Partagez | .
Hello, how are you ? ♦ Shana
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 15 ans.
Niveau : 13
Jetons : 5221
Points d'Expériences : 220

MessageSujet: Hello, how are you ? ♦ Shana   Dim 5 Mar - 15:23

03/03/2017
feat. shana roscoe


Tu inspires longuement : sans même que tu le réalises, tes mains sont déjà crispées autour de ton écharpe. Bon. On dirait que ne pas stresser était quelque chose que tu ne parvenais pas à faire pour l'instant.

Tu inspires à nouveau. La situation n'était pas si catastrophique, non ? Non, clairement pas. Après tout, la journée avait vraiment bien commencé. Une journée sans histoires, comme tu les aimes, que tu aurais sûrement passée à lire ou à passer du temps avec la nouvelle venue dans ton équipe, Pearl. Cela faisait maintenant quelques semaines qu'elle t'avait rejoint — après avoir fait brutalement irruption dans ta chambre en explosant la fenêtre au passage, certes — et l'oiseau rose semblait s'être très attachée à ta présence. Tu utilises le mot "présence" car parfois, il te semble que c'était vraiment de ça dont il s'agissait : le Plumeline était tout simplement imperturbable, et, à l'instar de sa nouvelle dresseuse, semblait préférer le calme et la tranquillité par dessus tout. Ce qui, avouons-le, n'était pas le fort de Calua. Tu adorais la petite magicienne, mais tu pouvais plutôt bien comprendre pourquoi le type Vol avait préféré rester avec toi. Pourtant, tu étais loin d'être la meilleure des dresseuses...la majorité de tes tentatives d'entraînement s'étaient soldées par toi assise au bord du lac, à regarder Pearl danser nonchalamment. Toi qui avais enfin réussi à décider d'une petite partie de ton avenir, tu te sentais un peu déçue...enfin, peu importe. En tout cas, ton emploi du temps ne s'annonçait que peu chargé...si on ne t'avait pas soudainement appris qu'on venait de t'assigner une colocataire.

Tu n'avais pas l'habitude qu'on toque à ta porte de manière générale, et c'était encore moins le cas cette fois-ci. C'était une des élèves du dortoir, d'une promotion antérieure à la tienne, qui était venue te prévenir ce matin à la place de ton enseignante référente, Jauplain. Visiblement, elle n'avait pas pu venir elle-même — « Elle est probablement partie batifoler avec Roseverte... » avait ajouté ton aînée en gloussant. Typique d'une Givrali, même si cette rumeur en particulier traînait dans toute l'académie. Parfois, tu te demandais si cela t'allait vraiment d'avoir atterri ici...mais là n'était pas la question : tu avais de bien plus grandes priorités. Elle t'avait laissée là en te souhaitant bon courage, tandis que tu restais immobile, paralysée par la responsabilité qui venait de te tomber dessus. Une colocataire. Une colocataire alors que ça faisait presque un an que tu étais ici, et que tu n'avais eu personne pour te tenir compagnie dans ta chambre. Il était vrai que tu commençais à t'y sentir un peu seule — et ton cœur se serre — mais tout de même, il te fallait un peu plus de temps pour te préparer à un événement comme celui-là. Il y avait tellement de choses à prendre compte, à reconsidérer, à organiser. Tu n'avais même pas eu l'occasion de savoir qui c'était, encore moins de faire connaissance, et cette personne allait maintenant partager un bout de ta vie. Déjà des millions de questions se bousculaient dans ta tête : comment est-ce que tu allais devoir réarranger la chambre ? Est-ce qu'elle pouvait être allergique aux poils de Rocabot ? Est-ce qu'elle était gentille au moins ? Et si elle se moquait de toi ? Oh non, qu'est-ce qu'elle allait dire à propos de Lazuli qui te servait de veilleuse ? Tu déglutis : ton cœur était déjà en train de battre la chamade alors qu'elle n'est même pas encore arrivée.

Tu expires. Doucement, Luce. Postée devant l'entrée du dortoir Givrali, tu essayes de réfléchir calmement. Tout ne va pas forcément virer à la catastrophe, contrairement à ce que tu penses souvent. Les élèves de la Pokemon Community avaient beau être un peu...particuliers, il y avait tout de même de grandes chances qu'elle soit quelqu'un de très gentil, comme la majorité des gens que tu as connu ici. Et dans le pire des cas...eh bien, tu pourrais toujours aller te réfugier chez Lyra et Eve, ou chez Alex...tu n'avais jamais encore fait la connaissance de sa colocataire. Juste croisée, de loin, une fois ou deux, et exactement comme Alex te l'avait décrite, elle était en effet très mignonne. Tu espérais avoir un jour la chance de pouvoir lui parler, d'autant plus qu'elle était archéologue, d'après la rouquine. Tu avais beaucoup de questions à lui poser à ce sujet, toi qui étais nouvelle dans le domaine — tu espérais qu'elle puisse t'apprendre quelques petites choses.

L'appréhension commençant lentement à resserrer son étau autour de ton cœur, tu grognes silencieusement. Ce n'est pas le moment de divaguer, Luce ! Tu ne peux t'empêcher de triturer le tissu autour de ton cou, et le fait d'être toute seule à l'attendre n'arrange pas ton état. Tu avais bien sûr songé à laisser sortir un de tes Pokémon pour t'accompagner, mais après réflexion, aucun d'entre eux n'aurait vraiment fait l'affaire. Pearl avait tout simplement refusé de sortir de ta chambre, et s'était mise à danser sur ton lit. Lazuli ne pouvait pas vraiment sortir de son aquarium, Albireo lui ferait sûrement trop peur — pour une première impression, ce n'était pas l'idéal — et Topaz...tu n'avais pas envie qu'il déclenche un quelconque cataclysme, comme à son habitude. Tu l'adorais ce petit, mais il était vraiment difficile à gérer parfois, surtout pour quelqu'un d'aussi calme et pacifique que toi. Tu exhales à nouveau. Tu as l'impression qu'on te comprime les poumons, que le souffle te manque. Tu devrais y être habituée pourtant, à cette angoisse, mais cette fois-ci, pour une raison qui t'échappe, elle te semble bien plus intense. Comme si quelque chose bouillonnait en toi, quelque chose que tu ne parviens pas contrôler, à réprimer.

Finalement, un souffle exaspéré t'échappe, alors que tes mains se portent à ton visage — et tu les abats alors brusquement contre les joues. Une légère douleur te traverse, le choc semblant t'éclaircir les idées, balayant la confusion causée par ton inquiétude. Ça va bien se passer. Et dans le pire des cas...non, non Luce, n'y pense pas, pas maintenant, pas tant que tu ne sais pas. Tu réitères, fermement. Ça va bien se passer.

Tes prunelles noisette se perdent un moment dans l'horizon, jusqu'à ce que finalement, le son de pas approchant parvienne jusqu'à toi, et qu'une silhouette fasse irruption dans ton champ de vision. Ton cœur tressaillit, ta gorge se serre : est-ce que ça serait elle ? Tu inspires ; expires à nouveau. Sans un bruit, à l'exception de celui de ton corps qui te parait résonner beaucoup trop fort, tu te redresses. Tu n'es pas capable de nier que tu es actuellement en train de flipper, mais tu veux au moins essayer de faire bonne impression. Et avant même que tu parviennes à le réaliser, le temps s'est comme envolé à tire-d'aile : elle est déjà en face de toi. De grands yeux ambrés, des cheveux rouges vifs, et...surtout, elle te toise de quelques centimètres de plus.

Ahem.

Tu te ressaisis aussi vite que tu le peux ; et lui adresse un geste de la main pour la saluer.

« B-bonjour ! Um, tu dois être la nouvelle Givrali...S-Shana, c'est ça ? »

...pour une première impression, c'est pas gagné, Luce. Heureusement que l'élève qui t'avait prévenue t'avait donné son nom. Tu serres les dents, et reprends, en tentant de calmer la houle au fond de toi.

« Je m'appelle Luce...c'est moi qui serai ta colocataire ici. »

Tu lui souris. Si tu ne parviens pas à cacher ton angoisse et ta timidité, autant être le plus sympathique possible.

Tu espères.

_________________

I want to become the light that can
cut through your pain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4813-335-luce-c-agnelli-where-noon-and-night-cross-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4817-luce-c-agnelli-givrali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Rosalia
Âge : 12 ans
Niveau : 12
Jetons : 808
Points d'Expériences : 188

MessageSujet: Re: Hello, how are you ? ♦ Shana   Sam 11 Mar - 0:25

Hello, how are you ?

Shana Roscoe - Luce C. Agnelli


Le stresse de Shana augmentait à chaque seconde. Calme toi … Se répétait elle, sans succès, depuis qu'elle avait embarquée dans le férie à destination de l'île Lansat. Elle était crispée sur son siège, dans son coin et ne disait rien. Elle était blanche comme si un Fantominus venait de la enter. On aurait pu penser aussi qu'elle avait le mal de mer vu dans l'état où elle se trouvait. Pour temps ce n'était pas du tout le cas, au contraire, le doux balancement de cette immanence flaque d'eau la berçait et la calmait légèrement. Quelque part elle aurait préféré avoir le mal de mer, cela lui aurait au moins permit d'être seule pendant tout le trajet et ainsi de pouvoir calmé son stresse et son appréhension. D'un autre côté la nature avait le don de l'apaiser et elle était bien contente de pouvoir admirer les Goélises et autres pokémons vol qui passaient de temps à autre devant les hublots. Elle avait même aperçut au loin un Wailmer avec ça mère qui sortait de l'eau. Ce spectacle naturelle lui faisait oublier un peu se qui l'attendait, cela lui permettait de se calmer un peu.

Après plus d'une heure d’agonie, le férie s’arrêta progressivement jusqu'à se stopper totalement. Une voie féminine robotique provint soudain aux oreilles de la rousse :

- Arrêt à Lansat, en vous souhaitant une bonne journée et en espérant que votre voyage fut agréable.

Bon, je suis arriver … pensa Shana en déglutissant. Elle s'empara de sa grosse valise et mit pied à terre. La fillette fut contente de retrouver le plancher les Ecrémeuhs, ce n'est pas qu'elle détestait le milieu marin mais elle préférait tout de même la terre ferme, elle tanguait moins et le sol lui permettait de se déplacer librement ce qu'elle ne pouvait pas vraiment faire dans un bateau. Shana posa ça valise à ses pieds et sortie une carte de l’île. Elle observa celle-ci et trouva après quelque secondes sa destination, c'est à dire l'académie. Heureusement pour elle, bien qu'elle était très timide et stressée, la fille était assez débrouillarde et n’eut pas de problèmes particuliers pour ce rendre à sa destination.

Après avoir payer et remercier le taxie. La rouquine, qui était accompagnée du conducteur, alla au coffre de la voiture. L'Homme lui sortie sa valise et c'est ici qu'ils se quittèrent, à quelque mètres de la grille d'entrer.
Shana inspira un bon coup puis souffla bruyamment. Ça va aller ... Pourquoi es que ça se passerais mal ? Il n'y a aucune raison pour que ça se passe mal, pas besoin de stresser ... Se disait-elle pour ce rassurer. Cependant, ses convictions étaient bien fragiles. Son subconscient refusait de la croire, ses genoux s'entrechoquaient violemment. Pour temps il ne faisait pas froid du tout dehors, c'est tout simplement son strresse qui la bouffait totalement.
La jeune fille resta un bon moment, là, à quelque mètres de cette grille, sa valise rectangulaire à ses pieds. Elle cherchait tout simplement le courage de franchir cette grille, le courage de faire face à des personnes qu'elle ne connaissait pas. Elle soufflait, elle cherchait à se calmer, à apaiser sa panique.

Personne ne lui fera quoi que se sois, elle en était sur et certaine et n'en doutait pas un instant. Elle pensait réellement que la plus par des gens ici devaient être gentils mais c’était cette timidité, où plutôt ce poison, qui la rendait malade. Dés qu'il s’agissait de faire face à un inconnu c'était toujours la même histoire, elle paniquait, son ventre se tordait, elle regardait ses chaussures et bégayait. Shana détestait cette pudeur qu'elle avait qui lui gâchait tellement la vie.
A force de respirer doucement, la crise de panique de le fillette passa en partie, elle avait toujours la boule au ventre mais ses jambes ne tremblaient plus, c'était déjà ça.
- Je suis, prête. Se marmonna-t-elle sur un ton déterminé.

La jeune fille aux yeux rougeâtres prit donc ça valise avec ses deux mains, fit quelque pas, reposa la valise à ses pieds, ouvrit la grande grille d'entré, reprit sa valise, pénétra dans l’enceinte de l'académie et referma les grandes portes derrière elle. Il était trop tard pour faire demi-tour même si la fille aurait à certains moments préféré car actuellement elle était morte de trouille. Le pire pour elle était arrivé, elle était dans un endroit inconnu où elle ne connaissait personne. Elle était comme un Ponchiot aux milieux de Caninos, elle était étrangère et ne se sentait pas forcément à ça place. Cela était peut être dû au fait qu'elle était nouvelle dans un endroit ou tout le monde ce connaissait. Dans ce cas la fille dédramatisa, elle n'était pas la seule nouvelle arrivante de cette année après tout.
Pour temps, elle avait voulut ce départ aussi bien que ses parents car elle voulait combattre cette timidité, elle voulait s'en débarrasser et le meilleur moyen de vaincre ça timidité est d'aller dans un endroit inconnu remplie d'inconnus, non ? Bon, certes, ses méthodes étaient radicales et la fille ne connaissait que le tout ou rien, elle serait la première à l'avouer si vous lui demandez d'ailleurs. Cependant, d'un coté cela prouvait qu'elle avait une grande détermination et qu'elle était prête à se faire violence pour changer.

C'est alors qu'elle sortie de sa poche le plan représentant les différents bâtiments de l'académie. On lui avait joint ce plan avec la lettre d’admission qui lui avait informé qu'elle était acceptée dans le dortoir Givrali et qu'elle aurait même une colocataire.
Une colocataire, parlons en d'ailleurs, Shana était partagée sur le fait d'avoir une colocataire. Elle aimait beaucoup de fait d'avoir quelqu'un avec elle au quotidien et de pouvoir ce référé à cette personne quand elle voulait une information. De plus cette colocataire était aussi une Givrali donc elle pourrait encore plus l'aider. Mais le fait de devoir lui faire face la terrorisait. La jeune fille s'était posée un tas de questions à se sujet. Es qu'elle a voulut une colocataire ou es qu'on lui a imposée ? Dans se cas, es qu'elle veut de moi ? Es qu'on va bien s'entendre ? Es qu'elle est gentille ? Puis elle s'était dit que le meilleur moyen d'avoir des réponses à ses interrogations était d'aller directement voir la personne en question. De toute manière ce n'est pas comme si elle avait vraiment d'autre choix.

C'est bon, Shana venait de finir d'analyser le trajet à prendre pour aller jusqu'au dortoir Givrali.
C'est donc en prenant son courage à deux mains qu'elle refourra son plan dans sa poche et prit ça grosse valise de ses deux mains. Elle se dirigea donc vers le dortoir Givrali.

Shana marcha, quand elle fut à quelque mètres du bâtiment, elle aperçu une fille qui attendait sur le pas de la porte. Es que c'est elle ma colocataire ? Se demandait elle. Cela devait sûrement être elle, qui d'autre attendrait devant le dortoir sinon ? La fillette de 12 ans cloua son regard au sol et avança. Elle eu un pas d'hésitation guidée pour ça timidité avant de continuer ça route et de se poster devant la jeune fille qui attendait à l'entré. Elle ne disait pas un mot, elle n'en menait pas largue à vrais dire, elle ne savait pas du tout comment aborder la fille qui se trouvait en face d'elle. Elle pensa à dire bonjour, car après tout, quoi de mieux pour commencer une conversation que se saluer ? Cependant, le mot ne sortait pas de sa bouche, pour temps celle-ci était entre ouverte mais pas un son ne s'en échappait. Elle était trop tétanisée pour pouvoir dire quoi que se sois. Dit quelque chose Shana, tu va tout gâcher ! Ragea-t-elle intérieurement, mais rien à faire. Son cœur battait à tout rompre, il fallait l'aider à débloquer la conversation, elle ne pouvait de tout évidence pas la commencer.
En plus, Shana se rendit compte qu'elle était un peu plus grande que l'inconnue qui se tenait en face d'elle et même en baissant les yeux, elle ne pouvait pas vraiment fuir le regard de la fille car comme elle était plus petite Shana la voyait. Elle regarda donc le bas de la porte d'entée, derrière l'inconnue, pour échapper au regard de la fille.

- B-bonjour ! Um, tu dois être la nouvelle Givrali...S-Shana, c'est ça ?

A ses mots Shana fit un gros effort et tenta d'agir socialement en tachant de ne pas paraître trop coincée et plutôt décontractée ce qui ne marcha pas tout à fait à vrais dire. Son bras se levaient mais ils étaient raides, son mouvement ressemblait plus à celui d'un vieux robot rouillé qu'à un geste fluide et naturel, on voyait très bien qu'elle était morte de trouille. Elle redressa aussi son regard mais ne regardait cependant toujours pas la jeune fille dans les yeux, elle n'était pas prête à le faire, mais c'était tout de même un début à noter. Malgré ses gestes maladroits, on pouvait voir que l'intention y était. C'était le plus important après tout, non ?

- B … Bon … Bonjour. Ravie de te connaître.Disait-elle de sa voie douce qui était totalement sincère. Voie qui trahissait son stresse d'ailleurs.Ou... Oui, je suis bien Shana.

Avant même que la jeune fille est réussit à demander le nom de la fille, celle-ci fut plus rapide qu'elle :

- Je m'appelle Luce...c'est moi qui serai ta colocataire ici.

- En … Enchanter, Luce. Répondit-elle.

Shana la voyait lui sourire, cette fille paressait gentille, elle fit un petit sourire timide, le seul qu'elle pouvait afficher à cette instant et encore il avait fallut qu'elle fasse un effort colossale avant d'arriver à le faire.
Ce premier contacte n'était pas si terrible que ceux à quoi s'attendait la jeune fille aux cheveux de feu, cependant elle avait très peur de l'image qu'elle pouvait renvoyer à Luce, elle espérait seulement qu'elle ne prendrait pas de travers les gestes qu'elle faisait et les paroles qu' elle prononçaient.


Codage par Libella sur Graphiorum



     
Hello


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6068-420-shana-roscoe-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6141-t-card-shana-roscoe-givrali#65462
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 15 ans.
Niveau : 13
Jetons : 5221
Points d'Expériences : 220

MessageSujet: Re: Hello, how are you ? ♦ Shana   Lun 17 Avr - 18:55

03/03/2017
feat. shana roscoe


Cela te semblait quelque peu dur à dire, mais tu te sentais rassurée de ne pas être la seule à te sentir un peu mal à l'aise. Tu pouvais clairement voir sur son visage, empreint de la même angoisse diffuse qui t'habitait à ce moment, qu'elle partageait le même sentiment que toi : une envie de sympathiser, mais une gêne omniprésente qui vous ronge, toutes les deux. Peut-être de la peur ; peur d'être trop envahissante, trop brusque...mais c'était dur de la sonder, déjà parce que tu venais de la rencontrer, et surtout parce que tu n'étais pas douée pour ça. En vérité, tu étais sûrement en train de projeter tes propres sentiments sur elle. C'est une mauvaise habitude, chez toi — de souvent chercher à prouver que tes ressentis étaient valides, que tu n'étais pas la seule à te sentir comme ça.

Tu devrais peut-être arrêter de faire ça, d'ailleurs. Premièrement, parce que tu t'étais promis d'être plus positive...et deuxièmement, parce que tu étais en train de la fixer depuis environ cinq bonnes minutes sans rien dire tellement tu étais perdue dans tes pensées. Aussitôt, ton visage s'enflamme : tes joues se teintant de rouge, tu lui adresses à nouveau un sourire maladroit.

« Excuse-moi, je...je me suis un peu égarée. »

Tes doigts se mouvent presque instinctivement, agrippant l'extrémité de ton écharpe. Encore un mécanisme de défense pour tenter de canaliser ton stress. Nom d'Arceus, Luce ! Ce n'est clairement pas le moment de flancher. Tu es plus âgée qu'elle (contrairement à ce que montre cette différence de taille entre vous deux qui t'obsède depuis qu'elle s'est présentée à toi) et c'est donc à toi de montrer l'exemple.

Haut les coeurs !

Te redressant brusquement — ah, ce craquement devait être ton dos — tu lui souris à nouveau, en y mettant un peu plus d'effort cette fois-ci. Tu as probablement l'air stupide et tes joues te font mal, mais c'est mieux que rien. Au moins, tu affiches un visage encourageant...et peut-être pas trop flippant. Tu espères.

« Enchantée de faire ta connaissance. J-J'espère que tu te sentiras bien ici. »

En voyant le timide sourire qu'elle t'adresse, tu as l'impression qu'on t'a retiré un poids du coeur, et si tu pouvais pousser le soupir de soulagement le plus long du monde à cet instant, tu le ferais. Le bon pressentiment que tu avais décidé de t'imposer pour te donner un boost d'optimisme semblait vouloir se réaliser. Elle n'avait absolument pas l'air méchante, contrairement à ce que te glissaient ces peurs qui avaient surgi ce matin lorsqu'on t'a annoncé la nouvelle. Très timide, effacée...elle te ressemblait beaucoup, mine de rien. Enfin...elle était tout de même beaucoup plus grande que toi. Oui, tu avais un peu de mal à te mettre ça en tête. Tu avais beau être naturellement petite, il y avait des limites. Mais passons. Il est temps d'être responsable, Luce !

« Um...est-ce que tu veux que je te montre notre chambre ? »

Sa réponse semble positive. Tu l'invites donc à pénétrer à l'intérieur du bâtiment, lui demandant si cela lui va si tu portes sa valise par la même occasion. Tu lui forçais peut-être un peu la main ceci dit, mais tu voulais être le plus polie avec elle et surtout, plus que tout, ne pas la mettre mal à l'aise. Tu secoues la tête légèrement ; si tu continues à y réfléchir ce que tu crains va vraiment finir arriver, alors vaut mieux ne pas trop y penser.

Cette valise est sacrément lourde, par contre...mais tu te refuses à te dire que c'est à cause de ton, heu, petit gabarit.

Alors que tu es presque à bout de souffle — monter les escaliers avec une valise, c'est assez douloureux en fin de compte — vous arrivez enfin en face de ta chambre. Enfin, votre chambre, désormais. A l'intérieur, tout devrait être dans un état...normalement correct. Tu étais partie précipitamment, mais Topaz étant resté dans sa Pokéball, tu ne devrais pas avoir le droit à une quelconque surprise inattendue. Soulagée, tu sens tes membres se détendre un peu : tu n'aurais pas à passer pour une incapable ainsi, encore moins devant une de tes cadettes. Peut-être qu'enfin tu allais pouvoir te détendre et passer une journée normale. Et quand tu ouvres la porte...

Tout est effectivement normal. Tout est rangé, tout est à sa place, rien n'est sale, ni cassé, Lazuli est toujours dans son aquarium...

Et Pearl danse sur ton lit.

Ah. C'est vrai qu'elle avait tendance à faire ça, lorsque tu n'occupais pas la place. Vu qu'elle n'était pas l'élément le plus perturbateur de ton équipe, loin de là, tu avais décidé de la laisser dans ta chambre. Ce n'était pas catastrophique, mais ça devait être assez surprenant pour ta camarade, mine de rien. Tu te retournes donc vers elle, en espérant qu'elle ne soit pas trop décontenancée.

« D-Désolée...! C'est Pearl, une de mes partenaires, elle...fait souvent ça. »

Tu tiques légèrement. C'est la toute première fois que tu appelles un de tes Pokémons un « partenaire ». Ce qui n'est pas du tout une mauvaise chose, juste...inhabituel, pour toi. Toi qui cherchais à tout prix à éviter ne serait-ce que de te retrouver en présence de l'un d'entre eux il y a quelques années et qui avait presque fondu en larmes tellement tu avais eu peur la première fois que tu as rencontré ton Farfuret, voilà que tu les considérais aussi proches que la majorité de tes amis. Et curieusement, cela te met un peu de baume au coeur.

« Mon lit est ici, et le tien est juste en face. N-N'hésite pas à organiser ton coin comme tu le veux, surtout...mets-toi le plus à l'aise possible. C'est le plus important. »

La dernière partie de la phrase t'échappe, sans même que tu t'en rendes compte. Malgré ton faible sourire, tu sens tes joues brûler légèrement — être aussi directe, ce n'est pas ton genre. Mais pour une fois, laisser parler ton for intérieur est une bonne idée.

« Alors, um...est-ce que tu as des...questions, à propos du dortoir ou de la vie ici ? »

Etre une aînée, c'est bien plus dur qu'il n'y paraît...petit pas par petit pas, Luce. Tu vas t'en sortir.

_________________

I want to become the light that can
cut through your pain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4813-335-luce-c-agnelli-where-noon-and-night-cross-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4817-luce-c-agnelli-givrali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Rosalia
Âge : 12 ans
Niveau : 12
Jetons : 808
Points d'Expériences : 188

MessageSujet: Re: Hello, how are you ? ♦ Shana   Ven 5 Mai - 15:35

Hello, How are you ?

Shana Roscoe - Luce.C Agnelli

Shana  prit sur elle et regarda la jeune fille qui se trouvait en face d'elle dans les yeux. C'est en faisant ce grand effort, qu'elle vit que Luce paressait très tendu, tétanisée même, beaucoup de stresse émanait d'elle. D'un coup, Shana se sentit un peu mieux, le fait d'être en compagnie d'une personne qui semblait être dans le même état qu'elle la rassurait un peu. C'est en se décontractant un peu que la jeune fille parvint à un peu mieux contrôler la trouille qui lui tenaillait le ventre.

Luce ne disait rien, elle semblait pensive, elle la regardait mais son regard était éteint comme si son esprit était partie vagabonder ailleurs. Shana connaissait bien ce comportement car elle avait le même. Par fois, ça lui arriver de penser à autre chose pendant quelque instants. C'est alors qu'elle attendit sagement que sa colocataire reprenne ses esprits. On es pas si différente l'une que l'autre finalement … Constata la nouvelle Givrali.

- Excuse-moi, je...je me suis un peu égarée. Finit-elle par lui dire au bout de cinq minutes d'absences.

- Oh, heu … Ce n'est rien, ne t'en fait pas … Je … Ça m'arrive aussi  de m'égarer dans mes pensés de temps à autres. Lui répondit-elle en souriant timidement.

De toute évidence, Shana tentait de détendre l’atmosphère du mieux qu'elle le pouvait. Habituellement elle avait beaucoup de mal à débuter les conversation mais là, elle avait fait l'effort  de le faire, et même si elle n'était pas très douée pour ce genre de chose, on voyait que, malgré sa maladresse, elle y mettait du cœur. C'était le plus important après tout, non ?...  Elle ne voulait  pas que Luce se sente mal à l'aise, après tout ce n'était pas le but.

Ensuite, Luce se redressa et lui afficha un large sourire. La rouquine comprit que ce sourire forcée révélait une vraie bonne intention de la part de la Givrali. Elle tentait elle aussi de détendre l'atmosphère un peu tendu qui régnait depuis quelque minutes déjà. Shana ne savait pas si c'est se qu'elle avait dit avant ou pas qui l'avait détendu mais elle était contente que la jeune fille se sente un peu moins stressée.

- Enchantée de faire ta connaissance. J-J'espère que tu te sentiras bien ici.

A ses mots, Shana hocha de la tête sans effacé son sourire amicale.

- Moi de même. Lui dit-elle calmement de sa voie douce.

La fille au cheveux de feux s'était un peu détendu, elle ne bégayait plus, ce qui était déjà un bon progrès. Par contre elle gardait toujours cette posture rigide. Elle se tenait toujours droite comme un bambou, ses mains jointes devant elle. Si elle avait les couleurs d'un arbre, elle passerait totalement inaperçue aux yeux de tous.

- Um...est-ce que tu veux que je te montre notre chambre ? Lui demanda-t-elle ensuite.

Shana eu le même réflexe, elle hocha une deuxième de de la tête pour faire voir qu'elle donnait son accord.
C'est alors, que son aîné l'invita à entrer dans le dortoir. Shana s’apprêta à prendre sa valise quand Luce lui proposa de la prendre. A ses mots, la nouvelle se releva.

- Ho … Heu … Non, cela ne me dérange pas. Merci. Lui répondit-elle.

J'espère que ma valise ne serra pas trop lourde pour elle … Se mit à espérée la jeune fille tout en laissant sa colocataire prendre son fardeau. Shana était contente de constater qu'elle était tomber sur une colocataire gentille et sur tout qu'elle semblait apprécier sa compagnie. Elle craignait tellement le pire en venant ici qu'en constatant ce simple détaille, un poid énorme venait de partir de ses épaules.

La rousse suivit donc sa guide en prenant soins de rester à coter d'elle. Puis elles arrivèrent face à un escalier. Shana regarda Luce et lui demanda si ça allait aller avec sa valise, si elle ne préférait pas qu'elle la reprenne. Cependant, son aîné lui affirma que tout allait bien et se mit à passer devant elle pour monter les marches.
La pauvre … Ma valise est assez lourde … Elle va avoir mal au dos... C'est très gentil de sa par de me l'avoir portée. Se disait la jeune fille aux yeux rougeâtres qui se mit à monter l'escalier derrière sa guide.

Après un cour instant, elles se trouvèrent enfin devant leur chambre. Luce ouvrit donc la porte et la fit entrer. Elle posa sa valise à coter d'un lit vide, Shana imaginait que c'était celui qui lui était destiné. Elle regarda Luce et la remercia d'avoir porter sa valise jusqu'ici.
Puis, un mouvement attira le regard de la nouvelle. Elle tourna la tête et vit un pokémon. Celui-ci dansait sur l'autre lui, celui de Luce surement. Enfin, c'est se que supposait la nouvelle Givrali. Ce pokémon était jolie et sa bonne humeur était contagieuse, tellement que Shana se mit à sourire. Cette fois-ci ce n'était pas un sourire gainer mais un sourire normal et heureux qu'elle affichait.

- D-Désolée...! C'est Pearl, une de mes partenaires, elle...fait souvent ça. Lui confia sa colocataire.

Luce semblait tendu, elle croyait peut être qu'elle faisait mauvaise impression. Pour temps, elle n'avait pas à s'en faire de se coter-ci, cela ne dérangeait pas du tout Shana, au contraire même.

- Ne t'en fait pas, tu n'a pas à t'excuser pour ça, je trouve ça marrant moi. Ça ne me dérange pas du tout. Lui répondit-elle en lui souriant.

Puis, ensuite, Luce montra les lits un à un en indiquant son lit et celui de Shana. Ce qui confirma se que pensait la rousse un peu plus tôt.

- Mon lit est ici, et le tien est juste en face. N-N'hésite pas à organiser ton coin comme tu le veux, surtout...mets-toi le plus à l'aise possible. C'est le plus important.

- Merci. Lui répondit Shana qui, même si elle était plus détendu que quelques instants au par avant, gardait sa timidité.

- Alors, um...est-ce que tu as des...questions, à propos du dortoir ou de la vie ici ? Lui demanda sa nouvelle colocataire.

Shana se mit à réfléchir quelque instants puis une question lui vint en tête.

- Heu … Oui, j'en aurait une … Je sais qu'il faut que j'aille voir le collectionneur après m'être installée ici cependant je ne sais pas exactement où il se situe … Tu peut me l'indiquer sur mon plan du campus ? Lui demanda - t - elle en sortant de sa poche son plan qu'elle déplia après s'être rapprocher de sa nouvelle connaissance.

Codage par Libella sur Graphiorum



     
Hello


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6068-420-shana-roscoe-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6141-t-card-shana-roscoe-givrali#65462
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 15 ans.
Niveau : 13
Jetons : 5221
Points d'Expériences : 220

MessageSujet: Re: Hello, how are you ? ♦ Shana   Sam 1 Juil - 22:33

03/03/2017
feat. shana roscoe


Un sourire t'échappe, cette fois-ci beaucoup plus naturellement. Ces quelques phrases échangées avec Shana semblent t'avoir rassurée, t'avoir mise en confiance. Comme elle l'a mentionné, l'irruption soudaine de ton Plumeline sur ton lit ne l'a pas dérangée le moins du monde, bien au contraire. Étrangement, ça t'a rendue — oserais-tu le dire ? — heureuse. Savoir que vous aviez beaucoup plus en commun qu'un dortoir avait calmé l'angoisse qui, depuis ce matin, menaçait de surgir et de refermer ses crocs autour de ton cou. Une angoisse bien plus docile que celles qui te hantent d'habitude, mais tout de même. Le fait de ne pas appréhender cet instant précis te faisait un bien incroyable — une sensation que tu aimerais vraiment retrouver à l'avenir. Peut-être que tu devrais laisser Pearl en dehors de sa Pokéball plus souvent, si cela plait autant à ta nouvelle colocataire. Enfin, Pearl faisait un peu ce qu'elle voulait ici, de toute manière... heureusement qu'elle n'est pas aussi turbulente que Topaz, sinon tu aurais vraiment de sacrés problèmes. Et par problèmes, tu entends probablement la moitié des objets de cette pièce en miettes sur le sol et les draps mordus et déchirés. Oh. Vu que tu n'est plus toute seule désormais, il faudrait d'ailleurs que tu apprennes à Topaz à se conduire correctement, et à respecter les délimitations de vos espaces personnels. Tu imaginais déjà le pire : le Rocabot dormir sur ses draps avec les pattes pleines de boue, mordiller la moitié de ses affaires de cours... tu frissonnes. Tu avais décidément encore beaucoup de travail à faire lorsqu'il s'agissait de son dressage. Beaucoup, beaucoup de travail. Tu soupires, le plus discrètement possible pour ne pas qu'elle te remarque. Ça serait malpoli, après tout.

La réponse de Shana à la question que tu lui avais posé quelques instants plus tôt t'arrache de tes pensées. C'est vrai que vu ton arrivée un peu précipitée, elle n'avait probablement pas du avoir le temps de se rendre chez le Collectionneur... et n'avait donc pas encore reçu son premier Pokémon. Cette réalisation te rend un peu nostalgique, mine de rien : cela ne fait qu'un an que tu es à la Pokémon Community, mais tu as l'impression que tu as rencontré Albireo il n'y a que quelques mois. Le temps passe tellement vite...

Tu poses enfin les yeux sur le plan qu'elle déplie en face de toi, une fois tes réminiscences terminées. Lui indiquer où se trouve le Collectionneur, hein ? Cela te parait... plus facile à dire qu'à faire. Tu dois admettre que la première fois que tu as rendu visite à l'ermite de l'académie, quelqu'un t'y avais emmené... et tu n'avais donc aucune idée d'où son « bureau » (vu l'état de la pièce, il était difficile d'appeler l'endroit comme ça) se trouvait, et tu avais, en règle générale, beaucoup de mal à te repérer sur une carte. Sur le terrain, en revanche, tu pouvais clairement faire appel à ta mémoire visuelle, qui était probablement l'un de tes rares points forts. Enfin, si on pouvait appeler ta capacité à tenir de longues heures à parler des Visions d'Arcadia sans t'arrêter un point fort. Du coup, la solution à cette impasse te semble soudainement bien plus évidente. Tu hésites un instant, avant d'oser prendre la parole à nouveau.

« Um, est-ce que ça te dirait que je t'y emmène directement ? Ça serait plus rapide et pratique, et, um... enfin, le campus est assez tortueux, parfois. »

Évidemment, tu ne dis absolument pas ça parce que tu t'es perdue un bon nombre de fois en essayant de retrouver le chemin du dortoir Givrali au tout début. Ahem. Alors que tu t'apprêtes à lui répondre, une autre idée surgit à nouveau dans ta tête — décidément, tu prends beaucoup d'initiatives aujourd'hui. Est-ce que ça serait ce nouveau (et étrange, pour tout dire) sentiment de responsabilité qui t'y pousserait ? Ou de la sympathie envers elle, peut-être, une envie de ne pas la laisser seule dans un endroit qu'elle ne connait pas encore... où elle ne connait probablement personne. Toi aussi, tu es passée par là, après tout. Tu l'envies un petit peu, mine de rien : tu étais arrivée seule, sans avoir personne pour te tenir compagnie. Pas de colocataire, pas d'amis, rien. Enfin, tu ne penses pas être la meilleure des colocataires, bien sûr. Mais pourtant, même si cela ne t'avait pas dérangé, à l'époque, la toi de maintenant se demande si tu aurais tenu le coup, si tu avais été dans ton état d'esprit actuel. Bizarre, comme ressenti.

« Oh, je peux te faire visiter un peu le dortoir aussi, si tu veux. On y est passées brièvement, mais avec le transport de tes bagages, j'imagine que tu n'as pas le temps de le voir entièrement... »

Elle aurait sûrement pu le visiter plus en détail si tu avais un peu plus de force physique et que tu n'avais pas passé cinq minutes à te dire que sa valise était bien trop lourde, aussi.

Néanmoins, tu lui souris encore une fois — le cœur empli d'un optimisme qui te paraît presque étranger. Quelque chose te dit que les choses vont bien se passer, pour une fois.

_________________

I want to become the light that can
cut through your pain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4813-335-luce-c-agnelli-where-noon-and-night-cross-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4817-luce-c-agnelli-givrali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Rosalia
Âge : 12 ans
Niveau : 12
Jetons : 808
Points d'Expériences : 188

MessageSujet: Re: Hello, how are you ? ♦ Shana   Sam 29 Juil - 1:06

Hello, how are you ?

Luce C. Agnelli - Shana Roscoe

-Um, est-ce que ça te dirait que je t'y emmène directement ? Ça serait plus rapide et pratique, et, um... enfin, le campus est assez tortueux, parfois.

Shana n'aurait jamais osé demander à sa colocataire de l'accompagner directement chez le collectionneur. Elle aurait penser que la jeune fille avait peut être autre chose à faire mais apparemment ça n'était pas le cas et Shana en était plutôt assez soulagée car ça allait être plus simple pour elle à présent.

- Et bien, si ça ne te dérange pas, je veux bien. Je veux bien te croire, le campus à l'aire très grand et je pense que je vais me perdre plus d'une fois. Lui dit-elle en riant. En plus, à se que j'ai entendu, la collectionneur se situe dans un souterrain non ? Ça doit être dure et assez effrayant de le trouver non ?
Lui demanda-t-elle avec curiosité.

En tout cas, depuis un moment Shana était beaucoup moins timide. Elle éprouvait une grande sympathie envers Luce et elle était contente qu'elle veuille bien l'aider. En regardant leur chambre, elle s'y sentait bien. Cela ne la dérangeant pas que le pokémon de sa colocataire sorte de sa pokéball, cela faisait de l'animation et elle trouvait ça bien. Au moins elles ne s’ennuieraient pas. C'est alors qu'elle en vint à se dire que finalement elle avait beaucoup de chance d'avoir eu une colocataire. Car elle ne serrait pas se qu'elle aurait fait sans sa précieuse aide. Elle se serrait surement beaucoup plus perdu et elle aurait du se débrouiller seule ... Heureusement ça n'était pas le cas à son grand soulagement d'ailleurs.

- Oh, je peux te faire visiter un peu le dortoir aussi, si tu veux. On y est passées brièvement, mais avec le transport de tes bagages, j'imagine que tu n'as pas le temps de le voir entièrement... Demanda son aîné.

Shana trouva sa proposition très intéressante, c'était en effet une très bonne idée car le dortoir paressait très grand et elle n'était pas sur de pouvoir s'y retrouver seule alors autant avoir une première visite histoire de s'habituer à l'endroit.

- Oui, je veux bien, ça me fera des premier repères. Lui dit-elle en souriant.

En même temps, je ne lui en veux pas de ne pas avoir fait la visite avant car ma valise devait vraiment être lourde et je n'aurais pas aimée qu'elle se casse le do en voulant bien faire … Se disait-elle.

Puis, décidément plus décontracté, elle se permit de proposé à son tour.

- Se que je te propose c'est qu'on face la visite du dortoir, vu qu'on est déjà sur place et qu'on se rende ensuite chez le collectionneur... Tu en pense quoi ? Lui demanda-t-elle.

C'était rare que Shana sois aussi à l'aise avec quelqu'un qu'elle ne connaissait que depuis quelque minutes mais, elle ne savait vraiment pourquoi, elle s'entendait bien avec Luce. Elle sentait qu'elles pourraient devenir de bonnes amies et qu'elles pourraient partagés plains de choses ensembles. Cette relation qui était entrain de s'installer entre elles semblaient idéale pour leur colocation. Shana était contente de savoir qu'elle pourrait compter sur Luce pour l'aider si jamais elle avait un problème. Le fait de ce sentir un peu entourée la rassurait et lui réchauffait le cœur.


Codage par Libella sur Graphiorum



     
Hello


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6068-420-shana-roscoe-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6141-t-card-shana-roscoe-givrali#65462
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Hello, how are you ? ♦ Shana   

Revenir en haut Aller en bas
Hello, how are you ? ♦ Shana
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-