Partagez | .
Le début d'une étrange amitié (Pv:Junmai D. Daiginjo)
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 16
Points d'Expériences : 13

MessageSujet: Le début d'une étrange amitié (Pv:Junmai D. Daiginjo)   Jeu 3 Juil - 22:49

    Une, deux, trois, quatre, cinq heures d'avion n'est pas toujours agréables, surtout quand on déteste le décalage horaire et les transports, mais après cinq heures de vol éprouvant, je descendis de la machine volante, c'était bon, j'étais arrivé, mais pas exactement à Pokemon Community ... En effet, mon ambition de devenir un grand dresseur devait attendre, car on était au début des vacances d'été, et ce n'était donc pas le moment où une école ouvre ses portes, et même pour accueillir un nouvel arrivant. Cependant, je n'ai pas attendu la fin des vacances pour m'inscrire, il fallait à tout prix que je m'entraine, mais je ne pouvais pas sans pokemon bien entendu...J'avais donc pris la décision de m'entraîner avec yuki, mon tout premier pokemon qui symbolise pour moi le courage, le courage de faire face à mes peurs.Néanmoins même si j'arrivais enfin à adresser la parole aux gens, je n'aimais toujours pas ça, je le faisais que quand j'en avais réellement besoin, je ne voulais Une, deux, trois, quatre, cinq heures d'avion n'est pas toujours agréables, surtout quand on déteste le décalage horaire et les transports, mais après cinq heures de vol éprouvant, je descendis de la machine volante, c'était bon, j'étais arrivé, mais pas exactement à Pokemon Community ... En effet, mon ambition de devenir un grand dresseur devait attendre, car on était au début des vacances d'été, et ce n'était donc pas le moment où une école ouvre ses portes, et même pour accueillir un nouvel arrivant. Cependant, je n'ai pas attendu la fin des vacances pour m'inscrire, il fallait à tout prix que je m'entraine, mais je ne pouvais pas sans pokemon bien entendu...J'avais donc pris la décision de m'entraîner avec yuki, mon tout premier pokemon qui symbolise pour moi le courage, le courage de faire face à mes peurs.

    Néanmoins même si j'arrivais enfin à adresser la parole aux gens, je n'aimais toujours pas ça, je le faisais que quand j'en avais réellement besoin, je ne voulais pas perdre de temps sur mon entrainement, surtout que la mentalité de ce monde était pour moi toujours aussi pourrie, je ne voulais pas avoir encore une fois des problèmes. Puis, j'avais deux amis en comptant Yuki, ça me suffisait amplement.

    C'est donc sur la petite île appelée Cobada que débutèrent mes vacances, on pouvait voir de nombreuses habitations, elles avaient toutes un style assez charmant, elles étaient en bois, le sol était fleuri de plusieurs couleurs différentes allant du rouge au bleu en passant par le jaune.

    Néanmoins, j'espérais être isolé des autres, cependant, il y avait malheureusement pour moi trois à quatre personnes par dortoirs, je ne pouvais donc pas éviter une conversation. Je m'étais donc installé sur mon lit pour me reposer, cependant mes « colocataires » faisaient beaucoup trop de bruit à mon gout, et même avec de la musique aux oreilles, c'était impossible d'être au calme, je me mis alors à chercher un endroit sans bruit, pour pouvoir glander dans mon coin. En arrivant, les instituteurs m'avaient demandé d'aller me présenter aux autres, cependant détestant ça, je fis tout pour éviter ça, et j'ai réussi, j'étais entré inaperçu dans le groupe. Je recherchais alors un endroit ou me relaxer, et c'est derrière une des habitations que je trouvai mon bonheur, c'était un genre de petit bosquet. L'endroit était calme est reposant, je me pausai alors sur cette petite motte de terre, pour ensuite m'allonger en pausant mon casque audio sur ma tête, je glissai alors ma main dans ma poche, et attrapai la pokeball de Yuki avec deux de mes doigts, pour en suite la jeter à mes pieds, dans le but de lui faire prendre l'air. Quand il apparut, il trémoussa son petit aileron, pour ensuite s'allonger sur le dos, dans exactement la même position que moi, à mes côtés sans que je lui demande, ce petit Gobou me ressemblait vraiment. Je fixais le ciel, en admirant les différentes formes possibles de nuages, puis je tendis mon bras vers le ciel, pour attraper un nuage en forme de podium, car c'est la place que je convoitais tant, la place d'un maître, tout en haut, même si je n'avais encore jamais combattu, je savais que ça allait me plaire. Je savais aussi très bien que dans cet objectif, j'affronterais des centaines d'obstacles, cependant, je n'avais pas peur, mes jambes en tremblaient d'excitation. Néanmoins, ce que j'ignorais, c'est que j'allais rencontrer ce jour-là, l'un des obstacles, les plus persistants de ma vie de dresseur, mais, aussi, une des raisons d'entrainement intenses...


Dernière édition par Thomas Kyle le Ven 4 Juil - 12:30, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Kanto
Âge : 15 ans.
Niveau : 16
Jetons : 1144
Points d'Expériences : 367

MessageSujet: Re: Le début d'une étrange amitié (Pv:Junmai D. Daiginjo)   Jeu 3 Juil - 23:09

C'était donc ça, l'Île de Cobaba ?

Je me trouvais sous la chaleur lacérante de l'île, qui traversait les feuillages d'arbres comme s'ils n'étaient que du tissu pour une épée. Si la température ambiante était brûlante, elle était complètement contrastée par cette humidité qui, exacerbée, offrait cette sensation de marcher sur du sable mouillé. Ma tenue était tout, sauf adaptée à ces lieux. Le tissu se gorgeait d'eau et devenait lourd, tandis que la chaleur le rendait aussi brûlant qu'une veste de cuir laissée trop longtemps au soleil. Le cadre était idyllique certes, mais pour moi, c'était l'enfer.

Inconsciemment, je déposais ma main droite contre ma gourde pour palper sa température, qui s'avérait relativement fraîche. Dépité de devoir la boire par nécessité et non par amusement, je déposais le goulot de cette dernière à mes lèvres pour en laisser un flot rafraîchissant longer mon œsophage en perlant sur mes lèvres. Sans plus attendre, comme un rite ou une coutume du fait, je déplaçai le masque de démon qui ornait le côté de mon visage afin de me réfugier derrière lui, comme le faisait mon père autrefois.

Lorsque l'ivresse de mon père se dévoilait, c'était à cause de ses nouveaux amis de travail, d'après ce qu'ils disaient. Des fréquentations qui étaient pitoyables, principalement car elles étaient les principaux protagonistes de fêtes folkloriques dans lesquelles l'alcool coule à flot, et la capacité à en ingurgiter des litres prouvait la virilité. Mon père, aussi stupide soit-il, se prêta au jeu par conformisme, cette envie de s'affirmer au milieu de plusieurs autres personnes dont une majorité qu'il ne connaissait pas étant pour lui une sorte d'eldorado, un objectif à atteindre avant de mourir. Toutefois, contrairement à ces joyeux lurons, mon père n'avait pas de soucis particulier. Une jolie femme ─ ma mère ─, un fils dévoué à sa famille, une situation financière plus que raisonnable. Il n'avait aucune raison de s’enivrer, mais cette lubie était aussi mon principal amusement, que je copiais délibérément.

Je discernais du coin de l'œil un antagoniste à mon ivresse falsifiée. Un garçon aux cheveux blancs des plus particuliers, jouant avec un Pokémon que je ne connaissais pas, une espèce de rat-marmotte bleutée. Sans savoir de qui il s'agissait, je me contentais de supporter sa présence en restant droit, ne cherchant pas à me cacher. Qui qu'il soit, il dérangeait mon bien-être en empiétant sur cette petite zone sur laquelle je me trouve actuellement, sur laquelle j'aimerais être seul le temps de magnifier mon jeu d'acteur-ivre. Cependant, après une petite réflexion, je supposais qu'un spectateur à ce spectacle ne serait pas des plus indésirables. Il allait connaître une facette de mon ivresse que je n'offrais qu'à peu de monde sans avoir de raisons de le faire.

_________________

Qui savait que le loup, auparavant agneau,
Deviendrait prédateur en quelques gorgées d'eau ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1528-junmai-d-daiginjo-lorsque-le-loup-se-cache-derriere-l-agneau#19015 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1529-junmai-d-daiginjo-voltali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 16
Points d'Expériences : 13

MessageSujet: Re: Le début d'une étrange amitié (Pv:Junmai D. Daiginjo)   Ven 4 Juil - 12:47


    Yuki et moi étions vraiment bien, c'était un endroit vraiment très reposant, je pouvais rester comme ça pendant les heures et des heures, personne n'avait le droit de perturber ce moment, mais il fallut qu'un étranger empiète mon calme. C'était un gars à peu près de mon âge, il se comportait très bizarrement, il se tenait, pas loin de moi, on voyait clairement qu'il n'était pas droit, sous ses cheveux châtains aux reflets roux se trouvait un masque qui lui donnait un air hautain, ses habits étaient aussi pour le moins discret, il portait un espèce de kimono bleu, son physique en général était assez efféminé, mais son kimono ouvert en v, surement pour plaire aux filles, montrer sa poitrine ce qui ne me fit pas douter de son sexe. Je le détestais déjà ce garçon à cause de son look assez provocateur. Mais, je compris qu'il n'était vraiment pas clair, à partir du moment où je vis dans sa main droite une gourde, on aurait pu évidement dire que c'était de l'eau, la chaleur pouvait le justifier, mais sa démarche n'était vraiment pas claire. Était-il saoul ? À son âge ? S'il le faisait ça avec des amis, on aurait pu le pardonner, il est jeune, mais il était seul ! À ce moment-là, je vis encore une fois, une face complètement sale et pourrie de l'humanité... Et puis, il avait surement largement remarqué, que sa présence me dérangeait, ou alors, il me provoquait, je ne savais pas s'il était là, dans un but précis, mais de toutes façons, je m'en foutais complètement. Alors je me levai, et au lieu de partir et de changer d'endroit comme j'aurai fait d'habitude, une forte colère contre cet étrange personnage m'envahit... Je ne voulais pas quitter mon nouvel endroit de repos personnel, surtout pour le léguer à un mec comme lui, et même si je devais me prendre la tête pour ça. Après mettre relevé, j'avançai vers lui, puis d'un regard sans sentiment, et d'une voix ferme et glacial, je luis balança :

    « Tu pollues le paysage, vas t'en. »

    Sans faire attention à sa réponse, et en attente d'aucune réponses de sa part, et surtout sans me préparer à une possible réponse négative, je retournai sur ma motte de terre en lui tournant le dos, et je me remis au côté de Yuki, pour lui gratter le ventre, pour moi j'avais déjà gagné, un regard froid, et une phrase dure, fait souvent fuir pas mal d'abrutis, même si je ne le connaissais pas, il était comme tous les autres. Je faisais comme si l'existence de ce garçon était en train de s'effacer, je voulais qu'il disparaisse de ma vue, de ma tête, qu'il me laisse tranquille. J'en avais marre personne ne veut me lâcher... C'était en encore une personne de plus pour déranger ma tranquillité, même ici ! Je voulais que ça cesse. Cet individu devait vraiment me laisser tranquille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Kanto
Âge : 15 ans.
Niveau : 16
Jetons : 1144
Points d'Expériences : 367

MessageSujet: Re: Le début d'une étrange amitié (Pv:Junmai D. Daiginjo)   Ven 4 Juil - 14:00

Moi ? Polluer le paysage ? Ce petit ne savait pas de quoi il parlait.

Sa simple présence m'expliquait la raison de sa solitude. Il n'avait aucun sens de la diplomatie, et si les bosquets étaient le refuge d'un garçon de son âge, c'était simplement pour se cacher du monde. L'agoraphobie pouvait expliquer ce symptôme, mais il est vrai que la misanthropie pouvait aussi le pousser à s'écarter de la foule. En voyant qu'il se retournait pour jouer avec son Pokémon, je m'approchais de lui d'une démarche lente et brisée sur chaque pas, profitant du fait que la terre argileuse assourdisse chacun de mes pas pour me mettre dans le dos du jeune garçon. Je pouvais lire sur le haut de son sac un petit papier réservé aux transports en avion, qu'il avait sûrement oublié de retirer. "Thomas Kyle", hein ? C'était suffisant pour lui faire un sang d'encre.

Je m'accroupis progressivement en usant de ma discrétion naturelle pour me mettre à sa hauteur. S'il devait être aussi bas pour gratter le ventre de son Pokémon, je souhaitais cette position simplement pour mettre en valeur le côté glauque de ma présence. "Glauque". C'était l'une des facettes que je souhaitais lui dévoiler, personnalité que je tenais de mon père lorsqu'il était assez ivre pour se prendre pour un demi-dieu, en m'inspirant partiellement du Polichombr de Ruby que j'avais eu l'occasion de rencontrer au cours de ma scolarité.

"Alors comme ça, je te gâche le paysage, pas vrai ? Et maintenant que je suis dans ton dos, je ne dérange plus... Thomas ?"

Si ma phrase n'avait aucun impact, elle avait pour but d'affirmer à mon interlocuteur que je connaissais son prénom. L'espèce humaine est d'une frousse rare, lorsque quelqu'un en sait plus qu'un autre, il est de suite considéré comme une menace. Et cette menace, c'était la seconde partie de mon plan. Par simple jeu, j'aurais tout donné pour terroriser ce jeune garçon au Pokémon bleu. Il n'était pas si dérangeant que ça dans un premier temps, néanmoins, je me servais de lui comme du spectateur d'une œuvre dont il n'était pas décideur. Je lui parlais de nouveau, d'une voix claire, suave et grave, prouvant que si mon ivresse était présente dans mes jambes, elle ne l'était pas dans ma voix. La menace serait présente, par le biais d'un mensonge certes, mais un mensonge intelligemment construit.

"Il est dommage que tu aies fui ton dortoir. Tu avais pourtant des affaires importantes à l'intérieur... Enfin, elles serviront à un autre, n'est-il pas ?"

_________________

Qui savait que le loup, auparavant agneau,
Deviendrait prédateur en quelques gorgées d'eau ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1528-junmai-d-daiginjo-lorsque-le-loup-se-cache-derriere-l-agneau#19015 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1529-junmai-d-daiginjo-voltali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 16
Points d'Expériences : 13

MessageSujet: Re: Le début d'une étrange amitié (Pv:Junmai D. Daiginjo)   Ven 4 Juil - 22:03

    Si je ne m'étais pas débarrassé de ma phobie, je serais partie à la seconde où je l'aurais vu, cependant, j'ai changé, cela ne voulait pas dire que je n'avais plus peur, bien au contraire, j'étais encore tétanisé par elle. Cependant, j'avais décidé de ne plus agir comme un lâche, comme Timmy m'as si bien dit : « Le véritable courage consiste à être courageux précisément quand on ne l'est pas. » , je ne montrais aucune faiblesse, même si la peur était fortement là. Mais, alors que je pensais qu'il était enfin parti, j'entendis une voix derrière de moi :

    "Alors comme ça, je te gâche le paysage, pas vrai ? Et maintenant que je suis dans ton dos, je ne dérange plus... Thomas ?"

    Ce teint de voix était vraiment méprisant, il voulait vraiment m'écraser jusqu'au bout ! Mais le pire dans cette voix, c'est qu'il lui donnait l'air de tout savoir, il connaissait mon nom, et je ne savais absolument pas comment il l'avait fait, mais ce n'était pas le simple fait qu'il le connaisse qui me dérangeait, mais le fait qu'il l'utilise pour pouvoir s'élever, cela m'insupporter. Mais c'était loin d'être la seule chose qu'il m'ait dite à ce moment-là :

    "Il est dommage que tu aies fui ton dortoir. Tu avais pourtant des affaires importantes à l'intérieur... Enfin, elles serviront à un autre, n'est-il pas ?"

    Alors là, c'était sûr, il me méprisait réellement, l'humain est vraiment fourbe, essayé de couler une personne sans même la connaître... Je comprenais très bien qu'il faisait ça pour m'énerver, je ne vois pas pourquoi il irait me voler mes affaires, surtout que je n'ai rien d'important dans ma valise. Mais, je n'allais pas me laisser faire, non, je n'allais pas capituler, non, mais je n'allais pas non plus me jeter sur lui, même si j'en avais très envie, mais je voulais qu'il sente ma colère, je voulais lui montrer que je n'étais pas un lâche qui fuis les autres, c'est juste que la présence d'autrui m'insupportais, il pensait surement que je ne suis qu'un froussard, je voulais lui montrer ce qu'on peut être bien différent de ce que l'on pense. Je me retournai vers lui, et je le poussa légèrement avec les paumes de mes mains, pour éviter qu'il soit trop près puis je lui dis d'une manière aussi méprisante que la sienne avec un léger sourire, pour montrer que je peux moi aussi faire le malin :

    « Si jamais « cet(te) autre » personne est habillé comme à l'époque Edo, des habits modern ne lui feront pas le moindre mal, et si c'est buvard, il pourra au moins cacher ses odeurs avec mon gel douche et mon parfum. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Kanto
Âge : 15 ans.
Niveau : 16
Jetons : 1144
Points d'Expériences : 367

MessageSujet: Re: Le début d'une étrange amitié (Pv:Junmai D. Daiginjo)   Ven 4 Juil - 23:09

La misanthropie est parfois révélée aux alcooliques ayant touché aux alcools les plus forts, principalement tanniques, comme un vieux bourbon de mauvaise qualité, un très fort Islay, ou un vin rouge extrêmement ensoleillé. Cet état de profonde haine de l'humain est la pire, sans aucun conteste, des expressions qui peuvent se révéler à l'homme ivre, de par sa nature hautaine, arrogante, et parfois même dérangeante. Il avait beau être le premier à la subir, il était évident, de par le fait que ce dernier laisse éclater sa colère par ses actes et légèrement par ses mots, qu'il tombait dans mon jeu.

En y repensant, ses mots étaient bien trouvés. Encore une fois, il avait de la répartie, et j'étais sûr que même si son sang bouillait à cet instant, il réussissait à calmer suffisamment sa rage pour réfléchir, chose qui n'est pas donnée au demeuré lambda. Je m'efforçais donc de sourire derrière mon masque, avant de coller ce dernier à son visage, comme pour lui faire comprendre que derrière le plastique se trouvait bien une personne, et que le rôle que je jouait était des plus détestables.

"Amusant, tu es capable de transformer le lézard qui est en toi en dragon. Il est rare de voir une telle hargne sortir de la bouche d'insectes comme toi."

Je repris mes mots au dernier moment pour faire comprendre que je ne plaisantais pas.

"Les insectes sont voués à se transformer en papillons lorsqu'ils grandissent. Cependant, lorsqu'ils sont encore des gamins comme toi, tu sais ce que je fais ? Je les écrase. Je les broie sous mon pied en n'ayant aucun répit, si ce n'est lorsque leur débâcle n'arrive."

Mon pied droit se releva instinctivement, avant de s'écraser violemment sur le sol, transformant la boue argileuse en une masse informe comme s'il s'agissait d'un corps brisé sous mon poids. Je ne cessais de parler avec une voix grave, passant de temps en temps à une suavité presque sensuelle à un ton beaucoup plus rocailleux, semblable à un démon, que je représentais par mon masque. Afin de me rendre encore plus imposant, joignant les actes à une voix beaucoup plus sombre, j'écartais les bras de façon horizontale avant de reprendre.

"Un jour, les insectes mourront sous les pieds des grands Hommes. Les enfants comme toi n'ont pas à élever de Pokémon, ils n'ont qu'à subir leur courroux dévastateur en se soumettant à leur pouvoir."

_________________

Qui savait que le loup, auparavant agneau,
Deviendrait prédateur en quelques gorgées d'eau ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1528-junmai-d-daiginjo-lorsque-le-loup-se-cache-derriere-l-agneau#19015 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1529-junmai-d-daiginjo-voltali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 16
Points d'Expériences : 13

MessageSujet: Re: Le début d'une étrange amitié (Pv:Junmai D. Daiginjo)   Ven 18 Juil - 12:33

    Après ma phrase, l'étrange inconnu se mit à l'enlever le masque diabolique de son visage efféminé, ce dernier était fin, ces sourcils étaient longs, et il avait un sourire qui semblait des plus forcé. Il posa alors le masque sur mon visage, que signifiait cette action ? Ce garçon était vraiment étrange, même s'il ne m'intéressait guère, puisque son attitude me gonflait plus qu'autre chose. Puis de sa voix hautaine, il me jugea, me traitant d'insecte, mais le pire, c'est qu'il me « complimenta » quand il dit qu'il était rare qu'un « insecte » comme moi parle de la sorte, il me méprisait alors même qui ne me connaissait pas, qu'il ignorait tout de moi, juste en se posant ces pensées futiles. Mais il pouvait très s'arrêter là, il pouvait très se suffire de ça, cependant, il continua, en parlant d'une métaphore sur les insectes, encore une fois, mais il se distinguer bien de moi, quand il dit « je les écrase », pour lui, c'était évident qu'il n'était pas un « insecte », comme il le disait pour moi. J'étais énervé, certes, mais j'allais laisser tomber, à quoi bon avoir des ennuis avec un mec comme ça ? Je ne trouvais pas ça intelligent, alors je me contentai de l'ignorer, du moins, je voulais continuer à l'ignorer... Néanmoins, il étira ses bras horizontalement, et pris une voix encore plus hautaine qu'avant, puis il se qualifia de « grand homme », toujours en me comparant à un insecte, cependant ce n'était pas cette phrase qui réveilla ma colère, mais la suivante, dans là quelle, je n'avais le droit selon lui de ne pas élever de Pokemon... Il n'avait pas le droit ! Qui était-il pour dire une chose pareille ! Je voulais lui montrer que je ne subirai pas son « courroux dévastateur », mais il allait subir le mien ! Je me mis alors face à lui, balançai son masque par terre puis l'écrasai avec mon pied-droit et le fixai avec mon regard le plus noir possible puis je dis :

    « Tu dis que je suis qu'un insecte ? Mais qui es-tu pour me juger ? Je pense qu'une personne comme toi qui juge sans connaître n'a pas le droit de traiter les autres d'insecte, je pense même qu'une personne comme ça l'est bien plus que moi. Tu disais que je peux contrôler ma colère comme un dragon ? Non, je ne suis pas comme ça, tu te trompes sur moi, je préfère largement la laisser-aller comme un tigre lorsqu'elle est trop forte! Tu oses aussi dire que je n'ai pas le droit d'élever de pokemon ?! La bonne blague ! Je me demande bien de nous deux, qui à moins le droit d'élever de pokémon ?! Maintenant, pars, je n'ai pas besoin de toi pour me reposer ici. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le début d'une étrange amitié (Pv:Junmai D. Daiginjo)   

Revenir en haut Aller en bas
Le début d'une étrange amitié (Pv:Junmai D. Daiginjo)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 1 :: L'Île Cobaba :: Les Habitations-