Partagez | .
[Event été 2016] Même dans le noir, tu peux le voir ▬ Leype & Obéline
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 20
Jetons : 1454
Points d'Expériences : 541

MessageSujet: [Event été 2016] Même dans le noir, tu peux le voir ▬ Leype & Obéline   Lun 22 Aoû - 18:35

Event été 2016 : Test de courage

Les élèves étaient regroupés devant l’entrée de la grotte qui avait perdu tout éclat. Aussi peu accueillante que l’entrée d’un gouffre sans fond, un vent glacée portait jusqu’à leurs oreilles un murmure lugubre, parfois accompagné du cri lointain d’un des premiers entrés.

Le ciel finissait de perdre ses belles couleurs rougeoyantes pour laisser place au voile de la nuit et de ses perles étincelantes. Il commençait à se faire tard, mais le colonel ne les avait pas convié, ou plutôt ne leur avait pas ordonné, de se rendre en ces lieux pour profiter de la douce brise de la soirée. S’ils étaient ici c’était pour mettre à l’épreuve leur bravoure au travers d’une épreuve spécialement confectionné pour les dresseurs vacanciers. Selon la jeune femme, ils se la coulaient douce sur Touga depuis qu’ils étaient arrivés, à batifoler comme des imbéciles dans l’oasis. Et elle avait décidé d’y mettre un terme en organisant un test de courage.

Deux par deux, les élèves entraient dans l’inquiétante grotte et n’en sortait... JAMAIS. En effet, Jackie avait enfin réussi à mettre à exécution son plan d’élimination des élèves les plus insignifiants et… Non évidement cela ne se passait pas comme ça, même si on pouvait se poser des questions puisque pour l’instant aucun couple n’était revenu. En vérité, les élèves ont pour mission de se rendre jusqu’au fond de la grotte d’y déposer une de leurs deux bougies pour finalement revenir à l’entrée. Un jeu d’enfant si on oublie tous les pokémons qui s’y trouvent, les pièges posés par Jackie et les nombreux professeurs et autres intervenants prêt à tout pour terroriser les élèves.

Le groupe d’étudiants à attendre devant la grotte se faisait de plus en plus restreint à mesure que les duos pénétraient dans l’antre des épouvantes. Parmi eux, une seule paraissait particulièrement excité à l’idée de s’y rendre.

Obéline trépignait d’impatience, les yeux ravis et un sourire malicieux sur les lèvres. La gamine adorait ce genre de mission pour la simple et bonne raison qu’elle n’avait peur de rien. Son légendaire optimisme retrouvé, ces attractions d’épouvante n’étaient pour elle que de bonnes farces qui la faisait rire aux éclats. Evidemment, elle sursautera, poussera même parfois des cris de surprise, mais son sourire ne la quitterait pas.

D’autant plus qu’à son côté se trouverait son chevalier.

Depuis leurs aventures à Kalos, Obéline avait retrouvé Pavel. Evidemment il jouait encore très souvent le rôle que son petit frère avait inventé mais elle savait que ce n’était que comédie, qu’au fond Pavel était bien là et qu’elle pouvait le retrouver facilement.

La petite brune était donc d’une humeur plus que joviale à l’entrée de l’épreuve qui les attendait. Lorsque ce fut leur tour, elle n’attendit pas une seconde et se précipita à l’intérieur de la grotte, oubliant de prendre la bougie qu’on lui tendit. Ce n’est que dans les ténèbres de la cavité qu’elle se rendit compte qu’elle ne voyait tout simplement rien… Et donc qu’elle avait oublié de prendre son équipement. Heureusement lorsqu’elle se retourna elle trouva Pavel qui avait récupéré leur deux bougies.

▬ Aaaah merci Pavel ! Je suis partie d’un coup et j’ai oublié de les prendre…

La gamine observa la bougie allumée que son ami tenait en main.

▬ Hum elle est plutôt grande, elle ne devrait pas fondre trop rapidement… Mais ce n’est pas une raison pour traîner ! On aura l’air malin à se retrouver dans le noir complet ! Alors allons-y !

Sur ces mots, elle commença à marcher sur le chemin rocheux, plongeant un peu plus profondément dans les entrailles de l’île.


_________________


 
she is just a little
snowflake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4420-309-obeline-gauthier-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4466-obeline-gauthier-mentali#46065
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 1613
Points d'Expériences : 304

MessageSujet: Re: [Event été 2016] Même dans le noir, tu peux le voir ▬ Leype & Obéline   Ven 26 Aoû - 16:49

La vérité quand on prend le temps d’y penser, c’est que j’écris pour toi. Ne cherche pas dans la suite de mon texte de qui je parle, tu as déjà la réponse. Ce n’est pas un personnage, ni un sentiment, ni un objet, ni-même un état. C’est vraiment juste toi. Je ne lirais sûrement pas ce que je vais te raconter, ton personnage non plus. Il vivra les aventures qui vont arriver bien sûr mais toutes les choses entre les lignes, il n’y a que toi qui les connaîtras. Moi ? J’ai juste envie qu’on partage une histoire, j’ai juste envie qu’elle grandisse grâce à nous deux. Les objectifs de la narration ? L’immersion peut-être, mais je ne suis pas d’accord, c’est que tu comprennes mes sentiments, mes idées. L’écriture c’est égoïste, mais t’as pas le choix, t’es avec moi dans ce torrent de mots.

Leype assistait à la scène comme toi dans ton message précédent, tu as vécu la scène au travers d’Obéline alors ne t’inquiète pas encore. Evidemment il y a cette histoire entre vous deux, alors évidemment nos deux personnages ont décidés de faire l’épreuve ensemble et évidemment toi tu sais qu’ils vont souffrir car après tout c’est moi. Je te propose que l’on profite de cette occasion pour s’intéresser de plus près à la relation qui unit nos deux personnages.

Obéline est impatiente elle part en oubliant sa bougie mais très son chevalier servant la rattrape avec deux bougies entre les mains. Si j’étais cynique, je le suis, je dirais que les bougies montrent à quel point Leype est un personnage trop rempli et qu’il essaye de donner une part de lui à Obéline qui est trop vide, alors je le dis. En fermant les yeux, j’imagine qu’il te donne Leype et tu vas encore te vexer car c’est Pavel qu’Obéline aurait voulu.

Tu n’as déjà pas compris les sous-entendus la première fois mais je vais te les montrer pour de vrai. Lors de notre précédent RP Pavel a donné à Obéline le Tarsal de Leype pour que tu sauves son Monorpale. J’insiste, il a offert Leype pour qu’on le sauve lui, Pavel. Leype est un chevalier donc quand ce dernier taquine Obéline, il cherche seulement à lui donner ce dont elle a besoin pour devenir à son tour une personne capable de sauver l’acteur de la décennie.

Je disais donc que Leype donnait une bougie qui le représentait lui-même pour qu’elle devienne un chevalier. C’est tellement dommage que tu saches ça mais que ton personnage ne puisse pas en avoir conscience. Alors laissons-là croire que c’est la mauvaise personne qui essaye de s’offrir à elle, laissons-la croire qu’elle peut se lier à Pavel sans passer par celui qui lui tend la main.

Tous les deux entrent dans la grotte et je dois admettre que je suis assez excité car les personnes qui me connaissent ont des attentes. Les histoires de spectres m’aiment et quand j’essaye de faire la description de mes admiratrices, les gens apprécient. Mais c’est quand même uniquement pour toi que j’écris.

A la lueur d’une bougie je vois l’ombre de mes idées qui se projettent sur le jeune couple. La flamme vacille éclairant l’endroit par à coup. Leype voit des crânes, des monstres, des morts et tout un univers visuel du domaine de la peur. Mais il ne tremble pas car il est avec Obéline et qu’il doit faire d’elle une chevalière capable de sauver Pavel. L’élan de courage dont il fait preuve quand il empoigne une pokéball qu’Obéline reconnaît. Elle est abîmée comme nul autre et dans un éclair rouge elle laisse s’échapper une épée qui grince au contact des doigts inconnus qui la touche.

Clarent déteste Leype alors elle s’attaque à lui évidemment. Tu es déjà passé par là, tu connais le sentiment et la dépendance qui envahissent Pavel, mais c’est différent avec les autres. L’épée absorbe l’essence vitale mais quand c’est son amant elle fait attention de commencer par les flux les plus mauvais comme les émotions négatives, la fatigue, etc. Quand elle mange dans Leype c’est un vrai délice, ce type n’est qu’une loque qu’on essaye de créer en assemblant des parcelles de vie comme on peut. Dès qu’elle prend un bout de lui, toute une partie s’effondre.

Mais le chevalier ne montre rien de ses émotions et ça non plus, tu ne pourras pas le dire à Obéline car c’est entre toi et moi. Un pas après l’autre ils s’enfoncent dans les ténèbres qui n’arrivent pas à étouffer le sourire d’Obéline. Est-ce que j’ai dit plus tôt qu’Obéline était vide ? Je pense qu’il est temps de clarifier ce point.

Ce que je vais te raconter maintenant c’est aussi un secret entre toi et moi, il faut dire que toute manière il n’y pas grand monde à qui raconter tout ce que je te dis ici. Mais j’insiste quand même sur le fait que c’est notre secret car ça pourrait brusquer les choses entre Obéline et Pavel.

Pavel considère Obéline comme son vide. Dès le moment où elle a posé ses grands yeux sur lui et qu’elle a vu au travers de sa comédie il a commencé à redouter. C’est vrai que d’être percé à jour vous laisse souvent une amertume dans la bouche mais ce n’était pas son cas. Il sentait le feu en lui qu’elle avait fait naître et j’insiste sur le mot naître. Il existait, on l’avait remarqué, lui. Elle n’avait pas détruit son jeu d’acteur, elle avait vu au travers de chacune de ses interprétations de manière instinctive pour définir ce qu’il était. Elle avait résolu le puzzle sans les pièces, elle l’avait rempli alors qu’il était vide et sans rien ajouté. Et inévitablement quand elle est partie, il ne lui restait plus que vide parfaitement construit dont il avait maintenant conscience.

Elle est Vide car c’est la seule chose qu’elle lui a laissé, la seule chose qu’elle représentait pour lui. Tout le reste il s’en foutait, il n’avait jamais rien regardé d’autre que les yeux de ton personnage. … . J’ai assez écrit pour toi je crois, je vais désormais m’amuser avec tes sens et tes peurs.




Du crépuscule les créatures s’échappent en silence et quand le temps vient elles l’accompagnent.

Tu entends ? On dirait le bruit d’un bout de bois qu’on ferait glisser sur le sol de la grotte.

Le bruit s’éclaircie à chaque seconde, un malaise inexplicable s’empare du chevalier qui discerne désormais des bruits de pas. Léger et frénétique. Tap. Tap. Tap. De plus en plus rapidement. Tap. Tap. Tap.  Lancelot pénètre dans le halo de lumière formé par la bougie avec son épée en bois qu’il traîne derrière lui. Il sourit. Leype se dresse devant Obéline guidé par l’esprit de Pavel et celui de la chevalerie. Jamais il n’aurait laissé son épée en bois s’abîmait ainsi et ce n’était pas son sourire et pourtant le chevalier constate que la pokéball de son pokémon est bien vide.

D’autres silhouettes familières commençaient à se dessiner dans la pénombre.

S’il n’y a plus d’Obéline il n’y aura plus de Pavel et il y aura plus de Leype.

Une voix enfantine qui ressemblait à s’y méprendre à celle que Tarsal utilisait pour parler à votre esprit.



_________________


Leype et ses compagnons


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4306-305-leype-altmile-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4404-leype-altmile-voltali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 20
Jetons : 1454
Points d'Expériences : 541

MessageSujet: Re: [Event été 2016] Même dans le noir, tu peux le voir ▬ Leype & Obéline   Dim 28 Aoû - 23:37

Puisque les sentiments de Pavel ont été dévoilés par un voile de mots qui en cache bien d’autres, car les choses ne sont que rarement simples avec toi, il serait peut etre légitime que j’éclaircisse les pensées de mon personnage. Je vais à ma façon essayer de démêler le noeud de pensées et d’émotions qui parcourent les entrailles d’Obéline depuis quelques années désormais.

Obéline n’était qu’une gamine un peu étrange lorsqu’elle l’a rencontré. Elle l’a vu danser la folie même sur une scène où la neige et son manteau blanc ettoufait les sons alentours. Discrètement, elle avait pu se faufiler et se choirsir une place de premier rang pour un spectacle qui est encore maintenant gravé dans sa rétine. Comme s’il faisait partie d’elle et jamais ne s’effacerait.

Durant la prestation, elle n’a fait que te dévorer de ses yeux innocents et curieux. Elle a su deviner ce qui n’existait pas, à l’instinct, à sa confiance absolue. Elle a su placer les pièces imaginaires de ton âme inexistante pour te créer. Non pas comme elle te souhaitait ou t'idéalisait comme un chevalier, un héros ou comme n’importe quel vulgaire prince charmant. Pourtant tu en avais le profil, le visage finement dessiné, les cheveux aussi blonds que les blés qu’elle n’avait jamais vu, l’élégance d’un prince de haut rang qu’elle ne pourrait jamais croiser… Tu avais tout pour qu’elle t’idéalise, tombe éperdument amoureuse et que votre histoire s’arrête dans les larmes avant même qu’elle ne commence. Car votre histoire n’allait pas être si simple et n’aurait pu se finir aussi facilement par un happy ending.

Mais Obéline a eu l’intelligence de ne pas tomber dans le trou béant que son coeur lui offrait. Au contraire, elle l’enjamba et alla au dela. Au dela de tes masques, au dela de tes comédies, au dela de tout ce que l’on pouvait voir. Elle te cherchait toi et non pas le reflet d’un conte impossible.Car Obéline avait la presénce d’esprit de savoir que les jolies histoires, ça n’existait pas d’un claquement de doigts. Alors elle te donna naissance, à toi le Pavel qui n’était pas.

Et puis tu disparus et la vie continua de filer son temps. Car rien ne serait capable de l’arrêter, pas même votre histoire à peine entamé.

Le hasard fit que vous vous retrouvèrent des années plus tard. Les conditions n’étaient pas les même, la scène avait reculé d’une saison, laissant les couleurs de la pureté blanche hivernale les teintes chatoyantes de l’automne et surtout les personnages n’étaient plus tout à fait identiques. Obéline avait grandi, un petit peu, pas encore assez, mais cela arrivera plus tard. Et toi, tu étais à nouveau un autre. Elle avait beau eu te percer à jour encore une fois, le masque que tu portais cette fois-ci était beaucoup épais, beaucoup présent, au point d'étouffer. De te faire disparaître au profit d’un autre.

Tu avais l’air de l’accepter, de le laisser s’emparer de toi.

Mais Obéline te voulait toi.

Oh ce n’était clairement pas une évidence pour elle et ça ne l’est toujours pas à vrai dire. Elle ne voit au travers de ses grands yeux rouges que l’ami précieux qu’elle ne veut pas perdre. Celui qu’elle a enfin retrouvé après ces années d’attente. Pourtant une fois, son coeur battit trop vite et trop fort, pour qu’elle ignore ses sentiments. A Kalos lors de votre escapade, sous un ciel nocturne aux allures d’échappées romantiques, les choses s’étaient accélérées. Pour marquer un point de non retour. Pour la première fois, Obéline n’avait plus été, le temps de votre courte aventure, la gamine innocente capable de prendre ta main sans rougir ni trembler. Le plus drôle dans l’histoire, c’était que ce mouvement de maître n’avait été orchestré ni par Obéline, ni par toi, mais par celui que la jeune fille préférait voir disparaître. De quoi embarrasser l’esprit de la gamine plus qu’autre chose.

C’était peut être pour cette raison qu’Obéline avait mis de côté ce qu’elle avait ressenti cette nuit-là. Elle ne pouvait tirer de conclusions de cette soirée trop confuse et mouvementée. Alors elle se contente de plonger à coeur ouvert dans votre relation présente.

En toute amitié.

***

Le son ne devint clair à Obéline que lorsque Leype le lui signala. En effet, elle entendait se rapprochant un bruit de pas. A la lumière finalement apparu le petit Tarsal de son ami. Rien de bien inquétant se dit la jeune fille. En plus il sourit… En le regardant plus attentivement, ce sourire n’avait rien de chaleureux, ni même de bienveillant. Le chevalier s’interposa entre la créature psychique et la gamine, sa fidèle épée à la main. Prêt à la défendre de tous les dangers.

Quelque chose n’allait pas, quelque chose ne tournait pas rond et les paroles que le Tarsal imposa à leur esprit ne firent que confirmer leur doutes :

▬ S’il n’y a plus d’Obéline il n’y aura plus de Pavel et il y aura plus de Leype.

Comment ça plus d’Obéline ? L’intéressée déglutit et glissa par réflexe sa main dans le sac qui contenait ses pokéballs. Elle n’allait pas se laisser faire aussi facilement ! Mais un frisson dansa sur sa peau lorsqu’elle ne sentit que le vide sous ses doigts. Elle n’avait plus ses pokéballs ! Elle tira sur la manche de son chevalier et murmura, ne souhaitant pas se faire entendre par leur ennemi qui utilisait la télépathie. Autant dire que ses précautions étaient vaines.

▬ J’ai un problème… Mes pokémons, enfin leur pokéball… Je ne les ai plus.

Alors apparut derrière le Tarsal, l’Elecsprint de Leype, suivit du Scarabrute et de l’Emolga d’Obéline. Ils affichaient tous le même sourire dément qui défigurait le visage de l’ordinaire si adorable Lancelot…

Autant Obéline se sentait la force d’affronter le Tarsal de son ami… Autant accompagné de trois autres puissants pokémons, le jeu devenait beaucoup plus dangereux. L’inquiétant groupe continua de se rapprocher, faisant reculer prudemment les deux amis. De nouvelles voix s’élevèrent alors dans leur crâne

▬ Tu es complètement irresponsable, gamine, tout se passerait bien mieux pour moi si je n’avais pas surveiller tous tes faits et gestes.

▬ Ne pas attaquer les humains, ne pas attaquer les humains, quelles bêtises !

S’en suivit le rire complètement déformé par la folie du petit écureuil, qui résonna aussi bien dans le crâne d’Obéline que sur les parois de la grotte. C’était un rire strident et difficilement supportable. Par le biais du Tarsal, elle ne pouvait y échapper en bouchant ses oreilles. Finalement Obéline posa un genou à terre sous la pression sonore qu’elle subissait. Elle n’arrivait plus à se concentrer sur rien d’autre que l’attaque sonore, au point de perdre toute notion d’équlibre. Elle leva cependant les yeux sur son ami. Il n’avait rien… Comment pouvait-il… ? Obéline comprit que le Tarsal n’avait en réalité qu’une seule cible…

▬ Lancelot… Il est en train de m’attaquer grâce à sa télépathie et mon Ekko…

Obéline se dit à cet instant que son petit pokémon n’avait jamais aussi bien porté son nom… Mais elle n’eut pas le temps de savourer son humour, Lancelot avait sauté sur le dos de l’Elecsprint et avait brandit son épée vers la gamine.

Il ne fallait pas de mots pour comprendre qu’ils passaient désormais à l’attaque...


_________________


 
she is just a little
snowflake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4420-309-obeline-gauthier-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4466-obeline-gauthier-mentali#46065
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 1613
Points d'Expériences : 304

MessageSujet: Re: [Event été 2016] Même dans le noir, tu peux le voir ▬ Leype & Obéline   Jeu 1 Sep - 11:24

La flamme dansait sur la scène de cire en équilibre sur sa mèche. La grotte en elle-même était un écran géant qui rediffusait son spectacle en plus grand,  la lumière qu’elle produisait se reflétait sur les parois métalliques, alors que la main du beau joli garçon qui la tenait était simplement une scène plus spacieuse. Dans sa robe de couleur automnale la flamme trouvait le public assez distrait ce soir-là.

Il y avait le beau blond qu’elle aimait beaucoup bien qu’il semblait fou avec son épée à la main, un coup un peu brusque trop près et elle s’éteindrait. Un frisson lui parcourut la mèche ce qui la fit vaciller de plus belle. Elle devait faire attention ou sa représentation allait être gâchée par sa distraction, elle rassembla ses lumières avant d’éclairer les autres spécimens de la grotte.

Il y avait aussi cette jeune fille qu’elle n’aimait pas beaucoup par contre, quel toupet d’avoir une mèche rouge dans les cheveux, elle se prenait pour un feu celle-là. Outrée la flamme continua sa danse jusqu’à arriver sur un pokémon blanc et vert… Lui aussi avait une épée à la main mais en bois. Elle lui fit un sourire lumineux, le bois était sa deuxième scène préférée pour brûler. Mais elle n’eut pas plus longtemps pour y réfléchir puisque le petit être avec son casque avait sauté sur le dos d’un autre pokémon et chargeait maintenant celle-qui-se-prenait-pour-un-feu. Bien fait.

La monture était bleue et jaune, on aurait dit une étoile dans la nuit se dit la flamme alors que ses lumières faisaient briller le pelage de Galahad. Il paraît que les étoiles c’est des énormes boules de feu se souvint-elle, alors elle regarda le pokémon sous un autre regard et rougit. Le duvet si compact de son étoile devient presque orangée, il était à tomber par terre, sa danse se fit plus intense alors qu’elle contemplait les puissants muscles en action de coup de foudre. Une étoile filante.

Toute feu toute flamme, elle n’était plus en état de s’attarder sur le reste de son public, un insecte sans grand intérêt et une souris planant dans une grotte avec difficulté à cause du manque d’air. Mèche rouge s’effondra par terre quand la flamme eu une prise de conscience. Elle tourna ses lumières sur la lame que tenait le joli blond, la chaleur colorée s’écrasa sur l’acier trempé. Pleine de curiosité, elle s’insinua sur la moindre des éraflures qui parcouraient l’arme, faisant réfléchir le moindre rayon sur la surface dangereuse de l’épée. C’était un pokémon.

Nimbée de cette lumière chaleureuse l’arme n’avait jamais mieux porté son nom qu’à cet instant, celui qui symbolisait les flammes, Clarent. Le mouvement de l’épée était d’une précision mortelle, la lumière sursauta quand elle se mit en action. Le plat de la lame se dressa devant Obéline après avoir fendu l’air encaissant tel un bouclier l’attaque de Lancelot et de son vulgaire bout de bois. La bougie trembla alors la flamme vacilla pour attirer l’attention de l’épéiste mais elle sut qu’elle n’y arriverait pas car les yeux de ce dernier étaient remplis d’incertitude. Il ne comprenait pas comment son bras avait pu réagir aussi vite.




Que les humains sont stupides au final, il n’y a pas de meilleur endroit pour commettre un crime que ce petit jeu. Les étudiants vont penser que je fais partie de l’épreuve alors ils penseront qu’ils ne sont pas en danger, alors à ce moment-là je pourrais les écraser et m’accaparer leurs biens.

Quand je repense à ce qu’ils m’ont fait ces crétins, j’en ai les tentacules qui frémissent. Je vais me venger de tous les humains que je croiserais, puisqu’ils ont refusé que je sois propriétaire, puisqu’ils ont volé mon argent en me prenant par les extrémités et en me retournant, je vais faire pareil avec eux.

J’ai évolué depuis, qui auraient cru qu’il suffisait de me retourner la tête ? Je vais inverser les rôles maintenant, je posséderai absolument tout alors qu’eux, je vais commencer par leur enlever leurs pokémons puis après je les ferais se faire attaquer par ces derniers. Vous allez regretter de ne pas m’avoir autorisé à acheter la maison de mes rêves sous prétexte que je suis un pokémon… Mouhahahahahaha.




Leype sortit sa gourde d’eau ce qui provoqua un autre frisson à la flamme qu’il avait posé par terre pour le moment pour libérer sa main. Il renversa le contenu au-dessus de ses deux pokémons. Elecsprint forme des nuages à l’aide sa crinière, avec autant d’eau et dans un espace aussi réduit, l’eau qui était en train de tomber devint instantanément un nuage noir parcouru d’électricité. En quelques secondes à peine la foudre alla droit sur Galahad en passant par Lancelot. Le contrôle mental qui faisait effet se dissipa aussitôt sur Obéline. Plus inattendu les deux pokémons du chevalier semblaient être redevenus eux-mêmes, c’est Tarsal qui prit la parole en premier.

Un pokémon puissant de type psy a pris nos pokéballs et nous a contrôlé, je n’ai rien pu faire, Obéline, Leype, il faut aider les autres.


_________________


Leype et ses compagnons


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4306-305-leype-altmile-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4404-leype-altmile-voltali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 20
Jetons : 1454
Points d'Expériences : 541

MessageSujet: Re: [Event été 2016] Même dans le noir, tu peux le voir ▬ Leype & Obéline   Jeu 1 Sep - 19:06

D’un geste, il l’avait protégé avant même que l’attaque ne s’abatte. Il s’était mis en travers du chemin de l’épée de bois à une vitesse dépassant les habituels réflexes du chevalier. Le coup de la créature psychique n’avait pas été bien dure à parer, Tarsal avait beau s’entraîner de tout son coeur pour deveni run épéiste accompli, sa force physique le désavantageait face à Leype. Ce dernier saisit de sa main libre la gourde qui pendait à sa ceinture et en déversa le contenu au-dessus des deux attaquants.

L’air chargé d’éléctricité confiné dans un un si petit espace donna naissance à un nuage noir d’étincelles lorsqu’il rencontra l’eau de la gourde. Résultat météorologique, un éclair tomba sur le duo de pokémons et soudain le calme revint. Le silence retomba dans le crâne d’Obéline. Libérée de l’entrave sonore qu’elle subissait, la gamine se releva. Son corps n’était pas encore très sûr de lui et de la position qu’il devait adopter pour retrouver l’équilibre, mais il parvint néanmoins à maintenir la brune debout.

Obéline était encore sonnée lorsque la voix du Tarsal résonna dans sa tête. Entendre une voix au creux de son crâne la fit tressaillir une seconde. Ne venait-elle pas d’être sauvée ? Mais les paroles que prononça silencieusement Lancelot la rassura. Au moins sur ce point là.

▬ Un pokémon puissant de type psy a pris nos pokéballs et nous a contrôlé, je n’ai rien pu faire, Obéline, Leype, il faut aider les autres.

Voilà qui expliquait l’étrange situation dans laquelle ils étaient. Obéline scruta les alentours pour repérer leur ennemi, mais les ténèbres ambiantes l’empêchait de voir à plus de d’un mètre d’elle, deux si elle forçait sur sa vue. Ils pourraient bien utiliser les attaques électriques de Galahad pour éclairer la grotte mais elle craignait que cette méthode les disqualifie du test de courage… D’ailleurs la gamine se demanda si cela faisait réellement partie de l’épreuve ? Mais elle ne porta pas sa réflexion plus loin. Epreuve ou non, elle devait récupérer ses pokémons… Seulement ces derniers avaient eux aussi disparu dans la noirceur de lieu.

▬ Leype, il faut qu’on arrive à toucher mes pokémons, on dirait qu’une attaque électrique suffit à faire rompre le lien psychique qui les lient au Pokémon…

Elle hésita une seconde, puis une idée lui vint à l’esprit et elle ajouta avec un sourire malicieux:

▬ Ca prouve bien qu’il ne doit pas être très fort pour qu’une simple attaque coupe son contrôle. Ca devrait être facile à…

Elle n’eut pas le temps de continuer sa phrase. Un cri mécontent résonna dans la grotte et l’instant d’après son scarabrute était sortit de l’ombre et fonçait sur elle toute pince devant. Son sourire s'agrandit. Beaucoup trop prévisible. D’un bond, elle esquiva l’attaque de son ami qu’elle connaissait si bien et il s’enfonça la tête la première dans la paroi rocheuse qui se trouvait derrière elle.

▬ Galahad, réveille Bouddha avec une de tes attaques éclair !

Obéline savait qu’elle pouvait compter sur le coeur noble de l’Elecsprint pour sauver sans hésiter leur ami. Il lança un éclair sur le scarabée qui s’extirpait tant bien que mal du piège où il s’était pris les pinces. Le choc le sonna, puis d’un mouvement brusque il se releva, fixa son regard imperturbable sur Obéline et s’inclina légèrement avany de se redresser. Il n’en fallait pas plus pour convaincre sa dresseuse qu’il était redevenu lui-même.

▬ Parfait maintenant il ne nous reste plus qu’à réveiller Ekko et récupérer mes pokéballs !

▬ JAMAIS

La voix s’était fait forte et sembla résonner un long moment dans la tête d’Obéline avant de s’éteindre dans le silence froid de la grotte.

***

Jamais. Jamais je ne les laisserais faire ! Quel toupet cette gamine a de me traiter de faible ! Si elle savait à qui elle avait à faire, elle ferait moins la maligne ! Après tout je suis le plus grand des pokémons psychiques, je dirais même le plus intelligent et sans aucun doute le plus fort ! Ils vont voir si c’est si simple de se débarrasser de moi ! J’ai encore plus d’une pokéball sous mes tentacules !

Il est tant que j’envoie un autre de mes pions au combat ! Et ensuite à moi le plaisir si doux de la vengeance rondement menée ! MOUHAHAHAHAHA.



_________________


 
she is just a little
snowflake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4420-309-obeline-gauthier-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4466-obeline-gauthier-mentali#46065
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 10
Jetons : 1613
Points d'Expériences : 304

MessageSujet: Re: [Event été 2016] Même dans le noir, tu peux le voir ▬ Leype & Obéline   Sam 1 Oct - 19:44

Les ténèbres se déploient tel une armée dans les galeries de la grotte, se déplacer devient difficile au milieu de ces soldats d’ombres. On ne distingue plus ses alliées de ses ennemis, prendre une initiative devient risque. La bougie brille toujours dans la nuit et elle rassemble les héros autour d’elle mais même ce symbole d’espoir se révèle dangereux car il révèle la position plus efficacement qu’il ne donne la vision. Le halo de lumière devient le seul endroit où l’on distingue son adversaire, le seul endroit où Leype et Obéline sont sûrs de ne pas s’attaquer eux-mêmes ou de blesser les pokémons contrôlés par l’ennemi.

Dans cette arène aux frontières ombrageuses un combat se prépare, quelques étincelles se font remarquer. Galahade et Ekko se rencontrent, des flashs illuminent la grotte pendant quelques instants. L’éclaireur de l’équipe du chevalier prend l’avantage de par son type et sa carrure mais se retrouve limité car il ne souhaite pas blesser son adversaire. Mais le pokémon entend son dresseur.

Pense à l’objectif d’un duel de coordination.

La bestiole foudroyante accélère si vite qu’elle rattraper les mots de son maître, elle plonge vers la paroi d’une grotte qu’elle a distingué plus tôt grâce au flash de son combat. Elle prend appui sur le mur avant même que l’impact se fasse entendre elle bondit de nouveau, vers le plafond cette-fois. Les bruits s’accumulent derrière la créature, le déplacement d’air excite d’autant plus les particules ce qui rend ses éclairs plus instables et ravageurs. Emolga peut le suivre, évidemment. Mais ça ne fait que renforcer les éclairs. L’air sature, le son cède, la vitesse s’étaient. Le terrain est maintenant un champ électrique, les ténèbres disparaissent et les éclairs produisent un écho qui résonne dans tous les occupants de la zone.

Emolga encaisse le choc alors que Tarsal protège les personnes au centre de l’arène. Au loin on voit une flamme qui s’effondre, plus près on entend l’impact lourd d’un objet qui tombe sur le sol. Les corps de Goupix et Stalgamin gisent désormais sur la pierre humide de la grotte. Les ténèbres s’évanouissent vaincues par les étincelles qui ne cessent de crépiter depuis la fin de l’affrontement.

Les deux apprentis de la foudre se font toujours face, ils se regardent droit dans les yeux, les deux savent bien que le combat est terminé. Il a retrouvé ses esprits mais ce duel n’appartient pas au passé, il est l’origine d’une rivalité qui deviendra un jour légendaire.

Galahad retourne se poster près de son dresseur, il ne cesse de l’admirer de plus en plus. En une seule phrase il avait réussi à faire comprendre à son pokémon qu’il devait créer un champ électrique pour libérer tous les pokémons de la zone et disperser les ténèbres. Ce masque était d’une intelligence redoutable. Que pensez de celui qui l’avez façonné ?




Il est temps que je me salisse les ventouses, je vais m’occuper d’eux personnellement.


_________________


Leype et ses compagnons


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4306-305-leype-altmile-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4404-leype-altmile-voltali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 20
Jetons : 1454
Points d'Expériences : 541

MessageSujet: Re: [Event été 2016] Même dans le noir, tu peux le voir ▬ Leype & Obéline   Mar 20 Déc - 22:55

Evidemment, il avait réussi.

Il ne lui avait fallu qu’une phrase pour que son pokémon comprenne ce qu’il voulait et coupe ainsi la liaison entre ce mystérieux manipulateur et Ekko. Dans des flash électriques, un féroce duel avait pris place dans l’obscurité désormais intermittente de la grotte. Lorsque l’Emolga reprit conscience, il lança un regard empli d’inimitié à son adversaire. Il aurait dû le rermercier pour l’avoir sauvé mais non. Ekko n’y avait finalement vu que du défi. Et un jour il lui prouverait qu’il pourrait le battre également. Peu importe le différence de carrure. Et de grandeur d’âme.

Quelque peu blessé dans son amour propre, Ekko se posa sur l’épaule de sa dresseuse qui s’avança vers ses deux pokémons inconscients, étendu sur le sol. Heureusement, ils n’avaient pas eu à affronter sa Stalgamin… Elle avait déjà du mal à s’en rapprocher, si en plus elle avait du l’attaquer, Obéline aurait pu dire adieu à toutes ses chances d’un jour gagner sa confiance. Elle n’eut cependant pas le temps de les rejoindre un cri retentit au creux de son crâne. Tellement puissant qu’elle dût plier genou à terre.

Et leur ennemi apparut devant eux.

La salle grésillant d’étincelles n’étaient désormais plus que dans une légère pénombre. Ils purent ainsi voir sans difficulté leur opposant. Obéline n’avait jamais vu cette créature. Grande, possédant des tentacules, à mi chemin entre le hibou et la seiche, la gamine ne se sentait pas rassurée. Sans s’en rendre compte, elle se rapprocha de son chevalier, non pas pour se cacher derrière lui, pour qu’il la protège telle une faible princesse en détresse, mais pour le sentir près d’elle. Pour lui prêter sa force et son courage. Ensemble, elle était plus forte. Prête à relever tous les défis. Pour lui. Pour eux. Pour un possible “nous”.

▬ Pavel, c’est quoi ?

Comme elle, il n’en avait pas la moindre idée. Mais il était prêt à l’affronter. A se battre pour s’en sortir et l’aider à récupérer les derniers pokémons qui lui manquaient. Galahad était à ses côtés prêt à plonger sur l’ennemi, montrant les crocs et les éclairs. Obéline n’avait guère le choix sur son compagnon. Seul son Scarabrute était en état de se battre. Son Ekko aussi désirait participer, mais il était encore trop affaibli par son duel contre l’Elecsprint pour qu’Obéline envisage de l’envoyer au combat.

▬  Vous croyez pouvoir me battre ? Maudits humains je vais me venger de tous les affronts que vous m’avez fait subir !

La créature s’élança sur eux, mais Bouddha intercepta l’attaque, bloquant entre ses pinces les tentacules du pokémon qu’il avait envoyé vers eux. Ainsi immobilisé, Galahad lança une attaque électrique vers son corps spongieux, ce qui entraîna un hurlement de douleur de la part du pokémon qui s’effondra sur le sol, tremblotant, parcouru de frissons électriques. Etait-il sensible aux éclairs … ou bien était-il tout simplement particulièrement faible ? Il n’avait en tout cas, plus l’air d’avoir la force ou l’envie de bouger. Obéline hésita mais elle ne pouvait oublier le cri de souffrance qui avait aussi bien traversé les parois de la grotte que celles de son crâne. Elle s’approcha donc prudemment du pokémon pour vérifier son état lorsque ce dernier arracha une de ses tentacules de l’emprise du scarabée pour l’abattre sur le corps de la gamine qui fut propulsée contre le mur rocheux de la grotte.

▬  NE M’APPROCHEZ PAS !!

Scarabrute accourut au pied d’Obéline, il se sentait responsable de l’attaque qu’elle avait subi et vérifia qu’elle n’était pas blessée… Il passa ses griffes derrière la tête de sa dresseuse et sentit avec effroi un liquide chaud lui couler dessus. Du sang. Obéline était inconsciente et blessée. Il lança un regard empli de détresse à Leype.

Une vague psychique s’abattit alors sur le groupe. Des images leur traversèrent l’esprit à tous. Celles d’une petite pieuvre mignonne, pleine de rêves et d’envie qui furent brisés par les humains. Celles d’une petite pieuvre qui erra longtemps, seule et trahie. Celles d’une petite pieuvre qui n’avait plus la moindre confiance en les humains qui l’avaient maltraité sans le moindre remords, la laissant presque sans vie…

Celles d’une terrible envie de vengeance.


_________________


 
she is just a little
snowflake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4420-309-obeline-gauthier-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4466-obeline-gauthier-mentali#46065
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Event été 2016] Même dans le noir, tu peux le voir ▬ Leype & Obéline   

Revenir en haut Aller en bas
[Event été 2016] Même dans le noir, tu peux le voir ▬ Leype & Obéline
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 3 :: Ile Touga :: Village de l'Oasis-