Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 2

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?
Le Deal du moment : -50%
Fibre Sosh : La Boîte Sosh Fibre à ...
Voir le deal
14.99 €

Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : Il était tellement obsédé qu'à la fin il sautait même des repas. Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Il était tellement obsédé qu'à la fin il sautait même des repas. Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
Il était tellement obsédé qu'à la fin il sautait même des repas. Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent
Cet échange de textos laissait Aileen dubitative. Alors comme ça, quelqu’un était vraiment prêt à lâcher deux ou trois mille jetons pour un œuf de son starter ? Ca devait être un crétin. Pour trois mille jetons, il avait trois œufs achetés au Collectionneur, ou quatre à cinq œufs en élevage si quelqu’un lui cédait gratuitement son Pokémon. Sphax était content de savoir que quelqu’un était vraiment prêt à payer autant sa dresseuse pour si peu. Alors qu’elle se dirigeait vers la cantine, où ils s’étaient donné rendez-vous à midi, Aileen se mit à réfléchir. Trois mille jetons pour son Absol ? Elle était réticente à l’idée de laisser son starter aux mains d’un inconnu qui semblait avoir des mœurs libérées, vu sa manière de s’exprimer en textos – ce qui signifiait qu’il devait faire pareil quand il parlait aux gens les yeux dans les yeux. C’était son starter, quoi. Son tout premier Pokémon. Sphax aussi n’aimait pas trop l’idée d’être confié à un inconnu et à un éleveur qu’il choisirait lui-même. La solution, ce serait que ce soit elle qui confie son starter à l’éleveur de son choix, sans trop laisser le choix à ce – comment déjà ? – Nox Hawkins du dortoir Noctali. Elle plaignait sincèrement ses colocataires de chambrée.

« Et ce sera tout ? »
« Oui oui, ce sera tout, merci beaucoup. »

Récupérant son plateau, la préfète des Pyroli alla s’asseoir à une petite table pour deux. En général, elle mangeait avec les Pyroli, ou avec Loan. Mais là, elle allait faire affaire – ce qui n’empêcherait pas son petit ami de s’incruster s’il en avait envie. Cependant, le Voltali semblait être absent, retenu loin de la cantine pour d’obscures raisons. La brune soupira. Dommage. Ce Nox Hawkins, elle le sentait, risquait de la mettre mal à l’aise s’il recommençait son petit manège. Quoique, ce n’était pas dans son intérêt. S’il la mettait mal à l’aise, elle refuserait catégoriquement de lui laisser son starter, même s’il montait jusqu’à dix mille jetons, qu’il ne possédait pas, de toute manière, donc le problème est réglé. Jetant un coup d’œil à l’heure – onze heures cinquante-cinq – la Pyroli commença à manger, après avoir donné sa part à l’Absol couché près d’elle. Les autres Pokémon n’appréciaient pas trop sa nourriture, se contentant en général des baies qu’elle leur donnait après son repas. Le sachet de baies en question, d’ailleurs, avait été rangé dans son sac. Après avoir frotté sa tête au bras de sa dresseuse pour la remercier, Sphax attaqua son repas, surveillant tout de même les alentours pour voir venir ce Noctali étrange qu’ils attendaient. Il fut d’ailleurs le premier à le voir venir. Pour prévenir sa dresseuse sans avoir l’air d’y toucher, il bougea légèrement la tête, et sa corne rouge effleura en douceur le pull de la préfète.

« Tu es en retard. »

Midi deux. Posant le pied sur la chaise en face d’elle, Aileen la poussa pour laisser le Noctali s’asseoir, et releva finalement la tête pour le détailler pendant qu’il s’installait. Taille moyenne, pas très musclé. Pâle, regard bleu ciel limite dérangeant, chevelure hirsute d’une blancheur fantomatique. Il avait l’air insignifiant et faible, ce qui, pour le regard averti de la jeune espionne, trahissait sa dangerosité, bien plus que son regard pétillant d’une intelligence qu’elle qualifierait d’égoïste. Quelqu’un qui ne travaillait que pour lui, et merde aux autres. Quelqu’un qui, de fait, lui était incroyablement sympathique vu qu’elle avait le même raisonnement, raisonnement qu’elle avait dû mettre en veilleuse à la rentrée, vu qu’en tant que préfète elle se devait d’aider les nouveaux comme les anciens, et ce gratuitement. Gratuitement ! Alors que les infos se monnayent ! Sérieux quoi. Tapotant distraitement son verre de jus de baies, elle regarda rapidement ce que le Noctali avait pris. Hmmm. Une chose était sûre, elle n’avait pas affaire à un végétarien. Enfin, pour autant qu’elle sache, elle était la seule végétarienne de l’école, donc bon.

« Je vais commencer poliment. Bon appétit. » Elle esquissa un sourire tranquille avant d’entrer dans le vif du sujet. « Et maintenant, parlons franchement. Pourquoi un œuf de mon starter spécifiquement au lieu de descendre voir le Collectionneur et en avoir un pour moins cher ? »



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Anonymous
pokemon
Invité
est un Invité
IL ÉTAIT TELLEMENT OBSÉDÉ…
AILEEN & NOX

« Sors immédiatement de là, enfant d'abruti va ! Je comprends pourquoi t'as ni vagin ni paire de couilles, la nature a fait en sorte que les débiles dans ton genre ne puissent pas se reproduire ! » Je secoue mon ipok dans tous les sens, l'envoie valser contre mon lit puis contre le sol mais c'est en vain. Linux ne se décidera pas à en sortir et si je perds encore mon temps à tenter de le faire changer d'avis, je vais être en retard. Il a de la chance d'être né sans pénis, le truc parce que je l'aurais castré et circoncis à vif si cela avait été le cas. Enflure. Crevard. Je ramasse rageusement mon ipok avant de hurler dans le haut parleur, en espérant que Porygon ai trouvé un moyen d'inverser le système pour m'entendre. « Gosse d'enfoiré, t'as intérêt à profiter de ton voyage dans le monde informatique pour changer l'heure de l'ipok ! J'ai pas envie de passer pour un emmerdeur incapable d'être ponctuel juste pour ta gueule ! » Je fouille les poches de la veste que j'ai sur le dos actuellement, celle avec laquelle j'ai quitté Kanto. Briquet, paquet de cigarettes, un vieux prospectus pour la morgue que Père gère à Lavanville et dans laquelle je l'ai laissé croupir … Bordel, cela fait combien de temps que je n'avais pas porté ce trench-coat ? Je ne fume même plus. Soupir. Je balance les souvenirs dans le première tiroir de ma commode. L'idée de parler une nouvelle fois à Linux me traverse l'esprit mais j'y renonce aussitôt. Je fourre mon ipok dans ma poche en me demandant quand est ce qu'il se décidera à en sortir et, faisant signe à Métamorph et à Scalpion de me suivre, je claque la porte de ma chambre triple derrière nous trois. Je marche rapidement jusqu'au bâtiment de la cafétéria en espérant que je ne vais pas y retrouver l'inspecteur Derrick – même si c'est probablement le lieu de l'académie qu'il fréquente le plus, en sa qualité de goinfre professionnel. Commande. Je jette un coup d'oeil à ce qui ressemble à un écayon grillé et le désigne d'un mouvement du pouce. Pas un mot. En temps normal, je ne serais même pas venu au self, je me serais contenté d'aller dans l'autre partie vendant les sandwiches ou même, de descendre sur la Ville portuaire pour aller au restaurant en profitant du système des jetons mais soit. Je ne prends que le poisson grillé sur mon plateau repas avant de chercher du regard la dite Aileen. Hm. Un Absol chromatique qui traîne à côté d'une table pour deux avec une fille accroche mon regard au détour de la salle. Je m'y dirige et le fait qu'elle pose son regard sur moi à un moment ou je suis assez proche de sa table me confirme qu'il s'agit d'elle. « Ce ne serait pas plutôt ta montre qui avance …  Métamorph ? » Mes dents grincent légèrement tandis que mon starter attrape l'ipok dans ma poche et le tend devant le nez de l'adolescente d'un air nonchalant. Onze heures cinquante-neuf… Brave petit Linux, qui m'a obéit et à changé l'heure en bon soldat digne de son rang. Je me mordille les lèvres, fixe mon interlocutrice d'un air amusé pendant quelques secondes avant de me concentrer sur mon plateau repas que je pose sur la table tandis qu'elle pousse la chaise pour que je m'asseye.

« Parce que j'ai déjà acheté un œuf chez lui il n'y a pas longtemps. Et comme c'est limité à un œuf par mois et par élève, j'ai pas d'autre choix que de faire appel à un éleveur. Pour parler des deux milles jetons, c'est surtout pour te faire mouiller parce que j'ai entendu dire que tu kiffais l'argent. Mais j'peux mettre moins si trop d'argent donné comme cela te dérange, je m'en tape en fait de comment je dépense tout ce que je gagne à l'académie, c'est pas comme si cela allait me servir en dehors de l'île. » J'arrache une nouvelle bouchée du poisson empalé sur sa broche, mâche avec violence et déglutit de même avant de planter à nouveau mon regard dans le sien. Je ne parle même plus de l'Absol ni de quoi que ce soit, me contentant de poser mon ipok sur la table. « Sinon… J'te conseille de fermer les yeux si tu veux pas finir ultrasensible à la lumière comme le Phyllali là, Léonidas je n'sais plus comment. » Cet enfoiré fait à nouveau vibrer violemment l'engin électronique, qui tournoie sur la table par la force des vibrations en question. Trois ou quatre secondes après mon avertissement, une lueur aveuglante et assez dispersée envahit notre coin et j'entends quelques élèves pousser des plaintes rageuses dans les tables au alentour. Foutu pokémon. Je ferme les yeux en comptant mentalement sept secondes, le temps qu'il lui faut pour sortir de sa cachette habituellement et je rouvre mes paupières pour voir la lumière s'estomper. « PORY ♫ » J'ai envie de lui dire de fermer sa gueule de pokémon artificiel mais bah, à quoi bon. Je me contente de lui caresser rapidement sa tête géométrique avant de reporter mon attention sur mon interlocutrice. « Donc. Maintenant que t'es au courant de pourquoi je descend pas voir le collectionneur et que tu sais que j'aime balancer mon fric par les fenêtres, parlons peu, parlons bien. Je suppose que tu préfère le confier toi même à un éleveur ? »


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum