Partagez | .
[Event été 2016] Quand l'Obscurité nous gagne. [Lyra/Léo]
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 528
Points d'Expériences : 815

MessageSujet: [Event été 2016] Quand l'Obscurité nous gagne. [Lyra/Léo]   Mar 16 Aoû - 20:54

Quand l'Obscurité nous gagne

       Elle le sentait, que la fin des vacances approchait. Combien de jours restait-il avant que cela s'achève? Sûrement peu de jours. Aussi étonnant que cela puisse paraître... Lyra avait fini par grandir, durant ses vacances. Oh, oui, elle avait grandit de quelques centimètres. Elle avait finalement atteint les un mètres soixante! Si elle ne les dépassait pas d'encore quelques centimètres, en tout cas. Physiquement, elle avait légèrement changé, aussi. Les traits de son visages étaient devenus plus matures, moins enfantins qu'avant. Ses cheveux avaient poussés, on pouvait constater que ceux qui approchaient ses racines arboraient sa couleur naturelle, soit un doux blanc. Même si cela ne se remarquait somme toute pas.
         Mais aujourd'hui, ce n'était pas ça le plus important. Dans la journée, un message était passé. Un message plutôt... particulier, puisque la générale Jackie convoquait tout le monde dans la soirée. Bon sang, ça n'augurait rien de bon. En ce moment, Lyra était régulièrement de sortie pour se balader au cœur des allées marchandes, jusqu'à un endroit où elle demandait de s’exercer au piano. Il lui était monté aux oreilles une rumeur racontant ce fait. Elle l'avait entendu d'un groupe d'élèves venant de Lansat, alors qu'elle descendait les allées marchandes lentement. Ecoutant d'une oreille attentive, elle avait laissé échapper un grondement sourd. C'était vraiment obligatoire de se rendre là-bas? Elle n'avait pas spécialement envie que Jackie lui passe un savon, sachant qu'elle était déjà effrayante de base. Rien qu'entendre ce nom procurait d'horribles frissons.

    En ce moment, c'est Mist qui accompagnait le plus sa dresseuse. Lyra s'était beaucoup attachée à son Absol qu'elle avait capturé lors de son petit voyage a Kalos, et le majestueux Pokémon la suivait partout. Il n'aimait pas rester à l'intérieur de sa Pokéball, et pourtant il n'aimait pas la compagnie de personnes autres que Lyra et Mysti, le seul Pokémon de l'équipe de Lyra avec qui il s'entendait. Il fallait dire que la Mistigrix avait bien changé depuis qu'elle avait évolué. De la petite Psystigri taquine et parfois agressive elle était passée à la Mistigrix calme et raffinée, qui réprimandait Bubl'Gum chaque fois que celle-ci tentait de taquiner sa dresseuse. La petite Toudoudou était d'ailleurs en froid avec la Mistigrix, puisque avant, elles avaient toujours été complices.
         Aujourd'hui, en ce milieu d'après-midi, Lyra venait de quitter les allées marchandes où elle avait eu vent de ces rumeurs. Après avoir montré son mécontentement en frappant à peu près tous les objets qui lui passaient sous la main, l'adolescente avait marché jusqu'à sa hutte, un regard glacial, voire terrifiant, gravé sur le visage. Elle posait à peine un regard sur certains passants que déjà, elle pouvait les voir trembler et presque s'enfuir. Et puis, elle lâchait un soupir d'exaspération en joignant ses bras contre sa poitrine après ça. Elle gagna sa hutte, l'Absol trottinant toujours derrière elle alors que sa Mistigrix marchait gracieusement à ses côtés. Elle frappa doucement à la porte, une fois. Deux fois. Trois fois. Toujours rien. A croire que Yukino et Merrizu avaient bel et bien disparu... Ses deux camarades avec qui elle était censée partager la hutte n'étaient là que très rarement, c'est à peine si elle les croisait. Elle ne les avait pas beaucoup vues depuis son arrivée à Touga, mais... Autant dire que c'était mieux ainsi. Plus appréciable pour l'adolescente qui n'était pas fan de la compagnie, et qui préférait plutôt être seule qu'autre chose. Elle pénétra doucement dans la hutte, à l'intérieur de laquelle il régnait une épouvantable chaleur. C'était si vide. Si silencieux. A croire qu'elles avaient désertés. En vérité, Lyra aurait préféré partager une hutte seule avec elle même, et c'est un peu ce qu'elle faisait tant elle voyait peu ses camarades. Au fond, elle se sentait beaucoup mieux seule. Elle fit quelques pas à l'intérieur de la hutte, appelant doucement le nom de ses camarades. Toujours rien. Elle poussa un petit soupir d'exaspération avant de se gratter l'arrière de la tête d'un air interrogateur, quand elle entendit de petits cris. Dans un sursaut, Lyra sentit que quelque chose venait de bondir sur sa tête. Elle leva les yeux, avant de voir une patte rouge agripper une mèche de sa frange et jouer avec. … Teigne. Elle qui pensait que le petit singe rouge dormait toujours dans sa chambre où elle l'avait laissé... Oh bon sang. Il fallait que la Givrali vérifie l'intérieur de la hutte, maintenant. Pour s'assurer que le Pokémon n'avait rien fait... Très vite, elle constata qu'à part probablement bondir partout il n'avait rien fait, puisque tout était intact.

    La jeune fille passa le reste de son après-midi à lire ce qu'elle avait sous la main ou dessiner lorsque l'envie lui prenait, afin de chasser l'ennui qui l'envahissait peu à peu. Elle plongea dans une réflexion intense vis à vis de ce qu'elle avait entendu l'après-midi même. Elle n'était pas vraiment pour l'idée de se rendre là où Jackie avait convoqué les élèves, mais en même temps elle craignait que la femme lui fasse regretter de ne pas être venue. Jackie était effrayante. Enfin, du moins, Lyra la trouvait effrayante. Et elle n'était probablement pas la seule.
         Au final, lorsque la nuit tomba, Lyra se rendit au point de rendez-vous donné. Étrangement, sur Touga, il faisait un peu plus frai une fois la nuit tombée. Enfin... très légèrement. La chaleur se faisait toujours ressentir, même si elle était moins violente qu'en milieu d'après-midi. Lorsqu'un vent frai et doux survenait, c'était toujours bien plus agréable qu'être confrontée à une température plus qu'insupportable. Sur le coup, Lyra avait emmené avec elle Mist et Misty, son Absol et sa Mistigrix. Elle avait de toute manière toujours ses Pokémons avec elle, dans leurs Pokéballs qu'elle avait cachées dans le sac qui servait à loger l'ancien œuf de Teigne. En parlant d'oeuf, d'ailleurs...
              Alors qu'elle empruntait la route menant à la grotte luminescente, le point de rendez-vous, -ce qui n'augurait vraiment rien de bon, maintenant- Mist se stoppa soudainement. L'Absol, alors qu'il venait de devancer sa dresseuse, releva la tête et se mit à humer l'air, comme si quelque chose attirait son attention. Le crépuscule tombait déjà, quelle heure était-il? Probablement dans les environs de vingt-et-une heure. La jeune fille s'était vêtue de son habituel haut sans manches a capuche, et d'un petit short, même si elle avait caché une veste dans son sac pour l'occasion, même si ce serait vraiment étonnant qu'il fasse froid. L'Absol s'était lentement éloigné du chemin, trottinant jusqu'à une petite rangée d'arbre formée non loin. Il s'enfonça dans ce qui semblait être un morceau de la forêt tropicale, et indiqua par un mouvement de tête à Mysti de le suivre. La Mistigrix ne se fit pas prier, puisqu'elle se rua jusqu'à l'Absol. Laissant Lyra là où elle était, ils s'enfoncèrent entre les arbres jusqu'à apercevoir quelque chose de forme un peu rondouillarde. De couleur beige, tacheté de rouge. Un œuf. Mist poussa l'oeuf jusqu'à Mysti, qui le ramassa difficilement entre ses pattes. Elle jeta un regard à l'Absol, qui rebroussa chemin, retournant vers Lyra.

    Pendant ce temps, la Givrali n'avait pas souhaité suivre ses Pokémons. C'était un morceau de forêt tropicale, et qui dit forêt tropicale dit insectes. Cette forêt était si étrange... Elle regorgeait de Pokémons insectes, et la végétation était si dense qu'il y était difficile de voir correctement entre les arbres. La nuit, elle devait être des plus inquiétantes. C'était l'unique endroit qui faisait angoisser Lyra, et bien que la forêt soit humide elle peinait toujours à la traverser lorsqu'elle voulait se rendre au cœur des lacs et cascades. La jeune fille se mit à tourner en rond en attendant le retour des deux Pokémons, se demandant ce qu'ils pouvaient trafiquer. Décidément.... Elle espérait que Bubl'Gum n'avait pas déteint sur l'Absol.
         ...Elle avait bien fait d'emporter son sac avec elle. Mysti débarqua devant elle, suivie de Mist. La Mistigrix tenait un œuf au creux de ses bras. La jeune fille se précipita près de son Pokémon avant de tourner la tête d'un air interrogateur.

-Vous l'avez trouvé à l'intérieur de la forêt? Bah... Bravo. Et sacré flair, Mist.

    Elle ébouriffa affectueusement le crâne de son Absol, avant de prendre l'oeuf des bras de sa Mistigrix. Mistigrix qui sembla souffler de soulagement. Le Chat Psychique attendit que sa dresseuse aie précieusement enfoui l'oeuf dans le petit sac qu'elle avait emporté avec elle. Délicatement Lyra le glissa à l'intérieur. Décidément... A peine son précédent œuf avait-il éclos que déjà elle en retrouvait un autre. Elle n'avait pas intérêt à le perdre, celui la... La jeune fille avait déjà perdu une fois l'oeuf de Teigne. Elle ne pouvait pas se permettre de perdre l'autre. Enfin... Est-ce qu'elle allait le garder, au moins ? Ca semblait être une bonne idée, oui. Cela lui permettrait d'élargir un peu son équipe. Il n'y avait simplement qu'à espérer qu'il s'agisse d'un type Ténèbres, le type dans lequel elle avait décidé de se spécialiser.
         Après cette distraction, elle réalisa qu'elle était probablement en retard pour l'appel de Jackie et ne se fit pas prier deux fois pour se remettre en route. La brune fit signe à ses Pokemon de la suivre, et se précipita sur le chemin.

    Elle finit par apercevoir au loin un groupe d'élèves. Enfin... Une masse d'élèves, plutôt. Ils étaient nombreux, très nombreux. Ils avaient sûrement répondu à l'appel de cette chère Jackie. Et à peine Lyra arriva qu'elle l'entendit hurler. Ouf, elle n'était pas tant que ça en retard... La jeune fille soupira, avant d'écouter les ordres que donnait la générale. Un... Un test de courage? Euh... Pourquoi donc? Non pas que Lyra était une trouillarde, mais... Remarque, ça ferait un bon divertissement. Sauf si il fallait y aller à plusi-il fallait y aller à plusieurs. Chaque mots que prononçait la femme faisait frissonner la Givrali. Elle aurait préféré y aller seule, surtout si c'était pour se retrouver avec un inconnu... Et en plus de ça la professeure avait placé des pièges! Elle était donc folle? Lyra réprima quelques grognements, ne souhaitant pas manifester son mécontentement en public de peur de se faire réprimander par Jackie. Néanmoins, cela ne l'enchantait pas vraiment... Et puis, il fallait se mettre avec la personne à coté de soi? Mais il n'y avait personne à coté de Lyra! Devant elle, oui, mais à coté d'elle, non.
         Aussitôt que la générale eu cessé son discours, les élèves s'agitèrent pour se mettre en groupe. Lyra se contenta de joindre les bras contre sa poitrine, et de tourner la tête, un air boudeur et mécontent plaqué sur le visage. C'était encore le moment de filer... De toute manière, Jackie ne la connaissait pas vraiment, puisque la Givrali avait tendance à passer inaperçu. Mais trop tard, puisque la générale l'avait repérée. Dès que Lyra croisa son regard, elle se mit à trembler. Bon sang. Pourquoi était-elle venue, au final? La jeune fille se dépêcha de bouger, jetant un regard à ses deux Pokémons qui se tenaient à ses côtés. Bon. Il lui fallait trouver un partenaire. N'importe qui. Là, elle craignait tellement de s'en prendre plein la tête par la générale qu'elle était prête à agripper le bras du premier inconnu qui passerait près d'elle. Elle se mit à observer la foule d'élèves bruyante et en délire, lorsque ses yeux se posèrent sur un élève. Un garçon blond, avec des lunettes noires... Cela lui disait quelque chose, tiens. Elle n'arrivait pas bien à discerner son visage dans l'obscurité grandissante, pourtant elle était sûre qu'elle l'avait déjà aperçu quelque part. Qui était-il? Elle se mit à penser, puis, sans trop réfléchir, elle se précipita vers lui. Elle planta son sombre regard dans ses yeux qu'il dissimulait derrière ses lunettes. Sombre regard gorgé de froideur. Sombre regard gorgé de méfiance.

HRP:
 

Ft. Leonidas Blackart

_________________


Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1106

MessageSujet: Re: [Event été 2016] Quand l'Obscurité nous gagne. [Lyra/Léo]   Jeu 25 Aoû - 11:02


LEO & LYRA
againts some darkness

On ne donnait pas cher de la peau de ceux qui arrivaient en retard aux rendez-vous du Général Jackie. La légende raconte qu'on ne pouvait même pas parler de peau car cette dernière prenait toujours un malin plaisir a vous l'écorcher vifs et ce en un seul regard. Alors tu étais déjà là, au milieu d'un groupe d’élèves farouches, principalement constitué de Pyroli qui – elles – mieux que quiconque – savaient qu'il était dans l’intérêt de tous de ne pas contrarier la référente. Piquet droit à tête blonde, tu fais mine de montrer l'exemple. En tant que préfet, c'est normal d'arriver à l'heure. A te regarder, comme ça, tout fier et tout lion, on ne s'imaginait pas la brindille de panique qui avait gagné tes traits plus tôt alors que tu bossais allégrement sur tes thèses tout en gribouillant quelques courbes d'anatomies. Si tu avais peur de Jackie? Pas vraiment. A vrai dire, elle semblait même « t'apprécier ». Enfin... tout est relatif. Parlons plutôt ici de méfiance. Le souvenir de tes muscles en feu avait resurgit d'entre les profondeurs de ton cerveau et avait prit en otage tes jambes pour les broyer avec amusement. De quoi lever tes fesses de ton siège et de déguerpir de la hutte en vitesse. Josh absent, Janet en pleine culture et Callie tu ne sais trop où ( d'où ta déconcentration extrême à la rédaction de tes thèses ), tu étais arrivé devant la grotte luminescente en solo.

Tu avais chargé Mordecai et Leonardo de garder la hutte et ce qu'elle contenait. Luné, qui habituellement t’accompagne, ne devait pas être très loin de ta position actuelle. Invisible, sûrement planqué ou en vadrouille à la frontière entre grotte et forêt, tu ne te fais point de soucis pour lui.  Non, cette fois c'est Korra qui est à tes cotés en ce début de soirée. Couchée, proche de tes pieds, la Voltali feinte une sieste et garde un œil ouvert sur tout ce qui vous entour. Petit à petit d'autres élèves rejoignent l'assemblé. En premier lieu isolé des petits groupes formés, tu te vois bien vite encerclé par la foule. Korra est obligée de se redresser par peur de voir l'une de ses patounes écrasée par mégarde. La populace continue de croître et tu finis éloigné d'une possible apparition de Calliope. Tel un fauve, tu scrutes la masse d’élèves a la recherche de la dite Givrali. Autant combiné l'obligation à l'agréable. Non ? Mais autant dire qu'avec cette flopée de gens...la tache devient difficile. Grimaçant et n'apercevant toujours pas ta belle, tu réprimes des grognements quand finalement, une forme s'imposa devant toi. Petite, brune et aux regards perçant, tu restes un instant surpris, les yeux ronds.

▬ Oui ?Je peux faire quelque ch-

▬ BLACKHART ! Vous êtes les suivants.

L’ensemble de ton échine tremble, frémi. Tout ton être frisonne. Pas de ces frissons agréables, non... un de ce qui mord à grosses dents pointues et vous arraches la prestance. Tu te retournes. Sans doute essayes-tu d'afficher un sourire serein – sans pour autant y arriver – croisant finalement le regard céruléen du Générale. Elle agrippe ton épaule et attrape d'une poigne de fer le poignet de la demoiselle. Elle te donne une bougie allumée et te pousse dans la grotte avec la jeune Givrali. La lueur de l’extérieure s'estompe d'un coup. L'obscurité, le noir complet. Ton premier réflexe sera de saisir la main de ta binôme pour ne pas être séparé. Korra quand à elle, t'a suivit et tu peux apercevoir ses iris luisant dans la pénombre. Tu entrouvre tes lèvres pour ordonner a ta Voltali de lancer une attaque Flash, mais Jackie n'est pas dupe.

▬ NE PENSEZ MÊME PAS A UTILISER VOS POKEMONS. SINON JE VOUS RETROUVE. ET CROYEZ MOI, VOUS ALLEZ PASSER UN SALE QUART D'HEURE.

Tu fermes ta bouche en une grimace et ferme le tout a double tour de façon imaginaire, jetant la "clé" plus loin. Cramé. A vos ordres. Finalement tu finis par lâcher la main de la mademoiselle, l'intimant néanmoins ces quelques mots.

▬ Ne t'éloignes pas trop. Va savoir ce qui se trame dans cette caverne...

Et tu tiques ! T'es plutôt connu a l'académie, par bien des noms et titres, mais tout le monde n'est pas forcement au courant si ? Tu laisses donc de coté ton sois disant rang du plus beau des garçons et te présente de la plus sobre des manières.

▬ Aufaite, je suis Leonidas, le préfet des Phyllali, mais tu peux utiliser Leo', ça ne me dérange pas. Tu te fais engueuler par ta Voltali qui aboie en crépitement électrique. Bien sur, comment oublier cette boule d'energie. Et voici Korra, ma Voltali. Elle est un peu collante avec les étrangers, mais ça va lui passer. Et voilà qu'elle va renifler un peu la jeune fille puis ses pokemon, sans gène.

▬ Et toi, c'est quoi ton petit nom ?

Tu prends le temps de stopper la marche, d'éclairer le minois de l'élève en question et de lui proposer une sourire des plus sympathique non sans ce petit coté aguicheur qui est devenu naturel.

▬ Pas trop peur du noir j'espère ? Ça deviendrait tendu si la bougie venait....*brise fraiche qui dorlote la flamme jusqu’à l'avaler toute crue...* a s'éteindre...

et merde





_________________
selkies mood



kado:
 


Dernière édition par Leonidas Blackhart le Jeu 22 Sep - 11:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 528
Points d'Expériences : 815

MessageSujet: Re: [Event été 2016] Quand l'Obscurité nous gagne. [Lyra/Léo]   Mer 31 Aoû - 9:59

Tout s'était passé plutôt rapidement, pour dire. Le garçon que Lyra avait en face d'elle, elle l'avait reconnu. Elle n'était pas bête au point d'ignorer qui était le préfet des Phyllalis. Même si, il fallait avouer qu'elle avait quelques doutes. Elle avait déjà entendu parler de lui, pas étonnant. Elle avait déjà entendu comment il était physiquement, mais, ne l'ayant jamais eu en face d'elle, cela avait inséré quelques doutes en elle. D'ailleurs, il s'était apprêté à lui adresser quelque chose, mais ce fut sans compter sur les hurlements de Jackie. Elle avait hurlé le nom de famille du blond, ce qui, déjà, pu confirmer à Lyra qu'elle avait bien en face d'elle le préfet des Phyllalis. Mais... Comment ça, les suivant? Ah, alors comme ça c'était elle qui se retrouvait avec le préfet? Pourquoi pas. Mais il fallait tout de même préciser que Jackie faisait apparemment les groupes comme elle le voulait. Elle avait bien dit « la personne qui se trouve juste à coté de vous », pas l'inverse. Elle n'avait pas parlé de personne juste en face...
         Lyra réalisa qu'elle n'était pas la seule que les hurlements de Jackie faisaient frissonner d'horreur. Enfin, d'horreur... Pour la Givrali c'était plutôt de l'agacement que toute autre chose. La brune avait comprit que le garçon en face d'elle avait frissonné, lui aussi victime de la panique que pouvaient provoquer les hurlements de la générale. Ce n'était cependant pas ça qui allait arracher ne serait-ce qu'un petit gémissement, qu'un petit cri de terreur à Lyra. Elle ne redoutait pas une simple épreuve de courage, elle n'était pas de ceux qui paniquent pour un rien. On pouvait même dire que la Givrali ne cédait jamais facilement à la panique. Il fallait que celle-ci se batte avec acharnement pour ne serait-ce qu'arracher un air de panique à la brune. Même si, en la voyant, il serait difficile de la juger comme telle. Pour ceux qui la voient de loin, Lyra n'est qu'une petite étudiante avec un regard froid et un corps frêle. Pour ceux qui la connaissent, elle est toujours vue différemment. Certains la voient comme une fille froide qu'on adore détester, et d'autres la voient comme une fille faible qui n'a pas la moindre confiance en elle.

    La brune, qui jusque là avait été plongée dans ses pensées, fut donc ramenée à la raison par les hurlements de cette chère Jackie. Elle déposa une bougie allumée dans les mains du préfet, qu'elle poussa à l'intérieur de la grotte avec la brunette. Mist, qui avait pris du retard par rapport à sa dresseuse, laissa la Mystigri monter sur son dos. L'Absol galopa entre les élèves, rejoignant la Givrali qui n'avait pour le moment tout simplement pas remarqué l'absence de ses deux Pokémons. Alors que les deux adolescents se retrouvent poussés dans l'Obscurité de la grotte, avec pour unique lumière la lueur de leur bougie, Jackie leur hurle de veiller à ne pas utiliser leurs Pokémons. Leurs capacités, non? Car de toute manière on ne peut pas empêcher un Pokémon de voir dans le noir, si tant est que ce Pokémon le peut ou est du type adéquat.
         Trop occupée à réaccorder, rafistoler, remettre en ordre ses pensées, Lyra ne remarqua tout d'abord pas que le jeune homme lui avait saisit la main. Cependant, lorsqu'elle le comprit, sa réaction fut qu'elle manqua de hurler. Une chose était certaine: Lyra avait horreur qu'on la touche, et, quiconque prendrait sa main dans la sienne la ferait paniquer. Oui, ce n'était pas tant le fait de se retrouver dans le noir qui effrayait Lyra. Les seuls manières de la faire céder à la panique sont de saisir sa main sans la prévenir, sans lui demander son accord, par exemple. De plus, si c'était un garçon qui le faisait... Ses réactions étaient toutes comme cela. Ça commençait par un sursaut, puis un cri qu'elle réprimait le plus souvent. Suivit ensuite de tremblements, et d'un malaise qui la faisait rougir, et faisait qu'elle ne savait pas où se mettre.
            Ah la la.
            Un jour Lyra, il faudra vraiment que tu te familiarises avec les relations sociales.

    Ce fut finalement en essayant de se calmer que la brune écouta les paroles du blond. Elle fixait ses lunettes, l'Obscurité ne souhaitant pas révéler l'ombre de ses yeux derrière ces sombres verres, quand il se présenta. Leonidas, préfet des Phyllali, se présenta t-il. Ainsi donc, elle avait bien raison, ce garçon était bien ce qu'elle pensait. La brune poussa un soupir qu'elle garda pour elle, de sorte à ce qu'il ne l'entende pas. Un aboiement suivit de crépitements électriques se fit entendre, s'avérant provenir d'une Voltali qui n'était autre que celle du préfet. Voltali qui alla renifler sans gêne Lyra et ses deux Pokémons qui venaient de se joindre à eux. Mysti se précipita vers sa dresseuse, qui déposa sa Mistigrix sur son épaule. La Pokémon s'assit gracieusement, posant son regard inquisiteur sur Léo. L'attitude de la Pokémon arracha un soupir d'agacement suivit d'un murmure inaudible venant de Lyra. Elle avait l'habitude, néanmoins la Givrali ne pouvait s'empêcher de détester cette manie que son Pokémon avait de juger les autres étudiants ou étudiantes que Lyra rencontrait. Depuis qu'elle avait évoluer, dès que Lyra croisait un garçon Mysti ne pouvait pas s'empêcher de le juger du regard. Protectrice comme elle était, la Mistigrix n'appréciait pas spécialement que les autres se montre familiers avec Lyra. Mysti ne voulait pas qu'on fasse le moindre mal à sa dresseuse, ce qui pouvait tout à fait se comprendre.
         L'Absol, quand à lui, s'en alla tourner autour de Leonidas. Sans de mauvaises intentions, il le renifla et le regardait néanmoins d'un air méfiant. Mist, lui, n'aimait pas la compagnie de personnes autres que sa dresseuse. Un Pokémon aussi insociable que sa dresseuse. Duo parfait... N'est-ce pas? Lyra appela son Absol par un petit sifflement. Elle s'accroupit légèrement pour venir lui ébouriffer le crâne, geste que seule Lyra pouvait faire. Si c'était quelqu'un d'autre qui essayait, Mist ferait comprendre qu'on ne pouvait pas le toucher d'un simple mais violent coup de corne. La brune se redressa promptement pour répondre à la question du blond.

-Lyra Scarlet.

     Simple, froid, brutal, mais clair. Il pouvait ne pas apprécier le ton qu'avait utilisé Lyra pour lui répondre, mais le sourire aguicheur que le jeune homme avait adressé à la Givrali ne lui avait absolument pas plu. C'était peut-être naturel pour lui, mais Lyra n'aimait pas ça. Et en plus, il lui demandait si elle n'avait pas trop peur du noir... Charmant. Non, la brune n'avait absolument pas peur du noir. Lumière éteinte ou pas, elle n'en avait pas peur. Ca deviendrait tendu si la bougie venait à s'éteindre, certes. Mais... Pas vraiment, en fait. Et, même si les Pokémon de type Ténèbres ne voyaient pas tous dans le noir, Mist avait un flair excellent, sans même posséder l'attaque répondant à ce nom. Pour la brune, ce que Jackie avait dit était de ne pas utiliser les capacités de leurs Pokémons. Très bien, très bien. Il fallait juste espérer que Mist sache se repérer dans le noir. Lyra en était plus ou moins persuadée.
         De toute manière, ils avaient encore de la lumière, non? Une petite brise fraîche souffla, venant envelopper la flamme de la bougie jusqu'à...

-A s’éteindre...

    La brise avala la flamme au moment même où Léonidas avait prononcé ces derniers mots. A croire que parler trop vite portait malchance. La brune soupira.

-Ah bah, chouette alors! On va bien s'amuser, dans le noir complet. Railla t-elle.

    Puis, elle grogna et commença à faire quelques pas devant elle. La grotte était incroyablement sombre, et Lyra put deviner que c'était grâce à l'utilisation de Pokémons de type Ténèbres si elle était aussi sinistre. Même si elle ne possédait pas un grand nombre de Pokémons de ce type, comment une spécialiste Ténèbres ne pouvait pas reconnaître ça? Par ailleurs, elle avait de la chance, alors. Le premier Pokémon Ténèbres qui avait rejoint son équipe se trouvait là, juste à ses pieds. Elle murmura à Mist d'avancer, le laissant diriger le petit groupe. Cependant, Lyra dû faire mine de le diriger, de sorte à ce qu'on ne la soupçonne de rien. Elle se rapprocha de Léonidas, et se hissa sur la pointe des pieds pour venir murmurer à son oreille.

-Bon. Je sais pas les Absol voient dans le noir, et même si ce n'est pas le cas Mist sait se repérer à l'intérieur. L'atmosphère sombre qui recouvre la grotte n'est pas naturelle, mais il faut être stupide pour ne pas deviner que c'est l'oeuvre de Pokémons Ténèbres.

     Lâchant un petit soupir, elle s'éloigna de Léonidas, revenant à la hauteur de son cher Absol.

_________________


Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18 ans
Niveau : 45
Jetons : 2756
Points d'Expériences : 1106

MessageSujet: Re: [Event été 2016] Quand l'Obscurité nous gagne. [Lyra/Léo]   Mer 21 Sep - 13:18


LEO & LYRA
againts some darkness


-Lyra Scarlet.

Elle s'était présentée, froidement, retirant sa main de ton emprise dés que tu eus desserré un peu ta poigne. Tu as tiqué, reculé, sursauté. Elle a manqué d’hurler, de paniquer et d'un pivot brutal, elle s'empresse de fuir en reculant d'un pas. Sa réaction t'avais surpris, te laissant un instant stoïque et curieux, quoi qu'un peu troublé. Pas toucher c'est ça ? Ça ne va pas être facile. Tout le monde sait que tu es bien plus tactile que parleur.  Secouant ta main pour faire craquer ton poignet, tu reportes cette dernière le long de ta cuisse. Tu gardes néanmoins un sourire étiré et finis même par laisser sortir un petite rire, tentant de détendre l'atmosphère imposée par la demoiselle. Tu ne te retiens pas, tu inclines doucement la tête dans le rond de lumière de votre bougie  et tu t'excuses.

▬ Désolé pour ça.
Des doigts en éventails portés à la lueur de la flamme et vous continuez de faire plus ou moins connaissance. Korra, ta Voltali, n'a pas peur, ni n'a de réel approprie sur la Givrali et ses pokemons. Elle se balade à sa guise, renifle ce qu'il lui plaît, et vient même se frotter de son poil en épis sur tout ce qu'elle croise. Des jambes de Lyra au poitrail douillé de l'Absol, elle passe et repasse pour y déposer son odeur. Elle rate de peu le regard incendier et particulièrement mauvais de la Mistygrix, évitant ainsi une bataille venimeuse.

Durant votre petite avancée, tu fais en sorte que ta partenaire ne s'éloigne pas, ou peu, et ce malgré sa réticence. Ce genre de défis n'est pas réellement ta tasse de thé. Tu n'as rien a prouvé ici... Tu n'en restes pas moins un peu tendu. L'endroit est lugubre, humide à l'ambiance lourde et étouffante. On sent qu'il y fait chaud, mais on peut aussi sentir des brises glaciales, qui en choc thermiques, vous font frisonner d'une bien vilaine manière. Tu éternue d'ailleurs, soulevant la bougie pour éviter que cette dernière ne s'éteigne par mégarde. Il manquerait plus que ça tient, que la petite flamme vivace se s'éteigne comme... ça. Elle vient de s'éteindre, de disparaître, de fuir au fin fond du néant ténébreux de cette caverne... Ptain mais tu n'aurais pas pus te taire Leo' ?! Tu en parles et pouf, votre seule source de lumière s'évapore...

Plongé dans le noir, la voix de Lyra raisonne contre les murs de la grotte. Ce n'est pas un appel à l'aide et encore moins un sursaut de stupeur, non. Ce n'est qu'un râlement, un grognement irrité en soupire lasse. Korra s'apprête a utiliser son attaque flash, pour éclairer les lieux, mais tu l'en empêches d'un patpat sur la tête.

▬ Pas cette fois ma belle, on va devoir faire sans.

Un jappement de sa part, une léchouille électrique sur ta main et te revoilà debout, jambes tendues. Tu finis cependant par claquer ta langue, Korra voyait sûrement très bien dans le noir, mais elle n'était pas suffisamment imposante pour qu'elle te serve de guide. Tu grommelles alors dans ton coin, avant que Lyra ne s'approche. Tu ne l'avais pas senti venir, et de son souffle tu vis ton échine trembler. Tu tends l’oreille, curieux. Elle est sur la pointe des pieds et tu n'as pas encore le réflexe de t'abaisser un peu pour lui faciliter la tache. Tu restes droit et grand, écoutant avec attention.

Si les Absols voient dans le noir ? Sûrement. Tout pokemon ténèbres qui se respecte à forcement des capacités de nyctalopies assez développé. Elle finie par développer une petite théorie, non sans ce rien du tout d'orgueil que tu lui découvres. Dans le noir elle ne te voit pas sourire, mais tu trouves ça presque attendrissant. Alors comme ça cette épaisse obscurité serait l’œuvre de plusieurs pokemon Ténèbres ? Pourquoi pas. Tu n'es pas un spécialiste de ce type, a vrai dire tu n'es spécialiste d'aucun type en particulier. Tu les connais tous, plus ou moins, mais n'a jamais fouiller au delà de la partie émergée de l'iceberg. Alors tu ne peux qu’acquiescer discrètement, de manière neutre.

D'ailleurs, en parlant de pokemon ténèbre...

▬ Tss, où est-ce qu'il est passé celui là...

Luné, tu parles de Luné ton Zoroark. Il n'était pas si loin et avait sans doute su trouver un moyen d'entrer dans la caverne sans se faire repérer par Jackie ( Enfin tu l'espères sinon tu risques d'avoir des ennuies en sortant d'ici...). C'est assez rare, de te voir le chercher comme ça. A vrai dire tu n'as pas réellement peur du noir, mais la tension est là, tout autour de toi. Tu es un habitué de l'obscurité, tes lunettes n'ont de cesses de te rappeler que tu ne verras jamais le monde comme il devrait être perçu. En réalité tu es juste nerveux, sur tes gardes, méfiants au possible. Tu ne sais pas où tu mets les pieds, tu ne peux prévenir aucun danger, ni esquiver, ni riposter. Comme enchaîné, prisonnier de ton handicape. C'est alors qu'un museau humide vient délicatement se poser la peau de ton cou. Tu sursautes et reconnais instantanément ton starter. Il était apparu de nul part, d'un néant sombre et froid. Il surpris même Korra qui ne l'avait pas sentit arriver.

▬ Te voilà enfin toi !

Et tu lui flattes l’encolure, tu passes et repasses tes mains dans son épaisse fourrure grise. Elles finissent d'ailleurs par glisser le long de son cou jusqu'à saisir son museau pointu. Tu te retournes machinalement vers l'endroit où tu crois entrevoir la silhouette de Lyra.

▬ Voici Luné, mon Zoroark. Je pense qu'on a trouver nos guides pour nous amener jusqu'à l'autel.

Te sentant soudainement plus détendu, tu laisses l'Absol prendre les devants restant derrière pour fermer la marche avec ton Polymorfox juste devant toi. La balade se fait sans un mot, ou presque... tu n'ai pas spécialement un amateur des silences lourds et pesant et tant bien même parler n'est pas ton fort non plus, tu décides de te faire curieux auprès de cette fameuse Lyra.

▬ Dis moi, tu fais partie du dortoir Givrali c'est ça ? Quelle spécialité as tu choisis ?

Pas vraiment de politesse, pas vraiment de « oh tu n'es pas obligé de me le dire si tu ne veux pas » non... en vrai, tu aimerais juste forcer la conversation, en apprendre un peu plus sur elle.  Par curiosité, comme on dit.


_________________
selkies mood



kado:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t787-leo-this-is-not-sparta-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t795-leonidas-blackhart-phyllali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 528
Points d'Expériences : 815

MessageSujet: Re: [Event été 2016] Quand l'Obscurité nous gagne. [Lyra/Léo]   Jeu 20 Oct - 21:54

La jeune fille, même si elle ne percevait pas grand chose, arrivait à distinguer légèrement quelques silhouettes au creux de l'obscurité. D'ailleurs, l'attitude du jeune homme en face d'elle l'intriguait. Il avait comme l'air de chercher quelque chose, comme si il était perdu. Pourquoi portait-il des lunettes noires, d'ailleurs? Les seules personnes que Lyra voyait porter des lunettes noir, c'était soit en plein été, soit les aveugles. Il n'était quand même pas... La jeune fille balaya cette hypothèse de son esprit. Ce serait indiscret de lui poser ce genre de question. Elle n'allait pas lui demander si il était aveugle alors qu'elle ne savait absolument rien.
         Le jeune homme lui avait présenté son Zoroark, Luné. Ainsi donc, ils avaient tous deux un Pokémon capable de voir dans l'obscurité. Deux Pokémons Ténèbres, qui pourraient sans aucun doutes les guider jusqu'à l'Autel. Oui, les Pokémons de type Ténèbres voyaient forcément dans l'obscurité, il n'y avait pas le moindre doute là dessus. L'atmosphère était pesante, sûrement à cause de ce que Lyra avait ressenti. Il y avait des Pokémons Ténèbres dans le coin. En tant que spécialiste de ce type, la jeune fille ne pouvait que le reconnaître. Pas de doutes, il faudrait être prudent. D'autant plus que maintenant, bien... Ils n'avaient plus de lumière. Et donc, ils ne pourraient compter que sur Luné, et sur Mist. L'Absol et le Zoroark.

    Léonidas s'adressa finalement à l'intention de Lyra. Il l'interrogeait simplement, sur la spécialité qu'elle avait choisie. Il est vrai que les longs silences pouvaient ne pas plaire à tout le monde. Si il ne s'était pas adressé à elle, il ne fait aucun doutes que la jeune fille ne lui aurait pas adressé la moindre parole. Engager les conversations, ce n'est absolument pas quelque chose qu'elle aime. Elle attendit un petit instant, prenant un peu de distance par rapport à lui. Elle se sentait mal à l'aise, mais elle ne pouvait pas y faire grand chose. D'une voix soupirante, elle finit par répondre au jeune homme, sans même lui adresser un regard.

-Je suis bien une Givrali... Je suis TopDresseur, spécialisée dans le type Ténèbres. D'où l'hypothèse comme quoi je soupçonne des Pokémons de ce type d'être à l'origine de cette atmosphère d'une lourdeur dérangeante. Enfin, je débute, je dois dire. Ca ne fait pas longtemps que je me suis spécialisée dans ce type.

    C'était tout ce qu'elle jugeait d'important à dire. Elle n'allait pas dire non plus que ce choix lui était venu parce qu'elle était fascinée par les Pokémons Ténèbres, et elle omettrait également le fait qu'à ce moment, elle n'avait pas le moindre Pokémon Ténèbres. Et que, actuellement, elle n'en possédait qu'un seul. Elle craignait qu'il lui fasse des reproches, et combien même ce ne serait pas son genre elle ne voulait pas se risquer. Elle ne le connaissait pas, après tout.

-Et toi? Je sais que tu es le préfet des Phyllalis, mais à part ça je ne vais pas dire que je connais ta spécialité, ton parcours, etc.

    Tout en prononçant ces paroles, elle décida de s'avancer dans la grotte, pour ne pas prendre du retard. Pour le moment, elle voulait absolument retrouver l'Autel, simplement pour avoir à sortir de là. Enfin, si ils faisaient le chemin de l'allée dans le noir, le retour se ferait probablement dans le noir... Charmant. Enfin, si elle était spécialiste Ténèbres, la brune ferait de son mieux pour connaître ce type, y compris essayer de s'adapter au noir complet. Et si il fallait qu'elle entraîne ses sens pour cela, elle n'hésiterait pas le moins du monde.
         Les Pokémons Ténèbres étaient forcément nyctalopes. D'ailleurs, la brune était intriguée par le type de lunettes que portait Léonidas. Elle voulait le questionner à ce sujet, mais elle avait peur que sa question soit mal reçue. Aussi, elle préféra se raviser, pour continuer le trajet en silence.

'HRP':
 

_________________


Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Event été 2016] Quand l'Obscurité nous gagne. [Lyra/Léo]   

Revenir en haut Aller en bas
[Event été 2016] Quand l'Obscurité nous gagne. [Lyra/Léo]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Ile Touga :: Village de l'Oasis-