[Cours 03. Poké-Athlète] Puisse le sort nous être favorable !
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: [Cours 03. Poké-Athlète] Puisse le sort nous être favorable !   Sam 25 Oct - 0:57
Le Général Jackie s’était avéré être plutôt flexible ce matin en ce qui concernait l’entraînement quotidien qui débutait toutefois toujours à 5h AM. Les échauffements suffirent au professeur référent, qui avait apparemment beaucoup de chose à préparer en cette journée particulièrement spéciale. Aujourd’hui se trouvait être le jour que cette dernière devait attendre avec une impatience marquée puisqu’elle avait organisé un cours destiné principalement aux poké-athlètes, mais qui était cependant offert à tous. Même si je me trouvais être l’une des membres du dortoir géré par l’enseignante, je ne me sentais pas du tout prête à affronter les épreuves. Connaissant l’éducatrice personnellement pour avoir assisté à ses exercices chaque matin, les étapes à franchir s’annonçaient être compliquées, même si elles n’avaient pas encore été présentées aux élèves. Bref, lorsque le général quitta le dortoir, j’eus à peine le temps de me préparer mentalement à la suite tout en rassemblant mon nécessaire sportif qu’il était déjà l’heure de me rendre au point de rendez-vous. J’avais enfilé un pantalon ample et léger, agencé à un débardeur gris et ambre et une paire d’espadrilles blanches. Pour compléter le tout, je fis glisser mes verres fumés jaunes sur ma tête après avoir coiffé mes cheveux en une simple queue de cheval. Dans un minuscule sac à dos, je déposai une bouteille d’eau fraiche ainsi que les deux pokéballs qui contenaient mes pokémons. Un dernier coup d’œil à ma tenue fut nécessaire avant de rejoindre le parc qui s’était transformé littéralement en champ de guerre.

Immédiatement, je regrettai de m’être inscrite au cours du Général, sachant sans même en avoir entendu parler par d’autres que ce serait une journée éprouvante et très demandante physiquement parlant. Heureusement que j’avais pris le temps d’engloutir quelque chose de nourrissant au réfectoire avant de venir, parce que je doute sérieusement que j’aurais pu survivre au calvaire qui se présentait sous mes yeux d’obsidienne. Je déglutis lorsque la référente Pyroli se mit à expliquer les différentes étapes à franchir afin de s’assurer la réussite du parcours. Après plusieurs minutes à l’écouter parler, le teint de plusieurs personnes semblait avoir légèrement tourné au vert. J’avais de la chance d’être une poké-athlète, bien que novice, cela me permettrait d’avoir une petite longueur d’avance sur plusieurs personnes du groupe. Les entraînements matinaux et l’endurance gagnée grâce à ceux-ci misaient également en ma faveur, je devais le reconnaître. Tous ces efforts acharnés serviraient à quelque chose.

Un point en particulier attira drastiquement mon attention dans le discours précédant l’ouverture officielle du cours. Chacun d’entre nous ne pouvait utiliser qu’un seul pokémon parmi ceux que nous possédons respectivement pour nous aider durant l’aventure qui s’offrait à nous. Je fouillai dans mon sac, y ressortant les deux orbes rouges et luisants, en tenant un dans chaque main. Je devais choisir avec stratégie. Hercule s’avérait être plus endurant et davantage expérimenté dans les courses à obstacles et parcours en tous genres, néanmoins sa mobilité se retrouverait être moins efficace que celle de Rush sur les plateformes mouvantes. De plus, le pokémon de type psy pourrait me servir grâce à ses capacités sur le plan de la télékinésie.  

Désolée mon pote, mais aujourd’hui c’est au tour de Rush de montrer ce dont il est capable. Pokéball, GO !

D’un mouvement fluide, je lançai l’objet de capture dans les airs et une créature bleue s’en extirpa en un faisceau lumineux rougeâtre. L’énergie intense dont il débordait me redonnait du courage en jouant sur ma détermination, l’accentuant. L’adorable petit singe de couleur bleuté me sourit, content d’avoir été sélectionné par mes soins. Je caressai son petit crâne en forme de gousse d’ail avant de lui donner mes directives.

Ça va bien aller, je suis certaine que nous pouvons y arriver, j’ai confiance en toi. Seulement, il faut que tu évites de faire comme la dernière fois dans la petite jungle, tu te souviens, avec Faith ? Économiser son énergie est impérial dans ce genre de compétition mais surtout… Amuses-toi bien !

Je tapotai l’épaule de mon fidèle compagnon, qui poussa un cri pour exprimer sa bonne humeur. Un large sourire s’étira sur mes lèvres rosées, tandis que j’attendais que le départ soit annoncé par le Général Jackie.  
Dahlia C Black
Dahlia C Black
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
Todresseur Novice
Sujet: Re: [Cours 03. Poké-Athlète] Puisse le sort nous être favorable !   Mer 29 Oct - 18:30


-Allez Isis, au pas de course ma belle !

Dahlia s'était levée de très bonne heure ce matin. En fait à la même heure que celle où s'entraînaient les Pyrolis ! Aujourd'hui c'était spécial : cours de Pokéathlétisme par le Général Jackie ! Elle s'était donc levée aux aurores pour pouvoir s'échauffer correctement. C'était la moindre des choses que de bien s'échauffer avant d'attaquer le parcours imaginée par la militaire. Elle n'avait jamais encore eu la chance de participer à un entraînement des Pyrolis... faudrait qu'elle ose s'imposer une fois. Surement le Général n'y verrait aucun problème, une recrue de plus c'est toujours bon non ? Mais au moins elle pourrait enfin voir un cours aujourd'hui, fini de s'entraîner tout seul avec les exercices qu'elle inventait. Là ce serait une surprise concoctée par Jackie en personne !

*En plus qui sait, si jfais bonne impression ça passera ptètre mieux pour squatter chez les Pyrolis le matin !*

Combien de fois s'était-elle levée tôt pour observer au loin l'entraînement du dortoir ! Bon il fallait qu'elle se concentre mieux là ! SI elle voulait passer les épreuves de ce matin, il faudrait mettre les bouchées doubles ! Elle regarda alors ses Pokémons. Isis suivait sans peine, ce qui n'était pas le cas de Kraknoix qui galérait avec ses petites pattes. Et il ne tarda pas à utiliser la même technique que d'habitude : c'est à dire de creuser le sol et de se déplacer sous terre, il était bien plus à l'aise en se déplaçant de cette manière. Dahlia ria avant de continuer ses tour du dortoir Mentali, se faisant parfois râler dessus par une pimbêche réveillée trop tôt à son goût de petite nature.

_____________________


Le temps filait à une allure, elle avait à peine fini son échauffement qu'elle alla directement dans sa chambre chercher un petit sac à dos en toile où elle mit une pomme, trois baies et un bouteille d'eau. Toujours bon d'avoir ce genre de choses quand on faisait du sport. Elle avait mis un pantacourt blanc arrivant pile au niveau de ses genoux, un t-shirt blanc avec une silhouette de Mentali en violet et bien sur elle était restée pied nu. Elle était plus à l'aise comme ça pour courir. Elle avait aussi attaché ses cheveux en une simple queue de cheval comme ça ils ne la gênerait pas et ils resteraient propres !
Dahlia eut juste le temps de filer dans la cuisine et de manger de quoi tenir une matinée de sport avec ses Pokémons. Elle se méfiait toujours du Pokémon Sol aux grosses mâchoires, même si parfois il était gentil !
APrès ce rapide repas elle courut vers le Parc pour voir les différents élèves réunis, bien sur majoritairement Pyrolis, mais tout les dortoirs semblaient être représentés. Donc elle leur expliqua les épreuves à venir : des plateformes bancales avec le risque de tomber dans la boue, un pont suspendu avec des boulets de canon et un labyrinthe ! Son sourire ne fit que s'agrandir au fur et à mesure que la femme rentrait dans les détails. La Mentali était ravie ! Enfin un cour cool dans lequel elle va s'amuser ! En plus les élèves seront répartis en binômes, cool ça ! Elle pourra se faire de nouvelles rencontres et qui sait, un(e) ami(e) en plus ! Il faut dire que depuis la Sortie Capture elle n'avait plus vu Issun nul part. Faudrait qu'elle demande à un Phyllali à l'occasion !

Elle voyait que tout les élèves présent réfléchissaient à quel Pokémon ils allaient prendre. Dahlia savait bien sur lequel et il n'y avait pas l'ombre d'un doute là dessus ! Isis, la petite Evoli étant toujours motivée pour du sport et encore plus pour de la compétition ! Kraknoix avait de la bonne volonté, mais était vraiment pas à l'aise dans les épreuves de course et là il n'aurait pas moyen de creuser, donc son handicap ralentirait trop Dahlia, mais elle se fera pardonner (même si elle ne doutait pas que le Kraknoix acceptera la décision placidement et sans rancœur !). Dahlia prit alors la ball de sa petite chromatique et la fit sortir. Celle-ci s'étira et regarda tout ceux présent avec un regard de défi. EH ben remontée à bloc la petite !

Dahlia vit la fille qu'on lui désigna comme sa partenaire après avoir demandé à quelques personnes qui était Dahlia McNair. Une fille avec des lunettes de soleil et visiblement habillée pour le sport. Ça sentait la Pokéathlète voir même la Pyroli là !

-Saluuut ! Moi c'est Dahlia, enfin tout comme toi à ce qu'on m'a dis. Donc on sera partenaire aujourd'hui ! J'ai hâte d'attaquer le parcours !

_________________

DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: [Cours 03. Poké-Athlète] Puisse le sort nous être favorable !   Ven 7 Nov - 16:38
Ma partenaire pour la troisième épreuve me fut présentée. Elle s’appelait… Dahlia. Comme moi, effectivement. Le hasard fait drôlement les choses, bien que je me dise qu’à quelque part nos prénoms ont probablement influencé le choix des organisateurs. Au moins je n’aurais aucune difficulté à me souvenir de son prénom, même si cela me ferait bizarre d’appeler quelqu’un d’autre ainsi, je dois l’avouer. J’imagine qu’il s’agissait d’une stratégie des professeurs, de placer tout le monde en binôme. Évidemment, il fallait probablement que ma collègue et moi arrivions toutes deux à la fin de chaque parcours pour attaquer le troisième en équipe. Ce détail, qui n’était point banal soit dit en passant, augmentait le stress et l’angoisse qui grandissaient déjà en moi à mon arrivée au parc. Faire de mon mieux et parvenir à terminer chaque trajet semé d’embuches en tous genres serait mon objectif principal, et ce, même si je dois mettre un temps énorme pour y aboutir.

Ravie également, miss ! Comme nous sommes Poké-Athlètes toutes deux – oui, j’ai vaguement entendu parler de toi auparavant. C’est un peu creepy, je l’admets, mais ne t’inquiètes pas je n’ai pas stalké ta page VisagedeLivre – la tâche devrait se montrer plus simple. Du moins… je l’espère. Bonne chance de ton côté, Dahlia, on se revoit plus tard !

J’entendis mon nom complet et compris qu’on m’appelait pour exécuter la première épreuve. Mon regard d’obsidienne se tourna ne serait-ce qu’un instant en direction de mon acolyte, Rush, qui se tenait debout à mes côtés. Le pauvre petit tremblait sur place – de peur je suppose – et je lui donnai machinalement une petite tape amicale sur l’épaule pour l’encourager. Je chuchotai à son oreille un petit « C’est à nous, allons-y. » et sa réaction me fit immédiatement sourire. Le singe bleu sautillait désormais sur ses petites pattes, tout en avançant en direction des portes qui nous entraineraient vers la première étape. Je m’étais trompé, il ne s’agissait pas de sa crainte qui l’avait fait trembler, mais bien de toute l’envie qui le parcourait à l’instant. Sa petite danse cessa lorsque nous mettions les pieds sur la première plateforme, qui se trouvait être stable.

Bon ! Observons d’abord ce qui nous entoure un peu avant de faire quoique ce soit. Toutes ces plateformes sont à distances plus ou moins similaires les unes des autres, c’est un bon début. Ensuite… l’itinéraire le plus simple pour rejoindre la ligne d’arrivée – si je pouvais la qualifier ainsi – se trouve être droit devant nous.

Logiquement, les plateformes qui permettent de parvenir le plus rapidement à la fin sont probablement celles qui ont été les plus truquées. Nous pouvons éviter de les prendre en les contournant, néanmoins cela nous ferait perdre un temps inestimable. Si nous tombons toutefois, nous devrons recommencer du début. Le plus sage serait de contourner le tout.

On part vers la droite, Rush ! Moi d’abord. HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIAAAAAAAAAAAAA!

Me reculant d’un pas ou deux pour me donner un bon élan, je sautai en direction de la structure suivante, qui pivota lentement sur elle-même lorsque je mis les pieds dessus. C’était étourdissant… et cela amplifierait certainement le niveau de difficulté pour la suite, cependant nous n’avions pas vraiment le choix. Rush hésita un instant, mais me rejoignit rapidement. Pas le temps d’attendre que le tout se stabilise, il fallait rejoindre la seconde structure. Cette dernière chancelait doucement à vue d’œil, ce qui m’indiquait que la stabilité de celle-ci laissait à désirer. Je fus derechef la première à m’y attaquer, sautant tâchant de conserver mon équilibre en éloignant mes pieds l’un de l’autre. Le Meditikka se mit en place à son tour et effectua un bond pour me rejoindre. Apparemment il avait mal évalué la distance à parcourir puisqu’il atterrit trop près du bord de la plaque à mon goût. J’étirai le bras pour saisir le sien, juste avant qu’il ne tombe dans la marre boueuse.

Ouf, on a eu chaud…

Je regardai la prochaine plateforme. Ma gorge sembla se resserrer tout à coup. La structure me paraissait glissante, humide. C’était un piège, le caoutchouc de mes chaussures me ferait assurément tomber par terre. Doucement, et tâchant de ne pas exécuter de mouvements trop rapides qui pourraient me faire chuter, je retirai mes espadrilles et les glissai dans mon petit sac à dos. Je savais pertinemment que le saut d’un d’entre nous ferait bouger la plaque sur laquelle nous nous tenions actuellement.

Tu vas y aller en premier. Je suis plus apte que toi pour tenir cette structure immobile, ou du moins en limiter les mouvements. Si je sautais avant toi, la poussée que j’exercerais sur cette dernière te ferait tomber dans la boue. Alors à trois je te lance, et fait gaffe à la glace surtout. Un… Deux… TROIIIIIS !

Le petit animal vola dans les airs, propulsé par la force de mes bras en direction de la plaque glissante. Bien doser la puissance de mon lancé s’avérait être nécessaire, histoire de l’envoyer au bon endroit. Heureusement que je m’adonnais de temps à autres au lancé du poids, sinon dieu seul sait ce qui lui serait arrivé… La créature retomba, à mon grand étonnement, sur ses quatre pattes. L’animal avait jugé par lui-même qu’à l’aide de tous ses membres il aurait une adhérence accrue à la surface. Il ne glissa qu’à peine sur cette dernière, plantant ses toutes petites griffes aussi fort qu’il le pouvait dans la glace. C’était à mon tour. Je collai mes pieds ensemble avant de donner une poussée puissante pour m’envoler vers le Meditikka, qui m’attrapa le bras pour me stabiliser. Comme prévu, la plaque que je venais de quitter bougeait dans tous les sens à une vitesse impressionnante.

Bien joué, Rush ! Voyons voir la prochaine… Mes sourcils se froncèrent quand j’aperçu l’étape suivante. Plutôt qu’être à l’horizontale, comme toutes les autres auparavant, celle-ci se trouvait être à la verticale, réduisant drastiquement l’espace d’atterrissage. On ne peut pas sauter comme ça… Les chances de chuter sont beaucoup trop grandes. Pas question de faire demi-tour non plus, il s’agit de la dernière avant de rejoindre la fin… JE SAIS ! Utilise tes pouvoirs psychiques pour la faire pivoter !

Le pokémon lâcha un petit cri d’excitation, heureux de pouvoir se servir de ses pouvoirs particuliers dans une épreuve d’athlétisme. Je le fis grimper sur mes épaules. Cette étape s’avérait être cruciale puisque, s’il arrêtait de se concentrer pendant ne serait-ce qu’une fraction de seconde, la plateforme pivoterait à nouveau pour regagner sa position verticale d’origine. De cette façon, je l’empêchais de devoir sauter par lui-même. Je patientai un peu, afin de lui donner le temps de faire tourner la structure, avant de faire un bond vers elle. Ce dernier fut plus difficile que les autres, devant porter le poids de mon compagnon en plus du miens. La fin du parcours numéro un se trouvait juste devant mes yeux, un dernier saut et nous y étions. J’inspirai profondément avant de courir sur la structure stabilisée par mon acolyte et donner tout ce que j’avais pour rejoindre la suivante, située à plus grande distance que les autres. Plus je me rapprochais d’elle, moins j’avais l’impression que je pouvais y parvenir. La distance s’avérait être trop grande… à mi-chemin, j’attrapai le Meditikka dans mes mains, pliai les coudes vers l’arrière avant de le projeter devant moi, à la manière d’un ballon de basketball.

VAS-Y, RUUUUSH!

La créature glissa sur la dernière plaque, qui se trouvait quant à elle être stable. Son regard se tourna non pas vers les gens qui l’applaudissaient, mais bien vers le gouffre derrière lui. Lentement, une expression d’horreur sur le visage, celui-ci s’approcha de la faille. Le soulagement vint atténuer les traits durs qui avaient précédemment marqué son visage lorsqu’il me perçu, accrochée par le bout des doigts à la plateforme.

VIENS M’AIDER ET ARRÊTE DE GLANDER ! SORS-MOI DE LÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀÀ ! VIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITE.

Le pokémon m’attrapa par les avants bras et m’aida à sortir du trou, m’évitant de tomber dans le vide. Je me couchai par terre, haletante, tentant de reprendre mes esprits. Nous venions tous deux de réussir la première épreuve du cours poké-athlète. Pas d'élimination pour la Team Macnair !

Dahlia C Black
Dahlia C Black
Région d'origine : Kanto - Jadielle
Âge : 16 ans
Niveau : 34
Jetons : 1084
Points d'Expériences : 779
Todresseur Novice
Sujet: Re: [Cours 03. Poké-Athlète] Puisse le sort nous être favorable !   Lun 10 Nov - 18:26
Dahlia regarda sa partenaire s'en aller vers la première épreuve. Elle et son Pokémons débordaient d’énergie, pour sur qu'il allaient faire un super travail ensemble à la dernière épreuve. Elle attendit en trépignant que le Général l'appelle. Il lui fallait de l'action là ! A mesure qu'elle voyait les autres élèves aller participer au cours, elle devenait impatiente. Isis aussi n'en pouvait plus, étant allée dans les bras de sa dresseuse pour jouer avec une mèche de ses cheveux pour s'occuper. Il fallait que ce soit son tour, allez, allez ! Elle commença à vraiment devenir nerveuse, faisant les 100 pas en un petit cercle.
D'un seul coup le Général l'appela. Elle sauta de joie et lâcha Isis qui courut à toute vitesse aux cotés de sa dresseuse pour aller affronter la première épreuve. Des plate formes espacées d'une bonne distance pour que le saut nécessite de l'élan s'étendait au-dessus d'une mare boueuse. Bon eh ben si on tombait, au moins on prenait un bon bain de boue ! Elle se rappela qu'elle portait des habits blancs, bon la saleté tant pis, ça se lave. Heureusement que ce n'était pas de l'eau parce que sinon ç'aurait été concours de t-shirt mouillé ! Bon c'est pas que ça lui déplaisait, mais elle n'avait pas trop envie de se faire reluquer par tout les pré-pubères qu'elle croiserait en attendant que ça sèche. Bref on est parti !

Dans le même élan la Mentali sauta sur la première plateforme qui se mit immédiatement à tanguer. Oufff en plus la surface était déjà boueuse donc c'était pas vraiment stable. Peut être qu'elle aurait du mettre des chaussures pour une fois, elle aurait eu plus d'adhérence comme ça ! Mais d'un coup elle se prit une boule de poil argentée volante en plein visage. Ses pieds glissèrent aloirs sur la surface glissante en même temps que la plateforme se remit à tanguer.

-Oh non, non ,non, non, noooon !

Splaff !Dahlia cherchant à se rattraper se vautra dans la boue à plat ventre la tête bien enfoncée dedans. Seul Isis était restée toute propre, se servant du dos de sa dresseuse pour ne pas avoir à se salir les pattes. Dahlia commença à se relever et la petite Evoli se jucha sur sa tête, faisant attention à ne pas salir son pelage.

-Par Arceus Isis, regarde où tu saute, première plate forme on est déjà dans la boue !

Non, non, Dahlia n'était pas énervée, elle était juste morte de rire. Elle enleva le plus gros de boue sur elle et regrimpa pour sauter à nouveau sur la première plateforme en faisant garde cette fois à ne pas glisser. Dans le même élan elle sauta directement sur la deuxième qui s'avéra stable. La troisième fut dans le même genre, bien stable. Dahlia et Isis en prirent même un peu trop d'assurance et quand elle sautèrent sur la quatrième qui était encore moins stable que la première, Isis failli tomber par dessus bord. Dahlia eut juste le réflexe de l'attraper par sa petite queue touffue et de la ramener sur la plateforme.

-EH ben t'es pas passée loin ma belle !

-Liiiii !!!!!

-Oh désolé de t'avoir salie ta queue, mais tu préférais tomber entièrement dans la boue ?

La chromatique piailla que non en secouant sa petite tête avant de revenir se jucher sur l'épaule de sa dresseuse. Bon eh bien encore deux plateformes si elles prenaient le chemin le plus court et c'était bon ! Enfin par plus court c'était sauté en diagonal pour couper le changement qu'elles devraient faire sinon. Un peu risquées, mais les deux têtes brûlées étaient prêtes à se lancer. La Mentali demanda à son starter d'utiliser Vive Attaque en plein saut pour augmenter sa vitesse et atterrir sur l'autre plateforme sans problèmes. C'est ce qu'elle fit et elle dut s'ancrer sur ses pattes quand elle se mit à tanguer.
Bon deux secondes, la jeune fille préférait attendre que la plateforme ne bouge plus avant de se lancer à la suite de son Pokémon. Voilà c'est bon. Prenant un élan considérable, elle s'élança et atterrit souplement sur l'autre plateforme qui se remit à tanguer violemment. Bon bah elles avaient réussi, plus qu'une et ce serait fini. Isis n'attendit pas sa dresseuse et sauta directement sur la dernière avant l'arrivée. Dahlia sauta à sa suite, mais au moment où Isis sautait sur l'arrivée et que Dahlia s'en approchait, la plateforme céda sous elle. en effet elle l'avait trouver bien molle à l'atterrissage et c'était en réalité de la mousse, conçue pour se dérober sous les pieds des élèves si ils bougeait trop violemment. Dahlia sauta alors désespérément pour atteindre la ligne finale, mais elle ne se raccrocha qu'au bout des doigts. Non pas maintenant la chute ! Elle se balança sur le coté pour attraper le rebord avec l'autre main et se hissa avec difficulté sur l'arrivée.
Chose faite, elle se laissa retomber sur le dos pour souffler et se reposer avant de se mettre à exploser de rire avec son starter. Elles avaient passer la première épreuve et il leur tardait encore plus d'attaquer la deuxième !

_________________

DAHLIA C. BLACK ≈Parfois, tu as des rêves, mais ils sont trop éloignés pour toi. Tenter de les atteindre, de les réaliser ne fera que te blesser. Et une bête blessée est instable et dangereuse, alors laisse moi panser mes plaies en paix !
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: [Cours 03. Poké-Athlète] Puisse le sort nous être favorable !   Lun 17 Nov - 17:47
La prochaine épreuve mettait en contexte un pont à traverser. A première vue, tout ceci semblait bien banal, évidemment. Cependant, ce serait loin d’en être le cas, connaissant le Général Jackie et ses manies légèrement sadiques. Ce professeur n’avait absolument aucune limite et son imagination débordante finirait par nous tuer tous. Pour avoir vu les autres se frotter au pont suspendu, je savais que cette tâche serait plus compliquée que la précédente en tous points. Quelque chose me disait que j’allais devoir user de stratégie et d’un grand courage pour parvenir de l’autre côté de cet énorme fausse creuse. Parce qu’évidemment, sous le pont reposait une crevasse immense dont je peinais à voir le fond. Pour le bien de la cause, un large filet avait été installé dans l’intention de rattraper les élèves qui tomberaient par mégarde dans la faille profonde. Malgré tout, un frisson parcourut l’échine de mon cou, tandis que j’observais avec dédain le mince cordage qui était supposé nous empêcher de chuter. Heureusement que j’avais choisi mon Meditikka pour m’assister aux trois épreuves, ce dernier se révélant être plus léger que mon fidèle Machoc. Comme ça, si nous avions le malheur de tomber, il y aurait moins de chance que le support ne lâche. Je fis d’ailleurs sortir de sa pokéball Hercule, avant de lui donner quelques consignes.

Pourrais-tu conserver l’œuf que nous avons trouvé dans la forêt la semaine dernière avec toi ? J’aimerais éviter de risquer de le faire tomber dans l’un des trous du filet, si jamais nous tombons. Tiens, voici une douillette pour le tenir au chaud. Je perçu le son du sifflet, annonçant que c’était à notre tour de faire nos preuves. Souhaites-nous bonne chance !

Lâchai-je avant de me diriger vers l’installation pédestre en compagnie de Rush. Pendant un instant, j’observai ce qui nous attendait sur cette structure instable. Il n’y avait hélas aucun secret, aucune stratégie de départ, pour nous permettre d’avancer. Il fallait y aller et mettre le premier pied sur l’une des nombreuses planches de bois formant le pont. Je fus la première. D’un pas assuré, je franchis la terre ferme pour poser mon pied sur la première plaque, qui lâcha et tomba dans le vide. Je déglutis, regardant Rush du coin de l’œil. Nous ne pouvions pas faire confiance à cette construction truffée de pièges. Du moins pas au bois qui le composait. Une idée me vint en tête, même si cette dernière s’avérait être risquée, je décidai d’en discuter avec mon acolyte. Le temps filait à vue d’œil, nous devions faire vite. Après avoir expliqué à mon partenaire la démarche à suivre, il hocha la tête en me confirmant qu’il avait compris.

Je posai chacun de mes pieds sur les cordages qui soutenaient la base, un sur le côté droit et l’autre sur le côté gauche. De cette manière, j’évitais de marcher sur les planches de bois et de risquer de me planter littéralement. Un pied à la fois, je progressais toutefois plutôt lentement, suivit de près par mon pokémon de type combat et psy. Mes mains tenaient les cordages qui faisaient guise de rampes, me permettant d’avoir un point d’appui pour mes déplacements risqués. Soudain, je perçu quelque chose qui déferlait dans notre direction à toute vitesse.

RUSH ! PENCHES-TOI, VITE ! Criai-je immédiatement à mon compagnon, lorsque je compris qu’il s’agissait d’un boulet de canon prêt à faire de nous de la chaire à pâté. Nous évitâmes tous deux l’orbe destructeur en s’accroupissant le plus possible, tout en gardant nos pieds sur les cordes, effectuant une espèce de squat les jambes écartées. C’était loin d’être très beau à voir, il fallait le souligner… Lorsque l’arme fut hors de vue, je repris le pèlerinage et mon pokémon en fit de même. Des yeux, je remarquai un grand nombre de planches manquantes, probablement le fruit des passages des autres élèves avant nous.

Le Meditikka lâcha un petit cri, qui m’alerta que quelque chose n’allait pas. Sur notre gauche, un second boulet arrivait dans le sens contraire du pont. Cramponnes-toi à moi, Rush ! Tandis que la créature bleue s’exécutait, je m’accrochai fortement aux cordes-rampes et retirai mes pieds de celles du bas. Avec la force de mes bras, je nous élevai à une certaine hauteur nous mettant hors de portée de l’obus qui frappa tout de même la structure, la faisant bouger dangereusement.

Mes pieds rejoignirent l’endroit initial et Rush, apeuré et désemparé, se hissa jusque sur mes épaules et ma tête, la cramponnant avec vigueur. Merde, Rush ! Je ne vois plus rien bon sang ! Retire tes pattes de là, avant qu’un autre bou… MEDIIIIIIIIIIII ! Je me figeai, le sang me glaça presqu’instantanément dans les veines. Ses pattes blanches bougèrent et je pus enfin ouvrir les yeux. Un boulet se trouvait être immobile juste devant moi, à environ trente centimètres de distance, en plein à la hauteur de mon visage. En jetant un coup d’œil au pokémon psy, je compris que ce dernier venait d’user de ses compétences pour l’arrêter au dernier instant. Je donnai un coup de poing à l’orbe pour l’envoyer valser dans le vide. C’était moins une. Cet exercice venait de me faire comprendre qu’en prenant plus de temps pour traverser, les tirs de canons se multipliaient.

Tant pis pour la sécurité. Je posai mes pieds sur les planches et me mis à courir à toute allure, les mains toujours sur les rampes. Les tirs pleuvaient sur nous et après un certain temps la créature peinait à les arrêter, les faisant seulement dévier de leur trajectoire vers la fin. Je prenais soin de placer mes pieds au niveau des extrémités des planches, à l’endroit que je jugeais qu’elles étaient le moins usées, pour éviter qu’elles ne se brisent. Parfois elles cédaient à notre poids à tous les deux, mais je m’assurais toujours de n’avoir qu’un seul pied à la fois sur chacune des planches. Je conservais également mes mains sur les cordes, même si la vitesse faisait en sorte qu’elles seraient pleines d’échardes à l’arrivée. Je m’en foutais. Tomber s’avérait être la dernière chose qui devait survenir.

Je perçu la ligne d’arrivée, l’autre côté de la rive, où nous attendaient avec impatience Hercule & l’œuf de Hoothoot. Ceux-ci avaient emprunté le pont construit à l’intention des non-participants. Les quatre dernières planches se trouvaient malheureusement être manquantes. Néanmoins, avec toute la vitesse que j’avais atteinte et l’élan donc je disposais, je me risquai à effectuer un saut en longueur, qui se conclut en un succès.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Cours 03. Poké-Athlète] Puisse le sort nous être favorable !   
[Cours 03. Poké-Athlète] Puisse le sort nous être favorable !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :