>

Partagez | .
Entretien et réparation d'un iPok.
avatar
Annonceur

Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1696

Sujet: Entretien et réparation d'un iPok.   Ven 7 Avr - 14:10

Entretien et réparation d'un iPok


L’iPok est un appareil technologique assez répandu de par son utilité dans la vie quotidienne. Il n’a fallu que quelques années à l’iPok pour remplacer le PokéNav, la Pokémontre, et autres objets de la même fonction, car non content de reprendre les mêmes applications que feux ses concurrents, l’iPok se permet également le luxe d’être à la fois maniable et pratique : de par sa forme coulissante, il est possible de l’utiliser comme un petit ordinateur, et de par sa forme de téléphone portable, il est facile de l’emporter partout, et de rester connectés aux autres par les appels téléphoniques, ou, à défaut, les textos. Il n'a pas mis longtemps à s'imposer partout, mais surtout dans notre académie, où il est utile de bien des manières.


Qu'est-ce qu'un iPok ?
L’iPok peut avoir de nombreuses utilités au sein de l’académie. Si les élèves l’utilisent généralement pour envoyer des textos, appeler ou aller sur Internet pour leurs recherches (ou pas), l’administration de l’école en a tiré un profit tout autre. Chaque iPok d’élève est unique, coloré aux couleurs de son dortoir pour une meilleure reconnaissance visuelle entre deux iPok, et chacun d’eux possède la carte de dresseur de l’élève auquel il appartient, cette dernière recensant le nom, prénom, numéro étudiant, le semestre d’arrivée et le ou les parcours de l’étudiant en question. Il suffit alors d’ouvrir un iPok perdu pour savoir à qui il appartient, car si chaque élève peut verrouiller son iPok selon un code spécifique, la T-Card apparaîtra toujours, ce qui permettra à celui qui a trouvé l’iPok de le rendre à son propriétaire légitime. Les professeurs de l’établissement utilisent également l’iPok comme outil de travail : sur l’intranet de l’académie, des cours étaient postés (ces derniers étant nommés des cours Interface), et depuis leurs iPok (ou plus simplement depuis un ordinateur portable) les élèves avaient pour devoir de répondre aux questions avant d’envoyer le travail fait par mail au professeur correspondant. De même, au cours de compétitions de fins d’années, comme le marathon scientifique de 2015, l’usage des iPok était autorisé, voire encouragé, pour faire des recherches sur Internet et permettre une meilleure réalisation du projet.

A l'académie, tout le monde est logé à la même enseigne, et en arrivant, chaque élève reçoit son propre iPok, ce qui est plutôt pratique quand l'élève n'a pas les moyens de s'en payer un, ces petites machines pouvant être assez onéreuses selon le modèle choisi. C'est la raison pour laquelle l'académie a décidé de distribuer le même modèle à chaque élève, la seule chose différant d'un élève à l'autre étant la couleur de l'appareil qui change selon le dortoir de l'étudiant. En plus de relier les gens les uns aux autres grâce aux indémodables textos et Internet, l'iPok permet de nombreuses choses, principalement de faire des achats en ligne sur le site de l'école, ou l'accès au très fermé pôle d'échange de l'académie, où des élèves postent des annonces pour acheter, vendre, échanger, ou même donner des objets ou des Pokémon, poussant ainsi les élèves comme les adultes à surveiller attentivement cet endroit pour ne pas passer à côté de la bonne occasion. Car ce qu'un élève cherche, un autre l'aura sûrement. Après tout, de nombreuses personnes aiment s'adonner aux fouilles, principalement les archéologues qui en feront leur métier, et il n'est pas rare qu'ils remontent des souterrains avec des objets dont ils n'ont pas l'utilité, mais qui plairont à ceux qui les recherchent. Les souterrains regorgent de pierres évolutives, et de nombreux Pokémon en ont besoin pour changer de stade... Aussi le pôle d'échange est-il un lieu de trafic constant, accessible seulement grâce à l'iPok, tout comme les fiches des éventuels médecins, coachs, mécanos, stylistes ou éleveurs de l'école, qui n'hésitent pas non plus à se faire de la publicité sur le site de l'académie.


L’iPok possède de nombreuses applications, préinstallées de base lors de la récupération de ce dernier. Ces applications, utiles, ne sont que la base de l’iPok, car il est possible d’en acheter d’autres auprès des mécaniciens de l’école qui les créent et les commercialisent aux prix de leurs choix. Celles qui sont enregistrées dans l’iPok sont cependant gratuites :
T-Card : La T-Card de chaque élève est affichée de base dans son propre iPok. Aux couleurs de son dortoir, elle recense son nom, prénom, numéro étudiant, parcours, tout ce qu’il est utile de savoir d’un seul coup d’œil. La T-Card sera accessible même si l’iPok est verrouillé, pour retrouver plus facilement le propriétaire d’un iPok perdu.
Données générales : Heure, date du jour, température, calculatrice, podomètre, réveil, accès à Internet… Une application « tout en un » assez utilisée par les élèves, surtout en ce qui concerne, le plus généralement, l’heure, le réveil et Internet.
Téléphone : Regroupant à la fois les appels et les messages, c’est une application très utilisée, autant par les élèves que par les adultes. Le clavier le plus répandu est un modèle AZERTY, mais l’iPok peut être changé pour un modèle QUERTY sur simple demande auprès de l’administration de l’école.
Carnet d’adresses : Application très utile pour stocker des informations sur les gens rencontrés, comme leur numéro d’iPok ou leur dortoir et les retrouver en un clic. Les numéros des préfets et des préfets en chef sont enregistrés dans chaque iPok depuis la rentrée de Septembre 2014.
Appareil photo : Application fréquemment utilisée par ceux qui aiment garder des souvenirs, ou qui travaillent à plein temps pour Potiron. Malheureusement, elle ne permet que la prise de photos, la fonction vidéo n’étant pas prise en compte.
Pokédex : 100% complet, il propose une image et description pour chaque Pokémon (même les légendaires divers et variés) pour permettre à chacun une meilleure scolarité. Nul besoin de croiser un Pokémon pour l’enregistrer dans votre Pokédex, ce dernier sert plutôt d’encyclopédie inversée. Tendez-le vers un Pokémon, et vous aurez toutes les informations relatives à son sujet.
Boîte de stockage : Application permettant d’avoir accès à une boîte de stockage où il est possible de stocker ou retirer des Pokémon en allant les chercher auprès du Collectionneur. Cette application n’est que très peu utilisée, les dresseurs préférant garder leurs Pokémon auprès d’eux plutôt que de s’en séparer.
E-Book : Application permettant d’avoir accès à certains livres dématérialisés de la bibliothèque de l’école. Tout comme la boîte de stockage, cette application n’est que peu utilisée, l’écran de l’iPok étant trop petit pour permettre une lecture  fluide et agréable.
En plus des applications préinstallées sur l'iPok, il est possible aux élèves de rajouter d'autres applications inédites et uniques, car créées par les mécaniciens de l'école et proposés à la vente sur le site de l'académie. Cela demande donc de débourser quelques jetons, mais permet d'acquérir des applications qui manquent parfois énormément à l'iPok, comme une caméra pour enregistrer des vidéos, un plan GPS pour ceux qui passent leur temps à se perdre, un studio de musique pour ceux qui se sentent l'âme créative... Les possibilités sont infinies car certains mécaniciens créent de nombreuses applications pour s'entraîner dans le cadre de leur futur métier.


Nettoyage de surface d'un iPok
Je ne vous ferai pas l'audace de vous expliquer comment on se sert d'un iPok. Après tout, si vous lisez cette thèse publiée sur le site de l'école, c'est que vous savez comment l'utiliser... La seule chose que je peux dire, en partant du principe que certains d'entre vous l'ignorent, c'est que l'iPok que l'académie vous a fourni est unique. Ce que j'entends par là, c'est qu'à votre arrivée dans l'école, le Collectionneur, en plus de votre Pokémon starter, vous a remis cette petite machine colorée, sans vous expliquer que si vous la cassez, c'est votre problème. L'école offre un seul et unique iPok à chaque élève, mais ne prendra pas sa maintenance en charge. Si l'iPok se casse, la réparation et les frais éventuels seront à la charge de l'élève. Sinon, l'académie perdrait beaucoup trop d'argent, si elle devait remplacer les iPok endommagés de chaque étudiant... C'est la raison pour laquelle il n'est pas rare que les quelques apprentis mécaniciens (comme moi, en l'occurrence) acceptent de réparer les iPok endommagés pour trois fois rien, et parfois même gratuitement. Cela leur permet de se faire la main, en plus de rendre un service à un camarade qui n'aura pas à débourser une somme trop conséquente pour la réparation de leur appareil. Et si la réparation ne tient pas, une nouvelle visite au mécanicien qui s'en est occupé suffira à régler le problème.



En règle générale, les mécaniciens ne s'occupent que de la petite maintenance, comme le nettoyage de l'écran, le changement de la carte sim, ou encore le dépoussiérage de l'iPok, qui sont des choses assez basiques mais cependant difficiles à réaliser pour ceux qui ne savent pas comment faire. Bien entendu, le chiffon à microfibres est très répandu pour ce genre de choses, et parfois, certains utilisent de l'eau ou une solution de nettoyage spéciale pour mieux éliminer les traces (astuce : assurez-vous bien que cette dernière ne contient ni alcool, ni acétone, ni ammoniaque, qui sont agressifs pour votre appareil en plus de ronger le revêtement protecteur de l'écran). Mais généralement, ceux qui confient leurs iPok à un mécanicien demandent une maintenance complète, et en plus du nettoyage de l'écran, il est souvent demandé un dépoussiérage de l'appareil (généralement les prises USB et écouteurs qui sont de vrais nids à poussière), un nettoyage du compartiment interne (c'est-à-dire l'emplacement de la batterie de l'iPok), et d'autres spécificités portant généralement sur l'aspect intérieur de l'iPok, sans toucher aux pièces internes et à des choses un peu plus pointues. Ces quelques nettoyages sont effectués assez rapidement et, généralement, gratuitement, puisque cela n'implique pas de changement de pièce ou un gain de temps trop conséquent.

Prendre soin de son iPok ne demande pas une grande expertise, et ne vous coûtera que quelques jetons pour acheter le matériel nécessaire. L'écran peut être débarrassé de la poussière et des taches de doigts grâce à l'utilisation d'un simple chiffon à microfibres, il est également possible d'utiliser un peu d'eau ou une solution de nettoyage spéciale. Il faudra alors bien veiller à éteindre l'iPok et enlever la batterie (ne jamais enlever la batterie sans avoir éteint l'iPok si vous ne voulez pas qu'il vous lâche) avant de frotter un bout du chiffon à microfibres légèrement humide sur l'écran de l'iPok. Pour la poussière, l'utilisation d'une brosse à dents peut résoudre vos soucis. Armez-vous d'une brosse à dents sèche, et brossez les différents ports USB de l'iPok pour en faire sortir la poussière. Si cela ne suffit pas, vous pouvez toujours utiliser une petite épingle ou une aiguille à coudre qui devront alors être très fines, et avec beaucoup de précautions, vous pourrez sortir la poussière restante. N'utilisez surtout pas de couteaux, qui, à première vue, semblent plus aisés à manipuler qu'une aiguille, mais qui peuvent faire d'énormes dégâts à cause de leur côté denté. Veillez toutefois à ne pas toucher les broches du connecteur, qui sont extrêmement fragiles et qui pourraient ne plus fonctionner en cas de heurt trop sévère. Si vous n'êtes pas sûrs de votre coup, il vaut mieux laisser votre iPok aux bons soins d'un mécanicien, qui s'en occupera à votre place sans risquer d'abîmer votre précieux appareil.


Maintenance et entretien d'un iPok
Parfois, un nettoyage de surface ne suffit pas, et l’iPok, trop endommagé par une chute ou un choc quelconque, nécessite une réparation plus vaste que quelques bidouillages faits à la va-vite avec une épingle et un chiffon microfibres. Dans ce cas-là, il vous faudra passer par un professionnel pour le réparer puisque vous serez dans l’incapacité de le faire vous-mêmes sans abîmer plus encore votre précieux iPok. Si passer par un mécanicien expert peut être la meilleure des solutions, vous pouvez aussi vous tourner vers les élèves mécanos de l’école, qui pourront éventuellement le réparer, et pour moins cher qu’un professionnel, voire même gratuitement puisque cela peut aussi leur permettre de se faire la main.


S'il vous arrivait de casser votre iPok et que vous comptez passer par un élève mécanicien pour le faire réparer, prévoyez le coup et achetez d'avance les quelques pièces nécessaires à sa réparation. Si vous ne les connaissez pas, le mécanicien à qui vous comptiez laisser votre appareil saura à coup sûr vous renseigner. Acheter vous-mêmes les pièces vous coûtera une certaine somme de jetons, c'est vrai, mais beaucoup moins que si vous étiez passé par un professionnel, qui vous aurait fait payer encore plus cher pour se faire une bonne marge sur la réparation. Vous paierez, certes, moins cher en passant par un élève mécanicien, mais si ce dernier doit dépenser ses jetons pour acheter les pièces à votre place, lui aussi souhaitera se faire une marge pour combler la dépense précédente, rendant donc votre réparation coûteuse. Venir avec les pièces manquantes vous permettra donc d'avoir une réparation gratuite auprès du mécanicien, faisant gagner énormément de temps à ce dernier puisqu'il n'aura pas eu à se déplacer pour les acheter lui-même, surtout que certaines pièces spécifiques peuvent coûter assez cher pour les moyens du mécanicien, ou être introuvables et devant être commandées sur Internet, ce qui aurait retardé la réparation et le rendu de votre iPok.

En règle générale, les pièces détachées des iPok se trouvent relativement vite, surtout celles qui nécessitent le plus de maintenance, comme la vitre de l’écran, le support de la carte SIM, la carte mémoire, la batterie, ou les touches qui ont tendance à se détacher après une longue utilisation. Comme ce sont généralement les pièces qui se cassent le plus facilement sur un iPok, ce sont les plus simples à trouver, même si les autres restent accessibles à condition que l’on fouille un peu. Le plus simple, pour un mécanicien, reste le changement du support de la carte SIM, puisque ceci peut être réglé en quelques coups de tournevis. Les touches peuvent également être clipsées et déclipsées assez vite, et la seule raison pour laquelle les gens préfèrent voir un mécano, c’est parce qu’il faut ouvrir la coque de l’iPok pour accéder à l’arrière du clavier et à l’interface des touches, chose assez malaisée à faire quand on n’a pas l’habitude, qui peut conduire à abîmer l’iPok plus encore. Mais c’est généralement pour une histoire d’écran cassé que les mécaniciens sont le plus consultés, l’écran étant fragile et ayant tendance à se briser au moindre choc un peu trop violent. Le changement d’un écran est un peu plus technique : il faut en effet dévisser entièrement l’appareil puis retirer les coques internes en douceur avant de pouvoir retirer la nappe (languette colorée reliant l’écran à la carte mère). Attention si vous le faites vous-mêmes, cette languette est extrêmement fragile ! Une fois les éléments importants sécurisés, la vitre peut être enlevée en chauffant la colle à l’aide d’un sèche-cheveux pour la faire fondre et décoller facilement l’écran. La nouvelle vitre est ensuite placée, et recollée avec une colle spéciale (que les mécaniciens possèdent généralement). Il ne restera plus au mécanicien qu’à replacer tous les éléments un par un avant de refermer l’iPok avec son tournevis, et en l’espace de trente minutes, le tour est joué.


En conclusion
L’iPok est un appareil indispensable, mais dont il faut prendre soin si on veut qu’il nous dure longtemps sans devoir le changer tous les quatre matins. Si les mécaniciens de l’école peuvent s’occuper de la maintenance légère (nettoyage, changement de touches, remplacement d’écran) mieux vaut ne pas faire appel à eux en cas de problème trop grave, mais plutôt se tourner vers des professionnels qui sauront mieux que les élèves réparer votre appareil, même si la prestation se révèlera, en conséquent, plus chère que si vous étiez passé par un apprenti mécanicien de l’académie. Aussi, mieux vaut-il éviter de laisser traîner son iPok n’importe où ou de laisser ses Pokémon jouer avec, sauf si vous avez le budget nécessaire à sa réparation permanente.


Aileen Sôma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entretien et réparation d'un iPok.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Administration de l'école :: gestion du personnage :: Ateliers :: Exposés-