Partagez | .
(mission) Chapignon et Chapiteau.
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 17 ans
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1275

MessageSujet: (mission) Chapignon et Chapiteau.   Mer 26 Avr - 16:06


Une nouvelle fois, Eryn vérifia qu’elle avait bien pris toutes ses affaires. Il aurait été dommage qu’elle arrive sur le lieu de sa mission sans avoir tout ce qu’il lui fallait. Retourner à l’académie, très peu pour elle ! D’accord, elle n’aurait pas l’océan à traverser, cette fois, puisque tout se déroulait à Lansat, mais elle préférait rester un minimum professionnelle. D’autant plus qu’elle avait eu la chance d’être sélectionnée parmi de nombreux demandeurs : le cirque de Solgaleo était peut-être petit, mais il ne possédait que des Pokémon venus d’Alola ! Or, même si elle n’était plus chercheuse, la Mentali voulait tout de même en connaître un maximum sur ces Pokémon, histoire de savoir comment s’en occuper si l’un d’eux se retrouvait un jour dans son élevage. Elle avait d’ailleurs pris ses cours, dûment rangés dans un classeur, puis dans son sac, pour le cas où elle aurait besoin de fouiller dedans en quatrième vitesse afin de trouver une information ou une autre. Mais maintenant, il fallait qu’elle se dépêche, sinon elle allait être en retard. Diable ! Une McNellis en retard! Si elle l’avait su, sa grand-mère se serait étouffée avec son précieux thé. Heureusement qu’elle ne le saurait jamais, alors.

Les rues du centre-ville étaient bondées, mais la Mentali réussit tout de même à atteindre l’endroit qu’elle cherchait, à savoir le cirque, qui avait réussi à se faire une bonne place non loin du centre touristique en restant cependant excentré pour assurer le bien-être de ses Pokémon. Ce fut complètement essoufflée qu’elle atteignit les lieux, et après avoir pris quelques secondes pour souffler, elle s’approcha du grand chapiteau. Il y avait du monde, mais personne ne fit attention à elle, de sorte qu’elle put contourner le cirque pour atteindre le grand enclos des Pokémon. C’était même écrit dans l’intitulé de la mission : les Pokémon n’étaient pas enfermés dans des Poké Ball, mais se prélassaient à l’air libre entre deux numéros, et son but, à elle, en tant que bénévole enthousiaste, était de veiller à ce qu’il ne leur arrive rien tout en s’assurant de leur bien-être et de leur confort. A pas de souris, elle atteignit l’enclos, se percha agilement dessus, et avec un sourire ravi, observa les Pokémon inconnus qui s’étalaient sous ses yeux.

Il y avait de tout : des chats rouge et noir, des otaries bleues de différentes tailles (sans doute des évolutions), des oiseaux de différentes couleurs qui semblaient pourtant tous identiques, des petits et des grands chiens, des ânes, des ours, et même des Pokémon Plante ! Le seul qu’elle reconnut fut Manglouton, occupé à creuser le sol pour y trouver à manger, la faisant frissonner bien malgré elle. Plus qu’à espérer qu’il serait moins dangereux que ceux qu’elle avait rencontré l’été dernier, parce qu’elle n’en avait pas gardé un excellent souvenir, étrangement. Elle se pencha un peu plus, essayant de voir tous les Pokémon de l’enclos, fascinée par tout ce qu’elle découvrait.

« Jeune fille, descend de là, s’il te plaît ! »

Eryn sursauta, manquant de tomber de l’autre côté. Mais elle réussit à se retenir, et descendit au sol pour faire face à l’adulte qui la regardait avec sévérité, mais bienveillance. Il pouvait bien comprendre qu’autant de Pokémon inconnus puisse émerveiller les enfants.

« Comment as-tu pu passer ? Personne ne t’a arrêté ? »
« Euuuh, non. Désolée. » Elle sourit, et tendit la main. « Je m’appelle Eryn, je suis apprentie éleveuse. J’ai été envoyée par l’académie suite à l’offre déposée par le cirque. »
« Oh, vraiment ? Bien, bien ! » Il lui serra la main en souriant avec chaleur. « Je suis monsieur Maxime, le directeur du cirque. Tu es toute seule ? On m’avait pourtant dit que vous seriez deux. »
« Euh… L’autre élève ne devrait plus trop tarder, à mon avis. »

Il y avait un autre élève. Elle n’était même pas au courant. Elle avait tellement prié pour être prise, et tellement sauté de joie de l’avoir été, qu’elle n’avait même pas songé à vérifier s’il y avait quelqu’un d’autre ou si elle était seule. Apparemment, elle ne serait pas seule sur la mission, et ça, ça avait quelque chose de rassurant, de ne pas assumer la responsabilité des Pokémon du cirque sans assistance. Oh, bien entendu, ils n’étaient pas vraiment sous sa responsabilité mais s’il se passait quoi que ce soit alors que sa tâche était de veiller sur eux… Elle s’en voudrait énormément, et, quelque part, elle en serait responsable.

« Dites, lequel d’entre eux est un Solgaleo ? »

La question prit le directeur du cirque au dépourvu. Il cilla, puis éclata de rire, la faisant bêtement rougir. Avait-elle dit une bêtise ? Sans doute. Pourtant, il lui semblait déjà avoir entendu ce nom. Solgaleo, ce n’était pas une simple invention. Et si ce cirque s’appelait le Cirque de Solgaleo, c’est parce qu’ils devaient en avoir un qui faisait office de vedette, sans doute parce qu’il était particulièrement beau, voire chromatique. Non ?

« Aucun d’entre eux, jeune fille, Solgaleo est un Pokémon Légendaire, à Alola ! On l’appelle le Pokémon Halo Solaire, et autrefois, il était honoré comme un émissaire du Soleil. C’est pour ça que j’ai appelé mon cirque comme ça : le Cirque de Solgaleo apporte le soleil dans la vie des gens ! »

Il étendit les bras, et Eryn esquissa un sourire amusé. Cet homme lui plaisait bien. Son histoire était jolie, et il n’avait pas tout à fait tort. Après tout, voir ces Pokémon en liberté l’avait rendue heureuse, ce qui était une forme de soleil, en quelque sorte.

« On a des goodies de Solgaleo à la boutique souvenir, tu pourras en prendre un, si tu veux, et ramener un petit bout d’Alola dans ton académie. »

Il sourit à nouveau, et elle lui fit écho. Des goodies Solgaleo, hein ? Elle irait jeter un petit coup d’oeil, quand elle aurait le temps. D’un sourire, le directeur l’invita à la suivre pour lui faire faire un tour du cirque, histoire qu’elle sache où elle allait travailler et où se trouvaient les objets dont elle pourrait éventuellement avoir besoin. Joyeuse, la Mentali lui emboîta le pas tandis qu’ils retournaient à l’entrée. Cependant, alors qu’il allait commencer à parler, il se tut pour regarder vers l’entrée. Des visiteurs passaient, allaient et venaient, mais il s’intéressait surtout à une jeune fille qui regardait autour d’elle. Il avait l’air tendu. Eryn désamorça automatiquement la situation.

« Hey ! Par ici ! »

Elle leva le bras en l’air, et l’agita pour attirer sa camarade. Si elle ne se dirigeait pas vers le chapiteau, c’est qu’elle cherchait quelqu’un. Et qui, sinon son partenaire de mission, ou quelqu’un susceptible de la diriger vers un responsable qui pourrait lui dire quoi faire ?

« Tu la connais ? »
« Elle fait partie de l'école, comme moi ! Je ne sais pas comment elle s'appelle, mais je pense que ça doit être elle, la deuxième personne ! »

Le directeur se détendit aussitôt, et accueillit d’un sourire la jeune demoiselle qui les rejoignait. Elle devait sans doute être soulagée d’avoir trouvé quelqu’un pour l’aider. Et pas n’importe qui : sa camarade de mission ET le directeur du cirque ! Ça, pour un coup gagnant, c’était un coup gagnant !

_________________


Would you find me somewhere in the shadow, would you stay and wait for tomorrow, I was wrong to believe i was free on my own, then the place i thought it was lost, it was deep down in the frost, now I know it's okay it was only a ghost. Please stay and play, when you're here it's okay I don't care what everybody say, don't you fade away, I need you next to me side by side back in the old days.
(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 3
Jetons : 262
Points d'Expériences : 215

MessageSujet: Re: (mission) Chapignon et Chapiteau.   Ven 26 Mai - 21:54

Elle sautillait. Bon, en fait, Calua sautillait tout le temps : Le matin, dans les couloirs, dans l'académie, sur sa chaise, aux repas et même le soir avant de se coucher. À croire que le sautillement était le mode de déplacement préféré de la Pyroli...Et ce n'était pas si loin de la vérité. En se déplaçant ainsi, la petite magicienne canalisait son énergie semble-t-il inépuisable. De plus, elle adorait la sensation de décoller, de s'éloigner du concret et du physique pour s'élever vers le ciel et le spirituel. Mais, si cette habitude  ne dérangeait pas ses Pokémons, son entourage, à la longue finissait souvent par la trouver épuisante. C'est vrai, qui pouvait tenir le rythme d'une Pyroli montée sur ressorts, surtout lorsque cette dernière accueillait chaque remarque avec un sourire enfantin ?
Mais aujourd'hui...On venait de dépasser le stade du sautillement. Si elle avait pû, Calua aurait bondi par-dessus des montagnes, des océans et jusqu'à la Lune, afin de crier sa joie. La raison ? Elle venait tout simplement d'accepter une mission. Et pas n'importe quelle mission : un CIRQUE venait de s'implanter sur l'île de Lansat. Avec le chapiteau, les acrobates et tout le bordel ! Un vrai cirque, pour une petite fille rêveuse, c'était le lieu de toutes les merveilles...Un antre idéal pour les cracheurs de feu, les trapézistes, les clowns et surtout les magiciens ! Avec une telle annonce, comment Calua aurait-elle pu résister à l'envie de se précipiter, droit vers le centre ville, non loin de l'agence touristique où le cirque avait installé ses différentes installations ?
Mi-bondissante, mi-essoufflée, la jeune fille ne savait plus où donner de la tête : sans l'aide d'Ash et Pollo, elle se serait sûrement perdu dans la foule, mais le duo s'était avéré étrangement synchronisé. Entre le Coxy qui jouait les guides aériens et son partenaire Ouisticram qui relayait les informations, perché sur le chapeau de la magicienne, Calua n'avait eu aucun mal à trouver son chemin. En se perchant sur la pointe des pieds, la Pyroli tenta bien de repérer les roulottes et enclos qui devaient parsemer les abords du cirque : elle rêvait de voir toutes ces créatures venus d'Alola...Attendez, une ménagerie de créatures que le monde entier est encore en train de découvrir, imaginez le potentiel pour une magicienne débutante ! L'impact sur le public serait tout bonnement co-lo-ssal.

''Tu les vois Pollo ? Dis, tu les vois ?''

Pas vraiment, non. Peut-être serait-il bon de préciser que malgré ses ailes, le Coxy ne pouvait pas voler trop haut, de peur de perdre de vue sa Dresseuse. Et avec son enthousiasme habituel, cette dernière se fondrait bien trop facilement dans la foule. Le type Insecte avait donc opté pour un vol mi-haut, qui ne lui permettait pas de repérer le reste des enclos, dissimulés de l'autre coté du chapiteau. Manifestement, ils allaient devoir traverser ce dernier, s'ils voulaient pouvoir en observer les résidents...Mais par où se diriger ?

''Hey ! Par ici !''

''Hein ?...Moi ?''

Que, quoi ? C'était à elle qu'on s'adressait ? Apparemment, oui, vu l'ardeur qu'avait la jeune fille (aux cheveux roses, c'est sa couleur naturelle, parce que c'est trop mignon une fille aux cheveux roses, quoi que un garçon, ça pourrait bien lui aller aussi, il faudrait qu'elle teste avec Starius.) présente non loin de l'une des entrées du chapiteau. Au prix de quelques ''Pardons'' et de contorsions, la magicienne parvint à se glisser hors de la foule, pour rejoindre sa guide, ainsi qu'un homme fortement charpenté. Une grosse moustache ornait son visage, recourbé de chaque coté et un bref coup d'oeil à ses vêtements rouges et noirs, suffit à la Pyroli pour le regarder avec de grands yeux émerveillés...Ça, c'était un costume de Mr. Loyal, ou elle ne s'y connaissait pas !

''Tu es la seconde élève, envoyé par la Pokémon Community, je me trompe ?''

''Non, non, c'est bien moi ! Calua R. Kana, en chair et en magie ! Vous voulez voir un tour ?''

''Oulah, doucement petite, doucement. Tu as l'air motivée, c'est le moins qu'on puisse dire. Joli chapeau.''

''Merci ! Il est bien, hein ? Je voulais en prendre un plus grand, mais, j,avais lu quelque part que dans un cirque, c'était toujours...''

''Toujours Mr. Loyal qui doit porter le chapeau le plus imposant, afin que le public puisse le reconnaitre de loin. Je vois qu'on a potassé son sujet avant de venir.''

''Ouiiiii, j'ai trouvé des articles sur vous et votre cirque...D'ailleurs, il est où, votre Solgaleo ?''

''Ah, ah, désolé de te décevoir, mais si j'avais un Solgaleo, je ne le produirais sûrement pas dans un cirque ! Eryn et Calua, donc...Je ferais en sorte de vous trouver des badges, rapidement. Allez, suivez-moi, que je vous montre un peu où vous allez travailler ! ''

Pas de Solgaleo ? Oooooh, c'est dommage, elle aurait bien aimé en voir un, en vrai.  Elle se rattrapera sur les Pokémons d'Alola, puisque c'était comme ça, certains d'entre eux feraient sûrement l'affaire pour des tours toujours plus phénoménaux. Par précaution, elle avait même embarqué son sac à malices, qu'elle serrait fortement, afin de calmer l'excitation qui manquait de lui faire tourner la tête. Toujours perché sur son chapeau, Ash semblait particulièrement intéressé par le numéro des cracheurs de feu qui s'entrainaient un peu plus loin..Mais oui, tu pourras aller les rejoindre, t'inquiètes donc pas. En revanche, Calua comptait bien profiter de cette petite balade pour faire la connaissance de sa partenaire attitrée.

''Eryn, c'est ça ? Enchantée, ravie, et tout ce qui va avec ! J'adore la couleur de tes cheveux, fallait que je te le dise, ça te va super bien !  Alors, alors...Je pense que tu l'as remarqué, mais j'adooooore le monde du spectacle, j'veux même devenir la plus grande magicienne du monde. D'ailleurs, faut que je te présente mes supers-hyper-assistants-les-plus-forts-du-monde : Lui, c'est Pollo, tu trouveras pas de Coxy plus gentil etl à, c'est Ashelis. Tant que tu lui demandes pas de s'approcher de l'eau, elle peut tout faire et c'est une super acrobate !
Sinon...Je ne suis jamais allée à Alola donc, si tu as un Pokédex cachée sur toi, c'est le moment de le sortir !''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5680-399-calua-remi-kana-just-a-little-spark-of-magic-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5689-calua-r-kana-pyroli
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 17 ans
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1275

MessageSujet: Re: (mission) Chapignon et Chapiteau.   Ven 16 Juin - 12:46

Chapignon et chapiteau


La fille venait bien de l’académie. A bien y repenser, elle reconnaissait le Coxy qui la suivait comme une ombre, pour l’avoir déjà vu distribuer des tracts pour des spectacles ou soutenir sa dresseuse quand elle tentait quelque chose – sachant que ces quelques choses finissaient souvent par des explosions, de la fumée sur le visage, bref, un tour de magie raté. Eryn avait donc prudemment décidé de ne pas s’approcher, pour ne pas être victime d’un coup foireux. C’était une erreur en soi, parce qu’elle aimait beaucoup la magie, et que du coup, elle ne connaissait pas vraiment sa camarade de mission. « Calua R. Kana, en chair et en magie ! Vous voulez voir un tour ? » Au moins savait-elle maintenant que la pile électrique qui l’accompagnait s’appelait Calua, et qu’apparemment, elle tenait la magie en très haute estime. S’ensuivit un court dialogue sur la hauteur d’un chapeau, qu’Eryn ne parvint pas vraiment à suivre, notant jusque que le « Monsieur Loyal » devait sans doute être le surnom du directeur et qu’il portait un chapeau plus haut que les autres pour être reconnu du tout public. Ça, c’était pratique, ça leur permettrait de toujours le retrouver en cas de besoin quelconque. « D'ailleurs, il est où, votre Solgaleo ? » La Mentali esquissa un sourire amusé, puisqu’elle avait posé la même question quelques minutes auparavant. Mais Solgaleo était un Pokémon Légendaire, à Alola, alors en posséder un et le faire travailler dans un cirque… Ça ferait un peu sacrilège, tout de même. « Ah, ah, désolé de te décevoir, mais si j'avais un Solgaleo, je ne le produirais sûrement pas dans un cirque ! » Il éclata de rire, faisant sourire les deux adolescentes. Son rire était franc et honnête, et il semblait vraiment content de voir deux gamines enthousiastes venir l’aider dans son cirque et s’intéresser aux Pokémon qu’il abritait. « Eryn et Calua, donc...Je ferais en sorte de vous trouver des badges, rapidement. Allez, suivez-moi, que je vous montre un peu où vous allez travailler ! » Il partit à grands pas, et les deux filles le suivirent, tentant de ne pas se laisser distancer par ses grandes enjambées.

« Eryn, c'est ça ? Enchantée, ravie, et tout ce qui va avec ! J'adore la couleur de tes cheveux, fallait que je te le dise, ça te va super bien ! » La Mentali ne put que sourire. Calua avait l’air adorable… Mais également très bavarde. « Alors, alors...Je pense que tu l'as remarqué, mais j'adooooore le monde du spectacle, j'veux même devenir la plus grande magicienne du monde. D'ailleurs, faut que je te présente mes supers-hyper-assistants-les-plus-forts-du-monde : Lui, c'est Pollo, tu trouveras pas de Coxy plus gentil et là, c'est Ashelis. Tant que tu lui demandes pas de s'approcher de l'eau, elle peut tout faire et c'est une super acrobate ! » Les Pokémon la saluèrent les uns après les autres, mais à nouveau, elle n’eut pas le temps d’en placer une. Ils avançaient trop vite pour ça, mais à aucun moment Eryn ne trouva que cet empressement était suspect. Le directeur avait un cirque à gérer après tout, plus vite il aurait expédié la question des badges, plus vite il pourrait retourner à sa montagne de travail. « Sinon… Je ne suis jamais allée à Alola donc, si tu as un Pokédex cachée sur toi, c'est le moment de le sortir ! » Eryn pouffa de rire. La franchise de sa camarade lui plaisait. Calua débordait de vie et semblait ne pas avoir de soucis à admettre ses points faibles, comme le fait de ne pas connaître le Pokédex d’Alola, et sans doute les nouvelles formes de certains Pokémon. Mais pourquoi lui demandait-elle un Pokédex ? Celui qu’elles avaient dans leur iPok avait été automatiquement mis à jour au fur et à mesure que les informations filtraient, et à l’heure actuelle, tous les Pokémon étaient répertoriés dedans, même les légendaires et les fabuleux. Ce qui faisait d’elle une cruche, du coup. Elle aurait dû se rendre compte toute seule, à l’aide d’une simple recherche, que Solgaleo était un Pokémon Légendaire, et pas un Rattata trouvable sur toutes les routes du monde.

« Eh bien… Merci pour mes cheveux ! C’est une couleur naturelle, c’est pratique, non ? Ça fait des économies en coloration ! » Elle se fendit d’un grand sourire. « Et tes Pokémon ont l’air gentils ! Je te présenterai les miens plus tard, mon équipe est variée, ça risquerait de faire beaucoup de bazar. Il faudra juste demander à… Ashelis, c’est ça ? De ne pas trop s’approcher de mon Haydaim. Il a, hm, quelques difficultés avec le feu. » Elle passa pudiquement sous silence le fait que le Goupelin de son ancien dresseur le maltraitait à coup de flammèches quand il n’était qu’un faible Vivaldaim, puis elle reprit la parole. « Pour le Pokédex, je connais quelques Pokémon d’Alola, pas trop, mais j’en ai un avec moi, je te la montrerai plus tard. Cela dit, le Pokédex de notre iPok a été mis à jour, donc normalement ça ne devrait pas poser trop de soucis non ? Sinon, on demandera une liste à monsieur Maxime ! »

En parlant de monsieur Maxime… Celui-ci venait de s’arrêter, et elles faillirent presque lui rentrer dedans sans faire attention. Il entra dans une tente, et en ressortit assez vite pour leur faire signe d’entrer, comme surpris qu’elles aient attendu dehors. Timidement, Eryn passa la première, levant poliment le rabat pour laisser passer Calua après elle, et elle ne put s’empêcher de regarder curieusement autour d’elle. C’était la première fois qu’elle entrait dans une tente de cirque après tout, du moins une tente autre que le grand chapiteau. C’était très propre et très bien rangé. Trop bien rangé. Pas de papiers qui traînaient, ds tiroirs fermés à clé, un truc qui ressemblait à un coffre-fort avec un gros cadenas… Mais son attention fut retenue par autre chose, et très peu discrète, elle tira le poignet de Calua pour le lui montrer, des étoiles dans les yeux. Deux Pokémon dormaient dans des paniers. Identiques, mais différents. Un crème, un rouge. L’un avait l’air dangereux, l’autre extrêmement rapide. Et ils ne dormaient pas, puisqu’ils ouvrirent un œil pour les regarder, avant de décider qu’elles n’étaient pas rangereuses, replongeant aussitôt dans le sommeil. Ce fut le moment que choisit le directeur pour se tourner, leur tendant un badge d’accès à chacune, retenu par une cordelette pour être accroché autour du cou. Ça faisait un peu pass de festival. Et le badge en lui-même avait la forme d’un gros lion blanc. Eryn s’en saisit, le regarda, et mit une seconde de trop à comprendre qu’il s’agissait sans doute de Solgaleo, dont le cirque tenait son nom. Alors ça ressemblait à ça ? Il fallait avouer qu’il était assez imposant, leur Solgaleo, et, quand même, le badge en imposait pas mal. Elle l’enfila autour de son cou, laissant Calua en faire de même après avoir observé avec ravissement le gros lion de plastique rigide qui lui servait de badge.

« Il ressemble à ça, Solgaleo ? »
« Oui, en effet, il ressemble à ça. Plutôt imposant, non ? » Il sourit, affable, avant de reprendre la parole, beaucoup plus sérieux. « Votre travail sera de vous occuper du bien-être des Pokémon du cirque. Ils sont laissés en liberté dans un enclos – Eryn l’a déjà vu, elle te montrera, Calua – parce qu’ici, nous pensons que l’enfermement des Pokémon dans des cages ou dans des Poké Ball, comme le font les autres cirques, est mauvais pour eux. »
« Je garde mes Pokémon dans des Poké Ball… »
« Et tu fais bien, jeune fille ! Ce qui convient aux Pokémon d’un dresseur ne convient pas aux Pokémon d’un cirque. Personnellement, je pense qu’ils ont besoin d’extérieurs, d’espaces, d’apprendre à se sociabiliser les uns les autres et s’habituer à être sous le feu du regard des milliers d’inconnus qui se pressent pour les regarder. Comme un cirque bouge sans arrêt, il est bon pour nos Pokémon de comprendre d’eux-mêmes qu’ils se déplacent, les habituer à le faire. Les mettre en Poké Ball serait pratique… Mais alors, ils ne comprendraient pas qu’ils bougent, ne profiteraient pas des paysages, et penseraient passer leur vie au même endroit alors qu’ils changent de lieu tous les mois ! »

Il sourit, et les deux filles ne purent que l’imiter. En un sens, il avait raison. Les Pokémon d’un dresseur passaient leur temps à combattre, ou à concourir, bref, à participer aux activités de leur dresseur. Ils avaient donc besoin d’être frais et dispos. Les Pokémon d’un cirque… Un cirque était fait de voyages, et il aurait été illogique que les Pokémon n’en profitent pas.

« Bref. Vous ne vous occuperez que des Pokémon du cirque. Certains forains tenteront sans doute d’abuser de votre présence pour vous faire faire quelques courses – aller chercher tel accessoire, porter un message à tel personne ; ne le faites pas. Et s’ils râlent, envoyez-les vers moi. Votre devoir, ce sont les Pokémon. » Il leur sourit. « A ce propos… » Aïe. Ils entraient dans le vif du sujet. « Faites attention à vous, les filles. On a rencontré quelques… Problèmes, depuis notre arrivée ici. »
« C’est pour ça que tout est sous clé et que deux Pokémon sont présents sous votre tente ? »
« Oh, Griffe et Croc ? Ce sont mes Lougaroc de garde, ils dorment toujours ici… Mais oui, leur présence arrange bien, en ce moment. » L’homme frotta distraitement sa moustache. « Certains n’apprécient pas notre présence ici. Un cirque rempli de Pokémon d’Alola, ça plombe leurs affaires, et ils tentent de nous saboter. Ils s’en prendront spécifiquement aux Pokémon, alors soyez sur vos gardes. »
« C’est pour ça qu’on a des badges ? Pour que les forains nous reconnaissent comme deux élèves qui ont le droit d’être ici, et pas comme des fouineuses venues d’un autre cirque rival ? »
« Exactement. Alors ne les perdez pas : il y aura énormément de monde dans les heures qui vont suivre, et ces badges seront les seules choses qui pourront prouver que vous travaillez ici ! »

Les deux filles opinèrent du chef, et finalement, prirent congé du directeur pour se diriger vers les enclos, leurs badges rutilants se balançant aux rythmes de leurs mouvements. Tout le long du trajet, Eryn resta silencieuse, réfléchissant à ce qu’elle venait d’apprendre. Des concurrents voulaient plomber le cirque parce qu’il leur faisait de l’ombre, et s’en prendraient aux mascottes, les Pokémon, pour leur mettre des bâtons dans les roues. Des gens attaqueraient sciemment des Pokémon de cirque, dressés au spectacle et pas au combat, juste pour protéger leurs affaires ? C’était tellement triste… Après quelques minutes d’une marche silencieuse, où aucun forain ne les ennuya en voyant leurs badges mis bien en évidence, elles atteignirent l’enclos des Pokémon, et à nouveau, la Mentali s’appuya sur le bois pour regarder ses pensionnaires du jour. Elle ne les connaissait pas tous, mais le Pokédex lui fournirait toutes les réponses qu’elle attendait. Calua, perchée à côté d’elle, avait des galaxies dans les yeux face à ce spectacle impressionnant. Voir tant de Pokémon inconnus au même endroit, c’était fou ! Pas étonnant que le cirque connaisse un réel succès en-dehors des frontières d’Alola ! Et pas étonnant que les autres cirques, autrefois à la postérité, ne grincent des dents face à cette nouveauté qu’ils ne pouvaient concurrencer… Mais de là à faire du mal aux Pokémon ?

« Je ne t’ai même pas demandé, tu suis quoi comme parcours ? Tu veux devenir performer, j’imagine ? » La Mentali esquissa un sourire. « Pour ma part, je suis éleveuse. Oui, encore une coordinatrice chez les Mentali, c’est d’un original, je sais ! Et toi, tu es de quel dortoir ? »

Tandis que Calua lui répondait avec enthousiasme, Eryn entra dans l’enclos, sa camarade la suivant de près. Quelques Pokémon levèrent la tête à leur approche, et à la lueur dans leurs regards, la Mentali comprit qu’ils avaient déjà sans doute eu affaire à des gens venus d’autres cirques, qui avaient dû tenter de leur faire du mal. D’un geste, elle retint Calua, de peur qu’elle ne se précipite vers eux et qu’elle ne se prenne une attaque effrayée.

« Attends, on va leur laisser le temps de s’habituer à nous… » Pour leur montrer qu’elles n’étaient pas méchantes, Eryn se tourna vers Calua en souriant. « Puisqu’on a un peu de temps, je pourrai te présenter mes Pokémon, non ? Et, peut-être... » Moment de timidité. Vite passé. « Tu es vraiment magicienne ? Je le suis un peu, aussi ! J’aimerais bien voir ce que tu sais faire, à l’occasion ! »

_________________


Would you find me somewhere in the shadow, would you stay and wait for tomorrow, I was wrong to believe i was free on my own, then the place i thought it was lost, it was deep down in the frost, now I know it's okay it was only a ghost. Please stay and play, when you're here it's okay I don't care what everybody say, don't you fade away, I need you next to me side by side back in the old days.
(c) black pumpkin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 3
Jetons : 262
Points d'Expériences : 215

MessageSujet: Re: (mission) Chapignon et Chapiteau.   Mer 21 Juin - 14:08

Elle avait des cheveux roses ! ROSES ! Ça, c'est un truc qu'on ne voit pas tous les jours (Tout commentaire doit être adressé au Bureau ''Je vous zut !''), c'est peu de le dire. Raison de plus donc, pour que Calua ne puisse s'empêcher de les fixer avec un mélange de ravissement et de curiosité. Son état d'excitation connu même un pic net, lorsqu'elle découvrit qu'il s'agissait d'une couleur naturelle...avant de s'accompagner d'une vive déception. Comment ? Il n'y avait pas de teintures pour obtenir un effet aussi marquant ? Elle qui se voyait déjà arborer ce genre de couleurs dans l'un de ses futurs numéros.
De son coté, Pollo détaillait avec un nette intérêt la nouvelle venue : plus réservée, plus calme et moins remuante que sa petite Dresseuse, il ne serait probablement pas tout seul sur ce coup-là pour canaliser cette dernière. Et il faudrait bien cela pour éviter que l'enthousiasme débordant de la  jeune magicienne ne provoque ses catastrophes habituelles : ainsi, elle manqua de peu de se prendre l'un des piquets qui soutenaient le rabat de la tente, malgré la tentative d'Eryn pour lui céder le passage. Les adeptes du camping vous soutiendront tous que faire tomber un piquet porteur , alors que l'on se trouve dessous. Mais une fois de l'autre coté de la toile...Elle se retrouva au paradis. La tente était austère, mais dans chaque recoin, le regard se retrouvait accroché par une multitudes d'affiches (la plupart du temps parées de couleurs chatoyantes et de titres aussi alléchants que grandiloquents), et de trophées, savamment disposés sur les supports de deux bureaux. Curieuse, la Pyroli ne put s'empêcher de s'approcher de l'un d'entre eux, avant de déchiffrer les lettres dorées qui ornaient la base de ce dernier : en grosses capitales, on pouvait lire l'inscription ''1er Prix du Grand Festival de Kalos, section Exhibition''....Non, on ne s'évanouit pas et on ne l'emporte pas en courant !
Heureusement pour elle (Et pour la réputation déjà bien malmenée de la Pokemon Community), Eryn parvint à attirer son attention sur les deux grosses boules de poils qui roupillaient dans un coin de la tente...provoquant au passage un couinement ravi de la Pyroli. Ils en imposaient pas mal, c'est deux Pokémons, surtout celui qui arborait des trainées rousses dans sa fourrure. Avec un tel gabarit, ils devaient faire des merveilles sur la scène !

''Oui, en effet, il ressemble à ça. Plutôt imposant, non ?  Votre travail sera de vous occuper du bien-être des Pokémon du cirque. Ils sont laissés en liberté dans un enclos – Eryn l’a déjà vu, elle te montrera, Calua – parce qu’ici, nous pensons que l’enfermement des Pokémon dans des cages ou dans des Poké Ball, comme le font les autres cirques, est mauvais pour eux. ''

Des paroles qui méritent réflexion et...Elle est déjà partie. Comprenez-bien, Calua ne pouvait qu'approuver la vision d'un camarade artiste, surtout quand cette dernière fait appel au bon sens. Mais dans ce genre de situation, la Pyroli se concentrait davantage sur le fait de notifier chaque mots dans son petit carnet, plutçot que d'en écouter le sens global. En revanche, lorsque Mr. Maxime évoqua les problèmes potentiels causés, ce fut un visage rouge d'indignation qui émergea de derrière les pages du cachier.

''Ils n'ont pas intérêt ! Le premier qui s'approche d'un de vos Pokémons, je le...''

Nous passerons sous silence (Appollo subit déjà cette litanie, et croyez-moi, vous ne voudriez pas être sa place), les différentes ''solutions'' proposées par Calua visant à punir tout ceux qui tenteraient de s'attaquer au Cirque. Il n'existe pas de pire crime aux yeux de la Pyroli, que celui visant à saboter le travail d'un confrère artiste. Au-delà de la portée morale de l'acte, c'est surtout le fait de priver le public d'un numéro réussi, qui provoquait ce bouillonnement terrible chez la jeune fille. Ce genre de personnes ne devrait même pas pouvoir  oser se prétendre artistes ! Qu'ils y viennent, elle saurait les recevoir !
Arrivant à la barrière de bois qui encadrait l'enclos, la Pyroli pris conscience que sa partenaire était restée silencieuse tout du long. Aussi se sentit-elle un peu rassuré lorsque la Mentali reprit la parole en souriant. Il faut dire que les Pokémons, qui s'égayaient devant elles, avaient de quoi remonter le moral à un Tutafeh dépressif !  Celui-là, il serait parfait pour un numéro avec de l'eau...et celui-ci, elle le verrait bien faire un triple salto, avant d'atterir debout sur son chapeau ! Oh et celui-la...

''Pyroli ! Je sais pas trop comment sont fait les sélections, mais je pense pas que ça pose problème d'être coordinatrice chez les Mentalis, non ? L'important, c'est qu'on puisse faire ce qui nous plaît !''

Et pour le moment, la Pyroli en question se retenait d'appliquer à la lettre sa dernière phrase. Aussi, lorsqu'Eryn entra prudemment dans l'enclos, ne se fit-elle pas prier pour lui emboîter le pas, n'attendant qu'une excuse pour bondir par-dessus la barrière ! Colle-la de près, Pollo, sinon, on va retrouver ta Dresseuse de l'autre coté du champ en moins de deux secondes.
Elle voulait tout voir, tout toucher et...manifestement Eryn avait d'autres projets. Retenue par la cape, la magicienne pivota, avant d'approuver le conseil de la Mentali d'un air penaud. C'est vrai qu'à se précipiter comme ça, elle risquait plutôt de provoquer une jolie pagaille. À aller trop vite, elle risquait de mal faire, comme lors de son spectacle improvisée dans l’appartement d'Ilea...Et elle avait promis de ne plus agir de la sorte !

''Ça me semble bien ! En plus, si on leur montre que d'autres Pokémons s'approchent de nous sans avoir peur, ça devrait les mettre en confiance. Pollo, Ash, venez par là...Commençons par les présentations, Eryn, puis je pense que j'ai quelque chose qui devrait te plaire.''

Elle en avait des Pokémons. Plusieurs que Calua ne connaissait pas, d'ailleurs et que la Pyroli se promit d'étudier en détail, un peu plus tard. Certains semblaient de type Plante, une des espèces les plus propices à la confection de réactifs et d'effets spéciaux. Les choses auraient sûrement mal tournées, si Pollo ne s'était pas interposé à l'apparition du-dit Haydaim, appliquant à la lettre le conseil d'Eryn concernant la pyrophobie du type Plante. Retenant Ashelis qui semblait à la fête et prête à démontrer son talent de danseuse du FEUUUUUUUUU, le Coxy se contenta d'un regard d'excuse en direction de la Mentali, ce pendant que sa Dresseuse était comme pétrifié, un air de ravissement absolu sur le visage. Des Pokémons partout, du spectacle en perspective...que demander de plus ?
Une fois les présentations terminées, ce fut au tour de Calua d'entrer en scène. Se redressant, elle laissa Eryn prendre sa place, avant d'inspirer profondément, bras écartés. Cette espace devenait sa scène, elle allait leur en mettre plein les yeux ! La voix haute, le regard joyeux, elle se laissait guider par ces mouvements qu'elle avait répété encore et encore au fil du temps.

''Ladies and gentlemen ! Merci de votre présence pour ce petit numéro improvisé !  J'espère que ce qui va suivre vous plaira, mais avant toute chose, un tonnerre d'applaudissements pour nos assistants du jour...Pollo, Ash, à vous !''

Professionnels jusqu'au bout, le duo se plaça de part et d'autres de l'annonceuse, avant de prendre leurs positions : tandis que la petite magicienne sortait un lot de balles de jonglages, le Coxy prenait son envoil, avant d'alterner des allers et retours au centre du cercle de sphère colorées. Les mouvements de Calua se faisaient de plus en plus rapides au point que les balles semblaient presque floues...et ne commencent à disparaitre une à une ! D'un lot de 7 balles, la Pyroli passa rapidement à un enchainement n'en impliquant que trois ,tandis que leurs consœurs semblaient s'être évaporées dans les airs. Dans le même temps, Ash copiait minutieusement les mouvements de sa dresseuse, remplaçant les balles par de petites flammèches brilantes.
Et lorsque Calua stoppa brusquement ses mouvement avec une sorte de révérence, la Ouisticram ne se priva pas pour l'imiter, juste avant que la petite magicienne n'enchaine.

''Et à présent, un petit tour de mains par-ci, un mouvement de cape par-là...et TADAAAA !''

Les deux mains serrées l'une contre l'autre, la jeune fille dressa rapidement les bras au ciel, juste avant d'ouvrir ses paumes, en un mouvement bien plus large : à peine ses doigts s,étaient-ils écartés qu'une petite explosion scintillante se produisit entre ses paumes, avec un léger *Pop*, libérant une poudre scintillante qui recouvrit les Pokémons les plus proches tandis que les quatre balles disparues réapparaissaient, chacune contenus entre deux doigts tendus. Enchainant sans attendre, Calua se pencha alors en avant pour se porter à hauteur d'Eryn : et lorsque cette dernière toucha l'une des balles, cette dernière s'ouvrit alors pour révéler une fleur aux larges pétales blancs (Le fin qu'elle soit strictement identique à celles qui les entouraient dans le champ...et qu'une tige brisée jouxte le pied de la Pyroli ne sont sûrement que des coïncidences, rien de plus). Après lui avoir tendu l'objet, la jeune fille recula d'un pas, avant d'exécuter un léger salut.
Dans le même temps, le petit ménage qui venait de se dérouler dans ce coin de l'enclos semblait produire son effet sur ses occupants habituels : seuls ou par petits groupes, quelques Pokémons s'approchaient timidement du cercle ainsi créé, curieux de découvrir la source de toute cette agitation.

''Merci, merci à vous tous ! N'oubliez pas les applaudissements pour Pollo et Ash, ils l'ont bien mérités !...Eh, coucou, toi ! ''

Le nouveau venu, ressemblait à un Miaouss..Enfin, en partie ; son pelage était beaucoup plus sombre et il se tenait debout , en tenant une de ses pattes avants d'un air plutôt...snob, c'était le mot. Lorsque la petite magicienne tenta de lui caresser la tête, le chat grisé laissa échapper un feulement hautain, avant de reporter son attention sur Eryn...Tant pis pour toi, t'es pas gentil !
Avec ravissement, Calua découvrit alors qu'au moins une des espèces présentes lui était familière. Des oiseaux danseurs, similaire à ceux qu'elle avait rencontré sur l'île de Lilo...Enfin, Pearl à présent, se regroupaient à la lisière du petit groupe, sans cesser de se trémousser en rythme. Oh et là...

*Crunch*

''...Lâche-çaaaaaaaaaaaaaaaaa !!''

Branle-bas de combat ! Aggression et vol de chapeau de magicienne par un espèce de petit âne aux yeux éteints ! Tous à sa poursuite, souquez les artimuses !
Lancé à la poursuite du Tiboudet voleur de chapeau, Calua se retrouva bien vite de l,autre coté de l'emploi, comme si le Pokémon prenait un malin plaisir à la faire courir à sa suite. Polo tenta bien de porter secours à sa Dresseuse mais une silhouette massive (Pour ne pas dire colossale) aux bras grands ouverts se dressa sur son chemin. Et lorsque les bras du Chelours, manifestement très câlin, se refermèrent sur le Coxy, ce dernier disparut avec un profond soupir et un regard vers le ciel, que l'on pourrait interpréter aisément par ''...Encore ?''.

''Chelours ♥''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5680-399-calua-remi-kana-just-a-little-spark-of-magic-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5689-calua-r-kana-pyroli
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: (mission) Chapignon et Chapiteau.   

Revenir en haut Aller en bas
(mission) Chapignon et Chapiteau.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Village Portuaire :: Autres Lieux Importants-