Partagez | .
Des baies sous haute sécurité [PV Ginji]
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 43
Jetons : 2187
Points d'Expériences : 1031

MessageSujet: Des baies sous haute sécurité [PV Ginji]   Dim 3 Sep - 19:19



Des baies sous haute sécurité

Avec Ginji


Jour de rentrée. Les vacances s’étaient terminées tranquillement, passées encore une fois à une vitesse folle. Cette année encore, elles avaient été riches en rebondissements et aventures. Ponctuées par des rencontres très intéressantes et parfois… Gênantes ? C’est vrai, que j’avais du mal à imaginer que les choses se dérouleraient ainsi, c’était vraiment surprenant. Parmi ces surprises, il y avait notamment l’évolution de mon Crocrodil en Aligatueur. J’étais déjà réputé et regardé pour me promener avec un crocodile rose d’un mètre, maintenant j’étais porté par un autre de quasiment deux mètres cinquante. On pouvait dire que c’était à la fois impressionnant et ridicule pour les passants. Toutefois, personne n’osait venir se moquer de mon Pokémon ouvertement, à croire que le simple fait de présenter sa mâchoire à chaque nouveau rire faisait fuir les moqueurs. J’étais donc Paul Nyllis, le dresseur à l’Aligatueur rose.

Comme c’était ma première rentrée en tant que préfet, je ne savais pas trop comment me comporter face aux nouveaux élèves. J’avais un peu le trac, car contrairement à février, je n’étais plus du tout dans le bain des études. Malgré cela, j’avais quand même tenu un petit discours de bienvenu et présenté le dortoir aux nouveaux la vieille du premier jour, c’est-à-dire pas plus tard qu’hier. Comme toujours, Sirius m’avait épaulé pour écrire le discours et trouver une tenue adéquate qui ne fasse pas trop chic ni trop désinvolte. Aujourd’hui, j’étais bien content de pouvoir porter ce qui me plaisait, à savoir un jean et un t-shirt noir par-dessus lequel j’avais mis un perfecto en prévision du vent. Car oui, qui disait rentrée, signifiait aussi arrivée de l’été indien. Pas toujours très beau cela dit. Donc je me couvrais, surtout moi qui trouvais toujours le moyen de finir enrhumé.

Ma chambre n’avait pas changé par rapport à l’année dernière. Enfin… C’était plutôt nos deux chambres, puisque je squattais à la fois celle de préfet et celle où j’avais passé le reste de l’année scolaire avec Sirius : La Dracochoc ! Avec les vacances, nos projets d’agrandissement s’étaient vus stoppés net, alors que nous nous apprêtions à abattre la cloison entre les deux chambres pour ne former ainsi qu’un seul repère pour nos charmants fessiers et ceux de nos Pokémons. Finalement, ce projet attendrait un peu, car d’autres tâches liées à mes études et mon rôle de préfet m’incombaient en ce début d’année. Entre autre, le projet Course Givrée qui n’avait pas pu aboutir avec la préfète des bleues. Ce n’était bien sûr que partie remise et j’étais persuadé que nous trouverions le moyen de mettre en pratique ce projet commun. D’autant plus que le quidditch organisé par Alban me donnait tout un tas de nouvelles idées !

Cette année s’annonçait donc passionnante ! Aussi bien sur le plan des études que celui relationnel. Dahlia n’avait pas refait surface, mais ces vacances m’avaient permis de prendre du recul et passer à autre chose… Difficilement, mais j’y étais arrivé. Heureusement pour moi, mes fidèles amis Pokémons avaient été là pour me changer les idées et peut-être même certaines personnes dont je terrais le nom pour l’instant. Bref, je sortais de mon dortoir pour me rendre au premier cours de la journée, relativement confiant et joyeux. Comme d’habitude, je passais devant le dortoir Mentali. Mais cette fois, bien que je repensais à Dahlia, je n’avais pas ce même pincement au cœur qui me rendait triste autrefois. Il n’était pas disparu totalement, il s’était transformé. Je serrais un peu plus mes livres de stratégie contre ma poitrine et demandais à Aligatueur de me porter. Bien sûr, il leva les yeux au ciel avant de s’exécuter et me laisser passer sur ses épaules. C’est en approchant des salles de classe, que l’on me stoppa.

« Paul ! Attends, s’il te pla… SBAAAM »

Les mots de la demoiselle que je connaissais bien se perdirent dans une chute provoquée par un trébuchement sur la queue de mon Aligatueur. Tout de suite rejointe par son Bounty, un Noadkoko au ventre bien arrondi suite à l’ingestion de nombreux poffins, Melty Potts référente des Mentalis se redressa tant bien que mal en prenant appui dessus. Je me retournais et lui faisais un grand sourire, bien loin des rires des autres élèves qui la voyaient trébucher pour la ixième fois.

« Bonjour professeur. Je peux vous aider ? »

« Tu as déjà vu mes délicieux gâteaux à base de baie Lansat ? »

« Bien sûr. Vous en avez fait plusieurs fois alors que je passais voir Dahlia. »

« Tout à fait ! Il se trouve qu’il m’en manque quelques-uns pour un gâteau spécial que j’aimerais présenter aux Mentalis pour leur rentrée ! Est-ce qu’il te… Serait possible d’aller m’en chercher en ville ? »

« Euh… Vous ne pouvez pas le faire vous-même ? J’ai cours aujourd’hui. »

« Il se trouve que moi aussi. » Dit-elle en se mordant la langue. « Mais ne t’en fais pas, tu seras excusé pour ton absence. »

« Mmmh… Alors… »

« Tu es d’accord ?! Super, merci ! Apporte m’en une dizaine, ça devrait suffire. »

« Mais… C’est que je ne sais pas où les trouver en ville ! »

Le visage de la référente sembla se décomposer, voyant qu’elle n’avait pas parié sur le bon cheval ou du moins, que ses informations étaient incomplètes. Elle réfléchit un instant, cherchant comment expliquer de manière simple le trajet jusqu’à la serre en question, puis elle eut une idée.

« Ginji ! Viens me voir. » Dit-elle toute guillerette. Un garçon qui passait lui aussi par là pour se rendre en cours se rapprocha. « Bien. Tu te souviens du jardin botanique que nous avons visité l’année dernière en ville ? Il y a une serre qui se trouve au fond que je n’ai pas pu vous montrer. Pourrais-tu accompagner ce jeune homme là-bas pour me rapporter des baies ? Tenez, voilà quelques poffins de ma préparation. » Les yeux du Noadkoko s’éclaircirent et il se mit à se lécher les babines avant que l’autre garçon ne prenne la boite de poffins tendue par Melty. « Merci Ginji, je savais que tu accepterais ! Eh bien, bonne journée les garçons ! »

Aussi vite arrivée, aussi vite repartie. Melty avait disparu en un rien de temps avec son Noadkoko et rien de plus normal, la sonnerie retentissait et elle allait encore être en retard. Au moins restait-elle fidèle à ses habitudes. Je dévisageais le garçon avec qui j’allais partager cette tâche. Il avait l’air plus jeune que moi et sympathique. Je lui tendais donc une main avec un large sourire, descendant de mon Aligatueur.

« Salut Ginji ! »
Code by Joy

_________________
Cliquez là ! Ou là ! Ou peut-être bien que c'est là ! Mais cliquez Very Happy :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2560
Points d'Expériences : 3054

MessageSujet: Re: Des baies sous haute sécurité [PV Ginji]   Sam 9 Sep - 23:45

Ginji Labelvi
      Feat. Paul Nyllis



« Des baies sous haute sécurité »


« -... Arlo c'est bon, Aegta aussi, Euphie, White Lady... »

Plaçant mes Pokéballs une à une dans mon sac, je vérifie que chacun de mes compagnons soit bien rentré à l'intérieur avant de partir en cours. La routine du matin, quoi ! On se lève, on mange, on s'habille, on déjeune, on se prépare, on grignote, puis on rentre les Pokémon dans leurs Pokéballs avant d'aller croquer un morceau, puis de partir travailler. Et ce n'est pas parce que les vacances sont terminées depuis quelques jours seulement que je vais perdre mes bonnes habitudes, hein ? La rentrée est là, les cours aussi, donc il faut reprendre le train en marche ! Et puis, ce genre de petite vérification ne peut pas faire de mal, hmm ?

« -... Ah ? Pourquoi elle est vide, celle-là ?» je lève les yeux de la Pokéball que je viens d'attraper, et balaye ma chambre du regard   « Où est passée Cutie Cu.... ? »

Je laisse ma phrase en suspension, tandis  qu'un profond pincement au cœur se fait ressentir. Je ferme les yeux, et resserre lentement l'emprise de mes doigts sur la Pokéball tout en me mordant la lèvre inférieure, quelque peu crispé. J'ai encore oublié. A croire que je ne m'y ferai jamais.

Je souffle longuement, et rouvre les yeux au moment de baisser le bras. Mon regard vient naturellement se diriger vers mon bureau, sur lequel se trouve un costume de Mimiqui déchiqueté, ainsi qu'un paquet soigneusement emballé. Je devrai prendre le temps d'aller donner ça, mais avec la reprise des cours... Arf.

Je soupire.

Sans réfléchir plus longtemps (pour ne pas dire broyer du noir), je fourre la Pokéball vide dans mon sac, le passe sur mes épaules, et me dirige vers la porte de ma chambre.

« -Tu viens, Webble ? On va être en retard. »

Le Mygavolt, resté silencieux tout en me fixant d'un air peiné, se ressaisit soudainement pour se précipiter à ma suite.

« -Voooolt ♪ »

Webble franchit le seuil de la porte, et je sors dans le couloir Voltali tout en fermant la pièce à clé. Aujourd'hui, le Mygavolt a tenu à m'accompagner pour... Une raison totalement inconnue, je l'avoue. Mais il me fait le coup à chaque début de semestre, donc je suppose qu'il cherche juste à rencontrer des têtes inconnues à câliner après l'arrivée massive de nouveaux élèves. Personnellement, je me désintéresse pas mal des autres étudiants de l'académie, récents comme anciens. Pas que je souhaite particulièrement me tenir à distance, au contraire, je suis le premier ravi par de nouvelles rencontres, mais j'ai toujours beaucoup de chose à faire dans la journée, et avec ma tendance à trop parler et à vite m'emballer... Et puis, en toute franchise, je n'en ressens pas le besoin. Ou plutôt, je n'en ressens plus le besoin. Avant de commencer les études à la Pokémon Community, je n'hésitais pas à aller aborder les gens dès que je m'ennuyais un peu, sans doute pour me sentir moins seul, mais maintenant... Avec tous mes compagnons Pokémon, je n'ai plus vraiment cette impression.

« -Miiii ? »

Hmm ? Je me tourne vers Webble, qui me fixe avec un air intrigué, tandis que nous quittons le dortoir pour nous diriger vers la salle de cours. Il a l'air de se demander pourquoi j'ai un sourire béat sur le visage, ahaha. Je hausse les épaules, et dirige mon regard droit devant moi, sans me défaire de mon expression enjouée.

« -Je crois que le départ de Cutie Cute m'attriste autant qu'il me rappelle à quel point je tiens à vous.  » je ferme les yeux, et viens poser mon poing contre ma poitrine « J'espère qu'elle va bien.  »

Attendri, Webble vient frotter ses mandibules contre ma jambe en signe de réconfort. Je m'abaisse pour brièvement lui caresser la tête en remerciement, puis me redresse, et continue tranquillement la route vers la salle de classe. Si je recommence chaque début d'année avec le blues d'un adieu, je ne tiendrai jamais le coup, môa... Enfin, je compte sur les cours pour me sortir toute émergence d'idée du noir du crâne. Si je me concentre assez sur mes études, je n'aurai pas à trop y penser ! Donc bon, j'ose espérer qu'elles vont reprendre pépères et sans trop de prob-

« -Ginji ! Viens me voir. »

… Ok c'est fichu.

Je tourne la tête en direction de la douce et maladroite Melty, apostrophé. Elle est accompagnée de son fidèle Noadkoko ainsi que d'un... Aligatueur rose ?, et me fait signe de la main de m'approcher. Haussant un sourcil, j'obtempère, bien qu'un peu inquiet quant à la suite des événements, alors que la référente Mentali rentre directement dans le vif du sujet. Le jardin de l'an dernier ? Oui, je m'en souviens, ils faisaient des dégustations de baie gratuites, forcément que je... Hein ? Y amener quelqu'un ? J'ai à peine le temps de lever les yeux sur l'élève en question, perché sur son Aligatueur, que Melty me tend une boîte remplie de poffins. Le regard brusquement illuminé, j'attrape le contenant sans attendre plus longtemps et détaille les gâteaux avec envie, ce que la professeure prend pour une confirmation. Elle nous salue alors vivement, môa et l'autre élève, avant de s'en aller au quart de tour.

« -Oh, euh, de rien-ou merci, plutôt ?   »

A peine ai-je le temps de relever la tête qu'elle est déjà partie. Je me tourne alors vers le garçon que je suis censé escorter, et... Mon visage se décompose.

« -Ya... Yamato ?!  »

L'étudiant, qui est descendu pour me tendre la main avec un sourire, ne semble pas comprendre. Un peu déconcerté, j'ai un léger mouvement de recul tout en le dévisageant, mais me penche subitement en avant pour l'analyser de plus près, réduisant l'écart entre nos deux visages à quelques centimètres seulement. Ces courts cheveux jais, ce visage arrondi, ces yeux vacillant entre le noir et le gris... Non, attendez. La ressemblance s'arrête là. Il... Il n'est pas Yamato.

Je me redresse, et affiche une expression à mi chemin entre la déception et l'incompréhension. Comment ce garçon peut-il autant ressembler à un mec que j'ai connu il y a, quoi... ? Quatre ans ?... Oh bordel. Cela fait si longtemps, que je n'ai pas de nouvelle ?... Arf. Décidément, tout aujourd'hui cherche à me déprimer !

Je sourie nerveusement, et me gratte l'arrière du crâne d'une main, l'autre ne lâchant pas les poffins.

« -Désolé. C'est juste que tu ressembles beaucoup à un vieux pote à môa qui...  Hum. Laisse tomber.  » je baisse la main, et attrape avec celle qu'il me tend « Ginji, ravi de te rencontrer ! Du coup, si j'ai bien compris, je dois... ?  » j'indique avec un air un peu perdu la direction par laquelle est partie Melty, encore perturbé par ce soudain faux-espoir, avant de subitement me rappeler de la raison de notre rencontre « … Ah c'est vrai. La serre !... Du coup c'est foiré pour la première heure de cours, je suppose, hein Webble ?  »

Je me tourne vers mon Mygavolt, un peu gêné, qui se contente de m'observer avec une mine attristée. Je m'abaisse, et lui montre la boîte de poffins.

« -Mais eh, c'pas grave, regarde ce qu'on gagne ! Tiens, t'en veux un ?
-Miiiii ♥ *gnom* »

Webble avale goulûment l'un des poffins que je lui tends, puis je ne me relève pour me tourner vers le sosie de Yamato.

« -Donc, voilà Webble, mon Mygavolt. Et toi du coup, c'est quoi, ton nom ? Et celui de ton... Aligatueur ? » je dévisage ce dernier avec curiosité, légèrement déconcerté par sa couleur, avant d'indiquer au garçon une direction opposée à celle des salles de cours « Et du coup, on part par là. » je commence à marcher, mais fais aussitôt demi-tour « Euh, nan, par là en fait. Désolé ! »

Eh, ça fait deux mois que je suis pas revenu ici, 'me faut un temps d'adaptation ! Et c'est aussi valable pour les imprévus qu'il est possible de rencontrer à l'académie, style se faire envoyer à perpet' par un prof ou rencontrer un type qu'est le portrait craché d'un ami disparu...

Entre autres.

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Aux Pokémon. Et aux humains. Santé ! »

Merci Môman Callie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 43
Jetons : 2187
Points d'Expériences : 1031

MessageSujet: Re: Des baies sous haute sécurité [PV Ginji]   Lun 16 Avr - 8:13

A peine Melty s’en était allée, que les choses poursuivaient leur bonhomme de chemin dans des sens toujours aussi surprenant. Ma première réaction avait été de tendre la main à ce garçon prénommé Ginji qui m’avait l’air fort sympathique. Néanmoins, peut-être aurais-je dû dire étrange. Au moment même où le brun posa les yeux sur moi, son regard illuminé et enchanté par les poffins se décomposa à vive allure comme s’il venait de voir un fantôme. Sans rien dire, je restais là à le regarder, main tendue et incompréhensif. Lui ne resta pas sans bouger et me sauta au visage comme s’il voulait m’embrasser. J’eu naturellement un mouvement de recul fasse à temps de proximité, ce qui fit bien rire Aligatueur. Quant à lui, Ginji ne semblait pas le moins du monde perturbé. Il m’examina minutieusement sous toutes les coutures avant de reprendre un peu de distance. Ouf, j’y ai échappé belle. Il a l’air déçu, mais je ne comprends pas tout à fait pourquoi. Tout s’explique lorsqu’il prend conscience de s’être trompé sur la personne et s’excuse avant de me serrer la patte. Ah oui, si perturbé que j’étais, je n’avais pas bougé.

- Ne t’inquiète pas, c’est des choses qui arrivent. Lui dis-je légèrement gêné par la situation. Le garçon a l’air un peu à côté de ses baskets, que ce soit moralement ou littéralement. On dirait qu’il passe vite du Laporeille au Vivaldaim, mais en perd rapidement le fil. M’emmener à la serre en ville, complétais-je sa phrase.

Soudain, tout semble lui revenir. Ce sera quand même plus pratique d’avoir un guide. Mais aussitôt que mes craintes s’évanouissent, d’autres viennent s’installer confortablement juste sous mes yeux.

- C-C’est... C’est bien un Mygavolt ?

Mon regard étincelant se transforme en celui d’une vraie petite fille face au grand méchant Lougaroc ! Ginji encore une fois hypnotisé par la boite de poffins, fini par me présenter Webble... Visiblement, cette créature et moi ne seront définitivement pas amis.

- Je m’appelle Paul et lui c’est Aligatueur, mais tu peux l’appeler Ali. Hum... Webble va vraiment nous accompagner ?

Tandis qu’il est certainement décontenancé par le chromatisme de mon Pokémon, moi c’est la tronche de son Mygavolt qui m’inquiète. Le Pokémon n’a pas l’air méchant, pourtant je ne peux qu’exprimer du dégoût et de l’angoisse à l’idée de l’avoir à côté de moi. Ginji prend alors la tête de l’expédition, suivi par Webble que je garde très bien à l’oeil et de moi et Aligatueur. Un petit demi-tour s’impose et nous voilà prêts à partir dans la bonne direction. Si je n’étais pas autant inquiets et occupé par l’arachnide, je me demanderais sûrement si ce garçon sait où on va. Prenant soin de ne pas me mettre du côté de la tarentule, je m’approchais de Ginji.

- Ne t’en fais pas pour les cours, Melty nous couvre. Elle souhaite préparer un gâteau pour la rentrée des Mentalis. Avec un peu de chance, on sera peut-être invités !

Voilà qui devrait l’informer sur la mission qui nous incombe, mais aussi le motiver à ne pas nous perdre dans le bois de Brume. Je serrais un peu plus mes livres de stratégie contre moi, alors que j’allais lui demander quelque chose de délicat. J’espérais néanmoins avoir été assez malin avant pour ne pas larguer son cerveau maintenant.

- Hum, c’est qui ce « Yamato » ?

_________________
Cliquez là ! Ou là ! Ou peut-être bien que c'est là ! Mais cliquez Very Happy :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Des baies sous haute sécurité [PV Ginji]   

Revenir en haut Aller en bas
Des baies sous haute sécurité [PV Ginji]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Village portuaire :: Centre Ville-