Jour 1 : Premier contact, première farce
Haru Eina
Haru Eina
Région d'origine : Kantô
Âge : 13 ans
Niveau : 14
Jetons : 162
Points d'Expériences : 235
Pokeathlète Agent
Sujet: Jour 1 : Premier contact, première farce   Lun 5 Oct - 19:15
Et pénétrant dans l'antre, l'atmosphère se fit soudain plus froide, plus effrayante. On aurait dit le repaire de types spectres malveillants, j'en tremblais à chacun de mes pas. C'est un bon endroit pour cacher des corps, dites-moi. Il y avait le silence aussi. Un long et dur silence, que seul mes pas lents et prudents brisaient en résonnant sur le sol glaciale et rocailleux. Le mec qui vit ici doit être un véritable fou pour avoir envie d'habiter dans un coin pareil … J'm'en ferais bien un ami, tiens ! Mais surtout, il y avait l'obscurité. Une obscurité monstrueuse. J'avais l'impression qu'elle allait me dévorer. Me dévorer tout cru. Tellement cru … Que je n'avais pas hésité un instant à me jeter dedans pour voir ce qu'elle allait me permettre de voir. Sifflotant, sautillant, joyeuse, j'avançais vers ce terrible inconnu dont je n'en tirais aucune peur. Il n'y avait guère donc que ce froid qui me faisait trembler comme un trouillard. Le froid, c'est les ténèbres. Et des ténèbres vient la mort. Qu'elle m'accueille en leur sein pour renaître parmi elles et qu'elle me fasse couronner reine de leur royaume. Et sans plus d'intérêt à ce décor fort monotone, j'atteignis ce que j'avais plusieurs fois entendu parler par des élèves, évidemment, comme « cave du fou à Pokéballs ». Il y avait du vrai dans leurs paroles. Mais derrière chacune d'entre nous se cache une traîtresse, une menteuse et une meurtrière inavouée. Il était vrai que dans cette espère de cave souterraine, on pouvait trouver là, devant soi, des dizaines et des dizaines de rangées d'étagères qui allaient jusqu'à se perdre dans la pénombre des lieux. Et sur chaque étagère, un nombre incalculable, si ce n'est qu'il y en avait une infinité que mon œil ne parvenait pas à discerner totalement, de Pokéballs fermés, contenant probablement chacune d'elle un Pokémon qui n'attendait que leur maître. Et l'un d'entre eux sera bientôt mien … Et esclave il sera.

HE HO !! Y A QUELQU'UN ? criai-je, ne voyant personne paraître devant moi après une bonne minutes d'attente.

De nouveau le silence. Je manquai de soupirer quand un fracas terrible retentit dans tout la cave et perça jusqu'à mes frêles oreilles que je bouchai furtivement pour ne pas devenir sourde. Quand je quittai ma protection auditive pour regarder ce qui s'était passé du côté de ce bruit horrible. Au loin, une ombre se mouvait lentement, crachant divers paroles que, depuis ma position, je prenais pour un râle qui se rapprochait plus de la bête que de l'humain. Un zombie ? Ça existerait donc ? Je fis mine de prendre la fuite, reculant d'un pas prêt à me faire bondir en arrière si besoin, et attendit d'avoir une confirmation de l'identité de cette silhouette obscure. Bientôt, celle-ci prit couleur et forme, pour enfin former un homme, un véritable homme, au dos voûté étrangement ressemblant à celui d'un vieillard. D'ailleurs, il se le tenait, comme s'il lui faisait atrocement mal. Et à bien y réfléchir, cela était sûrement le cas. En tout cas, voilà qu'il était parvenu jusqu'à moi et qu'il me fixait de son regard presque haineux.

Une gamine … T'es venu récupérer un Pokémon, c'est ça ? même le temps de lui répondre qu'il part chercher quelque chose et revient. Tiens, replis ce papier et rends-le moi tout de suite. Je composerais avec. dit-il avant de rejoindre lentement une chaise où il s'assit pour se reposer un instant.

Pris de court, je finis finalement par m'asseoir devant le bureau où lui-même s'était posé, et y attrapa un stylo avec lequel je remplis rapidement les informations demandés. Les questions n'avaient aucun rapport entres elles, on avait presque l'impression qu'il se moquait de moi. Mais mon frère m'avait prévenu que cet homme était très étrange et qu'il ne fallait pas trop s'en soucier, se contenter de faire ce qu'il dit. M'enfin. Qu'est-ce qu'il peut bien faire pour relier toutes ces questions sans queue ni tête à un Pokémon de ces lieux ?. Vouloir savoir le lien entre ces questions et les Pokémon, c'était se donner trop de boulot pour rien. Aussi, quand j'eus fini, je rendis rapidement la feuille à son propriétaire et le laisser l'observer pendant un moment, avant de le voir esquisser un air joyeux. Qu'est-ce qui pouvait bien le faire ainsi se réjouir ? Celle que j'étais, peut-être ?. Il n'en tint cependant mot et quitta sa chaise avant de se diriger parmi les innombrables rangées de Pokéballs et en revint plusieurs minutes plus tard avec l'une d'elle, qu'il me tendit avec son même sourire.

Tiens. Prends en soin. j'attrapais la boule. Et maintenant, va-t-en avant que je ne revienne sur ma décision de te confier l'une de mes perles rares. grogna-t-il.

Préférant ne pas insister, je quittai rapidement les lieux et revint à l'air libre. Il faisait un vent frais, et le parc était vide. Profitant de cette occasion, je fis sortir mon tout nouveau compagnon et découvrit alors avec surprise le petit Tenefix Albinos. Je poussai un « Awnnnnnnnh ! » de joie, le trouvant super mignon, et l'enlaçai sans prévenir, ce qu'il accepta étrangement. Tiens ?. Lorsque je quittai sa chaleur, si tant est qu'il en avait une, je le fixai et lui souriait, non pas néanmoins comme il me souriait bêtement avec ses grandes dents.

T'es trop rigolo ! riai-je. Je vais t'appeler Joke ! lui dis-je.

Pour toute réponse, il rit à son tour et me toucha violemment le visage avant de prendre la fuite en continuant de rigoler. Pris de peur de le voir s'enfuir, je partis à sa poursuite, lui intimant de s'arrêter pour ne pas que je le perde. C'est qu'il était farceur, mon Joke ! Mais il est bien plus que cela, mais il ne semble pas le montrer … Le temps me dira ce qu'il deviendra.. Ainsi se conclut ma première rencontre avec Joke, mon petit bout de choux de Starter. L'année pouvait commencer !

HRP:
 
Jour 1 : Premier contact, première farce
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :