L'heure de l'aventure
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: L'heure de l'aventure   Lun 1 Sep - 14:29
Lyph sortit du secrétariat de l'école avec une grimace. La femme qui tenait l'accueil semblait aussi aimable qu'une porte de prison, et semblait posséder la précision d'une horloge. Elle venait tout juste d'arriver à l'Académie, et son frère l'avait accompagné un peu plus tôt chercher son premier pokémon. Naos semblait partager son dégoût pour les papiers administratifs, car il s'était rapidement rapproché de la sortie et l'attendait, une oreille sur le côté. Le petit Pikachu était d'une vivacité incroyable. Il avait très vite établit un lien avec elle, et la jeune Givrali n'avait eu cesse de rire en sa compagnie. Ce fut donc d'un pas rapide qu'elle le suivit au dehors, vers le parc de l'école. Un vent frais soufflait  l'extérieur, et la demoiselle frissonna. Le plan de l'école en main, elle se demandait comme son aîné avait pu se repérer dans une si grande école. Tout lui paraissait énorme, mais elle songea que c'était sans doute dû au nombre d'étudiants. Son pokémon ne semblait pas gêner par la grande liberté offerte, et se précipita vers la pelouse. Rapide. Lyph sourit et le suivit à vive allure. Une petite course poursuite s'engagea, au terme de laquelle la nouvelle dresseuse bondit sur son pokémon, qu'elle attrapa in extremis. Allongée dans l'herbe, et ses vêtements d'ailleurs plein de petits brins d'herbe, elle souleva le Pikachu qui semblait rire silencieusement. Elle l'aimait déjà. Il se débattit un peu et elle le relâcha au sol, mais Naos vint naturellement se frotter contre la joue de la jeune femme. Elle rit, heureuse d'être ici. Son père lui manquerait sans doute, en effet, mais la vie à Fort-Vanitas lui était devenue insupportable. Sans Noctis, elle s'était vue réduite dans sa liberté d'action, et le plaisir même de l'exploration en solo ne lui plaisait pas. Elle voulait partager cela avec quelqu'un, une personne importante dans sa vie. Songeuse, la Givrali réalisa que son pokémon ressentait probablement la même chose.
D'un coup, elle se redressa sur ses coudes et lui adressa un sourire ravi, les yeux pétillants de curiosité.

« Et si on allait jeter un œil un peu partout, hein ? Après tout, on ne sait encore rien de cet endroit ! On pourrait sûrement trouver quelques petits secrets ! »

Comme seule approbation, la souris jaune se permit un tour sur lui-même, avant d'effectuer un petit saut en l'air en agitant les bras. La jeune femme se releva et l'observa. Son frangin avait déclaré qu'il était vraiment petit, pour un Pikachu. D'une quarantaine de centimètres en temps normal, celui là n'en faisait que vingt. Mais il était énergique, et la petite touffe qu'il avait sur la tête ainsi que l'étrange tâche dans son dos le rendait différent. Rapidement, elle se retourna, prête à courir à l'aventure.
Sauf qu'elle heurta quelqu'un. Retombant à terre sur les fesses, Naos sauta promptement à ses côtés, une pattes sur ses genoux, en la regardant. Lyph secoua la tête, troublée, et lui assura qu'elle n'avait rien, avant que ses yeux ambrés ne contemplent le responsable de sa chute. Un garçon étrange, aux cheveux... verts ? Sûrement une teinture. Il parut vraiment bizarre à la jeune femme. Que ce soit dans sa démarche, ou dans son expression. Bien sûr, Lyph ne pouvait pas dire qu'elle n'était pas étrange à sa façon, mais... Une nouvelle fois, la jeune fille se releva et s'épousseta les genoux, avant de lever encore une fois ses grands yeux curieux vers lui.

« Je suis désolée, je ne regardais pas où j'allais. »

A vrai dire, elle n'était pas si désolée que ça. Mais comme elle savait tenir sa langue pour proférer des politesses, elle ne se priva pas. Elle se permit de dévisager et de juger amplement l'étrange homme, sans le moindre gêne à son égard. Naos semblait, par contre, moins enclin que sa dresseuse à rester sagement sur place pour engager une quelconque conversation avec lui. Souplement, il agrippa la jambe de sa maîtresse pour grimper jusqu'à son épaule, ne manquant pas de la chatouiller – et donc de la faire rire – au passage. Le Pikachu se permit un regard courroucé envers l'autre garçon, attendant qu'il déguerpisse. Ils avaient largement mieux à faire.
Seth Evans
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
Todresseur Stratège
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: L'heure de l'aventure   Mer 3 Sep - 8:31
– Hé toi ! T'es nouveau, c'est ton premier passage à Lansat donc. Tu dois aller remplir et signer quelques papiers, puis attester officiellement de ta présence ainsi que demander quelques papiers à tes parents par courrier, et tout ça le plus vite possible. C'est les règles, bouffon. Si tu veux pas les respecter, tu dégages ! Tels furent les mots d'un Phyllali un peu prétentieux.
– Hein ? Ah excuse-moi vieux, mais Nutty a mis le feu à ma couette, il fallait bien que je la secoue pour que ça parte.
– Crétin, souffla-t-il, je disais donc que tu-
– Oh désolé ! La baguette magique chante un requiem que j'adore d'ici genre... 23 secondes. Tu t'en vas ! Les pauvres mortels qui ne sont pas habitués à ce genre de chants risquent de perdre la vie !

Sans même que ce grossier personnage ne puisse dire un mot de plus, Seth l'envoya balader et referma aussitôt la porte de sa chambre. Après cela, il se saisit de son iPok - la fameuse baguette magique - du bout des doigts, pressa un bouton au hasard et attendit exactement 14 secondes, soit le temps qu'il restait. Ce court délai passé, une musique se fit entendre à travers toute la chambre du clown. Ce chant lugubre n'était autre que le nouvel album de Strykna sur lequel le vert s'amusait à faire des headbang. Il fut aussitôt singé par Nutty, son Magmar chromatique qui manqua de mettre à nouveau le feu à la chambrette. Maudite queue enflammée, jura Seth. Mais il n'avait eu qu'à contenir son starter durant exactement trois minutes et quarante sept secondes, jusqu'à ce que la chanson se termine. Aussitôt, quelques impacts à intervalles réguliers se firent entendre. L'idiot frappait à la porte en beuglant comme un Spoink.

– Discrètement Nutty, discrètement... chuchota le Phyllali.
– MAR !
– Ta gueule ! C'est trop tard ! On s'arrache !


Ni une ni deux, il se saisit des clés de sa chambre et en sortit... par la fenêtre. En même temps, la porte était bloquée par cet incompétent prétentieux. Pour sûr que Seth ira se plaindre au nouveau préfet, pour harcèlement ! Mais en attendant, il préférait fuir non pas comme un lâche, mais comme une personne sensée fuyant son agresseur. Et bon Dieu, ce qu'il courait vite lorsqu'il s'agissait d'échapper aux problèmes ! Si vite qu'il n'en voyait plus l'heure passer, si vite qu'il ne savait même plus où il allait. Que c'est beau ! Ce n'était que son premier jour sur Lansat, le malheureux risquait de se perdre s'il s'éloignait trop. Cela arriva bien avant qu'il ne s'arrête. D'autant plus qu'il ne se stoppa pas par sa propre volonté, mais plutôt à cause d'un obstacle. Il regardait devant lui, mais il semblerait qu'il n'ait pas les yeux en face des trous. Une jeune fille tomba lourdement au sol, tandis que lui, recula de quelques par et chuta également, mais à cause de Nutty qui s'était bien évidemment placé derrière son dresseur. Et avoir les fesses sur un canard ardent bah... ça brûle.

– Purée de chiottes d'Arceus mal lavés ! jura-t-il sans la moindre retenu en se levant et frottant machinalement son postérieur quasi-calciné. Puis il se tut, parce que fille. Ce silence ne dura - évidemment - pas bien longtemps. Désolée de quoi ? Je courais comme un fou, c'est tout ! Mais c'est pas ma faute, c'est celle de cet idiot qui a même attendu la fin du requiem pour venir me les briser. Raaah ! Que je déteste les gens comme lui ! Ils devraient se prendre de l'acide de Tentacool en pleine figure ! Tu ne crois pas ?

Il répondit aussitôt au regard du Pikachu par une grimace. Ce n'est pas un nain qui allait lui expliquer le sens de la vie, ni même l'obliger à faire quoique ce soit. Et pendant ce temps, Nutty s'avança devant son dresseur en tendant une de ses paluches brûlant à plus de six cent degrés, l'air de dire « enchanté ». Seth frappa l'arrière du crâne de son Pokémon et s'y brûla, bien évidemment. Il souffla sur sa main à de nombreuses reprises puis pencha la tête sur le côté, comme si de rien n'était. Ses yeux d'émeraude sur posèrent sur la demoiselle alors qu'encore une fois, le Magmar en faisait de même, mais envers le Pikachu.

– Mais que fait une damoiselle du dortoir... Mentali ? Ici. Qui ne tente rien n'a rien.
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: L'heure de l'aventure   Mer 3 Sep - 14:36
La demoiselle en question retint un rire discret devant l'autre garçon. Il était marrant. La brunette ne s'offusqua pas du fait qu'il reporte la faute sur quelqu'un d'autre. Elle n'était pas vraiment désolée non plus, et il ne lui en tenait pas rigueur, donc elle ne ferait rien non plus. Le Magmar chromatique qui se tenait à ses côtés écopa d'un petit coup – qui brûla au passage le dit dresseur – lorsqu'il tendit la main vers eux. Naos, perché sur l'épaule, ne put s'empêcher de tirer la langue devant celui qui lui avait fait une grimace et de lui tourner le dos, sa queue se hissant fièrement alors que son étrange marque sur le dos était bien visible. La dresseuse passa une main pour frotter la joue de la souris électrique, qui se résigna et passa sur l'autre épaule, toujours boudeur. Enfin, elle adressa un sourire d'excuse à son interlocuteur et lui répondit :

« Raté, je suis une Givrali. Je viens d'arriver ici, alors j'explorais les lieux. Qui est donc cet idiot que tu sembles prêt à hacher menu ? Il devait sacrément t'agacer pour que tu arrives à pleine vitesse comme ça ! »

La jeune femme dévisagea plus longuement le jeune homme. Ses cheveux verts étaient bizarrement arrangés, et son étrange démarche à la fois pressée et comique. Le sourire qu'elle déployait malgré elle était comme la conséquence de cet amusement, cette lueur rieuse dans ses yeux. Non pas qu'elle se moquait de lui, mais elle trouvait d'une certaine façon que la manière dont il agissait était amusante, plaisante. Naos couina, comme pour lui signaler qu'il n'avait pas envie de rester proche de cet individu qui lui avait fait une grimace. Sa dresseuse coula un regard doux vers lui, presque moqueur, pour lui faire comprendre qu'il s'offusquait de bien peu. Curieuse, elle enchaîna :

« Et toi, tu viens de quel dortoir ? Si je dois me fier à ton enthousiasme, ce serait Voltati. Avec tes cheveux par contre, je serais tentée de répondre Phyllali. »

Le vert était très différent de celui du pokémon en question, plus sombre. Intérieurement, elle se demanda comment il en était arrivé à choisir une teinture de cette couleur. Une chose était sûre : il ne manquait pas d'énergie revendre. Elle appréciait ce trait de caractère et força son Pikachu à faire un effort en le posant à terre, pour aller vers le Magmar. Mais la petite bestiole tourna la tête, définitivement peu encline à aller serrer la patte à un truc enflammé. Sa queue en éclair allait de gauche à droite comme pour dire non, et il se frotta plus longuement à la jambe de la jeune femme en émettant un cri à fendre le cœur. Lyph se sentit aspirée par la détresse de son compagnon – qu'elle savait pourtant feinte – et se mit à sa hauteur pour le regarder sévèrement. Le pokémon s'immobilisa avant de lui concéder une grimace et soupirer. Il quémanda alors de pouvoir revenir sur son épaule, loin de cet horreur magmatique de canard, ce que la jeune fille accepta. Elle observa son camarade et lui présenta de nouveau un regard d'excuse, avant d'expliquer :

« Excuse-le, il a mauvais caractère, semble-t-il. Je m'appelle Lyph Flavelle. Et toi ? »

Elle ignorait si le jeune homme connaissait son frère de nom. Noctis préférait en général se faire discret, mais dernièrement, la tâche était devenue plus compliquée et elle savait qu'il tentait de se faire oublier le plus possible. Ce qui, ne semblait pas gagné d'après ses descriptions sans fin du professeur Roseverte. Elle-même avait oublié qui était leur professeur référent. Bah. Ça n'avait pas tant d'importance que ça.

_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Seth Evans
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
Todresseur Stratège
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: L'heure de l'aventure   Sam 20 Sep - 17:12
Pique-nique-douille-c'est-toi-l'andouille. Oui. Il avait tout simplement tiré au sort avec cela pour tenter de deviner à quel dortoir appartenait la demoiselle, puisque les répartitions actuelles semblaient plutôt hasardeuses. C'est à croire que la direction se montrait sadique, voire totalement timbrée. Mais il semblerait que sa tentative ne soit qu'un échec. La jeune n'appartenait pas aux Mentali, mais plutôt aux Givrali. Intéressant, ça. Dans les couloirs, il est dit que ses filles-là sont des alter-ego féminins des Phyllali. Vérité ou simple ragot ? Qu'à cela ne tienne puisque Seth s'en fichait un peu. Pyroli, Mentali ou Givrali, il n'en avait rien à faire. L'habit ne fait pas le moine, c'est ça ? Le clown ne pense pas du tout comme ça. Actuellement, c'était plutôt « maintiens la conversation, maintiens la conversation » et rien d'autre. Et justement, la petite dame ici présente lui tendit une immense perche, si bien que Seth s'interrogea lui-même sur la longueur de ses propos, allant jusqu'à les remettre en question. Flemmard, il abandonna et se jeta à l'eau.

– Oh, lui ! Pas qu'un peu. C'est un véritable casse-kraknoix ! Il me parle encore et encore alors que moi, je voulais simplement écouter ce requiem tranquille pépère tu vois ? MAIS NON ! Cet abruti frappe à ma porte comme un gros Illumisien en manque de saucisson ! Du coup, j'ai essayé de m'en aller discrètement part la fenêtre, avec la discrétion d'un Amphinobi et le silence d'un Ningale, MAIS ENCORE NON ! Nutty est trop stupide pour se la boucler pendant trois secondes. Résultat, je me suis fait repérer et j'ai dû m'en aller à toute vitesse, genre comme un Elecsprint. Et c'est à cause de ça que je t'ai percuté, en fait. Donc je sais plus. J'accuse cet abruti ou bien mon Pokémon ? Après tout, ils sont tous aussi idiots l'un que l'autre. Une petite pause, une ! Bupbup ! Je ne sais pas ce qu'ils ont fait à la direction, mais je suis bien un Phyllali. Et ton nom me dit quelque chose comme ça, vite fait. Aussi vite fait qu'un combat contre un Chenipan, mais bon...

L'avait-il assommée ? Peut-être bien que oui, peut-être bien que non. La jeune Givrali semblait survivre. Enfin, pour le moment. Les gens ont en général beaucoup de mal à supporter ce très cher Seth plus de quelques minutes, si bien que certains seraient prêts à le poursuivre jusqu'en enfer pour le faire taire. Si si, je vous jure. Tout comme certains seraient prêts à un si grand sacrifice tout ça pour lui faire remplir quelques papiers. Non, je ne vous mens toujours pas. La preuve étant que le clown entendit une certaine personne brailler. Ces cris se rapprochaient de plus en plus, à grande vitesse. Le concerné se retourna alors pour voir ce qui en était. Ohoh. Monsieur paperasse. Mais pourquoi était-il aussi motivé ? Est-ce qu'il essaye de faire de l'ombre au nouveau préfet, ou bien ?

– MAIS QUOI ? JE PEUX PAS DISCUTER TRANQUILLEMENT?

Non, il ne peut pas. Pourtant, il aimerait bien. Et pour ce faire, il demanda immédiatement de l'aide à son fidèle mais stupide starter. Ce dernier lança immédiatement une attaque Brouillard assez opaque pour dissimuler une fuite. Et pendant ce temps, Seth tira la pauvre demoiselle avec lui. Bah quoi ? Il voulait juste parler. Promis, juste ça. Enfin... Encore faudrait-il que la jeunette ne prenne pas peur, ou quelque chose du genre. C'était quelque chose d'assez probable, actuellement. On ne fait pas courir comme ça quelqu'un que l'on connaît à peine, si ce n'est dans les films d'action. Mais au moins, cette course cessa plutôt rapidement que le vert s'arrêta dans un lieu ayant l'air assez serein, tranquille et un minimum abrité. Un simple banc de bois, l'ombre d'un grand arbre.

– Non mais t'as vu le niveau d'abrutisme de ce type, hein ? Il me poursuit jusque là quoi!
Lyph Flavelle
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 832
Points d'Expériences : 257
Coordinateur Mode
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: L'heure de l'aventure   Dim 2 Nov - 18:43
Incroyable. Ce type aux cheveux verts était incroyable. Il possédait un débit de parole plus élevé que le sien, et ça, ça en imposait clairement. La jeune femme n'était pas encore tout à fait habituée à rencontrer toutes les personnalités de l'école, et elle devait bien avouer qu'elle était mal à l'aise à l'idée de tomber sur des gens qui puissent la trouver insupportable. Maintenant, elle était largement rassurée. Il existait bel et bien pire qu'elle. Cette remarque la fit sourire, et elle se contenta de laisser ses yeux dévisager le garçon. Ainsi, c'était un bien un Phyllali, du dortoir de son frère. Hm. Miser sur la couleur de ses cheveux avait été un hasard des plus total,  et elle devait bien avouer qu'elle n'était pas certaine que l'on puisse dire qu'elle l'avait deviné. Mais ni une, ni deux, un troisième individu entra en scène et elle se fit kidnapper par son camarade. Naos sembla moins content de devoir courir et se laisser importer par quelqu'un que sa dresseuse connaissait à peine, mais suivit néanmoins le rythme. Lyph retint difficilement un rire lorsqu'ils s'arrêtèrent, et sourit vivement à son camarade. La jeune femme s'apprêtait à expliquer la raison de sa joie, mais un rapide coup d'œil à l'heure la fit sursauter. Déjà ? Avec empressement, elle expliqua à l'autre :

« Vraiment, tu n'as pas de chance ! Au pire, si tu as des ennuis dans ton dortoir, demande à ton préfet. C'est mon frère, si tu lui dis que tu viens de ma part, il t'aidera rapidement sans aucun doute ! Je dois te laisser, mais j'espère qu'on se reverra bientôt ? Après tout, on a toute une année pour faire connaissance ! Allez, bon courage ! »

Et elle s'éclipsa rapidement, se mettant à courir. Son exploration des lieux devrait attendre. Pour l'instant, il lui fallait arriver à son dortoir... Déjà qu'elle était en retard ! Elle connaissait quelqu'un qui n'allait pas être content ! Pourvu que son aîné ne soit pas déjà là bas. Il devait l'aider à s'installer dans l'école, et ils avaient convenu d'une heure pour régler tous les petits détails, et elle, le premier jour, le premier rendez-vous, elle le loupait ! Bon, certes, elle avait une bonne excuse. Tiens, d'ailleurs, elle parlerait du garçon aux cheveux verts à Noctis. Peut être qu'il pourrait lui donner son nom ? Souriante, la jeune femme songea qu'elle le recroiserait sûrement.


HRP - Alors, déjà, désolée pour la longueur du post et pour le fait de couper court à la situation. Comme j'ai mis très longtemps à répondre et que j'ai vraiment du mal à écrire, je préfère mettre un terme à ce sujet et recroiser Seth plus tard. Désolée :/

_________________
You tell me to hold on. But Innocence is gone.
Seth Evans
Région d'origine : Unys
Âge : 18 ans
Niveau : 44
Jetons : 872
Points d'Expériences : 1205
Todresseur Stratège
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: L'heure de l'aventure   Mer 14 Jan - 20:37
Dans la vie, il y a des types plus collants que des Octillery. Ce poursuivant un peu inconnu sur les bords en faisait partie. Mais bordel ! Ne lâchera-t-il jamais l'affaire ? C'est si dur que ça d'abandonner et de remettre le tout à plus tard ? Il semblerait. Seth grogna, mécontent. Il avait été forcé à courir et ne semblait pas la seule personne dérangée par cela. En effet, Nutty croisa les bras en gonflant les jours, tel un enfant de bas âge. Raté mon vieux ! C'est loin d'être mignon. Ce bougre n'aura pas pitié de toi juste parce que tu essayes d'être attachant. Enfin ! Qu'à cela ne tienne, puisqu'il avait été à la fuite. C'était déjà ça. En parlant de fuite, il y en a une qui semblait bien presser d'y aller. Ah ! Est-ce qu'elle aurait eu peur de cette soudaine prise d'initiative ? Hein ? Hein ? 'faut le dire ! Seth s'est déjà pris des râteaux, et pas qu'un seul. Oh ! Désolé ! Je n'étais pas sensé divulguer cette information.

– Attends attends attends ! Tu veux dire que... le gars toujours sérieux c'est... ton frère ?

Et le préfet qui plus est. Bravo Seth ! Tu te retrouveras très certainement avec quelques ennuis d'ici peu. En même temps, tu n'as pas l'air très fréquentable. Enfin bref ! Il semblerait que la jeune Givrali n'ait guère plus de temps. Elle paraissait être déjà bien en retard, la pauvre. Qu'avait-elle ? Un rendez-vous urgent ? Une sortie entre amies ? Des papiers à rem- MERDE ! pensa le clown. C'est vrai qu'il fallait remplir quelques papiers administratifs, et que lui, en bon et studieux élève qu'il est... n'en a toujours pas rempli un seul. Même pas la case dédiée à l'identité, soit le truc le plus simple à remplir.

Face à l'air rabougri de son dresseur, le Magmar chromatique esquissa un fier sourire. Pour une fois qu'il paraissait beau et qu'il attirait les regards. Attendez... quels regards ? Aucun. Pourtant, il était fier d'avoir mis son dresseur sur la touche, si fier qu'il se permit de lui tapoter le dos quitte à le brûler au second degré. Le Phyllali brailla et retomba aussitôt sur terre, mécontent. Il tapa du pied et rappela aussitôt son starter après que la jeune demoiselle se soit éclipser. Peut-être qu'il devrait en faire de même. Oui, c'était une bonne chose à faire. Il en fut d'autant plus convaincu lorsqu'il entendit l'autre abruti beugler comme un Ecremeuh.

– Courage... Fuyons !

_________________
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: L'heure de l'aventure   
L'heure de l'aventure
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :