Partagez | .
« Hey, salut ! On joue au mikado ? » Part.2
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 64
Jetons : 9984
Points d'Expériences : 2042

MessageSujet: « Hey, salut ! On joue au mikado ? » Part.2   Mer 18 Fév - 23:03


Le feu n'avait cessé de crépiter, dans la cheminée. À l'extérieur, tout semblait calme. Après tout, c'était la veille de Noël et bien nombre d'élèves devaient sûrement être en train de contacter leur famille.

En soi... Faire des claquettes c'est déjà un beau talent, non ? Si ? Enfin, alors que ses yeux s'étaient posés sur moi après avoir terminé sa tirade à propos des devoirs en tant que dresseuse, tout ça, tout ça, j'essuyai d'un revers de main la bouche et constatai que j'avais effectivement gardé une moustache chocolatée. Je gonflai une joue avant de rediriger mon attention sur le jeune homme à la longue chevelure.
C'était assez d'étrange de l'entendre raconter des sujets sur la famille de la sorte. C'était un peu comme si je n'y faisais pas parti. Enfin, certes, c'est peut-être effectivement le cas, et je ne vais pas nier le contraire, mais étant donné que c'est quand même seulement mon « grand-père », et que je n'étais pas au courant, alors que tous les proches l'étaient. C'est un peu comme si je n'étais pas une proche. ... Je m'embrouille moi-même, j'ai l'impression. Je ne me suis jamais plainte, pourquoi le ferais-je maintenant ? Puis sérieusement, je m'en fous. Voilà, j'en ai rien à faire. Je soupirai quand il changea de sujet juste après avoir voulu entamer une discussion à propos de mes géniteurs.
Tout ça pour ? Changer de sujet pour l'académie. Mmm, ouais, il n'était pas là durant ce semestre-ci, doonc... Je le dévisageai de haut en bas, alors qu'il avait décidé d'engager la partie. Puis je mis mes coudes sur la table, joignis mes mains et appuyai mon menton dessus.

« Tu sais que généralement, c'est la plus jeune qui commence ? Je souris avant de continuer, mmm, pour les ragots, les Givra ont carrément fait un journal. C'est sympa à lire, tu peux le retrouver sur ton iPok. D'ailleurs, ça te permettrait de t'informer pas mal sur ces derniers mois. Même si toutes les infos n'ont pas forcément de sources fondées. Mais c'est ce qui fait un bon mag. Enfin, le plus marquant doit sûrement être la nuit du vingt-... Vingt-trois ? 'Fin, chais plus. Il y a la team rouage qui a fait un vol groupé de pokémons à l'académie. La pagaille était marrante à voir, quand même, en y repensant. Enfin, sur le coup, ça m'avait plutôt soûlée, surtout avec Astrée, je sais pas si tu vois qui sait, elle m'a prise pour sa BFF, ou je sais quoi. Oui, parce que bon, quand t'as toute une foule autour de toi, et que tu ne trouves rien d'autre de mieux à faire que de t'écrouler à côté d'une miss à qui t'as adressé la parole seulement grâce à une mission, voilà. Cette miss doit avoir plusieurs personnalités différentes. Genre, à la rentrée, elle avait carrément agressé une autre pyroli, je dis pas sans raison, car j'ai pas pensé à plus fouiner sur le coup, mais bon, je pensais pas qu'elle était comme ça, quoi.

Bon, c'était pas tout ça, mais c'était à mon tour. J'analysai le terrain, avant d'appuyer à l'extrémité d'une brochette transversale. J'en récupérai une seconde de la même manière, et tentai de faire rouler un troisième hors de sa cage. Celui-ci ne se passa pas trop mal, et j'enchaînai sur le suivant que je ne réussis en revanche pas à bouger de plus de deux centimètres. Soit.

« Vu que j'ai qu'un seul cousin, j'imagine que tu peux être en même temps mon cousin préféré que détesté. Tu préfères quoi ? »

Je me penchai pour attraper un petit four. Mmm, délicieux. Il les avait trouvés où ? Parce que c'est pas que ce village est complètement paumé, mais c'est tout comme. D'ailleurs, en parlant du Zarbdo, je pourrais leur revendre la photo. Et vu que monsieur a eu la gentillesse de me servir des petits fours, je pourrais carrément lui céder une partie des gains. ... Ouais, non, 'faut pas déconner non plus. J'avais toujours la photo de Ruby avec la face gribouillée, en parlant de ça. Je me perdis quelques secondes dans mes pensées en me souvenant du Rondoudou. Qu'était-il devenu ? Puis zut, il pouvait bien crever, au final.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 39
Jetons : 1400
Points d'Expériences : 925

MessageSujet: Re: « Hey, salut ! On joue au mikado ? » Part.2   Mar 17 Mar - 23:14

Hey, salut ! On joue aux Mikados ?  



J'observais la blonde avec attention et tendresse. En la voyant ainsi, elle était vraiment mignonne, un vrai petit ange auquel on aurait volontiers accordé le moindre de ses caprices simplement pour ses beaux yeux ou son joli sourire. La fibre familiale s'activait en moi, fraternelle et protectrice. Alors qu'elle s'essuyait sa moustache éphémère chocolatée et lactée, je ne pus retenir un sourire, bien plus prononcé encore au moment où elle gonfla sa joue. Elle avait réellement la mine d'une jeune fille prise en faute, du moins, gênée. J'eus toutes les peines du monde à ne pas éclater de rire, me mordant la lèvre. Lorsqu'elle reporta son attention sur moi, il me sembla bien plus aisé de retrouver toute ma prestance que quelques secondes auparavant. Elle déclara alors que c'était habituellement à la plus jeune de commencer, ce qui me fit sourire. J'acquiesçais d'un simple hochement de tête, accompagné d'un haussement d'épaules l'air de dire  " Je reconnais ma faute ".  Elle poursuivit alors dans sa lancée et je l'écoutais religieusement.

Elle répondit à mes questions, ce qui m'intéressait réellement, étonnamment.  Lorsqu'elle avait abordé le sujet de l'application sur iPok, j'avais tiqué. J'avais repensé à cette gazette dont m'avaient fait échos mes colocataires, mentionnant un article sur Chiho et Noctis et une histoire de douche. Je me mordis la lèvre, serrant les poings sur la table. Je ne m'étais rendu compte que je m'étais mordu à sang qu'au moment où elle aborda le sujet de la team Rouage et d'un vol de Pokemon au sein de l'Académie et que je sentis un fin filet chaud me chatouiller le menton de manière descendante que j'essuyais aussitôt.  J'eus un pincement au cœur. Se faire voler un compagnon, je savais réellement ce que cela signifiait, en ayant moi-même fait les frais avant d'intégrer l'Académie. Mon Simiabraz m'avait été volé sur le bateau qui m'amenait à Carmin sur Mer, mon cher Kong.  C'était à ce moment là que je m'étais juré que je deviendrai suffisamment fort pour que jamais plus on ne puisse me retirer qui que ce soit. J'avais entrainé Hikari dans cette optique et briefé chacun de mes compagnons. Ils savaient tous quoi faire en pareille situation et j'avais même été jusqu'à leur autoriser à blesser les malfaiteurs si nécessaires, en dépit du fait que je leur interdise habituellement toute violence à l'égard d'un humain. Et si Chiho avait subi ça elle aussi ? Cela avait dû l'éprouver au plus haut point. Et moi... Moi... Je me mordis la lèvre de plus belle, serrant encore plus les poings comme si j'avais voulu les détruire rien qu'en les serrant ainsi.  Etait-ce pour cette raison qu'elle s'entraînait aussi dur dans la neige ? Etait-ce pour cela qu'elle se mettait aux arts martiaux ? Je me sentais stupide, faible, impuissant et bien d'autres choses.

Hope avait parlé d'Astrée, un prénom qui ne m'était pas inconnu. Aussitôt, mes traits s'étaient détendus.  Bien entendu que je voyais qui elle était et je ne l'appréciait pas plus que ça. Son attitude hautaine et condescendante m'avait irrité au possible. L'entendre dire tout ceci me fit éclater de rire. Au final, nous avions bien quelques points communs, même si nos approches étaient différentes. Elle s'était tue un instant, le temps de jouer, mais elle fit bouger une des baguettes et finalement, elle conclut son monologue.

" Haha, voilà qui est bien envoyé Dame Spettell, toutefois, je ne suis pas le seul, il y a également Shin...  "

Je chassais les sombres pensées qui venaient frapper à la porte de mon esprit.

"Mais soit... Si tu me laisses vraiment le choix, je préfèrerais être ton préféré, ton allié, plutôt qu'être du mauvais côté de la barrière. Te caresser à rebrousse poils ne serrait pas très avisé de ma part, mais te lécher les bottes non plus alors je me conterait d'avancer comme à l'usuel, prenant la place que tu me donneras et restant à cette place qui est mienne. Ai-je bien répondu ?  "

Je la dévisageais un instant, la sondant sans détour puis je pris ma chance. Un Mikado, deux... Trois, mais pas quatre. Tant pis. Je relevais alors les yeux, les plongeant dans les siens.

" Cette Team Rouage.... Ils ont fait fort ce coup-ci, trop même. Y a-t'il eu des blessés ? J'espère qu'ils ne t'ont pas fait de mal... Si tu as des problèmes Hope, tu sais que tu peux compter sur moi ? Tu es ma cousine et même si nous ne sommes ou n'étions pas des plus proches, cela ne change rien. Et puis j'espère que ce point là changera. Je ne veux pas que nous soyons collés, mais simplement nous entendre me suffirait. Je ne veux plus perdre des gens de la famille sans avoir pu profiter d'eux comme il se devait, en restant avec cette montagne de regrets qui t'écrase au point de te faire perdre toute notions de la réalité... "

Je secouais alors la tête.

" Trêves de bavardages de ce style, c'est Noël pour ainsi dire... Tiens, voila pour toi ! "

J'avais sorti une enveloppe de ma poche, la lui glissant sur la table à la manière d'usage lors des négociations.  Je n'en retirais mes doigts qu'au moment où elle posa les siens dessus, pour prendre une posture plus décontractée, plus nonchalante, la jambe droite croisé sur la gauche, à la manière des hommes, mon aisselle droite posée sur le dessus de mon dossier de chaise et le bras ballants, tandis que je me passais la main gauche dans les cheveux afin de dégager les mèches qui me barraient la vue.

" Je ne savais pas trop quoi te prendre comme cadeau alors je t'ai fait cette enveloppe. J'espère que la somme n'est pas insultante et qu'elle te permettra de te faire plaisir à hauteur de ce que tu mérites et qui te fera plaisir... Et puis ça rattrapera tous ces noëls que nous n'avons pas passés ensemble... "

Je l'observais avec une pointe d'anxiété. Une somme à 4 chiffres, en Pokéflouz s'il vous plait, rien que ça.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t817-yuki-yutaka-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t842-yuki-yutaka-noctali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 64
Jetons : 9984
Points d'Expériences : 2042

MessageSujet: Re: « Hey, salut ! On joue au mikado ? » Part.2   Dim 29 Mar - 19:02

Alors que je reprenais une bouchée de mon chocolat chaud, les paroles de mon « cousin » me surprirent. Je renversai une goutte de mon breuvage sur ma main gauche. Bordel, c'est chaud ce truc. Je suçai ma peau, et reportai à nouveau mon attention sur le Noctali. Mmmh... Il saignait de la lèvre. Ça avait semblé se passer lors de ma précédente tirade. Qu'est-ce qui l'avait déplu ? Le Zarbdo, la team Rouage ou Astrée ? Les trois peuvent être frustrants donc bon. Ceci dit, il avait semblé moins... Sur les nerfs, quand j'avais abordé le sujet Astrée.
Donc un certain Shin... J'aimais bien son prénom au moins. Par contre, euh... Rebrousse poils ? Avisé ? C'est pas que je suis conne, mais j'ai un peu de mal avec son vocabulaire pour le coup. Enfin, ouais, pt'être que c'est moi qui suis vraiment conne maaais... Il n'empêchait que c'était très étrange de parler de cette manière. Je ne me voyait pas dire à Tim « Ça n'aurait été très avisé de ma part. » et 'faudra m'expliquer ce que c'était que des rebrousses poils. Un recourbe-cils, encore, mais euh... Quand il me demanda s'il avait bien répondu, je me contentai alors de hocher la tête sans pouvoir autant avoir tout compris. Au final, il voulait être un chien de garde ou... ? Ouais, je devais avoir mal compris. Enfin bon. En répondant, je ne pus étouffer un petit rire moqueur.

« Bah, hin, il y a eu Astrée blessée. En même temps, foncer dans un mur du deuxième étage c'est pas très intelligent. Puis avec son Rinoféros en plus, encore moins. On a eu un trou pendant deux-trois jours. Extrêmement pratique pour voir le pay-... Nan, il y a pas de paysage. Les passants plutôt on va dire. C'est aussi un chouette raccourcis, vu que il y avait pas de fenêtre à ouvrir non plus pour sauter directement dehors. Sinon... Je me tus quelques instants, farfouillant dans ma mémoire ce qu'il y avait eu d'autre d'intéressant. Mouais, pas énormément de blessés sinon, j'crois. Quelques uns qui se sont blessés avec le verre des fenêtres, vu que la Team Rouage passait par les fenêtres, et AH ! Il y a Ginji et Cael qui se sont retrouvé à l'infirmerie aussi pour je sais plus quelle question. Mais bon, Ginji, ça lui arrive tellement souvent que c'est plus tellement exceptionnel, quoi. Par contre t'as pas mal de personnes qui ont frôlé la mort. Les gens étaient pour la plupart un peu irrité, tu vois, et les disputes et insultes volaient de partout. Dont certaines sur Cap-...  'Fin, Jackie. Donc voilàà. »

La suite de sa tirade me semblait un peu moins joyeuse. Un peu plus dramatique. Alors comme ça il avait une montagne de regrets ? Mmh ? Honnêtement, j'avais l'impression de jouer dans une série avec une de ces scènes extrêmement niaises. Je souris. Mais d'un côté, ça avait quelque chose de rassurant quand même. On verra bien ce que ça adviendra. Néanmoins, Yuki sembla un peu plus nostalgique, l'instant de ces quelques secondes.

Ensuite ? Ce qui se passa ensuite ? Je suis encore un peu confuse, concernant la suite. Comment dire... Monsieur l’androgyne me passa une enveloppe sous prétexte que c'était Noël. Le contenu était bien léger. Mais ce n'était pas vraiment le cas de sa valeur. Je ne savais pas trop quoi te prendre comme cadeau. Cette phrase me revint en tête le moment de surprise passée en découvrant ce qu'elle contenait. Mes yeux fixèrent les plusieurs billets à l'intérieur de l'enveloppe. Je n'osais toujours pas les prendre dans les mains.
... Honnêtement ? Je ne savais pas vraiment comment le prendre ni ce que ça signifiait. La notion de la valeur de ces billets m'échappait un peu aussi. Qu'est-ce que je pourrais bien en faire ? Et pourquoi il m'offrait toute cette somme ? Ne risquais-je pas d'en devenir dépendante à long terme ? Et puis, ça rattrapera tous ces noëls que nous n'avons pas passés ensemble... Il le regrettait vraiment autant ? Je plissai les yeux. Je n'avais toujours pas bougé. Ma main gauche tenait l'enveloppe, la droite la maintenait écartée. Un rire nerveux m'échappa.

« Je... »

... J'acceptais ? À quoi s'attend-il en m'offrant une telle somme au final ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Hey, salut ! On joue au mikado ? » Part.2   

Revenir en haut Aller en bas
« Hey, salut ! On joue au mikado ? » Part.2
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 2-