Partagez | .
Faux pas & vrai raccord
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 12 ans
Niveau : 4
Jetons : 279
Points d'Expériences : 56

MessageSujet: Faux pas & vrai raccord   Jeu 14 Aoû - 10:23


 

Faux pas & vrai raccord
Ft. Warren



L'île Cobaba était le point de mire d'un nouveau départ. June avait maladroitement descendu la passerelle du bateau qui l'avait amenée jusqu'ici. On lui avait expliqué de manière concise le fait suivant : l'école étant fermée pour les vacances, c'est ici qu'elle allait pouvoir passer le plus clair de son temps, en tant qu'élève de la pré-rentrée. Surprise et enchantée, la jeune fille avait donc fait quelques pas le long du port, observant la plage et le ciel dégagé au-dessus d'elle. L'air iodé l'avait fait un peu tousser, mais elle n'avait pas eu besoin d'utiliser sa ventoline pour retrouver un second souffle. Les mains posées calmement devant elle, la demoiselle ressemblait à une petite fille trop sage. Elle s'était attendue à ce qu'on vienne l'accueillir - au moins pour ce qui concernait les papiers administratifs de dernière minute à remplir, mais il fallait qu'elle se rendre à l'évidence. Il n'y avait que des marins et des pêcheurs dans le coin. Mouvant ses petites jambes frêles, son sac sur l'épaule, elle s'avança donc sur les chemins. A l'aventure - ou presque. Car, tant qu'elle restait sur cette petite route tranquille, la menant au loin à un village en hauteur, il semblait qu'elle ne risquait rien. Les alentours étaient superbes, verdoyants et naturels. Les odeurs ici n'avaient rien à voir avec la grande ville d'Unys d'où elle venait - Janusia, ville technologique et enfumée de pollution.

Serrant plus fort son sac contre elle, June marchât donc courageusement vers la ville aux maisons sur piloris. C'était la première fois qu'elle voyait cela de ses propres yeux, et son côté scientifique ne put s'empêcher de prendre le dessus : elle se mit à analyser la végétation, les risques, les causes de cette manière de vivre. Y a t-il une faune ou une flore dangereuse, sur les terres basses, pour qu'ils aient eu besoin de se mettre ainsi en hauteur ? A moins que cela n'ait à voir avec une rivière en crue, ou toute autre raison naturelle ? Son regard singulier, de ce vert doré étrange, parcourait les alentours, curieux. La demoiselle alla même jusqu'à s'asseoir à un café et commanda un jus de fruits. La serveuse était jolie, la petite vingtaine, et June trouva la bravoure de lui poser une question quand elle se fût désaltérée.

           

▬ Excusez-moi, mais savez-vous où logent les élèves et les professeurs de l'île Lansat ? Je viens d'arriver, en réalité, et je suis un peu perdue et désoeuvrée.

           

         

       
▬ Je crois qu'ils ont pris possession des maisons sur piloris, par là-bas. Mais je n'en suis pas très sûre. Désolée.
       


June remercia la demoiselle, finit son verre et paya. Enfin, elle se redressa, les sourcils froncés sous la concentration mise à rude épreuve par la chaleur qui tapait, et se mit en route de nouveau. Le goût légèrement âcre et sucré de son orangeade l'avait mise de bonne humeur - plus qu'elle ne l'était déjà - mais se perdre lui fit perdre sa joie. Elle était partie dans la direction vague de la demoiselle aux cheveux bleus, mais hélas, son sens de l'orientation était digne d'un mollusque aveugle et sourd. Elle se mit à se lamenter : je suis totalement perdue.


           

       
▬ Elle m'avait pourtant bien indiqué que ce serait par ici et ... HA !


Devant elle était apparu, passant à travers un arbre, une espèce de fantôme. Il lui fallut quelques secondes pour réaliser qu'il s'agissait d'un feuforêve. June avait sursauté et fait quelques pas en arrière, mais à présent que sa peur était passée, elle sentait la curiosité poindre. Néanmoins, sa respiration sifflante l'ennuyait, et elle espérait ne pas faire de crise d'asthme. Elle haussa les sourcils, ses iris d'or et d'émeraude observant de sous ses paupières qui ne cillaient pas le petit pokémon. Etait-il sauvage ? Avait-il perdu sa dresseuse, ou son dresseur, ou sa famille ?


           

         

       
▬ Tu es perdu ? Moi aussi, en fait ... Et je suis toute seule, comme toi ... Tu veux qu'on soit tous seuls à deux ?


La jeune fille rousse avait sourit tout doucement, timidement. C'était une boutade, un peu inutile et idiote, mais elle était sortie toute seule de ses lèvres. Se retrouver face à un pokémon spectre avait de quoi inquiéter n'importe qui, mais à la vérité, elle n'avait pas peur. Elle se concentrait sur sa respiration laborieuse - inspire, expire. Si, en plus de trouver les professeurs et de remplir ce qu'il fallait pour l'administration, elle devait gérer une crise, elle risquait de fondre en larmes. Ce n'était pas le moment. Ici, elle ne voulait pas paraître faible, mais au contraire, trouver une force, une puissance qui l'amènerait à grandir. Si elle faisait des crises d'asthme à tout va, comment prendre le temps de mûrir ? Elle ferma les yeux un instant, pour calmer sa poitrine au souffle affolé.  




(c) Amachu sur LG don't touch èé



       

_________________
« Chercher n'est pas une chose et trouver une autre, mais le gain de la recherche, c'est la recherche même.  »


Dernière édition par June Bastet le Sam 16 Aoû - 10:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1799-june-bastet-givrali#21363 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1801-june-bastet-givrali#21364
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475

MessageSujet: Re: Faux pas & vrai raccord   Jeu 14 Aoû - 19:32

STAY STRONG



Tu t'étais rendu à l'évidence. Ton premier Pokémon ne semblait pas t'apprécier. Malgré que tu sois le plus sympa possible avec ce dernier, lui, il n'en fait qu'à sa tête. Mais une lueur d'espoir illuminait toujours ton âme. Tu espérais toujours qu'il t'obéisse et qu'il t'apprécie. Tu étais en train de courir. Malgré ton endurance débordante, ton Pokémon était bien trop rapide pour toi. Tu te concentras sur ton spectre, et tu ne pensais à rien d'autre qu'à courir et l'attraper avec tes grands longs bras. Tu broyais le sol avec la force de ton pas, tu pouvais voir passer des passerouges et des roucools vagabonder en plus grande harmonie sur ta tête. Le vent était fort, même très fort. Tes cheveux pouvaient faisaient des vagues par la seule force du vent. Tu n'osais pas rappeler ton Pokémon dans sa Pokéball. Tu ne ferais que d'envenimer la relation que tu as avec lui. Ce dernier faisait "passe muraille" à travers les arbres. Tu tenais bon et tu évitais tous les arbres qui se dressaient dans ton chemin.

" Knight ! Attends, tu me fatigues ! Je suis essoufflé, ne m'oblige pas à te faire rentrer dans ta Pokéball ! " - fis-tu, essoufflé. " Si tu ne t'arrêtes pas tout de suite, tu peux dire adieu à ta liberté ! " - fis-tu, en exclamant une menace que tu ne feras, bien sûr, jamais.

Tu étais essoufflé. Tu respirais si fort qu'on pourrait confondre avec un hurlement de Donphan. Ton ventre se gonflait et se dégonflait à chaque respiration. Tu voulais t'arrêter, mais tu ne le devais pas. Tu lèves ta tête pour voir la - longue - distance de ton Pokémon et toi, et c'est à ce moment précis que tu aperçois un arbre... Tout juste devant ton nez, à même pas deux centimètres. Tu te pris un tronc d'arbre sur ton long visage. Tu t'étales par terre, pas de douleur, mais de rire. Un fou rire t'empara de toi.

" Aaaaaaaaaaaaaah nom d'Arceus. Franchement... " - fis-tu en rigolant comme une vache espagnole - ou anglaise -. " Quoi ? Non ?! Knight ! Reviens. " - cries-tu.

Tu regardais la silhouette de ton Pokémon se miniaturiser de plus en plus, sans pouvoir faire quoi que ce soit. Tu n'avais plus de chances de le rattraper, mais tu ne sais pas pourquoi, tu continues de courir en criant son nom. Après environ cinq minutes de longue course après ton Pokémon, ton spectre s'est arrêté pour x raisons. Tu entendis une voix, cette voix parlait-elle à ton Feuforêve ?

" Tu es perdu ? Moi aussi, en fait ... Et je suis toute seule, comme toi ... Tu veux qu'on soit tous seuls à deux ? " - fit la fameuse voix sûrement envers ton Pokémon.

La silhouette de ton spectre était, de plus en plus proche, jusqu'à même que tu le puisses prendre dans tes bras.

" Knight ! Tu es là ! Franchement, tu m'énerves. La prochaine fois, ... Non, il n'y aura pas de prochaines fois. " - fis-tu.

Tu le serras fort dans tes bras, ce dernier arrivait à peine à respirer. Tu le fis des papouilles, des bisous, des câlins et tout le reste. Tu levas ton beau regard. De tes yeux vert émeraude, tu vis une fille rousse. C'était sûrement elle, la fameuse voix.

" Désolé, mon Knight avait fugué.. Dès le premier jour... " - fis-tu, démoralisé.

Tu fis voler tes longs cheveux roux et tu regardas cette inconnue d'une beauté inégalable. Tu ajustas ta veste et tu mis tes pâles mains dans la poche, pour paraître plus gentleman. Tu souris avec tes belles dents blanches.

" Euh... Bonjour, puis je faire quelque chose pour vous, jeune demoiselle ? " fis-tu d'un sourire blanc aveuglant.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 12 ans
Niveau : 4
Jetons : 279
Points d'Expériences : 56

MessageSujet: Re: Faux pas & vrai raccord   Ven 15 Aoû - 1:00



Faux pas & vrai raccord
Ft. Warren



La nouvelle élève tentait tant bien que mal de reprendre son souffle quand une silhouette jaillit devant elle. C'était un garçon, très grand et très roux, aussi. Aussi roux qu'elle, à dire vrai - deux jeunes renards aux cheveux de feu. Le soleil inondait ses mèches en formant des reflets d'un orange velouté, et June cligna des yeux, surprise. Quelle ne fut pas son étonnement quand il se mit à aboyer sur le feuforêve, non sans l'avoir prit dans ses bras avant.

           

▬ Knight ! Tu es là ! Franchement, tu m'énerves. La prochaine fois, ... Non, il n'y aura pas de prochaines fois.
       


June l'observa câliner son pokémon, et la jeune fille sentit une pointe de jalousie se former au creux de son ventre. Elle qui avait toujours rêvé d'avoir un pokémon, la voilà qui subissait le supplice de voir un élève à peine plus âgé qu'elle s'amuser avec son pokémon. Son regard curieux se plissa, formant des ombres dans ses prunelles d'un vert doré, mais elle ne dit rien, restant calme. Curieusement, l'apparition soudaine du garçon avait calmé sa potentielle crise d'asthme, et elle se sentait surtout très idiote, immobile et raide comme un piquet, dans sa robe d'été blanche. Elle ne portait même pas l'uniforme de l'école - de toute façon, elle n'était pas encore totalement inscrite ... Elle laissa choir son sac à ses pieds, épuisée de le tenir, et cilla devant le coup d'oeil du jeune homme. Ses yeux sont comme du jade poli.


           
▬ Désolé, mon Knight avait fugué.. Dès le premier jour... Euh... Bonjour, puis je faire quelque chose pour vous, jeune demoiselle ?

           

       
▬ Oh, heu, je. Vous ne ... Je.


Elle ne s'attendait pas à un tel sourire. Franc, séducteur. C'est bien la première fois qu'on lui sourit comme ça, à vrai dire. Elle cligne de nouveau des yeux, un peu perdue : comment réagir à cela ? Ses main se tordent l'une contre l'autre, pâles araignées aux longs doigts fins, et elle finit par proclamer d'une petite voix, son regard baissé timidement :


         

         

       
▬ Je viens d'arriver, en fait. Et je suis un peu perdue ... J'étais sensée entrer à l'école, mais elle est fermée pour les vacances ... C'est ton pokémon ?


Elle penche la tête sur le côté ; quelques mèches volètent autour de son visage ovale. L'inconnu a l'air très masculin - il doit avoir quoi, une quinzaine d'années ? Le fait qu'il soit aussi roux qu'elle rassure June - allez savoir pourquoi. Elle trouve enfin la force de sourire, maladroitement, comme si elle ne savait pas comment faire. Ses yeux observent avec une curiosité avide le pokémon spectre - elle aussi, elle adorerait avoir son propre pokémon. Mais elle sait aussi que ce n'est pas l'envie qui la tenaille, mais le besoin. Parce que pour ses recherches, elle devra être aidé de son équipe. Et qu'elle compte bien se faire de sacrés amis, à l'académie, qu'ils soient humains ou pokémons ! Inspirant pour se donner du courage, son sourire s'affirme, même si sa voix reste féminine et un peu perdue. 

           
         
       
▬ Au fait, je m'appelle June. June Bastet. Je viens de Unys, et toi ? En fait, si tu pouvais m'aider à trouver où je dois aller, ça serait très gentil ... Je pense que je dois remplir des papiers, ou au moins prévenir de mon arrivée, quelque chose du genre, non ?

Mille questions l'assaillent : depuis quand est-il à l'académie ? Comment y sont les professeurs ? Depuis combien de temps sont-ils en vacances ici ? Quels sont ses pokémons ? Tant d'interrogations qu'elle ne laisse pas filtrer. La rousse s'en voudrait de lui faire peur. Alors elle se mordille la lèvre d'un air adorablement timide. Pour un peu, et ses joues rosiraient, montrant la légère gêne qu'elle ressent à l'idée de parler à un parfait inconnu. Inconnu beau garçon et l'air sûr de lui qui plus est - le genre de garçon dont elle s'est toujours méfié, car ils sont séducteurs et s'amusent souvent aux dépends des jeunes filles, surtout à leurs âges.






(c) Amachu sur LG don't touch èé





     

_________________
« Chercher n'est pas une chose et trouver une autre, mais le gain de la recherche, c'est la recherche même.  »


Dernière édition par June Bastet le Sam 16 Aoû - 10:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1799-june-bastet-givrali#21363 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1801-june-bastet-givrali#21364
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475

MessageSujet: Re: Faux pas & vrai raccord   Sam 16 Aoû - 1:07

I LOVE MYSELF



Tes poumons se gonflaient et se dégonflaient à chaque expiration que tu fis. Tu étais essoufflé, mais cela ne t'empêcha pas de déteste ton Pokémon. Malgré sa fugue, il te montra qu'il était aussi puissant que rapide. Tu perdis ton souffle en voyant un tel pokémon. Après avoir fait ce que toutes filles aurait fait en voyant un Laporeille "kawaï".
La fille aux cheveux de feu, plantée comme une fleur, se dressant devant toi, enfin... vous, en comptant ton nouveau Pokémon. Arg, tu dois t'y faire, tu as un nouveau Pokémon, désormais. Tu voyais son regard vert doré curieux. Tu n'osais pas lui demander ce qu'il se passât, après tout, tu ne l'as ne connaissais pas. Ta mère ta pourtant dit de ne jamais parler aux inconnus, et pourtant...

" Oh, heu, je. Vous ne ... Je. " - fit-elle.

" Vous ne ? ... Arg, mais tu peux accoucher, je ne vais pas te manger, j'ai déjà pris mon encas, il y à un instant. " - fis-tu en souriant.

Elle avait l'air tellement timide. Tu devais aller molo avec cette fille, elle a l'air d'avoir un bon fond. Tu plias tes orifices visuels, essayant de deviner ce que la jeune fille voulait te partager. Tu te creusas la cervelle, tu t'arrachas les cheveux, tu pris ton pied par le nez et tu ne savais toujours pas ce qu'elle voulait dire. Comme un grand, tu lui demandas.

" Je ne suis pas sûr d'avoir compris. " - fis-tu.

Elle cligna les yeux plusieurs fois avant de répondre à ta question. Tu voyais ses mains se tordre dans tous les sens, mais tu ne voulais pas déplacer le regard vers autre part. Ça serait malpoli.

" Je viens d'arriver, en fait. Et je suis un peu perdue ... J'étais sensée entrer à l'école, mais elle est fermée pour les vacances ... C'est ton pokémon ? "

Hallelujah ! Elle t'a répondu... et sans interruptions, cette fois-ci. Tu l'écoutas, tu effleures tes cheveux roux avec ta main droite, toujours avec ton regard séducteur posés sur elle et en souriant d'un sourire aveuglant.

" Ahm... Oui, je vois... J'ai peur de ne pas pouvoir trop t'aider, je suis dans la même galère que toi... Oui, c'est mon Pokémon, Knight que je viens de recevoir, mais ce malin a fugué tout juste après que je lui ai fait conversation. On peut dire que je fais fuir les fantômes. " - fis-tu.

Un fou rire s'échappa. Tu riais à tes propres blagues, c'était idiot. Tu te roulais sur l'herbe, tu te cognas contre les blocs, cet éclatement de rire te fit perdre la tête... et le ventre pour la même occasion.

" Ah ah ah ah [...]. " - rires.

Tu te ressaisis. Tu ôtas ta veste de couleur verte fluo, de chaleur et tu te mis debout, comme tout gens civilisé. Contre toute attente, la belle rousse te parla. Tu diriges ton regard sur elle tout en remettant bien tes affaires.

" Au fait, je m'appelle June. June Bastet. Je viens de Unys, et toi ? En fait, si tu pouvais m'aider à trouver où je dois aller, ça serait très gentil ... Je pense que je dois remplir des papiers, ou au moins prévenir de mon arrivée, quelque chose du genre, non ? " - fit June.

Tu savais désormais davantage sur cette belle-fille que tu as rencontrée. Son nom était très beau, "June". Elle portait le nom d'une amie que tu avais à Illumis. Tu penchas la tête amicalement.

" June, très joli prénom ! " fis-tu, en souriant. " Pour ma part, je suis Warren Lightning. Appelle-moi Warren, ce n'est pas très long.. Moi de Kantho, plus précisemment à Illumis.. Ah, tu es nouvelle ?! Tout comme moi, tiens. Maintenant que je me suis perdu entre les habitations à cause de mon tout nouveau ami, je ne suis pas trop sûr de te donner le bon chemin, mais, d'après mes souvenirs, je suis allé tout droit pour récupérer Knight, peut-être tu trouveras les souterrains pour avoir ton Pokémon.. Non. Pas besoin, tu dois juste voir le collectionneur, dans les souterrains de l'Île Cobaba, et remplir un formulaire. Ce dernier te donnera le Pokémon idéal pour toi ! J'en suis sûr, parce qu'il a très bien capté mon caractère, et il a su me donner le Pokémon parfait pour moi ! " - fis-tu.

Tu broyais le sol avait tes chaussures. L'air un peu gêné.

" Je.. je t'ai déjà dit que tu étais extrêmement jolie ? " - fis-tu.

Arg... Tu ne changeras décidément jamais.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 12 ans
Niveau : 4
Jetons : 279
Points d'Expériences : 56

MessageSujet: Re: Faux pas & vrai raccord   Sam 16 Aoû - 10:30



Faux pas & vrai raccord
Ft. Warren





June avait beaucoup de mal à parler aux étrangers. Parce que sa timidité naturelle l'en empêchait. Et qu'elle avait toujours l'impression de mal faire - de dire des bêtises, de passer pour une idiote, de ne pas être assez intelligente, etc. Mais, en regardant curieusement le jeune homme devant elle - et en s'efforçant de parler - elle ne ressentait pas la vague de peur habituelle. Juste un début d'excitation, à l'idée de toucher enfin au but de son voyage. Et ses prunelles d'or vert passaient souvent du jeune homme roux au pokémon spectre si séduisant - pour June, tous les pokémons étaient séduisants.



           
▬ Vous ne ? ... Arg, mais tu peux accoucher, je ne vais pas te manger, j'ai déjà pris mon encas, il y à un instant. Je ne suis pas sûr d'avoir compris.


Sa petite plaisanterie n'était pas méchante, et avait fait naître un petit sourire sur les lèvres de la rousse. Et elle fit donc un effort pour parler plus distinctement, non sans avoir inspiré et prit son courage à deux mains. Elle avait peur d'être trop curieuse, de poser trop de questions, mais de toute évidence, le fait qu'elle soit compréhensible - et qu'elle pose une interrogation sur son pokémon - mettait le jeune homme de très bonne humeur.


           
▬ Ahm... Oui, je vois... J'ai peur de ne pas pouvoir trop t'aider, je suis dans la même galère que toi... Oui, c'est mon Pokémon, Knight que je viens de recevoir, mais ce malin a fugué tout juste après que je lui ai fait conversation. On peut dire que je fais fuir les fantômes.


Petit rire aigrelet et cristallin, qui cesse dès que le rire tonitruant du jeune homme s'éveille. C'est comme le rire d'un géant - il surprend la jeune fille et lui fait écarquiller les yeux. En voilà un jeune homme extravagant ! Le voilà qui se roule par terre, absolument mort de rire. June ne savait pas quoi faire et attendit donc calmement, se mordillant les lèvres pour ne pas pouffer devant cette situation si incongrue. Au moins, ce petit manège avait eu la bonne chose de la mettre à l'aise. Comment se sentir gênée face à un être aussi expressif ? Le voilà qui se redresse, en retirant sa veste ; June l'observe tranquillement, sans aucune arrière-pensée. A dire vrai, elle n'a jamais songé aux garçons autrement que comme des êtres humains. Amis, amoureux, tout cela lui échappe encore totalement - et c'est ce qui explique sûrement que, malgré qu'elle trouvât le bel inconnu charmant, elle ne se fasse ni idées ni attentes là-dessus. Et puis, à quoi bon ?


           
▬ June, très joli prénom ! Pour ma part, je suis Warren Lightning. Appelle-moi Warren, ce n'est pas très long.. Moi de Kantho, plus précisemment à Illumis.. Ah, tu es nouvelle ?! Tout comme moi, tiens. Maintenant que je me suis perdu entre les habitations à cause de mon tout nouveau ami, je ne suis pas trop sûr de te donner le bon chemin, mais, d'après mes souvenirs, je suis allé tout droit pour récupérer Knight, peut-être tu trouveras les souterrains pour avoir ton Pokémon.. Non. Pas besoin, tu dois juste voir le collectionneur, dans les souterrains de l'Île Cobaba, et remplir un formulaire. Ce dernier te donnera le Pokémon idéal pour toi ! J'en suis sûr, parce qu'il a très bien capté mon caractère, et il a su me donner le Pokémon parfait pour moi !


June cille de nouveau devant cette avalanche de paroles et d'information, et son cerveau fait le reste : il s'appelle donc Warren. Et son pokémon Knight. Il est nouveau, comme elle, et apparemment, il pourrait peut-être l'aider - un peu - à s'y retrouver. Enfin, si ils arrivent à retrouver le chemin des habitations ... Et puis, l'info la plus importante à ses yeux, celle qui rend ce jeune homme précieux rien que de le lui avoir dit : on va lui offrir un pokémon ? June sent son visage s'illuminer de joie, alors qu'elle y songe, et alors qu'elle rêvasse un instant à quel pokémon elle pourrait bien avoir, le jeune homme continue sur sa lancée en assenant une phrase à laquelle elle ne s'attendait pas du tout.


           
▬ Je.. je t'ai déjà dit que tu étais extrêmement jolie ?


Hein ? June écarquille ses grands yeux verts, et sa bouche forme un O parfait de surprise. Qu'est-ce qu'il vient juste de dire ? Les paroles font leur bonhomme de chemin jusqu'à son cerveau, et là, c'est la panique. Elle fait un pas de recul, manque de tomber en se prenant les pieds dans les anses de son sac, forme une chorégraphie compliquée avec ses mains comme si elle tentait de chasser un insecte, et tout ça en bafouillant, le visage cramoisi. Comprenez-là, c'est bien la première fois qu'un garçon lui fait un tel compliment !  


           
         
       
▬ Oh ! N-n-n-non ! Non, pas du tout c'est gentil mais non. Tu essayes d'être galant, chevaleresque, mais non, ce n'est pas vrai ...

Elle rougit encore un peu, totalement embarrassée - et convaincue qu'il a dit ça juste pour être gentil. Allons bon, elle est si filiforme, si grande, si insipide. June est certaine qu'avec toutes les filles qu'il y a à l'académie, ce garçon devra bien trouver son bonheur - mais ailleurs. Elle soupire et se reprend tout doucement, en respirant profondément. Elle se sent idiote de devoir demander ça, mais elle ne peut pas faire autrement. Et puis, même si il est capable de sortir de telles inepties, ce Warren a l'air très gentil. Un peu extravagant, mais très gentil quand même.  


           
         
       
▬ Est-ce que tu voudrais bien m'aider à trouver ce collectionneur ? Je suppose que si on retrouve le chemin, on devrait y arriver ? Au fait, Knight, c'est ça ? Désolée pour tout à l'heure.

Elle approche sa main du feuforêve et après une courte hésitation, la pose sur la tête du pokémon spectre. Elle adore les pokémons, et elle rêve depuis sa plus tendre enfance d'avoir son propre ami pokémon. Elle se tourne vers Warren et sourit, mise en confiance comme un animal aux abois qu'on aurait domestiqué. Le vent souffle, faisant voltiger leurs cheveux si roux, à tous les deux.  


           
         
       
▬ Knight t'a donc été offert en rapport avec ton caractère ? C'est vraiment génial ça. Faire une paire avec un pokémon, s'en faire un ami ... En tout cas, tu as de la chance. Knight a l'air d'être un très bon pokémon - et toi tu as l'air d'être un très bon dresseur ! Si ce n'est pas trop indiscret, tu as une idée de quel cursus tu veux suivre ? Topdresseur, scientifique ? Moi, je suis surtout là pour travailler dans la recherche pokémon ! Je m'intéresse énormément aux pokémons qui évoluent avec des pierres - j'ai lu beaucoup d'articles sur eux ...

June retire doucement sa main de la tête du pokémon et se tait, en se mordillant adorablement la lèvre. Warren l'a tellement mise en confiance qu'elle s'est mise à bavarder à bâtons rompus. Mais elle s'en voudrait de bavasser tellement qu'il en prendrait peur - ou qu'il s'ennuierait de ses propos. Elle se redresse un peu, passe ses mains sur sa robe blanche comme pour la défroisser et va récupérer son sac - après tout, il est temps de bouger non ? Elle sourit, toujours timidement, au jeune homme près d'elle.







(c) Amachu sur LG don't touch èé





     

_________________
« Chercher n'est pas une chose et trouver une autre, mais le gain de la recherche, c'est la recherche même.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1799-june-bastet-givrali#21363 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1801-june-bastet-givrali#21364
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475

MessageSujet: Re: Faux pas & vrai raccord   Dim 24 Aoû - 12:50

WHAT DO YOU WAIT ? LET'S GO !



Warren, tu pouvais t'abstenir de cette remarque - certes, gentille -. Tu ne l'avais pas fait que de plus l'enfermer. Même si tu ne, serait-ce, voulais quelque chose avec la fille au cheveux feu, tu as été trop vite. Cette dernière fit un cercle avec le bord de sa bouche. Voulait-elle que j'analyse sa gorge ? Elle était étonnée, sûrement, que tu lui dises ça. Tu étais prêt pour t'excuser, à sortir tes grands discours de chevalier.

" Je suis d... " - fis-tu, interrompu par cette dernière. " Oh ! N-n-n-non ! Non, pas du tout c'est gentil mais non. Tu essayes d'être galant, chevaleresque, mais non, ce n'est pas vrai ... " fit-elle.

Chevaleresque... ces en ces paroles souples et tout droit sortis d'un dictionnaire qu'elle t'interrompait. Elle commença à rougir, d'abord ses joues, puis après son front jusqu'au point d'être sur toute sa tête. Elle était extrêmement gênée pour ce que tu lui as dit.. excuses-toi !

" Oh, je suis désolé, je n'aurai pas du dire ça, je m'en excuse très fortement. Ne m'en veux pas ! " - fis-tu.

De plates excuses, mais tu espérais qu'elle les accepte. Pour ça, tu étais même prêt à te mettre à genoux, enfin, si tu n'avais pas trop de fiertés. Soudainement, la fille aux yeux verts d'or te questionna, à ta plus grande surprise, elle, qui n'est pas bavarde comme toi, elle engagea la conversation.

" Est-ce que tu voudrais bien m'aider à trouver ce collectionneur ? Je suppose que si on retrouve le chemin, on devrait y arriver ? Au fait, Knight, c'est ça ? Désolée pour tout à l'heure. " - fit-elle.

D'un premier temps, elle voulait que tu l'aides à trouver ce collectionneur, que tu n'attends pas pour répondre, pour son plus grand bonheur. " Oui, bien sûr, tu peux compter sur moi. " - fis-tu. Et puis, elle se mit à questionner ton spectre, elle semblait avoir de l'intérêt envers les Pokémons Spectre, un peu comme toi, quoi. Toi, qui voulais et veux toujours être spécialiste spectre, tu n'attendais pas pour lui questionner envers ses ambitions, pendant que Knight, lui, jouait avec elle. Elle avait très bien compris que Knight aimait les câlins. Celle-ci continua de discuter avec toi.

" Knight t'a donc été offert en rapport avec ton caractère ? C'est vraiment génial ça. Faire une paire avec un pokémon, s'en faire un ami ... En tout cas, tu as de la chance. Knight a l'air d'être un très bon pokémon - et toi tu as l'air d'être un très bon dresseur ! Si ce n'est pas trop indiscret, tu as une idée de quel cursus tu veux suivre ? Topdresseur, scientifique ? Moi, je suis surtout là pour travailler dans la recherche pokémon ! Je m'intéresse énormément aux pokémons qui évoluent avec des pierres - j'ai lu beaucoup d'articles sur eux ... "

Et tu ne tardes pas à lui répondre.

" Oui, c'est vraiment génial, surtout pour des débutants comme nous, qui ne voyons des Pokémons que sur la télé... Merci, je suis content d'être tombé sur lui, malgré qu'il fugue encore... Ah ah, merci. Topdresseur, plus précisément Spécialiste, mais mon plus grand rêve serait d'être un champion d'arène de type spectre, et ça, je trouverai ça trop génial. Ah, scientifique ? C'est sympa, si tu veux prendre ce post, c'est que tu dois être vraiment très intelligente ! " - fis-tu, en espérant qu'elle se renferme encore une fois et rougisse pire qu'une tomate. " Les pierres ? C'est cool. Il me semble qu'un Feuforêve évolue avec une certaine pierre évolutive, mais je ne suis pas certain. J'ai lu dans un bouquin, mais j'ai lu entre les lignes, et moi et la lecture, ça fait deux. » fis-tu en adressant un sourire envers cette fille.

Tu attrapas ton sac que tu avais laissé tomber avant de prendre Knight dans ses bras, et ta veste que tu mis habilement.

« On y va ? » - fis-tu.

Tu en profitas pour lui demander d'où elle venait, enfin, tu sais très bien d'où elle venait, mais tu voulais lui demander dans quelle ville.

« Dis, tu viens d'Unys, mais dans quelle ville ? » - fis-tu.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 12 ans
Niveau : 4
Jetons : 279
Points d'Expériences : 56

MessageSujet: Re: Faux pas & vrai raccord   Lun 1 Sep - 14:58

    June était gênée au plus haut point. A vrai dire, se retrouver ainsi sur une île qu'elle ne connaissait pas, avec un jeune homme qu'elle ne connaissait pas non plus, il y avait de quoi être un brin paniqué. La rousse hocha la tête sous les excuses du roux, même si il n'avait pas besoin de se faire pardonner. C'était un peu sa faute à elle, à être aussi embarrassée que ça. Mais la curiosité était la plus forte, et la voilà interrogeant Warren à coup de questions. Sa petite voix mélodique effleurait l'air entre eux, tendue de timbres interrogateurs. June leva la main, son sac à ses pieds, et mit une mèche de cheveux derrière son oreille d'un geste délicat.

    Il répond, et June sent la fierté qu'il a d'avoir trouvé un pokémon qui lui correspond autant. Une pointe de jalousie la tisonne ; elle aussi elle voudrait un pokémon. Son regard vert se porte sur le pokémon spectre, et elle sourit doucement en écoutant la suite des propos de Warren. Alors comme ça il voulait être un Topdresseur Spé ? Un combattant, donc. June rougit au compliment, mais réussit à ne pas reculer d'un pas ou se remettre à bégayer. Elle sourit et répondit au jeune homme :

    ▬ Moi, je n'aimerai sûrement pas trop combattre. C'est trop violent pour moi ; je préfère faire des recherches et lire des livres tranquillement. Et puis, avec son asthme ... Knight pourra effectivement évoluer, si tu le mets en contact avec une pierre nuit. Et il pourra devenir un grand et fort Magirêve, encore plus puissant ! Je suis sûre que vous allez faire une super équipe tous les deux, en tout cas !

    Le voilà qui reprend ses affaires, et June fait de même, soulevant son sac plein d'affaires. Elle hoche la tête et ils se mettent donc en route. Elle trottine pour se mettre à côté du jeune homme et tout en avançant, ils continuent donc de parler. June sourit à la question et y répond avec un peu de nostalgie dans la voix.

    ▬ Je viens d'un petit village près d'une grande ville - La Ville Noire, une grande cité technologique. Quand j'y pense, c'est amusant que j'ai vécu dans un endroit assez isolé et campagnard quand une telle ville était à côté ... Et toi, tu viens d'où ?

    Ils traversent les bois, d'un pas ni trop lent ni trop rapide - de toute façon, June ne pourrait pas dépasser sa vitesse de croisière. Elle fait bien attention à inspirer calmement et à ne pas trop forcer. La rousse jette parfois de petits coup d'oeil amicaux aux deux mâles près d'elle. Elle se sent poussée d'amitié pour eux, parce qu'ils sont tous les deux gentils.

    ▬ Tu es là depuis longtemps ? Je ne savais pas que j'allais arriver sur une autre île que celle de l'académie, ça m'a un peu perturbée, quand je suis arrivée par le ferry ... J'espérais pouvoir faire mes marques tout de suite, mais apparemment ça ne sera pas possible avant la rentrée ... Je me demande comment est l'île Lansat et l'académie ...

    La voilà qui interroge à haute voix, autant elle-même que Warren. Après tout, si il est arrivé peu de temps avant elle, il ne doit pas en savoir beaucoup plus. En tout cas, la demoiselle n'a qu'une hâte - déposer ses affaires, et aller visiter le collectionneur ! Elle avait hâte de recevoir son pokémon, et de venir le montrer à Warren. Elle espérait que ce serait un petit pokémon intelligent, et non pas un gros balourd ... D'un autre côté, si ce qu'on lui avait dit était vrai, le monsieur serait gentil et lui donnerait un pokémon qui lui correspondrait. Elle n'avait donc pas à avoir peur, si ?

    ▬ Moi, j'adore les types électriques et feu, et un peu spectre aussi. J'aime bien les wattouat, mais j'aimerais surtout des pokémons capables de m'aider dans mes recherches. Des pokémons qui évoluent avec des pierres, ça serait génial ... Du coup, toi, tu veux te spécialiser en quoi ? En pokémon spectre ? demande t-elle doucement, en passant sous une branche, alors que le village apparaît au loin, et que son coeur fait un bon dans sa poitrine.

_________________
« Chercher n'est pas une chose et trouver une autre, mais le gain de la recherche, c'est la recherche même.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1799-june-bastet-givrali#21363 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1801-june-bastet-givrali#21364
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475

MessageSujet: Re: Faux pas & vrai raccord   Lun 1 Sep - 17:39

« Moi, je n'aimerai sûrement pas trop combattre. C'est trop violent pour moi ; je préfère faire des recherches et lire des livres tranquillement. Et puis, avec son asthme ... Knight pourra effectivement évoluer, si tu le mets en contact avec une pierre nuit. Et il pourra devenir un grand et fort Magirêve, encore plus puissant ! Je suis sûre que vous allez faire une super équipe tous les deux, en tout cas ! »

Elle avait un esprit scientifique, elle a l'étoffe d'une, du moins. Elle est tellement intelligente qu'elle sait que toi et ton starter feriez une putain de belle équipe. Pour la première fois de la journée, tu ne te sentis pas seul, tu étais accompagné de ton premier Pokémon, dans tes bras. Et en effet, je savais encore lire. Au contact d'une pierre nuit, ton Pokémon évolue. Ça doit faire une drôle de sensation de voir son pokémon grandir, évoluer. Tu avais mille et une question sur les pierres évolutives, mais tu avais posé trop de questions, tu risquerais de devenir maladroit et de vous mettre en situation gênante. Cette dernière répondit à une de tes questions.

« Je viens d'un petit village près d'une grande ville - La Ville Noire, une grande cité technologique. Quand j'y pense, c'est amusant que j'ai vécu dans un endroit assez isolé et campagnard quand une telle ville était à côté ... Et toi, tu viens d'où ? » - fit-elle.

Ouah, elle vient de la ville noire ! C'est une ville que tu admires, bien que tu n'y sois jamais allé, tu as entendu de grandes histoires à propos de cette ville, et ce n'est que du bien ! Tu lui répondis, chaleureusement, comme tu l'as fait il y a quelques instants.

« Oh la ville noire ! C'est une ville très réputée, j'ai toujours voulu y aller, mais je n'ai jamais eu l'occasion de le visiter, c'est cool là-bas ? ... Moi, difficile à dire. À vrai dire, je viens de Volucité, mais comme mes parents sont mannequins international, ils ne font que de voyager aux quatre coins de la Terre, donc je ne peux pas vraiment dire que j'y ai vécu là-bas, car ça serait mentir. » - fis-tu, un poil nostalgique et triste.

Tu te ressaisis. Knight scruta tes yeux vert émeraude qui se couvraient d'un voile d'eau. Tu étais au bord des larmes, mais tu te retiens. Tu la regardes, et celle-ci te posa une question. Elle avait l'air à ne pas être à l'aise avec sa respiration, était-elle asthmatique ?

« Tu es là depuis longtemps ? Je ne savais pas que j'allais arriver sur une autre île que celle de l'académie, ça m'a un peu perturbée, quand je suis arrivée par le ferry ... J'espérais pouvoir faire mes marques tout de suite, mais apparemment ça ne sera pas possible avant la rentrée ... Je me demande comment sont l'île Lansat et l'académie ... »

Elle se posait des questions, tout comme toi avant de récupérer ton Pokémon. Et c'était les mêmes questions, enfin à un poil près.

« Euh non, il y a quatre heures, environ. Enfin après tout ces évènements, je n'avais pas que ça à faire que de compter l'heure, les minutes et les secondes depuis que je suis rentré, je pense que toi aussi, après avoir eu ton Pokémon. Oh, tu es arrivé par ferry ? C'était bien ? ... Non, ça ne serait pas possible avant la rentrée, malheureusement. Personnellement, l'île et l'académie je les vois spacieux, grands, chaleureux avec pleins de lieux aussi beaux qu'importants ! Je vois aussi de belles pièces et un dortoir avec un lit en superposition ! Pas toi ? » - fis-tu, avec des gestes de la main, comme les personnes qui discutent sur une table aux alentours d'un thé.

Tu voyais peut-être les choses en grand, Warren. Malgré ta grande imagination, tu en étais sûr que ça ressemblerait comme dans tes pensées.

« Moi, j'adore les types électriques et feu, et un peu spectre aussi. J'aime bien les wattouat, mais j'aimerais surtout des pokémons capables de m'aider dans mes recherches. Des pokémons qui évoluent avec des pierres, ça serait génial ... Du coup, toi, tu veux te spécialiser en quoi ? En pokémon spectre ? »

Ouah, elle n'était pas la seule à aimer les types spectres ! Plus le temps passe, plus tu as l'impression d'avoir des points communs avec June. Voulant devenir une grande scientifique spécialisée dans les pierres, c'est déjà un bon début d'aimer tout les types de Pokémons, car les pokémons qui évoluent grâce aux pierres évolutives sont de différents types ! Tu lui répondis, toujours en jouant avec tes mains.

« Type électriques ? C'est un bon type, de même pour les types feu. Mais aucun égale les spectres. Ils sont justes awesome ! C'est des putains de bombasses ! Des Pokémons qui évoluent avec des pierres ? Dans mon bouquin je n'ai retenu que quelques pokémons qui évoluent grâce à ces objets, d'après mes souvenirs, ce sont trois évolutions d'évoli, en plus de feuforêve, si mes souvenirs sont bons c'est aquali, voltali et ... arg j'hésite entre pyroli et mentali ! Hmpf, je dois retrouver ce livre pour revoir la liste... Moi mon truc c'est les spectres, je les trouve beaux, puissants, bref, la perfection, quoi. »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 12 ans
Niveau : 4
Jetons : 279
Points d'Expériences : 56

MessageSujet: Re: Faux pas & vrai raccord   Lun 1 Sep - 17:59

    Finalement, si elle avait eu peur de paraître bavarde, June se sentait à l'aise et marcher l'aider à se concentrer sur autre chose que sa gêne. Ce qui expliquait qu'elle parlait autant. Malgré le léger sifflement dans sa voix, elle prenait garde de rester en contrôle. Elle ne voulait pas avoir à sortir sa ventoline - pas dès le premier jour, pas dès qu'elle avait mis les pieds sur l'île. Alors comme ça, Warren avait entendu parler de sa la Ville Noire ? June eut un petit sourire en se tournant vers lui. Il était fils de mannequins ? Ca expliquait pourquoi il était aussi mignon, alors qu'il avait quoi, treize ou quatorze ans ? Il était déjà grand et mince, enfin d'après l'avis de June, et elle ne s'étonnait plus de cela - après tous, il avait les gênes de deux personnes qui s'étaient élevées par leur beauté. Il était normal qu'il ait hérité de tels gênes et qu'il soit d'un naturel beau.

    ▬ La Ville Noire est très grande, et j'y allais souvent manger des glaces quand j'étais petite. J'ai même assisté à un tournoi de pokémons, mais j'étais trop petite, je ne me souviens plus bien. Volucité ? C'est pas cette ville avec le grand pont ? A moins que je ne confonde ?

    Une des faiblesses de June, c'était la géographie. Elle était nulle, dans ce qui était de se repérer, que se soit dans la vraie vie ou sur une carte. Elle eut un petit regard désolé vers Warren ; si elle s'était trompé, ce n'était pas si grave, hm ? Elle repoussa une nouvelle mèche de cheveux, un léger sourire aux lèvres. Elle était contente de ne pas être seule, et Warren était gentil. Plus gentil que tous les gens avec qui elle avait traîné jusque là, dans ses anciennes écoles. Elle espérait que cela voulait dire du bien sur son avenir, et que tout le monde serait aussi compréhensif et agréable à l'académie.

    A quelques heures près, ils seraient arrivés en même temps ! June secoua la tête, en continuant de traîner les pieds, son sac se faisant lourd pour ses petits muscles. Elle essuya son front où une fine pellicule de sueur était née, et elle reprit la parole, la voix un peu plus hachée.

    ▬ Le voyage m'a semblé long, en ferry, et j'ai un peu peur de l'eau. Surtout les grandes étendues comme ça ... Finalement, à peu de choses près, on serait arrivés ensemble. Moi, je vois l'académie comme ... Je ne sais pas trop, je m'en suis fait beaucoup d'idées, mais j'imagine qu'elle sera grande et imposante, avec une architecture neuve et jolie. Et que les dortoirs seront accueillants, et chaleureux, avec une décoration douillette ... J'ai envie de m'y sentir chez moi.


    Elle avait un peu ri en voyant Warren gesticuler. Il était énergique ce garçon en tout cas ! Il donnait envie de rire, et de sourire, et de courir dans tous les sens. June l'observait à la dérobée, curieuse. En tout cas, il était très extrême et très tranché, et cela n'étonnait la future scientifique qu'à moitié. Elle sourit, et fit signe à Warren de s'arrêter un peu. Elle avait le souffle court, et reprit sa respiration difficilement.

    ▬ Il y a beaucoup de pokémons qui évoluent avec des pierres ... Evoli a effectivement trois évolutions - ou évolitions comme on dit. Pyroli, Aquali et Voltali. Il y a également des pokémons tels que ... Empiflor, Goupix, Caninos, Pikachu, mais aussi Mélofée, Tétarte, Cornèbre ... J'aimerais beaucoup en capturer pour ... étudier la façon dont ... les pierres ...

    June s'arrêta de parler, l'air lui manquant, et le regard rivé à terre, elle sortit d'une de ses poches l'objet de sa honte - sa ventoline. Elle plaça l'engin entre ses lèvres, et appuyant sur le bouton, inspira fortement. Une fois, puis deux, la rousse répéta l'opération, refusant de croiser le regard de Warren. Si elle avait vu dans sa direction, elle aurait eu trop peur de voir ce qu'elle avait toujours vu - ce dégoût, cette répulsion face à sa maladie, face à sa condition de pas-comme-les-autres. Quand sa respiration eut reprit sa phase normale, elle rangea d'une main tremblante son médicament. Elle avait rougit, comme une pivoine, et elle n'osait pas parler. Mais finalement les mots franchirent ses lèvres, tout bas, comme une supplique :

    ▬ Tu vas arrêter de me parler, maintenant que tu sais que je suis asthmatique ?

    C'était sa plus grande peur. Ce pourquoi elle voulait absolument cacher sa maladie - parce qu'elle avait trop longtemps vécu la situation ainsi. Les gens n'appréciaient pas de traîner avec elle, parce qu'elle était malade et qu'ils ne pouvaient pas courir partout sans qu'elle doive prendre sa ventoline. Elle soupira, inspira encore, profitant de l'air frais. Le village n'était plus très loin, et elle s'en voulait d'avoir dû s'arrêter si proche. Enfin, son regard vert aux reflets dorés se porta sur Warren, plein d'une émotion innocente. Elle l'aimait bien, Warren. Et elle voulait qu'ils soient amis. C'était aussi simple que cela.

_________________
« Chercher n'est pas une chose et trouver une autre, mais le gain de la recherche, c'est la recherche même.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1799-june-bastet-givrali#21363 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1801-june-bastet-givrali#21364
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475

MessageSujet: Re: Faux pas & vrai raccord   Lun 1 Sep - 19:03

Tu marchais depuis déjà un bon moment, sans compter le temps à vrai dire. Cette fille était extrêmement intéressante, elle t'amuse, te distrait et plein d'autres choses. Elle est unique en son genre, cette demoiselle. Même après une longue discussion, on arrivait toujours à s'étonner l'un à l'autre. Et puis, on avait des points communs, même ceux des plus inévidents.

« La Ville Noire est très grande, et j'y allais souvent manger des glaces quand j'étais petite. J'ai même assisté à un tournoi de pokémons, mais j'étais trop petite, je ne me souviens plus bien. Volucité ? C'est pas cette ville avec le grand pont ? A moins que je ne confonde ? »

La chance, elle a assisté aux célèbres tournois Pokémons, même si elle était petite. Tu avais une petite pointe de jalousie en toi. L'un de tes rêves était d'y assister toi aussi, mais tu étais et tu demeures encore trop jeune pour y aller seul. Elle avait l'air hésitant lorsque je lui ai parlé de Volucité, et ça peut se comprendre, l'où elle vivait et toi où tu vivais, c'était comme le jour et la nuit, mentali et noctali, solaroc et seleroc, le noir comme le blanc, les opposés.

« Arg, les glaces de la ville noire, j'ai toujours eu cette envie d'y goûter lorsque la publicité des glaces de ta ville natale passait. Tu sais, à la télé ? La pub avec les glaces de la ville noire ? M'enfin, je ne sais pas si c'est célèbre chez vous, mais chez moi, la pub passe toutes les deux minutes, et je m'en lasse pas ! À chaque fois, je me lèche les babines en y pensant ! Oui, tout à fait, le pont Sagiciel, celui qui relie la forêt d'Empoigne à Volucité. »

Tu empruntais ce point pour aller à la Forêt d'Empoigne pour jouer avec les pokémons lorsque tu étais haut comme trois pommes. Ah, quelle nostalgie en y repensant. Tu détournes le regard, et tu voyais cette jeune fille, épuisée. Son sac avait tout de même l'air d'être léger. Qu'est-ce qu'il la mettait dans ces états ?

« Le voyage m'a semblé long, en ferry, et j'ai un peu peur de l'eau. Surtout les grandes étendues comme ça ... Finalement, à peu de chose près, on serait arrivés ensemble. Moi, je vois l'académie comme ... Je ne sais pas trop, je m'en suis fait beaucoup d'idées, mais j'imagine qu'elle sera grande et imposante, avec une architecture neuve et jolie. Et que les dortoirs seront accueillants, et chaleureux, avec une décoration douillette ... J'ai envie de m'y sentir chez moi. » - fit-elle.

Ah, le mal de mer ? Ma mère avait souvent ça, même très souvent. Lorsque j'étais petit, je me rappelais qu'elle rentrait sa tête dans un sceau, avec une tête de déglinguer. Tu te rappelles d'une image lors d'une croisière à Rivamar, lorsqu'elle se retournait, blanche comme un cachet d'aspirine te disant de partir. C'était assez marrant, mais la plupart du temps tu jouais à toucher les lovdiscs et les mamambo. Nostalgie, encore une fois. Soudain, tu voyais la belle rousse rigoler en regardant faire tes gestes avec les mains, comme les manies des vieux. Celle-ci te répondit.

« Il y a beaucoup de pokémons qui évoluent avec des pierres ... Evoli a effectivement trois évolutions - ou évolitions comme on dit. Pyroli, Aquali et Voltali. Il y a également des pokémons tels que ... Empiflor, Goupix, Caninos, Pikachu, mais aussi Mélofée, Tétarte, Cornèbre ... J'aimerais beaucoup en capturer pour ... étudier la façon dont ... les pierres ... »

Tu étais étonné de ces connaissances, comment pouvait-elle connaître autant de pokémons évolués par des pierres ? Elle t'intéressait de plus en plus, la fille aux cheveux de feu. Mais rien que de parler ça la fatiguait, tu te demandais vraiment si elle avait besoin d'aide. Ton cerveau n'a fait qu'un tour, et tu lui as demandé.

« Tu veux de l'aide ? » fis-tu en déplaçant ta main sur l'épaule de la jeune fille. « Tu veux que je porte ton sac ? »

Elle semblait, de plus, en plus, fatiguée, au point de trainer des pieds et de s'essouffler à chaque parole qu'elle laissait échapper. Était-elle malade ? La grippe ? La fièvre ? Le mal de mer ? Tu te demandais, mais tu n'osais pas lui demander. Soudainement, elle se retourna et sortit de sa poche, un objet. Non, non, pas une pokéball mais sa ventoline. Elle était asthmatique, tu avais donc raison. Elle se retournait sans te laisser regarder utiliser l'objet. Avait-elle honte de sa maladie ? Dans tous les cas, tu ne voyais aucune raison d'avoir honte d'une maladie. Elle se retourna, cette fois-ci avec son souffle.

« Tu vas arrêter de me parler, maintenant que tu sais que je suis asthmatique ? »

Tu la regardas, étonné de sa question.

« Franchement, je ne verrais pas pourquoi je devrai cesser de te parler, ce n'est pas toi qui à choisis cette maladie, ni comme toutes autres maladies. C'est la vie et il faut le vivre ainsi, sans te cacher ni avoir honte. »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 12 ans
Niveau : 4
Jetons : 279
Points d'Expériences : 56

MessageSujet: Re: Faux pas & vrai raccord   Lun 1 Sep - 20:09

    Une publicité ? Ha non, June ne savait pas. Elle n'y faisait pas très attention, de toute façon - tout cela s'était passé les premières années de sa vie. Quand elle n'avait pas encore développé son asthme. En tout cas, malgré son manque de sagesse en la géographie, il semblait qu'elle savait situer à peu près Volucité. Elle voyait à peu près ; elle n'avait jamais visité cette grande ville très peuplée, mais elle avait toujours rêvé de parcourir un peu le monde, d'y rencontrer de grands scientifiques, d'y découvrir de nouveaux pokémons et de nouvelles techniques d'apprentissage. June avait soif de connaissances, et elle adorait apprendre de nouvelles choses. Peut-être un jour irait-elle à volucité ? Elle n'aurait pas dit non si Warren voulait la lui montrer.

    Hélas, son asthme avait la fâcheuse tendance à se montrer quand elle ne le voulait pas. Et c'est avec un air de chaton battu qu'elle observait à présent Warren, un peu triste à l'idée qu'il allait sûrement se détourner d'elle. Mais à vrai dire, elle était déjà étonnée qu'il se soit rapproché. Sa main était présente, chaude, sur son épaule, rassurante. Etonnament rassurante, d'ailleurs. De plus près, elle pouvait voir le regard franc du jeune homme, et ses paroles lui retournèrent le coeur.

    ▬ C'est vrai ? bégaya t-elle, et elle détourna de nouveau le regard, touchée.

    Elle hésita, puis fit un pas en avant et serra Warren dans ses bras maigrichons, après avoir laissé tomber son sac à ses pieds. La jeune fille était touchée par les paroles sincères du jeune garçon, et il avait l'air si gentil ! Il ne l'avait pas repoussée ! Elle le câlina ainsi, quelques secondes, avant de se reculer, réalisant ce qu'elle venait de faire. Ses mains gesticulèrent entre eux deux, alors que la teinte de porcelaine de son visage prenait des allures de tomate.

    ▬ Désolée, je ... Je ne voulais pas mais ... En fait, depuis que j'ai mon asthme, les gens n'aiment pas être avec moi. Et j'avais l'habitude de cacher ma maladie, pour avoir des amis. Parce que la plupart du temps, ils se détournaient de moi. Mais .. Du coup, tes paroles sont très gentilles. Merci Warren.

    Elle sourit, effleure la main du garçon du bout de ses doigts, et bien décidée à reprendre du poil de la bête, reprend son sac et hoche la tête dans sa direction. La jeune rousse va mieux, et si ses joues sont encore roses, c'est à cause de la joie qui pétille dans son regard et non parce que son souffle s'est perdu quelque part dans sa poitrine. Le sourire qui illumine son visage est amical, franc et un rien timide. Elle a de la chance d'être tombée sur quelqu'un d'aussi gentil que Warren, en tout cas !

    ▬ J'ai hâte de savoir dans quel dortoir je serai ... Peut-être qu'on aura nos dortoirs tout proches ? En tout cas, même si ce n'était pas le cas, j'aimerais bien qu'on se revoit. On sera sûrement dans les mêmes cours ; ça me fait plaisir.

    Elle sourit, alors que leurs pas les mènent dans le village aux maisons sur pilotis. Son regard pailleté d'émeraude et d'or se pose autour d'elle, alors que sa curiosité note chacune des loufoqueries architecturales de cette ville de bois. Elle sourit, elle pose son sac de nouveau à ses pieds, indécise. Elle sait qu'elle doit passer finir son inscription, déposer ses affaires dans son dortoir, et aller chercher son pokémon. Ce dernier fait la rend impatiente ; elle habituellement calme pourrait courir pour aller se chercher un compagnon pokémon.

    ▬ Tu veux bien m'indiquer où sont les locaux administratifs ? Et m'accompagner encore un peu ? fait-elle d'une petite voix, avec un sourire timide.

    Elle a envie d'être encore un peu avec Warren. Par peur de se retrouver seule, mais aussi parce que la compagnie du rouquin lui plaît. Parce qu'elle en est sûre, c'est son premier ami. Ils ont partagés divers points de vue, et elle a hâte d'en savoir plus sur lui, sur ce qu'il sait faire. Elle a hâte de lui montrer le pokémon qu'elle aura reçu, et d'aller manger avec lui des baies. Oui, June est un peu romantique et bête, mais c'est sûrement l'âge et les hormones qui font ça. En attendant, elle sourit timidement à son nouvel ami. Le soleil forme des reflets rouges dans leurs cheveux roux.

    ▬ En tout cas, j'espère qu'on va réussir ! Tu deviendras un grand dresseur ! Et moi, je vais faire tout mon possible pour étudier les pokémons évoluant avec des pierres, et pour construire un nouveau pokédex révolutionnaire ! On va réussir, d'accord ? C'est une promesse d'amis !

    Paroles d'adolescente, propos enfantins. Mais c'est sincère, plein d'une sincérité pure et gamine, lumineuse et vibrante d'émotions. June sourit à Warren, doucement, avec une délicatesse propre à sa personnalité si douce. Comme cela fait du bien d'avoir un ami !

_________________
« Chercher n'est pas une chose et trouver une autre, mais le gain de la recherche, c'est la recherche même.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1799-june-bastet-givrali#21363 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1801-june-bastet-givrali#21364
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys.
Âge : 15 ans.
Niveau : 25
Jetons : 37
Points d'Expériences : 475

MessageSujet: Re: Faux pas & vrai raccord   Lun 8 Sep - 7:51

Tu la voyais, avec son air de chien battu, sûrement triste et honteuse de sa maladie. Pourtant, il ne faut pas en avoir, tu l'as sans le vouloir, c'est la vie, et tu dois y faire avec. Son air triste, te donnait presque de la pitié, elle avait l'air tellement triste que tu voulais la prendre dans tes bras pour la rassurer. Mais comme c'est ton premier jour, il serait évident de ne pas faire ce genre de gestes ou d'attention, elle croira que tu veux la draguer. Tu t'abstiens d'un clin d'œil.

« C'est vrai ? » fit-elle.

Tu vis son regard hésitant, tandis que toi, tu la regardas, les yeux aussi ronds qu'un cercle. Tes pupilles étaient dilatées, tu te demandais de quoi elle hésitait. Il ne te fallut pas longtemps pour comprendre ce que c'était, finalement, ce n'est pas toi qui l'as pris dans tes bras, c'est elle, étonné, tu remis tes mains sur la taille de la jeune rousse, et tu murmures à son oreille.

« Oui, je ne vais pas te laisser pour autant. »

Tu la voyais. Elle recula d'un pas, ainsi enlevant ses bras de tes épaules, et tes mains de sa taille. Elle était gênée parce qu'elle venait de faire, ce qui pouvait se comprendre, pour une fille aussi timide qu'elle. Elle avait désormais le teint aussi rouge que ses cheveux, elle commençait à danser avec ses mains, en les tordant, tu ne sais pas comment.

« Désolée, je ... Je ne voulais pas mais ... En fait, depuis que j'ai mon asthme, les gens n'aiment pas être avec moi. Et j'avais l'habitude de cacher ma maladie, pour avoir des amis. Parce que la plupart du temps, ils se détournaient de moi. Mais .. Du coup, tes paroles sont très gentilles. Merci Warren. » - fit June.

Alors comme ça, les gens ne veulent pas d'elle juste parce qu'elle s'essouffle lorsqu'elle court dix mètres ? C'est vraiment des cons, ceux-là. M'enfin, que serait le monde sans eux.

« Non, non ce n'est rien, ne t'inquiète pas. Alors comme ça les gens ne t'aiment pas juste parce que tu es asthmatique ? Franchement, ils sont cons, ils regardent vraiment que le physique, moi, qui me qualifie de faux-cul et de faux, je crois que j'ai vu pire... De rien, mais c'est la vérité, June. » - fis-tu.

Elle effleure tes mains grâce à la pointe de ses doigts, prenant son sac et hochant la tête dans une direction. Tu restas gêné, sans bouger, comme une statuette, tu n'osais rien dire. Ton teint, devenu encore plus rouge s'éparpilla sur ton visage, elle se mélangeait de ta peau à tes cheveux. Qui te voyait, ils t'auraient sûrement dit si tu avais la fièvre. Après avoir pris son sac, la jeune fille t'adressa la parole.

« J'ai hâte de savoir dans quel dortoir je serai ... Peut-être qu'on aura nos dortoirs tout proches ? En tout cas, même si ce n'était pas le cas, j'aimerais bien qu'on se revoit. On sera sûrement dans les mêmes cours ; ça me fait plaisir. »

D'après les instructions dans le papier "introductif" de Pokémon Community, aucun dortoir est mixte, donc vous ne pouviez pas être dans le même dortoir. Alors plus qu'à espérer que ce soit le dortoir voisin, comme ça vous pourriez vous voir.

« Oh, oui, je l'espère moi aussi, ça serait vraiment cool ça ! On pourrait se voir de temps en temps entre les cours. Oui, également pour moi, tu es une personne très ... » tu ne finis pas la parole que tu commences à rougir pire qu'une tomate. « gentille. Oh oui, peut-être, peut-être pas, on verra ça à la rentrée, en septembre ! » - fis-tu.

Vous avez -June et toi- marché déjà un bon moment, et vous étiez arrivé au village avec les blocs. Tu en profitais pour caresser ton spectre dans les bras, lui faisant des papouilles, le caressant "au sens du poil".

« J'espère que tu ne seras pas un dur à cuire et que tu m'aideras, dans toutes les situations, n'est-ce pas mon vieux. »

Celui-ci te grogna à la figure, sûrement pour affirmer ce que tu avais dit. Ton regard vert émeraude se jeta alors vers ceux de June, elle avait déposé son sac sur ses pieds, elle ne te fit pas attendre et t'adressa la parole.

« Tu veux bien m'indiquer où sont les locaux administratifs ? Et m'accompagner encore un peu ? »

Tu ne savais pas trop bien où sont les locaux administratifs, mais tu voulais bien aider à les trouver. Avec son asthme, elle ne devrait plus tenir longtemps, avec son sac sur les épaules.

« Locaux administratifs ? Tu ne voulais pas aller au collectionneur, pour récupérer ton Pokémon ? Je ne pense pas que je sais où sont les locaux administratifs, mais je peux volontiers t'aider. Bien sûr. » - fis-tu. « D'ailleurs, donne-moi ton sac, tu finiras crevée ce soir, sinon. » fis-tu avec un léger sourire.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1723-warren-lightning-the-perfect-beauty-and-your-worst-nightmare-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1737-warren-lightmare-voltali
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 12 ans
Niveau : 4
Jetons : 279
Points d'Expériences : 56

MessageSujet: Re: Faux pas & vrai raccord   Dim 21 Sep - 9:25

    Que Warren soit aussi gentil réjouissait June au plus haut point. Elle n'en revenait tout simplement pas, d'où l'élan soudain d'affection, aussi étrange que maladroit. Et les paroles que le jeune homme prononça ensuite confortèrent la demoiselle rousse dans son avis : Warren était véritablement un preux chevalier ! Les joues rouges, elle se mordilla la lèvre, toute confuse.

    ▬ Les gens ne veulent juste pas être avec quelqu'un de malade. C'est dans la nature humaine de rechercher des gens avec une bonne santé, parce que les plus faibles, qu'ils soient humains ou pokémons, ne sont bons qu'à ralentir le groupe. Mais ... Mais parfois, des gens comme toi s'en fichent - et même que parfois, certains pokémons ou certaines personnes décident de les protéger. C'est amusant de voir comme certaines manières de vivre peuvent être exactes dans la théorie mais pas dans le fonctionnement, hm ?

    June cessa là son discours bizarre sur la psychologie. De par sa nature curieuse de scientifique, elle adorait lire et elle s'intéressait par nature à ce qui se passait dans les petites têtes, qu'elles soient humaines ou pokémon. En attendant, elle discutait tranquillement avec Warren, en traînant sa valise. June remarqua l'interruption du jeune homme et l'observa qui rougissait et cherchait ses mots. Il avait l'air tout gêné ; avait-elle dit quelque chose de mal ? La rousse ne releva pas et hocha doucement la tête, en continuant d'avancer.

    Impatiente, June cherchait donc les locaux. Parce qu'elle voulait régler deux ou trois petits trucs avant de passer au collectionneur. Son regard brillait d'avance à l'idée de recevoir son pokémon - quel pokémon le collctionneur allait-il lui offrir ? Un gentil, elle espérait.

    ▬ Je préfère finir mon inscription d'abord, avec les papiers tout ça. Je crois que ma maman m'a donné une feuille à donner pour finaliser tout ça. Et après je passerai au collectionneur. J'ai tellement hâte d'avoir mon premier pokémon, moi aussi ! s'exclama t-elle sans plus pouvoir contenir sa joie. La dernière phrase de Warren la laissa perplexe, et elle rougit d'autant plus quand il lui prit son sac.

    ▬ Mais je ne ... Je ne veux pas t'embêter avec ça ! Je ... Warr- ... ne ... Merci murmura t-elle, le visage tout rouge, le souffle court. Elle ne savait plus où se mettre, la petite renarde rousse. Tout gênée, ils se mirent donc à avancer dans le campus jusqu'à tomber sur un local administratif où June se rua, après avoir pris une feuille dans sa valise. Cela ne dura pas bien longtemps - qui fait des papiers en pleines vacances ? - et elle ressortit enfin, en tant qu'élève de l'académie en bonne et due forme.

    ▬ Hé bien, me voilà élève ! Je peux à présent aller voir le collectionneur, youpiiii fit-elle, en sautillant sur place mais pas trop fort de peur de perdre son souffle. Et comme Warren tirait sa valise d'une main, June s'approcha de lui et lui prit le bras de l'autre côté. Elle adorait déjà le jeune homme, et ils s'avancèrent donc jusque l'endroit où était le collectionneur, faute qu'il ne soit sur l'île de l'Académie. Arrivée devant chez le collectionneur, June se tourna vers Warren et lui fit un bisou sur la joue.

    ▬ Merci beaucoup de m'avoir aidé. Je vais aller chercher mon pokémon, et ensuite j'irai déposer mes affaires dans mon dortoir - ah au fait, je suis chez les Givralis. Merci beaucoup de m'avoir aidé. Et je suis contente de m'être déjà fait un ami, alors que les cours n'ont pas encore commencé ... fit très doucement la rousse.

    Après avoir récupéré son sac, June fit un dernier sourire à Warren et alla voir le collectionneur.

    [HRP : terminé pour moi ♥ merci beaucoup pour ce rp *-* ]

_________________
« Chercher n'est pas une chose et trouver une autre, mais le gain de la recherche, c'est la recherche même.  »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1799-june-bastet-givrali#21363 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1801-june-bastet-givrali#21364
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Faux pas & vrai raccord   

Revenir en haut Aller en bas
Faux pas & vrai raccord
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 1 :: L'Île Cobaba :: Les Habitations-