[ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche.
Leonidas Blackhart
Région d'origine : Hoenn
Âge : 20 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1109
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: [ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche.   Mar 25 Aoû - 13:38
[ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche. Tumblr_mw7xwd7R3U1t0ukbko1_500


Pokemon Community a écrit:
- Le grand congrès des spéléologues est organisé à la fin du mois d'août. Une énorme grotte encore inconnue a été choisie pour l'événement et vous faites partie de l'équipe d'exploration qui devra découvrir ce que la grotte a à offrir.

DAY n°1 : Tu reviens, essoufflé, quoi qu'un peu courbaturé aussi. Tes bras sont couverts de bleus, tes jambes fléchissent au moindre effort. Tu passes l'entre de ta tente et t'écroules sur le divan gonflable. Quelle journée ! Tu es bien évidement suivit par ta petite troupe de Pokemon. Terezi se trouve déjà dans tes cheveux et ronfle en petit sifflement silencieux, tandis que Nyx, qui était posée sur tes épaules, plane jusqu'à ce qui semble être une petite table pliable. Gurren lui, lentement mais sûrement, pousse le tissu de l'entrée  du museau pour ramper avec flemme jusqu'aux roches entreposées au fond de la « pièce ». Tu regardes, exténué, le plafond de ton abris et doucement tes yeux se ferment. Tu t’octroie alors une petite sieste, histoire de remettre certaine de tes idées en place.

•••

A ton réveil inutile de dire que tu travailles déjà d'arrache-pied sur le devoir que tu te dois de rendre a la rentrée. Dans ton espèce de tipi de fortune il n'y a pas véritablement assez de place pour bosser convenablement et c'est pour cette raison que l’expédition entière a prévue diverses installations incluant tables – chaises – laboratoires – entrepôts (et même une cafeteria ! ) pour le bien être de ses équipes et surtout pour fournir un travail de qualité. Mais retournons a nos Wattouats ( sans ginjidoux ) Après ta sieste bien mérité tu avais pris place à l’extérieure de ta tente sur l'une des nombreuses tables misent a disposition. Ne voulant pas déranger les adultes et encore moins les stagiaires qui déjà procèdent à des calcules qui te dépassent, tu as décidé de t'installer seul, un peu a l'écart.


JOUR:01 Rencontre avec l’équipe - vol baveux
Cour scientifique

LEONIDAS BLACKHART
pokemon utilisés :
[ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche. Pleaj9v[ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche. Po43fkr [ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche. Pwcebj5
Je suis arrivé tôt le matin de mon rendez-vous avec l’équipe scientifique. Si tôt au final que j'ai dus attendre une bonne heure avant que les premiers arrivants ne pointent le bout de leur lunettes. Étant facilement reconnaissable je ne fus pas surpris qu'une jeune femme m'accoste a la seconde de son arrivé.

Son nom était Alma Nack. Elle disait avoir fait son stage auprès du Professeur Roseverte ce dont je ne pouvais douté après l'avoir vue réprimander avec sarcasme et cynisme des apprentis à peine plus agés que moi. Jeune spécialiste des cavernes qui recouvrent cette région, plus encore des pierres lunes, c'est une femme sérieuse, munie d'une poigne de fer mais également douée d'un certain humour dont mon référent n'est pas toujours équipé. Nous avons bien vite sympathisé.

Au fur et a mesure que le reste de la fine équipe arrivaient, je venais à leur rencontre – parfois poussée par Alma. Serrage de mains, accolades gênantes, check des familles, j’ai eu droit a toute les formes possibles et imaginables de salutations. Comme quoi, même dans la branche scientifique, il y a des spécimens hétéroclites. Oui, nous ne sommes pas tous maigrelet, porteur de lunettes et mathématiciens !

Voici les différents type de scientifiques :

Les Bigs Boss : Les ultimes têtes pensantes. Ils sont au sommet de la chaîne du petit chimiste, ils s'occupent principalement de donner des ordres, de vérifier le travail des autres, d'apporter des solutions et des hypothèses farfelus. « Si tu as une question, une vraie question, ou un doute sur quoi que se soit, c'est a eux qu'ils faut s'adresser. » - Alma Nack
Les Matheux : Les gens qui sont constamment plonger dans les chiffres, qui calculent le calcaire de la roche, le taux de ferritine dans le corps des Racailloux et des Gravalanches, qui remue ciel et terre pour trouver réponses a leurs théorèmes et a leurs équations tordues. « Ils ne feront pas tes devoirs a ta place. » - Alma Nack.
Les têtes musclées : Eux, ce sont des aventuriers, des Baggiguana Jones ! Ils sont là pour fouiner là où aucun autre chercheur n'aimerait s'aventurer. Ils sont également l'arme et le bouclier d'un groupe d’expédition. Ils sont courageux et possédè un sang froid incroyable. Ils ont une très bonne relation avec leur pokemon et sont capable de survivre dans des environnements dit « délicats ». «  Faudra être plus que déterminé si tu veux t'engager sur cette voie Leonidas ! » - Alma Nack

Je ferais abstraction des apprentis et des élèves ( ça c'est moi) qui sont là pour observer et apprendre. ( Seul les apprentis peuvent réellement s'autoriser a proposer des thèses et des hypothèses auprès des grands patrons - par le biais de leur mentor/tutor respectif )

Après ces vagues explications, il était temps de partir. J'avais déjà fais le tour de Celadopole pour tâter le terrain comme on dit, mais je n'avais pas remarquer la moindre grotte ou une petite ouverture menant a d’immense salle souterraine. Il s'agissait enfaîte d'une sous-salle découverte dans une caverne que le monde scientifique connaissait déjà sur le bout des doigts ; le Mont Sélénite.

N'ayant pas de pokemon Vol assez puissant pour me transporter sur une aussi grande distance Alma fit appel a son assistant ; Marchal Lombre. Un homme mafoi que j'aurais tout d'abord placé dans la catégorie tête musclée, ayant en sa possession un Pokemon aussi puissant qu'un Dracolosse ,mais son penchant un peu trop prononcé pour l'analyse et sa soudaine obsession pour mes yeux me fit revoir mon jugement. De plus, son Dracolosse était tout aussi étrange et mes cheveux pailles d'or avaient sur lui comme un effet d'herbes a Chacripan...
•••
En soit le voyage s'était bien passé. Bien que j'aurais pus me passer de la bave épaisse et abondante du dragon sur ma tignasse blonde...Le trajet ne dura qu'une vingtaine de minutes et une fois sur place, plus d'un chercheur s'étaient mit a pa-.

Ton stylos ripa.

▬ Hoy Leo' ! Tu as déjà commencé ton journal pour ton devoir ?

Le nouveau venu vint poser une forte poigne sur ton épaule. Sans sursaut, tu te retournes, plaçant en tique d'artiste ton stylos derrière ton oreille. Il est plus grand que toi, bien plus grand que toi, même si tu venais a te lever tu n'arriverais même pas a son menton carré. Évidement, malgré sa taille, tu te redresses et lui serre la main. Sa paume fait bien ta tête toute entière... tu ne cherches pas a faire l'homme et il le comprend très bien. Pas d'acte virile face a un géant comme lui, l'avenir de ta main droite en dépend. Un sourire de soulagement et tu réponds, reprenant place sur le banc en bois fermement planté dans la terre de la grotte.

▬ Oui, j'allais justement parler de votre intervention quand nous sommes arrivés devant l'entrée.
▬ Haha ! N'en fais pas des tonnes, je n'ai pas fais ça tout seul ! Tu as aidé aussi il me semble.
▬ Ma maigre participation n'est pas ce qui nous a permis d'entrer.

Une tapote sur le dos, un rire franc, un sourire charmeur et monsieur Nick Elchrome s'en retourne a ses activités de véritable tête musclée. . C'est lui qui a permis à l'expédition entière de ne pas tomber à l'eau. C'est d'ailleurs pour cela qu'il y a toujours des scientifiques Ranger qui accompagnent ce genre de raid. Mais autant lire le journal de Leo pour comprendre ce qu'il en retourne.


JOUR:01 Poussière d'acier
Cour scientifique

LEONIDAS BLACKHART
pokemon utilisés :
[ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche. Pleaj9v[ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche. Po43fkr [ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche. Pwcebj5
suite → Le trajet ne dura qu'une vingtaine de minutes et une fois sur place, plus d'un chercheur s'étaient mit a paniquer. L'entrée même de cette fameuse nouvelle cavité était noyée de rochers. Des gros des petits, un véritable éboulement avait saisis le droit de passage. Rien ni personne, pas même Terezi, ma Statitik, ne pouvait y pénétrer. L'entrée avait été condamné. Beaucoup étaient déçus, d'autres s'étaient vu rattraper par l'angoisse, je pense avoir même entendu certain pleurer... C'est vrai que c'était dommage de ne pas pouvoir fouiller cette nouvelle zone montagneuse. Sur l'instant je n'avais pas saisis tout ce que cela pouvait représenté. Une expédition comme celle ci, qui regroupe autant de spéléologues et autres chercheurs Pokemon, des années de recherches réduites a néant...De l'argent jeté par les fenêtres.

Cependant, beaucoup avaient oublié la présence des Sciento-Ranger. Arme insolite du corpus des sciences, ils sont, depuis longtemps, devenus indispensable. Chasseurs de fossiles, aventuriers des grandes plaines ou roi de la montagne, ils sont – comme écris plus haut – une sorte de guerrier au seins des « stratèges » des arts de la connaissance. En dehors de ma propre soif de savoir concernant l'histoire, cette branche est celle que j'aimerais suivre. Dompter ses peurs, entraîner ses Pokemon autre que pour le combat, braver la nature pour le bien être de la culture pokemon.

C'est alors qu'il fit son apparition. Un peu en retrait, mais surtout un peu en retard, il arriva sur le dos de son majestueux et surpuissant Ptera. Un homme d'une musculature impressionnante et d'une taille tout aussi gigantesque. Nick Elchrome. Si il est connu ? Bien évidement ! Je me rappel avoir eu un cour sur ce Ranger plus ou moins célèbre de la région de Kanto. Il était surtout connu pour la surprise qu'il offrait a ses employeurs. Non seulement il était fort, mais en plus il avait la cervelle qui allait avec. Un modèle, un vrai. Fan ? Non, mais très intéressé par ses prouesses et l'affinité infinie qu'il entretenait avec ses compagnons, avec sa famille.

Alors que monsieur Elchrome ajustait sa procédure de professionnel, j'en avais profité pour faire sortir mes pokemons. J'avais choisis pour cette expédition les plus utiles en terrain étroit ; a savoir : Terezi ma Statitik, Nyx ma Sonistrelle et Gurren mon Galekid. C'est là qu'il m'a interpellé pour la première fois. Je devais aider, paraît. Pas vraiment à l'aise, mais en compagnie de d'autres jeunes qui étaient sous la tutelle de Elchrome j'ai aidé a déblayer le chemin. Je n'ai pas fais grand chose, je l'avoue... Je n'avais que Gurren pour m'aider a grignoter les plus petits rochers... Les autres étaient à même de se débrouiller sans moi, mais Nick avait insisté. C'est donc dans l'ombre d'un colossal Galeking et d'un terrifiant Tyranocif que je fis ma toute petite part du boulot.  Cela nous a quand même près la matinée entière, sans oublier, qu'après avoir soigneusement écarté ou détruit toutes la roche qui bloquée le passage des laboratoires portables, nous avons dut faire face a des Onix mécontents. Une fois encore c'est monsieur Elchrome qui s'en ai occupé, pour le bonheur de tous.

Les serpents de pierres calmés, l'intégralité du groupe s'équipèrent pour faire la descente tant entendu. Le camp, si on peut vraiment appeler ça un camp, avait été monté contre une large paroi au cœur même du Mont Sélénite, non loin de la grotte encore inexplorée.  La salle avait été périmètre de façon a laisser aux techniciens de la place pour brancher leur machines a des générateurs naturellement alimenté par des Voltorbes et des Electrodes. Des rondes avaient été planifier pour surveiller les zones d'ombre du mont pour empêcher toutes agressions sauvages. Un filet méticuleusement tissé par un Migalos avait été posté au dessus de la totalité du campement pour éviter les éboulements.

Alma Nack est ensuite venue m'expliquer la suite des événements. Il n'y aurait pas de descente aujourd'hui. Le reste de l'après midi était destinée au préparatif, aux explications de sécurité, à la construction des équipes d'explorations.

Il y avait une équipe médicale, constituée principalement d’infirmiers de la famille Joy ( pensée pour toi Bro ) qui étaient, m'a t'ont assurés, tous d’excellent Ranger.

Une équipe de sécurité Ranger dirigé par Nick Elchrome prendra les devants pour y passer cordes et autres crampons de sécurités pour faciliter l'exploration des scientifiques et dégagés la voie en cas de problème d'ordre « animal ».

Et plusieurs petites équipes de recherches, comprenant chercheurs, archéologues, théoriciens et historiens, le tout gérer par Alma Nack elle même.

J'ai été assigné a l'une de ses équipes sous ordre de la jeune savante. J'ai passé le reste de mon temps a aider sur les installations tout en essayant d’éviter le Dracolosse baveur pour le bien de ma croissance capillaire. Dans mes taches j'ai fais la connaissance du reste de mon groupe. Un paléontologue dont l’orthographe du nom m'échappe totalement, son assistante Milène Micoton et son Pharamp, Equinox, une jeune stagiaire, Manue ( qui a refusé de mon communiquer son nom de famille) âgée de deux ans de plus que moi et son tuteur historien et chimiste, Laurent Gina.


Après ces quelques lignes sur les gens qui t'accompagneront demain, tu fermes ton journal en mâchouillant nerveusement le bouchon de ton stylos. Tu sursautes presque quand un tout petit cailloux te tombe sur le haut du crâne. Tu lèves les yeux au plafond, intrigué et salues la demoiselle en mode spiderwoman juste au dessus de ta tête. Elle arrange avec l'aide de son Migalos le filet que tu as cité dans ton journal, demandant également a son Gloupti de dissoudre a jamais le trop plein de roches entreposées ici et là...Sans trop y réfléchir  d'avantage, claqué de cette journée mouvementée, tu finis par te traîner dans tes « appartements » jusqu'à ton matelas qui couine à chaque mouvements pour passer une bonne nuit de sommeille ( si tu arrives a dormir sans cauchemar bien sûr.)
•••

DAY n°2 : Pas de long repos pour les braves ! Debout là-dedans, il y a beaucoup à faire aujourd'hui. Une silhouette tourne et vire devant ta tente. Elle fait les cents pas, freine, accélère, s’arrête pour bondir a nouveau. Les jeux d'ombres attirent Nyx et Gurren qui s'approchent de l'entrée avec curiosité. Ton réveil est plutôt difficile. Tu avoues sans peine avoir mal dormis, heureusement tes lunettes cacheront tes yeux maltraités par la fatigue et le stresse. Un frottement sur la frimousse, un peu d'eau pour hydraté ta gorge sèche et un pantalon parce que se balader en boxer ça le fait moyen. Et puis pouf. Nez à nez avec Manue. Tu bailles, pas tout a fait réveillé et elle se recule les bras levées. Bizarre cette fille.

▬ Leooooooo-nidas ? C'est ça ?

Tu acquiesces retrouvant progressivement l'usage de ta langue tandis que Nyx vient trouver sa place sur ton épaule droite et que Gurren se "glisse" entre tes jambes encore mollassonnes. L’apprentie scientifique fini par reprendre la parole, la voix cassée, se forçant à garder une bonne distance entre vous.

▬ Le Professeur Nack nous attend pour les préparatifs, je suis venue teeeee chercher. Un hoquet venu de nul part, un sursaut, une grimace frustrée et elle part en courant... A ne rien n'y comprendre.  Tu lances un regard a ta Sonistrelle, elle couine, bat des ailes et te croque l'oreille d'amusement, alors que Gurren roule jusqu'à une boite métallique qui réveille en lui son irrésistible et quasi insatiable envie de manger. Tu l'arrêtes juste a temps et prépare tes affaires pour rejoindre les autres.
JOUR:02 Que l'exploration commence.
Cour scientifique

LEONIDAS BLACKHART
pokemon utilisés :
[ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche. Pleaj9v[ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche. Po43fkr [ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche. Pwcebj5
 La tension était à son comble, tous trépignaient d'impatience pour le top départ. Les dernières précautions étaient discutés entre les équipes Rangers et les équipes scientifiques. Je n'avais jamais vu autant de monde aussi nerveux et surexcités en même temps. Le stresse qui planait sur l'intégralité du groupe était de loin le plus impressionnant expérimenté jusqu'alors. Est-ce que les prochaines expéditions provoqueraient ce même sentiment de gloire et de curiosité ? Je l'espère. Cette émotion était unique et particulièrement plaisante !

Mon groupe était celui qui passerait en premier. J'étais tout agité, frétillant d'admiration. Mais de nature calme et posé, j'ai contrôlé mon trop plein d'exaltation. Placé au centre même de mon peloton, j'étais pris en sandwich entre Milène Micoton et le paléontologue dont j'épargnerais le massacre orthographique.  Equinox, le Pharamp était à la tête, tandis que ma Statitik éclairait le centre et qu'un Pichu s'occupait du fond. Nous avions aussi nos lampes respective pour s'assurer de prendre le bon chemin.

La roche était lisse, humide, et il y était facile de s'y tordre la cheville. Certain endroit était si étroit qu'il fallait y retenir son souffle afin d'aplatir son buste au maximum. Lente progression sur plus de huit cents mètres jusqu'à atteindre une paroi calleuse et odorante. L'espace était envahis d'une forte saturation et d'une lourde odeur de souffre. C'est sans trop savoir que j'avais tout d'abord associer ce parfum aux gaz expulsés par la terre, mais en fin de compte, l'émanation venait surtout d'en haut et non d'en bas. Quelque chose, tourner et virer. Manue, de son habituelle voix défaillante nous avait affirmé qu'il s'agissait de tunnels crées par des Onix, mais le Paléontologue et son assistante en étaient bien moins sûr. Nous n'avons jamais réellement sut de quoi il en retourné.

Après avoir traversé des couloirs et des couloirs de granites, nous avons trouvé une petite crevasse de roches magmatiques couleur basalte où nous nous avions octroyés une petite pause. Archéologue de spécialisation j'en avais profité pour discuter un peu avec le professeur, docteur, astronome et a ses temps perdu poète, le paléontologue au nom à l’ortographie douteuse. Lui même en possession de nombreux fossiles dont je n'avais pas encore vue la moindre couleur ou forme, il m’expliqua en détail les grands types de roches dont est constituée la Terre.

Les roches sédimentaires : Les roches sédimentaires proviennent de l'accumulation de sédiments qui se déposent le plus souvent en couches ou lits superposés, appelés strates. Elles résultent de l'accumulation de sédiments divers, c'est-à-dire d'éléments solides - clastes : morceaux de roches ou fragments minéraux, débris coquilliers...-  et/ou de précipitations à partir de solutions, elles-mêmes constitutives ou à l'origine de ciments, souvent intercalaires entre grains, particules ou clastes. Les principales catégories de roches sédimentaires sont les roches détritiques, les plus abondantes, les roches biogènes ou physico-chimiques, mettant en jeu des équilibres chimiques dans des conditions de température et de pression externes, que ce soit à la surface des continents ou au fonds des mers ou des océans.  « Elles sont de loin les plus intéressantes pour les archéologues car c'est souvent là que sont enfermés les fossiles. » Prof. Zakharchenko Wiki'sgolikhin (enfin je crois)

Les roches magmatiques :
Les roches magmatiques, également désignées sous le vocable de roches ignées, voire comme roches éruptives, se forment quand un magma se refroidit et se solidifie, avec ou sans cristallisation complète des minéraux le composant. Cette solidification peut se produire : en profondeur, cas des roches magmatiques plutoniques ou à la surface, cas des roches magmatiques volcaniques. Dans tous les cas, les roches magmatiques sont qualifiées d'endogènes car formées en profondeur, par opposition aux roches exogènes (telles les roches sédimentaires et les roches métamorphiques), elles sont formées par solidification de matériaux à la surface du globe. Les roches volcaniques ne sont que trempées à la surface, la cristallisation s'effectue bien plus en profondeur.  « Mais pour des raisons encore inconnues ces cristallisations crée des pierres évolutives qui finissent, avec le continuelle retournement de la roche des Onix et des Steelix, par remonter aux profits des nombreux autres pokemons qui vivent à la surface. » Prof. Zakharchenko Wiki'sgolikhin

Les roches métamorphiques : Une roche métamorphique est un type de roches dont la formation a pour origine la transformation à l'état solide des roches sédimentaires, magmatiques ou encore métamorphiques, en raison des modifications des paramètres physico-chimiques du milieu dans lequel elles évoluent (notamment la pression et la température). Cette transformation, désignée sous le terme de métamorphisme, se traduit par une modification de la texture, de l'assemblage minéralogique à l'équilibre ou de la composition chimique de la roche. La roche originelle d'une roche métamorphique est appelée le protolithe. En raison de leur diversité et de la complexité pour déterminer leur origine, la classification des roches métamorphiques n'est pas clairement définie et se base sur différents critères qui amènent à plusieurs types de classification.  « Ce sont les résidus, le reste de nos fouilles, les repas des pokemon sol, de leur bataille, de leurs migrations» Prof. Zakharchenko Wiki'sgolikhin

Après avoir longuement discuté autour de la luminosité de nos pokemons et de nos lampes Luminax ( la sienne étant d'un calibre totalement différents -notelenom- Éclair de feu LUMINAX 2000), je lui ai fait part de mon scepticisme envers les Pokemon dit, Légendaire.
Oui, quelque part je contestais leur existences, jusqu'à ce que Wiki'sgo- que le paléontologue ne me fasse part de certaines de ses découvertes génétiques et surtout, d'une très vieille photo (flou et zoomée...) mais bien réel. Il m'a confié avec fierté que cette dernière était aussi vieille que lui, à savoir plus de quarante ans. Je n'avais rien pour contrer ses arguments qui me semblait plus que solides et sans même le remarquer, je commençais déjà à prêter plus d'attention aux légendes des livres et aux nombreux témoignages que j'avais pus lire a leur sujets. Mew, Arceus, Kyogre et Groudon... l'histoire même du monde... Hier encore ils me semblaient si lointain, inaccessibles. Aujourd'hui je me sens en possession de la force nécessaire pour y croire, la foi.

Finalement, nous avons repris le chemin aux couloirs confinés pour poursuivre notre objectif premier, l'exploration de la fameuse cavité encore inexplorée. Gurren s'occupait de m'avertir des rochers et cailloux dangereux pendant qu'il y faisait sa mâchoire d'acier, alors que Nyx lancer des échos pour avertir des poutres rocailleuses que l'on aurait put rencontrer sur notre route.

A force d'escalader des dômes de roches, mes pas étaient devenus lourds, tout comme ceux du reste du groupe. Les corridors étrécis s'éternisaient sur des mètres, des kilomètres. La pierre devenue sèche me renvoyait, à plein nez, l'odeur lourd de la terre en grossesse, que le climat avait tranché d'un tremblement terrestre. Les températures se jouaient de nous passant d'un doux 20° à un suffoquant 35, sans oublier ses chutes libres allant parfois jusqu'à 5°. Froid, humide, chaud, sec... Mon nez s'était mit a couler, et mes poumons a trembler. Le choc des climats avaient sut former de la glace au même titre que des minuscules ruisseaux, sans oublier les apparitions aléatoire et souvent tardives d’infime geyser uniquement perceptible à l'ouïe. Tout était devenu si mystérieux et si étrange que j'en avais perdu ma concentration. Mes pieds fatigués avaient déparées sur une mousse imbibé d'eau tiède et j'ai alors basculé dans le vide, dans un tunnel se trouvant juste sur ma droite. Ce couloir, tracé de façon parfaitement circulaire, m'avait fait glisser sur des tapis et des tapis de mousses et m'avait mené directement à la grotte tant recherchée.


▬ PAR ARCEUS ! LEO' EST-CE QUE ÇA VA ?! *echo*

Tu te redresses, un peu sonné. De loin, en résonance éloignée, venant des branches de quelques fougères environnantes, le chant joyeux et mélodieux d'un Nirondelle te tomba dans le creux de l'oreille. Cette douceur, qu'on aurait pu prendre pour un printemps, poussait encore un peu plus la confusion.

▬ LEO RÉPONDS MOI !

Un choque, un retour soudain à la réalité.Tu paniques, vaguement et te retournes pour voir le « toboggan » qui t'avait mené jusqu'ici. Tout autour de toi, des manteaux de verdures tapissaient les cloisons de roches et le trou venant d'un plafond faisant au moins deux cents mètres de haut laissait entrevoir des rayons de soleil. Cette fin d'après-midi faisait rougeoyer les pierres comme des braises tout juste tirées d'une forge infernale.

▬ Je vais bien ! Je vais bien...

C'était là beau spectacle, que ces galantes de roc procuraient, couronnant ce bout de monde de leur ombres majestueuses, telle une tiare sur le front d'une reine. Les stalagmites de cristal reflétaient leur pureté sur le miroir d'eau se trouvant au centre, le tout dominer par un seul et unique menhir taillé. Soudain, tu es rejoins par tes deux compagnons, Sonistrelle et Galekid. Tu les rassures de petites caresses et de mots doux et bien vite la Shiny s'envole pour explorer l’immense caverne boisé.

▬ Mademoiselle Alma ! Il faut que vous veniez voir ça ! Passez tous par le tunnel de mousses ! C'est ... vraiment magnifique.

Ils leurs faudra a tous plus de dix minutes avant de se décider a emprunter le couloir glissant. Le gros Pharamp, car oui il l'était, avait eut grand mal a se glisser dans le troue rond qui s'enfonçait dans le roc. Il n'était guère plus large que ce circuit de roche et de mousses, juste assez « fin » pour lui permettre de s'y glisser, et encore, de coté...Ce qu'il fit avec beaucoup d’hésitation, connaissant l'épaisseur de son cuir et la largueur de ses hanches mieux que sa dresseuse elle même. Mais finalement, après maintes et maintes plaintes, le pokemon lumière avait réussis à rejoindre le groupe sans encombre et avait put profiter du magnifique paysage luxuriant qui s'offrait à lui.



JOUR:02 Jungle Cave
Cour scientifique

LEONIDAS BLACKHART
pokemon utilisés :
[ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche. Pleaj9v[ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche. Po43fkr [ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche. Pwcebj5
J'avais pris place sur un petit rocher en hauteur, pour photographier cette magnifique grotte, à défaut d'avoir eu le temps et le matériel pour la dessiner proprement. Elle était simplement immense. Il s'agissait là d'une formation de roches impressionnante créant un espace unique et tempéré où faune et flore s'y étaient développés à l'abri des regards. Mis à part les oiseaux, le reste des Pokemon présent fuyaient à notre approche. Même avec l'aide de nos propre Pokemon le contact était plus alimenté par la peur que par la curiosité, comme si on leur avait de nombreuse fois conté l'histoire de créatures bipèdes capable de les emprisonner avec des objets magiques. Aucun d'eux ne semblaient connaître le monde tel qu'il était à l’extérieure de cette grotte. Les membres de mon groupe ont alors commencé a collecter des échantillons de mousses, de feuilles, de sèves, d'eau et de roches pour les étudier une fois de retour a la surface. Moi, je me contente d'explorer, de fouiller, de prendre des photos. De ce que j'ai pus voir il n'y aurait pas plus de cinq espèces différentes de pokemon en ces lieux. Je pense avoir reconnu sans trop de mal un minuscule troupeau de Nidoran ainsi qu'un couple d'Azumarill.

J'aurais aimer observer d'avantage les grands cristaux de l'autre coté de la rive, mais le professeur Alma Nack et Zakharchenko Wiki'sgolikhin m'ont formellement interdis de dépasser la ligne de sécurité qu'ils avaient tout deux tracés imaginairement pour la sûreté de tous. Ce n'était pourtant pas l'envie qui me manquait de simplement prendre mon Akwakwak et traverser ce mini lac pour visiter les alentours.

A défaut de pouvoir explorer le lac, je me suis donc redirigé vers la mini jungle se trouvant non loin de notre point d'arrivé. Manue, n'ayant pas non plus le droit de dépasser la dite limite, m'a accompagné et ensemble nous avons fouiner le bois tropical. Tempéré au centre, au pied même du menhir, mais une fois la jungle atteinte, la température avait soudainement augmenté, ainsi qu'un accroissement inattendue d'humidité. Mon corps n'avait pas fini d'en prendre pour son grade. Après coup, n'ayant rien trouver de transcendant nous sommes revenues dans la zone fraîche où nos tuteur respectif nous ont finalement amené de l’autre cotés du lac. J'ai pus y observer des tonnes et des tonnes de cristaux qui... en fin de compte, s’avérait être, tous, sans exception, des gigantesques pierres évolutives. Des rouges, des bleues, des vertes, des mauves... vraiment, il n'y en avait pour tout les goûts.

Comment s'étaient-elles formées ? Pour qui ? Est-ce qu'un Légendaire était derrière tout ça ? Y avait-il au sein du Mont Sélénite des cavernes identiques cachant ce genre de trésors ? Est-ce que certain pokemon s'y donné rendez-vous dans le but d’évoluer ? Est-ce que ces pierres étaient illimités , aux pouvoirs sans fin ? Tant de questions auxquelles je ne saurais répondre seul.




[ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche. 169581mapgrotte


crackle bones

_________________
selkies mood


[ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche. Hmtm3bv
kado:
 
[ Cours d'été 2015 Scientifique ] Mystère & boule de roche.
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :