Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Ginji Labelvi
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4231
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Feat. Lucas Emerillon



« Lorsqu'un incendie a fait partir une amitié en fumée, les flammes peuvent-elles raisonner un cœur de pierre ?  »


Je jette un œil à l'heure sur mon Ipok. 16h59. Il ne devrait plus tarder. Et nous allons enfin pouvoir régler cette affaire. Une affaire qui remonte tout de même à loin...

Mardi 16 Mars 2014. 20h. Le spectacle du Cirque des Boulons avait débuté son show. Tout semblait si beau à ce moment là...
Puis il y avait cette invitation. Le présentateur, au milieu, invita les spectateurs à venir sur la scène afin de démontrer que leur Pokémon était le plus beau, le plus fort. Certains y avaient foncé, d'autres, plus sages, étaient restés dans les gradins. Pour ma part, je n'avais guère le choix, puisque la fille avec qui je me trouvais m'avait entraîné avec elle au centre du chapiteau. Et dans l'ivresse de la fête, j'avais demandé à pouvoir participer avec Oz, mon Pikachu.

Et puis, ces cris. Ils m'ont longtemps hanté après les événements qui s'étaient déroulés cette nuit là. Comment les oublier ? En un instant, nous étions passés du rêve au cauchemar.

Des poutres s'étaient effondrées, empêchant quiconque de sortir. Des flammes s'étaient déclarées, et des Pokémons géants sortis de nul part avaient débarqué. Les gens se mirent à hurler, à paniquer, à courir dans tous les sens, piégés comme des rats.

Jusque là, les choses étaient bien claires dans ma tête. C'est après que ma mémoire commença à me faire défaut. A cause de la panique, je ne me rappelle pas de tous les détails...

La fille, avec qui j'étais. Disparue, envolée, sans un mot. Je n'aurai pas su qu'elle appartenait à l'académie, et donc qu'elle fut en cours les jours qui suivirent, j'aurai cru qu'elle s'était faite écrasée.

Puis il eut Leo. Il était venu me voir à peine quelques secondes avant que le feu ne démarre. Lorsque je l'avais rejoint, il s'était déjà propagé. Du moins, je crois. Tout est tellement flou... Il y avait ce Wailord, au milieu de la piste. Ce qu'il faisait là ? Aucune idée. Seulement, il était enragé, et il fallait le calmer. J'avais donc utilisé les attaques Electrik d'Oz pour lui faire des dégâts, mais cela ne suffisait bien évidemment pas. Puis une idée. J'avais demandé à Luné, le Zorua de Leo, d'utiliser son attaque Provoc alors qu'il était près des flammes. Le stratagème avait fonctionné : le Wailord tira un jet d'eau en direction du feu, Luné esquivant de justesse. Mais cela ne suffit pas pour éteindre l'incendie, qui redémarrait de plus belle.

Et, à la manière de la jeune fille, Leo se volatilisa. Même aujourd'hui, je ne sais pas ce qu'il s'est passé pour que l'on se retrouve séparé ce jour là. Tout ce que je sais, c'est que je m'étais retrouvé seul face à combattre le Wailord... Et que je m'étais pris l'une de ses attaques dans le ventre.  

J'ai percuté les gradins et me suis aussitôt évanoui. Malgré le fait que je lui avais ordonné de rentrer dans sa Pokéball, Oz était parti chercher de l'aide. Et c'est ainsi que je fis la rencontre de Rouquine. Elle me réveilla, et ensemble, nous avons pu vaincre le Wailord. Une fille en larme nous rejoignit : elle s’appelait Layla. Tous les trois, nous avions rusé pour tenter de sortir de cet enfer. En vain.

Et c'est là qu'il est arrivé. Une Pokéball arriva. Droit dans ma nuque. Le temps de la ramasser et de regarder les alentours, son propriétaire avait disparu.

Je venais de faire la rencontre de Goldfroy.

A ce moment là, je n'avais pas vraiment le temps de chercher son maître. Et si lui même ne prenait pas la peine de venir récupérer son propre Pokémon, alors il n'y avait pas trente mille explications... Il avait profité de l'incendie pour se débarrasser de ce Racaillou.

Au final, la découverte de Kecleon camouflés tout le long du chapiteau permit de se débarrasser des flammes, et nous pûmes tous sortir du chapiteau en feu.


Mercredi 17 Mars 2014. 6h. Je m'étais réveillé tôt ce jour là. Je n'avais pas fermé l’œil de la nuit. Sur ma table de chevet, il y avait deux Pokéballs, alors que je n'en possédais qu'une seule quelques heures plus tôt. J'en fis sortir les propriétaires, puis fixais avec attention le Racaillou. Je lui réexpliquais les événements de la soirée de la veille, tandis que ses poings se serraient petit à petit. Son corps n'aurait pas été constitué, je suis sûr que j'aurai pu apercevoir une veine de colère se former sur son front.

Il n'est pas du type qui m'intéresse. Mais je n'allais pas le laisser livré à son propre sort. Je lui propose donc de rejoindre mon équipe, qui n'était constitué à ce moment là que de mon starter. Il accepta. Débuta alors notre amitié.


Samedi 6 Septembre 2014. 10h. Parc d'attraction, anniversaire d'Estelle. Il y avait beaucoup de têtes connues, mais deux d'entre elles ne me disaient rien. L'un d'eux se présenta comme s’appelant Lucas Emerillon. Il disait être Topdresseur spécialisé dans le type Feu, avait une bonne expérience dans le domaine de par son ancienneté à l'académie, et semblait fort sympathique.


Dimanche 5 Octobre 2014. 16h. Je me trouvais en mission avec Lucas et une étudiante répondant au prénom d'Ininja dans les locaux d'un journal. Notre tâche était de jouer les gardes du corps de Charles A. Than, directeur de l'Agence Touristique de Lansat. La conférence de presse se terminait, et je m'attendais à pouvoir rentrer paisiblement chez moi, lorsqu'un homme masqué bloqua brutalement la sortie de la salle alors qu'il restait quelques personnes à l'intérieur, dont Lucas, Charles et moi. Lucas et moi sortions nos Pokémons pour l'affronter. Parmi eux, Goldfroy. Il reconnut aussitôt son ancien dresseur : Lucas. Dans une colère noire, il tenta de frapper son ancien dresseur par tous les moyens. Et j'étais bien tenté de faire de même, lorsque je compris que le Noctali avait lâchement abandonné son Racaillou dans un cirque en feu. Mais je me ressaisis, conscient que ce n'était pas le moment de régler cette histoire. Goldfroy n'étais pas de cet avis : je fus donc contraint de demander à mon Statitik de l'emprisonner dans une toile.

Hélas, nos efforts furent vains, puisque l'homme masqué prit le dessus sur nous avec une facilité déconcertante. Et au moment où son Cizayox s'apprêtait à m’assener un coup de griffe, Goldfroy sortit de sa colère, et évolua pour se libérer de la toile et venir à mon secours.

Mais l'homme réussit quand même à nous battre. Et alors qu'il s’apprêtait à attaquer Charles, la police débarqua dans la pièce. L'homme masqué fut contrait de prendre la fuite, et tout le monde s'en sortit indemne. Du moins physiquement.


Vendredi 13 Février 2015. 18h. Je recevais un texto de Lucas sur mon Ipok. Il voulait s'expliquer au sujet de la nuit de l'incendie. Il s'expliqua. Je n'étais toujours pas prêt de lui pardonner. Goldfroy non plus. On se fixa un rendez-vous.


Samedi 21 Février 2015. 17h. Lucas pénètre dans le stadium. L'endroit est désert. Je suis à l'extrémité du terrain d'affrontement. Goldfroy est à mes côtés et serre les poings à son arrivée. Je lui ai prié de ne pas piquer une durite. Il aura tout le loisir de ce défouler par la suite.

Lorsque Lucas arrive à l'autre extrémité du terrain, je prends la parole.

« -Je vais être bref. Un combat. Je n'aurai que Goldfroy. L'affrontement s’achèvera dès qu'il sera K.O. .  Par conséquent, tu enverras autant de Pokémon que nécessaire pour le vaincre. Il va attaquer, attaquer et attaquer. Rien de plus. Rien de moins.  »

Je prends une profonde inspiration. Je suis étrangement calme. Goldfroy l'est plus que ce que j’espérais, mais il est facile de voir qu'il est impatient. Je ne sais pas depuis combien de temps il attend ce jour. En tout cas, il est arrivé.

« -Lucas Emerillon, Topdresseur spécialisé dans le type Feu du dortoir Noctali... Je te défie en combat, et vais te montrer ce qu'il en coûte d'abandonner ses Pokémons comme tu as osé le faire!  »

@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Lucas Emerillon
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type
▬ Tulululu !! tulululu !! tulululu !!

La sonnerie retentit comme un glas dans mes oreilles. Seize heures quarante. L'heure d'y aller. L'heure des règlements de compte. Je ne pouvais plus reculer. J'avais moi-même pris l'initiative d'en arriver là. Et puis tout était de ma faute. Cette situation était de mon simple fait, ou presque. La semaine précédente, j'avais pris contact avec l'intéressé pour pouvoir discuter avec lui. Je lui avais alors tout appris sur l'origine du malencontreux accident qui nous avait amené à ce jour. Je n'avais pas cherché à cacher quoique ce soit sur les événements, ni à pointer réellement un quelconque coupable, quoiqu'ayant fait mention de personnes dans mon récit, car en vérité, depuis que j'avais découvert l'identité du nouveau dresseur de Racaillou, par ailleurs devenu un grand Gravalanch, j'avais longuement réfléchi à la chose, et j'en étais venu à la conclusion que tout était forcément de ma faute, que je n'aurais pas dû abandonner si facilement la recherche du type roche, de quelque façon qu'ait pu se produire l'événement.

▬ Allez, ce n'est plus le moment pour réfléchir.

Immédiatement, j'avais chassé toutes ces idées, réflexions et souvenirs de ma tête pour me concentrer sur la chose qui importait : le rendez-vous. Depuis une bonne heure, j'étais prêt. J'étais prêt, mais pas comme il fallait. J'avais simplement enfilé mon emblématique tenue composé d'un T-shirt léger blanc, d'une veste de sport et d'un survêtement noirs ainsi que d'une écharpe blanc-beige pour me couvrir tout le cou. Ma ceinture, significatif de mon statut de dresseur, ne comportait qu'une seule et unique Pokéball, mon seul combattant du jour. Il n'avait pas du tout été préparé physiquement pour un combat, et sans le voir, je pouvais deviner le léger stress qui le prenait. Plus encore, il savait ce qui l'attendait, et malgré sa force et son expérience, il savait qu'il risquait d'y rester. Il savait néanmoins que c'était nécessaire, il me jugeait assez intelligent pour que ma demande ne lui ait pas paru futile. Et puis sa confiance envers moi, acquise depuis tout ce temps passé à mes côtés, avait fait qu'il n'avait pas insisté très longtemps avant d'accepter la requête. Je n'avais pas choisi d'impliquer Freed, car il n'avait pas été assez impliqué de mon humble avis, et je ne tenais pas à emporter plus de personnes dans la situation. Je n'étais donc parti qu'avec le seul dont l'implication ne faisait pas de doute, à savoir Piou, le Brasegali.

▬ On y est.

Le temps de me remémorer toute cette rapide préparation, j'avais atteint le stadium. Planté devant l'entrée principale, j'hésitais étonnement à ouvrir les portes. Ma motivation à en finir avec cela n'était pas à prouver, mais étrangement, j'avais peur de ce qui m'attendait derrière ces portes. Gravalanch allait-il m'attaquer dès mon entrée et m'envoyer à l'hôpital pour plusieurs semaines voire me paralyser à vie ? Avec Ginji à ses côtés, il y avait peu de chances que cela se produise. Serait-ce Ginji qui allait lui-même m'attaquer ? Il y avait là plus de chances que cela ait lieu. Mais tout était possible, et malheureusement, je ne le saurais qu'au dernier instant. Et là, j'avais peur de ce que j'allais découvrir. Je restais silencieux devant cette porte froide, immobile, les yeux clos, la tête vers le ciel. Je soupirai un long instant pour laisser sortir cette désagréable sensation de mon esprit. Quand le silence revint, j'arborais sur mon visage un air déprimé, mais mon regard en disait plus. Une détermination nouvelle était né en moi, celle de pouvoir régler cette histoire. Des deux mains, je pousse les portes de l'entrée et pénètre rapidement dans l'enceinte du stadium. Dix-sept heures pile. L'heure du rendez-vous. Ginji était déjà présent. Goldfroy était là aussi, et depuis ma position, je voyais parfaitement la rage qui le prenait. Silencieusement, gardant les yeux sur eux avec mon air triste, je me plaçai face au Voltali et le regardait sans émettre le moindre mot, attendant qu'il parle. Ce qu'il fit.

Je vais être bref. Un combat. Je n'aurai que Goldfroy. L'affrontement s’achèvera dès qu'il sera K.O. .  Par conséquent, tu enverras autant de Pokémon que nécessaire pour le vaincre. Il va attaquer, attaquer et attaquer. Rien de plus. Rien de moins. Puis le silence. Ginji inspira un long moment, très calme, à l'instar de Gravalanch, qui s'excitait de plus en plus. Finalement, le Voltali reprit la parole. Lucas Emerillon, Topdresseur spécialisé dans le type Feu du dortoir Noctali... Je te défie en combat, et vais te montrer ce qu'il en coûte d'abandonner ses Pokémons comme tu as osé le faire !

Ginji avait parlé avec détermination, du moins, c'est ce qu'il m'avait semblé ressentir au travers de ses mots. Il était direct et franc, significatif de son avis de me faire comprendre à quel point mon acte était horrible. Je ne pouvais évidemment pas le comprendre dans ma position. Je ne pouvais qu'accepter la chose. Attrapant la pokéball de Piou que je lançais en l'air, je lançais une réponse à Ginji.

... Allons-y … Finissons-en une bonne fois pour toutes !

Et Piou apparut dans un flash impressionnant, laissant paraître aux yeux de tous mon air déterminé sous mon visage triste. L'occasion de m'excuser et peut-être d'être pardonné se présentait enfin à moi, et j'allais faire tout ce qu'il m'était possible de faire pour y parvenir. Car je le devais bien à Ginji mais avant tout et surtout à Gravalanch. Car c'était là … Ma punition.

HRP :
Désolé de ce retard énorme è_é Tues-moi ! /TEND SON CORPS ET UNE EPEE A GINJI/

En tout cas, en espérant que cela te plaise :3


Lorsqu'un incendie a fait partir une amitié en fumée, les flammes peuvent-elles raisonner un cœur de pierre ? 1466193127-s1

                         
Ginji Labelvi
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4231
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Feat. Lucas Emerillon



« Lorsqu'un incendie a fait partir une amitié en fumée, les flammes peuvent-elles raisonner un cœur de pierre ?  »


Lucas est devant nous. Il est seul, aucun Pokémon ne l'accompagne. Pourtant, lorsque j'ai terminé de parler, il attrape une Pokéball et la lance en l'air, tout en disant qu'il est prêt à en finir une bonne fois pour toute. Au moins il est déterminé, c'est bien...

Goldfroy sert les poings à la vue du Pokémon qu'il va affronter. Il s'agit du Braségali de Lucas. Je crois qu'il s'appelle Piou... Goldfroy était-il encore dans son équipe lorsque Lucas a eu ce Pokémon ? En observant la réaction de mon Gravalanch, je pense bien que oui. Qu'est-ce que cela lui fait d'affronter un ancien allié ? S'entendait-il bien avec lui ? S'entendent-ils toujours ? Goldfroy a-t-il vraiment envie de le combattre ? N'est-ce pas plutôt Lucas que Goldfroy voudrait combattre ?... Tant de question, mais pourtant, mon Gravalanch ne semble pas vouloir en démordre. Il sautille sur place, commençant à perdre à patience. Ne t'inquiètes pas Goldfroy, tu vas pouvoir te défouler.

Mais le Pokémon d'en face est de type Combat. En quelques attaques bien placées, il peut aisément mettre Goldfroy K.O.. Est-ce donc ce que veut Goldfroy ? Je ne sais pas s'il aura le temps de se dépenser dans un combat bref. Je ne pense pas que Lucas a choisi ce Pokémon au hasard. Il est certes faible aux attaques Sol de mon Gravalanch, mais il est beaucoup plus puissant que lui. Il va donc jouer énormément sur l'offensive lui aussi. Il veut en terminer rapidement.

… Ne compte pas sur moi pour ça. On ne va pas se laisser faire.

« -Boul'Armure. »

Goldfroy hoche la tête, et se roule aussitôt en boule. Il s'entoure ensuite d'une lueur bleutée, signe clair qu'il augmente sa Défense. Avec ça, il devrait mieux tenir les attaques Combat de son adversaire qui se basent principalement sur l'Attaque. Surtout venant d'un Braségali. La seule chose que j'aurai pu craindre sur le spécial étant ses attaques Feu, mais cela ne fera pas une seule égratignure à Goldfroy... Normalement...

D'ailleurs en parlant de Feu, je profite que Lucas ordonne à son Pokémon d'attaquer pour lui poser quelques questions. Après tout, c'est Goldfroy qui veut résoudre ce problème par la force. Moi ce que je veux, c'est tirer les choses aux clairs.

« -Je sais bien que tu m'as déjà tout expliqué par Ipok mais... Je veux entendre ces mots de ta bouche. Pourquoi avoir abandonner Goldfroy dans le cirque ? Durant un incendie, qui plus est... »

J'entends Goldfroy, toujours rouler en boule, grogner. Lui aussi il veut entendre la réponse. Mais il veut surtout taper du Pokémon. Ne t'inquiètes pas, tu vas être servi.

« -Roulade. »

C'est parti.

HRP :
J'ai fait deux attaques, mais elles sont étalées sur deux tours différents. On prend en compte la vitesse des Pokémons o/


@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Lucas Emerillon
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type
Ginji avait lancé le combat en ordonnant à Goldfroy d'user de Boul'Armure, profitant ensuite que Piou soit occupé à user de l'attaque Gonflette que tu lui avais ordonner d'accomplir, laissant un court instant de silence pour que vous puissiez discuter. Et ce fut le Voltali qui engagea la conversation, bien plus déterminé que toi à en finir, visiblement.

Je sais bien que tu m'as déjà tout expliqué par Ipok mais... Je veux entendre ces mots de ta bouche. Pourquoi avoir abandonner Goldfroy dans le cirque ? Durant un incendie, qui plus est...

Là, tu étais resté silencieux à te demander si tu devais lui répondre ou nous … D'un côté, la raison t'intimait de le faire, ne serait-ce que par respect envers ton camarade, et d'un autre, la réflexion, qui te gueulait que vouloir encore en parler par des mots ne ferait que détruire encore plus votre relation qui aurait pu se révéler plus positive qu'elle ne l'était maintenant … Finalement, la raison l'emporta avec difficulté, et tu ouvris de nouveau la bouche pour lui rapporter les événements dont il avait déjà connaissance.

L'abandonner … Même s'il y avait un autre mot qui pourrait décrire ce que j'ai fait, celui-là resterait incontestablement le meilleur pour cela. Oui, c'est la vérité ... tu baissas la tête, grinçant des dents. Ce jour-là, même si je ne m'en suis rendu compte que quelques temps après, je l'avais presque lâchement abandonné à son sort, et si tu n'avais pas été là, peut-être ne serait-il plus parmi nous aujourd'hui … Et puis même lorsque je m'en suis rendu compte ... alors que tu parlais, Ginji avait ordonné à Gravalanch de lancer Roulade. Piou, GONFLETTE !! le type combat ne se fit pas prier pour obéir. Pendant ce temps, tu repris ton récit comme si de rien n'était. ... Même lorsque j'en me suis rendu compte, j'ai cherché à le délaisser sans plus de recherches pour le retrouver, me cachant derrière l'excuse la plus bidon qu'il soit pour l'abandonner aussi facilement : le croire heureux sans moi. tu soupiras. Il est vrai qu'aujourd'hui, à tes côtés, il semble épanoui, en pleine possession de ses moyens … Ce qui n'était pas le cas avec moi … Parce que j'étais faible, parce que j'étais mauvais, parce que j'ai été capable de l'oublier aussi facilement alors qu'il était presque comme une partie de moi quand il était à mes côtés … Parce que je suis moi ...

Lorsque tu achevais mon dernier mot, Piou accueillait Goldfroy et son assaut à la Roulade avec une protection en croix au niveau du ventre. L'assaut du type roche ne se révélait pas surpuissante pour le moment, quoique renforcé par le précédent renforcement à la Boul'Armure, celle-ci se révélait plus puissante qu'à l'accoutumée, mais elle parvint à faire reculer le type feu qui n'appréciait pas vraiment ce genre d'attaque, de par ce même type significatif, malgré la défense améliorée de ce dernier grâce à Gonflette. Il s'en sortit avec des égratignures sur tout le long des bras, gardant tout de même la forme, comme il le pouvait tout du moins, et se préparait au prévisible et prochain affrontement entre lui et l'attaque Roulade du Gravalanch, qui allait revenir avec deux fois plus de puissance. Il savait quoi faire, la préparation que vous aviez faite ne lui laissait pas d'hésitation sur la contre-offensive à adopter … Ainsi, le voilà qu'il usait à nouveau de Gonflette, se renforçant encore plus les muscles pour se préparer à recevoir son adversaire de plein fouet. Combien de temps allait-il pouvoir tenir comme ça ? Et surtout, comment de temps allait-il devoir tenir ? Tu n'attendais que la voix de Ginji pour le savoir ...

HRP :
Désolé, un peu court, mais faut qu'on rush (par ma faute en plus '^'), du coup, je te propose de faire de petits posts pour pouvoir poster vite '3' Voili voilou :3


Dernière édition par Lucas Emerillon le Mer 2 Sep - 10:14, édité 2 fois


Lorsqu'un incendie a fait partir une amitié en fumée, les flammes peuvent-elles raisonner un cœur de pierre ? 1466193127-s1

                         
Ginji Labelvi
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4231
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Feat. Lucas Emerillon



« Lorsqu'un incendie a fait partir une amitié en fumée, les flammes peuvent-elles raisonner un cœur de pierre ?  »


Enfin.

Enfin, Lucas finit par prendre la parole. Il a longuement hésité avant de finalement le faire, mais il le fait quand même. C'est un peu pour ça que nous nous rencontrons aujourd'hui, en fait, donc je n'en attendais pas moins de lui. Du peu que je sais de lui -ou que je crois savoir, du moins...-, Lucas a un minimum de fierté, je ne pense pas qu'il soit du genre à se défiler. Même si je ne suis pas à l'abri d'une mauvaise surprise. Encore.

Il me raconte alors ce que nous avons longtemps attendu d'entendre. Goldfroy, surtout. Le début de ses paroles est on ne peut plus vrai, et même si j'avais voulu le réconforter en lui disant qu'il n'avait pas à s'en vouloir -ce qui n'est pas le cas-, j'en aurais été tout bonnement incapable. Il a délaissé son Racaillou dans un cirque en flamme sans s'en soucier. C'est tout bonnement impardonnable.

Cependant, le reste de son discours me fait tiquer. Selon lui, Goldfroy n'était pas heureux à ses côtés ? Je ne saurai dire s'il le pense vraiment, ou s'il dit juste ça pour me donner la sensation d'avoir raison sur tous les points et ainsi en terminer au plus vite, mais en tout cas, je pense pouvoir me permettre de remettre en doutes ses paroles. Je n'étais pas là, Goldfroy n'a jamais pu me dire s'il a été heureux aux côtés de Lucas, mais je peux affirmer avec quasi-certitude que c'était le cas.

« -"Épanoui" ? Selon toi, il est plus épanoui à mes côtés ? Et pour quelles raisons, au juste ? Malgré ce que tu as fait, je sais qu tu prends soin de tes Pokémons. Piou en est la preuve. Ce regard déterminé qu'il a... Il a confiance en toi. Hors, tu me dis que Goldfroy était une partie de toi. Et malgré cela, il n'était pas épanoui ? Et pourquoi ? Qu'est-ce qui aurait pu faire qu'il le soit plus avec moi qu'avec toi ? Ce n'est même pas un soucis d'intégration, puisqu'il est le seul Pokémon non Electrik de mon équipe, alors que la tienne est, à ma connaissance, bien plus diversifiée. »

Goldfroy se lance à l'assaut avec sa Roulade. Il percute le Braségali, mais celui-ci tient bon. Ce n'est pas étonnant, cela dit. Son attaque deviendra plus vigoureuse avec le temps. Mais ça, seul Goldfroy peut l'assurer. Tout ce que je peux faire, pour ma part, c'est m'exprimer pour lui. Dire ce qu'il est incapable de dire à son ancien dresseur.

« -Goldfroy aime beaucoup le contact. Il suffit d'avoir un minimum de sympathie à son égard pour qu'il te le rende au quadruple. Donc soit tu me mens, et tu ne t'es pas occupé de Goldfroy comme tu le prétends, ce dont je doute, soit tu ne réalises pas à quel point il était bien avec toi. »

Le Braségali renvoie mon Gravalanch de la force de ses bras. Ce dernier, toujours en boule, roule jusqu'à moi, sans pour autant changer de position. Il roule maintenant sur place, préparant un nouvel assaut.

« -Mais ça, ce n'est qu'une supposition. Ce qui me rassure dans mes propos, c'est Goldfroy lui-même. A ton avis Lucas... Pourquoi est-il si énervé contre toi après l'avoir abandonné ? … Roulade. »

Goldfroy cesse de se retenir, et part à vive allure pour attaquer Piou une nouvelle fois.

« -Parce qu'il avait confiance en toi. Et parce que tu l'as trahi. S'il était si mal dans ton équipe, t'en voudrait-il vraiment de l'avoir délaissé ? Non. Cela ne l'aurait probablement même pas étonné. Pourtant, ça il l'a été.»

Le Pokémon Sol et Roche revient déjà, mais cette fois-ci, au lieu de rester sur place, il fait de petits cercles pour garder la même vitesse, plus grande que précédemment. Je me demande s'il nous entend, avec le brouhaha qu'il fait.

« -Alors soit tu cherches une fois de plus des excuses, et te rassurer sur le fait que Goldfroy est désormais mieux là où il est, soit tu ne t'es pas rendu compte de l'amour que te témoignait Goldfroy. Mais dans les deux cas, tu craches tout bonnement sur tous les moments que vous avez passé ensemble, et ce pourquoi il est si remonté contre toi ! Roulade, encore une fois ! »

HRP :
Pouaf!


@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Lucas Emerillon
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type
Tes paroles semblèrent surprendre le TopDresseur. Quelque chose le gênait dans tes mots, et il n'allait forcément pas tarder à en faire. Après tout, vous vous étiez retrouvé là en ce jour afin de vous expliquer complètement en face à face, quoique plutôt en triple face, puisque Goldfroy le Gravalanch était également un intéressé dans cette affaire, alors autant tout dire sans détour. Et peut-être l'avais-tu fait sans t'en rendre compte, sans le vouloir. Argh, non ! Tu priais pour que cela ne fut pas le cas ! Et même si tu avais l'impression presque certaine de t'être expliquer une première fois sans cacher le moindre problème ou autre événement qui aurait pu altérer ta version des faits, il y avait peut-être une part en toi qui sommeillait et qui souhaitait garder même à toi certains détails importants. Mais ça, tu ne le saurais qu'après avoir entendu Ginji te répondre, ce que ce dernier fit enfin.

« Épanoui »? Selon toi, il est plus épanoui à mes côtés ? Et pour quelles raisons, au juste ? Malgré ce que tu as fait, je sais que tu prends soin de tes Pokémons. Piou en est la preuve. Ce regard déterminé qu'il a ... Il a confiance en toi. Hors, tu me dis que Goldfroy était une partie de toi. Et malgré cela, il n'était pas épanoui ? Et pourquoi ? Qu'est-ce qui aurait pu faire qu'il le soit plus avec moi qu'avec toi ? Ce n'est même pas un soucis d'intégration, puisqu'il est le seul Pokémon non Electrik de mon équipe, alors que la tienne est, à ma connaissance, bien plus diversifiée.

Tu ne répondis pas. Il avait entièrement raison. Après tout, à ce jour, la totalité de tes compagnons t'appréciaient ne serait-ce qu'un minimum, et cela se voyait encore plus au travers des plus anciens comme Myrtille, Aegis, Zero, Piou, mais surtout et plus encore Freed. Tu te sentais bien à leurs côtés, tu te sentais presque en harmonie avec eux. Alors oui, pourquoi ? Pourquoi ?! Pourquoi te sentais-tu minable à cause du type roche ? Pourquoi avais-tu dis qu'il fut une partie de toi s'il n'était finalement pas si épanouie que ça selon toi ? Qu'est-ce qui clochait dans ta tête ? Qu'est-ce qui clochait chez toi ? Chez la merde que tu te considérais alors ? Hein !? Qu'est-ce qui n'allait pas ?

Goldfroy aime beaucoup le contact. Il suffit d'avoir un minimum de sympathie à son égard pour qu'il te le rende au quadruple. Donc soit tu me mens, et tu ne t'es pas occupé de Goldfroy comme tu le prétends, ce dont je doute, soit tu ne réalises pas à quel point il était bien avec toi. lança Ginji alors que tu réfléchissais.

Tu maintins ton mutisme. Encore une fois, il n'avait pas tort. De ce que tu te souvenais de lui, il était très combattif et très volontaire dans les divers tâches que tu lui proposais ou qu'il se proposait alors à faire, pour peu que tu lui offres un minimum d'affection. Alors encore une fois, pourquoi ? POURQUOI ?! Est-ce que Ginji avait raison ? Est-ce que tu te mentais à toi-même en ne réalisant pas à quel point il m'appréciait ? Non … Cela n'était tout bonnement pas possible. Car à l'époque où il faisait encore parti de ton équipe, vous étiez encore très peu : tu n'avais alors que Freed, Aegis, celui-ci se trouvant alors encore en tant que Cabriolaine, Myrtille, alors jeune Ponyta, Zero, Salamèche à l'époque, Piou, alors déjà devenu un puissant Galifeu, et Bahamut, celui-ci ne montrant néanmoins encore grand intérêt à témoigner de sa présence à tes côtés. Mais aujourd'hui, ils n'étaient plus sept compagnons, Racaillou y compris, mais bien presque une quinzaine dont tu t'occupais plutôt bien à l'avis positif de ton meilleur ami Ryan. Alors il était vraiment tout bonnement impossible que le type roche et sol est été mis de côté et ce, peu importe de quelque manière que tu envisages la situation en cette période. Il ne restait donc qu'une seule option envisageable, et c'était celle que tu avais malheureusement en tête depuis un moment : tu n'étais qu'un minable de première qui avait décidé d'abandonner lâchement un de ses compagnons, par flemme, peut-être, ou simplement par intérêt, peut-être même des deux. En tout cas, ce qui était certain, c'est que ce que tu avais fait n'avait rien de pardonnable. Et tu commençais à douter de pouvoir un jour retrouver une once d'amitié envers Ginji et plus encore Goldfroy.

Mais ça, ce n'est qu'une supposition. Ce qui me rassure dans mes propos, c'est Goldfroy lui-même. A ton avis Lucas... Pourquoi est-il si énervé contre toi après l'avoir abandonné ? … Roulade. continua subitement le Voltali, te coupant à nouveau dans tes pensées.

Ses mots n'étaient que la preuve par un autre de ce que tu pensais. Car il était évidemment que le fait que le type roche soit remonté contre toi n'était pas dû au hasard ou au fait que tu avais simplement décidé de le laisser à quelqu'un d'autre. Car si tel avait été le cas, en ce jour, tu te serais retrouvé poursuivi par une équipe complète de Pokémon qui voudrait te faire la peau tellement leur haine envers toi serait grande. Mais cela n'avait pas été le cas, et cela ne le sera jamais. Car le seul que tu n'aies jamais abandonné était Racaillou, et celui-ci te connaissait un peu plus que les autres, à l'exception de Pit l'Akwakwak qui avait choisi de lui-même de partir vers un autre élève de l'académie, un certain Loki Asulf du dortoir Phyllali, mais cependant t'appréciait bien plus que ce dernier, qui ne témoignait de véritable intérêt qu'à Piou, en qui il avait trouvé un très bon camarade et ce, malgré leur différence de type. Quoiqu'il en soit, si vous en étiez là aujourd'hui, c'était uniquement parce que tu avais abandonné le Pokémon à son sort ce jour-là, et tout cela ne relevait que de ta stupidité, stupidité dont tu n'avais même plus souvenir de l'origine qui avait fait que tu avais finalement stoppé l'idée de retrouver le Racaillou. Ah, quelle merde tu étais …

Parce qu'il avait confiance en toi. Et parce que tu l'as trahi. S'il était si mal dans ton équipe, t'en voudrait-il vraiment de l'avoir délaissé ? Non. Cela ne l'aurait probablement même pas étonné. Pourtant, ça il l'a été. il ne fut que répondre par ce qu'il venait de sous-entendre précédemment. Il ne faisait que remuer le couteau dans la plaie. Pourtant, cela ne te semblait pas inutile, purement sadique. Alors soit tu cherches une fois de plus des excuses, et te rassurer sur le fait que Goldfroy est désormais mieux là où il est, soit tu ne t'es pas rendu compte de l'amour que te témoignait Goldfroy. Mais dans les deux cas, tu craches tout bonnement sur tous les moments que vous avez passé ensemble, et c'est pourquoi il est si remonté contre toi ! Roulade, encore une fois !

… … … oui … oui … Oui … Oui. OUI. OUI !!!!!! OUI !!!!!!!!!!!!!!!!! OUI, MAIS OUI !!!! C'est vrai ! Sans le vouloir, j'avais craché sur les quelques moments forts sympathiques avec Racaillou !! En une seconde, une seule et unique pensée, un seul instant, et j'avais tout oublié, tout balancé aux oubliettes, tout rejeter. Je n'étais qu'une merde, une véritable MERDE … Et comme toute merde, vivre en ce monde n'avait plus d'intérêt. Plus aucun à tes yeux tout du moins. Mais personne n'était là pour te contredire, en tout cas pas quelqu'un qui sache ce que tu penses exactement. Alors tu fis la seule chose qui te vint en tête et, décrochant ta ceinture, tu te jetas alors entre Goldfroy qui s'élançait maintenant à une vitesse folle vers le Brasegali et ce dernier qui fut pris de court par ton apparition devant lui.

VAS-Y, BUTES-MOI !!! QU'ON EN FINISSE ICI ET MAINTENANT !!! ACCOMPLIS TA VENGEANCE !!!

Et tu fermas les yeux, attendant que la fin arrive, assuré que rien ne pourrait arrêter la boule géante de pierre … Mais c'était sans compter sur Brasegali qui envoya Goldfroy frapper un autre endroit avec une attaque Casse-Brique et te sauva in extremis de la mort. Quand tu t'en rendis compte, tu rouvris les yeux, tombant droit sur ceux du type combat qui te fixait froidement, pris d'une colère immense. Te fixant un instant, il se contenta de souffler une petit gerbe de flammes avant de partir du terrain de combat en silence, énervé au possible. Tu restais donc seul avec Ginji et le Gravalanch, désormais assis sur tes genoux, fixant le plafond d'un air livide … Mais seulement pendant quelques secondes. Puis tu serras les dents, te mit subitement à lâcher de grosses gouttes sur ton visage, et frappa le sol comme si tu essayais de le détruire.

POURQUOI ?! MAIS POURQUOI ?! JE NE SUIS QU'UNE FOUTUE MERDE QUI A LÂCHEMENT ABANDONNE L'UN DE SES COMPAGNONS PRESQUE DE SANG-FROID, JUSTE PARCE QU'IL A DISPARU A CAUSE D'UN MALHEUREUX ACCIDENT !! JE NE SUIS QU'UNE PUTAIN DE MERDE QUI N'ARRÊTE PAS DE SE CHERCHER DES EXCUSES BIDONS POUR ESQUIVER LA RÉALITÉ DES CHOSES !!! JE NE MÉRITE PAS QU'ON ME TÉMOIGNE LE MOINDRE SENTIMENT. JE NE MÉRITE PAS DE VIVRE !!!!! tu relevas ta tête vers Ginji après un énième coup contre le terrain. ALORS POURQUOI ?!!

Et tu enfouis ta tête au sol, pleurant comme jamais tu n'avais pleuré.


Lorsqu'un incendie a fait partir une amitié en fumée, les flammes peuvent-elles raisonner un cœur de pierre ? 1466193127-s1

                         
Ginji Labelvi
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
Icon : Pikachu Explorateur, à votre service !
Taille de l'équipe : 25 / 31
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 20 ans
Niveau : 100
Jetons : 1587
Points d'Expériences : 4231
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
pokemon
Pikachu Explorateur, à votre service !
25 / 31
Sinnoh
20 ans
100
1587
4231
Ginji Labelvi
est un Topdresseur Spé. Type
Ginji Labelvi
      Feat. Lucas Emerillon



« Lorsqu'un incendie a fait partir une amitié en fumée, les flammes peuvent-elles raisonner un cœur de pierre ?  »


Il a pété un plomb. Mais totalement.

Mes paroles ont eu beaucoup plus d'impact que ce à quoi je pensais. Beaucoup trop, même. Lucas semble totalement désemparé. Qu'est-ce qu'il peut bien se passer dans sa tête pour qu'il soit comme ça ?... Je ne fais que lui dire le fond de mes paroles, rien de plus... Du moins, je crois. Je pense. Je l'espère. Suis-je allé trop loin ?...

Le Noctali.... Retire alors sa ceinture. Et tandis que Goldfroy s'élance pour une nouvelle Roulade... Il se jette entre lui et le Braségali, lui gueulant de l'achever pour accomplir sa vengeance. Mais... Il est complètement malade ou quoi ?! Le Gravalanch semble s'en être rendu compte, puisqu'il tente de dévier de sa trajectoire. Mais c'est surtout Piou qui permettra d'éviter la collision, puisqu'il s'interpose à son tour pour renvoyer Goldfroy d'une attaque Casse-Brique. Dès qu'il parvient à reprendre le contrôle de son corps, Goldfroy se redresse, mettant fin à la Roulade, tandis que Lucas et le Braségali se fixent. Sans un mot, les yeux simplement écarquillés, j'observe la scène, avant que Piou ne souffle d'énervement avant de quitter le stadium. Lucas se met alors à frapper le sol, s'acharnant sur son sort, avant de relever la tête en notre direction, les yeux en larme. Goldfroy et moi nous dévisageons quelques secondes, puis je serre les poings, avant de m'avancer vers Lucas d'un pas décidé.

« -.... Abruti !  »

Je me poste droit devant lui, et le fusille du regard. Je sens mon cœur qui commence à battre la chamade, à cause de l'énervement qui monte tout doucement.

« -Mais c'est pas vrai ?! Tu penses vraiment qu'à toi ! T'es qu'un égoïste Lucas, tu m'entends ? Un égoïste ! Qu'est-ce qui t'as pris de te jeter au milieu du terrain ?! Tu crois vraiment que c'est la meilleure solution ?! On t'écrase et puis voilà ?! Happy end ?! Et t'as pensé à tes Pokémons, l'espace d'une seconde ?! Au lieu de les jeter par terre, comme ça ! Tu crois qu'ils deviendraient quoi, si tu mourrais bêtement comme ça?! Et puis... Et puis... Et puis merde ! T'as pensé à Goldfroy ?! Et à moi ?! Si tu t'étais fait écraser, tu crois que je serai rentré dans mon dortoir bien gentiment pour retourner en cours demain ?! Tu foutrais tout simplement toute notre vie en l'air, à Goldfroy, à moi, et à tous mes autres Pokémons, parce que t'es juste pas capable de supporter le poids de tes actes !  »

Je suis en colère, oui. Je me demande de quoi j'ai l'air, quand je m'énerve. Suis-je un minimum crédible ? Je n'ai pas vraiment l'habitude de me mettre en colère... Encore moins sous une impulsion, comme maintenant.

Mais en fait, je m'en moque. Là surtout, la seule chose que j'ai envie de faire, c'est d'attraper Lucas par le col et de le secouer pour le réveiller... Mais je ne suis même pas sûr d'être capable de le soulever, donc je vais m'en abstenir.

A la place, je reprends là où je me suis arrêté, pointant du doigt l'entrée du stadium avec insistance.

« -Tu vas te relever, et tu vas aller retourner voir ton Braségali avant que celui-ci aussi change de dresseur ! T'as des Pokémons qui comptent sur toi, Lucas ! T'as pas intérêt à les décevoir ! Pas une nouvelle fois ! Pas encore ! Goldfroy était le Pokémon de trop ! T'as merdé, oui, gravement même, mais maintenant tu dois assumer, pour toi, comme pour les autres !  Et t'as des gens qui sont là pour te soutenir ! Pense à eux, bon sang ! »

Chose que je ne pensais jamais voir arriver un jour : Goldfroy arrive derrière moi et m'attrape le bras pour m'inciter à me calmer. D'habitude c'est l'inverse. C'est moi qui doit l'empêcher de partir au quart de tour. Mais là, c'est à lui de me calmer. Je suis parti au quart de tour, moi aussi ? Je pense bien. J'en suis même sûr. Je suis extrêmement remonté contre Lucas. Mais plus pour ce qu'il a fait à Goldfroy, mais pour le peu de crédit qu'il accorde à lui-même, et aux autres.

Mais je me calme, parce que c'est ce que le Gravalanch. Mon bras s'abaisse, et j'observe Goldfroy s'approcher de Lucas. Il l'observe quelques secondes, un certain mépris dans le regard, avant de le forcer à se lever. Cela fait, il lui passe devant et s'avance vers sa ceinture, l'attrape, et retourne vers lui pour la lui donner. Lorsque Lucas la récupère enfin, Goldfroy tourne les talons, et s'éloigne vers la porte du stadium, en faisant preuve d'un calme incroyable.

Je le suis du regard, avant de fixer Lucas.

« -Je t'interdis de faire l'idiot. »

Je lui passe alors devant, mais après quelques pas, je m'arrête et me retourne.

« -Mais si tu sens que t'es pas loin de le faire... Appelle-moi, avant. »

Sans attendre de réponse, je reprends ma marche, rejoignant Goldfroy devant le stadium. Le Gravalanch semle plus... Posé. On dirait qu'il s'est libéré d'un poids. Ce qui est sans doute le cas. Lorsque nos regards se croisent, je me contente de hocher la tête, et nous marchons tous deux en direction du dortoir Voltali, silencieux.

Ai-je bien fait ?....

HRP :
Terminé! o/


@Eques sur Never-utopia.



« Adieu. Et sache désormais... Que tu m’es insignifiant. »
Lucas Emerillon
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t167-lucas-emerillon-noctali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t168-lucas-emerillon-noctali
Taille de l'équipe : 28/30 + 2
Région d'origine : Johto
Âge : 20 ans
Niveau : 60
Jetons : 1627
Points d'Expériences : 1849
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
pokemon
28/30 + 2
Johto
20 ans
60
1627
1849
Lucas Emerillon
est un Adulte Etudiant Spé Type
... Abruti.

Voilà ce qu'il venait de te répondre. Il venait de quitter sa position pour s'approcher de toi. Il avait un regard furibond. Il était en colère, et c'était plus que justifiable. Tu étais une merde, tu en étais certain. Certain parce que tu n'avais pas pu te suicider. Tu étais condamné à vivre, vivre dans ce monde dans lequel tu étais destiné à tout détruire, à n'être plus qu'un foutu gars qui laisse le temps passer sans rien faire, sans rien dire, sans rien être. Ah, quelle ironie !! Tout le monde le sait, pourtant. Seuls les mauvais restent en vie. Tous les bons sont nés pour mourir tôt, qui qu'ils soient. Ce monde était pourri, pourri jusqu'à la moelle. Ah, si tu avais été un bon. Peut-être serais-tu mort tôt, mais peut-être aurais-tu cet instant autrement. Assurément même que tu ne l'aurais jamais vécu. Car en cet instant, tout était de ta faute. Forcément. Tu n'étais qu'une merde, une merde qui ne me méritait que de détruire les autres par sa présence, ses actes, ses mots. Un Démon format de poche. Et voilà que tu avais mis en colère la personne la moins énervé de tout l'académie. Ah, tu ne valais rien de plus que la merde qui se déverse dans les tonnes de canalisations de l'académie ! Et Ginji était bien là pour te le rappeler.

Mais c'est pas vrai ?! Tu penses vraiment qu'à toi ! T'es qu'un égoïste Lucas, tu m'entends ? Un égoïste ! Qu'est-ce qui t'as pris de te jeter au milieu du terrain ?! Tu crois vraiment que c'est la meilleure solution ?! On t'écrase et puis voilà ?! Happy end ?! Et t'as pensé à tes Pokémons, l'espace d'une seconde ?! Au lieu de les jeter par terre, comme ça ! Tu crois qu'ils deviendraient quoi, si tu mourrais bêtement comme ça?! Et puis... Et puis... Et puis merde ! T'as pensé à Goldfroy ?! Et à moi ?! Si tu t'étais fait écraser, tu crois que je serai rentré dans mon dortoir bien gentiment pour retourner en cours demain ?! Tu foutrais tout simplement toute notre vie en l'air, à Goldfroy, à moi, et à tous mes autres Pokémons, parce que t'es juste pas capable de supporter le poids de tes actes ! s'exclama-t-il, plein de colère.

Tu lèves le regard vers lui. Egoïste ? Oui, tu étais égoïste. Happy End ? Non, il n'y avait aucun Happy End là dedans. Juste la fin d'une souffrance devenu subitement trop forte pour être supportable. Alors oui, certains seraient là à dire que cette souffrance était la mauvaise, que tu ne te préoccupais que d'une chose qu'une simple excuse bien formulée allait pouvoir au pire des cas atténuer assez pour être vivable. Mais dans ta tête, cela révélait d'une tout autre idée, et sans aucun doute pour Ginji aussi. En parlant de lui, voilà qu'il t'avait atteint complètement, et qu'il te fixait d'un regard noir.

Tu vas te relever, et tu vas aller retourner voir ton Braségali avant que celui-ci aussi change de dresseur ! T'as des Pokémons qui comptent sur toi, Lucas ! T'as pas intérêt à les décevoir ! Pas une nouvelle fois ! Pas encore ! Goldfroy était le Pokémon de trop ! T'as merdé, oui, gravement même, mais maintenant tu dois assumer, pour toi, comme pour les autres !  Et t'as des gens qui sont là pour te soutenir ! Pense à eux, bon sang ! ragea-t-il en pointant du doigt les portes du Stadium.

Maintenant, tu le regardais comme si une illumination venait de t'apparaître. Goldfroy paraît alors derrière Ginji et lui agrippe l'épaule comme pour le calmer. Et l'effet escompté se produit : Ginji redevient calme, mais reste légèrement remonté. Le Gravalanch te fusille alors du regard et te remet sur pattes, te rendant également ta ceinture de Pokéballs, puis se dirige vers la sortie, suivi de près par Ginji qui te fixe jusqu'à son départ. « Je t'interdis de faire l'idiot. » lâche-t-il en passant devant toi. « Mais si tu sens que t'es pas loin de le faire... Appelle-moi, avant. » ajoute-t-il quelques secondes plus tard. Puis il quitta le Stadium avec son compagnon et te laisse seul dans l'obscurité du bâtiment. Tu retombes alors au sol, et commences à étudier ses paroles tout en lâchant toutes les larmes de ton corps.

[…]

La nuit s'est désormais bien avancé. Cela doit bien faire une heure ou deux que tu déverses tes larmes. Petit à petit, elles se sont atténués pour finalement s'arrêter. Tu passes pour un mort. Le bras sur les yeux, tu sembles dormir profondément. Mais tu es parfaitement éveillé. Tu tentes simplement de ne pas te rappeler se trouver en ce monde. Toutes tes pensées étaient mauvaises, corrompues. Tu étais complètement à côté de la plaque. Ce monde, tu l'avais fait souffrir, et il ne faisait que te rendre ce que tu lui avais fait. Tu n'étais pas un Démon, mais un Ange qui a suivi les pires chemins. Tu pouvais encore te rattraper ne serait-ce qu'un peu, tu devais te rattraper. Tes Pokémon avaient besoin de toi, tu avais besoin d'eux. Et pour cela, tu ne pouvais que chercher à te remettre sur pieds, revivre, tout simplement.

Alors tu serras les dents, et te remit enfin sur pattes, redécouvrant le monde de tes yeux, la lumière de la lune à travers les fenêtres te cachant un instant la vue. Tu restes un instant sans bouger, et tu te mets enfin en marche par un préalable souffle de décompression. Tu dois te relever, ne plus perdre la face. Être à jamais celui que tu cherches à être. Et pour première étape, tu quittes le Stadium et retrouve rapidement Piou, qui t'observes avec un regard colérique. Tu t'approches alors de lui et l'entoure par la taille, fermant les yeux. Pendant un instant, il est gêné, mais finit par t'imiter, et vous  restez ici pendant un long moment, silencieux, tranquille.

Plus jamais, plus jamais ... murmures-tu en répétition.

La lune était si belle en cette soirée si mouvementée ...

HRP :
Et voilà ! J'espère que la relation de Lucas & Ginji évoluera positivement désormais /SBAF/ Dis-moi évidemment si quelque chose gêne :3


Lorsqu'un incendie a fait partir une amitié en fumée, les flammes peuvent-elles raisonner un cœur de pierre ? 1466193127-s1

                         
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum