais idolâtré les cours de sport, mais je dois admettre que notre entraînement spartiate m’a bien aidé sur ce coup là. Quoi qu’il en soit, je dévalai des escaliers, en gravis d’autres quatre à quatre, m’excusai aux gens que je bousculai et continuai d’appeler le nom d’Azur, espérant vainement que cela lui ferait comprendre que j’arrivais à sa rescousse et qu’il pouvait cesser de courir ou, à tout le moins, courir vers moi plutôt que dans la direction opposée.

Ils pénétrèrent finalement une classe à la porte grande ouverte, convertie en salle d’étude étant donné qu’aucun cours ne s’y tenait à ce moment là. Je m’y engouffrai à leur suite, refermant la porte derrière moi en un coup de génie, me disant qu’ainsi ils ne pourraient pas fuir plus longtemps et que je pourrais mettre un terme à cette épopée loufoque. Après tout, je n’étais pas du genre matérialiste, mais j’avais abandonné toutes mes notes de cours sur la table du réfectoire et j’espérais bien qu’elles y seraient encore à mon retour. Malheureusement pour moi, il y a un truc que je n’avais pas prévu. Si si. La fenêtre était grande ouverte, laissant le vent frais s’engouffrer dans la pièce avec indolence. Avec la porte fermée, c’était devenu la seule issue et lorsqu’ils en auraient marre de courir sur les bureaux, de jeter par terre les crayons des étudiants et de provoquer une belle petite panique dans la salle, aucun doute possible sur la prochaine destination.



Non! Pas la fenêtre!

Je me mis en mouvement sans réfléchir, courant vers Azur sans prendre le temps de cogiter une seule seconde à ce que je m’apprêtais à faire. Je suis le genre de fille qui agit avant de réfléchir et, une fois de plus, ça n’allait pas jouer en ma faveur, surtout sachant que nous étions au deuxième. Et pourtant, c’est comme une véritable idiote que je me suis jetée vers mon compagnon, sautant d’un bond avant de poser le pied sur le rebord de la fenêtre pour me donner un élan vers le vide, tendant les bras pour me saisir du petit pokémon aquatique.  Mes bras se refermèrent autour de lui, le serrant contre moi alors que j’étais soulagée de l’avoir enfin rattrapé. Ce n’est qu’une demi-seconde plus tard que j’ai réalisé que j’étais en chute libre.



Oups...

Je fermai les yeux, serrant un peu plus fort Azur contre moi, me préparant à amortir le choc afin qu’il n’ait pas à souffrir de ma bêtise. Je devais à tous prix éviter qu’il soit blessé, autrement je ne me le pardonnerais sans doute jamais! Quant à ma propre personne… Advienne que pourra comme on dit.
Kyle McClane
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t964-mcclane-kyle-voltali
https://pokemoncommunity.forumactif.org/t991-mcclane-kyle-voltali
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15ans
Niveau : 10
Jetons : 1744
Points d'Expériences : 146
Hoenn
15ans
10
1744
146
pokemon
Hoenn
15ans
10
1744
146
Kyle McClane
est un Topdresseur Spé. Type

Un Ange tombé du Ciel
Feat. Charlie Jefferson