Partagez | .
Qu'est-ce qui pourrait mal tourner dans une banale journée Shopping ? RP OUVERT À TOUS.
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 542
Points d'Expériences : 439

MessageSujet: Qu'est-ce qui pourrait mal tourner dans une banale journée Shopping ? RP OUVERT À TOUS.   Mer 14 Sep - 2:58

Quelle idée de venir en ville un mercredi aprés-midi si ensoleillé ? Comme si la surprenante chaleur ne suffisait pas, il avait fallu que Bellamy décide de rentrer dans une foule de gens bien trop nombreux. Elle se sentait comme un Tauros qu'on mènerait tout droit à l'abattoir, la chaleur était le boucher. La Mentali se sentait fondre petit à petit, sa respiration se faisait de plus en plus difficile et la transpiration qui suintait de tous les pores de sa peau n'arrangeait rien... Ses aisselles commençait à dégager une odeur plus que désagréable et son t-shirt collait peu à peu son dos. La rose leva les yeux au ciel et lança un regard désespéré à son starter bien confortablement assis sur ses épaules.

"T'as intérêt à te rappeler ce que je fais pour toi, Diva."

Car cette sortie c'était avant tout pour le soporifik que Bellamy l'avait organisée. Elle aurait largement préférer se baigner au lac ou profiter du bon temps pour lire un bouquin à l'ombre d'un des arbres du parc de l'Académie... Et en sortant ce matin et en s'apercevant qu'il faisait bien trop chaud pour faire du shopping, elle avait fallu annuler. Purement et simplement. Elle était prête à le faire, prête à retourner se coucher dans la fraicheur de ses couettes. Mais la rose n'avait pas pu s'y résoudre en voyant le regard plein d'amour que lui avait lancer son starter. Un regard du genre que s'échange les proches, plein de complicité et de gratitude. Un regard qu'elle-meme aurait pu lancer à Pillow, à Philippe ou à un bon steak-frites.

Il faut dire que depuis quelques-jours les rapports entre la dresseuse et son pokémon s'étaient nettement améliorés. Tout avait changé lors de cette fameuse soirée, l'éveil de de Jirachi. Le soporifik et pour la première fois depuis que le collectionneur les avait réunis avait montré un signe d'intérêt à la dresseuse aux cheveux roses. Ce soir là, il ne s'était pas contenté de la suivre, il l'avait aussi écouté et il avait eu quelques gestes d'affection à son égard. Face à ça Bellamy s'était mis à observer le pokémon psy : elle apprit à le connaitre, à le déchiffrer et connaissait maintenant ses envies, ses désirs et ses petits plaisirs... En quatre jours le soporifik s'était fait une place dans le lit de Bellamy et la dresseuse aidait son pokémon à voler les robes des autres filles du dortoir. Un certain équilibre s'était mis en place entre les deux (nouvellement) ami(e)s.

Bellamy et le Soporifik étaient tous les deux heureux de ce revirement de situation, il est toujours plus facile de se complaire dans de la complicité que dans de l'ignorance pure et simple. Le comble de la joie pour le pokémon fut la veille, le mardi soir, quand sa dresseuse lui annonça une sortie Shopping en partie pour trouver cette fameuse perruque blonde dont il rêvait tant. Le Pokémon avait passé toute la journée à trépigner d'impatience génant quelques fois Bellamy en cours... Quand 16 heures fut venu, le pokémon psy était déjà prête et pour la première fois de la rentrée ce fut lui qui attendit que se dresseuse se prépare.... Le chemin s'était fait sans encombre mais Bellamy regrettait déjà un peu d'avoir proposé à son pokémon de monter sur les épaules. Il était bien plus lourd que ce qu'elle avait imaginé. Qui plus est naviguer au milieu de cette foule n'était pas la chose la plus aisée au monde... Non mais sans blague : Est-ce que tout le monde avait prévu de faire ses emplettes aujourd'hui ? Plus la Mentali avançait plus son inquiétude grandissait, elle se demandait si une telle foule pouvait vraiment rentrer dans le centre commercial....

Mais ces doutes furent vites dissipés quand elle passa les portes automatique. La rose et le soporifik s'arrêtèrent instantanément fasciné(e)s par la grandeur des lieux. Des échoppes de toutes parts, des magasins variés et colorés, certains possédaient même une mezzanine. La rose leva les yeux vers le plafond ? Mais combien d'étages possédaient ce truc ? A vue d'oeil, il en avait bien cinq ou six... Le regard de la dresseuse se promena un peu et ce qu'elle vit au centre de l'entrée colla un sourire sur son visage : Une fontaine. Une grand fontaine en marbre représentant la plupart des starters de type eau qui crachaient des jets d'eau. Quelques enfants s'agglutinaient autour, un couple d'amoureux s'était assis sur le rebord et s'embrassait langoureusement et une vielle dame au regard mélancolique lançait des pièces dans l'eau. Bellamy posa son pokémon au sol avant de lever les yeux : un système de ventilation. Cela expliquait la soudaine fraicheur. Ce centre commercial était bien plus grand et bien plus merveilleux que ce qu'avait imaginé la petite rose. La dresseuse et le soporifik se regardèrent, partageant un regard mi-émerveillé, mi inquiet... Allez trouver un magasin de perruques au milieu de ce labyrinthe. Ce fut la rose qui rassura son pokémon en premier. Elle posa une main rassurante sur son crâne et lui sourit de toutes ces dents.

"On trouvera vite, t'inquiète pas... Mais avant allons nous rafraichir un peu."

Sur ces mots la rose courut vers la fontaine. Arrivé à sa hauteur, elle ralentit et essaya d'enlever son t-shirt quand une main vigoureuse se posa sur son épaule. La dresseuse se retourna et fit face à un homme d'environ deux fois sa taille et de trois fois sa carrure. Il était en costume, portait une oreillette et avait un badge rouge et un talkie-walkie accrochés à sa taille.

"Mademoiselle. Il est interdit de se baigner dans la fontaine. Vous pouvez vous y rafraichir pas plus, pas moins."

Bellamy regarda l'homme avec un visage assez surpris. Elle allait le rembarrer sec, lui dire qu'elle faisait ce qu'elle voulait et où elle le voulait mais le vigile fut plus rapide qu'elle :

"Si vous persistez à vouloir désobéir au règlement du centre commercial, je me verrais dans l'obligation de vous faire sortir."

Non mais pour qui il se prenait ce Monaflémit au visage inexpressif ?! Bellamy n'en avait rien à faire du règlement ! Si elle voulez se baigner, elle irai se baigner ! Et tant pis si on ne lui en laissait pas le temps. On est dans un pays libre oui ou non ? La rose fronça les sourcils et regarda droit dans les yeux le vigile, sa carrure imposante ne l'intimidait pas du tout. Elle allait d'ailleurs lui dire ces quatre vérités... Mais elle croisa le regard désemparé de son soporifik qui arrivait vers elle en courant. Il courait avec tant de soucis que son popotin remuait encore plus que d'habitude et ses bourrelets formait des grosses vagues comme celles de la mer. L'équation était simple même pour une tête de mule comme Bellamy: Se baigner = Se faire virer = Tirer un trait sur la perruque. Bellamy ne pouvait décemment pas faire ça à son pokémon, pas après tous les progrès qu'ils avaient fait tous les deux. La rose baissa alors les yeux et se résigna à juste puiser de l'eau entre ses mains et se rafraichir le visage. Tout en grommelant que ce n'était pas juste et qu'elle en avait marre d'être la gentille. En faisant demi tour, elle se retint même d'insulter le vigile qui affichait un petit sourire vicieux.

Elle arriva face à son starter qui courait toujours vers elle avec ce petit air paniqué. La dresseuse posa délicatement sa main sur le crâne du pokémon et dit d'une voix un peu boudeuse :

"Allez viens Fucking Tapir, on va la trouver ta perruque."

Le duo parcourra presque l'intégralité du rez de chaussée mais il n'y avait que des magasins qui vendait des objets de combats ou d'évolution, des potions ou autres anti-para. Ce fut au moins l'occasion pour la rose de ressaisir sa bonne humeur. Elle riait beaucoup et affichait un air satisfait malgré le non aboutissement des recherches. Il n'y avait pas à dire cette nouvelle complicité avec son pokémon, c'était... Rafraîchissant.

Quand la dresseuse et le pokémon comprirent qu'il ne trouverait rien au rez de chaussé, il se décidèrent à monter au premier... Et là, le regard de la rose s'illumina. Face à elle : un de ses rêves ultimes.Un fantasme inavoué. Une envie profonde et antique. Elle avait toujours rêver d'en voir en vrai : des Escalators. La rose trembla d'excitation, sans attendre, elle saisit son pokémon par le bras et le traina vers les escaliers magiques. Quelle ne fut pas sa joie quand la marche sur laquelle elle posa le pied avança toute seule et la fit monter au premier. La rose se permit meme de lever les bras au ciel et de pousser un grand "ESCALATOOOOOOR !!". Une fois son show fini, elle regarda son pokémon avec un regard suppliant :

"Alleeeeeeez ! S'il-te plaiiiiiiit"

Le soporifik souffla, leva les yeux au ciel mais consenti. Après tout sa dresseuse faisait beaucoup d'effort pour lui, il pouvait bien lui accorder quelques-plaisirs. C'est ainsi que la rose se retrouva à gravir les Escalators en sens inverse, à s'allonger sur plusieurs marches et à sauter de marche en marche tentant de rester au même endroit. Sa joie atteint l'apogée quand son soporifik se joignit à elle pour jouer à chat dans les escaliers mécaniques. Mais son extase fut de courte durée... Elle entendit une toux sévère et quand elle se retourna elle fit de nouveau face à cet imposant vigile qui lui désigna un panneau "Interdit de jouer dans les Escalators". La rose serra les poings, serra les dents. Son regard passait du vigile et de son agaçant sourire satisfait à son pokémon et à ses yeux inquiets. La peau de Bellamy prit une teinte rougeâtre sous la colère mais elle souffla un peu pour se calmer. Toujours les dents serrés, elle réussit tout de même à articuler :

"OK... Viens Lolita. On va te chercher ta perruque."

Puis elle fit volte face et marcha dans le premier étage. Sa frustration était énorme, ses poings toujours serrés et ses dents mordaient maintenant sa lèvre inférieure laissant couler sur son menton quelques gouttes de sang... Elle détestait ça. Elle détestait quand on lui interdisait de faire des trucs. Passe encore quand c'était Jackie, elle était effrayante et en avait pas conséquent le droit. Mais pas question de se laisser faire par un slimple vigile de deux mètres cinquante et de 165 kilos !

Bellamy bouillonnait intérieurement. La pauvre enfant avait pris l'habitude qu'on cède au moindre de ces caprices à l'hôpital et quand ce n'était pas le cas elle n'avait qu'a pousser une petite colère et puis ça passait. Avec le recul, il avait quand même des avantages à être mourante.  Le volcan qui l'habitait était si fort qu'elle oublia un moment où elle était, elle se contentait de marcher sans faire attention aux gens qu'elle croisait ou à son pokémon qui trottinait avec difficulté derrière elle. Etait-ce cet état de colère qui la fit hurler sur la pauvre personne qui la bouscula sans doute sans faire exprès et qui provoqua les facepalms du soporifik ? Assurément.

"OHH !! Tu fais quoi, là ? Tu me bouscule, c'est ça ?! Tu crois pas que c'est interdit ça aussi ? Non mais sans déconner ! T'es sans gêne ! Sans éducation ! Tu sais pas respecter un peu les gens ?! Non ? LE RES-PECT ?!"

La petite rose était rouge de colère. Elle effectuait des petits mouvements de tête et d'épaules dignes des plus grands baggiguanes de bac à sable. Elle était... Ridicule.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Qu'est-ce qui pourrait mal tourner dans une banale journée Shopping ? RP OUVERT À TOUS.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-