Partagez | .
[#2] Mal de l'air et grosse frayeur bis [Terminé]
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 24
Jetons : 13113
Points d'Expériences : 770

MessageSujet: [#2] Mal de l'air et grosse frayeur bis [Terminé]   Lun 28 Oct - 2:18

Lundi 29/10 à 8h10 – Ferry

Bleeeuuuuarrrgghhh… La tête dans son éternel sac en papier, la malheureuse Cleve était en train de rendre tout son petit déjeuner tandis que Peppéroni lui tapotait le dos d’un air compatissant. Etrangement, cette scène lui rappelait celle qui s’était déroulée un mois plus tôt lors de la précédente capture, et ce n’était pas du tout au goût de la Givrali. S’isolant dans un coin pour ne pas que ses camarades la voient dans une telle position de faiblesse –et surtout pas Amaoka, grands dieux !-, Cleve s’assit contre les rambardes du bateau, laissant ses longs cheveux roux voler aux grés des vents. Cette fois-ci, le vice-directeur les amenait sur une Île proche de Kalos, la nouvelle région dont le Professeur Yade avait parlé lors de son premier cours. Cleve ne savait pas du tout quels genres de Pokémon elle y trouverait, mais à en croire les discussions animées des autres, elle n’était pas un cas isolé. En dehors des quelques originaux qui habitaient à Kalos, ses camarades semblaient en savoir aussi peu qu’elle concernant la nouvelle région. La pokémécanicienne espérait juste qu’il n’y avait pas de bestioles trop dangereuses, même si après avoir remporté un badge, elle se sentait –un tout petit peu- plus confiante. Peppéroni avait cependant été gravement blessé, et même si un –effrayant- passage à l’infirmerie l’avait requinqué, Cleve avait encore des réserves à l’envoyer au combat. Heureusement, il lui restait toujours Biscuit sous la main, qu’elle ne sortirait que si elle en avait besoin. Elle n’avait pas envie de passer tous ses trajets à courir après la souris aquatique et en s’excusant auprès de tous pour les coups que le Marill leur aurait envoyé dans la figure. Pour le moment, Peppéroni était en assez bonne forme pour gérer son mal de mer, et à moins de se faire attaquer par un Goélise enragé, Cleve ne risquait à peu près rien sur ce bateau.

8h40 – Avion

Clac clac clac… Les tremblements de ses jambes ne semblaient pas vouloir s’arrêter, tandis qu’elle était fermement accrochée à son siège en velours molletonné. Les ongles plantés dans les accoudoirs, Cleve essayait de s’empêcher de regarder par la fenêtre, tandis qu’elle sentait l’avion rouler et prendre de la vitesse pour le décollage. Elle avait étudié les avions, elle en connaissait les plans, et savait qu’il était rare de s’écraser en plein vol. Cependant, même si son esprit raisonnait de façon plutôt lucide, ce n’était pas du tout le cas du reste de sa personne, et les lois de la mécanique et des forces aériennes ne parvenaient même pas à lui ôter de la tête des images de crash. Elle sentit son ventre entrer en chute libre, tandis que l’avion se redressait et quittait la terre ferme…

10h00 – Île Resin-sur-Mer

« J’ai… cru… que j’allais mourir… » marmonna Cleve, recroquevillée sur elle-même sur le sol de l’Île mystérieuse de Kalos.

Avec une mine inquiète, Peppéroni lui mâchouilla le haut du crâne et essaya de fredonner pour lui remonter le moral –une tâche pas si facile lorsqu’on était en train de manger les cheveux de sa dresseuse-. Les autres élèves s’étaient déjà précipités comme la bande de sauvage qu’ils étaient dans les bois ou dans les grottes, mais Cleve préférait rester encore un peu là où elle était. Il lui restait 6 heures pour trouver un nouveau compagnon, et ce temps serait probablement largement nécessaire pour mener à bien une capture. Contrairement à la dernière fois, elle souhaitait réellement agrandir son équipe. Pas vraiment dans le cas d’un éventuel nouveau combat d’arène –merci, mais elle avait déjà assez donné, ça ne se reproduirait plus de sitôt !-, mais plutôt parce qu’elle voulait encore perfectionner son casque, et qu’un nouveau Pokémon à étudier ne serait pas de trop. Se relevant avec l’aide de Pep’, Cleve réajusta son sac à dos sur son épaule, et s’engouffra au hasard dans un coin de la forêt.

La pluie tombait dru et faisait flancher les branches flexibles des arbres. Cleve n’avait pas pris de parapluie, mais la capuche de son imperméable lui permettait de ne pas tremper ses longs cheveux roux. Peppéroni à côté semblait se délecter de ce temps, et ouvrait de temps en temps la gueule pour s’hydrater. D’un coup d’œil inquiet, la Givrali essayait de voir si son ami n’avait pas des baisses de régimes, mais il semblait totalement remis de son dernier match contre Ondine. Seule sa fierté avait été émoussée, mais ils avaient gagné donc ce n’était plus si important. Serrant ses doigts agiles autour de la Pokéball miniaturisée de Biscuit, Cleve se demanda s’il convenait de le faire sortir maintenant, mais se ravisa rapidement. Avec cette pluie, il était fort probable qu’elle le perdrait de vue dès la première occasion ; et s’il n’était pas si difficile de retrouver l’aquasouris à l’académie, elle risquait vraiment de ne plus jamais le voir s’il jouait à cache-cache dans ces bois. Il était fort probable que Riven Rivardi repartirait impitoyablement sans le Marill si jamais Cleve ne parvenait pas à le dénicher.

Soupirant, Cleve sentit la pluie se faire de plus en plus intense, et elle chercha des yeux un endroit où s’abriter. Elle n’allait pas rester là par ce temps, elle risquait de se chopper un affreux rhume ! Courant vers la première grotte qu’elle voyait, la Givrali enleva sa capuche et essora ses cheveux lorsqu’elle fut sous la protection de la roche. En temps normaux, elle n’aurait jamais eu le cran d’aller dans un endroit aussi lugubre, mais elle avait un peu plus l’habitude grâce aux Souterrains de l’académie. Sortant une lampe torche de sa poche, Cleve la fixa sur le front de Peppéroni et tous deux patientèrent un peu à l’entrée de la grotte. La pluie ne semblait cependant pas vouloir se calmer, et Cleve jeta un nouveau coup d’œil vers l’intérieur de la montagne. Devait-elle s’y risquer, ou devait-elle attendre que la pluie se calme pour pouvoir sortir et rester dans un environnement qu’elle connaissait un peu mieux ? Cruel dilemme. Un bruit suspect se fit cependant entendre, et la rousse se releva, sur ses gardes. Camarade ? Inconnu ? Pokémon ? Le faisceau de la lampe de Peppéroni balaya les tréfonds de la grotte… Qu’allaient-ils trouver ?


Dernière édition par Cleve Carter le Lun 11 Nov - 1:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t253-cleve-carter-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t278-cleve-carter-givrali
 Adulte Mécano
avatar
Adulte Mécano
Région d'origine : Johto
Âge : 29 ans
Niveau : 100
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1513

MessageSujet: Re: [#2] Mal de l'air et grosse frayeur bis [Terminé]   Lun 28 Oct - 2:48

Étape 2 : Voici les six Pokémon que tu peux rencontrer, choisis-en trois dans ce lot et la chance décidera sur lequel tu tomberas. Inutile de faire un post RP pour dire lesquels tu sélectionnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 24
Jetons : 13113
Points d'Expériences : 770

MessageSujet: Re: [#2] Mal de l'air et grosse frayeur bis [Terminé]   Lun 28 Oct - 2:52

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t253-cleve-carter-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t278-cleve-carter-givrali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Johto
Âge : 33 ans
Niveau : 50
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1007

MessageSujet: Re: [#2] Mal de l'air et grosse frayeur bis [Terminé]   Lun 28 Oct - 3:00

Etape 3 : Tu rencontres Grenousse ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une Pokéball] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade)
Bon courage !



_________________
BELLE the Victreebel
Tendre et affectueuse, elle traite les élèves comme ses propres enfants, comprenant caresse, léchage et autres douceurs matinales. Elle n'en est pas moins autoritaire et ayant la main-mise sur son dresseur, elle l'a aussi sur le reste de l'école.

Si jamais vous souhaitez vous accorder ses faveurs, elle adore les poffins et autres offrandes !


perso' le plus badass
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 24
Jetons : 13113
Points d'Expériences : 770

MessageSujet: Re: [#2] Mal de l'air et grosse frayeur bis [Terminé]   Mer 30 Oct - 1:22

10h20 – Grotte de Resin-sur-Mer

Ploc. Ploc. Le son des gouttes d’eau avait quelque chose d’entêtant et d’assez effrayant en même temps. Silencieusement, la lampe balaya une nouvelle fois les parois de roches humides mais rien ne semblait tapi dans l’obscurité. Tout du moins, aucun Nosferapti n’était prêt à leur sauter dessus. Et dieu seul savait combien ces vermines pullulaient dans chaque grotte ! Avec un mince espoir, Cleve se fit la réflexion que ces Pokémon n’étaient peut-être pas fréquents dans la région de Kalos –la bonne blague, il lui semblait qu’ils étaient vraiment PARTOUT. Elle qui n’avait pratiquement jamais vu de Pokémon avant son entrée à l’académie pouvait clairement dire que oui, elle avait déjà vu un Nosferapti-. Enfin bon. La rousse soupira de soulagement et se rassit sur son rocher en se disant que ces sorties captures mettaient vraiment ses nerfs à vif. Elle pensait entendre des bruits juste parce qu’elle se trouvait dans une grotte glauque et sombre ? Ahahaha, c’était vraiment pitoyable.

Alors que son humble postérieur touchait la paroi de la roche, Cleve hurla de toute la force de ses poumons et se releva d’un bond lorsqu’elle sentit… un truc mou à l’endroit où la roche devait normalement ne pas l’être et bravo, avec ces histoires de mou, de dur et de fesses, tous les esprits mal placés du forum vont s’imaginer des choses. Sautillant ridiculement vers Peppéroni, qui venait de crier à son tour et de détaler dehors enfoiré, Cleve se retourna et tomba nez à nez avec… une espèce de grenouille bleue rikiki à la collerette écumeuse. Elle ne savait pas trop si ce Pokémon avait cette taille-là habituellement, ou s’il était simplement en mauvais état après s’être impitoyablement fait écraser par la Givrali –paix à son âme-, mais la chose ne paraissait pas trop dangereuse.

Reculant tout de même au cas où cette chose se ramènerait avec une horde de ses compagnons –elle avait appris la leçon sur l’Île Mépo, merci pour elle-, Cleve rappela Peppéroni à l’ordre et lui montra la grenouille. Par réflexe, elle sortit son iPok de sa poche, mais comme prévu, les données n’étaient pas encore assez mises à jour pour que Dexter ne lui livre une définition satisfaisante. Le spécimen semblait cependant se nommer Grenousse, ce qui devait forcément être un mélange entre Grenouille et Mousse, faisant allusion au revêtement blanchâtre autour du cou de la bête. Encore une fois, l’imagination des chercheurs leur avait sûrement fait défaut.

« Nousse. » croassa le Pokémon avec un penchement de tête de côté.

Avec un sourire, Cleve fit quelques pas vers la grenouille bleue et approcha son doigt du haut de son crâne. Elle s’arrêta cependant à mi-chemin pour laisser à la créature le soin de décider si oui ou non elle acceptait ses salutations. Après avoir réfléchi quelques instants, le Grenousse approcha sa tête de la main de Cleve et s’y frotta affectueusement en émettant un petit son qui pouvait évoquer un ronronnement. Attendrie, la rouquine fit venir Peppéroni plus près pour lui montrer l’heureuse trouvaille qu’elle venait de faire. Elle resta quelques longues minutes à s’amuser avec le Pokémon qui était étrangement affectueux, et ne savait pas trop si elle devait le capturer ou pas. D’un côté elle aurait bien aimé le ramener avec elle à l’académie, mais de l’autre elle n’avait pas trop le cœur à le séparer de son habitat naturel. Avec un soupir, Cleve finit par sortir une Pokéball de sa poche et à la poser sur le rocher où le Grenousse résidait. Elle lui laissait ainsi le choix ; il pouvait venir avec elle s’il le voulait, ou alors il pouvait rester là.

« Tu fais comme tu veux, je ne te force à rien. » murmura-t-elle doucement à l’adresse de la Grenouille, qui la regarda avec ses grands yeux jaunes.

Lâchant un croassement, le Pokémon sauta du rocher et atterrit sur le sol de la grotte. Il s’éloigna ensuite de quelques pas de Cleve, devant la mine déçue de cette dernière. Le Grenousse revint cependant aux pieds de la rouquine exécuta un étrange mouvement de tête qui lui indiquait sûrement qu’il voulait qu’elle le suive. Avec curiosité, la jeune fille se laissa guider par le Pokémon, et s’arrêta finalement au bord d’un petit nid fait de morceaux de feuilles, de branches et d’écume, où dormaient paisiblement une demi-douzaine d’œufs. Le Grenousse sauta dans sa demeure et en sortit la tête, comme s’il voulait montrer ce spectacle à sa nouvelle camarade. Ebahie par la vision d’un œuf Pokémon, Cleve s’accroupi auprès du nid et contempla les coquilles impeccables d’où s’échappaient un mince halo de chaleur. C’était la première fois qu’elle voyait une chose pareille, et elle était bien décidée à graver le moindre détail dans ses rétines mordorées. Peppéroni semblait lui aussi apprécier le spectacle et la Givrali se demanda un instant si son Lokhlass avait déjà eu des œufs ou, à défaut, s’il se rappelait du moment où il était sorti du sien. Bercée par la douce chaleur du foyer, Cleve caressa une dernière fois la tête de l’affectueux Grenousse.

« Message reçu, tu as une famille dont tu dois t’occuper. J’espère que tout se passera bien pour vous. » lui dit-elle avec un sourire aux lèvres.

Elle sortit ensuite de son sac à dos une petite friandise qu’elle avait prise pour Peppéroni, et la déposa auprès du nid du Grenousse. Elle se releva ensuite et rabattit sa capuche d’imperméable sur sa tête. Il était inutile qu’elle reste plus longtemps dans ces grottes. A supposer qu’elle trouve un autre Pokémon ici, elle ne ferait que perturber la quiétude des lieux et les conséquences sur les œufs auraient pu être néfastes. Elle se décida donc à braver une fois de plus la pluie pour trouver un autre endroit. Peppéroni sur les talons, Cleve s’engouffra à l’extérieur sous des trombes d’eau, en cherchant des yeux une nouvelle aire de repos. Rapidement, son regard tomba sur une seconde grotte creusée dans la montagne, et elle y courut de toute la force de ses jambes pour s’abriter une nouvelle fois. Cette fois-ci, elle croiserait peut-être un Pokémon qui voudrait réellement devenir son compagnon de route ?

[ Fuite du Pokémon Sauvage ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t253-cleve-carter-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t278-cleve-carter-givrali
Annonceur
avatar
Annonceur
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1556

MessageSujet: Re: [#2] Mal de l'air et grosse frayeur bis [Terminé]   Mer 30 Oct - 1:28

Etape 4 : Tu rencontres Psystigri ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon.
Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une Pokéball] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou [Fuite du Pokémon sauvage]
Attention ! Ce sera le dernier Pokémon que tu pourras rencontrer lors de cette sortie capture !
Bon courage !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 24
Jetons : 13113
Points d'Expériences : 770

MessageSujet: Re: [#2] Mal de l'air et grosse frayeur bis [Terminé]   Ven 1 Nov - 1:14

12h30 – Grotte de Résin-sur-Mer

Un grondement semblable à celui du tonnerre retentit sur les parois de la grotte dans laquelle la fine équipe se trouvait. Peppéroni, alerte, releva sa tête et essaya de déterminer si la tempête était à grande distance ou non, mais ses yeux bleutés finirent par se diriger vers sa dresseuse rouge de honte, et il pouffa de rire. Les sourcils froncés, Cleve lui balança un morceau de mousse qu’elle avait détaché d’une paroi rocheuse pendant qu’elle s’ennuyait, et gonfla ses joues pour montrer son mécontentement.

« Oh ça va, comme si tu faisais pas beaucoup plus de bruit quand t’as le ventre vide. » railla la jeune fille en croisant les bras et en prenant un air offusqué devant l’hilarité de son Pokémon. « Je pense qu’il est temps de déjeuner, non ? »

Sans se faire prier plus longtemps, Cleve sortit un pique-nique soigneusement empaqueté dans son sac à dos, et fit signe à son Lokhlass de se rapprocher d’elle. Non sans avoir longuement hésité, la Givrali libéra également Biscuit de sa prison de métal, et lui tendit un morceau de Poffin après lui avoir fait promettre de ne pas courir dans tous les sens comme le dément qu’il était. Silencieusement, les trois compères se mirent donc à grignoter leurs minces possessions en se demandant s’ils parviendraient à trouver un nouveau compagnon d’ici la fin de la sortie capture. Il ne restait pas énormément de temps et Cleve n’avait croisé pratiquement aucun Pokémon depuis le Grenousse et ses œufs. Cela n’était cependant pas vraiment étonnant, puisqu’elle s’était empressée de se réfugier dans cette grotte. Il fallait dire que la pluie n’était pas un bon ami lorsqu’il s’agissait de chercher des Pokémon, et la rouquine se demanda un instant si ses camarades étaient dans la même galère qu’elle, où s’ils étaient tous en train de risquer un rhume pour agrandir leur équipe. Pensant furtivement à Amaoka, la demoiselle haussa les épaules et lança un nouveau morceau de Poffin à Biscuit, qui l’attrapa au vol en exécutant un petit salto frimeur.

« Je pense que si dans une demi-heure, la pluie ne s’est toujours pas arrêtée, il faudra qu’on aille voir une autre gr… »


Elle s’arrêta net et fixa d’un air horrifié, un point juste derrière Peppéroni et Biscuit. Ces deux-là relevèrent la tête vers elle, attendant la suite d’un air interrogateur, mais Cleve était incapable de dire un seul mot. Car dans l’obscurité, une paire d’yeux lumineux la fixaient.

« HJZNS£PDZKFDOPJK*OP%ZFJOP » cria-t-elle, à deux doigts de tomber dans les pommes tant l’apparition soudaine l’avait surprise.

Perplexe devant ce dialecte ma foi plutôt étrange, Peppéroni leva un sourcil et se retourna pour voir ce qui avait tant effrayé sa dresseuse. Ce fut alors qu’il tomba nez à nez avec… une espèce de petit chat ( ? ) grisâtre aux airs… plutôt stone. La découverte le rendit encore plus circonspect ; et dire qu’il pensait qu’il n’y avait que dans les jardins de Miss Jauplain que les élèves et les Pokémon pouvaient fumer cette herbe bizarre qui vous donnait des hallucinations et un air étrangement béat #PAF#. Le Pokémon fixait la petite assemblée avec ses yeux vides et totalement inexpressifs, comme un meurtrier sanguinaire psychopathe. Le côté un peu glauque du Psytigri mit tout le monde à l'aise, mais celui ci ne semblait pas vouloir les attaquer. Après s’être remise du choc, Cleve regarda la créature à son tour, et se demanda celle-ci était intriguée, effrayée, agressive ou juste stupide.

« Pep’… ce truc me rend mal à l’aise, par précaution tu veux pas lui envoyer un coup d’nageoire ? » furent les mots qui se formèrent machinalement dans son esprit, mais Cleve les ravala et préféra se pencher vers le Pokémon inconnu.

Dexter n’allait probablement pas lui être d’une grande aide vu que sa mise à jour n’avait toujours pas été faite ; aussi se contenta-t-elle d’essayer d’attirer la créature sauvage et lui tendant un petit bout de sandwiche. Le Psytigri regarda le morceau de pain un long moment, fini par s’approcher de façon suspicieuse –probablement ? Pas vraiment évident de deviner ses intentions en se basant sur ses yeux vides- et par prendre le bout de casse-croûte, avant de se retourner et de le grignoter.

« On s’est encore inquiétés pour rien… » soupira Cleve avant de donner un nouveau bout de sandwiche au Psytigri.

Celui-ci semblait d’ailleurs vraiment affamé, puisqu’il engloutit une bonne partie du repas de Cleve de cette façon. Après avoir fini, la jeune fille regarda son iPok et lâcha un soupir à fendre l’âme. Le Pokémon qu’elle venait de croiser n’avait pas lâché un seul mot depuis qu’ils s’étaient rencontrés, et elle voyait mal comment améliorer son casque si jamais elle capturait un truc du genre. Se redressant et s’étirant afin de sortir de la grotte, la rouquine amorça un pas pour retourner sous la pluie, lorsque quelque chose lui retint la jambe. Surprise, elle constata que le petit Psytigri s’était accroché à son pantalon et semblait ne pas vouloir la laisser partir. Elle ferma les yeux et fit un pas en avant, mais le Pokémon avait toujours ses petites pattes fermement ancrées autour de la cheville de la Givrali.

« Gnnnnn, laisseee-moi-partiiiiir ! » marmona-t-elle en essayant de décoller son pied du sol, sans grand succès.

Avec une mine boudeuse elle regarda le Psytigri, et se décida à sortir une Pokéball de sa poche. Peut-être que ce petit gars voudrait rester avec elle, qui sait. Elle lâcha donc la Pokéball sur le Pokémon sauvage, et attendit le verdict. Pile il restait avec elle, Face elle s’en allait sans lui.
[ Lancer une Pokéball ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t253-cleve-carter-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t278-cleve-carter-givrali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Johto
Âge : 33 ans
Niveau : 50
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1007

MessageSujet: Re: [#2] Mal de l'air et grosse frayeur bis [Terminé]   Ven 1 Nov - 1:28

Tadam ! Psystigri est capturé ! Tu peux dès à présent écrire ton post de clôture, et rajouter les informations de ton nouveau compagnon sur ta T-card ! Le choix du sexe, de la nature et du surnom sont entièrement libre. Merci d'avoir participé ! N'oublie pas d'indiquer [Terminé] dans le titre de ton topic.



_________________
BELLE the Victreebel
Tendre et affectueuse, elle traite les élèves comme ses propres enfants, comprenant caresse, léchage et autres douceurs matinales. Elle n'en est pas moins autoritaire et ayant la main-mise sur son dresseur, elle l'a aussi sur le reste de l'école.

Si jamais vous souhaitez vous accorder ses faveurs, elle adore les poffins et autres offrandes !


perso' le plus badass
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 24
Jetons : 13113
Points d'Expériences : 770

MessageSujet: Re: [#2] Mal de l'air et grosse frayeur bis [Terminé]   Lun 11 Nov - 1:09

12h40 – Grotte de Résin-sur-Mer

La Pokéball tomba sur la tête du Psytigri, et la lumière rouge emprisonna la créature dans son enveloppe de métal. Le mécanisme s’agita deux coups, puis s’immobilisa avec un bruit de machine qu’on éteignait. Le jingle « Tadadada » résonna dans les oreilles de Cleve, et la jeune fille fixa d’un air étonné la Pokéball. Vraiment ? Ce truc inexpressif qui s’était accroché à sa jambe souhaitait réellement venir avec elle ? Peppéroni lui jeta un regard dubitatif, et haussa ses nageoires –en supposant que ce soit possible-. De toute façon, ils venaient de le capturer donc ils n’avaient plus vraiment le choix, n’est-ce pas ? Peut-être trouveraient-ils une quelconque utilité à ce Psytigri. Et puis au moins, elle pourrait réunir des informations concernant cette créature sur l’application Pokédex de son iPok, histoire de se convaincre de temps à autre qu’elle était vraiment une Scientifique. Glissant la Pokéball dans sa poche, elle se tourna vers Peppéroni et regarda de nouveau sa montre. Il restait encore pas mal de temps avant que l’avion ne reparte, mais elle préférait retourner au point de rendez-vous histoire de s’assurer que Riven Rivardi ne repartirait pas sans eux. Etonnement, malgré sa maladresse et ses innombrables défauts, Cleve était plutôt ponctuelle en temps normaux.

Elle glissa donc son sac à dos sur son épaule et rabattit sa capuche sur sa tête pour s’abriter de la pluie. Peppéroni la suivit joyeusement, heureux de pouvoir retourner sous  l’eau, et se mis à jouer dans la première flaque de boue qu’il trouva, chose qui ne fit qu’exaspérer Cleve. Bah. Après tout ils avaient fait ce pour quoi ils étaient venus à la base ; c’est-à-dire trouver un nouveau compagnon pour perfectionner le casque traducteur de la jeune rousse –même si, entre nous, ce Psytigri semblait être d’une inutilité plutôt scandaleuse-. Pep’ pouvait bien relâcher la pression et prendre un peu de bon temps en attendant l’heure du départ. Esquissant un léger sourire, la Givrali s’assit sur un rocher pour regarder son Pokémon faire une énième pirouette dans la boue malodorante. Elle en connaissait un qu’elle allait obliger à se baigner dans un lac avant de retourner dans l’avion. Elle doutait fort que les hôtesses de l’air ne l’autorisent à entrer avec un compagnon aussi sale ; et puis il n’était même pas envisageable de faire retourner Pep’ dans sa Pokéball !

16h00 – Aéroport

Ses mains étaient crispées sur un des sièges tandis qu’elle attendait dans le grand hall que ses camarades ne reviennent tous de leur expédition. Riven Rivardi était assis dans un coin de l’aéroport à boire du café d’un air distrait –et en zieutant derrière ses lunettes violettes pour tenter d’entrapercevoir si les gars de la sécurité le regardaient, histoire de s’en griller une, Cleve en était persuadée-, et sa présence semblait rassurer un peu la rousse. Au moins, elle pouvait être sûre qu’ils ne partiraient pas sans elle. Malheureusement, la perspective de reprendre l’avion ne l’enchantait guère, et si le temps avait été moins mauvais, sans doute aurait-elle demandé à rentrer sur le dos de Peppéroni. Elle n’aimait ni l’avion, ni le Ferry. Ceci dit, elle pensait pouvoir au moins surfer sur la carapace de son Lokhlass sans que cela ne la rende malade… Enfin, ce n’était pas non plus vraiment sûr. Qui sait, peut-être était-il possible d’avoir le mal de mer en surfant ? Ah… Soupirant en maudissant sa faible constitution, la première année s’adossa contre le corps de Peppéroni. La journée avait été plutôt fructueuse, et elle ne regrettait pas d’avoir fait l’effort de venir. Finalement, peut-être commençait-elle à y prendre goût ? Probablement.
Sourire aux lèvres, la jeune fille attendit donc le signal pour remonter dans l’avion. Peut-être qu’avec tous les évènements de la journée, elle serait capable de s’endormir ? A moins qu'elle ne trouve le moyen de s'évanouir dès le décollage. Dans tous les cas, il ne lui tardait qu'une chose : retourner à l'académie pour se glisser sous ses couvertures et faire la plus grosse sieste de tous les temps.

[ Topic Terminé ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t253-cleve-carter-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t278-cleve-carter-givrali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [#2] Mal de l'air et grosse frayeur bis [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
[#2] Mal de l'air et grosse frayeur bis [Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Le reste du monde :: les sorties captures :: Anciennes Sorties-