Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Ambre Lawford
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre

Une journée comme une autre commençait. Je m'étais assise tranquillement au bord du lit en m'étant au préalable étirée dedans tout en lâchant un grand soupir de fatigue. Meian relevait à peine la tête, ses oreilles basculant vers l'arrière me suffisaient à savoir que ce dernier était réveillé. Mes autres compagnons dormaient encore paisiblement. Il était tôt, le réveil n'avait même pas encore sonné. Lentement, j'attrape mon iPok qui est posé sur ma table de nuit. 6h58 et je n'avais aucun nouveau message. Je désactivais alors la sonnerie et me levais en essayant de faire le moins de bruit possible pendant que je me dirigeais vers la salle de bain. L'eau fraiche me permettait de sortir complètement des bras de Morphée. En sortant de la douche, je pensais subitement aux cours que je devais avoir aujourd'hui. C'était de la biologie, avec sa référente de dortoir, Janice Jauplin. Un professeur assez étrange dans ses comportements que je n portais pas spécialement dans mon cœur bien que ses cours restaient -pour certains- intéressants. De plus, son Grotadmorv était de loin la créature la plus repoussante que je connaissais et je ne comprenais même pas comment on pouvait avoir de l'affection si profonde pour ce genre de Pokemon. Un simple préjugé, certes, et pourtant, son odeur était bien présente.

Sortie de la douche, je m'attardais quelques minutes devant le miroir afin d'arranger mes cheveux. Je tiquais en remarquant que mes lèvres étaient gercées et me contrôlais pour ne pas tirer les peaux mortes et me faire saigner. En revenant dans ma chambre, je constatais que tout le petit monde était debout. Ou du moins, seul Noah l'était, allant voir les autres en posant d'un coup ses deux pattes avant sur eux. Je m'avançais alors brusquement afin d'imposer ma présence et le fusillais du regard. Aussitôt, le petit se stoppait net, sa queue retombant doucement. Au moins, il avait compris. Mais c'était trop tard... Puisqu'il en était ainsi, je décidais de tirer les volets afin que les premiers rayons du soleil pénètrent dans la pièce. L'heure du petit déjeuné avait sonné et tout le monde avait le droit à sa part pour le bonheur de chacun. Après tout, le petit-déjeuner, c'était sacré et un repas à absolument ne pas louper. A présent repus, je quittais ma chambre afin d'assister à mon premier cours de la matinée. Tous mes compagnons avaient préféré restés en chambre, attendant mon retour avec impatience.

Les couloirs étaient remplis d'élèves, les uns se pressant plus que d'autres, ou alors discutant avec un groupe. Je filais directement vers les salles de classe, saluant diverses connaissances au passage. Finalement, on m'interpellait d'une drôle de façon. Et pour tout dire, je n'appréciais pas tellement... En même temps, il faillait s'en douter, venant de la part de ce cher professeur Roseverte.

« LAWFORD ! »
« ... »
« J'ai une mission, pour vous. Je pense que vous en avez grandement besoin afin d'élargies ces... Hum... ridicules connaissances. » Je tiquais légèrement mais ne laissait rien paraitre, le laissant continuer. « Enfin, puisque ça concerne un Pokemon répondant à votre domaine de compétence, j'ai jugé que... Bref. Tenez ! » Et il me balançait une enveloppe avant de disparaitre comme il était apparu. Sauf que cette fois-là, il revenait presque aussitôt. « Oh, j'ai oublié. Je pense que ça vous sera utile. » Il me tendait autre chose que j'attrapais à l'aide de ma main disponible.


J'avais encore beaucoup de mal avec ce personnage. Il n'arrêtait pas de prendre ses élèves pour des débiles profonds mais n'hésitait pas à aider certains d'entre nous -enfin, c'était aussi parce qu'il en tirait un certain bénéfice, j'en étais certaine ! Et heureusement, je faisais partie de cette liste assez restreinte, certainement parce que j'étais l'une des meilleurs de ma catégorie. Ce n'était pas pour me vanter, mais j'avais vu que les statistique étaient en ma faveur et cela m'apportait une énorme satisfaction personnelle. C'est donc sans trop d'espérance que je décidais d'ouvrir dans un premier temps cette enveloppe enfin d'y découvrir le contenu : un ordre de mission. Enfin, c'était plus une offre qu'autre chose car je n'allais pas intervenir directement mais plutôt étudier. Je souriais alors légèrement, heureuse que l'on m'est choisie car c'était quelque chose qui m'intéressait fortement, d'autant plus que j'avais en ma possession la forme non évoluée de cette créature ! Le départ était prévu au lendemain matin. Cette simple nouvelle avait suffi pour égayer le reste de ma journée. Sauf que ce n'était pas le seul "présent" qu'il m'avait offert. Je tenais dans mon autre main un bocal en verre transparent. En le positionnant juste devant mes yeux, j'analysais ce qu'il y avait à l'intérieur avant de percuter.

« Un fragment de la pierre mousse ! » m'exclamais-je, ravie.

Un idiot aurait tout bonnement jeté cette chose. Sauf que j'en avais besoin et que cela faisait un petit moment que j'en recherchais. A croire que ça ne poussait pas du tout aux alentours de l'académie. Mais comment était-il au courant que je désirais ce fragment ? Savait-il au moins que je possédais un Evoli apparemment prédestiné à son évolution en type plante ? Sûrement... Après tout, on parlait aussi de moi comme la fille aux Evoli. C'était une tout autre passion, différent de l'archéologie bien évidemment, mais que j'appréciais tout autant. Je désirais posséder toutes les formes évoluées d'Evoli, afin de comprendre ce schéma ADN. Le tout était maintenant de savoir si l'Evoli en question, Noah, était prêt. Certes, on en avait déjà discuté et il avait un peu muri -enfin, pas tellement vu la réaction de ce matin- donc il était fort probable qu'il soit d'accord. Je regagnais alors le cours de biologie, n'ayant qu'une seule idée en tête : l'évolution de mon ami.

De retour dans ma chambre ce midi, je me précipitais vers Noah, lui tendant le flacon devant lui, un grand sourire aux lèvres. Je lui expliquais ce que c'était et il me fixait avec ses grands yeux, d'un air sérieux et grave. C'était comme ci j'avais une toute autre créature devant moi...

« Tu es sûr ? »
« Evoooo ! »
« D'accord, dans ce cas, allons-y. »

Yuki, Meian et Shiva était présent, ainsi que le dernier de la troupe auquel je n'avais pas encore attribué de surnom. Tout le monde était sérieux, en train d'observer la scène dans le plus grand des silences. J'ouvrais le bocal calmement, bien que ma main tremblait légèrement. J'avais tellement envie mais d'un autre côté, je savais que j'allais regretter ce petit Evoli, comme cela avait été le cas avec Noctali et Givrali. Je posais alors délicatement le fragment au sol et patientais. Noah se contentait juste de renifler et d'apposer sa patte dessus, d'un air joyeux. Et le processus pouvait débuter. Une vive lumière éclairait subitement ma chambre. Evoli changeait progressivement de forme. Tout se déroulait en quelques secondes à peine. Et une toute autre créature se présentait à moi : Phyllali... Il était vraiment magnifique. J'en étais bouche bée. Je me jetais alors sur lui, le câlinant fortement.


* * * * * *

J'avais tout préparé la veille. Et j'étais tellement excitée que je m'étais levée bien plus tôt que prévu, histoire de vérifier tout et de voir si je n'avais rien oublié. Je décidais que Meian allait m'accompagner, ainsi que Yuki et Noah. Le petit dernier, Evoli, resterait avec Shiva. Il était encore trop jeune pour que je puisse me permettre de l'emmener partout. Kuu se tiendrait aussi présent afin de veiller sur eux en tant que garde du corps. Il me restait donc trois places et je trouvais judicieux d'emmener avec moi Ryu et Tyran, qui étaient eux aussi des Pokemon préhistoriques. Et puis... Eh bien, pourquoi pas Rei, puisque je prenais le bateau ? Son envie folle de nager était tellement immense que j'avais assez de mal à le combler. A présent prête, je quittais mon dortoir rapidement pour gagner le centre-ville. Mais avant, un petit détour !

Il était encore tôt ce matin et il se pouvait que le collectionneur ne soit pas disponible. Tant pis, de toute façon, je passais juste à côté, je n'avais qu'à tenter. Dans les souterrains, je n'avais aucun mal à me diriger, trouvant facilement son repère. J'avais une idée en tête et j'espérais vraiment qu'il avait ce que je recherchais. Dans un hochement de tête positif, il partait dans sa "réserve" pour ensuite revenir avec ma commande. Je ne savais pas comment il faisait pour avoir autant de Pokemon avec lui, et encore moins des œufs. C'était obligé, il y avait un trafic là dessous. Je le regardais un instant d'un air suspicieux et je le payais. Je devais donc m'occuper d'un œuf à partir de maintenant. Je le rangeais dans un sac prévu pour ce genre "d'objet", le calant soigneusement. La dernière fois que je m'en étais occupée d'un, c'était pour voir éclore Yuki.

« Pas une minute de plus à perdre ! »

Je filais en direction de l'arrêt de bus qui m'emmenait directement au centre-ville. Au port est, je me renseignais sur le navire qui allait me transporter jusqu'à la région de Kalos. C'est alors que mon iPok vibrait dans ma poche :


ROSEVERTE 24/02/2015 ; 8h31
C'est Roseverte. Un autre élève arrive, il va vous accompagner.


Je lisais le message deux fois afin d'être certaine de l'avoir comprise. Quoi ?! Je n'étais donc pas privilégiée... ? Je soupirais d'un air las, obligée d'attendre sur une caisse en bois celui ou celle qui serait mon ou ma partenaire du jour.

Informations :
Obtention de l'oeuf de Porygon !

Évolution d'Evoli en Phyllali avec le Fragment de la Pierre Mousse.
[Mission] Un appétit monstrueux. 133 >>> [Mission] Un appétit monstrueux. 470


Dernière édition par Ambre Lawford le Ven 27 Fév - 14:55, édité 5 fois


Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Orren avait passé une journée de cours ennuyeuse. Histoire, Géographie et autres sujets qui ne l'intéressait pas du tout. Il se lassait de pouvoir aller s'entraîner correctement, cette fichue blessure à son torse le bloquait plus que jamais. Mais comme l'avait dit Needle ; la blessure va mettre du temps à guérir. elle est profonde et étendue, donc encore très fragile et si il faisait trop d'effort elle pouvait se rouvrir voir empirer. Merci la douleur était déjà suffisante, pas besoin d'en rajouter ! Et puis la menace que si jamais elle se rouvrait elle le garderait personnellement à l'oeil suffisait à faire mourir dans l'oeuf toute envie de se dépenser un peu. Un seul maux à la fois était déjà suffisant.
Mais le jeune homme devait avouer que le manque d'exercice le rendait plus que nerveux. Il avait comme des picotements dans les jambes dès qu'il restait trop longtemps statique. C'est à dire les trois quarts de la journée vu qu'il était assis sur une chaise pendant les cours. Il enviait presque Loki qui courait comme un dératé dans les couloirs. Mais le pauvre était bien dans un sale état ces derniers temps. Il avait mangé plusieurs baies qui n'étaient plus très bonnes et il se tapait une indigestion plus que virulente. Après un tapis et une parure de lit de sacrifiés, il avait du se résoudre à laisser le Pokémon à l'infirmerie avant qu'il ne passe son temps libre à nettoyer derrière le dragon malade. Il marchait donc avec son fidèle Démolosse qui restait toujours près de lui. Faut dire que c'est bien le seul qui pouvait l'aider si jamais il se faisait mal. Freya ne pourrait pas l'aider avec sa petite taille, Byvir non plus si il n'y avait pas d'eau et il était aussi petit, et puis Spike... bon pas la peine de venir sur ce cas là ! Résultat des courses, le voilà à marcher avec un Démolosse qui le surveillait tout le temps et une Coupenotte qui levait toujours des yeux inquiets vers son dresseur.

Marchant tranquillement, il soupira. Il ne savait vraiment pas quoi faire de son temps libre. Pas d'entraînement, pas de soeur avec qui parler, c'était le calme plat, trop plat. Un peu d'action ne serait pas de refus, mais bien sûr Heartnett ne venait jamais avec une mission quand le Top Dresseur s'en sentait d'humeur. Non il fallait que cette diva vienne au moment le plus inapproprié ! Bon au moins pourrait-il aller jeter un coup d'oeil sur le panneau d'affichage, ne sait-on jamais !Il se dirigea alors vers le bâtiment d'administration d'un pas calme. Il n'appréciait pas trop de s'approcher du bureau de la nouvelle direction. Après ce que ces abrutis avaient fait, ou plutôt n'avaient pas fait pour la dernière sortie capture ! Certes aujourd'hui l'école était sécurisée, mais c'en devenait presque une prison pour les élèves. Bref ! Il regarda le tableau, cherchant quelque chose d’intéressant quand... Il arracha la feuille accrochée au panneau sans lire plus ce qui était marqué dessus. De toute façon son cerveau n'avait retenu qu'une phrase. Réveil d'un Rexillius shiney à la Grotte Étincelante. Cela suffisait pour Orren, qui se mettait à courir vers le bureau du professeur Roseverte. Il déboula dans le bureau de celui-ci hors d'haleine et commença à parler sans prêter attention à la douleur qui lui vrillait le buste.

-Bonjour, je suis Orren Losvrôk. J'aimerais participer à cette mission, c'est un rêve de pouvoir assister à quelque chose de tel !

-Hmmm... et bien Losvrôk, je viens d'assigner cette mission à quelqu'un de... de plus compétent dans les mesures du possible, donc je...

-Ça fais rien ! Je peux aider, je connais bien l'endroit je suis originaire de Crom'lach et mon père est archéologue et a souvent travaillé à la Grotte Étincelante où je l'ai accompagné souvent ! Et puis je suis spécialiste dragon, donc c'est dans mes cordes, je suis sûr que je peux être utile.

-Bon... eh bien j'imagine que d'avoir un combattant de secours peut être bénéfique, même si celui-ci n'a pas forcément l'intellect adéquat. Vous partez demain main, maintenant j'ai du travail.

Orren ignora l'insulte flagrante, bien trop heureux à cette nouvelle. Il allait voir un Rexillius, un Rexillius !!! Et en plus il assistera à sa réanimation ! Que pouvait-il rêver de mieux, c'était un rêve d'enfant qui se réalisait. C'était le premier Pokémon Dragon qu'il avait vu dans un combat sous les ordres de Lino. Il rêvait d'en avoir un, et c'est même un peu une chose qui a donné un coup de pouce à son choix de parcours secondaire. Il veux être archéologue pour pouvoir avoir la chance d'obtenir le fossile adéquat. Bien sûr il aimait aussi l'archéologie et avait le petit vice caché de dépasser son père pour l'humilier au plus haut point. Il marcha d'un pas léger, un grand sourire fendant son visage, jusque dans sa chambre où il se mit à préparer frénétiquement ses affaires. Il était trop excité pour rester calme. Voilà son sérieux évaporé, laissant s'échapper la joie qu'il ressentait, chose étrange quand on le connaissait. Mais son excitation lui joua des tours et il ne s'endormit que très tard dans la nuit.

_____________________

D'un seul coup un choc violent frappa ses jambes, le réveillant en sursaut. Il regarda son Ipok pour voir l'heure, 7h20, il était en retard ! Le jeune garçon se leva et courut directement dans la salle de bain, faisant un tel boucan au passage qu'il réveilla toute sa petite équipe. Bien sûr à part Skoll qui venait de donner le coup au jeune aux cheveux sombre. Il se nettoya rapidement pour sortir du brouillard et se donner un aspect pas trop négligé. Avant de s'habiller, il distribua à son équipe leur petit déjeuner. Il revêtit simplement une chemise rouge avec sa veste longue noir et un pantalon de la même couleur. Tout en lassant ses chaussures, il fit intérieurement l'inventaire avant de conclure qu'il avait tout ce qu'il lui fallait. Courant vers l'arrêt de bus, il mangea vivement quelques biscuits sur la route.
Après une dizaine de minutes, il arriva enfin au ponton. Et juste au moment où le bateau arrivait en plus. Il s'élança à bord de celui-ci, ne remarquant même pas sa partenaire qui m'attendait sur une caisse. Hors d'haleine, il ne remarqua que lorsqu'elle monta elle aussi et alla se présenter.

-Bonjour, je suis... Orren Losvrôk, spécialiste des types dragons et ton partenaire pour cette mission.

Ce n'est qu'au moment de relever les yeux qu'il vit à qui il s'adressait. Ambre Lawford, il avait entendu parler d'elle en surprenant la conversations de quelques élèves scientifique, c'était une archéologue très douée qui impressionnait plus d'un élève par sa connaissance des fossiles. Parfait ! Il voulu lui tendre la main pour une poignée amicale, mais son sourire se tordit en un rictus de douleur quand sa balafre le lança brutalement, le laissant le souffle court et plié en deux. Il serra les deux et ferma les yeux, respirant lentement de grandes goulées d'air frais en attendant que la douleur se calme. Une fois que ce fut supportable il se releva en arrêtant de serrer sa chemise de sa main droite. Trop d'agitation, il n'aurait pas dut courir ainsi, même avec le retard. Heureusement il ne semblait pas que la plaie se soit rouverte et il put répondre au regard interrogateur de la jeune fille.

- Désolé, ce n'est rien. Juste une blessure qui veut pas trop guérir.

Allant trouver une place contre le garde fou, il laissa sortir son Venalgue et sa Coupenotte chromatique de leur Pokéball. Tandis que Byvir alla directement dans l'eau en suivant le sillage du bateau de son air placide, la petite se faufila directement dans les jambes de son dresseur. Visiblement elle était même impressionnée par la jeune fille avec eux, malgré que cette dernière n'avait pas l'air méchante du tout. Il tourna son regard azur vers Ambre et engagea à nouveau la conversation, l'excitation de l'événement à venir lui faisant oublier sa réserve habituelle.

-J'ai vraiment hâte d'y être ! Un Rexillius, c'est un rêve d'en voir un. Dire que mon père avait trouvé un fossile de Ptyranidur et avait refusé catégoriquement de le faire réanimer...



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : [Mission] Un appétit monstrueux. Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
[Mission] Un appétit monstrueux. Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
[Mission] Un appétit monstrueux. Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



When I say run, RUN !


La journée avait pourtant bien commencé pour Janet. Elle avait eu une matinée normale, des cours normaux, elle avait retrouvé la routine de ses habitudes à l’académie et tout allait pour le mieux… Jusqu’à ce que, dans le milieu de l’après midi, alors qu’elle sortait d’un cours de géographie, elle ne se fasse harponner par le professeur Roseverte. Celui-ci avait vraiment l’air pressé et sembla plutôt expéditif.

-Mh, Janet Collins, c’est toi ?

Janet fronça les sourcils et se trouva hésitant. Elle avait toujours du mal face aux représentants de l’autorité ici.

-Euh oui c’est moi mais…

-Pas l’temps de discuter. J’ai une mission pour toi. Un Rexilius va être réanimé demain dans la Grotte Etincelante et il faudrait que tu sois présente. Voilà l’ordre de mission, soir à 8h30 à l’embarcadère.

Sur ce il lui tourna les talons et disparut au détour d’un couloir. Janet était bouche bée. Un Rexilius ? Mais c’était une bestiole salement dangereuse ! Et elle venait juste de revenir… Pourquoi lui demandait-on, à elle de prendre part à une mission pareille ? Son regard se posa sur Destrock, qu’elle avait sorti peu de temps avant. Il semblait aussi circonspect qu’elle, visiblement.
En haussant les épaules, elle regagna sa chambre pour faire ses devoirs. Juste après le dîner, elle remplit sa baignoire d’eau chaude et sortit Clélie, son petit Barpaud, pour la nettoyer. Elle savait bien que son pokémon n’était pas des plus fantastiques mais à force de soins, elle deviendrait un jour un formidable Milobellus !

Elle regarda le petit poisson barboter avec tendresse et le rattrapa dans ses doigts si fins pour lui frictionner les écailles avec du savon. Clélie semblait apprécier, contrairement à Destrock qui éclatait toutes les bulles qui passaient près de lui avec ses pinces.

-Ahlàlà mais regardez le… Je voudrais bien mettre ton aversion au savon sur le fait que tu sois un garçon mais Sherly semble me prouver le contraire !

En effet le Babimanta voletait joyeusement entre les bulles en poussant des cris de joie. En riant, Janet lui envoya de l’eau et rinça Clélie pour l’enduire d’huiles essentielles.

-Eh voilà, toute belle ! On va pouvoir aller dormir maintenant… Une grosse journée nous attend demain !

Janet laissa l’eau s’évacuer, rappela ses petits amis dans leurs pokéballs et revint dans sa chambre. Elle les glissa dans son sac fin prêt et avala ses sempiternels cachets avant de s’endormir.

Elle se réveilla de très bonne heure le lendemain, désireuse de ne pas être en retard. Ni une ni deux elle fila sous la douche puis enfila un legging épais noir, une veste de sport blanche et bleue qui moulait agréablement son buste et des rangers grises. Elle avait retenu ses cheveux avec un bandeau noir et ajouté une écharpe et des gants assortis pour braver le froid de février.
Elle fit sortir ses pokémons pour un solide petit déjeuner et quelques étirements afin de bien commencer la journée.

Environ un quart d’heure plus tard, elle enfourchai son vélo et descendait vers le port. Elle ne pouvait pas pédaler trop vite pour ne pas se fatiguer, ce qui fit qu’elle arriva dernière. Elle se figea lorsqu’elle avisa les deux personnes avec lesquelles elle allait effectuer sa mission. La jeune fille, elle la connaissait. Bien qu’elle ne lui avait jamais parlé, elle reconnaissait bien une, si ce n'était la meilleure des Givrali, Ambre Lawford. Et l’autre… Sa tête ne lui disait rien mais il avait l’air tout aussi expérimenté.

-Bonjour, excusez moi d’arriver en dernier… Je m’appelle Janet Collins, du dortoir Givrali.

Elle ne savait pas quoi dire. Très mal à l’aise, elle n’osait pas regarder ses coéquipiers dans les yeux, se sentant bien faible en comparaison. Mais elle ne devait pas les faire attendre ! Aussi se fit-elle violence pour leur accorder un sourire.

- Bon, le bateau va partir non ? On ferait bien de grimper !

Ils grimpèrent tous dans le bateau et regardèrent la côte s'éloigner quand celui-ci démarra. Janet se décida alors à se tourner vers ses deux camarades. Elle avait toujours pensé qu'Ambre était une fille magnifique. Elle adorait son visage, sa façon de se tenir, son assurance, son talent... Cette fille était un peu son modèle. Tout le monde parlait d'elle tout le temps dans le dortoir et il y avait de quoi ! Beaucoup la jalousaient mais elle, elle l'admirait.
Leur compagnon de route qui s'était présenté sous le nom d'Orren semblait beaucoup plus sombre et mystérieux. Il avait l'air d'avoir vécu des expériences douloureuses, elle le sentait dans ses yeux. Physiquement, elle le trouvait, ma foi, plutôt bien fait de sa personne, élégant et charismatique. Il devait avoir beaucoup de filles à ses pieds !

Se sentant tout de même gênée par rapport à eux, elle s'accorda une courte confidence.

-Honnêtement... Je ne sais pas pourquoi Mr Roseverte m'a assignée à cette mission... Je viens tout juste de retourner à l'académie, j'ai un équipe encore faible... J'ai peur de ne pas vous être d'un grand secours...






 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Ambre Lawford
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre

Il n’arrivait pas… Le balancement de ma jambe trahissait mon énervement. Habituellement, je restais quelqu’un de très patiente, mais cela dépendait aussi des circonstances. Je n’avais qu’une hâte : rejoindre ces scientifiques afin de découvrir Rexillius. Cette possibilité m’avait été accordée, je ne pouvais donc pas passer à côté. Tant pis, le retard était uniquement de sa faute, je n’avais plus de temps à perdre maintenant. Me levant d’un coup, je me dirigeais vers le bateau qui me conduirait à destination. C’est à cet instant que mon regard se posait sur le jeune homme juste devant moi, se présentant aux membres de l’équipage pour que ces derniers le laisser monter. J’arquais un sourcil à l’entente de ses paroles, comprenant alors qu’il était élève à l’académie. C’était donc lui, mon partenaire ? Sûre de moi, je m’approchais de ce dernier afin de me présenter.

« C’était donc toi… Enchantée, je suis Ambre Lawford. »

Au moment où il s’était tourné, je percutais qu’il s’agissait d’une personne qui ne m’était pas réellement inconnue. Bien que nous nous étions jamais parlés avant, je savais pertinemment qu’il s’agissait du préfet des Voltali. Sa précision concernant sa spécialité ne faisait que de confirmer mes pensées. Aussi, je souriais légèrement en me rendant compte que ce n’était pas non plus n’importe qui. Rexillius était de type dragon après tout, cet Orren pourrait se montrer très utile. Je m’apprêtais donc à lui serrer la main comme nus avions coutume de le faire lorsque l’on faisait une nouvelle connaissance, sauf que le garçon se crispait littéralement en se pliant en deux pour maintenir son ventre. Je m’avançais donc dans sa direction, posant une main sur son épaule pour tenter de comprendre ce qu’il n’allait pas. Inquiète, je lui posais des questions qu’il ne semblait pas entendre, préférant certainement se concentrer sur sa respiration. L’instant d’observer les alentours pour trouver de l’aide qu’il se redressait déjà en assurant qu’il ne s’agissait de rien. Je me relevais donc en même temps que lui, gardant tout de même un œil relativement perplexe sur ce qu’il venait de me dire.

*Punaise Roseverte, vous envoyez avec moi des handicapés… Enfin, bon, ce n’est pas sa faute, mais quand même, il aurait besoin de convalescence.*

Je soupirais pour moi-même et hochais finalement la tête pour lui assurer que ça allait. Pour autant, cela ne m’empêchait pas de le surveiller, juste au cas où qu’il ne claque pendant notre excursion. Ce serait vraiment malheureux, non ? Au moment même où on s’apprêtait à s’installer dans le navire, une autre personne faisait une apparition soudaine. Au début, je ne comprenais pas ce qu’elle voulait dire en évoquant qu’elle était la dernière jusqu’à ce que je percute : encore une partenaire ? Mais à combien de personnes Roseverte avait-il fait appel exactement ? Puis, j’essayais de me rappeler d’elle car elle disait être du même dortoir que moi. Janet, Janet… … Ce prénom n’était pas courant pourtant –pas plus que ses cheveux sois dit en passant. Ah ! Mais bien sûr… Une archéologue elle aussi, non ? Quoi que, j’avais un énorme doute… Car celle aux cheveux bleus étaient partis d’après les rumeurs. En tout cas, cette demoiselle avait l’air d’être intimidé par je ne sais quelle raison. Pour le moment, je préférais pas m’en occuper et me présentais pour la seconde fois de la journée.

« Ambre Lawford, du même dortoir que toi ! Oui, en effet. Montons. »

Le navire pouvait enfin partir. On s’installait confortablement dans un coin. Mais avant, j’avais pris la liberté de sortir Rei de sa Pokeball. A chaque fois qu’il pouvait avoir l’occasion de nager un peu, j’en profitais pour l’appeler. Cela lui permettait non seulement de passer du bon temps dans la mer –chose qu’il appréciait énormément- mais aussi de se dégourdir les pattes. L’imposant Laggron se hissait alors sur la barrière et sautait avec aisance dans l’eau. Qui sait, il serait encore capable de me ramener un bout de bois cet idiot… Je me tournais ensuite vers mes partenaires et Janet se dénigrait en se demandant pourquoi on l’avait choisi. Elle évoquait même son « retour » à l’académie ! Plus de doute possible, c’était bien cette Janet. Je posais alors une main amicale sur son dos et lui lançais un sourire réconfortant.

« Ne t’inquiète pas Janet. Et puis, ce n’est pas réellement une mission. On part uniquement pour étudier ce Rexilius. Roseverte nous a choisis car on est dans la filière de l’archéologie. Quant à Orren, c’est un spécialiste des types dragon. Nous n’avons pas été sélectionnés au hasard. »

En parlant du garçon, ce dernier faisait part de son excitation. Il faillait dire que j’étais dans le même état d’esprit que lui, contrairement à l’autre fille. Je riais doucement à sa remarque sur la réanimation d’un Ptyranidur, me rappelant celle que j’avais effectuée lors de la rentrée de septembre. Dire que ce petit bougre n’avait cessé de mâchouiller ce qu’il trouvait car il n’était jamais rassasier. Un vrai petit ogre !

« Tu sais, même si tu trouves un fossile, il est possible que sa réanimation soit impossible. Peut-être que ton père le savait et que du coup, il n’a pas tenté le coup. Et puis, il faut s’avoir que moins il y a de contenu ADN, plus la réanimation est longue et couteuse. Enfin, bon. Il devait avoir une bonne raison, dans tous les cas. » Lui expliquais-je. « Cependant… » Commençais-je en fouillant dans mon petit sac. « Je pense pouvoir réparer cette erreur en te présentant Tyran. »

Je savais pertinemment que lui montrer mon propre Ptyranidur lui ferait plaisir. Ce n’était pas pour me venter, je n’étais pas ce genre de personne. C’était uniquement pour lui permettre de le découvrir. Et puis, au moins, mes deux compagnons savaient à quoi s’attendre le voyant –bien que Rexillius était beaucoup plus imposant. Je sortais donc la Pokeball adéquate et faisais appel à ce petit monstre. Ce dernier apparaissait dans un éclat lumineux. A peine posait-il les pieds au sol qu’il reniflait fortement, à la recherche de nourriture. Et il semblait l’avoir trouver entre les jambes d’Orren.

« Noooon, Tyran ! Tu ne vas pas commencer ! » M’énervais-je, en me plaçant entre la Coupenotte du garçon et lui.

Heureusement, depuis le temps, je savais plus ou moins le contrôler. Déçu, le Pokemon lâchait un soupire triste et baissait la tête avant de partir plus loin en prétextant s’intéresser à autre chose. Il n’y avait qu’avec Dream que je ne pouvais rien faire, le Pokemon ballon de Noctis. Je ne savais pas pourquoi, mais c’était devenu une obsession ce Grodrive. Bref, l’essentiel était qu’il arrive à se contrôler. L’espace d’un instant, je m’imaginais sa forme évoluée se réveiller et j’en avais un frisson dans le dos. Et s’il réagissait comme Ptyranidur ? Ce serait bien pire… Je chassais cette idée de mon esprit, me disant que les scientifiques seraient équipés pour ce genre de « catastrophe ».

« Bon… Imaginez-vous que le Rexillius qu’on va voir sera environs trois fois plus grand que Tyran. »

Haussant les épaules, je souriais doucement. Mon but n’était pas vraiment de les effrayer mais de les préparer. Après tout, s’ils étaient réellement intéressés par cette mission, ils se seraient renseignés sur la créature qu’ils allaient observer aujourd’hui. Je m’abstenais de sortir Ryu, jugeant déjà que ce n’était pas nécessaire mais aussi parce que je pourrais la dévoiler à un moment plus adéquate. Le reste de la traversée se passait tranquillement, discutant tranquillement sur des choses plus ou moins futiles afin de faire davantage connaissance. C’est vers midi que l’on arrivait à Roche-sur-Gliffe, par le biais de leur petit port. Une personne nous attendait, semblant faire office de guide pour nous emmener au laboratoire de la ville. Tyran ne tenait pas en place et ne cessait de courir partout afin de renifler ces nouvelles odeurs, à mon plus grand désespoir.

« A qui appartient-il ? »
« Hum… A moi. Il est encore jeune, je l’ai réanimé en septembre. » Avouais-je.
« Intéressant… » Se contentait de répondre le scientifique.

On était finalement arrivé à destination. Certains scientifiques nous accueillaient chaleureusement, tandis que d’autres nous snobaient totalement. Personnellement, je préférais les ignorer. Tout ce que j’étais venue faire ici, c’était découvrir ce Rexillius ! Pourtant, ce créer de nouveaux contacts pourrait être intéressant. Mais pour le moment, je me concentrais sur cette immensité qui se dressait devant nous. Il était emprisonné dans de la glace, et ça me rappelait clairement ma mission avec le Mammochon qui était lui aussi chromatique. Il y avait un espace de sécurité à respecter.

« Ouah… Et vous comptez vous y prendre comment pour le réveil exactement ?»
« Si vous observez bien, nous avons placé des lampes chauffantes un peu partout dans le but de faire fondre la glace. »

Oui, logique… Mais avaient-ils pensé au moins aux dommages que pouvait causer la glace ?

Informations :
Utilisation de la CS Plongée ; dernière utilisation le 21.02.2015


Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Orren senti une main dans son dois, alors qu'il s'était plié en deux, celle d'Ambre. La jeune fille paraissait visiblement inquiète. En effet comment ne pas s'inquiéter quand quelqu'un se pliait de douleur devant vous, alors que vous partez en mission ranimer un immense dragon préhistorique ! En tout cas après qu'il se soit relevé en assurant à sa camarade que tout allait bien, ils s'apprêtèrent à grimper à bord. Quand un nouvel inattendu arriva sous la forme du jeune fille aux cheveux bleus chevauchant un vélo. Celle-ci s'excusa d'être la dernière. Donc Roseverte avait tout de même choisi de leur envoyer une troisième personne, ou Orren était cette troisième personne imposée ! Du moins ils se retrouvaient deux Archéologues et un Top Dresseur spécialiste Dragon futur Archéologue. Bon au moins les profils correspondaient parfaitement à la mission et personne ne semblait être de trop. La jeune fille se présenta sous le nom de Janet et était aussi une Givrali comme Ambre. Orren écouta simplement avant de réitérer ses présentations. Ils montèrent ensuite sur le bateau.
Après s'être trouvé un coin bien tranquille, Orren attrapa dans sa main la Pokéball de Byvir et libéra le petit Venalgue dans la mer. Il pensa que celui-ci allait suivre le bateau et jouer dans son sillage, heureux de pouvoir nager dans un aussi grand espace. Et pourtant, le Venalgue se contentait de garder cet air absent. Non mais franchement on aurait dit qu'il était en état de mort cérébrale ! Si peu de réactivité était à la limite du flippant. D'un seul coup une vague secoua un peu plus nerveusement le Pokémon Eau/Poison et celui-ci sembla comme sortir d'une léthargie profonde. A ce moment le Venalgue se mit à nager dans les vagues soulevées par le bateau, semblant apprécier cette petite sortie maritime. Il alla même voir le Laggron que libéra Ambre, curieux d'une nouvelle connaissance. EN tout cas Orren ne comprenait pas ce Pokémon. Habituellement si placide, à la limite de le croire mort, il venait d'un coup de se réveiller. Il se mettait en transe ou quoi ?

Bref, Janet leur fit part de ses inquiétudes et commença à se rabaisser. Le jeune garçon aux cheveux sombres se referma, il ne servait à rien de se lamenter pour lui. Du moins c'est ainsi qu'il voyait les choses aujourd'hui. Un esprit combatif relevant tout ce qui semblait plus haut que lui. Il approuva même les paroles d'Ambre. Mais avant qu'il ne puisse dire quoi que ce soit, elle répondit à sa remarque sur le fossile et son père. Impossible, oui ma foi c'était possible. Orren n'était pas du tout au courant de ce genre de pratiques. Avec son père l'archéologie se limitait à trouver de belles pièces à entreposer dans un musée. Ça n'intéressait pas l'homme de savoir à quoi ressemblait un ancien Pokémon. Orren hocha la tête, buvant les paroles de la Scientifique.
Quand elle eut finit Orren regarda rapidement Janet avec un sourire pour lui dire.

-Ne t'en fais pas, y a que moi qui me suis imposé chez le Prof faut croire. Toutes les deux il est venue vous voir, moi je suis allé le voir. Et moi à moins qu'il n'y ait de l'action je servirais pas à grand chose quand tu regardes. Mais on s'en fout, l'important c'est d'être là et d'avoir la volonté de faire quelque chose !

Lui décochant un sourire encore plus éclatant qu'auparavant, il releva ensuite la tête vers Ambre, pour se retrouver à contempler un Ptyranidur qui avançait en plus vers lui, visiblement intéressé par la Coupenotte. Immédiatement Skoll vint s'interposer, en même temps qu'Ambre qui rabroua son Pokémon et lui donna interdiction de commencer à les enquiquiner. Orren souffla en voyant la créature s'éloigner, Skoll se détendit aussi d'un coup. Freya, elle alla simplement se réfugier dans la veste de son dresseur, terrorisée par le Pokémon Prince. Alors seulement il tilta, il se trouvait face à un des Pokémons de son type qu'il souhaitait le plus obtenir. Il regarda avec des yeux emplis d'étoiles le Pokémon qui cherchait déjà autre chose d'intéressant sur le pont du navire. Il en était bouche bée, un Ptyranidur devant lui comme ça !
Quand Ambre fit la remarque que Rexillius sera encore plus impressionnant, il hocha la tête avant de préciser.

-Oui si je me souviens bien selon les fossiles retrouvés faisant environ 2.5m de haut. De sacrés bestiaux en somme !

Il avait tellement hâte. Cette mission commençait vraiment bien. Il mourrait d'envie de questionner Ambre sur la réanimation de son Pokémon, mais il s'en abstint, gardant ce sujet de conversation pour plus tard. Les trois jeunes se mirent alors à discuter de tout et de rien pour occuper cette longue traversée. Il arrivèrent à destination quand le soleil brillait au zénith, directement accueillis par un guide qui les emmena directement au labo.  Le scientifique questionna sur le Ptyranidur qui allait et venait, complètement surexcité.
Le chemin fut court jusqu'au laboratoire où ils purent rencontrer l'équipe scientifique qui supervisait le projet de réveil. Au fond de la pièce se tenait le bloc de glace qui enfermait l'immense Pokémon. Sa taille était en effet bien impressionnante et leur guide expliqua la manière qu'ils souhaitaient utiliser pour le réveil, des lampes chauffantes. Rudimentaire, mais sûrement efficace. Orren s'apprêtait à approcher l'objet de leur venue, quand une voix se fut plus importante que le bruit des discussions autours.

-Orren ? Mais bien sûr c'est toi ! EH bien tu as bien grandis, que fais-tu ici ? Tu te souviens de moi non, j'étais un collègue à ton père.

-Oui, je me souviens de vous. Eh bien j'ai put avoir une place en tant que spécialiste dragon avec mon académie pour assister au réveil de ce géant.

-Ah donc tu es finalement spécialiste de type ! C'est bien, si ça tourne mal tu seras là ! L'homme rigola. Même si je ne pense pas que ce soit nécessaire.

L'homme qui les avait auparavant accueillis rejoignit alors ses collègues et ils se mirent à parler frénétiquement. Finalement l'homme prit la parole.

-Nous allons aujourd'hui expliquer ce que sera la phase de réveil de ce Rexillius ! Il n'y aura finalement pas de mise en pratique, mais juste de la théorie. Comme vous pouvez le voir, nous avons installer des lampes chauffantes autour du bloc de glace pour la faire fondre petit à petit. A l'aide de sondes diverses nous comptons ensuite observer l'évolution du réveil pour être sûr que tout se passe bien pour le Pokémon. Nous pourrons d'ailleurs lire sur ces écrans les diverses informations comme sa température corporelle, son activité neuronale,...

Orren se désintéressa du discours de l'homme, butant toujours sur le début de sa tirade. Uniquement théorique ? Mais il était venu en pensant voir un Pokémon de ce genre se réveiller vraiment ! A quoi servait-il qu'il soit là si il ne se réveillait pas. Mince, ça c'est vraiment la poisse. Orren jura avant de regarder à ses côtés ses deux Pokémons. Skoll était tranquillement couché, la tête sur ses deux pattes avant. Visuellement la traversée l'avait épuisé, faut dire un Pokémon Feu au milieu de toute cette eau. Mais il ne vit nulle part la petite Coupenotte chromatique. Il chercha frénétiquement du regard les alentours, la voyant d'un seul coup au pied du colosse gelé, à le regarder avec de grands yeux. Il s'apprêta à aller la chercher quand elle s'enfuit un peu plus loin, passant derrière le poste de commande du dispositif de réveil. Orren senti arriver la grosse bourde et tenta de se dépêcher.

*Non Freya, surtout ne touche à rien ou on va avoir des problèmes.*

Il rejoins la Coupenotte et l'attrapa juste avant que celle-ci n'appuie sur un bouton. Il commença à revenir à sa place en grondant doucement la petite dragonne qui se cachait sous sa veste, honteuse d'avoir fait des bêtises, quand on le héla.

-Je peux savoir ce que vous faites là jeune homme ? Vous n'êtes pas sensé vous approcher de ce dispositif. C'est fragile et dangereux, une erreur pourrait signifier l'échec de tout ce que nous avons entreprit.

Tout en continuant de rabrouer le jeune Top Dresseur, le scientifique s'approcha de lui en montrant de la main la console et tout les appareils. Il se mit alors à énoncer un par un l'importance de telle ou telle chose, lui faisant ouvertement la morale. Puis, il lui demanda pourquoi il était là en tant que spécialiste, car ils n'ont pas besoin de gros bras, mais d'intellects pour cette explication. Bon ok, là le mec poussait le bouchon un peu loin. Orren s'énerva alors et balança ce qui lui passa par la tête.

-Eh bien, supposons qu'au réveil ce Rexillius soit pas vraiment content de voir des humains l'observer. Qu'est ce qui le calmera ?

-Ce ne sont que des idioties. Nous avons tout prévu pour que le réveil se déroule au mieux sans aucun problème d'aucune sorte !

Orren réintégra alors le rang et sa place à coté de Janet. Cet homme se prenait pour un génie et pensait que le facteur risque était égal à zéro. Pourtant le facteur risque n'était jamais nul, surtout pas avec un dragon et cela Orren ne le savait que trop bien. L'explication ennuyante se poursuivit, devenant bientôt plus l'étalage des compétence de l'homme qui leur expliquait tout. Son ego n'avait en tout cas rien à envier au bloc de glace au niveau de la taille. Orren avait rarement un homme aussi imbu de lui-même. Il se mit à parler avec de grand geste des mains, expliquant comment LUI, grand chercheur, avait trouvé cette manière ingénieuse d'utiliser des lampes chauffantes. Et dans un de ces grands mouvement, l'homme renversa son gobelet de café sur l'ordinateur, créant un court circuit dans celui-ci. Un si grand homme qui faisait une erreur aussi banale. En d'autres circonstances il en aurait ri, mais là quelque chose attira son attention et l'inquiéta. Il tira doucement sur le bras à Janet pour attirer son attention et pointa du doigt les lampes qui se mettaient à chauffer.

-Je croit qu'on a un petit soucis là.

En effet l'appareillage complètement détraqué chauffait bien trop fort, la glace commençant déjà à fondre et de petites gouttelettes d'eau perlaient à divers endroits. Il faudrait vite arrêter ce cycle ou sinon le  réveil sera fichu. Un réchauffement trop important pouvait sûrement créer des lésions irréversibles au Pokémon. Il se tourna alors vers Ambre pour lui montrer le bloc qui gouttait déjà au sol.



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : [Mission] Un appétit monstrueux. Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
[Mission] Un appétit monstrueux. Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
[Mission] Un appétit monstrueux. Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



When I say run, RUN !


Heureusement, ses deux coéquipiers ne semblaient pas se formaliser de sa faiblesse. Après tout c’était une mission d’exploration, la meilleure qui pouvait convenir à une archéologue. De plus Roseverte l’avait choisie… Et il ne faisait jamais les choses au hasard. Elle sourit aux deux adolescents et regarda leurs pokémons jouer. Elle était vraiment impressionnée par Tyran, le Ptyranidur d’Ambre. Même Enola se sentirait chétive à côté de lui… Heureusement que Sherly était dans sa pokéball, sinon il serait très certainement allé chercher du côté du reptile dans l’espoir de se faire des amis.

L’île enfin se dessinait. Le soleil était alors presque à son zénith quand ils arrivèrent. Le scientifique qui les accueillait avait l’air vraiment pédant… Autant que ceux qui peuplaient le laboratoire, quoique quelques uns avaient tout de même eu la courtoisie de venir leur dire bonjour. Orren fut reconnu par l’un d’entre eux. Elle qui avait eu des parents éleveurs, elle se demandait bien ce que cela aurait fait d’avoir eu une mère ou un père scientifique. Elle aurait surement visité des endroits plus improbables les uns que les autres à n’en pas douter !

Ils s’installèrent lorsque l’homme qui les avait accueilli commença sa tirade. Ils n’allaient pas réanimer le Rexilius… Ce serait uniquement une mission d’observation. Tant mieux !
Orren se leva soudain pour aller chercher sa Coupenotte, passant alors devant un panneau de contrôle assez important pour lui valoir d’être houspillé par le scientifique ? Janet entendait l’altercation et faillit intervenir. Elle n’aimait pas interférer dans les affaires des autres mais l’injustice et la pédantise l’insupportaient au plus haut point. Quand son camarade revint elle murmura :

- Ca s’annonce mal avec un inconscient pareil pour diriger l’opération…

Alors qu’elle prononçait ces mots, l’homme faisait l’erreur fatale de renverser son gobelet sur son ordinateur. Janet hoqueta. Elle savait très bien que cela allait affecter une bonne partie du système. Et comme Orren le lui montra, les lampes chauffaient déjà trop. Les scientifiques s’acharnaient bêtement à essayer de rétablir l’ordre en pianotant sur leurs ordinateurs. Ils n’avaient pas une minute à perdre.

- On ne peut pas arrêter le cycle… maintenant que les lampes ont commencé à chauffer, si l’on recongèle le pokémon ou qu’on stoppe le réchauffement d’un coup, son corps subira les contrecoups d’un brusque changement de température… La meilleure chose à faire est encore d’éloigner le plus possible les lampes en douceur et de se préparer au réveil…

Janet sortit alors trois de ses pokéballs. Enola sa Girafarig, Sherly son Babimanta et Destrock son Ecrapince.

- Enola, Sherly, on va tirer les lampes en arrière, si on s’y met ensemble on devrait pouvoir y arriver !

Janet courut dans un coin pour attraper des cordes, des câbles… Tout ce qui pouvait servir de courroies. En quelques nœuds, elle fabriqua deux harnais qu’elle passa autour de ses pokémons et alla fixer le long du premier poteau. Elle fixa une troisième corde et la saisit avant de se camper sur ses positions.

- Prêts ? Tirez !

Les efforts coordonnés de la dresseuse et de ses deux pokémons permirent d’éloigner la lampe qui n’était pas faite de matériaux trop pesants, sans la casser.
Soudain un second court circuit vint secouer l’installation et l’une des lampes prit carrément feu. Pas d’autre choix que de l’éteindre.

- Destrock, sabote la lampe pour la mettre hors circuit puis éteins les flammes !

L’écrapince acquiesça et se précipita sur le boîtier de la lampe sur lequel il utilisa Sabotage, pour stopper l’arrivée de l’électricité. Lorsqu’il eut terminé, il envoya Bulles d’O sur les flammes pour les éteindre, avec succès. Mais l’opération avait été périlleuse et le niveau de la glace avait bien baissé.
Elle regarda ses camarades, tout aussi affairés qu’elle. La glace fondait bien trop vite à son goût.

- Si vous avez des pokémons glace je pense que c’est le moment de les mettre en jeu ! On va perdre le Rexilius sinon !

Une fois la lampe assez éloignée, elle détacha ses pokémons et se chargea de la troisième pour la tirer également, quand un gros bloc de glace se détacha, manquant de l’écraser.




 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Compte PNJ
Icon : [Mission] Un appétit monstrueux. CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12829
[Mission] Un appétit monstrueux. CeOUB4f
-
-
0
0
12829
pokemon
[Mission] Un appétit monstrueux. CeOUB4f
-
-
0
0
12829
Compte PNJ
est un PNJs
MOdération Ambre

Utilisation de la CS Plongée
Gain Raté !



[Mission] Un appétit monstrueux. 7z5c
Ambre Lawford
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre
L’apparition de Tyran avait eu l’effet désiré et je prenais un certain plaisir à voir l’admiration du garçon. Ce n’était pas spécialement pour le rendre jaloux, bien au contraire… C’était juste dans l’unique but de lui montrer cette créature qu’il semblait tant voir. Après ce petit moment sportif, Tyran allait se calmer plus loin. Orren confirmait mes propos en affirmant avec exactitude la taille de notre créature, ce qui pourrait donner un frisson dans le dos à plus d’une personne. Imaginez-vous face à une imposante créature emplie de dents et griffes tranchantes… Pour autant, cela ne me déstabilisait pas spécialement. Il faillait dire que j’avais déjà pas mal d’expérience : Ptera et Mammochon étaient d’énormes Pokemon. Avec cette mission, je me sentais plus à l’aise que les autres. Et puis, ne l’oublions pas : il ne s’agissait que d’une observation ! Si seulement…

Arrivés tous les trois à destination, on nous parlait rapidement du projet pendant que l’on avançait entre les machines des scientifiques. Je posais mon regard un peu partout, intriguée de savoir comment fonctionnait tel ou tel appareil et surtout à quoi ils servaient exactement. Finalement, ils étaient tout au fond de l’immense salle et ils pouvaient contempler ce Rexillius dans les moindres détails. Bien entendu, cela ne m’enchantait pas en entendant les explications du scientifique. Réchauffer un Pokemon congelé… Une idée si bête ! Déjà vécue, je savais pertinemment que ce n’était pas la meilleure option. Mais réalisant leur détermination, je ne savais même pas si je pouvais me permettre de leur expliqué les risque de cette méthode. Après tout, je n’étais qu’une simple gamine à leurs yeux, une pauvre étudiante de l’académie. Je regrettais aussitôt la présence de Noctis, qui, au moment du réveil de Mammochon, avait pu le soigner et l’apaiser avec sa Fragilady. Mais en réfléchissant davantage, quelles autres options avaient-ils à par celle-ci ? C’était trop compliqué…

Soudain, une voix couvrait toutes les autres, forçant les personnes à se taire. Toute l’attention était portée sur un homme inconnu qui avait interpellé l’un de mes coéquipiers de cette mission : Orren. J’arquais un sourcil et comprenais de suite que c’était quelqu’un en lien avec le travail de son père. Je ne m’intéressais donc pas plus à cette conversation que je jugeais de l’ordre du privé –bien que l’autre ne se gênait pas pour parler fort- et reprenais toutes mon attention sur le Rexillius. Après tout, si on y allait lentement, cela ne poserait pas trop de problème… Et puis, vu comment était disposées les lampes, le corps du Pokemon sera libéré d’un coup, pas comme avec le Mammochon. Il y avait des moyens techniques bien plus performant : tout était à leur disposition et donc sous contrôle. Du moins, c’est ce que l’on pourrait croire. S’en suivit le discours ennuyeux du scientifique. Polie, je gardais un œil sur lui et sur le Pokemon à réanimer, écoutant légèrement.

Orren se mettait alors en mouvement. Intriguée, je le suivais du regard et me rendais compte qu’il voulait simplement récupérer sa Coupenotte enfuit avant que celle-ci ne face une bêtise. Cela n’empêchait pas l’adulte présent de l’enguirlander et de lui faire la leçon. Je décidais de ne pas intervenir… De toute façon, je ne pouvais rien y faire. A son retour, je lançais un regard compatissant envers le garçon, entendant les murmures de sa collègue Givrali, ce qui la faisait sourire. Dans un sens, elle n’avait pas totalement tord… Toute mon attention se portait de nouveau sur le scientifique qui ne cessait de faire des mouvements pour enrichir ses explications. Des mouvements trop brusques à mon goût… Et en voyant ce dernier geste, je m’exclamais en m’avançant en avant, comme pour vouloir arrêter le malheur qui allait arriver. Trop tard bien évidemment car tout le liquide chaud traversait les circuits informatiques, causant alors de lourds dégâts. C’était à présent la panique générale. Mais Orren attirait mon attention sur les blocs de glace qui commençait déjà à fondre bien trop… rapidement. Je déglutissais, de crainte. Je restais même figée, totalement paralysée. En réalité, je tenais de réfléchir à une solution, mais rien ne me venait à l’esprit.

« Je … Je… » Balbutiais-je.

Janet prenait la situation bien en main car elle proposait immédiatement une solution que je jugeais adéquate. Dans un hochement de tête positif, je sortais de mon sac tous mes Pokemon, jugeant qu’ils auraient pour chacun d’entre eux une part d’utilité dans cette effervescence. Janet réussissait avec brio à éloigner suffisamment l’une des lampes tandis que l’autre prenait feu. Je quémandais alors à mon Laggron d’aider son Ecrapince à éteindre les flammes. J’avais les yeux un peu partout, analysant rapidement la situation. Il faillait réguler la température corporelle de Rexillius mais aussi éloigner le reste des lampes.

« Ryu, vite ! » lançais-je à l’attention de mon Ptera pour qu’il puisse protéger Janet de ce bloc de glace qui allait l’écraser.

Le ptérodactyleutilisait son attaque Tête de Fer afin de briser ce bloc. Il se plaçait ensuite rapidement vers la jeune fille et l’enveloppait de ses grands ailes pour la protéger des divers impacts. Pendant ce temps, j’ordonnais à Yuki, ma Givrali, d’user de ses attaques de type glace. Mais c’était bien trop dur, la glace fondait tellement vite ! C’est alors que les yeux de la créature souffraient. Un, deux, trois clignements, il ne semblait pas comprendre la situation. Assez cependant pour se redresser, le haut de son corps déjà libre car nous n’avions pu atteindre que les lampes en bas dans un premier temps. Le Rexillius poussait un énorme gémissement, semblant bien mécontent à présent.

« Les… Les dragons sont tellement durs à gérer ! Je ne sais même pas si Ptera pourra le raisonner. C’est… FUYEZ ! »

C’était la seule option que je jugeais adéquate. A part courir, et donc s’enfuir… Mais peut-être qu’Orren aurait la solution ? Lui qui semblait bien s’y connaître avec ce genre de Pokemon. Je lui lançais alors un regard empli d’inquiétudes mais aussi d’espoir.


Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Orren sorti tout les Pokémons pouvant lui être utile. Il commença à s'attaquer à éloigner une lampe comme l'avait suggéré Janet. Eloigner la source de chaleur n'allait peut être pas régler le problème, mais au moins le ralentir, pour qu'enfin les scientifiques se rendent utiles au lieu de brailler et de paniquer inutilement. Seul l'homme qui lui avait parlé quand ils étaient arrivés sorti un Capidextre de sa Pokéball et vint l'aider, lui et son Démolosse, à éloigner une lampe qui était presque collée contre la glace.
Levant les yeux, le jeune homme constata que la glace fondait vraiment, mais alors vraiment trop vite. En plus ils n'avaient qu'éliminé les lampes chauffantes du dessous, les plus faciles à atteindre, et il restait toutes les autres. Orren ne pensait pas qu'ils arrivaient à le faire. Et là, bêtement, il se surprit à penser avant tout à ce que ça ne blesse pas le dragon. Certes ce n'était pas souhaitable, mais pas à un seul instant il se dit que le problèmes de lampes pouvait causer un incendie ou bien que le Rexillius pouvait se réveiller de forte mauvaise humeur ! Bah après tout, voilà peut être aussi l'utilité de sa présence non ? Si ça tournait mal, y avait un Top Dresseur spécialiste des Dragons !

Tournant la tête pour voir comment s'en sortaient les deux filles, il vit que l'équipe de Ambre comportait un autre fossile vivant : un Ptera ! Décidément cette Givrali était vraiment pleine de surprise ! Elle n'avait non pas un, mais deux Pokémons antiques ! Il se disait qu'elle en avait tout de même bien de la chance. Peut être qu'à la fin de la mission il lui demanderait si elle pouvait encore dupliquer son fossile de Ptyranidur pour lui. Avoir un tel Pokémon dans son équipe serait... eh bien absolument génial ! Et peu importes les fonds nécessaires, il y pourvoira ! Pour avoir un Ptyranidur, il serait prêt à y mettre les moyens. Après tout c'était un de ses Pokémons de rêve !
Sortant de sa demi-rêverie, il fut alerté par un bruit de craquement. Tournant la tête, il vit juste un énorme bloc de glace se décrocher du Pokémon Dragon et tomber droit sur Janet. Alors qu'Orren allait prendre de l'impulsion pour la pousser hors de la trajectoire de cet imposant amas de glace ; il vit le Ptera pulvériser le bloc avec un seul coup de Tête de Fer. Puis il protégea la jeune fille avec ses grandes ailes. Et dire que cette même Janet qui avait si peu confiance en elle au début de la mission, avait désormais proposé la brillante idée d'éloigner les lampes, mais en plus prenait les plus gros risques.
Un léger sourire étira brièvement les lèvres du préfet. Ambre et Janet avaient à nouveau eu une idée de génie. Utiliser un ou des Pokémons Glace pour refroidir le tout, et limiter le dégel. Malheureusement son sourire s'effaça vite quand il vit que même le Laser Glace de la Givrali d'Ambre ne suffisait pas.

Pire, Orren crut voir un des yeux du Rexillius cligner... à moins que... Non ! Il avait bien cligné une deuxième fois là ! Et un troisième clignement avant que le monstre ne se redresse de toute sa taille et pousse un puissant gémissement. Aussitôt la salle fut quasiment vide. Ne restait plus que les élèves et leurs Pokémons. Les scientifiques ayant vite abandonner le navire en voyant ce géant se réveiller de très méchante humeur.

Les… Les dragons sont tellement durs à gérer ! Je ne sais même pas si Ptera pourra le raisonner. C’est… FUYEZ !

-Non ! Ne bougez pas et ne fuyez pas ! C'est un prédateur, si on montre de la peur et qu'on fuit, la chasse commencera pour lui. Il prit dans sa main une Pokéball qu'il ne pensait plus utiliser avant longtemps. Allez on se charge de lui Spike !

Lançant sa Pokéball, non avec une pointe d'appréhension, il libéra son Carmache qui toisa son dresseur de son habituel regard empli de mépris et de dédain. Mais aujourd'hui il fallait qu'il obéisse ! Ce n'était pas un simple combat. Il s'agissait d'arrêter un monstre gigantesque de tout détruire et pire de blesser des gens. Orren ne voulait surtout pas qu'il arrive du mal aux deux filles avec lui sur cette mission. Ça faisait un peu chevaleresque, mais c'était lui le Top Dresseur, et il était sur cette mission pour ça non ?

-Spike, pas de combat. Faut juste le calmer ok ? Il dit un peu plus doucement. Et t'avise pas de te retourner contre moi ou ça va barder !

Le Rexillius tourna son immense tête vers les deux qui lui faisaient front et poussa un hurlement rocailleux qui fit vibrer Orren jusque dans ses os. Mais il ne se laissa pas déstabiliser et prit la parole.

-Eh ! On est pas là pour te faire de mal ! On veut t'aider à sortir de la glace, mais faut que tu te calmes ok ?... Oh put... !

Il dut arrêter son exclamation pour sauter vivement sur le coté quand un fragment de glace vola vers lui. Le Rexillius tentait de bouger les membres inférieurs pour se libérer entièrement, commençant de plus en plus à être prit d'une rage furieuse, et faisait voler des éclats un peu partout dans la pièce. Le choc quand son corps heurta le sol lui coupa la respiration et raviva la douleur dans son torse, lui faisant tirer une grimace de douleur. Spike, lui, restait tranquillement à regarder son dresseur, ne faisant pas le moindre geste pour venir l'aider. On aurait presque dit qu'il jubilait.

-Bordel Spike rends toi utile... Lance Draco-Rage sur les éclats !

De mauvaise volonté, mais s'exécutant immédiatement, le dragon lança son attaque pour pulvériser les fragments qui volaient aux alentours et les empêcher d'atteindre les élèves. Orren devait trop se concentrer sur le Rexillius pour regarder ses camarades. Ce dernier en plus était en train de briser sa prison gelée. Alors là par contre... pas cool ! Petit à petit le Rexillius mettait plus de force, commençant à se réveiller pleinement. Dans un craquement sonore, ce qui restait du bloc de glace se brisa. Orren se retourna pour sauter et plaquer ses deux camarades au sol, évitant ainsi que l'un se prenne un de ces projectiles tranchant. Il eut du mal à se relever, mais senti qu'on l'aida. Sa blessure au torse le faisait souffrir le martyre, mais il se tourna à nouveau face au Pokémon Tyran, désormais libre.

-EH doucement mon grand on est pas là pour te faire du m... Spike Dracogriffe !

Alors qu'il tentait de calmer ce monstre préhistorique, celui-ci avait débuté une attaque Pouvoir Antique, faisant apparaître des rochers qu'il envoya sur le garçon et son dragon. Spike s'élança rapidement avec ses griffes qui luisaient pour les arrêter dans leur vol avec son attaque. Son regard brûlait devant le défi que représentait le Rexillius. Il avait vraiment l'intention d'en découdre. Le Pokémon Tyran lança alors à son tour une attaque Dracogriffe, que le Carmache contra avec une attaque Dracocharge. C'était un combat de dragons, ça promettait d'être rude ! Mais ils n'étaient pas là pour blesser le fossile vivant, mais pour le calmer. C'est pour ça qu'Orren stoppa net son Pokémon quand celui-ci voulu continuer l'assaut.

-Non ! On est pas là pour le battre, mais pour le calmer !

Encore une fois, le grand Dragon/Roche lança un rugissement à en faire trembler les murs. Puis il relança un assaut de roches avec un Éboulement impressionnant. Le Carmache se mit à l'abri en lançant une attaque Tunnel, laissant son dresseur se débrouiller avec les rochers qui tombait. Heureusement, ses deux camarades réagirent vite. Une partie des roches furent explosés par le Ptera, tandis que le jeune garçon se senti tiré en arrière. Quand il regarda, c'était la Girafarig qui avait usé de ses pouvoirs psy pour le tirer de ce mauvais pas. Le Top Dresseur lança un sourire reconnaissant aux deux filles avant de faire face au Rexillius qui semblait enrager de plus en plus, poussant des rugissements plus féroces les uns que les autres.
D'un seul coup, une idée passa par la tête du jeune homme aux cheveux sombres. Et si en fait le dragon était agressif, non pas contre eux, mais parce que quelque chose le faisait souffrir. En y repensant, il avait déjà vu un Rexillius se battre et les cris de guerre de ce Pokémon étaient bien plus puissants et ravageurs. Là on aurait plus dit qu'il souffrait. Mais oui ! Un choc thermique ! Il était prisonnier du froid et la glace avait fondu trop vite pour laisser son corps se réchauffer ! Et tout le monde savait que les dragons n'aiment pas vraiment le froid ! Il fit alors revenir Skoll. Le Démolosse s'ébroua avant de gronder et de montrer les crocs en voyant le dragon géant. Un simple claquement des doigts lui intima de rester calme et le jeune se tourna vers Ambre et Janet.

-Et si ce Rexilius nous attaquait parce qu'il souffre ? c'est possible qu'il croit qu'on l'a attaqué. Avec la glace il doit être gelé et il avait vu la Givrali lui lancer une attaque Laser Glace. Peut être qu'en fait, il nous prends pour des agresseurs ?! SI vous avez des Pokémons Feu, demandez leur de réchauffer l'air avec leurs attaques et je vais parler au Dragon !

Orrren demanda à Skoll de lancer une attaque Calcination dans l'air pour le réchauffer avant de rappeler Spike pour que celui-ci l'accompagne et le protèges pendant qu'il s'attaque au dragon. Pourvu que son plan fonctionne, parce que si il se plantait... Ça risquait de mal finir pour lui !



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Janet L. Collins
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Icon : [Mission] Un appétit monstrueux. Hfdb
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Hoenn
Âge : 21
Niveau : 33
Jetons : 2045
Points d'Expériences : 808
[Mission] Un appétit monstrueux. Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
pokemon
[Mission] Un appétit monstrueux. Hfdb
8
Hoenn
21
33
2045
808
Janet L. Collins
est un Scientifique Archéologue



When I say run, RUN !


Alors que la jeune fille voyait sa dernière heure arriver, elle échappa au bloc de glace grâce à l’intervention du Ptéra d’Ambre. Avec un air reconnaissant, elle lui fit un signe de main pour lui signifier que tout allait bien et elle tapota affectueusement la tête du pokémon avant de se relever. Elle rassembla ses compagnons pour s’attaquer à une nouvelle lampe mais il était trop tard. Le rexilius avait commencé à bouger et se relevait. Trop tard…

Ambre leur hurla de fuir et Janet ne se fit pas prier. Elle siffla et la Girafarig galopa vers la sortie alors que son Babimanta volait le plus vite possible pour échapper aux blocs de glace. Essoufflée, la dresseuse les rejoignit en laissant le relais à Orren qui était maintenant le plus qualifié pour gérer la situation. Soudain un cri du garçon la figea. Ils ne devaient pas bouger au risque de ‘l’énerver encore plus.
Nerveuse, Janet regarda le préfet entamer un combat avec le dragon en essayant de limiter les dégâts, le but étant moins de le blesser que de le calmer. Les éclats de glace tombaient les uns après les autres et il faillit finir blessé. Heureusement Ambre lança son Ptéra pour éclater les morceaux les plus volumineux.

-Enola, va tirer Orren en arrière !

La Girafarig galopa a toute allure et attrapa le dresseur par le col pour le tirer loin des impacts de glace Quand il fut sauf, elle resta derrière lui pour parer à toute nouvelle éventualité.
Soudain Orren émis une idée bien loin d’être bête. Et si le Rexilius se montrait agressif parce qu’il souffrait ? Le choc thermique pouvait avoir causé des lésions !
En effet, a jeune demoiselle s’aperçut soudain que la cuisse arrière gauche du reptile avait l’air de suppurer. Peut être avait-il été blessé peu de temps avant de geler et que ce dégel rapide avait rouvert sa blessure !

-Regardez sa cuisse là ! Il est blessé !

Janet fouilla dans son sac. Elle avait des bandages, du désinfectant et une crème anesthésiante qu’elle gardait toujours en cas de problème. Et là bas… Une grande barre de bois qui pouvait servir d’attelle ! Elle demanda à son babimanta d’aller la ramener et la fixa de manière précaire entre son dos et son sac.

-J’ai de quoi faire une attelle et atténuer sa douleur… Mais ça risque d’être difficile d’approcher. Orren ! Il faudrait que tu puisses distraire le Rexilius ! Si je monte sur le dos de Sherly je pourrais atteindre sa cuisse… Mais il faudrait que tu me couvres en cas de problème Ambre. Est-ce que tu penses qu’on puisse faire ça ?

Janet n’aimait pas prendre de décisions seule et tenait à avoir l’avis de ses collègues. Pendant ce temps, elle avait préparé à sa ceinture tout ce dont elle avait besoin pour ne pas perdre de temps en cherchant le matériel. Soudain elle se rappela. Elle avait un Nymphali maintenant et toutes ses attaques étaient de type fée grâce à sa capacité spéciale ! Or les Rexilius étaient très sensibles a ce type de pokémon….

Janet sortit alors Ginger qui se mit tout de suite en garde face à l’énorme pokémon qui se tenait en face de lui.

-Ambre je ne sais pas si tu disposes d’un Nymphali toi même… Mais si jamais ça tourne vinaigre, n’hésite pas à donner des ordres à Ginger pendant que j’essaye de le soigner. Elle sera très efficace pour faire baisser les statistiques de ce monstre.






 
Lately I've been thinking, I want you
to be happier
Ambre Lawford
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre

Je leur avais ordonné de fuir, ne voyant aucune autre solution  possible à cet instant. Après tout, je n'étais qu'une simple élève, ainsi que mes deux compagnons pour cette mission, donc je ne pensais pas que cette fuite ne nous serait reprochée, d'autant plus que nous disposions d'aucun moyens. Ce Rexilius était un Pokemon gigantesque mais aussi un prédateur redoutable qui pouvait faire une bouchée de nous. Mais Orren avait coupé cours à mes propos, les contredisant même. Sur le coup, je m'arrêtais immédiatement de courir, me redressant légèrement afin de tourner la tête un peu vers l'arrière. Je m'imaginais alors à ce moment la vision que le Pokemon préhistorique pouvait avoir et les paroles du Voltali ne faisait que confirmer ma ce que j'étais en train de voir : pour lui, nous n'étions que des proies. D'accord... Mais que faire alors ? Je n'allais pas non plus rester ici pour me faire dévorer. Mon cœur battait à la chamade et mes yeux regardaient un peu partout dans l'espoir de trouver quelque chose. J'étais paniquée. Non, pire : terrifiée ! Mes jambes ne répondaient plus à présent, contrainte d'assister à la scène apocalyptique.

« Orren, qu'est ce que tu.... ?! »

Le garçon, bien plus courageux que moi, n'avait pas hésité à engager un combat avec la créature. Je ne savais pas si c'était la meilleure des solutions mais il semblait confiant. Je décidais donc de le laisser faire, me rendant uniquement utile en envoyant mon Ptera briser les blocs de roche qui risquaient de blesser son partenaire de mission. Et Janet avait juste à temps ordonné à sa Girafarig d'utiliser ses capacités psychiques. Finalement, on faisait un très bon duo... Du moins, pour le moment car j'espérais que ce soit toujours le cas. J'avais beau réfléchir mais rien ne me venait à l'esprit. Il faillait dire aussi qu'avec tout ce remue ménage, il était délicat de trouver une solution calmement. Car oui, c'est le calme que j'avais du mal garder, moi qui d'ordinaire, arriver à le conserver.  Enfin de compte, c'est Orren qui dévoilait rapidement son opinion, très vite soutenu par Janet qui n'hésitait pas à apporter une preuve en pointant du doigt la cuisse du Rexillius.

« Mais... Bien sûr. C'est tout à fait possible ! »

Le Démolosse était une créature avec énormément de prestance, assez pour me donner froid dans le dos. Il obéissait au doigt à l'œil de son dresseuse, une bonne chose. Malheureusement, à la demande d'Orren, je ne pouvais fournir de Pokemon de type feu, ni même une seule attaque de ce type car je ne possédais pas de créature adéquate. Je tiquais un peu, me rendant compte que j'étais totalement inutile. Mais ma compère Givrali me faisait très vite revenir à la réalité en disant que je devais la couvrir, ayant pour but de former une sorte d'attelle à la patte blessée du Pokemon sauvage. J'acquiesçais d'un signe de tête, alors qu'elle me confiait sa Nymphali.

« J'en possède une aussi mais elle est restée au dortoir pour s'occuper du petit... Décidément...! »

J'avais clairement fait de mauvais choix ce matin. Quoi que, pas spécialement puisqu'Evoli était bien trop petit, il faillait qu'un des adultes restent proche de lui et il était hors de question de quitter l'établissement sans être avec Meian. En parlant de lui, je trouvais qu'il était l plus apte à couvrir les arrières de ma partenaire. Je me tournais ensuite vers Orren, lui lançant un regard pleins d'espoirs. Il disait parler au dragon... Cela pouvait fonctionner mais... Si ce n'était pas le cas ? On pouvait disparaitre à tout instant et le brillant avenir que j'essayais d'avoir ne serait jamais obtenu. Tandis que je paniquais pour rien, Tyran s'avançait joyeusement vers le Rexillius. Ce n'est que quand il n'était qu'à quelques mètres à peine que je le remarquais.

« Tyran, non ! »

Je m'attendais au pire : que le Rexillius le gobe d'un coup, sans même demander son reste. J jetais mon bras en avant, comme si je voulais l'en empêcher par une force surnaturelle. Meian avait fait volte face mais était bien trop loin pour filer à son encontre et le sortir de là. Néanmoins, la réaction de la créature sauvage n'était pas celle à laquelle je m'attendais. Bien au contraire : il se calmait, se mouvant presque plus du tout. Les rugissements s'étaient estompés. Il était uniquement concentré sur son "petit lui", comme amadoué. J’arquais alors un sourcil face à ce qu'il était en train de se produire Bouche bée, je regardais Orren pour espérer avoir une explication à sur ce qu'il se produisait tandis que Janet mettait en place l'attelle. Et si tout rentrait dans l'ordre à présent ?


Orren Losvrôk
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1323-losvrok-orren-voltali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1335-t-card-orren-lovsbrok
Taille de l'équipe : 8
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
8
Kalos
17
58
2911
1843
pokemon
8
Kalos
17
58
2911
1843
Orren Losvrôk
est un Topdresseur Spé. Type
Orren écouta attentivement Janet quand celle-ci pointa du doigt la cuisse du Rexilius. En effet, il était blessé. La plaie était même plutôt moche, de quoi rendre agressif n'importe quel Pokémon. Il pensa tristement à la douleur que celui-ci devait ressentir, se sentant bizarrement proche du dragon pendant un instant. Tout deux, ils étaient blessés. Il voulut commencer à l'approcher avec Spike pour attirer son attention et laisser à Janet l'occasion de soigner le grand Dragon. Skoll continuait de lancer son attaque Calcination, rendant l'air bien plus chaud. On se serait crut en plein coeur de l'été et tout la glace avait dorénavant fondue.

-Tyran, non !

Cette exclamation d'Ambre lui fit tourner la tête vers elle, et quand il croisa son regard, il se détourna pour voir vers quoi elle tendait le bras. Son Ptyranidur était allé se poster juste devant l'immense Pokémon préhistorique d'un pas joyeux. Mince, voilà qui compliquait les choses. Orren s'apprêta à demander à son Carmache d'attaquer directement le Rexilius pour éviter au petit de se faire gober tout rond. Mais l'attitude du Rexilius changea subitement.
Plus de rugissements, de tentatives d'attaques, de mouvement brutaux ou encore de regards haineux. Non il fixait le petit Dragon d'un regard tendre, presque comme si il s'agissait de son petit. Orren essuya la sueur qui perlait sur son front et claqua des doigts une nouvelle fois pour signaler à Skoll que la chaleur était plus que suffisante. Le Démolosse obéit bien calmement, se couchant alors à coté d'Ambre, le regard néanmoins attentif au moindre mouvement suspect du Dragon/Roche. Janet, qui était sur sa Girafarig, put atteindre la patte blessée du Rexilius et lui appliquer les premiers soins sans problème. Il croisa le regard d'Ambre et haussa les épaules, tout aussi étonné quel et ne comprenant pas plus ce qui se passait.

*Étrange que d'un coup il bouge plus, mai on va pas s'en plaindre !*

Mais malheureusement, tout le monde n'était pas soulagé de ce revirement de situation. Spike voulait en découdre avec le Rexilius et ne comptait pas laisser leur combat inachevé. Il s'élança alors vers le Dragon, s'en fichant complètement que Janet était auprès de celui-ci. Sa griffe droite se mit à luire d'un éclat prévenant d'une attaque Dracogriffe qui allait frapper le Rexilius en pleine tête.
Orren siffla vivement, appelant son Démolosse à l'aide. Le chien de feu se leva d'un seul coup et bondi sur le dragon pour le plaquer violemment au sol. Il heurta le Carmache en plein dans le torse et l'envoya au sol avant de poser ses pattes griffues sur le buste de Spike et de montrer les dents. Voyant l'éclat haineux du Dragon, Orren le rappela immédiatement dans sa Pokéball. Cette créature de malheur n'allait pas encore une fois foutre la merde à cause de son esprit fier. Il s'approcha alors de Skoll et lui caressa la tête.
Aux cotés de son molosse sombre, il avança vers le Rexilius qui gazouillait de sa voix grave avec le Rexilius, lui donnant de légers coups de museau comme par jeu avec un petit. Certes on ne savait pas beaucoup sur ces créatures, mais le changement de comportement était pour le moins brutal.

D'un seul coup le garçon eut une idée et fit le tour du Pokémon, observant le Dragon sous toutes ses coutures. Revenant au niveau de Janet, il sourit à celle-ci avant de s'exclamer avec un sourire.

-Je sais pourquoi le Rexilius s'est calmé en voyant ton Tyran Ambre. Il n'est pas juste amadoué, ou plutôt elle le prend pour son petit. On dirait que Madame la grande Dragonne a encore un fort instinct maternel.

Il sourit avant d'aller à coté de Tyran en caressant doucement la tête de celui-ci. Le regard du Rexilius oscilla entre le Ptyranidur et le jeune garçon aux cheveux sombres. Elle daigna alors renifler la main que tendait Orren devant lui, même si le souffle du Pokémon fit voler les cheveux du garçon. Finalement elle sembla satisfaite et laissa le Top Dresseur s'approcher un peu plus d'elle pour passer sa main sur son cou écailleux. Les lignes d'écailles s'imbriquaient parfaitement et semblaient extrêmement dures. C'était absolument fantastique et le garçon n'en revenait pas d'être là à caresser un Dragon de cette taille et de cette espèce. L'envie d'en avoir un jour un à lui s'amplifiait de plus en plus en lui.
Janet descendit du Rexilius et leur annonça qu'elle avait fini, alors ils se retrouvèrent tous, laissant Tyran auprès de sa maman du moment. Ambre ne semblait qu'à moitié rassurée et regardait tout le temps vers son dragon. Finalement ils allèrent chercher un scientifique resté aux alentours pour leur expliquer pourquoi le Rexilius était énervé et ce qu'ils avaient fait pour le calmer. Janet indiqua les soins prodigués, tandis qu'Orren décrivait les attaques et la puissance du Pokémon. Ils avaient réussi haut la main leur mission d'observation, même si elle avait failli tourner au désastre et au drame. Orren se sentait fier d'avoir réussi avec ses coéquipiers à s'occuper d'un tel Dragon. Maintenant il lui fallait rassembler une deuxième fois son courage pour parler à Ambre.

Sur le chemin pour reprendre le bateau et rentrer, il cherchait comment formuler sa demande. Mais rien ne lui venait, il ne savait pas comment aborder ce sujet. Ils arrivèrent sur le ponton où ils dirent au revoir au scientifique les ayant accompagné avant de grimper à bord du bateau. Arrivés sur le pont, Orren inspira et expira profondément plusieurs fois avant d'aller voir la jeune archéologue.

-Euh dis Ambre, je voulais te poser une question. EUh est ce que ce serait possible que tu... enfin je veux te demander si... Il inspira profondément. Voilà est ce que tu as encore la possibilité de dupliquer ton fossile de Ptyranidur ? Il me faudra du temps pour arriver à ce niveau et trouver le bon fossile, donc si jamais je souhaiterais t'acheter une duplication de Ptyranidur !

Il avait balancé ça d'une voix rapide, et une légère rougeur de gêne s'installa sur ses joues. Il ne connaissait Ambre que depuis aujourd'hui, alors cette demande lui paraissait quelque peu déplacée et il s'attendait à un refus. Néanmoins, il attendit la réponse de la jeune fille, non sans une pointe d'appréhension.

HRP :
Voilà encore désolé du retard, je m'excuse sincèrement !!



Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Ambre Lawford
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
Taille de l'équipe : 19
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 54
Jetons : 1312
Points d'Expériences : 1697
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
pokemon
19
Hoenn
20 ans
54
1312
1697
Ambre Lawford
est un Nouveau Membre

Malgré le regard interrogateur que j'avais lancé à Orren, ce dernier ne pouvait répondre. Les dragons étaient une espèce de Pokemon relativement compliquée... Je n'avais même pas le temps de me poser plus de questions que le Carmache de mon partenaire allait en direction du Rexillius, la griffe luisant d'une lumière brillante. Il allait attaquer, impossible de ne pas le deviner. Je fermais alors les yeux, incapable de faire quoi que ce soit pour contrer cela... Je n'avais qu'une crainte à présent : que tout se termine mal. Mais le préfet des Voltali avait de la ressource. Je sentais alors le Démolosse filer entre mes jambes pour empêcher le dragon de faire du mal, le plaquant d’un coup au sol. Heureusement, Orren le rappelait immédiatement dans sa Pokeball, évitant ainsi un nouveau désastre. Maintenant, nous avions tout le loisir de contempler ce qu’il se produisait sous nos yeux. Plus je regardais les créatures préhistoriques, plus il me semblait comprendre. Et c’est bien évidemment le garçon qui affirmait ma pensée.

« On dirait bien, oui… C’est drôle. Je me demande même si c’est réellement le cas. »

Mais là n’était pas la question. Et puis, combien y avait-il de probabilité… ? C’était quasiment impossible, voir utopique. C’est donc grâce à mon petit Tyran que le Topdresseur pouvait approcher l’immense Pokemon. Dire qu’à présent, le Rexillius se laissait même toucher. C’était vraiment incroyable et ce changement de comportement était presque inexplicable. Les questions envahissant mon esprit, je prenais finalement la décision de faire revenir les scientifiques, exposant calmement la situation. J’en avais un peu le souffle coupé, par l’inquiétude mais aussi la surprise. On avait bien entendu du mal à me croire et je les forçais à le découvrir par leurs propres yeux. La réaction était similaire, bien entendu. Et très vite, tout le petit monde revenait pour s’atteler à différente tâche. Nous, « pauvres » adolescents, faisions le point avec les hommes. Des données importantes allaient être retranscrites à l’aide de nos discours. On nous priait par la suite de quitter les lieux. Ce n’était pas plus mal, j’étais épuisée. Malgré tout, je restais déçue de quitter Rexillius, pressée de voir si mon Ptyranidur pouvait évoluer ou non en cette espèce.

« Oui ? » répondais-je à Orren, un simple sourire aux lèvres, alors que l’on s’installait dans le bateau pour le retour à l’académie. Je m’étais attendue à tout sauf à… ça. Je le regardais bizarrement, arquant un sourcil. Le dupliquer ?  Je ne savais même pas si cela était possible… Là, il me posait clairement une colle. « Euh… Il faudrait m’expliquer ce que tu entends par dupliquer... Tyran est déjà devenu un Pokemon, à la base d’un fossile. Dans ce cas-là, on parlerait plus de clonage mais bon. »

Me voilà lancée dans mes explications. Je tachais de faire attention aux mots, afin de rester compréhensible… Et puis, au final, on s’échangeait nos numéros, histoire de garder le contact. Orren me posait une étude intéressante que je me devais d’explorer pour voir si oui ou non, elle serait possible à réaliser. Janet semblait aussi un peu s’intéresser à notre discussion, écoutant essentiellement. Finalement, cette mission était plus enrichissante que je ne l’avais prévu ! Sans compter que je m’étais fait de nouveaux amis.


Compte PNJ
Icon : [Mission] Un appétit monstrueux. CeOUB4f
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12829
[Mission] Un appétit monstrueux. CeOUB4f
-
-
0
0
12829
pokemon
[Mission] Un appétit monstrueux. CeOUB4f
-
-
0
0
12829
Compte PNJ
est un PNJs
MOdération

Appréciation Ambre > Comme toujours, des rp impeccables et de toute beauté. Malgré son statut de plus expérimentée dans la mission (elle est la seule scientifique de grade 2 du groupe) elle n’en prend pas la tête, ce qui est tout à son avantage vu qu’elle n’éclipse pas les autres, au contraire, elle les laisse même passer devant, comme pour pallier à sa timidité du moment. Elle n’en reste pas moins utile pendant la mission, de par ses connaissances et ses réflexes, envoyant son Ptéra sauver Janet avant qu’un bloc de glace ne s’écrase sur elle. C’est finalement grâce à son Ptyranidur que la Rexilius accepte de se calmer. Dans l’ensemble, les messages sont excellents, je déplorerai juste le manque de participation active d’Ambre dans l’opération.

Orren > En tant que spécialiste Dragon, Orren était juste obligé de participer à cette mission, et heureusement pour les autres ! Si on peut s’attendre à ce qu’il soit pour le moins inutile pendant la mission, se contentant d’observer en retrait, il se montre plus qu’indispensable quand la Rexilius se réveille, car il est le seul à pouvoir la gérer. Ce qu’il fait, presque seul, en affrontant la Rexilius, car ses deux camarades comptent sur lui ! C’est finalement lui qui découvre que le Rexilius est en réalité une femelle, grâce au changement d’attitude du gros Dragon face au Ptyranidur d’Ambre. Dans l’ensemble, les rp sont bons, et Orren n’occupe pas seul le devant de la scène durant la mission, laissant à Janet et Ambre toute latitude pour agir à leur tour.

Janet > Des rp soignés, et d’une bonne longueur également. La jeune archéologue, présente sur les lieux pour admirer ce spécimen rare de Rexilius, se révèle être fort utile quand l’action commence. Elle est en effet la première à ordonner d’éteindre ou de détruire les lampes pour empêcher la fonte du bloc de glace, en vain cependant. Cela ne l’empêche pas de persévérer, remarquant bien vite la blessure du Dragon millénaire et s’élançant pour le soigner une fois ce dernier calmé. Il est cependant dommage que tu n’aies pas pu finir la mission avec les autres. Même si cette absence de post de clôture ne te pénalise pas, il aurait été plaisant de lire ton dernier message.

Conclusion > C’est une excellente synergie qui s’installe de suite entre les trois membres de l’équipe provisoire. Si, à la base, Ambre est sûre d’elle, Orren se sent inexpérimenté et Janet se rabaisse de suite, les rôles s’inversent dès que le Rexilius sort de son bloc de glace. Ambre devient soudainement petite et terrifiée, Orren se transforme en spécialiste Dragon et Janet prend confiance en elle pour soigner le mastodonte. J’ai beaucoup aimé l’enchaînement d’actions entre vous durant la mission : Janet repousse les lampes, Ambre la protège, Orren distrait le Rexilius, Janet découvre qu’il est blessé … Cependant, on a l’impression que le problème se résout assez vite, ce qui est un peu dommage. Votre association était vraiment bonne, vous y auriez gagné beaucoup en faisant un peu plus durer la mission en y apportant quelques rebondissements supplémentaires.

■■■■□ - Quatre étoiles, c'est génial ! Vous vous êtes vraiment appliqués et montrés originaux dans l'écriture et dans le déroulement ! Vous recevez 80 jetons et 20 expérience supplémentaire !
Ambre : Tu reçois une Lampe Infrarouge (+1 en Recherche) !
Janet : Tu reçois un Pinceau de Fouille (+1 en Recherche) !

Note pour la modération > Ambre Lawford ayant posté sa clôture moins d'une semaine après la fin de la mission, elle reçoit 3/4 des gains, c'est-à-dire 60 jetons et 15 points d'expérience seulement.



[Mission] Un appétit monstrueux. 7z5c
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum