[0032] Lexie Dekkers [MENTALI]
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: [0032] Lexie Dekkers [MENTALI]   Jeu 24 Oct - 10:46



Dekkers Lexie
Nom : Dekkers
Prénom : Lexie
Âge : 14ans
Région d'origine : Unys
Ambitions futures : Tu vis au jour le jour, c'est bien plus cool.
Qu'est-ce qu'un Pokemon avec une mitraillette?
- Un ratatatatatata !







Description
Il est 5h36. Quelques faibles rayons de soleil scindent la pièce en deux avant de se déposer sur ton visage délicat. La lueur fait froncer ton petit nez relevé légèrement en trompette. Tu te recroquevilles sur toi-même sous ta couverture qui dégage une odeur des plus fraîches et parfumées. Ta mère ne peux pas s'empêcher de la laver avec ta lessive préférée à chaque fois que tu rentres de l'interna. Tu frémis avant d'ouvrir faiblement un œil, puis l'autre, dévoilant deux grandes prunelles d'un pâle améthyste. Tu es réveillée. Tu te lèves péniblement, les jambes encore engourdies par ton sommeil, avant de te diriger vers la salle de bain. Il faut que tu sois au top deary. Dans le grand miroir ornant le mur reflète une silhouette frêle et sensible. Quelques mèches tombent sur ton visage, s'échappant de tes longs cheveux miels relevés en un chignon maladroit. Tu attrapes ta brosse à dent et te mets à frotter frénétiquement une dentition parfaite. Tu tiens énormément à ton sourire, c'est ta principale arme de séduction, et tu trouves qu'un joli sourire, c'est la base de tout. C'est vrai après tout, armé d'un joli sourire et d'yeux suppliants, on obtient tout ce qu'on veux de la part de n'importe qui. Tu lâche enfin tes cheveux qui retombent sur tes épaules, complètements ébouriffés. Tu lâche un soupir d'épuisement, tu n'en peux plus de cette crinière. Tu attrapes ta brosse avant de démêler péniblement tes cheveux rebelles. Tu te regardes, 1, 2, 3minutes, avant de t'armer de nouveau de ton élastique et de relever ta tignasse en un nouveau chignon. Un long soupir d'exaspération sort de ta bouche fine et légère. Now, it's make up time. Tu te presses d'aller choisir avec soin tes habits. Le timing s'accélère, tu vas être en retard si tu continues comme ça. Tu te contemples un moment dans la glace, effectuant une longue série de grimaces diverses et variées avant d'attraper au vol ta valise pleine à craquer. Tu entres dans la cuisine et après t'être excusée mille fois de ne pas pouvoir rester plus longtemps auprès d'elle, tu embrasses ta mère et pars en courant. Tu as attrapé le bus au vol, ouf.

Tu es maintenant assise confortablement dans le ferry. Le trajet dure longtemps, 3, 4, peut-être 5 heures. Tu n'as pas vraiment la notion du temps. Tu sors un carnet de ton sac et commences à le lire. Un jeune homme qui t'as tapé dans l'œil s'installe en face de toi. Il sort un article sur les Tortanks et commence à le lire très sérieusement. Tu ne peux pas. Non, tu ne peux pas t'en empêcher. Tu l'apostrophe alors : "Hé, tu sais ce qu'on dit à Mr Tank quand il à tort? Vous avez Tortank! Hahaha!" Et voilà que tu éclates de rire toute seule. Tu es comme ça. Tu fais des blagues que personne ne comprend et auxquelles toi seule ris. Tu aimes diffuser la bonne humeur autour de toi et tu ne prends jamais rien vraiment au sérieux. Tu relativise sans arrêt, après tout, la vie c'est fait pour s'amuser non? Tu es toujours la première à te lancer dans des choses complètement extravagantes. Folle? Non, quand même pas, si? Ton sens de l'orientation est totalement médiocre, si bien que tu pourrais te perdre dans ta propre maison. Tu ne traînes pratiquement qu'avec des garçons; les filles c'est bien trop "chichi-meumeu" pour toi. Avec les mecs, au moins, on s'marre bien.
 

Histoire
Tu n'as pas vraiment d'histoire à proprement parler. Une nuit d'été, d'horibles douleurs, une pagaille générale au sein du nid familial, 5 jours à l'hopital, te voilà né, naturellement, à terme, tout ce qu'il y a de plus normal. Tu es né dans cette grande ville qu'est Volucité. Tu possèdes un aîné, auquel tu tiens beaucoup, il s'appelle Eliott. Ta mère y est gérante d'une boutique Pokémon. Tu n'as jamais vraiment connu ton père; ta mère n'a jamais eu de chance en amour. Tu as eu plusieurs beaux-pères, mais aujourd'hui, vis seule avec ta génitrice; ton frère étant parti pour Johto. Elle ne gagne que des revenus moyens et vis dans une petite maison au centre de la ville. Quand tu étais petite, tu passais ta vie dans sa boutique pokemon; tu mettais les articles en rayon, triais, rangeais, tu adorais ça. Tu t'es alors prise d'une réelle passion pour ces petites créatures fascinantes. Ta mère à alors tout fait pour t'obtenir une place dans l'école de tes rêves, aujourd'hui, tu lui dois tout; et tu t'es jurée, de devenir quelqu’un, afin de lui rendre la vie plus agréable et plus facile. Tu lui dois au moins ça.  

Il faut dire que tu n'as jamais été facile à vivre. Virée de 3 écoles différentes, tu es une vraie plaie. Un boulet si tu préfères. Oh non, tu n'as pas été virée par ton insolence, non, tu es une fille respectueuse, mais à cause de bien d'autres choses. Tu as été trop distraite, trop téméraire et trop passé outre le règlement. Tu es une casse cou, et tu as toujours aimé prendre des risques. Toi, ça te faisais vivre, visiblement, ce sentiment n'étais pas partagé par tout le monde. Tes blagues foireuses et tes farces pas toujours très sympas t'ont également vraiment idées à prendre la porte de sortie. Tu es pourtant pleine de volonté, tu es juste...Toi dirons nous.

Aujourd'hui, cette année, et pour toutes les suivantes, tu as décidé de te racheter. Oui. De tout faire pour y arriver. D'essayer de faire abstraction de tes pulsions extravagantes et complètement absurdes et immatures. Enfin, on va essayer.

Bref. tu veux vraiment leur raconter une historie drôle, alors je vais raconter le jour de ta rencontre avec le collectionneur.

Ce jour-là, ton excitation était à son paroxysme. Tu étais consciente que ce jour allait vraiment compter pour le reste de ta scolarité. Tu es entré dans cette pièce. Cette pièce aux murs décorés par mille-et-une pokeballs. Dire qu'elles appartiennent toutes à un seul homme! A ton arrivé dans cette antre, tu étais émerveillée, ébahie, le souffle coupé. Cette extase s'est tout de suite contenue lors de l'arrivée du collectionneur. Un homme vraiment bisard. Il t'as posé une série de questions aussi étranges que lui. Au bout d'un moment, il s'est arrêté, t'as longuement regardé avant de tourner les talons et d'avancer vers le mur du fond. Sa main survolait une à une les Pokeballs avant de s'arrêter sur une d'entre elles. Il te la tendit en avançant, un sourire en coin :

C'est ce Pokemon qu'il te faut.

C'est tout ce qu'il avait à dire? Tu répliqua, un peut vexée, en prenant la pokeball :

Sans vouloir vous vexer Monsieur...Le collectionneur, je trouve ça plutôt idiot de se faire distribuer son premier pokemon par un parfait inconnu. Enfin je dis ça... Je trouve qu'au final, vous agissez de sorte aléatoire. Enfin... Vous ne pouvez pas savoir quel pokemon nous conviendra comme ça, au premier regard.. Enfin je veux dire... Ce...ce n'est pas très malin.

L'homme accentua son sourire et se justifia malicieusement, d'un regard presque vicieux et d'un ton presque sadique :

Haha. Crois-moi, celui-là t'iras parfaitement.

Tu hésita un instant, puis, devant l'insistance du regard de l'homme, lança la pokeball à l'imitation des grands dresseurs et observa attentivement. Une lumière éclatante s'en échappa et une silhouette se forma. Au début, tu ne compris pas, bien, tu ne réussis pas à distinguer de quel pokemon il s'agissait. Puis, tu reconnu sans hésitation un Medhyena. A la fois déçue et attendrie, tu posa un genoux au sol avant de l'inciter à te rejoindre. Celui-ci s'approcha, méfiant, puis, après t'avoir longuement regardé, te sauta au visage avant de te mordre le nez sans jamais te lâcher. Tu hurla, le collectionneur ria, le Medhyena grogna, c'était une vraie pagaille là dedans. Une fois retombé au sol, le petit canidé te regarda, suppliant. Tu lui lança un regard noir et un autre glacial, adressé au collectionneur. Merci. Vraiment. Dans ta tête, tu avais déjà piétiné ce dernier au moins 100 fois. Tu fis rentrer ton nouveau pokemon dans sa pokeball avec mépris, et tourna les talons, survolté.




Fripon
Surnom : Fripon
Espèce : Medhyena
Nature : imprévisible
Description :On va dire que votre première rencontre ne s'est pas très bien passée. La suite non plus à vrai dire. Ton Medhyena t'as mené la vie dure, toujours à s'enfuir, te mordre, te jouer de mauvais tours, te faire peur, faire peur aux autres, t'obéir le moins du monde. Mais aujourd'hui, tout ce qui fais que tu le déteste, constitue ce que tu l'aime.  






Hors RPG
Pseudo/Prénom : Still
Age : 16 ans
Comment avez-vous connu le forum ?Top site (a)
Quelque chose à ajouter ? Je ne complimenterais jamais assez l'esthétique et le concept du frum *_*
[mon avatar s'est fait redimentionné, je ne sais pas pourquoi ]
Riven Rivardi
Région d'origine : Johto
Âge : 29 ans
Niveau : 100
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1513
Adulte Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [0032] Lexie Dekkers [MENTALI]   Jeu 24 Oct - 12:38
Bonjour et bienvenue sur le forum Smile. Je n'ai rien à redire sur la fiche, donc je te valide sans plus attendre. (oui désolée, je peux pas trop m'attarder pour commenter je suis en pause midi). Pour ton avatar, normalement, si tu mets le lien dans "Lier l'Avatar à partir d'un autre site : Entrez l'URL de l'image Avatar que vous voulez lier.", il n'y a pas de problèmes. Voilà !


Bienvenue dans le Dortoir Mentali ♀  ! N'hésites pas à poser tes questions si tu as le moindre soucis, et bonne intégration parmi tes confrères ! Tu peux dès lors poster ta T-CARD dans la partie correspondante, ainsi que gérer tes RPs grâce à aux RECHERCHES DE RPs ET RELATIONS. N'oublie pas de remplir les champs de ton profil dès que possible (T-card et Fiche de Présentation) pour faciliter la navigation aux autres joueurs, et de réserver ton AVATAR dans la partie adéquate ! Ton numéro étudiant est 0032. Bon jeu sur Pokémon Community !
Invité
Anonymous
Invité
Sujet: Re: [0032] Lexie Dekkers [MENTALI]   Jeu 24 Oct - 17:23
Merci ♪
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [0032] Lexie Dekkers [MENTALI]   
[0032] Lexie Dekkers [MENTALI]
Page 1 sur 1
Sauter vers:  
Outils de modération :