[420] Shana Roscoe [GIVRALI]
Shana Roscoe
Région d'origine : Rosalia
Âge : 12 ans
Niveau : 15
Jetons : 1672
Points d'Expériences : 306
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: [420] Shana Roscoe [GIVRALI]   Dim 12 Fév - 20:50
Shana Roscoe
Nom. Roscoe
Prénom. Shana
Âge. 12 ans
Région d'origine. Johto et plus précisément de Rosalia
Ambitions futures. Vu son jeune âge, Shana n'a pas défini clairement ce qu'elle envisage de devenir plus tard. Cependant, comme elle adore les pokémons et le voyage, elle s’intéresse au métier de dresseur pokémon.
"La timidité est ma maladie mais, croyez moi, je me soigne. Du moins j'essaye ..." - Shana Roscoe
Description
- B...Bonjour, dit-elle, droite comme un piquet, les bras croisés et le regard cloué au sol.
-Je ... Je m'appelle Shana Roscoe. Continua-t-elle, mal à l'aise. J'ai douze ans et je suis originaire de la région de Johto, plus précisément de le ville de Rosalia.

Je suis quelqu'un de plutôt timide, enfin, avant je l'étais moins mais depuis la mort de ma mère je pense que j'ai dû me refermer un peu sur moi-même ... Je suis pourtant quelqu'un de joyeux mais j'ai beaucoup de mal à m'adresser à des inconnus, ce qui ne m'aide pas forcément à me faire des amis d'ailleurs. De plus, pour ne rien arranger, je suis aussi un peu maladroite, c'est sûrement dû à mon problème sociale je pense. Je n'aime pas me faire remarquer, je suis plutôt quelqu'un d'assez discret. J'essaye de faire de mon mieux et de me forcer à aller vers les autres mais ça m'est assez difficile, je l'avoue.

Je suis aussi très impliquée dans ce que je fais, ce n'est pas parce que je suis réservée que je ne suis pas une redoutable concurrente. Je m'applique dans mes études et mes résultats à l'école ne sont pas mauvais ni extraordinaires non plus, je suis une élève qui a d'assez bons résultats, j'ai un niveau moyen. Je suis plutôt obéissante, sans doute parce que j'ose rarement dire non aux autres, il est donc assez facile de m'attirer dans des situations périlleuses. En général quand je me suis fait avoir une fois,  je me mets à éviter le plus possible la personne qui m'a attirée des ennuis pour ne plus avoir à faire à elle.

Je ne suis pas non plus une personne qui est super-active mais quand j'ai un objectif en tête je fais toujours tout pour y arriver et je ne le dirai jamais mais je supporte assez mal la défaite. S’il y a bien une seule chose que je ne supporte pas c'est de m'être investie dans un objectif que je m'étais fixée et de ne pas avoir réussi à l'accomplir.

Par contre, j'adore faire des sorties dehors, j'aime me poser au pied d'un arbre et regarder le ciel, cela me permet de m'évader un instant et de rêver un peu. Je me suis habituée à avoir ces moments de tranquillité où je peux prendre le temps de penser à tête reposée et où je peux imaginer des Pokémon en regardant la forme des nuages.  J'avais un ami avec qui je partageais ces moments mais comme j'ai dû déménager de chez moi, à Johto, pour aller habiter avec mon demi-frère sur l'Ile Lansat, je vais devoir changer d'école et donc je vais le perdre de vue. Je devrai tout recommencer à zéro là-bas et me refaire des amis ce qui me terrifie.

Sinon, du point de vue de mon physique, je suis une fille en pleine croissance, je fais pour l'instant environ un mètre soixante, j'ai une peau blanche et des yeux marrons assez clairs qui reflètent une couleur rougeâtre. Mes cheveux quant à eux sont rouges, longs et très difficile à dompter. C'est pour ça qu'un jour, ma belle mère a eu la bonne idée de me mettre une multitude de barrettes blanches dans mes cheveux couleur feu pour qu'ils ne me retombent pas dans les yeux et depuis que je me suis rendue compte de l'aspect pratique de ces barrettes, je les aie gardées.
Histoire
Cela fait trois ans que j'ai perdu ma mère, elle s’appelait Jaïka et elle était enseignante-chercheuse. Elle m'avait dit qu'à ma naissance elle avait pris la décision d’arrêter d'être sur le terrain et avait décidé de se diriger vers l’enseignement pour pouvoir passer plus de temps avec moi. Elle avait les même vacances que moi et m'aidait toujours à faire mes devoirs, on passait beaucoup de bons moments ensembles. Je pense d'ailleurs que c'est d'elle que je tiens cette attirance envers la nature et le fait que j'aime me promener dehors. Je me souviens qu'elle était très douce et aimante et qu'elle m'emmenait souvent pendant les vacances faire des randonnées ou des sorties en forêt.
Mon père, Marcus, qui était et est toujours archéologue a un métier très prenant et de ce fait, il n'était presque jamais à la maison. Cela dit, mon père est un exemple pour moi, il est très aimant et je sais très bien qu'il fera toujours tout pour mon bien être, c'est juste que son travail lui prend beaucoup de temps et cela je l'ai toujours accepté. J'ai donc été très vite plus complice avec ma mère qu'avec mon père et quand elle partit, j'avais huit ans et demi et ce fut une vraie déchirure pour moi et pour mon père. J'ai beaucoup pleuré, la personne qu'on m'avait arrachée était celle qui comptait le plus pour moi, celle qui m'avait élevé, qui avait pris soins de moi depuis toujours. Qu'est-ce que je ferai de mes vacances ? Devrai-je dire adieu aux si belle sorties qu'on faisait ? Qui m'aidera à faire mes devoirs à présent ? Il m'a fallu comprendre tout d’abord que je ne la reverrai plus jamais et ensuite que je devais vivre sans elle, j'ai aussi compris que je devais être forte. Je voulais qu'elle soit fière de moi, si elle me voyait de là où elle est. Quant à mon père, il fut aussi très triste mais le travail le rappela vite à l'ordre et celui-ci lui permit en quelque sorte de faire abstraction à sa douleur et à sa peine. Quant à moi, mon père avait demandé à une voisine, quelqu'un de confiance, de m’emmener à l'école le matin. Cependant, il prenait le temps de venir me chercher et me déposait à la maison chaque soir. Je voyais qu'il faisait son maximum pour moi mais pourtant malgré tout ses efforts, rien ne pouvait combler le vide que je ressentais. Il me fallait faire mon deuil et cela personne ne pourrait m'aider à le faire, j'étais toute seule.

C'est un an et demi après la mort de ma mère que j'ai appris qu'il y avait un spectacle de Nihon Buyo à Rosalia.  J'aimais beaucoup regarder ces danseuses, elles me fascinaient et j'ai toujours voulu savoir bouger avec autant d'élégance, de grâce et de légèreté qu'elles. C'est alors que j'ai eu l'idée de demander à mon père d'aller voir ce spectacle. Je me souviens que j'avais beaucoup insisté car j'avais besoin de passer du temps avec le seul parent qu'il me restait, je voulais retrouver un peu de cette complicité que j'avais avec ma mère auparavant et puis j'avais besoin de me changer les idées. Mon père, qui avait dû comprendre ce que je ressentais s’est débrouillé pour libérer sa soirée. Aussi surprenant que ça pouvait l'être il réussit à échapper à son travail, je me souviens que cette soirée fut une des plus belles que j'ai passé avec mon père. C'était la première fois que je partageais quelque chose avec lui et j'en étais très heureuse.
C'est donc à ce spectacle de danse que mon père rencontra ma future belle mère, une des danseuses de la représentation. Cette dame, qui porte le nom de Kalisto, est une femme qui a les yeux noisettes et les cheveux bruns, longs et bouclés. Elle est très gentille. C'est quelqu'un d'exubérant et d'assez excentrique. Elle n'a pas peur du regard des autres et je l’admire pour ça. Cependant, elle en fait parfois trop à mon goût, elle est insistante même lourde parfois mais c'est quelqu'un de très aimant et je sais qu'elle m'aime comme si j'étais sa propre fille.
Puis, Kalisto et mon père, Marcus, se sont assez rapidement mariés. Je me souviens que ce fut un moment heureux. J'étais plutôt contente que mon père ait trouvé quelqu'un à aimer de nouveau mais je pensais que tout cela allait vite, trop vite pour moi en tout cas. C'est comme si je perdais le fil du temps, pour moi cela faisait très peu de temps que ma mère était partie et leur mariage m'avait un peu déstabilisé même si je ne l'ait pas fait voir à mon père car je n'avais pas le droit de gâcher ce moment qui était le sien. Je n'ait donc pas pu profiter du mariage car mon deuil n'était pas accompli mais je n'ai pour autant jamais pensé que mon père remplaçait ma mère en se remariant. Je savais qu'il ne l’oublierait jamais et j'étais contente de voir qu'il avait réussit à faire son deuil. A tourner la page. A trouver quelqu'un qui le comprenait et qui était prêt à l’épauler. Malheureusement, de mon coté, il me faudrait plus de temps pour passer à autre chose.
Je précise que même si je suis un peu déstabilisée j'apprécie ma belle mère, même si les événements sont très rapides pour moi. Il faut juste que j'ai le temps de trouver mes marques, le temps de m'adapter à la situation. D'ailleurs pour prouver à quel point elle est gentille avec moi, elle m'a appris à danser le Nihon Boyo ! Je me suis aussi rendue compte que je n'étais pas forcément très douée pour cette art et qu'il me faudrait sûrement plus de temps que les autres pour apprendre cette très jolie danse. Mais je ne me décourage pas, un jour j'y arriverai, j'en suis persuadée et avec une si bonne professeur je ne peux pas échouer de toute manière.
C'est donc il y a quelque jours que mon père a réussi à laisser provisoirement son travail de côté pour partir en lune de miel avec ma belle-mère. Et pour que je ne sois pas toute seule, Kalisto m'a confiée à son unique fils Ash, mon demi-frère de vingt-et-un ans qui habite sur l'Ile de Lansat. Il y travaille en temps que masseur et habite en ville. Comme il y avait un très bon internat là-bas, mon père fut tout à fait d'accord pour me laisser y aller. Il disait que ce serait une bonne idée que je fasse connaissance avec mon demi-frère et que cela me permettrait de me changer les idées, de voir un peu du pays. J'étais d'un coté assez contente de rencontrer Ash et en même temps j'étais terrifiée car je plongeais dans l'inconnu total et j'allai rencontrer un tas de personnes que je ne connaissais pas. Je quittais ce qui m'était connu pour partir quasiment à l'aveuglette dans un monde inconnu.
Surnom. Bealfire
Espece. Salamèche
Nature. Brave
Description.  Bealfire est un salamèche joyeux qui aime bien jouer avec son dresseur et tisse des liens forts avec celui-ci. Attention à vous, si vous vous en prenez à lui ou à son dresseur, la flamme situer au bout de sa queue va doublée de volume. Ainsi, ses flammes vont vous rôtir sur place.
Pseudo ou prénom. Vous pouvez m'appeler Shadow
âge. ( Bon, aller j'ose le dire x) ) J'ai 19 ans.
Comment avez vous connu le forum ? J'ai découvert ce forum via mon amie Tesla ^^.
Quelque chose à ajouter ? Je pourrais-je ajouter de plus hormis que je suis très impatiente de commencer à jouer !  =D



Orren Losvrôk
Région d'origine : Kalos
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 2911
Points d'Expériences : 1843
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [420] Shana Roscoe [GIVRALI]   Lun 13 Fév - 18:04
Hej Shana ! Je te souhaite le bienvenue sur Pokémon Community. Ta fiche est agréable à lire et nous donne assez d'informations sur ton personnage. Et même si quelques petites fautes se glissent par-ci par-là, rien de véritablement gênant.


Bienvenue dans le Dortoir Givrali ♀ et bonne intégration parmi tes confrères ! N'hésites pas à poser tes questions si tu as le moindre soucis à ta préfète qui est Calliope Pryde. Tu peux dès lors poster ta T-CARD dans la partie correspondante, ainsi que gérer tes RPs grâce à aux RECHERCHES DE RPs ET RELATIONS. N'oublie pas de remplir les champs de ton profil dès que possible (T-card et Fiche de Présentation) pour faciliter la navigation aux autres joueurs, et de réserver ton AVATAR dans la partie adéquate ! Tu repars aussi avec 2 Pokeball, données par le Collectionneur. Ton numéro étudiant est 420. Bon jeu sur Pokémon Community !

•Tu effectues ta rentrée le 06 Février et fait donc partie du Huitième Semestre

•Nous disposons d'un chan Skype. Si tu souhaites y être ajoutée tu n'as qu'à m'envoyer un MP avec ton adresse Skype et je t'y ajouterais dès que possible !

_________________

Orren Losvrôk
If you resist, You'll feel the darkness penetrate on you. Don't resist. To the appeal of twilight...Let the darkness absorb your light...
Erika D'Eléos
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14
Niveau : 25
Jetons : 2070
Points d'Expériences : 570
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [420] Shana Roscoe [GIVRALI]   Lun 13 Fév - 18:54
Salut !
Bienvenue chez les givrali ! ~
Ton personnage a l'air vraiment cool !
Au plaisir de te retrouver en RP et pourquoi pas crée un lien ^^

_________________


Erika D'Éléos ≈ Je ne suis qu'une jeune fille dans la fleur de l'âge ! Oh, oh, oh !
Noah A. Knox
Région d'origine : Hoenn.
Âge : 15 ans.
Niveau : 0
Jetons : 1404
Points d'Expériences : 223
Nouveau Membre
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [420] Shana Roscoe [GIVRALI]   Mar 14 Fév - 16:32
OWWWHH une nouvelle petite Givra !! *^*
Bienvenue sur le forum, ta perso est adorable gnn ;v; Amuse-toi bien parmi nous ♥

Est-ce qu'à tout hasard tu chercherais une coloc *crève*

_________________

before you call it convenient, please
heal my wounded heart
Shana Roscoe
Région d'origine : Rosalia
Âge : 12 ans
Niveau : 15
Jetons : 1672
Points d'Expériences : 306
Todresseur Ranger
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: [420] Shana Roscoe [GIVRALI]   Mar 14 Fév - 21:53
Orren Losvrôk :
Merci pour ton accueil ^^

Erika D'Eléos :
Merci !
J'en serais ravie ^-^

Luce C. Agnelli :
Merci beaucoup ^^
Oui, je veux bien, je serais contente d'être ta coloc' =)
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [420] Shana Roscoe [GIVRALI]   
[420] Shana Roscoe [GIVRALI]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :