Alors comme ça, tu aimes les Dragons ? [Terminé]
Eryn McNellis
Eryn McNellis
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Coordinateur Éleveur
Sujet: Alors comme ça, tu aimes les Dragons ? [Terminé]   Ven 7 Aoû - 18:26
Eryn fit glisser son doigt sur la capsule technique avec un petit sourire. Elle l’avait achetée quelques heures plus tôt, juste après être sortie de la maisonnette qu’occupait la directrice. Il lui avait fallu du temps, pour oser entrer, cela dit, avec toute sa paperasse expliquant par A+B pourquoi elle voulait changer de parcours, et quel parcours elle voulait prendre. La Coordination, en effet, ne s’était pas révélée aussi intéressante qu’elle ne l’imaginait. Le stylisme l’ennuyait. Coudre des habits à longueur de temps était pour elle une véritable plaie, mais elle s’entêtait dans cette voie, sans se rendre compte qu’elle ne lui plaisait pas, qu’elle voulait en changer. Il avait fallu l’attaque sur la planque de la Team Rouage, et le fait qu’Orren sorte son Ptyranidur, pour qu’elle commence à se poser des questions. D’où venait-il ? Comment avait-il pu être réanimé et dupliqué ? Aussi, en sortant de la maisonnette tenant lieu d’infirmerie, la Mentali avait rempli de la paperasse pour changer de parcours. Adieu, la Coordination, bonjour, la Recherche. Adieu, le stylisme, bonjour, l’étude des Pokémon. C’était avec regret qu’elle avait rendu son arrosoir Phanpy, qu’elle utilisait pour sa petite serre à l’école, mais son regret s’était vite estompé quand la directrice lui avait proposé deux objets. Une lampe spéciale, lui permettant de trouver des fossiles dans la roche, ou une serpe en bronze, pour cueillir plus facilement des baies. Sa main s’était posée sur la serpe sans la moindre hésitation. Snow avait rangé la lampe, avant de lui tendre un appareil photo, spécialement mis au point par les chercheurs, selon elle. Pour des raisons de praticité, elle lui avait demandé de garder l’objet et la CT offerts la dernière fois, et la Mentali avait opiné du chef, avant de remercier la directrice et de tourner les talons.

« Bon, allez, on va le chercher ! Flim, si tu le trouves avant moi, je t’achète un cupcake arc-en-ciel ! »

Le Posipi couina, fou de joie, sachant que même s’il ne trouvait pas Orren le premier, Eryn lui achèterait quand même un cupcake. Cela ne l’empêcha pas de bondir hors de la chambre pour courir entre les maisonnettes, bien déterminé à trouver son ancien dresseur avant elle. Avec un petit rire, la Mentali se saisit de la CT et suivit son Posipi, se disant qu’il faudrait tout de même qu’elle trouve un Négapi pour que Flim ne reste pas seul. Un Négapi qu’elle appellerait Brisby. Ce serait tellement chou. Alors qu’elle s’éloignait des maisons, cherchant son Posipi, ce dernier revint vers elle, pépiant comme un roi, des petites étincelles s’échappant de ses joues. Il avait trouvé Orren le premier, lalalère, elle lui devait un cupcake arc-en-ciel, lalalère ! Eryn lui tira la langue, et rit de voir le Posipi gonfler les joues, faussement outré. Ah oui, on me tire la langue, eh bien, c’est du propre ça dis-moi ! Faisant demi-tour, il trottina joyeusement, guidant sa dresseuse jusqu’au préfet des Voltali. Bizarrement, ce dernier l’intimidait moins qu’avant. Sans doute parce qu’elle était heureuse, à ce moment précis, et que même son impressionnant regard de glace ne pourrait pas ébrécher sa bonne humeur. Tiens, d’ailleurs, le voilà, en train de bouquiner. Grands dieux. Ne cessait-il donc jamais de travailler ? Sans lui demander la permission, Eryn s’assit en face de lui, et il leva les yeux pour lui lancer un regard impavide, se demandant sans doute qui se permettait de le déranger alors qu’il y avait d’autres tables libres autour.

« Bonjour Orren ! Désolée de te déranger, j’avais quelque chose à te… Hellooo, vilain petit monstre qui me griffe les jambes ! »

Se penchant, Eryn attrapa la Skitty, qui avait posé ses pattes sur sa jambe pour être prise aux bras. Heureuse, la chatonne miaula et ronronna, se retournant agilement pour jouer avec ses cheveux roses du bout des pattes. Eryn la laissa faire, se contentant de baisser la tête pour embrasser la Skitty entre les deux oreilles. Killer ronronna de contentement, et recommença sa bataille contre les cheveux d’Eryn avec plus de vigueur, comme si ce bisou lui avait donné la force nécessaire pour triompher de ses ennemis. Bisou magique ! Portant la main à son sac, elle en sortit la CT (Draco-Queue, pour les curieux) et la fit tourner entre ses doigts, avant de la tendre au préfet en chef, toute souriante.

« Tiens, c’est pour toi, c’est pour te remercier. Cadeau ! »

_________________

We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Alors comme ça, tu aimes les Dragons ? [Terminé]   Dim 9 Aoû - 7:54
Orren avait été réveillé tôt comme d'habitude. mais pas par Skoll, le Démolosse étant bien décidé à prendre aussi des vacances et à lever la patte sur les entraînements sportifs matinaux avec son dresseur. Non ce fut son Ipok qui vibra et le réveilla. Le jeune home s'en saisit en grommelant avant de déverrouiller l'appareil et de lire le message qu'il venait de recevoir.

"Bonjour mon Riri !
J'espère que tout se passe pour le mieux pour toi et que tout le monde va mieux après les épreuves que vous avez passé en début juillet. Et si tu veux venir à la maison à Illumis, tu es le bienvenu ! Ça me fait bizarre que tu ne puisse pas venir cette année, mais je comprends avec tes responsabilités de préfet en chef, ton passage du Grade 3 et tout ça c'est un peu compliqué. Par contre j'ai un problème mon chéri. Je suis invité à un concours amateur à Hoenn pour aider comme jury, donc je dois te renvoyer ta Sonistrelle, je ne pourrait pas l’emmener avec moi. Je me suis déjà chargée du transfert et elle t'attend chez ce fameux Collectionneur. Elle a été adorable en tout cas, un peu dure quand on doit la faire obéir, mais je n'ai pas vu les problèmes dont tu m'as parlé.
Bon je te laisse tranquille mon Riri, saches que je t'aime fort et que Maman pense beaucoup à toi !
Passe une bonne journée !

PS : Andreas m'a dit que tu as une nouvelle copine, j'espère la rencontrer un jour quand même ! Tu aurais put me le dire mon ptit cachottier !"


Fichu Heartnett, il avait vendu la mèche le bougre ! Mais Orren ne lui en voulait pas, ça le faisait même sourire. Son référent avait été tant transporté de joie de voir son cher préfet de se bécoter avec une jeune fille qu'il avait fermé les yeux sur son infraction des règles. Par contre la nouvelle du retour de la Sonistrelle faisait grincer des dents à Orren. Lui qui n'avait toujours pas trouvé d'acheteur pour la créature qui lui volait chaque fois dans les plumes. Il pensait pouvoir la laisser tranquillement chez sa mère pendant qu'il trouvait quelqu'un pour la prendre, le voilà maintenant de nouveau avec cette bestiole sur les bras alors qu'il avait recueilli Kali. Le garçon soupira avant de se rendre dans sa salle de bains pour aller se débarbouiller avant de s'habiller. Il lui fallait donc aller chez le Collectionneur ce matin. Bah ça pouvait attendre cette après midi, il avait envie d'aller se dépenser avant. Prenant avec lui Killer, Loki et Kali il sorti pour aller se faire un peu de sport avant de passer chez le Collectionneur.

En ce début d'après midi, Orren avait décidé de bouquiner un peu, jugeant qu'il avait fait d'assez grands progrès sur sa manie à ne pas sortir pour s'autoriser le loisir de lire un peu. Il avait fait son sport, avait mangé, puis était passé chez le Collectionneur récupérer la Sonistrelle qui jouait dans les airs avec Kali. Il avait donc décidé de s'installer à l'ombre d'un parasol à une table entourée de deux bancs simples en bois pour se saisir d'un livre sur les dragons et leur mode de vie naturel par espèce et lieu de provenance. Ainsi les Griknots de Sinnoh et Kalos étaient très différents. les premiers vivaient plus dans des grottes, tandis que les secondes creusaient des terriers profonds sous le sol du Désert Délassant. Il était particulièrement plongé dans sa lecture, ne remarquant pas la Skitty qui s'acharnait après les lacets de ses chaussures. Loki était simplement en train de dormir tranquillement à coté, prenant un bon bain de soleil. I continuait d'étudier en silence, concentré entièrement dans sa lecture. A tel point qu'il ne remarqua qu'Eryn était venue s'asseoir en face de lui quand quand elle parla.

-Bonjour Orren ! Désolée de te déranger, j’avais quelque chose à te… Hellooo, vilain petit monstre qui me griffe les jambes !

En effet la Skitty avait vit une nouvelle camarade de jeu en la Mentali et était allée voir si elle n'obtiendrais pas plus d'attention que chez son dresseur qui semblait trop intéressé par son bouquin. Orren releva son regard d'océan pour regarder la jeune fille en face de lui. Elle semblait d'une très bonne humeur et contrairement à d'habitude elle se montrait souriante et pas le moins intimidée du monde en sa présence, chose étonnante. Orren se rappelait bien qu'à chaque fois qu'il croisait la jeune fille, celle-ci semblait se tasser sur elle-même en sa présence. Bien d'autres élèves l'avaient décrit comme intimidant, chose qu'Orren ne comprenait qu'à moitié. Certes il n'était pas des plus expressifs, mais il se pensait amical ou au mieux avenant. Eryn laissait Killer jouer gentiment avec ses mèches de cheveux, souriant à la petite chatonne qui ronronnait de bonheur. Soudain elle plongea ses mains dans son sac avant d'en sortir une petite disquette qu'elle tendit à Orren.

-Tiens, c’est pour toi, c’est pour te remercier. Cadeau !

Machinalement, Orren prit l'objet en main avant de tilter qu'il s'agissait d'une CT, mais laquelle aucune idée, il n'y avait plus l'habituel nom, il semblait avoir été gratté. Puis soudain Orren réalisa et releva un regard choqué vers Eryn.

-Euh mais je euh... Pourquoi un cadeau ? Enfin je veux dire... pour me remercier de quoi ?

Pour le coup il ne comprenait pas du tout et ne pouvait que bafouiller maladroitement devant la Mentali, s'empêtrant dans ses mots. Elle l'avait sacrément prit de court et le voilà maintenant, incapable de dire quoi que ce soit de cohérent après ses deux questions. En quel honneur lui ferait-elle un cadeau ? Et pour l'avoir aider en quoi ? Il n'avait nul souvenir de l'avoir aidé un jour, enfin si lors de la confection du costume de Maximus, mais elle lui avait déjà rendu la pareille en lui recousant sa chemise qu'il avait déchiré bêtement. A cette pensée une très légère rougeur se fit sur ses pommettes. Pendant ce temps loki se réveilla et bâilla à s'en décrocher les mâchoires avant de tourner un regard vers Eryn. Il s'approcha calmement d'elle et posa ses deux têtes sur la table, réclamant des caresses en guise de bonjour. Ce qui inquiétait le plus Orren était le calme du dragon, mais ce n'était pas le soucis du moment. Il regarda simplement de nouveau Eryn droit dans les yeux en tournant et retournant la CT qu'elle venait de lui donner dans ses mains. Dans son regard une seule question simple s'y lisait. pourquoi ?

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Eryn McNellis
Eryn McNellis
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Coordinateur Éleveur
Sujet: Re: Alors comme ça, tu aimes les Dragons ? [Terminé]   Mar 11 Aoû - 18:25
Comme elle s’y attendait, Orren semblait plutôt désarçonné par son grand sourire tout chou. Eryn ne comprenait pas pourquoi. C’est toujours bien, d’être accueilli par un sourire, non ? Bêtement, la Mentali était contente de le voir, même s’il devait sans doute se demander pourquoi. C’est vrai qu’en général, elle restait très timide et très effacée devant lui. Mais ça, c’était avant. Eryn avait changé. Se retourner brusquement contre la Team Rouage, combattre dans leur propre planque pour sauver ses camarades, travailler en équipe avec les autres, tout ceci lui avait plu. Elle avait enfin eu le courage de regarder la réalité en face, de comprendre qu’elle ne voulait pas être styliste, et que la recherche pure et dure l’intéressait. Et si elle l’avait compris, c’est parce qu’à un moment donné, un Topdresseur avait sorti un Ptyranidur juste sous ses yeux, et que, les yeux brillants d’admiration et d’une curiosité toute nouvelle, elle avait regardé ce Dragon, disparu depuis des millions d’années, se balader gauchement juste devant elle. Et après, il se demandait pourquoi elle lui offrait cette CT ? Il venait juste de sauver sa scolarité, et sa santé mentale, parce qu’elle devenait véritablement folle en Coordination.

« Parce que tu m’as beaucoup aidé. Ton Ptyranidur m’a protégée, quand on était séparés du groupe. Bon d’accord, j’ai fini à l’hôpital, tout ça, mais ce n’est pas de sa faute. Tu sais que c’est lui qui a libéré Melty Potts ? Il a foncé dans la porte et le métal s’est tordu en deux ! C’était trop génial ! »

De nouveau, des étoiles dans les yeux. Cacher ses émotions est une chose compliquée pour la jeune McNellis, après tout. Soulevant la Skitty, elle lui fit une bise sur le crâne, avant de la reposer au sol pour qu’elle bondisse presque immédiatement sur Yakuru. Joueur, le Cabriolaine esquiva, et s’enfuit, la petite Skitty sur ses talons. Flim, qui était resté sagement assis sur l’épaule de sa dresseuse, en sauta pour s’approcher d’Orren et l’escalader dans la moindre gêne pour se coller à son cou et se frotter à lui pour un câlin. Tandis que le Topdresseur attrapait le petit Posipi pour lui retourner son bonjour, Eryn reprit la parole, toute guillerette.

« Bref, j’ai compris que la coordination ne m’intéressait pas du tout, et j’ai changé de voie. Maintenant, je suis scientifique, dans la recherche Pokémon, et ça m’enchante vraiment plus que de coudre des robes toute la journée ! Et c’est grâce à ton Ptyranidur, donc par extension, grâce à toi. Donc c’est pour toi ! Et inutile de protester, je ne la reprendrai pas, elle est à toi maintenant. »

La Mentali esquissa un grand sourire, et leva les yeux quand un Sonistrelle la frôla. Oh ! Chromatique ! Magnifique ! Tiens, il y en avait deux… Curieuse, elle les regarda voleter ensemble. Se sentant observée, la chromatique arrêta son vol pour venir se poser devant elle, intriguée, et roucoula quand la main de la rose glissa sur sa fourrure de chauve-souris. Elle était tellement jolie ! La deuxième Sonistrelle, jalouse, se posa sur sa tête et s’y coucha, étendant ses ailes de part et d’autre de sa joue, la faisant rire sous les chatouilles. Levant l’autre main, elle la posa sur le dos de la Sonistrelle pour la caresser, s’amusant de la sentir presque ronronner dans ses cheveux. La chromatique, elle, saisit son doigt pour le repousser en piaillant d’un ton faussement agacé, et, du coup, absolument adorable. Ne me touche pas ! Je n’aime pas les câlins ! Je suis méchante ! Je suis la nuit ! C’était… Crédible. Vraiment.

« Tes Sonistrelle sont vraiment adorables ! Comment elles s’appellent ? »

_________________

We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Alors comme ça, tu aimes les Dragons ? [Terminé]   Mer 12 Aoû - 11:14
Orren était toujours là à la regarder avec de grands yeux surpris. Non seulement la jeune fille souhaitait le remercier, mais en plus elle voulait lui offrir une CT inconnue. Il ne savait vraiment pas comment réagir et encore moins ce qu'il avait bien fait pour mériter un tel présent. Heureusement elle fut là pour éclairer sa lanterne, lui expliquant calmement que grâce à l'aide de Ragnarok, la jeune fille avait été protégée pendant l'attaque de la base de la Team Rouage. Certes, Ragnar l'avait protégé, mais à ce moment c'était le Pokémon qu'il fallait remercier et non lui, qui n'y était pas tant pour quelque chose à par le fait qu'il l'ait libéré pour combattre, chose on ne peut plus logique non ? Cependant elle ne s'arrêta pas là sur ses explications, lui avouant que le dragon préhistorique avait aussi enfoncé la porte de la cellule de Melty Potts, la libérant ainsi.
Eh bien encore une fois, c'était grâce à l'aide du Pokémon Prince et non grâce à lui. Pourtant à l'entendre dire qu'elle avait tout de même fini à l'hôpital lui fit mal au coeur. il était vrai que tout les élèves ne s'en étaient pas aussi bien tirés, certains avaient été rudement blessés dans cette entreprise risquée, comme Alban aussi. Eryn avait aussi l'air passionnée par le Pokémon et ses capacités de destruction avancées. Destructions qu'il effectuait la plupart du temps sur les différents objets électroniques qu'il croisait, le Pokémon semblait bien craintif de toutes les nouvelles technologies et le préfet ne comptait plus les moments passés à courser le Ptyranidur qui poursuivait bêtement une voiture, la prenant pour une créature agressive qui grognait à son attention.

Il s'apprêta à répondre à la jeune fille, lui signalant que l'aide apportée était le fait de Ragnarok et non de la sienne et aussi lui demander si sa santé allait mieux et ce qu'elle avait eu, quand le petit Posipi vint grimper sur son épaule sans cérémonies. Orren lui retourna alors son signe d'affection, appréciant toujours autant le petit Pokémon électrique qu'il avait confié à la Coordinatrice. Il l'attrapa et le serra doucement contre son visage tandis que le Posipi frottait sa joue contre celle d'Orren avec force gazouillements. La petite souris électrique malgré qu'elle soit maintenant dans l'équipe de la jeune fille aux cheveux roses appréciait toujours son ex-dresseur et cela réchauffait le coeur du garçon qu'il lui porte toujours la même affection. Puis, Eryn reprit à nouveau la parole, chose d'autant plus étonnante chez cette jeune fille qui se montrait d'habitude si réservée, voir même intimidée, en la présence du dracologue.

- Bref, j’ai compris que la coordination ne m’intéressait pas du tout, et j’ai changé de voie. Maintenant, je suis scientifique, dans la recherche Pokémon, et ça m’enchante vraiment plus que de coudre des robes toute la journée ! Et c’est grâce à ton Ptyranidur, donc par extension, grâce à toi. Donc c’est pour toi ! Et inutile de protester, je ne la reprendrai pas, elle est à toi maintenant.

Donc voilà le fameux lien entre lui et ces remerciements. Pourtant encore une fois il ne voyait pas du tout le rapport. Il n'avait fait que sortir son Ptyranidur. Si cela a éveillé quoi que ce soit chez la jeune fille, eh bien c'était qu'elle avait cela en elle et non qu'il l'y ait poussé. Pourtant quelque chose dans sa voix lui disait bien que tout refus était hors de propos et qu'il n'aurait d'autres choix que d'accepter ce présent. Orren retourna encore une fois la disquette mystère dans ses mains. Il ne savait pas du tout de quelle attaque il s'agissait, mais nul doute qu'Eryn l'ait choisie avec soin. Et puis une idée lui passait par la tête, idée qu'il eut envie de soumettre. Si seulement on ne l'empêchait pas à chaque fois de parler !
Car voici Kali et sa camarade non chromatique qui se pointaient. La première se posa devant Eryn et accepta quelques instants les caresses avant de les rejeter dans une mauvaise tentative de paraître méchante et agressive, souhaitant paraître telle la terrible dragonne qu'elle était. En effet ue terrible dragonne secrètement accro aux câlins et qui ne pouvait se défaire de sa couleur particulière associée à sa trogne plus qu'adorable. Pendant ce temps l'autre Sonistrelle se coucha simplement sur la tête d'Eryn pour profiter à son tour de câlins d'une manière jalouse. Puis Eryn demanda leur nom à chacune.

-Elle c'est Kali, que j'ai récupéré d'une élève qui quittait l'académie et voulait la laisser aux bons soins de quelqu'un. Et elle... eh bien je ne lui ait pas trouvé de nom et je ne penses pas que ce soit la peine. On dirait qu'elle m'en veut de l'avoir capturé, mais c'était le seul moyen pour que Loki ne la mette pas en morceaux... Enfin bon, elle ne m'accepte pas et je sais pas trop quoi faire, j'ai déjà assez de boulot avec Spike...

Comment voulant prouver ses paroles, Orren tendit la main vers la Sonistrelle qui parti immédiatement en feulant méchamment à l'encontre du préfet. Voilà le même cirque à chaque fois, impossible de l'approcher. Et encore cette fois-ci n'avait-elle que crachée, il y avait aussi eu des fois où Orren avait essuyé un coup de crocs qui avaient fait perlé de fines gouttelettes de liquide vermillon. C'est le moment que choisi Killer pour passer sous la table en entraînant dans sa suite un Cabriolaine des plus surexcité. Et Kali parti pour aller jouer avec eux, bientôt rejoins par l'autre Sonistrelle qui continua de darder un regard mauvais sur le Top Dresseur. Il soupira avant de se tourner vers Eryn avec un léger sourire un peu triste.

-Ca m'embête qu'elle ne m'accepte pas, mais... Bah entre un Carmache socio-psychopathe et maintenant elle, j'ai assez donné. Déjà avec Spike...

Orren s'arrêta subitement. Non il ne pouvait en parler. Le jeune homme ne pouvait avouer ses doutes quand au fait de garder le requin des sables, car rien n'était encore fixé, il attendait l'avis d'Estelle. Tout se déciderais selon ce qu'il apprendrait d'elle sur les agissements du Dragon/Sol pendant ses deux semaines passées avec la jeune fille. De là saurait-il si il le garderait, ou le relâcherait pour de bon la prochaine fois qu'il pourra passer près du Désert Délassant. Mais il chercha bien vite à changer de sujet, revenant sur la CT et son changement d'orientation scolaire.

-Donc la CT, c'est une surprise que je devrais découvrir c'est ça ? Je peux au moins en connaître le type ? Et sinon, tu es donc une scientifique maintenant ? Mes félicitations alors ! Il lui fit un immense sourire. Mais dis moi, rien de trop grave pendant ton hospitalisation j'espère ?

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Eryn McNellis
Eryn McNellis
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Coordinateur Éleveur
Sujet: Re: Alors comme ça, tu aimes les Dragons ? [Terminé]   Mar 8 Sep - 16:27
La Sonistrelle chromatique s’envola pour échapper aux papouilles. Sa camarade violette resta perchée dans les cheveux d’Eryn, qu’elle mâchonnait avec un ravissement proche de l’extase. C’était la joie ! Alors qu’Orren répondait à sa question, lui indiquant que la première s’appelait Kali, et que la deuxième n’avait pas de nom, il tendit la main vers la Sonistrelle violette pour lui prouver que cette dernière ne l’aimait pas. Immédiatement, elle se rétracta en feulant, et Eryn se crispa, craignant que la colère du Pokémon ne se retourne contre elle. Après tout, elle était encore juchée sur sa tête, et s’il lui prenait l’envie d’y planter les griffes, elle ne pourrait trop rien faire ! Mais la Sonistrelle s’envola, pour poursuivre sa copine chromatique, la Skitty, et Yakuru, partis dans une course folle autour des tables. Ils allaient finir par en renverser une. Enfin. Orren semblait triste de ne pas être accepté par sa Sonistrelle, mais comme il le disait, il avait déjà fort à faire avec son Carmache. Eryn fit la moue. Elle n’aimait pas beaucoup ce Dragon-là, qui avait essayé de l’attaquer parce qu’elle protégeait le petit Posipi.

« Ce n’est pas ta faute, tu sais. Les Dragons, c’est difficile à éduquer, tu le savais en prenant cette spé. Tu as plutôt bien réussi à gérer les autres, ce n’est pas parce qu’un te pose du mal que tu es un mauvais dresseur. Et pour la Sonistrelle… Si elle n’est pas en phase avec toi, essaie de lui trouver un autre dresseur, avec qui elle se sentirait bien ? »

Comme si elle n’attendait que ce signal, la Sonistrelle alla se poser sur sa tête pour s’y lover confortablement une nouvelle fois, faisant sourire la jeune scientifique. Tandis qu’Orren reprenait la parole, Eryn leva les bras pour attraper délicatement la chauve-souris et la serrer doucement dans ses bras, attendrie par sa douceur. Comme il était étrange qu’elle déteste ainsi son dresseur, elle qui avait l’air si adorable et si câline ! Elle leva les yeux vers Orren, souriant toujours, tandis qu’il la questionnait sur la CT qu’il venait d’accepter, un peu contraint et forcé. Il voulait savoir son type, à défaut de savoir laquelle c’était. Et juste après l’avoir félicitée, voilà qu’il lui demandait s’il ne s’était rien passé de trop grave pour qu’elle soit hospitalisée. Eryn haussa les épaules, laissant la Sonistrelle escalader son tee-shirt pour se blottir près de son cou.

« Oh, ça va. J’ai pris un sale coup sur la tête, sur l’île Frista, alors on m’a emmenée à l’hôpital. J’y ai passé quelques jours, et on m’a laissée sortir. Et juste après, j’ai fait une demande de changement de parcours. Ca m’ennuie un peu d’avoir dû lâcher mon arrosoir, mais… Tant pis ! Tu es quand même vraiment trop mignonne, toi, tu sais ? »

Penchant à nouveau la tête, Eryn posa un bisou entre les oreilles de la Sonistrelle, qui en roucoula de bonheur. Tiens, mademoiselle aimait donc les papouilles ! C’était vraiment bizarre qu’elle n’aime pas Orren, alors. Il avait l’air de bien s’occuper de la Skitty, Pokémon qui réclamait pourtant son lot d’amour, de tendresse et d’attention. Alors pourquoi en dénigrerait-il une pour s’occuper de l’autre ? Surtout qu’il avait l’air triste que la Sonistrelle ne veuille pas de ses attentions. En attendant, elle roucoulait d’aise dans les bras de la Mentali, qui lui gratouillait doucement les joues du bout des doigts. Une vraie peluche ! Avec un temps de retard, elle se rendit compte qu’elle avait oublié de répondre au préfet des Voltali, qui attendait toujours de savoir quel était le type de la CT qu’elle venait de lui offrir sans vraiment lui en laisser le choix.

« Et pour la CT, c’est Draco-Queue. » Silence. Brisé par le gazouillement de la Sonistrelle. « Diiiiis, je peux la gardeeeeeer ? »

La phrase était sortie toute seule, faisant doucement rougir la Mentali, qui, cependant, pensait ce qu’elle venait de dire. La Sonistrelle avait l’air très bien avec elle, et vu comment elle restait scotchée, elle apprécierait très mal de la voir partir sans elle. Alors… Autant la lui demander, non ? Avec un peu de chances, Orren ne se vexerait pas, et accepterait volontiers de lui laisser la garde de cette petite chauve-souris qui semblait avoir trouvé son bonheur ailleurs qu’avec lui.

_________________

We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Orren Losvrôk
Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: Alors comme ça, tu aimes les Dragons ? [Terminé]   Dim 13 Sep - 18:20
Eryn était très agréable de vouloir lui remonter le moral en lui assurant que ce n'était pas sa faute que le dragon des sables ne lui obéissait pas, tout comme cette Sonistrelle. Pourtant il ne pouvait s'empêcher de penser qu'il avait dût merder quelque part pour que deux dragons montrent autant de signes d'agressivité envers lui. Il est vrai que le reste de son équipe lui obéissait sans broncher, mis à part peut être Skoll qui pesait tout d'abord le pour et le contre de la décision de son dresseur, mais c'était Skoll après tout, il réagissait toujours à sa manière. Pour la Sonistrelle, il trouverait bien quelqu'un qui veuille la garder pour pouvoir se concentrer de nouveau sur le cas de Spike et prendre une décision finale.
En tout cas le jeune homme écouta attentivement le récit de la jeune Mentali devant lui. Elle s'était donc blessée sur Frista, comme beaucoup d'autres élèves. Lui n'avait rien eu de mal, ses Pokémons s'en étaient sortis sans trop de dommages mis à part une fatigue très accentuée. Mais il avait à peine vu dans les rangs de son dortoir les dégâts qu'avaient fait la Team Rouage, bon nombre d'élèves qui s'étaient aventurés dans la base en étaient ressortis blessés, comme Alban. Il espérait que le jeune garçon allait mieux, il n'avait vraiment pas l'air au mieux de sa forme quand il était venu retrouver le préfet en chef. Orren ne douta cependant pas des premiers soins prodigués par la préfette desGivralis. Elle était Médecin, c'était donc son boulot de soigner correctement un Pokémon ou un humain. Certes plu les Pokémons, mais soigner un humain ne devait pas être trop différent pour Orren.

En tout cas il devait bien avouer que le changement de parcours d'Eryn l'étonnait. Il n'aurait jamais pensé qu'elle ait la fibre scientifique. Elle semblait tant à l'aise dans la confection du costume de Maximus que le garçon était persuadé qu'elle avait trouvé sa voie. Comme quoi on ne peut jamais être sûr de rien. Même si Orren était sûr de ce qu'il voulait faire en ce qui concernait son avenir, il avait des doutes sur bien d'autres sujets. Il continua de regarder avec un léger sourire la jeune fille, surtout quand elle parla au dragon volant qui était complètement scotchée à elle. Lui était bien content de retrouver le petit Posipi qui avait auparavant fait parti de son équipe, il caressait doucement sa petite tête le laissant grimper sur son épaule pour venir rectifier l'anneau de son oreille qui n'était pas assez bien positionné pour ce petit perfectionniste du style vestimentaire. La petite sphère bleue foncé de nouveau bien en place sur la boucle d'oreille du préfet, le Posipi s'attaqua à la chevelure du garçon, le faisant rire au passage devant ses soupirs désespéré du rongeur électrique. EH oui,n cette tignasse était indomptable et Orren avait abandonné depuis longtemps l'idée de la maîtriser, à l'instar du Posipi apparemment qui s'acharnait à tenter de faire retomber une mèche rebelle qui pointait sur le coté.
D'un seul coup, Eryn lui balança la nature profonde de la CT, le faisant se replonger dans des pensées stratégiques. Draco Queue..... une attaque plus qu'intéressante qu'il pourrait apprendre à certains de ses Pokémons. Elle avait l'effet d'expulser si violemment le Pokémon adverse que certains étaient tout simplement renvoyés dans leur Pokéball. Voilà quelque chose de très utile quand on se retrouvait devant un adversaire un peu trop gênant et vouloir le disqualifier d'une manière assez basse. Mais la bassesse n'existait que peu dans les combats. Il fallait donner son meilleur pour pousser l'ennemi et se pousser soi-même dans ses derniers retranchements. Ce n'était qu'ainsi qu'on obtenait un beau combat et si on réfléchissait bien à ses actes, une belle victoire. Néanmoins la voix d'Eryn le sorti une nouvelle fois de ses réflexions.

Garder ? La Sonistrelle ? Elle la voulait sérieusement ? Passant machinalement la main dans ses cheveux et détruisant tout le travail du petit Posipi, qui ne put que constater avec un petit cri d'effroi la chevelure du préfet redevenir aussi hirsute qu'à l'origine, il se mit à envisager sérieusement cette éventualité. Il est vrai qu'elle semblait plus que proche de la Mentali et ne montrait aucun signe d'agressivité envers elle. On dirait même qu'elle venait d'avoir un véritable coup de foudre. Elle était agrippée à la jeune fille depuis qu'elle l'avait vu, roucoulant à chacune de ses caresses. Mais un détail chiffonnait le jeune homme... On pourrait penser que tout Pokémon qui pouvait sembler encombrant pour lui, il le refilait à Eryn. Pourtant ce n'était pas le cas. Bah, à quoi bon les ragots, il en avait rien à foutre sérieusement. Elle semblait aimer la Sonistrelle et réciproque pour la chauve souris draconnique. Donc pourquoi pas au final. Ça l'arrangeait bien et ça lui enlevait une sacré épine du pied.

*Après tout il vaut mieux, parce que j'ai peur qu'un jour Skoll en ait marre de la voir me feuler dessus. Et vu qu'il aime pas les Pokémons Vol de base... Bon hop, ça me fera ça de moins à penser !*

Orren retourna son regard océan vers Eryn, la fixant intensémment en affichant un léger sourire sur son visage. Kali qui se posa près de lui vint se coller à lui, montrant un caractère bien plus naturel. Eh oui, la grande et vilaine créature de la nuit aimait les câlins. Et sur ce coup-là le montrait, sûrement un peu jalouse de l'attention que recevait sa comparse de la part de la jeune fille. Donc Orren posa sa main sur sa tête pour grattouiller sa nuque, plongeant ses doigts dans la douce fourrure blanche en commençant à parler.

-Elle a l'air de t'apprécier et toi aussi hein ? Plus grand sourire. Donc si tu la veux, elle est à toi !

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Eryn McNellis
Eryn McNellis
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 19 ans.
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334
Coordinateur Éleveur
Sujet: Re: Alors comme ça, tu aimes les Dragons ? [Terminé]   Ven 2 Oct - 15:27
Le très sérieux préfet des Voltali ne répondit pas de suite à sa demande, et Eryn craignit de l’avoir fâché. Après tout, elle lui demandait son Dragon… Peut-être allait-il mal le prendre ? Il semblait vivre comme un échec le fait de ne pas réussir à s’occuper de cette petite Sonistrelle, qui s’était entichée d’Eryn et qui ne voulait plus la lâcher. Actuellement, la petite chauve-souris roucoulait dans ses bras, appréciant les gratouilles dans le cou que la Mentali lui prodiguait. Pur bonheur ! C’était à se demander pourquoi elle était malheureuse avec Orren, qui faisait grand cas de ses Dragons, pourtant. Peut-être qu’elle n’aimait ni l’exercice, ni le combat ? Elle semblait plutôt paresseuse, cette petite bestiole violette. Cependant, le préfet en chef lui répondait enfin, et par l’affirmative cette fois. Si elle la voulait, elle était à elle.

« Vraiment ? Pour de vrai ? » Elle esquissa un petit sourire tandis que la Sonistrelle se collait à elle en roucoulant d’aise. « Alors j’accepte. Cette petite flemmarde sera mieux avec moi qu’avec un combattant sportif, hein mademoiselle ? »

La Sonistrelle lâcha un petit reniflement hautain, comme pour dire que ce n’était pas ça du tout et qu’elle n’était pas une flemmarde, non mais oh. Avec un sourire, la Mentali tâtonna pour retrouver son sac et en sortit son porte-monnaie. Elle n’allait pas juste l’accepter comme ça, voyons, il fallait bien qu’elle donne quelque chose en échange. Elle donnerait donc des jetons. Un Sonistrelle, ça allait chercher dans les… Quatre cent jetons, par là ? Bon allez, disons quatre cent cinquante. En quelques secondes, les jetons furent sortis, et posés en petits tas devant le Voltali. Et une nouvelle fois, le sourire d’Eryn l’empêchait de refuser la somme, tout comme il l’avait empêché, quelques instants plus tôt, de refuser la CT si gentiment offerte.

« Voilà, un échange dans les règles, des jetons contre un Pokémon ! J’espère que ça te suffira. Sinon, je peux donner plus ! »

Cependant, Orren l’arrêta très vite. Accepter ces sous semblait être le maximum de ce qu’il puisse faire, et non, il n’en voulait pas plus. Ce fut à contrecœur qu’il empocha la somme, mais avec un certain soulagement qu’il laissa partir l’agressive petite Sonistrelle. Ayant fini tout ce qu’elle avait à faire, et ne voulant pas déranger le préfet plus longtemps, Eryn se leva, rassemblant ses affaires pour les mettre pêle-mêle dans son sac, laissant la Sonistrelle se jucher sur sa tête et s’y étaler comme une crêpe. Il devait avoir beaucoup de choses à faire, et… Elle voulait aller tester cette toute nouvelle serpe !

« Ne t’inquiètes pas, je prendrai grand soin de cette petite carpette violette, tout comme je prends soin du Posipi. Tu peux venir les voir quand tu veux ! »

Un sourire. Une poignée de mains. Et la Mentali tourna les talons, satisfaite de sa journée. Un nouveau parcours, un nouveau Pokémon… A coup sûr, cette deuxième année scolaire commençait plutôt bien !

[ Achat de Sonistrelle 450j - RP terminé ! ]

_________________

We got this together Δ Sometimes the pressure gets you down, and the clouds are dark and grey, just kick them off and let the sun shine through, and scary as it seems, more help is on the way,'cause friends have friends that want to help out too.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Alors comme ça, tu aimes les Dragons ? [Terminé]   
Alors comme ça, tu aimes les Dragons ? [Terminé]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :