Partagez | .
I'm wishing too, for something new ♦ Obéline
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 15 ans.
Niveau : 13
Jetons : 5221
Points d'Expériences : 220

MessageSujet: I'm wishing too, for something new ♦ Obéline   Ven 3 Mar - 19:30

25/02/2016
feat. obéline gauthier


Tu lèves les yeux.

Une unique goutte de pluie, filant le long d'une feuille, vient perturber la tranquillité de la flaque à tes pieds, une ondulation qui y fait des vagues comme celles qu'il y a dans ton cœur. Un véritable flot qui déferle, une houle impossible à faire taire — et pour une fois, il s'agit en aucun cas de quelque chose de négatif. Cette simple réalisation t'arrache un sourire, alors que tu continues ta marche, l'esprit aussi clair qu'un ciel sans nuage. Quelque chose auquel tu pourrais certainement t'habituer. Tes pas pressés résonnent contre le sol froid de cette mi-février, qui craquelle encore légèrement sous les restes de givre. L'hiver ne donne bientôt presque plus de signes de vie, son manteau blanc étant parti depuis déjà plusieurs semaines, mais son souffle néanmoins perdure. Mais ce n'est pas vraiment une mauvaise chose : la brise froide semble te changer les idées, et est actuellement la seule chose qui te permet de rester plus ou moins calme. Ta cadence s'accélère : parce qu'aujourd'hui, tu vas enfin pouvoir passer du temps avec ta meilleure amie.

Ces derniers temps, tu n'avais pu la voir qu'en coup de vent. Rapidement à Noël, de temps à autres en cours, parfois pour aller grignoter quelque chose en ville, mais cela faisait un moment que vous n'aviez pas pu tranquillement vous poser toutes les deux pour discuter de tout et de rien. Tu savais qu'elle avait traversé pas mal de choses durant cette fin d'année — vous en aviez un peu discuté la dernière fois que vous vous étiez vues, lors d'une après-midi calme au café que tu avais l'habitude de fréquenter. Ce n'était pas vraiment ton genre de laisser une marque dans l'esprit des gens, ni dans tes habitudes, mais tu étais devenue une cliente régulière et assez appréciée là-bas — et surtout, tu étais y réputée pour ton amour du sucre et pour les commandes plutôt conséquentes que tu y faisais. Ce n'était pas de ta faute si leurs spécialités du mois avaient l'air toutes aussi bonnes les unes que les autres...une moue insatisfaite prend place brièvement sur tes traits. Ça faisait partie de toi, puis tu n'avais pas un grand appétit, alors ça se compensait plutôt bien. Fort heureusement, tu faisais partie de ces gens au métabolisme un peu spécial, qui, malgré la quantité de sucre avalée, ne semblait pas prendre un seul kilo. Tu avais entendu ta sœur pester bien plus d'une fois à ce sujet, d'ailleurs.

Mais déjà, cela faisait quasiment un mois que vous n'aviez pu vous revoir sérieusement. Alors tu avais, de toute la force de tes petites mains, pris le taureau par les cornes, et tu lui avais envoyé un message lui demandant si elle était disponible dans la semaine. La réponse fut bien plus rapide que prévue, et elle avait accepté avec joie, te glissant dans un PS succinct qu'elle avait quelque chose à te montrer. Tu ne savais pas de quoi il s'agissait, mais tu sentais déjà ton cœur battre à toute vitesse à cause de l'excitation...et en même temps, tes méninges travaillaient à toute allure : ta curiosité (presque maladive parfois, d'ailleurs) t'empêchait d'avoir l'esprit réellement tranquille. Tu voulais savoir, et pourtant, tu sentais que les rouages tournaient dans le vide...frustrant. Mais d'un côté, ça ne rendait la surprise qu'encore meilleure. Un autre sourire fleurit sur tes lèvres : tu avais hâte.

Vous vous étiez donné rendez-vous dans un coin plutôt calme du parc, où peu d'élèves campaient en général. Obéline avait insisté pour rester un peu tranquille, éloigné de l'agitation constante de l'académie, et tu étais loin de lui donner tort. Petit à petit, mètre après mètre, tu te rapproches de l'endroit qu'elle t'avait décrit, une sorte de petit bosquet situé un peu à l'écart de l'une des fontaines au fond du parc. Tu avais mis un peu de temps à le trouver, mais fort heureusement, tu avais un fin limier à tes côtés pour t'aider dans ta quête : Topaz avait presque immédiatement trouvé l'endroit en question, ayant mémorisé l'odeur de ta meilleure amie depuis quelques semaines déjà. Décidément, ce petit était plein de ressources. Tu avais décidé de l'emmener lui, plutôt qu'Albireo, pensant qu'il s'agirait d'une bonne occasion de le laisser se dégourdir les pattes — et surtout car tu savais que ton Farfuret aurait sûrement éventré la Goupix d'Obéline, et tu n'avais pas vraiment envie de voir ça.

Mais dans le bosquet, il n'y avait ni Obéline, ni Pixi. Juste un...Pikachu ? Non, pas exactement...mais c'était un Pokémon qui lui ressemblait, c'était sûr. Et juste à côté, le sac de ton amie...

...oh non. Est-ce qu'elle serait déjà arrivée et que ce Pokémon lui aurait fait quelque chose ? Non voyons, ce n'est pas possible. Obéline est bien trop courageuse et trop forte pour se laisser abattre par...cette chose, peu importe ce qu'elle est. Tu décides de t'approcher timidement de la petite chose, alors que Topaz s'est déjà précipité sur lui pour lui dire bonjour. En espérant qu'Obéline revienne vite...

_________________

I want to become the light that can
cut through your pain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4813-335-luce-c-agnelli-where-noon-and-night-cross-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4817-luce-c-agnelli-givrali
I'm wishing too, for something new ♦ Obéline
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-