Partagez | .
[Cours 07 – Scientifique] Les apprenties MacGyver.
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: [Cours 07 – Scientifique] Les apprenties MacGyver.   Mar 28 Fév - 18:32




« Ne prenez que vos Pokéball. » Hmm. Voilà qui était louche. Pourquoi ne faudrait-il prendre que ses Pokéball pour un cours scientifique ? Cependant obéissante, la brune avait obtempéré, et le jour du cours, ce ne fut qu’avec ses Pokéball qu’elle rejoignit le lieu de rendez-vous, à savoir la lisière de la forêt. Apparemment, c’est là que leur cours aurait lieu. A tous les coups, ça allait encore être un truc d’observation de Pokémon locaux, un truc dont elle se fichait un peu, mais qu’elle allait faire parce qu’il le fallait. Prévoyante, elle arriva en avance, sachant que parfois, Roseverte décidait qu’il en avait assez d’attendre et partait en avance, laissant sur le carreau ceux qui prévoyaient d’arriver à l’heure, et les rares fous qui arrivaient en retard. Bien lui en prit. A peine arriva-t-elle qu’elle vit que, justement, Roseverte s’en allait, entraînant ses ouailles dans les bois. La brune se hâta de rejoindre ses camarades, restant en queue de peloton pour ne pas attirer l’attention sur elle. De toute manière, ils n’étaient pas bien nombreux. C’était quand même fou. Plus le temps passait, et moins il y avait de monde aux cours scientifiques. C’était bien la preuve que Roseverte était tellement mauvais professeur que les gens préféraient sécher que de participer…

Le reste fut une joyeuse promenade bucolique. Guidés par les grognements et les râleries de leur professeur préféré (non), les élèves se perdirent en forêt, et l’espace d’un instant, Aileen se demanda s’il comptait les perdre dans les bois, comme dans le conte du Petit Poucet. Dans ce cas, il aurait été stupide de leur laisser leurs Pokémon. Et expliquer à Elisabeth Snow pourquoi ses précieux étudiants n’étaient pas rentrés, accessoirement. Cependant, au bout d’un long moment de marche et d’une descente tranquille, ils finirent par parvenir à ce qui sembla être leur espace de cours, puisque d’un coup, Roseverte s’arrêta, les laissant observer tranquillement le paysage tandis qu’il se sortait une nouvelle cigarette en ronchonnant. Comme d’habitude. Ils étaient en bas d’une falaise abrupte qui semblait s’étendre assez loin. Mis à part le chemin qu’ils avaient emprunté, il semblait possible de remonter par d’autres chemins qui semblaient avoir été créés naturellement, par éboulements ou érosions. Cependant, aucun d’eux n’était sûrs, et si elle devait remonter, la brune préférait encore prendre le chemin par lequel ils étaient arrivés. Il y avait des arbres à mi-hauteur du ravin, et apparemment, une cascade non loin, qui permettrait sans doute de remonter avec un Pokémon aquatique. La cascade semblait former un cercle autour de la falaise grâce à un petit ruisseau. Cependant, un truc la chiffonnait.

Il n’y avait aucun Pokémon à observer, ici.

Avec un temps de retard, elle comprit qu’ils ne devraient pas observer des Pokémon, et tandis que Roseverte expliquait le cours, la brune écarquillait les yeux. Ils devaient créer de toutes pièces un mécanisme qui permettrait de remonter des Ecremeuh fictifs en haut de la falaise puisque le chemin le plus sûr était – comme c’est convénient ! - complètement impraticable. Ils avaient toute la forêt comme terrain de jeu, en plus de leurs Pokémon pour les aider, cela va de soi. Est-ce que c’était un truc de ranger ? Selon elle, oui, selon Roseverte, non, puisqu’ils n’allaient pas se contenter de sauver un à un les Ecremeuh pour les emmener au sommet de la falaise. Non, il allait leur falloir réfléchir, construire, créer quelque chose à partir de trois planches, deux cailloux et un peu de fougère. Génial. Etait-il encore temps de quitter le cours ? Apparemment pas. Les plantant là en leur disant qu’il reviendrait plus tard, Roseverte s’en fut par le chemin mortellement impraticable (qui, pour le coup, n’avait pas l’air de l’être pour lui), laissant ses élèves nager en pleine incompréhension. Ils devaient former des binômes, en plus de ça. Ca aurait été plus pratique qu’il les désigne avant de partir… Mais non. Et comme le hasard fait bien les choses, la seule personne qu’elle connaissait bien, à savoir Nolan, venait de s’être fait harponner par Rodrigue. Tant pis. Elle allait devoir trouver quelqu’un d’autre.

En tournant la tête, elle regarda les élèves qui l’entouraient. C’était assez agaçant, mais elle ne reconnaissait personne. Non loin d’elle, il y avait le travesti du dortoir Noctali, Alyx quelque chose. Assez lâchement, elle préférait s’en tenir éloignée, jugeant qu’elle avait déjà eu assez de soucis avec un mec se travestissant, à savoir Loan, son ex, pour prendre le risque de sympathiser avec un type qui avait le même délire. Il y avait un autre garçon, qui avait l’air complètement paumé – un nouveau, à tous les coups – et qui venait de se faire mettre le grappin dessus par Alyx. Il lui sembla reconnaître Audrey, et elle sentit les battements de son coeur s’accélérer d’un seul coup. Il ne fallait surtout pas qu’elle finisse en duo avec elle, parce que vu son état de détresse actuel, elle risquait d’égorger la tarée lui servant de camarade de dortoir pour qu’elle se tienne tranquille l’espace de quelques secondes. En revanche, il y avait Janet, non loin d’elle, qui n’avait pas de binôme et qui semblait un peu paumée. Elle ne lui avait jamais vraiment parlé, mis à part pendant tout le bazar avec la Team Rouage où elle l’avait retrouvée perdue et sans souffle dans les couloirs de la planque de l’île Frista. C’était peut-être l’occasion de faire un peu connaissance, puisqu’elle faisait parti d’ECHO, le groupe de musique qui avait joué au Nouvel An. Aussi se hâta-t-elle de la rejoindre avant que quelqu’un d’autre ne lui vole son duo potentiel. En toute honnêteté, elle avait trop peur de rester toute seule pour ce cours moisi, en vrai.

« Euh… Janet ? Ça te dirait qu’on se mette en binôme ? »

Janet eut l’air aussi rassurée qu’elle en voyant que finalement, quelqu’un venait lui parler et lui proposer un duo. Elle aussi ne voulait pas rester seule avec l’exercice pourri qu’ils avaient à faire, sans doute. Puis Aileen était mécanicienne, alors elle aurait une idée brillante, bien entendu. N’est-ce pas ?

« Par contre, euh, je préfère te prévenir… Je ne vois pas du tout ce qu’on pourrait faire. Roseverte a dû trop regarder MacGyver, mais perso, c’est pas trop ma génération, donc pour le coup je suis complètement paumée. »

Indépendamment du fait que son rayon à elle, c’était la ville et pas la forêt, ce qu’elle se garda bien de dire. Il aurait été dommage que Janet décide d’aller chercher un autre binôme pour ne pas rester avec la catastrophe qu’elle était...

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18
Niveau : 33
Jetons : 1997
Points d'Expériences : 794

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Scientifique] Les apprenties MacGyver.   Sam 11 Mar - 22:09


Je sers la science et c'est ma joie
feat Aileen Sôma
Pour la première fois depuis un moment, Janet participait aux travaux pratiques, en extérieur. A cause de sa maladie, elle était toujours mal tombée, en retard, à l'infirmerie et peinait à rattraper les niveaux nécessaires à la validation de son diplôme. Il fallait dire que cela commençait à l'inquiéter un peu. Son sac sur le dos et ses pokéballs à la ceinture, elle suivait le très sympathique (ah. ah.) Roseverte. Elle se demandait bien ce qu'il leur réservait pour ce cours-ci... La jeune fille s'imaginait déjà une observation de pokémons dans leur habitat naturel avec croquis et prises de notes. Quelle ne fut pas sa déception quand elle se trouva le nez au bord d'un ravin, sans aucune créature à l'horizon.

Et la suite ne fut pas pour la rassurer. Une épreuve de mécanique ? Un problème à résoudre ?! Mais elle était archéologue ! Avec un petit talent, il est vrai, pour la botanique, mais pas la mécanique ! En plus, elle ne connaissait pas vraiment les gens qui l'entouraient... Elle commençait à regretter d'être là. Mais soudainement, une voix qu'elle eut l'impression de reconnaître, sans pour autant qu'elle apparut familière, lui demanda d'être en binôme. Elle se retourna pour découvrir Aileen. La préfète des Pyrolis. Elle avait rejoint le groupe de musique mais avec un début d'année assez mouvementé, elles n'avaient pas trouvé le temps de vraiment discuter. La jeune fille savait que son Josh avait eu quelques différents avec elle. Selon les bruits qui couraient, elle avait la réputation d'être sévère, intraitable et parfois assez imbue de sa position de préfète, mais Janet n'avait jamais aimé les commérages. Elle n'avait donc aucun a priori sur la jeune fille et lui dédia un gentil sourire lorsqu'elle s'approcha.

- Bien sûr, avec plaisir !

Elle l'écouta s'excuser d'avance. Visiblement l'exercice de Roseverte mettait tout le monde un peu mal à l'aise. Elle rit un peu pour la détendre et sortit un carnet et un stylo de son sac à dos.

- Oh, ne t'inquiètes pas, j'ai jamais vraiment fait de mécanique... Mais avec un peu de logique et de l'huile de coude on devrait arriver à quelque chose. Voyons-voir...

Elle s'approcha un peu du ravin pour observer les alentours et imagina le troupeau d'écrémeuh supposément coincé au fond.

- Le but de l'exercice c'est donc de pouvoir les remonter tous en même temps ou alors au moins par groupes... Le plus logique serait un genre de rail ou d'ascenceur fixé contre le flanc de la falaise, ou alors une grande grue... Je ne sais pas si on pourrait trouver un moyen d'utiliser la force des bêtes à notre avantage pour les relever...

Elle commença à griffonner en mâchouillant le bout de son crayon. Utiliser les talents d'un pokémon à son avantage... Sa main titilla une de ses pokéballs alors qu'une idée germait dans son esprit.

- J'y pense... J'ai un Kadabra qui est capable d'utiliser la Télékinésie... Est-ce que tu penses que ça serait techniquement faisable de construire un mécanisme capable de... Comment dire, de canalyser l'énergie de mon pokémon et de l'amplifier ? Comme ça il pourrait remonter les écrémeuh par plus grands groupes, en utilisant simplement sa pensée !

Janet regarda ensuite autour d'elle et son regard se perdit sur les dessins des écorces.

- Mh... Si on a que du bois et des cailloux ça risque d'être compliqué...


_________________

FORCE BLEUE

dusty scarecrow.


Moodboard (signé Maxou <3):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Scientifique] Les apprenties MacGyver.   Mar 21 Mar - 14:44


Janet eut l’air aussi soulagée qu’elle en voyant que quelqu’un voulait se mettre en binôme avec elle, et elle ne lui tint pas rigueur de ses excuses hâtives. Le cours de Roseverte semblait mettre tout le monde mal à l’aise. Comme d’habitude, ils n’avaient aucune explication, et aucun professeur pour les aider puisque Roseverte s’était tiré. Parfois, elle en avait plein le dos de cette école de fous. L’enseignement était assez aléatoire, et trop souvent dangereux. S’il leur arrivait quoi que ce soit, il n’y aurait personne pour les aider. Ils étaient livrés à eux-mêmes, au sens propre comme au figuré, et la brune ne comptait plus le nombre de fois où elle avait failli mourir ou risqué grandement sa vie pour ne pas y rester. Enfin bon. Avec un sourire, elle suivit sa camarade, qui s’approchait de la falaise pour regarder vers le haut. Faire monter des Ecrémeuh là-haut n’allait pas être une sinécure, d’autant qu’elles pouvaient le faire toutes seules d’une simple attaque Roulade. Mais bon. Avec enthousiasme, Janet commença par proposer d’utiliser la force de leurs Pokémon Psy pour remonter les Ecrémeuh par groupes en haut du ravin, comme ça l’histoire était réglée. Aileen se sentit assez mal à l’aise de casser son enthousiasme.

« Ca risquerait de poser problème… Roseverte a dit que si on peut utiliser nos Pokémon pour construire la machine, les fermiers devront pouvoir se passer d’eux pour remonter leurs Pokémon. Utiliser la téléportation, ça marchera une fois, mais ça implique qu’ils auront tout le temps besoin de nous. Donc je pense qu’il vaut mieux éviter, malheureusement. »

Au final, il ne fallait pas qu’elle oublie que la mécano du groupe, c’était elle. D’accord, pour le coup, elle avait surtout pris cette filière pour être capable de créer seule ses prototypes, pour ne pas prendre le risque d’être dépendante d’un autre mécanicien, surtout en sachant que pour le moment, la seule autre mécanicienne vraiment active était Audrey, et que cette fille était une sale fouine qui n’aurait sans doute aucun scrupule à fouiller pour savoir qui était l’espion mystère qui lui passait commande. Et vu son incapacité chronique à garder un secret… Enfin bref. Le cours. Il fallait qu’elle réfléchisse comme une mécanicienne, et pas comme une gamine blasée par avance à l’idée de perdre son temps dans cette fichue forêt. Sortant son iPok, elle regarda rapidement la page Pokédex d’Ecremeuh pour vérifier quelque chose, puis au bout de quelques instants, elle reprit la parole, songeuse.

« Ecremeuh fait entre 75 et 80 kilos. Certains membres de cette espèce atteignent parfois les 100 kilos. Cela sous-entend que l’on doit créer une machine capable de supporter leur poids, en plus d’être résistante aux divers changements atmosphériques tels que la pluie ou le vent. Il faudra aussi prendre en compte les autres Pokémon qui vivent dans la forêt, qui pourraient éventuellement fragiliser ou détruire la construction par curiosité ou inadvertance. Et comme tu l’as si bien fait remarquer, le tout avec des bouts de bois et des cailloux. »

Un instant, l’envie de tout plaquer et de s’en aller la prit, mais elle résista. Ce ne serait pas très sympa pour Janet, et il y avait fort à parier que Roseverte savait qui était parti avec lui. S’il manquait le moindre élève à l’appel, il le saurait immédiatement, et gare aux conséquences. Enfin, en toute honnêteté, ça, elle s’en fichait un peu. C’était surtout Janet qu’elle ne voulait pas décevoir. Ce serait assez moche de la planter là, toute seule pour faire ce cours moisi, alors qu’en réfléchissant un peu, elles pourraient sans nul doute trouver un moyen de se sortir de ce pétrin. Il fallait juste qu’elles réfléchissent. Elles n’avaient que du bois, des cailloux, et leurs Pokémon pour les aider. Les Ecremeuh pesaient plutôt lourds, mais elles savaient équilibrer leurs poids d’une Roulade qui permettrait aux éléments les mieux bâtis du troupeau de monter au sommet du ravin. Cependant, tous ne passeraient pas. Mais si quelques-uns passaient, c’était bien, non ?

« Je crois que j’ai une idée. Je peux ? »

Elle pointa du doigt le carnet de la Givrali, qui le lui remit sans faire d’histoires. Rapidement, elle tourna les pages jusqu’à en trouver une vierge pour ne pas donner l’impression qu’elle mettait son nez dans ce qui ne la regardait pas, et avec hésitation – le dessin n’avait jamais vraiment été son fort – elle dessina ce qu’elle pensait. Le ravin, bien entendu, et un croquis assez vague et grossier d’un système de cordes et de poulies actionnées par un genre de roue mal dessiné.

« Mon niveau n’a jamais dépassé les bonhommes-bâtons, tu m’excuseras l’œuvre d’art... » Elle pouffa de rire avant de reprendre la parole. « Voilà mon idée. Concrètement, les Ecremeuh peuvent remonter ce ravin d’une Roulade, mais il faut prendre en compte que certaines seront peut-être malades ou trop chargées en lait. Du coup… Ce que je peux proposer, c’est un système de remontée assez basique. On met en place une espèce de corde qui relierait le haut et le bas du ravin, où on pourrait accrocher les Ecremeuh, et en haut, il suffirait de tourner la roue pour faire tourner la corde et remonter les Pokémon qui n’auraient plus qu’à suivre le chemin en rappel inversé. En s’accrochant à la corde, les bergers peuvent atteindre la roue, et ils n’ont plus qu’à la tourner pour faire remonter leurs vaches. Et au pire, ils peuvent envoyer les Ecremeuh solidement bâtis en haut d’une Roulade pour que ce soient eux qui le fassent. Qu’est-ce que tu en dis ? »

Pensive, elle rendit son carnet et son stylo à Janet. Son idée était assez bancale, mais elle pouvait fonctionner. Il fallait juste qu’elles trouvent un coin pas trop accidenté et pas trop pentu pour qu’elles puissent mettre ça en place. Ce qui signifiait qu’elles devaient bouger et faire le tour de la zone allouée pour tenter de trouver le meilleur coin avant les autres tout en rassemblant quelques matériaux préliminaires à la construction. Et si elles trouvaient une meilleure idée en chemin, au moins auraient-elles un vague aperçu de la zone de forêt dans laquelle elles devaient travailler.

« On fait un petit tour pour baliser les lieux ? »

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18
Niveau : 33
Jetons : 1997
Points d'Expériences : 794

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Scientifique] Les apprenties MacGyver.   Jeu 6 Avr - 19:44


Je sers la science et c'est ma joie
feat Aileen Sôma
Janet était de plus en plus perdue. Elle se demandait vraiment comment Roseverte trouvait ses sujets de cours… A ce rythme là, ils auraient tous fini leur cursus sans avoir été formés correctement ! La jeune fille proposa bien quelques idées mais en vérité, elle était complètement dépassée par les événements. La mécanique n’avait jamais été sa grande passion et elle avait l’impression d’être trop bête pour comprendre… En tout cas, elle ne se sentait pas l’âme d’un ingénieur. Ce fut donc en toute humilité qu’elle entendit les critiques d’Aileen, tout à fait fondées, sur son projet. Elle hocha la tête avec l’air de l’élève qui cogite tellement que son cerveau est à deux doigts de la fusion et continua à griffonner dans son calepin.

- Bon, c’est pas grave, on va trouver autre chose… Mh…

Elle avait beau se creuser les méninges, rien ne lui venait et plus elle cherchait, plus elle avait envie d’abandonner. Ce cours commençait à sérieusement la gonfler et elle avait presque envie de partir en étude de la faune locale… Et sans doute qu’Aileen avait elle aussi mieux à faire que de s’occuper de ce genre d’exercice… Néanmoins, si elles voulaient remplir leur bulletin correctement, elles devaient s’acquitter de leur présence pendant ce satané cours.

La jeune fille fut soudainement interrompue dans sa réflexion par Aileen, qui rappelait le poids et la taille des bestioles. Sacré morceau, en effet ! Et il faudrait en remonter tout un troupeau... En tout cas, son idée de poulie n'était pas mauvaise, même si la jeune fille avait encore du mal a visualiser la façon dont elles allaient le mettre en place. Il faudrait des matériaux suffisamment résistants pour soutenir le poids des animaux tout en les accompagnant sur la pente... la faculté roulade des quelques specimen vaillants ne suffirait peut-être pas à faire bouger la totalité des bovidés. Elle la laissa griffonner dans son carnet et ne fit aucune remarque sur la qualité, certes aléatoire, de son dessin. Tout le monde commençait quelque part.

- C'est une excellente idée, en effet ! On pourrait peut-être même compléter le système avec un genre de poids ? Tu sais, comme dans les ascenseurs. Il y aurait une partie des éleveurs en haut pour charger une caisse avec des poids et pour la faire descendre. La force engendrée faciliterait du même coup la remontée du troupeau. Et une fois la caisse en bas, un autre groupe la déchargerait pour qu'elle puisse être remontée à la force des bras et rechargée pour resservir de lest à nouveau ! Je ne sais pas si c'est très clair, je vais faire un dessin aussi.

La jeune fille commença a crobarder à son tour et acquiesça quand Aileen suggéra qu’elles se mettent en route pour baliser les lieux. Il faudrait repérer le meilleur endroit avant les autres, c’était évident.

Elle lui emboîta alors le pas et observa les alentours, n'hésitant pas a s'arrêter pour examiner la terre.

- quoi qu'il en soit, je doute que les matériaux de la forêt suffisent a notre projet... on va avoir besoin de cordages et de câbles vraiment résistants !

Janet sortit alors une pokéball pour faire apparaître son Démanta Sherly. Elle lui sourit et lui confia sa mission.

- On a besoin de cordes, de quelque chose de fort, de résistant. Va avec Merlin en reconnaissance et rapporte tout ce que tu penses pouvoir faire l"affaire. Mais attention, tu dois trouver ça dans la forêt, interdiction de sortir !

La bestiole couina joyeusement et s'envola sans plus attendre, emportant un Kadabra blasé sur son dos. Janet les regarda partir avant de se tourner vers Aileen.

- On peut leur faire confiance, ce sont des champions de la débrouille ! Par contre j'ai pas clairement compris Roseverte... on doit construire un modèle réduit ou bien une version grandeur nature ? Parce que ça change beaucoup de choses sur la façon de nous organiser...

En réfléchissant, Janet continua de suivre Aileen, en quete de l"endroit parfait. Quelques dizaines de minutes d’errance plus tard, elle s'arrêta près d'un bout de ravin moins escarpé. Les arbres étaient aussi moins touffus et mieux alignés. Le seul souci c'était les pierres... mais c'est bien connu, pas de problème sans solution ! -ici c'est pas mal... Les arbres pourraient servir de points d'ancrage pour la structure le temps de son installation. En plus la terre est ferme juste comme il faut... resterait juste a déblayer les pierres qui risqueraient de casser la corde avec les frottements. Et elles pourraient même être réutilisées pour faire du lest, c'est formidable ! T'en penses quoi ? Janet était contente. Tout se passait plutot bien finalement... elle pris quelques minutes pour faire un dessin plus précis de la topologie des lieux, afin de leur faciliter la tâche. Ce fut plus ou moins a ce moment précis que Sherly et Merlin, les pokémons de Janet, choisirent pour débouler avec leurs découvertes. Merlin portait solenellement lacets de chaussures, cordes à linges, cordes de rappel vieillies... et Sherly portait en collier un énorme câble noir que la jeune fille identifia avec horreur comme un câble électrique !

- Sherly mais t'es malade !! Enlève ça tout de suite, tu veux tomber KO ou quoi ???



_________________

FORCE BLEUE

dusty scarecrow.


Moodboard (signé Maxou <3):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Scientifique] Les apprenties MacGyver.   Dim 9 Avr - 15:19


Janet approuvait son plan, ce qui lui tira un sourire. Pour une fois qu’elle avait une idée pas trop dégueulasse en cours de mécanique ! Cependant, elle y ajouta quelques modifications, comme un système de poids qui permettrait à ceux qui tournaient la roue de le faire avec plus de facilités. Cependant, une fois en bas, comment la remonter ? A la force des bras, proposa la jeune scientifique, lui tirant une moue sceptique. Au bout du quatrième voyage, tous les fermiers du coin allaient détester ce poids.

« Ou bien ou pourrait la mettre à la place des Ecremeuh, un voyage sur deux, pour qu’elle soit remontée via la roue et pas à la force des bras… Tu imagines, un troupeau de vingt têtes, un Ecremeuh après l’autre, et le poids à remonter après chaque Pokémon à la forces des bras ? »

La Pyroli lâcha un petit rire amusé, sachant qu’elle-même aurait abandonné au deuxième ou au troisième Pokémon. Alors un troupeau entier ? Même pas en rêve. Les deux filles se mirent en marche, après que Janet ait laissé sortir deux de ses Pokémon, un Demanta et un Kadabra, pour qu’ils commencent à chercher des objets. Ce n’était pas une mauvaise idée, mais elle ne l’imita pas, préférant se focaliser d’abord sur l’endroit parfait, et ensuite sur la recherche à proprement parler. Elle regardait tout autour d’elle, analysant l’environnement comme une véritable néophyte, à comprendre par là qu’elle ne savait pas vraiment où regarder, sinon en direction des arbres en espérant qu’un Mimigal ne lui saute pas sur la tête. Brrr… Elle détestait les Mimigal. Trop de pattes. Janet, cependant, reprit la parole, la tirant de ses contemplations inutiles pour lui demander si, à son avis, il fallait faire un modèle réduit ou à l’échelle. La brune cilla. C’était une excellente question, qu’elle avait omis de se poser.

« Alors là, tu vois… J’en sais rien du tout. Ca devait lui sembler tellement évident qu’il n’a pas pris la peine de le préciser. Tu crois qu’on aura le temps de faire un truc grandeur nature ? Il va falloir une bonne longueur de câblages, et avec la construction, je doute que la journée suffise… Surtout si on est limitées à des branches, des feuilles et des cailloux. »

Pour faire bonne mesure, elle tapa dans un caillou, qui roula avant de disparaître entre deux arbres. But. Dix points pour les Pyroli, comme au Quidditch. Il leur fallut un petit moment pour faire le tour de la zone autorisée, et la brune s’aperçut avec agacement qu’elles auraient dû baliser le terrain beaucoup plus tôt. Les coins qu’elle aurait qualifié de meilleurs étaient pris, et d’autres groupes tournaient en parlant à voix basse à la recherche du spot parfait. Finalement, elles s’arrêtèrent devant un bout de ravin moins escarpé devant lequel elles étaient déjà passées, et Janet l’observa d’un œil critique pendant qu’Aileen regardait le terrain. Les arbres, moins nombreux, semblaient comme alignés, et la visibilité était meilleure. Le seul souci était les quelques roches qui sortaient du sol. Ca n’allait pas être le grand confort pour marcher, surtout que ça risquait, à terme, de limer la corde et de la rompre à l’usure. Elle allait le faire remarquer, mais Janet prit la parole avec enthousiasme pour mettre en évidence ses propres observations, finissant par lui demander son avis.

« Franchement, ouais, ça pourrait être un super coin. On a qu’à rester là et se mettre au travail. »

Elle porta la main à sa ceinture pour faire sortir l’un de ses Pokémon. Dans une brève lumière blanche, son Galeking émergea de sa Poké Ball, déliant ses muscles dans un crissement assez désagréable qui lui tira une grimace. Mais bon, c’était un Pokémon Acier, ça devait être normal. Elle ne s’en était pas rendu compte les fois précédentes, puisqu’en tant que Galekid et Galegon, les opportunités de s’étirer étaient un peu plus rares.

« Panzer ? Tu vois les rochers ? J’aurais besoin que tu les déblaies et que tu les ramènes en bas du ravin sans les casser. Tu crois que tu pourrais faire ça ? »

L’impressionnant Galeking hocha posément la tête, puis il se mit en route vers le ravin pour déterrer les roches avec sa force brute. Aileen l’aurait bien regardé faire, mais les Pokémon de Janet venaient de revenir. Le Kadabra tenait divers lacets, cordes à linges, cordes de rappels un peu vieillies. Le Demanta, lui…

« Sherly mais t'es malade !! Enlève ça tout de suite, tu veux tomber KO ou quoi ??? »

Obéissant à l’ordre de sa dresseuse, le Demanta se débarrassa du câble électrique qui tomba au sol aux pieds de la Pyroli. Cette dernière, en un réflexe fou, bondit en arrière pour échapper à ce que son cerveau en alerte jugea être une agression. Sphax, qui s’était éloigné pour ramener vers elle une grosse branche d’arbre (sait-on jamais, ça peut être utile) lâcha son chargement pour courir vers elle, inquiet de la voir réagir aussi brutalement devant ce qu’il estimait être un gros câble noir inoffensif. Sentant son starter tout proche, la brune cessa de fixer le câble avec une agressivité méfiante, et elle porta la main à ses yeux pour se pincer l’arête du nez quelques secondes. Elle avait eu peur. Non. Elle avait été terrifiée. Terrifiée par un câble électrique. Baissant le bras, elle se racla la gorge, tentant de reprendre contenance devant une Janet un peu déboussolée par ce qu’il venait de se passer.

« Hrm… Pardon. J’ai, hm, quelques… Petits problèmes avec l’électricité en général… C'est une longue histoire. »

Courte histoire. Qu’elle n’avait pas envie de raconter. Elle avait failli mourir trois fois, chaque fois à cause de l’électricité. Le Fatal-Foudre d’un Ohmassacre dans une flaque d’eau, les Mimiques d’un Pijako face à des arcs électriques, l’explosion d’un Electrode surchargé d’électricité dans la centrale de Lansat… Si elle tentait de garder contenance, la présence trop proche de ce câble noir à quelques centimètres d’elle la rendait aussi fébrile que nerveuse. Elle n’en menait pas large.

Il faudrait vraiment qu’elle songe à consulter Ghost, un de ces quatre.
… Quand elle aurait moins d’orgueil à admettre qu’elle avait besoin d’aide.

« Bon, euh… A ton avis, on fait un modèle réduit ou à l’échelle ? Histoire qu’on sache combien de matériaux on va devoir rassembler pour construire ce truc. »

_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18
Niveau : 33
Jetons : 1997
Points d'Expériences : 794

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Scientifique] Les apprenties MacGyver.   Lun 10 Avr - 20:45


Je sers la science et c'est ma joie
feat Aileen Sôma
Janet s’était peut-être emballé un peu vite. Ou alors elle s’était mal exprimée. Ou sûrement les deux. Aileen avait raison, son idée de poids était carrément à perfectionner… Elle avait oublié le facteur humain dans l’histoire ! Le problème en réalité, c’était la roue. Comment allait être actionnée cette fichue roue ?

- Oui je vois ce que tu veux dire… Mais il y aura de toute façon un effort à fournir de la part des éleveurs. Le système d’élévation ne peut être activé que par transfert d’énergie mécanique. Cette énergie peut être obtenue par la chute d’un poids… Sinon il faut faire tourner la roue à la force des bras, je ne vois pas comment on peut faire sinon ! Mais on va y réfléchir, je suis sûre que la solution va nous apparaître d’un coup.

Janet se préoccupa plutôt de la topographie des lieux pour changer ses idées. Petit à petit, des bribes de calculs apparaissaient dans son esprit. Elle pensa presque toucher le début d’une solution quand, soudainement, elle se demanda ce qu’ils devaient faire en terme de rendu. Un modèle grandeur nature ne serait certes pas envisageable, même en mettant tous les pokémons à contribution.

- Non tu as raison… On pourrait partir sur une maquette au seizième ? Ça resterait suffisamment détaillé pour que Roseverte comprenne notre principe !

Elles finirent par trouver un lieu parfait pour leur travail. Une fois déblayé, Janet pourrait observer la topographie proprement et refaire facilement une maquette de l’endroit. La terre était suffisamment malléable, avec un peu d’eau, elle sculpterait une réplique en deux temps trois mouvements ! Elle regardait le Galéking d’Aileen débarrasser l’endroit en prenant des notes quand l’arrivée fracassante de Sherly lui fit perdre ses moyens. Alors qu’elle disputait fermement le Démanta qui ne comprenait pas vraiment pourquoi tout le monde semblait lui en vouloir, elle ne remarqua pas tout de suite que son binôme avait l’air plus que chamboulé.

Lorsqu’elle se tourna vers la préfète Pyroli, elle nota qu’elle avait l’air beaucoup plus pâle, fébrile même. Par délicatesse, elle ne posa pas de questions sur la nature de sa phobie et se contenta de lui sourire.

- Si tu as peur ce doit être pour une bonne raison. En tout cas ce n’est pas ce câble qui t’électrocutera… Il est coupé de toute alimentation, ce n’est rien de plus qu’un gros morceau de cuivre enroulé dans du caoutchouc !

Elle l’attrapa elle-même entre ses mains, se demandant encore comment Sherly avait pu arracher un tel morceau sans mourir d’électrocution, et le poussa assez loin de la préfète pour éviter qu’elle ne se sente gênée. Il était temps de se recentrer sur les choses sérieuses.

- On aura pas le temps pour un modèle taille réelle… Avec la terre, je peux modeler une réduction du ravin, si tu me donnes trois quarts d’heures. Et pour ce qui est du système, je crois que j’ai trouvé le moyen de remonter les Écrémeuh par groupes de 5 sans donner trop d’efforts.

Elle étala diverses feuilles par terre sur lesquelles elle commença à dessiner et faire des calculs, aidée par la fonction calculette de son iPok.

- Alors, en haut du ravin on pourrait avoir un système de roue activée par plusieurs hommes… Peut-être cinq ou quatre, afin de remonter autant d’animaux. En fait, grâce à un système de poulies, on pourrait doubler ou tripler la force de traction des éleveurs… Tiens, rien qu’avec un système de mouflage composé –deux poulies donc- un homme qui tire 25 kilos peut en fait en tracter 50 ! Et si au lieu d’installer deux poulies, on en installe quatres, on peut donner les moyens à un homme de remonter 100 kilos tout en ayant la sensation de n’en remonter que 25 !

La jeune fille reprit son souffle. Elle avait parlé très vite et griffonné à toute allure. Elle se rendit même compte qu’elle avait un peu transpiré en expliquant tout ça.

- Et comme on fait un modèle réduit, ça prendra bien moins de temps de tailler les poulies dans du bois. On devrait s’en sortir sans trop de problèmes je crois.


_________________

FORCE BLEUE

dusty scarecrow.


Moodboard (signé Maxou <3):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Cours 07 – Scientifique] Les apprenties MacGyver.   

Revenir en haut Aller en bas
[Cours 07 – Scientifique] Les apprenties MacGyver.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-