Partagez | .
Perdus ? Les trois mousquetaires de la loose. PV Luna & Sam
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 1224
Points d'Expériences : 498

MessageSujet: Perdus ? Les trois mousquetaires de la loose. PV Luna & Sam   Ven 9 Sep - 14:01

Bellamy était aux anges. Bellamy était heureuse. Elle venait d'ouvrir les portes du paradis. Cela avait commencé alors qu'elle était à peine sortie de l'hôpital, elle avait alors senti le soleil encore estival malgré le mois de septembre qui pointait le bout de son nez. Très vite, une petite brise souleva une des mèches de ses cheveux et elle vit les gens : Multiples, variés, originaux. Pas un ne s'habillait pareil, pas un ne portait cet horrible habit pour les malades. Tout lui paraissait fantastique, onirique même.

Son frère la prit par le poignet et la fit monter dans un taxi. Bellamy se laissa faire, captivée par le monde extérieur. Alors que la voiture avançait à toute allure, elle posa sa tête contre la vitre et regarda les rues défilaient sous ses yeux. Des enfants qui jouaient, des femmes qui prenaient un café assise à une terrasse, des peintres qui redonnaient vie à un immeuble et surtout, au grand surtout... Des Pokémons. Des dizaines et des dizaines de petits monstres adorables, effrayants, captivants, impressionnants... La plupart, elle ne les connaissait pas, les autres, elle les avaient aperçus à la télévision ou dans des livres. Bellamy se sentait droguée, saoule d'émerveillement. Son monde s'ouvrait à un nouvel univers, à une infinie de possibilités.

Prise dans son excitation, elle ne vit pas le temps passait et elle avait à peine eut le temps de réaliser que déjà son frère la faisait descendre du gros taxi jaune. Et Bellamy eut une montée d'endorphine qui la paralysa, la laissa sans voix. Alors que son frère payait le conducteur, elle ouvrait grand les yeux et laissa l'air envahir ses narines, recouvrir ses papilles. C'était donc ça... Cette sensation qu'elle avait tant lue dans les livres dont elle avait tant entendu parler les malades et les médecins. Son rêve était là. Juste en face d'elle à quelques-métres seulement : La mer. Une étendue bleue gigantesque, comme un miroir posé là. Et le mouvement : gracieux, infini, magique. Bellamy ne saura jamais ce qui la retint de plonger dans les eaux bleues marine. C'était comme si elle n'était plus dirigée par elle-meme, comme si le destin la faisait marcher mécaniquement. Elle monta dans le bateau et adressa un dernier signe de la main à Evan, son Géant.

A bord Bellamy n'avait pas mis longtemps à se faufiler au milieu de tous les autres gamins et à se rapprocher au maximum de la mer. La rose s'accrocha aux barrières de sécurité et se pencha dangereusement admirant le sillage du bateau.

"-Des Magicarpes ! Il y a des Magicarpes !"

En effet des dizaines et des dizaines de petites poissons rouges barbotaient gaiment dans l'écume crée par le bateau à moteur. La rose affichait un sourire immense et riait de la joie stupide des pokémons. Quelques élèves levèrent les yeux au ciel tandis que la majorité s'éloignait de la rose.

Possédée par un élan de joie, Bellamy se mit à grimper aux barrière de sécurité et écarta les bras comme pour s'envoler. Elle sentait les vents de la mer frappait de plein fouet son petit corps fragile. Etait ceux là qu'on appelait Alizé ? Ou bien était-ce cette fameuse Bise ou le Sirocco du sud ?  La petite se promit d'apprendre le nom des vents dés qu'elle en aura l'occasion.

Soudain, la rose se sentit basculer en avant mais fort heureusement elle fut rattrapé par un jeune garçon blond. Qui lui serra fortement le poignet et la tira vers lui.

"-Fais attention, c'est dangereux de s'amuser dans ce monde."

Bellamy le remercia et se présenta à lui. Le garçon fit de même, il se prénommait Philippe et dit que même si c'était un vieux prénom, il l'adorait. La rose et le bond discutèrent longtemps, chacun fit rire l'autre et plus la discussion avançait plus leur excitation grandissait... Philippe rêvait d'avoir un pokémon dragon alors que Bellamy se fichait pas mal de quelle espèce sera son starter tant qu'il était affectueux. Philippe voulait devenir Stratège, Bellamy se voyait déjà archéologue. Philippe était fils d'un grand chef d'entreprise, Bellamy ne dit rien à ce moment là. La joie et la verve des deux adolescents étaient contagieuses et très vite ce fut tout un groupe de jeunes qui discutaient allègrement. Bellamy rencontra ainsi Kloé, Marcus, Mario, Jeremy et Fiona. Tous avaient des rêves plein la tête et Bellamy était au comble de l'extase.

Encore une fois, le trajet passa très rapidement et la rose suivit la masse d'élèves monter dans le bus, elle s'assit à coté de Philippe et leur discussion reprit de plus belle. C'est ensemble qu'ils descendirent du bus et se dirigèrent vers les souterrains. Philippe passa avant Bellamy et obtient un Minidraco, encore un rêve qui se réalisait aujourd'hui. Bellamy obtient un Soporifik mais celui-ci ne lui sauta pas dans les bras comme la rose l'avait rêvée, il se contenta de l'observer avec dédain.

Elle rejoint ensuite Philippe qui lui donna son numéro d'Ipok et lui conseilla de l'appeler en cas de besoin. Il était chez les noctalis et se rendit vers son dortoir.

"- A bientôt Bellamy ! Puisse nos chemins se recroiser à nouveau !"

La rose lui adressa un signe de la main et se mit à marcher, son starter marchait à quelques-métres derrière elle et ne semblait toujours pas vouloir lui adresser un quelconque signe d'affection. Mais qu'importe ! Bellamy était aux anges. Elle marchait un sourire béat figé au visage. Des étudiants bavardait assis sur des bancs, s'agglutinaient autour des fontaines. Içi comme à Kalos, le soleil de l'été n'était pas parti et tout le monde semblait  vouloir profitait.

La rose s'approcha de la pelouse, elle enleva ses chaussures et ses chaussettes et sauta à pied joint sur l'herbe. Les brins de cette dernière lui chatouillèrent la plante des pieds et s'infiltraient entre ses orteils. Elle se laissa tomber au sol en riant, s'allongea dans l'herbe et fixa le ciel. Oh bien sur, elle était perdue et n'avait absolument aucune idée de l'emplacement du dortoir Mentali. Mais la vie était trop belle pour s'inquiéter d'insignifiants détails..

Soporifik regarda sa dresseuse avec étonnement. Etait-il tombé sur une malade mentale ? Son rire sans raison et son émerveillement face à quelques malheureux brins d'herbe le laissait entendre...

Soudain quelqu'un interpella la rose et son starter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Frimapic
Âge : 12 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 91

MessageSujet: Re: Perdus ? Les trois mousquetaires de la loose. PV Luna & Sam   Lun 12 Sep - 16:22

Je réfléchis quel surnom je peux bien donner à mon Pokémon. Je n’ai pas du tout pensé à ce pont quand j’ai décidé de devenir un dompteur d’ursidé. J’aimerais lui donner un nom qui en jette, un nom qui fasse peur, mais ça n’a pas l’air d’être son caractère. Il n’a eu aucun souci d’adaptation et m’a accepté très vite. En deux semaines on a gentiment appris à se connaitre.

Ce que j’ai pu apprendre c’est que ce n’est pas un ours comme je l’aurais imaginé. Il ne mange pas de viande, la vue du sang le dégoute. Son régime se base essentiellement de pain, viennoiserie et brioche. Il passe l’entier de ses journées devant la télévision à regarder des dessins animés. oh tiens, ça me donne une idée ça.

De ma main droite, j’attrape la Pokéball attachée à ma ceinture, la lance au sol et y sors mon nouveau compagnon visiblement content de pouvoir se dégourdir les pattes autour du lac. Il me fixe dans les yeux.

Paneton, m’exprimé-je à mon Pokémon qui rétorqua d’un non de la tête. Je reste deux secondes à penser en me grattant le menton avant de lever le doigt au ciel.

Paddington, dis-je.

L’ours me dévisage tout en approuvant de la tête. Je crois que ce surnom lui plait. Tant mieux. On s’assoit les deux sur la serviette que j’ai posée au sol et regarde le lac.

Ce que je préfère par-dessus tout avec ce Pokémon c’est qu’il est encore moins bavard que moi. Enfin quelqu’un d’autre qui comprend que le silence c’est l’or.

Pendant que je rêvassais, une jeune femme s’installe à quelques mètres de moi. Visiblement elle ne m’a pas vu. Elle semble plus âgée que moi. Elle peut peut-être nous faire visiter l’académie. Je suis encore qu’un nouveau dans cet établissement.

Je me lance dans la conversation on lâchant le salut le plus amical possible.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 14
Jetons : 127
Points d'Expériences : 260

MessageSujet: Re: Perdus ? Les trois mousquetaires de la loose. PV Luna & Sam   Jeu 22 Sep - 17:09

Tout va bien, Luna? On dirait que quelque chose t'embête. Tu es sûre que non? … Alors, tu m'expliques pourquoi tu es là depuis quinze minutes à tirer une tête de six pieds de long? Tu te gratte l'arrière de la tête, tu grognes, tu soupires... Tu frappes dans les murs! De toute évidence, ton premier souhait sur le bateau n'était pas d'arriver à Touga. Tu aurais cru qu'il t'emmènerait à la Pokemon Community, jusqu'à ce qu'on te fasse comprendre que non, ce n'étais pas ta destination pour le moment. Et tu t'étais retrouvée sur une île, à te plaindre de la chaleur brûlante. Au moins, a ton retour, tu avais eu la chance d'être rappelée à Unys de toute urgence. On avait remit au point ton implant, et quelle joie tu avais eu de constater que tu pouvais avoir une vue des plus correcte. Bien sûr, tu voyais toujours ce monde nuancé de gris, noir et de blanc, mais au moins, le flou qui brouillait ta vue avait eu la décence de fuir.
         Et enfin, enfin, ces longues vacances à Touga s'étaient finalement arrêtées. Quelle joie tu avais eu d'apprendre qu'enfin, tu irais à la Pokemon Community. Quelle joie tu avais eue de te rendre compte qu'enfin, tu pourrais peut-être t'orienter officiellement dans la mode. C'est ce qui t'intéressait le plus, non? Tu avais hésité longuement entre l'élevage et la mode qui te passionne depuis longtemps. Tu aimes confectionner des vêtements, tu as des bases dans la couture alors que tu ne t'y connais absolument pas en ce qui concerne élever des Pokémons. De toute manière, lorsque tu auras fais ton choix, tu ne pourras plus reculer, tu ne pourras plus rien changer.
Pour le moment, cependant, tu n'as pas la tête à penser à ça. Tu es presque perdue, non, en fait, tu es totalement perdue. Voyons Luna, toi qui n'a aucun sens de l'orientation, comment as-tu pu penser que tu t'y retrouverais dans l'académie sans même demander son aide à quelqu'un? Quelle sombre idiote tu fais. Tu frappes frénétiquement ta tête dans ta main alors que ton Gringolem tourbillonnait tout autour de toi. Tu pousses un grognement, et frappe le mur le plus proche. De toute évidence, il te faut quitter cette enceinte totalement vide pour pouvoir ensuite te repérer plus correctement.

-Argh bon sang mais qu'est-ce que je fouuuuuus... Je suis complètement paumée, HAHA. Bordel venez m'aider, je vais pas m'y retrouver je sens. Oh, NON. Je vais pas DU TOUT m'y retrouver.

    Alors, tu fais un pas devant toi, tu pivotes vers le mur et... Tu frappes ta tête contre?! Mais Luna, es-tu folle? Non seulement tu vas avoir mal, mais en plus... Oh et puis, laisse tomber. Tu me déprimes. Aussitôt achèves-tu ce geste si particulier que tu viens ensuite frapper ta paume de main contre ton front, plusieurs fois, encore... Et voilà que...

-AAAAAAAAAH. Bordel, ça fait mal, en fait...

    Énergiquement, tu ramènes tes doigts contre ton crâne, et tu commences à le frotter vivement, avec l'espoir que tu vas parvenir à faire cesser cette douleur. En même temps, Luna, je t'avais prévenue. Tu te frappes la tête contre un MUR, ne t'étonne pas qu'après tu aies mal! Imbécile que tu es. Tu continues de te masser les tempes, tout en marchant doucement. Autant te rendre dans une des infrastructures, et après, tu chercheras quelqu'un pour t'aider à t'orienter. Ne m'en veux pas, mais... Ce n'est pas de mes cordes, ahah. Non, tu te débrouilles, je suis désolée Luna mais tu te débrouilles. Walker sur les talons, tu commences à t'agiter dans tous les sens en jurant. Lorsqu'une porte se dresse face à toi, il y a comme... Une vague de soulagement qui déferle sur toi. Tu te rues vers la porte, et tu peux distinctement entendre les pas bruyants de ton Starter contre le sol. Tu te retournes vivement, et tu vois sa silhouette nuancée de gris qui peine a avancer vers toi.

-Bon sang, tu es aussi lourd que ça pour pas arriver à courir? Tu râles. Tu me désespèèèèèèèèères!

    Finalement, après avoir hurlé bien fort -tu n'es décidément pas discrète-, tu rappelles ton Gringolem dans sa Pokéball, et tu franchis le seuil de la porte d'un pas décidé. Les nuances qui se bousculent autour de toi sont subitement devenues plus claire, et tu pousses un soupir de soulagement avant de lever les bras en l'air et de fermer les yeux, un grand sourire aux lèvres, telle une vedette qui arrive face à ses fans. Sauf que là, il n'y a personne hormis... un brin d'herbe, soufflé par le vent, qui vient te passer sous le nez. Tu tires alors une tête de six pieds de long avant de lâcher un long râle d'exaspération.
         Tu peux déduire, en observant le paysage clair autour de toi, que tu es dehors. L'air frai caresse ton visage, et tu ne peux qu'apprécier grandement cela. Tu es encore vêtue assez légèrement, comme toujours affectée par la chaleur de Touga. Comme si elle te poursuivait. Tu portes encore ton petit short, tes sandales et surtout, ton haut a bretelle possédant un léger décolleté. Tu te souviens avoir attiré une ou deux fois certains regards sur toi, comme si on te reprochait ton accoutrement. Ce a quoi tu répondais par un joyeux signe de tête, en tirant la langue... Et en insultant parfois si il le fallait. En observant tout autour de toi, tu avançais presque en sautillant. Tu poses la petite paire de lunettes de soleil enfouie dans ta poche sur ton nez, bien que cela te sois plutôt inutile puisque, même si tu as mal aux yeux, ça ne fait qu'assombrir les nuances grises et blanches que tu vois. C'est pour te donner un air « cool », dis-tu. Tu as surtout l'air d'une de ces divas qu'on voit à la télévision, avec tes cheveux liés en queue de cheval, tes lunettes sur le nez et ta tenue légère. Mais justement, tu aimes ça. Parce que c'est l'air que tu veux te donner. Tu veux te mettre en valeur, montrer que tu es jolie même si tu ne te vois pas parfaitement. Tu veux qu'on dise de toi que tu es jolie, souriante. Tu veux qu'on ne dise de toi que du bien. Au cas où l'inverse se produirait, un coup de poing bien placé au milieu du visage de la personne suffirait à lui faire comprendre de se la fermer.

    Alors que tu t'aventurais à l'extérieur, tu te rends compte que, depuis quelques minutes, tu... tournes en rond. Tout simplement. Tu sembles être arrivée dans un parc, en tout cas tout ce que tu distingues autour de toi t'y fais penser. C'est alors que tu vois une silhouette, qui semble être celle d'une fille. Elle est accompagnée d'une sorte de Tapir debout, et un coup d'oeil rapide sur le Pokédex t’indique qu'il s'agit d'un Soporifik. Tu la regardes, un petit moment... Elle est perdue, elle aussi? GENIAL. Au moins, vous chercherez à deux. Tu te lances brusquement vers elle, et, arrivée à proximité, tu bouscules violemment un garçon accompagné d'un petit ours qui venait de lancer un petit salut amical à la jeune fille. Tu lui jettes un regard moqueur, et t'adresses à lui.

-Et bah fallait être plus rapide, hein! Pas ma faute si tu t'es foutu au milieu du chemin, moi je t'ai pas vu... Et puis s'il te plaît, ne te plains pas, j'étais là la premièèèèèèère!

    … Bon sang Luna, quand vas-tu arrêter d'être une gamine? Tu adresses un grand sourire a la jeune fille, réprimant un rire qui aurait sonné fort si il s'était échappé de tes lèvres. Et là, tu lui envoies une tape amicale dans le dos, tape amicale qui se veut assez forte mais pas suffisament pour blesser ni affecter un quelconque problème de santé.

-Eh toi! Tu t'es paumée aussi? Dis moi dis moi dis moiiiiiiiiiiiiiiiiiii que tu es paumée! Figure toi que je suis perdue moi aussi, et du coup bah si on est perdue toutes les deux bah... On pourra chercher ensemble! Enfin deux paumées qui cherchent à s'orienter, c'est un peu bizarre...  MAIS ON S'EN FOUT.

    Tu jettes un regard de coté au garçon que tu as précédemment poussé brusquement.

-... Jamais deux sans trois. T'es paumé aussi?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5416-luna-wainwright-mentali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 1224
Points d'Expériences : 498

MessageSujet: Re: Perdus ? Les trois mousquetaires de la loose. PV Luna & Sam   Ven 30 Sep - 12:14

L'herbe était si haute et Bellamy si fine que l'aspirante archéologue se demanda un instant si c'était possible de se fondre dans la pelouse. D'être entièrement recouverte de ses milliers de brins d'herbe encore humidifiés par la rosée du matin. Mais ce qui l'impressionna le plus, c'était la liberté totale dont elle jouissait depuis qu'elle était sortie de l'hôpital : elle avait le droit de courir, le droit de grimper, de s'exposer au soleil et d'humidifier sa peau. Elle n'était plus fragile comme autrefois et avait le droit de vivre. C'était si bon, si merveilleux. Et Bellamy se dit un instant que pour la première fois de sa vie elle comprenait les princesses de ses films d'enfants qui chantaient à la moindre occasion. Elle voulaient les imiter, chanter sa joie au monde et entrainer les étudiants venus flâner au parc dans une grande et conviviale chorégraphie. Oui ! Il fallait qu'elle fasse ça !

Résolue, la rose releva son buste. Elle allait se lever et commencer sa chanson quant une apostrophe la coupant dans son élan. Un simple "salut" teinté de jovialité, intriguée la rose tourna la tête et fit face à un garçon nettement plus haut qu'elle mais il semblait paradoxalement plus jeune avec son visage encore enfantin et sa grosse tignasse blonde. Mais elle n'eut pas le temps de le détailler d'avantage qu'un boulot de canon de blond foncea vers elle bousculant le pauvre garçon.

"-Et bah fallait être plus rapide, hein! Pas ma faute si tu t'es foutu au milieu du chemin, moi je t'ai pas vu... Et puis s'il te plaît, ne te plains pas, j'étais là la premièèèèèèère!"

Cette arrivée un brin originale et O combien surprenante fit sursauter Bellamy mais très vite la surprise fut remplacé par un rire. D'abord pouffant puis presque à gorge déployée, il faut dire qu'elle ne s'attendait pas à... Ça..

La jeune fille qui avait fait une telle irruption était une grande et jeune blonde. Bellamy fut assez impressionnée par sa taille et par sa chevelure mais elle n'en montra rien continuant simplement de rire devant l'absurdité de la scène. Le sourire de la blonde avait tout du rire retenu et n'aidait certainement à réprimer son fou rire. Soudain, la blonde donna une tape amicale dans le dos de Bellamy qui valdingua un peu.

"-Eh toi! Tu t'es paumée aussi? Dis moi dis moi dis moiiiiiiiiiiiiiiiiiii que tu es paumée! Figure toi que je suis perdue moi aussi, et du coup bah si on est perdue toutes les deux bah... On pourra chercher ensemble! Enfin deux paumées qui cherchent à s'orienter, c'est un peu bizarre...  MAIS ON S'EN FOUT. "

Le débit de la fille était très impressionnant et Bellamy n'eut pas le temps de répondre qu'elle voyait déjà la blonde se retournait vers le garçon et lui demandait si lui aussi était perdu... Une certaine gêne envahit soudain Bellamy : Etait-elle toujours dans la conversation ? Pouvait t'on même parler de conversation ?

L'archéologue en herbe se contenta de toussoter légèrement tentant de ramener l'attention des deux gêneurs vers elle. Avec un petit signe de main un peu timide elle se présenta :

"Moi c'est Bellamy."

Etonnamment elle semblait avoir capté le regard des deux autres étudiants. La blonde avait même cessé de parler. Notre héroïne fit un petit mouvement de bras vers son Tapir nouvellement acquis.

"Et voici mon starter... C'est un..."

Comme saisi d'un perte de mémoire, la rose se gratta légèrement la tête et regarda finalement son poignet sur lequel quelque-chose était écrit d'une manière quelque peu grossière et enfantine.

"C'est un Soporifik. Tout à fait : Un Soporifik.."

Répéta la rose les yeux bien écartés et avec un mouvement de tête de bas en haut. Essayant de cacher son trou de mémoire du mieux qu'elle le pouvait. Elle continua de hocher la tête, les yeux écartés comme un Hoothoot. Derrière elle la Soporifik souffla et s'éloigna du groupuscule pour aller s'assoir sur un banc. Depuis sa rencontre avec se dresseuse, le pokémon ne la lâchait pas du regard. Un regard hautain et accusateur.

"Je suis perdue c'est vrai... Il faut dire que l'académie est tellement grande !"

En disant ses mots la rose avait écarté ses bras au maximum comme si elle tentait d'enlacer le parc et ses alentours. Puis prise par un soudain élan de lucidité, elle saisit son sac à dos enfouit ses mains dans le bordel de la plus grande des poches. Au bout de quelques-secondes de recherche, la rose trouva finalement ce qu'elle cherchait : Un post-it. Elle le déchiffra encore quelques secondes avant d'annoncer à ses deux compères.

"Perso' je suis une mentalie. Je suppose que chaque dortoir est une évolution d'evoli... Quel est le votre ?"

La rose écouta avec attention la réponse de ses camardes. Puis elle se contenta de dire :

"Parfait. Il ne nous reste plus qu'à trouver un plan... Je sais qui peux nous aider. "

La rose se saisit de son Ipok et tapota un bref texto à son tout récent ami, Philippe : "Suis perdu. Envois moi le plan STP ". Elle posa ensuite son Ipok sur ses genoux et regarda les deux autres étudiants en souriant.

"Un ami va m'envoyer le plan. Je suppose qu'on est coincé ensemble tant qu'il ne me réponds pas..."

La rose déglutit. Elle avait preuve d'un sérieux assez déconcertant... Bien sur elle en était fière. Dire que son frère pensait qu'elle ne pourrai pas se débrouiller toute seule. Là voilà leader d'un petit groupe de trois personnes. Leader était peut-etre un grand mot et Bellamy n'avait rien de plus que ses deux camarades mais quelque-chose dans la situation la rendait fière. Elle avait pris des initiatives,a avait eu des idées et elle supposait que rien n'allait empêcher ses initiatives de ramener chaque membre de son petit groupe au bon dortoir. Mais une autre part était quelque-peu honteuse et gênée : elle avait imposé ses initiatives au groupuscule sans même consulter ses camarades dans le petit esprit étriqué de l'adolescente sans expérience, cela ressemblait à une dictature... Comme pour purger cette gêne Bellamy se sentit obligée de demander :

"Et.. Sinon, vous venez d'ou ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Frimapic
Âge : 12 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 91

MessageSujet: Re: Perdus ? Les trois mousquetaires de la loose. PV Luna & Sam   Jeu 20 Oct - 9:43

Je me demande qu’est-ce que j’ai bien pu faire au bon dieu pour mériter ça. Ca fait même pas une semaine que je suis ici que je tombe directement sur ce qui semble être la folle de l’école. Bon au moins elle a l’air aussi paumé que moi donc elle ne risque pas de me faire visiter l’endroit. Peut-être que je peux réussir à m’en débarrasser.

Non, je ne dois pas penser comme ça. Si ça se trouve c’est une fantastique personne. Je dois arrêter de juger à la première apparence. Je dois essayer de faire des efforts sinon je vais commencer à ressembler à mes parents. C’est-à-dire pas très ouvert au monde extérieur.

J’espère juste qu’elle n’est pas excitée comme ça tout le temps.

au bout d’un moment, après avoir fini de crier, elle laisse l’autre demoiselle parler et c’est ainsi que j’apprends son prénom et son dortoir ; Bellamy des mentalis.

Je trouve que son starter est assez curieux. Je n’ai jamais vu un Soporifik auparavant en vrai. J’ai lu quelque information à l’école mais ça ne m’a jamais vraiment marqué. Il peut endormir les gens je crois.

je profite d’un moment de calme et de silence pour me présenter. Sam des noctalis et ça c’est Paddington, dis-je. Au son de son nom mon Teddiursa souffla du nez d’un air approbateur. Je crois que le nom que je lui ai choisi lui plait et lui convient parfaitement.

Je me surprend même à faire des phrases plus longues que d’habitude. On dirait que ma langue se délie par je ne sais quel miracle. J’enchaine avec un ; je viens de Frimapic et je suis nouveau dans cette école. Teddi, dit mon ours. (Qu’on peut traduire par : je suis starter.) Je remarque que même lui se mets à parler. C’est la première fois que je l’0entend. Il a la voix plus grave que ce que je me m’imaginais jusqu’à maintenant.

Je trouve que ça lui va bien.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 14
Jetons : 127
Points d'Expériences : 260

MessageSujet: Re: Perdus ? Les trois mousquetaires de la loose. PV Luna & Sam   Lun 24 Oct - 11:17

Intéressant. Donc, ils étaient tous les deux perdus. Tu esquissais un petit sourire grandissant, alors que la jeune fille s'était présentée. Bellamy, accompagné d'un espèce de Tapir, un... Soporifik c'est bien ça? C'est ce qu'elle avait dit, donc tu ne te trompais pas. Là, la dénommée Bellamy avait raison sur un point : L'académie était Vraiment grande. Mais au moins vous étiez perdus ensemble, et ça c'était déjà un bon point. … Ou un mauvais, à toi de voir. La voilà qui vous demande de quel dortoir vous venez, toi et le garçon que tu as précédemment bousculé sans gêne, et d'où vous venez en général. Tu fais alors un grand sourire et t'apprêtes à parler, mais te voilà qui tire une mine boudeuse et croise les bras contre ta poitrine quand le jeune homme répond avant toi. Tu t'amuses à railler dans ta tête ce qu'il te dit, et lorsque, finalement, il se tait... Tu délies tes bras et commence à t'agiter dans tous les sens, retrouvant ce grand sourire qui avait teinté précédemment ton visage. Tu ignores complètement le garçon, cependant tu portes une grande attention sur ta camarade, Bellamy.

-Ooooh toi aussi tu es une Mentali?! Tu fais, en t'approchant d'elle presque à lui attraper les mains. C'est drôle parce que, bah, moi aussi! Luna, nouvelle Mentali, fraîchement arrivée d'Illumis, a Unys! Et ça c'est...

    Tu pointes du doigt ton Gringolem en haussant un sourcil lorsque tu constates que ce dernier se tient à coté de toi, parfaitement immobile.

-C'est Walker, mon starter.

    Finalement, tu repenses aux paroles de l'autre Mentali dont l'ami était censé envoyer le plan. Enfin, techniquement elle a dit qu'elle allait demander de lui envoyer le plan. Peut-être que vous ne l'aurez pas, ce plan. Ce qui ne t'embêtes pas plus que ça, tu dois dire. Enfin, sans le plan tu aurais simplement continué à râler et à pester pour retrouver ton chemin, mais cela ne change pas grand chose à quand tu es mécontente. Aujourd'hui, tu étais complètement survoltée, je dois dire. Bon, bien sûr, tu vas omettre de dire que tu étais chef d'un gang dans les ruelles d'Illumis, n'est-ce pas?
         En soupirant, tu te laisses tomber dans l'herbe. Tu te retiens de ne pas pester contre l'ami de Bellamy qui ne vous a toujours pas envoyé le plan, avant de te laisser tomber en arrière. Tes yeux fixent le ciel dont la couleur est absente, tu vois simplement le gris qui le remplace être très éclairci. Sans doutes que cette vaste étendue qui se tiens juste au dessus de toi est bleue. Enfin... Tu ne te souviens même plus comment est le bleu. Il faut dire que tes souvenirs de quand tu étais enfant remontent, et tu étais sans doutes trop jeune pour retenir parfaitement les couleurs. Enfin, pour t'en être souvenue. Tu as perdu  la vue a quatre ans, retrouvée à douze. Il faut dire que ta vie n'a été qu'un amas de gris qui s'entassait tout autour de toi, à chacun de tes pas. Cela devenait lassant.

    Tu finis par te redresser brusquement, et tu en es presque à bondir en face de Bellamy et de l'autre. Sam, c'est ça? Tu souris, et tu te rapproches de ta camarade Mentali.

-Dis, Bell, si je peux t'appeler Bell? … Oh et puis tant pis, je t'appelle Bell! Bellamy c'est joli, mais c'est trop long. Il nous envoie quand le plan ton pote?

    Soudain, une idée germe dans ton esprit. D'habitude, si tu avais été seule tu aurais volontiers cherché un plan, mais là, vous êtes trois. Et puis, tu avais vraiment envie de découvrir cette école de fond en comble, donc peut-être que faire un petit tour sans avoir le plan vous aiderait quand même.

-Sam, Bell, et si on visitait l'école SANS plan?! Tu lèves un poing en l'air, un grand sourire sur le visage. Ca peut-être marrant. Quand j'étais chef de gang, j'connaissais pas Volucité mais j'ai pas demandé de plan pour la connaître, ce qui fait que, c'est drôle mais je connaissais encore plus de lieux de Volucité que si j'avais eu un plan avec moi!

    … Oups. Tu n'as pas l'impression d'avoir dis que tu étais chef de gang, Luna? Enfin, ça c'est ton problème... Maintenant débrouille toi pour ne pas leur faire peur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5416-luna-wainwright-mentali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 1224
Points d'Expériences : 498

MessageSujet: Re: Perdus ? Les trois mousquetaires de la loose. PV Luna & Sam   Jeu 27 Oct - 12:42

Le garçon, Sam était un noctali et il était accompagné d'un drôle de petit compagnon adorable. Il dit aussi qu'il était originaire de Frimapic - Etait-ce une ville ou une région ? Bellamy n'en avait jamais entendu parler en tout cas... Sam regardait son starter d'une étrange maniére, sans doute ne connaissait t'il cette espèce. Le soporifik d'ailleurs rejoignit le groupe d'un pas trainant, il avisa un instant l'herbe et s'assit délicatement au sol - Toujours à une certaine distance de la rose.

Sam avait l'air assez timide, s'en était presque amusant. La fille en revanche était beaucoup plus extravertie : Elle semblait aux anges quand elle annonça qu'elle était aussi une mentalie, elle ajouta qu'elle s'appelait Luna. Joli prénom. Quelque-chose dans son altitude nénamoins rendit l'archéologue en herbe mal à l'aise : etait-ce manière de snober ouvertement Sam ? La blonde continue avec son débit habituel et désigne une sorte de statue apparemment appelé Walker Texas Ranger. La rose intriguée, s'approcha et tapota légèrement la statue qui ne semble pas réagir, elle ne peut s'empêcher de pouffer un peu.

"Il est rigolo ton Walker."

C'est ainsi que les trois étudiants firent connaissance. Ce n'était pas une rencontre rocambolesque ou vraiment digne d'intérêt, mais ça plaisait à Bellamy. Vraiment. Le soleil, l'herbe et ces visages inconnus plein de vitalité. Un certain temps passa, en attendant le message de Philippe, la rose pianotait sur son Ipok jouant au Snake, ce jeu où l'on contrôle un seviper qui ne doit pas se mordre. Bellamy jetait des regards de temps en temps à ces deux camarades, eux semblaient s'occuper comme il le pouvait. Luna par exemple s'était allongé au sol et pestait contre quelque-chose... Surement sans intérêt pensa Bellamy. Elle s'était allongé dans l'herbe et fixait le ciel. Un drôle de bruit sortit soudain de l'Ipok de la rose : Elle avait perdue. Elle qui était si proche de son record, l'archéologue en herbe posa son Ipok et fixa à son tour le ciel...

"C'est beau, n'est-ce pas ? Ce bleu profond et ces nuages d'un blanc immaculé."

Oui. C'était vraiment beau, comme un dessin coloré, comme une hymne à la liberté et un droit de rêver. Le ciel depuis l'extérieur était bien plus beau, bien plus fort que depuis une fenêtre d'hôpital. La kalosienne ne put s'empêcher de sourire bêtement : tout était si merveilleux. Mais la rose ne resta pas longtemps figé dans la contemplation, Luna s'était redressée d'un coup et avait approché son visage si prés de Bellamy que la rose eut un petit frisson.

"-Dis, Bell, si je peux t'appeler Bell? … Oh et puis tant pis, je t'appelle Bell! Bellamy c'est joli, mais c'est trop long. Il nous envoie quand le plan ton pote ?"

La kalosienne souria face à l'empressement de la blonde. Si ça la dérangeait que l'on apelle Bell' ? Bien sur que non, tout le monde l'appelait comme ça. Bell', d'ailleurs, regarda son Ipok d'un oeil curieux. La réponse se faisait attendre, après tout, Bellamy savait que Philippe n'était pas très technologie, sans doute avait t'il posé son Ipok dans un coin ou il essayait de prendre en photo le plan sans grand succès... La petit rose pouffa de plus belle en imaginant son ami en difficulté.

"Haha. Et bien, j'pense que...
-Sam, Bell, et si on visitait l'école SANS plan ?!


Luna était vraiment une fille pleine d'énergie et d'entrain. Là voilà qui lève le poing au ciel, en souriant bêtement comme si elle menait une révolution ou si elle avait inventé un concept original et inédit. C'était une bonne idée après tout mais elle n'avait certainement pas besoin d'en faire autant. L'altitude de la blonde amusait de plus en plus la rose qui était déjà convaincue, elle se tourna rapidement vers Sam pour avoir son aval. Mais comme à son habitude Luna leur coupe la parole et enchaina :

"Ca peut-être marrant. Quand j'étais chef de gang, j'connaissais pas Volucité mais j'ai pas demandé de plan pour la connaître, ce qui fait que, c'est drôle mais je connaissais encore plus de lieux de Volucité que si j'avais eu un plan avec moi !"

Le sourire de Bellamy s'évapora pendant une seconde. Un gang ? La seule image dont elle avait d'un tel groupe était une image de grands hommes virils et tatouées, multipliant la larcins et se droguant de crimes et d'autres substances.... Non ce n'était pas possible, Luna n'était pas un homme viril et non éduqué recouvert de tatouages, Bellamy la voyait mal cambrioler une banque ou même agresser une vielle dame.... C'était sans doute une expression, Luna devait se contenter de se promener avec quelques-amis dans les rues de Volucité. Bellamy souffla, amusée puis enchaina voulant faire bonne impression :

"Tu as raison. Avec le mien aussi, mon "gang" on connaisait bien les rues D'illumis"

Bellamy avait bien insisté sur la mot gang sans trop en faire toutefois, elle ne voulait pas que son mensonge soit découvert. Elle n'allait certainement pas avouer avoir grandi dans un hôpital, pour les autres elle aurait une enfance normale avec une école, des parents et un gang... Après tout ça devait être la norme d'appeler son groupe d'amis ainsi. Oui c'était juste une expression. La rose se leva et entama la marche... Mais au bout de quelques pas, elle hésita et se retourna vers ses deux camarades :

"Je sais par où serait allé mon "gang"... Mais le votre quel chemin aurait t'il choisi ?"

Encore un mensonge... Après tout Bellamy n'avait jamais eu de vrai gang, comment savoir qu'elle était les rites et les coutumes d'une bande d'amis qui se promènent juste, sans aucune mauvaise intention ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Frimapic
Âge : 12 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 91

MessageSujet: Re: Perdus ? Les trois mousquetaires de la loose. PV Luna & Sam   Lun 31 Oct - 18:08

Visiter l’école sans plan, je trouve ça un peu osé, mais j’aime bien l’idée général. Tu remontes un peu dans mon estime Luna. Tu m’as l’air un peu déjanté amis c’est ce qui fait ton charme à mon avis. Bon par contre quand tu parles de gang, c’est juste un synonyme de bande de pote. Je n’espère pas qu’à ton âge tu ailles vraiment fait pari d’un gang. Tout au mieux ça confirmerait tous les stéréotypes que j’ai envers les gens de la ville. Tous un peu barge.

bon au moins ça me rassure, Bellamy aussi utilise le mot gang pour parler de ses amis. Surement de l’argotique citadine. Je ne suis vraiment pas familier avec ce dialecte. Je me demande si c’est possible de prendre des cours de langue. Certainement pas mais ne sait-on jamais.

J’ai jamais vraiment eu de bande de copain car je passais le plus claire de mon temps libre à aider mes parents à la ferme, dis-je pour aussi prendre part à la conversation. En effet, étant fils de paysan et me trouvant loin de la ville, je passais mon temps à les aider ou jouer avec mes frères et sœurs. Certes j’avais quelques amis à l’école. Mais on ne se voyait que pendant les cours, jamais pendant les vacances ou après l’école. Heureusement que je suis plutôt du genre solitaire.

Les deux filles semblent connaître leur ville d’origine, alors que moi, c’est tout juste si je sais comment me rendre au centre-ville de Frimapic. Je me gratte le derrière de ma tête, en lâchant un rire timide avant de m’exprimer à nouveau. Je ne suis pas très doué pour me repérer en milieu urbain. Je suis capable de me perdre dans Frimapic. Mon truc c’est plutôt la nature et le grand air.

Je sais parfaitement me repérer en plein nature, comment survivre et plein d’autre astuces. Par contre dès que je suis en ville c’est plus du tout la même histoire. Je suis rapidement complétement perdu.

La ville n’est vraiment pas faite pour moi. Heureusement que l’école se trouve un peu éloignée de la cité. Reste plus qu’à ne pas me perdre dans l’académie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 14
Jetons : 127
Points d'Expériences : 260

MessageSujet: Re: Perdus ? Les trois mousquetaires de la loose. PV Luna & Sam   Dim 20 Nov - 13:52

A voir la tête de Bellamy, tu avais bel et bien l'impression qu'elle n'avait pas compris ce que tu voulais dire. Tu tires une tête de six pieds de long pendant qu'elle te parle de son... Gang? Dans ta tête, tu commences à bouillir et à avoir l'impression qu'elle se paye ta tête.

-Euh. Atta. Bellamy, quand je parle de gang, je parle pas du vrai GANG. Et pas d'une bande de potes non plus. Enfin, si tu veux tout savoir et pour te dissuader d'appeler ta bande de pote ton gang... Quand j'étais à Volucité, et bah je me baladais souvent dans les ruelles qu'on peut trouver dans cette ville. Et dedans, y'a souvent des groupes de voyous d'environs notre âge qui emmerdent le monde et font régner le désordre. Ils sont pas adultes, ils ont souvent entre douze et dix-sept ans maximum. C'est ça que j'appelle « gang ».

    Tu soupires avant de passer une main dans tes cheveux, et amicalement tu t'approches de Bellamy du haut de ton mètre soixante-quinze pour venir ébouriffer les cheveux de la jeune fille sans la moindre gêne.

-ET DONC. Si tu veux savoir bah j'ai réussi à maîtriser le chef d'une de ces bandes de voyous et donc ils m'ont élue comme leur nouvelle chef sans que j'aie vraiment le choix. Mais au fond j'ai accepté de les rejoindre, juste pour qu'ils arrêtent d'emmerder le monde. C'était pas mes potes, ah ça non... Ils étaient débiles, mais débiles!

    Te voilà qui pouffe de rire alors que tu observes Sam. Il commence à parler, lui aussi. C'est lorsque tu entends le mot ferme que tes lèvres et ton expression se torde. Tu te rappelles de la ferme de tes parents. Tu te rappelles du jour où l'on t'a annoncé que tu n'y remettrais plus jamais les pieds, parce que ta mère était morte et ton père était dans le coma. Tu ne peux que frapper ta tête plusieurs fois contre la paume de ta main afin de chasser ces pensées qui te reviennent, ce qui peut te donner un air légèrement idiot mais soit, ce n'est pas comme si cela te faisait grand chose. Tu te hâte de dire que ce n'est pas les propos de Sam qui te font faire ce geste, et très vite tu te remets à agiter les mains dans tous les sens.

-Toi aussi t'as vécu dans une ferme? Trop bieeeeeeen! Moi aussi, avant de... De euh, aller habiter à Volucité.

     Inutile de préciser que tu détestes dire que tu as été aveugle.

-T'inquiète pas, Sam, c'est pas dur de se repérer en milieu urbain. Ceeeeeeeeertes, c'est différent, très différent de la campagne mais croit-moi, à force de se perdre on fini toujours par retrouver son chemin et découvrir des lieux hyper intéressants de la ville!

    Tu te mets à sautiller sur place, souriant a pleines dents. Tu donnes un puissant coup dans le dos du jeune homme sans te gêner, malgré le fait que tu aies conscience de frapper beaucoup trop fort, parfois. Tu te retournes ensuite vers ta camarade Mentali, à qui tu évites de donner le moindre coup. Tu préfères d'abord savoir si elle a reçu le plan, plutôt que toute autre chose. Tu soupires.

-BREF. Bellamy, toujours rien?

     Tu essaies de te pencher vers l'Ipok de la jeune fille, avant de finir par t'éloigner du groupe. Mettant ta main en visière contre ton front, tu essaies d'observer les alentours pour percevoir une direction dans laquelle vous pourriez éventuellement vous rendre. Tu sautilles, puis tu regardes ton Gringolem, immobile comme une statue avant de lui crier après.

-Booooooooooon. Tu déclares.

    Pointant une direction, tu reprends la parole.

-On va par là, ça vous dit?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5416-luna-wainwright-mentali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 1224
Points d'Expériences : 498

MessageSujet: Re: Perdus ? Les trois mousquetaires de la loose. PV Luna & Sam   Lun 6 Fév - 4:02

Bellamy était mal à l'aise. Son mensonge éhonté n'avait pas échappé à Luna qui s'était empressé de la reprendre avec ses monologues habituels qui commençait à taper sur le système de la rose. Sam ? Il s'était contenté de rentrer dans le jeu et toute sa timidité suintait littéralement de chacun de ses mots. Le garçon originaire de Frimapic eut le moins le mérite de lancer la discussion de la ferme sur lequel... Luna parla. Encore. Comment faisait t'elle pour perler autant sans jamais prendre une inspiration ? Néanmoins la rose ressentit une certaine hésitation cette fois ci, c'était étrange. Depuis le début elle n'avait pas hésité et voilà que le sujet de son déménagement lui faisait trembler la voix... Luna avait t'elle un secret ? Le coeur de Bellamy se serra quelques-secondes. Comme tout le monde, non ? Elle aussi en avait un et elle ne voulait pas absolument pas que les gens sachent pour sa maladie et la mort de sa mère et... "Oula" se dit la rose, cette journée perdait quelque-peu sa lueur. Où était passé tout son espoir ? Ravagé par l'hyperactivité de Luna, la timidité de Sam et toutes ces idées noires. Peut-etre n'était t'elle pas tout à fait prête à faire des rencontres, elle avait sans doute déjà eu de la chance de tomber sur Philippe mais tout le monde n'est pas Philippe... Comme ce Soporifik qui la suivait en affichant cer air mi-boudeur, mi- hautain avec qui il fallait sans doute attendre un peu...Non les gens étaient différents et elle n'allait pas tous les aimer, mais n'était-ce pas ça qu'il fallait célébrer ? La différence, la diversité et toutes ces choses qu'elle avait encore à découvrir ! Tout ce monde qu'elle n'avait jamais foulé !

"-BREF. Bellamy, toujours rien? "

Bellamy sursauta légérement à l'appel de son nom, elle sortit son Ipok et tapa son code. Voilà Luna qui se penchait vers elle et regardait à sa place, quelque-peu gênée Bellamy lui cacha la vue avec son bras et sélectionna la partie message qui clignotait, ah on dirait que...

"-Booooooooooon. On va par là ! Ca vous dit ?"

Sursautant à nouveau, la kalosienne faillit en lâchait son Ipok mais le rattrapa de justesse. Alors que la blonde avançait déjà avec de grands pas dans la direction au hasard et que Sam la suivait. Bellamy leva la main comme pour les arrêtez, mais rien n'y faisait, la rose prit finalement une grande inspiration et d'une voix assurée :

"En fait Philippe vient de m'envoyer le plan !" Toute fière et sous le regard plein de jugement de son starter la rose montra au duo le plan qui s'affichait en grand sur son écran "Filez moi vos Ipoks"

La rose attrapa les ipoks, chercha un instants les numéros qu'elle cherchait et envoya le plan à ses deux compagnons de galère. C'était à la fois un soulagement et une excitation, Bellamy avait maintenant trois contacts ! Achievement Unlocked ! Elle rendit ensuite les ipoks à Sam et Luna et tapota quelques instants ses genoux avec un rhytme sorti de nulle part.

"Bon... Bah j'y vais. A plus tard, si on se croise. Ouaip c'est ça salut"

Et Bellamy tourna le dos, attrapa son soporifik nouvellement acquis par le bras et le traina de force loin de ses deux compagnons. Le type psy ne se laissait pas faire et Bellamy se dit un instant que ça n'allait pas être facile de l'apprécier, il était si... Détestable. Bien plus que Sam et Luna en soi et ça aurait était logique de rester avec eux : Luna était dans son dortoir et celui de Sam, les noctalis était juste à coté... Mais cette rencontre avec l'extravagance et la timidité l'avait mis mal à l'aise aussi la fuite lui avait paru plus envisageable. Sans doute n'était t'elle pas prête, sans doute avait t'elle évoluée, cette école l'intriguait tellement, elle allait y être heureuse oui ! Peut-etre se fera t'elle une amie dans une bibliothèque, ou alors on lui apprendra à nager et elle rêvait de faire une bataille de nourriture, de faire une fete à Halloween, du shopping et d'avoir de nouveaux pokémons parce-que celui-qu'elle avait là.... Ce soporifik il jouait bien trop les divas... Il faisait trop sa pimbêche, trop sa... Lolita.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Frimapic
Âge : 12 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 91

MessageSujet: Re: Perdus ? Les trois mousquetaires de la loose. PV Luna & Sam   Dim 12 Mar - 13:56

Les propose de Luna résonne dans mon crâne, donc elle aussi a vécu dans une ferme avant de faire face à un exode rural. Elle a surement des conseils à me donner en rapport à la vie urbaine, comme ne pas avoir peur de se perdre en ville.
Elle est chouette et j’avoue que ça me rassure de savoir que je ne suis pas le seul campagnard dans cette école.

Bon ça explique pourquoi une fille est devenue chef de gang. C’est parce que c’est une vraie, une dure, une qui a été élevée à la campagne.

Cette fille commence de plus en plus à me plaire.

Mais il n’est pas temps de réfléchir à ça, si j’ai demandé à mes parents de m’envoyer ici, c’est que je compte bien réussi mes études et devenir un Oursologue reconnu dans le monde entier.

Et puis tout un coup, une scène assez étrange se passe sous mes yeux. Elle semble presser de partout tout un coup. Quelle mouche l’a-t-elle piqué ? M’enfin je ne me pose pas plus longtemps la question, surement un truc de nana. Elle me demande mon Ipok et commence à bidouiller avec une aisance hors du commun, à mes standards, avant de me le rendre. Maintenant je me retrouve avec la carte des alentours et un nouveau numéro, Bellamy. Je tends tout de suite mon appareil vers Luna et lui dit, j’en profite pour prendre ton numéro aussi Luna.

J’adresse à Bellamy un signe d’au revoir avant de me retrouver seul à seul avec Luna

J’aimerais lui poser plusieurs questions sur comment elle s’est accoutumée à la vie urbaine, mais je ne sais pas trop par où commencer. Je me lance avec une phrase un peu bateau à mon avis, mais il faut bien commencer quelque part.

Je voulais te demander si c’est facile de s’habituer à la ville et surtout aux citadins. Demandé-je.

Alors oui certes c’était de loin pas la meilleure question que j’aurais pu lui poser, mais je n’ai aucune idée de comment la formuler différemment.

En attendant sa réponse, je profite pour jeter un coup d’œil à mon nouveau Pokémon. Je rêve depuis toujours de devenir un spécialiste des ursidés et voilà qu’aujourd’hui mon rêve commence à se concrétiser.

Je pense qu’une fois de retour dans ma chambre je vais passer ma soirée à commencer mon livre. Faire simple, dessiner l’ours et voir quelles sont les premières observations que je peux faire juste en observant et touchant mon nouveau compagnon. Je pense que ça peut-être super intéressant et me permettra d’avoir un début de rapport.

J’espère qu’il y a des cours sur ce sujet pendant mon cursus.

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Perdus ? Les trois mousquetaires de la loose. PV Luna & Sam   

Revenir en haut Aller en bas
Perdus ? Les trois mousquetaires de la loose. PV Luna & Sam
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-