Partagez | .
[Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 17 ans
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334

MessageSujet: [Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.   Mer 16 Déc - 1:51



Eryn McNellis & Mikato Sozuy & Serena Williams - du 14.12.15 au 24.01.16

Le Couafarel Coloré… Encore un nom qui ne lui disait rien. Heureusement pour elle, elle n’était pas la seule élève inscrite aux cours spécialisés de Coordination, et suivre la foule pour trouver l’endroit où elle devait aller n’avait pas été bien dur. Après quelques rapides renseignements, il s’avérait que c’était un centre de remise en forme… Heartnett allait-il leur demander de masser et de pouponner des Pokémon toute la journée ? Cette idée la réjouissait, mais l’angoissait en même temps. Tant qu’on ne lui demandait pas de recréer des vêtements ! Elle n’avait pas quitté une première fois la coordination pour redevenir styliste l’espace d’une journée ! La Mentali avait préparé ses affaires, tout chargé sur le dos de Yakuru pour qu’il arrête de l’ennuyer en sautillant partout, et c’était parti. La Mentali avait suivi les autres pour prendre le bus… Avant de se rendre compte qu’il n’y avait pas de bus. Ce dernier commençait à prendre du retard, et Eryn s’impatientait. Partir maintenant ou attendre le bus ? Si elle partait maintenant, elle avait une chance d’arriver à l’heure au Couafarel Coloré. Si elle attendait le bus, il la déposerait peut-être en retard. Mais en même temps, si le bus lui passait à côté… Grmf, quel dilemme ! En voyant des élèves quitter les lieux en râlant, elle finit par les imiter. Mais sans râler. Elle est une McNellis, voyons.

« Bon allez, on y va à pied. Apparemment, si je me rappelle bien du plan, ce n’est pas bien loin en plus. Un peu d’exercice ne pourra pas nous faire de mal. »

Les quelques membres de son équipe qui la suivaient ne purent qu’acquiescer. Pabu et Juji, son Posipi et son Negapi, assis sur ses épaules, lâchèrent quelques petites étincelles de joie, faisant soupirer Khensit, la Vipélierre, assise sur le dos de Yakuru, le Cabriolaine. Depuis quelques jours, la Vipélierre veillait sur l’œuf d’Evoli reçu il y a un mois, ce dernier commençant à remuer tout doucement, montrant qu’il était très proche de l’éclosion. Eryn était plutôt pressée de le voir éclore, pour pouvoir rencontrer le futur petit être de sa grande équipe hétéroclite. Khensit avait doucement enroulé ses lianes autour de l’œuf pour le garder près d’elle, et qu’il ne reste pas dans la chambre alors qu’il allait peut-être éclore dans quelques jours… Ou quelques heures. Quelle excitation ! Mis à part Sansa, son Otaria chérie, elle n’avait jamais pu assister à une éclosion. Si seulement elle pouvait comprendre comment ça marchait réellement… Enfin bref. Une main posée sur le cou doux et feuillu de son Cabriolaine, la Mentali traversait la foule, essayant de l’esquiver un maximum. C’est qu’il y avait du monde… Beaucoup de monde, en fait. Zut, elle aurait dû penser à monter sur le dos d’Aladar ou de Kialandi, pour atteindre le lieu par la voie des airs. Maintenant, elle était condamnée à marcher. C’était jour de marché ou quoi ? Pourquoi y avait-il autant de monde dans les rues ? Yakuru, bousculé de toutes parts, commençait à tanguer, et fatigué d’être invisible aux yeux des humains, il n’essaya même plus d’esquiver, claquant ses sabots sur le pavé, ou sur les chaussures des gens qui essayaient de lui rentrer dedans. Bien fait.

« Bon, si je me rappelle bien le plan, ça devrait être par là... Hey ! » Un homme, plus grand qu’elle, venait de lui rentrer dedans. Agacée, Eryn se retourna pour l’invectiver. « Ca vous arracherait la langue de vous excuser ou de regarder où vous allez, grande bourrique stupide ?! » Elle allait continuer longtemps, mais le cri d’alarme de Khensit lui fit tourner la tête, et oublier ce gros abruti. « Oh non, l’œuf ! »

Sous le choc, Khensit avait desserré ses lianes. Juste quelques secondes. Ca avait été suffisant pour que l’œuf chute, tombe au sol sans se briser, et commence à rouler dans la pente, à la grande frayeur de sa dresseuse. Eryn partit à sa poursuite, Yakuru la dépassa, utilisant sa taille de Cabriolaine pour lui créer un chemin, tandis que Khensit lançait ses lianes pour le rattraper, sans toutefois y arriver, gênée par les gens devant elle. Comprenant qu’elle n’y arriverait pas, elle sauta du Cabriolaine pour dévaler seule la pente, utilisant habilement ses attaques Plante pour se créer une petite planche de surf lui permettant d’aller plus vite et de se faufiler entre les jambes des badauds. Sous l’effet de sa concentration, une lumière blanche commença à l’entourer, s’intensifiant à mesure qu’elle se rapprochait de l’œuf. Au moment où ce dernier allait s’éclater contre un trottoir, les lianes de Khensit s’en saisirent pour le rapprocher d’elle. Et la Vipélierre changea brutalement de forme, serrant toujours le petit œuf contre son cœur. Les passants s’arrêtèrent, certains assistant pour la première fois à une évolution. Ils durent cependant se pousser quand Eryn déboula comme une furie, les poussant pour atteindre sa Vipélierre et son œuf d’Evoli. Elle ne put que contempler l’immense lumière blanche qui s’agrandissait, avant de refluer doucement pour révéler la nouvelle forme de Khensit. De Vipélierre, elle était devenue Lianaja.  Et en prime, elle avait sauvé l’œuf.

« Khensiiiiit ! Mais tu… Mais c’est… Ooooooh ! »

Les bras de la Mentali se resserrèrent autour du corps de sa Lianaja, englobant l’œuf blanc dans le câlin. Khensit était plus grande. Et plus lourde, aussi. Mais qu’importe ! Elle avait évolué, et Eryn était fière d’elle. En plus, de là où elle était, Khensit avait pleine vue sur le Couafarel Coloré, lieu qu’ils cherchaient depuis tout à l’heure. Alors qu’Eryn la reposait doucement au sol, la Lianaja l’attrapa par le bras, pour la guider jusqu’au lieu de rendez-vous, et un peu avant qu’elles n’arrivent, elle se tourna pour lui coller l’œuf blanc entre les mains. Il remuait trop. Il n’allait pas tarder à éclore. Discrètement, Eryn se mêla aux autres, espérant ne pas être en retard. Non, Heartnett venait tout juste d’apparaître. Cependant, tandis qu’il parlait, Eryn ne pouvait s’empêcher de couler des regards admiratifs vers Khensit qui, consciente de cette attention, restait parfaitement droite, noble et immobile, comme il convenait à la jeune noble qu’elle n’était pas du tout. Mais quand Heartnett leur donna le cours, Eryn releva la tête. Redonner un cachet aux Pokémon jugés disgracieux ? Voilà une tâche intéressante ! En moins de temps qu’il ne fallait pour le dire, Hearnett fut devant elle, et semblait positivement ravi de la revoir.

« Mademoiselle McNellis ! Mais c’est fabuleuuuux de vous avoir là ! Oooh, j’étais tellement déçuuu d’apprendre que vous quittiez le merveilleux monde de la coordination pour rejoindre ces scientifiques trop plats et terre à terre ! Mais je savaiiiis que vous me reviendriez ! Après tout, la coordination n’est-elle pas… » Pose théâtrale. « … Glamoooooouuuur ?! » Eryn retint à grand-peine un petit rire, dont Heartnett ne se formalisa pas. « Mais allons, allons, assez parlé ! Venez ici ma chère, que je vous présente les autres ! Oh, quoique, vous devez déjà les connaître, non ? Après tout, vous êtes du même dortoir ! » Heartnett reprit une pose théâtrale, et Eryn profita de l’instant pour regarder ses deux camarades, inconnues au bataillon. « Et voilà votre Pokémon, mesdemoiselles ! Ce magnifique specimen de Vortente particulièrement affectueux saura vous plaire, j’en suis certain ! »

Pirouettes, éclats des paillettes qui apparaissent de personne ne sait où, et un Vortente sortit d’une Poké Ball entre elles trois. Alors qu’Heartnett apparaissait, le Vortente les câlina toutes les trois, avant de décider qu’Eryn avait les faveurs de son cœur. Il s’enroula tout autour d’elle pour poser sa grosse tête sur la sienne, faisant éclater de rire la Mentali, habituée aux fantaisies des Pokémon Plante.

« C’est vrai qu’il est affectueux… Je m’appelle Eryn, je suis du dortoir Mentali. Vous aussi non ? Il me semble vous avoir déjà vues dans la salle commune. »

La Mentali se fendit d’un sourire chaleureux, pour le cas où l’une des deux serait d’un naturel timide. Cependant, elle fut vite détournée du cours par un craquement entre ses mains. Le petit œuf blanc, qu’elle tenait toujours serré dans ses bras, se craquelait enfin, laissant apparaître une oreille blanche toute douce. Attendez une minute. Blanche ? Evoli n’est-il pas sensé être brun ? L’œuf s’illumina brièvement, avant de disparaître brusquement, ne laissant entre ses bras qu’un magnifique Evoli gris et blanc, comme l’était Isis avant son évolution en Nymphali. Subjuguée par ce double évènement (une évolution et une éclosion dans la même journée !) la Mentali serra doucement sa nouvelle venue dans ses bras, fondant quand cette dernière leva vers elle un regard d’un rose pas. Absolument adoraaaaaaable !

« Et bonjour, toi ♥ »

HRP - Évolution de Khensit (Vipélierre > Lianaja) + Éclosion de l'oeuf d'Evoli chromatique.

_________________
eryn mcnellis
I found myself in Wonderland, Get back on my feet again... Is this real? Is it pretend? I'll take a stand until the end! I'll get by, I'll survive, When the world's crashin' down, When I fall and hit the ground, I will turn myself around, Don't you try to stop it! I won't cry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.   Mer 16 Déc - 16:30

Fatiguée. Ce fut avec ce sentiment que je me réveilla ce matin. Pas top top pour commencer sa journée. Je ne comprenais pas pourquoi, mais Xyli ne se montrait pas affectueux avec moi, il aimait me faire des farces, se cacher lorsque j'avais besoin de lui, voler les souvêtements des Mentalis, qui venait après me râler dessus, pendant que lui pouffait sur en endroit en hauteur. À force de courir après lui pour l'empêcher de faire des bêtises, je pensais battre un record dans peu de temps! Tiens, d'ailleurs, où étais passé ce petit chapardeur?
Lune et moi fîmes tous le tour du dortoir, mais il restait invisible, peut-être avait-il appris une nouvelle attaque qui le rendait discret? Non, je ne pensais pas. Après avoir questionnée la moitié de l'académie, chercher sous tous les lits, fauteuils, canapés, meubles et avoir mis sens dessus dessous toute ma chambre, j'abandonna. Je m'affala contre le mur.

      -Xyli...,soupirai-je à bout de force en me lamentant.

Un petit bruit me répondit, folle de joie, je me précipita vers ma commode. Je vérifia une derniere fois en-dessous et là...Mon Venalgue était bien là! Je voulus le prendre dans mes bras mais celui-ci se précipita vers ma sacoche et rentra dans sa pokéball. Je me pris la tête entre les mains. Bon au moins, je l'avais retrouvé. Lune émit un grognement, je voyais bien que Xyli l'agaçait.

La matinée s'était déroulé sans d'autre intervention de la part du Venalgue. Et enfin, fut l'heure de partir pour le cours que Mr. Heartnett, qui se déroulait non pas dans l'académie, mais au Couafarel coloré. Endroit dinc je n'avais encore jamais entendu le nom. Je ne pris même pas la peine de sortir Xyli de sa pokéball, autant ne pas se fatiguer pour rien. Lune, ma Riolu, me suivit en trottinant. J'arriva enfin à l'arrêt de bus, où la plupart des élèves participants s'était réunis. Les minutes s'écoulèrent, sans la moindre trace de bus. Je regarda ma montre, il devrait déjà être arrivé. Certains élèves commençaient déjà à s'impatienter et commençaient à partir à pieds. Alors que tous m'abandonnais, je lança:

     -Hé! Attendez-moi!

Courant après eux, je les rattrapa grâce à la descente et finis même à prendre la tête du groupe, Lune tout de même devant moi, marchant la tête haute, la poitrine gonflée. En tous cas, je n'eus pas besoin de connaître le chemin puisque les autres guidaient.
La rue était bondée. Il fallait se frayer un chemin pour réussir à avancer. Donner des coudes, c'était en moi. N'hésitant pas, je combina ma souplesse avec mon aise pour avancer plus vite. Soudain, je dûs sauter pour éviter un objet rond roulant sur moi. Quelques fraction de secondes plus tard, je dûs faire un grand pas en arrière car un Cabriolaine chevaucher par sa dresseuse fonçait droit en direction de l'étrange objet. En un seul mouvement, la foule s'était écarté pour les laisser passées. Un Vipélierre s'aida de ses attaques pour l'attraper, sans trop de succès. Lune, dans le feu de l'action, ne pût s'empêcher de elle aussi courir. Je l'imita vite. Alors, prenant de la vitesse, le Vipélierre s'entoura d'une lumière blanche. Il réussit enfin à attraper l'objet rond, toujours entouré de la lumière éblouissante. Lune s'approcha, intriguée. Étais-ce une attaque secrète, à moins que...mais oui! Le pokémon était en train d'évoluer! Ce n'étais pas le première fois que je voyais une évolution, la première fut pour le vivaldaim d'une vielle dame de Romans-sous-Bois, une petite fille s'êrait perdu dans la fôret et le pokemon l'avait retrouver. Lorsqu'il était revenu, la même lueur l'entourait. La deuxième fois...heu bah c'était aujourd'hui. La lueur blanche s'intensifia. C'était dure de trouver les mots à un telle événement! La dresseuse arriva bientôt, et ce ne fut que maintenant que je reconnus Erin McNeillis, une jeune Mentali. On ne se connaissait pas très bien et je n'avais parler avec que brièvement, pas assez pour faire sa connaissance. La lueur diminua au fur à mesure. Le Vipélierre s'était transformé en un magnifique Lianaja. Il était devenu plus grand, bien sûre, des feuilles était implantés sur sa colonne vertébrale et un col jaune s'était dessiné autour de son cou. Son regard semblait plus fin, plus aiguisé. La grâce l'incarnait. Je surpris le regard jaloux de Lune, qui s'approchait prudemment du Lianaja. Erin prit son pokémon dans ses bras, l'admirant.

Lorsque nous arrivâmes, un panneau pendouillant dans le vide avec écrit dessus" Couafarel coloré", nous acceuili. Top top. Je n'avais jamais entendu parler de cet endroit, ni vu, en faites, je ne savais même pas où j'étais. J'avais juste suivi la foule moi! À ma grande surprise, Heartnett n'étais pas encore là, et à mon grand soulagement, son Smeagol non plus.

      Mais que f...

Je n'eus pas le temps de finir ma pharse, que, dans un nuage de fumée et sous une pluie de pétales de roses, il apparut, suivit de près par son fidèle Smeogol. Prenant un air mélancolique, il nous expliqua le cours, toujours aussi théâtrale que d'habitude. On lui avait envoyer une lettre, expliquant que certains pokémons trop laid devait être isolé, pour ne plus avoir le regard dégoûté des gens sur eux. Vu sa tête, Heartnett, n'avait pas bien pris ça, pas du tout, même si il jouait un peu la comédie, tout n'était pas faut dans ces espressions. En même temps, je comprenais, je trouvais ça moi aussi injuste. N'empêche, je ne pus retenir le petit sourir qui s'étira sur mon visage lorsque je réalisa que Smeagol faisait surement parti de la liste. Ah tiens, justement, il nous racontait qu'il avait réussi à leur faire entendre la raison pour son "cheeeer Smeagol". Ah ah! Avec tout cela, je me remis vite de ma matinée quelques peu...mouvementée.
Je plissa les yeux, reprenant mon sérieux. Alors comme ça, il fallait "transformer" les pokémons laids en des beautés? Facile! Avec modèle comme ma "cheeeere Riolu"! . Je fis par de ma réflexion à Lune qui ronronna en riant, eh bah oui ça rit les Riolus. Des fois, je me demandais si Lune n'avait pas vécu avec des Skitty, un temps, car, j'avais l'impression qu'elle avait quelques tics communs à ceux des Skitty. Après, peut-être n'étais-ce que sa nature? Ah...que je l'aimais. Je l'a pris dans mes bras et la câlina. Après avoir finis son discours, Heartnett lança, s'approchant d'Erin:

     -Mademoiselle McNellis ! Mais c’est fabuleuuuux de vous avoir là ! Oooh, j’étais tellement déçuuu d’apprendre que vous quittiez le merveilleux monde de la coordination pour rejoindre ces scientifiques trop plats et terre à terre ! Mais je savaiiiis que vous me reviendriez ! Après tout, la coordination n’est-elle pas…,il prit une pose particulière, que, je dois avouer, je n'aurais jamais imaginer voir ça par un garçon, mais il reprit tout de même: … Glamoooooouuuur ?!

Je perçus qu'Erin se retenant de rire, mais Andreas Heartnett n'y prêta pas attention et il continua de plus belle:

     -Mais allons, allons, assez parlé ! Venez ici ma chère, que je vous présente les autres ! Oh, quoique, vous devez déjà les connaître, non ? Après tout, vous êtes du même dortoir !

Il fit une pause et Erin profita de cet instant pour nous jeter un regard discret, à moi et une camarade, qui, apparemment, allait faire partit du groupe. Je lui souris mais Heartnett ne semblait pas avoir fini:

    -Et voilà votre Pokémon, mesdemoiselles ! Ce magnifique specimen de Vortente particulièrement affectueux saura vous plaire, j’en suis certain !

Alors que j'ouvrais la bouche pour parler, en un millions de paillettes sortit de nulle part, Vortente jaillit de sa pokéball et se précipita sur moi et mes camarades. Après une petite hésitation, il finit par choisir Erin, sur qui il se précipita et s'enroula, de manière à être à son niveau. La Mentali éclata de rire. Je sus qu'elle était habitué aux pokemons plantes, moi, je préfère ceux ténèbres, combats ou feu.

      -C’est vrai qu’il est affectueux… Je m’appelle Eryn, je suis du dortoir Mentali. Vous aussi non ? Il me semble vous avoir déjà vues dans la salle commune.

Je pouffa puis acquisea

        -Il est gentil, effectivement. Et oui, je suis moi aussi une Mentali. Heureuse de te rencontrer. Je crois ne t'avoir parler que quelques fois, sûrement pour savoir si tu n'aurais pas vu Xyli, mon Venalgue. Ce pokemon est surement le plus farceur que je n'ai jamais rencontrer!

Bien sûre, je n'avoua pas que Xyli faisait ceci exprès pour m'embêter et qu'il semblait ne pas m'aimer.

     -Et je te présente ma Riolu, Lune.

Lune fit une révérence. Je souris. L'autre fille semblait plus timide. Alors que j'allais lui demander de se présenter, un craquement sonore retentit, puis en autre et enfin l'œuf d'Erin se mit à bouger. On pût distinguer un Évoli...gris et blanc? What the fuck? Logiquement, les Évolis s'étaient pas censé être beige et marron? Alors je compris, c'était un chromatique. Vous savez là, les pokémons qu'avait des couleurs différentes des autres. L'œuf s'illumina une fraction de secondes avant de disparaître, laissant la trace d'une petite traînée de poussière d'or. Alors là, moi je dis qu'Erin était la plus grande des chanceuses. En l'espace de quelques minutes, un de ses pokémons venait d'évoluer et son œuf avait éclos pour donner un magnifique Évoli chromatique. Moi jalouse? Non....à peine. Je m'approcha légèrement pour admirer l'Évoli de plus près. Sa dresseuse lui murmurait des mots doux. Je m'approcha pour caresser le pokemon.

    -Whao...il...ou elle? Est magnifique.

D'un signe de main, Erin m'informa que le petit était une femelle, donc, je me corrige, la petite était bien une femelle. Cette dernière porta sur moi de magnifique petits yeux roses pâles, ce qui me fit fondre. Ma Riolu s'approcha, Erin lui laissa une petite place pour qu'elle voit la petite. Notre camarade était resté â l'écart. Je l'invita à s'approcher et se présenter.
Revenir en haut Aller en bas
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4532
Points d'Expériences : 753

MessageSujet: Re: [Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.   Jeu 17 Déc - 22:37

[center]La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée




Mika était aux anges, elle avait réussit à attraper son premier pokémon et celui-ci enfin plutôt celle-là par son naturel calme avait réussit à (un peu) déstresser Tim. Mikato avait très vite trouvé un surnom pour sa Colimucus : Shira, un nom qui reflétait le calme de sa petite maman. Shira était très maternelle avec Tim qui était quand même assez jeune et elle avait vite conquit le cœur de Mika qui avait d'abord redouté l'arrivée de la Colimucus dans son équipe ( oui ils sont deux et alors !!! ). Cependant Shira avait très vite montré les atouts qu'elle avait comme la patience et la gentillesse, elle avait aussi montrer un talent certain pour le rangement : la chambre de Mika était méconnaissable, le lit été fait, la chambre aussi propre qu'au premier jour et le sac de Mikato était déjà prêt devant l'entrée.
Mika se demandait parfois comment sa Colimucus faisait pour faire tout ça avec ses tout petits bras, elle regarda un moment ses deux pokémons affalés sur son lit, elle siffla doucement pour les réveiller et leur signaler qu'il était temps de partir. Elle avait été attendrit par ces deux là mais il ne fallait pas oublier l'objectif de la journée : aller au Couafarel Coloré... et ne pas se perdre avant d'y arriver. Mika avait décidée que ce serait la première sortie de Shira avec elle vu qu'elle n'avait pas pu sortir après ses nombreuses blessures liées à sa capture, Tim aussi se remettait doucement du combat et semblait apte à sortir, de toute façon Tim n'aurait pas supporté qu'elle parte sans lui donc... Mika rentra Shira dans sa Pokéball car elle était encore trop faible pour gambader partout et Tim s'installa dans sa bandoulière, ils étaient fin prêt à partir !
Mika regarda son plan, ils étaient perdus... encore. Mika en était sûre, elle était déjà passée par là tout à l'heure, mais alors comment allait t-elle retrouver son chemin dans ce dédale de rues ? Bien sûre elle était allée à l'arrêt de bus comme tout le monde mais celui-ci avait été très vite abandonné quand les bus avaient été annulés. Elle et son équipe d'éclopés avaient donc suivis le groupe d'étudiants qui semblaient savoir ou ils allaient, seulement Tim avait voulu sortir du sac mais il allait disons... assez lentement et ils eurent tôt fait de les perdre de vue. C'est donc pour ça qu'elle se retrouvait dans cette rue complètement perdue avec un pokémon capable de se perdre dans sa chambre et un autre qui dormait tranquillement dans sa pokéball.
Mikato en était là de ses réflexions quand elle entendit des exclamations, elle tourna la tête et se retrouva en un instant emportée par une foule de personnes qui semblaient évitaient des lianes... Attendez deux secondes pourquoi y avait-il des lianes en pleine ville !!! Un Vipélierre semblait vouloir attraper une boule qui roulait en contrebas. Oh mon dieu, un œuf ! Mika se fit dépasser par un cabriolaine et une jeune fille qui le poursuivaient aussi, elle regarda le trio et pria pour que l’œuf n'est rien. Heureusement arrivée en bas elle vit que le Vipélierre avait réussit à le rattraper avant qu'il ne se brise, attendez un Vipélierre ? Non devant elle se tenait un Lianaja, pourtant elle était sûre d'avoir vu un Vipélierre tout à l'heure, Mika ne comprenait plus rien mais tout s'éclaira quand elle vit que sa dresseuse la serrée, émue, le Vipélierre avait du évoluer en Lianaja pour pouvoir sauver l’œuf... enfin sûrement, sinon ça voulait dire que Mika était devenue incapable de distinguer un Vipélierre d'un Lianaja et ça c'était un peu bas niveau.
Mika suivit la dresseuse, qu'elle reconnut enfin comme étant Eryn une jeune fille qui était réputée pour son amour des Pokémons plantes, en priant pour qu'elles se rendant au même endroit. Le couafarel coloré se trouvait devant elle. Enfin ! Elle entra et chercha un endroit pour que Tim puisse se reposer de cette longue marche. Le professeur arriva et se révolta du contenu de la lettre qu'il avait reçu. Mikato aussi trouvait ça inadmissible, elle n'aimait pas particulièrement certains pokémons de la liste mais elle était out à fait contre le fait de les discriminer pour leur apparence, selon elle tout pokémon avait droit à une chance de briller. Le professeur s'approcha finalement d'Eryn qu'il semblait connaître et regretter. Tiens Eryn avait été Coordinatrice ? Il lui semblait pourtant qu 'elle était Scientifique ? Elle lui demanderait sûrement plus tard de l'éclairer, enfin encore fallait-il lui parler, le professeur les avait mises ensemble avec une autre jeune fille du dortoir Mentali. Mika la reconnaissait, elle s'appelait Serena et Mika l'avait souvent croisée dans les couloirs.
Eryn leur avait tout à l'heure sourit et Mikato lui avait répondut d'un sourire timide qui faisait bien pâle figure face au sourire franc de Serena. Les trois Mntalis faisaient donc connaissances – enfin Mikato écoutait Serena et Eryn et essayait de ne pas se faire remarquer- quand un craquement les tiras de leur conversation. Un deuxième craquement retentit et toute les trois gardèrent leurs yeux rivés sur l’œuf que tenait Eryn, il s'illumina et la chaleur monta au visage de Mika, l’œuf disparut pour laisser place à un bébé Evoli tout blanc. Mika était extrêmement émue, c'était la première fois qu'elle voyait un œuf éclore, Tim s'était lui aussi rapproché intrigué par son double blanc.
Elle était restée scotchée sur place par le regard rosé de la jeune évoli et fut tirée de cet état second par Serena qui lui demandai de se présenter. Mika les yeux toujours fixés sur l'évoli blanche s'avança :
- « Je m'appelle Mikato, heureuse de vous rencontrées » elle avait hésité à demandé à Eryn si elle pouvait porter la petite et puis s'était rétractée :
- « Je peux la caresser ? Elle a l'air vraiment douce... »
Eryn la laissa la caresser et Mika porta Tim qui lui demandait de le sur-élever pour la voir. Mais qu'était-il arrivé aux deux timides ? Ils semblaient être devenus bien téméraires face à ce petit flocon blanc.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3997-289-inscription-ecole-de-dresseur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4113-mikato-sozuy-mentali
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 17 ans
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334

MessageSujet: Re: [Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.   Mer 23 Déc - 17:16

Ses deux camarades de cours s’appelaient donc Mikato et Serena, et comme elle l’avait bien deviné, toutes deux appartenaient au même dortoir qu’elle, soit le dortoir Mentali. La jeune demoiselle se permit alors de leur jeter un petit coup d’œil critique. Au vu de leurs allures aussi soignées que propres sur elles, il ne faisait aucun doute que l’une et l’autre aspiraient sans doute à devenir coordinatrices. Et quoi de mieux qu’un grand champion coordinateur pour leur apprendre ? Bon, en l’occurrence, elles ne devaient pas apprendre, mais convaincre le jury que Vortente pouvait être un Pokémon magnifique. Eryn ne savait pas du tout comment elles allaient pouvoir faire une chose pareille. En le pomponnant et en l’habillant ? Non, ce serait ridicule… En attendant, le Vortente était enroulé autour d’elle, la serrant amoureusement entre ses pattes lianes. Cael aurait été tellement jaloux… Elle était un peu embêtée, là. Entre l’Evoli dans ses bras et le Vortente autour d’elle, elle ne savait pas comment se dépêtrer de cette situation. Surtout qu’il serrait fort, le bougre. Au bout de quelques instants, vu que ses deux camarades ne semblaient pas du tout perturbées par cette situation, Eryn se débrouilla pour tenir l’Evoli d’une main, utilisant l’autre pour appuyer sur le bouton d’une de ses Poké Ball. Ozymandias, son Chapignon, fit alors son apparition, et comprit très vite pourquoi il avait été appelé. Par contre… Lequel des deux Pokémon devait-il récupérer ? Evoli, ou Vortente ?

« Tu peux m’aider, s’il te plaît ? Il commence à peser son poids sur mon dos. »

Il. Sur son dos. Donc le Vortente. Ozymandias hocha posément la tête, et ses bras élastiques se déplièrent pour s’enrouler autour du Pokémon Plante, tirant doucement dessus pour qu’il desserre sa prise sans griffer les habits de sa dresseuse. Moins d’une minute plus tard, le Chapignon tenait le Vortente entre ses pattes, indifférent au fait que c’était maintenant autour de lui que cette grosse sangsue affectueuse était maintenant enroulée. Enfin libre, Eryn s’étira un peu, bien contente de sentir que son dos n’avait rien. Quelle galère. Elle aimait beaucoup les Pokémon Plante, cependant, elle trouverait sans nul doute un terrain d’entente avec le Vortente pour qu’il se tienne tranquille le temps du cours. Enfin, plus qu’à espérer. Il était peut-être temps qu’elles entrent dans le salon, maintenant, d’ailleurs, histoire de commencer ce cours et de s’occuper du Pokémon qu’Andreas Heartnett leur avait remis. Parce que presque tout le monde était entré dans la salle… Prenant la tête des opérations, avec l’impression que ses partenaires de cours étaient trop timides pour le faire, elle poussa la première les portes du Couafarel Coloré, et pila en voyant la débauche de couleurs. Wow. Ca, c’est bien un salon de coiffure pour Couafarel. Tous ces accessoires, ces masques, ces produits… Faillirent la faire frissonner. Grands dieux, et dire que si elle était restée styliste, elle aurait passé sa vie là-dedans, dans un salon de coiffure miteux pour pomponner des Pokémon chiens aux coupes aussi moches qu’extravagantes. Mieux valait être scientifique, hein ! Avisant une pancarte à l’attention des élèves, elle y jeta un coup d’œil. Direction des salles de bains pour les Pokémon, manucure d’un côté, coiffure de l’autre… Oui, alors, elles allaient commencer par le bain, hein. Et comme ses camarades semblaient ultra timides, elle allait s’imposer un peu pour faire avancer le cours, même si ce n’était pas trop dans son caractère. Elle les rejoignit très vite, étouffant un fou rire en voyant son Chapignon totalement ligoté par le Vortente affectueux.

« Je viens de voir sur ce panneau qu’il y avait des salles d’eau pour Pokémon, alors je propose qu’on commence par là. Un Pokémon Plante a besoin d’être bien hydraté pour rester vigoureux et en bonne santé. Une fois qu’il aura eu suffisamment d’eau, on le sèchera et on s’occupera de faire remonter sa cote auprès de l’association du bon goût et des bonnes manières. »

Quel nom ridicule… Enfin bref. Entraînant les deux autres Mentali avec elle, Eryn se dirigea vers les salles d’eau, et réussit à en dégoter une libre, même si, vu le capharnaüm, un autre groupe avait dû passer avant eux et galérer avec leur Pokémon. Quelque peu hésitante à toucher le Vortente, de peur qu’il s’enroule à nouveau autour d’elle, elle laissa son Chapignon le poser dans la baignoire et l’y maintenir d’une seule patte tandis qu’elle déposait sa petite Evoli blanche sur une pile de serviettes moelleuses pour s’occuper de régler l’eau, laissant aux deux autres le soin de sortir les crèmes, les savons, tout ce qu’il leur faudrait pour que le Vortente se sente bien. L’eau se mit à couler, à mi-chemin entre la tiédeur et la chaleur, et la Mentali s’assit pour respirer un peu, se saisissant d’un dépliant un peu humide pour y jeter un coup d’œil. D’accord, elle retirait ce qu’elle avait dit. Cet endroit n’était pas un salon de coiffure un peu moisi. Sauna, hammam, salon de massage, tout était ouvert pour le bien-être des Pokémon résidant ici. Ca pourrait être une bonne idée, tiens, de lui faire la totale pour qu’il soit parfaitement détendu, et s’occuper ensuite de l’accessoiriser. Eryn tourna la tête vers ses deux camarades avant de lever sa brochure pour leur montrer.

« Les filles, regardez ! D’après ce qu’il y a écrit là-dedans, le Couafarel Coloré possèderait un hammam, un sauna, un salon de massage, une costumerie et tout ça ! Avec tout ça et avec le maquillage qu’il y a ici, on va vite pouvoir transformer notre Vortente en véritable chef-d’œuvre ! »

Cependant, Eryn avait fait une erreur. Toute à sa lecture, elle avait laissé la surveillance du Vortente à ses deux camarades, mais en les appelant, ces dernières avaient tourné la tête pour la regarder, ne s’occupant plus du Pokémon pendant quelques secondes. Secondes nécessaires pour que ce dernier décide qu’il voulait un nouveau câlin. Avec un grand bruit d’eau, le Vortente quitta la baignoire, faisant gicler de l’eau absolument partout, se jetant en direction de Mikato pour la serrer dans ses tentacules. Il rencontra cependant Chapignon sur son chemin, et bifurqua en direction de Serena, pilant face à Lune, la Riolu de cette dernière. Il allait donc se jeter sur Eryn. Bon, ça bousillerait ses fringues, mais elle pourrait le remettre à l’eau… Sauf que non. Une personne passa dans le couloir, et fut visible quelques secondes par la porte de la salle d’eau, laissée ouverte pour que la vapeur d’eau sorte par là-bas. Il n’en fallut pas plus au Vortente pour qu’il décide d’aller faire un câlin à cet inconnu, bousculant tout sur son passage pour le rejoindre.

« Noooon, Vortente, reviens iciiiiii ! »

Eryn tendit prestement la main pour se saisir d’une de ses longues feuilles, mais cette dernière lui glissa dans la main, traçant une ligne de sang sur sa paume. Refermant le poing en grimaçant, elle se releva comme elle put pour essayer de fermer la porte. Trop tard. Il filait par le couloir.

« Viiite, il ne faut pas qu’il nous échappe ! »

_________________
eryn mcnellis
I found myself in Wonderland, Get back on my feet again... Is this real? Is it pretend? I'll take a stand until the end! I'll get by, I'll survive, When the world's crashin' down, When I fall and hit the ground, I will turn myself around, Don't you try to stop it! I won't cry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.   Mar 29 Déc - 20:12

Jetant un coup d'œil à Erin, je me rendus compte que le Vortente la serrait un peu fort. J'allais lui proposer mon aide lorsque un Chapignon jaillit d'une pokéball. À qui pouvait-il appartenir? J'obtiens vite ma réponse quand Erin lança:

-Tu peux m’aider, s’il te plaît ? Il commence à peser son poids sur mon dos.

Comme ça, la jeune dresseuse possédait un Chapignon. Le pokémon parut hésiter quelques secondes avant de délicatement retirer le Vortente du dos de sa dresseuse grâce à ses lianes. Erin s'étira puis pris l'initiative de rentrer dans le bâtiment destiné à "relooker" le Vortente. C'est vrai que, après cette petite complication, nous n'avions encore rien fait alors que les derniers groupes commençaient déjà à sortir leur matériel. Je suivis Erin de près. Je dois avouer que je devenais un peu timide, c'était la première fois que j'allais m'aventurer dans le monde de la coordination. Un frisson d'excitation me parcours. Mes yeux s'émerveillèrent quand je franchis le seuil de la porte. Tous ces accessoires, produits de beauté. Ça, c'était bien un salon Coiffarel. Je dus me frotter les yeux pour me rendre compte que ceci était belle et bien réelle. Erin nous emmena dans les salles de bains, l'endroit parfait pour shampouiner, manucurer, coiffu...ouais il veut rien dire ce mot. La voix de la scientifique me sortit brusqument de ma rêverie:

-Je viens de voir sur ce panneau qu’il y avait des salles d’eau pour Pokémon, alors je propose qu’on commence par là. Un Pokémon Plante a besoin d’être bien hydraté pour rester vigoureux et en bonne santé. Une fois qu’il aura eu suffisamment d’eau, on le sèchera et on s’occupera de faire remonter sa cote auprès de l’association du bon goût et des bonnes manières.

Surprise, je répondus simplement par un simple hochement de tête. N'y connaissant pas grand chose, je lui faisais donc une confiance aveugle. Aujourd'hui, je pense que l'écoute me servirait plus que la pratique. Erin nous entraîna donc vers les salles d'eaux et elle finis par en trouver une libre. Nous faisant signe, nous la suivirent en hâte. La pièce avait subi de gros dégâts et j'en déduis que nous étions pas les premières à être passées par là. Le Chapignon de la scientifique porta notre modèle dans la baignoire et le maintint grâce à une de ses pattes. Erin régla l'eau pendant que nous sortions les crèmes nécessaires.
L'eau coulait tranquillement, mettant le Vortante à son aise, mais j'avais l'impression que le Pokémon manquait de quelques chose...

- Les filles, regardez ! D’après ce qu’il y a écrit là-dedans, le Couafarel Coloré possèderait un hammam, un sauna, un salon de massage, une costumerie et tout ça ! Avec tout ça et avec le maquillage qu’il y a ici, on va vite pouvoir transformer notre Vortente en véritable chef-d’œuvre !

Tout excité, je tourna mon regard en direction du panneau. Effectivement, Erin avait raison! Un plouf retentit soudainement et j'aperçus une forme verte se diriger vers Mika, mais elle fut vite contrainte de tourner pour foncer sur moi. Heureusement, Lune fis changer d'avis l'ètrange forme. Son dernier espoir fus de sauter sur Erin. Alors qu'elle allait bousillé ses vêtements, un malheureux passa, attirant subitement l'attention de l'éteanfe forme. Je mis du temps à capter l'information qui monta à mon cerveau. Me retournant vers l'endroit où se trouvait à l'instant Vortante, je réalisa qu'il était vide.

-Ho non..., murmurai-je.

Bousculant tous sur son chemin, le Vortante fis tous pour rejoindre sa cible, avec comme but l'envie pressante de faire un câlin.

-Noooon, Vortente, reviens iciiiiii ! cria la pauvre scientifique, viiite, il ne faut pas qu’il nous échappe !

Sans attendre plus longtemps, Lune et moi sortirent de la salle d'eau, Mika et Erin sur nos talons. Lune me dépassa vite, elle avait beau être petite, sa rapidité m'impressionnait toujours. Écartant les gens sur mon personnage, je sprinta pour rejoindre le pokémon. Au passage, je fis tomber quelques brosses, crèmes ou accessoires traînant par là. La pauvre cible visé depuis le début s'arrêta à bout de souffle. Le Vortante se précipita sur lui, je n'eus que le temps de voir ses yeux suppliants me fixer avant de disparaître sous l'énorme masse du pokémon. Les yeux pétillants, un sourire aux lèvres, le Vortante câlinant encore et encore la pauvre personne.

-Vortaaaannnte! Laisse...cet innocent tranquille!

Je n'avais pas eu le temps de voir son visage, mais vu sa façon de s'habiller, j'en avais conclu que c'était un homme.

-Je t'en supplie! Tu pourras faire tous les câlins que tu veux, mais après!

Quelle entêté! Alors, je me souvenus de ce que j'avais récemment fais avec le Absol. Je ferma les yeux, cherchant avec soin les bon mots. Dès que je fus prête, je m'approcha du pokémon et pris une voix douce et calme:

-Vortante? Tu veux bien lâcher ce messieurs, s'il to plaît? Je suis sûre qu'il est ravis de faire ta connaissance d'une façon si...proche, mais comme nous, il est en pleins travail et aurait surement l'envie de retrouver ses compagnons pour continuer son travail, tu ne penses pas? C'est très important pour lui, tu sais. Et puis, désignant mes camarades, je continua, et nous, nous avons besoin de toi. Alors?

Le Vortante tourna doucement la tête vers moi puis regarda son "ami câlin". Il hésita avant de se retirer un peu. Avant de le quitter, le pokémon plante eut un petit sourire et fit une dernière léchouille au jeune homme qui grimaça. Il se dégagea lentement et fronça le nez en se reniflant.

-Faites plus attention la prochaine fois! Et au passage, pensez à lui mettre du déodorant, conseil amical de rivaux. pesta-t-il.

Aïe. Je lui souris d'un air innocent et ramena le Vortente au près d'Erin et Mikato qui me félicitèrent.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4532
Points d'Expériences : 753

MessageSujet: Re: [Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.   Dim 3 Jan - 16:53


Mikato complètement accaparée par la nouvelle naissance ne remarqua pas du tout la pauvre Eryn qui se faisait étrangler par le Vortente trop câlin, elle ne remarqua pas non plus l'arrivée de son Chapignon. Elle ne se rendit compte du temps qui passait que lorsqu'elle entendit la voix d'Eryn qui leur montrer un panneau. Un evoli, un Vortente et un Chapignon... elle vait raté quelques épisodes non ? Tant pis la dresseuse enfin réveillée suivie le groupe jusqu'à une salle immense qui en mettait plein la vue malgré les quelques éclaboussures indiquant qu'elles n'étaient pas les premières à être venues ici. Eryn leur donnant pour tâche la garde de Vortente Serena et elle se mirent donc à le surveiller même si Mika qui n'avait rien suivie ne comprenait pas pourquoi, il était tout mimi ce pokémon. Eryn les appelas pour leur montrer une brochure mais le temps qu'elles tournent la tête le Vortente était sorti de l'eau et se dirigeait vers le trio heureusement aucune d'elle ne fût trempée mais le Vortente avait profité du passage d'un pauvre homme pour le poursuivre, mais qu'est-ce qu'il voulait à la fin ?! Eryn avait voulu le retenir mais en voulant attraper l'une de ses feuilles elle s'était coupée et avait alors lâcher prise.
S'ensuit alors une course poursuite avec Serena en tête puis Eryn et enfin Mika, Serena poursuivait le Vortente qui lui même poursuivait un inconnu. Malheureusement en le poursuivant Serena faisait tomber divers objets qu'Eryn esquivait habilement mais qui malheureusement n'échappaient pas aux pieds de Mikato, décidant soudain d'arrêter de courir -enfin  elle est tombée en glissant- elle ramassa tout les objets que Serena avait fait tomber pour que personne d'autres ne se fasse mal et surtout pour que les personnes alentours arrêtent de les regarder comme si elles étaient des criminels en fuite. Ratant une bonne partie de la scène elle arriva cependant au moment critique : Serena essayait de convaincre le Vortente de lâcher la pauvre personne ensevelie sous lui, elle lui parla avec une voix calme et contre toute attente le Vortente capitula et suivit Serena. Serena fière de ce qu'elle avait accomplie s'avançait vers elles tout sourire mais voilà que le professeur Heartnett sortait de sa salle et les regardait interloqué.

« Moooon dieu mais quuee s'est-il passééééeeeee ici !? Retournez dans votre salle immédiatement ceci n'est pas du tout esthétique ! Vous reviendrez quand votre cheeer ami sera prêt et vous aurez alors des explications à me fournir, pour l'instant faîtes en sorte qu'il soit le plus beau d'entre tous ! »

Les trois filles retournèrent précipitamment dans la salle, Mika se sentait peiné par la façon dont le professeur les avait regardé, elle espérait qu'il n'était pas fâché contre elles. Mkato voyant que Serena avait les choses bien en main : elle avait réussit à remettre le Vortente dans le bain grâce à l'aide du Chapignon d'Eryn. Elle se tourna vers Eryn s'inquiétant de l'état de sa main, elle savait que malgré la finesse de la blessure elle devait quand même avoir très mal et que l'avoir à l'intérieur de la main n'était pas du tout pratique.

« Tu n'as pas trop mal ? Il faudrait que tu bandes ça avant que ça ne s'infecte, d'autant plus que nous allons devoir toucher des crèmes et d'autres produits toute la journée. Tu veux que je m'en occupe ? Je ne suis pas vraiment ce que l'on pourrait appeler un médecin mais je me débrouille assez bien pour les bandages et ça ne va pas être facile de le faire toute seule. »  

En disant cela elle avait sortie sa trousse de secours et attendait la réponse d'Eryn pour commencer  quand elle entendit un gros plouf derrière elle, en se retournant elle vit que Vortente était peut-être devenu trop attaché à Serena et en essayant de lui faire un câlin il s'était fait arrêter par Lune mais ne s'était pas arrêter. Il avait attiré Lune dans l'eau causant le bruit, il ne semblait pas vraiment aimer ce bain forcé et essayait de s'extirper des feuilles du Vortente qui lui n'était pas près de le lâcher. Mika se tourna vers Eryn une idée en tête.

« Ton Chapignon n'a pas l'attaque poudre dodo ou Para-Spore ? Il faudrait immobiliser le Vortente pour faire sortir Lune de là. »

Attendant sa réponse avec impatience Mika essayait de chercher une autre solution au cas Eryn n'ai pas de pokémons ayant l'une de ces attaques mais elle n'en trouvait aucune.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3997-289-inscription-ecole-de-dresseur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4113-mikato-sozuy-mentali
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 17 ans
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334

MessageSujet: Re: [Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.   Sam 9 Jan - 12:54

Courir après le Vortente n’avait pas été une sinécure. Quel bazar ! Pourquoi leur avait-on attribué un Pokémon aussi remuant ? Les Pokémon Plante étaient sensés être calmes et placides, et elles étaient tombées sur la pile électrique du lot ! Quelle galère… Elles eurent un peu de mal à revenir vers leur salle d’eau, le Vortente se débattant dans les bras de Serena, ceux de Mikato tenant les objets qui étaient tombés au sol. Avec sa main perlée de sang, Eryn se sentait inutile. Sans compter que pour ne pas arranger les choses, elles avaient croisé Heartnett sur le chemin, et ce dernier n’avait pas caché sa surprise à les voir ainsi débraillées et le Vortente toujours inchangé. Heureusement, elles purent le remettre à l’eau avec l’aide d’Ozymandias. Ce fut le moment que choisit Mikato pour se tourner vers elle et s’inquiéter de l’état de sa main, lui demandant si elle avait besoin d’aide pour la bander, ajoutant qu’elle n’était pas une experte mais qu’elle pourrait bien faire ça. Avec un sourire, Eryn refusa poliment son aide.

« Oh non, ça ira, je peux me débrouiller. Regarde. »

Fouillant dans les placards avec l’aide de son Chapignon, elle finit par en sortir du coton de maquillage, qui lui servirait pour arrêter le sang. Tandis qu’elle passait sa main sous l’eau pour la laver du sang qui commençait à doucement maculer sa paume, Ozymandias, lui, regardait les cotons, se demandant bêtement à quoi ça pouvait bien servir. D’une main experte, Eryn en sortit un du tube, le déchira en deux, et après avoir séché sa main, elle posa le coton déchiré en deux sur sa coupure pour la couvrir entièrement. Maintenant, Achille. Quoique… La pièce est un peu petite. Un papillon d’un mètre dedans, ça prendrait immédiatement de la place. Alors Maka ! Elle fit sortir la Chrysacier, qui se cala contre le mur, et lui tendit sa main blessée avec confiance.

« Maka, Sécrétion ! »

Un long filament blanc sortit de la bouche de la Chrysacier, et alla s’enrouler autour de la main de la Mentali, faisant plusieurs tours jusqu’à ce que le coton disparaisse sans pour autant serrer comme un bourrin. Voilà, ça ferait un excellent bandage. La sécrétion collait quelque peu à sa main, mais ça, encore, ce n’était pas grave. Elle l’étala sur le dos de sa main du bout du doigt pour qu’elle arrête de coller, et après un câlin de remerciement à sa Chrysacier, elle la fit rentrer dans sa Poké Ball. Et voilà, main bandée ! Alors qu’elles discutaient, un énorme plouf se fit entendre, et en se tournant, elles purent constater que le Vortente avait encore frappé, saisissant Lune de ses lianes pour l’entraîner dans le bain avec elle. D’agacement, la Riolu se débattait, mettant de l’eau de partout, mais le Vortente refusait de la lâcher, l’enserrant un peu plus dans ses bras feuillus. Au hasard, Mikato proposa une idée, qui était de lancer Poudre Dodo ou Para-Spore sur le Vortente pour le calmer le temps du bain et libérer Lune. Ozymandias connaissait-il de pareilles attaques ?

« Je l’ignore, mais l’un de mes Pokémon Plante pourrait peut-être… » Silence, avant que ce qu’elle disait ne monte brusquement à son cerveau. « Attends, non non non, certainement pas ! User d’attaques sur le Vortente serait à coup sûr disqualifiant si ça s’apprenait, et on ne va pas s’en prendre à lui parce qu’il est très câlin ! Attends, je pense que j’ai une idée… »

Eryn posa la main sur une Poké Ball, qu’elle décrocha de sa ceinture pour la faire grossir entre ses doigts. Puis elle la dirigea vers le bain, et laissa sortir le Pokémon qu’elle contenait. Il y eut un petit plouf, un moment de flottement, et un deuxième Vortente émergea des eaux. Il y eut un blanc d’incompréhension, et avec un couinement joyeux, le Vortente dont elles s’occupaient libéra Lune pour bondir au cou de son camarade, qui lui rendit son affection. Eryn lâcha un petit soupir de soulagement. Jusqu’au dernier moment, elle avait craint que son idée ne prenne pas, et que le Vortente comprenne qu’il se faisait rouler comme un bleu. Mais apparemment, il s’était fait avoir et n’avait pas remarqué la supercherie. Les lianes de Khensit, la Lianaja, s’enroulèrent autour de Lune pour le soulever hors de l’eau, le poser sur le tapis non loin, et l’enrouler dans une serviette pour qu’il se sèche et se réchauffe. L’autre liane se posa sur la poignée de la porte pour refermer cette dernière et mettre un tour de clé. Excellente idée.

« Ouf, ça a marché… Je vous présente Zhu Li, mon Métamorph. Je propose qu’on le garde pendant toute la durée des préparatifs, comme ça il pourra tenir le Vortente occupé et on pourra s’occuper de lui. »

Idée acceptée à l’unanimité. Parfait. Montrant l’exemple, Eryn se saisit de la pomme de douche pour régler la température, et commença à passer de l’eau sur le Vortente, Pabu et Juji commençant à ramener vers elle tous les produits dont elles pourraient avoir besoin pour l’entretien du Pokémon. Bientôt, Eryn se retrouva aussi trempée que lui, car malgré la présence du Métamorph, il remuait toujours autant, faisant gicler de l’eau partout au sol, sur les murs, et surtout sur elle. Mais la Mentali ne broncha pas. Elle était là parce qu’elle le voulait. Sinon, elle se serait inscrite à un autre cours. Et ça faisait partie du processus pour rendre un Pokémon beau, après tout, n’était-ce pas ce qu’elle recherchait ? En crachotant, elle coupa le jet d’eau, et soupira en se sachant aussi trempée. Une serviette, soulevée par Khensit, se posa sur son dos, et la Mentali s’y emmitoufla pour essayer de se sécher un peu. Le Vortente était propre. Zhu Li aussi, cela dit, mais ceci n’était pas le but de l’exercice.

« Voilà, il est propre… Ca ne vous ennuie pas si je vous laisse le séchage ? Si je reste dans cet état, je sens que je vais attraper froid. »



_________________
eryn mcnellis
I found myself in Wonderland, Get back on my feet again... Is this real? Is it pretend? I'll take a stand until the end! I'll get by, I'll survive, When the world's crashin' down, When I fall and hit the ground, I will turn myself around, Don't you try to stop it! I won't cry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.   Ven 15 Jan - 20:03

Il fallait avouer que je me demandais comment un pokémon si agité avait pu être choisi comme candidat pour le concours et surtout comment avait-il pus nous être confié? Je ne m'y connaissais pas trop niveau type plante, mais j'avais entendu certains élèves discutés sur le plaisir de travailler avec des êtres si attentifs et agréables à vivre que les pokémons plantes. Avec difficultés, Eryn, Mikato et moi-même réussîmes finalement à retourner dans les salles d'eau avec le Vortante, notre fameux mannequin, même si cela nous avait couté un savon de la part du coordinateur Andreas Heartnett, professeur de ce cours. Alors que je sortais un gant de toilette, j'aperçus du coin de l’œil, une entaille dans le creux de la main d'Eryn. Mikato s'approcha et lui proposa son aide pour bander la blessure, or, Eryn semblait vouloir se débrouiller seule. Tandis que je savonnais le gant de toilette pour débarbouiller le Vortente après sa folle course-poursuite, j'entendis Eryn ordonner:

-Maka, Sécrétion !

Surprise, je me retournai et pus constater qu'une nouveau compagnon nous avait rejoints; caler contre le mur, un Chrysacier sortait de sa bouche un long filament blanc qui enveloppait la main de la Mentali scientifique. Une fois l'opération terminée, Eryn rentra le pokémon dans sa pokéball et une longue conversation s'engagea. Alors que je commençais à partir dans un délire totalement hors sujet, un grand plouf retentit. d'un seul mouvement, nous nous retournâmes et pûmes constater que le Vortante avait décidé de ne pas s'en prendre qu'aux humains. Lune pataugeait dans la bassine du Vortante, prisonnière de ses lianes. L'eau giclait de son contenu et une petite marre finit par se former. J’essayai de sortir ma Riolu, mais le Vortente était tenace et ne semblait pas prêt de se défaire de sa nouvelle amie, contrairement à Lune qui semblait vouloir tout donner juste pour ne pas se retrouver ici. Mika se tourna vers Eryn, comme si soudainement, une idée lui était apparu pour sauver Lune:

-Ton Chapignon n'a pas l'attaque poudrée dodo ou Para-Spore . Il faudrait immobiliser le Vortente pour faire sortir Lune de là.

Apparemment, Eryn ne semblait pas connaître la réponse et hésita avant de s'exclamer à son tour:

-Attends, non, certainement pas ! User d’attaques sur le Vortente serait à coup sûr disqualifiant si ça s’apprenait, et on ne va pas s’en prendre à lui parce qu’il est très câlin ! Attends, je pense que j’ai une idée…

Ah oui, je devais avouer ne pas y avoir pensé sur le coup, c'est sûre que, s'il suffisait d'utiliser des attaques pour que Vortente deviennent une beauté, cela serait beaucoup plus simple, mais donc de la triche. Je me demandais bien ce que pouvait être l'idée de la Mentali. Ma réponse ne tarda pas à arriver quand un deuxième Vortante apparut dans la bassine. Eryn avait donc un  Vortante? À moins que... En étudiant bien les deux pokémons, je pus constater que l'éclat de leurs yeux n'avait pas la même vivacité et que quelque chose de différent émanait du second Vortante. Bien évidemment, le vrai Vortente ni vit rien. Pendant une seconde, il eut un silence puis un jouissement de la part de notre mannequin  qui se précipita sur le deuxième faux Vortente, libérant ainsi Lune qui poussa un soupir de soulagement avant de se rendre compte qu'elle ne savait pas très bien nagée. Je me précipita pour la sortir de l'eau, mais des lianes la soulevèrent avant que je ne pus faire le moindre geste. Surprise, je vis mon pokémon s'envoler dans les airs pour se poser sur le tapis et se faire réchauffer par une serviette qui s'enroula autour d'elle. Un cliquetis retentit et je me retourna, remarquant ainsi que la deuxième liane sortit de nulle part venait de fermer la porte à clé. Sage décision. N'empêche, je ne comprenais toujours rien, heureusement, je n'étais pas seul, vu l'air ébahi de Mika. Ce fut Eryn qui nous expliqua tous sans que la moindre question eut le temps d'être posées.

-Ouf, ça a marché… Je vous présente Zhu Li, mon Métamorph. Je propose qu’on le garde pendant toute la durée des préparatifs, comme ça il pourra tenir le Vortente occupé et on pourra s’occuper de lui.

Et pour éclaircir encore plus la situation, une Lianaja s'avança, prouvant que les lianes n'étaient pas sorti de nulle part. Mais juste, elle en avait encore combien des pokémons en poche, cette Eryn? Je n'eus pas le temps d'y réfléchir plus longtemps que Mika approuva l'idée que la scientifique venait de proposer, ce que je fis aussi sans même prendre le temps d'avoir préparé ma réponse. Ce fut un simple "parfait", court, sec, mais affirmatif. Une fois que tous les derniers détails furent réglés, Eryn reprit les commandes. C'est sûre qu'a ce rythme-là, on ne risquait pas d'aller bien loin. Se saisissant de la poire de douche, elle rinça ainsi le Vortente pendant que ses pokémons sortaient les produits nécessaires. Mais bien vite, Eryn se retrouva tout aussi trempée que Lune précédemment car, malgré la présence du Métamorph, le Vortente était toujours agité. Mais la scientifique ne réagit pas, ignorant du mieux qu'elle pouvait l'eau qui imprégnait ses vêtements. j'avais l'impression d'être inutile, mais bien vite, une tache nous fus confié, à Mikato et moi-même.

-Voilà, il est propre… Ça ne vous ennuie pas si je vous laisse le séchage? Si je reste dans cet état, je sens que je vais attraper froid.

Je rassura Eryn que non, cela ne nous dérangeait pas du tout, pendant que Mika maintenait le Vortente. Je sortis une grande serviette et un sèche-cheveux. À deux, nous réussirent vite à sécher non un Vortente, mais les deux, autant faire profiter le Métarmorph, il nous avait été d'une aide précieuse. Quant à Eryn, elle semblait frigorifiée, malgré la serviette qui l'emmitouflait. Je ne lui en voulais pas de se reposer, au contraire, elle en avait déjà assez fait comme ça. Je m'approcha d'elle pour lui demander si ça allait bien tandis que Mika faisait une pause se retournait pour sortir une crème que j'avais oublié. La réponse d'Eryn fut étouffée par un slpach provenant de la bassine. Je me retourna en sursaut et soupira lorsque je compris que le Vortente avait juste changer de place, déclenchant au passage une mini vague. Finalement, nous reprirent notre travail sans qu'il n’y ait trop de dommages causés par le turbulent Vortante dont nous devions nous occupés. Mika et moi formions une bonne équipe; pendant qu'elle maintenait le Vortente, j'appliquai les gommages ou les crèmes hydratantes, puis nous échangions les rôles, pour que chacune puisse faire un peu près la même chose. Après une bonne demi-heure, le Vortente brillait, déjà, une petite touche de beauté commençait à s'installer. Je ne pus résister de lui rajouter un petit nœud papillon noir, pour lui donner un air classe. Finalement, le Métarmoph d'Eryn avait décidé qu'il en avait marre de se faire chouchouter, et était parti jouer autre part. Étrangement, le Vortante dont nous nous occupions était devenu plus calme, mais je m’attarda pas sur de telle détails, grosse erreur de ma part...Ce ne fut que là que je réalisa que Lune avait disparu. Je ne m'inquiétais pas vraiment pour elle, mais je pris quand même le temps d'aller vérifier au-dehors, laissant Mika seule à s'occuper de notre mannequin.
Dans la pièce centrale, la plupart des dresseurs en avaient déjà terminés avec les crèmes et étaient déjà passés aux accessoires, certains commençaient même la mise en scène pour le défilé. Je compris bien vite que nous avons peut-être un peu pris notre temps. M'efforçant d'ignorer les regards soupçonneux qui se posaient sur moi et les murmures qui semblaient tous les mêmes :"pourquoi elle n'est pas en train de travailler celle-là?", je continuai ma recherche. Or, Lune restait introuvable. Je fronça les sourcils, un peu inquiète. Finalement, je décida de retourner auprès de mes camarades, Lune ne pourrait pas avoir disparu comme ça.
J'étais parti depuis dix minutes seulement, mais Mika semblait avoir la situation en main, et à ma grande stupéfaction, il n'y avait pas eu de dégâts, à part le deuxième Vortente qui avait fait tomber un miroir. Eryn avait repris son poste je fis de mon mieux pour réussir à reprendre le fil, tout semblait être si simple d'un coup. Peut-être que le Vortente s'était décidé à se calmer? Pourtant, cette hypothèse semblait trop belle pour être vraie.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4532
Points d'Expériences : 753

MessageSujet: Re: [Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.   Sam 16 Jan - 15:08


Mika se vit refuser son offre et d'ailleurs heureusement vu que ses pauvres bandages ne faisaient pas vraiment le poids face à ceux d'Eryn faits grâce à la capacité sécrétion de son pokémon. Mika se rendait compte de l'immensité de choses qu'elle avait encore encore à apprendre, comme "il ne faut pas utiliser d'attaques sur un pokémon en concours" noté.
Mais bien sûr, elle n'avait pas pensé à ça, heureusement Eryn avait trouvé une autre idée ! Une idée toute violette et rebondissante normalement mais verte et coupante maintenant... un Métaporph ! Mika n'avait pas compris au début, elle pensait juste que c'était un Vortente, après tout Eryn était un type spé plante donc ça n'aurait pas été surprenant mais Eryn leur avait alors présenté son métamorph, Zhu Li. Ça faisait légèrement moine comme nom, elle aimait bien, en tout cas sa capacité à changer de forme était vraiment fascinante... et semblait très pratique. En moins de deux Zhu Li servait de copain au Vortente et Lune était sortit du bassin grâce à Serena, Eryn prit directement le contrôle en commençant à laver le Vortente et d'une même manière le Métamorph. La pauvre était trempée et leur passa le relais pour le séchage, Serena sortit une serviette et un sèche cheveux, très vite elles finirent de sécher les deux Vortentes. Pendant que Mika cherchait une crème Serena était allée voir Eryn et elles frôlèrent la catastrophe, heureusement le Vortente avait jusye changé de place... oui mais lequel ?
Serena appliquait tout les produits pour faire une beauté de ce Vortente pendant que Mika le tenait, ce Vortente avec un peu de soins devenait déjà très beau. Il était étrangement devenu plus calme même si le Métamorph était parti après le séchage, peut-être qu'être chouchouté le calmait, après c'était ce qu'il voulait, être câliné. Lune ayant disparu et voyant que le Vortente étant détendu Serena partit à sa recherche, Mika continua donc de s'occuper du Vortente et s'amusa même à le grattouiller sans avoir peur qu'il se jette sur elle pour la câliner. Pendant ce temps Eryn, qui s'était réchauffée, et elle s'occupaient du Vortente numéro un en lui choisissant des accessoires qui iraient bien avec celui qu'avait trouvé Serena, ce petit nœud de papillon noir était vraiment classe mais d'autres accessoires seraient nécessaire si elles voulaient que le Vortente soit vraiment « Fabuloouus ! ». Le Vortente numéro deux en avait profité pour partir mais avait renversé des miroirs dans la pièce sans faire exprès, le premier Vortente n'avait même pas tourné la tête quand le verre avait éclaté sur le sol et Mika s'était soudain demandé si les produits n'avaient pas un effet néfaste sur le pokémon, ce n'était pas normal qu'il soit si différent de tout à l'heure.

« Dis tu ne trouves pas qu'il a changé ? Je veux dire, les produits de beauté ne l'ont pas un peu trop détendu ? Il n'est pas malade j'espère...»

Pas le temps d'écouter sa réponse car Serena entre nous informant alors qu'elles sont en retard par rapport aux autres groupes, tant pis pour ce problème il faudra juste le faire sortir un moment avant qu'il aille sur scène, les plantes ont besoin de beaucoup de soleil donc rester enfermé ici lui fait sûrement perdre de l'énergie. Les trois Mentalis continuent donc de choisirent les accessoires et tombent finalement d'accord sur un joli costume rayé et  un chapeau noir, ça semblait un peu trop sombre au gpût de Mika mais elle n'avait pas d'autres idées...

« Vous ne pensez pas qu'il faudrait une petite touche de couleur ? »


Les trois se mirent à chercher et trouvèrent finalement un accessoire qui, même si il était petit, ferait la différence et rajouterait une touche esthétique au Vortente. Celui-ci semblait d'ailleurs particulièrement apprécier l'attention qu'on lui donnait et se pavanait comme une star sur un podium. Elles se reculèrent pour admirer le Vortente. Parfait il était prêt, maintenant il leur fallait trouver une mise en scène digne du travail fait sur le pokémon, une mise en scène qui le mettrait vraiment en valeur. Elles allaient lui montrer à ce jury que tout les pokémons méritaient une chance !

« Bon ça c'est fait... Maintenant la mise en scène, ça vous dirait qu'on ne le fasse pas apparaître par les côtés comme tout les autres concurrents mais qu'il arrive sur scène par le sol ? Il doit bien y avoir une trappe vu que c'est une scène habituée aux shows, et si on rajoute de la fumée ce sera encore plus spectaculaire ! Mais après il faut savoir si il supportera la fumée... vous en pensez quoi ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3997-289-inscription-ecole-de-dresseur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4113-mikato-sozuy-mentali
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 17 ans
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334

MessageSujet: Re: [Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.   Dim 17 Jan - 22:33

Enroulée dans sa serviette, la Mentali s’assit dans un coin, se réchauffant sous l’œil aiguisé de son Chapignon tandis que les deux autres continuaient le travail. Il devait cependant considérer qu’elle se séchait suffisamment, vu qu’il ne se permit pas d’intervenir, se contentant de la garder sous les yeux comme si elle risquait de se briser au moindre faux mouvement. Tandis qu’elle se frottait vigoureusement pour se sécher et se réchauffer, la petite Evoli chromatique, née quelques heures plus tôt, l’escalada agilement pour se coucher sur ses jambes. Aussitôt, Eryn cessa son manège, ne voulant pas renverser sa jolie petite princesse blanche avec un faux mouvement. Alors, resserrant la serviette autour de ses épaules, elle regarda ses deux camarades agir ensemble pour sécher le Vortente et le Métamorph, qui profitaient de ces papouilles avec une joie non contenue. Amusée, la Mentali nota que son Métamorph semblait beaucoup aimer qu’on s’occupe ainsi de lui. Le bain chaud avait été pour lui un régal, et toute cette attention semblait le remplir d’aise. Elle le nota dans un coin de sa tête pour ne pas oublier, et en voyant Serena regarder autour d’elle, un peu inquiète, elle se rendit compte que Lune avait disparu. Alors elle quitta les lieux pour aller la chercher, se disant sans doute qu’elle avait dû partir avant que Khensit ne verrouille la porte. Aussitôt, Zhu Li en profita pour s’esquiver également, lançant un regard à sa dresseuse pour lui faire comprendre qu’il partait se promener. Laissant partir Pokémon et dresseuse, Eryn posa la serviette sur la chaise, l’Evoli dans les pattes du Chapignon, et rejoignit Mikato pour l’aider à terminer les préparatifs, ignorant le miroir qui se brisait sous le choc de sa rencontre avec Zhu Li. Car le Métamorph, confus, s’était retourné pour le remettre sur pied, ramasser les débris et partir avec pour les jeter dans une poubelle où personne n’irait se couper avec.

« Serena est partie chercher Lune, je crois… Attends, je vais t’aider à lui attacher ça. »

Eryn glissa dans le dos du Vortente pour aider sa camarade. Pendant une petite dizaine de minutes, les deux filles s’activèrent, seules, jusqu’à ce que Serena revienne bredouille de sa chasse au Riolu. Elle n’en dit rien, cependant, revenant les aider sans prononcer un mot. Il était presque prêt. Reculant, Eryn admira le résultat, et se retint de faire la moue. Trop de décorations, trop de paillettes, trop d’habits, trop de trop. On ne voyait plus vraiment le Pokémon là-dessous. Il aurait pu s’agir de n’importe qui. Alors qu’elle allait le signaler à ses deux camarades, n’appréciant pas, de plus, comment le Vortente bougeait sous son costume, Mikato fut plus rapide qu’elle, proposant de le faire entrer par une trappe au sol plutôt que par les côtés, comme les autres risquaient de le faire. Une nouvelle fois, elle allait répondre, mais on lui coupa encore la parole. Mais cette fois-ci, elle ne pouvait pas protester, vu qu’il s’agissait du professeur Heartnett, qui venait d’ouvrir la porte, serrant dans un bras un Vortente, l’air pas très content du tout. Dans les bras du professeur, Zhu Li (car c’était bien lui) lâcha une plainte étouffée, n’appréciant pas qu’on l’empêche de se promener à sa guise.

« Mesdemoiselles, je suis très déçu ! Je vous ai confié ce Vortente pour que vous vous en occupiez, et au lieu de ça, je le retrouve en train de se promener, tout seul, dans les couloirs ! L’une de vous pourrait-elle avoir la bonté de m’en expliquer la raison ? »

Alors qu’il terminait son petit laïus, son regard tomba sur le Vortente presque prêt, et il se tut, quelque peu surpris. Son regard passa du Vortente habillé à celui qu’il tenait dans ses bras, ne semblant plus du tout comprendre ce qu’il se passait. Eryn se hâta de prendre la parole pour calmer l’irritation de leur professeur.

« Professeur Heartnett, je suis désolée, mais le Vortente que vous tenez n’est pas un Vortente… Il s’agit de mon Métamorph, en réalité, car, voyez-vous, notre jeune ami ici présent semblait assez agité, alors on a décidé d’utiliser mon Métamorph pour le calmer, et nous laisser le temps de nous occuper de lui. Et une fois ceci terminé, mon Métamorph a quitté les lieux pour prendre l’air, voilà voilà… » Alors qu’elle terminait, elle entendit un bruit dans son dos, et comprit ce qu’il se passait. « Oh non, pas encore… Stop, Vortente, arrête ! Tu lui feras des câlins après la représentation ! »

Peine perdue. Le Pokémon Plante avait bondi sur son camarade, plaquant leur professeur au sol. Rouge de honte, la Mentali se hâta d’aller l’aider, vite rattrapée par Smeagol et Ozymandias, qui furent plus utiles qu’elle pour démêler l’inextricable fouillis de lianes dans lequel le professeur était pris. Au bout de quelques minutes, Heartnett se releva et s’épousseta, l’air de rien, laissant son Crapustule resserrer sa prise autour d’un des deux Vortente, qui gigotait d’un air pas très content, l’autre ayant filé se réfugier dans la salle de bains, sans doute par crainte de se faire enguirlander.

« Hmmm. Un Métamorph, dites-vous ? » Eryn cilla. Il venait de se faire renverser et faisait comme si rien ne s’était passé. Il était très fort. « Bien. Mademoiselle, j’emporte ce Métamorph avec moi. Il serait dommage que vous intervertissiez le vrai et le faux Vortente alors que cette présentation est d’une importance capitale pour lui. » Il se tut, pour lancer un regard dans la pièce, et reprendre la parole. « Cette, hrm, légère perte de temps étant de ma faute, je vais essayer de vous arranger un délai, pour que vous puissiez ré-apprêter votre sujet. Bonne chance, mesdemoiselles, j’ai foi en vous ! »

La porte se referma, et il ne resta plus qu’elle trois, en plus du Vortente, dans la pièce saccagée. Un coup d’œil lui fit comprendre pourquoi elles auraient besoin d’un délai supplémentaire. En bondissant sur le Métamorph, le Vortente avait entièrement saccagé son costume. Elles étaient bonnes pour recommencer… Heureusement, nul besoin n’était de lui faire reprendre une douche. Il était toujours aussi beau et propre, mais son accoutrement laissait maintenant à désirer. La Mentali laissa échapper un long soupir de découragement avant de se rasseoir. Elles n’y arriveraient jamais… Comment pouvaient-elles seulement réussir dans ces conditions ? A chaque fois qu’elles faisaient un pas en avant, le Vortente leur en faisait faire trois en arrière. Elles ne progressaient pas. Mais… Ce n’était pas grave. Le problème était qu’elles avaient voulu faire trop bien avec le trop d’éléments qu’elles avaient, mais, comme disait sa mère, les jolies fleurs ne poussent que dans la simplicité. C’était vrai. Pour obtenir des Gracidées, il n’était nul besoin de cotillons et de fanfreluches, juste d’eau, de soleil et de beaucoup d’amour. Eau, soleil, amour. Un sourire fleurit à nouveau sur ses lèvres alors qu’une idée lui venait.

« Les filles, je crois que je viens d’avoir une idée… Et on n’aura peut-être même pas besoin du délai qu’Heartnett veut nous donner, si ça marche ! »

Se relevant d’un bond, elle fila vers la baignoire pour refaire couler de l’eau tiède, leur expliquant en même temps son plan. Il fallait traiter le Vortente comme une plante au lieu de vouloir le déguiser pour faire ressortir une beauté illusoire. Et les plantes, pour être belles, avaient besoin d’eau et de soleil. L’eau serait celle de la baignoire, le soleil serait un peu plus compliqué à obtenir, parce qu’elles pouvaient difficilement aller décrocher ce dernier pour s’en servir. Heureusement, Eryn aimait les Pokémon Plante. Aussi, pendant que ses deux camarades remettaient le Vortente, extraordinairement placide pour une fois, dans l’eau, Eryn se saisit d’une Poké Ball, pour en laisser sortir Amaryllis, sa Chlorobule. Cette dernière regarda le Chapignon, puis le Vortente, se demandant ce qu’on attendait d’elle. Eryn coupa l’eau de la baignoire, et se tourna vers Ama.

« Zénith ! »

Pas contrariante, elle obéit, et une brusque luminosité envahit soudainement leur pièce, suivie de près par une forte chaleur. La Mentali, déjà en sueur, retint son envie d’enlever son haut, préférant se concentrer sur le Vortente, qui semblait se pâmer d’aise dans sa baignoire. Elle refit couler l’eau, notant que les feuilles du Vortente semblaient absorber cette dernière à grande vitesse, et aidée de ses deux camarades, elle s’occupa à nouveau de lui, jusqu’à ce que ce dernier brille d’une lumière intérieure. Lorsque ses feuilles cessèrent d’absorber l’eau, la Mentali comprit qu’il en avait assez, et elle fit signe à sa Chlorobule de cesser son attaque. Le Vortente, très calme, probablement engourdi par ce traitement, se laissa sortir de la baignoire et installer sur la chaise, où les trois Mentali recommencèrent à tourner autour de lui pour gommer les quelques imperfections et le rendre encore plus beau, sans qu’il n’y ait nul besoin de costume ou d’apprêtement nécessaire. Après tout, tous les Pokémon pouvaient être beaux au naturel, une fois qu’on a compris comment faire pour bien s’occuper de lui et faire ressortir cette dite beauté sans artifices quelconques. Bon, d’accord, il y aurait quelques artifices. Quelques paillettes furent disposées ça et là, pour que, quelle que soit sa position, le Vortente paraisse toujours sous son meilleur jour, et une légère pointe de maquillage accentua son sourire en diminuant la taille de ses dents de plante carnivore. Assez satisfaite, Eryn recula de quelques pas pour observer leur travail.

« Et voilà ! N’est-il pas magnifique comme ça ? Regardez, on dirait qu’il rayonne ! Tourne un peu sur toi-même, pour voir, Vortente ! » Placide et obéissant, le Vortente obéit, tournant gracieusement sur lui-même en faisant briller les paillettes collées à son corps. « Une véritable merveille ! Le jury sera comblé ! C’est… »

Eryn se tut brutalement. Il y avait un problème. Quand elle lui avait demandé de se tourner, le Vortente avait obéi. Depuis quand était-il si obéissant, alors que dix minutes avant, elles galéraient à le faire tenir tranquille ? Ouvrant enfin son esprit, elle regarda le Vortente dans sa totalité, et son regard croisa celui du Pokémon Plante, avant qu’elle ne comprenne. Ce n’était pas lui. Pendant la mêlée, Heartnett était parti avec le vrai Vortente, leur laissant le Métamorph. Eryn pâlit progressivement. Elles étaient mal. Très mal. Parce qu’elles n’avaient plus du tout le temps de refaire tout ça.

« C’est mon Métamorph… »

Il n’y avait plus qu’à prier pour que ni Heartnett ni le jury ne s’en rendent compte…



_________________
eryn mcnellis
I found myself in Wonderland, Get back on my feet again... Is this real? Is it pretend? I'll take a stand until the end! I'll get by, I'll survive, When the world's crashin' down, When I fall and hit the ground, I will turn myself around, Don't you try to stop it! I won't cry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.   Mar 19 Jan - 7:38

Quand j'avais averti mes camarades du retard que nous avons pris, la rapidité avait vite fait son œuvre, et les accessoires, après un longue hésitation, surtout de ma part, moi qui suis très coquette, j'étais finalement tombée sous le charme d'un jolie costume rayé avec son chapeau haut de forme noir assorti. Mais, vu les grimaces que tiraient Eryn et Mika, elles ne semblaient pas apprécier plus que cela la tenue pour Vortente.  

"Vous ne pensez pas qu'il faudrait une petite touche de couleur ?"

Dans une équipe, aucune décision ne se prenait seul, alors, nous nous mîmes à rechercher la perle colorée. En attendant, le Vortente marchait de long en large en se dandinant comme sous le feu des projecteurs. J'eus un sourire; ce pokémon était vraiment très ambitieux. J'étudiais Vortente d'un œil expert lorsque la voix de la jeune éleveuse retentit, me faisait sursauter:

"Bon, ça c'est fait... Maintenant la mise en scène, ça vous dirait qu'on ne le fasse pas apparaître par les côtés comme tous les autres concurrents mais qu'il arrive sur scène par le sol ? Il doit bien y avoir une trappe vu que c'est une scène habituée aux shows, et si l'on rajoute de la fumée, ce sera encore plus spectaculaire ! Mais après il faut savoir s'il supportera la fumée... vous en pensez quoi ? "

Depuis que j'étais revenue, j'étais silencieuse. La disparition soudaine de Lune m'inquiétait légèrement. Alors que je me décidai enfin à prendre la parole, la porte s'ouvrit sur Hearnett, un Vortente dans ses bras et la mine furieuse:

"Mesdemoiselles, je suis très déçu ! Je vous ai confié ce Vortente pour que vous vous en occupiez, et au lieu de cela, je le retrouve en train de se promener, tout seul, dans les couloirs ! L’une de vous pourrait-elle avoir la bonté de m’en expliquer la raison ?

Son regard glissa vers le deuxième Vortente puis vers nous trois, un air surpris avait remplacé la fureur qui avait précédemment marqué les traits de son visage.

"Professeur Heartnett, je suis désolée, mais le Vortente que vous tenez n’est pas un Vortente… Il s’agit de mon Métamorph, en réalité, car, voyez-vous, notre jeune ami ici présent semblait assez agité, alors on a décidé d’utiliser mon Métamorph pour le calmer, et nous laisser le temps de nous occuper de lui. Et une fois ceci terminé, mon Métamorph a quitté les lieux pour prendre l’air, voilà voilà… "

Un bruit d'eau accompagna ses dernières paroles et elle se retourna en sursaut:

"Oh non, pas encore… Stop, Vortente, arrête ! Tu lui feras des câlins après la représentation !"

Apparemment, le Vortente n'avait pas encore eu sa dose et avait dû se dire qu'Andreas aimerait sûrement sa compagnie. Mon cœur loupa un battement et je me précipitai pour secourir le professeur, rouge de honte. Mais certains ne semblaient pas aimer la compagnie et je fus repousser par le Crapustule de la nouvelle cible de Vortente. Je grogna, mais je ne fis pas d'autre tentative. Pour ne pas être inutile, je sortis des lingettes et un gant de toilette, comme ça, dès que le professeur serait libre, il pourrait se débarbouiller. Le Crapustule réussit à maîtriser Vortente tandis que son double allait se réfugier au fond la pièce. Hearnett s'épousseta et redressa sa chevelure en pagaille. Il ne daigna même pas à retirer la crasse sur sa joue et lança, comme si tout cela n'avait jamais eu lieu:

"Hum. Un Métamorph, dites-vous ? Bien. Mademoiselle, j’emporte ce Métamorph avec moi. Il serait dommage que vous intervertissiez le vrai et le faux Vortente alors que cette présentation est d’une importance capitale pour lui. "Il se tut pour lancer un regard dans la pièce, et reprendre la parole. " Cette, hem, légère perte de temps étant ma faute, je vais essayer de vous arranger un délai, pour que vous puissiez réapprêter votre sujet. Bonne chance, mesdemoiselles, j’ai foi en vous ! "

La porte se referma et je regarda tour à tour mes coéquipières. Il n'y avait pas vraiment de mots. Je me répétai les paroles d'Hearnett, sans vraiment comprendre pourquoi un délai leur serrait nécessaire. Près de moi, Mika hoqueta et je me retourna. La pièce avait été mise sens dessus dessous. Mais le pire, c'était qu'il ne restait plus rien du costume du Vortante. Mes yeux faillirent sortirent de leur orbite. Jamais nous n'auront le temps de tous rattraper! Je soupira, moi qui pensais que ce cours serait agréable, il tournait plutôt au désastre. Je commença à faire les cent pas. D'habitude, j'étais assez créative, mais là aucune idée pour ne nous sortit de ce pétrin ne me venait à l'esprit. Alors que nous faisions des efforts considérables pour rendre le Vortente beau, ce dernier faisait tout pour nous mettre des bâtons dans les roues. Alors que toute lumière de remporter le concours de la fin s'éteignait, la voix d'Eryn me remonta immédiatement le moral.

"Les filles, je crois que je viens d’avoir une idée… Et on n’aura peut-être même pas besoin du délai qu’Heartnett veut nous donner, si ça marche ! "

Je me retourna pour l'écouter attentivement. Elle commença par faire couler de l'eau tiède puis nous expliqua enfin son idée. Il fallait traiter le Vortente comme une plante au lieu de vouloir le déguiser pour souligner une beauté illusoire. Et les plantes, pour être belles, avaient besoin d’eau et de soleil. L’eau serait celle de la baignoire, le soleil serait un peu plus compliqué à obtenir, parce qu’elles pouvaient difficilement aller décrocher ce dernier pour s’en servir, mais tout était possible, il suffisait juste d'un peu d'amour et de persévérance. Son idée était magnifique! Mika et moi nous occupâmes de remettre le Vortente dans la bassine. Pour une fois, le pokémon ne broncha pas et resta parfaitement calme, ne bougeant que pour trouver une bonne position. Alors, Eryn coupa l'eau. Je me retourna et me retrouva, pieds à nez avec une petite Chlorobule qui n'attendait que la consigne de sa dresseuse.

"Zénith!" lança cette dernière.

Une lumière vive envahit la pièce en un instant et une chaleur intense s'introduite à son tour. Des gouttes de sueur perlaient sur mon front, mais je les essuyaient d'un revers de la main. Je détestais la chaleur, or, il faudra faire avec pour cette fois. L'eau du robinet se remit à couler et de la vapeur submergea l'espace de la pièce. Pourtant, le Vortente était très à l'aise comparée à Mika, Eryn et moi-même. Les feuilles du pokémon absorbaient l'eau à une vitesse hallucinante et la scientifique cessa de faire couler l'eau lorsque plus une seule goutte pénétrait les feuilles du Vortente. Ravi, il souris sans aller courir partout ni faire de câlins au premier venu. Le Chlorobule cessa son attaque sous l'ordre de sa dresseuse et nous installèrent Vortente sur une chaise. Je ne pus m'empêcher de remarquer son comportement calme qui en devint très étrange. Sûrement le Vortente avait été comblé par le plaisir de la relaxation qu'il venait d'avoir. Les dernières finitions faites, je nota qu'aucun costume ne serait prévu et je devais avouer ne pas être déçu. Au final, un Vortente au naturel, c'était bien mieux. Bon, nous avions rajouté un peu de paillettes ( ok, j'avais forcé Eryn et Mika de rajouter des paillettes) pour que le Vortente brille de n'importe quelle position et d'angle de vue, et rajouter un peu de maquillage pour accentuer son sourire et camoufler la taille de ses dents de plantes carnivores. Eryn semblait ravi et je la félicita encore une fois, son idée était sûrement l'un des meilleurs auxquels j'avais participé. Je regarda ma montre et pus constater qu'en plus, nous étions dans les temps sans avoir des délais.

"Et voilà ! N’est-il pas magnifique comme cela ?" s'exclama Eryn. " Regardez, on dirait qu’il rayonne ! Tourne un peu sur toi-même, pour voir, Vortente !" Le Vortente s'exécuta, ce qui fis fleurir un sourire rayonnant sur nos visages ravis. "Une véritable merveille ! Le jury sera comblé ! C’est… "

Elle s'arrêta soudain et son regard s'assombrit. Inquiète, j'essayai de comprendre ce qui avait pu la perturber. Mais rien dans le maquillage du Vortente n'avait changé, et son caractère si amical devait être dû au bain chaud qu'il avait pris. Oui, cela devait être cela....J'avais beau répéter cette phrase, un doute imminent venait de se creuser dans mon esprit. Ce fut Eryn qui trancha:

" C’est mon Métamorph… "

Je me mordis la langue. Comment avons pu nous imaginer une seule seconde que comme par magie, le Vortente se transformerait en quelqu'un de placide, serein, obéissant et raisonnable? L'espoir qui venait de renaître s'écroula une seconde fois. À part espérer que le public ni verrait rien, il n'y avait plus d'issue.

Les salles étaient bondés de dresseurs et de leur mannequin relooké. Certains avaient même imaginé une transformation complète du pokémon, tellement que l'on ne retrouvait plus aucun trait de celui au naturel. J'étais fière de notre travail, même si le stress que quelqu'un découvre la supercherie me nouait le ventre. En attendant, je ne voyais aucune trace de Lune. Sachant que nous allions passer en dernière, - Hearnett pensait que nous n'aurions jamais eu le temps et avait essayés de décaler le plus possible notre passage - je partis une nouvelle fois à la recherche de ma Riolu. Je me fraya un passage parmi la foule et trébucha sur un pan de robe qui faillit se déchirer. Les élèves qui s'occupaient du pokémon me jetèrent un regard noir, mais ne dirent rien, car cela n'avait pas abîmé le costume. Alors que je m'apprêtaient à rejoindre mes camarades bredouille, une voix de fillette attira mon attention:

"Mais reviens ici, petite Riolu! Je veux juste te mettre ma robe de poupée! Eh! Attends! Mais, sinon je vais pleurer! "

Dès que je me retournas, je vis Lune, maquillée de partout, qui fuyait une jeune blondinette qui tenait une poupée en main et qui avait les doigts colorés par du maquillage. Dès que Lune me remarqua, elle fila se cacher derrière mes jambes. La petite fille fronça les sourcils:

"Pourquoi m'as pris mon pokémon?"

"Enfaite, cette Riolu m'appartient, mais je te remercie de t'en être occupée. Je l'avais perdu tout à l'heure, alors que je relookais moi-même un pokémon avec mes deux coéquipières, c'est un cours pour les coordinateurs, organisé par le professeur Andres Heartnett", expliquai-je en souriant pour paraître le plus sincère.

"Ah...tu viens de la pokémon community? Quand je serai plus grande, j'irais là-bas moi aussi! Je rêve d'avoir un pokémon rien qu'à moi! En tout cas, ta Riolu est très gentille, mais elle est un peu...speed comme pokémon. Les Mentalis de ma maman passent leur journée à faire des câlins ou dormirent! Ils sont vraiment trop mignons!"

Sur ses mots, elle tourna les talons et partit en sautillant rejoindre une magnifique jeune femme accompagnée de deux Évolis et de six Mentalis. Je souris à la dame qui me rendit un sourire étincelant et j'emporta Lune jusqu'à mes deux camarades. Un sourire aux lèvres, je leur expliquai ma rencontre en débarbouillant Lune de son maquillage. Enfin, le silence s'installa et la voix d'Andres Hearnett retentit:

"Bonjour mesdames et messieurs! Je suis extreeeeeeemement heureux de votre présence!"

Après avoir raconté toute sa vie, le professeur passa au vif du sujet et expliqua à son public l'horrible idée qu'avait eue des "maaaaalfaisants" de retirer de la vue de tous les pokémon considérés comme laid.
"Toujours aussi théâtrale que d'habitude, murmurai-je pour moi-même, amusée.
Enfin, les premiers élèves se présentèrent après le long discours sur le racisme qu'avait fait le grand coordinatateur. Les représentations étaient toutes plus fascinantes les unes que les autres et j'en appris beaucoup sur le monde de la mode. Lorsque nos prénoms retentirent, je regarda mes camardes l'air dur et je pria pour que les juges ne s'aperçoivent pas de la supercherie qui se traînait devant eux. J'inspirai profondément avant de demander:

"Prête?"

Eryn et Mika me répondirent d'un hochement de tête et nous montèrent derrière la scène, prête à donner le meilleur de nous-mêmes.
Revenir en haut Aller en bas
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4532
Points d'Expériences : 753

MessageSujet: Re: [Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.   Mar 19 Jan - 22:57


L'arrivée du professeur Heartnett avait semble t-il coupé la spécialiste des types plantes dans son élan car quand il était entré elle était resté la bouche ouverte pour répondre à Mikato. Mika s'amusa de ce détail un instant puis écouta le professeur qui n'avait pas compris la situation, heureusement Eryn lui expliqua tout, le professeur semblait quelque peu confus mais au moins il n'avait plus l'air fâché. C'est là que les vrais ennuis commencèrent : un vortente prêt à se présenter devant un jury saute sur un professeur et son métamorph transformé en Vortente, s'ensuit un mélange de paillettes et de lianes formant une véritable tornade d'éléments pailletés – tiens d'ailleurs ça donne des idées pour de futurs concours, mais bon ce n'est pas le moment de penser à ça retournons à notre description de la scène- le professeur est finalement sauvé par deux pokémons particulièrement doués. Le professeur fait comme si rien ne s'était passé et Mika se demande si il ne s'est pas prit un coup sur la tête puis il repart en disant qu'il ne faudrait pas que nous nous trompions de Vortente pour la représentation – mais serait-il médium ?- et leur laisse un délai supplémentaire en refermant la porte.
Mika se tourne alors vers le Vortente, c'est vrai que là elles risquent d'avoir pas mal de choses à faire... mais en même temps il lui semble que le Vortente n'est pas le même sans tout ce maquillage, il ressemble plus à un pokémon en fait, peut-être qu'elles en avaient trop faits ? L'intervention d'Eryn lui remet les idées en place et l'empêche de désespérer sur la situation. Une solution miracle ? Elle est pour ! Eryn emmène le Vortente dans un bain puis après une attaque Zénith il devient tout brillant, il absorbe toute l'eau présente dans le bain et là il est vraiment beau, Mika tout en regardant le Vortente se dit qu'elles ont vraiment beaucoup de chance d'avoir Eryn avec elles pour les aider. Malgré la chaleur ambiante elles réussirent à préparer le Vortente et tout allait bien jusqu'à ce que... Eryn se rende compte que c'était son métamorph, elles n'avaient plus le temps de faire quoi que ce soir et les trois Mentalis passèrent un accord tacite pour ne rien dire. Elles se rendirent donc dans la salle commune rejoignant ainsi plusieurs groupes déjà prêts, dans le tas elle reconnut Sirius mais ne voulut pas l'embêter vu qu'il semblait occuper à fusiller quelqu'un du regard, entre temps Serena était parti à la recherche de Lune et revint quelques minutes plus tard en nous montrant une petite fille et nous expliquant ce qu'il s'était passé. Ouah ! Ça faisait vraiment beaucoup 6 mentalis ! La voix du professeur Heartnett la coupa cependant dans sa réflexion.

"Bonjour mesdames et messieurs! Je suis extreeeeeeemement heureux de votre présence!"

Après un petit speach il donna le nom des premiers participants, Mika les voyait partir les uns après les autres et entendait les exclamations du public, elle n'aimait pas être dernière : à chaque élève qui partait elle avait l'impression que le public s’ennuierait devant leur représentation... d'ailleurs qu'elle représentation ? Oh non elles n'avaient rien prévues ! Pas de Pokéball qui envoyaient des bulles pas de fumée ou de paillettes, mais en même temps ça collait plutôt bien avec leur thème nature... peut-être qu'il pourrait quand même lancer une petite attaque pour qu'on ne le voit pas tout de suite, peut-être doux parfum pour hypnotiser le public ?

« Mesdemoiselles Eryn, Serena et Mikato et leur chouchou le câlin Vortente ! »

Oh non elles n'avaient plus le temps d'en parler ! Tant pis, maintenant il fallait juste que l'échange de pokémon ne soit pas vu, elle glissa tout de même un petit mot au métamorph de cette attaque doux-parfum après il pouvait l'utiliser ou pas. Elle se tourna vers les filles pour leur dire son idée espérant qu'elles l'aiment, si elles ne voulaient il fallait juste qu'Eryn fasse signe à son métamorph de ne pas le faire et ça ne changerais rien, en tout cas elle essayait de s'en persuader.
Puis vint l'heure du grand spectacle, là sous la lumière des projecteurs il était vraiment magnifique, la lumière se reflétait sur les légères paillettes qu'elles avaient mis ( sous les conseils avisés de Serena ) sur le Vortente et une lumière naturelle émanait de lui. Le jury pouvait en penser ce qu'il en voulait : elle, en cet instant, elle le trouvait vraiment magnifique, elle se tourna vers Eryn et Serena souriant enfin soulagée de voir un si beau résultat.

« Il est vraiment magnifique, on l'a bien préparé toutes les trois !»

La représentation était enfin terminée... les trois jeunes filles étaient retournés dans la salle du début en attente des résultats, alors avaient-elles réussies ? Franchement Mika s'en fichait pas mal et même si elle avait un peu d'appréhension elle était fière de leur performance. Elle avait appris beaucoup de choses aujourd'hui et peu lui importait d'être première, deuxième ou même dernière, non elle s'en fichait parce qu'elle avait pu mieux connaître les pokémons aujourd'hui.
Elle sourit à ses deux amies confiante dans les résultats qu'elles allaient avoir, elle prit la main de Serena et la serra un peu, elle s'en fichait mais quand même pas trop, après tout c'est Mika.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3997-289-inscription-ecole-de-dresseur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4113-mikato-sozuy-mentali
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 17 ans
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334

MessageSujet: Re: [Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.   Jeu 21 Jan - 19:35

La représentation allait vraiment être coton. Elles n’avaient plus le temps d’aller chercher le Vortente et de le préparer à nouveau, vu qu’il leur restait moins de cinq minutes pour atteindre la grande salle où les représentations auraient lieu. Un regard leur suffit pour signer un accord tacite : le Métamorph était un Vortente. Aucune des trois n’irait balancer la vérité à qui que ce soit, sous peine d’avoir une mauvaise note et de voir les Vortente rayés de la liste des « beaux Pokémon » par l’association du bon goût et des bonnes manières à cause de leur erreur. Ou celle d’Heartnett ? Quoi qu’il en soit, ce serait à Zhu Li de passer sur scène à la place du Vortente, pour leur plus grand plaisir, vu qu’il était beaucoup plus calme que le Pokémon qu’il était sensé incarner. Cependant, si le jury s’apercevait de quoi que ce soit… Nerveuse, la Mentali ne cessait de remettre les paillettes en place pour se calmer les nerfs. Elle avait tout de même eu une excellente idée en décidant de les ajouter. Il n’était nul besoin, après tout, de ces costumes clinquants et ronflants, quand sublimer la beauté du Pokémon par un peu de naturel suffisait amplement ! Alors que les deux filles s’éloignaient, Serena ayant retrouvé Lune dans la foulée, Eryn prit son Métamorph à part, et lui fit son regard le plus sévère pour lui faire comprendre que l’heure n’était plus aux blagues, et que non, se retransformer en gelée rose devant le jury ne serait pas apprécié du tout.

« Mon grand, on va essayer une toute nouvelle expérience. Vois ça comme un exercice pratique visant à démontrer que le pouvoir des Métamorph est assez puissant pour faire croire à toute une salle qu’il est un Pokémon qu’il n’est pas. » Zhu Li hocha sa tête de Vortente, et saisit de sa liane la bouteille d’eau qu’Eryn lui tendait. « Bois ça en utilisant Stockage. Je pense avoir un bon petit plan, qui nous permettra de focaliser le jury sur la représentation du Vortente et pas sur son attitude changeante. »

Tandis que Zhu utilisait son attaque Stockage pour conserver le contenu de la bouteille d’eau avec elle, Eryn, elle, cherchait dans l’application Pokédex de son iPok la page de Vortente pour avoir accès à ses attaques. Il n’en avait pas beaucoup… Mais certaines pouvaient être combinées ensemble pour faire de jolies choses. Elle n’aurait peut-être pas le temps de prévenir les filles… Non, elle n’avait pas le temps. Déjà, la voix d’Andreas Heartnett se faisait entendre, théâtrale comme à son habitude. A tous les coups, elles allaient passer premières… Faisant signe à son Vortente, elle se rapprocha des deux autres, soufflant de soulagement quand elle apprit qu’ils allaient passer derniers. Le temps allait être long, mais ça lui laissait le temps de potasser un peu les attaques pour essayer de créer un combo des plus sympas. Finalement, leur tour approcha. D’après ce que disait Heartnett, il restait un binôme avant eux, qui allait leur présenter un Pokémon « débordant de potentiel ». Alors qu’elle se demandait, curieuse, quel Pokémon ça pouvait bien être, un duo passa devant eux, avec ce qui ressemblait à un Grotadmorv. La Mentali se pinça le nez, agressée par l’odeur atroce qui en émanait, et que douches et parfums n’avaient pu couvrir. Le duo en semblait d’ailleurs fort dépité, comme s’ils savaient que le zéro pointé était proche. La Mentali attendit quelques instants avant de recommencer à respirer prudemment par le nez, l’air n’étant pas encore totalement pur après le passage de ce Pokémon. Après une petite quinte de toux, elle se tourna vers les filles pour leur murmurer quelques mots avant qu’Heartnett ne les appelle.

« J’ai un peu d’expérience avec les concours de coordination, j’ai fini deuxième à celui organisé par l’école, l’an dernier. Je ne peux pas trop vous expliquer, mais, juste, faites-moi confiance, et faites confiance à Mét… A Vortente. » Après une longue respiration pour se calmer, elle se tourna vers son Pokémon, qui attendait les ordres, attentif au possible. « Très bien. Alors… Tu entres sur scène avec Feinte, et tu lances Phytomixeur avant qu’ils ne puissent te voir. »

Le Métamorph hocha la tête, impatient à l’idée de pouvoir prouver son potentiel. Il allait tous les bluffer, et ce jury de collets-montés serait persuadé qu’il avait affaire à un véritable Vortente. Disparaissant, il réapparut sur scène grâce à l’attaque Feinte, et s’enferma immédiatement dans une tempête végétale le dissimulant à la vue du jury et des quelques personnes curieuses tenant lieu de public. Lorsque l’attaque Phytomixeur cessa, dispersant dans la salle quelques feuilles vertes, le Métamorph prit une petite initiative en lançant Doux Parfum, répandant une odeur délicate dans la grande salle, faisant pousser quelques soupirs de soulagement dans l’assistance. C’est qu’après le passage du Grotadmorv, l’air était quelque peu vicié, et cette attaque semblait faire gagner de nombreux points au faux Vortente, qui ne poussa pas plus loin son avantage pour ne pas risquer de tout faire rater. La Mentali profita des murmures appréciateurs pour donner une nouvelle série d’ordres à son Pokémon, qui se retrouvait très dépourvu depuis quelques secondes.

« Croissance, Essorage, Relâche, et Mégafouet sur l’eau ! »

De nouveau sûr de lui maintenant qu’il avait de nouvelles directives, le Vortente lança la première attaque, Croissance. Avec tous les soins auxquels il avait eu droit, en plus de la douche, du Zénith et de la bouteille engloutie, l’attaque sembla le faire briller de l’intérieur, et il en profita pour se tourner quelque peu, faisant miroiter ses paillettes aux badauds. Il tint comme ça quelques secondes, avant de ramener ses lianes et feuilles l’une contre l’autre pour lancer Essorage, lançant en même temps l’attaque Relâche que lui avait ordonné sa dresseuse. Aussitôt, toute l’eau qu’il avait bue avait d’entrer sur scène fut expulsée vers le plafond, créant comme un petit arc en ciel à cause des néons, de la Croissance et des paillettes, avant de retomber vers le sol. Ce fut le moment qu’il choisit pour lancer Mégafouet sur l’eau, tranchant les gouttes de ses lianes pour les faire voler devant lui, brillant encore un peu plus durant quelques secondes avant que l’eau ne retombe sur scène sous les murmures du public. A nouveau, Eryn en profita, priant pour que personne ne l’entende.

« Grand final ! Phytomixeur à nouveau, puis tu reviens ici en… Chope-le ! »

Elle l’avait vu. Elle l’avait vu ! Le Vortente le vrai, qui venait vers eux ! Dans quelques secondes, il aurait traversé la scène, passerait sous la lumière, et tout le monde comprendrait alors que le Vortente qu’ils venaient de voir n’en était pas un ! Agissant dans l’urgence, Zhu Li n’attendit pas plus d’ordres de sa dresseuse quant à comment il pouvait capturer l’autre. Improvisation totale. L’attaque Phytomixeur reprit, cachant à nouveau le Vortente du public, et caché dans sa bulle de feuilles, le Métamorph prit l’apparence d’un Abra, se téléportant avant que l’attaque cesse, puisqu’il ne pouvait plus la tenir, pour arriver près du vrai Vortente, saisir une de ses lianes de la patte, et se téléporter à nouveau, dans les coulisses, derrière elles. Aussitôt, le Chapignon bondit, entourant de ses pattes élastiques le vrai Vortente pour s’enfuir avec, laissant le Métamorph s’enfermer en vitesse dans sa Poké Ball avant d’être vu. Le pire avait été évité, et avec un peu de chances, elles pourraient rapporter le vrai Vortente à Heartnett sans qu’il ne se rende compte qu’il avait été dupé. Le cœur de la Mentali, qui battait à mille à l’heure, se calma progressivement tandis qu’elle suivait ses deux camarades vers l’extérieur, où Heartnett les attendait, ayant visiblement réceptionné le Vortente vu qu’Ozymandias attendait placidement à côté. Elles se mêlèrent à la foule d’élèves, et Heartnett, frétillant de joie, prit la parole.

« Mes très chers élèves ! Merci, merci pour votre participation ! Il ne fait nul doute que grâce à vous et votre dévouement sans faille, de nombreuses espèces de Pokémon aient été sauvées de la déchéance ! » Eryn, qui essayait encore de calmer sa frayeur, évita de peu d’éclater de rire. On aurait presque dit qu’il parlait de quelque chose d’immensément grave. Ce fut une légère bourrade de son Chapignon qui l’empêcha de se donner en spectacle quelques secondes avant que le professeur ne reprenne la parole. « Ainsi donc, vous pouvez considérer ce cours de Coordination comme terminé ! Vous êtes libres de retourner à l’école si vous le souhaitez ! »

Un profond soulagement se peignit sur les traits de la jeune scientifique quand elle comprit que le cauchemar était enfin terminé. Ils n’avaient apparemment rien vu, et elles ne seraient pas punies pour l’échange de Vortente. Bêtement heureuse, elle se tourna vers ses deux camarades avec un sourire joyeux. Elles avaient réussi !

[ Cours Coordination terminé pour Eryn ~ o/ ]



_________________
eryn mcnellis
I found myself in Wonderland, Get back on my feet again... Is this real? Is it pretend? I'll take a stand until the end! I'll get by, I'll survive, When the world's crashin' down, When I fall and hit the ground, I will turn myself around, Don't you try to stop it! I won't cry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
Invité

Invité

MessageSujet: Re: [Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.   Dim 24 Jan - 19:05

Eryn gérait si bien la situation! Et le métamorph jouait atrocement bien le jeu. Le public était émerveillé, le jury tout autant et même les petits yeux perçants d'Hearnett n'avait pas puent déceler la supercherie qui se jouait juste devant eux. Soudain, alors que j'allais partager ma bonne humeur a Eryn, je pus apercevoir qu'un sentiment de peur avait pris place dans ses yeux. Surprise, je suivis son regard jusqu'à la scène. Un hoquet de surprise sortit tout seul. Le vrai Vortente s'apprêtait à rejoindre son camarade sur scène. Paniqué, je cherchais une solution, mais Métamorph fut plus rapide. Son attaque Phytomixeur reprit et je ne pus pas suivre le reste du cauchemar qui se déroulait sous mes yeux ébahis. Aussitot, la Chapignon d'Eryn bondit et attrapa le Vortente avant de revenir précipitamment. Le Métamorph retourna en vitesse dans sa pokéball. Je regardais Mika, qui semblait tout aussi choqué que moi, puis Eryn, une expression soulagée se dessinant peu à peu sur son visage, et enfin Chapignon, se dressant fièrement en croisant mon regard? Je fus soudain prise d'un fou rire qui me fis tomber à terre. Mes deux coéquipières me dévisagèrent comme si j'étais folle. D'un revers de la main j'essuyais mes larmes avant de me relever avec l'aide de Lune. Je réussis à me calmer puis nous nous dirigeâmes vers l'extérieur pour rendre le vrai Vortente a Hearnett, en epsérant que ce dernier n'aurait rien vu. Une fois chose faites, nous rejoingnirent la foule d'élèves qui s'étaient rassemblée pour entendre le discours du grand coordinateur:

"Mes très chers élèves ! Merci, merci pour votre participation ! Il ne fait nul doute que grâce à vous et votre dévouement sans faille, de nombreuses espèces de Pokémon aient été sauvées de la déchéance !Ainsi donc, vous pouvez considérer ce cours de Coordination comme terminé ! Vous êtes libres de retourner à l’école si vous le souhaitez !"

Eryn soupira de soulagement et se tourna vers nous, un sourire joyeux se dessinant sur ses fins traits. Je soupira à mon tour et lui rendit un sourire tout aussi joyeux. Nous avions réussi. Si la vie de coordinateur c'était ça, alors j'étais heureuse de m'être aventurée dans cette voix. Je remercia Eryn puis Mika et moi partîmes en direction de l'académie. Durant tout le chemin, nous discutâmes de cette journée mémorable avec enthousiasmes.

[cours coordination terminé pour Serena]
Revenir en haut Aller en bas
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 4532
Points d'Expériences : 753

MessageSujet: Re: [Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.   Ven 29 Jan - 17:01


Pendant l'attente des résultats Mika repensa à la combinaison de toutes leurs idées qui avaient donné un magnifique ensemble : les paillettes de Serena qui illuminaient le Vortente sur la scène, l'idée de Mika pour le Doux Parfum qui avait enlevé l'odeur pestilentielle du Tadmorv et enfin les enchaînements d'Eryn et sauvetage in-extremis de la situation. Leurs idées avaient faits ce résultat qui vu le regard d'Heartnett avait au moins été à la hauteur de ses espérances à lui, pour les espérances du jury...
L'attente était à son comble et pourtant Heartnett ne bougeait pas, aucun résultat ne venait. Les étudiants se regardaient les uns les autres inquiets de cette attente, ce n'était pas normal qu'ils prennent autant de temps pour dire les résultat non ? Enfin un homme s'avança et chuchota quelque chose à l'oreille du professeur qui sans le laisser paraître commencer tout de même à lancer quelques regards vers la scène, le professeur se retourna alors vers les élèves impatient de savoir les résultats.

"Mes très chers élèves ! Merci, merci pour votre participation ! Il ne fait nul doute que grâce à vous et votre dévouement sans faille, de nombreuses espèces de Pokémon aient été sauvées de la déchéance !Ainsi donc, vous pouvez considérer ce cours de Coordination comme terminé ! Vous êtes libres de retourner à l’école si vous le souhaitez !"

Tient il ne donnait pas les résultats ? Pendant son discours il avait coulé un petit regard vers le groupe qui avait pour mission la prise en charge du Tadmorv et dès qu'il fut descendu de l'estrade il alla les rejoindre. Les pauvres avoir un Tadmorv n'avait pas du être de tout repos, surtout pour leur odorat qui avait avait sûrement salement amoché, Mika les regarda partir à la suite du professeur la tête baissée. Elle avait un peu de peine pour eux, leurs efforts avaient étaient vains apparemment, mais Mika ne s'inquiéta pas pour le Tadmorv elle savait que de toute façon le professeur n'allait pas laisser un pokémon se faire critiquer.

Elle se rendit compte que ses amies étaient soulagées, et elles avaient bien raisons après la catastrophe qu'elles venaient d'éviter elles pouvaient l'être ! Mika regarda Eryn avec une certaine admiration dans le regard, elle avait magnifiquement bien gérait la situation qui était pourtant critique, elle la regardait et se dit qu'elle avait encore beaucoup de chemin à faire pour aidr les pokémons et savoir le plus de choses sur eux. Elle songea qu'elle n'avait pas servit à grand chose dans ce cours. Elle n'avait pas pu aider ce pokémon comme elle l'aurait voulu, mais elle apprendrait les trois éléments primaires d'abord puis ceux plus compliquées : les ténèbres, poisons, psys... Elle apprendrait à s'en occuper à savoir tout de leurs subtilités pour mieux les comprendre, elle n'avait pas été assez curieuse avant cet instant mais cette fois elle avait compris, elle allait travailler pour pouvoir les défendre et les aider. Cette journée avait été une source d'apprentissage magnifique, elle avait vu une évolution puis une éclosion, elle avait vu la douceur dont Eryn prenait ce tout petit être, et puis elle avait apprit à réfléchir avec plusieurs personnes, à combiner leurs idées pour que le pokémon soit le plus beau possible.
Vraiment, songeait Mika sur le chemin du retour alors qu'elles parlaient ensembles, cette journée avait été riche en événements et en apprentissages.

Voilà c'est terminé pour Mika aussi ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3997-289-inscription-ecole-de-dresseur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4113-mikato-sozuy-mentali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.   

Revenir en haut Aller en bas
[Cours 05 Coordinateur] La mauvaise herbe n'est jamais qu'une plante mal aimée.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Cours et compétitions-