Une sortie dans le noir.
Noctis Flavelle
Noctis Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Une sortie dans le noir.   Lun 9 Juin - 16:01
Le garçon avançait lentement, peu sûr de ses pas. Il avait toujours été à l'aise dans les ténèbres, mais cette fois-ci, il n'était pas seul. Le brun n'avait aucune crainte concernant son pokémon, un Luxio. Ses yeux lui permettaient sans doute d'y voir bien mieux que n'importe quel humain, alors... Mais, il voulait s'assurer que la petite rouquine à ses côtés ne se perdait pas. D'une, un certain Yuki ne lui aurait jamais pardonné si lui arrivait malheur, et de deux, c'était lui qui lui avait envoyé un message le matin même. Pourquoi ? Il s'était levé d'une humeur maussade et était particulièrement agacé par la nuit qu'il venait de passer. La chaleur ne cessait de monter, et il avait transpiré sans trouver le sommeil. Très tôt dans la matinée, alors que l'aube pointait, il avait pris une douche glacée, espérant retrouver un peu de vigueur et de bonne humeur. Puis, il avait enfilé un T-shirt blanc et un pantacourt, peu enclin à se vêtir davantage vu la nuit qu'il avait passé. S'effondrant ensuite sur son lit, fatigué par le début de journée, l'étudiant avait ensuite longuement contemplé le plafond, peu attrayant, et soupiré en voyant sa petite équipe dormir. Pourtant, un tendre sourire naquit sur ses lèvres en les regardant. Comme à son habitude, l'Altaria dormait avec le Grodrive et la Feuforêve. Elle ronflait mélodieusement, alors que Dream tenait fermement sa belle. Enfin. Sa maîtresse aurait été plus exact, vu comment elle se servait de lui. Embrun, lui, était calé contre un mur, complètement fermé. Le plus étonnant était son Rhinocorne. Ether et Aliéna dormait sur lui. Enfin, surtout Aliéna, vu qu'Ether paraissait plutôt la regarder dormir. La petite Mentali semblait tout à fait à l'aise complètement blottie contre lui. La petite dernière, sa Laporeille, s'accrochait fermement à son T-shirt, bien réveillée et visiblement un peu inquiète. Sans vraiment comprendre pourquoi, le brun la regarda et la serra contre lui, en lui murmurant des mots rassurant. Elle avait sûrement cauchemardé. Puis, ce fut une soudaine agitation quand Dream s'éveilla. Il s'étira avec exagération et partit directement ouvrir la fenêtre en fanfaronnant. Dans sa maladresse, il fit tomber l'iPok qui reposait contre le bord, envoyant un message à Chiho composé d'un point et de plusieurs lettres sans ordre précis. Soupirant, Noctis s'empara de l'objet électronique, prêt à envoyer un deuxième message pour s'excuser et expliquer le premier. Il avait prévu d'aller dans les souterrains, fouiner un peu à la recherche de quelque chose d'intéressant. Au vu du regard qu'il lançait au spectre, il était peu probable qu'il l'emmène. Le ballon mauve parut penaud et alla trouver refuge près de Lorelei, qui lui ordonna sans ménagement de lui trouver de quoi manger. Sacrée ménagerie. Une idée lui traversa alors la tête, et il ajouta à son message une question.

« Salut, Chiho. Désolé pour le premier message, mon Grodrive a eu l'air de trouver ça amusant de l'envoyer valdinguer sans ménagement. Je comptais faire des recherches aux souterrains, dans environ une heure. Ça te dit de venir ? »

Il commença à préparer ses affaires sans attendre la réponse, et ramena une bonne partie de l'équipe dans leur pokéballs. Aliéna, Ether et Dream étaient toujours dehors, pour la plus grande joie de ce dernier. Aussi, il se dépêcha de verrouiller la porte et partit d'un pas rapide vers l'entrée des souterrains. Il y été déjà allé pour aller voir ce vieux fou de collectionneur. Peut être qu'il passerait lui dire bonjour, juste comme ça. Sur place, il retrouva Chiho à l'heure prévue, et lui sourit.

« Ha. Content de te voir. Comment ça va ? »

Il faisait sombre dans les souterrains, le dresseur décida donc de se laisser guider par son Luxio. C'était un véritable labyrinthe, aussi, il espérait qu'aucun des deux ne se perdrait.

« Je t'avoue que je ne suis jamais venu ici. Je ne sais pas par où aller. Une idée ? »

_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Chiho Lime
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Une sortie dans le noir.   Mar 10 Juin - 11:04
C’était le matin, et comme à peu près tous les matins, j’avais du mal à émerger. J’avais beau avoir été présente à l’entraînement matinal quotidien, je n’étais pas plus réveillée pour autant. Je n’avais pas cours ce matin, alors je pouvais profiter de mon temps libre… Enfin presque. En réalité j’étais tellement fatiguée que j’avais du mal à avancer dans mes recherches. De leur côté, tous mes Pokémons étaient retournés à leur sieste comme si de rien n’était. Robyn ronflait paisiblement au pied de mon lit, Ivy et Syl dormaient sur le perchoir que j’avais réussi à leur bricoler, sous le regard jaloux de Ra’s qui se sentait obligé de veiller au grain.  Gee était le seul éveillé, nonchalamment assis sur ma chaise de bureau, fort concentré sur l’étude d’un magazine que je n’avais jamais vu avant. Levant les yeux je ne tardai pas à distinguer le titre et les formes voluptueuses d’une couverture de Poképlage. Curieuse, je m’approchai en catimini, constatant avec étonnement que mon starter avait recueilli une énorme pile d’autres livres du même acabit. Où les avait-il obtenus, et comment avait-il payé tout ça ? Ce n’était pas le genre de lecture qui pouvait être fourni par la bibliothèque, ça c’est sûr.

Les yeux encore un peu collés par le sommeil qui semblait ne jamais suffire, je me posai sur mon lit pour me reposer. Talia mon bébé Teddiursa ne tarda pas à rechercher ma chaleur comme par instinct, et se blottit contre moi en s’accrochant à mon t-shirt comme un Kokiyas à son rocher. Je ne protestai pas ni ne la repoussai. À vrai dire je me contentai de me caler le plus confortablement possible sans la réveiller, afin de profiter de ce moment d’accalmie. Mon cerveau fourmillait d’activité, comme à mon habitude, ce qui rendait le repos on ne peut plus relatif. J’étais en train de doucement me laisser gagner par la chaleur enveloppante du sommeil, lorsque mon Ipok se mit à vibrer. Le retirant de la poche de mon short en jean avec toute la lenteur du monde, je faisais de mon mieux pour ne pas troubler le repos de la petite oursonne. Un essai… lamentablement échoué. Mes quelques mouvements et surtout le bruit proche de ses oreilles lui firent ouvrir un œil ; et les pleurs ne tardèrent pas à suivre. Je soupirai en chassant l’envie de me boucher les oreilles. L’impressionnant nombre de décibels était particulièrement agressif dès le matin.

« Là, là… C’est rien ça va aller Talia, rendors-toi. »

Tu parles, oui… Peine perdue. En quelques minutes à peine, ses plaintes et ses sanglots eurent tôt fait de réveiller le reste de la chambrée, ce qui fit grommeler le plus grincheux, à savoir Syl. Ce dernier fusilla la bébé d’un regard mauvais, ce qui la fit trembler de peur avant de cacher sa tête dans mon cou. Enfin, au moins elle n’osait plus faire de bruit, et pleurait en silence. Néanmoins même si j’appréciais le silence à sa juste valeur, j’avais du mal à être aussi sévère que lui. Réconfortant Talia par quelques caresses, je continuai de la câliner le temps d’enfin voir le message qui avait donné lieu à tout ce cataclysme. Voyant la série de points et autres symboles en tout genre, je me demandai de quoi il était question. Noctis ne me paraissait pas du genre à spammer la messagerie d’autrui sans raison, mais après tout sait-on jamais. J’allais donc ranger mon Ipok lorsqu’un autre message, plus civilisé cette fois, expliqua la situation.
Je souris en me souvenant de Dream, et des péripéties qu’il nous avait vallu lors de l’étude des Corayons. Je l’aimais bien ce pokémon, il était aussi maladroit que drôle. C’était un peu comme si une partie de ma personnalité avait investi un Baudrive, ce qui ne pouvait que m’amuser. Ceci dit j’avais noté que Noctis avait mentionné un Godrive, ce qui signifiait qu’il avait évolué depuis la dernière fois que je l’avais croisé. Intéressant. Machinalement je jetai un coup d’œil à Ivy, qui avait elle aussi pas mal changé. C’était toujours épanouissant de voir nos équipes grandir avec le temps et les épreuves surmontées. En plus de ça Noctis était un confrère chercheur, ce qui à mes yeux avait son importance. Issus de la même promotion, nous serions sûrement amenés à travailler ensemble, et à laisser aussi parler un certain esprit de compétition. Cela m’allait très bien, car je respectais ses capacités, que j’avais déjà pu observer. Sans réfléchir plus longtemps, je répondis à son message.

~ Compte sur moi, je serai là ! ~

Ni une ni deux, je donnais les directives afin que tout le monde se tienne prêt. Je laissai Ivy s’occuper de Talia et la bercer en lui chantant une chanson, tandis que de mon côté je préparais mon sac, et changeais de tenue. Il me faudrait quelque chose de pratique pour pouvoir me déplacer facilement, ainsi qu’une lampe torche, une corde, quelques vivres et une trousse de premiers secours, sait-on jamais. Je fis rentrer tout le monde dans leurs pokéballs afin de pouvoir les transporter plus facilement, hormis Robyn, qui comme à son habitude ne l’entendait pas de cette oreille. Tant pis, de toute façon ce n’était pas dérangeant. Une fois cela fait j’enfilai un short bleu et un t-shirt orange tous propres, avant de me rendre à l’endroit convenu au pas de course.
J’étais juste à l’heure. Je m’approchai du jeune Phyllali avec le sourire aux lèvres, et Talia dans les bras. Mon Caninos suivait au pas de course comme à son habitude, et en profitait pour fureter à droite et à gauche, flairant les jambes de mon collègue scientifique. Je tapotai gentiment la tête de ma Teddiursa, qui se penchait pour assouvir sa curiosité concernant la première activité de la journée. Elle était plutôt craintive et froussarde mais en même temps elle était d’une obstination sans égale. Elle avait un caractère déjà bien marqué, c’est le moins qu’on puisse dire. Rougissant un peu, je souris.

« Eh, salut ! Ça fait un moment… Et je vois que même si tu n’as pas changé, ce n’est pas le cas de tout le monde ! »

je regardais Dream avec amusement, remarquant aussi que Talia ne le quittait pas des yeux. Peut-être était-elle impressionnée par ce grand machin qui flottait, ou peut-être avait-elle déjà repéré l’âme d’artiste incompris du Pokémon Spectre. Quoi qu’il en soit elle était fascinée par ce hochet vivant grandeur nature, et j’avais hâte de voir comment elle allait interagir avec lui. Cela risquait d’être… cocasse. Pendant que nous nous engouffrions dans les chemins sinueux des souterrains, je réfléchis à une marche à suivre. À vrai dire j’avais espéré que Noctis ait déjà un plan d’attaque, ce qui ne semblait pas être le cas. Qu’importe, je n’avais pas peur d’improviser, pas quand nous avions tellement de possibilités à disposition. Branchant ma lampe torche, j’expliquai à Talia comment s’en servir. L’oursonne la brandit alors fièrement avec ses deux petites pattes, prenant son rôle d’éclaireuse très au sérieux. Je ris, parlant avec l’innocence de quelqu’un qui ne pèse pas les sous-entendus.

« Je ne sais pas, c’est aussi ma première fois. Quoi qu’il en soit je pense que nous devrions sortir des sentiers battus si nous voulons trouver les trésors que recèlent ces profondeurs. Ça te dirait d’aller là où personne n’est encore allé ? »

_________________
Une sortie dans le noir. 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Noctis Flavelle
Noctis Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Une sortie dans le noir.   Mer 11 Juin - 21:01
Il y eut un espèce de blanc dans la tête du petit ballon lorsqu'il aperçut la petite Teddiursa. Le brun savait que son pokémon avait un caractère tout particulier, et qu'il aimait beaucoup les petits. Parce qu'il pouvait faire librement son show ou parce qu'il se sentait l'âme d'un protecteur, ça par contre, il n'en avait aucune idée. Aussi, le ballon se gonfla d'un coup pour commencer à jouer avec ses pattes et faire quelques acrobaties dans l'espoir d'amuser l'ourson. Il s'évertuait à bouger dans tous les sens pour finir dans des poses artistiques capable d'impressionner son public. Ce à quoi la toute récente Mentali répondit par une attaque Psyko qui le cloua dans son geste avec un miaulement digne du plus beau rabattage de caquet jamais effectué. Le pauvre spectre se retrouva donc complètement arrêté dans son élan, ne pouvant rien faire de plus que pleurer pour son manque de liberté. A peine eut-elle relâché la pression qu'il se précipita sur elle pour couiner sur son manque de gentillesse. Les gémissements sans fin du Grodrive finirent par attirer sur lui les regards navrés qui lui signifiaient clairement : pas maintenant. Boudeur, il alla se caler sur l'épaule de son maître qui lui sourit en le réconfortant. Fou de joie d'avoir récupéré l'attention de quelqu'un, il tira la langue aux autres pokémons, tandis qu'il se calait un peu plus contre la joue du dresseur. Le fait qu'il était plus petit que la moyenne lui permettait de tenir relativement bien, mais il mesurait tout de même bien quatre vingt centimètres. Certes, il savait se dégonfler comme se gonfler, et il était très léger, mais il regretta un peu de ne plus être le petit Baudrive d'une vingtaine de centimètres qui pouvait aller et venir comme l'envie lui prenait. Dans un bond souple, l'Albinos à terre sauta sur un rocher pour regarder les endroits illuminés par la lampe de Chiho. Aussi, la petite troupe s'arrêta et l'étudiant des Phyllali prit la peine de répondre :

« Bonne idée. Aventurons nous dans des endroits moins praticables, personne n'a dû trop fouiner. Ether peut nous ouvrir le passage, il voit bien mieux que nous, et nous suivrons avec ta lampe. »

Le garçon s'approcha de la petite Teddiursa, en lui grattant légèrement la tête, dans un sourire. Puis, il lui demanda :

« Ne lâche pas la lampe, et montre nous le chemin, d'accord ? »

Le Luxio partit rapidement vers un coin un peu étroit, évitant habilement les obstacles sur son passage. L'obscurité ne lui posait aucun problème, et il lâcha un petit rugissement pour signaler que la voie était dégagée et praticable. Dream plaqua ses pattes sur la tête de son dresseur, s'accrochant fermement à lui, et en profitant pour masquer l'un de ses yeux. Un spectre qui n'aimait pas le noir ? Bizarre. Le brun le taquina en lui rappelant qu'il avait bien grandi, mais le ballon n'y accorda pas d'importance et se contenta de tourner la tête, gêné. Ils commencèrent à avancer, au rythme que la lumière se faisait sur leur chemin. Le terrain était escarpé et peu confortable, mais l'on pouvait passer en essayant. A vrai dire, il s'inquiétait un peu pour le retour, mais vu l'orbe d'Aliéna qui semblait vibrer, il ne doutait pas qu'elle mémorisait le chemin pris, ce qui le rassura. Il avançait tant bien que mal, jusqu'à bien sûr, faire un faux pas et se rattraper de justesse. Il s'écorcha la main au passage, et soupira, retenant la douleur. Il jeta un œil interrogateur derrière lui, pour s'assurer que son amie suivait. Ce fut l'erreur de trop, puisque pile à ce moment là, il trébucha et vit le sol se rapprocher dangereusement. Son nez lui parut effleurer la surface rocailleuse, alors que la toute jeune Mentali fournissait visiblement des efforts considérables pour redresser son dresseur via ses pouvoirs. Il se sentit légèrement flotter, alors que Dream entamait une super danse de la joie en l'honneur de sa camarade, pour la féliciter. Le petit ballon heurta plusieurs fois les parois, mais il ne sembla même pas s'en apercevoir, son type spectre lui permettant d'être relativement insensible à ce genre de chocs. Il s'en empara ensuite, la serrant très fort dans ses petits bras, et prenant la décision de la porter pour le reste du chemin. La petite Albinos ne sembla pas gênée, profitant pour reprendre des forces et faire quelques câlins au passage, sous les yeux furieux du Luxio, qui lui par contre, semblait jaloux de son camarade. Lui aussi, il aurait pu la porter. Il aurait même pu la protéger. Grognon, le pokémon se contenta de faire son travail, prenant en note qu'il aurait sa revanche avec le ballon.
Mais plus tard.

_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Chiho Lime
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Une sortie dans le noir.   Mar 15 Juil - 16:15
À force de voir Dream s'agiter dans tous les sens comme un acrobate saltimbanque, Talia avait dirigé sur lui la lampe torche qu'elle tenait fièrement de ses petites pattes. Endossant à la fois le rôle de public et de responsable de l'éclairage de ce drôle de spectacle, elle ne le quittait pas des yeux, subjuguée par ce ballet incessant plein d'effets spéciaux. Ceci étant dit ce genre de pitreries n'était pas au goût de tout le monde, comme le laissa bien clair Aliéna et son attaque Psyko qui cloua le bec au pauvre spectre. Talia eut alors pour réflexe de cacher sa tête dans ma nuque, clairement peu inspirée par l'impitoyable cruauté de la Mentali. En vérité il était même fort probable qu'elle soit intérieurement révoltée de la façon dont cette dernière avait mis fin à leur jeu à tous les deux, mais pour l'instant elle avait trop peur et était trop petite pour avoir son mot à dire. Il me fallut plusieurs secondes et pas mal de murmures rassurants pour arriver à la calmer. En fait c'est au rappel de Noctis que l'oursonne finit par se reprendre, investie d'une tâche importante pour le groupe. Le bébé le gratifia alors d'une tentative de salut militaire qu'elle avait vu si souvent chez le Général Jackie. Bon elle faillit en faire tomber la lampe, mais pour sa défense elle avait réussi à la rattraper juste à temps.

Laissant Luxio prendre les devants, je ne fus guère surprise de voir que Robyn avait lui aussi décidé d'explorer quelques passages de son côté, profitant de son petit gabarit et surtout de son flair pour se laisser guider. Il disparut alors en se faufilant dans un passage désaffecté à notre droite, aboyant joyeusement. Il n'était pas du genre à s'offusquer qu'un autre pokémon lui vole la vedette, et apparemment il avait décidé de faire confiance à Ether. Ce n'était pas qu'il s'oppose au travail en tandem, au contraire, seulement il préférait couvrir le plus de surface possible pour augmenter nos chances de trouver quelque chose d'intéressant. Je souris, fière que mon entraînement commence à porter ses fruits. Finalement Robyn revint vers nous alors que nous nous apprêtions à descendre la pente escarpée qui menait vers les profondeurs. Dans les crocs il transportait une pierre brillante mais visiblement endommagée.
La prenant dans mes mains avec précaution, je l'observai attentivement. Une surface lisse et brillante, une couleur rouge vif, mais des bords irréguliers qui suggéraient une cassure. C'était sans doute une pierre évolutive, mais qui malheureusement n'était pas exploitable. Et de toute façon je doutais fort qu'on puisse la réparer, même en supposant qu'il trouve le ou les autres morceaux. Je soupirai de déception, mais me forçai à ne pas trop le montrer. C'était un bel essai malgré tout, et c'était bien joué de sa part de me l'avoir apportée. Je lui souris en me baissant brièvement pour lui caresser la tête.

« C'est dommage, c'est un objet cassé que tu as trouvé là. On ne peut rien en faire, néanmoins c'est un très joli fragment strié de belles couleurs. Je vais le garder comme porte-bonheur. On aura quelque chose de mieux la prochaine fois ne t'en fais pas. »

Le canidé baissa les oreilles, navré de son échec. Toutefois il semblait soulagé de voir que je n'étais pas fâchée ni triste, ce qui sembla lui mettre du baume au cœur. Sautillant pour se donner du courage, Robyn descendit la pente en dérapant sur ses pattes passant devant tout le monde avec son enthousiasme habituel. Ou l'euphorie hyperactive qui le caractérise, comme vous voulez. Bien évidemment il me fut bien plus délicat d'avoir autant la classe en avançant sans me vautrer lamentablement. D'ordinaire je me serais bien moquée de tomber -après tout c'était une seconde nature- ceci dit cette fois j'avais un bébé dans les bras et je ne tenais pas à ce qu'elle se fasse mal.
Enfin tous n'avaient pas cette chance, malheureusement. J'avais bien vu que Noctis se retournait régulièrement pour vérifier que tout allait bien, ce qui faillit bien lui coûter une chute de mauvaise augure. Par instinct j'avais bien tendu le bras pour essayer de le rattraper, mais étant trop loin ma main ne s'était refermée que sur du vide. Inquiète, je criai son prénom tout en descendant le plus rapidement possible, anticipant déjà la catastrophe à venir. Aliéna fut plus rapide et parvint à l'aider je ne sais pas trop comment, et pour une fois je m'en congratulai. Si jamais j'étais entraînée dans son sillage, les choses n'en serait certainement pas simplifiées. Inquiète, je ne pus m'empêcher de quand même m'enquérir de leur état.

« C'était juste ! Vous allez bien tous les deux ? »

Je m'adressais également à la jolie Mentali qui n'avait pas hésité à dépenser d'énormes quantités d'énergie pour épargner des blessures à son dresseur. Je souris tout de même après que cette dernière ait posé ses grands yeux sur moi. Tout le monde allait bien ou peu s'en fallait, et c'était tout ce qui comptait à mes yeux. Dream approcha alors pour porter l'albinos, ce qui ne manqua pas de m'amuser. Les pokémons de Noctis savaient travailler en équipe et ils s'appréciait, cela faisait plaisir à voir. Enfin... si on met de côté le regard meurtrier qu'Ether avait lancé à son rival du moment. Je ris un peu gênée de ces péripéties, secrètement soulagée que ce ne soit pas moi qui manque de me briser la nuque, pour une fois.
Mon palpitant reprenant un rythme à peu près normal, je soufflai pour chasser le stress et pris la tête du petit attroupement, Robyn juste devant moi. Ce dernier leva alors soudainement la tête, humant l'air à plusieurs reprises. Il se mit alors à trottiner dans les dédales de pierre, visiblement attiré par quelque chose que je ne pouvais voir. Ceci dit l'air résolu qu'il avait dans le regard ne laissait pas l'ombre d'un doute. Quoi que ça puisse bien être, c'était important. Le souffle du vent sifflait au loin à travers le couloir, dans un étrange murmure qui me donnait la chair de poule. Je ne savais même pas qu'il était possible qu'il y ait un courant d'air aussi loin sous terre.

« Il doit y avoir une autre entrée quelque part dans le coin même si je ne sais pas si... Attends, c'est quoi ça ? »

Je m'interrompis et m'immobilisai aussitôt, l'oreille tendue. J'étais sans doute folle, ou peut-être que je méprenais le bruit du vent pour autre chose, mais il me semblait que... Qu'il y avait quelque chose ou quelqu'un à proximité. Un frisson d'horreur me parcourut l'échine, et mon imagination fertile se mit à l’œuvre, cimentant nombre de théories toutes plus douteuses les unes que les autres.

« ...l'aide ! » C'était un murmure faible, étouffé et grave... mais bien réel.

_________________
Une sortie dans le noir. 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Noctis Flavelle
Noctis Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Une sortie dans le noir.   Dim 31 Aoû - 17:24
Le dresseur acquiesça machinalement la tête pour affirmer qu'il allait bien. Il continua sont chemin en écoutant silencieusement l'hypothèse de Chiho. Un courant d'air, hein...? Une petite voix étouffée sortit difficilement de l'autre côté de la paroi. Un seul regard à sa camarade lui suffit pour comprendre son horreur. La paroi en elle-même avait l'air solide, et lui-même n'aurait jamais deviné qu'il y avait un passage ici si la personne coincée derrière ne s'était pas manifestée. Que pouvaient-ils faire ? Tenter de briser la paroi ? Mauvaise idée. Si la personne coincée ne pouvait pas bouger, ils risquaient de la blesser. Il fronça les sourcils, réfléchissant à toute allure. Chi n'avait-elle pas parlé d'un courant d'air ?

« Chiho, il doit y avoir un autre chemin pour arriver ici. On doit le trouver, et vite ! »

Son Luxio regarda les murs rapidement, étudiant chaque recoin. Lui qui voyait plutôt bien, notamment au travers de murs fins, pouvait sans doute trouver un chemin. Il s'élança soudainement dans une direction, et Noctis s'empressa de le suivre, Dream et Aliéna sur les talons. Suivre le Luxio au travers des différents couloirs fut moins aisé que prévu, et bientôt, la petite troupe arriva à une fente un peu étroite et petite. Le jeune homme du plier les genoux tout en passant de côté, rendant son avancée difficile. La pierre frottait contre sa peau, l'écorchant gentiment au passage. Une fois le passage traversé, les souterrains avaient totalement changés d'aspects. Une cavité brute, ponctué de quartz lumineux – et lui même n'avait aucune idée de comment cela était possible – et d'un petit bassin d'eau. Quelques Nosferaptis s'envolèrent à leur arrivé, pour filer vers le haut. Le haut ? Noctis ne compris qu'alors pourquoi le quartz brillait. De la lumière venait du dessus, et le courant d'air venait de là également. Un puits naturel menant jusqu'à la grotte souterraine, probablement à peine assez grand pour qu'un homme s'y engouffre, était le lien entre l'extérieur et ici. Il remarqua du matériel d'escalade et une corde tendue. La personne qui appelait à l'aide devait être descendue par ici, à coup sûr. Il grimaça. Si l'autre était coincé, il devait sûrement être blessé et dans l'incapacité de marcher. Et s'il ne pouvait escalader, ni passer par la fente, chercher du secours serait difficile. Tant pis, ils s'arrangeraient. Continuant dans les labyrinthes qui partaient dans tous les sens, guidés par le Luxio, il leur fallut encore de longues minutes avant de parvenir jusqu'à la personne blessée. C'était une jeune femme, une adulte d'entre vingt et trente ans, qui saignait abondamment de la jambe droite.

« Chi ! Elle est là ! »

Les traits de l'adulte s'adoucirent immédiatement en voyant les deux scientifiques arriver jusqu'à elle.

« Je ne m'attendais pas à voir des enfants ici... Mais je suis contente que vous soyez là... »

Noctis songea qu'elle ne devait pas avoir fait le lien avec l'académie plus loin dans l'île. Ils ne devaient pas être si loin de leur points de départ, mais il savait que le réseau souterrain de l'école était vaste. Le collectionneur lui-même devait en connaître plus que l'administration, mais il n'avait pas vraiment le temps de réfléchir à tout ça. Il fit sortir son Rhinocorne de sa pokéball, afin de l'aider. Son Grodrive alla entourer de ses étranges bras la femme à terre, pour aider son dresseur à la relever.

« Allez. On va vous mettre sur Rin. On va trouver un système pour votre jambe, temporairement. »

Qu'avait-il dans son sac ? Pas grand chose. Un T-shirt, quelques trucs à grignoter, de la ficelle – pourquoi diable avait-il pris de la ficelle ? - des pansements, mais ce n'était clairement pas avec ça qu'il allait pouvoir recouvrir sa plaie. … Bon, ben, un de ses T-shirt allait encore morfler. Combien en avait-il usé, comme ça...? Il soupira et s'obligea à poser le pauvre T-shirt blanc – qu'il précisa propre – sur la plaie, avant d'entourer le tout de ficelle. Comme ça n'avait pas l'air très solide, il scotcha quelques pansements à droite et à gauche, sous un grand éclat de rire de sa patiente.

« Oui, bah, on fait comme on peut ! »

Vexé, gêné, le brun se détourna rapidement pour chercher la sortie. Son Luxio prit la tête rapidement, tandis que Rin suivait docilement. Revenu à leur point de départ, Noctis examina longuement le puits. Il était trop haut pour grimper et faire grimper la jeune femme, et il ignorait si Plush pourrait passer par le trou. Dream le pourrait sûrement, par contre. Plus petit que la moyenne et pourtant d'une grande force, il serait sans doute en mesure de la ramener en hauteur. Il s'approcha du ballon violet.

« Dream, tu penses que tu pourrais la hisser en haut ? C'est le seul moyen de la faire sortir. »

Le petit ballon prit la mission très à cœur en un salut militaire comique. Il s'empressa d'attraper l'objet de sa mission pour entamer sa montée. Malgré les apparences, le petit ballon était suffisamment intelligent pour y aller en douceur, conscient que le passage restait un peu étroit. Pendant ce temps, Noctis fit signe à Chiho.

« Bon, je suppose que notre visite va être abrégée, donc voyons si on peut trouver quelque chose ici avant de partir. »

Il envoya son Crustabri fouiller le bassin tandis que Rin et Aliéna s'occupait de fouiner le sol. Le gros mastodonte n'hésitait pas à user de sa corne pour gratter la roche là où la paroi était fragile. La Mentali utilisait ses pouvoirs psychiques sur les cristaux, alors que son dresseur regardait directement dans les coins un peu reclus ou dans le noir. Il fallu de longues minutes de recherches avant de mettre la main sur quoi que ce soit. Un petit bout d'ambre coloré. Super. Noctis le fourra dans sa poche. Il pourrait sans doute s'en servir plus tard, mais pour l'instant, ce n'était pas vraiment suffisant. Si seulement il pouvait dégoter quelque chose d'incroyable ! Dream, dans sa grande maladresse, revint les prévenir qu'il avait fini de déposer le colis. Il heurta une stalactite qui se fissura pour ensuite tomber dans le sol. Noctis l'évita juste à temps, prêt à hurler sur son pokémon pour le désastre qu'il avait failli causer. Mais il n'en eut pas le temps. Le sol sous ses pieds s'effondra, et il hurla à Dream de le rattraper. Le Grodrive fondit sur son dresseur et attrapa sa main. Une autre cavité se dévoila sous leurs yeux ébahis. Et cette cavité là, elle semblait contenir nettement plus d'objets intéressants. Cachée, à moitié dévorée par les ténèbres, il lui semblait distinguer quelque chose de vivant. Un grand Gigalithe sortit de son sommeil et observa l'humain qui retenait son souffle face à lui. Les pierres sur son dos se mirent à briller, illuminant la salle. Dream lui-même n'était pas rassuré face à un pokémon de cette taille. Le dresseur posa pied à terre, et attendit silencieusement que l'autre se décide à faire quelque chose. Sur les parois, Noctis distinguait des bouts colorés, peut être des pierres d'évolutions ou juste des pierres précieuses. Est-ce qu'il les gardait ? Aliéna bondit souplement dans le trou pour rejoindre le brun. La chromatique parut intéressé le gardien, qui s'approcha lentement. La petite albinos lui fit face, sans broncher. Communiquaient-ils en ce moment même ? Difficile à dire... Cependant, après un long moment, les yeux de la jeune Mentali parurent briller et elle s'enfonça dans les ténèbres en compagnie du Gigalithe.


HRP – Utilisation de plongée.
Rhinocorne et Grodrive pour la fouille : 4 et 3 pts de recherche.
Merci d'avance pour la modération !

_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Potiron
Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1947
Annonceur
Sujet: Re: Une sortie dans le noir.   Dim 31 Aoû - 17:24
Le membre 'Noctis Flavelle' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'CHASSE' : 12
Chiho Lime
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Une sortie dans le noir.   Ven 5 Sep - 1:17
Noctis semblait avoir pris les commandes de notre petit groupe, l’air grave et le front plissé d’inquiétude envers la personne dont provenait la plainte que nous avions entendue. Et à vrai dire j’étais plutôt soucieuse moi aussi, car je n’avais que ma modeste trousse de secours, qui ne me permettrait malheureusement pas d’aider efficacement un grand blessé. Il était donc impératif que nous le trouvions rapidement si nous voulions éviter le pire. Slalomant entre les débris et les couloirs étroits, j’avais suivi Noctis aussi rapidement que mes jambes me le permettaient. Et si suivre son rythme n’était en théorie pas un problème, les choses se faisaient beaucoup plus complexes à cause de l’obscurité. Ma lampe torche –toujours tenue avec attention par ma Teddiursa- n’était pas des plus efficaces, et comme je ne possédais pas de Luminax adaptée à la situation, je faisais avec les moyens du bord. Appelant mon plieur de cuillères attitré, je lui demandai de lancer Flash afin de nous permettre de continuer d’avancer sans tous nous vautrer lamentablement. Enfin surtout moi, en fait. Un blessé c’était déjà un de trop !

Bon bien sûr Luxio m’avait jeté un regard perçant et peu ravi de toute cette lumière vive qui troublait sans doute sa vision sensible, mais je n’y pouvais pas grand-chose. C’était ça ou me briser le cou en trébuchant sur le chemin accidenté et parfois en pente qui semblait nous séparer de la voix qui demandait de l’aide. Balbutiant une excuse à son encontre, je ne pus qu’être spectatrice du changement de décor, au moins dans un premier temps. Ahem. Pas seulement le premier, en réalité. Gee n’avait pas tardé à communiquer par télépathie, me prévenant précipitamment qu’il partait devant, sans demander son reste. Furieuse de voir mon starter nous abandonner lâchement, Talia et moi, j’avais déjà apprêté mon poing dans une position aérodynamiquement favorable aux coups sur la tête, une grimace agacée et sûre de mon fait. Néanmoins quand il s’abattit là où se trouvait le Kadabra… je ne cognai que du vide. Il s’était volatilisé, littéralement sans laisser de trace. Je fuminai tout bas, me contenant in extremis d’énoncer le chapelet de tous les jurons les plus excentriques que je connaissais. Quelle saleté de lâcheur !

« C’est ça, téléporte-toi loin, parce que quand je t’attraperai, je te ferai bouffer tes cuillères ! »

Je marchai d’un pas plus lourd et décidé que d’habitude, ce qui semblait beaucoup intriguer l’oursonne dans mes bras. Ceci dit au moins le Flash prenait toujours effet et nous permettrait de marcher à peu près normalement pendant encore quelques temps. Je suivis donc l’ombre blanche d’Aliéna qui fusait à toute allure à la suite de Dream, essayant tant bien que mal de ne pas les perdre de vue. Je fus donc on ne peut plus soulagée quand je traversai une fente entre deux murs, qui me força à rentrer la poitrine et serrer mon sac à dos contre mon ventre. Pour l’occasion Talia fut autorisée à marcher de son propre chef, ce qu’elle fit en trottinant comme une princesse, sa petite taille lui permettant de traverser le passage exigu sans même devoir se mettre de côté.
Surprise de découvrir où nous étions, je ne fis même pas attention aux Chovsourires et aux Nosferaptis qui volaient un peu dans tous les sens, probablement peu à l’aise en notre présence. C’était une espèce de petite salle vaguement ronde dont les murs étaient jalonnés de cristaux plus ou moins brillants qui me rappelaient les Strassies que nous avions croisés à l’expédition organisée par Ambre. Toutefois ceux-ci étaient bel et bien immobiles, ce qui me rassura. Pas de mauvaises surprises cette fois, c’était très bien comme ça. Je m’approchai de la jeune femme blessée qui gisait à terre adossée à un mur, cherchant à voir comment elle allait. Je manquai d’ailleurs de lui signaler que nous n’étions plus des enfants, mais je laissai finalement couler, ne me sentant pas d’humeur à me disputer avec une inconnue visiblement dans un sale état. D’ailleurs c’est en levant les yeux que je vis que Gee nous avait devancés, arrivé sur place en premier grâce à son Téléport. Bon, s’il avait fui pour partir en éclaireur, c’était déjà ça… au moins il avait eu une bonne raison de me contrarier.

~ Je ne pouvais pas laisser une donzelle en péril toute seule dans un coin sombre, quand même !~

Il se fricottait les moustaches en me regardant de ses yeux de pervers, jouant d’un air pseudo innocent qui ne pourrait pas tromper grand monde. Oh et il le savait, c’est juste qu’il s’amusait de la situation autant que possible, bien que je sache qu’il s’inquiétait réellement pour l’étrangère. Le tout c’est qu’il avait une façon bien singulière de le montrer, c’est tout ! Gee s’était chargé du matériel de celle qui semblait être une alpiniste pendant que Baudrive se chargeait de la soulever le plus délicatement possible. Je fouinait donc dans mon sac pour lui tendre de la gaze et quelques pansement supplémentaires, ainsi qu’un peu de désinfectant. Ce n’était pas grand-chose, mais c’est tout ce qu’on avait. Me mordillant la lèvre, je lui confiai quelques conseils. Ma mère avait étudié médecine au début de sa carrière alors j’avais quand même quelques lumières en la matière. Quoi qu’il en soit Noctis se débrouillait plutôt bien, alors je le laissai faire d’un sourire qui se voulait encourageant.

« Serre bien la corde pour interrompre l’hémorragie. Gee devrait pouvoir léviter pour accompagner la manœuvre et éviter que madame ne se cogne contre la paroi. »

J’avais souris en mettant une certaine emphase sur le ‘madame’, en une douce revanche pour avoir été gratuitement traitée d’enfant. Oui je sais, c’était un peu bête… mais il fallait bien que je décharge ma frustration sur quelqu’un. La concernée se contenta pourtant de me sourire comme si elle n’avait rien entendu, et je me finis par me demander si elle ne faisait pas simplement la sourde oreille. Enfin qu’importe, ce qui comptait c’était qu’elle s’en sorte dans la meilleure forme possible.
Je reculai donc de plusieurs pas pour laisser Dream et Gee s’organiser pour cette évacuation improvisée, et me saisis de mon Ipok. Il fallait bien prévenir les secours… sauf que malheureusement je n’avais pas le moindre réseau. Peu étonnant vu que nous étions sous terre, mais je me devais d’essayer. Soupirant pour me reprendre, je refermai mon sac à dos et entrepris de me concentrer sur les fouilles, vu que je ne pouvais pas faire grand-chose d’autre. Une fois que Gee redescendit, visiblement un peu déçu de ne pas être le prince charmant et moustachu de la jeune blonde qui avait pris son envol, je lui indiquai de fouiller les tas de roc en lui indiquant quelques endroits qui me paraissaient enclins à emprisonner des objets ou des fossiles. Bon je ne pensais pas avoir assez de chance, mais après tout pourquoi ne pas rêver un peu ?

« Maintenant que nous avons joué les infirmiers souterrains, nous pouvons fouiller un peu. Cette salle est vraiment difficile d’accès alors je doute que beaucoup de gens nous aient précédés. C’est le moment de mettre ton instinct à l’œuvre ! Allez Gee, dis-moi que tu ressens la présence d’un objet aux pouvoirs surnaturels ! »

Je ris en me moquant de lui, le mettant au défi de vraiment trouver quelque chose. Néanmoins, et parce que j’étais satisfaite d’avoir aidé quelqu’un, ce qui donnait un sens à notre activité quoi qu’il arrive, j’appelai aussi Freeze. Mais à peine était-il sorti de sa pokéball  pour nous filer un coup de nageoire que j’entendis le cri de Noctis, tombé à grande vitesse dans des profondeurs obscures d’un ravin. Tremblant sous l’impact de la stalactite, je criai aussi, espérant que mes Pokémons pourraient l’aider. Je me penchai par-dessus le gouffre, agenouillée à terre, la gorge nouée. Pas encore ! Gee eut tout juste le temps d’agripper la main du Phyllali, perdant sa précieuse cuillère au passage. Néanmoins et parce qu’il n’était pas d’un physique à la hauteur de son intellect, ce dernier lutta pour pouvoir léviter… jusqu’à ce que finalement Dream les saisisse tous les deux pour de bon. Je soufflai donc de soulagement, prête à les faire remonter. Sauf que d’après l’expression intéressée de Noctis, il ne comptait pas faire machine arrière dans l’immédiat. J’ignorais ce qu’il y avait là au fond, mais moi je ne voyais pas grand-chose si ce n’est un noir opaque et impénétrable.

« J’y vois rien. Il y a quelque chose de cool, là-dessous ? Oh ouah… »

J’essayais de me pencher un peu plus bas pour voir quelque chose, en vain.  Gee fit alors à nouveau lumière sur notre environnement, chassant quelques grains de poussière de ses moustaches au brushing parfait. Visiblement il ne quittait pas Aliéna du regard, comme s’il comprenait la conversation silencieuse qui liait la Mentali à ce Gigalithe dont la seule vue m’impressionnait. Il était vraiment gigantesque ! Rien à voir avec la moyenne de l’espèce qui de mémoire tournait autour des deux mètres. Fascinée, je pris mon appareil photo et immortalisai le moment sans utiliser de flash pour ne pas m’attirer ses foudres. Ensuite, et parce que j’avais surtout envie de voir comment il interagissait avec les deux pokémons psy, je m’assis là pour prendre des notes.

« Freeze, il y a un bassin là-bas. Le Crustabri de Noctis y est allé pour jeter un coup d’œil. Et si tu faisais de même ? Essaye de voir si tu peux trouver quelque chose sous les rochers. Fais les rouler avec ta corne, mais si tu sens que ça déclenche trop de vibrations, ne force pas d’accord ? »

[ Utilisation de Plongée. Points en recherche : Otaria : 3, Kadabra : 5 ]

_________________
Une sortie dans le noir. 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Potiron
Potiron
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1947
Annonceur
Sujet: Re: Une sortie dans le noir.   Ven 5 Sep - 1:17
Le membre 'Chiho Lime' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'CHASSE' : 6
Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11858
PNJs
Sujet: Re: Une sortie dans le noir.   Sam 6 Sep - 11:46
MOdération Noctis

Appréciation Rp de bonne qualité contenant quelques fautes, mais rien de bien dérangeant. Même si le rp est assez court, les posts sont plutôt conséquents et entièrement consacrés à la fouille. Cette dernière est bien menée, intéressante, et assez mouvementé. Les Pokémons sont globalement bien utilisés, même si leur utilisation n'est pas bien original. Noctis prend les devants de la fouille et est souvent au cœur des évènements, la plupart des imprévus étant pris en charge par le jeune homme.
Gain Tu gagnes une Dent Océan ou Ecailledraco ou Ecaille Océan ainsi que la CT Anti-Brume!
Plongée Rien!

MOdération Chiho

Appréciation Rp de bonne qualité également, peu ou pas de faute. De même que Noctis, les posts sont plutôt longs mais peu nombreux, bien qu'ils soient entièrement consacrés à la fouille. Celle-ci est bien décrite bien que peu inventive. Bien que cela soit elle qui amorce l'intervention d'un PNJ, Chiho est souvent au second plan et se contente d'aider Noctis sans trop intervenir non plus. Un peu plus d'initiative de sa part rendrait le rp beaucoup plus intéressant.
Gain Tu gagnes la CT Saumure ainsi qu'un Bandana en soie (+10 att. spé.) !
Plongée Rien!

Noctis Flavelle
Noctis Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 17 ans
Niveau : 52
Jetons : 1036
Points d'Expériences : 1540
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Une sortie dans le noir.   Dim 14 Sep - 14:29
L'Albinos revint quelques temps après, suivit de près par le Gigalithe. Elle se rua vers son dresseur, un regard pétillant dans les yeux. Aliéna ne revenait pas les mains vides, et le garçon se demanda un instant si Chiho avait pu en profiter pour trouver quelque chose. L'imposant mastodonte fixa le garçon d'un œil sévère, et Noctis se sentit intimidé. La pokémon psy à ses côtés fit briller son orbe pour le rassurer et tenter de lui faire comprendre qu'il fallait le remercier et partir. Le jeune homme s'inclina doucement, avant que Dream ne fasse office de montgolfière pour le remorquer jusqu'à Chiho. Il souffla un merci au ballon violet avant de rejoindre rapidement sa camarade, qui avait dû voir sa magnifique chute. Rien de très rassurant, surtout après le boucan d'enfer que ça avait fait.

« J'ai pu trouvé quelques trucs. Tu as des choses, toi ? »

D'un œil distrait, il observa les découvertes de son acolytes et fixa les siennes. Une écaille très étrange, un peu particulière, qu'il aurait juré appartenir à un type dragon. Difficile d'en dire plus dans l'obscurité partielle de la grotte cela dit, et il rappela Embrun et Rin. Mais si l'un revint bredouille, ce ne fut pas le cas de l'autre, qui avait une CT avec lui. Même refrain, ici, il ne parvenait pas à savoir de quelle capacité il s'agissait. Il fallait donc sortir maintenant. Il observa le trou par lequel la blessée était passée, et songea qu'ils n'avaient pas vraiment le choix. Il fallait pouvoir l'aider à rejoindre un hôpital ou quelque chose du genre, et pour ça, il fallait sortir avec elle. Ils rentreraient à l'académie après ou...

« Chi, je vais monter pour que quelqu'un vienne s'occuper de cette fille. Tu peux venir, mais sinon, tu peux aussi rentrer directement à l'académie. »

Après tout, peut être que la jeune femme était pressée de rentrer. Il rappela ses pokémons et laissa la petite montgolfière faire son travail, alors qu'il découvrait à quel point le temps avait passé. La jeune femme qu'ils avaient trouvé était par terre, avec un grand sourire sur les lèvres, visiblement peu inquiète. Pourquoi il n'y avait que des gens irresponsables autour de lui...? Il ne savait pas si Chiho rentrerait ou le suivrait, mais toujours est-il qu'il s'empressa d'appeler des services médicaux. Il jeta rapidement un œil autour de lui, comme pour déterminer leur emplacement, et, grimaçant, annonça la route la plus proche aux services en question. De nouveau, Rin fut appelé pour porter la blessée, chose qui ne sembla pas le gêner plus que cela, et le petit groupe se dirigea vers la route en question, à plusieurs mètres de là. L'attente ne fut pas longue, et on récupéra la blessée facilement. Bon, ben, maintenant, plus qu'à rentrer à l'académie... Il soupira, et échangea Rin et Dream pour Plush. L'Altaria dorée lui sourit, et il n'avait qu'à monter dessus pour rentrer. D'ailleurs, si Chi était là, cela valait aussi pour elle. Le trajet fut calme et relativement rapide. Comme si rien ne s'était passé, Plush s'arrêta à la sortie des souterrains, et aussi, le brun crut bon d'adresser des au revoir corrects à sa camarade avant de rentrer à son dortoir, pour examiner un peu cette écaille et cette CT de plus près...

« On se voit plus tard, Chi. Au pire, envoie moi un message. »

Un rapide signe de la main accompagné d'un sourire, et le courant d'air était déjà reparti. Son cerveau réfléchissait déjà à plusieurs choses en même temps. Il avait hâte que l'été arrive.


HRP - Et c'est terminé pour moi ! Désolé pour le retard, je suis tombé un peu malade. Pour la modération, je choisis l'Ecaille Draco !

_________________

Noctis Flavelle ≈ Chercheur Pkmn, Phyllali.
Chiho Lime
Chiho Lime
Région d'origine : Kantô
Âge : 16
Niveau : 46
Jetons : 3609
Points d'Expériences : 1190
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: Une sortie dans le noir.   Mer 17 Sep - 8:49
J'étais un peu déçue de ne pas pouvoir étudier ce Gigalithe de près étant donné qu'un spécimen comme ça ne courrait pas les rues. Néanmoins j'étais trop impressionnée par sa taille et l'aura de force tranquille qu'il dégageait pour insister plus longtemps. Si Noctis et Aliéna faisaient demi-tour, ce n'était sûrement pas sans raison, surtout que le jeune homme était autant si ce n'est encore plus curieux que moi. Soupirant tout en suivant mes pokémons du regard, je les vis s'activer chacun de leur côté. Gee semblait scanner les environs de sa cuillère magique, illuminant les recoins les plus reculés de ce gouffre, tandis que Freeze barbotait dans l'eau en compagnie d'Embrun. Je glissai une œillade fascinée vers le Crustabri dont la coquille dépassait de l'eau. C'était un pokémon qui m'avait toujours intéressé, probablement parce qu'il avait quelque chose de mystérieux et d'intelligent, contrairement à ce qu'on racontait sur les mollusques.

En tout cas je vis Noctis remonter avec l'aide de Dream, qui tout fier de ses nouvelles rondeurs, le tirait vers le haut sans le moindre effort. J'étais en train de me redresser pour m'approcher du bassin lorsqu'enfin mon Otaria en sortit d'un bond, m'éclaboussant au passage. Tout joyeux il se dandina alors maladroitement pour me tendre une petite capsule, ce qui était synonyme de nouvelle CT à ajouter à ma collection. Je le félicitai donc et effleurai sa tête pour le remercier, curieuse de voir quelle attaque on pourrait apprendre. Et puis à vrai dire ce n'était pas plus mal de voir nos efforts altruistes un peu récompensés !

« Freeze a trouvé ça au fond de l'eau, et toi tu as du nouveau ? »

Ce n'était pas la première fois que nous fouillions ensemble, alors j'avais toujours à l'esprit que le Phyllali dégotait toujours de bricoles intéressantes. Et ça n'avait pas manqué, en fait. Je me sentis plus détendue après que nous nous soyons occupés de la blessée, même si dans un coin de mon esprit il restait toujours une petite inquiétude. Je ne pourrais pas non plus partir avant de savoir qu'elle était entre de bonnes mains. Rappelant mon Kadabra, je lui fis signe de remonter et d'arrêter ce qui semblait être une drôle de conversation silencieuse avec le Gigalith des profondeurs.

« On reviendra lui rendre visite, si ça lui dit. Mais maintenant on va laisser le grand monsieur tranquille, alors dépêche-toi de revenir ! »

À contre-cœur, le pokémon psy s'exécuta. Il lévita alors avec une grâce toute princière vers là où je me trouvais, me tendant une espèce de foulard qui curieusement était en très bon état. Je l'étudiai de près et me rendis compte que malgré la poussière qui lui donnait un aspect vieillot, l'accessoire était bien conservé. Néanmoins c'était trop petit pour être porté par un humain, ce qui laissait présager que ce serait un de mes amis qui allait en profiter. Souriante, je le saisis pour mieux l'attacher autour du cou de mon starter, le récompensant pour cette découverte. Ce n'était pas vraiment ce que j'espérais, mais ça ne voulait pas dire que c'était médiocre !

« Bon maintenant il faudrait nous téléporter là haut, s'il te plait. Freeze c'est le moment de rentrer dans ta pokéball ! »

Tous deux s'exécutèrent, ce qui me permit de rapidement rejoindre Noctis et tous les pokémons déployés pour aider l'alpiniste. Heureusement les secours ne tardèrent pas trop, et nous ne fûmes pas obligés d'attendre trop longtemps. J'en profitai donc pour demander à Ivy de prodiguer quelques soins temporaires, ce qui sembla soulager les grimaces de douleur de l'adulte. Néanmoins j'étais aussi assez inquiète pour Noctis, car je savais qu'il aurait très bien pu dissimuler une blessure pour ne pas attirer l'attention.

« T'es sûr que tu n'as pas aussi besoin de te faire examiner ? Tu es tombé de haut, quand même. »

Bien entendu, ce dernier refusa avec un sourire, me disant qu'on se retrouverait plus tard. Je soupirai en dodelinant de la tête. C'était prévisible et je m'attendais à cette réaction, seulement cela ne me rassurait pas pour autant. Enfin... J'imagine qu'il n'y avait pas grand chose d'autre à faire pour l'instant. Rappelant mes pokémons, j'appelai Syl pour qu'il nous fasse rentrer rapidement grâce à Vol. Au moins ça nous éviterait de devoir retraverser les souterrains. D'un signe de main je dis au revoir à Noctis, me promettant de le balancer à Needle si jamais il montrait des signes de douleur.

« J'y manquerai pas, faudra que tu me racontes ce que tu as trouvé ! Allez à plus ! »


[Fini pour moi ^^]

_________________
Une sortie dans le noir. 2ypf3v8


Collectionneuse PKMN

Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Une sortie dans le noir.   
Une sortie dans le noir.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :